• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Dégénération Mélenchon »

« Dégénération Mélenchon »

Attention à ne pas se laisser emporté par la volonté du rejet des politiques en place : ce qui n'a pas marché en 1981 conduira à un décrochage durable de la France en 2017

En mai 1981, après vingt-trois années de pouvoir sans partage de la droite, François Mitterrand, porté par une volonté de renouvellement et de changement légitimes, gagnait l’élection présidentielle.

Pour construire cette victoire, il avait constitué une alliance avec le parti communiste et, instruit de l’échec de la campagne de 1974, arrondi les angles et son profil : il était devenu la « Force tranquille », un père rassurant pour la Nation.

Son programme promettait non seulement l’ouverture sociale, mais surtout le renouveau économique. Ce grâce à une potion magique associant relance par la dépense publique, accroissement des salaires de base, nationalisations et imposition des revenus les plus élevés. Et bien sûr la planification afin de pallier les carences de l’industrie privée.

Un an et deux dévaluations plus tard, il lança un plan de rigueur qui ne suffit pas à empêcher une troisième dévaluation qui intervint en 1983 : loin d’avoir enrayé le déclin économique de la France, il l’avait accéléré.

J’avais 26 ans en 1981 et me souviens de l’enthousiasme qui a porté cette élection – il fut aussi le mien – et la dureté de l’atterrissage ensuite. Chargé de mission à la Délégation à la Petite et Moyenne Industrie, puis à la Délégation à l’Aménagement du Territoire et à l’Action Régionale (DATAR), j’ai vécu cette période de l’intérieur, constatant le désarroi de ce nouveau pouvoir face aux réalités et son impréparation à celles-ci.

Aujourd’hui, 36 ans plus tard, je vois le même mécanisme à l’œuvre.

Simplement, ce n’est plus la droite qui est rejetée, mais tous les partis politiques qui ont exercé le pouvoir depuis lors : comme tous les sondages et études le montrent, deux Français sur trois ne s’y retrouvent plus et attendent un renouveau.

Et le nouveau père de la Nation, le sauveur qui ferait le ménage, n’est plus la « Force tranquille », mais la « Force du peuple » : Jean-Luc Mélenchon. Comme François Mitterrand en son temps, il a lissé son image et s’est habillé d’une faconde et d’une rondeur rassurantes. Comme lui, il a reconstruit une alliance incluant le parti communiste.

Et il a ressorti exactement la même potion prétendument magique. Il a juste remplacé les nationalisations – force des circonstances – par la remise en cause de l’Euro et du fonctionnement de la communauté européenne. Cette double remise en cause est faite dans des termes tels, que la sortie des deux sera inévitable, car nos partenaires n’accepteront jamais un diktat français.

Or ce qui n’a jamais marché, est particulièrement inadapté à un moment où les économies de tous les pays sont interdépendantes, où la performance des organisations est de moins en moins dans la centralisation, mais au contraire dans la décentralisation et la responsabilisation des acteurs. Être moderne n’est pas simplement savoir se servir d’hologrammes pour sa communication personnelle, c’est comprendre les conséquences économiques des nouvelles technologies !

De plus, la France ne souffre pas d’un niveau de dépenses publiques insuffisant – elle se situe au contraire dans le peloton de tête en la matière –, mais d’une manque d’efficacité dans leur utilisation : le débat ne devrait pas porté sur le montant, mais sur leur allocation et le mode de management de l’État qui est resté trop centralisé et jacobin.

Bonne nouvelle : le programme économique de Jean-Luc Mélenchon, comme celui de François Mitterrand en 1981, ne pourra pas être mis en œuvre longtemps, car le réel ressurgit toujours.

Mais la situation de la France de 2017 n’est pas celle de 1981 : le niveau de dépenses publiques est déjà à un niveau record, la dette publique approche une année de PIB, le taux de chômage a dépassé les 10%, les emplois industriels ont fondu, le déficit du commerce extérieur atteint des records, notre système éducatif décroche, …

Aussi à la différence de 1981, la France n’est plus en capacité de supporter un tel choc. Le décrochage serait fatal. Ne croyons pas que ce qui est arrivé en Grèce, ne pourrait pas se produire ici…

Je partage la volonté de la plupart des citoyennes et des citoyens de tourner la page et de bouter dehors des partis politiques qui, coupés des réalités, ont été dans l’incapacité de mener les réformes nécessaires dans ce pays.

C’est pourquoi, j’ai participé en 2013 à la naissance de Nous Citoyens, animé la construction de son programme, puis en 2016 accompagné Alexandre Jardin dans la création de la Maison des Citoyens, du mouvement les Citoyens et dans sa tentative d’être candidat à l’élection présidentielle.

Je vois l’attractivité des deux discours populistes portés d’un côté par Marine Le Pen, de l’autre par Jean-Luc Mélenchon, qui proposent peu ou prou le même programme économique, celui que je viens de résumer. Tous deux ont lissé leurs images, Marine Le Pen en gommant l’image de son père et du FN, Jean-Luc Mélenchon en faisant oublier ses sympathies historiques avec Fidel Castro ou Chavez, et en ayant troqué l’Internationale contre la Marseillaise.

Quant à sa proposition d’une nouvelle République, quelle est elle ? Impossible de le savoir puisque tout dépendra d’un référendum à venir. Qu’a-t-il dans la tête ? Quel est son projet pour la France ?

Oui, nos institutions doivent être réformées. Oui, il faut plus de démocratie citoyenne et plus de décentralisation. Oui, la richesse et la diversité des territoires sont insuffisamment prises en compte. Oui, la technocratie a trop de pouvoir. Oui, il faut lutter contre les inégalités. Oui, il nous faut trouver comment recréer une dynamique industrielle. Oui, il faut réformer l’Europe.

Mais voter Jean-Luc Mélenchon, c’est choisir une double révolution, économique et institutionnelle. Côté économique, ce sera un retour en arrière sans autre issue qu’une faillite annoncée, ce qui se fera comme toujours aux dépends des plus faibles. Côté institution, ce sera un chèque en blanc à quelqu’un qui rêve de Castro et Chavez, et qui vient des ors du Sénat.

Mitterrand avait poursuivi en 1988 avec la « Génération Mitterrand ». Avec Mélenchon, je crains que ce soit ensuite une « Dégénération Mélenchon ».

Est-ce à cela dont rêvent les citoyennes et les citoyens ?

Pensez-y au moment de voter le dimanche 23 avril…


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (79 votes)




Réagissez à l'article

174 réactions à cet article    


  • Aristoto Aristoto 12 avril 2017 13:46

    WOW !!!!

    L’acharnement mediatico-crapulaire à l’encontre du candidat Mélenchin ses dernier 48 heures !!!!... WOW smiley

    Allez Il vaut bien la peine que je me déplace pour la première fois de ma vie et laisse tomber pour un week end mon cynisme très profond ! Je le fais d’ailleurs non pas en espérant quoi que se soit de son élection non pas que je m’en méfie mais tout simplement que je m’en fout totalement du monde politique ...par contre voire la tranche de toute la sale corporation médiatico-politique le soir du 23 avril ça ça a pas de prix !


    • Alpo47 Alpo47 12 avril 2017 14:10

      @Aristoto

      C’est vrai qu’on pourrait aussi aller voter JLM , d’abord pour em....er les autres. La tête de Flamby, Micron ... et consorts ... Une très grosse rigolade en perspective.


    • Alpo47 Alpo47 12 avril 2017 14:13

      @Alpo47

      ... et des journalistes/commentateurs du système en place, et du représentant du MEDEF ... et de tous ceux que j’oublie. C’est vrai que c’est très tentant.

      Un deuxième tour MLP/JLM ... Gros bras d’honneur au système en place. Et en plus on se marre.


    • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:14

      @Alpo47
      Attention à ce qu’une colère légitime contre des politiques en place ne conduisent pas à voter pour quelqu’un qui va vraiment précipiter le pays vers une catastrophe


    • Sparker Sparker 12 avril 2017 14:18

      @Robert Branche
      Tu parles de toi et ton Macron là ?


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 12 avril 2017 14:18

      @Robert Branche

      Cher Robert, je partage votre interprétation sur Mélenchon dont on constate ici sur Agoravox qu’il est adulé comme un gourou. Mélenchon est un agitateur démoniaque, je l’ai dit et je le répète. Ses adorateurs n’ont pas plus de cervelle que les Allemands des années 30. Il n’y a rien d’étonnant à ce que par temps de crise, les gens se tournent vers un fou.


    • Salade75 12 avril 2017 14:19

      @Aristoto
      En tant que membre du possible parti majoritaire, les abstentionnistes / votes blancs, je regarde depuis le début de cette sordide campagne les pleureuses des candidats se plaindre :
      1- du traitement injuste de leur candidat dans les médias (presque tous),
      2- de l’acharnement des autres candidats sur eux, preuve de la peur qu’il leur inspire (ce point concerne plutôt les « gros » candidats)
      Fillon, Le Pen, plusieurs « petits » candidats, Mélenchon : tous ont joué par à-coup ou en permanence sur ce petit ressort émotionnel.
      Seuls Macron et Hamon n’ont pas encore pleuré.
      Macron, pourtant clairement le plus attaqué dans les débats, a été plutôt « bien traité » médiatiquement car il est neuf et donc fait vendre.
      Hamon est probablement trop néophyte à ce niveau pour savoir/oser jouer de ce ressort.

      J’imagine que cela doit rapporter des voix, puisque les autres le font. Le côté victime doit « plaire au peuple ».

      Mais franchement, c’est s’abaisser bien bas que de jouer ce jeu là.
      La fin (et faim de pouvoir) justifie les moyens.
      Ce n’est pas cela qui va ramener les dégoutés de ce système vers les bulletins imprimés.


    • Sparker Sparker 12 avril 2017 14:20

      @Bernard Dugué
      Vous êtes écoeurant de mépris et de suffisance, beurk...


    • JL JL 12 avril 2017 14:22

      @Bernard Dugué
       

       Et un point Godwin pour Dugué, un ! Et un beau encore !
       
       C’est bon signe, ça prouve que mélenchon fait peur aux anti-républicains euro-béats qui se complaisent dans la servitude volontaire.

    • Aristoto Aristoto 12 avril 2017 14:24

      @Robert Branche

      ça dépende robert ! Quel catastrophe peut attendre un SDF de l’élection de Mélenchon ! Tu vois tout ça est bien relatif !

      Comprend moi bien, je suis pour l’élimination physique des adversaires politiques ! Et tu adversaire politique...ou pire De CLASSE ?


    • Alpo47 Alpo47 12 avril 2017 14:25

      @Alpo47

      Aucun des 11 candidats n’est exempt de reproches à lui adresser. La question est : lequel est le moins pire ?
      Ah, oui, j’ajoute que Micron est de loin le pire pour le pays en nous asservissant encore plus à l’oligarchie bancaire et mondialiste et en cassant nos protections sociales.


    • Gasty Gasty 12 avril 2017 15:48


      @Robert Branche

      Et si vous nous parliez de votre candidat, celui qui va éviter la catastrophe, qui va réformer nos institutions, donner plus de démocratie citoyenne, lutter contre les inégalités, réformer l’europe...aduler Rothschild et Rockefeller plutôt que Castro et Chavez.

      « la France n’est plus en capacité de supporter un tel choc. Le décrochage serait fatal. »

      Quand un bateau n’est plus en mesure de soutenir une tempête, au lieu de penser comme vous le faite à le maintenir en rade, et bien les citoyens et citoyennes quittent votre bateau pour en reconstruire un autre avec Melenchon.


    • manu manu 12 avril 2017 16:06

      @Robert Branche

      Vous dites à propos de Mitterand :
      « loin d’avoir enrayé le déclin économique de la France, il l’avait accéléré. »

      François Mitterrand était président de 1981 à 1995, on voit bien que le PIB à carrément chuté en 1978-1979 et qu’il est remonté ensuite pendant que Mitterrand était président, en 1993 il a chuté à cause d’une crise économique mondiale.

      Pour le reste de votre article, il est rempli d’affirmations basées sur rien sans le moindre argument.

      Vous êtes un pitoyable manipulateur.


    • JP94 12 avril 2017 16:27

      @Sparker
      On tremble de peur devant la catastrophe imminente ... comme argument, il y a mieux.


      Donc en gros il veut nous effrayer avec Mélenchon-épuvantail tout en nous disant de ne pas céder à nos émotions en votant pour lui.

      On se demande qui a peur de quoi !

      Même mes voisins qui étaient partis pour voter à droite ( Macron !) vont voter Mélenchon, donc absolument pas pour les mêmes raisons que d’autres...
      Je préfère ne plus discuter quand on en est là...Les gens vous refusent les tracts en disant : ça sert à rien, je vais voter pour lui... 
      Moi qui préfère discuter je suis frustré, mais c’est la faute à ces médias et aux mauvais arguments de ceux qui soutiennent les autres candidatures... ça a un effet inverse... 

    • JP94 12 avril 2017 16:30

      @Gasty
      C’est normal : il soutient le capitaine du pédalo qui coule, alors il veut couler avec... amen ! 


    • amiaplacidus amiaplacidus 12 avril 2017 17:50

      @JP94

      Mais c’est vrai, j’ai les chocottes de voir débarquer les blindés de l’URSS sur les champs Élysées au petit matin blême du 7 mai.
      J’ai d’ailleurs prévu de planquer tout mon fric et mon or dans un paradis à l’abri des partageux.
      .
      Oh, merde, je me suis trompé d’époque, je me croyais encore en 1981.


    • Le421 Le421 12 avril 2017 19:20

      @Aristoto
      Apprendre le langage Macron en quelques leçons :

      www.lepipotron.com/


    • Le421 Le421 12 avril 2017 19:30

      @Aristoto
      Quelque part, mon petit doigt me dit que vous n’êtes pas le seul.
      Entre ça et ceux qui n’ont plus rien à perdre et ne veulent pas des fachos...


    • Le421 Le421 12 avril 2017 19:34

      @Bernard Dugué
      Cher Robert, je partage votre interprétation sur Mélenchon dont on constate ici sur Agoravox qu’il est adulé comme un gourou

      Heu, deux secondes.
      On parle de la FI, hein !!
      Pas de l’UPR.

      On n’est pas surveillés par la MiViLuDeS...
      Sans déconner.
      Mépriser autant de français.
      Vous êtes pitoyable.

      Ca vous fait mal que l’arbitre siffle la fin du match ?
      Reprenez en un autre. Ailleurs !!


    • mac 12 avril 2017 19:55

      @Bernard Dugué

      En matière de folie ne seriez-vous pas expert ? D’ailleurs qui êtes-vous exactement pour venir imposer vos avis péremptoires en traitant les autres de « cons » ou de fous sans plus de justifications ?


    • Alpo47 Alpo47 12 avril 2017 20:16

      @mac

      L’imbécile ou le fou pour B.D ... c’est celui qui ne pense pas comme B.D. En fait , c’est plutôt bon signe d’être dénigré par celui-ci.
      Trop d’étudiants vont en fac de psycho en pensant régler leurs propres problèmes. Ils se retrouvent encore plus « cassés » à la sortie.


    • izarn izarn 12 avril 2017 23:51

      @Bernard Dugué
      j’ai ce matin lu tous les programmes des candidats envoyés par la poste, sauf ceux des trotskos qui sont la par l’amabilité des notables P« S »...Et qui representent encore moins que Cheminade. Mais du à l’amitié de Cambadélis ancien trotsko d’Irwing Brown (CIA)
      Le plus délirant est en effet celui de Mélenchon....En tant que garant des institutions il veut détruire les institutions, avec une majorité au « Congrès » qu’il n’aura jamais...Il déclare que la France est riche, alors que la BCE fait du crédit « illimité » aux banquiers pour éviter leurs faillites, et achete sur les marchés les dettes d’états pour éviter les faillites des états, italiens, espagnol, portuguais, grecs, français...
      Nous sommes riche ! Ha ouais ? Riche de billets de Monopoly surtout...
      Bref on est en plein délire, il n’y a pas de crise, l’économie va bien, les capitalos s’en fichent plein les poches, il faut redistribuer...Des assignats, pas de l’or ! smiley
      Au fou ! Au fou !

      Sur le coup je suis d’accord avec vous...


    • mac 13 avril 2017 04:22

      @Izarn La dette dont vous nous rebattez les oreilles est en partie due à des banques qu’il a fallu renflouer parce qu’elles jouaient au casino transformant notre monnaie en billets de Monopoly. Et il faudrait voter pour un ancien employé de banque d’affaires ? Ne mélangez-vous cause et effet ? Il faudrait donc revoter pour ceux qui nous ont mis dans ce beau pétrin ? Vous avez encore la naïveté de croire que l’on peut rembourser cette dette par quelques mesurettes d’économie et un programme ultra libéral ? Les experts sont à peu près d’accord sur ce point : seules inflation ou guerre permettront d’éponger ces dettes. Il n’y a plus qu’à choisir son camp...


    • Fortunat Fortunat 13 avril 2017 07:13

      @Alpo47
      J’avais compris que ces deux là en étaient, des jolis produits du « système en place ».


    • Alpo47 Alpo47 13 avril 2017 15:26

      @izarn

      Juste comme ça ...pour parler de la « France riche » ... Entre 60 et 80 milliards d’évasion fiscale annuelle, essentiellement des grandes entreprises. Le Cac40 ne paye quasiment pas d’impots.
      Ca irait mieux si on pouvait les imposer , non ?


    • julius 1ER 14 avril 2017 09:08

      @Alpo47


      apparemment pour les gens de Droite, l’évasion fiscale ne pose pas problème ... c’est l’histoire de la paille et la poutre .... 80 à 100 milliards d’évasion pour les multinationales ....

      rapportés aux quelques millions d’euros du Rmiste qui triche .... en filigrane l’affaire Fillon est assez emblématique de cet état de fait !!!
      Prendre les gens pour des demeurés voilà une belle constante de notre Droite préférée !!!

    • scorpion scorpion 12 avril 2017 13:51

      Encore un qui fait une fixette sur la personne. On se fout de Mélenchon, bien qu’il soit plus honnête et humaniste que la majorité des autres, ce qui nous intéresse c’est le programme et celui de FI, ne vous en déplaise, est un programme fait par des citoyens. Le terme citoyen, ça vous parle ? Petit rappel pour vous, les citoyens c’est ceux qui en ont marre de ces politicards nantis et qui ne veulent plus qu’on décide à leur place. Hai capito !


      • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:00

        @scorpion
        Oui les citoyens cela me parle, puisque j’ai successivement participé à la création de Nous citoyens, puis accompagné Alexandre Jardin dans la création de la Maison des Citoyens et le mouvement Les Citoyens.

        Mais là justement, JL Mélenchon surfe sur cette vague pour proposer tout autre chose : ce n’est en rien un mouvement citoyen mais un mouvement centré sur lui et porteur d’un projet fou qui mettra la France à plat. 

      • Sparker Sparker 12 avril 2017 14:04

        @Robert Branche

        Que préconisez vous, et qui va marcher ?


      • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:09

        @Sparker
        Je pense que quelles soient ses limites, la candidature d’Emmanuel Macron est la meilleure, et présente une réelle ouverture positive vers les citoyens, notamment à travers les candidatures pour les législatives et les modifications des statuts de l’élu


      • Alpo47 Alpo47 12 avril 2017 14:32

        @Robert Branche

        ... et encore plus d’évasion fiscale, de primes aux entreprises, de précarisation des salariés, de casse des droits sociaux et de privatisation généralisée.

        Bon choix ... si vous faites partie des 0,01%.


      • agent ananas agent ananas 12 avril 2017 14:35

        @Robert Branche
        La présidence Macron sera un Hollande 2.0, en d’autres termes la continuité du déclin économique avec plus d’austérité et la fin du prestige et de la parole de la France dans le monde.
        Bref, pas de quoi emballer les français.


      • Henrique Diaz Henrique Diaz 12 avril 2017 14:58

        @Robert Branche
        Vous reprenez le seul argument de Lutte Ouvrière et du NPA contre le vote Mélenchon : ce serait quelqu’un qui se fait passer pour l’homme providentiel. Comment expliquez vous alors que quand toute une foule se reconnaissant dans son discours crie « Mélenchon président », il répond ’non, n’associez pas mon nom à une institution monarchique que je combats, je ferai ce que j’aurai à faire une fois au pouvoir mais je ne pourrai rien faire sans vous le peuple" ?


      • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 15:04

        @Henrique Diaz
        Je ne crois pas du tout à la sincérité de ce discours comme par tous ceux qui l’ont tenu avec lui et dont il s’est inspiré (comme Castro ou Chavez)



      • Henrique Diaz Henrique Diaz 12 avril 2017 15:28

        @Robert Branche
        Réponse facile, qui n’explique pas pourquoi il s’engagerait de fait pour sortir du présidentialisme, ce que n’ont jamais fait Castro ou Chavez que d’ailleurs Mélenchon n’a jamais acceptés comme modèles. Que Mitterrand, qui n’avait pas que des défauts, ait fait preuve de duplicité par le passé est une chose, mais malgré votre tendance à voir le passé se répéter, regardez bien Mélenchon et vous verrez que lui n’est pas venu de la droite pour conquérir la gauche et détruire le parti communiste. En revanche, Macron lui, ça ne lui pose pas de problème qu’on scande Macron Président, comme si un homme, si brillant et gominé soit-il, pouvait à lui tout seul être la solution des problèmes d’un pays.


      • Sparker Sparker 12 avril 2017 16:14

        @Henrique Diaz
        ++++


      • JP94 12 avril 2017 16:40

        @Henrique Diaz

        Désolé mais Castro n’a jamais prôné le présidentialisme : les Cubains choisissent leurs candidats qui ne sont jamais désignés pas le parti... On n’est pas en France ni en Europe.
        Et les élus sont révocables par les électeurs à tout moment.

        Comment voulez-vous qu’un pays sous embargo depuis plus de 50 ans tienne si le peuple ne soutient pas son gouvernement , en étant associé institutionnellement à toutes les décisions.
        A Cuba, tout est discuté par les tous les Cubains... la leçon de démocratie, c’est le peuple cubain qui la donne au monde... et aussi la lutte pacifique contre l’impérialisme US. 

        C’est justement un argument fort pour montrer qu’il n’y a aucune crainte à avoir, si le peuple est uni pour changer la société. Mais ça ne veut pas dire que c’est facile.

        Mélenchon regarde beaucoup ce qui se fait en Amérique latine. Il n’est certes pas Chavez, dont la popularité n’a pas d’équivalent ici...
        Ceux qui reprochent à Chavez son côté tribun sont souvent du côté de l’Oligarchie que Chavez a combattu. 
        Sous Chavez, justement, un fort mouvement populaire s’est construit, et c’est bien cela qui dérange ici. S’il avait été réellement un populiste surfant sur la popularité mais répondant aux intérêts des puissants, on l’aurait encensé ici et aux USA ...

      • Ouallonsnous ? 12 avril 2017 18:00

        @Robert Branche

        Arrétez de faire dans le déni, vous ne convainquez personne et vous décridibilisez, ce qui est logique quand on roule pour un ectoplasme tel que Micron !


      • Henrique Diaz Henrique Diaz 12 avril 2017 18:40

        @JP94
        Je n’ai pas dit que Cuba et le Vénézuela correspondaient à la caricature qu’en font nos médias de masse. Mais le régime bolivarien de Chavez reste bel et bien présidentiel et il l’aurait été encore plus si le projet de réforme de 2007 avait été accepté. On est certes pas dans la monarchie présidentielle à la française mais du moment que le pouvoir exécutif a l’initiative des lois et qu’il n’est pas sous le contrôle véritable du pouvoir législatif, tandis que l’exécutif contrôle de fait le législatif en ayant la possibilité de ne pas décréter l’application des lois voulues par le parlement, il y a régime présidentiel.

        Le régime cubain est plus compliqué, il est vrai qu’il n’aurait pas pu subsister sans le soutien de sa population ; je ne dis pas que c’est une dictature quoiqu’il reste à démontrer qu’il n’y a pas eu d’exécutions d’ennemis politiques, mais du fait qu’il y a un parti unique et que le président du conseil et son gouvernement y ont l’initiative de lois et à peu près toute latitude pour les exécuter, cela s’apparente à un régime présidentiel. Que les candidats soient élus par le peuple, comme chez nous, n’empêche nullement la confiscation de la souveraineté du peuple par le pouvoir exécutif.


      • Le421 Le421 12 avril 2017 19:25

        @Robert Branche
        Je ne crois pas du tout à la sincérité de ce discours...

        Evidemment.

        Seul vous et vos amis parlent vrai quand ils promettent souffrance et larmes.

        Il est évident que le petit Emmanuel et ses copains devront s’habituer à ne plus dépenser un smic par jour.
        Ce n’est pas la France qui vit au dessus de ses moyens, c’est vous qui vivez au dessus des moyens de la France.
        Quand le plus misérable des français aura de quoi vivre dignement, alors vous pourrez vous empiffrer si ça vous plaît.
        En attendant, on s’entraide ou on se casse.
        Je vous ouvre la porte avec plaisir !!


      • Le421 Le421 12 avril 2017 19:27

        @Robert Branche
        Le discours de Macron :

        www.lepipotron.com/

        Les hurlements en plus !!


      • TSS 12 avril 2017 21:02

        @Robert Branche

        Ce n’est pas Chavez qui a mis le bordel au venezuela mais un certain gouverneur

         Enrique Caprilès d’extrême droite piloté par la CIA participant au coup d’etat

         de 2002 et qui recommence avec Madureau .

        . Vous faites toujours la même erreur avec la dette,les 2000 milliards ne sont pas

         sur 1 an ,les effets bancaires sont à 7 ans donc 300 milliards par an ,en gros ce

         le capital(les actionnaires) ont escroqué au travail... !!


      • izarn izarn 12 avril 2017 23:54

        @scorpion
        Les citoyens cons ça existe !
        Il y en a meme beaucoup, et en plus ils osent tout !
        C’est meme à ça qu’on les reconnait !


      • mac 13 avril 2017 04:25

        @Robert Branche

        La France est déjà à plat. Seul notre endettement continuel nous évite la débâcle. Et vous souhaiteriez reporter au pouvoir ceux qui nous ont conduit là ?


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 avril 2017 08:59

        @Robert Branche
        Vous êtes d’une ignorance crasse en ce qui concerne l’ Europe ! Vous vous croyez dans un pays souverain ?

        Les programmes économiques et sociaux sont déjà écrits par la Commission européenne, les GOPé. Tous les candidats qui veulent rester dans l’ UE, dont Macron et Mélenchon devront les appliquer .


        Pour votre gouverne, je vous signale qu’il est interdit de faire des programmes de politique intérieure nationale, mais uniquement des programmes européens.

        J’ai lu les programmes de Nous citoyens et de Nouvelle Donne, quasiment tout ce qui est proposé est interdit par les Traités européens ! Vous pouvez remballer vos projets !

      • Le421 Le421 13 avril 2017 09:27

        @izarn
        Citer Audiard ne doit être fait qu’à bon escient.
        Sinon, il risque y avoir un retour de flamme sur le commentateur...  smiley


      • carnac carnac 13 avril 2017 21:37

        @Robert Branche

        1/ contrairement à la France Insoumise , Monsieur MACRON REFUSE de publier les contributions à son programme des citoyens pour la bonne raison qu’il n’a jamais eu l’intention de les écouter
        2/ EN MARCHE est un conglomérat de chevaux de retour qui se précipitent à la soupe au point que le général SOUBELET quitte ce navire surchargé de combinards de toutes sortes
        3/ sur ce le rénovateur de la vie citoyenne décide contrairement à ce qu’il disait il y a cinq mois de gouverner par ordonnances  c’est sans doute ce que l’on appelle le respect des citoyens et de leurs corps intermédiaires ;; ;

        MACRON à force de chasser en terrain filloniste est EN MARCHE ARRIERE TOUTE ....

      • Alren Alren 12 avril 2017 13:52

        Après Hollande, encore une affolé !
        Ce qui est nouveau c’est que les deux n’osent pas (plus) nous dire qu’il faut veauter Macron pour continuer de foncer dans le mur !
        Révélateur et amusant !


        • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:02

          @Alren
          Mais je n’ai aucun problème pour dire que je vais voter pour E. Macron (il suffit d’aller voir mon profil Facebook où je l’ai dit).

          Cet article n’est pas un appel au vote pour E. Macron mais centré contre celui pour JL Mélenchon. Cela laisse 10 autres possibilités, il me semble, non ? smiley

        • Sparker Sparker 12 avril 2017 14:07

          @Robert Branche
          Ha macron, il va faire la révolution que vous attendez...on comprend mieux, au moins vous êtes clair, vous êtes là pour démolir.
          Vous justifiez ça comment dans votre tête ?
          Par ce que sans exemple concret, juste à balancer Chavez, Castro, Mitterrand et la ruine assurée ça fait vachement le mec qui s’est réellement intéressé au mouvement....


        • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:10

          @Sparker
          Je me suis effectivement intéressé au mouvement lancé par JL Mélenchon et sur son projet.

          C’est donc en connaissance de cause que j’ai écrit cet article

        • Gorg Gorg 12 avril 2017 14:14

          @Robert Branche

          « Mais je n’ai aucun problème pour dire que je vais voter pour E. Macron »
          Ben, tu vois, on n’est pas vraiment étonnés... On s’en doutait un peu... C’est bizarre...

          « Cet article n’est pas un appel au vote pour E. Macron mais centré contre celui pour JL Mélenchon »
          Sans blague... ?

          C’est la panique ??? Le gendre et sa maman sont en difficulté ??? C’est vrai que c’est dur de dire tout et son contraire.... Ah les peoples...


        • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:18

          @Gorg
          Celui qui dit tout et son contraire, et promet de raser gratis en demandant un chèque en blanc, c’est JL Mélenchon smiley


        • Gorg Gorg 12 avril 2017 14:23

          @Robert Branche

          Affirmation gratuite. Celui qui dit être ni de droite ni de gauche, tout en étant nulle part, c’est Micron. Le vide absolu, il rame à la godille et dans le brouillard... Ce n’est qu’une marionnette.


        • Sparker Sparker 12 avril 2017 16:16

          @Robert Branche
          Que des éléments de language, vous êtes en mission ?, vous n’avez que ça en magasin ? sont un peu chiche vos commanditaires...


        • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 16:18

          @Sparker
          Il n’y a aucun commanditaire, ni élément de langage. Cet article est une démarche strictement personnelle ! Et vous ? 


        • Sparker Sparker 12 avril 2017 16:38

          @Robert Branche
          Moi, je défend un programme et une perspective dont j’ai compris les tenants et aboutissants par une adhésion naturelle. J’étais abstentioniste avant.
          La réalité imposée par les ultra libéraux choque les populations de front, le programme populaire de la FI choquera les ultra libéraux. Nous c’est ce qu’on veut. Vous préférez que Macron serve les plats, grands biens vous fasse.
          Elément de language, Castro, Mitterand, Chavez, 1983, etc etc, j’appelle ça des éléments de language à la Pujadas, Lenglet pour seriner et démolir.
          1981, oui aujuourd’hui aussi c’est un programme de « gauche » surtout de sortir la population française du martyr injustifiable autrement que par les délires de certains pour lesquelles l’économie est le graal et la « réalité » leur gourou. Vous êtes dans l’abstraction et le réel vous rattrappe, vous l’avez bien cherché.
          En 1981, l’ultra n’avait pas encore pignon sur rue, maintenant on à compris et on se fera plus avoir, enfin on espère... mais le combat sera encore plus rude maintenant qu’il est bien installé.
          Vous croyez qu’en prenant le train en marche ou en pédalant à la deuxième place du tandem vous alllez pouvoir changer quoi que ce soit d’après vos souhait exprimés dans voter... billet smiley, encore une fois grand bien vous fasse.
          Si pour vous, ça ne va pas si mal, il suffit de quelques réformes pour que ça soit top et ben je ne partage pas vos...(illusions) analyses.
          Vous donnez l’impression d’être du monde des hors sols, qui vivent au travers de leurs idées, mais ici chez moi y’a de la chair, des larmes, des rires, de la souffrance, de la joie etc etc de la vie quoi et ça c’est ce qui vous permet d’exister, alors respectez le au minimum en ne dénigrant pas ceux qui veulent améliorer et redonner du sens au commun des mortels, les plus nombreux, sans lesquels vos plans sur la comête Macron ne serait même pas envisageable. Les corvéables vous remercieront.


        • Le421 Le421 12 avril 2017 19:29

          @Robert Branche
          C’est donc en connaissance de cause que j’ai écrit cet article

          Ca, on s’en doutait.

          Un peu pour casser aussi, non ?
          Problème de trouillomêtre ??


        • JL JL 12 avril 2017 13:59

          ’’Oui, nos institutions doivent être réformées. Oui, il faut plus de démocratie citoyenne et plus de décentralisation. Oui, la richesse et la diversité des territoires sont insuffisamment prises en compte. Oui, la technocratie a trop de pouvoir. Oui, il faut lutter contre les inégalités. Oui, il nous faut trouver comment recréer une dynamique industrielle. Oui, il faut réformer l’Europe.’’’

           
           Jolie profession de foi ! Mais qu’est-ce que vous proposez ?
           
           Je vais le dire à votre place : 

          ’’Levons-nous, quittons le fauteuil dans lequel nous sommes lovés, et partons faire de l’exercice ! Refondons nos institutions politiques et sociales pour libérer les énergies et faire de la France un des cœurs du réseau européen, et donc mondial. Tel est l’appel central de mon livre, « 2017 : le Réveil Citoyen ». S’il est entendu, loin d’être ubérisée, la France sera un des fers de lance de l’ubérisation du monde ! ’’
           
           C’es du Macron dans le texte ? Non, c’est vous, Robert Branche, .


          • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:03

            @JL
            Merci pour la citation smiley


          • Sparker Sparker 12 avril 2017 14:09

            @Robert Branche
            ET il fait le malin en plus, mouais.... encore un brasseur de vent qui fait de la mauvaise bière et se croit le roi.


          • JL JL 12 avril 2017 14:09

            @Robert Branche
             

             de rien, c’est ce que j’ai trouvé de mieux pour montrer que vous roulez pour l’UE, mais que vous n’avez comme arguments que les attaques ad’hominem contre le leader de la France Insoumise.

          • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:12

            @JL
            Je ne « roule pas pour l’UE » ! Je pense simplement qu’il est illusoire et dangereux de penser que la France peut s’en sortir en dehors de l’Europe. Il faut la réformer en en renforçant un coeur avec les pays voisins qui en sont à l’origine


          • Gorg Gorg 12 avril 2017 14:20

            @Robert Branche

            Mais non, Micron est la garantie que tout continuera comme avant... C’est la nébuleuse Hollande... Le changement dans la continuité... Ça fait rêver...


          • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:23

            @Gorg
            Mélenchon ne fait pas rêver car ce sera rapidement un cauchemar, et ce pour les plus faibles (ce sont toujours eux qui trinquent !)


          • JL JL 12 avril 2017 14:24

            @Robert Branche
             

             ’’Je ne « roule pas pour l’UE » ! Je pense simplement qu’il est illusoire et dangereux de penser que la France peut s’en sortir en dehors de l’Europe. Il faut la réformer en en renforçant un cœur avec les pays voisins qui en sont à l’origine’’
             
             C’est marrant, mais c’est aussi ce que dit Mélenchon !
             
             Cherchez l’erreur !

          • Gorg Gorg 12 avril 2017 14:26

            @Robert Branche

            Affirmation gratuite et sans fondement... Les dangers ce sont Micron et Fion. La gorgonne sera de toute façon pliée au deuxième tour.


          • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:27

            @JL
            Certes simplement les conditions qu’il met et la méthode vont conduire la négociation dans un mur ... et donc à la sortie de l’Europe.


          • foufouille foufouille 12 avril 2017 14:27

            @Robert Branche
            donc en bon libéral qui montre l’exemple, tu es payé 4€ de l’heure.


          • JL JL 12 avril 2017 15:24

            @Rober Branche, 

             
             ’’Certes simplement les conditions qu’il met et la méthode vont conduire la négociation dans un mur ... et donc à la sortie de l’Europe.’’
             
            Puisque vous le dites ! 
             
             Sérieusement, vous pourriez argumenter là-dessus, ou bien c’est seulement vos dons extra-lucides cartes qui vous l’ont dit ?


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 avril 2017 09:06

            @Robert Branche
            Vous écoutez trop les médias...
            Écoutez plutôt les déclarations de Jacques Généreux sur France 24- à partir de 10 minutes
            «  La sortie de l’ UE ce n’est la solution à rien, ce serait une catastrophe, l’échec ».


            Mélenchon ne sortira ni de l’ UE, ni de l’euro.
            La priorité de la FI est de sauver l’ Europe.

            Quand il dit « sortir » cela signifie « désobéir aux Traités, en restant dans l’ UE »

          • Le421 Le421 13 avril 2017 09:32

            @Robert Branche
            Mélenchon ne fait pas rêver

            Les nantis, c’est plus que certain.

            Je me répète.

            Quand le plus misérable des français pourra vivre dignement, alors les friqués pourront se gaver jusqu’à plus soif, je m’en contrefiche.
            Mais pas avant...

            C’est pourtant simple, non, un peu moins d’égoïsme.
            Dire qu’on reproche à « Méluche » son égo... Faut pas manquer d’air.
            La couleur de ses godasses aussi, tant qu’on y est !!



          • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 12 avril 2017 14:01

            Même si l’histoire bégaye, elle ne repasse pas les plats...

            Il n’y a rien de comparable entre le catalogue de mesures de Mélenchon et le « programme commun », le PC est hors course, ses derniers dirigeants ont achevé de le discréditer et ses anciens électeurs ne sont plus sensibles aux consignes de vote.
            Si Mélenchon est élu, les conséquences seront très différentes de celles qui ont suivi 1981 parceque le contexte et les propositions n’ont rien de commun.

            Et puis, arrêtez de nous bassiner avec ce mot « populiste » vide de sens et qui sonne comme « tout est dans tout et inversement », ou « les extrêmes se rejoignent », deux tartes à la cr^me de la pensée abyssale.

            • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:03

              @Jeussey de Sourcesûre
              Malheureusement regardez bien et vous verrez que si les programmes sont plus que proches !


            • Gorg Gorg 12 avril 2017 14:31

              @Jeussey de Sourcesûre

              « arrêtez de nous bassiner avec ce mot « populiste » vide de sens »

              Bien d’accord avec vous, ils nous saoulent avec leurs éléments de langage abrutissants. Ils y a longtemps qu’ils ne pensent plus rien... Des médiocres en fait...


            • Henrique Diaz Henrique Diaz 12 avril 2017 15:19

              @Robert Branche
              Il y a une proximité entre le programme économique de la France insoumise d’aujourd’hui avec celui du Programme commun, comme avec celui du Front populaire et du CNR qui ont pu imposer à la finance les congés payés, la retraite par répartition etc. mais aussi avec celui de Roosevelt et de De Gaulle quand il a lui-même nationalisé et relancé ou maintenu l’économie française par une politique de la demande plutôt que de l’offre. Il est complètement faux d’affirmer comme vous le faites que les plans de relance n’ont jamais marché. C’est comme ceux qui reprennent toujours l’exemple de la fin de la quatrième république pour dire que le parlementarisme est une très mauvaise chose alors qu’il existe nombre d’autres pays bien plus stables que la France qui ont un régime parlementaire.

              Aujourd’hui, il y a l’euro, Internet et toutes sortes de différences par rapport à 1983 qui font que des causes différentes produiront des effets différents. Notons aussi qu’il y a aussi une grande proximité entre le programme économique néolibéral de Macron et ceux de l’Amérique latine des années 80 qui ont mené ces pays à la ruine, ce n’est bien sûr pas un argument suffisant pour démontrer l’inefficacité du programme Macron, puisque là aussi la situation a changé. Mais il est assez facile en revanche de voir à qui va réellement profiter un tel programme, dans la continuité parfaite avec le CICE et la Loi Travail (dont l’efficacité est magique, elle...) que votre Hollande 2.0 nous promet.


            • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 15:45

              @Henrique Diaz
              Compte-tenu de la fragilité de l’économie française (niveau de prélèvement, importance de la dépense publique, effondrement de l’industrie, niveau de chômage), je suis convaincu que l’application du programme de Mélenchon conduira à un réel décrochage comme cela s’est produit en 81 (facile à vérifier ce qui s’est passé alors - je l’ai vécu en direct et de l’intérieur), mais dont les conséquences seront pires.

              Et avec le monde de l’internet et l’interconnexion des économies, promouvoir le renforcement de la planification et d’une solution franco-française n’a pas grand sens (erreur que fait aussi le FN, Asselineau, ...)
              Enfin, le programme de Macron n’a vraiment rien à voir avec ce qui a été fait en Amérique latine et il ne propose pas une continuité par rapport au quinquennat actuel

            • JP94 12 avril 2017 16:53

              @Jeussey de Sourcesûre


              Désolé de vous contredire, mais les seuls militants que je vois faire campagne pour Mélenchon dans la rue sont les militants communistes.
              Ne les traitez pas de haut. Ils sont organisés, décident ce qu’ils veulent et ont une histoire qui inclut la Résistance, les luttes sociales, dont personne d’autre ne peut se targuer. 
              Ils sont aussi syndiqués et agissent d’autres façons. 
              Ils sont aussi impliqués dans diverses associations, sans faire de prosélytisme.

              Le mouvement des idées ils y contribuent de façon critique, productive. La direction du Parti est ce qu’elle est mais vous ne regardez que la partie exhibée par les médias. Faites davantage preuve d’esprit d’union : ce doit être une priorité si vous voulez réellement changer les choses - et pas seulement faire un bon score.
              Sinon ça s’écroulera comme un château de cartes et vous ne comprendrez pas pourquoi. 

              Dans la banlieue populaire où je vis, le lien social et les acquis, ça s’est construit avec les communistes, pas des opportunistes...

              Bien à vous, je dois allez tracter ... devinez pour qui - et sans la reconnaissance dont je me contrefiche, car j’agis suivant mes convictions, pas par illumination, ni en étant dupe de quoi que ce soit. 
              Simplement, éviter la cata d’un second tout Micron Lepen ( ou équivalent).


            • Henrique Diaz Henrique Diaz 12 avril 2017 17:17

              @Robert Branche
              Il faut vraiment être accroc à la came néolibérale pour prendre comme une évidence l’association « fragilité de l’économie française » et « niveau de prélèvement, importance de la dépense publique ». Comme si cette dépense n’était pas la condition même de la stabilité et de la richesse d’une économie : supprimez les financements publics pour les routes, les écoles, les hôpitaux, privatisez tout cela joyeusement comme vous en rêvez et vous aurez le Népal ou le Bangladesh. Au contraire dans les pays de taille équivalente à la France à forte dépense publique, on trouve le Danemark, la Finlande, la Norvège ou la Suède qui ne sont pas précisément aux abois. Au contraire, « l’effondrement de l’industrie, le niveau de chômage » c’est précisément la conséquence de 30 ans de désengagement de la puissance publique dans son économie, au profit des logiques de profits à court terme de la finance.

              Aussi vous n’exprimez pas une conviction qui est en principe une certitude fondée sur un raisonnement réfléchi et critique mais des croyances superstitieuses : comme la personne qui croit que « les jeudis ça porte malheur » parce qu’une fois, elle a eu un accident ce jour (alors qu’elle aurait pu l’éviter en étant plus attentive sur la route), vous dites « la relance, c’est le décrochage » alors que la dernière tentative de politique de relance n’a pas vraiment été menée par des gens qui y adhéraient (Mitterrand, pas plus que Mauroy n’ont jamais été des socialistes convaincus mais au mieux des sociaux-démocrates en voie de libéralisation).

              Pour critiquer de façon crédible et constructive et donc savoir comment le projet économique de la FI est possible dans le cadre de l’euro et d’Internet, allez en voir le chiffrage présenté entre autres par des économistes comme Jacques Généreux.

              Mais que ce soit au Chili ou en Argentine, le dénominateur commun avec Macron, c’est désengagement de l’État, baisses drastiques des impôts et donc des dépenses publiques, sauf que cela a été fait un peu plus brutalement que ce qu’ont fait Hollande, Sarkozy, Chirac, Mitterrand et que veut continuer Macron, avec cette constante que plus on réduit les dépenses publiques, plus ça crée des trous partout et plus les esprits superstitieux crient qu’il faut encore plus réduire les dépenses publiques...


            • vachefolle vachefolle 13 avril 2017 00:01

              @Robert Branche
              Enfin, le programme de Macron .... ne propose pas une continuité par rapport au quinquennat actuel

              A quel moment MacroLéon a eu son illumination vu qu’il a soutenu Hollande depuis 2006 ?!
              Comment peut on etre ministre de l’economie d’un gouvernement ou conseiller du président et ne pas etre d’accord avec les choix qui y sont faits.

              De qui se moque t-on ?!


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 avril 2017 09:13

              @Henrique Diaz
              La grande différence entre la période Gaulliste - CNR et aujourd’hui, c’est que la France était un pays souverain. Aujourd’hui les décisions essentielles sont prises par les Instances européennes, et la France n’est plus qu’une colonie où les gouvernements appliquent des décisions prises ailleurs. 


            • Sparker Sparker 12 avril 2017 14:02

              Hé bé, ça mouille dans les slips.
              Mitterand, Castro, Chavez, Rigueur 1983, trop de références tue la référence.

              Dans le fond vous êtes comme beaucoup, un programme politique se résume à une liste de courses qui flatte le plus largement possible.

              Oui, nos institutions doivent être réformées. Oui, il faut plus de démocratie citoyenne et plus de décentralisation. Oui, la richesse et la diversité des territoires sont insuffisamment prises en compte. Oui, la technocratie a trop de pouvoir. Oui, il faut lutter contre les inégalités. Oui, il nous faut trouver comment recréer une dynamique industrielle. Oui, il faut réformer l’Europe.

               smiley smiley, c’est une partie du programme de la FI, que Mélenchon à supervisé avec d’autres, mais faut pas voter pour lui... sinon c’est la ruine. smiley smiley. Alors qui ? Le Pen, Macron, Hamon vous êtes assis sur la mauvaise branche...
              Bon il y a un programme et des carnets thématiques, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, sortez de vos à prioris et réfléchissez sereinement, sans intox.


              • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:05

                @Sparker
                Précisément je réfléchis sans intox (attention à ne pas tomber dans celle lénifiante du discours développé par JL Mélenchon...), et j’exprime là un point de vue.

                Autrement j’ai longuement développé le mien dans mon livre ! smiley

              • Sparker Sparker 12 avril 2017 14:12

                @Robert Branche
                Non ce n’est pas un point de vue, c’est une diatribe qui ne repose que sur des à priori et qui n’apporte rien. C’est du bashing ni plus ni moins et vous hurlez avec les autres sans vraiment savoir pourquoi, juste qu’il faut hurler pour resserer la meute.
                Bonne journée.


              • Aristoto Aristoto 12 avril 2017 14:29

                @Robert Branche

                Je suis pour t’interdire tout moyen d’expression d’une quelconque opinion...Mélenchon me semble celui qui se rapproche le plus de cette volonté, en conséquence je vote pour.

                Vive la démocratie !

                (toit ta une bonne tete de bigleux ! Les bigleux je les bolosse moi )


              • Gorg Gorg 12 avril 2017 14:33

                @Robert Branche

                "Précisément je réfléchis sans intox (attention à ne pas tomber dans celle lénifiante du discours développé par JL Mélenchon...), et j’exprime là un point de vue"

                Le marteau pilon tape de plus en plus fort... Attention à vos doigts...


              • joletaxi 12 avril 2017 14:43

                @Aristoto

                vrai qu’avec des « démocrates » de votre acabit, la voie du chavis...oups du mélanchonisme est toute tracée

                faudra songer à un petit camp de vacances , le Larzac ce serait pas mal, pour tous les bigleux


              • Sparker Sparker 12 avril 2017 14:50

                @joletaxi
                On requisitionnera ton taxi pour les emmener, et t’aura deux euros pour ta course...


              • amiaplacidus amiaplacidus 12 avril 2017 18:01

                @Sparker

                Pas besoin de réquisition avec Macron, supporter d’ Uber qui s’empresse de ramener les chauffeurs au 19em siècle.
                Et en plus, ce serait moins de 2 €.


              • Alpo47 Alpo47 12 avril 2017 14:04

                Ce qui est à peu près certain, c’est que les deux « partis de gouvernement » nous ont toujours conduit dans le mur, on paupérisé notre pays et servi la soupe à une toute petite élite et surtout ... qu’ils aspirent à continuer dans la même voie. Il n’y a absolument rien à attendre d’eux. Fillon-Hamon-Micron ... Basta !

                A partir de là, il faut bien se poser la question : Est ce qu’il y a une alternative ? Qui ? Et c’est là qu’on entre dans les hypothèses plus ou moins hasardeuses. D’abord, les « petits candidats » disent parfois des choses intéressantes, comme Asselineau qui veut quitter l’Euro, l’UE et l’Otan ...mais quelles sont leurs chances réelles ? Ils partent de trop loin, on ne passe pas de 0,5 ou 1% à 25%. Cela relève de la pensée magique. Même s’il est évident que les sondages ne sont qu’une autre entreprise de manipulation des esprits, en profitant de la tendance de beaucoup de se conformer à l’opinion dominante. La gigantesque campagne des médias pour Micron nous montre quel est le candidat des élites ... donc celui qu’il faut absolument éliminer ... avec le vote.

                Reste donc JLM et MLP ... Tous les deux sont « tièdes » vis à vis de l’UE, parlent de re-négocier (impossible) de référendum ...l’un veut accueillir encore plus de misère du monde (irréalisable et chaos social), l’autre l’empêcher complètement d’entrer (irréalisable). Melenchon, viel apparatchik socialiste a toujours fait les mauvais choix, contre les intérêts des français, MLPen appartient à un parti qui a toujours servi les intérêts des corporations (lobbys patronaux).

                Alors ? Et bien, on est juste « mal partis » et POUR CEUX QUI IRONT ENCORE VOTER, on aura ENCORE le choix entre la peste et le choléra. Comme d’habitude.

                Et on choisira ....


                • Henrique Diaz Henrique Diaz 12 avril 2017 17:47

                  @Alpo47
                  Effectivement à l’heure actuelle, voter Asselineau revient à s’abstenir, autrement dit laisser libre cours aux « partis de gouvernement » pour continuer de dresser les français à la soumission aux marchés.

                  Mais vous vous trompez, JLM ne veut pas « accueillir plus de misère du monde », il est le seul à vouloir en tarir les sources que sont la guerre, la PAC, les accords de libre échange du renard européen dans le poulailler des pays de la Françafrique entre autres. Il dit qu’il ne sert à rien de chercher à empêcher les gens d’essayer de trouver une place en France mais simplement qu’il faut leur donner des papiers de séjour pour qu’ils puissent cesser d’être cachés dans des caves pour enrichir des patrons verreux qui les payent à 50 centimes de l’heure. C’est pourtant d’une évidence limpide : là où vous forcez des immigrés en situation irrégulière à se cacher, vous encouragez l’immigration illégale. L’appel d’air, ce sont les employeurs verreux, du style Bouygues et ses sous-traitants, qui peuvent le faire du moment qu’ils savent que leurs recrues vont tout faire pour bien se cacher de façon à ce qu’ils puissent continuer de les sous-payer en toute tranquillité.

                  Et sinon, c’est quoi les « mauvais choix » de Mélenchon ? Revaloriser l’enseignement professionnel afin que cela cesse d’être l’enfant pauvre de l’éducation nationale ? Militer pour le non au TCE en 2005 ? Quitter le PS ? Être pour une transition écologique complète vers les énergies renouvelables ? Être pour la refondation d’une république qui finit de plus en plus par ressembler à une république bananière, en associant au maximum le peuple dans réécriture même ? Quoi de tout ça et qui constitue l’essentiel de ses choix ces 20 dernières années ?


                • PiXels PiXels 12 avril 2017 18:49

                  @Alpo47
                  .

                  .
                  « Alors ? Et bien, on est juste « mal partis » et POUR CEUX QUI IRONT ENCORE VOTER, on aura ENCORE le choix entre la peste et le choléra. Comme d’habitude. »

                  Je vous trouve un peu trop pessimiste sur ce coup-là
                  (je sais, j’ai toujours tendance à voir « la bouteille à moitié pleine smiley )

                  J’ai l’impression pour ma part que si les risques de peste et de choléra sont toujours bien présents..

                  sachant que 

                  1- le choléra se concrétise par des chiasses brutales à répétition et que le rat est la principale cause de propagation de la peste...

                  2-  que tous les rats quittent le  »Titanic LR«  et »La Méduse PS«  pour rejoindre le »Radeau Macron« ....

                  3-  que tous en coeur font dans leur froc à longueur de journée...


                  Il ne devrait pas être trop compliqué d’en déduire comment éviter le pire.

                  Mais il ne faut pas négliger le risque que quelques morbacs embarqués dans une frêle coquille de noix (mais se croyant à bord du torpilleur »art 50«  parviennent à aider le »capitaine de radeau" à vaincre la vindicte populaire.







                • Alpo47 Alpo47 12 avril 2017 20:20

                  @PiXels

                  Oui, oui, je suis d’accord. Le plus important, C’EST DE COULER LE BATEAU MACRON.


                • PiXels PiXels 12 avril 2017 21:00

                  @Alpo47
                  .

                  Le radeau, Alpo..le Radeau smiley

                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 avril 2017 09:15

                  @Alpo47
                  L’alternative aux « refondateurs européens », c’est la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN (complètement, pas seulement du Commandement intégré)
                  Seule l’UPR le propose !


                • alinea alinea 12 avril 2017 14:04

                  Plutôt que taper sur Mélenchon, faites-nous la promo de Macron ! Quoi de neuf ?


                  • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:07

                    @alinea
                    Je ne suis en rien un militant de en Marche et ne suis pas là pour faire la campagne d’Emmanuel Macron.

                    Et dans cet article, je ne « tape pas sur Mélenchon », j’exprime une conviction

                  • Clocel Clocel 12 avril 2017 14:13

                    @alinea

                    Aux dernières nouvelles, il aurait changé de marque de vaseline, il en a trouvé une moins irritante, du coup, il braille moins ! smiley


                  • Sparker Sparker 12 avril 2017 14:15

                    @Robert Branche

                    « j’exprime une conviction »

                     smiley  smiley  smiley  smiley

                    C’est plus Alain Bashung, c’est Robert Bashing..

                    Mettez vous à la chanson vous serez peut-être meilleur smiley  smiley

                    Ca se la pète pas avec ça...


                  • Aristoto Aristoto 12 avril 2017 14:31

                    @Robert Branche

                    C’est justement ça le problème...moi je veux que tu t’exprime tout cours... !


                  • alinea alinea 12 avril 2017 14:52

                    @Robert Branche
                    Eh bien vous vous trompez ! Mélenchon ne cache pas ses liens avec les dictateurs d’Amérique du Sud !! Il affirme au contraire en prendre l’idée de « Révolution Citoyenne » !!
                    Voyez-vous, Mélenchon est une véritable éponge qui boit les convictions de tout le monde ; on lui reproche tout et son contraire : dictateur d’extrême gauche pour les uns, voiture balai du PS qui demandera à voter Macron pour les autres ; on s’y perd, vous ne croyez pas ?
                    Pour ceux qui ont élaboré le programme, il est un excellent, le meilleur, porte parole d’une volonté populaire éclairée.
                    En face, les « insectes » qui sont nés parfaits d’une vérité révélée et de son medium, et qui trouvent louche qu’un être humain évolue ; ou bien ceux qui trouvent que ça ne va pas trop mal pour eux et qui tremblent pour leurs billes ; les purs et parfaits qui le trouvent un peu mou du genou ; les jaloux les craintifs qui craignent qu’il leur vole la primeur ; les peureux qui le trouvent trop dur ; les méfiants revenus de tout qui trouvent qu’il en fait trop ; les idiots qui ne comprennent pas ce qu’il dit, interprètent et rabaissent ses paroles ; les méchants aigris qui accusent ses supporters d’être des dévots envoutés ; les menteurs manipulateurs qui veulent faire croire que le programme est vide,ou bien impossible ; et puis ceux pour qui le changement, l’inconnu sont un tel danger qui font l’autruche et laissent passivement le monde aller à sa perte.
                    La grande force de ce programme, ce qui le sous-tend, c’est sa force écologique, c’est ce qui le fait rassembleur ; ses projets d’avenir, ses innovations, ce chemin que l’on veut défricher vers l’utopie de l’intelligence, de l’amour et du respect, en font, strictement, le seul projet d’avenir qui veut inclure toutes les compétences, tous les savoirs, les savoir-faire, qui incite chacun à s’investir. Son programme de politique extérieure est de simple bon sens : respect de la souveraineté des peuples.
                    Le programme de la Fi est comme un langage qui se crée, qui s’enrichira de toutes les initiatives pour peu qu’elles aient comme mobile : le bien commun.


                  • Sparker Sparker 12 avril 2017 15:35

                    @alinea
                    +++++ smiley


                  • petit gibus 12 avril 2017 20:18
                    @alinea
                     « Le programme de la Fi est comme un langage qui se crée, qui s’enrichira de toutes les initiatives pour peu qu’elles aient comme mobile : le bien commun. »

                    excellent résumé

                    le comble c’est que ce prog est tellement novateur
                     dans sa forme et son contenu
                    pour nos milieux traditionnels 
                    qu’ils en arrivent à le percevoir comme utopique ! ! !
                     alors qu’il relève que du simple bon sens


                  • alinea alinea 12 avril 2017 21:51

                    @petit gibus
                    je n’arrête pas de penser à Wilhelm Reich, ces temps-ci, qui a si parfaitement compris et décrit la prison que l’homme ( le petit homme), se crée.
                    ils veulent une assurance tous risques, et trouvent que la FI est trop aventureuse.
                    Vous avez peut-être connu comme moi, dans votre enfance, ces gosses qui ne voulaient rien faire, parce que c’était interdit ou bien trop risqué !


                  • Attilax Attilax 13 avril 2017 00:19

                    @alinea
                    Vous vous trompez. Je suis tenté par l’aventure. C’est le suicide qui me pose un problème.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 avril 2017 09:20

                    @Robert Branche
                    Vous ne pouvez rien exprimer de constructif, vous faites totalement abstraction de l’ UE dont vous ne connaissez rien.

                    Vous ne connaissez pas non plus le programme de Mélenchon, ça fait beaucoup de lacunes pour réfléchir correctement.

                    « Sur l’UE : pourquoi l’Europe est comme elle est ? »

                    •  
                    Sur le programme de Mélenchon, c’est Jacques Généreux qui en parle le plus clairement.

                  • chantecler chantecler 13 avril 2017 09:53

                    @Robert Branche
                    Alexandre Jardin , votre pote , c’est une référence !
                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Jardin
                    Au fait il devait se présenter : il roule pour qui ?
                    http://www.agoravox.fr/auteur/robert-branche


                  • joletaxi 12 avril 2017 14:48

                    curieux aucun candidat n’évoque cette problématique, qui peut surgir à tout moment

                    https://www.contrepoints.org/2017/04/12/286632-credits-bientot-fin-de-largent-gratuit

                    mais avec Hugo Melancones ,on va faire du 100 % renouvelable, on aura pas besoin de pétrole non ?

                    Me suis toujours demandé comment les arnaques les plus éculées pouvaient encore faire des victimes, semblerait que la réserve à pigeons est inépuisable


                    • Sparker Sparker 12 avril 2017 15:02

                      @joletaxi
                      Tu comptes partir où quand il sera élu ? T’emmeneras ton taxi ?


                    • Sparker Sparker 12 avril 2017 14:52

                      Sur la faisabilité, « attention » c’est dit par un citoyen averti, pas une élite chère à Dugaie le pas drôle.

                      https://www.youtube.com/watch?v=1b0U9mv1dz8


                      • alinea alinea 12 avril 2017 15:04

                        @Sparker
                        Il est excellent ! brillant !
                        j’aimerais voir les mêmes chez Le Pen, Macron, Fillon...mais non, eux se contentent de l’adhésion des leurres, pardon, des leurs. Ils ne leur demandent pas de se dépasser, mais bien de se plier.


                      • Sparker Sparker 12 avril 2017 15:39

                        @alinea
                        Oui, ce programme et cette dynamique montre bien quelle n’est pas idéologique, bon nombre d’initiatives sont prises par des personnes qui trouve l’echo en eux de ce qui est dit et proposé. Pas besoin de consignes.
                        C’est fou le nombre de gens qui peuvent émerger quand de l’intelligence est propagée. J’en suis tout ému... smiley


                      • alinea alinea 12 avril 2017 15:44

                        @Sparker
                        Tous ceux qui dénient cette vérité, cette réalité, d’initiatives, de créativités, ne sont pas favorables à l’émancipation du peuple. Aussi ont-ils droit à mon total mépris !! smiley


                      • manu manu 12 avril 2017 16:39

                        @Sparker

                        Il est pas con se gars je connaissais pas, il paye pas de mine mais il comprend bien les choses et surtout il les explique très clairement, Lordon est pas mal aussi mai pour un autre public.

                        Si quelqu’un en connait d’autres vidéo intéressantes j’en cherche pour agoravox.tv, je vais regardez déjà celles de ce jeune. 


                      • malitourne malitourne 12 avril 2017 17:04

                        @Sparker
                        Tu vois mon Sparker, je l’ai regardé la vidéo. Et jusqu’au bout. Un volontarisme sincère s’en émane, le progressisme est une volonté politique, il n’est pas interdit de la mettre en oeuvre, le gars nous enjoint avec bienveillance et enthousiasme à devenir acteur de notre émancipation en brisant les chaînes de la réalité. Notre volonté positive de progrès humain, agrégée et rassemblée, viendra à bout de toutes les résistances. Ca sent bon comme une baguette sortie du four, ça fait le même effet qu’une bonne verveine bien chaude après une promenade hivernale. Tu vas penser que je suis en train de railler le gars, son discours, FI et Mélenchon, mais non en fait, je suis sérieux. Le gars, ça pourrait être mon pote, on pourrait refaire le monde en rêvant toute la nuit.

                        Mais cette réalité, on ne peut pas l’escamoter non plus comme ça, hélas rajouterai-je. Les désirs ne sont jamais la réalité. La réalité est que la France d’aujourd’hui est privée de sa souveraineté populaire. Et que pour mettre toutes les forces de son côté pour mettre la plus progressive des politiques, et le programme de FI l’est incontestablement plus que les autres, il faut changer ce premier aspect de la réalité, gagner ce premier combat : rendre les moyens au peuple de réaliser la politique qu’il désire. Pour moi, c’est ce changement de réalité là qui m’apparaît crucial, fondamental et fondateur. Voilà pourquoi tu me retrouves chez Asselineau et pas avec toi Sparker. Voilà pourquoi on se frite et c’est pas la peine de se faire des coups bas ou de se livrer à des chamailleries niveau 5ème. Pour moi, et pour les « sectaires de l’UPR » comme tu aimes à les brocarder, le volontarisme politique se situe là : redonner au peuple la liberté pleine et entière de mener la politique qu’il désire. Pour aller cueillir les fruits dans l’arbre, il te faut une échelle. L’UE ne sera jamais cette échelle. Avec le Frexit, tu peux la construire.

                      • PiXels PiXels 12 avril 2017 19:10

                        @Sparker
                        .

                        .
                        Super vidéo.

                        Pour moi, y a juste un petit bémol ...
                        Une preuve supplémentaire que « l’enfumage » à magnifiquement fonctionné et que les esprits les plus ouverts se font encore avoir !

                        A la fin dans le « déroulant » récapitulant « ce qu’on aurait pas eu »


                        ...« Le suffrage universel »

                        ÉNORME connerie !

                        Le « suffrage universel » est une invention de l’oligarchie destinée à faire croire à la « populace » qu’elle « choisit ».
                        En réalité, pour paraphraser E. Chouard, ça ne consiste qu’à « désigner nos maîtres »

                        Comme l’expliquait si bien Bourdieu, modifier les « habitus » n’est pas chose aisée.


                      • Sparker Sparker 12 avril 2017 23:52

                        @malitourne
                        Bah, je veux pas te railler non plus mais bon le frexit ça fait un peu court, désolé, le gars il a rien demandé à personne, il sait qu’il va pas dire de conneries c’est ça qui me plait, les gens se saisisse du réel et le verbe est commun au travers (excuse moi d’être pompeux) l’ouverture que propose la FI, il veulent en être acteur, c’est l’essentiel pour demain et tout reste à faire.
                        C’est l’oligarchie, c’est la caste qui nous poluent et nous rabaissent, quand la parole de fond se libère des gens la saisissent c’est par là que ça changera, si on y arrive.
                        Ce programme murit de jour en jour il n’est pas totalement circonscrit, il y a des portes d’entrées pour celui qui le veut. Mais pour l’instant on n’est pas aux affaires, le sport commencerait après les élections si jamais... Mais bon si il y a de l’unité et c’est fondamental, rien ne peut arrèter une vraie détermination populaire, même pas les traités, faut allumer la bonne mêche...


                      • famigori famigori 13 avril 2017 00:27
                        @Sparker et Malitourne
                        ah bah des fois vous pouvez être copain malgré tout :)

                      • Sparker Sparker 13 avril 2017 00:31

                        @famigori
                        Bah, je suis joueur...


                      • Sparker Sparker 13 avril 2017 00:33

                        @PiXels

                        Oui il y a certes encore du chemin à faire, l’affaire du moment c’est d’ouvrir la voie et la voix.


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 avril 2017 09:31

                        @Sparker
                        En contrariant les 26 autres pays, tous gouvernés à Droite ou Droite / Socialistes, c’est sûr que ça va les mettre de bonne humeur et qu’ils vont tous devenir socialistes !

                        Quant à la BCE, désobéir aux Traités va l’inciter à vous prêter 100 milliards d’euros !
                        C’est beau de croire au encore au Père Noël !


                        Il suffit de voir Tsipras main dans la main avec Junker pour comprendre comment vous allez vous faire syriser ! Et que dit Syriza au Parlement européen ? Qu’il faut sauver les Grecs ?
                        Qu’il faut que la Grèce sorte fissa de l’ UE et de l’euro par l’article 50 ? Pas du tout !

                        « Nous avons besoin d’un nouveau modèle politique et économique pour sauver l’UE de la dissolution. » – Dimitrios Papadimoulis, président du groupe Syriza au Parlement européen

                        C’est exactement ce que dit Mélenchon !
                        Il faut sauver l’ Europe de la dissolution !


                      • Albert123 12 avril 2017 15:40

                        Sale époque pour les néo cons, mondialiste et autres collabobos :


                        Échec des primaires américaines (euh pardon françaises) Jupé & Valls => exit

                        Fillon pas assez progressisto libertin, trop russophile et réactionnaire=> lynchage médiatique de 1er ordre

                        Macron => sa technique de com’ pour cadres spécialisés dans la réunionite masturbatoire ça ne prends pas, même les journaleux en peine de lucidité le remarquent,

                        Merde Melenchon risque de se retrouver au 2eme tour, vite sauvons Fillon.

                        et envoyons nos petits soldats Dugué et Branche casser du sucre sur Melenchon.

                        Et entre les 2 tours, on aura droit à la petite séance usuelle de vote utile / front républicain pour empêcher le FN de se faire élire.

                        Vos avez beau vous en défendre mais vous faites la campagne de Macron, assumez un peu ou achetez vous un cerveau mais n’en voulez pas à un peuple qui n’approuve pas le projet des idiots et / ou des faux culs tous contaminé par l’idéologie des négriers mondialistes.













                        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 12 avril 2017 16:38

                          Les commentaires nous donnent un avant-goût très éloquent de ce va se passer pour la liberté d’expression si jamais Mélenchon devient président.


                          • Le421 Le421 12 avril 2017 19:10

                            @Gilles Mérivac
                            On ne coupera pas les subventions des journaux comme le propose Marine Le Pen.
                            Quand à votre liberté d’expression, c’est celle de Dassault, Lagardère, Drahi, etc, etc...
                            Ca, ça ne vous gène pas le moins du monde.
                            Ben voyons !!


                          • famigori famigori 12 avril 2017 21:05

                            @Le421

                            Je ne peux qu’être d’accord avec Gilles Merivac, vous ressemblez, tous autant que vous êtes au mieux à des agents d’influence (pas très convainquants il est vrai)
                            au pire à la nouvelle police de la pensée de notre prochain gouvernement.

                            D’autant plus étrange que sur d’autres sites, les militants de FI sont bien plus honnêtes et admettent l’intérêt des autres candidats.



                          • Attilax Attilax 13 avril 2017 00:08

                            @famigori
                            T’es sur AV ici. Classé complotiste, conspirationniste et tutti quanti. Tout ce qu’on peut trouver de radical s’exprime ici, et tu sais quoi ? C’est très bien comme ça. C’est un des rares endroits où les extrêmes se parlent et où des idées totalement opposées peuvent apparaître en Une le même jour.
                            Je crois que ça s’appelle le pluralisme. Perso, j’aime bien, même si effectivement, en ces temps d’élections présidentielles, les mots dépassent parfois les intentions. C’est pas très grave, sauf si en tant que bien-pensant vous vous estimez choqué, auquel cas je ne peux que vous conseiller de ne plus consulter ce site insupportable.


                          • Sparker Sparker 13 avril 2017 00:37

                            @famigori
                            Ha et quels sites ? ceux que je fréquente ben c’est pas top avec l’UPR, ça gonfle aussi...c’est rébarbartif.



                          • chantecler chantecler 13 avril 2017 09:45

                            @Fifi Brind_acier
                            Ca c’est malin !
                            http://http//vivelepcf.fr/2658/melenchon-devrait-sauto-exclure-du-pg-pour-cause-de-copinage-avec-serge-dassault/
                            Vous en avez beaucoup des infos comme celle-ci à l’UPR ?
                            Quand je dis que vous analysez tout sous l’angle du complot avec votre gourou !


                          • famigori famigori 13 avril 2017 13:26

                            @Sparker

                            Je comparais aux échanges que j’ai pu lire sur Youtube, où les discussions semblent un peu plus « ouvertes » et, même si le trollage est également très récurrent, on arrive à s’accorder sur certains points. 
                            Mais je me trompe aussi, car il est vrai que j’ai pu lire des interventions hier soir autrement plus enrichissantes ( venant de FI et d’UPR )

                            @Attilax
                            Je ne pense pas être « bienpensant » , enfin peut-être que je le suis héhé, si vous le dites.

                            Bon, et je me plains, je me plains, mais ça reste amusant de se taquiner aussi :)


                          • Attilax Attilax 13 avril 2017 16:37

                            @famigori
                            Certes smiley
                            On discute en bons français, c’est tout !


                          • Rmanal 12 avril 2017 17:16

                            J’aime bien les auteurs qui reconnaissent eux mêmes avoir coulé la France pendant 30 ans venir vous expliquer qu’un programme est mauvais. Vous ne comprenez pas que les gens en ont aussi ras le bol des incompétents par les faits viennent nous expliquer ce qu’il faut faire : crédibilité zéro pointé.
                            De plus le programme de Mélenchon n’a rien à voir avec le programme de Mitterrand, qui lui ne s’appuyait beaucoup trop sur des technocrates dans votre genre : on a vu le résultat, qui d’ailleurs n’a pas été que négatif (peine de mort, 5è semaine de CP, etc).


                            • Le421 Le421 12 avril 2017 19:09

                              @Rmanal
                              Les mêmes enfoirés qui gueulent aux charges et qui sont bien contents qu’on les soigne.
                              Pas avec une carte bleue, avec une carte verte...


                            • Le421 Le421 12 avril 2017 19:07

                              Or ce qui n’a jamais marché, est particulièrement inadapté à un moment où les économies de tous les pays sont interdépendantes...

                              Ce qui n’a jamais marché...
                              Donner 40 milliards aux entreprises pour qu’un sale type arbore un pinn’s en bouffant des petits fours.

                              Désolé.
                              Votre mic mac du « tout pour les uns, rien pour les autres », on en a marre.
                              C’est tout.
                              Tant qu’à morfler, autant que tout le monde y passe.

                              BHL veut quitter la France, je suis volontaire pour le coup de pied au cul en cadeau.

                              Dehors les clowns !!
                              Commandez votre carte verte, un conseil.
                              Et changez de nationalité.
                              On trouvera à vous remplacer, et peut-être bien moins cher !!


                              • PiXels PiXels 12 avril 2017 19:53

                                @Le421 .. @Rmanal



                                Je ne voudrais pas donner l’impression d’un « donneur de leçons » mais je pense qu’il y a certains réflexes dont nous devrions essayer de nous débarasser (et ça va dans le même sens que mon précédent commentaire)

                                Quand vous écrivez

                                « que les gens en ont aussi ras le bol des incompétents ... »
                                ou 

                                « Or ce qui n’a jamais marché, est particulièrement inadapté »

                                vous rendez service à l’oligarchie (j’ai bien compris que c’est involontairement smiley )

                                Vous minimisez le niveau de « la faute ».

                                Pour me faire comprendre, je vais prendre l’exemple « judiciaire ».

                                Mettriez-vous sur un plan d’égalité une infirmière qui « tue » son patient par incompétence (en se trompant par exemple dans le calcul du dosage d’une perfusion)... et une personne qui en tue une autre volontairement  ?

                                Pensez-vous réellement que tous les pourris qui sont aux manettes ne savent pas ce qu’ils font ?

                                Il ne s’agit donc pas (pour reprendre la métaphore judiciaire« ) d’un »homicide involontaire« ni même d’un »meurtre« mais d’un »assassinat« ... puisqu’il y a inévitablement »préméditation«  !

                                Mais encore une fois ce n’est pas par hasard que les chiens de garde médiatiques parlent toujours »d’incompétence« quand ils se sentent contraints »d’expliquer« les résultats de celui dont ils ont encensé le génie quelques mois plus tôt.

                                Mais si ces résultats sont »calamiteux (dramatiques) pour nous... ils sont exactement ceux recherchés.
                                Et là ils nous parlent « d’incompétence » pour mieux nous vendre ..« l’incompétent suivant ».

                                A nous de ne plus tomber dans les pièges qu’ils nous tendent en permanence.. et d’appeler « un chat, un chat ».. et « une ordure une ordure ».


                              • alinea alinea 12 avril 2017 22:01

                                @PiXels
                                L’incompétence, c’est quand ils n’arrivent même pas à défendre leurs propres intérêts !
                                je trouverai des exemples !!
                                Et puis l’incompétence est aussi, peut-être de ne vraiment plus savoir nous vendre leurs duperies !
                                Du temps de Maastricht, ça avait marché comme sur des roulettes ! dans mon milieu, il fallait être une fors-du-monde comme moi, pour flairer l’empire et se regimber !


                              • PiXels PiXels 13 avril 2017 10:17

                                @alinea


                                Bonjour alinea.

                                Oui, tu as raison.
                                Mais j’en prends suffisamment plein la tronche parce que mes commentaires sont trop longs (bon, vu de qui ça vient je le prends plutôt comme un compliment smiley ).
                                Et puis surtout, j’ai cherché à ne pas « brouiller » le message.

                                Bien sûr que dans de nombreux domaines (dont un que je connais bien, la communication) ils sont totalement incompétents !

                                Et tant mieux pour nous.

                                La meilleure preuve actuellement, c’est le fait qu’ils se sont pris à leur propre piège des sondages trafiqués et qu’ils semblent réellement « surpris » par la « progression » de Mélenchon (comme Fergus).

                                Personnellement, ça fait (au moins) six mois que j’annonce que au mieux (pour eux) le résultat sera serré, et au pire... la « surprise » pourrait bien se transformer en cauchemar (toujours de leur point de vue , œuf corse smiley )

                              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 12 avril 2017 19:30

                                Faudrait savoir... Faut voter pour qui là ? ho ! ^^


                                • antiireac 12 avril 2017 19:31

                                  Le programme de meluche est un danger mortel pour la démocratie et pour l’économie française.


                                  • Sparker Sparker 13 avril 2017 00:42

                                    @antiireac
                                    Ha bien, on prend note, merci...


                                  • corsairebzh 12 avril 2017 21:08

                                    Comment Melenchon va faire pour que le CETA ne s’applique pas en France ? Il compte juste désobeir à l’UE ?


                                    • Taverne Taverne 12 avril 2017 21:09

                                      Mélenchon veut imposer son calendrier à la France.

                                      En effet, comme il sent que c’est sa dernière chance de proposer la VIème république parce qu’il se fait vieux, il nous en impose le moment. Or, ce n’est surtout pas maintenant qu’il faut suspendre la vie démocratique au vote - très long -d’un tel projet.

                                      Il faut faire vraiment peu de cas des intérêts de ses compatriotes et de son pays pour vouloir absolument imposer son timing alors que l’heure est au redressement économique et que nous sommes sous l’état d’urgence parce qu’en guerre contre les terroristes.

                                      Ou bien, seconde hypothèse, il faut être complètement irresponsable et inapte à diriger la France.


                                      • alinea alinea 12 avril 2017 22:09

                                        @Taverne
                                        Il n’est pas dans le même tempo !
                                        Il est dans l’urgence, et dans « l’ère du peuple » ! nous sommes quelques-uns, apparemment, à être en phase avec lui !
                                        le redressement économique, c’est lui qui le propose. Et, malheureusement, lui seul.


                                      • joletaxi 12 avril 2017 22:28

                                        @alinea

                                        le redressement économique, c’est lui qui le propose.

                                        ben dites donc, c’est de la bonne, n’abusez pas tout de même

                                        par contre, je vois une belle plusvalue sur le quinoa


                                      • ecophilopat 12 avril 2017 22:54

                                        @Taverne

                                        Oui Monsieur Taverne c’est combien le calendrier, je vais vous en prendre un.


                                      • vachefolle vachefolle 12 avril 2017 23:53

                                        @Taverne

                                        Vous avez raison, il aurait fallu que MacroLéon qui est au pouvoir depuis 5 ans s’occupe de ce fameux redressement économique... oups il aurait pas été ministre de l’économie ?

                                        On en est ou d’ailleurs, ha oui le deficit vient d’être réévalué a la hausse, mais ce n’est pas grave puisque durant le quinquenat de Emmanuel Hollande le chomage a royalement baissé et la dette a diminué, enfin je crois je ne regarde que BFM TV.

                                        Donc bref, MacroLéon est totalement responsable des résultats economiques desastreux des 5 dernieres années.


                                      • Neo 12 avril 2017 22:24

                                        Salut robert,

                                        Alors tu vas voter pour Macron !

                                        J’ai reçu son programme ainsi que celui du front de gauche de Mélenchon aujourd’hui même dans ma boite au lettre ... Celui de Mélenchon une page pour lui, plus une page pour le député du département qui se présentera pour ce même rassemblement ... Donc deux feuilles ! Là on voit où on va ! On a le gars qui se présente à la présidentielle plus celle du député de ce même bord qui se présentera pour le département ... Le programme de Macron c’est un bouquin de trente pages avec de belles photos à chaque page (que perso je trouve graves propagandistes), par contre pas un mot sur le député de mon département qui serait censé représenter ce mouvement ... Le député sera-il de droite ? De gauche, du centre ? Avec Macron les possibilités sont vastes ? Enfin bref ... Trente pages avec photos dédié à Mr Macron ... Pour un gars qui apparemment n’aurait pas fait de prêt auprès d’une banque, qui d’après ses déclarations serait tout juste plus riche qu’un Poutou ouvrier ... Mais alors, d’où vient tout ce fric pour pouvoir se permettre d’éditer un livre de trente pages avec gentils photos pour ces millions d’inscrits sur les listes électorales ? 

                                        Maintenant sur un plans international ... Mr Macron congratule les frappes américaines du président Trump en Syrie ... Il n’y a pas eu réellement d’enquête sur l’origine de ces frappes ... L’état syrien est d’office accusé (cela ferait-il aussi parti de son programme les jugements rapides sans aucune enquête)... Depuis plusieurs années l’état islamique sévi au moyen orient comme ailleurs malheureusement ... Plus de 50 000 hommes à entrainer et à alimenter chaque jour en munition comme pour le reste d’ailleurs ... Mais depuis tout ce temps les armes et les munitions ne manquent pas pour ces barbares qui s’entrainent tranquillement et brutalisent l’Irak, la Syrie et d’autres pays , une sacrée logistique qui se trouve ou se cache derrière tout ça ... Non ? Alors vu que ces terroristes ne manquent de rien depuis plusieurs années, surtout vis à vis bien sûr des armes et des munitions, ne serait-il pas possible qu’il nous vienne à l’idée que ces tortionnaires aient aussi reçu facilement d’autres styles d’armes moins conventionnelles et les aient utilisé ?

                                        Alors je ne voterais clairement pas pour une personne qui m’inquiète ... Je voterais pour une autre qui semble être mieux placée pour me rassurer !  


                                        • Gemini Gemini 12 avril 2017 22:33

                                          Cher auteur,

                                          je serais curieux de comprendre qu’est-ce qui peut vous pousser à voter Macron, alors que selon moi, son élection nous amènera à coup sûr à Le Pen en 2022.

                                          Pourquoi ?

                                          Simplement car Macron est le candidat parfait du système. Son programme ne vise qu’à précariser et écraser toujours plus les travailleurs, et à enrichir toujours plus les exploiteurs (entreprises, banques, rentiers). Bref, la même chose que tout ce qu’on a déjà bouffé depuis 30 ans et qui n’a fonctionné nulle part.

                                          Enfin, si, ça a fonctionné : les inégalités ont explosées, les riches le sont de plus en plus, et les pauvres le sont également de plus en plus. Les travailleurs, eux, travaillent toujours plus et gagnent toujours moins, le partage de la valeur ajoutée a continué inexorablement de se modifier en faveur des actionnaires et possesseurs de capitaux, les services publics ont été abîmés partout, ce qui était rentable d’un point de vue purement financier a été privatisé, le reste laissé à la collectivité, la démocratie a été totalement confisquée et seuls les lobbys font aujourd’hui les lois.

                                          La plupart des citoyens étant totalement ignorés, méprisés, déclassés, ils sont de plus en plus énervés et son prêt à voter Le Pen, quel qu’en soit le coût, seulement pour dégager toute cette clique de pourris qui nous enfume volontairement depuis des décennies.

                                          Macron, lui, veut continuer sur cette lancée. Sa classe, les oligarques, écrase tout, et il entend bien perpétuer cela. Le fascisme est à nos portes. Lui et sa politique en portent la responsabilité.

                                          Car entendons-nous bien : le problème n’est pas franco-français : il est généralisé à tous les pays occidentaux, tous ces pays qui ont pratiqué, à des degrés divers, la même politique que celle prônée par le banquier Macron.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès