• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Rollyboy

Rollyboy

 Je suis un homme très doux et compréhensif. La vie est tellement belle qu’elle vaut le coût de s’y maintenir. Je souhaite à toutes les personnes qui verront ce blog avoir autant de plaisir à le lire que j’en ai eu à le fabriquer de toutes pièces. Dans le monde où la lumière de la Paix est sans cesse en demande mais que les hommes et les femmes ignorent où la trouver réellement. Je leur conseille humblement de la chercher à l’intérieur de soi. Cela ne coûte rien d’essayer. N’est-ce pas ? Soyez heureux et heureuses.

Tableau de bord

  • Premier article le 05/12/2008
  • Modérateur depuis le 01/01/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 36 323
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Rollyboy Rollyboy 16 janvier 2011 04:05

    Je félicite l’auteur de cet article. Il relate une triste et sombre page de l’histoire de l’Homme. Qui sommes-nous pour juger ? Qui devrions-nous condamner ? Qui devrions-nous pardonner les fautes dans ce cas-ci ? Je ne peux pas, et je ne veux pas, jeter la première pierre à ce couple. Ont-ils agit par méchanceté ? Sûrement pas ! Ont-ils été autrefois endoctrinés par une certaine influence nazie, souvenons-nous que la Belgique a vécu l’occupation allemande et un certain nombre de Belges ont partagé des idéologies proches du nazisme, qui les aurait influencé dans leur décision de mettre fin à la vie de cette enfant ? Toutes les possibilités quant à la qualité de vie de cette enfant sont possibles puisqu’on lui a enlevé cette chance inouïe de vivre.

    Mais, posons-nous maintenant cette question : Pourquoi cette enfant n’avait-elle eu pas le droit de vivre tout simplement ? Parce qu’elle éprouvait une souffrance ? Parce qu’elle n’avait pas d’anus ou de mains ? Je répondrais à ces questions par ce simple fait : Elle n’y était pas LA bienvenue dans cette famille. Le mythe de l’enfant parfait aura toujours une place privilégiée dans les sociétés. Pourquoi alors s’en offusquer ?

    Par contre, leur acquittement pose plus de problème d’ordre éthique que le meurtre de cette enfant, pour le simple fait qu’il y a bel et bien eu un ... meurtre. Avoir acquitté ce couple est, selon moi, avoir donné un accord tacite à l’élimination des indésirables de la société : les vieillards dans les centres pour personnes en perte d’autonomie, les immigrés parce qu’ils occupent des emplois dans la fonction publique qui devraient être réservés aux membres de la communauté raciale (politique officielle nazie à l’égard des juifs ayant travaillé dans la fonction publique de la république de Weimar). En bref, toutes les raisons peuvent paraître légitimes pour éliminer ceux et celles qui nous dérangent.

    Les actes commis par la famille Vandeput peuvent avoir diverses causes. Cela n’enlève pas le fait qu’il s’agit d’avoir délibérément enlever la vie à une enfant. Mais, malheureusement la justice belge a fait preuve d’une lâcheté impardonnable dans ce dossier.

    De la part d’une victime de la Thalidomide canadien, et, croyez-moi, je suis encore plus fière d’être canadien après avoir lu cet article. Ici, ceux qui mettent fin à la vie de leurs enfants et ce, sous prétexte qu’ils sont handicapés, pourrissent en ... prison.



  • Rollyboy Rollyboy 1er août 2009 16:02

    Mon but principal était dans cet article de dénoncer les agissements de certains avocats à mon égard. Je n’ai JAMAIS digéré d’avoir été utilisé comme un simple instrument afin de les enrichir pas plus que d’avoir servi à une cause qui, somme toute, ne me concernait pas. Je mets ici un bémol : Il y a une grande différence entre aider son prochain, ce qui est en soi un acte noble, et celui de se laisser se faire enc... sans réagir. Si les avocats avaient été francs dès le début, c’est-à-dire avant même d’embarquer à bord de l’avion, notre optique aurait été différente et les résultats auraient pu être satisfaisants pour tous. Malheureusement, et je le reprocherai toujours à mes parents, ces derniers n’ont pas dit un seul mot pour me défendre. Mais, à bien y penser, ils ont été aussi utilisés que je l’ai été moi-même.



  • Rollyboy Rollyboy 29 juillet 2009 14:46

    J’ai adoré cet article et ce, pour deux raisons fondamentales. La première se rapporte au fait qu’on y traite que d’un simple geste, le fait de verser quelques gouttelettes sur le front d’un bambin n’est pas si horrible, et qui n’a de l’importance que si la personne baptisée en prenne conscience. Conscience de quoi ? Qu’un méchant groupe ait demandé à un mec de poser ce geste ou encore que cette personne « découvre » sa véritable foi qui peut être différente ou non que celle professée et transmise par l’Église catholique ? Quoiqu’il en soit, ce geste a des conséquences qui sont souvent sans aucune mesure avec sa simplicité. Pour preuve ? Lequel d’entre nous souffre encore aujourd’hui d’avoir reçu ces gouttes étant bébé ? Aucun. Pourtant, le risque que le prêtre aurait pu nous échapper dans les fonds baptismaux provocant ainsi une noyade existe bel et bien. Vite ! Prenez-vous un avocat et poursuivez-le en cours pour vous avoir mis votre vie en danger.
    La seconde raison concerne les réactions de certains répondants à cette article. Serait-il possible que bon nombre d’entre vous en seraient encore à l’étape de l’adolescence dans votre développement personnelle et affective ? Souvenez-vous que la critique face aux différentes autorités a pour fondement le rejet de l’autorité de nos .. parents et qui sont, soi-dit en passant, les premiers à avoir demandé que l’on soit baptisé. Là encore, trainez-les en justice pour abus de confiance puisqu’ils vous ont entraînés au sein d’un groupe sectaire CONTRE votre volonté.
    Pour ma part, j’ai décidé depuis fort longtemps de prendre ce qui me satisfait dans la vie tant au plan religieux, philosophique et autre dans l’optique de m’adapter à mon milieu environnant. Par ailleurs, est-il nécessaire de croire en Dieu pour être qualifié d’imbécile ? Heu... je ne le pense pas car les imbéciles sont légions en ce monde et il y a parmi eux des athées, des agnostiques et des croyants.



  • Rollyboy Rollyboy 29 juillet 2009 03:58

    Oui, vous avez parfaitement raison. La Thalidomide est depuis bon nombre d’années vendu sur le territoire brésilien en guise de médicament pour contrecarrer les symptômes de la Lèpre et d’autres maladies graves dont, aussi surprenant que cela puisse être, le Sida.

    Je suis présentement en période de réflexion si je devrais partager avec les lecteurs et lectrices d’Agoravox ma grande mésaventure dans un bureau d’avocats américains, habiles et perfides, où l’on me vola plusieurs MILLIONS de dollars à l’occasion d’un recours contre la Dow Chemical. Et, advenant le cas où je partage mon expérience, lequel d’entre vous pourraient me porter secours si je reçois des poursuites ? Il est vrai que ces avocats sont des quasi-intouchables. Je vais y penser à deux fois car comme dit si bien le proverbe : « Il est souvent dangereux de sortir les squelettes du passé enfouis dans le placard . » N’est-ce pas ?!



  • Rollyboy Rollyboy 28 juillet 2009 14:57

    « ... ce groupe fût aussi par le passé l’un des producteurs avec Monsanto du tristement célèbre agent orange . Dow Chemical a également racheté Union Carbide, responsable de la catastrophe de Bhopal. » Je rajouterais, à titre informatif, qu’il racheta au début des années 1980 la multinationale américaine Richardson-Merrel responsable de la commercialisation du tout aussi tristement célèbre médicament Thalidomide au Canada. Ledit médicament est responsable de la naissance de milliers d’enfants malformés à travers le monde. Il fut néanmoins inventé par le groupe pharmaceutique allemand Grünentahl vers 1958-1960.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès



Agoravox.tv