• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Roubachoff

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 557 0
1 mois 0 11 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires



  • Roubachoff 11 décembre 01:54

    @Fergus
    Bonsoir Fergus,
    Bon, nous avons la réponse : Macron s’est ramassé. D’abord en éteignant en partie les incendies qu’il a lui-même allumés en feignant de croire que c’était un exploit et surtout en proposant des mesures spectaculaires mais grotesques, puisque tout le monde a compris que leur financement sera un minable tour de passe-passe.
    Quant aux Gilets Jaunes, leur avenir, qui existe, n’est surtout pas dans la politique. Depuis le début, à qui ce mouvement se substitut-il ? Aux syndicats défaillants ! D’ailleurs, je parie qu’il y a beaucoup d’anciens syndiqués ou sympathisants des syndicats dans ses rangs. Sans se croire devin, ne peut-on pas postuler que des Français lambda (ce qui n’est pas péjoratif) ont pris note du fiasco de la CGT dans l’affaire du statut des cheminots ? Et qu’ils en ont tiré les conséquences ?
    Dans ce cas, cette mouvance spontanée pourrait réapparaître à chaque nouvelle menace contre la population. Par exemple, réformes des retraites ou de l’assurance chômage. C’est en tout cas ce qui terrorise Macron et sa clique.
    Une remarque en passant : n’avez-vous pas trouvé « Jupiter » dans un état lamentable ? Ce type n’est pas loin du burn-out.



  • Roubachoff 6 décembre 00:55

    A l’époque de Spartacus, une rosemar quelconque écrivait ou déclamait déjà les mêmes inepties. Comment peut-on être si résolument et si régulièrement stupide, banale et veule ? 



  • Roubachoff 6 décembre 00:43

    @hunter
    Je ne suis peut-être pas le premier à le signaler, mais cet auteur prétentieux est incapable d’écrire correctement. Par exemple, on trouve dans son chapô la perle suivante : « des destructions jamais inégalées », ce qui ne veut pas dire grand-chose, et surtout pas « jamais égalées », l’idée qu’il voulait sans doute exprimer. Bon, c’est peut-être un détail, mais après une ou deux autres âneries du genre, j’ai passé la main.



  • Roubachoff 20 novembre 02:02

    @Ariane Walter
    Bonjour Ariane, content de vous retrouver… Accord total avec votre article. Le drame de Macron, c’est qu’à l’origine, c’était un conseiller, à savoir un gamin irresponsable qui produit des idées en laissant aux adultes le soin de faire le tri. Pour comprendre, il peut être utile de lire le bouquin (intrinsèquement nullissime) de Morelle, un autre bouffon du roi. A force de voir les coulisses du pouvoir, Macron a oublié la « scène », à savoir le pays réel contre lequel il croit malin de gouverner depuis le début. En d’autres termes, c’est le premier président infantile de la Ve République. Sachant qu’il reste plus de trois ans et demi à tirer, c’est très inquiétant.



  • Roubachoff 20 novembre 01:53

    @Roubachoff
    Une ultime remarque avant de retourner à des occupations plus saines. Votre titre est une infâmie. Tel quel, il laisse penser que les gilets jaunes ont fait une victime, alors que la victime était un gilet jaune. C’est répugnant ! 

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès