• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

socrate&co

Docteur en Philosophie, ancien enseignant à Paris X-Nanterre et à Paris I-Sorbonne, auteur de plusieurs livres sur l'économie dont le "guide des grandes entreprises" (Le Seuil), passionné de 3D et par le multimédia, auteur également de plusieurs cd-rom dans le domaine culturel. La politique est l'affaire de tous les citoyens et c'est un devoir de s'intéresser à la vie commune et d'agir, au moins par l'écrit.

Tableau de bord

  • Premier article le 16/02/2012
  • Modérateur depuis le 02/04/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 12 44 225
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 63 46 17
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • socrate&co 31 août 2019 17:50

    C’est bien de le dire. On dira jamais assez toutes ces choses. Mais, un jour ou l’autre, il faudra bien poser la vraie question : nos élections sont-elles démocratiques ou encore sont-elles truquées ? Un certain geoffroy didier est aujourd’hui député européen alors que personne ne connait ce « protégé » de sarkozy, pécresse, guéant, etc. Bon, il a des amis, mais est-il compétent ? Là c’est une autre question. Etre élu... sans passer devant les électeurs, c’est à peu près la situation ! Donc ne pas s’étonner de la suite tant que ce problème ne sera pas résolu !



  • socrate&co 16 juillet 2019 15:33

    Bravo ! Personne n’ose évoquer notre beau passé pendant cette sinistre période. Mais savez-vous que le responsable du budget et auteur de l’aryanisation économique de laFrance est par la suite devenu un brillant premier ministre de la Ve république... Non, aujourd’hui encore ce secret ne peut pas être révélé...C’est pourtant autre chose qu’un homard plaqué or ...



  • socrate&co 11 juillet 2019 13:33

    En moins d’une semaine, la justice française a donné une étrange image de ce que l’on entend par le mot justice.

    Vincent Lambert
    On peut se lancer dans de grandes digressions philosophiques pour savoir si le corps est habité par une âme. On se souvient que l’Église a pendant des siècles nié aux femmes l’existence d’une âme. Dans le procès de Valladolid, la même Église penchait pour nier une âme aux Indiens.
    Il y a encore beaucoup d’autres exemples sordides dans l’Histoire.
    Mais si l’on fait appel au simple bon sens, on sait que pour tuer un être humain, la seule méthode est de tuer son corps. Peu importe l’état physique de ce corps, on ne tue ni son âme ni son degré de conscience.
    Vincent Lambert a été tué… et le plus horrible c’est la présence au rang des bourreaux de juges et de médecins. À ce train-là, on est bien mal à l’aise pour définir la frontière entre les corps qui sont autorisés à vivre (ceux qui sont en «  bonne santé  ») et ceux que l’on peut tuer (ceux qui ne répondent plus à ce critère de la «  bonne santé  »). Mais qui a le pouvoir de définir cet état de «  bonne santé  »  ?
    Tapie
    Pendant des années, des dizaines de magistrats et de policiers ont traqué Tapie et ses complices. Pendant des années, ils ont montré leur détermination à accomplir leur mission… Mais voilà, une seule personne : un autre magistrat a, en quelques lignes, nié leur travail et dans une décision, qui restera dans les annales, a déclaré que les preuves étaient insuffisantes. Donc, il faut comprendre que pendant des années des magistrats et des policiers n’ont pas été capables de s’apercevoir qu’ils n’avaient aucune preuve tangible contre Tapie et compagnie. Cela veut-il dire que tous ces magistrats et tous ces policiers étaient «  aveugles  » et que seule la dernière magistrate a été «  clairvoyante  »  ? La question reste posée…



  • socrate&co 4 mai 2017 17:56

    Ce débat a eu au moins un mérite... et un seul. Montrez le véritable visage de M. Macron. Un petit employé de banque heureux de coller une interdiction bancaire à un client qu’il n’aime pas. Agressif, violent, grossier et surtout confus et ignorant de ses dossiers. La chose fut si criante que sa presse aux ordres est immédiatement intervenue après ses bafouillis pour expliquer, sans rire, qu’il était très brillant sur le plan économique  ! Pardi, prendre la taxe d’habitation aux communes et augmenter la CSG versée à l’État tout en réduisant les charges sociales qui pèsent sur le bulletin de salaire  ! Voilà un grand économiste qui confond les budgets de l’État, des collectivités locales, des entreprises et des ménages  !

    La manœuvre machiavélique du Sieur Hollande a hélas bien fonctionné  ! Ce personnage indigeste, bien dans la lignée d’un Sarkozy et d’un Hollande, promet 5 ans de nouvelles galères aux Français. Notons au passage ce qu’il n’a pas dit, à savoir que son seul objectif est de faire rembourser les prêts consentis à la France par les grands groupes financiers dont il est si proche. Et ce remboursement est de plus en plus hypothétique. Car, s’il pouvait être jouable dans le cas d’une croissance continue du PNB, il devient illusoire dans une phase d’une récession. Donc, seule solution  ; pressurez encore plus les Français. Faire une Grèce française. Et un recrutement massif de CRS à la clef.

    Remarquons qu’il y aura peu de catégories à l’abri de ce racket légal. Ainsi les petits propriétaires seront, de toutes évidences, les premiers visés. Ils représentent comme aux USA lors de la crise de 2008 un moyen rapide et efficace de faire de l’argent à bon compte.

    Car, si la croissance de la France est pauvre, la richesse immobilière de la France est grande...

    Mais M.Macron a le soutien de M. Obama, qui a si bien œuvré dans son pays, et qui a tant soutenu Mme Lagarde au FMI. Alors l’opinion des Français, il s’en...



  • socrate&co 3 mai 2017 19:04

    M.Macron restera dans l’histoire la plus grande honte du peuple français. La France est à vendre...il suffit d’un peu d’argent (bon, d’accord beaucoup) et le tour est joué, vous faites venir au pouvoir le joujou des très riches qui vont désormais gouverner la France par ordonnance ! L’article 16 de la constitution ne prévoit cette possibilité que dans le cas d’extrême danger pour la nation. Le danger c’est certainement un M. Macron-Hollande-Rothschild-Berger- et autres financiers sans limite dans leur immense avidité !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité