• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ung do

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 167 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • ung do 10 décembre 2017 13:11

    @Christian Labrune
    Je ne dis pas n’importe quoi , mes considérations portent sur le moyen e e long terme , d’ailleurs vous ne les avez pas contestées . Vous vous illusionnez avec vos considérations économiques . La démographie est imparable , les Palestiniens sont aussi nombreux que les colons israéliens ; en plus ,ils ont derrière eux invisiblement le monde arabe et le monde musulman . Au fond d’eux même , ils nn’accepteront jamais leur condition de citoyens de 2è zone ( ou plutôt de non-citoyens ) ; ils guettent le moment propice . La prospérité dont vous parlez ressemble aux beaux jours de l’Algérie française ,les pieds noirs se félicitaient d’avoir apporté le progrès aux autochtones qui-soi disant leur en étaient reconnaissants ; on sait ce que ça a donné .
    Quand à la supériorité militaire , rappelons , que sous cet aspect , les Français avaient remporté la victoire militaire sur le terrain .( comme les Américains au Vietnam )
    Je le répète , les Israéliens devraient penser à une résolution du conflit à la sud africaine ou à l’indienne ; ils sauvegarderaient leurs intérêts économiques et financiers au lieu de tout perdre comme les pieds noirs 



  • ung do 10 décembre 2017 03:07

    La situation en Palestine - Israel qui dure depuis 70 ans rappelle furieusement celle des royaumes francs ou de l’Algérie française qui n’ont duré que 130 ans  ; attendons encore 60 ans pour voir le résultat final . Mais fondamentalement , les locaux ont comme dirait de Gaulle « le temps , l’espace et le nombre » de leur côté ; ils ont l’avantage stratégique . Les Israéliens ont une supériorité tactique qui n’est pas durable sur le long terme , ils devraient adopter une évolution à la sud africaine : comme cela , ils garderont leurs avantages financiers ; là bas , l ’économie , les terres et ressources minérales restent aux mains des Blancs .Les événements comme ce transfert de l’ambassade ne sont que l’écume des jours , ça agite les émotions temporairement mais ça ne change pas le cours inéluctable des choses



  • ung do 5 août 2017 01:26

    C’est drôle : un pays qui ressemble beaucoup au Venezuela où la principale ressource est le pétrole ,
    où on distribue la rente à la population pauvre , c’est l’ Arabie saoudite qui est aussi dans la même mouise que le Vénezuela depuis la chute des cours du pétrole . Par contre , là-bas , pas de liberté d’expression , le fouet ou la décapitation faciles , aucun droit pour les femmes . Ce n’est pas là qu’on aurait des manifs anti-gouvernementales . Pourtant , pas d’aboiements contre la caravane saoudite . Maduro devrait se prosterner devant les saoudiens , se convertir à l’Islam et par l’intermédiaire saoudien demander la soumission aux E.-U ; c’est sûr , toutes le manifs cesseraient et sa caravane passerait tranquille par rapport aux médias de masse occidentaux et à certains commentateurs de ce billet



  • ung do 15 juillet 2017 15:12

    D,’après Wikipedia le « héros » de la liberté a dit :

    [En 1988, de passage à Hong Kong (à l’époque encore concession britannique), il déclare, dans un interview accordé au magazine hongkongais Liberation Monthly, que « s’il a fallu 100 ans de colonisation à Hong Kong pour être ce qu’elle est, alors il faut 300 ans de colonisation à la Chine pour devenir comme Hong Kong mais je ne suis pas sûr que 300 ans suffiraient » pour réaliser une véritable transformation historique Ces affirmations scandalisèrent certains membres des cercles pro-démocratie. Liu Xiaobo déclare aussi que « la modernisation est synonyme d’occidentalisation totale », que « choisir de vivre signifie choisir le mode de vie occidental. La différence entre le mode de gouvernement occidental et le mode de gouvernement chinois, c’est la même que celle entre l’humain et le non humain, il n’y a pas de compromis. L’occidentalisation est le choix non pas de la nation mais de la race humaine ».

    Le sinologue Jean-Philippe Béja replace ces propos dans leur contexte de 1988. Les 20 dernières années du règne de Mao Zedong ont plongé la Chine dans une situation dramatique, et nombre de Chinois, même au sein du Parti communiste chinois, sont en extase devant la réussite de la colonie de Hong Kong avec sa liberté et sa prospérité. La culture traditionnelle et le « féodalisme » maoïste apparaissent comme les obstacles majeurs à la modernisation.

    Bien que ces propos aient été utilisés contre lui par le gouvernement chinois, Liu indiqua en 2006 qu’il n’avait pas l’intention de les retirer.

    Politique extérieure américaine

    En 1996, dans un article intitulé « Leçons de la Guerre froide », il affirme que « le monde libre, sous la direction des États-Unis, a lutté contre tous les régimes qui foulent aux pieds les droits de l’homme. Les guerres importantes menées par le gouvernement américain sont, d’après Liu, défendables sur le plan éthique »

    En 2004, il publie un article intitulé « Victory to the Anglo-American Freedom Alliance », où il qualifie les guerres menées par les États-Unis après la guerre froide, comme étant « le meilleur exemple de la façon dont les guerres doivent être menées dans une civilisation moderne » ; il prédit qu’« un Irak libre, démocratique et paisible va naître ».

    Pendant l’élection présidentielle américaine de 2004, il félicita le président sortant, George Bush, de son effort de guerre en Irak et reprocha au candidat démocrate John Kerry de ne pas soutenir suffisamment les guerres américaines. Il déclara que « quelle que soit la gravité des risques encourus en abattant Saddam Hussein, l’inaction entraînerait des risques encore plus grands, comme le prouvent la seconde Guerre mondiale et le 11 septembre ! ». À ses yeux, « la guerre contre Saddam Hussein est juste, la décision du président Bush est la bonne ]

    Pour Barry Sautman et Yan Hairong, Liu Xiaobo est « un néoconservateur et néolibéral façonné au moule des États-Unis », un apologiste non pas de la paix mais des guerres engagées par les États-Unis et leurs alliés

    Liu n’ a jamais lu

    La Chine en enfer : pillages et génocides blancs

    http://www.dedefensa.org/article/la-chine-en-enfer-pillages-et-genocides-blancs

    @ l’auteur , je vous suggère de rendre aussi hommage à d’autres héros , des enterrés vivants :

    _ Léonard Peltier https://fr.wikipedia.org/wiki/Leonard_Peltier

    _ Mumia Abdul Jamal https://fr.wikipedia.org/wiki/Mumia_Abu-Jamal

    _ Ana Belen https://www.legrandsoir.info/ana-belen-montes-29272.html

    et les vacanciers du Club Med de Cuba ( Guantanamo )



  • ung do 18 juin 2017 12:45

    Gaza ressemble furieusement aux indiennes aux USA et au Canada où les aborigènes sont confinés ,laissés à pourrir et dépérir sous l’effet de l’alcoolisme et du suicide . Et on ne les laisse même pas tranquilles !!!! le jour où on trouve des richesses naturelles dans le sol des réserves on cherche à les expulser

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès