• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Valerianne

Valerianne

"Je vais bien. Si tout le monde allait aussi bien que moi, j'irais beaucoup mieux." (Guy Bedos)

Tableau de bord

  • Premier article le 18/05/2011
  • Modérateur depuis le 13/08/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 21 162 661
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1190 698 492
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Valerianne Valerianne 28 novembre 2021 21:28

    Bonsoir @lecoindubonsens. Inutile d’user de flagornerie pour commencer votre message smiley) On peut discuter sans être d’accord (et apparemment on n’est pas du tout d’accord...), ça s’appelle le débat démocratique ! smiley

    Je n’aurais évidemment pas évoqué ce genre d’anecdote si cela avait concerné quelqu’un de mon âge... Et rien à voir avec les jeux de « touche pipi » (que j’ai pratiqué dès l’enfance sans aucun problème). Non, c’était un homme de 28 ans, qui avait donc 15 ans de plus que moi.

    J’ai la chance, contrairement à Sylvie, de ne pas avoir été perturbée trop longtemps, même si cela a sûrement influé ma vie sexuelle d’adolescente (précoce, trop précoce...) ; il faut dire que j’ai intuité très tôt (avant mes 30 ans) l’intérêt de faire une analyse.

    Pour autant, il faut appeler un chat un chat ! Une relation sexuelle, même s’il n’y a pas pénétration, peut s’apparenter à un viol dès lors qu’il y a emprise et non réel consentement, ce qui est souvent le cas pour des personnes très jeunes (hommes ou femmes ça arrive aussi dans l’autre sens, même si c’est moins fréquent et qu’on en parle rarement...) car l’adulte « sait » très bien, au fond, que le consentement n’est pas si éclairé... Et je trouve ça même très pervers de jouer là-dessus (cf. l’exemple du « baiser dans le coup », demande apparemment « innocente » de NH, qui lui permettait de justifier derrière une relation sexuelle sordide sur un parking...)

    Je ne suis ni « fanatique », ni « idéologue », même si le féminisme m’importe, et la plupart des hommes ne sont pas mes ennemis. Mais il y a clairement des relations hommes-femmes qu’il faut faire évoluer... notamment dans certains milieux (à commencer par le milieu politique, très machiste). Ras le bol de ces pervers qui se croient tout permis !

    Et j’espère, qu’avec le mouvement #MeeToo, les agressions sexuelles basées sur une volonté de domination et de pouvoir, seront dénoncées de plus en plus souvent. D’ailleurs, le pire dans tout cas, c’est de se rendre compte que le comportement de NH (ou d’autres : Duhamel, PPDA, Strauss Kahn...) ne choque pas du tout certains (à mon avis, ils sont de la même génération) il suffit de le constater dans certains commentaires ici qui relèvent du « café beauf de commerce »... voire qu’ils seraient même prêts à y voir une « santé » et une « vitalité » sexuelle plaisante ! Et l’inversion des rôles agresseur-victime, dans lequel s’engouffre souvent les personnes attaquées, est aussi d’une grande perversité. 

    Alors non, même s’il n’y a pas eu pénétration, même si la jeune femme (Sylvie) a accepté de faire un baiser dans le cou et semblait consentante, il y a ici (si c’est avéré bien sûr) clairement un comportement déviant et une agression sexuelle qui relève d’une infraction. Peut-être que le viol psychique (car pour moi c’en est un) peut être reconnu comme un viol, je n’en sais rien, je ne suis pas assez au fait du juridique pour le savoir. Mais m’est avis que cela va évoluer (dans le bon sens) dans les mois et années à venir (prescription qui pourrait être levée par exemple).



  • Valerianne Valerianne 28 novembre 2021 16:53

    Ah ah ah, cet article m’a bien fait rire !! smiley

    Moi aussi je veux être sur le chemin de la déconstruction... plus jeune quand ça m’arrange, plus vieille quand ça m’arrange aussi ; femme, homme, je veux tout à la carte selon mes besoins et mes intérêts du moment !  smiley



  • Valerianne Valerianne 28 novembre 2021 16:12

    @lecoindubonsens

    On n’a pas la même définition de « l’élégance » !! smiley et la « contrainte » peut être plus subtile que ce que vous en pensez...

    Pour revenir sur le premier témoignage, il y a l’âge, l’âge qu’on a réellement, l’âge qu’on fait, et puis il y a l’époque. Il faut aussi recontextualiser. Dans les années 70-80, on n’avait pas accès à internet, les informations sur la sexualité étaient plus limitées. Et le courant était aussi, surtout dans les années 70, à une certaine liberté sexuelle même pour les plus jeunes ! (cf. Matzneff qui ne choquait personne à l’époque)

     

    Je me suis reconnue en elle quand Sylvie (le premier témoignage) se demande si la sexualité se passe réellement comme ça. C’est exactement ce que je me suis dit quand à 13 ans, mon « amoureux » d’alors (qui avait fait son numéro de jeune sérieux auprès de ma famille) m’avait demandé quelques jours après notre première rencontre de le caresser, après avoir sorti son sexe, et de l’embrasser (fellation). Je n’avais pas de point de comparaison, je me demandais si c’était çà les préliminaires sexuels… Je l’ai caressée, avec de la réticence, et je n’ai pas été jusqu’à la fellation (malgré son insistance) car dégoûtée. Je me sentais sale mais aussi coupable car cet « amoureux » m’a ensuite reproché tacitement de ne pas avoir été jusqu’au bout (se montrant agacée). Il ne m’a pas violée. Je n’ai pas été contrainte en apparence. Mais il a, avec recul, profité clairement de mon âge et de ma naïveté.

     

    J’avais trouvé le titre du livre de Vanessa Springora, « le consentement », très bien choisi. Car peut-ont vraiment consentir quand on est très jeune, inexpérimentée, même si en apparence, on consent ?!...

     

    Je crois que certains prédateurs ciblent volontairement des jeunes filles naïves et innocentes (cf. les profils de Sylvie, et j’imagine de Maureen Dor à 18 ans…) ; cela doit bien plus les exciter que des jeunes ados plus délurées…

     

    Mais pour moi clairement, cela relève de l’agression sexuelle, et du viol, si ce n’est physique, du moins psychique. En tout cas, ça se défend devant un tribunal !

     



  • Valerianne Valerianne 27 novembre 2021 17:16

    @Ausir

    Bonsoir. Le 11 janvier dernier, dans les prévisions 2021 que j’avais rédigé sur mon blog d’astro-numéro, j’avais évoqué que ce mouvement allait prendre de l’ampleur ; à l’époque, le livre de Camille Kouchner venait juste de sortir. Cela a pris une ampleur très rapidement. Et je pense que cela va bouger aussi juridiquement parlant.

    https://cosmologos-blog.jimdofree.com/2021/01/11/2021-2%C3%A8me-partie/



  • Valerianne Valerianne 26 novembre 2021 21:11

    @HΞŁŁБФUЛÐ
    Ah non, je me suis connectée pour la 1ère fois ce jour (j’ai dû d’ailleurs réinitialisé mon mot de passe, depuis le temps...). Le nombre d’articles modérés dans le mois est le même que depuis 5 jours, mais correspond en fait aux articles modérés ce jour. Alors, « double compte d’influence », non !! smiley smiley (en fait, c’est moi Fergus :-> )

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. #EnvoyéSpécial sur Nicolas Hulot

Publicité



Palmarès

Publicité