• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Viktor Renant

Viktor Renant

Je m'intéresse à la confrontation Ouest-Est, et à la propagande qui se développe autour de cette dernière. Je l'étudie et la décortique à titre amateur pour comprendre les forces qui dirigent ce monde.

Tableau de bord

  • Premier article le 12/03/2018
  • Modérateur depuis le 23/06/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 34 202
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 299 186 113
1 mois 90 77 13
5 jours 19 17 2

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • Viktor Renant Viktor Renant 26 juin 09:50

    @mmbbb
    Monsieur ou madame, redescendez d’un ton je vous prie, avant de traiter quelqu’un d’ignorant alors que votre orthographe laisse plus qu’à désirer. Les deux systèmes d’ailes n’ont pas besoin d’être identiques pour comporter des éléments semblables et nécessiter des processus communs pour que les deux animaux puissent voler. 
    Deuxièmement, vous m’attribuez la comparaison CIA vs KGB alors qu’elle est le fait d’un autre intervenant (Clark Kent). 

    Si vous voulez débattre faites le de manière calme, posée et non insultante.


  • Viktor Renant Viktor Renant 25 juin 19:58

    @Garibaldi2
    Mais le fait qu’un tel incapable ait pu accéder au pouvoir est justement le signe que l’URSS était déjà sérieusement à l’agonie. Un Staline ou un Brejnev n’aurait pas cru de telles paroles en l’air. Les Soviétiques se sont laissé dépouiller justement à cause de ce qu’Orlov mentionne dans son article : la fin progressive de l’immunité face à la propagande adverse au fur et à mesure que l’empire s’effondre.
    Votre dernière phrase est effectivement juste, après Gorbatchev, puis Eltsine et les dégâts monstrueux qu’ils ont infligé à la Russie, on comprend mieux pourquoi les Russes veulent garder Poutine.



  • Viktor Renant Viktor Renant 25 juin 19:53

    @Matlemat
    Improbable n’est pas impossible et ce monde, depuis le temps que je l’observe, m’a montré que l’improbable est parfois plus probable qu’on ne le pense.



  • Viktor Renant Viktor Renant 25 juin 15:06

    @Matlemat
    1) La sécession peut se faire à l’échelle d’une ville, d’un comté par exemple. Oui la puissance militaire US est importante, mais comme le dit Orlov c’est un géant aux pieds d’argiles. Dont le budget sert surtout à arroser un paquet de corrompus. Je suis d’accord avec vous sur le fait que l’OTAN n’a plus de raisons d’exister, d’où l’importance de la campagne russophobe actuelle, l’OTAN a besoin d’un ennemi. 
    4) Oui la Russie a peut-être décidé de ne plus faire de cadeaux aux USA mais surtout de sauver ses sous. Le crédit illimité, c’est comme la croissance illimitée. C’est une fantaisie. À part l’univers et la bêtise humaine, rien n’est infini. À un moment il faut payer ou faire face aux conséquences de la banqueroute. L’empire US ne peut justement plus attendre, nous ne sommes plus dans la situation de la guerre froide. Les niveaux de dette atteints sont trop importants, et certaines ressources manqueront bien avant l’argent papier. De plus, je pense qu’il ne faut rien attendre de l’après Poutine. Ce dernier ne laissera pas la Russie entre les mains de n’importe qui.



  • Viktor Renant Viktor Renant 24 juin 21:58

    @cassini
    Si vous ne croyez pas aux chiffres citoyens, allez écouter Olivier Delamarche, ou monsieur Jovanovic. Vous aurez une toute autre vision de la réalité économique des États-Unis. L’envers du décor fourni par des professionnels.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès