• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

xbrossard

« Celui qui pose une question risque cinq minutes d’avoir l’air bête. Celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie »

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 700 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • xbrossard 7 août 2014 14:37

    @Spartacus « L’économie c’est comme les mathématiques, »

    c’est bon, je crois que j’ai compris, Spartacus n’a toujours pas compris que l’économie, ce n’est pas des maths

    ben oui, quand on dit, ou plutôt qu’on martèle dans son cas, que son opinion est mathématiquement démontré, y a plus qu’à faire comprendre aux autres qu’ils sont des demeurés ; d’ailleurs, ça se ressent evidemment dans le ton de son discours.

    Parce que désolé pour toi Spartacus, mais l’économie, ça n’ai pas une science, tout au moins pas une science exacte, puisqu’elle fluctue en fonction de l’époque. Pendant plusieurs siècles, l’emprunt avec intérêt était interdit, et ce n’était pas à cause d’une quelconque vérité mathématique mais par pur idéologie....tout comme l’idéologie de l’orthodoxie budgétaire par exemple.

    Un bilan peut très bien ne pas être équilibré, si mes débiteurs ont besoin de moi pour survivre, on si j’ai un plus gros baton qu’eux...c’est ce que font les américains d’ailleurs.

    En fait, quand on en appelle aux mathématiques pour justifier son idéologie, c’est qu’on est passé au stade de la servilité assumée ; Les puissants n’ont pas besoin de justifier leur abus de puissance, ils le font. Seul leurs esclaves ont besoin de rabacher sans arrêt la bonne parole qu’ils ont ingurgité et intériorisé.

    En fait, ce qui a manqué le plus à Spartacus, c’est des cours de philosopie, ça lui aurait un peu ouvert l’esprit, et fait prendre conscience de la réalité de la situation.



  • xbrossard 12 septembre 2013 12:40

    @libertus

    « Vous passez votre temps à trouver comment insulter les autres, vous feriez mieux de passer du temps à réfléchir un minimum »

    OK, vous avez raison, donc petite question de fond aux libéraux comme vous : pourquoi aucuns libéraux ne s’insurge contre le salariat, où la relation de subordination va à l’encontre total de la notion de liberté que vous chérissez ? un bon libéral ne devrait promouvoir que les entreprises individuelles et non les méga-corporations et leur armée d’esclaves, or on ne vous entends JAMAIS sur ce thème.



  • xbrossard 12 septembre 2013 12:36

    @libertus

    « Eh oui, ils sont moins cons que vous, ils aiment les riches, du coup les riches viennent chez eux, et les enrichissent. Vous ne les aimez pas »

    à ce niveau, c’est plus de la connerie...à se demander si vous n’êtes pas demeuré...

    vous n’avez pas compris que ce que fait la suisse ne marche que parce que d’autres pays produisent, et donc que la Suisse vit comme un parasite sur les pays producteurs de biens ? vous croyez que le monde marcherait s’il n’y avait que des Suisses ?

    Donc, en gros, le système ne marche pas (ben oui, on est encore en crise si vous ouvrez un peu les yeux) il y a d’un coté des exploités et de l’autres des exploiteurs, et la seule solution que vous proposez et de faire partie des exploiteurs...


    Continuez comme ça, et vous l’aurez votre guerre



  • xbrossard 19 juin 2013 23:08

    @l’auteur

    vous êtes à coté de la plaque
    le problème n’est pas de savoir si le capitaliste est plus efficace que le communiste, la question est de savoir s’il est plus légitime.
    Le problème de plus en plus apparent du capitalisme est la justification de l’emprise qu’on les patrons sur leurs employés au travers du salariat, qui n’est jamais qu’un sous-produit du servage et de l’esclavage. Parce que il commence à être difficile de faire croire que détenir de l’argent octroit tout les droits que se permettent les patrons sur ses serfs-employés.
    Pendant plus de mille ans, les rois ont joué ce petit jeu de la légitimité pour user et abuser le peuple, et ça a fini par leur couter leur tête. Et avant eux les petits seigneurs qui se sont fait avoir par ces même rois.
    Les capitalismes ont pris les rennes du pouvoir parce qu’ils apportaient le progrès en échange de notre soumission. Malheureusement, actuellement, ce progrès est de moins en moins visible et de plus en plus couteux à long terme ; les gens ne sont plus dupes et y croient de moins en moins...les exemples ne manquent pas (pollution, malbouffes, escroqueries, bien jetables, marketing omniprésent pour qu’au final notre espérance de vie en bonne santé finisse par baisser !)

    Si l’on veut vraiment rechercher l’efficacité avant tout, alors tournons nous joyeusement vers les systèmes totalitaire, en particulier le plus efficace le nazisme.

    Allez donc vite rejoindre vos amis, et laissez nous en paix...

    PS : et par pitié, ne nous sortez pas l’excuse « mais si ça ne vous plait pas, vous n’avez qu’à être patron ! » car en définitive vous nous proposez juste que de faire partie des bourreaux pour ne pas être victime...ce qui ne fait pas vraiment avancer l’humanité, vous en conviendrez. smiley



  • xbrossard 23 mai 2013 12:34

    tout système qui demande de changer les gens pour marcher ne marchera(!) pas

    le système ayant pour l’instant le moins mal marché est la démocratie puisque la nuisance des puissants y est atténué

    La solution est donc d’introduire de la démocratie là où elle n’est pas : dans le centre de décision de partage du pouvoir, c’est à dire dans notre monde gouverné par l’économie, dans les entreprises.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès