• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

yann

Citoyen français trentenaire, pour une citoyenneté active et la démocratie. Aime l’écriture, les sujets de société, la promotion de l’Homme

Tableau de bord

  • Premier article le 25/04/2009
  • Modérateur depuis le 06/05/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 13 14 197
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • yann 30 juillet 2009 13:29

    Oui il y a différents mouvements d’origines parfois très anciens, diverses organisations secrètes (ou privées) ou organisations officielles avec une face cachée et qui tirent les ficelles plus sûrement que les politiques quoique de façon moins visible. 
    Une nouvelle phase de ce Nouvel Ordre Mondial arrive, avec un effacement de l’Etat-Nation, des régimes (républiques, monarchies), de la diversité culturelle pour un système/régime progressivement nuancé mais unique avec , au sommet , une élite au-dessus des affaires politiques et démocratiques.

    Le sujet est très large, difficile, délicat, souvent sous-traité ou mal traité par les médias.
    Ce sera l’affaire d’autres articles citoyens, de qualité je l’espère. Tout n’est pas négatif dans l’idée de Mondialisation, de ses promesses. Mais qu’est-ce qu’il y a derrière ?

    merci à tous de vos contributions pour mieux percevoir ces choses.



  • yann 24 juin 2009 12:07

    L’UMP a le plus de députés européens à partir du slogan flou : Quand l’Europe veut l’Europe peut... Mais elle veut quoi l’Europe de Sarkozy ? L’UMP n’a pas abordé les sujets européens essentiels, tout comme le PS et le Modem.

    Mais le remaniement du gouvernement de Sarkozy-Fillon, après les élections européennes, montre quelle Europe ils veulent. Sarkozy et fillon ont nommé aux affaires européennes Pierre Lellouche, personnage marquant de l’atlantisme, pro-OTAN (il a été président de l’assemblée parlementaire de l’OTAN), qui est pour l’entrée de la Turquie dans l’UE pour renforcer le pilier européen de l’OTAN, et chargé des missions sensibles concernant la Défense (Afghanistan, Pakistan, nucléaire civil et militaire, etc).

    Autrement dit, nous allons vers une Europe Atlantiste, dont la défense serait confiée à l’OTAN, une Europe intégrée au futur Marché Transatlantique. L’UE et ses Etats membres pourraient perdre leur souveraineté en silence. Qui en a parlé dans la campagne européenne ?

    Alors, si la campagne des européennes est passée, surtout continuons à parler et débattre de l’Europe qui nous engage et à interpeler nos élus.

    *une fiche de Lellouche : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Lellouche



  • yann 24 juin 2009 11:53

    En nommant Pierre Lellouche aux Affaires Européennes le 23 juin 2009 après son discours de Versailles du 22 juin 2009 qui a ignoré l’Europe, Sarkozy donne une orientation atlantiste à sa politique européenne (en vue du Marché Transatlantique ?) et une OTANisation de la défense européenne avec l’entrée de la Turquie dans l’Union (position de Lellouche). Quand l’Europe veut, l’Europe peut... perdre silencieusement sa
    souveraineté, et la France avec. La logique transatlantique est bien la clé de lecture de la politique française et européenne depuis que les conservateurs ont la majorité.

    Le ralliement silencieux de la France et de l’Union Européenne à l’impérialisme américain ne fait pas plus débat que la présence française en Afghanistan (pays où Lellouche est justement en mission jusqu’au 26 juin).

    La campagne des européennes est terminée mais il est un devoir de continuer à parler de l’Europe qui engage la France dans des orientations dont elle n’entend pas assez parler. La France a le droit de débattre de son avenir.



  • yann 24 juin 2009 11:48

    En nommant Pierre Lellouche aux Affaires Européennes le 23 juin 2009 après son discours de Versailles du 22 juin 2009 qui a ignoré l’Europe, Sarkozy donne une orientation atlantiste à sa politique européenne (en vue du Marché Transatlantique ?) et une OTANisation de la défense européenne avec l’entrée de la Turquie dans l’Union (position de Lellouche). Quand l’Europe veut, l’Europe peut perdre silencieusement sa
    souveraineté, et la France avec.

    Le ralliement silencieux de la France et de l’Union Européenne à l’impérialisme américain ne fait pas plus débat que la présence française en Afghanistan (pays où Lellouche est justement en mission jusqu’au 26 juin).

    Les relations transatlantiques sont la clé de la politique française et européenne depuis que les (néo)conservateurs sont majoritaires. La campagne des européennes est terminée mais il est un devoir de continuer à parler de l’Europe qui engage la France dans des orientations dont elle n’entend pas assez parler.



  • yann 28 mai 2009 23:01

    à Sampiero, Moristovari, Gül, Merci pour vos remarques pertinentes. MLK était un chrétien. mon regard partage cette foi. Je ne cherche pas le prosélytisme, mais à montrer que des gens, ici chrétiens, peuvent être indignés quand l’homme est nié et proposer des pistes pour rendre le monde meilleur. Entre l’intention et l’action il y a souvent un décalage. Entre la morale individuelle et une institution (église, groupe, etc) aussi. Je pense que les religions ne sont pas parfaites et qu’elles ont de mauvais côté comme des bons. Sous prétexte des mauvais côtés, faut-il refuser aussi les bons ? Je ne sais pas. Mon article souhaite ouvrir des portes plutôt que d’en fermer, ouvrir le débat, échanger. Alors merci de vos contributions. :)







Palmarès