• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Yann Esteveny

Chrétien catholique français. Fidèle aux anciens pasteurs.

Tableau de bord

  • Premier article le 07/09/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 42 91
1 mois 1 16 33
5 jours 0 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • Yann Esteveny 16 avril 00:03

    Réponse à Mr Raphaël Zacharie de Izarra

    Évangile de Luc (Chapitre 21, Versets 5 et 6)
    « Comme quelques-uns parlaient des belles pierres et des offrandes qui faisaient l’ornement du temple, Jésus dit : Les jours viendront où, de ce que vous voyez, il ne restera pas pierre sur pierre qui ne soit renversée. »

    Évangile de Jean (Chapitre 2, Versets 12 à 29)
    « La Pâque des Juifs était proche, et Jésus monta à Jérusalem. Il trouva dans le temple les vendeurs de boeufs, de brebis et de pigeons, et les changeurs assis. Ayant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les boeufs ; il dispersa la monnaie des changeurs, et renversa les tables ; et il dit aux vendeurs de pigeons : Otez cela d’ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. Ses disciples se souvinrent qu’il est écrit : Le zèle de ta maison me dévore. Les Juifs, prenant la parole, lui dirent : Quel miracle nous montres-tu, pour agir de la sorte ? Jésus leur répondit : Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. Les Juifs dirent : Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras ! Mais il parlait du temple de son corps. C’est pourquoi, lorsqu’il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu’il avait dit cela, et ils crurent à l’Ecriture et à la parole que Jésus avait dite. »

    Respectueusement



  • Yann Esteveny 15 avril 22:06

    Message à Mr Renaud Bouchard,

    Nous autres chrétiens catholiques n’avons que faire de l’UNESCO et ce que vous appelez le chef de l’état.
    Les profanations des églises en France se succédaient ces dernières années dans un silence médiatique digne de la Pravda communiste de l’URSS. A cela vient s’ajouter ce soir l’incendie de Notre Dame de Paris. Evidemment c’est toute la réelle identité française construite depuis vingt siècles qui est visée et atteinte.
    Mais à quoi bon des églises et des cathédrales dans un pays qui n’a plus la foi ! A cette foi catholique qui a permis à un peuple de bâtir de tels monuments au cours des siècles a succédé depuis la Révolution Française une population qui porte essentiellement une idéologie maçonnique destructrice du pays.
    A une population qui a œuvré pour construire du beau et du grand pour servir sa population dans le respect de Dieu à travers les siècles, succède une population qui filmera de son smartphone la destruction de ces temples et s’émerveillera des « oeuvres » décadentes que les medias lui serviront.

    Ce n’est pas la destruction de Notre Dame de Paris qui m’attriste mais la certitude qu’il n’y a même plus assez d’âmes dans ce pays pour comprendre les réelles raisons et la réelle portée de cette destruction.



  • Yann Esteveny 10 avril 20:52

    Message à Mr Marc Dugois,

    Excellent article ! Merci de nous l’avoir fait partagé. Il est dommage qu’il ne reste plus beaucoup d’hommes et de femmes en capacité d’en mesurer la profondeur.

    L’idéologie de l’Egalité nivelle tout par le bas. L’absence de courage, de dignité et d’efforts liquide la civilisation. Les « intellectuels » marchands de ce spectacle peuplent les écrans d’une population à la dérive qui les suit.

    Respectueusement



  • Yann Esteveny 9 avril 21:20

    Message à avatar Amaury Grandgil,

    Le terme « Education Nationale » est une tromperie. Vous êtes dans une institution qui instruit à peine, qui n’éduque pas et qui désoriente les enfants dans la vie. Quant au terme « Nationale », il désigne un concept idéologique franc-maçon qui doit être compris dans le sens « anti-patrie ». Finalement, l’Education Nationale est un centre de propagande franc-maçon que les professeurs servent dans une ignorance idéologique crasseuse recouverte de laïcité et de tolérance. Ce système nivelle fraternellement tout le monde par le bas pour servir la grande Egalité.

    Il est normal que dans ce milieu prospère une majorité de personnes se reconnaissant dans les « valeurs » de l’Education Nationale, la Démocratie, la République, la laïcité.... Les professeurs ne sont jamais sortis de l’Education Nationale et ne connaissent rien d’autre. Ils sont soumis par l’administration qui les emploient à une censure interne qui se nomme « devoir de réserve » mais qui les autorisent à dénoncer les dissidents. Ces dissidents jouent le rôle de bouc-émissaire. Dans ce système de valeur et de tolérance, le Bien c’est eux et le Mal c’est ceux qui différent de leurs valeurs. Evidemment, Bien et Mal n’existe plus pour eux car ce sont des concepts « judéo-chrétiens » d’un autre âge, mais vous êtes par excellence le méchant et eux se congratulent d’être bons. Le personnel docile de l’Education Nationale votera avec zèle pour leurs maîtres actuels avec la croyance de sauver à chaque élection la Démocratie.

    L’ Education Nationale génèrent des contingents de personnels dépressifs qui alimenteront grassement les professionnels de la psy. Mais le monde psy a globalement le même profil type qu’eux et ne feront comme eux qui n’éduquent pas, ils ne soigneront pas. Mais dans le système Education Nationale, les conséquences sur les enfants sont encore plus dramatiques. Car de mauvais maîtres font de mauvais enfants...
    Le jeu de passe-passe de la responsabilité entre professeurs-parents-société sur les déviances des enfants montrent l’irresponsabilité de tous, et les enfants adoptent eux aussi cette même irresponsabilité comme principe de vie. Tout ce petit monde appuie de leur vote des hommes politiques tout aussi irresponsables dont le dicton professionnel dans la République maçonnique est une synthèse : « Responsable mais pas coupable ». Quant un politique prétend restaurer la confiance dans ce système, c’est pour sa réélection et rien d’autre.

    Connaissez-vous cette citation ? : « Ce n’est pas un signe de bonne santé que d’être bien adapté à une société profondément malade. » (Jiddu Krishnamurti) 

    Les persécutions humaines dans ce milieu sont un bon signe de santé mentale pour vous et je vous invite à vous en réjouir ! Evidemment, cela vous éprouvent humainement car ils veulent vous pousser au désespoir, à la folie ou à la mort sociale. Compte tenu de votre religion, il est inutile de vous expliquer que ce n’est pas nouveau. Vous savez parfaitement ce que vous vivez à votre petite échelle humaine et vous ne servez pas le même maître qu’eux.

    Respectueusement



  • Yann Esteveny 6 avril 20:40

    Message à avatar Fergus,

    La télévision a complètement suppléée la radio et la presse qui étaient des moyens de propagande alternatifs mais moins captifs.
    Quand il y avait une chaîne ou deux de télévision en France, il était plus aisé de percevoir la propagande et le discours unique. Il est plus difficile pour nos contemporains de croire que rien n’a changé et que la multitude des chaînes françaises n’apporte aucune pluralité. Le téléspectateur a au final aussi peu de choix que l’électeur pour les élections européennes de cette année.

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Savoir croire
  2. Gilets Jaunes : entre imposture et espoir




Palmarès