• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Paul Villach

sur La fraude électorale devrait être qualifiée de « crime contre la démocratie » et punie en conséquence


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Paul Villach Paul Villach 10 mars 2009 11:35

@ Lt-Cl Beau

Je reconnais avec vous qu’en proposant le concept de "crime contre la démocratie", on sort des catégories ordinaires du code pénal.
Mais l’invention du "crime contre l’humanité", tenu pour imprescriptible, ne sortait-il pas lui aussi des catégories pénales ordinaires, avec le droit à l’oubli ?

Comment faire prendre conscience de l’extrême gravité de la fraude électorale sinon en sortant de catégories juridiques qui jusqu’ici ont permis de l’entretenir sans dommage pour ses instigateurs et ses bénéficiaires ?

Autre question : les garanties juridiques dont vous vous réclamez à juste titre, ne trouvent-elles pas leur propre garantie originelle dans une expression de la volonté nationale qui soit au-dessus de tout soupçon de fraude ?
Ne doit-on donc pas apporter la plus grande attention à une expression sincère de la volonté nationale, ce qui implique une extrême rigueur pour sanctionner toute tentative d’y porter atteinte ?

Aujourd’hui, on s’en tire, après des années de procédure et de manoeuvres diverses, à quelques mois de prison avec sursis. Ce sont surtout les lampistes qui paient. Et ceux qui sont les premiers bénéficiaires de la fraude, peuvent continuer à se représenter indéfiniment : ça ne gêne personne ! Mais la démocratie tend à être méprisée. Paul Villach


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès