• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Ronan Delisle

sur Pourquoi l'entreprise 2.0 ne marche pas (encore)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Ronan Delisle Ronan Delisle 5 février 2010 15:40

Je vous rejoins complètement. Et avec une vision du verre à moitié plein, on peut se dire que ces ex croissances permettront peut-être un jour à l’entreprise de changer et d’abandonner peu à peu son ancien mode de fonctionnement. Car le nouveau aura commencé petit à petit à faire ses preuves en terme de réactivité et d’agilité, mais aussi d’innovation et de performance, sans parler de la nouvelle dynamique et ambition insufflée auprès des collaborateurs.


L’idée de se mettre volontairement « en dehors du système » pour grandir et faire ses preuves me va bien, c’est d’ailleurs ce que nous préconisons chez nos clients dans ce type de démarche.
En créant des espaces neufs, en terme d’organisation, de règles du jeu, de mode de pensée et de travail, de hiérarchies ou de relations entre les individus, on peut amener l’entreprise à aller au delà de ce qu’elle sait faire aujourd’hui. On ne peut pas changer l’entreprise sans rien vouloir changer de l’entreprise.

C’est surtout pour cela que je crois beaucoup aux communautés. Ces lieux dans lesquels on va pouvoir prendre les sujets différemment en laissant de côté au maximum les barrières historiques et raisons de ne pas faire, pour trouver de nouveaux angles d’attaque. En somme amener l’entreprise à travers ces îlots de faire l’exercice parfois salvateur de repartir de la feuille blanche. En terme d’accompagnement cela nécessite beaucoup d’animation, dont pour bonne partie, en vue d’effectuer un travail de « déconditionnement » (on oubli ce qu’on sait et comment on fonctionne) pour créer quelque chose de nouveau.

C’est finalement une approche d’incubateur de nouvelles organisations, non ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès