• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Minga

sur 7 bonnes raisons de ne pas croire en dieu(x)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Minga Minga 15 février 2010 21:37

Tu redéfinis le mot « foi » à ta convenance en passant sous silence ses connotations religieuses.

« S’ils ont l’absolue certitude que Dieu n’existe pas, c’est donc qu’ils ont la foi. » : nouvelle erreur de raisonnement liée à un changement de définition du mot « foi » entre tes pseudo-arguments. Les contradictions internes des dogmes où « Dieu » s’écrit au singulier et avec une majuscules suffisent à affirmer que ce dieu-là n’est compatible ni avec la logique, ni avec la physique, ni avec les observations de chacun-e.

"Justement dans les théories de la physique à 8 ou 12 dimensions on introduit des dimensions supplémentaires sans lesquelles des déperditions d’énergie sont inexplicables.« 
 : j’ai bien peur que tu n’ai pas mieux compris les théories des cordes ou de branes que la relativité et la logique, hélas : si dans la cadre d’une nouvelle théorie de nouvelles dimensions  »expliquent des déperditions d’énergie« , elles ne sont alors plus inobservables puisque ces déperditions d’énergie constitueraient une observation indirecte de l’existence réelle de ces dimensions supplémentaires.

 »Non. Là tu as confondu « inobservable » et « inexistant ».«  : tu as également visiblement de grosse lacunes en philosophie et tout particulièrement en épistémiologie : en sciences, c’est équivalent. Lorsqu’une hypothèse ne peut jamais être confirmée par aucun phénomène observable, elle finit par être considérée comme fausse. Ou, au minimum, totalement superflue.

 »Mais je suppose que tu vas me donner un cours de topologie«  : inutile : je me contenterais de te renvoyer à un manuel de relativité pour que tu commence enfin à comprendre la différence entre un espace géométrique abstrait et notre espace-temps physique réel et concret.

 »moi je suis tolérant envers tout le monde" : tes messages n’en ont pas fait la démonstration, et c’est un euphémisme : si tu ne te rend même pas compte de ton comportement, je te renvoit à ton premier message, qui était puant de suffisance bien que désespérément creux, vide, dénué d’arguments. Je le déplore, mais je n’en a pas moins tenté de dialoguer avec toi. Le problème, c’est que tu refuse un véritable dialogue. Lorsque lassé de tes prêches je te montre par a+b tes innombrables erreurs de raisonnement, tu fuit comme une anguille élevée chez des jésuites ! C’est un peu lassant car pas du tout enrichissant intellectuellement.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès