• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Jérôme Royer

sur De l'impensable monstruosité du 11 septembre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jérôme Royer Jérôme Royer 22 avril 2010 21:30

Merci à l’auteur pour cet article qui maintien en vie un débat essentiel pour l’éveil de nos sociétés.

Le 11/9 apparaîtra peut-être dans l’histoire comme l’évènement par lequel, combiné avec l’émergence d’internet, une masse qui se croyait bien informée et éduquée a commencé à se rendre compte qu’elle était complètement manipulée par une classe d’individus malveillants.

Nous, quidam de cette masse, à peine sortis de nos campagnes il y a une, deux, trois générations, avons du mal à imaginer qu’une classe d’humains ait théorisé depuis des décennies des techniques de manipulations des « démocraties » (cf par exemple The Engineering of Consent de Edward Bernays, 1955).

Pour ma part, j’ai été un abonné enthousiaste à The Economist pendant dix ans, et je lisais volontiers Le Monde. Leur façon de traiter les remises en question de la VO du 11/9 m’a convaincu des limites de leur capacités critiques. Je ne leur donne plus un rond !

Concernant l’analyse des effondrements du 11/9, je recommande le site Architects & Engineers for 9/11 Truth, exemplaire sur le plan de la rigueur critique. Je sais pourtant qu’un bon nombre d’individus, même parfaitement anglophones, refuseront tout simplement de consulter ce site.

Par ailleurs, les phénomènes psychologiques et sociologiques qui empêchent une majorité d’individus de remettre en question la VO font l’objet d’un numéro entier de la revue American Behavioral Scientist.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès