• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de asterix

sur Google censure la presse écrite de Belgique, indignation !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

asterix asterix 18 juillet 2011 16:07

C’est l’histoire de l’arroseur arrosé. De toute manière on retrouve ces journaux sur d’autres moteurs de recherche.
Plus inquiétant : la censure que pratiquent intensément ces mêmes organes dits d’information. Sensée éviter les grossièretés, l’accusation ad hominem, le racisme primaire, la pédophilie, l’appel au meutre, la propagande d’extrême-droite, le blabla mensonger des hérauts du flamingantisme qui se soutiennent en masse dans leurs commentaires anti-francophones, la machine à censure empêche l’expression du jugement citoyen sur certains hommes politiques ( ex. Philippe Moureaux qui est quasi intouchable dans la Libre Belgique dès qu’on tente d’informer sur ses méthodes. Mieux, une campagne de presse menée la semaine dernière à son sujet n’a même pas ouvert le droit aux commentaires ). Le soi-disant modérateur est une machine à mots au bout de laquelle se trouve un être humain servile chargé d’exclure tout non bien-pensant.
Des mots tels que prévarication, profitarisme, bankster, nazillon, flic, etc, etc... entrainent l’élimination directe et sans appel de l’auteur. Pour vous situer l’ensemble, j’ai été personnellement censuré 17 fois sur une semaine, bien que je recueille à chaque fois un nombre important de votes favorables avec ma plume au vitriol.
Descendre un homme politique véreux est pour moi une obligation...
D’accord, je puis admettre que des images du genre « Bart De Wever et sa Waffel$$ » ne sont pas du goût de tout le monde dans un journal bien-pensant. Sur Agoravox, preuve à l’appui, elles font rigoler quand elles sont remises dans leur contexte. Mais, bien qu’elles n’expriment que la vérité dans un miroir volontiers grossissant, elles sont impossibles à diffuser dans la presse francophone belge qui dépend en grande partie d’une subsidiation publique et vous la ferment pour cette seule raison.
Liberté, quand tu nous tient par le portefeuille...
Autre exemple qui mériterait approfondissement : les pourrisseurs de forums Un article d’hier sur le petit frérot Van Rompuy a donné lieu à 125 commentaires publiés, dont plus de 30 du même commentateur incohérent, hors sujet et manifestement bourré comme cochon. La mienne fut en revanche illico envoyée aux oubliettes parce que j’avais employé le mot « Ku-Klux-Klan » pour stigmatiser ce canard boiteux de la Flandre extrême.
Cette censure de l’opinion devient tellement flagrante que je ne passe même plus mon temps sur le forum politique hyper fabriqué du Soir qui est encore pire que tous les autres réunis, dont acte.
Record absolu de la mauvaise fois, la RTBF, dite radio des milles collines. Toute opinion anti-socialiste ( anti P$ francophone qui est tout sauf socialiste ) y est strictement prohibée au nom du nivellement par le bas de l’opinion
Quant à la DH, elle bat les records de crétinisme populiste : un article sur l’aide humanitaire en Somalie où 250.000 enfants meurent de faim suite à un conflit religieux a retenu l’attention de sept commentateurs, dont 3 se sont contentés d’écrire « mort à l’Islam ! ». Un autre sur le transfert à Benfica d’un joueur du Standard de Liège a allègrement passé les six cents...
Panem et circenses. Cela vous en dit long sur le sens de nos priorités...
Voilà qui me paraît bien plus important qu’une simple décision de GOOGLE en réponse à un jugement très partial dont l’objectif était de protéger des intérêts privés.
Investiguez donc à ce sujet plutôt que de perdre votre temps à justifier la position protectionniste de ceux qui vous nourrissent, Monsieur.
Je vous moinsse évidemment.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès