• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de trash1981

sur Le rapport préliminaire sur le crash du vol MH17 ne dit pas la vérité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

trash1981 19 septembre 2014 16:43

Perdus les références d’un site de militaires qui le confirme

Ca tombe rudement bien. Sinon, n’hésitez pas à faire une recherche google, qui vous amènera entre autres sur le site de Sukhoi, concepteur de l’appareil, qui dit clairement que le Su-25 sans armement n’atteint que 7km d’altitude. Avec de l’armement ce sera forcément moins. Au passage vous trouverez des dizaines d’autres sources qui affirment que le Su-25 n’atteint pas ce type d’altitude.
Qui sait ? Peut-être lors de vols d’essais l’avions a été pressurisé pour atteindre cette altitude. Cela n’aurait aucun intérêt, mais pourquoi pas ? Et quand bien même ce serait vrai, il ne s’agit pas ici d’un vol d’essai et l’argument est donc invalide.

Ce qui est marrant, c’est que sur la version anglaise de Wikipedia, quelqu’un a essayé de remplacer le chiffre 7,000m par 11,000m, juste après que la Russie ait lancé cette rumeur du « Su-25 qui suivait le MH17 ». Je vous invite à ne pas me croire sur parole, mais à aller vérifier cela vous-même. L’historique des révisions est disponible sur Wikipedia, et vous pourrez le constater sans difficultés.

On notera que des chaînes de télévision russes ont interviewés un ancien pilote de Su-25 qui explique qu’il a régulièrement volé jusqu’à 11 voire 13 km d’altitude, en vol « ballistique ». Si l’explication peut tenir la route, les chiffres avancés sont tout simplement ridicules (on parle ici de presque doubler le plafond). Quand bien même on accepterait ces valeurs, il reste à expliquer comment on peut mener une interception dans ces conditions.

http://www.stopfake.org/en/the-tragedy-of-the-flight-mh17-who-and-how-are-telling-lies-to-us/

Etant équipé de missiles aa, il a forcément le système qui va bien sinon aucun intérêt de s’en encombrer.

Quant à l’absence d’un radar d’interception, cela n’a rien d’anormal. De nombreux avions et hélicoptères emportent des missiles air-air à guidage infrarouge pour l’autodéfense. Pas besoin pour cela d’un radar, du moment qu’on peut voir l’appareil enemi.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès