• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Pierre Sarramagnan-Souchier

sur La voiture ! Une solution pour freiner son expansion…


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre Sarramagnan-Souchier Pierre Sarramagnan-Souchier 21 février 2017 17:25

@Croa

Merci de votre remarque.

Je pense cependant que vous faites une évaluation erronée sur l’avion. Pour plusieurs raisons.

1 – La sécurité avion / automobile ! L’avion est quand même nettement plus sûr.

2 – La fatigue et la rapidité : Sur un parcours de 900 à 1000 km : L’avion met une heure quinze environ et une heure de plus pour les raisons de sécurité à l’embarquement avec les fouilles des sacs et passagers. La voiture mettra… si elle respecte les limitations de vitesses… 10 heures avec les pauses ! A l’arrivée, le voyage en avion aura été agréable pour le passager et celui du voyageur en voiture un parcours éprouvant et risqué !

3 – Si vous comparez la consommation d’un avion de 75 à 110 passagers avec (entretien des pneus et révisons) le rapport que cela fait avec 75 ou 100 voitures qui elle aussi vont consommer et avoir des usures de pneus et d’entretien fait que l’avion est de loin le plus économe en énergie.

4 – en matière de pollution acoustique : les avions de 2017 ne sont plus les avions de 1970 et du fameux Concorde célèbre pour son bruit d’enfer ! Plus rien à voir donc sur ce domaine acoustique. (Je ne mentionne pas le nom des avions de fabrication de l’Union européenne pour ne pas faire de publicité…)

5 – Pour la voiture, on n’oubliera pas en plus des taxes de carburants, le racket scandaleux des compagnies d’autoroutes qui se font des bénéfices ahurissants que le dos du pauvre citoyens obligé de circuler sur les voies rapides…

6 – Par exemple, le coût d’une distance en avion (sur le lignes intérieures françaises) pour une distance entre Mulhouse et Bordeaux est voisin de 50 à 150 euros suivant le jour de réservation et le jour de départ.

Le coût final pour l’automobile pour effectuer le même trajet est à multiplier par 4 ou 5 ou même plus ! Sans compter les amendes pour excès de vitesses ou autres erreurs de conduites routières qui sont facturées ensuite…

Pour les trains rapides (TGV) les prix exorbitants pratiqués par le SNCF sont également de vrais rackets. De plus pour prendre le même exemple, de Mulhouse à Bordeaux, en TGV, il vous faudra passer par Paris (500 km) et ensuite redescendre vers Bordeaux (500 km) et avoir changé de gare à Paris et pour une durée moyenne de près de 10 heures si les correspondances sont au top ! En effet les lignes transversales en Frances sont ignorées du fait de la politiques limite débile de la centralisation où tout passe par Paris. (C’est d’ailleurs le point faible en matière de défense nationale car il suffit d’éliminer Paris et la France n’existe plus comme le faisait remarquer Monsieur Poutine en son temps à un certain nain de la politique nouvellement élu ! Défaut majeur que n’a pas l’Allemagne voisine par exemple !)

Au final, trouvez-vous l’avion si désavantageux ?

Etc.

Sans vouloir polémiquer, je vous laisse donc faire de vous-même la conclusion qui s’impose concernant l’avion face à l’automobile (et les trains rapides).


Avec mes courtoises salutations citoyennes !


Voir ce commentaire dans son contexte


Derniers commentaires




Palmarès