• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Lama

sur Fiasco du Silvercrest : péché d'orgueil du groupe Safran ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Lama 20 janvier 09:45

Bonjour. Bravo pour cet article. Vous avez bien mis l’accent sur les réactions comptables du management. Il ne faut pas oublié que l’actuel DG de Safran était à l’époque du lancement du silvercrest PDG de SNECMA. En bon comptable mais en mauvais industriel il avait vidé les effectifs de la direction technique de SNECMA de tous ses anciens et ce à la veille du lancement du silvercrest et des trois versions du Leap. Gouverner c’est prévoir, dit-on. Lui n’avait rien anticipé alors que Snecma était à la veille et d’affrinter un défi industriel et technique jamais vu dans l’histoire de l’aeronautique. Adieu le savoir-faire. A l’evidence les ressources ainsi réduites ont été concentrées sur le Leap, vaisseau amiral de SNECMA. 

Le point d’inquiétude concernant Safran est donc plutôt de voir Safran piloté à court terme avec comme seul objectif le cours de bourse. Celui-ci est pour l’heure à un haut niveau. Mais quid de la pérennité des savoir-faire, de la construction de l´avenir ? La question se pose. 
Pour toutes ces raisons il n’y aura jamais d’audit interne sérieux conduit par la DG de Safran pour analyser cet échec honteux.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès