• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Alexandre PAGE

sur L'autoédition et ses textes « mal fignolés » : une perle signée Jean-Yves Mollier


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Alexandre PAGE Alexandre PAGE 4 août 19:03

@Lucchesi Jacques

L’auto-édition commence à intéresser les éditeurs classiques (Michel Lafon, Hugo Roman...), mais uniquement lorsque l’auteur est déjà sorti du lot. En somme, l’auteur mâche le boulot de l’éditeur qui ne prend même plus le risque de se planter. L’éditeur devient un imprimeur-distributeur.

Il reste le « prestige » de l’édition classique, mais pour combien de temps encore ? 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès