• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Kapimo

sur La Vendée de la mémoire par Jean-Clément Martin


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Kapimo Kapimo 28 novembre 2019 21:29

@Sharpshooter - Snoopy86

Donc vous avez un arbre généalogique parfaitement maîtrisé sur plus de 7 siècles qui comprend notamment les personnes ayant avec vous une ascendance commune clairement établie au moment de la guerre de Vendée.

Si on considère 4 générations par siècle (on se mariait jeune), ça nous fait 28 générations moins la votre. Le nombre de personnes dans un tel arbre généalogique ascendant parfaitement maitrisé est de 2 puissance 27 (on double à chaque génération), c’est à dire 134 217 728 personnes. 
Il va de soi que ce nombre étant bien supérieur à la population française de l’époque (le 14eme siècle), on va considérer que seulement les deux tiers de la population française de l’époque (qu’on arrondira à 10 millions) sont dans votre ascendance.
Cinq siècles plus tard, au moment de la guerre de Vendée, et si on considère 2 enfants mariés ayant eux-même au moins deux enfants mariés (etc) par couple, on arrive au fait que potentiellement 2 puissance 20 (de liens par mariage & descendance) fois 10 millions (votre ascendance à 7 siècles), c’est à dire environ 10,48 milliard de personnes, avaient potentiellement une ascendance commune avec vous lors des guerres de Vendée.
En réduisant à 28 millions (la population française en 1793), réduit encore à 15 millions du fait des inévitables mariages entre cousins, on peut donc penser que votre arbre généalogique tellement parfaitement maitrisé qu’il contient tous les descendants en 1793 de vos ascendants sur 7 siècles, contient au moins 15 millions de personnes (on néglige les deux derniers siècle de votre généalogie ascendante), et est un véritable chef d’œuvre.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès