• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Octave Lebel

sur Je suis pangolin, je suis civette, je suis chauve-souris… et je suis innocent


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Octave Lebel Octave Lebel 12 février 09:27

Le traitement médiatique du coronavirus interrogé. D’accord sur le fond et pendant ce temps-là, ne parlons plus fort opportunément des immenses difficultés de notre hôpital public et de la lutte de ses personnels maintenant dos au mur, ici en France. Quand le mur s’effondrera, ce sera sur eux et sur nous. 

Ce qui est extraordinaire également , c’est l’assurance, les certitudes, les leçons de logistique, de communication, de morale assénées par la plupart des journalistes à l’égard des autorités en première ligne sur le sujet sans aucun recul sur les événements révélés dans un goutte à goutte au jour le jour. Une occasion à ne pas rater, l’occasion de s’entraîner avec la peur des épidémies qui permet de tester les petits jeux pervers de la communication de masse comme des propagandistes irresponsables et sans scrupules ? Un peu de décence et de mesure quand même. La grippe saisonnière a fait 8100 morts en France en 2018/2019 comme chaque année dans des proportions analogues.

D’où viennent cette assurance et ce sentiment de supériorité. De nos exploits ces dernières dizaines d’années, de tous ces scandales de santé qui ont mis des années à émerger, de l’excellence à la Roselyne Bachelot qui devrait faire école et en imposer au monde entier ?

Qu’est ce qui est en train d’être étouffé avec une détermination sans répit à petit feu dans notre pays ? L’existence ou la survie d’un journalisme d’investigation, responsable, méthodique, informant sur l’événement sans oublier sa mise en perspective, garant de la pluralité de l’information pour le citoyen qui a besoin d’être éclairé pour faire vivre et respecter la démocratie ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès