• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Octave Lebel

Octave Lebel

Une lutte est engagée autour des outils de diffusion du savoir et de la culture qui sont puissants comme jamais. Comme le sont aussi les outils de communication et d’influence et leur capacité paradoxale à servir ou asservir l’aspiration des êtres humains à l’autonomie, la responsabilité, la coopération, la solidarité, l’équité et le respect mutuel.
 Sans illusion, je pense qu’il s’agit d’un combat sans merci au vu de la puissance jamais rassasiée de ceux qui s’imaginent définitivement supérieurs parce qu’ils ont capté à un moment de l’histoire les leviers de l’économie et du pouvoir tout en s’en disputant férocement entre eux comme leurs prédécesseurs la jouissance et la maîtrise. Le peuple, ses élites les plus nombreuses, toute la richesse et la diversité humaine qui le compose, son intelligence collective, finiront par imposer une véritable démocratie dans laquelle il se sentira complètement citoyen, écouté et respecté. De plus en plus de citoyens ont décidé que cela suffit et que la résignation n’est pas un avenir.
Comme quoi, même endiguée, l’expression de la démocratie, comme l’eau, s’infiltre partout portée par la curiosité et le travail.
 
« Personne n’est l’éducateur de quiconque, personne ne s’éduque lui-même, seuls les hommes s’éduquent ensemble, par l’intermédiaire du monde. Il n’y a ni ignorants ni savants absolus : il y a des hommes qui, ensemble, essaient de savoir davantage » Paulo Freire
« Plus un peuple est éclairé, plus ses suffrages sont difficiles à surprendre ...même sous la constitution la plus libre, un peuple ignorant est esclave. »
Condorcet - 1743-1794 - Cinq Mémoires sur l'instruction publique, 1791-1792

 « La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter ». Aldous Huxley
« À chaque fois que vous vous retrouvez à penser comme la majorité des gens, faites une pause, et réfléchissez… » Marc Twain
«  D'une façon générale, on ne doit pas oublier d'être bon, car la bonté, dans les relations avec les hommes, fait bien plus que la sévérité. » Rosa Luxemburg
 

Tableau de bord

  • Premier article le 21/01/2019
  • Modérateur depuis le 06/02/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 23 215 391
1 mois 2 57 23
5 jours 0 17 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 177 162 15
1 mois 16 15 1
5 jours 3 3 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Octave Lebel Octave Lebel 19 septembre 21:40

    @Daniel PIGNARD

    Vous avez raison, c’est la base de la propagande, pris la main dans le sac, il faut en rajouter sans faiblir.

    Vous n’avez encore rien dit sur les asiatiques, ne mollissez-pas.



  • Octave Lebel Octave Lebel 19 septembre 20:16

    « La France est pleine de Jean-Paul Sartre et vide de Raymond Aron »


    Merci pour votre contribution.

    « C’est ainsi que j’ai eu tendance souvent à penser que l’ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l’Histoire. Et souvent je dis que le dernier livre que je voudrais écrire vers la fin porterait sur le rôle de la bêtise dans l’Histoire ».

    Le spectateur engagé : Raymond Aron, entretiens avec Jean-Louis Missika et Dominique Wolton (DVD, 2h30, 2005) 



  • Octave Lebel Octave Lebel 19 septembre 19:55

    Je pense que cette personne sait très bien ce qu’elle fait et a compris , à l’instar de ses inspirateurs, tacticiens et stratèges de l’islam politique comment fonctionnent dans notre démocratie nos élus préoccupés au-delà de tout de la durabilité de leurs mandats et du maintien de leurs pouvoirs et moyens de vivre , doués d’une adaptabilité remarquable aux mouvements et soubresauts de l’opinion susceptibles de se traduire en bulletins de vote si précieux en ces temps de bouderie des urnes que leur versalité et hypocrisie même ont suscité.

    Le paradoxe est que la plupart de nos élus sur ce sujet dont ils contribuent avec constance au maintien des éléments de la discorde, trop heureux d’avoir en réserve un carburant idéologique facilement inflammable dès que besoin, sont à la fois les bénéficiaires et les contempteurs des ambiguïtés entretenues. Ils semblent qu’ils n’aient pas envie de se passer d’une telle tribune qui marche si bien.

    Franchement, cette jeune femme aurait tort de se gêner et de ne pas profiter de cette situation. Elle fait preuve de courage, d’intelligence, de détermination et de convictions contrairement aux gens dont elle se joue. Elle a le temps et pratique la politique des petits pas et cela marche si on mesure le chemin parcouru.

    Que croyez-vous qu’il arriverait si une fois pour toute la laïcité dans sa lettre et son esprit était reconnue indépassable, les cas pratiques de sa mise en œuvre hors du champ de toute discussion et applicables à l’instar du code de la route qui permet à chacun de circuler dans le cadre légal qui nous protège tous.

    Un engagement et une pratique républicaine incontournable en dehors de toute polémique et provocation seraient requis pour tous les partis, mouvements, groupes politiques et excluant de toute responsabilité élective les élus y contrevenant en cas de manquements. Le respect de la loi, rien que la loi. Pour des élus, cela ne devrait pas être insurmontable.

    Que croyez-vous qu’il arriverait. Les premiers à s’en réjouir seraient les croyants de tous bords qui ne pensent pas que l’authenticité de leurs aspirations spirituelles et de leurs recherches personnelles et collectives passent par un chantage à l’affichage public de celle-ci.Ils sont largement les plus nombreux et nous devons les aider.

    Il serait temps de déposer tranquillement ce boulet parce que nous avons à résoudre tous ensemble un certain nombre de problèmes qui ne sauraient attendre. Je pense que cette exigence ne peut monter que d’une exigence et pression citoyenne.

     



  • Octave Lebel Octave Lebel 19 septembre 11:40

    Merci pour ces informations et ces éclaircissements qui nous apportent de manière salvatrice des repères dont les médias publics et la classe politique devraient se faire au moins sur ce sujet, sans  dispute ni surenchère ou démagogie opportuniste, les diffuseurs afin de nourrir la vie démocratique ce qu’ils sont censés faire après tout.

    Nous en sommes loin et il me semble que nous nous en éloignons, ce qui est une aubaine pour tous ceux qui travaillent à contourner, affaiblir ces principes, à nous diviser pour mieux nous contrôler et asseoir solidement leur influence ou leur leadership.

    Il ne nous est pas interdit de réfléchir et de ne pas nous laisser abuser par ceux qui parlent tellement fort et simple qu’on se demande s’ils ne redoutent pas un peu l’usage incontrôlée de cette capacité qui fait l’être humain et le citoyen.



  • Octave Lebel Octave Lebel 19 septembre 11:09

    @Daniel PIGNARD

    Je me trompe ou vous aussi vous avez fait une OPA sur le Général De Gaule. Vous êtes décidément beaucoup à tripoter sa dépouille mais peu à évoquer et réfléchir respectueusement et sérieusement à sa place dans l’histoire. Vous croyez que nos concitoyens sont dupes ?

    En fait vous partez d’une conversation privée à propos d’un contexte précis qui renvoyait à la guerre d’Algérie et au problème institutionnel qu’aurait posé la citoyenneté élargie à l’ensemble du peuple algérien retranscrite par Alain Peyrefitte et vous en faites une déclaration de politique générale de Charles De Gaulle afin d’éclairer notre actualité. Votre excuse c’est que vous n’êtes pas le seul à jouer à ses petits jeux pratiqués très tôt dans les cours de récréation, aux comptoirs des bars tabacs et maintenant de plus en plus par des gens qui prétendent pouvoir diriger les institutions du pays avec toute la confiance de leurs concitoyens. Merci de nous prévenir.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité