• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Octave Lebel

Octave Lebel

Une lutte est engagée autour des outils de diffusion du savoir et de la culture qui sont puissants comme jamais. Comme le sont aussi les outils de communication et d’influence et leur capacité paradoxale à servir ou asservir l’aspiration des êtres humains à l’autonomie, la responsabilité, la coopération, la solidarité, l’équité et le respect mutuel.
 Sans illusion, je pense qu’il s’agit d’un combat sans merci au vu de la puissance jamais rassasiée de ceux qui s’imaginent définitivement supérieurs parce qu’ils ont capté à un moment de l’histoire les leviers de l’économie et du pouvoir tout en s’en disputant férocement entre eux comme leurs prédécesseurs la jouissance et la maîtrise. Le peuple, ses élites les plus nombreuses, toute la richesse et la diversité humaine qui le compose, son intelligence collective, finiront par imposer une véritable démocratie dans laquelle il se sentira complètement citoyen, écouté et respecté. De plus en plus de citoyens ont décidé que cela suffit et que la résignation n’est pas un avenir.
Comme quoi, même endiguée, l’expression de la démocratie, comme l’eau, s’infiltre partout portée par la curiosité et le travail.
 
 
Une citation n’est pas une référence vénérable. Tout au plus un clin d’œil, un repère ou le début d’une réflexion en toute liberté selon le bon vouloir de chacun.
 
« Personne n’est l’éducateur de quiconque, personne ne s’éduque lui-même, seuls les hommes s’éduquent ensemble, par l’intermédiaire du monde. Il n’y a ni ignorants ni savants absolus : il y a des hommes qui, ensemble, essaient de savoir davantage. » Paulo Freire
 
« Plus un peuple est éclairé, plus ses suffrages sont difficiles à surprendre ...même sous la constitution la plus libre, un peuple ignorant est esclave. »
Condorcet - 1743-1794 - Cinq Mémoires sur l'instruction publique, 1791-1792.

 
« La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter ». Aldous Huxley
 
« À chaque fois que vous vous retrouvez à penser comme la majorité des gens, faites une pause, et réfléchissez… » Marc Twain
 
«  D'une façon générale, on ne doit pas oublier d'être bon, car la bonté, dans les relations avec les hommes, fait bien plus que la sévérité. » Rosa Luxemburg
 

Tableau de bord

  • Premier article le 21/01/2019
  • Modérateur depuis le 06/02/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 64 2195 3141
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 456 426 30
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Octave Lebel Octave Lebel 11 juillet 16:35

    @Pierre Régnier

    En fait, il y a un peu de tout, gauche, droite, extrême droite avec deux points qui les rassemblent imbécillité et tartuferie.Le dosage étant spécifique à chaque individu.



  • Octave Lebel Octave Lebel 11 juillet 16:30

    Merci pour cette réflexion documentée et méthodique. Sans surprise vous avez droit à des diversions et des caricatures. C’est je crois que vous dérangez des idées toutes faites de je sais tout qui préfèrent leurs réponses formatées à une réflexion ou un questionnement. Et bien sûr cela ne vous arrête pas heureusement.

    Vous évoquez un problème bien réel qui renvoie aux principes à l’origine de notre démocratie qui dérangent de petites minorités actives et persévérantes qui savent ce qu’elles veulent et ce qu’elles font, à l’affût de toutes nos défaillances et manques de vigilance et de clarté ( il serait plus juste en fait de parler du clientélisme et de l’opportunisme de nos  coureurs de mandats), minorités qui préfèrent l’action à bas bruits afin de modifier progressivement nos repères sociologiques et culturels afin de reconfigurer les cadres de la loi commune républicaine .Encore merci et bon courage.

    Pour mémoire, en 1989, Lionel Jospin aurait pu simplement faire appliquer la circulaire Jean Zay sur le port de signes religieux à l’école en toute sérénité et fermeté en nous rappelant la protection de la loi commune sans que quiconque ne puise se dire blessé ou discriminé.On connaît la suite.

     



  • Octave Lebel Octave Lebel 7 juillet 19:27

    @Captain Marlo

    Pas si naïf que cela et moins que vous qui aimez vous faire passer pour ce que vous n’êtes pas.
    Vous venez de nous faire une belle tirade que partagent dans une belle unanimité les cadres, les miltitants et les sympathisants de toutes les formes d’extrême-droite.Un bel échantilon de leurs connaissances dans les réalités économiques et fiscales du pays.Comme quoi, le naturel vous va bien.
    Ne soyons pas injuste, les cadres et bon nombre de militants savent que ce n’est pas vrai, que c’est en réalité une goutte d’eau comparée à la déliquance fiscale financière mais ils pensent que électoralement cela leur est utile de semer la confusion et la division au sein des couches populaires et de la classe moyenne qu’il s’agit de faire voter contre leurs intérêt ou de décourager.
    Je ne sais pas si dans vos manoeuvres vous êtes efficace.A force ce serait surprenant .Mais, par contre, vous êtes persévérant.



  • Octave Lebel Octave Lebel 7 juillet 18:58

    @Fergus

    Une dissolution pour une dissolution ou autre chose, qui sait ? Rien n’est écrit mais il est toujours important de savoir ce que l’on ne veut plus et ce que l’on veut pour faire avancer des solutions politiques dont l’indispensable restauration de la participation et du rôle des citoyens dans l’élaboration et la conduite des politiques publiques . C’est tout un programme justement. Savoir qui est qui exactement. Et ce que chacun a fait précisément.

    Je crois que nos concitoyens ne sont pas dupes si on entend tous les éléments de langage en circulation pour décourager, dénigrer, éroder, égarer la volonté de changement qui vient de s’affirmer qui n’existait pas si on se réfère à ce que disaient il y a quelques semaines les mêmes fabricants de ce qu’ils nomment l’opinion publique en nous englobant dans l’insupportable « les français pensent que .. » 

    «  Mélenchon veut ceci ou cela » participe du cadre habituel dans lequel on nous enferme en nous réduisant aux pièces d’un jeu et ses coups dans lequel bon nombre de politiciens se retrouvent avec les journalistes pour nous faire l’article et nous mener par le bout du nez en laissant plus de la moitié d’entre nous à la maison (70% des – de 35 ans aux législatives).

    La question de fond, c’est de décliner l’intérêt général en répartissant équitablement les charges et les moyens en se donnant les outils d’arbitrages démocratiques nécessaires. L’horreur absolue si on observe bien le petit monde politico-médiatique. Il y a même un programme élaboré pour cela qui est un bel outil de travail et de réflexion. Le seul d’ailleurs qui prenait au sérieux nos concitoyens parce élaboré de longue date et non simple viatique pour traverser une campagne. Vive la citoyenneté. Ne nous laissons pas endormir, soyons lucides et vigilants.

     



  • Octave Lebel Octave Lebel 7 juillet 18:09

    @Octave Lebel

    Extraits :

    « C’est par là que sera débloquée, je le crains, une France divisée en trois blocs, en trois projets : « autoritaire », « libéral », « social-écolo ». Les deux premiers sont en voie de fusionner. Tous les tenants du système, qui en tire profit, des profits gigantesques, des patrons de grands médias aux dirigeants des fonds d’investissements, aux cumulards des conseils d’administration, aux banquiers d’affaires, aux éditorialistes comme il faut, mille bouches, dans mille cercles, vont, chacun à leur façon, dans les mois, les années à venir, vont œuvrer à ce rapprochement, à en faire la voie de la raison, le chemin rationnel »

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité