• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > De l’intuition humaine...

De l’intuition humaine...

Dans un article récent, il était question du 6ème sens chez les animaux, mais l’homme, s’il n’a pas une perception si aigüe que les autres animaux, possède souvent ce fameux 6ème sens, appelé prémonition, intuition...

Cette science naissante « au-delà de l’inconscient », dont les scientifiques estiment que les années qui viennent permettront d’en comprendre l’origine, est encore mystérieuse et si Carl Gustave Jung disait qu’elle permettait de découvrir « ce qui se passe au-delà du tournant », Albert Einstein la considérait comme « un don sacré ».  lien

Ce serait essentiel de tenter d’en comprendre le fonctionnement, puisqu’elle a souvent permis de sauver des vies et Rupert Sheldrake, dans son livre « réenchanter la science » (Albin Michel 2013) a dénombré pas moins de 842 cas de prémonitions salvatrices. lien

L’intuition, mot qui signifie littéralement « regarder attentivement », et que Victor Hugo appelait « le grand organe de la conscience » a été l’objet de nombreuses études, comme celles par exemple de Michel Giffard, qui a voulu la mettre aux services des entreprises, DRH, voire artistes, et s’en est expliqué dans son ouvrage : « votre intuition au service du succès ». (Presse du châtelet, 2009). lien

Il est convaincu qu’elle est plus active lorsque nous sommes au repos, l’état intuitif se développant lorsque nous sommes entre veille et sommeil, ce qui s’appelle « l’état Alpha », confirmant le dicton « la nuit porte conseil ». lien

L’inventeur du paratonnerre, et rédacteur de la constitution des Etats Unis, Benjamin Franklin, avait proposé une méthode pour prendre la bonne décision, en dressant la liste des arguments favorables ou défavorables, en leur donnant intuitivement une valeur, permettant de prendre la « bonne décision ». lien

Il semble aussi acquis que les femmes seraient plus intuitives que les hommes, mais comment l’expliquer ? lien

On a vu également que de nombreux animaux étaient particulièrement sensibles aux perturbations magnétiques, et il est probable que ça soit lié en partie à la présence dans leur corps de cristaux de magnétite.

Or grâce au professeur J. Kirshvink, nous savons qu’il existe dans le cerveau humain 5 millions de petits cristaux de magnétite par gramme de tissus. lien

C’est ce qui permet au scientifique d’affirmer à quel point l’homme est sensible aux champs électromagnétiques ambiants, que ce soit des champs de basse fréquence comme ceux induits par le réseau électrique 50 Hz, des champs de moyenne fréquence ou de champs de fréquence élevées, comme celles produites par les micro ondes…technologie récemment contestée. lien

Quand aux ondes émises par les téléphones portables, de l’ordre 8 Hz, et 2 Hz, elles peuvent interférer avec les ondes alpha et delta émises par notre cerveau. lien

Pour quelles raisons alors l’humain n’a-t-il pas des perceptions aussi aigües que certains autres animaux, d’autant que ce don d’intuition, de prémonition, n’agit pas de la même façon sur tous les êtres humains ?

Selon Guy Poulin (dans sa brochure « les richesses de l’intuition  »), nous disposerions de 2 genres de facultés : celles qui proviennent de notre être intime, justement à travers l’intuition, et l’autre qui se rattache à notre cerveau et notre système nerveux.

Abd-ru-Shin, dans son ouvrage « dans la lumière de la vérité » explique que chaque humain aurait bénéficié sur terre de facultés lui permettant de se débrouiller sur le plan terrestre, mais aussi d’une intuition lui donnant un contact facile avec tout ce qui n’est pas matériel.

Malheureusement, affirme-t-il, au cours de notre évolution, nous aurions commis l’erreur de développer en nous une « trop forte tendance aux valeurs terrestres », provoquant un développement de notre intellect dont le siège est le cerveau antérieur, relâchant ainsi notre contact intuitif. lien

Dans le cadre des arts martiaux, comme le Ninjutsu par exemple, (lien) lors d’une épreuve l’élève, assis en tailleur, est menacé par un sabreur qui se tient derrière lui, l’arme à la main, et l’élève, sans pour autant le voir, doit se retirer au moment où le sabre va le frapper. lien

On pourrait évoquer aussi l’épreuve de l’archer dont on masque les yeux, et qui pourtant atteint sa cible, en prenant mentalement la place de la flèche tirée.

Le philosophe allemand, Eugen Herrigel a publié en 1948 un petit livre passionnant : « le Zen dans l’art chevaleresque du tir à l’arc  », collection l’être et l’esprit, (édition Dervy) il y voit un moyen de former le mental et même de le mettre en contact avec la réalité ultime. lien

Il arriva à Tokyo en 1923 et rencontra le grand maître du tir à l’arc, Kenzo Awa, afin de s’initier à la pensée japonaise, et en particulier au Zen.

« L’archer cesse d’être conscient de lui-même en tant que personne appliquée à atteindre le cœur de la cible qui lui fait face. Cet état d’inconscience est obtenu uniquement quand, complètement vidé et débarrassé de soi, il devient UN avec l’amélioration de sa technique, bien qu’il y ait la dedans quelque chose d’un ordre tout à fait différent qui ne peut être atteint par aucune étude progressive de l’art ». lien

Il avait « défié » le maître lui demanda s’il lui était possible de toucher le cœur de sa cible dans le noir, ce qui fut réussi, Kenzo Awa expliquant, devant les félicitations de son invité : « le mérite ne m’en revient pas. Ceci est arrivé car j’ai laissé « quelque chose » agir en moi. C’est ce « quelque chose » qui a permis que les flèches se servent de l’arc pour s’unir à la cible ». lien

Un Sud-Coréen, Im Dong-Hyun, archer célèbre, est quasiment aveugle, ce qui ne lui empêche pas de décrocher régulièrement les plus belles des médailles. lien

Démonstration dans cette vidéo.

Notre 6ème sens ne serait donc pas fatalement tout le temps actif, et pourrait être activé ou du moins développé par un long apprentissage ?

Faudrait-il en passer par l’expérience de la Kundalini, afin de permettre un nettoyage de nos capacités perceptives et cognitives ? lien

Certains se posent aujourd’hui la question de notre éventuellement domestication humaine.

En effet si on observe les différences incontestables qu’il y a entre les espèces sauvages, et les espèces domestiques, on constate qu’à chaque reprise, le nombre de chromosomes de la chaine ADN est toujours plus important pour une espèce sauvage, que pour une espèce domestique.

Ainsi le cheval de Prezewalskii a 2 chromosomes de plus que le cheval domestique, le chevreuil a 10 chromosomes de plus que la chèvre, celui de Sibérie en possède 14 de plus, (lien) le chimpanzé ou le gorille en ont 2 de plus que nous, et encore plus surprenant, nos ancêtres, les paninés (hominiens) en possèdent 48 contre les 46 humains…lien

Serions-nous donc une espèce domestique, pour qui la notion de prémonition, d’intuition serait beaucoup plus aléatoire que pour les espèces sauvages…ou avons-nous perdu, au cours des siècles, cette faculté de prémonition si présente chez les animaux ?

C’est ce qui permet la théorie plutôt originale et insolite du Docteur Ellis Silver, qui envisage sans sourire que les humains ne seraient pas issus de la Terre.

Il a publié un ouvrage sur la question : « l’homme n’est pas issu de la Terre », avec comme sous-titre « évaluation scientifique de la preuve  ». lien

Il fonde cette affirmation sur le fait que nous ne sommes pas adaptés à notre environnement, ajoutant que notre persistant mal de dos viendrait du fait que nous évoluons dans un monde qui a une gravité différente que celle de notre monde d’origine.

« L’homme est soi-disant l’espèce la plus développée de la planète, mais il est étonnamment inadapté et mal équipé pour l’environnement de la Terre. Il est lésé par la lumière du soleil, a une forte aversion pour les aliments d’origine naturelle et a des taux ridiculement élevés de maladies chroniques » souligne-t-il. lien

Il suggère que les néandertaliens tels que l’homo erectus ont été croisés avec une autre espèce, peut-être d’Alpha du Centaure, qui est le système d’étoile le plus proche de notre système solaire, à 4,37 années lumières du Soleil.

Alpha Centauri B semble posséder au moins une planète, nommée Alpha Centauri Bb découverte par l’équipe de Michel Mayor de l’Université de Genève, lequel s’est vu décerner le prix 2011 de la Ville de Genève en tant que « chasseur de planète ». lien

La thèse du Dr Silver est que nous aurions été transportés dans ce bas monde il y a entre 60 000 et 200 000 ans.

Il est vrai qu’il y a parfois de quoi s’interroger, car nous sommes apparemment la seule espèce sur cette planète à nous autodétruire, et surtout de détruire l’environnement alors que sa qualité nous est indispensable.

En tout cas, le Dr Silver est convaincu que des extraterrestres auraient pu nous amener ici, ajoutant « la Terre pourrait être une planète prison, puisqu’il semble que nous soyons une espèce naturellement violente, nous sommes probablement ici jusqu’à ce que nous apprenions à mieux nous comporter ».

Notre existence dans ce monde serait donc une punition ?

Comme dit mon vieil ami africain : « là ou est le cœur, les pieds n’hésitent jamais a y aller ».

L’image illustrant l’article provient de « cauldronsandcupcakes.com »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Ce merveilleux 6ème sens

Ces tout petits humains

La leçon de Tchernobyl


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • Bernard Pinon Bernard Pinon 20 février 2014 10:51

    Attention Mr. Cabanel, avec de pareils propos vous allez finir par passer pour un crypto-raëlien smiley

    L’inadaptation de l’homme a son environnement est relative, certaines sociétés sont parfaitement adaptées ; il s’agit bien sûr de celles qu’on qualifie avec arrogance de « premières, le terme politiquement correct pour »primitif". Et celles-ci ont développé une connaissance intuitive étonnante : on est encore perplexe sur la manière dont on a découvert le curare (très complexe et dangereux à fabriquer) ou la manière de rendre le manioc comestible. Ceux qui l’ont découvert disent que ce sont les plantes qui leur ont appris... Un esprit cartésien ne peut y voir bien sûr qu’une affabulation.

    • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 11:04

      Mr Pinon

      raëlien ? ou là ! surement pas... je ne connais pas précisement la théorie de ces allumés, mais je doute que la théorie du docteur Silver puisse être apparentée à cette secte.
      je ne partage pas de toute façon cette théorie, mais il faut reconnaitre qu’elle ne manque pas d’originalité.
       smiley
      par contre, je partage votre avis lorsque vous faites une différenciation entre les « primitifs » qui vivent depuis des lustres en harmonie avec leur milieu... et ce qu’on appelle parfois « l’homme moderne », bien que je ne voie pas ou se niche la modernité dans la volonté d’asservir tous ses semblables, et la nature qui l’entoure, pour la rendre par la suite invivable ?
      pour le curare, on peut poursuivre le raisonnement dans notre société, en évoquant par exemple les champignons...
      comment s’est-t-on rendu compte que certains étaient mortels ? toxiques ?
      idem pour les plantes...
      on peut bien sur estimer que c’est en constatant que l’ingestion d’un phalloïde provoquait la mort qu’on en a déduit qu’il était mortel... mais il y a peut-être d’autres explications ?

    • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 13:23

      pour confirmer ce qui est écrit, ce lien


    • Bernard Pinon Bernard Pinon 20 février 2014 13:49

      on peut bien sur estimer que c’est en constatant que l’ingestion d’un phalloïde provoquait la mort qu’on en a déduit qu’il était mortel... mais il y a peut-être d’autres explications ?

      Pour les champignons et les plantes toxiques en général, je veux bien, mais la fabrication du curare exige la manipulation de plusieurs espèces de plantes toxiques, leur dosage, et une cuisine dont les vapeurs sont elle-mêmes toxiques... Difficile d’y parvenir par tâtonnement.
      Il y a de nombreux savoirs dont l’origine laisse perplexe (on pense à la cosmogonie des Dogons par exemple). Certains y voient les restes du savoir de civilisations perdues, pourquoi pas, d’autres y voient une explication proche de l’inconscient collectif de Jung, comme si notre esprit n’était pas borné par notre corps.
      Pour ma part, j’avoue ne pas savoir, en attendant ça me fait rêver et ça me conforte dans l’idée que nos connaissances ne sont qu’un grain de sable sur une plage immense.

    • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 14:36

      Bernard

      pas mieux !
      merci.
      je partage.

    • claude-michel claude-michel 20 février 2014 10:56

      Bon nombre de gens ce sont penchés pour trouver la bonne définition de l’intuition... ?

      L’essai le plus mince, le plus insignifiant que tu parviens à écrire vaut mieux que tout le flot d’idées grandioses dont tu te grises. Garde tes pressentiments et ton intuition, c’est une source où tu puises, mais tâche de ne pas t’y noyer !.
      Une vie bouleversée 
      [ Etty Hillesum ] 


      • claude-michel claude-michel 20 février 2014 14:34

        Oui je sais...pas facile a comprendre pour l’auteur..il a l’impression d’être devant une glace.. !


      • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 14:41

        claude michel

        miroir ?
        je réfléchis.
         smiley

      • claude-michel claude-michel 20 février 2014 15:41

        Par olivier cabanel....Tous les miroirs ne reflète pas des images.. ?

        « Tous les hommes sont fous, et qui n’en veut point voir doit rester dans sa chambre et casser son miroir. »de Marquis de Sade

      • chapoutier 20 février 2014 10:59

        monsieur Chabanel vous vous surpassez !

        partir de l’intuition prétendument 6eme sens pour aboutir à la planète-prison des humains qui ne seraient pas originaires de ce monde .

        pardon de me moquer mais il est trop bon le chichon !

        l’intuition humaine est avant tout la prise en compte inconsciente de certains éléments .

        je ne prendrais qu’un seul exemple : vous voulez doubler un véhicule sur une route à deux voies , intuitivement vous savez si vous avez le temps de procéder au dépassement ( la plus part du temps !!! ) pourquoi ?

        parce que le cerveau à évalué(en dehors de votre conscient ) les vitesses des véhicules , le votre celui à doubler et celui d’en face. intuitivement vous savez si vous pouvez doubler parceque en dehors du champs conscient le cerveau à fait ses petits calculs, vrai pour les humains comme les autres espèces vivantes.


        • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 11:08

          chapoutier

          une fois de plus, je ne reprend pas à mon compte la théorie du Dr Silver, même si je la trouve intéressante, surtout avec les arguments qu’il propose.
          le chichon n’a rien a voir avec ça... mais faudrait demander au docteur ?
          peut être que son usage lui a ouvert quelques fenêtres ?

          par contre votre exemple sur le dépassement de véhicule procède plus à un sens de l’observation et une estimation des distances, qu’a un phénomène intuitif... non ?
          la vrai intuition aurait été de lever le pied, sans raison apparente, et de découvrir quelques kilomètres plus loin qu’il y avait un contrôle de police...
           smiley
          enfin, ce n’est que mon modeste avis.

        • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 11:24

          acheron

           smiley
          n’empêche que cette théorie de l’homme en punition sur la Terre défendue par le docteur Silver, peut faire sourire, comme je l’ai écris, néanmoins, elle devrait ouvrir un débat, plutot que d’en rester aux « enfantillages », non ?

        • chapoutier 20 février 2014 11:47

          ’’’’la vrai intuition aurait été de lever le pied, sans raison apparente, et de découvrir quelques kilomètres plus loin qu’il y avait un contrôle de police..’’’’

          ou bien son tom tom l’a avertit ou bien ....c’est bien dommage de gaspiller un ’’’tel don ’’’ en des choses aussi futiles


        • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 11:58

          chapoutier...

          futile ?
          c’est vrai que ce ne sont que des points en moins, et un peu d’argent perdu...mais en ces temps de crise...
           smiley

        • gaijin gaijin 20 février 2014 13:00

          notre sixième sens est atrophié parce qu’on ne s’en sert pas .....
          l’animal singe sapiens est un animal social a l’image de ses petits qui se tournent vers leurs parents après une chute pour décider s’ils doivent pleurer ou rire .....
          on ne se sert pas de certaines de nos capacités parce qu’on est conditionnés a ne pas le faire.


          • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 13:05

            gaijin

            c’est aussi ce que je pense.
             smiley

          • cevennevive cevennevive 20 février 2014 13:59

            Bonjour à Olivier et à tous,


            Intéressants vos deux articles, propres à nous faire faire un retour sur nous mêmes et à faire surgir des souvenirs en rapport avec ces observations. Qui n’a pas eu, un jour, une prémonition, une intuition ou une injonction secrète à agir ou à ne pas agir ?

            Lorsque l’on dit d’une affaire, d’un deal : « je ne le sens pas », c’est bien de l’intuition. 

            L’amitié ou l’inimitié qui naît souvent en face d’une personne inconnue que vous ne connaissez ni d’Eve ni d’Adam, c’est aussi une sorte d’intuition.

            La prémonition est plus compliquée. Elle naît souvent dans l’inquiétude que nous aurions de quelque chose qui risque d’arriver. Cette inquiétude nous fait peser inconsciemment les risques.

            Je pense aux guérisseurs ou rebouteux de campagne qui soignent bêtes et gens sans connaître l’anatomie moderne. A ceux qui « conjurent » les brûlures, font disparaître les verrues plantaires, etc. Il y a bien là une intuition, un sixième sens, et une sorte de prémonition de ce qui va arriver après leur intervention.

            Quant à la théorie du Dr silver, elle est très sympathique, donne beaucoup à réfléchir. Car, si elle était vraie, nous aurions donc la solution du fameux « chaînon manquant » non ?



            • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 14:40

              cevennevive

              je ne pense pas, perso, que la théorie du docteur soit totalement dans le vrai, mais j’ai comme une intuition qu’il y a dans celle ci quelque chose qui tient la route.
              mais quoi ?
               smiley

            • Hervé Hum Hervé Hum 20 février 2014 14:35

              Bonjour Olivier,

              Le fait de ne pas connaître le mécanisme de l’intuition laisse ouverte la porte à toutes les hypothèses.

              Mais bon, si on connaissait le mécanisme, peut être ne pourrait on plus parler d’intuition, mais nommer ce sens par ce qui le constitue. J’ai bien ma petite idée, mais je me garderai bien d’en parler ici.

              Cela dit comme tu l’écris au début, il s’agit très certainement voir plus, du même sens que pour les autres animaux. Si on s’oriente vers des phénomènes électromagnétiques, c’est du coté des théories de la mécanique quantique qu’il faut se tourner. D’autant que son mécanisme n’étant pas encore bien compris, en l’absence de réponse absolu toutes les hypothèses sont là aussi imaginables.

              En tous les cas, ceux qui comprennent ce 6ème sens et sont capable de l’utiliser ne révèlent le secret à personne.... Sauf bien sûr pour s’enrichir... Mais là, mon intuition me dit que ce sont des charlatans !


              • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 14:39

                Hervé

                des charlatans ? surement pour quelques uns d’entre eux...
                quand aux autres, pour quelle raison partageraient-ils leur savoir ?
                ils préfèrent peut-être que nous le découvrions par nous même.
                 ?
                le chemin serait en quelque sorte plus intéressant que l’arrivée.
                 smiley

              • gaijin gaijin 20 février 2014 18:09

                « J’ai bien ma petite idée, mais je me garderai bien d’en parler ici. »
                dommage ......c’est peut être un endroit ou on peut en parler sans se prendre des cailloux ( virtuels ça fait moins mal )

                pour le reste les secrets sont connus ( méditation etc ......) mais ça fait beaucoup d’efforts pour pas grand chose ( si on faisait ça pour ça .....)


              • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 18:24

                exact gaijin,

                je savais que conclure l’article par la théorie du docteur Ellis Silver provoquerait quelques démangeaisons, mais qu’importe, seul le débat m’intéresse.
                donc « les petites idées sont les bienvenues »...
                 smiley

              • Hervé Hum Hervé Hum 20 février 2014 21:14

                Bon, en fait, cette idée mérite bien un article pour elle seule.

                C’est ce que j’essaye d’écrire.


              • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 22:00

                herve hum

                super... 
                comme de mon coté je prépare une suite, en m’orientant vers le chamanisme, je suis sur que nous allons pouvoir avancer de concert.
                comme on dit.
                à+
                 smiley

              • Vipère Vipère 20 février 2014 19:05

                Olivier

                Le chemin est difficile pour des occidentaux attachés au matérialisme... d’autres concepts existent, Jerémy Nardy a fait une étude qui a abouti à revoir ses concepts classiques ...

                http://www.youtube.com/watch?v=Y5J4UEa1_Qs


                • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 19:45

                  merci Vipère

                  cette conférence tombe à pic !
                  Narby explique bien comment ces indiens d’Amazonie ont découvert les propriétés des plantes...et tant pis pour les cartésiens, car il ne s’agit pas seulement de la transmission de générations en générations, mais bien d’autre chose.
                  j’encourage tout le monde à écouter avec attention la conférence de cet anthropologue.
                  encore merci.
                  je remet le lien

                • Vipère Vipère 20 février 2014 23:58

                  les fossiles réfutent la théorie de l’évolution :

                  http://www.youtube.com/watch?v=Y5J4UEa1_Qs


                • Hervé Hum Hervé Hum 21 février 2014 11:15

                  Bonjour Olivier et Vipère

                  Le témoignage de Jérémy Nardy me rappelle ma propre expérience de l’ayahuasca. Sauf qu’une partie de moi même à obstinément refusé d’entrer dans le monde des plantes.

                  J’ai bien senti la présence qui montait de par derrière moi du dragon ou serpent, mais je n’était pas prêt et j’ai vomi juste avant. Je suis quelqu’un de borderline avec mon esprit et je ne peux pas dire ce qui ce serait passé si j’avais passé la frontière.

                  Là où j’étais, l’endroit s’appelait « inferno » (l’enfer), c’était un hameau sans eau courante ni même de puits, où il fallait boire l’eau du fleuve. La ville la plus proche s’appelait Maldonado et était situé à environ 20 km. Je me souviens de ce psychiatre écossais qui s’était installé là à Maldonado avec sa femme et venait prendre de l’ayahuasca une fois par semaine ou toutes les deux semaines. Le préparateur de l’ayahuasca n’était pas chamane, mais le psy disait qu’il était un très bon préparateur. Il disait qu’il avait parcouru le monde entier pour expérimenter toutes les plantes chamaniques et que pour lui, l’ayahuasca était la plante la plus puissante qu’il connaissait. Je me souviens plus de son nom, mais il écrivait des livres sur ses expériences. Il avait aussi deux crânes de cristal, dont un était vraiment très beau. M’est avis qu’il prenait l’ayahuasca comme une drogue, mais faut être bien accroché et fou, car l’ayahuasca est très dure à boire déjà et très fort à vivre ensuite.

                  En fait, j’ai fait bien d’autres expérience de plantes. Il n’y en a qu’une que j’ai refusé de prendre, c’était au Mexique et la plante s’appelle « l’herbe du diable », l’indien chez qui j’habitait me disait que je devait en prendre pour sentir ma puissance. J’ai eut peur de ce que cela pouvait signifier ! L’indien n’était pas chamane ni sorcier mais était un guerrier (l’épreuve pour devenir guerrier est telle que je défi quiconque ici de faire pareil, il s’agissait de limer une dent jusqu’au nerf, pour ensuite arracher le nerf. Cela, une dent par mois pendant un an. Il avait toutes ses dents de devant limé. Il m’a dit que la douleur est telle qu’on aurait pu lui mettre un coup de pieds dans les parties que cela ne lui aurait pas fait plus mal !. Il me disait que des sorciers voulaient lui voler sa force de guerrier. Une nuit il m’accompagna dans le désert, alors qu’il ne le faisait jamais avec les touristes. Là, il me dit qu’il pouvait me voler ma force, mais qu’il ne le ferait pas car j’étais trop « triste ».

                  En tous les cas, ma plus belle expérience fut faites avec icouli, plus connu sous le nom de péyote. Je l’ai expérimenté dans le désert de San Luis au Mexique (là où vivait l’indien). L’expérience fut très forte, non hallucinogène, mais émotionnelle. Péyote ouvrit les portes qu’ayahuasca ne pouvait pas ouvrir, celles de mes états émotionnels passés. Et c’est très fort de sentir les émotions de son enfance telle quelle, avec la même intensité mais avec la conscience de sa propre réalité.


                • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 2014 11:30

                  Hervé

                  merci de ce témoignage
                  après avoir visionné la conférence de J.Narby, il m’est apparu évident qu’il fallait donner une suite à l’article...il sera bien sur question de chamanisme.
                   smiley

                • Hervé Hum Hervé Hum 21 février 2014 13:45

                  Avec plaisir Olivier, je n’ai cité là que disons les plus marquantes, mais j’en ai fait d’autres, en d’autres lieux et autres substances !

                  Pour le peyote, l’indien possédait les livres de Carlos Castaneda, alors entre mes nuits dans le désert et mes lectures, j’avoue que cela avait quelque chose de surréalistes ! Mais bon, d’autres expériences furent aussi surréalistes. Mais pourtant, rien de tout cela m’est apparu comme surnaturel, cela parce que je ne cherchais pas le coté hallucinatoire, mais bien dans une recherche intérieure... Cela m’a surtout permis de prendre conscience de la force qui me retient de vivre pleinement. Cette force, je ne peux pas ou plus l’éliminer ni la vaincre, mais apprendre à vivre avec et peut être m’en servir enfin à mon avantage et non plus contre mon moi au présent. Car intérieurement, un moi passé non apaisé cherche toujours à exister au présent pour poursuivre la lutte ou trouver la paix.

                  Parfois, le 6ème sens est utilisé de manière anodine, pour exemple, l’indien me prêtait un vélo pour aller dans le désert (de pierres, couvert d’arbustes appelés « gobernador », avec quelques rares arbres et palmiers), et comme il y a aussi beaucoup de cactus, je crevais sans cesse. Biensur, j’avais tout le nécessaire pour réparer. Mais au bout d’un moment, j’en ai eut assez de devoir m’arrêter tout les km pour réparer, aussi, j’avais fais appel à mon intuition, de manière volontaire et me croiras tu ou pas, je n’ai plus crevé dès cet instant !


                • gaijin gaijin 24 février 2014 10:35

                  hervé
                  on peut ouvrir les portes sans les plantes ........
                  en fait d’ouvrir j’ai plus le sentiment qu’avec les plantes on les fait sauter ......
                  ( je n’ai pas essayé )


                • soi même 20 février 2014 21:17

                  Bonsoir Olivier, visiblement vous êtes arrivé au sonnet des facultés humaine.

                  Maintenant j’attends que vous expliquez cette rencontre inévitable avec le petit Gardien du seuil et le grand Gardien du Seuil.

                  C’est inévitable, vous pouvez pas avoir une Intuition sans la rencontre avec ses gardiens !

                  En toute amitié pour le grand effort de se texte, il y a pas de doute vous avez été inspiré !

                  Meurs avant de mourir, pour ne pas mourir
                  Quand tu devras mourir ; sinon tu périras.

                  (Le Voyageur chérubinique,
                  Angelus Silesius
                  1624-1677


                  • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 22:00

                    mon cher soi meme

                    et si, contre toute attente, j’étais un chaman ?
                     smiley

                  • soi même 20 février 2014 22:19

                    Excuses moi, je pouf de rire !
                    Moi je suis un Chameau !


                    • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 22:52

                      c’était donc ça, cette bosse...

                       smiley

                      ceci dit, pouffer est un verbe... il fallait donc écrire « je pouffe »
                      pouffant.
                       smiley

                    • soi même 20 février 2014 23:12

                      Aller je te laisse , j’ai dit ce que je pense ce que j"avais à dire, et vous n’avez pas déçu, même surpris comment la platitude est sublimer !


                    • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 23:17

                      acheron !

                      quelle platitude, cette histoire du grand kipling, qui voudrait que le chameau ait une bosse parce qu’il voulait pas bosser...
                      meme l’almanach vermot l’aurait refusé.
                       smiley

                    • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 2014 23:18

                      soi meme

                      vous aviez quelque chose à dire ?
                      c’est bien la première fois !!!
                       smiley



                    • Jean Keim Jean Keim 21 février 2014 09:24

                      La pensée et l’intuition ne font pas bon ménage, quand la pensée s’assagit s’invite l’inconnu. Le raisonnement émousse notre sensibilité comme l’éducation peut étouffer notre enfance. 


                      • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 2014 11:17

                        Jean Keim

                        effectivement, l’intuition a besoin du vide, ce que la pensée ne permet pas par essence.
                        je prépare une suite à cet article, il sera, grace à Vipère, consacré au chamanisme...
                        il y aura donc une partie de réponse a cet article sur « l’intuition »...
                        les rationalistes purs et durs devront passer leur chemin.
                         smiley
                        quoique...

                      • shiatsulandes40 shiatsulandes40 21 février 2014 10:21

                        Bonjour à tous 

                        article intéressant à plus d’un titre ..mais la lecture des commentaires reflète bien le peu d’élévation spirituelle de la plupart des lecteurs ...fallait pas s’attendre a autre chose ..

                        cela me rappelle un passage du Tao qui dit a peu prés ceci :
                        quand l’homme élevé entend le Tao , il l’embrasse avec zèle 
                        quand l’homme moyen entend le Tao , il en prend , il en laisse 
                        quand l’homme inférieur entend le Tao , il en rit ..s’il n’en riait , le Tao ne serait pas le Tao
                        Bon chemin à vous Olivier...et aux autres , enlevez vos lunettes , vous découvrirez peut être ........ce que l’homme peut être 

                        • soi même 21 février 2014 10:58

                          Dans l’intuition, celui qui connaît en esprit s’unit au monde spirituel. L’intuition est de ce fait la forme la plus élevée et la plus sûre de la connaissance spirituelle. C’est de la volonté métamorphosée.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 2014 11:18

                          shiatsulandes

                          merci... 
                          oui, de toutes façons je m’attendais aux réflexions superficielles de ceux qui ont peur de découvrir ce qui se cache derrière le décor...
                          de plus, il y aura une suite... il sera question de chamans...


                        • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 2014 12:54

                          soi même

                          la politique de l’autruche n’a jamais donné de très bons résultats.
                           smiley

                        • Jean Keim Jean Keim 21 février 2014 13:01

                          Nous ne pouvons rien dire du Tao.


                        • soi même 21 février 2014 13:44


                          Qui dit que je fais l’autruche, visiblement ton article est un catalogne de la Manute, chacun trouve son compte, chacun est confronté dans ses opinions, pour les uns visiblement c’est l’intuition instinctive qui prennent pour la plus haute, pour d’autre c’est l’Intuition Spirituel qui rabaisse à l’instinct.

                          Il y a pas besoin de prendre de substance pour vivre des intuitions, et ceux qui le font se mette un boulet à la patte.

                          Tous ont des intuitions, la difficulté pour certain est bien de reconnaître leurs qualités ?

                          Visiblement, ce détail vous échappez, et cela est très compréhensible, vue les références de glossateurs que vous mettez pour argumenté votre article.

                          Vous pensez avoir le tour de la question, avec sommes tous des lieux communs, alors que c’est sans doute, un des sujets les plus difficile à comprendre, car on a affaire à de l’intangible que l’on pense saisir avec une simple cuillère à pot !


                        • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 2014 15:52

                          soi même

                          l’essentiel est que vous l’ayez compris.
                          par contre, on ne peut pas en dire autant de votre commentaire, qui, outre les mots inventés, et les fautes qu’un enfant de 10 ans ne commettrait pas, est un condensé de bouillie verbale dont mon chien ne voudrait pas.
                          le ciel vous tienne en joie.

                        • soi même 21 février 2014 17:27

                          @ shiatsulandes40
                          Un sac de Vern......... !


                        • soi même 21 février 2014 19:58

                          mine.... !



                        • Xenozoid 21 février 2014 10:32

                          nous avons deux yeux pour voir les deux faces des choses, mais il doit y avoir un troisième œil qui voit tout en même temps mais qui ne percoit rien
                          DT Suzuki


                          • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 2014 11:31

                            Xen

                            dans la suite de cet article, il sera bien sur question de ce fameux troisième oeil...
                            toute contribution sera la bienvenue.

                          • Xenozoid 21 février 2014 12:47

                            mon 3eme oeil me l’avais déja fait entrevoir smiley


                          • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 2014 12:51

                            xen

                             smiley

                          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 21 février 2014 10:53

                            Jouratous,
                            l’intuition me dit que, non satisfait des réactions, tu vas recomer. penses à introduire le lien vers cette émission qui propose une voie pour réfléchir.
                            http://pluzz.francetv.fr/videos/complement_denquete_,97207363.html
                            La prohibition contre une plante rustique universelle détrône la nature au profit du transgénique, et le pouvoir guerrier étasunien l’a menée jusqu’aux confins des vallées himalayennes, en vain. La guerre humaine contre la nature échouera.
                            que la paix soit avec vous .


                            • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 2014 12:53

                              oui Lisa

                              je vais recommencer...
                              merci pour le lien
                              les guerres finalement sont toujours perdues.
                              la paix a toujours le dernier mot.
                               smiley

                            • JL JL 21 février 2014 11:22

                              ’’Quand aux ondes émises par les téléphones portables, de l’ordre 8 Hz, et 2 Hz, elles peuvent interférer avec les ondes alpha et delta émises par notre cerveau.’’

                              Des ondes électromagnétiques de 2 et 8 Hz émises par les portables ? Vous êtes sûr ? 


                              • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 2014 11:35

                                JL

                                je vais me renseigner...
                                pour l’instant j’ai trouvé ça

                              • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 2014 11:40

                                JL

                                et ça : « 
                                • Les téléphones portables fonctionnent à 900 MHz ( GSM 900), ou 1800 Mégahertz (GSM 1800). »
                                sur ce lien


                              • JL JL 21 février 2014 11:44

                                Olivier,

                                je connais bien ça.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 2014 11:51

                                je redonne l’extrait de l’article


                                Comme dit plus haut tous ces champs électromagnétiques agissent sur les cristaux de magnétitdu corps humain.Outre la fréquence de 217 Hz, on rencontre dans les ondes émises par la téléphonie mobile, dufait de la complexité des systèmes utilisés, des ondes de 8 Hz et de 2 Hz, qui, elles, peuvent interférer avec les ondes alpha et delta émises par notre cerveau.

                              • soi même 21 février 2014 19:53

                                L’intuition s’ensable dans les ondes Hertziennes, comme dit un illuminé plus haut, c’est un Quantique de Bach, c’est article !


                              • LEELOO Shawford43 23 février 2014 10:15

                                Et alors qu’est ce qui passe présentement sur la seule vraie radio du bonheur, soi même ?


                              • soi même 23 février 2014 21:51

                                C’est toujours un heur, qu’il soit bon où mal, c’est toujours un heur !
                                 Sans heur pas de conscience !


                              • LEELOO Shawford43 23 février 2014 21:56

                                Hey bro, une heure ou un heurt, veux tu dire en frenchie ? smiley


                              • LEELOO Shawford43 23 février 2014 22:08

                                Ah ça te coupe la chique, tu vas pouvoir laisser un peu tranquille l’ami Olivier, à la bonne heure. 


                                Après le heurt le réconfort Olivier :

                                We can’t fall any further
                                Nous ne pouvons tomber plus bas
                                If we can’t feel ordinary love
                                Si nous ne pouvons ressentir un amour ordinaire
                                We cannot reach any higher
                                Nous ne pouvons atteindre aucun sommet

                                If we can’t deal with ordinary love
                                Si nous ne pouvons nous accomoder sur un amour ordinaire

                                http://www.lacoccinelle.net/891581.html


                              • LEELOO Shawford43 23 février 2014 22:19

                                Sinon, j’ai une question pour l’auteur. T’es capable, toi, Olivier, de programmer une intuition du matin pour le soir ? smiley


                                Ecoute un peu RTL2, un jour tu comprendras peut être enfin comment savoir ménager tes meilleurs alliés sur ce site impitoyable.

                              • LEELOO Shawford43 23 février 2014 22:34

                                Bon je m’attelle de ce pas à programmer pour demain la réponse de l’auteur qui ne manquera de venir en temps et en heurt smiley


                                Good night

                              • soi même 23 février 2014 22:45

                                Shawford43 

                                ( Ah ça te coupe la chique, tu vas pouvoir laisser un peu tranquille l’ami Olivier, à la bonne heure. )

                                Pas du tous mon lapin, vous connaissez de moi que l’écume de mon être. En aucun cas qui je suis !

                                Même si vous pouvez en déduire beaucoup, vous n’avez que le miroir de l’apparence.

                                Mes propos, tous dépends où vous hissez, sur quel plan de la pensé, ces propos sont déraisons pour la plus part des hommes et vous sûr que c’est que de la déraison ?



                              • LEELOO Shawford43 23 février 2014 22:50

                                Y’a pani problem ami, je me revendique moi même prophète de l’absurde.


                                Par là même, la musique du bonheur qui passe actuellement sur RTL2 et qui pourrait guider sereinement tes pas, elle passe bel et bien pile poil juste en ce moment ; il ne tient qu’à toi d’expérimenter ou pas l’absurdité ou la rationalité d’une telle proposition.

                                Caus’ I don’t want a lover, I just need a friend smiley

                              • soi même 23 février 2014 22:52

                                Dans l’intuition, celui qui connaît en esprit s’unit au monde spirituel. L’intuition est de ce fait la forme la plus élevée et la plus sûre de la connaissance spirituelle. C’est de la volonté métamorphosée.


                              • LEELOO Shawford43 23 février 2014 22:55

                                Pour sûr, et je te dis même moi, qu’elle est disponible et utilisable de façon rationnelle, en ce lieu, en ce bas monde, ici et maintenant. Il suffit de bien vouloir tendre l’oreille smiley


                              • soi même 23 février 2014 23:06

                                Il suffit de bien vouloir tendre l’oreille et écouter le Cœur qui pense !


                              • LEELOO Shawford43 23 février 2014 23:11

                                Ton cœur t’attend là, pense-y, et je peux te dire qu’il est pas content de ton attitude poltronne : http://www.rtl2.fr/direct


                                Sur ce, bonne nuit

                              • LEELOO Shawford43 23 février 2014 23:33

                                It is a woman world ... in a man’s world.


                                Un jour tu comprendras et t’en croiras tes oreilles. Patiente

                                Ton lapinou adoré.


                              • soi même 24 février 2014 00:34

                                Je vois que l’idée du grand ordinaire ne te plais pas !
                                Montre en réalité , que tu n’es pas sérieux !


                              • LEELOO Shawford43 24 février 2014 01:03

                                Rhôo t’es pas couché l’ami, ben moi les herz m’ont réveillé (yep j’ai des sensations physiques qui chatouillent mes pavillons d’oreille dans ce moments là, et je sais que quelqu’un s’adresse alors à moi à travers les ondes) et m’ont reconduit jusqu’au clavier, avec injonction de daigner te répondre, c’est pas du sérieux ça ? smiley smiley


                                Pour les mêmes raisons tu comprendras donc que je ne prends pas du tout la réalité au sérieux quand j’entends Dolory O’Riodran chanter au moment même où j’allume la radio, exactement ce jour à 00:59 : « anyone care about hapinness » ? 

                                Car pour sûr, tout le monde s’en fout, mec, toi le premier.

                                Si tu le veux bien, je retourne maintenant de ce pas dans les bras de Morphée.



                              • marauder 23 février 2014 08:42

                                Ne pas répondre a la vitesse « demandée » par le flux d’information est déja un premier pas vers la redécouverte de nos capacités intuitives ...
                                Perso, j’ai quitté ma grande ville natale y’a 4 ans, je suis en tipi depuis 3 ans dans la montagne. Je peux vous dire que, si j’avais bien l’impression d’avoir des intuitions (pléonasme ...) avant de changer de vie, elles sont pour moi maintenant une source d’information quasi vitale. Ca va de, savoir si un voisin est chez lui (sans auto, on marche vraiment beaucoup, c’est domageable de faire deux heures de marche pour rien), à savoir si l’hivers a venir sera rude (pour le bois, les cultures ....), a sentir les personnes avec qui, potentiellement, on aura des relation réciproquement profitables (sens « noble », equité etc ...), aussi, la présence des bandits en bleu, en casquette, en col blanc, en blouson noir, en jean etc ...
                                Il me semble meme que le processus « rationnel » arrive toujours a posteriori de l’intuition. Comme si on cherchait une explication a quelque chose que l’on a percu sans pour autant pressentir une quelquonque connaissance particuliere du dit phénomèene. En météo locale et agriculture, c’est vital. De même j’ai redécouvert simplement par intuition et observation les pratiques agricoles les plus pérennes et les moins impactante sur « l’harmonie du lieu » .
                                J’ai aussi réussis a prévoir incroyablement précisement la tournure du climat au cours de l’années (été pourri ou pas, printemps pluvieux ou pas, forts vents etc etc ...).
                                Apres, c’est évident, la météo (pas le climat), l’obesrvation attentive de la nature, sont quand meme bien expliqué par le fait que le cerveau travaille de manière inconsciente sur un nombre incalculable de parametre (je veux dire incalculable de manière conscientisée comme 2+2=4). Connaissasons nous exactements les valeurs que l’ont doit intégrer dans le calcul des mécaniques des forces inhérentes à la marche du bipede ? COnnaissons nous tous les équations ? Et elles-mêmes ne deviendraient-elles pas trop approximative dans les interactions les plus complexes ? Et pourtant, on marche. Plus fort, on a appris a marcher sans vraiment savoir qui est einstein :)
                                Quand a la kundalini, chaipo c’kécé, je sais juste que j’ai vécu des experiences etonnantes qui ont de quoi faire tomber un grand nombres d’acquis scientifiques acquis trop dans un contexte idéologique technoscientiste.
                                Dans la pratique de tout les jours, je n’explique rien, je décris approximativement ma démarche pour « capter » une intuition. Il y ’a d’une part, les émotion, d’autre part le mental (intimement lié, quand meme ...) et « ce qui est », comme une émanation du coeur, du « troisieme oeil » j’en sais rien. Cette « réponse » est la première qui nous vient, elle peut venir avant la question :). En cours d’auto-école, le bon moniteur dit « la première impression est la bonne ». J’ajouterais « ne pas avoir peur, aussi.... ».
                                C’est la qu’on peut tester, sur la meteo, ou les gens, mais de manière détaché, c’est plus simple au début ... Et puis, meme si ca fait new-age, la méditation, la relaxation, le yoga, la quete du détachement (non-sens dans mes mots pour qui comprend ;) ), la connexion avec la Nature, faire son jardin, se déconnecter de cette vitesse et de ces energies trop agresssives et electriques, ca aide aussi.
                                Bref, plus je me veut scientifique et rationnnel, plus je tombe sur le phénomene de l’intuition ...


                                • marauder 23 février 2014 08:45

                                  Heu par contre pour les ET, j’en sais fichtrement rien, à part que j’ai toujours « sentis » qu’ils existaient, sans jamais avoir la sensation qu’ils étaient déja venu ici ... Seulement en ces époques troublantes ou l’info devient tres dure à décoder, il faut savoir raison gardée amha ...


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 23 février 2014 09:01

                                    marauder

                                    je comprend tout à fait ce que vous ressentez,
                                    puisqu’on en est aux témoignage, je vais y aller du mien...
                                    je connais Jean Marie Pelt, le grand biologiste, qui me fait l’honneur de me considérer comme un ami...
                                    lors de l’une de nos rencontres, il m’interrogeait pour tenter de comprendre comment j’en arrivais à écrire des chansons...
                                    lorsque je me met au piano, une mélodie « arrive » tout de suite, avec des mots...a priori je ne sais pas « où on veut m’emmener », comme si j’avais seulement un puzzle à reconstituer, mais sans me sentir réellement « l’inventeur » de la chanson... assez étrange comme phénomène... puis suit une étape quasi de souffrance car je suis pris par l’obligation d’aller jusqu’au bout de la création, et tant que je n’y suis pas arrivé, c’est assez dur...
                                    une fois tout ça expliqué avec plus de détails, JM Pelt m’a dit être convaincu que ça relevait du chamanisme... en fait j’ai l’impression de n’être que le relais des informations qui me sont envoyées...

                                  • schuss 23 février 2014 23:24

                                    bonsoir Cabanel,
                                    L’homme a perdu son intuition car son mental prend toute la place disponible dans son esprit. De fait il ne peut pas entendre sa petite voix intérieure. Voici comment j’explique la différence entre une intuition et une pensée.

                                    1) Une intuition dure 1/4 de seconde et s’invite dans la tête sans qu’il y est une démarche logique de réponse à un questionnement de la part du sujet à ce moment. Bien souvent l’intuition est tellement fugace que l’intéressé lui même ne la relève pas. il faut de l’entrainement pour percevoir l’intuition et lui donner l’attention nécessaire à son décodage. l’intuition s’inscrit la plupart du temps dans une quête. Je me pose une question sans chercher de réponse logique. je laisse la vacuité de mon esprit faire son travail de recherche dans l’ inconscient. Seul mon désir de comprendre est à l’œuvre... La réponse sera donc en rapport avec l’évènement observé (en quelque sorte c’est l’évènement observé qui témoigne de sa réalité ) et non la connaissance pragmatique ou académique que j’en ai.

                                    2) La pensée logique possède un début et une fin et comme elle procède du mental elle est élaborée , construite. Lorsque la pensée est consciente il est facile de distinguer l’enchainement logique de la pensée. Par contre , quand la pensée est inconsciente, de nombreuses personnes la confondent avec l’intuition. l’élaboration d’une pensée demande du temps et présente un cheminement qui la distingue de l’intuition qui n’a en quelque sorte ni début ni fin. Un contexte émotionnel peut faire naitre une pensée inconsciente que le novice assimilera à l’intuition. La charge émotionnelle donnera donc à cette pensée un poids positif ou négatif qui n’existe pas dans l’intuition. Une intuition et une information brute sans connotation affective car elle émane de l’objet observé. Dans le cas contraire il s’agit d’une pensée inconsciente qui émane de mes expériences. D’autre part , la pensée procède du mental qui a horreur du vide. La pensée, même inconsciente, essaie de combler un vide suite à une incompréhension sur l’objet ou l’évènement observé. C’est pourquoi la pensée est logique, construite. l’intuition, quant à elle, n’est pas une construction, son émanation est le fruit d’une compréhension par la conscience. C’est un vécu ! la réponse intuitive passe par le coeur et non le mental.

                                    C’est très dure de décrire une intuition à celui qui n’utilise que son mental pour rencontrer la réalité. Le mental ne permet pas la rencontre avec les mondes subtils car le mental procède de la matière. la matière est à l’opposé du subtil. les lois de la matière et du subtil sont opposées. La matière est centripète, l’esprit est centrifuge. La matière est inerte, le subtil est labile, etc...
                                    essayer de rencontrer le subtil avec son mental est une mission impossible. Pour rencontrer le subtil il faut être disponible , vide de questionnement, il faut être concentré sur un sujet , un objet . l’attention dois être toute entière tourné vers l’évènement ou l’objet observé comme s’il s’agissait de la première fois. Notre éducation ne nous prépare pas du tout à ce mode de fonctionnement.
                                    voilà ma contribution à votre article.
                                    sincèrement, schuss2.


                                    • soi même 24 février 2014 01:24

                                      @ schuss, vous comprendrez mieux si l’on considère, qu’il y a une différente de qualité entre une intuition ordinaire qui est lié à instinct et une intuition Spirituel qui est lié un cheminement très précis en autre se dépouiller de toute trace de de l’égoïsme.
                                      Car contrairement à que pense en général, tous le monde et sujet à des intuitions, et si elle passent inaperçus, c’est tout simplement un manque d’attention .

                                      Maintenant, décréter que tous ces intuitions ne sont pas liées aux instincts et beaucoup plus difficile dans un certains sens à faire comprendre, pour une bonne raison. C’est cette fâcheuse habitue à s’attribuer tous mérité à sa personne.
                                      Et quand c’est le cas e bien on ne peut pas se trompé, c’est bien de l’instinct que cela viens !

                                      Et pour l’Intuition Spirituel, et bien ce n’est pas ici que tu trouveras une réponse valable.
                                      Ici c’est du grand ordinaire qui est débattue !

                                      ( Coteaux Bourguignons / Bourgogne Grand Ordinaire / Bourgogne Ordinaire )


                                       


                                    • soi même 24 février 2014 01:32

                                      Il y a un mot qui peut vous aidez à comprendre quand on active sa pensé, on emploie le terne réfléchir, au faite cela reflet quoi réfléchir ?
                                      Il pourrait signifier en autre, que notre pensé n’est pas la propriété du cerveau, mais que le cerveau en est le réceptacle puisqu’il réfléchie ?


                                    • howahkan Hotah 26 février 2014 12:25

                                      Salut Olivier , je viens juste trop tard de voir ton article

                                      tu dis....Cette science naissante « au-delà de l’inconscient », dont les scientifiques estiment que les années qui viennent permettront d’en comprendre l’origine, est encore mystérieuse..

                                      Non pour les scientifiques et oui pour le coté mystérieux , la science ne saura jamais à propos de cela...je navigue par effets secondaires toujours involontaires donc non prévisible comme d’autre dans ce qui est inconscient pour notre cerveau habituel,pas si il marche en entier ;,mais ceci ne peut etre ni direct, ni l’objet d’une volonté quelconque..ni même une méthode, ni mesuré...toute science est hors jeux ici.....

                                      bon trop tard pour développer maintenant..une autre fois peut être...désolé..


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2014 13:13

                                        Bonjour howahkan

                                        il n’est jamais trop tard pour apporter sa pierre à la construction d’une idée.
                                        j’ai un article qui est une suite logique aux deux précédents, que j’ai provisoirement titré « les voyages immobiles », qui concerne le chamanisme.
                                        je pensais le publier vendredi, mais l’actualité primant, je vais montrer du doigt l’affaire dassault (achat présumé de voix), 
                                        ceci dit, l’article concernant les chamanes sera proposé mardi prochain...
                                        d’ici là, si tu as des contributions a apporter, elles seront les bienvenues.
                                        voila la conclusion de mon article à paraitre :

                                        En résumé, les plantes sont sensibles, elles communiquent entre-elles, elles se déplacent, et s’il faut en croire l’expérience chamanique de Jérémy Narby, elles nous parlent aussi, elles peuvent nous guérir, nous faire rêver, et nous faire découvrir un monde tel que nous ne l’imaginions pas.

                                        Lyall Watson écrivait dans son « histoire naturelle du surnaturel » : «  trop souvent nous ne voyons que ce que nous nous attendons à voir, et notre vision du monde se trouve restreinte par les œillères d’une expérience limitée  ». lien

                                        Steve jobs conseillait : « votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la votre. Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire  ». lien



                                      • howahkan Hotah 26 février 2014 13:35

                                        OK demain je remettrais un petit mot ici..pour ce jours j’ai utilisé l’énergie disponible pour l’écrit...salut....ations :


                                      • howahkan Hotah 27 février 2014 10:37

                                        Salut Olivier

                                        je ne pense pas que nous devenions quoique ce soit en réalité , sauf par expansion de ce fameux ego..qui se voit toujours au sommet de son olympe à lui, et ceci s’applique aussi a l’être le plus pauvre,vouloir être pauvre , rien, ou ,quelque chose c’est s’accomplir,,,voila pourquoi la durée est notre seul repère et que ça fou les boules, on pense que vivre s’inscrit dans la durée, maman je vais mourir....etc...

                                        naturel et surnaturel sont certes des notions humaines, humain qui s’échine à tout cataloguer, classer, à donner des valeurs à ceci , cela ,aux autres, aux métiers etc etc , ce qui a un intérêt certains dans certains domaine pratiques qui nécessitent ce genre de notion bien sur, gnere mon toit si je le fais plus comme ca et moins comme ca ca sera alors plus solide....là ça marche....mais on garde ce même programme pour l’ensemble du fait de vivre....or ce que ce programme essaye de conceptualiser se trouve toujours dans le futur , ce qui une fois encore marche pour les domaines pratiques et encore (Fukushima etc etc) , par extension ce programme d’analyse ne fait que projeter un futur qui sera radieux, il y rencontre systématiquement la mort du corps, cela est en conflit avec son desir de continuité.....et là la vie est alors qualifiée de courte...pourquoi ? parce que inconsciemment (je le vois pour moi) je cherche la continuité....une telle vie est toujours remplie de frustration au mieux et de souffrance mentales terribles au pire..sans compter que beaucoup de cela se trouve dans un champs non conscient pour le « penseur » ...ça aussi est expérience, je le sais pour moi meme...mais si je peu t’apprendre a faire des meubles ou toi m’apprendre la musique, ceci ne se transmet pas, l’expérience ne peut etre que personnelle...cela dit on peut suggérer sans influencer car ca ne sert à rien du tout bien sur....entre ami avec écoute sincère et partage, ça marche un peu, beaucoup ou plus....

                                        une telle vie basée sur la durée ne saura jamais le pseudo surnaturel...parce que dans une telle vie le présent n’existe pas, sauf bien sur pour les cellules du corps , pour la nature de tout ce qui est et tout ce qui est des domaines pratiques ou tel une machine nous fabriquons alors les objets et nécessités vitale...grâce a une accumulation d’informations et de techniques diverses et variées..le passé regarde son futur.........

                                        Ma conscience de « moi » pour moi est ma mémoire, y compris ma propre construction mentale de ce que mon futur doit être, mon experiences, mes désirs, mes idées, et aussi le principe de fonctionnement de mon ordinateur machine qui dit « moi je »..cette partie du cerveau n’a aucun accès à autre chose que elle même, et alors elle crée le moi et le non moi, le naturel et le surnaturel, le conscient et l’inconscient , moi et la souffrance de vivre qui n’est pas moi...etc

                                        nous avons divisé le fait de vivre en moi et le monde, et sommes isolé de la vie qui est ce « présent » impermanent, constamment changeant ,et que ce qui nous reste de cerveau en marche ne peut aborder....la bonne nouvelle serait celle ci...la partie du cerveau qui ne marche plus peut se réveiller........dans certaines circonstances....

                                        bon j’arrête. on se retrouve sur l’autre sujet

                                        ah que ciao !!

                                        ps : je n’ai rien corrigé

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès