• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Ce merveilleux 6ème sens

Ce merveilleux 6ème sens

On sait que des animaux ont souvent l’intuition des catastrophes qui se préparent, mais l’humain pourrait-il en tirer des leçons ?

Après avoir longtemps estimé que nos sens étaient limités à 5, on sait aujourd’hui qu’il y en a un 6ème, qui pourrait s’appeler prémonition, mais les mécanismes qui l’animent restent mystérieux.

Ce 6ème sens semble être d’abord l’apanage des animaux, tels ce chien californien forçant sa maitresse à sortir du bureau dans lequel elle travaillait, l’immeuble s’effondrant quelques instants plus tard suite à un tremblement de terre, (lien) ou ces éléphants prévenant les Thaïlandais de l’approche d’un tsunami, en s’enfuyant sur les hauteurs, (lien) ou ces chiens qui se sont mis à hurler à la mort une heure avant que la bombe atomique ne soit lâchée sur Hiroshima. lien

Les témoignages se multiplient : du tremblement de terre à Messine qui fit, en 1783, 50 000 victimes, les chiens s’étant mis à aboyer avant le séisme sans qu’il soit possible de les faire taire au tsunami de Sanriku, au Japon, en 1896, où les anguilles envahirent la plage avant le drame, en passant par les abeilles qui quittèrent précipitamment leurs ruches en 1910, 2 heures avant le séisme de Landsberg, en Allemagne, chaque fois, les animaux eurent la prémonition des désastres qui se préparaient. lien

Lors de l’éruption de la montagne Pelée, le 2 mai 1902, à la Martinique, oiseaux et reptiles avaient fuit les environs du volcan…et 6 jours après, les 30 000 martiniquais qui n’y avaient pris garde avaient trouvé la mort. lien

En 1961, en Espagne, à Oviedo, un cheval tirant une charrette refusa de s’engouffrer dans un tunnel provoquant un embouteillage, et ni les cris, ni les coups de fouets de son maitre n’y changèrent rien…la voute du tunnel s’effondrait quelques instants après. lien

Quelques jours avant que le barrage de Malpasset ne lâche, provocant une vague de 40 mètres de haut, qui dévasta Fréjus, entrainant la mort de 400 habitants, les chats s’étaient enfuis de la ville et en 1953, les cigognes se mirent à décrire de larges cercles en criant de manière inhabituelle une demi-heure avant un tremblement de terre qui détruisit 20 000 habitations en Grèce, ou en Roumanie, lorsque poules et vaches tentèrent de s’enfuir une heure avant que la terre ne tremble, le 5 mars 1977, alertant ainsi les paysans du danger.

En 1969, ce fut l’agitation qui s’empara des animaux du zoo de Yientsin, en Chine, 2 heures avant un séisme, et en Algérie, à Orléansville, c’est un jour avant que tous les animaux domestiques désertèrent la ville qui allait être détruite par le tremblement de terre.

En 1976, lors du séisme à Frioul en Italie, les villageois ont observés des comportements anormaux des ruminants avant la destruction de leur village, et le physicien Helmut Tributsch a enquêté auprès des habitants : « Les vaches ne mangeaient plus, elles ne faisaient que sauter dans tous les sens » déclare l’un des témoins, Grégorio Vaerich, et Mario Cargnelutti, un autre villageois affirma que 8 vaches s’étaient étranglées en essayant de fuir.

Un professeur de l’université de Berkeley affirme que sa femme devine lorsque son mari l’appelle grâce à Whiskins, son chat, lequel décroche à ce moment le téléphone…alors qu’il ne le fait pas pour d’autres appels.

Et comment expliquer le comportement de ce chien qui, lors d’une randonnée, obligea son maitre à faire demi-tour, alors que celui-ci, une fois rentré, eut une crise cardiaque…ou l’aventure de ce chien de berger volé qui fit 80 km en territoire inconnu pour retrouver son maitre ? vidéo

D’autres vont même plus loin, affirmant que des « échanges télépathiques » peuvent se produire entre eux, et leur animal de compagnie, celui-ci devinant parfois leur pensées, voire leurs commandes silencieuses. lien

Pour expliquer ce 6ème sens plusieurs solutions sont avancées par les scientifiques : dans le cas des éléphants cités, on sait qu’ils perçoivent les infrasons…or, un tsunami est en principe provoqué par le frottement entre elles des plaques continentales, créant des sons de basse fréquence, prévenant ainsi les pachydermes de l’imminence du danger.

Dans le cas de l’éruption du Mont Pelée, les reptiles avaient fuit avant le drame. Or on sait qu’ils sont très sensibles aux variations des champs magnétiques du sol, et que ceux-ci ont de fortes variations avant une éruption, raison pour laquelle ils auraient senti le danger.

Pour certains chercheurs, quand les animaux d’un poulailler manifestent une agitation importante avant un séisme, c’est qu’ils seraient sensibles aux émissions de gaz radioactifs, comme le radon, lequel retenu dans les roches en profondeur, se libère lorsque celles-ci se fendillent.

Les réponses seraient donc multiples.

Dans le cas du barrage de Malpasset, ou d’Hiroshima, il n’y a eu ni radon, ni magnétisme, ni infrasons,…d’autant qu’aujourd’hui la thèse d’un attentat du FLN est privilégiée, (lien) et pourtant, les chats avaient senti le danger…

En tout cas, pourquoi ne pas utiliser le sens de prémonition de ces animaux afin de prévenir les populations du risque qui les menace, les technologies actuelles ne donnant que 2 minutes de délai avant qu’il ne se produise ?

C’est ce que se sont dit les autorités chinoises, en proposant aux écoliers des exercices de prévention, basée sur la prémonition des animaux, et de plus ils ont installé des caméras qui surveillent 24h sur 24 des élevages de serpents, afin de pouvoir prévenir les populations d’un danger qui se préparerait.

En effet les serpents ont une oreille interne très développée, connectée à leurs mandibules qui leur permet de capter la moindre des vibrations ce qu’explique le zoologue Guido Westhoff.

Zhang Xin Wen, une éleveuse de serpent, a constaté que 4 jours avant un séisme, les reptiles en proie à une véritable panique se donnaient la mort en se tapant la tête contre les murs et le sismologue Jiang Weisong, évoquant le grand séisme de 2008, qui allait détruire 5 millions de bâtiments, faisant 70 000 victimes dans le Sichuan, avait remarqué qu’un jour avant la catastrophe, les serpents d’un élevage s’étaient mis à tourner en rond, comme pour s’échapper de leur cage.

Au Japon, l’astrophysicien Chihiro Yamanaka, s’est aussi intéressé à la question.

En mars 2011, au Japon, non loin de Fukushima, les dauphins avaient été annonciateurs de ce qui allait se produire, mais ils n’ont pas été les seuls puisqu’une semaine avant le tremblement de terre, taupes et serpents, ayant quitté leurs refuges hivernaux, ont été découverts morts de froid dans les champs.

Un chercheur japonais, Yoshiko Ikeya, a découvert que le silure qu’il avait étudié en aquarium était particulièrement sensible aux perturbations magnétiques, doué de magnétoception, et que fin février 2011, il avait refusé de s’alimenter, semblant vouloir mourir…quelque jours après, c’était le tsunami…et le drame de Fukushima.

Lors du séisme de 1999, à Taiwan, des habitants avaient constaté des comportements anormaux de leurs animaux, et le géographe Jen-Hung Cheng a fait une compilation des différents témoignages : Certains animaux se sont réfugiés dans les hauteurs, d’autres dans les profondeurs, des poissons ont sauté hors de leur bassin.

On sait aujourd’hui, d’après un film de propagande, qu’en Chine, en février 1975, les autorités ont utilisé leurs observations des animaux pour décider d’évacuer 1 million de personnes leur évitant ainsi une mort certaine.

Aux USA, on reconnait être incapables de prévenir suffisamment à l’avance les populations, et la priorité est mise sur la résistance des bâtiments, pourtant, le géologue Jim Berkland savait que le séisme d’octobre 1989 de San Francisco allait arriver, grâce à ses propres méthodes de prévision, et en avait informé le journal local, ce qui lui a valu une suspension de 75 jours en guise de punition.

Il avait remarqué une importante augmentation de disparition de chats et de chiens, 3 jours auparavant, mais personne n’a pris sa mise en garde au sérieux, et 63 personnes ont trouvé la mort.

Quant au géobiologue Joseph Kirschving, il a remarqué que, avant un séisme, chaque abeille boit en moyenne 60 microlitres de miel, ce qui lui interdit quasiment de voler.

Pour lui, les abeilles sensibles aux variations du champ magnétique, (lien) ont la prémonition de la catastrophe, et font des réserves afin de pouvoir reconstruire la ruche après le séisme.

Un autre scientifique, le géophysicien Antony Fraser-Smith, avait fait une étonnante observation, 3 semaines avant le séisme : il avait noté une augmentation du champ magnétique 30 fois supérieure à la normale, et 3 heures avant le séisme un autre pic apparaissait 100 fois supérieures aux fréquences habituelles.

Simon Klemperer, géophysicien, de l’université de Stamford essaye donc d’établir un lien entre les mouvements tectoniques, et les ondes à basse fréquence. Il plante des magnétomètres à un mètre de profondeur afin de mesurer ces ondes et espère mettre au point un instrument permettant de prévoir les séismes.

On voit qu’aux 4 coins du monde, on commence à comprendre que ce sens fabuleux qu’ont les animaux pourrait permettre de sauver des milliers de vies humaines, même si cette prise de conscience n’est pas partagée par tous.

Comme dit mon vieil ami africain : « le grillon tient dans la main, mais toute la prairie l’entend  ».

L’image illustrant l’article vient de « forumfr.com »

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles sur ce thème

La réponse de l’Animal

La planète des singes

Taxons lazare

A l’oreille des feuilles

Cette nature qui nous inspire

Tel un papillon de nuit

A lire : les pouvoirs inexpliqués des animaux de Rupert Sheldrake

A voir : cette vidéo « attention séisme, le système d’alerte des animaux » et une courte vidéo « le 6ème sens des animaux ».

Un blog sympa à visiter


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

149 réactions à cet article    


  • Croa Croa 13 février 2014 09:05

    Cet article nous parle du 7ème sens, pas du 6ème.

    Le 6ème ce sont les fesses : Utile aux pilotes du dimanche en complément des instruments qui sont peu intuitifs et toujours en retard !

    L’auteur nous parle de l’intuition. Cependant de nombreux exemples cités correspondent à des sensations hors gamme pour les hommes mais pas pour les animaux, à relier aux 5 premiers sens : infrabruits avertisseurs par exemple.

    Mais je pinaille...  smiley Excellent article ! 


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 09:13

      merci Croa

      en fouillant un peu, j’ai même découvert des 8eme, voire 9eme sens
      d’ailleurs, j’ai commencé un article qui devrait etre une suite de celui ci en parlant des prémonitions humaines... je suis preneur d’infos
      merci...
       smiley

    • claude-michel claude-michel 13 février 2014 09:11

      Nous l’avions...avant quand nous étions des hommes.. !


      • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 09:14

        claude-michel

        il y a une théorie qui vaut ce qu’elle vaut, mais qui prétend que nous serions une espèce fabriquée... par qui ?
        notre chaine adn étant plus courte que celle des espèces sauvages proches de nous en seraient la preuve...
        faut fouiller, c’est un axe de réflexion intéressant

      • claude-michel claude-michel 13 février 2014 10:10

        Par olivier cabanel....Stop aux anneries SVP...Des spécialistes( paléontologues) savent très bien qu’avant (il y a des milliers d’années)les hommes étaient en phases avec la nature ce qui n’est plus le K aujourd’hui...et qu’ils possédaient ce 6eme sens... !


      • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 10:16

        claude-michel

        merci pour ce lien intéressant, 
        mais ça n’explique pas comment, et pourquoi nous l’avons perdu au cours des générations ? c’est ça la question essentielle, non ?
        dans nombre des animaux cités dans l’article, on note qu’ils ont sous la peau de la magnétite...(lien) nous n’en avons pas, manifestement, mais l’être humain en avait-il auparavant ?

      • claude-michel claude-michel 13 février 2014 10:35


        Lisez donc des livres d’Yves Coppens (il n’est pas le seul spécialiste sur la question) vous saurez pourquoi.. !

      • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 13:54

        faire rire, pourquoi pas,

        ce qui n’empèche pas de s’interroger, non ?

      • trobador 13 février 2014 20:54

        Olivier, moi je suis preneur de ce rire là !
        Ça nous change des sujets clivant de ces jours-ci. Pour les chats, il faudrait parler de septième sens ; étant acquis que leurs vibrisses tiennent lieu de sixième sens. Pour un ronron garanti nous préférerons donc leur gratter le menton ou l’arrière des oreilles mais jamais ne toucherons ces magnifiques moustaches.


      • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 20:58

        oui trobador, ce sont des antennes !


      • Croa Croa 14 février 2014 08:21

        C’est Dieu qui a fait l’homme, les conneries ayant commencés par la faute de la première femme ! smiley


      • Philippe VERGNES 13 février 2014 09:17

        Bonjour l’auteur,

        Article très intéressant.

        « Après avoir longtemps estimé que nos sens étaient limités à 5, on sait aujourd’hui qu’il y en a un 6ème, qui pourrait s’appeler prémonition, mais les mécanismes qui l’animent restent mystérieux. »

        Appliqué à l’humain ce sixième sens existe bel et bien, mais il reste peu développé, car notre société toute entière s’ingénie à le nier, voir à l’éradiquer. Ce qui pourrait avoir des conséquences dramatiques pour l’avenir de l’humanité.

        Certains auteurs lui ont donné le nom de « clairvoyance prophétique » ou « d’hypersensibilité prédictive » qui permettent à ceux qui le possède de prévoir les évènements, non pas naturel tel que décrit dans ce billet, mais plutôt les mouvements sociétaux qui représentent un danger pour la cohésion sociale.

        Autrement dit, l’être humain étant un animal social par excellence, son 6ème sens, s’il était suffisamment développé, lui permettrait de prévoir et d’anticiper les catastrophes sociales que nos gouvernants sont en mesure de générer de par leur choix politiques.

        Les exemples ne manquent pas actuellement. On dirait même qu’ils se multiplient à vitesse exponentielle sans pour autant que cela ne puisse émouvoir la majorité des gens qui seule est à même d’insuffler un quelconque changement, laissant par là entrevoir que le pire est encore à venir.

        Dans toutes « sociétés » - animales ou autres -, il existe des « sentinelles » chargées d’alerter leur communauté des dangers qui l’a guette, lorsque l’on souhaite annihiler un groupe quelconque, on s’en prend d’abord aux « sentinelles », « guetteurs », lanceurs d’alerte ou autres, de telle sorte que « l’invasion » à venir ne puisse pas être détectée. C’est un processus immuable...


        • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 10:12

          Philippe Vernes,

          je partage cet avis...
          d’ailleurs l’article initial devait porter sur le sixième sens chez les humains... mais j’ai préféré commencé par les autres animaux...
          l’humain aurait-il perdu au cours des générations ce sixième sens, qu’ils ont encore mais de manière moins précise que celle des autres animaux... on appelle ça de l’intuition.
          en tout cas, j’ai l’intention de creuser le sujet, et toutes les contributions seront les bienvenues.

        • Philippe VERGNES 13 février 2014 10:28
          « ...en tout cas, j’ai l’intention de creuser le sujet, et toutes les contributions seront les bienvenues. »

           smiley

          Je m’y attelle depuis des années, c’est la raison pour laquelle je me suis autorisé à commenter votre article.

          J’ai déjà commencé à écrire sur le sujet, mais je traine pour la rédaction de la dernière partie, la plus importante, qui traite uniquement de notre capacité d’empathie :
          1- Empathie, conscience morale et psychopathie - Le développement moral (partie 1/3) ;
          2- Empathie, conscience morale et psychopathie - L’intelligence émotionnelle (partie 2/3) ;
          3- Empathie, conscience morale et psychopathie - ??? : en cours de rédaction smiley

          Mais pour creuser plus amplement le sujet, je vous conseillerais la lecture du livre de Jeremy RIFKIN, Une nouvelle conscience pour un monde en crise -Vers une civilisation de l’empathie. Ouvrage assez complet, bien qu’il ne traite pas de tous les aspects de l’empathie, des possibilités qu’elle offre et de ses particularités.


        • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 10:45

          merci Philippe Vergnes de m’avoir proposé vos deux articles...

          ça n’est pas à la portée du premier venu, et c’est un travail remarquable, 
          il y a en effet des liens avec ce que je me propose de faire, 
          on en reparlera surement.

        • soi même 13 février 2014 12:40

          Le 5ème et 6ème, c’est comme la boîte à vitesse de la voiture.
          Au début de son invention, c’était une marche avant, une marche arriéré, maintenant on est rendue à
          une boite de 16 rapports.

          https://www.youtube.com/watch?v=QKE3CWoKRAM

          Je blague, et en même temps, il y a un beau parallèle avec l’article. Tu ne trouves pas !


        • gaijin gaijin 13 février 2014 09:54

          en tout cas on peut être certains qu’il y en a un qui nous manque :
          le bon sens ....
           smiley 


          • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 10:08

            gaijin

            le problème, c’est que cette matière, le bon sens, ne s’apprend dans aucune école...même pas dans les grandes...
            le « parler vrai » est remplacé aujourd’hui par « la langue de bois »
            voici l’un des cours qui est proposé : sur ce lien
            un régal.
             smiley

          • gaijin gaijin 13 février 2014 11:03

            excellent !!!!!
             smiley


          • Croa Croa 14 février 2014 08:27

            « ne s’apprend dans aucune école...même pas dans les grandes... »

            Surtout pas dans les grandes...

            Et surtout pas à l’ENA !


          • spartacus spartacus 13 février 2014 09:56

            C’est un peu comme les jeunes instruits, les expatriés, les entreprises, les entrepreneurs ou investisseurs, ils ont un sixième sens. 

            Ils partent avant la faillite du pays.  smiley

            • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 10:09

              spartacus, 

              ça, ce n’est plus du domaine du sixième sens, c’est juste de la logique.
               smiley

            • joletaxi 13 février 2014 10:35

              Bonjour oh Mage céleste
              salut les enclumes

              jusque là, vous étiez dans votre élément, mais votre dernière réponse est ici hallucinante.
              ces salauds de turbocapitalistesmaqngeur d’enfants fuient le pays en mauvaise posture, et vous trouvez cela logique ?
              mais où va-t-on là ?
              avec de tels raisonnements, on finira par trouver Meme bettencourt une bienfaitrice ?

              tiens un truc bien dans le droit fil de la quenelle

              http://www.lalibre.be/actu/belgique/la-sncb-depose-plainte-apres-des-propos-antisemites-diffuses-dans-un-train-52fbf0e93570c16bb1cbc6c3

              j’ai l’intuition que l’histoire se répète non ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 10:49

              jo

              ç’était en Belgique, et ça ne me surprend pas, d’autant qu’il y a deux jours, sur l’antenne de fr culture, je crois, je suis tombé sur le témoignage d’un français, d’origine maghrébine, engagé à la sncf, et qui expliquait toutes les brimades, et injures racistes dont il était l’objet, de la part des autres ouvriers de la boite.
              bref, les leçons d’hier n’ont pas servi à grand chose.

            • JL JL 13 février 2014 11:04

              Non, c’est parce qu’ils partent que c’est la faillite ! Nuance. Et ça n’a rien à voir avec le bon sens, c’est juste un choix égoïste.

              Ce n’est pas parce que les porteurs d’un titre vendent tous en même temps qu’ils ont la prémonition que le titre va baisser, c’est parce qu’ils vendent en masse que la valeur du titre se casse la gueule.


            • JL JL 13 février 2014 11:15

              Mon post ci dessus répond à celui d’OC, celui de 10:45


            • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 11:17

              JL

              oui, c’est pas faux !
              c’est effectivement la vente en bloc de titres venant de la part d’un actionnaire, mis au courant, un délit d’initié comme on dit, qui va accélérer la chute du titre en question.

            • joletaxi 13 février 2014 11:52

              c’est effectivement la vente en bloc de titres venant de la part d’un actionnaire, mis au courant, un délit d’initié comme on dit, qui va accélérer la chute du titre en question.

              si vous êtes bien sages, et bien polis, je vous raconterai une histoire exemplaire de délits d’initié
              Par contre , ce n’est pas parce que les gens vendent que le titre baisse, c’est parce qu’il n’y a pas d’acheteur,nuance.

              ce n’est pas parce que Peugeot produit trop de voitures qu’il ne sait pas les vendre.

              Merveilleux libéralisme, qui régule naturellement les flux.


            • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 13:09

              mon petit jo

              la faille du système économique que vous tentez de décrire est un peu plus subtile.
              si les voitures ne se vendent plus, c’est que le marché est ouvert au plus grand nombre, et que celui ci n’a plus un kopeck
              rien de plus simple, 
              le reste c’est du bavardage.
              dites, vu le réchauffement ambiant, les pluies et tout ce qui s’en suit, n’envisagez pas dans l’immédiat de châteaux de sable trop près du bord.
               smiley

            • joletaxi 13 février 2014 13:28

              mauvaise pioche
              Toyota est devenu le premier producteur mondial, VW bat des records, je parle même pas des chinois,elles vont où toutes ces totos ?

              tiens à propos de Toto.....


            • joletaxi 13 février 2014 13:31

              pluie ,réchauffement... pas confondre climat et météo... c’est pas ce qui se disait l’année passée quand ça caillait dur ?

              heureusement nous échappons à l’effet Gore, car aux USA... bien pour leur g... à cesd salauds


            • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 13:51

              jo

              le changement climatique (et non « le réchauffement ») peut provoquer non seulement un refroidissement (perturbation des courants marins, et donc refroidissement des secteurs délaissés), mais aussi pluies abondantes, tornades, et compagnie.
              vous devriez sortir de temps en temps.
               smiley

            • joletaxi 13 février 2014 14:09

              le changement climatique peut... blabla... y compris les cors au pied,non ?

              mais dites moi, le changement climatique, ça n’a pas toujours existé ?
              Ou bien ce seraient les turbocapitalistes qui ont touché au thermostat ?

              Paraît que certains glaciers des Alpes sont en progression ?
              Paraît que la surface totale de banquise est au dessus de la moyenne trentenaire ?
              ouais on dirait que le climat change


            • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 16:33

              jo

              un peu facile, sans apporter des preuves ?
              attendues impatiemment... c’est vrai que vous n’avez que rarement peur du ridicule.
               smiley

            • nemotyrannus nemotyrannus 13 février 2014 10:34

              Toujours rafraîchissants vos articles.

              Ca change du quotidien Avoxien.


              • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 10:49

                merci nemotyrannus

                c’est sympa...
                 smiley

              • Xenozoid 13 février 2014 10:52

                ca me rappelle,l’histoire de ces traqueurs améridiens qui étaient enrôlés dans l’armée americaine pour traquer du viet cong dans la jungle,une fois sur place ils ne pouvaient plus traquer,apres moults expérience,un des traqueurs dit que l’armee en lui coupant les cheveux et lui mettant un uniforme ,avait confisqué son âme....
                c’était la solution,l’armee ne les obligea plus a porté l’uniforme et ne leur coupa plus les cheveux,ce qui repermit aux traqueurs de traquer ....


                • JL JL 13 février 2014 11:11

                  Et surtout de garder ses cheveux !

                   smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 11:19

                  Xenozoid

                  la piste des cheveux coupés n’est pas inintéressante.
                  on connait la légende de Samson...on sait aussi que certains sont persuadés que nos cheveux, nos poils, permettraient une sensibilité accrue.
                  est-ce du domaine de la légende ? y a t-il une explication rationnelle ?
                  en tout cas, c’est une bonne piste à creuser.
                  merci

                • joletaxi 13 février 2014 11:40

                  hola, cela devient graveleux non ?

                  vrai que maintenant, le sexe est partout...enfin maintenant.. ; comme depuis toujours quoi.


                • Xenozoid 13 février 2014 13:47

                  joe c’est vu pousser une 3eme boule a défault d’un 3eme oeil, ca doit etre un effet fukushima qu’il n’avait pas su prédire,a défault d’un 5eme réacteur sans aucun sens smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 13:49

                  mon petit jo

                  et si vous laissiez vos fantasmes à la porte.
                  donnez nous des nouvelles de vos châteaux de sable, on n’en entend plus parler, et ça manque.

                • JL JL 13 février 2014 11:10

                  ’’chaque abeille boit en moyenne 60 microlitres de miel, ce qui lui interdit quasiment de voler.’’

                  Hum, 60 microlitres ça fait 60 millilitres soit 60 milligrammes environ.

                  C’est beaucoup pour une abeille dont le poids est de l’ordre de 60 à 80 milligrammes, non ?


                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 11:27

                    JL

                    oui, en effet, ça fait beaucoup, c’est pourtant ce que l’on trouve dans le lien concernant les dires du scientifique...il s’est manifestement trompé ? en tout cas, il dit bien que ces reserves que se fait l’abeille seraient en prémonition d’une catastrophe à venir...

                  • trevize trevize 13 février 2014 13:27

                    non micro et milli c’est pas la même chose

                    60 microlitres (µl), ça fait 60 millionièmes de litre.
                    soit mille fois moins que 60 millilitres

                    La masse volumique du miel est de 1,4 g.cm-3 (environ)
                    donc 60 µl de miel font une masse de 60x 1,4 = 84µg (millionièmes de gramme)

                    comparés à la masse d’une abeille, ça paraît pas énorme, mais je suppose que ça leur donne de l’embonpoint, il ne doit plus y avoir un seul micromètre cube de vide dans le corps de l’abeille, et c’est sûrement ça qui l’empêche de voler ; enfin je suppose.

                    Merci pour l’article smiley


                  • Prudence Gayant Prudence Gayant 13 février 2014 13:35

                    JL

                    Quelles abeilles ? elles ont toutes pratiquement disparues.
                    Dans mon jardin couvert de fleurs, en ce moment, pas une abeille en vue.

                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 13:40

                    merci de cette explication.

                    sympa.
                     smiley

                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 13:42

                    et on sait les raisons probables de ces disparitions, 

                    faudrait un peu se bouger le cul, car s’il est vrai que l’europe a interdit quelques pesticides, d’autres sont encore en circulation.
                    on marche sur la tête.
                     smiley

                  • Prudence Gayant Prudence Gayant 13 février 2014 13:47

                    Olivier,

                    Entendu hier dans une émission qui parlait des pesticides interdits par l’Europe. Quand un ou des pesticides sont interdits d’autres sont mis immédiatement sur le marché pour les remplacer. Que faire ? Une solution un peu radicale : louer un petit avion et faire de l’épandage aérien au-dessus de Bruxelles ?

                  • joletaxi 13 février 2014 14:15

                    Quelles abeilles ? elles ont toutes pratiquement disparues.

                    http://www.contrepoints.org/2014/02/12/156362-abeilles-quelle-catastrophe

                    mais quand on veut battre son clebs...


                  • JL JL 13 février 2014 19:48

                    @ Trévise,

                    j’ai en effet réagi en pensant que c’était trois fois rien. Puis après une visite sur Wiki pour connaitre le poids d’une abeille, j’ai mélangé les unités. Bien entendu qu’un microlitre n’est pas égal à un millilitre. Heureusement que je ne suis plus à l’école !

                     smiley


                  • Croa Croa 14 février 2014 08:34

                    La force des insectes est étonnante. Une fourmi porte plusieurs fois son propre poids. Pour ce qui est du vol d’une abeille aussi chargée c’est étonnant en effet mais qui sait ?


                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 février 2014 08:48

                    jo

                    vous avez le chic pour trouver des articles surréalistes : ce blogueur qui conclue que la disparition des abeilles est due a celle des apiculteurs vaut son pesant de banane.
                    sacré jo !
                     smiley

                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 février 2014 09:09

                    prudence

                    le problème à Bruxelles, ce sont surtout les lobbys : ils entrent au parlement quand et comme ils veulent...et ont les arguments sonnants et trébuchants pour convaincre les récalcitrants...
                    un bon coup de balais s’impose.
                     smiley

                  • JL JL 14 février 2014 09:25

                    Bonjour Trévise,

                    j’ai repensé à cette affaire de microlitres et de millilitres. L’erreur que j’ai faite ne tient pas au résultat mais à une faute de frappe.

                    Au lieu d’écrire : 60 microlitres ça fait 0.060 millilitres soit 60 milligrammes environ,

                    j’ai bêtement écrit : 60 microlitres ça fait 60 millilitres soit 60 milligrammes environ.

                    Chacun sait qu’un l ça pèse 1000 g, un ml c’est 1 g, et 1 µl c’est 1 mg.
                    60 microlitres c’est bien 60 milligrammes.

                    C’est donc bien l’équivalent de son poids que l’abeille emporterait. Si cela avait été le millième, personne ne s’y serait intéressé.


                  • trevize trevize 14 février 2014 11:47

                    JL,
                    bien vu ! à mon tour de retourner à l’école smiley

                    Par contre 1L ne fait pas 1000g, 1l d’eau ça fait 1000g, mais pour le plomb par exemple c’est beaucoup plus. En l’occurrence, 1l de miel ça pèse environ 1400g, donc 60 µl de miel pèsent 84 mg (ce qui fait apparemment déjà le poids d’une grosse abeille)


                  • Bernard Pinon Bernard Pinon 13 février 2014 11:56

                    On a tendance à interpréter les sens des autres animaux par comparaison avec nos propres sens, en refusant souvent de voir que ceux-ci ont des capacités de perception différentes. Un chat peut entendre des sons jusqu’à 40 000 Hz alors qu’on plafonne à 20 000, et possède avec ses moustache un véritable sismographe, les chiens disposent d’un odorat qui leur permet de détecter nos maladies, etc. Et ceux-ci disposent de capacités d’intuition qui ne sont pas polluées par notre rationalisme. Rien d’étonnant donc qu’ils puissent percevoir des choses que nous ignorons.

                    Notons que nous-mêmes possédons plus que cinq sens : le sens de l’équilibre ou celui de la satiété par exemple. L’expression « sixième sens » est donc impropre (et sujette à vous attirer les foudres des rationalistes orthodoxes).

                    • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 13:11

                      Bernard Pinon

                      j’aime bien cette approche pragmatique.
                      ceci dit, n’envisagez vous pas que nous ayons perdu, au cours des générations, ce 6ème sens ? ou pensez vous que nous ne sommes qu’un ersatz ? une copie de l’humain animal original ?

                    • Bernard Pinon Bernard Pinon 13 février 2014 13:37

                      Olivier Cabanel,

                      je crois (il s’agit bien ici de croyance, je n’ai aucune preuve au sens scientifique du terme, juste une forte présomption) que les capacités d’intuition (je préfère ce terme à « sixième sens ») de l’espèce humaine, particulièrement en occident, se sont atrophiées au fil du temps. Ne nous dit-on pas de nous méfier de nos intuitions ?
                      Cela ne veut pas dire que ces capacités ont disparues, mais il est très difficile de les utiliser, noyés que nous sommes dans un bruit permanent, bruit des sons et des mots, et dans cette croyance curieuse que seul ce qui peut être traduit en langage (ou pire, en nombre) mérite d’être pris en considération.

                    • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 13:44

                      Bernard Pinon,

                      mais alors, vous ne tirez aucune conclusion du fait que l’homme ait 2 chromosomes de moins que le chimpanzé... idem pour la différence entre cochon et sanglier, et tant d’autres espèces... ne croyez vous pas qu’il faille se poser la question de la « domestication » ?


                    • Croa Croa 14 février 2014 08:37

                      « alors qu’on plafonne à 20 000 »

                      Et encore, seulement tant qu’on est jeune !  smiley


                    • Croa Croa 14 février 2014 08:44

                      Sur la domestication !

                      (Pour ceux qui ne l’auraient pas vu !)


                    • soi même 15 février 2014 12:38

                      @ Bernard , en réalité nous possédons 12 sens.

                      Au dessus des 5 sens de l’ouïe, de la chaleur, de la vue, du goût de l’odorat, il y a trois sens supérieurs qui peuvent être nommer ainsi, le sens du moi , du penser, du langage et en dessous des 5 sens _il y a quartes ; le sens de l’équilibre, du mouvement, de la vie, et du toucher.

                      Cela correspond à trois constituantes du Corps humains, qui pour ceux qui savent de quoi, il retourne reconnaîtront aisément
                      pourquoi, nous soupçonnons pas qu’il y a sept sens qui ne sont pas reconnues officiellement.

                      Ces sens qui n’apparaissent pas évident avec un regard superficielle , ( du moi , du penser, du langage, de la chaleur, de l’équilibre, du mouvement, de la vie ) et qui deviennent évident si l’on développe une observation fine, et subtile du corps humain.

                      Il est évident si l’on s’arrête aux 5 sens, l’ouïe, de la vue, du goût de l’odorat et du toucher, on ne peut pas appréhender d’une manière juste , ces différents sens qui sont totalement ignorés de la science. pour eux ces sens non pas d’existence.
                      La science a le défaut et en même temps ses limités, elle ne peut pas se concevoir et appréhender au delà du monde physique , fait que inévitablement , elle reste sur un terrain qui est juste en rapport à son analyse, purement matérialiste et de ses faits, elle n’a pas les outils conceptuels pour aborder ce qui relève du psychisme sans du coup tombé dans la caricature et la superstition négative.

                      C’est pour cela en autre, ce que l’on a découvert en observant les animaux qui ont tous, en commun avec nous nous d’avoir aussi les même sens que nous en dehors des sens du moi , et du penser, et dans une certaine mesure celui du langage, les animaux ont la particularité d’avoir dépasser nos propres capacités sur un sens particulier, et sur d’autre point avoir un des sens qui sont en dessous de notre capacité humaine.

                      Nous possédons à l’instar du régné animal, le déploiement de tous les sens qui pourrait se voir comme étant la moyenne de ses capacités au même titre que nos facultés physiques qui ne peuvent rivalisé avec le règne animal !

                      L’exemple du chien et parlant, il a le sens de l’odorat et de l’ouïe particulièrement développer par contre on sait en se qui concerne la vue , il est en dessous de notre capacité.

                      Il y a un terme que l’on utilise et qui n’est pas véritablement un sens, celui de l’orientation, il est évident que cette faculté, se retrouve aussi chez les humains, et son manque aussi d’ailleurs.
                      Et bien ceux que l’on appel sen de l’orientation chez le pigeon voyageur, même si l’on a trouver en eux des cristaux de magnétiques en eux mais en réalité que l’expression des sens de la chaleur, de l’équilibre, du mouvement, de la vie qui se concrétise dans le sens que l’on appel communément le sen de l’orientation .

                      Il y a une expression et en même temps un fait quand une personne se perd en forêt où dans le désert , il tourne en rond, montre en réalité, la perturbation subtile de nos orgasmes des sens qui son désorienté par ce que l’on appel le corps de vie et le corps animique. 

                      Cette même perturbation subtile peut très bien occasionner, ceux que l’on appel souvent une intuition sensible où prémonition, qui peut très bien alerter une personne d’un danger imminent, sans pour autant en donner une explication claire et crédible des facteurs qui l’on alerté.

                      Il nous arrive tous de vivre se phénomène de percevoir l’éminence d’un danger, dans être alerter inconsciemment, et souvent cela passe inaperçus, car on ne retient pas le lien de causalité avec la situation donner.

                      C’est après l’éventement soit produit que ce lien peu être établie, et rarement avant même que l’événement se produit.

                      En se sens, il est vrai que l’on partage beaucoup de point commun avec le monde animal, mais il y a un point de différence notable , nous pouvons grâce à la perception de nous même, de ne pas plongé totalement dans le monde du ressentie et des instincts qui caractérise justement la frontière, entre ce que l’on partage de commun avec le monde animal.

                      Et c’est justement le drame de notre époque qui a été introduit par les études de Darwin, c’est de nous convaincre que nous sonnes que en réalité des animaux qui avons réussie notre évolution et de se fait ignorer ce qui fait la différence fondamental avec les animaux. C’est cette faculté de nous différencier et de nous reconnaître la faculté de notre propre perception de nous même, ce que le règne animal n’a pas cette faculté.

                        

                       


                    • Ecureuil Bleu Ecureuil Bleu 13 février 2014 12:00

                      Bien sûr que les hommes ont encore ce sixième sens. Le breton, par exemple, qui lorsqu’il sent un projet néfaste à son environnement, adopte intuitivement la formation dites en « Astérix », vue du ciel, qui lui permet de résister au danger.

                       smiley

                      • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 13:13

                        écureuil

                        bien joué.
                        mais en fin de compte, le citoyen devrait avoir le dernier mot, sinon, celui qui est censé nous représenter risque d’en pâtir.
                         smiley

                      • soi même 13 février 2014 12:27

                        Bonjour Olivier, visiblement tu t’es pas fouler.
                        Par ailleurs ta fais une bonne synthèse de fait connue et inconnues du grand publique.
                        Tu n’évoques même pas la possibilité humaine de pouvoir prédire un tremblement de terre sans s’appuyer sur les supports des sens physique de l’homme.

                        Je te signale que c’est tous à fait possible, même si l’on trouve pas de témoignage sur les liens internet !

                        Et c’est peut être mieux ainsi, cela t’ évites de raconté encore une fois des inepties sur les facultés suprasensibles humaines .

                        Je te met se lien à tous hasards , histoire de lire t’as réaction de grand manitou.

                        Peut-on prévoir un tremblement de terre ? http://bernardlastrologue.blogspot.fr/2011/03/peut-on-prevoir-un-tremblement-de-terre.html

                        • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 13:19

                          soi même

                          franchement, tu devrais faire un effort en orthographe, ça arrache les yeux.
                          bon, ceci dit, l’astrologie que tu proposes, avec tes lunes et tes planètes, est le plus souvent le refuge de quelques escrocs.
                          éclairer le paysage en y mettant de la complexité est une pratique discutable.
                          la réalité est surement plus simple.
                          si j’en crois les quelques scientifiques auxquels j’ai donné la parole dans cet article la réponse est probablement plus claire.
                          les cristaux magnétiques qui seraient sensibles aux perturbations du même nom..
                          mais ce n’est évidemment pas tout.
                          je ne suis pas sur que ton aide dans ce domaine nous serve a quelque chose.
                          enfin, on peut rêver.
                           smiley

                        • soi même 13 février 2014 13:37

                          Toujours dans l’attitude du professeur qui maîtrise son sujet, et trouve l’occasion de mépriser celui qui le met en doute !
                          Je vais utiliser le même ton, mon pauvre Olivier, si tu savais comme t’es ignorant, tu te garderais d’écrire des articles qui te ridiculises .

                          Visiblement tu restes à la surface des choses, et au grand jamais tu approfondis tes sujets.
                          La sagesse te quittes à grand pas, tu deviens un vieux bavard sans consistance !


                        • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 13:45

                          mon pauvre soi même

                          ça fait pas trop mal de se tirer une balle dans le pied ?
                           smiley
                          apparemment non, puisque tu insistes comme si de rien n’était.
                           smiley


                        • soi même 13 février 2014 13:54

                          Pourquoi, il y a des sujets tabous ?
                          Où t’es le seul à juger ce qui existe sur ce bas monde ?
                          Quel audace, quel orgueil que tu fais, car moi à ta différence, je sais qu’il y a beaucoup de chose que j’ignore et une vie ne suffira pas en appréhender tous ces réalités visible et invisible !
                          Toi par contre t’as pas peur de te vautré dans le ridicule !
                          Probablement, je dois avoir le même défaut, si non pourquoi t’es si mordant, c’est que tu dois bien reconnaître inconsciemment que tu as les mêmes vertus !

                           


                        • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 14:52

                          soi même 

                          qu’est ce qui pourrais te faire penser que j’ai « des sujets tabous » ?
                          ça m’intrigue.
                           smiley

                        • Pillippe Stephan Uraniumk 13 février 2014 12:38

                          @l"auteur
                          les humains aussi possède cette faculté

                          l’étude et la pratique des arts divinatoire vous offre la possibilité d’entrevoir
                          ce domaine de l’esprit et si vous avez des dons d’ouvrir un peu plus cette porte
                          qui n’est pas fermé à clef, mais poussée du pied par la raison.

                          merci pour cet article


                          • Pillippe Stephan Uraniumk 13 février 2014 12:40

                            possèdent
                            dsl et pour les autres aussi


                          • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 13:20

                            Uraniumk

                            je pense idem, 
                            ce serait pas mal de proposer des liens pour confirmer ce que vous avez écrit,
                            comme je prépare une suite, ça me serait utile.
                            en tout cas, merci.

                          • soi même 13 février 2014 13:45

                            @ Uraniumk, ne te fais pas d’illusion, Olivier est un carnassier.
                            Son intérêt pour la chose est pour la mieux la démonté, regarde comment, il m’as répondue. Montre en définitif tous l’intérêt qui porte sur le sujet.
                            En fait rien, pour lui c’est un non sens évident !

                            Kant, Descartes et Marx ont été les mamelles de sa penser, et ne pense surtout pas qu’il va élargie sa pensé à tes propos.
                            Il s’est hermétiquement enfermer dans tour d’Ivoire !


                          • Pillippe Stephan Uraniumk 13 février 2014 17:45

                            @]soi même

                            je sais me faire ma propre opinion

                            et bonjour chez vous
                             smiley


                          • Pillippe Stephan Uraniumk 13 février 2014 18:25

                            J« ai un peu le flemme de chercher des liens corrects mais en évitant tout ce qui est secte, new-age il y a moyen de se faire une idée
                            voir du coté de rené guenon et des traditionalistes là c »est du lourd

                            j’ai oublié de dire que la porte ne se referme plus après ;et ceux qui l« enfonce
                            avec des stupéfiants devrait se renseigner avant,mais tout ceci n »existe pas
                            nous disent les psy et de l« autres coté vous attendent une bonne bande de charlatan.

                            et si par hasard vous avez des »dons« attendez-vous à subir les inconvénient de l »autre coté de la médaille.Le coté merveilleux peut se transformer en sale
                            moment à passer.
                             


                          • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 18:31

                            UraniumK

                            merci pour le lien...
                            pour le reste, je suis au courant !
                             smiley

                          • soi même 13 février 2014 20:00

                            « si par hasard vous avez des »dons« attendez-vous à subir les inconvénient de l »autre coté de la médaille.Le coté merveilleux peut se transformer en sale
                            moment à passer.  »

                            Il est visible que vous savez de quoi , il en retourne !
                            C’est pour cela que c’est un don, et non pas un nouveaux sens !


                          • Prudence Gayant Prudence Gayant 13 février 2014 13:40

                            Qui ose dire ouvertement qu’il a un sixième sens sans se faire invectiver ou ridiculiser par des rationalistes ennuyeux ?



                            • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 13:46

                              prudence 

                              qui ? 
                              moi... et je ne pense pas être un cas isolé.
                               smiley

                            • Prudence Gayant Prudence Gayant 13 février 2014 13:48

                              Je ne crois pas que vous soyez un rationaliste.


                            • Prudence Gayant Prudence Gayant 13 février 2014 13:50

                              Olivier,

                              J’ai lu un peu vite et répondu encore plus vite ; 

                            • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 14:51

                              oui Prudence !

                               smiley

                            • alinea Alinea 13 février 2014 13:49

                              Notre mental nous empêche de comprendre ce que notre inconscient enregistre ;être à l’écoute de nos animaux qui n’ont pas cette tare est un bon début !
                              Nous, on le comprend après, qu’on avait compris avant ! Ceci dit, cette intuition ne change pas les faits mais nous permettrait de s’en prémunir ! Plein d’histoires de ce genre, bien sûr ; il suffit de rester à l’écoute de soi-même, bien que nous ne soyons pas tous logés à la même enseigne !! nous ne sommes pas, là non plus, tous égaux devant l’intuition !! notre monde qui nous enfonce chaque jour davantage dans la « maîtrise » mentale de la nature, ( quand ce n’est pas son déni pur et simple) ne nous y aide pas !!


                              • zygzornifle zygzornifle 13 février 2014 13:58

                                C’est le sens qui manque à nos politiques....


                                • Croa Croa 14 février 2014 08:51

                                  Pas vraiment, chaque espèce étant adapté à son environnement...

                                  à défaut d’être utile à quelque chose, le politique sait très bien nager et se positionner au dessus des autres.


                                • Loatse Loatse 13 février 2014 14:02

                                  Bonjour Olivier,

                                  Nos animaux décèlent c’est certains certains signes précurseurs de catastrophe... Des vibrations que nos appareils ne peuvent mesurer (le tunnel qui va s’écrouler engendre sans doute des vibrations au sol causées par le déséquilibre en cours de la structure en voie d’affaisement ) ou bien est ce audible, sous forme d’onde ? ou le tout à la fois ?

                                  Leur ouie et odorat sont hyperdéveloppés... mais ils semblent gâtés dans le domaine des perceptions dites extra sensorielles...

                                  Lorsque ma minette ainée bien âgée quitta la maison (elle le faisait parfois roulant sa bosse dans le village), cette fois ci elle ne revint plus et quelques jours plus tard, mon autre minette et mon chien, de concert se regroupèrent dans le couloir et se mirent à pleurer d’une manière déchirante.. comme des humains (c’est bouleversant)..

                                  Deux mois plus tard, mon chien assoupi sur le canapé, releva soudainement la tête, sauta (ce qui lui est pas habituel, c’est plutôt me pousse pas... :) au sol puis la queue frétillant de joie, se mit à sautiller à côté de quelque chose d’invisible en jouant avec...(comme il le faisait avec la minette ainée parfois, courant à coté d’elle, la taquinant d’un coup de patte... Ce qu’il fit de la salle à manger à la cuisine... jusqu’à l’endroit ou se trouvait avant le bol de croquettes de la minette)

                                  Plus flippant, quelques semaines après le décès d’une amie, celui ci immobile sur mon lit se mit à fixer avec intensité un point invisible dans la chambre (ce n’était pas une mouche :) qui semblait se déplacer lentement... j’ai tout de même eu les chocottes en sentant un courant d’air froid me frôler... fenêtres fermées..

                                  Les voient ils ? that is the question.... 


                                  • joletaxi 13 février 2014 14:17

                                    moi, j’sais pas, mais il y a des trucs que j’arrêterais de fumer... j’dis ça et j’ai rien dit hein



                                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 14:50

                                    loatse

                                    merci de ces témoignages.
                                    heureux que cet article permette d’évoquer ces sujets rares, et pourtant primordiaux
                                    je pense qu’avec l’aide de tous (sauf celle de jo) la suite pourrait devenir intéressante.
                                    j’ai déjà trouvé que, contrairement à ce que je pensais, nous avions des cristaux de magnétite dans notre corps... mais alors ? pourquoi sont ils moins efficaces chez nous, que chez les autres animaux.

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 18:03

                                    boris

                                    à qui s’adresse ton commentaire ?

                                  • gaijin gaijin 13 février 2014 18:51

                                    loatse
                                    je les vois bien ....pourquoi les animaux ne les verraient ils pas ...... ??
                                    mais chuuttt
                                    il ne faut pas le dire ..... smiley


                                  • Loatse Loatse 13 février 2014 19:58

                                    Bonsoir l’écureuil bleu

                                    merci pour votre lien, très intéressant et réconfortant à la fois... la lecture en était fort longue mais cela en valait la peine.


                                  • soi même 13 février 2014 20:05

                                    @ Loatse, il y a pas seulement le 6 sens, il y a aussi la seconde vue.

                                    https://www.youtube.com/watch?v=mkwTkjHRabY


                                  • anomail 13 février 2014 15:06

                                    Je pense qu’on peut faire dire aux nombre ce que l’on veut.

                                    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=48412.html

                                    Tout cela parce qu’on compte en système décimal, parce que c’est plus pratique.

                                    Si on avait l’habitude de compte en octal ou en hexadécimal, on trouverait aussi de coïncidences troublantes, mais pas les mêmes.


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 16:34

                                      anomail

                                      vous ne vous seriez pas trompé d’article ?

                                    • trevize trevize 13 février 2014 15:41

                                      L’histoire des 5 sens est aussi rigide que celle des 7 couleurs de l’arc-en-ciel. Cela vient de cette habitude qu’a l’humain de tout segmenter, pour mieux comprendre (diviser pour mieux régner !) Malheureusement, on a oublié que ce découpage n’est qu’une illusion, et que la nature n’est pas numérique mais analogique, qu’entre les tranches que nous distinguons se trouvent d’autres tranches...

                                      On sait depuis longtemps que notre cerveau est sensible aux champs magnétiques (ça fait déjà un sens de plus) et à la gravitation (encore un !) De là à imaginer que nous en possédons d’autres, il n’y a qu’un pas. On ne peut pas l’affirmer, mais on ne peut pas l’exclure non plus.

                                      Chacun a sa propre sensibilité, nous ne voyons pas tous les couleurs de la même façon, et une fois perçus par notre esprit, nos sens se combinent entre eux, et chaque personne a sa façon bien à lui de combiner les sens. Lorsque nous entrons dans une pièce, tous nos sens se combinent et nous sentons instantanément si nous nous y plaisons ou pas.

                                      Nous savons que seule une faible partie des stimuli que nous recevons parviennent jusqu’à la conscience, le reste n’est pas perdu mais filtré. Notre conscience ne reçoit pas toutes les informations perçues car elle n’a pas la capacité de traitement suffisante. Si nous ouvrions grand les vannes, nous serions submergés par cette foule de détails, et je pense que ça doit faire très mal. Je me demande parfois si la raison pour laquelle les autistes se coupent du monde n’est pas liée à tout ça. Je me demande si ils ne reçoivent pas tout simplement beaucoup trop d’informations, sans savoir qu’en faire, et qu’ils en souffrent tellement qu’ils décident de couper purement et simplement l’arrivée d’informations.

                                      Tout ce qui ne parvient pas à la conscience est par contre enregistré et traité par l’inconscient.

                                      L’intuition est bien une réalité, c’est une sorte de traitement inconscient des informations que nous recevons. Notre inconscient traite, juge les informations reçues et nous donne le résultat de ce jugement tout fait, de sorte que nous ne comprenons pas vraiment d’où cette idée provient.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 16:35

                                        trevize

                                        bonne approche assez convaincante.
                                        ceci dit, vous ne pensez pas qu’on puisse aller plus loin ?

                                      • Furax Furax 13 février 2014 16:37

                                        Un bon conseil : lis Ruppert Sheldrake :
                                        http://www.cles.com/debats-entretiens/article/le-plus-doue-des-perroquets-telepathes-vit-new-york
                                        L’histoire du perroquet va te faire grimper aux rideaux !


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 16:44

                                          merci Furax

                                          je connaissais cette histoire, et je l’ai évoqué récemment dans un article,
                                          mais c’est sympa de l’avoir rappelé.


                                        • QAmonBra AmonBraQ 13 février 2014 16:41

                                          Merci @ l’auteur pour cet intéressant article.


                                          Beaucoup d’entre nous, pendant qu’ils étaient occupés à une tâche, une lecture etc, ont senti un jour un regard dans leur dos et ont tourné leurs yeux pile poil dans ceux qui les observaient . . .

                                          J’ai moi même fait plusieurs fois l’expérience inverse, sans que les personnes observées puissent croiser mon regard ou douter un seul instant de ma présence, je l’ai fait jusqu’à les rendre nerveuses et angoissées sans qu’elles puissent se l’expliquer à elles mêmes.

                                          Les femmes, les enfants et les chats m’ont semblé les plus réceptifs à ce type d’expérience. 

                                          Ceci m’a beaucoup amusé à une certaine époque de ma vie et je sais encore le reproduire quand les conditions sont réunies, a savoir pouvoir observer une personne, quelle que soit la distance, sans qu’elle puisse me voir ni douter de ma présence. 

                                          Une autre manifestation du 6ème sens ?

                                          • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 16:48

                                            AmonBraQ

                                            merci de cette contribution.
                                            effectivement, tout le monde a fait au moins une fois l’expérience de ce regard que l’on sent.
                                            pour ceux qui auraient encore des doutes, il suffit de la tenter : suivre a quelques mètres n’importe quelle personne dans la rue, et fixer sa nuque... à un moment ou a un autre, la personne se retourne.
                                            mais on peut aller plus loin.
                                             smiley

                                          • QAmonBra AmonBraQ 13 février 2014 18:29
                                            Certainement, beaucoup plus loin. 

                                            En bien ou en mal :

                                            A l’époque soviétique, les russes ont utilisé cette technique pour déconcentrer le dissident Kasparov dans le championnat mondial d’échec qui l’opposait à Karpov.
                                            Kasparov s’en été plaint et avait même exigé que certains spectateurs russes, présents dans le public, soient sortis de la salle.

                                            • Ecureuil Bleu Ecureuil Bleu 14 février 2014 08:25

                                              Cette méthode est également utilisée dans le cadre des arts martiaux, afin de développer le sixième sens. Dans le ninjutsu notamment, il existe une épreuve lors de laquelle l’élève est assis en tailleur, en méditation, un sabreur se tient derrière lui et émet l’intention de le pourfendre. L’élève doit se retirer au moment où le sabre descend.


                                              L’objectif du développement de cette faculté est la survie, comme toutes les techniques du « nin ». Elle a ceci de particulier qu’il s’agit non seulement de développer l’intuition de l’intentionnalité mais également d’apprendre à masquer son intention, ce qui est aussi difficile, voire plus.

                                            • olivier cabanel olivier cabanel 14 février 2014 08:39

                                              ecureuil bleu

                                              piste très intéressante...c’est j’imagine dans la même logique pratiquée par les archers japonais, pour lesquels la flèche va trouver le coeur de la cible ? l’archer devenant la flèche en quelque sorte...


                                            • Ecureuil Bleu Ecureuil Bleu 14 février 2014 09:56

                                              Absolument. En fait, ici le point commun entre ces deux arts que sont le sabre et le tir à l’arc, est dans l’approche Zen. 


                                              Ce que j’en ai compris, c’est que c’est un état d’esprit qui peut être atteint par la méditation et dans lequel la conscience se rapporte au vide. Le sabreur par exemple, ne doit penser ni à sa son sabre, ni à son adversaire, ni au sabre de son adversaire. S’il pense au sabre de l’adversaire, il est quelque part, on dit qu’il s’est fixé. Or, il faut être nulle part pour être partout. Le « but » du Zen est de ne jamais fixer son esprit. Ou de se fixer sur rien, donc de ne pas avoir de but. Juste être.

                                              Plus facile à dire qu’à faire. L’enseignement est assez simple en lui même, c’est l’apprendre qui est délicat. Il existe un tas de légendes bouddhistes qui vont dans ce sens là. On peut passer à côté sans jamais les comprendre d’ailleurs.

                                              Tenez, de mémoire. C’est l’histoire d’un jeune moine qui tandis qu’il mange, face à son maître, lui demande :
                                              -Maître, maître ! Je veux tout connaître de la doctrine bouddhiste !
                                              Le sage le regarde sans rien dire. Le jeune élève plonge la tête dans son bol, puis reprend :
                                              - Ô grand maître, je vous en prie, enseignez moi tout ce que vous savez, je veux connaître toute l’histoire du bouddhisme, de A à Z !

                                               Le vieux moine esquisse un geste de la tête, et sourit avec l’aire de dire « je t’enseignerais tout », puis regarde manger le disciple. Lorsqu’il lui demande « tu as fini ? », le disciple secoue son crâne brillant pour acquiescer, le maître lui lances « Alors VA LAVER TON BOL ! »

                                              Il faut savoir que « la plonge » est la première et la dernière étape de l’initiation. Ayant moi même pratiqué longuement cette corvée dans la restauration, j’ai expérimenté cette « non pensée » que l’on atteint dans l’automatisme. Il s’agit de garder le souci du geste parfait, sans y penser, et de ne pas se laisser décourager aussi. Ne pas regarder la pile de vaisselles et d’ustensiles. C’est le premier pas sur la voie de la sagesse Zen.

                                              Alors évidemment, ça peut sembler moins excitant d’aborder la question du sixième sens sous l’angle du travail, mais personnellement je préfère en tirer un enseignement plutôt que rien du tout.

                                            • gaijin gaijin 14 février 2014 11:19

                                              en tant qu’escrimeur je ne peux qu’être d’accord smiley
                                              et oui c’est bien dans le travail que ça se développe le 6ème sens étant avant tout l’utilisation correcte des 5 autres
                                              par utilisation correcte je veux dire faire cesser tout le brouillage produit par la pensée incessante ....
                                              ensuite on peut « voir vraiment » « entendre vraiment » « toucher vraiment »


                                            • Ecureuil Bleu Ecureuil Bleu 14 février 2014 11:39

                                              Salut l’étranger smiley


                                              Donc, on atteint un paradoxe : le « sixième sens », cette faculté animale à agir intuitivement peut être obtenu à la suite d’une longue domestication des impulsions, émotions, et pensées qui assaillent notre esprit en permanence.

                                              Ce Qu’il Fallait Dire,

                                              Domo aligato goza imachita

                                            • gaijin gaijin 14 février 2014 16:14

                                              écureuil
                                              ce n’est pas un paradoxe l’être humain n’est pas un animal ( c’est a dire n’est pas qu’un animal )
                                              même marcher debout doit être le fruit d’un apprentissage
                                              respirer aussi coordonner le corps les émotions et l’esprit ...etc
                                              se servir de son cerveau
                                              rien de tout ça n’est naturel !
                                              dans la pratique du sabre de notre école ( c’est vrai aussi pour le reste mais c’est plus criant en sabre ) les dix premières années ne servent qu’à acquérir une coordination a peu près acceptable ....
                                              se servir correctement des sens que l’on connait est ( hors quelques êtres exceptionnels ) le travail d’une vie entière
                                              les « autres sens » on peut les toucher parfois mais les maitriser je n’ai même jamais entendu parler de quelqu’un qui y soit parvenu ........


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 14 février 2014 17:00

                                              gaijin

                                              l’article est en cours de rédaction,
                                              en primeur, l’un des liens


                                            • Ecureuil Bleu Ecureuil Bleu 14 février 2014 17:58

                                              Sympa la vidéo !


                                              C’est Hatsumi senseï du Togakure Ryu, il a formé beaucoup de personnes dans le monde, dont Serge Bordas et quelques autres qui font école aujourd’hui en France.


                                            • alinea Alinea 13 février 2014 18:51

                                              Pour ma part, j’ai remarqué plusieurs fois dans ma vie que ceux qui me paraissaient le plus pragmatiques ( des scientifiques) laisser filtrer en temps opportun des « intuitions », quasi des visions, époustouflantes !
                                              Ma propre intuition ne sert qu’à me guider et ne semble pas vouloir dépasser cet espace !! rien de « paranormal » chez moi tandis que je ne fonctionne jamais raisonnablement !
                                              L’intuition, c’est comme le magnétisme, tout le monde l’a, mais peu y prennent garde, peu s’en servent ! à tel point qu’il en paraît occulté !! C’est sans doute que nous n’en avons pas besoin ( enfin le croit-on) pour survivre !


                                              • Vipère Vipère 13 février 2014 19:37


                                                Sens, un bien joli mot qui se lit dans les deux sens ! et le 6ème est loin d’avoir livré tous ses secrets ...

                                                www.youtube.com/results ?search_query=6eme+sens&sm=1


                                                • soi même 13 février 2014 20:31

                                                  @ Vipère, il ne faut pas confondre don et sens, c’est visiblement deux choses différentes, les sens sont lié à la constitution humaine, les dons sont lié aux facultés humaines.

                                                  Il y a trois facultés humaines que tous hommes peut développer, Imagination, Inspiration, Intuition , en même temps rien avoir avec le sens commun que l’on attribue à ces facultés.

                                                  Il demande à respecter un cadre très trick, en autre un parfait désintéressement à sa propre opinions personnel !

                                                  Ce que j’ai évoqué dans ma remarque à Olivier, certains êtres ont la faculté de voir le futur, sans avoir pour autant un support physique pour le percevoir, dont si ils ont cette faculté, il est évident qu’il est aussi celle que l’on prête aux animaux !



                                                • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 20:36

                                                  très bon lien, 

                                                  merci vipère.
                                                   smiley


                                                • schuss 13 février 2014 22:11

                                                  bonjour,
                                                  ce sixième sens n’est certainement pas l’apanage des seuls animaux. l’homme s’il veut se donner les moyens, peut développer ce don merveilleux que l’on nomme intuition.
                                                  je suis thérapeute et sans intuition je ne résoudrais pas grand chose. L’intuition se développe si vous forcer votre concentration sur un objet, en quelque sorte vous devenez l’objet. Si votre concentration et suffisamment persistante des informations de l’objet vont vous parvenir en rapport avec vos compétences bien sur car il n’est pas question d’inventer mais de comprendre avec ses sens plutôt qu’avec son intellect. Avec un entrainement rigoureux, plusieurs heures par jour, vous pourrez vous aussi développer votre 6° sens et peut être même d’autres qualités car tous les sens ont un double sur les plans subtils. Vous pourrez sentir ce que personne ne sent, voir ce que personne ne voit etc... Maintenant ,les sens subtils s’exercent dans le cadre d’un travail ,dans une disposition d’esprit particulière. La science est bien loin d’avoir tout compris surtout lorsqu’il s’agit du vivant. Et ce n’est pas parce que la science est incapable de comprendre ou de reproduire un phénomène que celui ci n’existe pas. En vérité l’homme, vous , moi, est doué pour le subtil s’il accepte de laisser son mental au vestiaire pour tout ce qui attrait au vivant. Comment expliquer qu’un enfant apprennent à parler un langage alors qu’au départ il ne connait rien à aucun langage. Il n’apprend pas avec son intellect comme le fait un adulte qui prends des cours. Il apprend avec ses « tripes » et le formalise plus tard avec son intellect. Si les gens voulaient bien mettre leur mental au service de l’intelligence du cœur il y aurait moins de conflit sur cette planète. le mental ou l’intellect car il sont de même nature, procèdent tous deux de la matière. Les loi de la matière se traduisent par les phénomènes de rétraction, durcissement ainsi qu’une force centripète qui donne à la matière sa cohésion. Sans ces effets la matière n’existerait pas car elle ne pourrait pas s’agréger. Pour terminer mon laïus, vous aurez compris pourquoi l’intellect déconnecté du cœur conduit inévitablement à la prise du pouvoir du matériel sur le subtil. C’est ainsi que les hommes ont petit à petit perdu leurs capacités subtils qui sommeillent.


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2014 22:56

                                                    schuss

                                                    c’est aussi ce que je pense, mais pourtant je m’interroge ?
                                                    avions nous auparavant plus de sensibilité ? d’intuition ? de prémonition, autant que les animaux ?
                                                    serait-il possible que nous soyons une espèce domestiquée ?


                                                  • gaijin gaijin 14 février 2014 22:16

                                                    « serait-il possible que nous soyons une espèce domestiquée ? »
                                                    c’est certain !
                                                    cette domestication remonte au néolithique qui contrairement a ce qu’on nous a appris a l’école a été une régression pour l’individu ( vit moins longtemps, travaille plus, a plus de maladies, taille diminue ) les travaux des archéologues modernes vont dans ce sens ...


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 février 2014 22:20

                                                    gaijin

                                                    exact
                                                    j’en apporte la preuve dans l’article en cours
                                                    extrait

                                                    Selon le Docteur Ellis Silver, les humains ne sont pas issus de la Terre.

                                                    Il a publié un ouvrage sur la question : « l’homme n’est pas issu de la Terre », avec comme sous-titre « évaluation scientifique de la preuve  ». lien



                                                  • corsairebzh 14 février 2014 06:46

                                                    Il me semble d’ailleurs qu’il y a au Japon , un reseau de détection des seismes basés sur un echantillon de chiens répartis a travers tous le pays (J’avais vu ça dans un documentaire sur France5 ou Arte). Il me semble qu’il s’agissait d’exploiter leur capacité a détecter les ondes de basses fréquences également.


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 février 2014 08:03

                                                      corsairebzh

                                                      très intéressant.
                                                      pourriez vous trouver un lien confirmant ça ?
                                                      sinon, je me débrouille
                                                      merci

                                                    • Ecureuil Bleu Ecureuil Bleu 14 février 2014 17:07
                                                      Euh... j’ai un gros doute là. Simplement, nous sommes partis de l’idée que certains animaux avaient des dispositions instinctives à leur survie qui pouvaient dans certains cas s’apparenter à une sorte de faculté de prémonition. 

                                                      Le paradoxe est que pour l’homme, qui est aussi un animal, cette disposition instinctive à la pré cognition soit accessible par une domestication des idées et des sensations. C’est sûr que si on part du postulat que rien n’est naturel dans nos aptitudes ou dans nos habitudes, ce n’est pas un paradoxe.

                                                      Mais je ne suis pas du tout d’accord avec ce postulat. L’homme a encore des instincts.

                                                      Lorsque nous faisons des associations entre nos perceptions visuelles et le sentiment de (dé)plaisir, cela se fait naturellement. N’avez vous jamais salivez devant votre repas ? Vous a t on appris à saliver ? Nous avons des réflexes associatifs, comme tous les animaux, ai-je envie de dire... Qu’il y ait un apprentissage et un raffinement, une sophistication n’efface pas le soubassement naturel de nos conduites. Nous mangeons avec des fourchettes, des baguettes, cru ou cuit, légumes viandes ou céréales... mais nous mangeons, comme les autres animaux.

                                                      Le paradoxe réside en ceci que l’homme peut accéder de façon culturelle à une disposition instinctive (qui peut-être, est au fondement de certaines religions comme le bouddhisme). Alors que le réflexe salivaire, ou le réflexe de succion... nous sont accessible sans aucun effort de notre part. 

                                                      Et quand bien même, admettons que l’homme soit plus qu’un animal. Dans ce cas, il y a encore paradoxe, car ce serait par une volonté de transcender sa nature humaine qu’il accéderait à une faculté animale. Si l’homme est plus qu’un animal, pourquoi cherche-t-il à le redevenir ?

                                                      • gaijin gaijin 14 février 2014 21:51

                                                        oui bien sur les instincts sont toujours là ....
                                                        pour y accéder nous devons essentiellement arrêter ce que nous faisons par exemple dans des cas extrêmes nous pouvons y avoir un accès direct
                                                        mais nous ne sommes pas naturels parce que conditionnés dès l’enfance a ignorer certaines perceptions
                                                        elles ne sont jamais parties simplement nous avons besoin de faire des efforts pour y avoir accès consciemment ( comme on rééduque une jambe après une blessure )

                                                        « Si l’homme est plus qu’un animal, pourquoi cherche-t-il à le redevenir ? »
                                                        on peut ne plus être satisfait de la culture qui est la notre et vouloir reconstruire sur d’autres bases en gardant certains éléments qui nous intéressent et pas d’autre
                                                        ( un peu comme on change la déco d’une maison pour une moins encombrée .....avec plus d’espace, des fenêtres plus grandes .......)


                                                      • Alpaco 14 février 2014 22:29

                                                        Il y a un peu de cela.

                                                        L’homme dans le cadre de son instinct animal envoie des satellites en orbite. Pour voir la terre de plus haut. Les nuages, les montagnes, la glace qui gèle ou qui fond, tout en tas de trucs, comme un sixième sens.

                                                        Sinon, mon chien sait quand je sort de chez moi, comme s’il était psychologue : il entend quand je met mes chaussure, quand je fouille dans mes poches pour trouver des petites pièces, quand je me met un coup de peigne, surement sont sixième sens.


                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 14 février 2014 22:40

                                                        alpaco

                                                        tout n’est pas très clair, mais à l’impossible nul n’est tenu.
                                                        merci donc.

                                                      • Alpaco 16 février 2014 12:59

                                                        Alors éclaircissons cher Olivier,

                                                        Pourquoi envoyer en orbite des satellites qui observent de la terre ce qu’aucun de nous ne pourrait percevoir ?

                                                        Pour le fameux sixième sens. Notre « intuition » humaine qui nous enseigne que si nos cinq sens ne suffisent pas, il suffit de rajouter d’autre instruments de mesure.
                                                        Mesurer le champs magnétique terrestre comme le font de nombreux oiseaux migrateurs, mesurer la température des mers comme les font les saumons et les baleines, etc.

                                                        Le sixième sens humain, c’est notre aptitude à la contemplation. Ce qui différencie les 99% d’ADN commun des « singes » avec nous. Et qui nous donne une partie de cerveau supplémentaire qui nous force à l’analyse critique.

                                                        On dit que si le singe a fini par marcher sur ses jambes, c’était pour pour pouvoir regarder plus loin, au dessus des herbes, n’était-ce pas aussi pour pouvoir regarder plus haut, vers les étoiles ?


                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 16 février 2014 15:11

                                                        Alpaco

                                                        et si la réponse était ailleurs, là ou on ne l’attendait pas ?
                                                        sommes nous adaptés à la vie sur cette planète ? pas si sur...
                                                        nous agissons comme si une foret coupée pouvait repousser dans la seconde qui suit, 
                                                        comme si un fleuve pollué pouvait se régénérer en quelques secondes,
                                                        comme si les plantes pouvaient se débarrasser de leurs pesticides dans la seconde qui suit leur aspersion...
                                                        nous sommes prets à tuer celui qui ne pense pas comme nous...
                                                        aucune autre espèce animale n’agit de cette façon.
                                                        jeudi, dans un article a venir, la parole sera donnée à un docteur qui a une proposition surprenante et originale.
                                                         smiley

                                                      • Alpaco 16 février 2014 16:46

                                                        Hélas non Olivier,

                                                        La réponse vient de notre acceptions du présent misérable et de notre choix de travailler sur le futur.
                                                        Les tueurs sont prêt à tuer.

                                                        Olivier, es-tu prêt à tuer ?


                                                      • howahkan Hotah 15 février 2014 09:46

                                                        Pour avoir vécu une expérience dite de kundalini et d’autres moments encore au delà, je sais par expérience que nous avons une partie du cerveau qui ne marche plus......

                                                        je sais pour moi même que nous sommes dans une dimension ou de vie profonde il n’y a plus.......d’où la démence....ce serait un long sujet, pas du tout dans l’air du temps qui est guerrier partout et tout le temps ..j’avais dans le temps fait un article la dessus mais avox l’a supprimé le jours même, il y a 10 mois environ ou je voulais mettre un article sur la suite de cette kundalini..........mon surnom etait Gandhi à l’épqoue...

                                                        en clair on n’est jamais dans le présent qui est par nature insaisissable,toujours en mouvement...mais dans le passé qui projette un futur désiré....on est avant mémoire et outil d’analyse, une machine, on ne le sait pas...

                                                        il est vrai que il y a vision, mais beaucoup plus , non descriptible, on est dans l’illumination du bouddha, qui en soi n’a rien d’extra-ordinaire ,car au delà de notre cerveau outil l’extra-ordinaire n’existe pas du tout, il s’agit « d’autre chose » de tres tres en paix, profond vivant etc etc etc car seul la vie normale est extra ordinaire de « bêtise » et de souffrance....comme à 12 ans en 1967 j’ai vu en 1 seconde le monde d’aujourd’hui..,années après années tout s’est mis en place...et la fin ??? la vision ne disait rien au delà du monde d’aujourd’hui....

                                                        salutations


                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 15 février 2014 10:15

                                                          howahkan Hotah

                                                          je pense que l’article que je prépare sur l’intuition humaine va être l’occasion pour vous de donner votre opinion... et votre témoignage, bien sur.

                                                        • howahkan Hotah 15 février 2014 10:21

                                                          OK, je suivrais avec attention

                                                          salutations..


                                                        • soi même 15 février 2014 14:45

                                                          La quelle l’intuition vas tu parler, l’humaine où Spirituel (l’intuition Morale où l’intuition Cosmique ) ?

                                                          Si tu ne fais pas la distinction des plans, et bien ton papier ne vaut pas tripette

                                                          Tu resteras que dans la causerie du Dimanche, et tu auras écrit à nouveaux un papier ridicule !


                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 15 février 2014 16:51

                                                          soi même

                                                          si la haine permet d’allonger le temps de vie, je te prédis une longue carrière.
                                                           smiley

                                                        • soi même 15 février 2014 17:06

                                                          Ah bon, visiblement, tu es sur le même créneaux, c’est juste une question de masque.
                                                          Ce qui me rassure le ridicule ne tue pas !


                                                        • soi même 15 février 2014 18:11
                                                          Ubuntu : « je suis parce que nous sommes »

                                                          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 16 février 2014 14:04

                                                            Mon cher Olivier,
                                                            je me suis réveillé ce matin avec la réponse à ta question, en effet, ma nuit de jeudi à dimanche m’a porté conseil.
                                                            Nos anciens vivaient entièrement connectés avec la nature, ils spéculaient sur le temps pour calquer les activités ce qui leur permettait d’être totalement économes, bien plus que nos poignées de ministres. Les plus sages, les vieux annonçaient leur intuition quand à la pluie qui vient et les actifs les écoutaient. L’humanité ne se nourrissait que de produits sains, de saison, énergétiques et savoureux et c’était la récompense puisque réciproque. ainsi tout le monde était content et heureux.
                                                            Aujourd’hui, nous vivons au rythme des ondes dissonantes des produits irradiés pour ne pas fermenter et au rythme hertzien de nos équipements wifi quotidiens. Notre environnement est totalement brouillé d’ondes électriques permanentes et contraires qui ont complètement refermés nos chakras. Nous ne percevons ainsi qu’une infime partie de ce que la planète émet comme signes importants et essentiels...
                                                            Nous sommes donc désaccordés, et seuls les musiciens et poètes comme toi et moi le savent, alors que dans le passé ils avaient le pouvoir. Merci d’insister, de persister et de perdurer. 


                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 16 février 2014 15:06

                                                              chère Lisa

                                                              c’est sensiblement ce que je vais publier dans l’article à venir... jeudi en principe
                                                              merci.
                                                               smiley

                                                            • philippe913 16 février 2014 16:34

                                                              la vérité est ailleurs....


                                                            • soi même 16 février 2014 18:05

                                                              ( seuls les musiciens et poètes comme toi et moi le savent )

                                                              A bon !!!!!!! , encore un, qui ne se mouche pas du pied !!!!


                                                            • Vipère Vipère 16 février 2014 16:25

                                                              Olivier Bonjour

                                                              Bien sûr qu’il ne fait pas cesser de s’interroger, par exemple sur ’le pouvoir de la pensée", à cet effet la conférence de Gregg BRADEN :

                                                              http://www.youtube.com/watch?v=eR0gxAjrBPA&list=PL2GQ8V8Xww_d1Cs5oJwW2YO3Ct2mk9Jzx


                                                              • lsga lsga 16 février 2014 17:10

                                                                Pour rappel, l’être humain a une 20taine de sens (proprioception, interoception, etc.)



                                                                • soi même 16 février 2014 19:56

                                                                  je vais vous donner la preuve que Olivier ne sait pas de ce qui parle.
                                                                   
                                                                  Un peut plus haut, j’ai fait un commentaire qui se base sur des réalités ( en réalité nous possédons 12 sens.

                                                                  Au dessus des 5 sens de l’ouïe, de la chaleur, de la vue, du goût de l’odorat, il y a trois sens supérieurs qui peuvent être nommer ainsi, le sens du moi , du penser, du langage et en dessous des 5 sens _il y a quartes ; le sens de l’équilibre, du mouvement, de la vie, et du toucher.

                                                                  Cela correspond à trois constituantes du Corps humains, qui pour ceux qui savent de quoi, il retourne reconnaîtront aisément
                                                                  pourquoi, nous soupçonnons pas qu’il y a sept sens qui ne sont pas reconnues officiellement.

                                                                  Ces sens qui n’apparaissent pas évident avec un regard superficielle , ( du moi , du penser, du langage, de la chaleur, de l’équilibre, du mouvement, de la vie ) et qui deviennent évident si l’on développe une observation fine, et subtile du corps humain.

                                                                  Il est évident si l’on s’arrête aux 5 sens, l’ouïe, de la vue, du goût de l’odorat et du toucher, on ne peut pas appréhender d’une manière juste , ces différents sens qui sont totalement ignorés de la science. pour eux ces sens non pas d’existence.
                                                                  La science a le défaut et en même temps ses limités, elle ne peut pas se concevoir et appréhender au delà du monde physique , fait que inévitablement , elle reste sur un terrain qui est juste en rapport à son analyse, purement matérialiste et de ses faits, elle n’a pas les outils conceptuels pour aborder ce qui relève du psychisme sans du coup tombé dans la caricature et la superstition négative.

                                                                  C’est pour cela en autre, ce que l’on a découvert en observant les animaux qui ont tous, en commun avec nous nous d’avoir aussi les même sens que nous en dehors des sens du moi , et du penser, et dans une certaine mesure celui du langage, les animaux ont la particularité d’avoir dépasser nos propres capacités sur un sens particulier, et sur d’autre point avoir un des sens qui sont en dessous de notre capacité humaine.

                                                                  Nous possédons à l’instar du régné animal, le déploiement de tous les sens qui pourrait se voir comme étant la moyenne de ses capacités au même titre que nos facultés physiques qui ne peuvent rivalisé avec le règne animal !

                                                                  L’exemple du chien et parlant, il a le sens de l’odorat et de l’ouïe particulièrement développer par contre on sait en se qui concerne la vue , il est en dessous de notre capacité.

                                                                  Il y a un terme que l’on utilise et qui n’est pas véritablement un sens, celui de l’orientation, il est évident que cette faculté, se retrouve aussi chez les humains, et son manque aussi d’ailleurs.
                                                                  Et bien ceux que l’on appel sen de l’orientation chez le pigeon voyageur, même si l’on a trouver en eux des cristaux de magnétiques en eux mais en réalité que l’expression des sens de la chaleur, de l’équilibre, du mouvement, de la vie qui se concrétise dans le sens que l’on appel communément le sen de l’orientation .

                                                                  Il y a une expression et en même temps un fait quand une personne se perd en forêt où dans le désert , il tourne en rond, montre en réalité, la perturbation subtile de nos orgasmes des sens qui son désorienté par ce que l’on appel le corps de vie et le corps animique. 

                                                                  Cette même perturbation subtile peut très bien occasionner, ceux que l’on appel souvent une intuition sensible où prémonition, qui peut très bien alerter une personne d’un danger imminent, sans pour autant en donner une explication claire et crédible des facteurs qui l’on alerté.

                                                                  Il nous arrive tous de vivre se phénomène de percevoir l’éminence d’un danger, dans être alerter inconsciemment, et souvent cela passe inaperçus, car on ne retient pas le lien de causalité avec la situation donner.

                                                                  C’est après l’éventement soit produit que ce lien peu être établie, et rarement avant même que l’événement se produit.

                                                                  En se sens, il est vrai que l’on partage beaucoup de point commun avec le monde animal, mais il y a un point de différence notable , nous pouvons grâce à la perception de nous même, de ne pas plongé totalement dans le monde du ressentie et des instincts qui caractérise justement la frontière, entre ce que l’on partage de commun avec le monde animal.

                                                                  Et c’est justement le drame de notre époque qui a été introduit par les études de Darwin, c’est de nous convaincre que nous sonnes que en réalité des animaux qui avons réussie notre évolution et de se fait ignorer ce qui fait la différence fondamental avec les animaux. C’est cette faculté de nous différencier et de nous reconnaître la faculté de notre propre perception de nous même, ce que le règne animal n’a pas cette faculté. ) , et bien de sa part je n’es eu aucun commentaire dans un sens d’un démentie où d’une réflexion de ta part.

                                                                  Ce qui veux bien dire, que Monseigneur Olivier est rendue à l’impossibilité de répondre, car en réalité, il est totalement ignorant de ce qui évoque dans l’article.

                                                                  Il se contente de ce qui est officiel, en aucun, il est curieux.

                                                                  Et ce n’est pas le premier article où il fait preuve d’un amateurisme des plus obscurantistes.

                                                                  En réalité ses articles, et ses plébiscites de ses articles, ressemble étrangement au vieux militaires couvert de merdailles.

                                                                  Il a beau jeux de me prendre pour son emmerdeur de service, mais à t’ il encore un peut de dignité et de respect de lui même pour comprendre comment , il se ridiculise et devient en réalité de moins en moins crédible !

                                                                  A l’Orgueil comme tu ne tiens, tu m’aveugles et tu me surestimes, au merci de ton aveuglement, et voit comment je t’aime.

                                                                  http://www.photo.rmn.fr/LowRes2/TR1/Q3S4GY/06-514326.jpg

                                                                  La haine que tu ne prêtes, je le considère comme une histoire de point de vue, c’est que tu ne voies pas mon gros, c’est le service que je te rend.

                                                                  Car ce que tu visiblement tu es incapable de comprendre, une vérité ne se définie pas sous un unique point de vue, il faut une multitude de point de vue pour appréhendé la queue de la vérité.

                                                                  C’est pour cela mon gros, tes considérations sur ma personne ; je les trouve nuls et non avenues.

                                                                  Par contre je sous estime pas ta facultés de nuisance, sous ton air patelin. Elle est réel, et c’est justement le cumul de tes articles qui le révèle au grand jour, ce que tu es réellement !

                                                                  Salut grand frère, n’avale pas de travers ton clavier pour me répondre !



                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 16 février 2014 20:19

                                                                    soi même

                                                                    quelle chance on a sur AV... nous avons enfin un « pic de la mirandole »
                                                                    de plus, il est d’une modestie évidente, sans la moindre suffisance, 
                                                                    dépourvu de vanité, et de fautes d’orthographes.
                                                                     smiley

                                                                  • soi même 16 février 2014 20:31

                                                                    @ olivier, tu m’honores à quel fins ?
                                                                    Grand Naïf !


                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 16 février 2014 20:47

                                                                    non seulement dupe, mais en plus aveugle...

                                                                    tu es prêt pour les châteaux de sable...
                                                                     smiley

                                                                  • soi même 16 février 2014 21:09

                                                                    Tu as vraiment louper l’occasion de de taire, tu n’as même pas lue non texte, c’est visible t’es au dessus de cela !

                                                                    ( En réalité nous possédons 12 sens.

                                                                    Au dessus des 5 sens de l’ouïe, de la chaleur, de la vue, du goût de l’odorat, il y a trois sens supérieurs qui peuvent être nommer ainsi, le sens du moi , du penser, du langage et en dessous des 5 sens _il y a quartes ; le sens de l’équilibre, du mouvement, de la vie, et du toucher.

                                                                    Cela correspond à trois constituantes du Corps humains, qui pour ceux qui savent de quoi, il retourne reconnaîtront aisément
                                                                    pourquoi, nous soupçonnons pas qu’il y a sept sens qui ne sont pas reconnues officiellement.

                                                                    Ces sens qui n’apparaissent pas évident avec un regard superficielle , ( du moi , du penser, du langage, de la chaleur, de l’équilibre, du mouvement, de la vie ) et qui deviennent évident si l’on développe une observation fine, et subtile du corps humain.

                                                                    Il est évident si l’on s’arrête aux 5 sens, l’ouïe, de la vue, du goût de l’odorat et du toucher, on ne peut pas appréhender d’une manière juste , ces différents sens qui sont totalement ignorés de la science. pour eux ces sens non pas d’existence.
                                                                    La science a le défaut et en même temps ses limités, elle ne peut pas se concevoir et appréhender au delà du monde physique , fait que inévitablement , elle reste sur un terrain qui est juste en rapport à son analyse, purement matérialiste et de ses faits, elle n’a pas les outils conceptuels pour aborder ce qui relève du psychisme sans du coup tombé dans la caricature et la superstition négative.

                                                                    C’est pour cela en autre, ce que l’on a découvert en observant les animaux qui ont tous, en commun avec nous nous d’avoir aussi les même sens que nous en dehors des sens du moi , et du penser, et dans une certaine mesure celui du langage, les animaux ont la particularité d’avoir dépasser nos propres capacités sur un sens particulier, et sur d’autre point avoir un des sens qui sont en dessous de notre capacité humaine.

                                                                    Nous possédons à l’instar du régné animal, le déploiement de tous les sens qui pourrait se voir comme étant la moyenne de ses capacités au même titre que nos facultés physiques qui ne peuvent rivalisé avec le règne animal !

                                                                    L’exemple du chien et parlant, il a le sens de l’odorat et de l’ouïe particulièrement développer par contre on sait en se qui concerne la vue , il est en dessous de notre capacité.

                                                                    Il y a un terme que l’on utilise et qui n’est pas véritablement un sens, celui de l’orientation, il est évident que cette faculté, se retrouve aussi chez les humains, et son manque aussi d’ailleurs.
                                                                    Et bien ceux que l’on appel sen de l’orientation chez le pigeon voyageur, même si l’on a trouver en eux des cristaux de magnétiques en eux mais en réalité que l’expression des sens de la chaleur, de l’équilibre, du mouvement, de la vie qui se concrétise dans le sens que l’on appel communément le sen de l’orientation .

                                                                    Il y a une expression et en même temps un fait quand une personne se perd en forêt où dans le désert , il tourne en rond, montre en réalité, la perturbation subtile de nos orgasmes des sens qui son désorienté par ce que l’on appel le corps de vie et le corps animique. 

                                                                    Cette même perturbation subtile peut très bien occasionner, ceux que l’on appel souvent une intuition sensible où prémonition, qui peut très bien alerter une personne d’un danger imminent, sans pour autant en donner une explication claire et crédible des facteurs qui l’on alerté.

                                                                    Il nous arrive tous de vivre se phénomène de percevoir l’éminence d’un danger, dans être alerter inconsciemment, et souvent cela passe inaperçus, car on ne retient pas le lien de causalité avec la situation donner.

                                                                    C’est après l’éventement soit produit que ce lien peu être établie, et rarement avant même que l’événement se produit.

                                                                    En se sens, il est vrai que l’on partage beaucoup de point commun avec le monde animal, mais il y a un point de différence notable , nous pouvons grâce à la perception de nous même, de ne pas plongé totalement dans le monde du ressentie et des instincts qui caractérise justement la frontière, entre ce que l’on partage de commun avec le monde animal.

                                                                    Et c’est justement le drame de notre époque qui a été introduit par les études de Darwin, c’est de nous convaincre que nous sonnes que en réalité des animaux qui avons réussie notre évolution et de se fait ignorer ce qui fait la différence fondamental avec les animaux. C’est cette faculté de nous différencier et de nous reconnaître la faculté de notre propre perception de nous même, ce que le règne animal n’a pas cette faculté. )

                                                                    car à la différence de toi, pour moi, c’est une expérience vivante.

                                                                    Je l’ai éprouvé, je ne contente pas spéculer !

                                                                    Quand à ce que tu viens de me dire, sans doute, chez toi, il y a pas de haine ?

                                                                    J’aime ses professeurs ridicules qui font la leçon aux autres et qu’ils oublient qu’ils peuvent êtres aussi affubler du même défaut que l’anathème et la leçon de morale qui lance sans discernement aux autres.

                                                                    C’est dans se sens que, tu es un grand naïf, mon gros !

                                                                    M’oublie pas que tu adresses en réalité à toi même !

                                                                    Et t’es le seul juge de tes propos !


                                                                  • schuss 19 février 2014 20:00

                                                                    bonsoir cabanel,
                                                                    voici un complément à ma 1ere réponse.
                                                                    Pourquoi l’homme ravage t il la terre sans se rendre compte de rien ?
                                                                    Cette question me taraude depuis une dizaine d’années et petit à petit à force de questionnement et de recherches j’ai trouvé un début d’explication qui me satisfait. mais qui ne donne pas le remède...
                                                                    Le constat est le suivant :
                                                                    je suis thérapeute et j’ai reçu en consultations plus de 12000 personnes, ce qui constitue un bel échantillon de personnalités.

                                                                    1) Certaines personnes se laissent volontiers guider dans les soins ce qui accélère leur guérison.
                                                                    2) D’autres personnes, plus rarement , et à l’opposé du groupe majoritaire, remettent en cause les propositions de soins sans même les essayer. Ces personnes, agissent comme si la proposition du thérapeute allait les déstabiliser complètement. Elles résistent donc aux changements nécessaires que réclame leur santé. Elles sont donc très difficiles à soigner.

                                                                    je vais essayer de développer pour rejoindre le thème de l’article : l’intuition.
                                                                    je vais donc me concentrer sur la description des personnes qui contribuent au 2 ° groupe.
                                                                    la médecine à toujours cherchée à catégoriser « les malades » pour mieux les soigner. J’ai donc moi même utilisé un système de référence pour comprendre mes patients. très vite il m’est apparu que certains enfants montraient les mêmes caractéristiques :
                                                                    une première série d’observations concernent leur « aptitudes » : ils sont pénibles, difficile à élever, faisant l’unanimité contre eux dans la cour d’école, ils sont intelligents, orgueilleux, ils sont attirés par le théâtre ou la mise en scène. ils n’aiment pas les autres enfants sauf s’ils les dominent. ils préfèrent la compagnie des adultes pour mieux les séduire et arriver à leurs fins.
                                                                    une deuxième série d’observations à propos de leurs difficultés : ils dorment mal, se couchent très tard, ils cogitent sans arrêt, ils ne sentent pas les émotions ni chez eux ni chez les autres. ils trichent facilement car seul le but compte. l’apparence, l’esthétique à beaucoup d’importance...
                                                                    Pour résumer ces deux séries d’observations il est facile de conclure que ces enfants , très différents des autres, fonctionnent exclusivement sur un mode mental. ils ont donc du mal à comprendre la nature et les autres y compris leur corps. Chaque acte posé par eux nécessite de leur part une interprétation intellectuelle consciente de l’environnement. Dans ces conditions ils font énormément de bêtises car évidemment ils ne comprennent pas tout. ils n’ont aucune intuition mais font le bonheur des instituteurs et parfois ,quand ils oublient de se rebeller, celui des professeurs du secondaire ou du lycée car ce sont de brillants élèves qui valorisent les éducateurs. ils manient avec brio la chose intellectuelle ! Ces enfants vont devenir les adultes de la 2° catégorie que je citais au début. Avec eux tout est compliqué. ils peuvent être d’accord avec vous mais vont quand même polémiquer afin d’exister contre vous. ILs n’arrivent à exister que sur le mode « centripète ». Pour ces personnes, exister c’est ramener vers eux toute l’énergie disponible de leur environnement. Certains vont le faire avec l’argent, d’autres avec le pouvoir, d’autres encore par la séduction-manipulation. Comme ils fonctionnent sur un mode intellectuel à 100% , leurs capacités subtiles sont annihilés totalement. En effet , chez ces personnes, le mental ou l’intellect sont si bruyants qu’ils ne permettent plus le décodage de l’intuition. ils fonctionnent comme des robots ! Un robot se contre fiche totalement de l’environnement et des gens qui vivent sur cette planète. bien sûr le milieu culturel duquel ils sont issus va influer sur leur comportement mais au final c’est toujours leur mental qui proposera une solution. comprendre la planète ainsi que les humains qui y vivent ne peut pas procéder du mental. il faut une énorme dose de compassion et d’intuition pour faire des choix en faveur de la nature et de l’humanité. Quand on dit de quelqu’un qu’il est humain c’est en rapport avec ses qualités de compassion jamais pour parler de ces qualités intellectuelles. En effet, par essence la nature et le raisonnement sont opposés. L’intellect , et il faut bien le comprendre, n’est pas une disposition d’esprit mais seulement le reflet d’une mécanique mentale bien huilée qui repose sur des références culturelles apprises. l’intellect ne permet pas d’appréhender le complexe comme le subtil et encore moins les relations humaines. il faut une dose d’empathie pour entrer en contact avec l’autre. si l’intellect , seule source d’observation pour ces personnes, vous fait croire que les autres se sont des imbéciles méprisants ( ce qui de leur point de vue peut se comprendre , car ils sont intelligents) il devient difficile dans ces conditions d’aimer son prochain. je suis volontairement dans la caricature mais cela aide à comprendre (comme un cas d’école qui n’existe jamais ). Dans nos sociétés occidentales, ces personnes sont plutôt bien dotées pour s’insérer dans les structures administratives ainsi que les rouages de pouvoir et de décision. ils abondent également dans les médias pour faire valoir , disent ils ,un contre pouvoir. En fait ils cherchent les positions de pouvoir car ils sont animés d’une frousse terrible ; se tromper ! ils n’envisagent que très rarement cette hypothèse attribuant à l’autre les erreurs qu’ils ne manquent pas de réaliser bien évidemment, mais sans les reconnaitre. C’est véritablement pathologique chez eux. Cahuzac est le prototype exemplaire de ces « androïdes ». Se tromper signifierait pour eux que le modèle qu’il mettent en pratique depuis si longtemps avec un certain succès, est mauvais ! pour eux c’est la fin des haricots et la dépression les rattrape avec son cortège de malheur... ils n’arrivent plus à exister.
                                                                    Pour résumer l’intellect agit comme une censure à l’encontre de la nature profonde de l’être humain . C’est le serpent de la bible. Celui qui croit que son intellect doit diriger le monde est un fou qu’il faut enfermer immédiatement quand bien même sa logique n’est pas altérée. Croire que l’intellect peur diriger le monde c’est nier la responsabilité d’une force incommensurable et qui agit au delà de l’être humain depuis au moins 4 milliards d’années dans notre système solaire. Cette seule évidence doit faire rester humble et à sa place, celle d’un modeste serviteur de la vie.
                                                                    j’ai essayé de faire court, en évitant les redondances. Mais du premier jet c’est pas tjs facile.
                                                                    A plus...


                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 19 février 2014 20:15

                                                                      schuss

                                                                      très intéressant.
                                                                      je me donne le temps de digérer tout ça... je vais publier en principe demain justement la suite concernant le sujet, en ciblant particulièrement l’humain,
                                                                      on en reparle donc ?
                                                                      merci en tout cas de cette contribution.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès