• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > A Rémi Fraisse

A Rémi Fraisse

"Fusillez-nous, salauds, et jetez-nous aux hyènes ; Car nous avons fauté : démolir votre haine, chercher la vérité et chanter la justice ! Fusillez-nous, de vos yeux ébahis, et sans pitié pour les hommes selon votre devise, “ Buchenwald est à rallumer ” !
Mais de nos corps pourris des fleurs auront la force De percer côte à côte et de vous enfumer.
"
       Patrick Quillier

 

Rémi Freisse n'est pas une victime hasardeuse, inconsciente, involontaire parmi d'autres. Son appartenance à des luttes chroniques telles qu'elles ont été récapitulées par ses proches explique que sa mort n'était pas un simple accident. Tout me porte à croire que le monde dans lequel nous vivons n'a plus rien à voir avec celui d'il y a 30 ans ou 20 ans. Les cibles, dès qu'il y a révolte, contestation, sont d'une précision chirurgicale flagrante et nier ce constat serait refuser la réalité et les moyens technologiques hyper sophistiqués dont sont pourvus les forces de l'ordre équipées à la façon des robots de demain. La France s'est vendue au FMi, à l'Otan, c'est à dire grosso modo au système décrit par Orwell - et quelques autres "voyants" - d'une dictature US sans précédent. A côté de tout cela, le pétainisme n'aura été qu'un pet avorté qui nous avertissait d'explosions futures alors inconcevables. L'Europe telle qu'elle a été "constituée" répond parfaitement au shéma d'un nouvel ordre mondial sans pitié. Depuis plus de soixante ans, des guerres programmées finissent de déchirer le tissu fragile des peuples et de leurs cultures et coutumes millénaires. Seuls des groupes insignifiants par le nombre s'opposent à leurs risques et périls à cette montée d'un fascisme innommable, absolument inédit dans l'Histoire de l'humanité. Les génocides du passé feront figure de plaisanterie si le plan des élites apatrides aboutit. Je dis, j'affirme avec une certitude absolue que les êtres humains qui s'opposent avec le plus de force possible à ce système délinquant seront éliminés d'une manière ou d'une autre. Paranoïa ? Regardez, écoutez ... Les infos qui nous parviennent du monde entier sont complètement déformées sinon truquées. Les journaux appartiennent aux oligarches, aux multinationales, aux banquiers, aux marchands d'armes ... Les hommes et femmes politiques parvenus aux plus hautes fonctions de l'ÉTAT, touchent les dividendes de leurs "efforts" civilisateurs. Vous voulez des preuves ? Depuis quelques temps, des journalistes professionnels, des anciens de la CIA, de la NSA, des conseillers de présidents parlent, écrivent des livres. Mais rien ... Black out total dans la presse "spécialisée"... Rémi, ce jeune homme , il ne représentait, certes, pas grand chose dans la lutte globale. Mais il était déjà un vrai homme, avec sa conscience, son refus sans concession du cauchemar en train d'advenir ineffablement dans nos contrées que la terreur commence tout juste à cerner. Et quel beau visage ! Et savez-vous ? Avant qu'il ne soit abattu j'aurais pu vous raconter son histoire. Mais ... le sommeil est partout, profond, et chacun y va de sa petite existence colorée d'opinions plus ou moins personnelles, d'orgueils et de dégoûts. Compartimentées sont nos sociétés, avec la distribution des prix (primes, salaires et subventions) qui va avec, et les honneurs et les titres ... Nous avons déjà basculé la tête la première dans les ténèbres d'un empire richissime autodestructeur parce que, tel le jeune Faust de Goethe, il n'a en vue que sa quête d'immortalité.

          André Chenet


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • jacques 29 octobre 2014 13:08

    Un sincère grand merci du fond du coeur.


    • doctorix doctorix 29 octobre 2014 20:53

      Il y a un truc que j’ai du mal à comprendre : la grenade aurait explosé entre le dos et le sac à dos de la victime, selon France-Inter.

      C’est normalement un truc qu’on lance à la main en le faisant rouler ou glisser sur le sol. 
      Son caractère offensif rend difficilement compréhensible tant sa présence sur les lieux que son usage.
      J’ai beau faire fonctionner au maximum mon imagination, échafauder les théories les plus farfelues, je ne vois pas comment, et par quelles extraordinaires contorsions ce miracle a pu avoir lieu.
      Des contorsions, verbales celles-là, il va en falloir beaucoup au Ministre de l’Intérieur pour trouver une explication à l’inexplicable.
      Parce qu’en dehors de l’assassinat de sang-froid (et c’est ce que dénonce la famille de la victime), il est bien difficile de comprendre ce scénario.

    • SuperConnard 30 octobre 2014 11:13

      Juste une précision d’ordre technique (sans m’avancer sur les intentions de chacun des acteurs). La grenade offensive est prévue pour choquer/blaster les personnes dans son rayon d’action. A sa conception, le but était que le militaire qui la lance puisse sans risque de se prendre ses propres éclats occuper le terrain qu’elle dégage. C’est un engin dangereux en cas de contact direct, mais un mètre de séparation suffit à réduire ses effets à la désorientation. Et sans préjuger des moyens employés pour la lancer, il faut comprendre que tenter de faire rouler une grenade au sol dans un champ n’est pas aussi efficace que sur du bitume. Il est possible que le gendarme mobile l’aie lancé en cloche, mais à la main.


    • alinea alinea 29 octobre 2014 13:16

      Un mort, un fait divers ; une guerre, un fait divers... surfons, surfons


      • André Chenet André Chenet 29 octobre 2014 17:58

        Vous vous sentez bien ?


      • alinea alinea 29 octobre 2014 18:26

        Pas très non ! je ne vois guère d’occasions de me sentir bien ; mais, s’il y a eu ambiguïté sur mon post, il ne s’adressait pas à l’article mais cela me semblait si évident !!


      • VICTOR Ayoli Victor 29 octobre 2014 14:06

        Merci. Simplement.


        • bakerstreet bakerstreet 30 octobre 2014 02:09

          Titulaire d’un BTS « gestion et protection de la nature »

          Mon fils ainé a suivi aussi cette filière. 

          je lui disais « t’es sûr de ce que tu fais ? 

          Tu sais l’écologie c’est très bien, mais les boulots au bout ne sauront pas légions ! »

          J’étais lâche, épicier, et lui déterminé, tranquille. 
          Des cheveux longs une barbiche, des yeux rêveurs, tout comme ce garçon. 
          Avec ça bouffant des livres sur les utopies comme je le faisais 30 ans plus tôt, un peu moins maintenant. 

          Il a fait ses études, tranquille, s’est passionné pour le gravelot à collier interrompu, un petit oiseau du bord de mer qui s’amuse des vagues qui avance vers lui, comme un gladiateur. 
          Les gens qui se passionnent pour ce genre de choses ont une qualité d’âme. 
          Un peu à la Walt Whitman. 

          Sans doute ils ne deviendront jamais ministre de l’intérieur, mais il se soucient de l’intérieur du pays, des rivages, des monts et de baies.

          Un homme en vaut toujours un autre, et la mort est toujours un scandale, mais voilà pourquoi celle ci me touche plus que d’autres, et que je me sens infiniment proche de ses parents.


        • Négrel Jean-Paul 30 octobre 2014 17:15

          Merci, bakerstreet, merci pour cette émotion...émouvante, profonde, sincère !
          Il y a parfois de ces pensées qui réconcilient avec le Genre Humain !


        • juluch juluch 29 octobre 2014 14:09

          Se qui s’est passé, pour ce barrage qui ne semblait pas avoir besoin d’être construit, c’est des casseurs qui ont foutu la merde comme d’hab’ dans ce genre de rassemblement.


          On vient pas montrer son désaccord mais tous saccager et s’affronter avec les flics.

          Pas nouveau, a chaque fois il y a des blessés.....se sont pour la plupart des émeutiers bien différent d’écolos ou autres marginaux non violent.

          Il a été abattu ? Ou avez vous vu ça ? Il a ramassé une balle ?

          Cette histoire me rappel l’affaire Meric.....  smiley

          d’ici que l’on y voit un complot facho ou sioniste.......c’est pas loin !



          • 1871-paris 1871-paris 29 octobre 2014 16:36

            Face a un état Autiste et policier qu’est ce qui te reste comme expression de protestation ?


          • urigan 29 octobre 2014 16:39

            A la place de casseurs, je dirais « Nervis », et le saccage de la nature a été commencé par les tenants de l’agriculture productiviste qui ont agits auprès des autorités pour faire cesser la manifestation afin de pomper l’eau, sang de la terre, pour satisfaire Satan.
            Il a été abattu ? oui, d’une grenade dans le dos, par un tir tendu !

            Tuez les tous ! Dieu reconnaitra les siens !


          • André Chenet André Chenet 29 octobre 2014 17:36

            Je maintiens qu’il a été abattu quand bien même il n’aurait pas été personnellement visé. Avec une grenade au TNT, qui plus est ! Et rien à voir, mais absolument RIEN, avec un complot. plutôt une société qui s’écoule lamentablement vers les fosses puantes d’un fascisme ayant besoin du consentement du plus grand nombre. Relisez mon article et vous vous apercevrez qu’il contient plusieurs niveaux de compréhension. Ce jeune homme de 21 ans avait déjà un passé conséquent dans les luttes (au moins depuis Tarnac), ce que la presse ne dit pas. Casseurs, terroristes n’est-ce pas un peu facile de qualifier ceux qui se lancent à la pointe d’un combat où se joue très certainement l’avenir de l’humanité. Un combat contre un système odieux et qui n’a qu’assez duré. Il fut un temps où en France les résistants se faisaient traiter de terroristes par une certaine presse collaborationniste. Cette presse a repris du poil de la bête depuis une dizaine d’année et que va-t-on faire ? Continuer à commenter l’actualité ? A se contempler le nombril les uns les autres ? A l’âge que j’ai, j’aurais volontiers donné ma vie pour ce gamin merveilleux qui savait ce qu’il faisait et avait toute l’aventure d’un avenir devant lui.


          • André Chenet André Chenet 29 octobre 2014 17:48


            Que reste-t-il ? Pour résumer vite fait :
            la désobeissance à tous les niveaux, la subversion des institutions, et surtout un compagnonnage révolutionnaire basé sur la création d’un monde viable, sans le poids d’une quelconque monarchie étatique. L’état n’a rien d’autistique puisqu’ll est formé par des gens dont les intérêts sont absolument contraire au bien-être du plus grand nombre. Les partis politiques traditionnels fonctionnent sur un rapport de connivence avec l’état et sa constitution dévoyée. 

          • juluch juluch 29 octobre 2014 18:36

            Une grenade au TNT ????????????


            Avez vous tenu de vrais grenades militaire ?

            Se sont des grenades lacrymo des GLI celle de la police et non pas une grenade fourrée comme un cake au TNT !!!!

            Pourquoi pas un obus de 155 pendant qu’on y est !

            Les fameuses traces on ne sait pas encore d’ou elle proviennent....se ne sont que des suppositions.

            Les GLI détonent grâce effectivement à un explosif, mais juste se qu’il faut pour disperser le produit.

            Vous avez basé votre article sur des suppositions sans rien savoir.....vous condamnez sans rien connaitre !

            Vous réagissez sur l’émotion sans attendre les résultats des enquêtes.

            Quand à vos héros à la noix ils étaient préparé à affronter la police avec barre en fer, projectiles et fusées !!

            La plupart étaient des casseurs et c’est tout.

            Si la police ne peut plus rien faire pour stopper des émeutiers il va y avoir de la casse à Nantes dans quelques jours !

            On va arrêter les bêtises !

            Je dis et je répète que c’est une affaire Meric numéro deux.

            le « brave petit » était comme le crétin anti fa qui s’est fait manipuler par plus intelligent que lui et qui a laissé sa vie.

            comme vous dites plus haut il avait déjà un passé conséquent dans les luttes .....comme Méric.

            c’est pitoyable !

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 octobre 2014 21:33

            Il reste à rassembler provisoirement les 55% de nonnistes de 2005, pour sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, légalement et pacifiquement par l’article 50..


            A l’origine de ce rassemblement contre l’agriculture intensive, il y a les politiques agricoles de l’ UE et la PAC, articles 38 & 39 du TFUE qui imposent à tous les agriculteurs une agriculture intensive, de grandes surfaces, avec beaucoup d’intrants, beaucoup de matériels et peu de main d’oeuvre.

            Toutes ces mesures de production industrielle sont en contradiction totale avec l’agriculture des terroirs français, à taille humaine. Un agriculteur français se suicide tous les deux jours.

            Mais les écolos et la Gauche qui les soutient, sont européistes ++++.
            Ils préfèrent, à la sortie des Traités européens, ces rassemblements, au départ toujours pacifiques, mais qui peuvent tourner vinaigre à cause de casseurs qui justifient l’intervention des forces de l’ordre.

            Voici rapidement l’histoire des paysans français depuis que nous sommes dans l’ UE, avec l’aide du FMI et de la finance : « L’euro est dans le pré ». 

            Nous avons le choix : continuer les guérillas dans les champs, ou s’attaquer à la cause des causes.

          • juluch juluch 29 octobre 2014 22:48

            Tout à fait d’accord.


            Sortons de l’Europe, elle nous a apporté que des emmerdes. smiley

          • doctorix doctorix 29 octobre 2014 23:35

            Juluch, il s’agit bien d’une grenade offensive au TNT.

            #Les grenades offensives

            Ces grenades provoquent un effet de souffle puissant et un bruit assourdissant car elles contiennent du TNT. Elles ne peuvent être que jetées à la main à une quinzaine de mètres maximum. Leur utilisation sert à dissuader l’avancée de manifestants, ces grenades servent aussi aux forces de l’ordre à défendre une position. mais, leur utilisation est très normée et graduée et ne peut se faire sans un ordre de la chaîne de commandement.

            Ce genre de grenade peut provoquer parfois de graves blessures. « Il suffit qu’un manifestant prenne à la main une grenade offensive au moment où elle explose et il peut avoir la main arrachée, c’est déjà arrivé », explique une source militaire.

            Il faudrait savoir, si c’est confirmé, comment elle a pu exploser entre le dos et le sac a dos du jeune homme.

            L’autre hypothèse est que ce sac à dos contenait lui-même des explosifs. Mais le profil de la victime ne s’y prête pas.


          • juluch juluch 30 octobre 2014 00:04

            Les gars, ça n’a rien à voir avec une grenade militaire j’en ai utilisé !!


            Vous imaginé une grenade à la tolite contre des civils ??

            Vous auriez des dizaines de morts les gars !!!

            Celles des forces de l’ordre sont faites pour disperser pas pour tuer. ça fait du boucan, du souffle et de la fumée.

            Pratiquement comme les grenades d’exercice en plâtre que tous le monde connait si il a fait son SN.

            Par contre, meme ceux la il faut pas les prendre à la main une fois qu’elles sont dégoupillées et lancées.....là il y a un risque de doigts arrachés.

            Le sac de ce gars a été déchiqueté apparemment et il a eu le dos ouvert, d’après se que j’ai pu lire.

            D’ailleurs le sac à dos a été récupéré semble t’il par ses potes.....quant au profil du mec....un peu comme celui de Meric.

            Un bon garçon, très aimé et.....casseur violent.

            Tous ce merdier n’est pas clair.

          • bakerstreet bakerstreet 30 octobre 2014 01:53

            Normalement, ce type de grenade ne tue pas. 

            Normalement une centrale nucléaire est sûre à cent pour cent, surtout japonaise. 

            Qu’est ce que ces deux événements ont à voir ?
            L’un et l’autre repose sur des estimations logique, basée sur la technologie et les probabilités. 

            Quand on s’est lancé dans les centrales, il était estimé qu’il n’y avait qu’une chance sur 300 000 qu’il puisse y avoir un pépin. 

            Je n’ai pas calculé, mais le tôt réel a été sérieusement descendu, après toutes les catastrophes connues...

            Qu’une grenade offensive balancée en l’air ( normalement elles sont dirigées vers le sol) puisse tomber dans une capuche, un sac à dos, le col d’un vêtement ample, est d’une probabilité beaucoup plus élevée. 


            Ca ne sert à rien de dire que c’est la faute à pas de chance. 
            Le risque a bel été bien pris. 
            Cette fois ci on ne pourra pas dire que le malade était malade du cœur, comme on l’a fait souvent après l’utilisation de flash balls. 

            Combien de gens ont ils perdus un œil aussi avec ces engins. 
            Qu’est ce qui justifie l’utilisation de ces engins de morts ?
            La contestation et la manifestation sont des droits intangibles, dans n’importe quelle démocratie qui se respecte. 
            Il est indécent de sortir l’argumentation « extrémiste » à tout bout de champ, quand cela arrive. Et surtout quand rien ne justifiait une présence policière, sinon le besoin de montrer qui est le plus fort, dans un bras de fer stupide.

            J’ai entendu ce soir la FNSEA oser parle de « djihadistes verts », à propos des manifestants. 
            L’amalgame est indigne, et est surtout révélateur des nerfs mal maîtrises des promoteurs du projet.
            Il serait vain de s’en prendre aux forces de police, qui font leur travail,selon les ordres qu’on leur donne, avec le matériel qu’on leur distribue. 

            Plus intéressant de voir d’où viennent les donneurs d’ordres.

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 octobre 2014 07:04

            bakersteet,
            Les donneurs d’ordre sont les Préfets, mais il n’agissent pas indépendamment du Ministère de l’ Intérieur.


            Ce qui justifie ces engins de mort, ce sont les textes européens sur la sécurité, copiés sur le Patriot Act. Ce sont eux qui ont permis en 2011 à Sarkozy de faire voter un décret pour tirer à balles réelles sur les manifestants. Je ne crois pas que Hollande soit revenu sur ce décret.

            Mais ce n’est pas tout, Alliot Marie a mis sur pied Eurogenfor. Les « forces spéciales » peuvent aussi être privées. C’est Blackwatter paraît- il qui assure la sécurité du Gouvernement Grec...

          • juluch juluch 30 octobre 2014 13:19

            Il a rien inventé Sarko 1er.......ça existait déjà en cas d’émeutes graves.


            Il l’a mit au gout du jour.


          • juluch juluch 30 octobre 2014 13:49

            On était en pleine guerre avec des insurgés en Algérie et ces mêmes insurgés ont voulu manifester à Pari malgré l’interdiction......


            Quant à désarmé c’est vous qui le dites.

            Le FLN était tous sauf désarmé.

          • Négrel Jean-Paul 30 octobre 2014 17:29

            Monsieur Chenet, vos analyses sont exactes et reflètent de tristes réalités...malheureusement !


          • juluch juluch 1er novembre 2014 16:33

            Tiens un troll............il passait par là !


            Une p’tite pièce mon brave pour votre vin quotidien ?  smiley

          • André Chenet André Chenet 1er novembre 2014 17:41

            Vous avez vu juste. Et depuis le Non au référendum, qui n’a jamais été ratifié, je dis que cet état français n’a plus aucune légitimité.


          • juluch juluch 1er novembre 2014 22:52

            bonsoir, smiley


            qui avait vu juste ?



          • tf1Groupie 29 octobre 2014 16:31

            Que Rémi Fraisse soit récupéré par un illuminé en quête de notoriété qui ne sait même pas écrire le nom de la victime qu’il prétend « glorifier », c’est vraiment pitoyable.

            Quand est-ce que ce cirque abominable de la récupération va s’arrêter ?

            C’est vraiment dégueulasse.


            • André Chenet André Chenet 29 octobre 2014 17:14

              Récupéré dites-vous TF1 Groupie ? A cause d’une faute de frappe ? Quelle hargne et quelle haine dans votre ton ... Votre nom d’anonyme vous situe bien plus bas que la terre, dans ces régions infestées de cloportes proliférant sur la décomposition de la langue. 


            • tf1Groupie 29 octobre 2014 17:27

              D’abord ce n’est pas une « faute de frappe » sinon cette erreur ne se retrouverait pas plusieurs fois dans ce texte, d’ailleurs très mal présenté ; apprenez à sauter des lignes.
              Bref la décomposition de la langue c’est plutôt votre domaine.

              Non cela montre que vous ne vous êtes pas vraiment intéressé à la personne, vous avez juste surfé sur le faits-divers, le spectaculaire, le médiatique.

              Mais vous n’êtes pas tout seul, vous ne faites qu’aboyez avec les autres, et ce bruit du vide me hérisse.
              Alors soyez gentil, ne me faites pas le coup de « la haine », c’est d’un recuit.

              Respectez le silence, ce sera déjà pas mal.


            • bakerstreet bakerstreet 30 octobre 2014 02:17

              Groupie


              Les fautes d’orthographe, 
              vous pourrez en trouver à la pelle dans les écrits, tout autant que dans les miens. 
              Mes doigts sont très agiles sur el clavier, et je me relie rarement.
               Qu’elles soient accidentelles de toute façon ou non, ne porte pas à tort la justesse d’une pensée, pas plus d’ailleurs qu’elle ne la crédibilise. 

              Lancez des fautes d’orthographe en l’air, ne provoquent pas de mort d’homme quant elles retombent, contrairement aux grenades. 

              Prenons garde, donc, à ne pas nous tromper de cibles....

            • tf1Groupie 31 octobre 2014 11:54

              Bakerstreet,

              Si vous avez une certainement honneteté vous constaterez qu’un grand nombre d’articles sur Agoravox sont publiés sans une faute d’orthographe ; c’est normal : on respecte ses lecteurs quand on publie sur ce site qui a une audience significative.

              Surtout, il ne s’agit pas d’une faute d’orthographe anodine : elle défigure le nom de la personne que cet article est « supposé » honorer. Pourtant écrire correctement un nom qui ne contient que 7 lettres ça doit être possible de la même façon qu’une plaque commemorative est normalement écrite avec soin.

              Au final la faute a été corrigée (dans le titre uniquement) et je m’en félicite.

              Pour le reste cet article, qui ressemble à un hommage, n’est pour beaucoup de commentateurs que l’occasion d’étaler son ideologie ; l’un nous fait sa tartine sur l’UE, l’autre sur la CIA ou le Patriot Act.

              Je ne m’étendrai pas sur les excés de l’auteur quand il parle d’un « fascisme innommable » ou des génocides du passé qui seront bientôt des broutilles.

              Moi j’appelle cela des délires et ça ne colle pas avec la compassion que l’on peut attendre concernant la disparition de Rémi.


            • André Chenet André Chenet 29 octobre 2014 17:56

              Oui, j’avais remarqué que vous étiez une personne hérissée ... Cette erreur -si vous préférez - ne retire rien à la prononciation. D’abord pour moi, il était Rémi, c’est à dire un compagnon engagé dans une lutte qui va ne faire que s’accentuer dans les jours et les mois qui viennent. Je suis vraiment désolé que vous ayez pu prendre mon intervention pour de l’opportunisme. Si vous saviez ... 


              • André Chenet André Chenet 29 octobre 2014 17:56

                Oui, j’avais remarqué que vous étiez une personne hérissée ... Cette erreur -si vous préférez - ne retire rien à la prononciation. D’abord pour moi, il était Rémi, c’est à dire un compagnon engagé dans une lutte qui va ne faire que s’accentuer dans les jours et les mois qui viennent. Je suis vraiment désolé que vous ayez pu prendre mon intervention pour de l’opportunisme. Si vous saviez ... 


                • André Chenet André Chenet 29 octobre 2014 17:57

                  Oui, j’avais remarqué que vous étiez une personne hérissée ... Cette erreur -si vous préférez - ne retire rien à la prononciation. D’abord pour moi, il était Rémi, c’est à dire un compagnon engagé dans une lutte qui va ne faire que s’accentuer dans les jours et les mois qui viennent. Je suis vraiment désolé que vous ayez pu prendre mon intervention pour de l’opportunisme. Si vous saviez ... 


                  • oj 29 octobre 2014 19:18

                    quelque chose se produit ?

                    Des coleres apparaissent , de ci de la et puis s’estompent.

                    Jusqu’a present chaque groupement d’interet particulier stoppe bien vite sa colère quand l’autorité cede.

                    Concernant la finance débridée qui conduit les économies au lieu d’etre a leur service et qui provoque des crises depuis 2007, ce sont des peuples entiers qui devraient réagir.
                    Or que c’est-t-il passé a ce sujet : j’ai vu des sièges financiers exploser... dans le film Fighting club... c’est tout !

                    Meme en 1900, il y avait des anarchistes, en france, qui posaient des bombes !
                    vous avez vu un anarchiste ces rtemps ci ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires