• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Aulnay : Une technique d’immobilisation près de l’anus avec le (...)

Aulnay : Une technique d’immobilisation près de l’anus avec le bâton de défense serait la cause de la pénétration !

Aulnay : Une technique d'immobilisation près de l'anus avec le bâton de défense seraient la cause de la pénétration !

 

Le bâton de défense télescopique, kézako ?

C'est une constance, dans ces zones de banlieues de plus en plus lors de leurs interventions les policiers sont obligés d'utiliser la force pour maîtriser un individu agressif. Force doit rester à la loi.

C'est ainsi que pour faire face à un individu qui les agresse, les policiers peuvent utiliser leur bâton de défense télescopique.

Un bâton télescopique, ou matraque télescopique, est une arme non-létale, principalement utilisée par les services de police dans un grand nombre de pays.

Le bâton télescopique est généralement en métal (acier ordinaire ou acier trempé notamment) et composé de trois segments déployables ; les deux segments de l’extrémité peuvent ainsi se rétracter dans le manche, l’arme ne mesurant alors plus qu’une vingtaine de centimètres. Le bout du bâton est souvent constitué d’une petite boule d’acier pour augmenter la force de frappe.

Il est constitué de cinq éléments : la pointe, la section finale, la section intermédiaire, la poignée et le capuchon. : Wikipédia.

 

 « force doit rester à la loi » !

Le point de départ de cette affaire et l'interpellation par l'équipe de policiers d'un jeune guetteur lié à un trafic de drogue. Théo serait intervenu pour une affaire qui normalement ne le concernait pas, .. pour des raisons que j'ignore et que nous ignorons, la situation se serait envenimée, pour hélas se terminer avec la fin que nous connaissons. Je pense que le jeune Théo devrait savoir qu'au final « force doit rester à la loi », il aurait continué tranquillos son chemin tout serait zen aujourd'hui !

 

Les techniques d'utilisation avec les points de pression pour immobiliser un individu au sol avec un bâton de défense télescopique, des explications et des infos dans l'émission : 24 heures en questions sur LCI !

Le 09/02 sur LCI vers les 18 h 10, il y avait l'émission ! 24 heures en questions d'Yves Calvi, le sujet était les événements d'Aulnay sous bois avec le titre :Théo « héros martyrisé ». L'un des intervenant Frédéric Ploquin

explique très bien le scénario de l'intervention, ceci c'est à partir de 12 mns. Vers les 16 mns, il explique que la juge qui a mis en accusation le fonctionnaire, pour viol, n'a pas pu visionner les images, car son ordinateur n'était pas compatible !!! Ensuite à 18 mns, Frédéric Ploquin explique qu'il s'est rendu dans un lieu de police, ou un formateur lui a expliqué ce qu'était un bâton de défense télescopique et il lui a montré quels étaient les différents points de pression sur le corps pour maintenir un individu allongé sur le sol, la réponse que lui a été apportée par le formateur étaient : les fesses, les cuisse et les mollets. A la fin de son explication, Yves Calvi lors d'un appui sur les fesses a évoqué la possibilité « d'un glissement » du bâton de défense. Voir ce passage à 19 mn où ce fait a été évoqué que le pantalon du jogging de Théo avait glissé, et qu'il avait dû le remonter à plusieurs reprises.Dans le feu de l'action bousculades etc, l’hypothèse d'un glissement de la pointe du bâton de défense est tout à fait plausible, car avoir les fesses à l'air, sans la protection de son vêtement ( le pantalon de jogging ) a fait que rien hélas n'a pu stopper ou amortir la course de l'embout en acier du bâton de défense, ce qui a provoqué sa pénétration dans l'anus de Théo. (à qui je souhaite un sincère rétablissement )

 

Hollande s'est rendu au chevet de Théo ! ( ou la mémoire des émeutes de 2005 )

Il y a deux à trois jours, les médias titraient : Hollande s'est rendu au chevet de Théo : les sources.

Sûr que le chef de l’état avait en mémoire les émeutes des banlieues en 2005. Perso, je pense qu'il a bien fait, il est préférable de calmer la situation, car les violences n'apportent jamais rien, si ce n'est que des drames.

.. Alors le fait que l'ordinateur de la juge ne lui a pas permis de visionner les images que l'IGPN avait elle en sa possession « arrange » tout le monde ! … car étrange étrange que personne n'ait pu avoir la possibilité d'apporter à la juge un ordi compatible !!!, Je pense que prononcer l'accusation de viol contre les policiers était peut-être pour les « très hautes autorités » le moyen de bien calmer la situation !

 

Néanmoins, j'aurais aimé le président de la République rende aussi visite au jeune adjoint de sécurité brûlé et défiguré à vie suite à l'attaque de leurs véhicules : le 07 octobre à Viry Chatilon .

 

Le jeudi 09/02, la police des police l'IGPN, qui a visionnée plusieurs vidéos, a écartée l'accusation de « viol délibéré » : . .. alors comme dit l'autre attendons le jugement !

 

Gilbert Spagnolo dit P@py

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.11/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

270 réactions à cet article    


  • JL JL 11 février 2017 09:04

    Bonjour Gilbert,

     
    vous dites : ’’Alors le fait que l’ordinateur de la juge ne lui a pas permis de visionner les images que l’IGPN avait elle en sa possession « arrange » tout le monde ! … car étrange étrange que personne n’ait pu avoir la possibilité d’apporter à la juge un ordi compatible ’’
     
     Mais pourquoi l’IGPN qui en avait la possibilité, n’a-t-elle pas apporté elle-même cet ordinateur à la juge ?

    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 février 2017 09:25

      @JL

      Ben ,.. oui, c’est bien un fait qui démontre que rien n’a été fait , et que l’on n’a surtout rien voulu faire pour que la juge ne puise pas regarder cette vidéo !


      @+ P@py


    • JL JL 11 février 2017 09:52

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
       

       ’’on n’a surtout rien voulu faire pour que la juge ne puise pas regarder cette vidéo’’.
       
      Puisque vous avez l’air de savoir de quoi vous parlez, c’est qui, « on » ?
       
      Ou bien, demandé autrement : il y a quoi sur cette vidéo ?
       


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 février 2017 10:16

      @JL

      Ne fait pas l’ignorant, le « ont » tout le monde le comprend, ce sont tout simplement les autorités point final.

      Remarque je les comprends, c’est facile de critiquer derrière un clavier d’ordi,...mais bien plus difficile de gérer un pays au bord de l’explosion sociale.


      @+ P@py


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 février 2017 10:25

      @Humphrey Binchié

      Ben oui, c’est la déclaration d’une des parties, sur que celle des policiers sera différente, qui croire,.. dure dure la réponse !


      Je reviens à la technique de l’utilisation du BDT, sur certaines zones du corps humain, sur que cette triste affaire va évoluer pour revoir son utilisation.


      @+ P@py


    • Alren Alren 11 février 2017 12:06

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Votre plaidoyer en faveur de ce policier qui nuit à la police tout entière, ce que les fâchos du forum ne semblent pas réaliser, j’espère pour vous, pour votre dignité d’être humain, que vous le faites de bonne foi.

      Car il est clair que pour immobiliser une individu plaqué au mur, avec une matraque, il faut en appliquer la pointe dans le dos au niveau de la cage thoracique, beaucoup plus sensible que le bassin ou les fesses. Mais que le mieux est le bras tordu avant le menottage.


    • Attilax Attilax 11 février 2017 13:03

      @Humphrey Binchié
      C’est ignoble. Si ce témoignage est vrai (ce qu’il semble être au vu de ses séquelles) il faut qu’ils prennent très cher, et que leurs collègues arrêtent de les soutenir, car ça décrédibilise la Police dans son ensemble, et elle n’a vraiment pas besoin de ça... Comment peut-on oser prétendre qu’une matraque serait rentrée « par accident » dans un anus au point de créer 10 cm de déchirements internes et des séquelles à vie, après que le pantalon ait malencontreusement glissé tout seul ?! De la gueule de qui ces gens se foutent-ils ? En soutenant des sadiques pareils à n’importe quel prix, la corporation s’avilit et la défiance envers les représentant de la loi ne peut qu’augmenter, c’est débile. Le pompon revenant à ce flic qui a sorti en direct à la télé deux jours après que « bamboula » était une insulte acceptable lors d’une interpellation ! Le type ne se rend même pas compte de l’énormité de ce qu’il dit. Surréaliste, et pourtant c’est la vérité. Comprenons-nous : il a le droit de le penser, mais le dire à la télé sans se poser de question est juste le signe d’une insondable bêtise dont il ne mesure pas les conséquences...


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 février 2017 13:22

      @Alren

      « Car il est clair que pour immobiliser une individu plaqué au mur, avec une matraque, il faut en appliquer la pointe dans le dos au niveau de la cage thoracique, beaucoup plus sensible que le bassin ou les fesses. Mais que le mieux est le bras tordu avant le menottage. »

      Ben, je suis en retraite depuis fin … 1988,.. et depuis les techniques d’interventions, interpellation et d’immobilisation ont énormément changées,.. tout comme la société en générale,.. hélas en négatif !Alors je n’ai aucune connaissance sur l’utilisation de ce BDT pour immobiliser un individu à terre, face au sol.

      Si une pression au dos au niveau de la cage thoracique est efficace, pourquoi aussi le point d’appui sur les fesses est il prôné ?


      @+ P@py


    • JL JL 11 février 2017 13:27

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
       

       ne fais pas la sourde oreille : qu’est-ce qui est plus difficile à gérer ? La police, ou les malfrats ? Les « gros paroissiens » qui s’enrichissent grassement, ou les citoyens honnêtes ?

    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 février 2017 14:31

      @Attilax


       « Comment peut-on oser prétendre qu’une matraque serait rentrée « par accident » dans un anus au point de créer 10 cm de déchirements internes et des séquelles à vie »


      ,Ben si j’ai bien compris la technique du point d’appui du bout du BDT sur les fesses , dans le feu de l’intervention, cette appui à très bien pu glisser suite à une bousculade. C’est le principe de la rupture de charge , qui ne s’est pas blésé sois-même en voulant par exemple casser une branche,vous la plier, ..puis soudain cette dernière cède ! .. et vous vous retrouvez dans l’impossibilité de contrôler la fin de votre action :

      Dans le cas présent, il y avait appui avec le BDT sur une fesse, si il y a eu glissement à cause d’une bousculade, , c’est fort possible que le point de rupture ici ce point c’est la perte du « point d’adhérence » et avec la force cinétique ,... et malheureusement l’entrée de l’anus n’offre pas de résistance à une telle force emmagasinée dans l’embout acier du BDT.


      @+ P@py


    • Vipère Vipère 11 février 2017 14:55

      @Gilbert Spagnolo dit P@py



      Vous pourriez nous faire un dessin explicatif pour nous éclairer ?

      Anatomiquement, le fessier d’un individu est large, si le prévenu est mis à terre, comment procède le policier pour viser juste la zone rectale ?





    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 février 2017 15:02

      @Vipère


      Je dis que l’hypothèse est possible à savoir:appui, bousculade qui provoque un glissement , et dans l’élan de la force cinétique pénétration. Mais un acte d’un policier sadique n ’est pas à exclure bien entendu !

      Attendons la fin de l’enquête


      @+ P@py


    • Vipère Vipère 11 février 2017 15:04

      @Gilbert Spagnolo dit P@py


      Je vous remercie de votre réponse M. SPAGNOLO smiley

    • kalachnikov lermontov 11 février 2017 15:13

      @ P@py

      Le caleçon a été ’transpercé’, selon l’avocat du policier. Que peut-on en penser ?


    • oncle archibald 11 février 2017 15:57

      @Humphrey Binchié : et les déclarations des flics, pourquoi ne les donnez vous pas également ... Juste parce qu’elles ne sont pas concordantes ? Juste parce que la parole d’un flic ne vaut rien ?


    • Louve Louve 11 février 2017 15:59

      @oncle archibald


      Ici la mentalité c’est « Mort aux flics ». 

    • kalachnikov lermontov 11 février 2017 16:05

      @ oncle archibald

      Voir ici une semi retranscription à prendre avec prudence :

      http://www.leparisien.fr/faits-divers/aulnay-sous-bois-le-recit-de-l-interpellation-de-theo-09-02-2017-6667074.php


    • velosolex velosolex 11 février 2017 17:15

      @Humphrey Binchié
      Attéré par votre billet.

      Il y a beaucoup de chose de commun entre cette triste affaire et celle de Pénélope, ou plutôt Fillon
      - De grands scandales qu’on tente de banaliser, le cas avec cette tentative tordue de justifier l’indéfendable, jusqu’au tragico comique... C’est qu’il n’y a pas besoin de grande élaboration, ni d’hésitation pour piger que c’est énorme, et que toutes les tentatives d’explication pour sauver les « présumés.. » coupables sont ridicules, et aggravent même le scandale, montrant l’hypocrisie ambiante, le déni, voir la complicité....ON ne peut pas sauver un pourri, que ce soit un flic ou un présidentiable, sinon à encourager l’omerta et la mafia. 
      - Deuxième point commun : L’amalgame....Qu’un élu ou un flic ai la rage, manque de la moindre morale, ou soit corruptible ou psychopathe, ne signifie pas que ce soit le cas de tous, loin de là...J’ai entendu faire l’amalgame entre Berigovoy et Fillon, au niveau de ce que celui ci appelle le « lynchage médiatique »...Hors Berigovoy qui était un honnête homme, issu de la méritocratie populaire, qui avait été résistant ne méritait surement pas d’être traîne dans la boue, pour une histoire qui avait été monté en cheville ( juste un prêt de 150 000 euros contacté à un ami à 0%)...On est loin de l’affaire Fillon....
      Beaucoup d’élus sont catastrophés par l’affaire Fillon, tous comme la majorité des flics de cette affaire honteuse. Ne parlons pas de la tentative de ce responsable policier pour justifier l’adjectif de « Bamboula », un terme dont il ne voyait pas trop malice, sur le plateau de « c dans l’air »http://bit.ly/2lC3NDR
      Voilà qui était révélateur tout à coup sur ce plateau polissé, et policé...Maintenant faudrait peut être revoir le recrutement, s’attaquer à une certaine culture de groupe, qui existe autant dans la cité, que sous un képi...Après il y a une éthique : Des flics en 42 ont averti des juifs avant les rafles, d’autres les ont dénoncé. Je ne voudrais pas avoir été à la place des chauffeurs d’autobus qu’on avait réquisitionné. Mais ceux qui ont eu le pouvoir de parler ou de se taire, et qui ne l’ont pas fait, ont du bien mal vieillir...


    • velosolex velosolex 11 février 2017 17:18

      @velosolex
      Humphrey Binchié

      C’est à lui que mon écrit précédent était destiné, et le vocable « attéré » valait par la présentation des circonstances des faits, très parlant.


    • oncle archibald 11 février 2017 17:28

      @Humphrey Binchié : je retiens surtout « il faut un élément intentionnel » ....

      Etes vous capable de faire la différence entre un acte violent certes mais commis dans le déroulement d’une arrestation rendue difficile par la rébellion de la personne interpelée, et le geste vicieux d’un flic à moitié dingue qui aurait décidé qu’il allait enfoncer sa matraque dans l’anus de celui qu’il voudrait dans ce cas non plus interpeller mais violenter volontairement.

      Comme vous j’attends les suites judiciaires de cette affaire. Pour l’instant le fait qu’on ne trouve pas étalées en long et en large sur les réseaux sociaux les videos de cet incident, pas plus celle de la camera de surveillance dont Théo avait pris soin de se rapprocher « par précaution » (ce sont ses propres déclarations), que celles qui auraient été prises parait-il par d’autres témoins, me laisse penser que le « viol intentionnel » n’est pas aussi « évident » que vous nous le vendez.

      Les juges vont être pris en tenaille : ils requalifient en « violences » le viol et c’est l’émeute dans les banlieues, ils ne le font pas et c’est désavouer la parole d’un flic contre celle d’un « rebelle ». Oui rebelle, car refuser de se soumettre à un contrôle ça s’appelle quand même une rébellion.

      Le délit pénal de rébellion est définie à l’article 433-6 du Code Pénal en ce qu’il dispose que :

       « Constitue une rébellion le fait d’opposer une résistance violente à une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public agissant, dans l’exercice de ses fonctions, pour l’exécution des lois, des ordres de l’autorité publique, des décisions ou mandats de justice ».


    • Alren Alren 11 février 2017 18:37

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Si une pression au dos au niveau de la cage thoracique est efficace, pourquoi aussi le point d’appui sur les fesses est il prôné ?

      C’est à vous de me le dire !!! Ainsi que le manuel où cela est écrit noir sur blanc si vous avez gardé des attaches dans le milieu policier.

      La victime du crime de viol, présumée innocente de tout délit, rappelons-le, au moment de son interpellation car protester verbalement n’est pas un délit seule l’injure l’est, n’était pas à plat ventre dans la boue et les crottes de chien avec un genou sur les côtes qui empêche quasiment de respirer comme cela est arrivé pour d’autres qui eux aussi s’étaient contentés de protester sans insulte devant un flagrant abus de policiers se croyant au-dessus des lois, mais été restée debout.


    • Alren Alren 11 février 2017 18:42

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Selon votre hypothèse, il a fallu que le bout rond de la matraque transperce le tissus du pantalon et le caleçon pour s’enfoncer de 10 cm dans le rectum.

      Vous devriez faire l’expérience avec un mannequin avant d’avancer de parler de « force cinétique » !!!

      En physique, on parle de force tout court où d’énergie cinétique, laquelle s’accumule lors dune accélération comme quand on donne un coup en prenant du recul.


    • Cyrus (TRoll de DRame) cyrus 11 février 2017 22:06

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      l’ article est plutôt bon et d’ autant plus intéressant qu’ il vient de quelqu’un qui a vécu cette profession.

      et surtout vous avez su gardez assez de « métier » toute en passant a une autre vie (que je vous souhaite longue et heureuse) , pour voir la question essentiel :

      Si une pression au dos au niveau de la cage thoracique est efficace, pourquoi aussi le point d’appui sur les fesses est il prôné ?


      Si , et seulement si , comme on dit en mathématique l’ accident est prouvé , il y a un important problème de co-responsabilté de la hierarchie , des différent gouvernement qui se sont succéder et qui retricote chacun leur tour l’ existant qui souvent a fait ses preuve ..

      Un policier ne faisant pas la loi , et devant déjà être assez intègre pour l’ appliquer
      ( ce qui est une difficulté professionnelle difficile a gérer face a une provocation violente .)
       
      il faut peut être nous aussi citoyen de tout bord politique pour que les loi soit « adapter ».

      inversement entendre un syndicaliste user du terme Bamboula , ne plaide pas en faveur en faveur de l’ apaisement et a largement remis de l’ huile sur le feu .

      j’ ais bien dit un syndicaliste , car je n’ imagine meme plus le voir digne de son uniforme .

      Il y a bien d’ autre réponse (tel que la caractérisation du délit , adapter au métier et a la nécessite de répondre pour ne pas se laisser marcher dessus .

      en vous souhaitant une excellente soirée



       . 

    • Attilax Attilax 12 février 2017 12:25

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      "il y avait appui avec le BDT sur une fesse, si il y a eu glissement à cause d’une bousculade, , c’est fort possible que le point de rupture ici ce point c’est la perte du « point d’adhérence » et avec la force cinétique ,... et malheureusement l’entrée de l’anus n’offre pas de résistance à une telle force emmagasinée dans l’embout acier du BDT.« 

      Vous plaisantez, j’espère ? Essayez de rentrer un baton sur 40cm dans le fion de quelqu’un qui se débat vigoureusement, au point de lui flinguer les tripes, vous verrez que ce n’est pas si simple et que la thèse du »malheureux accident« est juste IMPOSSIBLE : ça ne peut pas arriver par hasard, faut vouloir. Faut baisser le froc, le slip, maintenir le gars immobilisé et y aller franco de porc en s’acharnant comme un âne. Ca plus le fait qu’ils l’ont laissé en ricanant baignant dans son sang, menotté sur son banc avant de réaliser qu’il allait crever. Quelle ignominie... C’est juste indéfendable et ils vont s’en rendre compte, je pense, si le mot »justice" signifie encore quoi que ce soit pour les juges.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 12 février 2017 13:14

      @Gilbert Spagnolo dit P@py


      Je profite de ma première réponse pour passer le lien de cet excellent article sur Agoravox de notre ami Desmaretz Gérard un spécialiste du renseignement et de la sécurité :

      « Théo, chronique technique d’une intervention policière qui a mal tourné » .

      Je le remercie encore un foi.

      @+ P@py.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 12 février 2017 13:18

      @Gilbert Spagnolo dit P@py



      Je profite de ma première réponse pour passer le lien de cet excellent article sur Agoravox , de notre ami Desmaretz Gérard un spécialiste du renseignement et de la sécurité :

      « Théo, chronique technique d’une intervention policière qui a mal tourné » .

      Je le remercie encore un foi.

      @+ P@py.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 12 février 2017 13:37

      @Attilax


      « Vous plaisantez, j’espère ? Essayez de rentrer un baton sur 40cm dans le fion de quelqu’un qui se débat vigoureusement », 

      Il est question de la dimension du diamètre de l’embout, et non de la longueur totale du BDT !

      Question froc, il était déjà baissé, si tu as suivi toutes les réponses, c’est indiqué pourquoi , le clip, je l’ai déjà indiqué Théo ne portait pas un caleçon en zinc !

      Ensuite la conduite des policiers, ricanements, insultes, c’est fort possible, si cela est confirmé par un ou des vidéos, et c’est inadmissible  !

      @+ P@py.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 12 février 2017 15:22

      @Gilbert Spagnolo dit P@py


      Je place aussi ici cette réponse, au moment ou je la place, nous sommes le:12/02 vers les 15 h 20, et l’originale sera placée elle après les 320 autres réponses !

      Dans un reportage télé sur ce drame, j’ai vu qu’un habitant de la cité nous à montré un ou deux endroits ou il y avait des traces de sang au sol, et il précisait que c’était des traces de l’intervention de Théo. (ces traces sont- elles celles de Théo,. En regard des ses blessures, je pense qu’elles sont véridiques, .. mais je ne suis pas médecin, et dans notre monde actuel,... une manipulation est toujours possible !

      Quand j’étais flicard, j’avais un principe que j’appliquais systématiquement ,, c’est que chaque fois que j’arrivais sur les lieux d’une intervention, si il y avaient des traces de sang et ceci tant sur le domaine publique que privé, c’était appel aux servies de secours pompiers samu, point barre.

      Pour Théo si l’équipe de policiers pas pas appliquée « mon principe »,... reste à savoir pourquoi !

      @+ P@py


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 12 février 2017 16:06

      @cyrus

      Je pense que tu as lu une de mes réponses ( peut être même deux ) ou je demande l’interdiction du point d’appui sur les fessiers !

      @+ P@py


    • Cyrus (TRoll de DRame) cyrus 12 février 2017 16:21

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      recu fort et clair :)


    • franc 13 février 2017 05:02
      @Vipère

      On peut émettre l’hypothèse suivante qui écarte la volonté de viol

       Dans le feu de l’action et l’agitation forte et brutale ,les policiers ,tout à fait légalement ,frappent sur le fessier ou appuient avec leur bâton sur le fessier du récalcitrant qui par des mouvements brusques font baisser son pantalon et un des policier continue alors d’appuyer fortement son bâton sur une des fesses nues pour immobiliser le récalcitrant qui continue alors de faire des mouvements brusques retournant son fessier à un angle droit ce qui met l’anus en position parallèle en direction du bâton qui glisse alors par fait de forte pression à l’intérieur de l’anus blessant gravement celui-ci.

       C’est une thèse tout à fait possible et vraisemblable

    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 février 2017 10:02

      @Gilbert Spagnolo dit P@py



      Nous sommes le:13/02 10 h 00,... alors je place ma réponse ici afin que cette dernière soit visible plus rapidement !


      Grâce à l’article de notre ami Desmaretz Gérard qui hier a publié un excellent article sur l’utilisation du BDT, ( que je remercie ), j’ai pu enfin voir la région fessier où l’on peut appliquer la « technique pression » avec un BDT. Dans son article Gérard Desmaretz écrit notamment : Dans notre cas, le policier a-t-il voulu procéder à une compression dans la région fessière qui prolonge la colonne vertébrale d’où sortent les racines dernières paires des nerfs moteurs correspondant au membres inférieurs, ou agir sur le point de jonction du petit fessier avec les muscles du derrière de la cuisse où l’ischion n’est pas protégé par une masse musculaire ? Dans son article, il a placé ce Dessin , et vous pouvez remarquer au centre un point qui pour moi matérialise la région du coccyx. Reste à savoir, si c’est à cet endroit que le policier à  « utilisé » pour exercer son point de pression avec son BDT. Plus loin dans une de mes réponses, je développe une théorie de glissement lié a une éventuel bousculade,je rajouterai ou un geste brusque de l’immobilisé.

      P@py



    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 février 2017 10:14

      @JL


      Ah ! J’oubliais, raison de plus pour proscrire « cette région » à tous points de pression ( je le signale également dans mes autres réponses ).



    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 février 2017 14:36

      @Alren

      C’est fou comme certains ( tu en fais partie ) se complaise dans la mauvaise foi, car dans mon article, j’ai moult fois indiqué que le pantalon de survet avait glissé tout seul plusieurs à plusieurs reprises fois ( vidéos à l’appuies, et également articles de presses ou émissions tv et radio. )

      Alors écrire maintenant ceci : « Selon votre hypothèse, il a fallu que le bout rond de la matraque transperce le tissus du pantalon et le caleçon pour s’enfoncer de 10 cm dans le rectum. » fait que ta réponse démontre vraiment ce qu’est une mauvaise foi caractérisée !


      @+ P@py


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 février 2017 14:52

      @Alren

      Je suis en retraite de puis fin 1988, et j’ai gardé peu d’attache dans la police,, ceux que j’ai l’un est en vacance en Asie, 3 autres que je n’ai pu contacter suite à leur boulot, .. et le temps pressé pour rédiger mon article, ( je l’ai écrit dans l’après-midi du vendredi, le samedi matin il était en ligne ( je remercie la modération)

      Dans mes autres réponses, je demande que ces points de presion dans la région fessier soient interdits,point barre.

      Pour ce qui concerne les façons d’interpellations des policiers, je souhaite que ces derniers soient très rapidement dotés de caméra type gopro , de cette façon les choses auront au moins le mérite d’être claires !


      @+ P@py


    • Cazeaux Cazeaux 13 février 2017 16:36

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Pour avoir pas mal élagué d’arbres avec une simple scie, je connais le phénomène que vous décrivez. Je sais aussi, comme tout le monde, la difficulté de s’introduire un tout fin thermomètre, surtout si l’on force... Et je possède l’expérience plus rare d’avoir chuté, les pieds à plus de deux mètres de hauteur, pile l’entre fesses sur une pointe rocheuse. Le choc a été d’une violence telle que j’ai cru sur le moment que j’étais paralysé. Au final je m’en suis tiré sans fracture ni séquelles, mais j’ai perdu la sensibilité dans la zone pelvienne durant environ deux semaines et les douleurs ont duré plus d’un mois. Tout ceci pour dire qu’en dépit de la force de choc qu’un coup de boxeur poids lourd n’aurait pas pu atteindre, l’anus en tant que tel n’a pas été lésé. Il y a, la nature est bien faite, en cette zone, une protection à la fois anatomique et réflexe-musculaire considérable. Pour réussir une introduction anale (surtout ayant produit une lésion semble-t-il profonde) forcée, il faudrait immobiliser la victime par chaque jambe et par le tronc (ce qui veut dire trois personnes au moins), la frapper à la tête pour l’étourdir, puis écarter les contours de l’anus par contact direct sur la peau, ce qui veut dire un 4e homme. Or les policiers étaient trois sur le lieu des faits. On peut en déduire que :

      1. si la lésion est attestée, cela n’a pas pu se produire par un simple glissement brusque de la matraque ; il a fallu une volonté et des efforts particuliers ; 
      2. que très probablement l’acte d’introduction n’a pas été commis sur place.

      Pourquoi le jeune Théo aurait menti ? Une déclaration si précise n’a pu se faire que bien après les faits. Il est courant qu’un fort traumatisme vienne troubler la mémoire voire l’occulter partiellement.
      Dans le cas de mon propre accident, il a fallu un retour sur les lieux recoupé au témoignage d’un ami pour que je comprenne ce qui s’était produit.

      Voici ce que peut conclure un habitué des traumatismes violents et des analyses d’actes criminels.

      Ce qui est regrettable dans cette affaire est l’absence de témoignage des policiers incriminés et ceux de la patrouille et du commissariat. 


    • Cazeaux Cazeaux 13 février 2017 16:52

      @Cazeaux
      En revoyant la photo en haut d’article, je réalise que les policiers étaient quatre ! Ma 2eme déduction s’écroule donc, que l’on veuille bien m’excuser. Il demeure que même à quatre sur les lieux des faits, ils leur a (ou auraient fallu) du temps pour réussir le coup. Mon intuition me fait conserver l’idée que l’acte d’introduction s’est produit après l’immobilisation, soit dans le véhicule, soit au commissariat.


    • Alren Alren 13 février 2017 17:01

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Je réponds malgré le tutoiement (nous n’avons pas gardé les cochons ensemble), car cette mauvaise foi est vraiment exceptionnelle !!!

      Les pantalons de survêtement sont retenus pas un élastique qui serre à la ceinture.
      Et on n’a jamais vu un de ces pantalons « glisser tout seul », comme un grand, chez les gens qui en portent dans la rue. Ça se saurait sinon et les fabricants auraient du mal en vendre !!!

      Si l’anus a été dégagé pour l’intromission de la matraque, c’est qu’un policier a baissé et le pantalon et le caleçon.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 février 2017 17:41

      @Alren


      Horrifier par le tutoiement,... mais droit dans ses bottes pour continuer dans la mauvaise foi pour affirmer ! « Et on n’a jamais vu un de ces pantalons « glisser tout seul »


      L’élastique usagé d’un bénouze ne te parle pas ?


      Pourtant dans les réponse ( comme les miennes que j’ai apporté ) évoquent une vidéo ou l’on voit Théo qui se déplace en marchant et qu’il remonte plusieurs son bénard qui glisse tout seul !

      Parait que ces une mode chez certains jeunes de citées dites sensibles.,Pour origine ce style viendrait du milieu carcéral US, où les détenus portent des uniformes souvent trop grands pour eux et n’ont pas le droit aux ceintures, par mesure de sécurité, et serait un signe de reconnaissance une foi sortie !( c’est aussi expliqué dans une réponse d’un intervenant.).


      @+ P@py 


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 février 2017 17:49

      @Cazeaux


      Heureusement que la pointe du rocher était bien plus grosse que la pointe en acier d’un BDT !!!


      Ceci dit,..à part ta très douloureuse expérience, ..attendons la suite de l’enquête !


      @+ P@py 


    • Cazeaux Cazeaux 13 février 2017 23:31

      @Gilbert Spagnolo dit P@py


      Je ne connais pas l’épaisseur d’un « BDT ». L’expérience que je rapporte me permet de témoigner sur la capacité de résistance du corps notamment pour protéger des zones importantes. Essayez donc de vous planter un objet solide de la taille d’un thermomètre, là où je pense. Vous vous ferez mal est c’est tout. Les fessiers sont les muscles les plus puissants du corps. Un homme jeune et vigoureux doit pouvoir exercer une contraction telle qu’il faudrait une pression considérable durant un long, long moment pour qu’il finisse par relâcher. 

      La violence policière existe depuis que la police existe. Mais elle se heurte parfois à des gens qu’il faut abrutir par du gaz pour réussir ne serait-ce qu’à les menotter. Le gaillard en question s’est défendu comme un diable. Je ne le vois pas se laisser enfoncer un truc, comme ça, par simple contrecoup d’une perte d’adhérence. C’est pourquoi l’hypothèse d’un acte délibéré me semble hélas la plus probable. 

      L’enquête à l’heure qu’il est doit être bouclée car la médecine légale est capable de déduire comment le pli anal a pu être déchiré dans les moindres détails.

      PS : si l’on dit attendons la fin de l’enquête, pourquoi cet article ?

    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 février 2017 12:12

      @Cazeaux


      « PS : si l’on dit attendons la fin de l’enquête, pourquoi cet article ? »


      Tu as fais Sciences-po, ,... ben il me semble qu’il est assez explicite !

      .. et avec le sens de ta question,... je suis tenté de dire, pour « chaque affaire », n’en parlons pas, et attendons la fin de l’enquête, ce qui fait que sur certaines il va nous falloir attendre plusieurs années parfois.


      P.S.

      Je lis ton profil : «  restant attentif toutefois aux agitations du monde qui m’entoure. Il me plaît d’analyser, de décrypter et mes pronostics sont souvent justes... »

      Ben justement ton pronostic stp avec ces événement, nous allons en direction d’un long fleuve tranquille » , ou bien celle « plus dure sera la chute » !


      @+ P@py


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 25 février 2017 20:18

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      La famille de Théo visée par une enquête financière :source.et .

      @+ P@py


    • Massada Massada 11 février 2017 09:18

      J’ai comme l’impression que le port du pantalon ultra taille basse en dessous des fesses ne sera plus à la mode dans les banlieues. smiley



      • Louve Louve 11 février 2017 13:29

        @Massada

        L’opération Ronces, c’est pour bientôt. 

        Enfin ! 

      • HELIOS HELIOS 11 février 2017 14:42

        @Massada

        Les banlieues, le pantalon taille basse, comme les ronces, tout le monde s’en fout !

        Mais, ce genre d’evènement, avec le soutien d’une gauche déconnectée sert profondément (euh, profondement c’est peut etre pas le bon mot)... disons dessert fortement le taux d’approbation de Marine Le Pen.
        Comme tout est bon, depuis les documentaires sur la shoa et les méfait de la WW2 sur les chaines de télévision, la désinformation et la manipulation des esprit continue.

        Je ne sais pas qui est Théo -réellement-, je ne sais pas qui sont ces policiers, mais ce que je sais, c’est que lorsqu’un policier vous demande vos papiers ou vous enjoint de « dégager », j’obtempere sans retard ni discussion.


        Le respect pour la police ne se discute pas et une fois que ce respect sera bien evident, peut etre que les pourris de la police disparaitrons.

        Rien a voir avec cette affaire, mais pour le respect de nos institutions et pour notre propre dignité, plus ça va, plus j’ai envie de voter pour elle : Marine, vite !

      • Alren Alren 11 février 2017 18:45

        @Massada

        Vous n’avez donc pas de limites dans la bassesse ?

        Réalisez-vous la haine que vous portez à des citoyens français ?

        J’espère que vous ne faites pas partie de notre patrie ...


      • Alren Alren 11 février 2017 18:52

        @HELIOS

        Tous les policiers ne sont pas pourris et racistes comme ces quatre-là, heureusement.
        Mais avec Le Pen au pouvoir ce sont ceux-là qui se croiraient tout permis déclenchant bien naturellement des émeutes à chacun de leurs abus.

        Nous sommes en République avec la devise LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ.
        La police est là pour nous protéger pas nous agresser ou nous intimider quand nous exerçons nos droits de citoyens d’aller et venir.

        Votre police est celle d’un dictature. Heureusement, l’immense majorité de nos policiers ne sont pas prêts à assumer ce rôle de déclencheur de guerre civile.
         


      • Massada Massada 11 février 2017 19:44

        @Alren
         

        - c’est de l’humour
        - je ne fais pas partie de votre patrie
        - j’aime bien les français
        - la mode du sagging (PANTALON BAISSÉ) vient des USA. Dans les prisons US les détenus n’ont pas droit à la ceinture et les pantalons sont souvent à des tailles uniques. Resultat, ils sont souvent trop grands, trop larges et ont tendance à tomber.
        A la sortie de prison, les anciens prisonniers utilisaient le pantalon baissé comme signe de reconnaissance.


      • Oceane 11 février 2017 21:21

        @Alren

        Le plus beau c’est qu’il a épousé une Africaine, que ses enfants - s’il en a - sang-mêlé sont de potentiels Théodore.


      • Massada Massada 12 février 2017 08:38

        @Oceane
         

        ben oui et alors quoi ?
        En quoi cela vous étonne ? 
        J’ai beaucoup voyagé en Afrique, j’aime l’Afrique et personnellement je trouve les femmes africaines les plus belle femmes du monde. 
        J’ai épousé une africaine chrétienne, mes enfants sont métis et donc non juifs.
        Je n’ai pas de pensés racistes, que Théo soit noir, blanc, jaune n’a aucune importance pour moi.
        Les problèmes ne se résument pas tous à une histoire de racisme.
         
        J’ai servis sous le commandement d’un Druze, j’ai manifesté contre le racisme envers les Falashas.
        Faut arrêter de penser que tous les israéliens sont racistes.




      • Oceane 12 février 2017 16:18

        @Massada

        L’un n’empêche pas l’autre.

        Rien à faire de vos catégories chrétien/juif/musulman.

        Colonisation = chosification. Et le colonialisme part d’une présumée « supériorité » de l’un sur l’autre. Les Boers eux aussi aimaient l’Afrique.


      • Massada Massada 12 février 2017 17:49

        @Oceane
         

        Israël n’est pas une puissance occupante et ne s’est emparé d’aucune terre d’un autre Etat. 
        La vérité est que Vous etes raciste, malhonnête et menteuse.
         
        Vos attaques répétées sur la soi disante colonisation d’Israël ne sont pas seulement malhonnêtes, elles portent la menace implicite et explicite de la purification ethnique.
         
        De plus vous etes complètement obsédé, meme psychotique. On parle de Théo, de problèmes en France et vous la ramenez avec la sois-disante colonisation israélienne. 
        C’est du bourrage de crane, vous n’avez meme plus de réflexion personnelle vous répétez vos slogans tel un mantra.
         
        En fait vous n’avez aucun intérêt, vous etes tel un disque rayé qui rejoue toujours la meme chose.
        Inutile de me répondre, je filtre vos interventions, elles sont stupides, d’un mauvais français et frisent le crétinisme.
         
        Bonne bourre.


      • franc 13 février 2017 05:15
        @Massada

         Oui il est difficile pour les gauchistes de vous accuser d’être raciste

        L’accusation de racisme à tout va fait flop

      • Oceane 13 février 2017 06:31

        @Massada

        partir d’Europe pour s’imposer ailleurs, chez les autres, non pas en s’intégrant dans la population autochtone, n’est certainement pas du colonialisme. Et ce forcing n’entraîne pas le racisme. Mais comment pourrais-tu voir que ces Européens-là ne font rien d’autre qu’occuper, puisque tu en fais partie ? Mon propos concernait ton « humour » et non ta colonie.

        Massada, tu es un colon. Que tu ne veuilles pas que cela te soit rappelé , c’est ton affaire.


      • covadonga*722 covadonga*722 13 février 2017 06:55

        @Oceane
        partir d’afrique pour s’imposer ailleurs, chez les autres, non pas en s’intégrant dans la population autochtone, n’est certainement pas du colonialisme. Et ce forcing n’entraîne pas le racisme. Mais comment pourrais-tu voir que ces africains -là ne font rien d’autre qu’occuper, puisque tu en fais partie 


      • Alren Alren 13 février 2017 17:08

        @Massada

        la mode du sagging (PANTALON BAISSÉ) vient des USA. Dans les prisons US les détenus n’ont pas droit à la ceinture et les pantalons sont souvent à des tailles uniques.

        En l’occurrence il s’agit d’un pantalon de survêtement que portait ce jeune footballeur dont le casier judiciaire est parfaitement vierge. Il n’y en a pas « taille basse ».

        Trouver amusant l’extrême souffrance d’autrui, ça n’est pas mon humour à moi !


      • Debrief 11 février 2017 09:20

        On ne sait rien du déroulement des faits et on a juste retenu qu’un flic avait enfoncé au sang volontairement sa matraque dans l’anus de « Théo ».

        On a vraiment du mal à croire que la police se soit jetée sur un type tranquille et ait employé des moyens coercitifs pour l’immobiliser puis le « violer ». Il y a forcément eu des violences physiques et/ou verbales en préalable.

        C’est plus facile de voir une pauvre et gentille victime des cités horriblement traitée par les méchants flics nazis que de s’attacher à la pure vérité des faits qu’on attend toujours dans les médias.

        Et je souscris totalement à la dernière remarque de l’article sur les policiers brulés qui n’ont pas apparemment la même valeur victimaire que les « Théo » de banlieue.


        • Fergus Fergus 11 février 2017 10:20

          Bonjour, Debrief

          Il ne s’agit pas de défendre la victime qui est peut-être partie prenante des trafics de la cité - en l’état nul ne l’a établi -, mais de dénoncer ce qui est une regrettable bavure, même s’il y a eu provocation.

          On a en effet du mal à comprendre comment 4 policiers formés à la maîtrise physique des individus ont pu en arriver à une telle forme de barbarie à l’encontre de ce jeune. Cela dépasse d’autant plus l’entendement que les policiers des BAC disposent d’armes incapacitantes (taser ou gaz) à l’encontre des plus violents.

          D’accord en revanche avec vous et avec Gilbert Spagnolo sur l’absence de visite de Hollande au policier brûlé. En l’occurrence, l’auteur a sans doute raison : cette visite au jeune Théo visait à désamorcer les tensions dans les banlieues. Autre chose : les policiers ont un ministre de tutelle, pas les jeunes de cité !


        • sirocco sirocco 11 février 2017 14:00

          @Debrief

          Un certain nombre de suspects arrêtés dans l’affaire de la voiture de police incendiée ont été écroués. Le flic suspecté de viol avec actes de barbarie sur Théo a été, lui, laissé en liberté... Deux poids deux mesures.


        • Debrief 11 février 2017 14:29

           @Fergus
          Mais vous pouvez vraiment croire le « Théo » a été immobilisé par les 4 flics et et que l’un d’eux a cherché et réussi à lui enfiler volontairement la matraque dans l’anus ?

          Excusez-moi, je n’ai pas l’expérience de ce genre de manip, mais il me semble que pour faire ça délibérément il faut procéder au positionnement ad hoc de la victime, la déshabiller, dégager le lieu concerné et être particulièrement précis dans l’introduction de l’objet.

          Si ça c’était passé comme ça, effectivement ce serait du viol qualifié et un acte barbare. Toute l’ambiguïté et l’intox sont là. Manifestement rien ne laisse penser dans les vidéos que ça s’est passé comme ça mais il vaut mieux faire semblant d’y croire pour mettre au ban les méchants flics et pleurer sur la gentille victime. Qui reste une victime évidemment compte tenu de ses blessures. Et encore une fois, que s’est-il passé avant ?


        • Debrief 11 février 2017 14:37

          @Debrief
          D’ailleurs je ne comprends pas les flics qui sont en banlieue ou en action dans la rue et qui ne prennent pas la précaution de s’adjoindre une caméra type GoPro fut-ce sur leur budget personnel (il en existe d’excellentes à bas coût) pour enregistrer tout ce qui se passe lors de leurs interventions.


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 février 2017 14:51

          @Debrief


          Il va falloir en arriver là ,.. un peu comme nos militaires qui pour mieux se protéger achètent avec leur deniers de équipements plus performants,.. pendant ce temps là les « attachés parlementaires »,.. et autres hélas habituelles gabegies signalées par la cour des comptes


          @+ P@py


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 février 2017 20:19

          @sirocco



          ..écroués ,... après X mois d’enquête, pour le flic attendons les conclusions de la justice !


          @+ P@py


        • Oceane 11 février 2017 21:35

          @Debrief

          Lorsque tu parles de « flics nazis », lorsque tu pense qu’un noir ne peut qu’être violent, souviens-toi qu’avant d’être introduit et pratiqué en Europe par le moustachu devenu célèbre et honni, des « Théo » furent son terrain d’expérimentations.

          Et puisque l’histoire ne cesse de bégayer, fais gaffe à ce que ton propre enfant ne se retrouve pas avec l’anus perforé.


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 février 2017 23:56

          Oceane

          ne prenez pas votre appréciation pour le jugement ultime :
          ce n’est pas l’histoire qui bégaye, c’est vous qui regardez le présent avec un rétroviseur.

           smiley smiley


        • Oceane 12 février 2017 16:35

          @Olivier Perriet

          Qui oublie de regarder l’histoire se prépare à la revivre.

          Sinon, je ne vois pas pourquoi, par exemple, Gunter Wallraff, Allemand, s’est senti obligé, lui aussi - après John Howard Griffin en 1959 - après plus de 50 ans de se mettre « Dans la peau d’un Noir » .

          YouTube : Gunter Wallraff, « dans la peau d’un Noir »


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 février 2017 21:15

          @Oceane

          vous choisissez de comparer un fait divers mineur avec « les zheures les plus sombres de notre histoire » ; j’appelle ça bégayer.

          Sinon, j’estime que nous n’avons pas leçons à recevoir des Allemands, qui ont mis 50 ans avant de considérer que « leurs Turcs » pouvaient faire des Allemands, et qui n’ont rien compris avec les « migrants » en 2015


        • Oceane 13 février 2017 06:49

          @Oceane

          « Fait divers mineur » pour toi, mais pas pour les autres. Je ne sais si ce jeune homme trouve ce « fait divers » « mineur ». Cela dépend toujours de celui qui s’exprime et de celui qui expérimente personnellement le « fait divers » en question. .

          Laisse donc les Allemands tranquilles et regarde du côté des Français qui se plaignent des effets des causes dont ils sont les instigateurs.


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 février 2017 09:14

          @Oceane

          C’est sûr qu’à l’aune de l’individu qui est à l’hôpital, ce n’est pas un problème mineur.

          Par contre, à l’échelle d’une nation, c’est incontestablement un fait divers peu important. Je ne sais pas si vous lisez la presse quotidienne régionale et les compte-rendus de procès de Cour d’Assises ; si c’est le cas, vous verrez qu’il s’en commet de bien pires tous les jours.

          Ce n’est pas moi qui ai ramené les Allemands et leurs réflexions moralistes à 2 balles dans l’affaire, c’est vous. Donc vous faites mousser un fait divers mineur pour les besoins de votre propagande politicienne ; c’est pas glorieux.


        • Massada Massada 11 février 2017 09:26

          « Un bâton télescopique, ou matraque télescopique, est une arme non-létale »


          C’est une arme létale au plus haut point suivant l’endroit où le coup a été porté. 
           
          En excellente introduction à son usage par l’instructeur Kelly McCann, aka Jim Grover (une référence en CQC)


          • Etbendidon 11 février 2017 10:15

            @Massada
            Bonjour massada et merci pour les infos, ça fait plaisir de lire quelqu’un qui sait de quoi il parle
             smiley
            Pas mal la matraque télescopique j’en ai placé une dans ma braguette parcequ’avec toutes les femen déchainées qui trainent il faut se méfier
             smiley


          • cathy cathy 11 février 2017 09:29

            Il n’y a pas eu de pénétration. De plus sur la vidéo on voit Théo marcher et descendre des escaliers avec la police. On le voit claudiquer parce qu’il lui manque une chaussure, mais on ne le voit pas marcher comme un cowboy. 


            • Vipère Vipère 11 février 2017 10:56

              @cathy


              Etes-vous inspirée par le divin pour émettre un jugement aussi péremptoire, « pas de pénétration » ?

              Auriez-vous le don de double vue, notamment celui de voir à travers le textile et de poser un diagnostic médical sans appel à distance ? 

              à moins que vous ne soyez experte en exploration des profondeurs humaines, une nouvelle Jeanne d’Arc, auquel Dieu aurait révélé des vérités inconnues du commun des mortels ?

              Vos dons de divinations, d’inspiration divine, pourraient être très utiles au monde médical, et à l’humanité toute entière !

              Avez-vous pensé à une reconversion professionnelle vous permettant d’oeuvre dans le camp du bien, en accord avec vos préceptes catholiques ? smiley

            • foufouille foufouille 11 février 2017 11:13

              @Vipère
              franchement si le colon est touché, tu es plié en deux et tu ne peut marcher.


            • foufouille foufouille 11 février 2017 12:01

              @Humphrey Binchié
              sans vouloir te vexer, j’ai connu ce type de blessure mais a l’autre bout du colon.
              c’est un endroit où circule les selles, donc la merde se retrouverait dans ton ventre avec une bonne posibilité surtout si tu bouges.
              pour essayer, c’est facile : tu t’enfonces un couteau dans le cul.


            • foufouille foufouille 11 février 2017 12:54

              @Humphrey Binchié
              à l’occasion, tu peut aussi acheter du boyau naturel, donc des intestins, qui est utilisé pour faire du saucisson. pour qu’il craque il faut trois fois la taille d’origine.
              pour la douleur, je peut t’assurer que avec moins, genre colique liquide et abondante, tu es plié en deux.


            • Louve Louve 11 février 2017 13:31

              @cathy


              Exact. Il marchait et il s’est assis ensuite. Je doute qu’avec une déchirure anale nous pourrions nous assoir. 



            • sirocco sirocco 11 février 2017 14:07

              @Louve

              Le rapport médical est donc un faux pour vous qui vous présentez comme un sacré fin limier.
              Notez que je m’abstiens de vous insulter, malgré l’envie qui me démange.


            • Louve Louve 11 février 2017 14:26

              @sirocco


              « Notez que je m’abstiens de vous insulter, malgré l’envie qui me démange. »

              Je vous en prie, vous pouvez y aller. Cela montre le niveau de violence et le degré de tolérance de tout ce beau petit monde de gauche . Quand on a que l’insulte c’est qu’on a pas d’arguments, de toutes façons. C’est pourquoi cela ne me dérange pas. 

              Je viens de lire sur des forums medicaux qu’il est impossible de marcher, de s’assoir et de se coucher sur le dos avec une déchirure anale. 

              Je m’en tiens donc a ces écrits encyclopédiques médicaux. Je ne remets pas en doute qu’il soit blessé, je remets en doute sa version. C’est pas mon genre de me fier aux dires des racailles. Aussi Montaigne soient-elles smiley


            • sirocco sirocco 11 février 2017 14:55

              @Louve

              J’insiste : le rapport médical rédigé après l’examen de Théo n’a donc aucune valeur pour vous, comparé à vos « forums médicaux » ?

              D’ailleurs donnez-nous donc les coordonnées de ces fameux « forums médicaux » que vous consultez et qui abordent le problème de la déchirure anale, afin que chacun puisse vérifier, faute de quoi on en déduira que vous n’êtes qu’une punaise.


            • Louve Louve 11 février 2017 15:02

              @sirocco

              « faute de quoi on en déduira que vous n’êtes qu’une punaise. »

              Ah ! Vous voyez, vous m’insulter, vous n’avez pas pu vous retenir. Les forums universitaires et médicaux existent. Qui cherche trouve. 

              Le dictionnaire médical aussi (un livre, ancien objet en 3 dimensions). Il est impossible de s’assoir ou marcher avec une déchirure anale. Sauf si elle est mineure. 


            • kalachnikov lermontov 11 février 2017 15:09

              @ Louve

              Ok, il n’a pas de déchirure anale. Donc, si l’on suit bien le fil de ton cerveau, nous sommes face à une vaste conspiration unissant le dénommé Théo, Hollande, Mélenchon, Estrosi, l’hôpital d’Aulnay et son personnel, les médias, etc, etc ? Et même les présumé tortionnaires puisqu’ils ne nient pas du tout cette déchirure anale mais se dédouanent très simplement au sujet de comment elle a pu se produire.

              A part ça, tu penses quoi du lien que j’ai mis quelque part dans un commentaire sur ce fil ? (il y a un mois, un policier municipal était jugé pour avoir sodomisé avec une matraque une personne interpellée) 


            • pemile pemile 11 février 2017 15:15

              @Louve

              En être à nier des faits avérés, révèle tout à fait votre incapacité d’analyse et d’argumentation smiley


            • Louve Louve 11 février 2017 15:30

              @lermontov


              Je constate sur la video que cet individu forcené marche et s’assoit normalement. Qu’il soit blessé je ne le remets pas en cause, c’est normal puisqu’il a donné un coup de poing aux policiers ! Et comme je le disais hier, plutôt que de crier avec au scandale avec la meute des journalistes de BFM WC, j’attends le verdict du juge. Pour le moment l’IGPN me donne raison. 

              Wait and see. J’ai déjà écrit tout ça hier. Ma position ne changera pas. On est des millions a être avec la Police et non avec les racailles. C’est la position du FN, c’est aussi la mienne. 

            • kalachnikov lermontov 11 février 2017 15:47

              @ Louve

              Quelle mauvaise foi de ta part. Tu fais trop confiance dans ce rapport de l’igpn.

              http://www.bfmtv.com/police-justice/affaire-theo-le-parquet-indique-que-le-rapport-de-l-igpn-ne-constitue-pas-un-element-nouveau-1099994.html

              En plus de l’honnêteté intelectuelle, mesure et prudence n’ont pas l’air d’être ton fort.


            • Louve Louve 11 février 2017 15:52

              @lermontov


              L’IGPN n’a pas l’habitude de faire de cadeaux. 


            • kalachnikov lermontov 11 février 2017 16:59

              Nota bene : du fait que j’ai fait supprimer un post de moi inadéquat : le lien ci avant parce que les policiers ayant interpellé le dénommé Théo font partie des BST.


            • pemile pemile 11 février 2017 18:01

              @Louve « On est des millions a être avec la Police et non avec les racailles. C’est la position du FN, c’est aussi la mienne. »

              M’enfin, c’est la position de quasiment toute la population et tous les partis politiques !

              Etre avec la police n’est pas s’empêcher toute critique, au contraire !


            • Louve Louve 11 février 2017 18:09

              @pemile

              Ce n’est pas la position que je lis ici. Sans attendre les résultats de l’enquête vous avez tous, sans exception, été du côté de la racaille. Les écrits restent. Lisez donc le lynchage presque unanime du corps professoral policier sur ce média depuis une semaine. 


              Tous ou presque. Vous êtes la honte de la France en défendant ainsi toute cette graine de Djihadistes potentiels. 

            • rocla+ rocla+ 11 février 2017 18:10

              @Louve


              Bonjour , 


              Le couillon en question doit être drôlement frustré de ne pas être content . 

              Il y a des cons come lui traînant leur misère jusque’ à la tombe sans jamais 
              penser qu’ ils ont entre leurs mains les clés pour réussir leur vie . 

              Alors ils vont sur des forums annoncer qu’ ils sont pas contents . 

              Des tocards de première . 

              Moi je sui très content , et tous ces diminués du cerveau , à la fin ça fait 
              plaisir à voir . 

              Bien à vous .

            • pemile pemile 11 février 2017 18:19

              @Louve « Sans attendre les résultats de l’enquête vous avez tous, sans exception, été du côté de la racaille. »

              Non, en attendant les résultats de l’enquête, les résultats médicaux étaient disponibles et démontraient les blessures de ce jeune, blessures que vous avez, vous, osé nier !

              « Vous êtes la honte de la France en défendant ainsi toute cette graine de Djihadistes potentiels. »

              Vous êtes en pleine confusion et faites des amalgames débiles.


            • Louve Louve 11 février 2017 18:46

              @rocla+

              Oh ! Merci... Un commentaire poli et courtois ! J’ai pas l’habitude de lire autant d’humanité sur ce forum. En 3 jours je me suis constituée un fan club de groupies malfaisantes qui me collent au cul pour me cracher dessus toute la journée. smiley 


              Tout ça parce que je suis contre les racailles. J’en déduis donc que nous sommes dans un nid de racailles. Quant au moustique pas content, il ira sans doute manifester pour le gentil Théo béatifié par nos médias. 

            • pemile pemile 11 février 2017 18:58

              @Louve « Tout ça parce que je suis contre les racailles »

              Non, parce que vous tentez de nier que tout le monde est contre les racailles, et que dans votre esprit binaire, critiquer un comportement policier anormalement violent contre un jeune (qui n’était pas une racaille) équivaudrait à être pour la racaille !

              Et aussi parce que vous osez nier la rapport médical !


            • moderatus moderatus 11 février 2017 19:22

              @sirocco

              Votre place n’est pas sur ce site, je ne qualifierai pas votre attitude, pour ne pas employer votre vocabulaire, mis vous êtes complètement en infraction avec les règles de fonctionnement d’Agoravox.

              Allez polluer ailleurs comme vous le faites régulièrement, personnellement je vous demande de ne plus intervenir sur mes articles.


            • rocla+ rocla+ 11 février 2017 19:24

              @Louve


              Sur un site constitué en majorité de frustrés il ne faut pas s’ attendre à une communication apaisée . 


              Leur pict  est souvent très significatif , 

              Il y a l’ épanoui de la vie s’ avançant avec une tête de mort . 
              99 % de ses commentaires n’ ont ni queue ni tête . Ses écrits respirent la merde 
              dans laquelle il doit être entouré . 

              Bon je parle pas du jesuispacontent  je crois qui ’l a jamais du rien faire pour 
              être content , alors , fier comme un bar-tabac il étale sa déchéance ici .

              Mais les pires sont ceux qui défendront toujours la racaille qui infeste notre 
              territoire , l’ association des teneurs de murs , un coup avec la main droite , un coup 
              avec la main gauche , de fois ils changent de mur , pour aller tenir un autre mur .


              Il y a quarante ans déjà ils brûlaient  les MJC , leurs enfants envoient des 
              parpaings sur les voitures de flics  et caillassent camions de pompiers en toute 
              impunité . 





            • Louve Louve 11 février 2017 20:30

              @rocla+


              Bonjour, 


              Tout à fait d’accord avec vous et les actes d’incivilités sont bien plus nombreux d’un côté que de l’autre sans que personne ne s’en émeuve. Si on devait faire la compta, on constaterait qu’il y’a tous les jours de actes de guerre civilie en France qui sont tus dans les médias et qui sont issus d’une fange musulmane prête à en découdre avec nous. 


              Je voudrais vous demander, c’est quoi les MJC ? 

            • rocla+ rocla+ 11 février 2017 20:37

              @Louve


              Les MJC  sont les Maisons des Jeunes et de la Culture  :

              En France, la FFMJC (Fédération Française des Maisons des Jeunes et de la Culture) a été créée en 1948 à l’initiative d’André Philip suite à la « République des jeunes », mouvement issu de la Résistance de 1944. La « République des jeunes » s’appuyait elle-même sur les premières structures créées par le gouvernement de Vichy pendant la guerre, qui avait lui-même repris les idées de Léo Lagrange durant le Front populaire.

              « Nous voudrions qu’après quelques années une maison d’école au moins dans chaque ville ou village soit devenue une maison de la culture, une maison de la jeune France, un foyer de la nation, de quelque nom qu’on désire la nommer, où les hommes ne cesseront plus d’aller, sûrs d’y trouver un cinéma, des spectacles, une bibliothèque, des journaux, des revues, des livres, de la joie et de la lumière. »

              — Direction des mouvements de jeunesse et d’éducation populaire – circulaire du 13 novembre 1944

              Les MJC ont pour objectif la responsabilisation et l’autonomie des citoyens. Elles ont la capacité à réunir et à mettre en mouvement des citoyens et à développer des initiatives nouvelles et innovantes. Elles veulent lier jeunesse et culture dans une perspective d’éducation populaire.

              Ces structures, associatives, souvent liées par des Conventions pluriannuelles d’objectifs et de Moyens aux collectivités territoriales, existent essentiellement en France Métropolitaine, dans les DOM et certains pays francophones. Elles sont, en France, rattachées au Ministère de la Jeunesse et des Sports.


            • pemile pemile 11 février 2017 20:39

              @Louve « c’est quoi les MJC ? »

              Un truc do bobo-gauchiasse, rattachées au Ministère de la jeunesse, pour amuser la racaille ?


            • Xenozoid 11 février 2017 20:40

              @Louve


              Je voudrais vous demander, c’est quoi les MJC ? 

              des gens qui font du bruit

            • Xenozoid 11 février 2017 20:48

              @Shawford

              oui ils font du bruit

            • Oceane 11 février 2017 21:45

              @Louve

              Il faut donc virer le médecin qui a constaté les 10cm de déchirure.


            • Louve Louve 11 février 2017 21:46

              @rocla+



              Merci pour toutes ces précisions. Je n’avais jamais entendu parler cette de énième officine socialiste en France qui s’occupe de « L’éducation populaire » . Je suis née en 1980 et j’en ai vu d’autres dans le même genre. Il y’a toujours un socialiste derrière ces organisations. Aujourd’hui c’est pareil. 

              « Elles veulent lier jeunesse et culture dans une perspective d’éducation populaire. » 

              Effectivement, c’est assez typique du système communiste cette omniscience et cette invasion dans la vie privée. Les enfants appartiennent a l’état dans toutes les structures socialo-communistes. Ils n’appartienne plus a la sphère privée. 

              C’est ainsi que les choses se passent dans les sociétés ou les familles ont démissionné. Bref, il est grand temps de mettre un grand coup de pied dans tout ça ! 

            • Durand Durand 11 février 2017 21:48

               
               Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.




            • Oceane 11 février 2017 21:58

              @pemile

              Il ne s’agit aucunement d’une incapacité d’analyse, mais plutôt d’un racisme indécrottable, doublé d’une négrophobie rance. Le Nègre ne peut être qu’une « bête sauvage », un être « violent », d’une « violence » innée. Quand je pense à Abu Grahib, je me marre. Tiens, il y avait aussi une femme.


            • Cyrus (TRoll de DRame) cyrus 11 février 2017 22:29

              @Louve
              c’ est effectivement exact , on ne peut pas s’ asseoir soi même , le seuil de douleur est tel que l’ instinct de « conservation » empêche de s’ asseoir ... il faudrait être assis de force par quelqun ce qui causerais probablement un malaise vagal .


              bonne soirée 

            • Durand Durand 11 février 2017 22:31

              «  On assiste, en conséquence, à la recrudescence d’organisations de jeunesse puisqu’à celles du scoutisme et de l’Association catholique de la jeunesse française s’en greffent de nouvelles : les Chantiers de la jeunesse, les Compagnons de France, les Équipes nationales, les maisons de jeunes, Jeune France ou encore les Camarades de la route. Cette multiplication du nombre d’organismes associée à la création d’un secrétariat général à la Jeunesse chargé de coordonner et de contrôler l’action de tous ces différents mouvements montrent la volonté vichyste d’encadrer et d’endoctriner la jeunesse française. »





            • Durand Durand 11 février 2017 22:36

              @Shawford


               Toi-même !




            • Louve Louve 11 février 2017 23:10

              @cyrus


              Cyrus, j’ai un vieux dictionnaire médical relié en cuir avec des dorures sur la tranche. Offert par mon oncle, une édition de 1954, Il prenait la poussière sur mes étagères depuis 2ans, comme quoi je ne l’ouvre pas beaucoup celui-là. Au chapitre déchirure anale ils parlent effectivement de malaise vagal. C’est un évanouissement dû à un ralentissement cardiaque. C’est écrit devant mes yeux. Si je ne m’abuse, Théo s’est assis dans la voiture et il n’était pas évanoui. 

              Je n’en démords pas que cette blessure n’est pas aussi majeure qu’on le dit. Ce serait scandaleux en soi s’il n’avait rien fait, mais ce contrôle à dégénéré parce qu’il a filé une châtaigne aux policiers. 

              Dans quel monde on voit des choses pareilles ? 

            • Cyrus (TRoll de DRame) cyrus 11 février 2017 23:37

              @Louve


              je ne suis pas médecin , l’ un entre eux a engager sa carrière en signant une ITT de 60 jours ...
              ensuite des médecin légiste vont se prononcer , et d’ autre spécialiste vont certainement utiliser des cadavre en enfonçant a ma manière d’ un viol , ou si la blessure résulte de la pointe de la matraque qui aurais accrocher l’ anus et tirer de coté ... désolé pour les détails ... 

              On peut peut être avoir une penser ému pour le juge qui va devoir regarder des dizaine de photo sous tout les angles pour déterminer quel version est la bonne .

            • Louve Louve 11 février 2017 23:46

              @cyrus


              L’accusation de viol n’est déjà plus retenue car il n’y avait pas d’intention. La pénétration d’un objet oui, mais dans le feu de l’action les gestes du policier n’étaient évidemment pas contrôlés. Le juge devra surtout établir s’il y a eu légitime défense de la part des FDO ou pas. 

            • Cyrus (TRoll de DRame) cyrus 12 février 2017 00:11

              @Louve
              c’ est effectivement l’ état actuel de la jurisprudence , elle semble quasiment impossible a faire tomber ou alors il faudrait qu’ il ne subsiste aucune ombre de doute .



            • Durand Durand 12 février 2017 00:26

              @Shawford


              La hyène ça fouette ... la louve ça Moët





            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 12 février 2017 11:51

              @cyrus


              Désolé de faire dans le macabre, pour l’expérience , … faudra tenir compte de la rigidité cadavérique ,... et là excusez moi, l’adhérence n’est pas la même, avec avantage au départ, puis obstacle après,.. je ne m’étends pas plus !

              @+ P@py.


            • Cyrus (TRoll de DRame) cyrus 12 février 2017 12:09

              @Gilbert Spagnolo dit P@py

              Comme en cuisine il vaut mieux travailler avec des produit frais ...d’ un autre cote le client ne risque plus rien de lethal ;) ... 

              Si le corps as dépasser 4h ,effectivement l’ expérience est invalide et faussée et par consequend inutile .

              En lisant a droite a gauche , il semble exister une gelée dite « balistique » , ainsi que des simulation informatique 



            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 12 février 2017 13:46

              @cyrus

              Sur qu’avec ce drame, que nous allons voir un défilé d’experts en tout genres ( experts en cinétique, en pénétration, en résistance, et j’en passe ) !

              @+ P@py.


            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 12 février 2017 15:47

              @cyrus


              Les conclusions ( du dico médical ) de la possibilité de s’asseoir avec un tel traumatisme sont à prendre au sens large du terme, tout est question de la résistance d’un individu à la douleur !Le certificat du médecin qui a examiné Théo évoque bien une déchirure et une perforation de l’anus, sur que sa douleur devait être bien plus forte qu’une pichenette sur la joue !

              Déduction : Théo est très très résistant à la douleur. SQFD !

              @+ P@py


            • Cyrus (TRoll de DRame) cyrus 12 février 2017 22:42

              @Gilbert Spagnolo dit P@py

              Le corps est parfois capable de beaucoup de chose étonnante ...
              Le mental joue aussi il ne faut rien exclure 
              et laisser du temps a l’ enquête maintenant.

              Bonne soirée et merci du soin que vous avez apporter a vos reponses

            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 février 2017 10:34

              @cyrus


              Répondre aux intervenants, ( sauf pour les réponses hors sujet ou insultantes ) est je pense que c’est la moindre des choses ( retraité ça aide ) c’est juste un savoir vivre je pense., puis j’aime bien ces échanges, car elles permettent les débats !


              @+ P@py



            • BOBW BOBW 11 février 2017 09:49

              @ papy : Article avec , à foison, des arguments de défense pour ces gardiens de l’ordre (?)qui n’ont guère pensé avant et après leur acte, ni aux conséquences pathologiques pour la victime,ni pour la paix sociale de tout un quartier déjà défavorisé au plan salaires et emplois des jeunes.
              Nous sommes tous les deux grand pères , qu’aurions nous ressenti ,si un ou plusieurs tristes individus (Quelle que soit leur origine ou ethnie et leur profession) avaient ainsi blessé et lésé si profondément dans leur chair un de nos petits fils ??... Un ancien instit, de plus de 80 ans à la retraite.


              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 février 2017 10:04

                @BOBW

                Tu sais faire le flicard dans ces zones , n’est pas un long fleuve tranquille !


                Si ces jeunes comme tous citoyens acceptaient l’autorité des force de l’ordre, nous n’aurions pas ce genre d’incident.


                Comme je le signaler dans mon article, si le jeune Théo avait tranquilos passé son chemin, la situation n’aurait sûrement pas dégénérée !


                Question respect de l’autorité, juste un regard attentif sur le comportement des enfants envers les parents en dit long sur ce sujet.


                .. A part ça, plus de 80 balais, bien de me répondre, la santé, en pleine forme !!


                @+ P@py


              • BOBW BOBW 11 février 2017 10:38

                @Gilbert Spagnolo dit P@py : smiley : Plus de quinze ans dans un quartier et un collège difficile, avec une autorité que très légèrement acceptée ,je n’ai pas souvent « navigué » sur un fleuve calme,avec à la clé, dans la cour, une agression (sans réplique )avec un tympan crevé ...


              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 février 2017 09:50

                Hier soir lorsque j’ai envoyé mon article à la modération, j’ai omis de placer ce paragraphe, , je viens de le signaler à la modération, en attendant que cette dernière puisse le rajouter en fin d’article, je le place ici.


                Le bâton de défense télescopique : son utilisation pour immobiliser un individu couché face contre le sol !


                Le BDT, peut être utilisé pour immobiliser un individu qui est couché face contre le sol. Avec une technique d’appui sur certains endroits ( fesses, cuisses ,mollets ) une forte pression avec l’embout du BAT provoque une forte douleur qui empêche l’individu de se débattre et de résister au menottage.

                Si l’enquête démontre que la pénétration est la résultante de la technique du point d’immobilisation sur les endroits que sont les fesses,alors pour éviter que se reproduise un nouveau drame,je pense qu’il faudra tout simplement interdite les points de pression sur cet endroits que sont les fesses, les deux autres endroits : cuisses et mollets pourront bien évidemment être conservés.



                @+ P@py


                • foufouille foufouille 11 février 2017 11:15

                  @Humphrey Binchié
                  ajoutes la suite ..........


                • foufouille foufouille 11 février 2017 13:00

                  @Humphrey Binchié
                  la suite est c’est pas pire que vas te faire enculé.


                • foufouille foufouille 11 février 2017 14:00

                  @Humphrey Binchié
                  c’est effectivement pas mieux mais si tu croises certains groupes de « jeunes », c’est leur langage comme nique ta mère. donc, je suppose que les policiers concernés répondent à ces personnes.
                  ils portent le même style de vêtements
                  certains sont peu poli comme ceux qui surveillent les manifs. c’est certain.
                  d’autres sont racistes comme dans le reste de la population mais en plus grand nombre, je suppose.
                   


                • franc 13 février 2017 05:42
                  @foufouille

                  Oui bamboula c’est pas pire que nique ta mère

                • rogal 11 février 2017 10:14

                  En résumé, si l’on comprend bien, le bâton de défense (sic) télescopiquibus, dans le virage a dérapé...


                  • fcpgismo fcpgismo 11 février 2017 10:15

                    Difficile de produire une meilleure explication j’en avait la conviction dès le début et c’est la raison pour laquelle j’ai trouvé l’attitude de Monsieur Mélenchon irresponsable ; car au final « Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur vous aurez la guerre. » Churchill le visionnaire des banlieues Françaises.C’est la guerre aux inégalités qui s’imposait rien a été fait.


                    • Etbendidon 11 février 2017 10:17

                      Très bon article
                      Vivement que le petit asticot (Benet Anon) soit élu
                      Il enverra des flics bobos LGBT vendre du cannabis dans les banlieues
                      La paix régnera
                       smiley



                        • sirocco sirocco 11 février 2017 14:18

                          @lermontov

                          Merci lermontov pour votre lien.

                          J’invite tous les lecteurs à ouvrir ce lien et à prendre connaissance de cet article de presse qui montre, une fois de plus, la scandaleuse impunité dont jouissent les forces de l’ordre auprès des juges français.


                        • kalachnikov lermontov 11 février 2017 15:31

                          @ sirocco

                          On notera que la défense de l’avocat est la même que celle du policier incriminé à Aulnay :

                          « Son client aurait usé de sa matraque « à l’horizontale » pour parer les coups de pieds d’Alexandre T.  »

                          Et on notera que, quoique dans le cas de Drancy la déchirure n’est que de 1cm 1/2, après expertises et contre expertises (car ça se passe comme ça au tribunal), le coup est considéré comme violent.

                          A Aulnay, nous sommes à une blessure de 10 cm avec transperçage de caleçon. On peut soupçonner l’hyperviolence.


                        • Louve Louve 11 février 2017 15:37

                          @lermontov


                          Le jugement nous expliquera pourquoi ces faits de violence ont eu lieu. Saint Theo n’est pas tout blanc dans cette affaire. Il a donné u coup de poing aux policiers. Dans n’importe quel autre pays, les policiers auraient tiré puisque légalement ils en ont le droit. 

                          Ne vous amusez surtout pas a donner un coup de poing a un policier américain, sinon c’est le cercueil.

                           Marine va rétablir le droit de défense aux policiers. C’est pas trop tôt et c’est d’ailleurs ce que demande une grande majorité de français. 

                        • kalachnikov lermontov 11 février 2017 15:57

                          N’importe qui peut essayer chez lui de déchirer une étoffe type coton d’un coup et il verra. Et sans préjuger de l’intentionnalité concernant le viol, ce qui m’apparait, c’est que ce coup est disproportionné, il n’est pas donné pour arrêter un individu mais pour lui faire mal. Un policier est justement supposé n’user que de la stricte force nécessaire pour parvenir aux fins que la loi lui assigne ; ils étaient trois sur son paletot, me semble-t’il, le policier n’était pas menacé, etc, etc.


                        • Louve Louve 11 février 2017 17:52

                          @lermontov


                          C’est sûr que le Monde, grand référentiel de gauche, est une source infaillible smiley


                        • franc 13 février 2017 05:48
                          @Louve

                          Effectivement chez les anglo-saxons ,des mouvements brusques ou menaçants contres les forces de l’ordre risquent le déclenchement de quelque tirs mortels tout à fait légaux de la part des agent de la police 

                        • rocla+ rocla+ 11 février 2017 10:54

                          Pas de chance pour Théo 


                           pour  lui  c ’était l’ Anus Day  .

                          • Tall Tall 11 février 2017 11:01

                            Donc, les flics interceptaient des dealers de drogue, et Saint-Théo a voulu faire son « boy-scout » en s’interposant contre les flics. Et du coup, les flics l’ont perçu d’emblée comme un complice des dealers, avec la suite que l’on connaît ...


                            Ouais ...sauf que Saint-Théo devait bien le savoir qu’il s’agissait de dealers, car il connaît tout le monde là-bas, il est chez lui.
                             
                            Il a donc bien joué au con, comme je le présumais, même si ça ne devait pas l’amener là où il est.


                            • Vipère Vipère 11 février 2017 11:24

                              @Tall


                              Donc, les flics interceptaient des dealers de drogue, et Saint-Théo a voulu faire son « boy-scout » en s’interposant contre les flics. Et du coup, les flics l’ont perçu d’emblée comme un complice des dealers, avec la suite que l’on connaît ...


                              Vous n’en savez rien Tall, ce ne sont que des suppositions comme tout un chacun peut en faire, en se plaçant dans le camp de la Police ou dans l’autre, celui des justiciables et citoyens ordinaires.

                              Mais vous avez mis le doigt sur le problème essentiel de ces interpellations qui se terminent parfois dramatiquement !


                              Les interpellations de police et leur motif ... afin d’éviter les dérives au faciès, il était question que les fonctionnaires remettent un récépissé à l’interpellé.


                              Il a été rapporté que des personnes pouvaient être interpellé 8 fois dans la même journée. Difficile de prouver cet abus, sans le fameux récépissé !


                              Monsieur HOLLANDE avait promis de mettre en place la délivrance de récépissé aux citoyens concernés.


                              Un policier qui vous demande de vous déplacer au commissariat doit vous signifier le motif dans la convocation, sans quoi, vous n’y allez pas, innocent ou pas, c’est la Loi, la plupart des gens ne le savent. Les contrôles d’identité et interpellations devraient elles aussi revêtir un aspect plus légales, pour éviter les garde à vue inutiles, mais néanmoins traumatisantes.


                              La France a été à maintes fois condamnée pour ces fameuses garde à vue sans motif, mais pour autant, ne corrige pas cette anomalie qui n’existe pas dans d’autres pays européens et démocratiques.


                              Je compte sur votre curiosité pour voir de plus près les promesses de M. Hollande sur les récépissés, les garde à vue sans motif, et touti quanti. 


                               smiley à plus...






                            • Tall Tall 11 février 2017 11:26

                              @fred

                               
                              Non ... défendre des dealers contre la police, ce n’est pas son job

                            • Vipère Vipère 11 février 2017 11:33



                              Quelles sont les nouveautés apportées par la loi du 27 mai 2014 ?

                              Jusqu’au 2 juin 2014, date de l’entrée en vigueur de la loi n° 2014-535 du 27 mai 2014, le code de procédure pénale (CPP) prévoyait que devaient être entendues en audition libre, hors garde à vue et au maximum pendant 4 heures, les personnes à l’encontre desquelles il n’existait aucune raison de soupçonner qu’elles aient commis une infraction, sans quoi elles devaient obligatoirement être placées en garde à vue.

                              C’est ce régime de l’audition libre qui était le plus souvent utilisé (de façon détournée) s’agissant des responsables d’infractions de conduite sans permis mais aussià la législation sur la santé et la sécurité dans les entreprises.

                              Il n’était alors pas possible dans ce cadre de procéder à des relevés signalétiques (par exemple, la prise d’empreintes digitales) sur les personnes ainsi entendues.

                              Le 2 juin 2014 est entrée en vigueur une nouvelle disposition de procédure pénale2 prévoyant qu’une personne à l’égard de laquelle il existe des raisons plausibles de soupçonner qu’elle a commis ou tenté de commettre une infraction peut être entendue néanmoins librement, sans être placée en garde à vue.

                              Il est prévu qu’avant d’être entendue librement sur la commission des faits dont elle est soupçonnée, la personne doit être informée :

                               

                              - de la qualification, de la date et du lieu présumés de l’infraction qu’elle est soupçonnée d’avoir commise ou d’avoir tenté de commettre ;
                              - du droit de quitter à tout moment les locaux où elle est entendue ;
                              - le cas échéant, du droit d’être assistée par un interprète ;
                              - du droit de faire des déclarations, de répondre aux questions qui lui sont posées ou de se taire ;
                              - de la possibilité de bénéficier, le cas échéant gratuitement, de conseils juridiques dans une structure d’accès au droit.
                              En pratique, on imagine mal la personne convoquée quitter les locaux des services de police pour aller solliciter des conseils juridiques.

                               

                              En revanche, le droit à un avocat pendant cette audition libre3 prévu par ce nouveau texte n’entrera en vigueur que le 1er janvier 2015.

                              À noter également qu’à compter du 1er janvier 2015, toute convocation en vue d’une audition libre devra mentionner, notamment, l’infraction dont la personne est soupçonnée et son droit d’être assistée d’un avocat.

                              Cette information est un progrès significatif par rapport à la situation actuelle dans laquelle, trop souvent, le justiciable ignore, jusqu’à son audition, les raisons pour lesquelles il est convoqué.

                              Connaître le motif précis de la convocation permettra notamment de s’y préparer utilement car si la présence de l’avocat pendant l’audition est certes toujours utile, notamment pour contrôler les conditions du déroulement de la mesure d’audition et le respect effectif des droits, cette nouvelle disposition permettra également un véritable travail sur le fond du dossier, en amont de l’audition.

                              La loi a ainsi renforcé les droits des personnes entendues en audition libre en raison du fait qu’elle est dorénavant susceptible de concerner des personnes soupçonnées.

                              Toutefois, la pratique révèle également des conséquences inattendues, qui sont attentatoires aux droits des personnes ainsi entendues.


                            • Tall Tall 11 février 2017 11:33

                              @Vipère

                               
                              Adressez-vous à l’auteur de l’article si vous pensez qu’il ment
                              Ces infos sont dans son article, et je trouve ça crédible.
                               
                              C’est bien trop facile de la jouer « on n’en sait rien » ...ce qui ouvre implicitement la porte à l’hypothèse ridicule de l’innocente brebis attaquée par 4 méchants loups
                               

                            • foufouille foufouille 11 février 2017 12:06

                              @Tall
                              j’en ai lu une plus vache ailleurs avec une matraque électrique mais censurée.
                              c’est pas bien de se moquer si c’est vrai son histoire.


                            • Louve Louve 11 février 2017 12:15

                              @Tall


                              Aujourd’hui je vous offre une coupe de Moët et Chandon ! Le « français » Rachid Kassim, idéologue de Daech et chef de la propagande du Djihâd, s’est prit un missile dans le cul via un drone à Mossoul .


                              Il est mort ! C’est une excellente nouvelle. 


                              CHAMPAGNE ! 



                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 février 2017 12:22

                                @Vipère



                                Ah !.. le fameux « laissez pisser » !, juste une idée guignolesque . J’explique, le dealer , ira une première foi se balader ostensiblement au nez des flics, de façon à obtenir son fameux « laisser pisser » puis tranquillos il retournera prendre son chargement, tranquille le nec, il a obtenu son blanc-seing , c’est à dire son papier magique sorte de laisser passer officiel,.. des commentaires !!!


                                @+ P@py


                              • Tall Tall 11 février 2017 12:24

                                @foufouille
                                 

                                C’est la version médias que je moque surtout

    Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON






    Les thématiques de l'article


    Palmarès