• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ces étranges silhouettes obscures...

Ces étranges silhouettes obscures...

JPEG

On voit de plus en plus ces silhouettes obscures drapées de noir, couvertes de pied en cap d'un vêtement qui cache tout le corps, ne laissant apparaître que le visage... le corps s'efface, disparaît, mais en même temps, il s'épanche car le vêtement est ample, voyant... 

Elles se ressemblent toutes sous ce voile encombrant : pas un cheveu qui dépasse, plus de bras, de jambes, mais une masse informe.

Le voile flotte autour d'elles, il s'empare de leur corps, il envahit l'espace.

 

Pourquoi faut-il cacher le corps de la femme ? Pourquoi cacher leurs cheveux ?

C'est là une conception ancienne et archaïque de la femme impure, séductrice et tentatrice.

 

De plus, ces silhouettes obscures au voile ondoyant sont inquiétantes : à peine voit-on le visage, le corps s'évanouit aussi sous le tissu abondant.

Pourquoi la femme devrait-elle être contrainte de se vêtir d'un voile, de tenues et de manches longues ?

 Pourquoi, si ce n'est au nom de principes religieux éculés ?

Pourquoi, si ce n'est au nom de diktats d'un autre âge ?

Le voile correspond à des injonctions religieuses, il est bien imposé à la femme musulmane qui n'a, souvent, pas vraiment le choix...

 

Nous devons défendre le droit pour chaque femme de s'habiller comme elle le souhaite.
Nous devons défendre cette liberté, comme la liberté d'exprimer toutes sortes d'idées, de débattre, de discuter...

 

Certains diront que nombre de ces femmes choisissent de se vêtir du voile, mais elles sont, en fait, le plus souvent enfermés dans des traditions séculaires, elles se soumettent à des usages anciens, et l'entourage familial les y contraint.

Il est inquiétant que cet usage se perpétue dans une société moderne : on a l'impression de retourner dans des temps très lointains, où la femme asservie et soumise à l'homme devait lui obéir en tout, porter des vêtements sombres qui cachent le corps, l'annihilent.

 

Pourquoi cette soumission à l'homme perdure-t-elle ?

Est-ce une volonté d'afficher ses convictions religieuses ? Peut-on y voir une forme de provocation ?

En tout cas, ces silhouettes obscures ne correspondent pas à notre conception des droits de la femme.

Et, chose étrange, on voit de plus en plus ces voiles qui cachent le corps, comme si l'emprise de la religion se faisait plus insistante.

En Iran, où le port du voile est obligatoire, des femmes, malgré les risques qu’elles encourent, se photographient têtes nues dans l'espace public. Elles luttent pour se libérer de contraintes, et manifestent une volonté de combattre le pouvoir religieux.

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/03/ces-etranges-silhouettes-obscures.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.69/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

174 réactions à cet article    


  • Sophie Sophie 8 mars 15:50

    @Rosemar

    En tous cas, elles ne pleurent pas le tissu. Il en faut des mètres pour se soumettre.


    • Paul Leleu 8 mars 20:45

      @Sophie

      de plus en plus de jeunes femmes rejettent le féminisme... il y en a de plusieurs manières... celles qui trouvent ça ringard, et qui veulent jouir sans entraves tout en étant fachottes (cohérence incertaine)... il y en a aussi qui veulent continuer à profiter des avantages de « l’ancien système », et d’obtenir des choses en échange de leur charme (je parle pas des prostituées, mais des séductrices en tous genres).

      et puis il y en a qui en ont marre d’être des objets sexuels, et qui aspirent à une vie spirituelle (tout simplement !)... En plus, la « libération de la femme de la phallocratie », s’accompagne en fait d’une nouvelle aliénation de la femme dans le cycle de production capitaliste. Elles ont gagné le droit de se faire exploiter comme les hommes... Investir le « rôle de l’épouse » (dixit Beauvoir) est une place sociale pour certaines, qui n’ont pas tellement l’envie ou la possibilité de faire mère-célibataire et de se faire exploiter comme caissière. Alors qu’elles peuvent trouver un mari sympa (car ça existe) qui va les prendre en charge...


    • karibo karibo 8 mars 23:10

      @Paul Leleu
      Vous etes payé combien pour systématiquement justifier l’ inacceptable ???
      C ’est au milieu de cette me-de que vous voulez vivre allez donc chez eux et n’ oubliez pas de les emmener avec vous , ici c ’est pinard & saucisson !
      Leur purification qu’ ils se la gardent on en VEUT PAS !!!


    • Paul Leleu 8 mars 23:45

      @karibo

      je ne vois pas où vous voyez que je « justifie l’inacceptable »... mais vous pouvez donner quelques arguments...

      maintenant, si vous définissez la france comme « saucisson et pinard », c’est clair que ça fait pas lourd... vous êtes finalement très « charlie »... une sous-civilisation...

      La France fut la 1ère civilisation du monde il y a 200 ou 300 ans... elle est restée une grande civilisation jusqu’en 1945. Mais depuis... on est juste un ramassis d’américains francophones à quatre pattes...

      dans ce contexte, où vous résumez la vie, la civilisation, la France et l’humanité à un truc aussi nul, pauvre et ringard que « saucisson et pinard », faut pas vous étonner que les zimigrés ils reviennent à leur civilisation ancestrale... ils sont en quête de quelque chose d’un peu plus élevé... excusez les...

      Maintenant, si les français de souche veulent redevenir une civilisation éblouissante, ça ne tient qu’à eux.


    • machin 9 mars 05:07

      @Paul Leleu

      Bla bla bla....

      Il y a aussi des poissons volants...


    • karibo karibo 9 mars 12:30

      @karibo
      Je ne suis pas d’ accord avec vous , vous ne voyez pas , je ne peux rien pour vous.
      Ces fanatiques qui ne rêvent que de conquérir notre Pays et ya importer leur Q -lture & charia : JE N’ EN VEUX PAS ! 
      Entre leur barbus en djellaba et ces pétasses enchiffonées, qu’ ils restent chez eux ! . / 
      Faute de se plier à nos coutumes ce qu’ ils devraient tous faire , à minima qu’ il la respecte, ce qu’ ils ne font pas !
      DEHORS avec tous les gôchô qui les souhaitent !
      Plus hypocrite que les insoumis ya pas donc que vous ne voyiez pas, comme eux , normal ...
      L’ islamisation édifiante du Pays : vous ne voyez pas non plus ?


    • oncle archibald 9 mars 13:15

      @Paul Leleu : « il y en a qui en ont marre d’être des objets sexuels, et qui aspirent à une vie spirituelle »

      Et bien sûr pour disposer librement de son corps, pouvoir dire non à un mec qui vous ennuie, pour s’instruire et apprendre, pour avoir une vie spirituelle intense, il faut et il suffit « tout simplement » de se vetir d’un de ces oripeaux ! De toute évidence une femme qui porte un tailleur ou un jean et un tee shirt est une salope qui ne pense qu’à « jour sans entraves », une grosse pute ignare !

      Faut-il être c.n pour penser cela ! Et si vous ne l’êtes pas (c.n), ce que je crois, faut-il être vicieux pour faire une propagande pourrie sous couvert de « morale » !


    • karibo karibo 9 mars 13:23

      @oncle archibald
      Tout a fait d’ accord .
      Maintenant à tous ces bouffeurs de mouton en rute je propose d’ interdire le mouton et les mettre à la volaille !
      ça calmera leur ardeur de penser avec ce qui leur sert à uriner ...


    • Paul Leleu 9 mars 19:00

      @oncle archibald @karibo

      je pense que nous avons une vision pauvre et manichéenne de la religion... nous nous complaisons à voir dans la religion uniquement la manifestation d’une indigence intellectuelle... nous avons tellement perdu le contact avec nos propres racines, que nous ne supportons plus de voir d’autres personnes avoir des racines... Ces gens expriment un besoin spirituel qui n’est pas comblé dans notre société : pouvez-vous comprendre cela ?

      je ne pense pas que les femmes qui portent un jean ou un t-shirt soient des salopes... je ne pense pas que les femmes qui portent un voile soient des sous-développées fanatiques... On en arrive à un tel point de négation du spirituel en Occident, que nous ne comprendrions même plus nos propres ancêtres !

      Je pense que la réponse à l’islamisation actuelle visible en France, ne peut pas être de nature purement matérielle... il faut aussi une réponse spirituelle.

      Maintenant, si on veut apporter une réponse purement matérielle, je pense qu’il faut commencer à faire du sport, maigrir du gras du bide, et apprendre la discpline, l’obéissance et le maniment des armes, afin de préparer la guerre civile. Mais, en tous cas, rien de pire que les demi-mesures...


    • Fergus Fergus 8 mars 15:54

      Bonjour, Rosemar

      D’accord avec vous sur ce phénomène vestimentaire. Le plus choquant, je l’ai vu en Suisse au coeur de l’été : plusieurs femmes entièrement voilées et dont on ne voyait que les yeux qui accompagnaient deux hommes... en short et t-shirt !


      • Alren Alren 8 mars 16:18

        @Fergus
        Ces femmes devaient souffrir de l’excès de chaleur en Suisse mais que dire de ces pauvresses tout en noir, couleur qui absorbe le plus les rayons caloriques, sous le soleil de l’Arabie ou de l’Iran !

        Si au moins elles étaient habillées en blanc comme les prêtres officiant en Afrique autrefois !

        Mais se soucie-t-on du confort des esclaves ?

        Et puis la vie sur Terre est passagère, pensent-elles, l’important est de gagner le paradis on obéissant au Coran et aux hommes ...


      • Paul Leleu 8 mars 20:31

        @Fergus

        les Suisses préfèrent l’argent à tout autre chose... ils sont la plaque tournante du crime anti-humain mondial avec leur banques... alors, je crois que ça les dérange pas tellement d’avoir des femmes voilées dans leurs rues, surtout si elles sont riches...

        je pense que les crimes financés par les suisses sur la planète par la complicité volontaire de leur lois, sont bien pire que ces « petits nikabs »... dans un tel pays, on n’est pas à ça près...


      • HELIOS HELIOS 8 mars 20:47

        @Alren

        moi qui suis un libidineux, j’ai parfois un fantasme en imaginant qu’elles puissent être complétement nues sous leur cloche de tissus... j’imagine être équipé de lunettes magiques permettant d’effacer le tissus (souvenez vous, il y a quelques années, les cameras video Sony avaient été accusées de voir sous les vêtements).

        Mais en fait je suis presque sûr que par dessous, elles se « drapent » dans leur itsy bitsy tiny weeny tout petit petit bikini....
        Le jour des droits de la femme, que peut-on imaginer de plus réactionnaire contre la contrainte masculine ?


      • troletbuse troletbuse 8 mars 22:38

        @Fergus
        Et vous n’avez pas vu Benalla ?


      • joelim joelim 8 mars 22:57

        @Alren
        Aussi étonnant que ça paraisse, il semble que porter un tissu noir ou blanc serait équivalent. Oui le tissu noir chauffe mais la transpiration associée au courant de convection vers l’extérieur (vers le chaud) compenserait l’inconvénient.
        Plus encore, avec un tissu blanc dessous le noir serait bien mieux que le blanc :
        déjà ce dernier seul laisse passer beaucoup de lumière (pensez aux rideaux)
        en plus le noir certes chauffe mais provoque un flux de convection au travers du tissu interne blanc (j’ai testé on sent un courant d’air très agréable)
        évidemment le mieux est le tissu occultant : blanc noir blanc ; pour rester au soleil en milieu de journée l’été, trois polos et on ne sent pas le soleil

        Remarque : blanc avec tissu intérieur noir est je crois le pire, je pense que ça accumule la chaleur contre la peau. Contre-intuitif n’est-ce pas ? Je m’étais posé la même question (pourquoi porter du noir dans le désert ? par obscurantisme ? ben non, il y a eu des expériences scientifiques qui ont répondu à la question).


      • popov 9 mars 11:23

        @joelim

        il y a eu des expériences scientifiques qui ont répondu à la question

        Est-ce que ces scientifiques se sont aussi penché sur comment ça convecte sous la burka après un pet ?


      • rosemar rosemar 9 mars 13:39

        @HELIOS

        Très drôle !


      • Algunet 10 mars 17:37

        @Alren Le noir, les couleurs foncées protègent de la chaleur les bédouins dont les habits sont sombres (la chaleur s’évacue) et le blanc protège les ours au pelage blanc (la chaleur reste dans le corps) !


      • HELIOS HELIOS 11 mars 03:53

        @rosemar

        oups, pardon !
        Mon imagination est un hommage a ces dames, que dire de mieux pour leur prouver ma sensibilité... à toutes, comme l’a fait le plus vieil artiste du monde, celui qui a sculpté la plus vieille statuette connue de la femme : 40 000 ans quand même.
        Ne soyez pas choquée, ne réagissez pas comme ceux qui vous obligent à vous cacher.


      • Arthur S Arthur S 8 mars 15:58

        Les trois versets du Coran utilisés par certains théologiens pour affirmer que le voile des femmes est une obligation correspondaient à des situations spécifiques. L’un était destiné à imposer le respect de l’intimité et du domicile du prophète de l’islam Mahomet, l’autre s’appliquait aux femmes du même Mahomet qui devaient s’habiller d’une certaine façon afin d’être reconnues et de ne pas être importunées et le troisième au fait qu’il faut couvrir la poitrine (entre les seins). Cette prescription n’est assortie d’aucune sanction ni dans le Coran ni dans les hadith.

        Les Anciens ont tenu le voilement pour une évidence parce qu’ils baignaient dans un contexte socio-culturel où les normes vestimentaires d’inspiration bédouine étaient très ancrées. Si les oulémas qui leur ont succédé n’ont jamais songé à prendre leurs distances avec les Anciens sur cette question, c’est justement parce que leur mode d’apprentissage et de pensée consiste à assimiler les normes développées par ces anciens sans les remettre en cause, alors que l’évolution des sociétés contemporaines nécessiterait une réexamen de la signification de cette norme vestimentaire.

        Le voile n’est pas un principe fondamental de l’islam, et encore moins une prescription, même si la majorité des théologiens s’accordent sur l’obligation de bienséance dans les vêtements et de pudibonderie dans les attitudes (aussi bien pour les hommes que pour les femmes d’ailleurs).

        Selon certains commentateurs, le terme « voile » renverrait plutôt à une barrière symbolique, à une frontière séparant les Hommes de Dieu, ou à une frontière séparant les croyants des non-croyants. La question n’a rarement jamais eu l’importance qu’elle revêt aujourd’hui et le thème du voile n’a été abordé dans la littérature musulmane que d’un point de vue théologique. Il s’agit d’un obstacle offusquant la vision de Dieu et non d’une tenue vestimentaire.

        Toute cette affaire est un contre-sens monumental.

        Dans quel but ?


        • Fergus Fergus 8 mars 18:37

          Bonsoir, Arthur S

          Et dire que dans la Perse médiévale, le grand poète, scientifique et philosophe Omar Khayyam tressait des louanges aux femmes et chantait les bienfaits du vin dans ses rubaiyat !

          Et dire que dans ces temps anciens l’on représentait l’homme et le prophète sur les tapisseries sans que des barbus ne s’en offusquent !


        • Decouz 8 mars 19:44

          @Fergus
          oui et même Khomeiny :

          "L’échanson, coupe à la main, a éveillé mon âme :

          A la taverne des amants, je suis devenu serviteur,
          Cet amant ivre a fait de moi, de cette cour, le serviteur.« 


           »Un nœud s’est défait de la tresse emmêlée de l’Aimée,
          Tout comme un jeune amant, le vieil ascète est à Ses pieds.
          Au calice de Ta grâce, j’ai bu une goutte de vin,
          Alors mon âme s’est noyée dans la vague de Ton chagrin. […]
          Aux drilles de la taverne est venue l’annonce de l’union,
          Aussitôt ce fut le tumulte, danse et joie à l’unisson."


        • Eric F Eric F 9 mars 11:56

          @Arthur S
          « Dans quel but »
          C’est une campagne idéologique des fondamentalistes, d’abord en interne au monde musulman, et ensuite comme porte drapeau dans le reste du monde.


        • aimable 8 mars 16:17

          C’est une façon comme une autre de revendiquer leur non droit a la liberté et a leur soumission au mâle .

          Leurs yeux restent tentateurs , il va bien falloir qu’ils résolvent ce problème avec le masque de nuit et la canne blanche pour circuler .


          • Pere Plexe Pere Plexe 8 mars 16:52

            @aimable
            C’est l’ultime raffinement des manipulateurs : que les victimes s’infligent les pires tourments au nom de leurs liberté individuelle .
            Liberté abandonnée évidemment.
            Toute les religions ont (ou ont eu) ce genre de perversion.
            Ici on se prive de sommeil, là de parole, de nourriture, de sexualité bien sûr avec toutes les variantes possible.
            Jusqu’à l’extrême.


          • Arthur S Arthur S 8 mars 16:57

            @Pere Plexe

            Le jansénisme est un autre exemple.


          • kirios 9 mars 09:11

            @aimable
            C’est une façon comme une autre d’imposer sa culture et d’afficher toute intégration .
            le destruction se fait de plusieurs façons , celle ci est très efficace !


          • kirios 9 mars 09:11

            @kirios
            la destruction de la France se fait de plusieurs façons , celle ci est très efficace !


          • aimable 9 mars 17:09

            @kirios
            Peut être que nous avons tout faux , cette façon de s’habiller c’est tout simplement pour nous éviter d’avoir des hauts le cœur en voyant leur visage c’est de l’empathie qu’elles ont pour nous , franchement nous sommes des ingrats .


          • hunter hunter 9 mars 19:09

            @aimable
            Lunettes de réalité virtuelle intégrales, connectées à la caméra du smartphone, filmant le chemin et le projetant sur les écrans des lunettes !

            ainsi, on ne voit plus les yeux. Problème réglé, les sous-dèvs mahométans en ont rêvé, Samsung l’a fait !

            Ne pas oublier l’appli qui va bien, développée en Arabie Saoudite, qui permet au mari de savoir où est sa femme par géoloc’ !

            Je vous laisse chercher, vous allez voir, c’est très drôle ! Même que google a refusé de l’enlever de son store, suite aux protestations de différentes « ligues de vertu »....

            comme quoi le puissance des puits de pétrole, c’est nettement plus fort que les droits de l’homme.......

            comment disent-ils déjà... ? ah oui, « make no evil »......laissez-moi rire.....

            Adishatz

            H/


          • Pascal L 8 mars 17:42

            La pudeur qui s’exhibe n’est pas de la pudeur...

            Quelle réussite pour l’islam que d’avoir fait en sorte que des personnes exigent et revendiquent la soumission ! C’est la négation de la dignité de l’humanité.


            • Jonas 9 mars 01:27

              @Pascal L « Quelle réussite pour l’islam que d’avoir fait en sorte que des personnes exigent et revendiquent la soumission ! »

              C’est un véritable choc de civilisations que l’on voit s’opérer sur le continent européen et en particulier en France avec les millions d’immigrés musulmans arrivés en moins de 40 ans, qui ont importé la visibilité de l’Islam et sa vision étriquée de la femme. La séparation du monde masculin et féminin.

              « Dis aux croyants de baisser les yeux et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font.
               »Dis aux croyantes de baisser les yeux et de contenir leur sexe ; de ne pas faire montre de leurs agréments, sauf ce qui en émerge, de rabattre leur fichu sur les échancrures de leur vêtement. Elle ne laisseront voit leurs agréments qu’à leur mari« 
              Le Coran 24:31

               »Le hijab, c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur la femme n’a pas d’honneur, si elle sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que des hommes abusent de cette femme là« 
              Rachid Houdeyfa, imam de la mosquée de Brest

              Quel contraste, si on compare au  »Cantique des cantiques" de la Bible qui exalte la beauté et le charme féminin !


            • Garibaldi2 9 mars 02:37

              @Jonas

              Vous nous faites le même laïus avec la frumka du Keter Malkhou

              https://www.jeuneafrique.com/41374/politique/isra-l-ces-femmes-juives-en-burqa/

              La connerie traverse toute les religions, tous les peuples, tous les pays. Dieu a été très généreux quand il l’a distribuée !


            • Jonas 9 mars 10:36

              @Garibaldi2 « Vous nous faites le même laïus avec la frumka du Keter Malkhou »

              Les juifs font ce qu’ils veulent dans leur pays, Je n’ai jamais vu de femmes juives en burka en France.
              À Saint-Denis par exemple, vous ne faites pas 30 mètres dans la rue sans rencontrer une femme musulmane en voile ou en hijab.


            • Garibaldi2 10 mars 02:42

              @Jonas

              L’imam peut bien raconter ce qu’il veut, il n’y a pas de verset du Coran qui impose aux femmes de porter un voile. C’est le même genre de prédicateur qui pérore sur les chaînes télé d’évangélisation.

              Dans la Bible :

              Corinthiens 11:6

              Car si une femme n’est pas voilée, qu’elle se coupe aussi les cheveux. Or, s’il est honteux pour une femme d’avoir des cheveux coupés ou d’être rasée, qu’elle se voile.

              ’’La séparation du monde masculin et féminin.’’

              C’est pour quand la prochaine papesse, la prochaine cardinale, la prochaine évêque !!!


            • Garibaldi2 10 mars 03:36

              @Jonas

              ’’Les juifs font ce qu’ils veulent dans leur pays, Je n’ai jamais vu de femmes juives en burka en France.’’

              Parce que vous n’y avez pas regardé de plus près !

              Et des soeurs catholiques portant une tenue similaire à la burqa il y en a en France, celles qui apparaissent sur la photo en bas à droite sur ce site :

              https://www.artisanatmonastique.com/

              à la rubrique ’’Qu’est-ce que L’Artisanat Monastique ?’’ portent leur tenue traditionnelle, celle qu’elles portent aussi quand elles vendent leur production sur le marché dans le sud-est de la France.


            • Pascal L 10 mars 19:49

              @Jonas
              « de rabattre leur fichu sur les échancrures de leur vêtement » Euphémisme, le Coran demande de rabattre le voile sur la poitrine où plutôt sur les fentes, qui comprend également le bas du dos et le bas du ventre... Dans le Coran, quand il est question de voile, c’est plutôt celui qui sépare les homme et les femmes dans la tente de Muḥammad qui devait voir passer beaucoup de monde. Il est également demandé au femmes de ne pas aller nues dans le désert la nuit quand le besoin d’aller aux toilettes se fait sentir. Il y avait des rôdeurs et la nudité est plutôt l’attribut des esclaves.

              Mais un Musulman ne se base pas que sur le Coran, il y a aussi la sîra et les Hadîths et là, c’est beaucoup moins clair vu la quantité de textes parfois contradictoires dont l’authenticité pose bien des difficultés.


            • Pascal L 10 mars 20:08

              @Garibaldi2
              Le voiles des religieuses catholique n’a rien à voir avec la Burqa car la fonction du voile n’est pas le même. Le voile d’une religieuse signale une fonction comme un uniforme de policier ou de pompier. Si une religieuse n’est pas heureuse dans cette fonction, elle est priée de retourner à l’état laïc. 
              Par ailleurs, le voile de religieuse ne cache jamais le visage qui est le miroir de nos émotions. Si nous cachons le visage, la communication n’est plus possible et cela correspond à un enfermement. Les religieuses peuvent être cloîtrée, mais elles ne sont jamais enfermées.


            • Garibaldi2 12 mars 10:48

              @Pascal L

              Inutile d’ergoter ! Si une femme ’’voilée’’ n’est pas heureuse avec son voile, rien ne l’empêche de le retirer puisqu’elle n’a pas obligation de le conserver pour rester dans son état de laïque !

              Il est bien curieux que vous reconnaissiez à des femmes le droit d’être volontairement des religieuses, avec un statut particulier dans notre société, alors que vous déniez le droit à d’autres d’être simplement adeptes d’une foi religieuse sans qu’elles n’aient un statut particulier, les deux le manifestant pas un vêtement.

              On dénie aux femmes portant un hijab le droit de le porter en public. La raison invoquée c’est qu’elles manifestent ainsi leur appartenance à une religion. C’est exactement ce que font les religieuses catholiques.

              Dois-je être outré quand je vois dans l’espace public un curé portant soutane. ? Et ne me dites pas qu’il s’agit d’un vieil homme, la soutane est très en vogue chez les jeunes séminaristes ou curés.

              De plus, je me demande ien entendu pour l’interdiction de ces pratiques dans l’espace public.bien ce qui dans notre constitution interdit à quelqu’un de signaler sa religion par un signe distinctif ? Les Juifs portant kippa dans l’espace public doivent-ils la retirer ? Etant en plus précisé que rien dans les textes hébraïque ne demande à un Juif le port d’une kippa, y compris dans l’enceinte de la synagogue. Il s’agit simplement d’une tradition.

              https://benillouche.blogspot.com/2013/10/la-kippa-une-tradition-et-non-une.html

              Etant personnellement totalement athée, estimant que les religions me font un peu iéche (!), je ne vois cependant par pourquoi je limiterais le droit de manifester sa religion tant que cette manifestation n’empiète pas sur ma liberté personnelle de ne pas croire.

              Gamin, ma famille athée me laissait monter un crèche, avec de très beaux santons, mes parents estimant que Jésus était d’abord un révolutionnaire, avant d’être éventuellement le fils de Dieu.

              Dois-je préciser que je suis très étonné que des femmes puissent porter une burqa, supplice totalement débile, presque autant que celui des flagellants, et que je suis bien entendu pour l’interdiction de ces pratiques dans l’espace public.


            • Pascal L 12 mars 19:13

              @Garibaldi2
              Si vous ne voyez pas la différence entre le voile d’une religieuse et le voile d’une musulmane, je ne peux rien pour vous.

              « la soutane est très en vogue chez les jeunes séminaristes ou curés » Tout à fait, mais là encore, il s’agit d’une fonction. Vous pouvez les aborder librement pour un conseil d’ordre spirituel, ils sont là pour ça. Comme l’uniforme du pompier indique qu’il peut vous porter secours, l’uniforme du curé ou de la religieuse indique qu’ils peuvent vous apporter un soutien spirituel. Vous n’êtes bien sûr pas obligé de faire appel à l’un ou l’autre.
              Rien n’interdit à quelqu’un de signaler sa religion, mais dans le cadre de l’islam, cela signale beaucoup de choses dont la soumission. Personne n’est libre de quitter l’islam et cela est puni de la peine de mot dans bien des pays de l’OCI. Parfois, la femme musulmane se voile non par soumission mais par volonté d’égalité avec les hommes. Une femme qui prie vaut un homme qui prie, mais justement, cela marque le fait qu’en dehors de la prière, la femme musulmane ne vaut pas un homme. La moitié très précisément pour l’héritage ou le témoignage. Enfin, il existe des Musulmanes qui utilisent le voile comme étendard de l’islam conquérant, celui qui va soumettre l’humanité tout entière. Me rappeler dans la rue que je finirai par payer la jizya (le tribu) en état de mépris ne me réjouis guère.
              Dans les pays de l’OCI, les femmes se battent pour ne plus porter le voile, alors ici, le moins que nous puissions faire est de les soutenir.

              « mes parents estimant que Jésus était d’abord un révolutionnaire, avant d’être éventuellement le fils de Dieu »
              C’est la vision marxiste de l’histoire. Vos parents n’avaient sans doute pas lu les Evangiles. Le marxisme est considéré par les Chrétiens comme un post-christianisme qui a déformé la notion de salut offert par Dieu pour en faire un salut terrestre. La notion de grand soir et de violence qui en découle provient de cette déformation car il faut purifier la terre, éventuellement par la violence. Le marxisme partage avec l’islam le concept du grand soir. Mais Dieu est étranger à toute forme de violence. Tout le monde voudrait se trouver à la place de Jésus, mais personne ne veut recevoir sa mort ou ne peut ressusciter comme lui. 

              «  je suis très étonné que des femmes puissent porter une burqa, » Vois acceptez le voile et refusez la burqa. Ce n’est pourtant qu’un problème de degré dans la soumission des femmes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès