• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comment on en est arrivé là ou Jean-Marie Le Pen et la démocratie (...)

Comment on en est arrivé là ou Jean-Marie Le Pen et la démocratie confisquée

Quand on entend régulièrement parler aux nouvelles de guet-apens contre des policiers organisé par des « jeunes » dans un « quartier sensible » ou une zone de non-droit, de pompiers attaqués dans leur travail et de bien d’autres « faits divers » inquiétant pour la cohésion nationale, on en vient à se demander comment on en est arrivé là.

Pour y répondre, une petite réflexion historico-politique avec en particulier le traitement politique et médiatique du FN et de son leader historique, objet de cet article, paraît nécessaire.

Pendant une bonne vingtaine d’années, tout journaliste zélé et politiquement correct lors d’une interview de JM Le Pen, lui posait tôt ou tard (en général plutôt tôt que tard) la question fatidique « ne regrettez-vous pas l’affaire du point de détail » ou une phrase du même genre. Le Pen qui n’était pas du genre à se repentir en public, répondait maladroitement et le tour était joué, plus la peine de discuter de ses idées sur l’immigration, l’insécurité, la politique internationale ou le terrorisme et autres sujets pour lesquels, sans être un inconditionnel du leader du FN, on peut dire avec du recul qu’il voyait avant la plupart des politiques de son temps les différentes menaces qui pesaient sur la France.

On peut se demander d’où venait cette rage consistant à ramener un leader politique, son programme, ses idées et ce pendant des décennies à une phrase de travers alors que bien d’autres politiques traînaient toutes sortes de casseroles et faisaient des déclarations ou promesses irresponsables qui étaient rapidement oubliées. Et ceci pour quel résultat ? Le Pen a perdu dans cette histoire ses possibilités d’être élu président mais, plus important que la carrière politique de Le Pen, c’est le libre débat d’idées et le fonctionnement démocratique en France qui ont été affectés par cette mise au ban de la classe politique du leader du FN.

Le paroxysme de cette manipulation de l’opinion aura été sans doute atteint lors de la présidentielle de 2002 quand Le Pen s’est retrouvé au deuxième tour face à Chirac Dans l’entre deux tours, on est allé jusqu’à faire manifester des enfants des écoles. Bien sûr les lycéens et étudiants, les syndicats, des autorités religieuses catholiques, protestantes, musulmanes et juives et toutes sortes d’associations avec les grands médias ont tous appelé d’un seul chœur à défendre la République contre le danger d’un fascisme ou coup d’Etat fantasmé, Le Pen n’ayant jamais manifesté au cours de sa longue carrière politique l’intention de se lancer dans un coup d’Etat.

Pendant dix jours, les cortèges ne vont cesser d’augmenter. Le 24 avril, 60 000 personnes défilent dans les rues des grandes villes, 250 000 le lendemain, le jeudi 25 avril. Le 27 avril, 200 000 manifestants sont rassemblés dans les grandes villes. Le 1er mai, entre 1,3 et 2 millions de personnes protestent dans toute la France contre le Front national, dont 400 000 (900 000 selon les organisateurs) rien qu’à Paris. Renforçant cette impression de déni de démocratie, Chirac refusa tout simplement de débattre contrairement à ses prédécesseurs avec son opposant entre les deux tours. Sur ce point, on peut dire qu’il y a eu progrès, Macron ayant accepté le débat avec Marine Le Pen même si ce débat n’a pas tourné à l’avantage de la dernière qui a étalé son ignorance en matière économique.

Suite à cette série de manifestations, Chirac devait gagner avec un score de plus de 82% des voix, un score digne de susciter l’envie de dictateurs africains mais la démocratie en France n’en sortait pas grandie. Tous ces manifestants pensaient défendre la démocratie alors qu’ils donnaient le spectacle clair d’une manipulation sur une grande échelle de l’opinion publique.

Posons-nous la question : quelle est la raison profonde de cette forme d’inquisition permanente à l’égard de Le Pen de la part des journalistes mainstream ou politiquement corrects ? Son antisémitisme ? Pas vraiment, peu avant « l’affaire du détail », Le Pen avait rencontré des responsables du Congrès Juif Mondial à New-York et n’avait pas du tout donné à ses responsables l’impression d’être un antisémite viscéral lors de cette réunion. Ainsi il avait fait une impression favorable auprès de Sir Alfred Sherman, alors conseiller spécial de Margareth Thatcher, alors premier ministre britannique, qui vint à Paris suite à l’affaire du détail pour essayer d’atténuer les effets de la déclaration de Le Pen en lui préparant une déclaration publique dans laquelle il exprimerait ses regrets, déclaration que Le Pen refusera finalement d’utiliser pour diverses raisons après une longue discussion. Bien sûr Shermann trouvait qu’en tant qu’homme politique, Le Pen avait fait une grosse bourde avec cette déclaration mais qu’elle ne méritait pas qu’il soit définitivement étiqueté comme antisémite.

Pouvait-on qualifier le leader du FN d’antisémite suite à cette déclaration au Grand Jury RTL-Le Monde le 13 septembre 1987 ou manifestait-elle plus simplement une maladresse d’un leader politique énervé qu’on lui pose des questions sur la seconde guerre mondiale au lieu de l’état de la France actuel ? On lui demande à brûle pourpoint alors que la présidentielle se rapproche et qu’il a de bonnes chances, si les chambres à gaz ont existé et il répond « je ne dis pas qu’elles n’ont pas existé » et continue maladroitement quelque peu agacé par une nouvelle question d’un journaliste « Je n'ai pas étudié spécialement la question (propos rappelant ceux d’Etienne Chouard des Gilets jaunes lors d’un interview par Le Média), mais je crois que c'est un point de détail de l'histoire de la Deuxième Guerre mondiale ». Si lors de la conférence de Wannsee, quand les responsables nazis ont mis au point les mesures à prendre pour réaliser la « solution finale », ils n’avaient pas disposé du gaz Zyklon B découvert auparavant, on aurait utilisé d’autres moyens pour l’élimination en masse des juifs d’Europe centrale et des Tsiganes en plus de la sous-alimentation, des mauvais traitements dans les camps et les commandos spéciaux sur le front de l’Est. L’essentiel pour les dirigeants nazis était de réaliser la solution finale quelqu’en soient les moyens, c’était la volonté génocidaire des nazis et le génocide des juifs et tsiganes lui-même que le Pen n’a pas niés.

Auparavant de Gaulle avait fait des déclarations sur les juifs « peuple sûr de lui et dominateur » et surtout s’était opposé à la politique d’Israël après la guerre des six jours. Cela lui avait valu un dessin par Tim dans l’Express et quelques critiques sans aller plus loin. On pourrait ajouter que Mitterrand, ancien haut fonctionnaire du régime de Vichy ayant reçu la Francisque des mains du Maréchal Pétain, ancien militant d'extrême droite avant la guerre, avait des dossiers au moins aussi sérieux que Le Pen concernant l'antisémitisme. Mais il ne s'agissait pas de combattre les racines de l'antisémitisme, comme avec SOS racisme, il ne s'agissait pas de lutter contre les racines du racisme mais de les utiliser politiquement contre des adversaires.

Aussi pour bien comprendre pourquoi les médias ont donné un tel écho à la déclaration de Le Pen, lui collant définitivement une étiquette d’antisémite provocateur, il faut regarder le paysage politique français quelques années après l’élection de F. Mitterrand. Mitterrand avait été élu en 1981 sur un ambitieux programme de gauche avec un slogan « changer la vie » qui ne visait à rien moins qu’à « rompre avec le capitalisme » par le moyen de nationalisations, de lois sociétales et autres. Assez rapidement, après l’enthousiasme des premiers mois et les premières lois qui devaient creuser durablement les déficits comme la retraite à 60 ans on en est revenu. Les Français ont eu droit à « l’austérité » de Jacques Delors, la désindexation des salaires par rapport à l’inflation, une mesure que n’avait jamais osé prendre Giscard, et autres mesure qui montraient que si la vie avait changé pour certains, les membres de ce que l’on appelait la gauche caviar, pour la majorité avec l’augmentation du chômage et la stagnation des salaires, ce n’était pas évident.

Mitterrand, en perte de vitesse dans les sondages, avait eu alors l’idée remarquable de remplacer sa rhétorique anticapitaliste à bout de souffle par une rhétorique antiraciste pour éviter l’effondrement du parti socialiste. On vit la création de SOS racisme, organisation qui eut droit à la bienveillance de toutes les bonnes fées de gauche, parrainée par des personnalités médiatico-politiques avec pas mal d’entregent comme BHL et Julien Dray, recevant des fonds publics importants pour ses concerts et autres activités. Dans ce cadre, Le Pen qui annonçait haut et fort avant tous les autres hommes politiques les menaces que représentaient l’immigration de masse et le terrorisme et proposait des mesures fortes (entre autres l’arrêt des « pompes aspirantes » de l'immigration) devenait l’ennemi idéal. Il suffisait de le faire passer pour un antisémite dangereux pour la démocratie et de dénoncer tout accord d’hommes politiques de droite avec son parti comme une faute morale grave contre « les valeurs de la République » pour donner un nouveau souffle à la gauche et lui permettre de garder ses positions lors d'élections triangulaires. 

On en fit un interdit pseudo-moral repris par la grande majorité des journalistes et les « autorités morales et religieuses ». Ainsi un homme politique pouvait avoir donné dans toutes sortes de combines, détournements d’argent, surfactures (par exemple avec Urba Gracco pour le PS) ou autres lors de campagnes électorales, tout passait sauf le crime de négocier avec le FN lors d'élections pour les présidences de région, les mairies de grandes villes ou autres. Aussitôt les leaders de la droite, Chirac ou ses successeurs, envoyaient un oukase à l'homme politique tenté par ce rapprochement, même s’il s’agissait de quelqu’un de relativement honnête par rapport au milieu politique comme ce fut le cas de Charles Millon en 1998 lors des régionales.

La manœuvre consistant à empêcher la formation d’un rassemblement à droite de politiques du RPR de Chirac comme Charles Pasqua, conscients des défis posés par l’immigration et du Front National, rassemblement nécessaire pour avoir un soutien public assez large permettant de proposer une véritable alternative à la politique de Mitterrand en la matière, a parfaitement fonctionné. Même sur le plan économique, le FN d’alors et la droite étaient plus compatibles qu'aujourd’hui, Le Pen défendant des idées libérales ce qui permettait d’envisager une plate-forme commune. Cette manoeuvre a permis à la gauche de prendre une position d’hégémonie dans les domaines de la sécurité, de l’immigration et de la justice avec entre autres le Mur des cons du Syndicat de la magistrature, position qu’elle gardera de Mitterrand à au moins Hollande et d’avoir des partis de droite dits « républicains » qui allaient dans les années à venir défendre des politiques de gauche dans ces mêmes domaines.

On peut dire que ces évènements appartiennent au passé, mais est-ce si sûr ? A. Malraux après d’autres a expliqué que « ceux qui ne connaissent pas leur passé sont condamnés à le revivre ». Avons-nous vraiment compris ce qui était en jeu lors des manifestations contre Le Pen dans l’entre deux tours de 2002 ? Sinon les mêmes manipulations avec un emballage un peu différent pourront donner les mêmes fruits aujourd’hui.


Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

91 réactions à cet article    


  • JL JL 17 septembre 14:36

    ’’Avons-nous vraiment compris ce qui était en jeu lors des manifestations contre Le Pen dans l’entre deux tours de 2002 ? Sinon les mêmes manipulations avec un emballage un peu différent pourront donner les mêmes fruits aujourd’hui.’’

     

    Les mêmes fruits aujourd’hui sinon pire.

     

    Hélas, on ne pourrait même plus affirmer aujourd’hui ce qu’Hugo disait sous le régime de Louis-Napoléon Bonaparte : « police partout, justice nulle part »


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 17 septembre 15:18

      @JL Parfois c’est décourageant mais la méfiance grandissante envers les médias et autorités morales autoproclamées est un bon signe d’esprit critique.


    • Cadoudal Cadoudal 17 septembre 15:24

      @Bernard Mitjavile
      77% des Français perçoivent l’arrivée d’un leader fort, capable de casser les règles, comme une solution pour améliorer la situation du pays. Un chiffre bien au-dessus de l’opinion mondiale (49%), plaçant l’hexagone en tête des pays les plus prononcés sur cette question.

      https://www.ipsos.com/fr-fr/la-france-en-tete-des-pays-en-attente-dun-leader-fort-pour-casser-les-regles


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 17 septembre 16:32

      @Cadoudal C’est vrai mais un leader fort a besoin dans le cadre d’une démocratie d’une majorité forte. C’est ce qui a été bloqué par l’ostracisation de Le Pen et du FN. Comme on avait des majorités de gauche et droite faibles, on est passé d’un libéralisme de droite à un libéralisme de gauche sans véritable alternative.


    • Cadoudal Cadoudal 17 septembre 16:59

      @Bernard Mitjavile
      La très grande majorité des indigènes est opposée à la colonisation express...

      « Il faut absolument répartir les #migrants sur des villes moyennes dans toute la France, dès les premiers jours ! »

      Claire O’Petit (LREM)

      https://twitter.com/GG_RMC/status/1173863999227801600?ref_src=twsrc%5Etfw

      Mais ça commence à coincer, certains maires mettent en place des plans d’Orbanisme...lol...

      La municipalité de Perpignan a décidé de préempter l’ancien hôtel-restaurant la Cigale, en haut du boulevard Jean-Bourrat à Perpignan. Un bâtiment acquis par le Département afin de mettre en place un lieu d’accueil des mineurs étrangers non accompagnés.

      https://www.lindependant.fr/2019/09/16/perpignan-la-ville-preempte-lhotel-la-cigale-et-bloque-le-projet-de-centre-pour-jeunes-migrants,8417697.php


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 17 septembre 17:05

      @Cadoudal Bravo pour Perpignan (je suis d’origine catalane). Ici à Gap, c’est plutôt le contraire, des particuliers proposent des facilités pour loger des mineurs non accompagnés sans s’occuper du coût pour le département.


    • Zolko Zolko 18 septembre 10:35

      @Cadoudal

      77% des Français perçoivent l’arrivée d’un leader fort [...] https://www.ipsos.com/


      ah ben si Ipsos le dit, c’est que ça doit être vrai. Ne vous viendrait-il pas à l’idée que cette info puisse être fabriquée ? Comment proposez-vous de vérifier ce sondage ? Quant-à moi, je ne crois pas un traître mot de ce qu’une entreprise privée pourrait affirmer sans apporter ses preuves. 
       
      A l’inverse, si vous proposez de reprendre le concept du sondage d’opinion en tirant au sort les personnes interrogées, je pense que l’idée est formidable, mais alors il faut le faire dans un cadre public, encadré et vérifié par la constitution.

    • MagicBuster 17 septembre 14:57

      S’il y a des terroristes en France

      1 Quelqu’un les faire naitre ou les importe,

      2 Quelqu’un les éduque (essaye) et leur apprend le français (essaye)

      3 Quelqu’un les loge, les soigne . . .

      Quelqu’un

      , c’est l’état et il fait cela avec notre argent .

      Qui favorise le terrorisme, c’est l’état français !!!


      • Cadoudal Cadoudal 17 septembre 15:20

        @MagicBuster
        La paix, l’amour, c’est le progrès...lol..

        Un soldat italien a été poignardé à la gorge par un agresseur qui aurait crié « Allah Akbar », devant la gare centrale de Milan mardi.

        https://www.rt.com/news/468991-italian-soldier-stabbed-allah-akbar/


      • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 17 septembre 15:24

        @MagicBuster Il y a de l’irresponsabilité à de nombreux niveaux derrière tout cela et l’emprisonnement de jeunes de génération identitaire n’est certainement pas la bonne réponse à ces questions.


      • Eric Havas Eric Havas 17 septembre 15:11

        Le grec antique consacrait 50% de son temps à sa Cité (il pouvait avec ses esclaves...)

         

        Le bobo 50% à sa branlette (il peut, torché par des robots et tétant son RU)

         

        « Sous les pavés Le Pen » disait Clouscrad, sous la branlette sans entrave la crise et les revanchards aigris déclassés a qui gocho a appris le « non-surmoi »...

         

        Mais ceci n’est que la 1ere négation qui efface les anciens concepts seulement. Vient maintenant la seconde, celle des non-crétins qui efface aussi les catégories de penser.

         


        • Buzzcocks 17 septembre 15:34

          "En France du moins, l’Occupation allemande n’a pas été particulièrement inhumaine, même s’il y a eu des bavures, inévitables dans un pays de 550.000 kilomètres carrés."

          Le Pen dans Rivarol

          "Je dédie votre accueil à Jean-François Kahn, à Jean Daniel, à Yvan Levaï, à Elkabbach, à tous les menteurs de la presse de ce pays. Ces gens-là sont la honte de leur profession. Monsieur Lustiger me pardonnera ce moment de colère, puisque même Jésus le connut lorsqu’il chassa les marchands du temple, ce que nous allons faire pour notre pays« .

          Le Pen meeting au Bourget

          Je vous passe la »fournée" d’artistes, qu’il se promet d’organiser, visé notamment un certain Patrick Benguigui que personne n’appelle sous ce nom.

          C’est vrai que Le Pen est un sympathique type aux propos déformés par les médias .. heu il faut dire merdias. 


          • Cadoudal Cadoudal 17 septembre 15:47

            @Buzzcocks
            Je suis indigné...lol...

             " L’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec l’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une occupation relativement inoffensive, abstraction faite d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’oeuvres d’art."

            (...)"
            Stéphane Hessel

            Frankfurter Allgemeine Zeitung du 21 janvier 2011

            http://leplus.nouvelobs.com/contribution/589420-stephane-hessel-et-l-occupation-nazie-inoffensive-quel-indigne-est-il-vraiment.html


          • Buzzcocks 17 septembre 15:53

            @Cadoudal
            Je ne savais pas que Stephane Hessel s’était présenté à la présidence de la république, pas plus que je savais qu’il était député européen ou Vicomte de St Cloud.


          • Cadoudal Cadoudal 17 septembre 15:56

            @Buzzcocks
            Moi je savais que t’étais un faux cul de collabo.

            Pas la peine de le confirmer...lol...


          • Buzzcocks 17 septembre 16:03

            @Cadoudal
            Si ça vous fait plaisir.... mais je m’en tamponne un peu de votre avis à mon égard.


          • Cadoudal Cadoudal 17 septembre 16:40

            @Buzzcocks
            Idem, moi je fais qu’informer les neuneus qui pourraient encore douter de ton indignation sélective...

            Je subodore que ta sélection ne se fait pas sur des critères ethniques puisque l’Ambassadeur de France Hessel et l’opposant Breton Jean-Marie sont classés dans la même catégorie par la Tunisienne chargée de représenter les alcooliques Normands au parlement :

            La député LREM Sonia Krimi énervée par Macron et Philippe les qualifie ainsi : “Deux hommes blancs qui vont nous expliquer la vie”

            https://www.huffingtonpost.fr/entry/immigration-emmanuel-macron-contredit-par-laile-gauche-de-lrem_fr_5d80968ee4b00d69059e1d81?ncid=other_twitter_cooo9wqtham&utm_campaign=share_twitter

            Libre à toi de nous exposer clairement tes critères de sélection, j’ai bien une petite idée mais ça serait trop long à expliquer...lol...


          • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 17 septembre 16:44

            @Buzzcocks Les gens cités par Le Pen passaient leur temps à traiter Le Pen de personnage infréquentable et d’antisémite. Ce n’est pas le fait qu’ils étaient d’origine juive mais leur hostilité systématique vis à vis du FN qui leur a valu ce genre de remarques. Bruel de son nom de famille Benguigui a mené des campagnes contre Le Pen qui n’avait rien à voir avec une carrière d’artiste, allant jusqu’à refuser de chanter dans les villes à mairie FN, ce qu’aucun autre artiste n’a fait. Bon, je ne suis pas là pour défendre Le Pen mais souligner un deux poids deux mesures. Que Mitterrand ait été ami et ai gardé son amitié pour René Bousquet, responsable de la rafle du Vel d’Hiv me paraît nettement plus sérieux concernant l’antisémitisme, et pourtant ces artistes et journalistes avaient de bonnes relations avec Mitterrand.


          • Buzzcocks 17 septembre 17:22

            @Cadoudal
            Désolé de ne pas parler de Hessel sur un article traitant de Le Pen.
            Ecrivez un article sur Sonia Machin et on verra (mais je doute que vous ayez les moyens intellectuels d’écrire un texte cohérent de plus 5 lignes).


          • Cadoudal Cadoudal 17 septembre 17:42

            @Buzzcocks
            C’est tout, ben on est pas plus avancé concernant tes critères d’indignation...

            Sinon c’est gentil de vouloir me prêter des compétences intellectuelles évidemment hors de portée pour un être frustre et indigent comme moi...

            Avant de savoir écrire, encore faudrait-il que je susse lire...lol...

            Quand j’ai envoyé mon CV au journal de référence libre et indépendant, je me suis trouvé bien incapable de comprendre la réponse qu’ils ont eu la gentillesse de m’envoyer...

            Je crois néanmoins qu’ils ne voulaient pas de moi...

            Jean-Marie Le Pen va sortir le premier tome de ses Mémoires. Reste à savoir s’ils trouveront des lecteurs, car « les électeurs du FN ne sont pas réputés être de gros lecteurs. Il y a un décalage entre électorat et lectorat…

            https://twitter.com/lemondefr/status/967052385234440195?ref_src=twsrc%5Etfw

            Un engouement qui inquiète la chroniqueuse de Laurent Ruquier qui a déclaré, « On a un problème dans ce pays »

            https://www.jeanmarcmorandini.com/article-378691-christine-angot-inquiete-apres-le-succes-des-memoires-de-jean-marie-le-pen-on-a-vraiment-un-probleme-dans-ce-pays-video.html


          • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 17 septembre 18:01

            @Cadoudal A propos de ses mémoires, Le Pen va bientôt sortir le deuxième tome, encore un mauvais moment à passer pour C. Angot.


          • OMAR 17 septembre 21:52

            Omar9
            .
            @Bernard Mitjavile :« je ne suis pas là pour défendre Le Pen mais souligner un deux poids deux mesures ».


            .
            Comment le Pen traitait-il  Lionel Stoléru ?
            .
            Qui est l’auteur de cette remarquable formule : « Monsieur Durafour-crématoire » ?
            .
            Qui est allé danser à Vienne au bal des nazis ?
            http://archive.francesoir.fr/actualite/politique/marine-le-pen-a-un-bal-immonde-pour-nostalgiques-du-iiie-reich-179102.html


          • Cadoudal Cadoudal 17 septembre 22:25

            @OMAR
            Hé mon colon, on t’as sonné ?

            Tu permets qu’on cause entre nous...

            T’as choisi l’indépendance en 1962, alors rentre à Constantine t’occuper de tes moukères et fait nous pas chier...

            https://nos-medias.fr/video/algerie-la-maternite-de-l-hopital-de-constantine-une-horreur


          • Garibaldi2 18 septembre 11:13

            @Buzzcocks

            Je pense que vous ne saviez pas non plus que le groupe Washington Times, dont Bernard Mitjaville est un ancien correspondant (Cf sa présentation), a été fondé par la secte Moon :

            https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Washington_Times


          • Garibaldi2 18 septembre 11:38

            @Cadoudal

            Si on en est aux citations .....

            ’’Ce qu’il faut dire aux Algériens, ce n’est pas qu’ils ont besoin de la France, mais que la France a besoin d’eux. C’est qu’ils ne sont pas un fardeau ou que, s’ils le sont pour l’instant, ils seront au contraire la partie dynamique et le sang jeune d’une nation française dans laquelle nous les aurons intégrés. J’affirme que dans la religion musulmane rien ne s’oppose au point de vue moral à faire du croyant ou du pratiquant musulman un citoyen français complet. Bien au contraire, sur l’essentiel, ses préceptes sont les mêmes que ceux de la religion chrétienne, fondement de la civilisation occidentale. D’autre part, je ne crois pas qu’il existe plus de race algérienne que de race française [...]. Je conclus : offrons aux musulmans d’Algérie l’entrée et l’intégration dans une France dynamique. Au lieu de leur dire comme nous le faisons maintenant : « Vous nous coûtez très cher, vous êtes un fardeau », disons leur : « Nous avons besoin de vous . Vous êtes la jeunesse de la Nation » [...] Comment un pays qui a déploré longtemps de n’avoir pas assez de jeunes pourrait-il dévaluer le fait d’en avoir cinq ou six millions ?’’
            • Intervention du député Jean-Marie Le Pen pour soutenir le maintien de l’Algérie française, le 28 janvier 1958, à l’Assemblée Nationale.
            • Jean-Marie Le Pen, 2e séance du 28 janvier 1958, Assemblée nationale, dans JO - Débats parlementaires - Assemblée nationale (1958), p. 310-311, paru en 1958, Journal officiel.

          • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 12:15

            @Garibaldi2
            C’était à l’époque de l’Algérie française avec comme vision une complète intégration des Algériens dans la France voulue par Jacques Soustelle, donc, cela n’a rien à voir avec la situation qui a suivi l’indépendance de l’Algérie


          • Eric Havas Eric Havas 18 septembre 19:14

            @Buzzcocks
             
            3000 Oradours en Bielorussie
             
            La pensée immédiate niaise du gocho : la branlette à l’indignation convenue du perroquet (mais en crétin, un perroquet lui est intelligent, il répète ironiquement )


          • Garibaldi2 19 septembre 11:10

            @Bernard Mitjavile

            Je ne savais pas que le Coran avait été réécrit après 1958 !

            Sinon, sur la création du Washington Times par la secte Moon, vous avez un commentaire ?


          • abelard 17 septembre 15:38

            Hihihi !

            Bravo pour cet article qui prouve qu’il y a encore des gens dans notre pays prêts à gober les balivernes des médias.

            La famille Le Pen n’est pas du tout là pour accéder au pouvoir, elle n’a pas été montée pour ça. Elle ne sert que d’épouvantail commode pour faire élire n’importe quelle baltringue au service des banques. Elle rétribuée pour cela.

            L’enflure père le savait pertinemment, d’où ses différentes saillies stupides, la baudruche fille marche sur ses pas, d’où ses crétineries lors du débat contre le micron...

            Aucun laquais certifié ne pourrait être élu sans « pacte républicain », sans mobilisation des castors seniors et surtout pas le déchet gommeux qui pollue l’Elysée. D’ailleurs, comme avant chaque élection, la petite déjection vient d’agiter le chiffon rouge de l’immigration, histoire de ressusciter la mémère Le Pen et de remobiliser les castors.


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 17 septembre 16:04

              @abelard

              tout graphiste un peu expérimenté sait que pour faire accepter un projet médiocre, il faut en présenter deux : le médiocre en question et un nul à côté duquel l’autre parit super bien. Toute la subtilité est dans le dosage. Le projet irrecevable a même un nom, ça s’appelle un repoussoir. 


            • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 17 septembre 16:50

              @abelard Vous vous trompez : les balivernes des médias ont justement consisté à créer l’épouvantail Le Pen alors qu’il s’agissait d’un patriote prêt à risquer sa vie pour la France ayant dénoncé bien avant les autres les dangers d’une immigration de masse sans intégration des immigrés, le laxisme des juges dans les quartiers sensibles et le communautarisme. Vous confondez la cause et le résultat.


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 17 septembre 17:07

              @Séraphin Lampion

              un repoussoir ou un faire-valoir selon qu’on est optimiste ou pessimiste


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 17 septembre 17:19

              @abelard

              Bannon n’a pas un tremplin très efficace en France
              Farage, Salvini et Orban, c’est autre chose


            • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 17 septembre 17:47

              @Séraphin Lampion Ceci dit un Orban, un Salvini ou un Farage aurait été tout autant diabolisé que JM Le Pen dans la France d’il y a 20 ans.


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 17 septembre 19:44

              @Bernard Mitjavile

              ils auraient sûrement couru pour une autre écurie
              l’opportunisme et l’arrivisme n’ont pas d’idéologie bien précise si ce n’est celle de l’adoration du pouvoir


            • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 17 septembre 19:55

              @Séraphin Lampion En tout cas, s’ils s’étaient battus sur les idées qu’ils défendent actuellement (nationalisme, opposition à une immigration incontrôlée), ils auraient eu à faire à l’opposition des médias. 


            • Cadoudal Cadoudal 18 septembre 02:12

              @Séraphin Lampion
              l’opportunisme et l’arrivisme n’ont pas d’idéologie bien précise si ce n’est celle de l’adoration du pouvoir

              Hé du con, quand t’auras le quart du CV du Menhir tu pourras la ramener...

              En attendant, te crois pas à l’abri avec tes blagues foireuses et ta deuxième place au championnat du monde des poncifs éculés...

              « Nous défierons ces traîtres qui sont retranchés dans leurs bureaux »

              https://www.rts.ch/info/monde/10710184-matteo-salvini-part-en-guerre-contre-le-nouveau-gouvernement-italien.html


            • abelard 18 septembre 15:59

              @Bernard Mitjavile
              Eh bien !
              C’est ce qui s’appelle tout ignorer de l’histoire.
              Le Pen a été fabriqué par Mitterrand pour faire exploser la droite. Le borgne a trouvé la place confortable et depuis l’affaire familiale ronronne. Il suffit d’agiter l’épouvantail régulièrement pour réussir à faire élire n’importe quel crétin...
              D’ailleurs le programme du FN a varié du tout au tout, passant du soutien aux neo-libéraux américains à un truc qui ressemblait aux idées de la FI...
              Le Pen n’est prêt à mourir que pour une seule chose : son pognon.


            • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 16:52

              @abelard C’est vrai que Mitterrand a utilisé Le Pen pour diviser la droite, en particulier en donnant au FN un groupe substantiel à l’Assemblée National grâce à une bonne dose de proportionnelle mais la droite n’avait pas à tomber dans le piège de Mitterrand et devait affirmer clairement ses positions sur l’immigration et l’insécurité et trouver un terrain d’entente avec le Front National. Elle ne l’a pas fait car elle comprenait pas mal de tièdes qui n’avaient pas de convictions. C’est ce que j’explique dans cet article mais il n’est pire sourd que celui qui ne veut entendre.
              Maintenant, si vos arguments se limitent à insulter Le Pen comme plus haut, ce n’est pas la peine de débattre.


            • OMAR 17 septembre 21:34

              Omar9

              .

              Bonsoir @B. Mitjavil :"... de guet-apens contre des policiers organisé par des « jeunes » dans un « quartier sensible » ou une zone de non-droit, de pompiers attaqués dans leur travail et de bien d’autres.« 

              .

              Vous reprenez à votre compte, la même démarche, la même rhétorique et les mêmes dossiers pour défendre le Pen et son parti : terroriser les français par l’insécurité liée aux banlieues, à leurs »jeunes«  et aux émigrés.

              .

              Et vous vous désolez que le R(F)N ne peut en aucun cas prétendre à la majorité parlementaire ou élire un des siens, sous ce fallacieux prétexte que le »lobby qui n’existe pas«  »d’une manière ou d’une autre« l’en empêche.

              .

              La réalité et la Vérité, vous les avez écrites sans vous en rendre compte en reconnaissant que Marine le Pen a perdu le débat pour les présidentielles, car elle a étalé son ignorance en matière économique.

              .

              Et pas que dans le domaine économique, malheureusement, car les le Pen, s’ils dressent de bons constats sociaux, n’ont jamais présenté que des solutions extrémistes et racistes concernant la majorité des problèmes, éludant les causes profondes du chômage, de la mal-vie, de l’insécurité, de l’éducation et de l’immigration, par exemple.

              ,

              Sans parler du parti-pris, et des »omissions" dans leurs constats, car, en matière de guet-apens contre les policiers et les attaques contre les pompiers, il n’y a pas photo avec ceux commis par les Gilets-Jaunes :

              https://www.youtube.com/watch?v=8N_3EE-R_m0

               https://www.bfmtv.com/societe/paris-51-agressions-contre-les-sapeurs-pompiers-lors-des-manifestations-des-gilets-jaunes-1592019.html


              • Cadoudal Cadoudal 17 septembre 22:29

                @OMAR
                Hé mon colon , Marine est française...

                Si elle veut pas accoucher dans une poubelle, c’est son droit...

                Allez raoust schnell, direction plein Sud et bonne chance à toi...lol...

                https://nos-medias.fr/video/algerie-la-maternite-de-l-hopital-de-constantine-une-horreur


              • Cadoudal Cadoudal 17 septembre 22:50

                @Cadoudal
                Même un stade de foot ils sont incapables d’assumer ces baltringues d’Algériens...

                https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Amical-algerie-colombie-a-lille-en-octobre/1059722

                Mais qu’ils rentrent chez eux Nom de Dieu de Bordel de Merde....


              • Cadoudal Cadoudal 17 septembre 22:53

                @Cadoudal
                « Si vous voulez vivre comme là-bas, vous habiller comme là-bas, vous appeler comme là-bas, parler comme là-bas, alors restez là-bas ! » @JeanMessiha

                https://twitter.com/DamienRieu/status/1174028786339405825?ref_src=twsrc%5Etfw


              • Cadoudal Cadoudal 18 septembre 02:47

                @Cadoudal
                Selon une récente étude du think tank Carnegie Middle East Center, l’Algérie, qui se dirige vers une « crise économique imminente  », a besoin d’un baril à 116 dollars pour équilibrer son budget.

                https://www.lepoint.fr/afrique/l-algerie-au-bord-de-la-cessation-de-paiements-17-09-2019-2336197_3826.php


                54 000 kilomètres de routes et pistes (80 000 avec les pistes sahariennes), 31 routes nationales dont près de 9000 kilomètres étaient goudronnés, 4300 km de voies ferrées, 4 ports équipés aux normes internationales, 23 ports aménagés (dont 10 accessibles aux grands cargos et dont 5 qui pouvaient être desservis par des paquebots), 34 phares maritimes, une douzaine d’aérodromes principaux, des centaines d’ouvrages d’art (ponts, tunnels, viaducs, barrages etc.), des milliers de bâtiments administratifs, de casernes, de bâtiments officiels, 31 centrales hydroélectriques ou thermiques, une centaine d’industries importantes dans les secteurs de la construction, de la métallurgie, de la cimenterie etc., des milliers d’écoles, d’instituts de formations, de lycées, d’universités avec 800 000 enfants scolarisés dans 17 000 classes (soit autant d’instituteurs, dont deux-tiers de Français), un hôpital universitaire de 2000 lits à Alger, trois grands hôpitaux de chefs-lieux à Alger, Oran et Constantine, 14 hôpitaux spécialisés et 112 hôpitaux polyvalents, soit le chiffre exceptionnel d’un lit pour 300 habitants. Sans parler d’une agriculture florissante laissée en jachère après l’indépendance, à telle enseigne qu’aujourd’hui l’Algérie doit importer du concentré de tomates, des pois chiches et de la semoule pour le couscous…

                https://bernardlugan.blogspot.com/2019/07/algerie-ils-ne-sont-grands-que-parce.html


              • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 08:30

                @Cadoudal Merci d’animer un peu ce débat. Je dois dire que j’espérais plus de réactions à cet article qui traite quand même d’un sujet central de la politique française des 40 dernières années. 


              • Buzzcocks 18 septembre 09:49

                @Bernard Mitjavile
                Le Pen est quasi mort donc disserter d’un ectoplasme mort vivant, ça n’intéresse pas grand monde.


              • OMAR 18 septembre 09:55

                Omar9
                .
                @Bernard Mitjavile
                .
                Le sujet étant J. M. le Pen, ce dingo de @Cadoudal infeste ce fil de commentaires ineptes et, totalement hors-sujets,
                .

                Dés lors, je comprends aisément votre satisfaction et fuite en avant : cela vous évite de répondre à mes arguments.


              • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 10:15

                @Buzzcocks Le futur politique de sa petite-fille, Marion, risque de vous surprendre..


              • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 10:21

                @OMAR Vos posts partent dans tous les sens aussi je ne sais comment y répondre avec un temps limité.


              • OMAR 18 septembre 10:30

                Omar9
                .
                @Bernard Mitjavile
                .
                Vous venez de répondre, pour, ,excusez-moi, ne rien dire...
                .
                Parfaite illustration de la langue de bois...
                .
                Ah, cette vérité qui indispose, qui contrarie...


              • Cadoudal Cadoudal 18 septembre 15:37

                @OMAR
                Hé mon colon :

                An Werrik chnou dine dyemmak....lol..

                "Au Maroc, il n’aurait jamais osé dire le quart du tiers, poursuit Abdel dont la famille provient du nord du Maroc. Cela n’aurait pas traîné pour qu’il se retrouve plaqué au sol et menotté dans le dos. Un attroupement s’était formé. Il y avait des enfants. Quand on l’a laissé partir, j’ai pensé : quelle leçon pour les gosses ! On leur montrait qu’on peut insulter des policiers et encore passer pour un héros parce qu’au fond, ce type avait tenu tête aux trois."

                https://www.dhnet.be/actu/faits/traitres-a-la-communaute-a-molenbeek-il-insulte-des-policiers-en-arabe-video-5d8117e8d8ad5878fd4be80e

                Essonne : les pompiers se font cracher, uriner dessus ou sont poursuivis à la machette...lol...

                https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/essonne-les-pompiers-se-font-cracher-uriner-dessus-ou-sont-poursuivis-a-la-machette-1568651848

                Zemmour condamné une nouvelle fois par les juges collabos...

                Messieurs les collabos, arrêtez de lui faire de la pub, il va plus savoir quoi faire de tout son pognon...lol...

                « Nous vivons depuis trente ans une invasion, une colonisation, qui entraîne une conflagration », « Dans d’innombrables banlieues françaises où de nombreuses jeunes filles sont voilées, c’est également l’islam, c’est également du djihad, c’est également la lutte pour islamiser un territoire qui n’est pas, qui est normalement une terre non islamisée, une terre de mécréant. C’est la même chose, c’est de l’occupation de territoire”. “Je pense qu’il faut leur donner le choix entre l’islam et la France »

                https://oumma.com/lislamophobe-eric-zemmour-condamne-par-la-cour-de-cassation/


              • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 16:41

                @Cadoudal Plus ils condamnent Zemmour, plus ils montrent leur vrai visage.


              • Cadoudal Cadoudal 18 septembre 16:55

                @Bernard Mitjavile
                Ouais, et je trouve les colons et les collabos un peu mous du genou en ce moment, à part un communiqué du FLN, pas trop de réactions à cette énième condamnation...

                Comme si ils voulaient pas lui faire de pub...lol....

                Eric Zemmour définitivement condamné pour incitation à la haine envers les musulmans (Islamophobie)

                Retrouvez-le à cette occasion sur BFMTV LCI et CNEWS

                https://twitter.com/MadjidFalastine/status/1174316928984375296

                Alors que le talk de Yann Moix n’aura pas droit à une saison 2 sur Paris Première, l’émission Zemmour & Naulleau fait son retour le mercredi 2 octobre à 20h50.

                http://www.leblogtvnews.com/2019/09/nouvelle-saison-de-zemmour-naulleau-des-le-2-octobre.html


              • Buzzcocks 18 septembre 17:41

                @Bernard Mitjavile
                Si elle a le même succès que son école et ses 5 élèves, on va effectivement rire.


              • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 20:13

                @Buzzcocks Personnellement, sans trop connaître ses idées, j’approuve son positionnement de « conservateur-libéral », qu’elle a expliqué dans un interview récent au Figaro si je ne me trompe, combinant à la fois des valeurs traditionnelles d’origine chrétienne et la nécessité de réduire le niveau de dépense et d’augmenter l’efficacité d’un Etat obèse et surendetté.


              • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 septembre 08:57
                « On peut se demander d’où venait cette rage consistant à ramener un leader politique, son programme, ses idées et ce pendant des décennies à une phrase de travers »   Non, le détail de Jean-Marie Le Pen n’était pas une phrase de travers mais une phrase tout à fait logique et une phrase tout à fait permise par les articles 10 et 11 des droits de l’homme de 1789 qui sont constitutionnels.

                ART. 10. — Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi.

                ART. 11. — La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.

                  C’est donc vous qui condamnez Jean-Marie Le Pen en considérant comme juste qu’il ait été condamné à 1,4 millions de Francs pour son « détail » et attaqué qu’il était par les associations comme le CRIF qui sont tenues par des étrangers qui plus est.

                • OMAR 18 septembre 10:04

                  Omar9
                  .
                  @Daniel PIGNARD :« ..une phrase tout à fait logique, une phrase tout à fait permise...’.
                  .
                  Tout dépend à qui est destinée ou liée cette phrase.
                  .
                  Et vous savez parfaitement qu’il y a 2 poids, 2 mesures concernant la criminalisation de ce genre de phrase que vous dénoncez partiellement.
                  .
                  La preuve, vous éludez la »Loi Gaysot".
                  Et surtout le lobby qui n’existe pas...


                • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 10:14

                  @Daniel PIGNARD, D’un point de vue légal, c’est discutable, depuis les « lois mémorielles » en France la liberté d’expression a été sérieusement restreinte et l’on voit des gens comme E Zemmour perdre des procès alors qu’ils se contentent de dénoncer des situations.
                  Mais pour un homme politique, il ne s’agit pas simplement de rester dans les clous de ce qui est permis par les droits de l’homme mais de parler de façon à ne pas choquer inutilement ou être mal compris (parfois, il peut être nécessaire de choquer, ainsi, comme je vois que vous citez la Bible dans certains de vos commentaires, Jésus choquait les pharisiens lors de ses échanges avec eux). 
                  Pour moi, la façon dont Le Pen a été questionné sur ce sujet relevait du traquenard (imaginez qu’un de ces journalistes ait interviewé Mitterrand lors d’un grand débat politique d’RTL lors d’une campagne présidentielle sur son amitié avec René Bousquet, ils ne l’auraient jamais fait étant bien trop soumis au politiquement correct). Ceci dit, Le Pen a été pour le moins maladroit dans sa réponse et n’a pas pris en compte les sensibilités qu’il heurtait.
                  Maintenant, contrairement à ce que vous dites, je ne considère pas comme juste la façon dont Le Pen a été attaqué par la suite, c’est même l’objet de cet article.


                • exol 18 septembre 10:26

                  @OMAR
                  Avant de critiquer ce qu’il se passe en France , tu ferais mieux de t’occuper de ce qu’il se passe dans ton pays où la corruption est à tous les niveaux , où la démocratie n’est qu’un mot dérisoire car le pouvoir est maintenu de force par les généraux d’opérettes , où l’économie a régressée au niveau du 19eme siècle . Et toi bien confortablement installé dans notre pays si généreux avec tes congénères haineux , tu viens nous faire la critique des politiciens de ce pays , tous cela bien entendu avec ta carte SS , ta retraite et ton HLM que beaucoup de français ne peuvent pas avoir et tu nous craches à la gueule. Et la cerise sur le gâteau tu passes ton temps à traiter les Français de nazis , s’ils étaient réellement ce que tu dis , j’en connais qui auraient déjà foutu le camp fissa.


                • OMAR 18 septembre 10:41

                  Omar9
                  .
                  @exol
                  .
                  Justement, je m’occupe de mon pays, ne t’en déplaise...
                  .
                  Et tous les torts que tu m’attribue, te siéent parfaitement.
                  .
                  Argumente et prouve tes idioties, avant de m’accuser de quoi que ce soit.
                  .
                  Et arrete d’affabuler jusqu’à écrire que je passe mon temps à traiter les Français de nazis ,
                  Ce n’est pas avec ça que tu pourras étancher ta haine...


                • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 septembre 10:58

                  @OMAR
                  La loi Gayssot ne tient pas devant les articles 10 et 11 des droits de l’homme de 1789 cités plus haut.
                  Quant au lobby qui n’existe pas, la loi du couplet 3 de Notre Marseillaise interdit à ce lobby de faire la loi dans nos foyers :

                  « Quoi ! Des cohortes étrangères Feraient la loi dans nos foyers !
                   Quoi ! Des phalanges mercenaires Terrasseraient nos fiers guerriers ! (Bis)
                   Dieu ! Nos mains seraient enchaînées ! Nos fronts sous le joug se ploieraient !
                   De vils despotes deviendraient Les maîtres de nos destinées ! »


                • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 septembre 11:42

                  @Bernard Mitjavile
                  Mais vous considérez comme juste le résultat de son procès, alors qu’il s’agit d’un énorme scandale devant les articles 10 et 11 des droits de l’homme de 1789. Ces droits de l’homme ne se préoccupent pas de savoir si les opinions choquent, la seule limite est le trouble à l’ordre public, ce que n’a pas fait Jean-Marie Le Pen. Il ne devait donc pas être condamné et tous ceux qui pensent qu’il devait l’être retirent le droit de s’exprimer aux Français.
                  C’est effectivement le cas sur Agoravox où sur 3 articles proposés, en voilà déjà deux qui sont refusés. Quand on voit que les UPR sont nombreux ici, il faut en tirer les conclusions sur la manière qu’ils auront de régner.


                • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 11:45

                  @Daniel PIGNARD D’accord, pour moi ce résultat est injuste mais la loi actuelle en France est injuste de mon point de vue et ne respecte pas la liberté d’expression.


                • exol 18 septembre 12:00

                  @OMAR
                  Je n’ai pas de haine contre qui que ce soit , mais j’aime pas trop qu’on me prenne pour un con. J’ai le droit de dire que certains de tes congénères nous pourrissent la vie et qu’ils sont haineux contre notre nation le tout bien entretenu par des types dans ton genre . Les problèmes de l’Algérie sont ceux des Algériens et loin de moi l’idée de me mêler de leurs affaires. Mais toi tu veux jouer sur les deux tableaux et tu prétends imposer tes jugements à tous les français , et le tout avec une arrogance démesurée ou tu te permets insultes et moqueries en tout genre , comme si tu étais supérieur de par ta grande bouche . Un peu de respect pour le pays qui t’as accueilli , donné à manger , t’as soigné et permis de t’éduquer et c’est un fils d’immigrée qui te parle .


                • OMAR 18 septembre 12:44

                  Omar9
                  .
                  @exol :« J’ai le droit de dire que certains de tes congénères .. ».
                  .
                  Mes congénères sont les tiens, car ce sont des français à part entière, à moins que tu considères que Zizou, Samia Ghali, Malek Boutih ou Nadjat-Vallot, par exemple, soient de purs étrangers vivant en France.
                  Purée, un fils d’émigré(sic) qui dénie la citoyenneté à des français, le délire !!!
                  .
                  Autre précision, la France ne m’a absolument rien donné, car tout ce que j’ai, je l’ai obtenu, comme la majorité des français, à la sueur de mon front.
                  Alors, si tu veux pareille chose, fallait travailler.
                  .
                  Enfin, c’est toi et ce dingo de @Cadoudal qui avaient insidieusement introduit l’Algérie dans ce débat, pas moi.
                  .
                  Et dans ce domaine, t’inquiète, le Hirak fera passer à la casserole, tous ceux qui ont tenté de détruire ce pays et lobotomiser son peuple.
                  Pacifiquement et justement....


                • Cadoudal Cadoudal 18 septembre 17:02

                  @OMAR
                  Autre précision, la France ne m’a absolument rien donné

                   :

                  54 000 kilomètres de routes et pistes (80 000 avec les pistes sahariennes), 31 routes nationales dont près de 9000 kilomètres étaient goudronnés, 4300 km de voies ferrées, 4 ports équipés aux normes internationales, 23 ports aménagés (dont 10 accessibles aux grands cargos et dont 5 qui pouvaient être desservis par des paquebots), 34 phares maritimes, une douzaine d’aérodromes principaux, des centaines d’ouvrages d’art (ponts, tunnels, viaducs, barrages etc.), des milliers de bâtiments administratifs, de casernes, de bâtiments officiels, 31 centrales hydroélectriques ou thermiques, une centaine d’industries importantes dans les secteurs de la construction, de la métallurgie, de la cimenterie etc., des milliers d’écoles, d’instituts de formations, de lycées, d’universités avec 800 000 enfants scolarisés dans 17 000 classes (soit autant d’instituteurs, dont deux-tiers de Français), un hôpital universitaire de 2000 lits à Alger, trois grands hôpitaux de chefs-lieux à Alger, Oran et Constantine, 14 hôpitaux spécialisés et 112 hôpitaux polyvalents, soit le chiffre exceptionnel d’un lit pour 300 habitants. Sans parler d’une agriculture florissante laissée en jachère après l’indépendance, à telle enseigne qu’aujourd’hui l’Algérie doit importer du concentré de tomates, des pois chiches et de la semoule pour le couscous…

                  https://bernardlugan.blogspot.com/2019/07/algerie-ils-ne-sont-grands-que-parce.html


                • foufouille foufouille 18 septembre 17:11

                  @OMAR

                  faut demander à tes petits enfants de construire des routes en RDC À LA PLACE DES CHINOIS.


                • Cadoudal Cadoudal 18 septembre 17:31

                  @foufouille
                  T’es pas gentil avec les Congolais...lol....

                  Des rixes opposant de jeunes gens issus de cette communauté à des jeunes d’origine maghrébine

                  Ils se lançaient des pierres et avaient des barres de fer et des cagoules 

                  https://www.ledauphine.com/isere-sud/2019/08/26/incendie-dans-un-epicerie-a-la-villeneuve


                • foufouille foufouille 18 septembre 17:43

                  @Cadoudal

                  Je sais plus qui a mis lien sur un train qui roule à 30 km/h car la voie n’est défrichée !!!!!

                  J’ai aussi lu un article congolais où les congolais chouinent car faut payer le péage des chinois qui entretiennent une route !!!!


                • Zolko Zolko 18 septembre 10:12

                  Article courageux, merci. Il oublie cependant que la même engeance est encore à l’oeuvre aujourd’hui, avec l’AfD en Allemagne par exemple. Et là, c’est faux de dire que le parti est monté en épingle exprès par les autres partis (CDU, SPD...), mais est une réaction logique à une dérive de la politique générale suivant le précept d’Anglea Merkel « Alternativlos » qu’elle a repris au TINA de Margereth Thatcher « There Is No Alternative »

                   

                  Si on prend ce parallèle avec Le Pen (père, la file c’est peut-être différent), alors il a commencé à faire parler de lui avec Miterrand, c’est vrai, mais ce que Miterrand avait aussi fait est que, après ses 2 premières années bien à gauche, vraiment socialiste (avec Mauroy), il est devenu social-démocrate avec Delors, tout en embarquant les Communistes, ce qui fait qu’il n’existait plus d’opposition à une politique générale pour la globalisation. D’ailleurs, les électeurs du PC sont allés direct au FN.

                   

                  Je ne vous donc pas LePen, le FN, comme un parti de faire-valoirs, mais comme une vraie alternative à opposer à une opposition formatée ce qui, bien-sûr, gêne le pouvoir installé, ce qui comprend aussi les « journalistes ».

                   

                  L’article oublie aussi le cas Bayrou et Ségolène Royal, en 2007, qui proposaient :

                  • Bayrou : que les groupes qui font plus de 10% de leur chiffre d’affaire avec l’état ne puissent pas aussi avoir un organe de media (hallali des Bouyges, Dassault, Lagardère...)
                  • Ségolène Royal : elle proposa d’introduire le tirage-au-sort en politique (et donc la fin des politiciens carriéristes et des commissions Théodule)

                  Les 2 furent descendus en flêche par les medias avec des arguments malhonnêtes.


                  • Zolko Zolko 18 septembre 10:17

                    @Zolko :

                    Je ne vous donc pas LePen, le FN, comme un parti de faire-valoirs, mais comme une vraie alternative — à opposer à une opposition formatée — ce qui, bien-sûr, gêne le pouvoir installé, ce qui comprend aussi les « journalistes ».


                    Je ne vois donc pas LePen et le FN comme un parti de faire-valoirs, mais comme une vraie alternative à la globalisation, puisqu’ils defendent des politiques locales, régionales, nationales. Et c’est ça qu’on lui reproche, tout comme à Salvini ou à Orbán. Une politique nationale est l’ennemi de la globalisation.
                     
                    Grrrrrrr, on a besoin d’un bouton « edit »

                  • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 10:19

                    @Zolko
                    Bonne analyse sur l’AfD, c’est vrai que l’approche « alternativlos » cherche à éliminer tout véritable débat.


                  • Zolko Zolko 18 septembre 10:44

                    @Bernard Mitjavile :

                    cherche à éliminer tout véritable débat.


                    exact, comme Chirac —vs LePen. C’est la pensée unique qui domine, et toute idée externe à cette pensée unique doit être écartée. Et la massue « antisémite » marche bien aux yeux de pas mal de gens (voir aussi le traitement d’Etienne Chouard : avez-vous remarqué que l’excellente émission de Taddeï « ce soir ou jamais » a été supprimée peu de temps après qu’il ait reçu Chouard ?)

                  • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 10:54

                    @Zolko, Si cela vous intéresse, j’ai écris sur le traitement de Chouard dans mon article Inquisition


                  • sweach 18 septembre 10:40

                    Alors pour le FN au début, je faisais le même constat que vous, les médias le diabolise pour l’empêcher d’atteindre le pouvoir.

                    Cependant avec du recul et surtout avec le débat du second tour contre Macron, une évidence est apparue, « mais elle ne veut pas gagner ! »

                    Et si le FN n’était qu’une manipulation de plus ? car en monopolisant l’idéologie nationaliste et en l’empêchant plus ou moins sciemment d’atteindre le pouvoir, le Nationalisme disparaît de notre société.

                    Quand des journalistes tendent le micro à quelqu’un et s’insurge contre n’importe quoi, il faut comprendre que c’est surtout nous et nos libertés qui sont visés.

                    Sans les médias, le terrorisme n’existerait pas, L214 n’existerait pas, LREM n’existerait pas, etc ...

                    Le 4em pouvoir est un fléau pour notre société et notre nation, c’est surtout lui qu’il faudra vaincre si un jour on veut que cela change.

                    L’absence de nationalisme est une aubaine pour le capitalisme, ça lui permet d’exploiter les peuples qui sont divisés (immigration, religion, coutume, langue, ...) et cela permet de privatiser tout ce qui est national.

                    Sans Nationalisme, plus d’union pour faire la force, plus de mise en commun, impossible de créer une culture sans qu’elle soit remise en question.

                    Mais on peut en dire tout autant sur le socialisme qu’on n’a plus vue depuis Jaures et l’absence totale de ce type de politique remet même en question la définition du mot socialiste, les gens ne savent tout simplement pas ce que c’est.


                    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 10:56

                      @sweach J’ai eu la même réaction que vous lors du débat contre Macron mais Marine LP n’est pas Jean-Marie LP


                    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 11:00

                      @sweach D’accord pour le problème posé par le 4ème pouvoir. Ceci dit, comment le résoudre sinon en développant des médias plus objectifs et informatifs avec des journalistes qui ne se soumettent pas au politiquement correct ?


                    • sweach 18 septembre 11:25

                      @Bernard Mitjavile
                      *Ceci dit, comment le résoudre*
                      Ça je n’ai pas la solution, les solutions efficace passerait forcement par du dictatorial, comme interdire les discours anxiogènes dans les médias.

                      La première bonne chose à faire c’est de ne pas les croire et aussi plus simplement de ne pas les écouter.

                      Mais le gros souci, c’est quand une grosse connerie est dite dans les médias, comme par exemple « aillez peur des terroristes », vous avez le message qui est répété par TF1, F2, M6, BFM, LCI, etc ... , ensuite c’est repris à la radio, par des chroniqueurs et des bouffons dans des émissions style TPMP

                      Au boulot vous avez toujours des collègues qui en parlent à la machine à café.

                      Bref c’est tellement répété que le mensonge devient vrai, les gens ont peur des terroristes, même si on leur prouve par A+B qu’ils ont plus de chance d’être touché par la foudre que d’en croiser un.

                      *sinon en développant des médias plus objectifs et informatifs avec des journalistes qui ne se soumettent pas au politiquement correct ?*
                      Je pense que c’est plutôt l’inverse qu’il faut faire, les gens doivent douter, il faut leur apprendre que tout est manipulation, seul un esprit critique peut remettre en question une information sans fondement.

                      Internet à ce petit avantage, où on peut y dire n’importe quoi et les gens le savent, ça permet d’y dire des vérités inavouables mais aussi des mensonges, à nous d’apprendre à faire le tri.


                    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 11:55

                      @sweach C’est un problème complexe. Il y a des chaînes télé sur internet comme i-télé qui font du bon travail et même sur les grands médias en dehors d’Internet, on trouve de bons éditorialistes (Rioufol, Zemmour etc..). Encore faut-il que le public ait la volonté de chercher à s’informer.
                      Il y a aussi les événements internationaux qui bousculent les idées préconçues des défenseurs du politiquement correct (élection de Trump, Brexit, Orban etc..) et les événements nationaux même si le pouvoir n’en tient pas compte (par exemple la façon méprisante dont le gouvernement Hollande a traité les manifestations de la manif pour tous mais au final, Hollande n’a même pas osé se représenter à la présidentielle). Donc, il y a de l’espoir et finalement, cela dépend de chacun de nous.


                    • Zolko Zolko 18 septembre 13:07

                      @Bernard Mitjavile :

                      le problème posé par le 4ème pouvoir. Ceci dit, comment le résoudre

                       

                      déjà, en arrêtant de les subventionner avec l’argent public. Et ensuite, les obliger à afficher clairement d’où vient leur financement. Ca serait un gros progrès.


                    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 14:41

                      @ZolkoC’est sur que ce financement public est indigne d’une démocratie et permet au pouvoir d’influencer l’opinion public de diverses façons.


                    • ETTORE ETTORE 18 septembre 11:41
                      ETTORE 18 septembre 11:34

                      @Cadoudal

                      Turin : un Marocain agresse sans raison trois personnes dont l’actrice Gloria Cuminetti

                      Halim Ben Daoud, un Marocain âgé de 34 ans, en situation irrégulière sur le territoire.

                      L’enquête menée par les carabiniers a également démontré que le Marocain, juste avant l’attaque de la célèbre actrice, avait également poussé et blessé un couple qui se promenait dans les environs.

                      Eh bien en voilà une qui était pro immigrationniste à donf et qui était contre le
                      « décret de sécurité » voulu par Salvini.
                      Désolé pour cette « actrice » qui ne portait pas assez clairement affiché sur elle, sa conception de l’accueil universel.
                      Je me demande si un jour cela arrivait à un membre de la famille de LaREM, comment ils justifieraient la chose.
                      Peut être l’acceptation festive d’un nouvel aid el kebir avec son et lumière ?


                      • Cadoudal Cadoudal 18 septembre 20:41

                        @ETTORE
                        « Je crois que cette personne a également subi des injustices dans sa vie et n’a pas reçu assez d’amour »,

                        http://www.ilgiornale.it/news/cronache/lattrice-giustifica-laggressore-non-ha-mai-ricevuto-amore-1754109.html

                        Sindrome di Stoccolma...

                        lol..


                      • titi 18 septembre 17:17

                        Marine n’est pas Jean Marie.

                        Il suffit de regarder les allocutions télévisées du père, en particulier sa profession de foi de 1974 pour s’en rendre compte.

                        Lui a une « certaine idée de la France », et une culture notamment historique, qui lui a très vite fait comprendre où allait le pays.

                        Lorsqu’il parlait d’envoyer l’armée dans les citées pour faire rétablir l’ordre c’était le retour « aux heures sombres de notre histoire ».

                        Et 20 ans après c’est un ministre de l’intérieur en partance qui nous alerte sur le risque de guerre civile.

                        Le Pen avait un discours d’homme d’Etat, et en face de lui des discours de chargés de communication.

                        L’électeur a choisi.


                        • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 19:07

                          @titi Oui, c’est une autre génération. Effectivement, Le Pen a un niveau de culture et de connaissance historique très supérieur à la moyenne des hommes politiques actuels.


                        • titi 18 septembre 19:35

                          https://www.youtube.com/watch?v=BQ4BsVu9VZw

                          Combien de nos élus actuels, mettraient « entre parenthèse » son mandat pour servir la France. 


                          • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 19 septembre 10:04

                            @titi Bonne question


                          • ETTORE ETTORE 19 septembre 12:20
                            Cadoudal 18 septembre 20:41

                            Encore une qui trouve le moyen de se faire passer pour une madone avec son pardon et sa pitié dégoulinante pour tous les orphelins du monde.
                            Encore une qui ne comprend toujours pas que, dans certains pays, les femmes sont quantités négligeables et lapidables à souhait, et que malheureusement, cette doctrine traverse les frontières en même temps que ces attardés.
                            Attaquée, ne serais ce que verbalement par un Italien, il y aurait eu de fortes chances qu’elle fasse un ramdam monstrueux sur la violence et le machisme des hommes Italiens.
                            Mais, là, ce pauvre marocain,« privé d’amour » ( sauf de celui qu’il porte à son dieu) à toute sa pitié.
                            EPOUSE LE....grande brêle !
                            Ou mieux encore....demande lui de remettre ça, une fois accoquinés ensemble.


                            • Cadoudal Cadoudal 19 septembre 21:36

                              @ETTORE
                              Les Marocains manquent d’amour en général en dehors de leur biotope naturel, c’est une constante éthologique du colon Marocain...lol...

                              Il y a une semaine, les policiers découvraient le cadavre de cette femme, qui avait été signalée comme disparue, dans un réduit de son appartement mansardé. Selon nos informations, cette femme de 61 ans vivant seule fut étouffée par le meurtrier. Son tueur présumé : Faried A., 32 ans.

                              Dimanche dernier [15 septembre], des policiers ont arrêté ce Marocain sur l’autoroute entre Göttingen et Kassel – dans un taxi, avec 37 000 euros en poche et le téléphone portable de la victime.

                              Le ministère public estime qu’il s’agit d’un crime crapuleux. Patricia H. aurait connu depuis assez longtemps déjà ce demandeur d’asile (arrivé en 2015 et dont on dit qu’il ne serait plus que « toléré »*) et l’aurait dépanné financièrement de temps à autre.

                              http://www.fdesouche.com/1263629-hanovre-all-patricia-h-aidait-y-compris-financierement-faried-a-le-demandeur-dasile-marocain-qui-la-tuee


                            • Delenda Delenda 19 septembre 21:32

                              En 1950, une poignée de français se sont fait ejecter d’algérie, ils l’avaient construits en 5 générations, infrastructures, éducation, etc. Maintentant, les descendants merdeux qui parasitent la France demandent, exigent, prennent, et violent nos femmes. Ca suffit ! Ceux qui se sont intégré commes cerveaux (médecins avocats, ingénieurs) sont bienvenus, les autres vont devoir repartir chez eux, de bonne volonté ou de force. Le budget national s’en trouvera excédentaire.

                              Ils avaient un slogan : la valise ou le cercueil. Il est à l’ordre du jour, dans l’autre sens...

                              Partez, les français périphériques n’en peuvent plus, et bientot, les armes vont ressortires.

                              Les Sarazins, dehors


                              • ddacoudre ddacoudre 22 septembre 11:15

                                Bonjour C’est juste que le Pen à été utilisé comme épouvantail,. Ce n’a pas été avec adresse. Dire ce que l’on pense de l’histoire et de ce que l’on aime ou pas n’est répréhensible que dans le cadre de l’apologie du crime. La Shoha est un détail de l’histoire humaine Ce qui l’a différencié, ce est pas le racisme il a pas manqué tout au l’on de l’histoire. C’est son caractère industriel de l’extermination, car des hommes qui ont été éliminé pour une appartenance à une culture ne manque pas. Alors au lieu de s’appesantir comme des boeufs sur l’herbe que donner les médias. Il aurait mieux fait de mettre l’accent sur le FASCISME dont il est porteur et dont un des critères bien présent de nos jours et la recherche d’un chef autoritaire. Le Zorro ou le Spider-Man totalitaire. Cordialement ddacoudre OverBlog

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès