• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > De la vitesse de la lumière et du deuxième postulat d’Einstein

De la vitesse de la lumière et du deuxième postulat d’Einstein

 

Un article récemment paru sur Agoravox, commençait par ces mots :
 
Il y a deux ans j'ai écrit un article sur les anomalies constatées avec des sondes lancées dans l'espace comme Pioneer 10, Galileo ou Ulysses qui semblent ralentir anormalement. Mais un lecteur attentionné d'Agora Vox m'avait fait remarquer qu'il y avait un problème dans ma démonstration. Alors j'ai cherché à comprendre d'où cela pouvait venir, et j'ai fini par trouver un nouveau résultat encore plus surprenant : l'anomalie n'était pas constante mais décroissante !
 
Ce lecteur attentif, vient d’être interdit d’intervention sur cet article, bloqué dorénavant sur tous les articles de cet auteur qui n’admet pas les critiques fondées. Classique. Étant ce lecteur sanctionné sans raison, et parce que j’ai encore des choses à dire sur le sujet je ne vois nulle part où exercer mon droit de réponse ailleurs qu’ici.
 
 
L’auteur des articles dont il sera question par la suite, que j‘appellerai FB, s’est mis en tête depuis longtemps que la vitesse de la lumière n’est pas une constante vu qu‘elle se propage dans le vide, que les principes la Relativité sont faux, donc que Einstein et tous ceux qui avec lui ont adopté les principes de la Relativité ont tout faux.
 
Les faits : dans un premier article, FB démontrait que, si dans les calculs qui mettent en évidence le ralentissement observé, on remplace les équations relativistes de composition des vitesses par des additions simples, linéaires [ c’=c+v ], alors miracle, il n’y a plus de mystère : plus de ralentissement inexpliqué.
 
S’ensuivaient des calculs astronomiques prouvant à la dixième décimale près, la nouvelle théorie. Las, FB s’était seulement trompé de sens, et ce qu’aurait mis en évidence l’application de sa méthode aurait été, non pas la levée du mystère mais son doublement, puisque au lieu d’annuler un ralentissement, il aurait révélé une accélération ! 
 
Aujourd’hui, FB renouvelle sa tentative de démolition de la RG par un autre détour.
 
 
Exposé du problème : FB écrit : “Lors de la mission Pioneer 10, une station au sol envoyait un signal radio de fréquence ft, puis la sonde le renvoyait de manière synchrone à une station au sol qui le recevait à la fréquence fr. Avec le décalage Doppler du signal radio, JPL (le Jet Propulsion Lab.) était en mesure de calculer très précisément la vitesse de la sonde, et avec l'évolution de la vitesse ils pouvaient calculer l'accélération, qui était plus précisément une décélération (ce qui est attendu) puisque la sonde était attirée par l'ensemble du système solaire.”
 
Le problème, on l’aura compris, consiste à calculer la vitesse réelle de la sonde. Pour ce faire, FB se propose d’établir que les formules de calcul de vitesse par le biais de l’effet Doppler qu’a utilisées JPL ne sont pas les bonnes, et qu’en utilisant les formules classiques, on trouve une vitesse pour la sonde qui fait disparaître le ralentissement inexpliqué. Miracle : Encore.
 
FB en conclut que cela démontre la validité de sa théorie, à savoir, que la vitesse “c” dans le vide ne serait pas une constante universelle.
 
Mon objection : la fréquence d’un signal sonore ou électromagnétique est fonction de sa vitesse de propagation et ou de sa longueur d’onde. Je dis que, en l’occurrence, l’effet Doppler est attribuable à une variation de longueur d’onde, et non pas de variation de vitesse de propagation comme l’a prétendu FB, lequel n’a donc aucune raison d’en conclure à la mort de la Relativité.
 
 
Conclusion : JPL a peut-être tort d’utiliser deux formules différentes pour traiter l’effet Doppler selon que le signal est émis par une source mobile ou reçu par un observateur mobile. Qui plus est, ici, les deux sont mobiles.
 
En effet, si la sonde se déplace à grande vitesse, la Terre n’est pas en reste. Un rapide calcul dit qu’à l’équateur, on tourne de 40 000 km par jour, soit 500 mètres par seconde. C’est peu ? Soit ! La Terre tourne autour du Soleil en un an, soit à la vitesse de 4,75 km/s. La moitié de celle de la sonde ! C’est pas rien.

Si en matière sonore, étant donné que la vitesse du son est liée à la vitesse de l’air, on doit effectivement utiliser des formules différentes, quoique, en revanche, en matière d’onde électromagnétique ce n’est pas le cas. JPL devait en tenir compte. Selon moi, il n’y a pas lieu de distinguer lequel, de la source ou du récepteur bouge, mais compter seulement la vitesse d’éloignement ou de rapprochement réciproque entre source et observateur : une seule et unique formule s’impose dans les deux sens, à l’aller comme au retour du signal.

 

http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/effondrement-d-un-des-principes-176620

https://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/remise-en-cause-du-deuxieme-211906#forum5460858

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

116 réactions à cet article    


  • Matlemat Matlemat 1er avril 16:17

     Les astrophysiciens expliquent des choses qu’ils n’expliquent pas par « matière noire » et « énergie noire », la voie lactée tourne plus vite qu’elle ne devrait pour que les étoiles ne soient pas expulsées vers l’extérieur, on dit que « la matière noire » retient tout ça, cette matière inconnue ne pourrait elle pas faire ralentir les sondes ?


    • baldis30 1er avril 17:29

      @Matlemat
      bonsoir
      « matière inconnue »
       inconnue mais aussi pas détectée ... pour ma part je pense, sans pour autant démontrer, que la matière noire est la première solution de facilité pour fournir une explication... normalement toute personne ayant des connaissances élémentaires en mécanique comprend pourquoi par le seul jeu d’une masse supplémentaire !
      Trop d’autres hypothèses à commencer par le calcul d’erreur - ont été écartées...


    • Matlemat Matlemat 1er avril 18:10

      @baldis30
       Bonsoir, oui nous sommes certains que nous ne sommes pas sûrs.

       Il y a quelque chose qui nous échappe, peut être quelque chose que nos sens et nos instruments ne peuvent pas détecter, sans partir dans l’ésotérisme. 


    • nono le simplet nono le simplet 1er avril 16:35

      j’avais rien compris au premier article ... je renonce à comprendre le second ...


      • popov 1er avril 16:40

        @JL

        FB vous a exclu de son article ?


        • popov 1er avril 16:44

          @JL

          Quelle est d’après vous la formule correcte de l’effet Doppler qui devrait être utilisée ?


          • JL JL 1er avril 18:23

            @popov
             
             oui, il m’a « bloqué », ce qui signifie que je suis dorénavant exclu de tous ses articles passés ou à venir.
             
            Je ne me prononcerai pas sur le choix de la formule à utiliser, mais je remarque que FB a utilisé deux fois la formule (1), celle de la source mobile celle qui ne présuppose pas l’addition des vitesses.
             
            Je pense qu’il aurait dû utiliser la formule (2), celle qui admet pour les ondes sonores, l’addition des vitesses : dans l’air, on peut considérer que l’air ambiant est fixe, donc l’air apparent d’un observateur mobile va dans le sens opposé à son déplacement.
             
             A première vue, s’il avait utilisé la formule cohérente avec son hypothèse (addition des vitesses), il aurait trouvé, non pas l’annulation du ralentissement constaté par JPL, mais au contraire, une accélération. Bon, je dis ça, c’est de l’intuition pure, je ne ferai pas les calculs.


          • popov 1er avril 18:34

            @JL

            Je vous ai expliqué qu’on peut arriver à la formule de Doppler par des arguments purement cinématiques. Je n’ai fait qu’esquisser la démonstration. Vous voulez les détails ?
            On arrive à la même formule en effectuant deux transformations de Lorentz sur la phase d’une onde progressive, l’une pour voir comment l’onde émise par la source apparaît au récepteur, une seconde pour voir comment l’onde réfléchie par le récepteur apparaît à son retour à la source.


          • JL JL 1er avril 18:53

            @popov
             
             merci, je crois que j’aurais du mal à suivre. Et je ne le souhaite pas, je veux rester à un niveau de vulgarisation facile. Ceci dit, je suis preneur de toutes infos.
             
            il me semble que vous avez dit à FB que vous arriviez à la formule (2).
             
            Comme je l’ai expliqué dans mon com ci-dessus, j’aurais plutôt vu l’autre.


          • popov 1er avril 18:55

            @JL

            Mais non, vous n’auriez pas du mal à suivre, c’est de l’algèbre de lycée.


          • JC_Lavau JC_Lavau 1er avril 19:13

            @popov. A condition de savoir qu’au lieu de l’invariance de dx²+dy²+dz² dans les rotations de notre espace ordinaire R^3, en RR l’invariance est en 
            dx²+dy²+dz²  c²dt². Du coup les cosinus, sinus et tangentes circulaires sont remplacés par les cosinus hyperboliques, sinus hyperboliques et tangentes hyperboliques.
            La transformation de vitesse en rapidité R = c argtanh(v/c) permet de retrouver l’additivité familière en relativité galiléenne.

            Ce qui est très vexant pour notre vanité, est que dans la transformation de Lorentz les directions propres sont réelles, mais sur le cône de lumière, là où nous ne pourrons jamais aller, nous êtres massifs.


          • JL JL 1er avril 19:13

            @popov
             
             ce n’est pas une question d’algèbre mais de maîtrise des concepts mis en œuvre.
             
             Mais vous faites comme vous voulez.


          • JL JL 1er avril 20:11

            @popov

             
             j’ai vu la réponse de FS à votre intervention sous son article.
             
             Je voudrais lui dire que ce qu’il ne comprend pas c’est que ce n’est pas une question de vitesse immuable : c’est une question de limite absolue. Nuance, donc.
             
             Le corolaire de cette limite c’est que la vitesse de la lumière échappe à la loi de composition des vitesses mais ça ne se voit pas à nos vitesses usuelles.
             
            Je suppose que des obus lancés à la vitesse relative de 0,1 c depuis un vaisseau spatial croisant vers Proxima du Centaure à la vitesse de 01 c n’acquièreraient pas une vitesse de 0,2 c, mais moins.


          • JL JL 1er avril 20:14

            @JL
             
            lire : tous les objets échappent à la loi de composition des vitesses mais ça ne se voit pas à nos vitesses usuelles, pour lesquelles la loi simplifiée de composition suffit.


          • Doume65 1er avril 21:03

            @système D
            T’es toujours comme ça ? Tu m’étonnes que tu te fasse bloquer !


          • popov 2 avril 02:25

            @JC_Lavau

            Oui, la transformation de Lorentz suivant une dimension spatiale peut s’écrire sous forme matricielle comme une rotation en dimension 2, en remplaçant les fonctions trigonométriques par les fonctions hyperboliques. Il y en a même qui se sont amusés à remplacer ct par ict dans le quadrivecteur espace-temps pour conserver les fonctions trigonométriques.
            La rapidité nous ramène à la transformation de Gallilée. C’est un peu comme la position moyenne en MQ, qui obéit aux lois de la mécanique classique, et dans le cas des électrons d’un atome nous ramène au modèle de Thomson.
            Quant aux coordonnées du cône de lumière, elles peuvent servir à écrire l’équation de Klein-Gordon ou de sine-Gordon sous forme plus compacte, mais c’est tout, on n’ira jamais s’asseoir dans un repère lié au cône de lumière.


          • popov 2 avril 03:05

            @JL

            il me semble que vous avez dit à FB que vous arriviez à la formule (2). 
            Comme je l’ai expliqué dans mon com ci-dessus, j’aurais plutôt vu l’autre.
             

            Je crois que je viens enfin de comprendre ce qui vous pose problème.

            Dans l’effet Doppler galiléen, si f1 est la fréquence d’émission, la fréquence f2 reçue par la sonde est
            f2 = f1(1 - v/c)
            parce que la sonde s’éloigne de l’émetteur.
            Par le même raisonnement, la fréquence f3 de l’onde réfléchie par la sonde devrait être
            f3 = f2(1 - v/c) = f1(1 - v/c)²
            puisque la terre s’éloigne de la sonde qui devient l’émetteur.

            Dans l’effet Doppler relativiste, si f1 est la fréquence d’émission, la fréquence f2 reçue par la sonde est
            f2 = f1 sqrt[(1 - v/c) / (1 + v/c)]
            parce que la sonde s’éloigne de l’émetteur.
            Par le même raisonnement, la fréquence f3 de l’onde réfléchie par la sonde devrait être
            f3 = f2 sqrt[(1 - v/c) / (1 + v/c)] = f1 (1 - v/c) / (1 + v/c)
            puisque la terre s’éloigne de la sonde qui devient l’émetteur.

            Votre intuition qu’il faut transformer la fréquence suivant la même formule à l’aller qu’au retour est tout-à-fait correcte, mais le résultat est différent suivant qu’on utilise la formule galiléenne ou relativiste.
            La différence n’apparaît cependant qu’au second ordre en v/c.


          • JL JL 2 avril 08:32

            @popov
             
             Je n’avais pas voulu m’investir dans le calcul relativiste que vous venez de donner mais avec lequel je suis d’accord, pour ne pas alourdir mon propos qui était de contester l’utilisation de deux formules différentes, qui plus est à l’envers si nous avions été dans un contexte d’ondes acoustiques.
             
             Ceci dit, vous remarquerez que FS est arrivé au bon résultat (la formule (3)) en utilisant les formules (1) et (2), mais à tort et à travers. C’est troublant, non ?


          • JL JL 2 avril 10:08

            @popov,
             
            Puisque FS utilise in fine la bonne formule de calcul de vitesse de la sonde, et sous réserve que ses calculs relatifs au ralentissement mystérieux soient justes, faut-il en déduire que cette énigme est résolue ?
             
             Bien sûr, je ne cautionne pas ici son affirmation première, à savoir que « c » obéirait à la loi de composition des vitesses. Nous en avons déjà dit tout ce qu’il faut en penser :
             
            C’est la longueur d’onde qui est modifiée à l’émission et/ou la réception, par la vitesse de variation de la distance source-objet et non pas la vitesse de propagation des ondes électromagnétiques, « c ».
             


          • Seudoo 3 avril 12:54

            @Doume65

            Non, non d’habitude il insulte. C’est une personne atteinte d’une variante du syndrome de Gilles de la Tourette. Enfin, j’espère pour lui, il aurait alors l’excuse de la maladie.


          • tiers_inclus tiers_inclus 3 avril 18:49

            @JL

            Vous aussi ? J’ai aussi été « bloqué » en cherchant vainement le motif. Si vous vous rappeler il utilisait (à partir de JPL) deux formules (1) et (2).

            La première (1) était fréquence reçue = (1-v/c)*fréquence transmise et le retour (2) fréquence reçue = (1/(1+v/c)*fréquence transmise. Ensuite le raisonnement portait sur la substitution de (2) par (1) pour le retour. Or un élève de première année de prépa aurait tout de suite vu que (1/(1+v/c) = (approximation 1er ordre) (1-v/c) résultant du développement limité de (1/(1+v/c) = 1- v/c + v^2/c^2 - .... (v/c étant petit), JPL n’avait pas utilisé la formule doppler relativiste qui elle aussi peut être écrite sous 2 formes apparemment différentes (cela tient au fil du raisonnement) mais en fait rigoureusement exactes.

            Evidemment il était cocasse de tirer des conclusions physiques par le rejet d’une approximation purement mathématique.

            Je lui avais fait remarquer sans mettre les points sur les i, mais lorsque cela s’est avéré nécessaire : blocage.

            Ce qui m’avait permis d’apprécier la rigueur scientifique de l’auteur !


          • tiers_inclus tiers_inclus 3 avril 19:06

            @popov

            Tout à fait exact. Le fil sémantique du raisonnement conduit aussi dans le cas relativiste à deux formules, apparemment différentes, mais en fait rigoureusement exactes, la symétrie devant naturellement être respectée. JPl ayant considéré que la v/c était suffisamment petit pour ne pas être significatif dans l’explication, il s’est contenté de la formulation classique, mais on remarquera qu’au premier ordre 
            (1/(1+v/c) est égal (approx) (1-v/c) valable lorsque v/c est très petit. 
            Ce qui fait que cet auteur tirait une conclusion physique sur la base d’un rejet de l’approximation mathématique, attitude qui n’avait pas de sens puisque pour retrouver l’identité parfaite il faut utiliser la formulation relativiste.

            Reste que si le phénomène n’est pas expliqué, par les élucubrations de cet auteur qui m’a aussi bloqué, le problème subsiste.


          • JC_Lavau JC_Lavau 1er avril 16:51

            Fabien Sabinet bloque sans limites.

            Pour le reste, son problème de sonde lointaine ne m’intéresse en rien, de plus il n’a pratiquement rien à voir avec son cocorico de titre.

            De toutes façons on ne peut en discuter que si chacun a sous la main un interpréteur LaTeX. Heureusement j’en ai un ici, dans LyX, qui me sert pour la dernière édition du manuel vulgarisant. Mais il faudrait que chacun eût les mêmes ressources.

            Julien Arlandis a créé une interface pour Usenet qui permet les écritures mathématiques : http://news2.nemoweb.net


            • popov 1er avril 17:44

              @JC_Lavau

              Merci pour le lien.
              Agoravox utilise le CKEditor pour les commentaires. Malheureusement le site utilise un filtre qui ne laisse pas tout passer, et, ce qui est pire, utilise un filtre différent pour la prévisualisation et le texte final (ce qui passe à la prévisualisation ne passe pas nécessairement dans le texte final).


            • MagicBuster 1er avril 16:55

              <<<<< INFO BREAKING NEWS >>>>>>

              Chuck Norris a taggué le mur du son plus vite que la vitesse de la lumière.


              • popov 1er avril 17:55

                @MagicBuster

                Lucky Luke aussi.


              • Doume65 1er avril 21:06

                @MagicBuster
                Chuck Norris a aussi compté jusqu’à l’infini. Deux fois !


              • foufouille foufouille 1er avril 16:56

                ben oui, viré pour avoir contredit l’auteur est courant. li ne faut rien attendre d’un mec qui prétend que la vitesse de la lumière n’est pas une constante.


                • JC_Lavau JC_Lavau 1er avril 17:01

                  @foufouille. Et surtout dont le corpus expérimental est si mince, tandis que le narcissisme est assez large pour obstruer l’avenue.


                • foufouille foufouille 1er avril 17:17

                  @JC_Lavau
                  rien que le titre, ça sentait le barjot du style dugué .......


                • JC_Lavau JC_Lavau 1er avril 17:22

                  @emmerdeur multipseudo. Si travailles autant que moi, tu en sauras autant que moi.
                  Mais tu es tellement cossard et caractériel...


                • JC_Lavau JC_Lavau 1er avril 17:24

                  @foufouille. Tssss ! Dugué est tellement surdoué, enfin à ce qu’il dit.


                • baldis30 1er avril 17:35

                  @foufouille
                  bonsoir,
                   « la vitesse de la lumière n’est pas une constante »
                   Allez voir les travaux de Shu, publiés sur arXiv, mais aussi bien d’autres bien sérieux se rapportant au même sujet ... Sans remettre en cause la moindre parcelle de la parie non cosmologique de la R.G., car elle est vérifiée expérimentalement il y a bien des interrogations sérieuses ... venant de gens sérieux ...


                • foufouille foufouille 1er avril 17:36

                  @JC_Lavau
                  ce n’est pas par ce que tu es surdoué que tu as raison ou que tu ne délires pas. j’en ai lu un qui pensait que l’homme était végétarien avec tous les arguments débile du végétarien supérieur.
                  un surdoué apprend juste et pense plus vite, c’est tout comme avantage.
                  par contre, il a beaucoup plus de chance de devenir barjot.


                • foufouille foufouille 1er avril 17:45

                  @baldis30
                  si je me souviens bien, la constante est la vitesse moyenne qu quanta de photons.
                  Bernadette sabinette additionne les vitesses donc c’est du PVL .......


                • Alren Alren 1er avril 19:13

                  @foufouille

                  Moi non plus, je ne pense pas que la vitesse de la lumière dans le vide quantique soit une constante indépendante et permanente dans l’évolution du cosmos.

                  La vitesse de la lumière dépend de l’énergie globale de la zone d’espace traversée : plus il y a d’énergie, soit sous la forme de matière condensée soit sous la forme de champ gravitationnel, plus la vitesse de la lumière est lente.


                  Les équations des relativités restreinte et générale sont justes (elles auraient été trouvées par le mathématicien Poincaré s’il n’était décédé prématurément) c’est le modèle donné par Einstein - la déformation de l’espace-temps - pour les interpréter, qui ne l’est pas.


                  L’énergie quantique du vide est remarquablement homogène (peut-être depuis l’inflation).

                  Il joue sans doute un phénomène d’entropie comme la platitude des rides d’un lac en l’absence de perturbations.


                  Mais transitoirement, cette énergie augmente au passage des ondes gravitationnelles.

                  Elles provoquent selon moi un ralentissement plus prononcé dans le tube longitudinal du détecteur que dans le tube perpendiculaire. Cela pourrait être mis en évidence par une expérience complexe à réaliser.

                  Je ne développe pas davantage.


                  En tout cas je trouve scandaleux et suspect intellectuellement de bloquer un commentaire défavorable s’il n’est pas injurieux.


                • Doume65 1er avril 21:09

                  @foufouille
                  Dugué a au moins le mérite de ne pas bloquer ses contradicteurs.
                  Du reste, il a quitté la métaphysique pour rejoindre le champ politique (où il n’excelle pas).


                • JC_Lavau JC_Lavau 1er avril 21:44

                  @Doume65. Dès que le site lui en a donné la possibilité, Dugué a toujours bloqué ceux qui sont plus compétents que lui.


                • Julien S 1er avril 22:24

                  @Alren
                  .
                  Il faut absolument que vous écriviez un traité de physique, sans y omettre un chapitre sur la stabilité des aéroplanes motopropulsés ou non. 


                • JC_Lavau JC_Lavau 1er avril 22:31

                  @Alren. Déjà lu entendu des affaires de ce genre dans la bouche de Pierre Dac, le biglotron à vapeur, il me semble.


                • Julien S 1er avril 23:02

                  @Alren
                  .
                  et je précise n’être pas le créateur du néologisme : « aéroplane motopropulsé ». 


                • baldis30 1er avril 23:43

                  @foufouille

                  Que demande la mécanique pour une constante : homogénéité et isotropie.... ? et pourquoi ajoutera-t-on autre chose ... et si cette autre chose perturbait les résultats ?
                  Le travail de Shu actuellement mais aussi au départ l’intervention de Dirac il y a près de soixante ans, celle de Gamow sous forme de vulgarisation et comme je l’ai écrit par ailleurs le travail de deux personnes de Cambridge, publié sous forme de lettre dans des revues ultra-sérieuses et concernant la « constante » cosmologique dont Einstein qui en était le créateur doutait de sa création -.
                  Les deux chercheurs conservent la constante cosmologique mais trouvent que son isochronie n’est peut-être pas la bienvenue ... Par contre peu de chance que l’anomalie des sondes soit explicable par cette proposition ... mais en suis-je sûr ... euh.... euh ... j’ai des doutes ....  smiley


                • foufouille foufouille 2 avril 07:30

                  @Alren
                  perso, j’ai juste lu un truc dessus et pas vraiment d’avis. dans l’espace normal, la vitesse est constante mais suit l’espace temps qui est déformé par la gravitation. dans le cas du trou noir, la lumière ne peut ressortir.
                  le mieux serait de poster ton com sur futura-sciences.


                • foufouille foufouille 2 avril 07:31

                  @Doume65
                  si désolé, l’humour n’est pas autorisé.


                • foufouille foufouille 2 avril 07:42

                  @Alren
                  https://forums.futura-sciences.com/physique/340750-vitesse-de-lumiere-constante-3.html
                  bon, en fait le temps peut se contracter donc il existe une illusion que le photon va plus vite.


                • popov 2 avril 08:00

                  @Alren

                  Sans aller jusqu’au vide quantique, il faudrait peut-être se rappeler que la vitesse de propagation de la lumière vaut c/n dans un milieu transparent dont l’indice de réfraction vaut n.
                  L’indice de réfraction du vide vaut 1, mais le cosmos est très mal tenu, il y a des poussières et des traces d’hydrogène à l’état de plasma dans tous les coins. Même avec un indice de réfraction très très peu différent de 1, le temps de parcours du signal radar sur des millions de km pourrait s’en ressentir.
                  Tout cela dépend de la longueur d’onde utilisée et de la nature des polluants.
                  Si on évalue la distance de la sonde à la terre en envoyant un signal et en mesurant le temps qu’il faut pour que le signal réfléchi revienne, un indice de réfraction légèrement différent de 1 pourrait fausser la mesure. 
                  L’effet Doppler qui sert à mesurer la vitesse de la sonde ne devrait cependant pas s’en ressentir car l’indice de réfraction modifie la longueur d’onde, pas la fréquence. 


                • Alren Alren 2 avril 20:00

                  @JC_Lavau

                  « Déjà lu entendu des affaires de ce genre dans la bouche de Pierre Dac, le biglotron à vapeur, il me semble. »

                  « des affaires de ce genre », « il me semble » : quelle précision !
                  D’autant plus ridicule que Pierre Dac n’avait aucune qualification de physique théorique !!!
                  Je ne vois pas d’ailleurs quel effet comique grand public Pierre Dac aurait tiré à propos de la variation de vitesse de la lumière en fonction de l’énergie locale du vide quantique. Vide quantique dont il ignorait très vraisemblablement à son époque, l’existence !

                  En revanche, Fernand Raynaud avait fait rire en mettant en opposition une phrase de Blaise Pascal : « La vie est effroyablement courte » et le ralentissement du temps prévu par la Relativité.

                  Mais toujours chez vous cette fatuité ridicule de toujours croire détenir la vérité. Vous êtes sans doute trop vieux pour changer ...

                  J’attends patiemment votre réfutation par le raisonnement ou les maths de ma théorie.


                • Alren Alren 2 avril 20:10

                  @Lavau

                  (suite) Einstein n’est pas le génie qu’en ont fait les Étatsuniens quand il est devenu citoyen US. Il n’avait pas le niveau en calcul pour établir les équations de Poincaré qui lui était un authentique génie mathématique.
                  À Princeton il n’a rien trouvé pendant que la physique quantique avançait à pas de géant.
                  Il n’a d’ailleurs eu de cesse que de montrer qu’elle était « incomplète ».

                  Alors que quand la physique quantique et la relativité obtenaient des résultats différents, c’est la première qui avait raison quand on pouvait faire l’expérience.
                  La vitesse de la lumière comme plus haute vitesse de la lumière est incapable d’expliquer l’intrication quantique.

                  Ma théorie, oui.
                  J’explique aussi la gravité en parallèle de cette thèse mais je ne l’exposerai qu’à un esprit ouvert et jeune.


                • Alren Alren 2 avril 20:12

                  @Julien S

                  Mon pauv’vieux !


                • JC_Lavau JC_Lavau 3 avril 10:51

                  @Alren. Ton « intrication quantique » procède du postulat anti-relativiste que le macro-temps newtonien aurait quelque pertinence dans le domaine microphysique. Pas de bol : les atomes ne vieillissent pas, ni leurs noyaux non plus. Bien trop petits pour le macro-temps newtonien.
                  Et chaque photon viole le macro-temps newtonien...
                  Pas grave hein ! Les étudiants sont tellement bornés et obéissants, qu’on leur fait gober n’importe quoi. Quant à ceux qui sont pas contents, Déhors !


                • sls0 sls0 1er avril 17:10

                  S’il y a une chose de bien pour les propagandistes, certains escrocs sur agoravox c’est qu’il peuvent bannir une personne de commentaires.

                  Personnellement c’est un opposant iranien qui m’a bloqué. Il a dû trouver injurieux que je lui fasse remarquer que sa source ne disait pas la même chose que son article.

                  Si agoravox est pour la protection de la propagande et l’escroquerie intellectuelle, c’est leur choix.

                  Par contre, un article qui se veut scientifique si on le fait paraitre c’est pour l’exposer à la critique de ses pairs. C’est la validation ou l’invalidation, en tout les cas il y a échanges.

                  Si une personne écrit un article qui se veut scientifique et qui bloque les critiques qui ne vont pas dans son sens, invalide automatiquement son hypothèse.

                  Un moment j’ai failli regarder l’autre hypothèse de plus près mais par son action l’autre auteur a invalidé son hypothèse, pourquoi perdre son temps.

                  Normalement je ne regarde les articles scientifiques que dans les revues à comité de lecture et avec un espace pour les remarques.

                  Ici l’auteur intervient par rapport à un article qui n’avait pas trop lieu d’exister sur agoravox, surtout dans ces conditions de censure.


                  • baldis30 1er avril 17:43

                    @sls0
                    bonsoir,
                    « Normalement je ne regarde les articles scientifiques que dans les revues à comité de lecture et avec un espace pour les remarques. »
                    Même si arXiv a évolué, et pas en bien, il y a toujours un intérêt à voir ce qui s’y publie ... ou aller ailleurs consulter l’intitulé de plis cachetés qui peut donner une idée de travaux pas encore signalés déposés pour faire date.

                    "Ici l’auteur intervient par rapport à un article qui n’avait pas trop lieu d’exister sur agoravox, surtout dans ces conditions de censure.’

                    Là je suis bien d’accord... parce que sans aller à la R.G. il y a au moins la cinématique de la R.R. qui ne peut être oubliée


                  • popov 2 avril 08:05

                    @sls0

                    Bonjour

                    Comme je l’ai dit à FS, Agoravox n’est pas un forum scientifique, c’est plutôt une discussion de salon. Il faut donc être plus tolérant si certains s’emportent un peu dans le feu de la discussion.


                  • JL JL 2 avril 08:45

                    @baldis30
                     
                     ’’ Ici l’auteur intervient par rapport à un article qui n’avait pas trop lieu d’exister sur agoravox, surtout dans ces conditions de censure.’’
                     
                    Relisez les premiers mots de FB (aka FS) dans son précédent article : 
                     

                    « En avant première sur AgoraVox, traduction Française d’un article soumis à la publication dans Nature-Physics) »

                     

                    Je doute que que la rédaction de Nature-physics lui a accordé autant d’attention que les lecteurs d’AV, moi en toute modestie lui ai démontré son erreur.

                     


                  • baldis30 1er avril 17:11

                    bonjour,

                     Autant, comme vous je n’ai pas apprécié l’article initial autant je me permets de faire quelques remarques positives ou négatives sur le votre ....

                     En ce qui concerne la constance de la vitesse de la lumière comme la constance d’autres données il y a une référence incontournable ... Dirac ! lequel n’hésita pas à faire la proposition suivante : à l’origine des temps ( B.B. si l’on veut) il proposa que l’interaction gravitationnelle et l’interaction électromagnétique était identiques ! Dirac est tout de même une référence .... Quelques auteurs actuels, publiant souvent sous arXiv se sont penchés sur la question comme le coréen Shu d’une certaine façon ! jadis Gamow invoqua dans une œuvre vulgarisatrice une évolution de l’Univers sous forme pulsante ... autrement dit alternativement en expansion et en contraction ... et on trouve un développement mathématique de cela dans l’ouvrage cinquantenaire de J. Charon avec les trois types d’espace ( en expansion, stable ou pulsant) ... dans le premier texte de Shu, il y a cinq ans on avait aussi ce triple développement ...

                    Quand on me cause de « constantes fondamentales », ce n’est pas le terme « fondamentales » qui me gène mais celui de constantes ... je préfèrerais de loin celui de « données ». J’entends pour un univers « vide », exempt de tout champ, ce qui n’est pas facile à mettre en évidence !

                    Dans des publications récentes, dont Physical Review Letters (2011), ou General Relativity, des mêmes auteurs de Cambridge , il y a une interrogation sur la constance ..... de la constante cosmologique qui est à la base du développement de la partie cosmologique de la R.G. Cela n’attaque en aucun cas la R.G. partie non cosmologique, dont les résultats fondamentaux (horizon du trou noir, valeur de la déviation de la lumière dans un champ gravitationnel, précession de l’orbite de Mercure, mais aussi Vénus, Terre, et expérience d’Harvard, existence des ondes gravitationnelles) ne sont remis en aucun cas remis en question. (N’oubliez pas que le premier horizon du trou noir est dû à Kant-Laplace... qui auraient pu comme Newton proposer la déviation de la lumière prise dans sa forme corpuscule.... et dans les deux cas avec une valeur moitié de celle de la R.G.).

                     Ceci dit et pour revenir à l’article dont vous avez souligné la faiblesse c’est ... regrettable et .... lumineux (1).... et ce n’est certainement pas là que l’on peut contester le travail d’Einstein et de ses successeurs, ni pour d’autres raisons la proposition de Dirac ...

                    Pour dire un mot sur la partie cosmologique de la R.G. la matière noire pour l’instant a bon dos .... je n’ignore pas que dans les jours qui viennent une conférence publique sur le sujet aura lieu à Paris ... 

                     (1) mais je ne précise pas en quoi ....


                    • popov 1er avril 17:53

                      @baldis30

                      (1) mais je ne précise pas en quoi .... 

                      Lumineux comme éclairant ou comme illuminé ?


                    • Matlemat Matlemat 1er avril 18:17

                      @baldis30
                       Comment la vitesse de la lumière pourrait être une constante vu qu’on sait que le temps se déforme ?

                       


                    • JL JL 1er avril 18:31

                      @baldis30
                       
                       j’apprécie vos précisions. Mais sauf erreur de ma part, ça n’a pas de rapport avec « notre » effet Doppler.
                       
                      Je n’affirmerai pas que pour moi, la vitesse de la lumière est la même dans tout l’univers ; mais à cette échelle, les référentiels seront difficiles à cerner.


                    • foufouille foufouille 1er avril 18:32

                      @Matlemat
                      le temps peut juste ralentir en fonction de la vitesse.


                    • Matlemat Matlemat 1er avril 20:55

                      @foufouille
                      merci j’étais au courant quand j’aurais besoin de ton avis je te sonnerai.


                    • baldis30 1er avril 23:57

                      @JL
                      bonsoir
                       «  Mais sauf erreur de ma part, ça n’a pas de rapport avec « notre » effet Doppler. »
                       absolument !
                       Quant à la deuxième partie de votre intervention .... elle est loin, très loin d’être stupide bien au contraire à mon humble sens ... 
                      Il faut ne pas oublier une chose : les grandes vérifications de la RG restent « locales » ( même si ce terme couvre un demi-milliard d’a.l.) ! Ce qui a dérapé à mon sens c’est la volonté d’intégrer à tout prix la « constante » d’Hubble dans la R.G. . Au-delà la cosmologie, et la cosmogénèse souffrent ... et il y aurait des possibilités ( ce qui ne veut pas dire certitude) d’interpréter scientifiquement l’inflation ... 
                       Je relisais ce soir même deux documents relatifs aux fractales dans le cadre du paradoxe d’Olbers ( l’un de Mandelbrot, l’autre de Cherbit) faisant état d’une constate de Hubble ... variable ....


                    • JL JL 2 avril 08:36

                      @baldis30
                       bonjour,
                       
                      le paradoxe d’Olbers c’est un peu le paradoxe de Xénon moderne, non ?
                       
                       smiley
                       
                      Je veux dire par là, qu’avec les paradoxes l’humanité n’en a pas fini : plus nous découvrons et moins nous en savons.
                       
                      Mais ça reste passionnant tout de même. Et ceci n’est pas un paradoxe, même si ça en a l’apparence.


                    • baldis30 2 avril 08:54

                      @JL

                      sur le fond on est quasiment d’accord ...
                      au sujet du paradoxe d’Olbers ( le ciel en feu) les approches dont j’ai parlé constituent des hypothèses qui font varier H dans le temps, de même que les travaux publiés sous forme de lettre dans des revues sérieuses (ce qui évite le passage en comité de lecture et reste de la responsabilité de la rédaction « ordinaire » comme information pouvant présenter un intérêt). Mais hormis le traditionnel 1er avril, la rédaction fait attention à sa réputation. 


                    • JL JL 2 avril 10:11

                      @baldis30
                       
                       ’’hormis le traditionnel 1er avril, la rédaction fait attention à sa réputation’’
                       
                      Je ne résiste pas à la pulsion de recycler ceci :
                       
                      «  la blague la plus drôle du premier avril est une vérité : celle qui consiste à rappeler que c’est le seul jour où les gens vérifient une info avant de la partager. »

                       
                       smiley


                    • Doume65 3 avril 14:15

                      @Matlemat
                      « Comment la vitesse de la lumière pourrait être une constante vu qu’on sait que le temps se déforme ? »
                      C’est justement la « déformation » du temps qui permet à la vitesse de la lumière d’être constante, quelles que soient les vitesses relatives des référents les uns par rapport aux autres.
                      De nombreuses vulgarisations de la Relativité Restreinte sont disponibles sur le web. Leur lecture répondra à ta question.


                    • Donatien Donatien 1er avril 19:32

                      Je ne comprends pas que l’on puisse faire reproche à un auteur du Forum Agora vox d’appliquer la loi d’Agora Vox.

                      J’ai tenu déjà le même genre de propos à Fergus qui a botté en touche comme d’hab.


                      • JL JL 1er avril 19:52

                        @Donatien
                         
                        Comme il a été dit à Fergus, la situation devrait évoluer : le site reconnait que certains auteurs abusent et envisage de trouver une parade.
                         
                         Le plus simple serait d’utiliser le mécanisme de signalement d’abus.


                      • foufouille foufouille 1er avril 20:17

                        @JL
                        comme morice ?


                      • Donatien Donatien 1er avril 20:48

                        @JL
                        Donc le site va convoquer le site pour demander au site de corriger le tir car seul le site sait ce qui est bon et juste....
                        Ce qui est extrêmement citoyen
                        Loué soit le site.


                      • JL JL 1er avril 19:58

                        ’’La Terre tourne autour du Soleil en un an, soit à la vitesse de 4,75 km/s. La moitié de celle de la sonde !’’

                         

                        ttttt’

                         

                         La Terre tourne autour du Soleil à la vitesse de 30 km/s. Le double de celle de la sonde (13 à 14 km/s).


                        • HELIOS HELIOS 2 avril 14:12

                          @JL
                          ... ben oui, c’est bien ça (clin d’œil)... 

                          d’ailleurs lors des équinoxes, à minuit et à midi votre vitesse, si vous êtes à l’équateur, perd (ou gagne) 0,46 km/s... ce qui fait quasiment 1 km/s dans une journée à quelques approximations géométriques prés... héhéhé.

                          mais où vont se nicher des détails pareil, lol.
                          J’adore ça, surtout quand mes petits enfants me redemande de leur parler de l’espace.


                        • eddofr eddofr 2 avril 11:47

                          Qui ici a déjà eu l’occasion d’utiliser ou même seulement d’expérimenter la théorie d’Albert ?

                          Pour ma part, je n’ai de ma vie jamais eu l’occasion de battre en brèche la théorie d’Isaac.

                          Aussi laisserais-je cet exercice de pliage de confettis en quatre (avant de s’en servir pour torcher le cul de l’éléphant) aux doctes et arrogants (qui se croient doctes).


                          • JC_Lavau JC_Lavau 2 avril 12:47

                            @eddofr. Simple :
                            Chaque fois que tu fais diffracter des électrons, par exemple en radiocristallographie électronique. Lois de Louis de Broglie :
                            %nu = mc²/h.
                            %lambda = h/p dans le vide. p l’impulsion ou quantité de mouvement.
                            bah oui, j’ai fait deux diffractogrammes Laue sur des inclusions de carbure genre cémentite dans des aciers aéronautiques, sur le grand microscope 3 MV Siemens de l’INSTN, en 1972.

                            Chaque fois qu’un courant électrique produit une force sur un autre courant électrique, via un champ magnétique, qui n’est autre qu’un champ électrique vu à travers un mirage de l’espace-temps de Minkowski. Démonstration simplifiée dans le Feynman. Elle est plus complète dans le forum et dans le manuel vulgarisant.
                            http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1302.0.html

                            http://www.lulu.com/shop/jacques-lavau/microphysique-quantique-transactionnelle-principes-et-applications/paperback/product-23362834.html

                             
                            La totalité de l’électrotechnique fonctionne là dessus. Tous les moteurs, tous les alternateurs, etc. et manifeste dans le boucan des transfos en charge.

                            Essaie un peu de faire fonctionner un accélérateur de particules, qu’il soit linéaire ou circulaire comme l’ESRF, sans la relativité. Juste impossible.

                            Un GPS se sert obligatoirement de la RR et de la RG. Tu voudrais t’en passer ?

                            Etc.


                          • baldis30 2 avril 19:36

                            @eddofr

                            bonsoir,
                             « Qui ici a déjà eu l’occasion d’utiliser ou même seulement d’expérimenter la théorie d’Albert ? »
                             ici ? un bon paquet de gens, connus et inconnus dès qu’utilisant un smartphone récent ils en utilisent le GPS qui prend en compte la correction gravitationnelle des émissions électromagnétiques ...
                            La question de l’utilisation est stupide !


                          • Julien S 3 avril 21:29

                            @eddofr
                            .
                            Qui a déjà eu l’occasion d’utiliser ou même seulement d’expérimenter la théorie d’Albert ?
                            .
                            Vous, lorsque vous utilisez un aimant ou un dispositif qui en contient. 


                          • Julien S 3 avril 21:30

                            @Julien S
                            .
                            Avais pas vu Lavau ! 


                          • JC_Lavau JC_Lavau 4 avril 08:55

                            @Lavau. La raison pour laquelle les vulgarisateurs ne parlent jamais de l’origine relativiste des champs et forces magnétiques, est que la démonstration relativiste est entièrement plane : le plan de la figure contient le rayon vecteur entre élément de circuit inducteur et circuit induit, et les deux courants significatifs (et le champ gyratoriel B). Sans aucune intervention de la mystérieuse et fictive troisième dimension perpendiculaire au plan physique.
                            Or ils n’ont aucune envie d’avouer que depuis Heaviside, 1888, ils gobent les délires en « produit vectoriel » des lois d’Ampère, Laplace, Biot et Savart, hélas réécrites par Heaviside. Et que depuis 1888 ce sont des carabistouilles inexcusables, mais tellement absurdes qu’elles tracent la frontière entre Nous les initiés qui savons et Eux les profanes qui ne savent pas.


                          • JL JL 4 avril 09:22

                            @JC_Lavau
                             
                             le problème c’est qu’il existe des personnes aussi différentes que JC_Lavau et FS qui nous tiennent au sujet de la science officielle, un même discours déstabilisant.
                             
                            Et c’est là que le bât blesse. A mon avis.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 4 avril 10:20

                            @JL. Dans ma vie entière, je n’ai découvert et dénoncé que trois grosses carabistouilles enseignées partout.
                            Des mineures ? Certes.
                            http://impostures.deontologic.org/index.php?board=19.0
                             
                            Les trois majeures :
                            1.
                            Depuis les mathématiciens arabes, confondre les grandeurs physiques avec des nombres. C’est une faute professionnelle de confondre des degrés d’abstraction aussi éloignés l’un de l’autre.
                            Cette faute est amplifiée chez les britanniques au 19e siècle, et toujours au pouvoir : non seulement les vecteurs, mais mêmes toutes les grandeurs tensorielles ne sont que des listes de nombres, qui ne sont soumis à aucune contrainte syntaxique, et ne se rapportent à aucune base explicitée.
                             
                            2.
                            Dès Kaspar Wessel fin 18e siècle, plein pots vers 1806 avec Argand, et gravement amplifié en 1843 par W.R. Hamilton dans ses quaternions : confondre nombres et opérateurs, prétendre que tous opérateurs sont des nombres.
                            Or, en addition, les nombres complexes se comportent comme des vecteurs de l’espace plan R², MAIS en multiplication, ils se comportent comme des rotations dans cet espace. Or la rotation du plan est de dimension 1.
                            La bourde est évidemment agrandie en quaternions, et le « produit vectoriel » qui s’est mis à flotter incréé dans l’air du temps fin 19e siècle, en est l’héritier direct. Or l’inventeur inadvertant des mots « vector product » est mort deux ans après, à l’âge de 34 ans, laissant une oeuvre tragiquement inachevée. Nul doute que s’il eût vécu autant que moi, W. K. Clifford eût corrigé les abus de Heaviside. La physique a accumulé là des déveines majeures. Mais attention hein ! Dans le triomphe de l’Empire Britannique sur les physiciens et géomètres continentaux !
                            http://deontologic.org/geom_syntax_gyr/
                             
                            3.
                            1926-1927, par l’accumulation de violences par Niels Bohr sur les personnes d’Erwin Schrödinger puis de Louis Victor de Broglie, la secte Göttingen-København s’est assurée le monopole sur la physique théorique. Monopole toujours au pouvoir depuis. J’ai listé et publié 21 postulats subreptices que cette secte hégémonique enseigne partout.
                            — 
                            http://www.lulu.com/shop/jacques-lavau/microphysique-quantique-transactionnelle-principes-et-applications/paperback/product-23362834.html

                            http://www.lulu.com/shop/jacques-lavau/transactional-quantum-microphysics-principles-and-applications/paperback/product-23656620.html
                             
                            Invariablement, ces fautes professionnelles hégémoniques résultent d’abus communautaristes et féodaux. Les remèdes managériaux existent, mais n’ont aucune diffusion hors des petits cercles de la gestion de la Recherche et du Développement, en entreprises. Or la R&D périclite dans nos pays à la mesure de la désindustrialisation forcenée.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 4 avril 10:40

                            @JC_Lavau. Une quatrième dérive majeure est spécifique à l’enseignement de la mécanique, et produit des dégâts en technologie :
                            la quantité de mouvement ou impulsion a disparu des programmes.
                             
                            Il est impossible d’enseigner efficacement la mécanique des fluides sans la quantité de mouvement et le débit de quantité de mouvement.
                            Et chez les voileux ? Il en résulte beaucoup d’inconvénients pour les Shadoks qui vont sur l’eau. Alors que dès les années trente Manfred Curry donnait le bon mode opératoire : un duvet au bout d’un fil au bout d’une baguette.
                            En aviation, ça n’est guère mieux.
                             
                            En électromagnétisme et en MQ des photons, la disparition de l’impulsion contribue à ce que plus personne ne se souvienne de la démonstration faite par Einstein en 1916, que tout photon émis dans un gaz et aboutissant dans un gaz, est parfaitement directionnel, transfère l’impulsion h.%nu/c. Or aucun atome émetteur ne peut être directionnel : des millions de fois trop petit. Seul le couple émetteur-absorbeur peut être directionnel.

                            L’enseignement de la mécanique dans mon pays est très très malade.


                          • JL JL 4 avril 10:56

                            @JC_Lavau
                             
                            ’’la rotation du plan est de dimension 1.’’
                             
                             ? Je ne comprends pas.


                          • JL JL 4 avril 10:58

                            @JC_Lavau
                             
                            ’’ le débit de quantité de mouvement ’’
                             
                             Des exemples d’application ?


                          • JC_Lavau JC_Lavau 4 avril 11:25

                            @JL. Dans un plan, tu ne peux tourner que selon une seule dimension, d’un angle (avec un signe algébrique). Dans une représentation de Fresnel en électrotechnique, l’angle représente la phase de la grandeur, I par rapport à V par exemple.
                             
                            Rappelle-toi le triangle de Pascal :
                            1
                            1 1
                            1 2 1
                            1 3 3 1
                            1 4 6 4 1
                            1 5 10 10 5 1
                            ...
                            Le second entier donne la dimension de l’espace vectoriel.
                            le troisième entier donne le nombre de coordonnées indépendantes du produit extérieur de deux vecteurs (tenseur antisymétrique).
                            Ainsi en dimension 4 (Minkowski), le champ électromagnétique a bien seize coordonnées, dont seulement six sont indépendantes : tenseur antisymétrique.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 4 avril 11:40

                            @JL. Dans le repère de l’avion, l’aile dévie vers le bas le vent qu’elle reçoit.
                            Sa portance est égale à la composante de la vitesse vers le bas de l’air envoyé, multipliée par le volume influencé, multipliée par la masse volumique, multipliée par le débit de renouvellement de chaque mètre cube d’air envoyé vers le bas.
                             
                            Dans le repère du voilier, la force aérodynamique est le débit de quantité de mouvement renvoyé plus vers l’arrière qu’on ne l’a reçu. Dans le repère du voilier, la portance hydrodynamique est le débit de quantité de mouvement de l’eau qu’on a renvoyé moins vers le côté qu’on ne l’a reçue, grâce au profil de quille ou de « dérive » (pour ne pas tant dériver).

                            D’où des forces en dynamique proportionnelles au carré de la vitesse relative.

                            Même genre de calculs pour les hélices et les fans des réacteurs.
                            Calcul similaire pour les forces sur lance d’incendie.


                          • JL JL 4 avril 11:51

                            @JC_Lavau
                             
                             merci pour les réponses.
                             
                             Hum. Pas simple à calculer tout ça !


                          • JC_Lavau JC_Lavau 4 avril 12:02

                            @JL. Je l’ai fait dans le manuel, les révisions de mécanique nécessaires.
                            Je n’ai traité au complet que le cas d’un Piaggio P-18, environ. Celui qui fait un boucan féodâl quand il fait les liaisons sanitaires au dessus de nos têtes.
                            J’ai pris l’approximation d’une vitesse verticale à 10 % de la vitesse horizontale. Ce qui dépend évidemment de la vitesse, de la phase de vol, du profil de l’aile.

                            On peut mener au complet aussi le vol pour un hélico.

                            Pour une lance d’incendie, c’est élémentaire.


                          • Julien S 4 avril 12:19

                            @JL
                            .
                            Mais si. 
                            Un rotor d’hélicoptère est une aile dont, simplement, tous les points ne vont pas à la même vitesse. S’il balaie un disque de 100 m² en soufflant l’air de masse volumique 1,226 kg/m3 à la vitesse vers le bas de 15 m/s, il souffle par seconde : 
                            100 x 15 = 1 500 mètres cubes
                            ou 1 500 x 1,226 = 1839 kg/s
                            .
                            Il donne par réaction une portance de :
                            1839 kg/s x 15 m/s = 27 585 newtons ou 2 812 kg-force.
                            .
                            numériquement égale à la quantité de mouvement par seconde du fluide refoulé. 


                          • JL JL 4 avril 12:23

                            @JC_Lavau
                             
                            La quille d’un monoquille doit pour des raisons évidentes, être symétrique par rapport au plan vertical longitudinal qui passe par les centres poupe-proue.
                             
                            Qu’en devrait-il être des quilles d’un biquille, si on voulait que la quille au vent ait un effet hydrodynamique redresseur ?


                          • JL JL 4 avril 12:30

                            @Julien S
                             
                             si c’est vrai c’est en effet plus simple que je ne pensais.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 4 avril 12:55

                            @JL. Convergent-divergent, mais cette idée a toujours été décevante.


                          • JL JL 4 avril 13:13

                            @JC_Lavau
                             
                             convergents, non ?
                             
                            C’est en effet décevant au portant.
                             
                             il faudrait une convergence augmentant proportionnellement à la gite.


                          • Julien S 4 avril 14:19

                            @JL
                            .
                            SI c’est vrai, c’est en effet...
                            .
                            Je vous enverrai mes témoins, monsieur. 


                          • Julien S 4 avril 14:21

                            @Julien S
                            .
                            Pistolet à silex à trois mille pas. 


                          • JL JL 4 avril 14:27

                            @Julien S
                             
                            mais je vous crois !
                             
                             smiley


                          • JC_Lavau JC_Lavau 13 avril 07:00

                            @JC_Lavau. Oups ! Piaggio P-180 Avanti.


                          • Lumifrère 2 avril 12:24

                            Jusqu’au jour où on découvre qu’en fait toutes nos observations de l’univers se font à travers la « bulle énergétique et vibratoire » du système solaire, qui soit dit en passant est en mouvement autour du centre galactique, et donc qu’en fait en dehors de cette « bulle », tout ce que nous considérions comme des « lois » est régit différemment, ou tout simplement les « constantes » que nous nommions comme telles ne sont en fait en rien « constantes ». (Sauf les constantes mathématiques).

                            Que nos observations de l’univers passent déjà par un prisme que nous pensions parfaitement transparent, mais qui en fait déforme nos observations de l’univers comme un kaléidoscope déforme la lumière qui passe à travers lui !

                            Quelles sont les informations qui nous échappent ? Quelles sont les informations que nous pensons « vrais » universellement mais qui ne le sont que localement ? Déjà, nous avons eu l’expérience de ce genre de désillusion, prenez l’idée géocentrique qui a prit tenue tellement face à l’héliocentrisme, ou encore notre expérience de la masse, dépendante de notre planète, et notre quasi surprise de découvrir que sur un autre astre, cette masse est tellement faible que nous sommes capables de faire des bonds de plusieurs mètres ! (et que parfois il se peut que nous restions écrasés au sol sans pouvoir nous relever !)

                            Alors extraire de nos observations « terrestro-centrées » des lois se disant universelles, personnellement, je n’y crois pas trop tant que nous n’aurons pas visiter un peu plus l’univers que les quelques zones environnantes de notre planète / système solaire. Nous pouvons spéculer, trouver des lois utiles pour nos besoins, car finalement ce qui fonctionne dans notre « bulle » ça fonctionne bien selon des lois locales, donc c’est utile de savoir comment : mais pour prendre l’exemple de la vitesse de la lumière, euh désolé mais au final, nous ne pouvons être sûr de rien, car il se peut que cette vitesse soit grandement dépendante du milieu dans lequel elle évolue et que nous ne puissions pas le vérifier à l’heure actuelle car, persuadé que ce que nous observons représente la réalité, nous ne faisons qu’observer par le bout d’une lorgnette déformante.


                            • HELIOS HELIOS 2 avril 12:48

                              ... vous voulez conclure ?

                              c’est simple, regardez le Faucon Millénium, lui, il ne ralenti pas, et pourtant il est bien soumis aux même lois, n’est-ce pas ?

                              Bonne après midi à tous.


                              • nun01 2 avril 14:02

                                La relativité est la terre plate du 21 siécle


                                • JC_Lavau JC_Lavau 2 avril 14:43

                                  @nun01. Nullissime.


                                • baldis30 2 avril 19:43

                                  @nun01

                                  savez vous comment on chasse le léopard casqué ?
                                   c’est simple : on sait chasser le léopard  ! mais le léopard casqué lui est bien plus dangereux alors cela pose des problèmes
                                  L’étude du comportement animal a montré depuis longtemps que malgré tout le léopard casqué est un animal très poli alors on se sert de cette observation ...
                                  Il faut aborder le léopard en état soi-même casqué , et on le salue en retirant le cas que ... comme il est très poli il vous répond en enlevant son casque ...
                                  Et le problème est résolu : vous êtes devant un léopard non casqué !


                                • MAGURA 2 avril 15:40

                                  Mr Fabien Sabinet a des théories personnelles sur la physique. Il vient d’être « remis à sa place » sur le forum de Futura Science (qui n’est pas composé de comiques dans son genre) : https://forums.futura-sciences.com/astronomie-astrophysique/847649-lacceleration-anormale-de-pioneer-10-a.html


                                  • foufouille foufouille 2 avril 15:49

                                    @MAGURA
                                    ça a pas duré longtemps son délire.


                                  • JC_Lavau JC_Lavau 2 avril 16:09

                                    @foufouille. Un narcissisme démesuré.
                                    Ceci dit, le grief de « théorie personnelle » est typique du communautarisme conformiste de FS. Depuis des années, ils répliquent « Pas content ? Allez former une autre communauté ! ».
                                    Jamais ils n’accepteront de trouver un défaut au sujet Bac 2012 à Pondichéry. 
                                    https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/les-plus-beaux-loupes-de-l-212926
                                    Dame ! Ce serait trahir le devoir de conformisme communautariste...


                                  • foufouille foufouille 2 avril 16:45

                                    @JC_Lavau
                                    c’est surtout pour clore la discussion mais c’est pas un forum pour les théories, c’est tout.


                                  • JL JL 2 avril 18:47

                                    @MAGURA et tous,
                                     

                                    ’’ (FS) vient d’être « remis à sa place » sur le forum de Futura Science’’
                                     
                                    J’y ai noté deux choses :
                                     
                                     La première : l’article sur Futura Science a été mis en ligne le 28/3 à 4H49.
                                     
                                     La seconde : à aucun moment il n’y est fait mention de sa théorie que je qualifiais de loufoque, qu’il exprime ainsi sur les articles Agoravox :« la vitesse de la lumière obéit à la composition des vitesses. »
                                     
                                     
                                    Comparons l’article sur AV et l’article publié 2 jours plus tard sur Futura :

                                    Sur AV : «  III - Si les ondes électromagnétiques obéissent aux compositions des vitesses JPL fait une erreur : »
                                     
                                     Sur Futura : « Vérification des formules utilisées par JPL au retour du signal »
                                     
                                    Sur AV :«  VII - Conclusion Changer la formule (2) pour la formule (1) dans le calcul du décalage Doppler pendant le retour du signal revient à dire, bien sûr, que l’onde électromagnétique obéit à l’addition des vitesses. »
                                     
                                    Sur Futura  : le § VII a sauté.
                                     
                                     
                                    Suite à nos échanges, FS aurait-il abandonné sa théorie loufoque pour ne garder que ce qui ressort des discussions que nous avons eues, à savoir que la même formule s’applique dans les deux sens, à l’aller comme au retour et qu’il n’y a aucune raison dans tout ça d’affirmer comme il l’a fait ici que, je cite ’’l’onde électromagnétique obéit à l’addition des vitesses. ’’
                                     
                                     Ou bien la rédaction de Futura a-t-elle rejeté ces parties (phrase citée et § VII) de l’article ?
                                     
                                    Quoiqu’il en soi, voilà pourquoi sur Futura il n’est pas attaqué sur cette théorie iconoclaste.


                                  • JL JL 2 avril 18:49

                                    @JL
                                     
                                     Quoiqu’il en soit, voilà pourquoi sur Futura il n’est pas attaqué sur cette théorie iconoclaste.


                                  • Esprit Critique 2 avril 17:15

                                    Les idées lumineuses sont finalement plutôt rarissimes ….


                                    • popov 3 avril 05:43

                                      @JL

                                      @Fabien Sabinet

                                      Je viens d’aller me renseigner un peu sur cette anomalie dans l’accélération de la sonde Pioneer, ce que j’aurais dû faire avant décrire le tout premier commentaire.
                                      C’est ainsi que j’ai appris que le problème avait été résolu. Voici la référence.
                                      En gros, cette décélération peut s’expliquer par la pression radiative du générateur thermoélectrique à isotopes radioactifs. Le rayonnement thermique de ce générateur est isotrope mais une portion du rayonnement est réfléchi par l’antenne parabolique située à l’arrière de la sonde (vue de la terre).
                                      On s’est excité pour rien.
                                      Dans ma naïveté, j’ai cru qu’un signal était envoyé de la terre et réfléchi par la sonde. C’et pourquoi j’ai donné la formule relativiste de l’effet Doppler aller-retour. En fait il semble que c’est Pioneer qui émet un signal de fréquence connue en direction de la terre. Effet Doppler aller simple, donc.
                                      Mais cela n’a pas d’importance puisque le problème est résolu.


                                      • foufouille foufouille 3 avril 07:57

                                        @popov
                                        perso, je le savais depuis le début tout ça.


                                      • JL JL 3 avril 09:11

                                        @popov
                                         bonjour,
                                         
                                        C’est très bien.
                                         
                                         Vous dites : ’’On s’est excité pour rien.’ Dans ma naïveté, j’ai cru qu’un signal était envoyé de la terre et réfléchi par la sonde’’
                                         
                                        Excités pour rien ? Je ne crois pas, non, pas pour rien. Vous n’avez pas cru : « on » vous a fait croire. Nuance.
                                         

                                        J’ai été bloqué après j’aie écrit ça : 31/3 9:50 :

                                         
                                         ’’avec deux erreurs consécutives sur l’une des formules qu’aurait utilisées JPL, est introduite artificiellement une différence entre la vitesse vraie et celle qu’aurait calculée JPL.’
                                         
                                        Notez le conditionnel qui en dit long, ce qu’a certainement compris FS.

                                         


                                      • popov 3 avril 10:20

                                        @JL

                                        L’article et vos commentaires m’ont forcé à vérifier certaines choses et je vous en remercie.


                                      • JL JL 3 avril 10:42

                                        @popov
                                         
                                         Comme vous, j’aime comprendre, et quand je flaire une entourloupe, je réagis.
                                         
                                        J’ai noté que ce matin, FS vous avait répondu ça : ’’ la physique manque sérieusement de rigueur, je ne sais pas pourquoi... Ca nous intéresse plus d’obtenir des résultats et on se fiche qu’ils soient correct ou non j’imagine. Sauf que là de nos jours les théories sont tellement bourrées d’erreur qu’il nous est impossible d’avancer plus loin sans trouver de nouvelles erreur tellement grosse que ce n’est plus acceptable, même en cachant tout ce qui nous gêne sous le tapis, ça déborde là...’’
                                         
                                        J’ai souligné en gras les mots qui concernent particulièrement les faussaires, ceux que j’appellerai les populistes de la science.
                                         


                                      • popov 4 avril 09:37

                                        @foufouille

                                        Et c’est maintenant que vous le dites 


                                      • popov 4 avril 09:45

                                        @JL

                                        Qu’on remette en question des théories acceptées attire toujours mon attention. C’est comme ça qu’on progresse. 
                                        Mais ce n’est pas parce qu’une ébauche de nouvelle théorie semble révolutionnaire qu’elle est plus correcte que celle qu’elle cherche à démolir.


                                      • JL JL 4 avril 10:34

                                        @popov
                                         
                                         bien d’accord avec vous.
                                         
                                        ’’ ce n’est pas parce qu’une ébauche de nouvelle théorie semble révolutionnaire qu’elle est plus correcte que celle qu’elle cherche à démolir.’’
                                         
                                        C’est évident, mais ça va bien en le disant, aussi.


                                      • Esprit Critique 3 avril 10:40

                                        Pour vérifier si tu dépasses la vitesse de la lumière : Facile, il suffit de te retourner !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès