• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Déchéance complète du journalisme en France

Déchéance complète du journalisme en France

J’ai effectué une bonne partie de ma carrière professionnelle à l’étranger, et étant en retraite depuis 2011 je suis également très souvent loin de mon pays natal, la France.

Je ne vais pas disserter sur les avantages et les inconvénients de cette vie « hors du sol natal », il y a beaucoup à dire et beaucoup de fantasmes sur les motifs des départs, les revenus « hors sol », etc…

Par contre une des choses que j’ai pu constater est que, vivant loin et détaché du quotidien des français on en voit les changements à chaque retour au pays, et plus ces retours sont espacés, plus les changements sont flagrants ! Par ailleurs on voit aussi qu’entre les 4 pays dans lesquels j’ai vécu et travaillé, à savoir la France, le Sénégal, la Chine et la Roumanie les priorités dans les informations sont très différentes, et la couverture de ces informations par les médias l’est également.

Voici quelques exemples avant de passer à l’état de décrépitude et de déchéance du journalisme en France :

-la musique française : quelle ne fut pas ma surprise en découvrant, en Roumanie et dès sa sortie, le tube de Khaled « Aïcha », et la réaction de mes amis roumains devant cette musique « exotique » ; ce fut aussi la mienne quand je suis rentré au pays et ai découvert cette modification très sensible pour moi mais probablement pas pour le français resté en France, avec l’introduction des rythmes africains dans la chanson française, et je ne parle pas de Youssou N’Dour ! Maintenant la musique est « internationalisée et qu’on écoute des radios musicales en France, en Italie, en Allemagne, en Roumanie, etc … on a les mêmes tubes, et souvent dans le même ordre, comme si les radios achetaient un « complet musical » déjà préparé pour faciliter la comptabilisation des droits d’auteur !

-les sources d’informations : Les différents pays récupèrent leurs informations sur les agences officielles telles Reuters, AFP, et autres, même quand ces pays ont leurs propres agences, comme si ces agences internationales étaient sérieuses et ne donnaient que des informations vérifiées selon la norme du journalisme, à savoir 3 sources distinctes et identifiables … nous en sommes bien loin, l’AFP est devenue une triste agence de propagande de (et pour) l’Etat français, et pour être en mesure de comparer il faut aller chercher des informations par nous-mêmes via d’autres sources, et c’est quand même surréaliste d’aller sur les agences de Malaisie, de Chine, de Syrie, d’Iran, du Sénégal, etc … pour tenter de faire la part des choses ! Vous vous souvenez sans doute des armes chimiques de Saddam Hussein …

-les priorités géographiques et les grandes causes mondiales : là nous avons deux niveaux qui se percutent, en matière de géographie il est patent que les pays de l’est de l’Europe sont plus sensibles aux événements d’Afrique de l’Est qu’à ceux d’Afrique de l’Ouest, que les anciens pays colonisateurs sont plus sensibles à ce qui se passe dans leurs anciennes colonies. Par contre les grandes causes mondiales sont devenues une grande nouveauté avec un élan journalistique global pour sauver la planète du réchauffement climatique, sauver Hong-Kong de la Chine, sauver la Syrie de son gouvernement après avoir mis la Libye à feu et à sang, sauver la forêt brésilienne en oubliant au passage les incendies qui font des ravages au même moment en Afrique, les 1.000 départs de feu en Grèce ce dimanche 25 août, bref le mot d’ordre est donné : la Terre est un petit village et tout doit nous intéresser en fonction des priorités qu’on nous impose !

Et maintenant parlons de ce triste constat : la décrépitude et la déchéance du journalisme en France :

C’est sur la route, en traversant la France ce lundi 26 août que j’ai pu écouter et constater l’emprise des médias et leur niveau, avec ces priorités étonnantes le matin, aux informations :

-le G7, « le président Macron fera ce soir un compte rendu à la TV pour expliquer aux français ce qu’il a négocié, d’ores et déjà son intervention a fait que la pression a été mise et le président Bolsonaro a décidé à lutter contre les incendies au Brésil ». Ce qui signifie que sans Macron Bolsonaro n’aurait rien fait !!! En plus on nous fait savoir que Macron a invité un représentant de l’Iran au nez et à la barbe de Trump, quel homme ce Macron, « une pointure » comme disait Françoise Rosay !!!

-Hong-Kong, la police chinoise a fait usage pour la 1ère fois de canons à eau, a effectué des tirs de sommation et 15 personnes ont été arrêtées. Ce qui signifie qu’au bout de 2 mois de contestation il n’y aurait eu aucun mort, aucun manifestant estropié, aucune condamnation à de la prison ferme, aucune mesure d’exception … et bien entendu ces mêmes radios ne mentionnent aucunement les manifestations autour de Biarritz, ville transformée en place forte, les possibles exactions de la BAC, les blessés, les mises en garde à vue, et aucune information sur la journée des Gilets Jaunes du samedi 24 août ! Et pour compléter ce triste tableau, aucun commentaire sur la robe de Mélania Trump, et pourtant le « clin d’œil » aux Gilets Jaunes était évident, sauf que Trump n’est pas dans les bons papiers ni du gouvernement français, ni de ses séides de la presse médiatique … sa robe aurait été aux couleurs de l’Ukraine, ces mêmes « lèche-bottes se seraient empressés d’en faire la une des canards, parlant d’un message au président Poutine !

-le football et le racisme, avec cette pancarte guignolesque dans les tribunes du Stade d’Angers dû au fait que l’arbitre est une femme : « Arbitre enculée, est-ce homophobe ? ». C’est vraiment important, un phénomène social que ces médias décrivent comme gravissime, Schiappesque, et que personnellement je trouve rigolo mais grossier.

-le livre de Yann Moix, contredit par une lettre de son frère aîné dans un journal et qui confirme avoir été maltraité par ce « pauvre yann » ; là c’est l’éditeur de ce Yann Moix qui est à la manœuvre pour nous expliquer que c’est un mauvais procès fait à son client, que cela ne devrait pas être utilisé pour booster les ventes, et que surtout le livre de yann moix est d’une telle qualité que ce ne peut-être que le reflet de sa vérité, en précisant que ce qui est à retenir c’est qu’il a ainsi découvert un grand écrivain … alors ruez-vous vers les librairies découvrir ce nouveau Zola !

-et rien sur les incendies en Afrique, en Grèce, sur la bataille d’Iblid, … étonnant, non ?

C’étaient donc les priorités en ce lundi 26 août …

Pour revenir à l’homme du jour, du mois (et pas du Moix), de l’année, du siècle, ces deux descriptions :

 

"…car il avait dans son maintien, dans sa manière de prendre son tabac et de le fourrer dans le nez, l'importance bureaucratique d'un homme secondaire mais qui émarge ostensiblement, et que des ordres partis de haut rendent momentanément souverain. "

Balzac ! (La duchesse de Langeais)

 

"C’était un de ces hommes qui n’ont rien de vibrant ni d’élastique, qui sont composés de molécules inertes, qui ne résonnent au choc d’aucune idée, au contact d’aucun sentiment, qui ont des colères glacées, des haines mornes, des emportements sans émotion, qui prennent feu sans s’échauffer, dont la capacité calorique est nulle, et qu’on dirait souvent faits de bois ; ils flambent par un bout et sont froids par l’autre.

La ligne principale, la ligne diagonale du caractère de cet homme, c’était la ténacité. Il était fier d’être tenace, et se comparait à Napoléon. Ceci n’est qu’une illusion d’optique. Il y a nombre de gens qui en sont dupes et qui, à certaine distance, prennent la ténacité pour de la volonté, et une chandelle pour une étoile. Quand cet homme donc avait une fois ajusté ce qu’il appelait sa volonté à une chose absurde, il allait tête haute et à travers toute broussaille jusqu’au bout de la chose absurde.

L’entêtement sans l’intelligence, c’est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge. Cela va loin. En général, quand une catastrophe privée ou publique s’est écroulée sur nous, si nous examinons, d’après les décombres qui en gisent à terre, de quelle façon elle s’est échafaudée, nous trouvons presque toujours qu’elle a été aveuglément construite par un homme médiocre et obstiné qui avait foi en lui et qui s’admirait. Il y a part le monde beaucoup de ces petites fatalités têtues qui se croient des providences." (portrait rédigé par Victor Hugo)
 

Pour résumer :

1-Presque tout le monde possède désormais un" smartphone",

et ça sert dans les discussions car quand une personne affirme une chose, on a toujours un "smart-guy" présent qui va vérifier dans son smartphone et revient avec "la bonne parole, la vérité" sans préciser que sur son smartphone il est entré sur wikipedia et autres agences de propagande ...

bref "je l'ai trouvé sur mon smartphone" ça remplace l'antique "c'est vrai, ils l'ont dit à la télé" ou „je l’ai entendu à la radio” !!!

 

2-Tout ça c’est une histoire de couleurs et de fringues,

on a eu 
les révolutions oranges
les bonnets rouges
les Gilets Jaunes (les seuls qui méritent le respect)
les foulards rouges
les bracelets verts

encore un peu et on aura
les culottes roses
les soutiens bleus

et pour finir l'arc-en-ciel LGBT

c'est quand même vachement bien organisé, au plan de la régie ...

Documents joints à cet article

Déchéance complète du journalisme en France

Moyenne des avis sur cet article :  4.41/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • Attila Attila 27 août 19:33

    On est passé du « Quotidien de référence » au quotidien de déchéance !

    La France vue de l’étranger, un regard très utile. Merci.

    .


    • JPCiron JPCiron 28 août 10:02

      @Attila

      La France vue de l’étranger, un regard très utile. >

      Très juste ! Quand on passe l’essentiel de sa vie à l’étranger, cela fait bizarre quand on lit la presse Française.

      Les journalistes (si l’on peut encore utiliser ce mot) se contentent de commenter les fiches qu’on leur a préparé. Trop de sujets sont traités par le silence (y compris lors de la sélection des invités).

      Où est le temps où de véritables Journalistes d’Investigation traitaient les sujets à fond et sérieusement, en explorant correctement les opinions contraires ?
      Un peu partout sur la planète, les Médias se soumettent au Politique, qui rendent le travail et la vie difficile aux quelques ’’résistants’’.

      .


    • kirios 1er septembre 16:34

      @JPCiron
      « Où est le temps où de véritables Journalistes d’Investigation traitaient les sujets à fond et sérieusement, en explorant correctement les opinions contraires ? »
      a t il vraiment existé ?
      j’ai l’impression qu’on se laisse emporter par l’histoire qu’on nous raconte....


    • Paul Leleu 2 septembre 00:47

      @kirios

      c’est juste que la classe moyenne « de gauche », a-politique, anar’, canard-enchainesque, menait une relative bonne vie dans les années 70, 80, 90... et se fichait TOTALEMENT du sort des ouvriers et des classes populaires... Chirac menait la même politique que Macron, mais on le trouvait « sympa »...

      après 2008, la classe moyenne a commencé à se faire tondre à son tour... simultanément, les chinois ne produisaient plus que des ouvriers mais aussi des ingénieurs... bref, le petit blanc arrogant et indifférent en a pris plein la gueule...

      si la France en est arrivée là, c’est d’abord en raison de la TRAHISON de la classe moyenne, cette classe d’individualistes orduriers... maintenant, ils peuvent toujours traiter Macron de noms d’oiseaux... ce sont eux les premiers TRAITRES, car on ne va quand même pas reprocher à un banquier de trahir son pays vu que c’est normal...

      quant à la musique, ça me fait marrer... l’introduction du rock n’ roll fut le début de la standarisation mondiale de la musique, avec des rythmes mous et gélatineux sur des accords indigeants martelés par des lopettes multi-millionaires en cuir moulant... et tu entends la même lavasse dans le monde entier, amplifiée à l’électricité nucléaire


    • INsoMnia INsoMnia 27 août 23:04

      @Gérard Luçon,

      Nous avons à la tête de cette belle France que des raclures de première catégorie, c’est dire... que tout va bien ! 

      Merci pour cet excellent article.


      • Paul Leleu 2 septembre 00:51

        @INsoMnia

        Macron mène la même politique que Chirac... sauf que sous Chirac, la petite classe moyenne égocentrique était relativement épargnée par cette politique odieuse... c’était les ouvriers qui trinquaient... et on s’en fichait TOTALEMENT !

        après 2008, la classe moyenne a commencé à se faire sérieusement tondre à son tour... alors subitement, on trouve que Macron est une ordure...


      • Ruut Ruut 28 août 06:13

        La propagande se porte bien en Macronie, merci.

        L’information quand a elle est bannie et traqués et accusée de Fake News pour être mise directement sur le bucher du Dogme.


        • Paul Leleu 2 septembre 00:53

          @Ruut

          sous Chirac ou Mitterrand c’éait pareil... mais la classe moyenne regardait Canal + et s’en fichait... du moment que le niveau de vie était maintenu... (les ouvriers trinquaient, mais ça on s’en fichait)...

          ce n’est pas la propagande qui est nouvelle... ni l’ordurie de nos gouvernants... ce qui est vraiment nouveau c’est que la classe moyenne est en train d’y passer à son tour...


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 août 07:57

          Le journalisme en France ?

          Voilà où il en est :

          • Servir de tapis-brosse à Balendar
          • Faire de la pub déguisée
          • mélanger franchouillard bleu blanc rouge et anglicismes inopportuns (marque anglophone d’une montre française)
          • donner dans le green-wasing en vantant les mérites environnementaux d’un mauvais produit vendu cher

          Mais surtout ne pas parler des vrais enjeux, même pas des déclarations bidons de cette grand-messe, encore moins des dessous sécuritaires, juste donner dans le people et le marketing juteux. Comme dans la grande distribution, ce sont les marges arrières qui font rentrer le pognon dans les caisses.


          • Paul Leleu 2 septembre 00:57

            @Séraphin Lampion

            j’imagine que les hordes hirsutes de petits apprentis bobos conformistes qui écoutaient Bob Marley ou les Doors c’était pas du foutage de gueule et de la propagande ?

            la vraie différence, c’est qu’à l’époque la classe moyenne occidentale se fichait pas mal de tout... elle ne pensait qu’à sa gueule...

            depuis que son petit niveau de vie consuméro-égocentrique est remis en question (après 2008), alors là rien ne va plus...


          • Sébastien A. 28 août 09:12

            Monsieur Luçon,

            Bonjour et merci pour votre article dont je partage le fond. Souffrez que je vous fasse ici part de quelques réflexions toutes personnelles.

            « Rien n’étonne quand tout étonne, c’est l’état de l’enfant » écrivait Rivarol. La France n’est plus peuplée de français mais de 66 millions (au dernier décompte) d’enfants-roi gouvernés par un adolescent qui n’a pas vécu son complexe d’oedipe.

            Ainsi dans cette grande cours d’école quant un adulte adopte une posture d’adulte et gronde les enfants en leur disant que le rôle des enfants est d’aller à l’école et non pas de faire la leçon, et qu’il renvoie une adolescente inculte à ses chères études, cette réaction, tout de bon sens, « indigne ».

            Les enfants s’assemblent, écoutent atterrés, et sans délibérer lui font un procès en sorcellerie « pour de faux » dans la cours de récréation. Mais ils le condamnent « pour de vrai » car il est honteux de dire que cette adolescente malade est manipulée (du « complotisme ») et qu’elle ferait mieux d’aller à l’école plutôt que de raconter des bêtises. C’est insupportable et intolérable, on ne l’écoutera plus. Mieux vaut jeter son dévolu sur ce vieux monsieur qui offre des sucettes et des bonbons. Lui au moins il est gentil même si on raconte qu’il est méchant en fait et qu’il a fini par se pendre dans sa cellule car il avait trop de remords. Une sorte de Gilles de Rais moderne à les en croire...

            La France est tenue par une oligarchie malade qui la mène au gouffre. Elle est gouvernée par un bande de scélérat pour qui la communication tient lieu de politique. Espérons pour qu’elle soit balayée prochainement par une tornade jaune et que les adultes reprennent les rênes du pouvoir.

            PS : Yann Moix est un auteur atroce.

            Bien à vous,

            Sébastien A.


            • Garibaldi2 28 août 09:17

              Article sans grand intérêt, sauf l’illustration, mais en mauvais journaliste l’auteur a oublié de signaler qui est l’auteur de la photo ! A moi tineye !


              • foufouille foufouille 28 août 09:36

                remarque : le smartphone a simplement internet ...........


                • Lambert 28 août 11:18

                  Merci pour cet article qui nous rappelle ce que nous sommes devenus. Cette dénonciation de la déchéance de la presse devrait aussi s’accompagner de celle de nos politiques car la main mise des milliardaires sur la presse est contraire à certaines dispositions de notre constitution et il n’y a personne pour s’en émouvoir !


                  • Gérard Luçon Gérard Luçon 28 août 12:16

                    @Lambert La France est un Etat de droit quand il s’agit de rappeler à un Maire que l’interdiction du glyphosate n’est pas dans ses attributions ... pour le reste, j’en doute avec les arrestations préventives qui frisent le délit d’opinion, les gardes à vue qui sont en réalité des arrestations arbitraires similaires à de la séquestration, etc ...


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 août 13:26

                    @Gérard Luçon
                    Bonjour,
                    Vous savez qu’il existe au fond d’un tiroir un machin qui s’appelle « la Déclaration des droits et des devoirs des Journalistes » ?? Elle date de 1971.

                    Elle n’est pas appliquée car les journalistes, du moins dans les grands journaux, pas à la rubrique des chiens écrasés de Ouest France, sont payés pour mentir à leurs lecteurs, par les services de renseignements sur les sujets sensibles.
                    C’est ce qu’explique l’ancien grand reporter allemand Udo Ulfkotte.


                  • Marc Filterman Marc Filterman 1er septembre 20:12

                    @Gérard Luçon Bonsoir, un petit topo rapide qui confirme vos dires.
                    Au niveau sanitaire nous sommes passés en moins de 10 ans de 300.000 à presque 400.000 cancers par an. Quant aux rapports de l’ANSES ils sont tous faussés par des experts ou chercheurs inféodés à l’industrie ou aux labos. Quant à vos collègues français adepte du complot, il recopie les communiqués de presse de l’industrie et de leurs cabinet de com, sans rien vérifier.
                    C’est comme un de vos collègues qui avait tenté de me faire passer pour un dingue, alors que je reprenais les propos des scientifiques, de procureurs anti-mafia que j’avais rencontré et autres. Il avouait en plus dans son propre article n’avoir rien vérifié de ce que j’avais écrit.
                    Quant à BFM TV et CNEWS, ou on tombe sur la pub, ou sur la tête Marcon. Pour la dernière commémoration nous avons eu 5 heures de Macron sur les 3 chaines d’info (LCI). Pour TF1, Fr2, FR3, c’est la Pavda, ils passent les mêmes sujets et parfois dans le même ordre, et pendant toute une semaine.
                    Les gens même en Bretagne (des ploucs pour nos élus) en sont arrivés à consulter les médias étrangers tellement la presse française est minable, et pratique le culte de la personnalité en faveur de Macron comme dans les dictatures.


                  • Marc Filterman Marc Filterman 1er septembre 20:20

                    @Fifi Brind_acier
                    Dommage que je n’ai pas vu ce lien plus tôt, sinon je l’aurais mis dans mon article.
                    Ce journaliste reconnaisait avaoit été au service de la CIA, comme d’autres.
                    Au fait j’ai regardé votre lien vidéo, et je vous ai fait une réponse sur les nouvelles armes


                  • Eric F Eric F 1er septembre 22:36

                    @Marc Filterman
                    "ils [les différentes chaines TV] passent les mêmes sujets et parfois dans le même ordre

                    j’ai également constaté cette étonnante similitude, les mêmes sujets et la même manière de les traiter, y compris pour des faits divers, parfois l’interview d’un même témoin passe sur deux chaines de groupes différents.
                    Au menu : le pouvoir d’achat augmente, le chômage baisse, les entreprises ne trouvent pas de personnel, il faut isoler les maisons, vacciner les enfants, manger bi-o, les hommes battent leur femme, les gentils manifestants de Hong Kong, les vilains manifestants des champs Élysées, il y a des lézardes aux maisons de Trifouillis les oies... (sur la 1, ça commence par Trifouillis, car il faut aller à l’essentiel)


                  • the clone the clone 28 août 12:40

                    La déchéance ?

                    Mais non il y a caca Bourdin .....


                    • Paul Leleu 2 septembre 01:03

                      @the clone

                      c’est quoi la différence avec les 40 dernières années ?

                      C’est pas le journalisme qui baisse, c’est juste le niveau de vie de la classe moyenne... c’est ça le vrai drame...

                      la débilité, l’inculture, la trahison, le narcissisme et l’égocentrisme ne dérange pas ces gens.... c’est la baisse de leur petit niveau de vie qui les met en rage...

                      alors il s’en prennent à Macron et à Bourdin...


                    • njama njama 28 août 14:24

                      décrépitude, déchéance du journalisme ou déviance assumée ? car cela ne touche pas que la politique, les ados et les adultes sont manipulés « sexo » par les médias, pour « sexer » ou consommer « sexe » ... déviance idéologique perverse ?

                      Voilà ce que Elena Pasca en dit sur son site pharmacritique :

                      Je voudrais rappeler aussi l’enquête faite par Anne Steiger en 2006, à partir de ses propres activités de journaliste « psycho-sexo », « analyste du mental », incarnant divers personnages en fonction des demandes des rédacteurs, etc. Tout cela est relatée, à commencer par le travail consistant à « se payer le luxe de devenir une bombe sensuelle » etc., dans son livre « La vie sexuelle des magazines. Comment la presse manipule notre libido et celle des ados » (Michalon 2006).

                      Il faut lire ce livre, car il nous apprend beaucoup sur ce que Anne Steiger a dû accepter de faire en tant que journaliste pigiste, sur les coulisses de la presse « féminine » et « masculine », sur la publicité, sur le trash et le X, sur les méthodes d’influence déployées pour nous persuader, sur l’étendue de leur influence sur les rédactions, à travers la régie publicitaire, donc à travers les intérêts économiques.

                      La presse dite « féminine » et celle dite « masculine » sont un rouage dans le business sur la santé et le bien-être des femmes dont l’impact a été maintes fois décrit.

                      Anne Steiger raconte les piges puis le journalisme fait pendant cinq ans par elle et par ses confrères « psycho-sexo », expose les coulisses et objectifs commerciaux et idéologiques de cette presse,...


                      • njama njama 28 août 14:38

                        autre extrait du même article de Elena Pasca :

                        « Le livre de 2006 - et les propos de Anne Steiger dans les entretiens faites au cours de la promotion - nous apprennent que c’est grâce aux contenus concrets de publicité, de “manipulation”, grâce aux échanges de bons procédés entre les spécialistes de telle question et les journalistes, que les leaders d’opinion (key opinion leaders), qu’ils soient psychanalystes, sexologues, marchands ou d’autres praticiens et guérisseurs, peuvent conforter leur business plan et assurer leur chiffre d’affaires : “Sans vous, les journalistes (...), nos cabinets seraient vides”, dit Anne Steiger en relayant les propos d’un spécialiste nommé dans des articles en tant que caution.

                        C’est exactement selon les mêmes méthodes, dénoncées dans son livre de 2018, que l’on fait de la publicité pour un discours chronicisant terreau du business de l’endométriose ; c’est ainsi que l’on fait de la publicité pour des techniques chirurgicales, pour des spécialistes, pour des centres expert.

                        Cette presse entretient un business important, sans oublier son rôle dans ce que je dénonce comme relevant du contrôlesocial : »normalisation« , »uniformisation« , »standardisation« des comportements, du psychisme, de la sexualité d’un plaisir devenu consumériste et autres critiques détaillées dans des dizaines d’articles sur Pharmacritique. »


                      • Jipé Jipé 28 août 14:27

                        Eh oui, la France est un pays vivant ! Un pays qui bouge, qui évolue, la France n’attend pas le retour des exilés, des expatriés. Elle n’attends pas non plus de leçons dans le genre « c’était mieux avant quand j’y étais », « si tout le monde était comme moi ce serait différent », « si j’étais resté, la France serait encore la France ».
                        Un seul être la quitte et plus plus rien ne va ! Malheureux, qu’avez-vous fait en partant ...
                        Les absents ont toujours tord. Heureusement vous trouverez ici de nombreuses épaules sur lesquelles épancher le chagrin que vous éprouvez de nous avoir quitté. Il me semble que vous devriez vite retourner en Chine, en Roumanie ou ailleurs.
                        Il doit bien y avoir quelques pays ou Yann Moix n’existe pas et où les LGBT sont fouettés et interdit d’expression.


                        • Gérard Luçon Gérard Luçon 28 août 14:48

                          @Jipé
                          tous les pays sont vivants, ce qui est terrible ce sont ces pauvres gens qui ne sont jamais partis nulle part simplement parce qu’ils sont morts-nés, et un mort-né a t-il concience de l’absence et du tort d’être absent ?
                          Quand à ce pôvre yann moix, il vient d’être « déconspiré » avec des propos antisémites ... la roue tourne dans ma bonne ville d’Orléans !


                        • Jipé Jipé 28 août 15:50

                          @Gérard Luçon
                          Il y a des gens qui ne sont jamais parti nulle part et qui ne sont pas pour autant morts-nés.
                          Je ne le prends pas pour moi car j’ai eu la chance d’aller voir ailleurs moi aussi, mais sans votre pessimisme sur mon pays à mon retour.
                          Quant à Yann Moix, lui et sa famille règlent leurs comptes en public, c’est dommage pour eux. Ça devrait rester dans Gala, Vsd ou touche pas à mon poste.
                          C’est d’un niveau très bas de plafond.


                        • Et hop ! Et hop ! 1er septembre 10:38

                          @Gérard Luçon : «  ce sont ces pauvres gens qui ne sont jamais partis nulle part simplement parce qu’ils sont morts-nés »

                          L’exigence d’aller faire des études ou vivre à l’étranger, d’avoir une mentalité de nomade ou de cosmopolite, est très nouvelle pour des Français, l’exigeance du tourisme de masse et du relativisme culturel.

                          On peut très bien vivre heureux avec une vie riche et intéressante, sans jamais avoir voyagé dans des pays étrangers.


                        • Gérard Luçon Gérard Luçon 1er septembre 10:55

                          @Et hop !
                          « morts-nés » ... dans leur tête, n’y voyez aucune généralisation ...

                          Par contre votre 1ère phrase mériterait carrément un article notamment au regard de la « superficialité » de ce tourisme de masse


                        • Et hop ! Et hop ! 1er septembre 17:55

                          @Gérard Luçon

                          A propos de destin calamiteux qui commence tôt, je préfère une autre hypothèse de l’auteur du Déracinement : 

                          « Les gens sans valeur, il y a dû y avoir un moment dans leur vie, fut-ce à l’âge de 4 ans, où ils ont repoussé la vérité. » Simone Weil, Cahiers, II, page 200.


                        • Paul Leleu 2 septembre 01:06

                          @Gérard Luçon

                          si vous êtes allé en Chine, vous avez du y apprendre que Lao-Tseu déconseille formellement le voyage... on voyage bien mieux en restant chez soi, car le voyage est intérieur


                        • Gérard Luçon Gérard Luçon 2 septembre 06:29

                          @Paul Leleu
                          et en plus on va pouvoir se faire livrer ses pizzas à domicile, par des drones


                        • Paul Leleu 2 septembre 20:15

                          @Gérard Luçon

                          exactement ! elle est pas belle la vie ?


                        • L'Astronome L’Astronome 28 août 16:54

                           

                          Journalistes, profession : menteurs. Ne pas oublier que la plupart des journalistes sont payés par leurs employeurs (puissants groupes financiers, état voyoucrate) pour mentir aux citoyens, soit en déformant délibérément les faits (mensonges par intention), soit en ne présentant pas les informations importantes (mensonges par omission), soit en livrant une grande quantité de faits insignifiants, tenant plus des faits divers et de la « rubrique des chiens écrasés » que de la véritable information (mensonges par dilution).

                           


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 août 18:54

                            @L’Astronome
                            Il existe une autre variété d’enfumage que j’ai constaté du temps où j’étais abonnée à Médiapart. C’était au début de la guerre en Syrie, Médiapart faisait des enquêtes sur la politique intérieure de la France qui enchantaient les lecteurs.

                            Mais si on allait sur les articles concernant l’ International, on tombait sur la propagande de l’ OTAN et de Washington. Les enquêtes sur la vie politique française servaient à appâter les lecteurs, à les mettre en confiance. 


                          • vesjem vesjem 28 août 17:10

                            toute la presse est sous controle ;

                            les sujets opportuns, le moment de leur diffusion

                            ex : un thème banal d’apparence à une heure de grande écoute et paf, on fait dire à un supposé passant ou ouvrier anonyme, par 3 fois en 10 mn : « faudra changer de mode de vie à cause du réchauffement climatique ( 3 fois répété sous diverses formes), alors que 1) le sujet de l’interview est tout autre, 2) on ne parle plus de réchauffement mais de changement climatique

                            des exemples comme çà tout au long de la journée dans tous les merdias et à toutes heures ; si c’est pas de l’abrutissement médiatique ! c’est quoi ?

                            c’est ce qui me fait penser que ce »réchauffement", ourdi par l’oligarchie et merdias cache autre chose ; peut-être la version d’aldo sterone est la bonne


                            • Gisyl 28 août 17:27

                              Quelle importance que le journalisme de qualité soit mort en France ? De toute manière tous les gens intelligents le savent déjà et ont pris l’habitude de s’informer sur internet, que ce soit de manière rapide style Google actualités ou de manière plus approfondie sur des sites correspondant à leurs opinions politiques.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 août 18:46

                                @Gisyl
                                Quelle importance que le journalisme de qualité soit mort en France ?

                                Les gens intelligents s’informent sur Internet.

                                Je crois que vous sous estimez l’influence des médias. Leur propagande est soigneusement calibrée justement pour manipuler les citoyens, et ça marche.
                                PSYWAR la guerre psychologique.

                                Les médias influent grandement sur les élections. Les résultats sont proportionnels aux temps de passage dans les médias, à la télé en particulier


                              • Attila Attila 28 août 19:18

                                @Fifi Brind_acier
                                « Je crois que vous sous estimez l’influence des médias »
                                Exact. D’autres documents à l’appui :
                                80% des Français s’informent grâce aux Journaux Télévisés
                                .
                                Ces 38 qui possèdent les médias : comment la démocratie française et l’information ont été confisquées

                                .


                              • Ruut Ruut 30 août 06:18

                                @Gisyl
                                Non seuls les citoyens ayant beaucoup de temps libres peuvent s’informer sur internet, les autres s’autorisent les 30 minutes du JT seulement.


                              • Attila Attila 30 août 14:43

                                @Ruut
                                En moyenne, les Français passent 3h42 par jour devant la télévision.
                                Ce qui fait 25 heures de temps libre par semaine.
                                Si, sur ces 25 heures, on n’est pas capable de réserver une heure ou deux pour lire 4 articles de fond sur les grandes questions économiques, le fonctionnement des Institutions, sur la culture scientifique, etc, on n’est pas un citoyen adulte responsable.
                                Quatre articles par semaine ce n’est vraiment pas beaucoup, mais au bout d’un an cela fait 200 article et entre deux élections présidentielles et législatives, soit 5 ans, cela fait 1000 articles de lus. Mille articles lus petit à petit, en ayant le temps de les assimiler et de retenir les idées principales, on se présente avec un bon bagage de connaissance pour faire ses choix électoraux.

                                .


                              • Et hop ! Et hop ! 1er septembre 10:43

                                @Attila

                                La démocratie d’opinion, comme système politique de légitimation de la classe dominante, est apparue avec l’opinion publique, c’est-à-dire les réseaux privés et monopolistiques de medias dont la fonction est de fabriquer l’opinion.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er septembre 11:48

                                @Attila
                                Encore faut-il trouver les sites sur lesquels on ne nous enfume pas...


                              • JC_Lavau JC_Lavau 28 août 20:56

                                « wikipedia et autres agences de propagande ... ». Tiens ? Tu seras châtié de ton indocilité à la propagande !


                                • Gérard Luçon Gérard Luçon 29 août 05:33

                                  @JC_Lavau
                                  parfois wikipedia est carrément « tordant », voir leur approche de « la longue marche » par exemple


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 août 06:50

                                  @Gérard Luçon
                                  Wikipedia a une censure bien organisée...
                                  J’évite de l’utiliser le plus possible.


                                • Paul Leleu 2 septembre 01:07

                                  @JC_Lavau

                                  franchement, regardez une émission poltique des années 1980 sur You-Tube, histoire de voir comme on était « libres »... et comment les journalistes n’était pas du tout, mais alors pas du tout, dans la propagande


                                • chantecler chantecler 2 septembre 06:20

                                  @Paul Leleu
                                  A la niche chien , chien !
                                  Franchement vous avez commentez à 6 reprises sur ce fil pour dire qu’avant c’était pareil !
                                  Ce qui est faux :
                                  Certes la propagande étatique a toujours existé .
                                  (Encore que par exemple Hollande à peine élu a été traité au bazooka ...
                                  mais je n’écris pas ici pour regretter ou défendre ce président ....)
                                  Mais E. Macron : pas un JT , pas un journal radio , depuis des années cad bien avant son élection ,sans qu’ E. Macron ne soit évoqué et naturellement pour vanter sa politique : à croire qu’un présentateur , qu’un journaleux qui ne ferait pas mention une seule fois de notre bon et si cher président serait viré sur le champ .
                                  La moyenne pour un JT ou un journal radio c’est 3 ou 4 allusions à ce personnage plus ses sbires, plus sa politique !
                                  Quant à ce qui en est dit vaut mieux pas les « croire sur parole ».
                                  C’est de la com, de la publicité permanente , bref de l’intox ou de la propagande .


                                • JC_Lavau JC_Lavau 2 septembre 07:28

                                  @Fifi Brind_acier. Quand je cherche un renseignement de systématique végétale, ou de paléobotanique, j’ai globalement confiance, car ce n’est pas un sujet sensible pour les sionistes qui tiennent cette forteresse.
                                  En revanche en géologie ou pétrologie, aïe aïe aïe ! L’un a soutenu que la chloritisation était un processus d’apport de chlore dans la roche... Bah wi ! Ça sonne presque pareil...
                                  Hier je cherchais la maille cristalline de la calcite, et aussi bien en français qu’en anglais, WP est à peine utilisable. Heureusement il y a plusieurs carbonates dont la calcite dans l’édition abrégée pour étudiants du Deer, Howie & Zussman, Rock forming minerals. La figure est scannée, transférée, intégrée dans la rédaction, ouf !
                                   
                                  En physique théorique, c’est souvent le grand n’importe quoi, mais défendu avec férocité. Communautarisme... Il m’arrive de m’en servir comme carrière de sottises pour le sottisier.
                                  Etc.


                                •  La fonction informative des médias n’est qu’accessoire ,

                                  Dans tous les régimes le rôle premier de la presse est de configurer les esprits de manière à ce que chacun soit disposé à accepter le pire ;

                                   ....et les démocraties n’échappent pas à la règle ...grrr grrr !


                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 août 06:54

                                    @Armand Griffard de la Sourdière
                                    La GB est sans doute une exception, elle a une presse pluraliste qui a relayé les propos que Farage tenait au Parlement européen, et lors du referendum sur le Brexit, les Britanniques pouvaient y trouver les arguments des pour et des contre.


                                  • BA 1er septembre 10:55

                                    12 juin 2019 :


                                    Les chiffres des demandes d’asile explosent depuis le début de l’année.


                                    Les demandes d’asile en France des Géorgiens : + 86 % depuis le 1er janvier ! Avec 3548 dossiers déposés les quatre premiers mois de 2019, contre 1898 sur la même période en 2018.


                                    Le contingent albanais, lui, a augmenté de plus de 32 %, passant de 2321 dossiers déposés à 3068.


                                    Les demandes des Guinéens ont, pour leur part, grimpé de plus de 33 %, celles des Maliens de 85 %, celles des Haïtiens de 69 %. 


                                    Parallèlement, celles des Afghans ont baissé de 9 %, passant de 3055 dossiers à 2778.


                                    Mais à regarder le mois d’avril 2019, comparé à avril 2018, les Afghans tendent à remonter en flèche puisqu’ils sont passés « au premier rang des premières demandes (hors mineurs) » sur cette période.


                                    Le Figaro a eu accès au dernier « tableau de bord » de l’Office français pour la protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra), dirigé depuis peu par un conseiller d’État, Julien Boucher. Selon ce document, 41.000 demandes ont été enregistrées en quatre mois par l’organisme.


                                    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/en-2019-la-demande-du-statut-de-refugie-en-france-s-emballe-20190611


                                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 1er septembre 14:01

                                      Bonjour,

                                      .

                                      En France le journalisme d’investigation professionnel n’existe plus !

                                      .

                                      La déontologie journalistique, les 10 devoirs qui figurent dans la charte de Munich, sont violé toutes les jours, du matin au soir, 24 sur 24 !
                                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_de_Munich

                                      .

                                      Le journalistes sont devenue des vassaux des agences de propagande, ce qu’on appel communément, les médias dominantes.

                                      .

                                      La pluralité journalistique n’existe plus en France, c’est la censure qui règne et elle est associe à une énorme machine de propagande contrôle par l’oligarchie financière et veillant de préserver leurs intérêts exclusives, placent les intérêts prives haut dessus de l’intérêt général. Ce sont essentiellement les milliardaires voire quelque multi-millionnaires qui contrôlent les médias dominantes en France. Ses agences de propagande servent entre autre à l’oligarchie à promouvoir leur poulains, comme Macron, et d’écarter les personnes des antennes qui ne représentent pas, voire qui menacent, les intérêts de super riches !

                                      .

                                      Les médias français ont subis une dérive, appelons un chat un chat, une dérive sioniste totalement disproportionné car ceux qui contrôlent les médias ne représentent même pas 1% des habitants de la France !

                                      .

                                      Témoignage de l’ex-rédacteur en chef de chez RFI, Richard Labévière, licencie suite à l’intervention d’un ambassadeur israélien qui n’aiment pas qu’on critique la politique israélienne, la politique sioniste.

                                      https://www.youtube.com/watch?v=cdoqWEvvkeI


                                      • Jason Jason 1er septembre 18:56
                                        Ne parlons pas de déchéance mais plutôt de continuité. Reportez-vous à 60 ou 100 ans en arrière. La presse informait, tantôt bien, tantôt mal et faisait tout pour vendre son papier, la radio essayait d’amuser et parfois d’instruire ; puis la télé et maintenant internet, les réseaux sociaux, et l’information est devenue pléthorique.

                                        L’information est déversée en continu (jour et nuit), créant un bruit de fond permanent qui tend à étouffer les signaux pertinents. Tout cela pose la question fondamentale : qu’est-ce qu’une information, une nouvelle (news) ? Je n’ai toujours pas de réponse.

                                        Les journalistes écrivent, les rédacteurs rédigent, les présentateurs présentent, les commentateurs (en général toujours les mêmes vedettes bavardes) commentent, et les spectateur-lecteurs n’ont d’autres sources que ce fourbi ambiant.

                                        Nous sommes « informés ». Et alors ? Et comme beaucoup nous puisons dans cette source intarissable des « idées jetables ».

                                        Pour ma part je me divertis du bruit du monde. Je consulte parfois La Zeit (en allemand) ou le Guardian (en anglais) ou je regarde la BBC, les TV de Suisse Romande et quelques autres sources selon l’humeur. France-info s’appelle « les informés » : tout un programme...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès