• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Démographes optimistes et climato-sceptiques (en voie de disparition), même (...)

Démographes optimistes et climato-sceptiques (en voie de disparition), même combat

Encourager la prolifération humaine, c'est vouer l'espèce à la paupérisation et à la barbarie, dans l'épuisement de son environnement terrestre ; toute résilience étant naturellement limitée par ses ressources et ses coûts, humains comme matériels.

Or L'ONU, par la voix de sa Division Population (Département des Affaires Économiques et sociales) nous informe que la population humaine mondiale est à ce jour proche des 8 milliards, pour 7 milliards il y a moins de 20 ans, et de 9 à 13 milliards en 2100 (hypothèse basse : 9,424 - hypothèse médiane : 10,875 - hypothèse haute 12,662 milliards).

Relevé dans PMC (Population Media Center) https://www.populationmedia.org d'après UCA News https://www.ucanews.com/

Traduction : « Le président philippin, Rodrigo Duterte, a reproché à l'Église catholique la croissance rapide de la population du pays ces dernières années.

Les Philippines sont le 13ème pays le plus peuplé du monde entre le Mexique et l’Éthiopie, avec un taux de croissance de 1,72% entre 2010 et 2015. Après l’Indonésie, c’est le deuxième pays le plus peuplé d’Asie du Sud-Est, région qui affiche l'un des taux de croissance démographique parmi les plus élevés du monde. Les Nations Unies estiment que les Philippines comptent actuellement 108,11 millions d'habitants. 

"Nous sommes la population dont la croissance est la plus rapide et je blâme carrément l'Eglise catholique", a déclaré Duterte, ajoutant que les dirigeants de l'église "sont les seuls à s'opposer à la planification familiale". "Ils pensent que cracher des millions d'hommes est un cadeau de Dieu", a déclaré le président dans une interview diffusée ce week-end. 

Le père Melvin Castro, ancien responsable de la commission de la famille et de la vie des évêques catholiques, a déclaré que la déclaration de Duterte était "malheureuse". Le prêtre a affirmé qu '"il est moralement inacceptable d'utiliser des contraceptifs", ajoutant que leur distribution "serait complice de l'action". Le père Castro réagissait lorsque Duterte avait demandé aux agents de santé catholiques de démissionner s'ils ne pouvaient pas appliquer la loi du pays sur la santé de la reproduction en raison de leur foi. "Vous ne jouez pas ? Vous ne suivez pas la politique gouvernementale ? Cela entre dans vos croyances religieuses ? Alors, démissionnez.

Le prêtre a déclaré que le droit à l'objection de conscience était " même inscrit dans la loi RH.

En juillet 2014, la Conférence des évêques catholiques des Philippines a publié ce qu'elle décrivait comme un" guide pastoral " sur la mise en œuvre de la loi. Selon un évêque, même les personnes travaillant dans les hôpitaux et les dispensateurs de soins de santé et qui s'opposent pour des raisons religieuses ou morales à la fourniture de contraceptifs artificiels à une patiente, ne sont pas obligées de respecter les dispositions de la loi. Cette loi, signée par l'ancien présidentBenigno Aquino en décembre 2012, offre un meilleur accès du public aux options de planification familiale naturelles et artificielles, de meilleurs soins maternels et une éducation des jeunes. Ces dirigeants de l'église sze sont fermement opposés à son adoption, la décrivant comme anti-vie et anti-famille.

Joe Torres, Manille, Philippines 

11 juin 2019 »

---------------------------

Vaut-il mieux le progrès et un bien-être inégal pour 3 milliards d’humains, dans le respect de leur environnement, ou une indigence égalitariste et le saccage de la planète, par bientôt 11 milliards et plus de super-prédateurs ?

Si le propre de l'homme est bien sa volonté de toujours améliorer sa condition, assortie de sa capacité d'y parvenir, la première option est incontestablement celle qui lui convient le mieux. Car à quoi peuvent aboutir les efforts les mieux intentionnés de décroissance et de frugalité, si dans le même temps le nombre de consommateurs, non seulement ne diminue pas mais ne cesse d'augmenter ?

250 000 êtres humains s’ajoutent en effet chaque jour à la population mondiale, soit annuellement 80% de celle des Philippines ou la population cumulée du Benelux et de la France.

Au début de notre ère, la planète était peuplée de 250 millions d’habitants, soit près du quart de son augmentation annuelle de nos jours, et au moins le sixième des 1,5 à 2 milliards de pauvres profonds (vivant avec moins de 2 dollars par jour) qui peuplent des bidonvilles, camps et autres lieux de pauvreté extrême en nombre croissant partout dans le monde, en attendant qu'elle dépasse les 11 milliards au début du prochain siècle – pour autant que rien n'y fasse obstacle entre temps.

Parce qu’il doit impérativement ne serait-ce que se nourrir, se vêtir, se loger et se soigner, l’homme est un consommateur. Il l’est concrètement depuis sa conception jusqu’après sa mort – comme en attestent les marchés du prénatal et du funéraire – et se double d’un producteur dès qu’il est en âge de travailler. Il en est ainsi de tout ce qui vit et plus particulièrement de l'humanité depuis qu'elle existe, ce qui fait de l'être humain, avant toute autre opinion, un agent économique au service de la société, mais aux dépens de son environnement. Plus le nombre de ces agents augmente, plus leurs besoins s’accroissent – outre ceux qu’ils s’inventent toujours plus nombreux –, plus ils produisent et s’enrichissent collectivement, quelles que soient les conditions du partage de leur richesse et les bienfaits du progrès scientifique et technique. Qu’il s’agisse de ressources non renouvelables ou de pollution, les atteintes à l’environnement suivent cette augmentation, et s’ajoutent à celles d’une nature jamais avare de catastrophes inopinées ou cycliques. Sans compter ce qui en résulte en termes de cacophonie et d'ingouvernabilité croissante, sachant qu'il suffit de deux êtres humains pour que naissent mésententes et conflits.

Comment ignorer par ailleurs le caractère incontournablement pyramidal de notre société, dû au fait que richesse et pauvreté existe l’une par l’autre et que quels que soient les aléas de son parcours durant son existence, un destin aveugle assigne à chacun sa place au sein lors de sa naissance, et que les pauvres se multiplient structurellement à une cadence qui est 6 fois celle des riches ?

La cause première et fondamentale de tous les maux de l'humanité apparaît dès lors pour ce qu'elle est : d'ordre démographique. Or, pas davantage les religions que les grandes doctrines socio-politiques qui mènent le monde ne l'admettent, plus préoccupées du nombre que du bien-être de ceux sur lesquelles se fondent et prospèrent leurs pouvoirs.

Jusqu’où ira l'homme, alors que sa pyramide sociale s’hypertrophie chaque jour davantage, sous la pression de ceux qui y logent toujours plus nombreux, éloignant ainsi toujours plus son sommet de sa base, les écarts de richesse entre ses occupants se creusant inéluctablement d’autant ? Tant à des fins environnementales que sociétales, une forme d’écologie dont dépendent toutes les autres s’impose dès lors d’urgence : l’ÉCOLOGIE DÉNATALISTE.

Tous ceux qui prônent et ont prôné sans discernement la prolifération humaine, sont responsables du plus grand crime dont aient jamais été victimes l’humanité et la planète qui l’abrite. Et les religions ne sont pas seules concernées ; le pouvoir politique est en cause, de même que tous des pouvoirs subalternes, les uns et les autres ayant négligé, dans leur désir de toujours devenir plus puissants par le nombre de ceux qui les font. Qu'il s'agisse de fidèles, de sujets, d'électeurs, etc., tous contribuent d'autant plus à l'épuisement de ressources et d'un environnement limité qu'ils sont nombreux.


Moyenne des avis sur cet article :  2.04/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Albert123 22 juin 16:17

    montrez l’exemple : suicidez vous.


    • Claudec Claudec 22 juin 16:42

      @Albert123

      1° Ne pas confondre mourrir (par suicide ou autrement) et ne pas naître.
      2° Ça ne changerait pas d’un iota le faite que « Tous ceux qui prônent et ont prôné sans discernement la prolifération humaine, sont responsables du plus grand crime dont aient jamais été victimes l’humanité et la planète qui l’abrite. »


    • microf 24 juin 18:46

      @Albert123

      Très belle replique, je voulais lui écrire la même chose, et ce que j´ajouterai á votre commentaire, serait de lui dire que la seule vraie richesse, c´est l´Être Humain.


    • Claudec Claudec 25 juin 01:42

      @microf (& Albert123)

      Votre incapacité de concevoir que le sort d’un individu puisse ne pas l’empêcher de s’intéresser à celui de ses semblables, fait douter de votre aptitude à comprendre en quoi il n’est de richesse que d’homme”.

      Ce qu’a voulu dire par là Jean Bodin, à qui est attribué ce propos, et ses inspirateurs dont Turmeau de Morandière, est beaucoup moins flatteur pour l’humanité que ce que vous en pensez. Il vous suffirait de les lire, pour le comprendre et éviter d’user d’une citation aussi sottement que fréquemment reprise depuis hors contexte.



    • Albert123 25 juin 17:42

      @Claudec

      ne soyez pas égoïste effectivement, pensez à vos semblables qui n’ont pas votre si haut niveau de conscience, suicidez vous.


    •  Christian Christian 22 juin 19:27
      A VOIR

      -

      Effondrement : seul scénario réaliste ? Par Arthur KellerArthur KELLER - « Remplacer les espoirs à la con par des espoirs lucides »


      https://www.youtube.com/watch?v=kLzNPEjHHb8


      •  Christian Christian 22 juin 19:31

        Merci pour l’article

        les religions font partie du problème ,un bon exemple avec les Philippines.


        •  Christian Christian 22 juin 19:41
          Dénatalité et mort prématuré
          Dénis difficile à faire.
          Une neige noire et toxique a recouvert la Sibérie et ses habitants : est-ce là le monde de demain ?

          Selon The Guardian, les poussières sont très toxiques, elles contiendraient différents métaux lourds comme de l’arsenic et du mercure. Les conséquences pourraient donc être graves pour les 2,5 millions d’habitants de Kemerevo. Dans la région, l’espérance de vie est déjà inférieure à la moyenne russe, et les taux de cancers sont eux largement supérieurs aux chiffres moyens.

          https://dailygeekshow.com/neige-noire-russie/


          • Claudec Claudec 22 juin 20:10

            @Christian

            À propos de Sibérie, voir aussi :
            https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-climatique-arctique-permafrost-fond-70-ans-plus-tot-prevu-43336/#xtor=EPR-17-%5BQUOTIDIENNE%5D-20190620-%5BACTU-En-Arctique—le-permafrost-fond-70-ans-plus-tot-que-prevu%5D

            Sans compter avec l’évaporation – à attendre du réchauffement océanique – de gisements sous-marins considérables d’hydrates de méthane partout dans le monde (interroger votre navigateur avec « clathrates »). Phénomène connu dont l’exploitation fait l’objet d’études avancées, ce dont curieusement (presque) personne ne parle.


          • ddacoudre ddacoudre 22 juin 22:42

            Bonjour

            Toutes les espèces disposent d’un processus d’auto régulation La nptre est difficile à saisir mais elle est un rapport entre l’espace, la planète, notre sommation, la prédation, maladie.nous exerçons une action sur toute. Ce qui rend difficile son observation. Pourtant l’on peut observer que les pays disposant du bien être ne renouvellent pas leur population pour pouvoir se réjouir de l’existence, par contre ceux qui vivent dans l’incertitude croissent pour offrir le maximum de chance à la vie. Les curés sont des ânes. Autour du 11/12siecle un infanticide été permis. Au 18/19siecle l’étouffement se pratiquait aujourd’hui c’est l’IVG.

            Je n’ai pas fait de calcul ni regarder des études mais nptre planète peut abriter et nourrir bien plus que les 12 milliards de régulation envisager. Naturellement si tout le monde veut voler en jet il faudra réouvrir des four crématoire. Tu fas du Malthusianisme et il a eu tors Cordialement ddacoudre overblog


            • izarn izarn 22 juin 23:03

              @ddacoudre
              Tout le monde ne volera JAMAIS en jet : C’est le truc bidon vendu par le libéralisme globalisé.
              Ca n’a pas de sens...
              Pourqu’il y ai des riches, il faut des pauvres.
              Vous n’avez pas lu Marx ?
              Rien ne se créé, tout se transforme.
              C’est comme dire : Bientôt tout le monde roulera en Rolls Royce...
               smiley


            • Claudec Claudec 23 juin 04:44

              @ddacoudre Bonjour. Le processus que vous évoquez portait un nom que l’incommensurable vanité de l’home lui a fait oublier : la sélection naturelle. Quant à Malthus, comme il l’a publiquement reconnu, il a eu le tort de se limiter à la dimension alimentaire du problème dont il a traité et qui était celui d’une pauvreté qui n’a pas cessé de se développer depuis. Alors qu’il a 2 000 ans la Terre était peuplée de 250 millions dêtres humains, toutes conditions confondues, les pauvres profonds sont aujourd’hui entre 1,5 et 2 milliards. Croyant cette dimension alimentaire dépassée, nous pensons la question en termes de ressources (et d’espace vital) dans tous leurs aspects. Mais il semblerait que la question relève dorénavant de la gouvernance d’un nombre d’être humains devenus pléthore et ne cessant de croître. Les désordres et violences qui croissent partout sur la planète n’attestent-ils pas que nous vivons dans un monde non seulement surpeuplé mais globalisé par le progrès, et dont les difficultés de socialisation augmentent avec l’écart de condition entre les plus pauvres et les plus riches ? https://pyramidologiesociale.blogspot.fr/


            • izarn izarn 22 juin 22:58

              Je ne vois aucun rapport entre les climatosceptiques et la démographie délirante...

              Le permafost ne produit pas de méthane ou de CO2 : Lu dans « Sciences&Vie »

              C’est bidon...Il peut fondre à certains endroit et se reconstituer dans d’autres :

              La belle affaire !


              • Claudec Claudec 23 juin 04:50

                @izarn Si vous ne voyez pas ce rapport, vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous-même. Quant à la fonte et à la reconstitution du pergélisol, quid de la différence de temps nécessaire à l’accomplissement de ces processus ?


              • Old Dan Old Dan 23 juin 08:32

                ... Pas d’problème démographique ou climato-sceptique :

                Trump réélu pour 8 ans et les cinglés qui nous gouvernent auront eu raison !

                Dommage pour les gosses, es banquiers, les ulémas (ou les évêques)

                Tant pis pour le Nuits-St George, le matin sur l’Everest ou Mozart !

                Bonjour Soleil Vert, McDo planétaire ou Mad Max...

                .

                [... à moins que les gosses soient plus intelligents que nous, héhé ! ]


                • Claudec Claudec 23 juin 09:15

                  @Old Dan

                  Les “gosses” se sont vu assigner leur place dans la pyramide sociale, et y logent, dans les mêmes conditions que leurs parents, avec le patrimoine génétique et social dont chacun a hérité.
                  Sauront-ils en user plus intelligemment que leurs ancêtres, dans le temps qu’il leur reste ?
                  That’s the question.


                • JC_Lavau JC_Lavau 24 juin 08:59

                  @Old Dan. On voit bien que tu n’es pas québécois.


                • Claudec Claudec 24 juin 12:07

                  @ JC_Lavau

                  Québéquois ou non, je prends pour ma part le propos de Old Dan pour de l’humour anglais.


                • JC_Lavau JC_Lavau 26 juin 17:41

                  @Claudec. « Gosses » en québécois ?


                • Claudec Claudec 26 juin 21:09

                  @JC_Lavau

                  Renseignements pris, je retire ma réaction.
                  Merci.


                • TSS 24 juin 10:06

                  Ressources consommables de la planète epuisée en Aout ,nous vivons à credit

                  1/3 de l’année,cela s’aggrave année après année avec destruction de ce qui

                  ne se renouvelle pas ou difficilement... !!


                  • Claudec Claudec 24 juin 12:11

                    @TSS

                    ... Et pendant ce temps-là, les hérétiques partisans de l’IVG continuent d’être voués au bûcher par le pire obscurantisme (curieusement silencieux).


                  • microf 24 juin 18:50

                    @Claudec

                    Votre maman a certainement eue tort de vous accoucher, j´espère qu´elle ne va pas vous lire.


                  • Florian Mazé Florian Mazé 24 juin 11:45

                    J’ai lu votre article avant de publier le mien. Il y a sans doute des différences, mais les deux points de vue sont assez proches.

                    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/rechauffement-climatique-il-faut-216100


                    • Claudec Claudec 24 juin 14:04

                      @Florian Mazé

                      Je viens de lire votre article et j’y ai noté ce que vous désignez comme «  la grande falsification idéologique qui caractérise notre époque, où deux camps opposés peuvent avoir tort en même temps  »

                      Quand règne la dictature des sentiments (hypertrophie de notre spiritualité), il y a tout de même une différence entre ceux qui y sont inconditionnellement soumis et s’en contentent et ceux qui préfèrent les faits scientifiquement vérifiés. Ainsi de la fonte de la banquise observable en 20 ans par le premier venu et non pas sur des millénaires, la montée et le réchauffement des océans et certains de leurs effets secondaires, visibles et mesurables sur la même période. Voir à ce sujet : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-climatique-arctique-permafrost-fond-70-ans-plus-tot-prevu-43336/#xtor=EPR-17-%5BQUOTIDIENNE%5D-20190620-%5BACTU-En-Arctique—le-permafrost-fond-70-ans-plus-tot-que-prevu%5D

                      Sans compter avec l’évaporation – à attendre du réchauffement des eaux – de gisements sous-marins considérables d’hydrates de méthane partout dans le monde (interroger votre navigateur avec « clathrates »). Phénomène connu dont l’exploitation fait l’objet d’études avancées, ce dont curieusement (presque) personne ne parle.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès