• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dérussification en Ukraine

Dérussification en Ukraine

DÉRUSSIFICATION EN UKRAINE : ATTENTION, CE SONT AUSSI LES SYMBOLES DE LA CULTURE QUE L’ON ATTAQUE

Tiré de Tehnopolis, seul journal économiquement et politiquement indépendant de la région du Donbass. Rédacteur : Oleg Koubar http://tehnopolis.com.ua/

PAVEL JEBRIVSKI S’APPRÊTE À CHASSER POUCHKINE DE KRAMATORSK

Le gouverneur de la région de Donetsk, Pavel Jebrivski a émis l’intention d’attribuer au parc Pouchkine le nom de Konrad Gamper.

Les Editions « Vostotchny proekt » (Le projet de l’Est), en particulier, communiquent le texte suivant (textuellement) :

- Nous voulons donner au parc Pouchkine de Kramatorsk le nom de Konrad Gamper, le fondateur des usines de construction de machines, a répondu Jerbivski. Nous n’avons rien contre Alexandre Pouchkine. Au fait, qu’a-t-il fait pour Kramatorsk ? Tandis que l’apport de Gamper, dans l’histoire de cette ville, est énorme. Tout doit être chargé de sens. D’un sens véritable. Historiquement fondé. La destruction du « sovok » (ici, « soviétisme, NDT ») est notre objectif primordial. Elle doit passer par notre conscience, par notre âme. Il semble qu’en « passant par la conscience » du même Jebrivski, « la destruction du soviétisme » ait heurté son bon sens. Quel rapport Pouchkine a-t-il avec le soviétisme, qui n’avait pas encore commencé non plus lorsque Gamper est né, c’est-à-dire en 1846 ? La question est, bien sûr, intéressante, et, à n’en pas douter, « historiquement fondée ». Si l’on se fonde sur le « sens historiquement fondé » et que l’on considère ce que la ville de Kramatorsk doit à Gamper, alors on peut la rebaptiser « Kondrask », par exemple. On peut intituler ses usines : « Konrad Gamper ». Pour ne pas se tromper après leur changement de nom, on peut en appeler une « Novogamperovski » , une autre « Starogampervoski » , une troisième « Ulrichovitch » (patronyme de Konrad Gamper) par analogie avec l’usine Ilitch de Marioupol. Quant au « patrimoine » de Gamper en particulier, les usines, donc, personne ne les a baptisé « Pouchkine ». Si l’on se fonde sur ce qu’a accompli Pouchkine pour Kramatorsk, alors il est temps de s’interroger : qu’a fait Chevchtchenko pour cette ville ? Tous les deux, Pouchkine et Chevtchenko sont nés dans l’empire russe. Pouchkine, outre le fait qu’il fut un poète russe, comme Chevchtchenko, a créé, en Ukraine, alors qu’il se trouvait à Kamenka (aujourd’hui, dans l’oblast’ de Tcherkassy, tout près de la patrie de Tarass Chevchtchenko, et plus encore de son lieu d’inhumation). Mais ni l’un, ni l’autre, n’ont rien créé à Kramatorsk. Si on part du propos dans son intégralité, « Qu’a fait Pouchkine pour Kramatorsk ? », alors, on peut se poser les mêmes questions à Moscou, à Saint-Pétersbourg, Krasnodar et dans d’autres villes russes où sont érigés des monuments à Kobzar. Par exemple, à Novossibirsk, où a été inauguré un monument à Chevtchenko en 2015. Du reste, comme nous l’avons déjà signalé, Chevchtchenko est né dans l’Empire russe, il y a vécu, il y est mort. C’est pourquoi il a pu y faire quelque chose pour une ville. Mais en allant plus loin, par exemple à Cuba, au Danemark, en Grèce, en Argentine et au Brésil où sont érigés des monuments à Chevtchenko, on peut également se demander là-bas : “Mais globalement, qu’a fait Chevtchenko pour notre ville, notre pays ? Cette question, les aborigènes d’Australie, à Canberra, où se dresse un monument « Les Pensées de Chevtchenko », peuvent se la poser. Un chef d’une tribu administrative est en droit de proposer de troquer un monument à Chevchtchenko contre un autre pour une race locale et rare de Kangourou, la poche sur l’épaule, du moment que ceci est « historiquement fondé ». Ainsi, si l’on se base sur le « fondement historique » et sur la question : « Qu’a-t-il fait pour nous ? », l’élimination de Pouchkine du parc de Kramatorsk risque d’avoir une résonance à l’échelle mondiale.

P.S A propos, outre le fait que l’on appelle « sovok » tout ce qui présente des signes de la mentalité soviétique, il existe encore une interprétation intéressante de ce mot. Le « sovok » est un être bête, entièrement dénué d’indépendance d’opinion personnelle, suivant aveuglément les prescriptions du Parti et croyant en la propagande de masse, sans s’être trouvé la place qui lui convient dans notre société.

P.P.S On trouve des monuments à Pouchkine, ainsi que des monuments à Chevtchenko, dans tous les continents et dans de nombreux pays au monde. Dans quelle mesure est-ce « historiquement fondé » ? Par exemple, dans cette même Finlande qui venait de se libérer du joug de l’empire russe en 1917, se dresse un monument à Pouchkine dans le parc municipal de Kuopio. Il n’a été inauguré qu’en 1986. La Finlande n’a pas été contaminée pour autant par le « soviétisme », et en 2010, se trouve en tête des « meilleurs pays du monde ».

Oleg Koubar, le 23 – 12- 2017


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Choucas Choucas 10 janvier 19:17

    Quand Lénine inventa l’Ukraine
     
    la langue ukrainienne, l’alphabet, la littérature, la culture.... (pour éviter un risque de nationalisme russe)
     
    Xavier Moreau : https://www.youtube.com/watch?v=g-8WWzqXBtE
     
     
    Stratpol
     
    https://www.youtube.com/channel/UCoQa3Zf8ntJ1V-L4d6saVhw/videos?disable_polymer=1
     
     
    « Le politiquement correct [gogochonisme] est devenu l’instrument des classes dominantes » Tom Wolfe


    • Choucas Choucas 10 janvier 19:42

       
      Anne de Kiev la blonde russe
       
      https://www.youtube.com/watch?v=IUebN4wFSJQ
       
       
      Les bouquins de philo distribués à Russie Unie (vision philosophique d Poutine)
       
      https://www.youtube.com/watch?v=-YETZrDvhmQ
       
       
      L’héritage bolchevique en Ukraine et Russie
       
      https://www.youtube.com/watch?v=RlYBmP_Hyz8


    • Choucas Choucas 11 janvier 09:27

       
      Conférence d’Ynon Blot
       
      (député UE, prof de fac, conseiller occidental au Kremlin)
       
      Les maîtres à penser de Poutine
       
      L’UKRAINE SE VIDE
       
      LES AVORTEMENTS EN RUSSIE SONT PASSÉS DE 4 MILLIONS A MOINS D’UN.
       
      L’UE DÉCADENTE DÉGÉNÉRÉE UTILE LA TRAITE NÉGRIÈRE POUR ESSAYER DE NE PAS DISPARAÎTRE...
       
      Même Onfray le voit...


    • JP94 11 janvier 20:03

      @Choucas

      Oui c’est intéressant et indispensable à connaître, le nationalisme ukrainien, financé, organisé par les SR autrichiens, (pour gêner la Pologne) avec des attentats terroristes, ses pogroms .., puis manipulé par l’Allemagne, puis l’Allemagne nazie, ( Bandera, la marionnette de Gehlen, chef de l’Abwehr utilisant l’Armée étrangère à l’Est (Fremde Heere Ost), donc les anticommunistes pour combattre l’URSS et massacrer tout autant les Polonais) et ensuite toujours par Gehlen ( le même que sous le IIIème Reich ) mais jusqu’en 1966, chef du BND ouest-allemand, d’abord financé surtout par la CIA ( finançant Gehlen qui tirait puis à la fin des années 50, par l’Allemagne.

      A part les auteurs polonais ( Szota , et d’autres, mais il faut lire le polonais), les historiens soviétiques ou russes ( non traduits), il y a Julius Mader ( Est-allemand) ,et en français Alain Guérin, et d’autres...qui ont fait des recherches très approfondies 



    • antiireac 10 janvier 19:34

      La dérussifcation de l’Ukraine devient une nécessité tant ce pays souffre de la double agression russe (en Crimée et à Donbass ) qui sont autant des coups de couteaux dans le dos.


      • Venceslas Venceslas 10 janvier 20:43

        @antiireac Oui, mais, quand on s’attaque à la culture, à la littérature, on a vite fait de tomber dans l’extrémisme. En outre, le poète Pouchkine, un tantinet frondeur, avait déjà été bien persécuté par le régime de son pays. J’avoue avoir ressenti un certain malaise, donc. 


      • JC_Lavau JC_Lavau 10 janvier 21:02

        @Venceslas. L’obsession qu’avait Nikolaï de totalement contrôler le poète, avait de quoi faire vomir.


      • Venceslas Venceslas 10 janvier 23:00

        @JC_Lavau
        Il est vrai. Persécuté jusqu’au bout !

        Cordialement,
        VK

      • Doume65 11 janvier 09:42

        Bonjour. On suppose que Chevtchenko et Chevchtchenko correspondent à la même personne. Pourquoi existe-t-il ces les deux orthographe et pourquoi les alterner dans ce billet ?


        • Venceslas Venceslas 11 janvier 21:45

          @Doume65

          Шевченко, bien sûr, donc, Chevtchenko. Merci de me l’avoir signalé. Je m’aperçois qu’à mon âge, j’ai encore la vue qui baisse. Je m’en vais donc de ce pas alerte et guilleret retourner chez mon ophtalmo préféré. Bien cordialement, VK. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires