• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > E. Macron : une parenthèse ?

E. Macron : une parenthèse ?

E. Macron : une parenthèse ?

Il est tout à fait possible qu’E. Macron ne se représente pas. Pourquoi ?

Le cas échéant, les cartes pourraient être rebattues. En quoi ?

Voici des hypothèses de travail sur les deux points.

I.

E. Macron est peut-être « fini » : pourquoi ?

A.

Non pas parce qu’il déciderait lui-même de profiter autrement de la vie. Mais parce qu’il aurait en quelque sorte sécrété ce qui prépare sa propre disparition.

Les études qui ont été consacrées à la manière dont E. Macron est passé de l’inexistence à l’Elysée, montrent qu’il a été choisi, financé, soutenu par les réseaux et leurs médias, ou pour faire court, par ce qu’on appelle « l’Etat profond ». C’est à dire cet ensemble de personnes qui détiennent capitaux, entreprises, médias, et dont on trouve le nom dans de multiples réseaux influents. 

Et qui font naturellement en sorte, ce qui est « normal » ou « logique », que les décisions des politiques servent leurs intérêts, et en tous cas ne les contrarient pas.

 

E. Macron n’a pu être ainsi recruté que parce, dans cette logique, il a été jugé comme ayant la tête de l’emploi (du contrôle au faciès ?) . Que parce qu’il ferait ce qu’il avait à faire (par exemple parce qu’il aurait été jugé n’avoir « pas froid aux yeux »).

Et que son art de la séduction et sa maîtrise de la manipulation seraient des atouts. Tant pour prendre les décisions escomptées, que pour faire « avaler » le résultat desdites mesures à ceux qui allaient nécessairement en souffrir.

 

a) Et, sous un certain rapport, les premiers résultats furent prometteurs. Plusieurs réformes s’inscrivirent en effet dans la droite ligne de la bible de l’Etat profond, dont le texte est gravé dans les tables de Maastricht et de Lisbonne.

 

b) Par ailleurs, E. Macron a réussi a « institutionnaliser » le nouveau clivage sociétal (économie dérégulée / économie régulée). Il a débauché les Maastrichiens qui se trouvaient chez les LR ( RPR / UMP), les centristes, et chez les PS . Pour fabriquer le gouvernement, et pour se procurer une majorité parlementaire.

 

Ce qui fait que les citoyens, - au moins ceux qui n’ont toujours pas pris conscience des conséquences du vote de 1992 - ont continué à penser « partis de droite / partis de gauche » (1). Avec les espoirs accrochés à la survenance d’une alternance fondée sur ces concepts organiques. Et ce, dans le cadre d’un Etat censé continuer à fonctionner dans le cadre traditionnel des institutions démocratiques ( gouvernement et parlementaires qui représenteraient les citoyens et qui mèneraient, en leur nom, une politique d’intérêt général) .

 

Alors qu’en réalité, le gouvernement s’appuyant sur des parlementaires transformés en claque de cabaret, ne fait plus que mettre en œuvre l’idéologie et les recettes « maastrichiennes ». 

 

B.

Seulement, disent certains, E. Macron « s’y serait cru ». Avec les conséquences (négatives) y afférentes.

 

a)  Déjà, devenu président de la République, il a donné des portefeuilles ministériels à des personnes qui présentaient l’avantage de ne pas lui porter ombrage en raison de leur personnalité très … ordinaire (ou qui acceptaient de passer pour médiocres). Et dont l’essentiel du rôle fut de rendre hommage au président de la République, et de relier leurs tâches et leurs décisions au génie présidentiel. 

Alors que ce qu’ils disaient et ce qu’ils faisaient était parfois (en rupture avec l’image attachée au statut de ministre) un peu ridicule. Quand ce qu’ils disaient n’était pas, sous une forme ou sur une autre, des mensonges ; et quand ce qu’ils faisaient n’était pas banalement la mise en œuvre desdits mensonges.

Toutes choses qui ont rejailli ( négativement) sur le président.

 

Quant aux parlementaires LREM, ils donnèrent vite l’impression, plus encore que beaucoup d’autres, de ne pas être des « représentants ». Avec comme raison d’être principale, dans les circonscriptions comme sur les plateaux de télévision, celle de louanger le président ou de dénigrer (« complotistes », « souverainistes », « populistes ») ceux qui avaient à redire.

Un peu à la manière des jouets enfantins que l’on remonte. Et qui, où qu’ils se trouvent, se livrent aux mêmes contorsions.

 

b)  L’analyse des discours d’E. Macron fait dire à certains que ce dernier :

 

1/ veille à séduire, à être apprécié, approuvé, donc, quelque part … à être « aimé ».

Ce qui révèle une faiblesse : celle consistant à se mettre dans une situation d’infériorité par rapport à l’autre.

Ce qui l’a par exemple conduit, pour obtenir la sympathie de ses auditeurs, à mettre les policiers en conflit avec l’institution gouvernementale. Alors que ( si l’on s’autorise un peu de provocation) « l’Etat profond » a besoin des policiers pour contrer les manifestations organisées contre les résultats de la politique « maastrichienne ».

 

2/ a une tendance à se comporter à l’égard des citoyens qui sont des adultes (et même avec les chefs d’Etats étrangers), comme se comporte un instituteur qui gouverne des enfants du cours préparatoire.

Et qu’il abaisse en plus le « niveau » du message présidentiel avec la logorrhée sur le lavage des mains ou les justifications données à l’emploi du temps qu’il a concocté pour lesdits citoyens.

 

Quand il n’invite pas les citoyens à s’exprimer au sein d’assemblées où il est le « monsieur Loyal », en les prévenant que lorsque ces derniers se seront défoulés, c’est lui qui prendra les décisions ; celles-ci ayant d’ailleurs été arrêtées avant que le forum n’ouvre le rideau.

Ce qui a l’inconvénient d’énerver et d’indisposer.

 

3/ et qu’en dehors du service des plats cuisinés de l’Etat profond, il éprouverait des difficultés conceptuelles ou à réagir lorsqu’un problème nouveau surgit. 

La gestion de l’épidémie de virus est l’exemple cité : Un virus apparaît quelque part en Chine, et on ne contrôle pas les voyageurs qui débarquent à CDG en provenance de l’endroit. Le virus se répand.

On ne soigne pas et l’on attend le vaccin miraculeux. Comme on ne soigne pas, les hôpitaux n’en peuvent plus d’accueillir des malades en difficulté. 

Et comme les hôpitaux n’en peuvent plus, on confine tout le monde de la même manière.

Ce qui a des résultats catastrophiques sur l’économie, et l’emploi. Etc… etc…

 

Ce qui pose problème. Surtout quand des idées de secours ne peuvent jaillir, pour les raisons qui ont été dites, de l’équipe gouvernementale ou de la majorité parlementaire.

 

Bref, si E. Macron était à nouveau candidat, les effets attachés à ce qui vient d’être relevé, ne pourraient que donner des chances à un(e) candidat(e) non maastrichien(ne).

 

II.

Quid après l’épisode Macron ?

L’ « Etat profond » (v. supra), en prenant la décision de « fabriquer » E. Macron a fait un choix raisonné en 2017. Mais il ne peut pas, au moins raisonnablement, prendre le risque de remettre en piste comme candidat, celui qui a des chances d’être battu en raison de la face « cachée » - v. ci-dessus- ( le contrôle au faciès … fait de dos ? ) du personnage.

 

Il y a alors une multitude de cas de figure, que l’on pourrait croiser à partir d’un tableau à double entrée. 

Qui dépendent - des choix de « l’Etat profond » comme - des démarches des politiciens qui franchiront le pas de la candidature. (Ou de ceux qui le pourront matériellement. Puisque l’argent nécessaire aujourd’hui pour la campagne électorale fait penser aux époques où seuls les gens fortunés étaient éligibles).

 

A.

L’ « Etat profond ».

a)  L’ « Etat profond » (v. ci-dessus) peut reprendre sa tactique de 2017, mais avec quelqu’un d’autre. En allant récupérer par exemple F. Fillon ou N. Sarkozy, un deuxième couteau parmi ceux qui piaffent d’impatience, ou en fabriquant un candidat qu’il jugerait plus présentable que ces derniers. 

Dans ce cas là, et puisque ça a marché, Marine Le Pen est ré utilisable. Il suffit de la faire monter électoralement pour qu’elle soit dans les deux premiers lauréats du premier tour. Puis de la présenter entre les deux tours, de manière subliminale, une fois encore, comme une sorte de « nazie ».

 

A condition qu’un candidat tiers ne fasse pas un meilleur score que celui du candidat de « l’Etat profond ». Ce qui permettrait à l’outsider d’être élu face à Marine Le Pen.

Perspective a priori contrariante pour « l’Etat profond » si cet outsider n’est pas « maastrichien » / « gouvernement-mondialisant ».

 

b)  "l’Etat profond" peut aussi envisager de ne pas s’opposer (par l’embargo sur les financements, et par des attaques en règle par ses médias), à la candidature et à l’élection d’un(e) candidat(e) voulant réformer les règles de Maastricht. 

Election d’un telle personnalité qui ferait probablement perdre un peu d’argent aux personnes et institutions privées constituant ledit « Etat profond ». (Par exemple, si ladite personnalité s’avisait de faire voter des dispositions propres à réduire la fraude ou l’optimisation fiscales).

Mais ce qui éviterait la concrétisation des risques découlant des « fautes » ou des « travers » d’ E. Macron et des siens et de l’usage immodéré de ficelles trop grosses par les soutiens médiatiques de ce dernier. Risques d’explosion sociale ou de troubles sociaux à répétition. Que les difficultés économiques accrues par les décisions de confinement ne peuvent que faire redouter.

 

1/ C’est qu’en réalité autoriser l’Etat à emprunter à sa banque centrale, permettrait aux gouvernants d’aider certaines entreprises à travailler en France et pour la France. Pouvoir intervenir dans le domaine économique permettrait de donner aux investisseurs des opportunités équivalentes aux privatisations des services publics. Et veiller à l’indépendance nationale, élément de l’indépendance plus générale de l’Europe, pourrait ne pas nuire à l’endiguement de la concurrence étrangère.

 

2/ C’est qu’en réalité la mise en place d’institutions européennes rénovées, qui n’auraient plus à déréglementer et à exiger des Etats qu’ils soient soumis à la loi des plus forts, est un objectif raisonnable (2) . Institutions qui auraient par exemple pour tâche, fondée sur le dialogue et l’étude, de favoriser et de faciliter, pour chaque Etat, et dans l’ensemble de la zone, l’élévation du niveau de vie de la population, et de doper l’économie.

Ce qui n’est pas une perspective qui ruine l’espoir de faire du chiffre d’affaire.

Et ce qui fournirait probablement un moyen d’éviter qu’un enfant né pauvre, le demeure, et prive la collectivité de ses talents potentiels, faute pour ses parents d’avoir pu lui payer des études.

 

B.

Les candidats potentiels.

Du côté des candidats potentiels, deux attitudes principales, se divisant chacune en deux, pourront être, logiquement, observées.

a)  le clivage selon les enjeux de société

1/ Certains peuvent (enfin) comprendre que le véritable clivage est désormais le clivage de société suivant : soit on continue dans la logique d’un gouvernement mondial (et de l’effacement des gouvernements traditionnels) , soit on revient à la pratique du gouvernement qui prend des décisions en fonction des besoins du lieu et du moment, et peut en changer en fonction de la volonté des citoyens concernés.

2/ D’autres peuvent continuer à se comporter comme si le clivage était encore le clivage dépassé. C’est à dire le clivage « organique » : parti de « droite », parti de « gauche » (1) .

Sans voir, par exemple que le parti socialiste agonise sur le plan du « socialisme », et que le parti communiste est mort. Avec à « droite » et au « centre » de semblables dénis de la réalité. Qui font que certaines personnes croient toujours possible de terminer leur carrière à partir de partis … qui suivent la trajectoire du Parti radical .

 

b)  les clivages selon les stratégies personnelles.

1/ Certains peuvent se lancer tête baissée dans le processus électoral, en pensant que l’heure est toujours à l’écriture d’une liste de promesses qui ne peuvent plus être tenues (Maastricht) et qui d’ailleurs ne sont plus crues depuis longtemps. Et en étant persuadés qu’ils se feront mieux entendre s’ils disent du mal de ceux qui racontent la même chose qu’eux.

Sans compter les discours communautaristes nécessairement inopérants, dont le contenu racoleur ne peut, dans certains cas, que permettre à quelques uns de continuer à exister en attendant la retraite.

2/ D’autres peuvent penser, ce qui serait nouveau, qu’il est plus intelligent de conclure un pacte de non agression entre les personnes qui ont le même objectif dans le contexte des enjeux réels ( soit réformer Maastricht ; soit s’y accrocher bec et ongles). Et ensuite de se rallier à celle ou à celui d’entre eux qui est le mieux placé pour concourir au match du deuxième tour.

Quitte pour cela à recevoir une récompense en sièges aux élections législatives qui suivront. Le jumelage des élections présidentielles et des élections législatives se prête parfaitement à l’opération.

 

C’est probablement l’une de ces combinaisons de paramètres qui expliquera le résultat.

Quant au pronostic, il est actuellement , évidemment , prématuré.

 

Marcel-M. MONIN

m. de conf. hon. des universités

 

(1) ce qui est différent des sentiments de rattachement à des philosophies différentes, voire opposées, qui demeurent nécessairement. Et qu’il faut distinguer de l’appartenance à une organisation. Des personnes ayant une philosophie personnelle de « droite » (pro loi du plus fort, anti protection sociale) , peuvent faire carrière, dans un parti de gauche (nombreux exemples). Comme dans les partis de droite, il existe des personnes dont l’action et les positions montrent que ces dernières sont animées par des valeurs de liberté, de respect des droits de l’homme et de justice sociale.

 

(2) il ne s’agit pas de « sortir de l’Europe », mais au contraire de renforcer l’efficacité des organes communautaires autour d’objectifs plus ambitieux et de méthodes plus intelligentes. Mais sans porter atteinte, dans aucun Etat, aux droits politiques des citoyens.


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 décembre 2020 13:27

    La bonne nouvelle, c’est que Pinocchio est grillé, et vous l’avez bien démontré.

    La mauvaise nouvelle, c’est que le stratagème du « vote utile » risque en effet de fonctionner une nouvelle fois. Un type comme Barnier aurait toutes ses chances dans cette hypothèse.

    Vous parlez d’« outsider ». Classez-vous Jacline Mouraud dans cette catégorie ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 décembre 2020 13:49

      @Séraphin Lampion

      PS :

      La notion d’« état profond » est souvent utilisée d’une manière assez éloignée de ce que vous évoquez

      pour désigner un certain pouvoir occulte :
       pour Macron, il s’agirait du poids collectifs de hauts fonctionnaires qui l’empêcheraient de donner toute la puissance de son génie novateur et, en particulier, les diplomates pour lesquels il a utilisé ce terme 
       pour la presse américaine, il s’agit surtout du complexe militaro-industriel constitué à la fois d’officiers supérieurs du Pentagone, de patrons de grosses entreprise et de financiers
       pour Trump, il s’agit de tous ceux qui le contrarient.

      L’ennui avec ce genre de « concept », c’est que, comme pour les mots que vous citez dans l’article « populistes », « complotiste » et « souverainistes », tout le monde ne et pas la même chose dedans, et on a vite fait d’établir un dialogue de sourds. Cela dit, vous avez le mérite, par rapport à d’autres, de préciser ce que vous, vous entendez par là.


    • Fergus Fergus 9 décembre 2020 15:48

      Bonjour, Séraphin Lampion

      Pertinente typologie de l’« état profond ». D’où les échanges vides de sens que l’on peut lire parfois, les intervenants n’étant pas tous en phase.


    • Pcastor Pcastor 9 décembre 2020 16:21

      @Fergus
      Attention toutefois à ne pas trop creuser pour trouver l’Etat profond, on risque d’exhumer une réflexion du type « l’Etat est le problème »...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 décembre 2020 16:33

      @Pcastor

      Contrairement à ce qu’on pourrait penser, même les libertariens et les disciples de Friedman (école de Chicago) ne considèrent pas du tout que l’état est un problème. 
      Ils entendent seulement que son rôle se limite à celui de la défense des intérêts privés (propriété, fiscalité et « accords » internationaux léonins) grâce à l’armée, la police et la perception d’impôt utiles pour renflouer les banqueroutes. Ce qui est un « problème » pour eux, ce sont les services publics qu’ils considèrent comme des charges inutiles (santé, poste, transports en commun, etc.) et susceptibles de devenir rentables s’ils sont privatisés.


    • Pcastor Pcastor 9 décembre 2020 17:18

      @Séraphin Lampion
      Vi m’sieur.
      Les tenants du TINA sont effectivement hostiles à toute régulation de la sphère économique : loi de séparation bancaire à la F.D.Roosevelt ( glass steagall act) qui a permis au monde de vivre sans crise financière pendant 30 ans, impôts de préférence progressifs, régimes publics de protection sociale et de retraite, planification stratégique de style gaullien ( qui a inspiré la Chine) ce qui n’empêche pas de s’appuyer sur cet Etat ( nouvelle mouture) pour protéger le fonctionnement supposément auto-régulateur du sacro -saint marché, le délire de la Commission européenne, caractérisé par sa frénésie de directives en ce sens l’illustre assez bien...
      A vrai dire, c’était juste une boutade.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 décembre 2020 17:27

      @Pcastor

      ah, vous êtes bourguignon ?
      Parce que, si l’amour tarde à Dijon, par contre la boutade y monte au nez !


    • infraçon infraçon 9 décembre 2020 18:16

      @Séraphin Lampion
      « grâce à l’armée, la police et la perception d’impôt utiles pour renflouer les banqueroutes. »

      Vous n’oublieriez pas les avocats et accessoirement les juges pour défendre la propriété et les avoirs (et à l’occasion la prédation "honnête) ?...


    • agent ananas agent ananas 9 décembre 2020 19:26

      @Séraphin Lampion

      Jacline Mouraud n’aura aucune chance contre Audrey Tcherkoff, la nouvelle protégée d’Attali !


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 décembre 2020 21:27

      @Fergus
      pour Trump, il s’agit de tous ceux qui le contrarient.

      On le serait à moins ! Ceux qui le contrarient,ce sont les pseudo-Démocrates qui ont truqué les élections comme dans un bois, exemple, la plainte des avocats de Trump en Georgie est déposée. Elle contient les réclamations suivantes – avec preuves :

      • 2.560 criminels ont voté, et n’avaient pas le droit.
      • 66 247 mineurs ont voté, et n’avaient pas l’âge de voter.
      • 2 423 personnes non inscrites ont voté.
      • 1 043 personnes inscrites à des boîtes postales ont voté, ce qui est illégal.
      • 4 926 personnes ont voté en Géorgie après s’être enregistrées dans un autre État : ils n’avaient pas le droit de voter en Géorgie.
      • 395 personnes ont voté dans deux États : c’est un délit pénal, et c’est une cause de rejet de leur vote (dans les deux Etats ?)
      • 15 700 personnes ayant quitté l’État avant l’élection ont voté.
      • 40 279 personnes qui ont déménagé sans se réinscrire dans leur nouveau comté ont voté.
      • .

      Sinon, pas la peine de se poser 36 000 questions, Attali avait annoncé que Macron serait remplacé par une femme, la voici, Audrey Tcherkoff, qu’on va nous vendre comme Macron, avec le marketing des paquets de lessive.

      Et je suppose que ce cher Attali compte bien qu’en 2022, les machines Dominion fonctionnent à plein régime dès la nuit tombée et les décomptes arrêtés, pour assurer la victoire de sa pouliche !?

      Sauf bien entendu, si Trump gagne la Présidence des USA, auquel cas, je ne donne pas cher de l’avenir des machines Dominion, et de l’avenir de la pouliche.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 décembre 2020 21:34

      @Fergus
      Pertinente typologie de l’« état profond ». D’où les échanges vides de sens que l’on peut lire parfois, les intervenants n’étant pas tous en phase.



      « L’Etat profond américain », qui a évidemment des ramifications un peu partout dans le monde, y compris en Europe. Livre de Peter Dale Scott.


    • doctorix, complotiste doctorix 9 décembre 2020 23:44

      @Captain Marlo
      Et voici l’horrible Veran qui nous entourloupe une fois de plus.

      https://www.youtube.com/watch?v=a1NpKT1J1KE&feature=emb_logo

      Veran commence par bafouiller au sujet de l’ARN messager auquel il ne comprend rien, notamment sur la possibilité qu’il a de se combiner au génome de façon irréversible. En fait, il récite un discours de niveau visiteur médical tels que je les ai supportés pendant 20 ans avant de mettre tout ce petit monde dehors. Bagout maximum, niveau minimum.
      Le malheur est que cette dame courageuse, Anaïs Lefaucheux, ne connait pas son dossier et ne pose pas les bonnes questions.
      Par exemple, quand veran affirme que la France n’a pas acheté de remdesivir, il néglige le fait que c’est l’UE qui en a acheté pour 1 milliard et que nous allons donc en payer 18%.
      Par exemple, quand veran affirme que 30% des rea ont moins de 60 ans, il fait un gros mensonge. Aujourd’hui, il y a 3041 patients en réa, dont 629 de moins de 60 ans. Soit 20,68%, qui ont toutes les chances de s’en tirer par rapport aux plus âgés.

      https://urlz.fr/esuF

      Mais aussi elle aurait du parler des 90% de faux diagnostics de covid sur tests PCR bidonnés, et donc des faux cas et des faux morts de covid.
      Elle aurait du lui parler des 192 études qui montrent que le protocole Raoult réduit la mortalité des 2/3 au moins, et que donc avec sa complice Buzyn ils ont tué plus de 20 ou 30.000 personnes.
      Pendant ce temps, veran fait son joli coeur avec les flatteries du paillasson de service Pujadas et leurs sourires de têtes à claques.
      C’est insupportable.


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 décembre 2020 08:51

      @doctorix

      Sur les vaccins j’ai trouvé « la Note d’expertise des vaccins du Docteur Velot, Université de Parsi Saclay, du Comité de recherche indépendant de génie génétique. » Le texte est accessible pour tout le monde, il détaille les divers vaccins en compétition, et les risques secondaires suivant la méthode utilisée.


    • doctorix, complotiste doctorix 10 décembre 2020 11:10

      @Captain Marlo
      Et voilà, c’est fait : nous allons recevoir un cadeau de 40 milliards de l’UE pour gérer l’après Covid, sur 1800 milliards qu’elle débloque.
      https://urlz.fr/esCR

      L’ennui, c’est que nous allons payer ces 40 milliards 14% du budget total (et sans doute plus après le brexit finalisé), soit 252 milliards, plus de 6 fois plus que ce qu’on va recevoir.
      212 milliards dont on ne reverra pas la couleur.
      Elle est pas belle l’Europe ?


    • doctorix, complotiste doctorix 10 décembre 2020 11:18

      Ce militaire canadien demande à ses troupes de ne pas participer à la vaccination de masse : sa carrière est foutue, mais il sait ce qu’il fait, et possède une conscience :

      https://twitter.com/Jeanne18945095/status/1336781376801173507


    • Fergus Fergus 10 décembre 2020 11:30

      Bonjour, Captain Marlo

      Des petites fraudes et des erreurs de comptage, il s’en produit dans tous les pays. D’où les invalidations et les recomptages ordonnés ici et là par la Justice lorsque des fautes ont été avérées.

      Dans le cas de cette élection présidentielle, force est de constater qu’aux yeux des juges, il n’y a rien eu qui soit de nature à remettre en cause les résultats dans les états qui ont basculé dans le camp démocrate. 

      C’est pourquoi Trump a perdu la cinquantaine de recours qu’il avait engagés.

      C’est pourquoi les résultats ont été certifiés dans les 50 états de l’Union
      Y compris dans les états indécis perdus par Trump, les décisions de rejet des recours et de validation du scrutin ayant, dans la presque totalité des cas, été actés par des juges républicains !!!

      Comble de la bérézina judiciaire pour Trump : la Cour suprême fédérale  très majoritairement républicaine  a, avant-hier, sèchement rejeté le recours intenté par les avocats de Trump contre les votes par correspondance dans les états perdus.

      Vous accrocher à des bobards colportés par des perdants de mauvaise foi et des hystériques complotistes n’est pas digne d’une personne qui prétend chez nous élever le débat politique !


    • troletbuse troletbuse 10 décembre 2020 11:36

      @doctorix
      Excellent
      Faut espérer que toute l’armée suivra et que ca fera boule de neige :


    • doctorix, complotiste doctorix 10 décembre 2020 11:37

      Sur le fil de la radio...
      On apprend ce matin que la mort des coraux n’est pas due au réchauffement de l’eau mais à la mort des mini-algues qui les habitent et les font vivre en les nourrissant, les zooxanthelles.
      Cette mort, non liée au réchauffement, donc, est provoquée par l’abondance d’autres algues liée à la pollution par les nitrates d’origine humaine, qui consomment leur oxygène et les asphyxient.
      Parce que l’augmentation de la température de l’eau, 1°C depuis 1950, faut pas déconner, non plus.
      Encore un argument du Nouvel Ordre Mondial (dont le RCA est une des armes favorites) qui fout le camp.
      Il y en aura d’autres, et ils tomberont tous.


    • doctorix, complotiste doctorix 10 décembre 2020 11:49

      @Fergus, ô ! grand lèche cul des puissants et de l’Ordre établi...

      C’est pourquoi Trump a perdu la cinquantaine de recours qu’il avait engagés.

      Il y a une autre explication : c’est que les certificateurs sont corrompus au plus hat niveaux des états.
      Et c’est ce qui va être démontré plus vite que vous ne croyez.
      D’autre part, la cour suprême des USA n’a pas rejeté le recours de Trump, vu qu’elle ne s’est pas encore réunie.
      Vous confondez sans doute avec la cour suprême des états, qui, elle, est corrompu jusqu’à l’os. L’ignorance mène souvent à la confusion.
      Mais il y a maintenant 17 (18, ça augmente tout le temps) Etats américains se sont joints à la plainte du Texas et ont déposé un mémoire devant la Cour suprême, soutenant la poursuite du Texas pour retarder la nomination des électeurs : Missouri, Alabama, Arkansas, Floride, Indiana, Kansas, Louisiane, Mississippi, Montana, Nebraska, Dakota du Nord, Oklahoma, S. Carolina, S. Dakota, Tennessee, Utah, et W. Virginia.
      Je ne pense pas qu’on attende d’en avoir 50...


    • doctorix, complotiste doctorix 10 décembre 2020 12:06

      @Fergus
      Edito de Charles Sannat :

      https://insolentiae.com/la-cour-supreme-humilie-trump-vraiment-ledito-de-charles-sannat/

      Extrait : (il n’y avait que le Texas, il y a maintenant 19 états qui portent plainte)

      « Comment et quand le SCOTUS renversera l’élection

      Préparez-vous pour un feu d’artifice.

      L’État du Texas (ainsi que l’Alabama, l’Arkansas, la Floride, le Kentucky, la Louisiane, le Mississippi, la Caroline du Sud et le Dakota du Sud) poursuit les États de Géorgie, du Michigan, de Pennsylvanie et du Wisconsin devant la Cour suprême.

      Le Texas fait valoir que ces quatre États ont violé la constitution lorsqu’ils ont adopté de nouvelles lois électorales pour permettre le vote par correspondance et d’autres modifications de leur processus électoral.

      La Constitution des États-Unis stipule explicitement que seuls les législateurs des États, et NON les gouverneurs, les procureurs généraux ou les secrétaires d’État, peuvent modifier la manière dont les élections sont traitées.

      Les médias restent assez discrets à ce sujet, ou tentent de faire croire que ce n’est rien, mais c’est un accord énorme. La Cour suprême a déjà inscrit l’affaire sur les registres, ce qui signifie que le CSCE va l’entendre.


    • doctorix, complotiste doctorix 10 décembre 2020 12:07

      suite :

      Si le SCOTUS juge que la Géorgie, le Michigan, la Pennsylvanie et le Wisconsin ont effectivement violé la constitution (ils l’ont fait), alors soit :

      1) Les votes qui étaient autorisés par les nouvelles lois sont rejetés.

      Ou bien…

      2) Les élections dans ces États deviennent nulles et non avenues.

      Si le résultat est #1, alors le président Trump remporte les quatre États dans une écrasante majorité.

      N’oubliez pas que les bulletins de vote par correspondance ont été massivement favorables à Biden (plus de 90 %). Si ces votes ne comptent plus, Biden perd des dizaines de milliers de voix dans les quatre États clés (sa marge de victoire n’est que de 1 % ou moins dans ces quatre États).

      Si le résultat est #2, alors 62 votes du collège électoral disparaissent du décompte des votes.

      Cela signifie que PERSONNE n’atteint les 270 votes du collège électoral requis pour remporter l’élection et que l’élection se déroule au Congrès conformément au 12e amendement.

      Là, la Chambre des représentants vote pour le Président sur la base d’un vote par État. Le GOP compte 26 États, les démocrates 24.

      Cela signifie encore une fois que Trump remporte l’élection.

      Vous pouvez être furieux autant que vous voulez, mais c’est la loi. Le fait que les médias ne se donnent pas la peine d’expliquer cela révèle seulement qu’ils ignorent le fonctionnement des élections aux États-Unis ou qu’ils sont tellement partiaux qu’ils ne peuvent pas se donner la peine de considérer un résultat dans lequel Biden ne gagne pas.

      Alors, comme je l’ai dit… préparez-vous à un feu d’artifice. Les chances que le président Trump gagne réellement l’élection sont les plus élevées qu’il ait jamais eues depuis l’élection elle-même ».

      Trump peut donc parfaitement gagner juridiquement parlant. Cela n’est pas du tout impossible. Cela peut ouvrir une période de grandes difficultés aux Etats-Unis et donc pour le monde entier.

      Encore une fois, je ne sais pas si cela VA arriver, et je me garde bien d’exprimer des certitudes ou de doctes vérités que d’autres en revanche répandent de manière totalement fausse ! Tenez regardez par vous-même ! Charles Sannat.


    • doctorix, complotiste doctorix 10 décembre 2020 12:30

      Encore une cerise sur le gateau : la preuve que la Chine a des moyens de pression sur Wall Street par des agents infiltrés (mais elle les a perdus avec l’élection de Trump en 2018, et tente de les récupérer en démolissant Trump), mais aussi que les biden sont largement compromis dans les trafics avec la Chine :
      https://urlz.fr/esFB
      Il s’agit bien d’un complot, et vive les complotistes !


    • doctorix, complotiste doctorix 10 décembre 2020 14:44

      J’essaye de publier cet article qu’il faut lire jusqu’au bout. Les tests PCR sont une farce macabre, un mensonge organisé.
      Nous sommes en plein délire hypnotique, essayons d’éveiller tout le monde si on veut en sortir.
      Mais nous subissons aussi le syndrome de Stockholm, quand les victimes prennent le parti de leur bourreau :
      https://bestarticle.net/the-truth-about-pcr-test-kit-from-the-inventor-and-other-experts-6581.html
      Traduction et plus ici :
      https://urlz.fr/esIC


    • Fergus Fergus 10 décembre 2020 15:47

      Bonjour, doctorix

      Vous êtes dans le fantasme. Les constitutionnalistes américains  tous bords confondus considèrent que les jeux sont joués. 

      En admettant d’ailleurs que la Cour suprême fédérale donne droit au Texas et au états républicains qui lui ont emboîté le pas pour invalider 20 à 25 millions de votes démocrates, on irait tout droit à une situation d’affrontements gravissimes pouvant, le cas échéant, déboucher sur une forme de guerre civile ou, peut-être pire, de sécession des grands états des côtes est et ouest

      Une situation de chaos dont les membres de la Cour suprême fédérale  en opposition avec les Cours suprêmes des états visés ! seraient directement considérés comme responsables et de ce fait définitivement grillés, peut-être au péril de leur vie.

      Bref, je prends le pari que cette sorte de forfaiture n’arrivera pas. Pour une raison simple : chaque état est libre d’organiser le scrutin comme il l’entend. Il ne peut donc pas y avoir d’inconstitutionnalité. 


    • Gollum Gollum 10 décembre 2020 15:54

      @Fergus

      Ah que voilà du bon sens ! smiley

      Déjà moinssé parce que de bon sens dans cet HP à ciel ouvert qu’est devenu Avox... 


    • babelouest babelouest 10 décembre 2020 16:07

      @Fergus
      « Il ne peut donc pas y avoir d’inconstitutionnalité. »
      .
      Revers de la médaille : ces cinquante États sont encore moins unis que ceux d’Europe : Vu des disparités en presque tout, il est logique que cette « Union » explose aux quatre vents.Washington ne réussira pas toujours à tenir ainsi cinquante laisses où des chihuahuas côtoient des lévriers, des dobermans, des bulldogs français et autres Rantanplan...


    • cettegrenouilleci 10 décembre 2020 16:30

      @doctorix

      fraude des tests PCR +4 à 16H30


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 décembre 2020 20:23

      @Fergus
      C’est pourquoi Trump a perdu la cinquantaine de recours qu’il avait engagés.
      .

      Entre ce que vous racontent les médias aux ordres et la réalité il y a quelques différences.

      Les certifications ne sont pas la fin des procédures, tant s’en faut !!
      Trump peut modifier les dates du calendrier électoral jusqu’au 20 janvier.
      .
      1. Actuellement, il y a 19 Etats qui portent plainte auprès de la Cour suprême des USA pour violations de la Constitution dans 4 Etats. Ils poursuivent la Georgie, le Michigan, la Pennsylvanie et le Wisconsin.

      Jeudi 10 Décembre 06h18 : Tous les 50 Etats américains et DC ont maintenant certifié les élections, et 19 Etats poursuivent 4 Etats devant la Cour suprême : Alabama, Arizona, Arkansas, Caroline du Sud, Dakota du Nord, Dakota du Sud, Floride, Indiana, Kansas, Louisiane, Mississippi, Missouri, Montana, Nebraska, Oklahoma, Tennessee, Texas, Utah, et Virginie de l’Ouest.


      .
      2/ Les Républicains ont laissé les Démocrates tricher comme dans un bois. Voici un exemple en Géorgie. La plainte des avocats de Trump en Georgie est déposée. Elle contient les réclamations suivantes – avec preuves :

      • 2.560 criminels ont voté, et n’avaient pas le droit.
      • 66 247 mineurs ont voté, et n’avaient pas l’âge de voter.
      • 2 423 personnes non inscrites ont voté.
      • 1 043 personnes inscrites à des boîtes postales ont voté, ce qui est illégal.
      • 4 926 personnes ont voté en Géorgie après s’être enregistrées dans un autre État : ils n’avaient pas le droit de voter en Géorgie.
      • 395 personnes ont voté dans deux États : c’est un délit pénal, et c’est une cause de rejet de leur vote (dans les deux Etats ?)
      • 15 700 personnes ayant quitté l’État avant l’élection ont voté.
      • 40 279 personnes qui ont déménagé sans se réinscrire dans leur nouveau comté ont voté.
      • .

      3/. La Cour Suprême (SCOTUS) ne statue pas sur les tricheries des Démocrates, mais sur la constitutionnalité des lois électorales par correspondance que ces 4 Etats adoptées pour cette élection.

      "(...) Le Texas fait valoir que ces quatre États ont violé la constitution lorsqu’ils ont adopté de nouvelles lois électorales pour permettre le vote par correspondance et d’autres modifications de leur processus électoral.

      La Constitution des États-Unis stipule explicitement que seuls les législateurs des États, et NON les gouverneurs, les procureurs généraux ou les secrétaires d’État, peuvent modifier la manière dont les élections sont traitées.

      Les médias restent assez discrets à ce sujet, ou tentent de faire croire que ce n’est rien, mais c’est un accord énorme. La Cour suprême a déjà inscrit l’affaire sur les registres, ce qui signifie que le CSCE va l’entendre.

      Si le SCOTUS juge que la Géorgie, le Michigan, la Pennsylvanie et le Wisconsin ont effectivement violé la constitution (ils l’ont fait), alors soit :

      1) Les votes qui étaient autorisés par les nouvelles lois sont rejetés.

      Ou bien…

      2) Les élections dans ces États deviennent nulles et non avenues.

      Si le résultat est #1, alors le président Trump remporte les quatre États dans une écrasante majorité....etc


    • doctorix, complotiste doctorix 10 décembre 2020 21:01

      Vous perdez tous votre salive, Trump sera élu, quoiqu’il arrive.
      Les collusions et les chantages exercés par la Chine feront la différence, et la sécurité nationale US est en jeu. Il n’y a donc aucun doute à avoir..
      Mais j’irai plus loin : je pense que Trump, Poutine et Xi Jing Ping sont de mèche pour éradiquer le deep state, et pour cela favoriser la dénonciation des fraudes multiples.. La preuve en est que c’est la Chine elle même qui fournit les preuves de sa corruption des élites de Wall Street, des gouverneurs d’Etat, de la famille Biden.
      Cela donne à Trump l’occasion de « dénoncer » l’ennemi, la Chine, et les traitres qu’elle entretient aux USA. 
      Analysez cette vidéo :
      https://www.youtube.com/watch?v=7uyn5banIuc
       et vous allez comprendre ce que je veux dire : c’est la Chine qui donne à Trump les preuves de la fraude, et c’est parfaitement volontaire.
      Une fois le travail accompli, il faut s’attendre à une grande réconciliation générale, et la paix pour le monde.
      Je commence à bien comprendre la stratégie de Sun Tsu, comme vous voyez.
      A vrai dire, Alexis Cossette m’a donné la piste dans sa dernière vidéo :
      https://odysee.com/@LiBERTY_VOICE:b/AlexisCossetteTrudel---Au-nom-de-la-S%C3%A9curit%C3%A9-nationale:e
      Allez, chers ennemis du bon sens et de la vérité, rêvez encore un peu, il ne vous reste plus beaucoup de temps. J’ai plus d’intelligence que vous tous réunis, et ce serait malheureux que la bêtise triomphe.


    • doctorix, complotiste doctorix 10 décembre 2020 21:19

      Une autre chose pourrait mériter réflexion. Trump doit bien savoir que la véritable corruption au sein du gouvernement ne vient pas de la Chine, mais d’Israël, qui a financé et corrompu une énorme partie du congrès et du Sénat, et a partie liée avec le complexe militaro-industriel.
      C’est ce pays qui est à l’origine de toutes les guerres US depuis des décennies, au travers du deep state.
      Aussi, on peut penser que Trump endort la méfiance d’Israël, en reconnaissant Jérusalem par exemple, ou en applaudissant les nouvelles colonies.
      Mais quand il aura procédé aux arrestations des responsables corrompus, Israël perdra tous ses appuis US, et toute influence sur les événements mondiaux.
      C’est encore Sun Tsu qui me l’a soufflé.
      Il ne faut pas oublier que Trump aime la paix, et qu’il combattra ses ennemis jusqu’au dernier.


    • cettegrenouilleci 11 décembre 2020 02:46

      @doctorix

       Tests PCR le pistolet fumant qui dénonce le crime gouvernemental.

      Agoravox, aidez-nous au lieu de nous censurer !

      dernier article en modération. +4 à 2h40


    • CYRUS DarkTrooper 11 décembre 2020 03:17

      @cettegrenouilleci

      y en as tellement qui écrive sur le covid sans être médecin , 
      que c’ en est ridicule de boycotter quelqu’un qui lui l’ est .


    • cettegrenouilleci 11 décembre 2020 09:47

      @DarkTrooper

      Merci pour cette réaction.

      Bonne journée

      GJ


    • doctorix, complotiste doctorix 11 décembre 2020 23:26

      Le gouvernement US appelle à la dissolution de facebook
       "Les grandes entreprises technologiques d’aujourd’hui ont trop de pouvoir sur notre économie, notre société et notre démocratie. Elles ont détruit la concurrence, ont utilisé nos informations privées à des fins lucratives, ont nui aux petites entreprises et ont freiné l’innovation ».
      On peut ajouter l’interférence dans l’élection avec les censures.
      Facebook doit devenir l’outil du peuple et non celui du deep state


    • doctorix, complotiste doctorix 11 décembre 2020 23:30

      @michalac
      Il y a des choses tellement évidentes que le législateur n’a pas jugé utile de les inscrire dans les textes : par exemple qu’on ne peut ni bourrer les urnes ni voter le lendemain, ni voter deux fois.
      Pauvre type...


    • doctorix, complotiste doctorix 12 décembre 2020 12:59

      @michalac
      Fermer sa gueule est un droit fondamental...

      Faites en un devoir, vous faites chier tout le monde.


    • The White Rabbit The White Rabbit 12 décembre 2020 14:04

      @doctorix

      Non seulement les conspirationnistes comme vous smiley


    • doctorix, complotiste doctorix 12 décembre 2020 14:26

      Le professeur Fourtillan a besoin de nous.
      C’est devenu mon ami, il avait aimé les ceux articles que j’avais consacrés à son extraordinaire découverte ici même, du temps où je n’étais pas moi-même censuré à mort, avec jusqu’à 7000 lecteurs, et il avait tenu à se déplacer pour me rencontrer et me remercier.
      C’est un authentique génie, et ses découvertes pourraient révolutionner la médecine. Celle du sommeil, des anxiolytiques, de l’alzheimer, du parkinson, ces deux dernières aux effets effroyables actuellement, sans efficacité aucune.
      Big Pharma ne le permettra sans doute pas.
      Dans la vidéo qui suit, il se produit une série de censures grotesques, avec des « gros mots » interdits, tels que valentonine, artémisia alba, Big Pharma, vaccins, alzheimer, parkinson, insomnie, guérison.
      C’est d’un ridicule achevé, mais c’est cela, le pouvoir d’une dictature.
      Vous saurez replacer ces mots à leur place :
      https://www.youtube.com/watch?v=05SgnkRfqXc
       Jean Bernard Fourtillan a eu ensuite le courage de s’attaquer de front à Pasteur Sanofi, en démontrant que c’est ce labo qui avait développé et diffusé le virus qui nous tue actuellement, brevets à l’appui de ses dires, pour pouvoir donner le remède (vaccin) après avoir diffusé le virus.
      Mal lui en prit, et c’est la raison de son internement actuel.

      Ici, mes trois articles, à voir et revoir :

      https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=218001

      https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=218185
      https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=218752


    • Gollum Gollum 12 décembre 2020 14:26

      @The White Rabbit

      Quels discours infantiles de neu-neu ce pauvre doctorix..

      Lui aussi faudrait l’envoyer en HP (Oups j’aurai pas dû dire ça.. ) smiley


    • Gollum Gollum 12 décembre 2020 14:27

      @doctorix

      il avait aimé les ceux articles

      Ah ? Un grand esprit alors. smiley


    • The White Rabbit The White Rabbit 12 décembre 2020 17:45

      @Gollum

      Le pauvre, il a encore oublié de prendre son régulateur de l’humeur smiley


    • Gollum Gollum 12 décembre 2020 17:54

      @doctorix

      Gollum, White rabbit, michalac et leur clique vont nous dire que ce sont de fake-news.

      https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/le-fils-de-michel-fourniret-evoque-87908

      Bisou mon doctor. smiley


    • Gollum Gollum 13 décembre 2020 09:41

      Mon post d’hier a été sucré... smiley Vive la censure.

      Mais comme je fais toujours une sauvegarde de mes posts le revoilà :

      J’ai juste enlevé le mot qui m’a valu ce rejet. smiley

      Je précise que Nigari n’utilise la pédophilie que dans un but de propagande chrétienne et anti-maçonnique de nature sectaire. 

      Cela ne m’empêche pas de penser que Karl Zéro fait du bon boulot.


    • pierrot pierrot 13 décembre 2020 15:32

      @doctorix
      Cela fait maintenant longtemp que Jean-Bernard Fourtillan est devenu fou par ses crises anxiogènes sans fondement.
      Adepte de maintes thèses conspiratrices, soigne clandestinement les patients Alzheimer avec des molécules bidonnées sans aucun effet, co réalisateur du film « hold up » et ses multiples erreurs, attaque , sans aucun élément de preuves l’Institut Pasteur qui aurait volontairement « inventé » le coronavirus.
      Même son avocat ne le comprend plus.
      Triste individu.


    • babelouest babelouest 13 décembre 2020 15:34

      @pierrot quand une personne particulièrement sensée est traitée de fou je crains pour le traiteur....


    • pierrot pierrot 13 décembre 2020 15:37

      @doctorix
      Cela fait maintenant bien longtemp que Jean-Bernard Fourtillan est reconnu fou et anxiogène pathologique.
      Adepte de maintes propos conspirationniste, co réalisateur du film "hold up et ses montagnes d’erreurs, pense soigner clandestinement (mais avec une grosse rémunération) des patients d’Alzheimer avec une molécule sans aucun effet....
      Triste individu.


    • pierrot pierrot 13 décembre 2020 15:41

      Fourtillan est devenu anxiogène pathologique avec ses multiples propos conspirationnistes absurdes et son exercice illégale de la médecine sur des patients d’alzheimer avec une molécule sans effet.

      ETC

      Triste individu.


    • ZXSpect ZXSpect 13 décembre 2020 15:55

      @pierrot
      .

      « Fourtillan est devenu anxiogène pathologique avec ses multiples propos conspirationnistes absurdes et son exercice illégale de la médecine sur des patients d’alzheimer avec une molécule sans effet. »

      .

      Et tous les autres conspirationistes, complotistes, qui surfent sur la vague, se précipitent pour crier à la dictature et être les premiers à publier un article sur son hospitalisation (P Huysmans), alors que l’on ignore tout des détails de cette affaire pour l’instant.

      .

      Aucun recul, aucune enquête, aucune analyse… mais on appelle à harceler l’hôpital ou la préfecture, et l’on crie au complot et à l’arbitraire !

      .


    • Yann Esteveny 9 décembre 2020 13:49

      Message à Monsieur Marcel Monin,

      Votre article a autant d’intérêt que le personnage. Monsieur Emmanuel Macron est une marionnette. Tout comme ses prédécesseurs, il remplit son rôle d’intérimaire de spectacle dans le Régime pour le compte de l’État profond et suit le projet. Dois-je vous indiquer qui est son employeur direct ? Son parti politique est un rassemblement de profiteurs. L’absence de dignité est le trait commun de son électorat et de ceux qui le suivent.

      Respectueusement


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 décembre 2020 14:01

        @Yann Esteveny

        « Dois-je vous indiquer qui est son employeur direct ?   »
        Tout semble montrer que, après un poste à mi-temps comme torche-cul de Ricoeur, il soit entré comme arpète chez Rothschild et qu’il n’ait jamais changé d’employeur depuis... 


      • pierrot pierrot 9 décembre 2020 15:25

        Il n’est pas possible de prévoir le résultat à si long terme, sauf comme un jeu un peu stérile.

        1 -refaire le coup du bon collaborateur : Castet, Philippe, Borloo, Barnier, 

        2 un providentiel : Bigard ?, de Villiers ?, un philosophe ?

        3- une économiste : ? Duflot, 

        4 un de gauche : Mélanchon, ? un communiste, le président Xi Ji Peng le vainqueur du Covid ? Martine Aubry ? la Maire de Paris ?

        5— de droite : Sarkozy après sa sortie de prison ?, 

        6 un éconogiste ? : Jabot, ? Hulot ? Duflot ??

        7  un sportif : Zidane ? B’appé ?

        8 un fasciste ? Le Pen père, fille ou nièce ?

        9 -un ou une chanteuse ?

        10-une prix Nobel : Patricia ? et son crisp 

        liste non exhaustive.


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 décembre 2020 15:44

          @pierrot

          et Nabila ? Non ?
          Allo quoi !


        • agent ananas agent ananas 9 décembre 2020 19:32

          @Séraphin Lampion

          J’me jete à l’eau, qwa ...
          Audrey Tcherkoff ?


        • troletbuse troletbuse 9 décembre 2020 16:39

          Micron a été choisi parce que ses maîtres ont de quoi le faire chanter. Quand l’échéance arrivera, ils le jetteront comme une vieille chaussette et ils en trouveront un autre aussi pourri. Les opportunistes de tout poil rejoindront le nouveau et il est possible que les Français se fassent prendre une deuxième fois.

          Micron est d’ailleurs le plus bête de tous les présidents. A côté, Sarko est une lumière.


          • amiaplacidus amiaplacidus 9 décembre 2020 17:40

            @troletbuse
            Effectivement, à côté Sarko est une lumière, il a, lui au moins, un minimum de sens politique.


          • osis 9 décembre 2020 19:12

            @troletbuse

            effectivement Sarko n’est pas un idiot...
            Mais c’est un voyou...


          • troletbuse troletbuse 9 décembre 2020 21:01

            @osis
            comme Micron
            Enfin, pas tout à fait. Micron vend ce qui ne lui appartient pas à l’étranger. Enfin comme il est tenu par les couilles qu’il n’a pas, il n’a pas le choix.


          • Captain Marlo Captain Marlo 9 décembre 2020 21:40

            @troletbuse
            et il est possible que les Français se fassent prendre une deuxième fois.

            Vous êtes gentil ! Ils se font avoir depuis Pompidou, et par tous les européistes qui ont suivi : Chirac, Giscard, Mitterrand, Hollande, Sarkozy, et Macron pour finir la liste des candidats de la finance et des multinationales qui font leur beurre grâce aux Traités européens ....


          • Abou Antoun Abou Antoun 9 décembre 2020 16:51

            La lignée des présidents jetables (à usage unique) a été inaugurée avec Sarko 1°. Il est fort probable que Macron en fasse partie et que son successeur ou sa successeuse (une femme, appartenant à une minorité visible et si possible lesbienne serait dans le contexte actuel le candidat idéal) soit déjà dans les starting-blocks.

            Il ne sert à rien de polémiquer sur le sens de « l’état profond » cela désigne dans tous les cas le club fermé et restreint des ’happy-few’ qui détiennent le pouvoir réel (surtout économique).

            Le cas de Trump est un peu plus complexe, dans la mesure où l’état profond était divisé, une partie représentant l’industrie avec la volonté de relocaliser, un certain isolationnisme, l’autre partie la finance, pour la mondialisation. Trump a gagné la dernière fois un peu contre toute attente et grâce au vote populaire. Cette fois cela n’a pas suffit la finance a mis le paquet elle a sorti l’artillerie lourde paradoxalement avec la potiche Biden.


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 décembre 2020 17:30

              @Abou Antoun

              «  (une femme, appartenant à une minorité visible et si possible lesbienne serait dans le contexte actuel le candidat idéal) soit déjà dans les starting-blocks. »
              noire ou arabe foncée serait un plus !(parce que franchement, y a des femmes arabes, ça se voi même pas qu’elles sont arabes et elles ont pas d’accent ! Alors, à part le nom ! et encore... Nadia, ça fait franchouillard).


            • osis 9 décembre 2020 19:25

              @Séraphin Lampion

              Les arabes foncés, logiquement, ne sont pas des arabes.

              De surcroit...
              Là, je vais me faire démolir, logiquement et forcément ne pas aimer les arabes, c’est être antisémite...

              ...Alors que les juifs, eux, sont anti Caire. (selon Raymond Devos)


            • agent ananas agent ananas 9 décembre 2020 19:45

              @Abou Antoun
              « (une femme, appartenant à une minorité visible et si possible lesbienne serait dans le contexte actuel le candidat idéal) soit déjà dans les starting-blocks. »

              Audrey Tcherkoff coche la case minorité visible (même ultra visible, une branche de la tribu Chertoff ? ...), quant à la lesbienne faudra sans doute attendre un quinquennat ou deux !


            • Abou Antoun Abou Antoun 9 décembre 2020 19:51

              @Séraphin Lampion
              Nadia, ça fait franchouillard
              ou russe (Nadejda).


            • Abou Antoun Abou Antoun 9 décembre 2020 19:54

              @agent ananas
              Peut-être y a-t-il déjà des élevages ?
              Ils (elles) sont nourri(e)s à la gelée royale.


            • Abou Antoun Abou Antoun 9 décembre 2020 20:02

              @agent ananas
              Audrey elle a de beaux nibards. Si elle est présidente je regarderai toutes les allocutions pourvu qu’elle porte un décolleté chahutant comme celui qu’elle arbore pour le vieux cochon.
              Sardou est un prophète.
              Mais bon si Audrey est notre futur n°1 ça va faire marrer Poutine (président jusqu’en 2050) qui ne la voyant pas comme Tcherkova pensera que c’est un travelo.


            • Captain Marlo Captain Marlo 9 décembre 2020 21:48

              @Abou Antoun
              Trump a gagné la dernière fois un peu contre toute attente et grâce au vote populaire. Cette fois cela n’a pas suffit la finance a mis le paquet elle a sorti l’artillerie lourde paradoxalement avec la potiche Biden.


              .
              Vous allez vite en besogne, le CONGRES a officiellement informé le candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden, qu’il n’était pas encore président élu, malgré les affirmations du Parti démocrate et des médias dominants. 
              .
              Sans doute les dates prévues ne seront pas respectées.

              Les délais calqués sur le Collège électoral ont non seulement aucune base constitutionnelle, mais ils empêchent les États de remplir leurs obligations légales et éthiques pour garantir des élections libres et équitables.

              C’est ce que le projet Amistad de l’ONG indépendante et bipartite Thomas More affirme dans une étude publiée vendredi (1), faisant valoir que la seule date fixée constitutionnellement dans le processus électoral est le 20 janvier, date à laquelle le prochain président des États-Unis prêtera serment.

              Toutes les autres dates, y compris la date limite de la « sphère de sécurité », le vote du Collège électoral le 14 décembre, et même le décompte des voix au Congrès le 6 janvier, sont des dates fixées par la loi fédérale, qui, selon le document, sont « arbitraires », fondées sur des préoccupations obsolètes, et peuvent être changées..etc


            • Octave Lebel Octave Lebel 9 décembre 2020 20:14

              Il me semble que le pays se cherche et que les dirigeants politiques accrochés aux institutions et politiques actuelles ne savent plus comment faire pour se sauver et sauver les apparences. Pas plus que leurs copains qui contrôlent les médias. Cela rame, rame et rame. Pendant ce temps-là, notre pays s’enfonce politiquement et économiquement en Europe et à l’international alors que nous avons beaucoup d’atouts notamment une population bien formée, courageuse et volontaire. Il y a une impatience au redressement.

              Je rappelle que le mouvement LFI a dit depuis maintenant longtemps et à maintes reprises que ce qui importe, c’est le projet politique qui est une base de discussion en vue de fonder un rassemblement et une coalition sur des points précis et des lignes rouges.

              Que c’est nécessaire et indispensable pour permettre une alternative solide aux logiques néolibérales. Et pour garantir, le pouvoir une fois atteint, la bonne application des engagements pris. Notamment au premier chef, par la restauration de la représentation et du contrôle des citoyens sans lesquels tout pouvoir finit par se renier. Je crois que c’est acquis maintenant que nous avons tous durement appris à nos dépens.

               

              Je crois que les comédies des professionnels de la dispersion s’épuisent. Ceux qui crient, s’indignent, dénoncent l’esprit de division au nom de l’avant-garde autoproclamée (plus à gauche que moi tu meurs), au nom de la social-démocratie, du social libéralisme (cela dépend du jour et de l’interlocuteur), du revenu universel (dernier produit miracle qui va sauver tout le monde) et de je ne sais quoi d’autre qui a un air de gauche mais qui pour les gens du sérail est bien repéré comme compatible avec les fondamentaux du néolibéralisme et de sa version de l’UE. Je pense que nous nous sommes déjà faits avoir et que cela ne prendra plus.

              La porte a été ouverte depuis un moment déjà et ensemble nous sommes plus forts du moment que nous savons d’où nous venons et où nous voulons aller.

              Ce sera au final à nous, concitoyens d’apprécier et de se faire une idée. Nous sommes le pays dans sa diversité et c’est à nous de juger sur pièce. Ce sera nous qui ferons la décision, pas les appareils ni les médias, les militants professionnels et mercenaires en tous genres. Nous ne croyons plus aux donneurs de leçons. Instruits par l’histoire et l’expérience, nous voulons nous déterminer pour un programme qui nous donnera les moyens de nous faire respecter. Ce qui n’est pas arrivé depuis très très longtemps. Nous ne sommes pas un gibier pour sondeurs ni les figurants versatiles et manipulables à l’infini d’un scénario électoral comme toute la sphère médiatique tend à nous le faire croire.

              Au fond, nous devrions remercier nos dirigeants actuels et leurs prédécesseurs de nous montrer ainsi, à l’insu de leur plein gré, le chemin à suivre.

               

               

               


              • Captain Marlo Captain Marlo 9 décembre 2020 21:57

                @Octave Lebel
                ce qui importe, c’est le projet politique qui est une base de discussion en vue de fonder un rassemblement et une coalition sur des points précis et des lignes rouges.

                Les Partis politiques européistes vous ferons tous rêver, la France Insoumise itou ! Ils vous promettront tous « une Autre Europe à la St Glinglin ».

                Ce qui n’arrivera jamais, l’UE n’est pas réformable, toutes les précautions ont été prises lors de la réaction des Traités, pour verrouiller le système.

                La seule opposition aux européistes en tous genres, c’est l’UPR et son programme de Libération Nationale.


              • Octave Lebel Octave Lebel 10 décembre 2020 12:38

                @Octave Lebel

                Ah oui, j’avais oublié :

                Il y a une méthode arithmétique imparable pour que le dernier avatar disponible et compatible au perfectionnement du toboggan néolibéral gagne, c’est d’affaiblir LFI sans lequel une coalition de gauche authentique ne pourra faire la bascule. Désolé d’avoir à en avertir certains, nos compères du camp d’en face l’ont compris depuis longtemps déjà et y travaillent. Comme toujours les plus méritants gagneront.


              • Octave Lebel Octave Lebel 10 décembre 2020 12:40

                @Captain Marlo

                Ah oui, j’avais oublié :

                Il y a une méthode arithmétique imparable pour que le dernier avatar disponible et compatible au perfectionnement du toboggan néolibéral gagne, c’est d’affaiblir LFI sans lequel une coalition de gauche authentique ne pourra faire la bascule. Désolé d’avoir à en avertir certains, nos compères du camp d’en face l’ont compris depuis longtemps déjà et y travaillent. Comme toujours les plus méritants gagneront.


              • Octave Lebel Octave Lebel 10 décembre 2020 12:54

                @Captain Marlo

                C’est bien d’entretenir le rêve et de s’en faire l’ange gardien. Cela évite d’être pragmatique, d’avancer et nous renvoie aux calendes grecques (mauvaise blague, je sais) et retarde à l’infini toute avancée concrète sans parler de l’épuisement promis.

                Et pendant ce temps là, nos compères du néolibéralisme se frottent les mains, prospérèrent et calculent les opportunités.

                Laissons nos concitoyens et lecteurs se faire une idée sereinement, mener leurs propres observations et réflexions à partir de leurs expériences passées et présentes.


              • Le421... Résistant Le421 10 décembre 2020 13:51

                @Octave Lebel
                Franchement, comme je l’ai écrit plus loin, je pense que mettre LFI au pouvoir serait un cadeau empoisonné à faire à Mélenchon, vu l’état du pays.
                Pour que ça pète vraiment, je verrais bien le RN avec une politique bolsonarienne et une police à la Duterte.
                Histoire qu’on rigole !!


              • Captain Marlo Captain Marlo 10 décembre 2020 20:37

                @Octave Lebel
                c’est d’affaiblir LFI sans lequel une coalition de gauche authentique ne pourra faire la bascule.

                1/ L’UPR n’est pas dans le camp d’en face, mais dans le camp de l’indépendance et de la souveraineté, qui intéresse tous les électeurs, afin de faire une politique intérieure nationale, ce qui est interdit en restant dans l’ UE & l’euro !
                .
                2/ L’UPR explique aussi que tous les Partis politiques font miroiter des super programmes, alors qu’une fois au pouvoir, ils seront obligés d’appliquer les oukases de Bruxelles, en application des Traités, comme l’a fait Tsipras.
                .
                3/ « Une Coalition de Gauche authentique », ou pas, vous ne ferez jamais une politique sociale en restant dans l’ UE, car l’UE n’est pas réformable, tout a été prévu et verrouillé pour rien ne change, en particulier l’article 48 du TFUE. 
                .
                4/ De plus, elle a des moyens de pression & de rétorsion que vous vous refusez à prendre en compte, comme la fermeture du robinet bancaire par la BCE.


              • Captain Marlo Captain Marlo 10 décembre 2020 20:45

                @Octave Lebel
                Cela évite d’être pragmatique, d’avancer et nous renvoie aux calendes grecques

                En parlant de calendes grecques, voici 40 photos de la Grèce après 4 années d’austérité, grâce à la politique du gouvernement Syriza, qui avait un super programme social, qui devait « violer les Traités et renverser la table » !
                Comme la FI en somme.

                Mes condoléances au peuple grec qui a cru dans vos salades réformistes.
                Là aussi, l’UPR avait bien analysé la situation. 26 janvier 2015 :
                « Les Grecs vont constater que Syriza est un Parti leurre. »
                Vous vendez des illusions, vous & la Gauche en général.


              • cettegrenouilleci 11 décembre 2020 10:50

                @Le421

                « Histoire qu’on rigole »

                Je note que vous vous montrez particulièrement soucieux de l’amélioration des conditions de vie et de travail de nos concitoyens.

                Tout ça est en effet très drôle, assurément !


              • Captain Marlo Captain Marlo 11 décembre 2020 11:31

                @michalac
                La Gauche n’a jamais berné la Grèce en lui faisant miroiter la possibilité de vivre au dessus de ses moyens...

                Syriza ignorait que la Grèce était endettée ?

                La Gauche dont je parle est celle du Parti de la Gauche européenne, qui était dirigée par Pierre Laurent. Elle rassemble des Partis comme Syriza, Podémos, Die Lincke, le Front de gauche, la FI et feu le PCF, pour « refonder l’Europe ». .

                Bien sûr que le programme de Thessalonique a promis monts et merveilles !
                Mais pas une seule de ces réformes n’est entrée en application.

                • ...

                quand l’UPR et les contre-tout les bercent encore de l’illusion d’un endettement perpétuel sans conséquences....

                Vous mentez, c’est la FI qui veut emprunter 100 milliards.
                L’UPR explique dans son programme où elle fera des économies + les impôts qui rentrent quand l’activité économique fonctionne + les milliards qui ne seront plus versés au budget de l’ UE.


              • doctorix, complotiste doctorix 11 décembre 2020 13:58

                @cettegrenouilleci
                J’ai vu votre appréciation sur mon article sur Fourtillan. Merci.
                Mais quelque soit votre opinion sur les communistes, qui nous ont apporté des avancées magnifiques, notamment en 1945 et avant, durant la résistance, vous ne pouvez m’empêcher de prendre le régime soviétique comme exemple quand je parle de la psychiatrisation des opposants. J’aurais pu aussi bien prendre l’exemple chinois. Ou même d’autres dictatures de droites. Ce n’est pas le communisme le dénominateur commun, c’est la dictature.
                Ce que je vous dis là reste très amical.


              • cettegrenouilleci 11 décembre 2020 17:23

                @doctorix

                Merci d’avoir réagi à mon commentaire.

                Personnellement, je ne nie pas les atteintes aux libertés, la psychiatrisation de certains opposants politiques, les fautes et les crimes commis à diverses périodes de l’histoire de l’URSS et d’autres pays dirigés par les communistes. Ces choses là sont bien réelles, méritaient et méritent toujours d’être dénoncées.

                Mais il faut se garder de jeter le bébé avec l’eau du bain. Beaucoup de révolutions en arrivent à dévorer leurs propres enfants. Quand c’est le cas, il est important de comprendre pourquoi, comment et à l’initiative de qui.

                Tous les régimes révolutionnaires, tous les partis révolutionnaires intègrent dans leur sillage, au plus haut niveau, des aventuriers, des opportunistes, des traîtres déguisés en fervents zélotes, des sous-marins de l’ennemi capables de rester dormants ou dévoués à la révolution le temps qu’il faut pour torpiller le moment venu le nouveau pouvoir, l’entraîner dans des pièges, le compromettre par tous les moyens, y compris en organisant des activités criminelles rejetées sur le dos du nouveau pouvoir porteur des intérêts populaires en lieu et place de celui des exploiteurs.

                Combien des crimes commis dans l’ex URSS et dans les autres pays dirigés par des communistes sont imputables à de tels renégats, y compris au plus haut niveau ?

                Les élites communistes elles-mêmes et les institutions soviétiques n’ont-elles pas été les premières victimes des purges, des répressions que vous évoquez ?

                Est-ce que ces victimes étaient ciblées parce qu’elles s’étaient révélé être des ennemis de la révolution socialiste et des intérêts du peuple et de la nation ?

                NON, c’est justement parce qu’elles restaient fidèles aux nobles idéaux pour lesquels elles s’étaient engagées, auxquels elles avaient consacré toute leur énergie qu’elles ont été salies, discréditées à travers des procès bidons, réprimées, psychiatrisées, enfermées, soumises à l’inquisition et à des procès truqués, envoyées dans des camps ou exécutées.

                Quand on évoque ces évènements, ces fautes et ces crimes, on ne doit pas oublier non plus dans quelles conditions s’exerçait le pouvoir des nouvelles autorités soviétiques. Toutes les puissances capitalistes de l’époque (France comprise) s’étaient coalisées contre le nouveau pouvoir soviétique contre lequel une véritable guerre d’encerclement, de sabotages et de destruction s’est organisée des les premiers jours, guerre qui s’est prolongée pendant des années y compris avec la conjuration des puissances capitalistes jouant la carte du soutien à la nazification de l’Europe tout entière pour aider Hitler à détruire toute trace du très mauvais exemple donné aux peuples du monde qui découvraient qu’ils pouvaient se passer de la classe dominante pour gérer les affaires de leur pays conformément aux intérêts du plus grand nombre.

                Cette guerre ne s’est d’ailleurs jamais arrêtée même après la seconde guerre mondiale et elle se prolonge encore aujourd’hui avec les campagnes de calomnies contre la Russie, avec les sanctions économiques qu’organisent collectivement toutes les puissances occidentales, tous les suppôts de l’oligarchie mondialiste dans l’espoir de détruire et de tailler en pièces ce qui reste en Russie des grandes avancées et des grandes conquêtes de la révolution de 1917.

                Enfin, l’Union Européenne n’est-elle pas, à l’instar du régime nazi, une entreprise collective de l’oligarchie mondialiste destinée à empêcher les peuples et les nations de gérer leurs affaires et de décider de leur destin en toute indépendance, une façon d’empêcher la socialisation des moyens de production et d’échange qui doivent rester à tout prix sous l’emprise du grand capital ?

                Ne s’agit-il pas, avec l’UE comme avec le régime nazi, de fournir la classe dominante, aux exploiteurs, à Big Pharma, aux fauteurs de guerres, les moyens matériels et politiques de pérenniser leur système d’exploitation des travailleurs en en faisant disparaître toutes les contraintes et les limites mises par les nations au pouvoir de ces parasites pour protéger le bien commun ?

                L’UE n’est-elle pas là pour conjurer un éventuel retour au pouvoir des forces qui ont fait la démonstration qu’on pouvait très bien se passer des capitalistes et que tout allait beaucoup mieux sans elles, des forces qui ont effectivement combattu héroïquement et vaincu la pieuvre nazie avec laquelle coopéraient depuis le début toutes les puissances capitalistes. ?

                Dénoncer les fautes les erreurs et les crimes commis en Union Soviétique ou dans le camp socialiste tel qu’il s’est dessiné à l’issue de la seconde guerre mondiale (et y compris dans les périodes antérieures), ce n’est pas seulement utile, c’est nécessaire pour aller de l’avant, pour mener correctement et efficacement les batailles d’aujourd’hui.

                Mais dénoncer les principes soviétiques, l’essence même de la révolution socialiste comme le font un certain nombre de cadres de l’UPR en faisant de la dictature de l’UE, de l’euro et de l’Otan un copié collé de la Russie Soviétique, c’est un contresens historique et c’est en même temps le moyen le plus sûr de se condamner à échouer quand on s’applique à trouver les moyens d’extraire la France des griffes de l’oligarchie mondialiste dont l’UE n’est que l’instrument et dont Macron n’est que l’un des faux-nez les plus repoussants et les plus criminels.

                Bien cordialement

                GJ


              • cettegrenouilleci 11 décembre 2020 17:43

                @cettegrenouilleci

                § 11

                Ne s’agit-il pas, avec l’UE comme avec le régime nazi, de fournir [à] la classe dominante, aux exploiteurs, à big Pharma, aux fauteurs de guerres, les moyens matériels et politiques de pérenniser leur système d’exploitation des travailleurs en en faisant disparaître du nouveau paysage UEsque toutes les contraintes et les limites mises tout au long de leur histoire par les nations pour restreindre le pouvoir hégémonique de la classe dominante et protéger les intérêts du peuple et de la nation ?

                N’est-ce pas cela, l’essence même des GOPE que dénoncent et décortiquent régulièrement l’UPR et François Asselineau ?


              • doctorix, complotiste doctorix 12 décembre 2020 14:40

                @

                Le professeur Fourtillan a besoin de nous.
                C’est devenu mon ami, il avait aimé les ceux articles que j’avais consacrés à son extraordinaire découverte ici même, du temps où je n’étais pas moi-même censuré à mort, avec jusqu’à 7000 lecteurs, et il avait tenu à se déplacer pour me rencontrer et me remercier.
                C’est un authentique génie, et ses découvertes pourraient révolutionner la médecine. Celle du sommeil, des anxiolytiques, de l’alzheimer, du parkinson, ces deux dernières aux effets effroyables actuellement, sans efficacité aucune.
                Big Pharma ne le permettra sans doute pas.
                Dans la vidéo qui suit, il se produit une série de censures grotesques, avec des « gros mots » interdits, tels que valentonine, artémisia alba, Big Pharma, vaccins, alzheimer, parkinson, insomnie, guérison.
                C’est d’un ridicule achevé, mais c’est cela, le pouvoir d’une dictature.
                Vous saurez replacer ces mots à leur place :
                https://www.youtube.com/watch?v=05SgnkRfqXc
                 Jean Bernard Fourtillan a eu ensuite le courage de s’attaquer de front à Pasteur Sanofi, en démontrant que c’est ce labo qui avait développé et diffusé le virus qui nous tue actuellement, brevets à l’appui de ses dires, pour pouvoir donner le remède (vaccin) après avoir diffusé le virus.
                Mal lui en prit, et c’est la raison de son internement actuel.

                Ici, mes trois articles, à voir et revoir :

                https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=218001

                https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=218185
                https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=218752

                Il y aune manif a Uzes en ce moment, près de l’hopital psy
                le Mas Careiran, parking de l’Espelette, où il est emprisonné sur lettre de cachet du préfet du Gard.*


              • Octave Lebel Octave Lebel 14 décembre 2020 13:34

                @Captain Marlo

                Mise au point. Je ne parle pas au nom de LFi ni vous au non de l’UPR je suppose. Nous partageons nos réflexions et nos observations et les échangeons avec l’ensemble de nos concitoyens qui se construisent progressivement leurs propres idées et cherchent des solutions.

                Il n’y a pas de monopole de la vérité, de la lucidité ni de la clairvoyance. Nous sommes comme tous nos concitoyens sur le même bateau. Nous réfléchissons à hiérarchiser les priorités et avons intérêt à bien analyser les tactiques électorales de ceux qui veulent prolonger le néolibéralisme et la mécanique médiatico-politique de notre système électoral si nous ne voulons pas être à l’infini d’énergiques protestataires.

                Les classes dirigeantes mènent en leur sein des combats sans merci mais elles savent se rassembler aux moments déterminants pour conserver le pouvoir. Elles ont des moyens très puissants. Cela fait longtemps que cela dure et que les abonnés des fins de mois difficiles et de l’humiliation sociale n’en peuvent plus d’attendre. Ce qui nous guette, c’est le néolibéralisme en tenue de camouflage + un authentique et robuste état autoritaire que l’on pourrait appeler dans l’air du temps, La Démocratie Avancée, pourquoi pas ? Nous sommes en état d’urgence sociale et politique.

                Je pense que dans le pays comme à l’intérieur des familles et mouvement politiques une réflexion se fait qui a besoin d’écoute, d’échanges et non pas de gardiens d’une orthodoxie quelle qu’elle soit.


              • ETTORE ETTORE 9 décembre 2020 20:32

                L’auteur @

                E. Macron : (une parenthèse ? )

                ________________________________________________________________

                CERTAINEMENT ! Et pour ma part, ce que vous appelez une parenthèse, me porte à l’imaginer comme deux faucilles sanglantes .

                Je crois qu’il aime le « blé », et ne se prive pas de s’enfariner le tarin !


                • Bob2 9 décembre 2020 20:34

                  Et que penser du général de Villiers ?

                  Les américains l’apprécient et selon un sondage sur son potentiel électoral , il ratisse large .. 


                  • Citoyen de base 9 décembre 2020 21:18

                    @Bob2
                    Général Pierre de Villiers qui, après la mise en scène de sa démission, pantoufle au Boston Consulting Group, succursale de la CIA !? Et qui, comme par hasard, est remis à la une des médias à chaque fois que ça tangue un peu dans la rue !? Bof, pour qui roule t’il réellement ?  smiley


                  • Captain Marlo Captain Marlo 9 décembre 2020 22:12

                    @Bob2

                    Et que penser du général de Villiers ? Les américains l’apprécient et selon un sondage sur son potentiel électoral , il ratisse large .. 

                    Quels Américains ? Les Républicains ou les pseudo Démocrates ?
                    S’il a la faveur des médias actuellement, c’est qu’il ne propose pas le Frexit.
                    Sinon, comme l’UPR depuis 13 ans, il serait blacklisté à 100%.

                    Ecoutez ce qu’il propose : de la moraline et des bonnes intentions à deux balles.
                    Il ne met pas en cause l’OTAN dans les guerres auxquelles la France participe encore aujourd’hui.

                    Il ne dit pas qui a créé Daesh et Al Qaïda à propos des terroristes.

                    Il veut « reconstruire la France à la base », sans sortir de l’ UE & de l’euro.

                    C’est un européiste comme il y en a des caisses en France. 


                  • Captain Marlo Captain Marlo 9 décembre 2020 22:36

                    @Bob2

                    Pour quelqu’un qui se dit volontiers « Gaulliste », allez bosser pour une grosse entreprise américaine est pour le moins incongru.

                    L’Europe est une colonie de l’Empire américain, ce que tout gaulliste un peu instruit par l’histoire, sait.

                    Si en tant que Général, qui a été au service de la CIA dans des guerres illégales, il ignore que la Défense française soumise aux décisions de l’OTAN, c’est qu’il lui manque quelques neurones essentiels pour comprendre la situation.


                  • glenco01 10 décembre 2020 13:44

                    @Bob2
                    De Villiers fait parti de l’hypermarché médiatique


                  • zygzornifle zygzornifle 10 décembre 2020 09:11

                    S’il disparait du paysage politique hormis quelques hallucinés de LaREM téteurs de croupions personne ne le regrettera, il repartiront au PS et a LR la queue entre les jambes ou chercheront a continuer le mouvement mais sans leur Macrounet d’amour adoré ce sera un flop .....


                    • zygzornifle zygzornifle 10 décembre 2020 09:16

                      Macron ne peut que se représenter en 2022 car :

                      La masse musculaire de Macron et supérieure à son poids total.
                      Si la lumière va plus vite que Macron, c’est qu’elle a peur de lui.
                      Macron ne ment pas, c’est la vérité qui se trompe.
                      Macron n’essaie pas. Il réussit !!
                      Quand Macron scrute l’horizon, il voit son dos.
                      Quand Macron va au restaurant, c’est le serveur qui laisse un pourboire.
                      Quand Macron s’est mis au judo, David Douillet s’est mis aux pièces jaunes.
                      Macron est le seul homme à posséder une Bible dédicacée.
                      Macron peut encercler ses ennemis. Tout seul.
                      Macron a déjà compté jusqu’à l’infini. Deux fois.
                      Certaines personnes portent un pyjama Superman, Superman porte un pyjama de Macron.
                      Macron ne porte pas de montre. Il décide de l’heure qu’il est.
                      Dieu a dit : « que la lumière soit ! » et Macron répondit « on dit s’il vous plaît »
                      La seule chose qui arrive à la cheville de Macron… c’est sa chaussette.
                      Quand Google ne trouve pas quelque chose, il demande à Macron.
                      Macron fait pleurer les oignons.
                      Macron sait parler le braille.
                      Il n’y a pas de théorie de l’évolution. Juste une liste d’espèces que Macron autorise à survivre.
                      Macron et Superman ont fait un bras de fer, le perdant devait mettre son slip par-dessus son pantalon.
                      Un jour, au restaurant, Macron a commandé un steak. Et le steak a obéi.
                      Macron connaît la dernière décimale de Pi.
                      Macron peut taguer le mur du son.
                      Quand la tartine de Macron tombe, la confiture change de côté.
                      Dieu voulait créer l’univers en 10 jours. Macron lui en a donné 6.
                      Macron est capable de laisser un message avant le bip sonore.
                      Une larme de Macron peut guérir du cancer, malheureusement, Macron ne pleure pas.
                      Si Macron dort avec une lampe allumée, ce n’est pas parce qu’il a peur du noir mais parce que le noir a peur de lui.
                      Le Big Bang était la première éjaculation de Macron.
                      Macron était le seul trader a la banque du sperme.

                      • Le421... Résistant Le421 10 décembre 2020 09:37

                        Compte tenu de l’état du pays France, je me pose la question si voter pour quelqu’un en 2022, ce n’est pas finalement lui jouer un tour de con...

                        Parce que franchement, mettre un nouveau commandant à la barre du Titanic alors que l’orchestre joue « plus près de toi mon Dieu »...

                        A moins que ça ne pète avant ?

                        Les tontons macoutes sont là pour calmer le jeu ? Voire...


                        • Captain Marlo Captain Marlo 10 décembre 2020 20:57

                          @Le421
                          Parce que franchement, mettre un nouveau commandant à la barre du Titanic alors que l’orchestre joue « plus près de toi mon Dieu »...


                          Quand Poutine est arrivé au pouvoir, la Russie était au fond du gouffre.
                          Il a réussit avec son équipe, à refaire de son pays un pays puissant, malgré toutes les sanctions imposées par les pays de l’OTAN.

                          Pour les détails, le livre du français Xavier Moreau qui vit en Russie depuis plus de 20 ans : « La Nouvelle Grande Russie »
                          .
                          Pour les européistes liés à l’état profond américain, il ne s’agit pas de sauver les économies, mais de les ruiner pour imposer le Grand Reset, une dictature mondiale à la chinoise.


                        • Esprit Critique 10 décembre 2020 10:15

                          Une parenthèse trop longue peut être mortelle !

                          Nous devons agir a chaque occasion, sans délais.


                          • raymond 10 décembre 2020 11:21

                            Inquiétant tous ces gens qui ont compris cet article ( surement cosigné par panda)

                            je dois avoir un problème cognitif je n’y ai rien compris même avec 3 lectures.


                            • Fergus Fergus 10 décembre 2020 11:35

                              Bonjour, raymond

                              J’ai moi-même renoncé à comprendre le sens de cet article.

                              A mon avis, l’auteur devrait en outre abandonner le style de construction qu’il affectionne et qui s’apparente nettement plus à un rapport administratif qu’à un texte d’opinion.


                            • troletbuse troletbuse 10 décembre 2020 11:42

                              @Fergus
                              Dis-moi qui sont tes amis ! Je te dirai qui tu es !


                            • Fergus Fergus 10 décembre 2020 19:05

                              Bonsoir, troletbuse

                              J’ai des amis de tous les bords politiques, excepté le RN. La grande majorité appartiennent toutefois à la frange populaire progressiste, autrement dit plus à gauche que le PS !
                              Satisfait ? smiley


                            • troletbuse troletbuse 10 décembre 2020 19:35

                              @Fergus
                              des macro-compatibles, quoi !


                            • troletbuse troletbuse 10 décembre 2020 19:42

                              @Fergus
                              Mais je parlais de vos amis que vous acquiescez sur AV, en général, de bons macronistes.
                              Birds of a feather flock togheter.


                            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 10 décembre 2020 11:43

                              Lui ou un autre ... ils font la même chose avec Biden et Trump en ce moment, et regardez le nombre de gens frappés de cécité ^^ .

                              Et puis le fond de relance européen de 750 milliards d’euros nous aidera -pr les 27 pays membres hein ^^ pourquoi s’inquiéter ? smiley 


                              • Traroth Traroth 10 décembre 2020 13:39

                                Le système a plusieurs fers au feu. Le moment venu, il fera monter celui qui aura les meilleures chances. On peut distinguer :

                                • Le sortant, Macron
                                • Ceux qui ont déjà servi, mais qui ne sont peut-être pas encore cassés : Sarkozy et Hollande. On ne sait jamais, sur un malentendu...
                                • Les LREM de rechange : Philippe, Lemaire
                                • Les LR : Bertrand, Précresse
                                • Les PS : Cazeneuve, Hidalgo
                                • Le EELV : Jadot

                                Et bien sûr, le dernier filet de sécurité du système : Le Pen. Sans doute pas la préférée des puissants, parce que ça fera de l’agitation, mais ils peuvent vivre avec, comme les puissants ont pu vivre sans problème avec Trump aux Etats-Unis.

                                Pour l’instant, je parierais sur Jadot, personnellement. On commence déjà à en bouffer dans tous les médias, comme Macron avant lui.


                                • Le421... Résistant Le421 10 décembre 2020 13:47

                                  @Traroth
                                  Je vous ai mis trois étoiles parce que vous n’avez choisi que des gens de droite.
                                  Je pourrais vous dire quand même que la prise de risque est infime !!
                                  Vous avez oublié Dupont-Aignan, Asselineau, Lassalle, Bayrou, etc.
                                  Quelques perdreaux de l’année, mais de droite...  smiley


                                • Traroth Traroth 10 décembre 2020 15:13

                                  @Le421
                                  Oh, ils ne comptent pas vraiment, ceux-là...


                                • Fergus Fergus 10 décembre 2020 19:08

                                  Bonsoir, Traroth

                                  Sarkozy et Hollande non plus. Des has been qui ne peuvent plus espérer que mettre des bâtons dans les roues de tel ou telle. A ce propos, vous avez oublié Lagarde. 


                                • Captain Marlo Captain Marlo 10 décembre 2020 21:04

                                  @Traroth
                                  mais ils peuvent vivre avec, comme les puissants ont pu vivre sans problème avec Trump aux Etats-Unis.

                                  Vous avez quelques années de retard, il n’y a plus ni Gauche ni Droite, mais des globalistes et des protectionnistes ! Les Démocrates sont globalistes & communautaristes. 

                                  Et le Parti Républicain est devenu le Parti de la classe ouvrière américaine !!

                                  PS : et aucun rapport entre Trump et la SARL le Pen, qui cause constamment de souveraineté, mais qui ne veut pas du Frexit.
                                  Trump lui, fait vraiment du protectionnisme et crée des emplois aux USA !


                                • Captain Marlo Captain Marlo 10 décembre 2020 21:10

                                  @Le421
                                  Quelques perdreaux de l’année, mais de droite...

                                  Vous aussi, votre logiciel politique a 40 ans de retard !
                                  A partir du moment où la Gauche est européiste, communautariste et mondialiste, elle est passée à Droite, du côté de l’oligarchie globaliste !!
                                  .
                                  Ce sont les protectionnistes qui travaillent pour une politique intérieure nationale et l’intérêt des populations. Au cas où vous l’auriez oublié, les Français veulent des emplois et conserver leur modèle social, ce qui est incompatible avec les valeurs mondialistes de la Gauche.


                                • Traroth Traroth 10 décembre 2020 22:31

                                  @Captain Marlo
                                  Absolument pas. Votre analyse est totalement fausse. Aujourd’hui comme hier, le clivage politique principal est entre ceux qui veulent exploiter la majorité et ceux qui défendent les intérêts de la majorité. L’intérêt des puissants est de vous faire croire que votre pensée politique ne peut se déplacer qu’entre des bornes très étroites : exploitation de la majorité dans un contexte nationaliste ou dans un contexte mondialiste. Là n’est pas l’intérêt de cette majorité, qu’on essaye comme toujours d’enfumer.


                                • Captain Marlo Captain Marlo 11 décembre 2020 11:37

                                  @Traroth
                                  Aujourd’hui comme hier, le clivage politique principal est entre ceux qui veulent exploiter la majorité et ceux qui défendent les intérêts de la majorité.

                                  La preuve que j’ai raison, c’est que tous les Gouvernements qui se disent de Gauche font une politique libérale et mondialiste. Le PS en tête, qui dès 1984, a été le premier gouvernement au monde à libéraliser la finance !!
                                  .
                                  " Le 24 janvier 1984, le PS votait la première loi bancaire au monde – qui mettait fin à 40 ans de séparation des activités bancaires en France.

                                  10 ans plus tard, ses effets commenceraient à se faire sentir, avec le début de la constitution des mégabanques universelles.

                                  Mais ce n’était que le début du processus de dérégulation massive du système financier français, déjà étudiée dans ce billet. N’oublions jamais…


                                • Traroth Traroth 11 décembre 2020 12:02

                                  @Captain Marlo
                                  La seule chose que ça prouve, c’est qu’il ne suffit pas de prétendre être de gauche pour l’être. Ce que je dis depuis des années !


                                • izarn izarn 14 décembre 2020 04:31

                                  Mouais, mouais...

                                  Cherchons les premiers ministres et ex-présidents présidentiables :

                                  LR : Juppé, Sarkosy... smiley

                                  Il reste de Villepin...On ne le voit plus. Bof...

                                  PS : Ayrault, Valls... smiley Pitié !

                                  Hollande smiley  smiley

                                  Passons au reste, aux têtes connues depuis des lustres :

                                  La gauche dite « extréme »...Mélenchon smiley

                                  Dites, c’est un gag ? Ou la lutte finale ? smiley

                                  Il reste qui...Le Pen ?

                                  Marine Le Pen s’articule bien dans ce que veut l’état profond : Un ordre capitaliste musclé en temps de dette abyssale et faillite technique généralisée. Confinement ordonné. Soumissions sanitaire. Controle d’identité informatisé par puçage généralisé. Merci Bill Gates. Impots pour payer tout ça. Stalag pour les jeunes.

                                  Favoriser les riches « qui donnent de l’emploi » selon les vieux débris du néolibéralisme agonisant...Dresser les petites boites à la schlague, ou périr.

                                  Moi je pense que « l’état profond » en pince pour Marine...

                                  Je vous rassure, je ne voterais pas pour elle, ni pour Macron.

                                  Bonnet blanc et banc bonnet.

                                  Comme d’habitude...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité