• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Election 2022 bientôt confisquée. Union sacrée contre le pass vaccinal des (...)

Election 2022 bientôt confisquée. Union sacrée contre le pass vaccinal des politiques et savants fous de la junte pseudo médico-scientifique

« Il est temps que notre expérience entre dans sa phase finale. Nous n'avons plus besoin des autres sujets. Le temps de l'étude est révolu.

Je crois savoir parfaitement quand quelqu'un me ment, docteur. »

Insp. Bumstead (au Dr Schreber), William Hurt, Ian Richardson, Dark City (1998), écrit par Alex Proyas

« Nous devons parler avec audace de liberté. Après presque deux ans de pandémie, nous n’avons pas eu de grande discussion sociale sur les limites de la liberté individuelle et sur quand et comment l’État devrait ne pas s’en mêler. Beaucoup de gens dans notre pays – y compris moi-même – n’auraient jamais pu imaginer que des représentants de l’État participeraient à l’exclusion ouverte et prétendument légale d’un groupe de population. Quoi qu’il en soit, beaucoup semblent s’être habitués au fait qu’avec les règles de vaccination, une décision auparavant libre contre la vaccination s’accompagne désormais d’une stigmatisation sociale. Je ne veux pas m’y habituer, quand bien même je fais à titre personnel ouvertement la promotion de la vaccination. »

Wolfgang Kubincki vice-président du Bundestag, Die Welt, 16 décembre 2021

 

Grande et belle initiative que la publication par le magazine Causeur[i]de cette déclaration dont personne n’a entendu parler en France.

Mais la situation est tellement dégradée qu’il n’est pas surprenant que nous n’ayons pas eu la même déclaration en France, de la part, par exemple, des présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, ou encore de ceux du Conseil d’Etat ou du Conseil Constitutionnel.

La capitulation de ces institutions est en effet complète et achevée, sauf sursaut inattendu, sachant qu'il existe encore en leur sein des gens intègres que cette démission juridique, politique et morale révulse profondément.

Voilà que l'avant-projet de loi visant à transformer le pass sanitaire en pass vaccinal évoque l'idée qu'un schéma de vaccination sera désormais insuffisant pour se rendre dans certains endroits. Il faudra en effet fournir d'autres justificatifs, possiblement un test négatif.

Aquand la photo numérique payante certifiée assortie de l'attestation de conformité identitaire du porteur temporairement réputé "safe" par text sanguin et ADN vérifiés ?

Soyons fous...Le papier ne refuse pas l'encre et l'imagination des tarés est sans limite, n'est-ce pas ?

Tous les coups sont permis puisque personne ne réagit.

Pour le moment.

Après l'irruption de manifestants anti-pass sanitaire dans l'hémicycle du Conseil régional de Guadeloupe le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu a déclaré, ce 24 décembre à l'AFP, que « l'Etat ne négociera pas pour abroger une loi de la République votée au Parlement ».

Le ministre s'est exprimé en ces termes : « L'Etat est présent pour trouver des solutions sur son champ de compétence, comme il le fait avec les maires sur la jeunesse [mais il n'y a] aucune marge de négociation pour abroger une loi de la République votée par le Parlement ». Il s'agit en l'occurrence de la loi obligeant les personnels de santé et pompiers à être vaccinés pour travailler.

Le ministre oublie simplement que les carottes gouvernementales sont plus que cuites, déjà caramélisées, et que cette loi sera tout simplement abrogée pour une simple raison : l’équipe actuellement encore au pouvoir va rapidement déchanter.

Le quotidien Le Parisien a ainsi repéré le 23 décembre 2021 une proposition explosive dans l'avant-projet de loi visant à transformer le pass sanitaire en pass vaccinal. Ainsi le quotidien relève-t-il que ce texte mentionne qu'un "décret fixera les cas dans lesquels l’intérêt de la santé publique et l’état de la situation sanitaire imposent un cumul de justificatifs". Comme on le voit, le compas est largement ouvert et tout est possible..

Parmi les justificatifs, la possession d'un test négatif pourrait être rendue obligatoire en supplément d'un pass vaccinal pour se rendre dans certains lieux. Interrogé par Le Parisien, le ministère de la Santé confie bel et bien « prévoir » cette option, sans préciser quels seraient les endroits concernés par une telle mesure. Une mesure durcie qui part du constat que les vaccinés peuvent aussi être infectés.Les naïfs (pour ne pas dire autre chose) qui se croyaient protégés et exemptés, levez la main et comptez-vous !

Ainsi que le relève encore Le Parisien, une contrainte similaire existe dans certains pays comme dans des régions allemandes ou au Luxembourg, mais seulement pour ceux qui n'ont pas eu leur dose de rappel. Dès lors la France pourrait-elle imiter ces voisins-là, excluant ceux qui ont eu leur dose de rappel d'un supplément de justificatifs.

Le gouvernement espère une adoption du pass vaccinal, qui doit remplacer le pass sanitaire, d'ici fin janvier. Une mesure très controversée, et contre laquelle les oppositions se mobilisent.

 

En bref, tout dérape et le navire France chasse sur ses ancres.

 

Car la trouille et la pleutrerie, alliées à l’ignorance et au déni, révèlent malheureusement ces ressorts les plus noirs de la nature humaine que sont la haine irrationnelle, la délation, la répression aveugle ou les tendances génocidaires qui entrent petit à petit dans la normalité, sans que cela dérange outre-mesure l'entourage, bien au contraire. Le refus de soigner a ainsi passé une étape supplémentaire avec l’interdiction de l’azithromycine pour enlever tout espoir à la population de se faire soigner, individus vaccinés ou non, est-il besoin de préciser.

La clique actuellement encore au pouvoir - et qui n’a aucune intention de le lâcher-, est directement responsable de dégâts sanitaires gigantesques, animée qu’elle est par une folie vaccinale qui illustre le côté totalitaire de ce régime honni et en perdition qui divise et désormais se prépare à écarter toute une fraction de la population de la vie citoyenne normale avant que de l'écarter du processus électoral à venir.

Le « vaccin » , qui n’en est pas un, révèle chaque jour non seulement qu’il ne marche pas, ne répond pas aux résultats escomptés, mais encore qu’il est dangereux. Peu importe, on continue à marche forcée ! .

Et voilà que dans son dernier avis publié le 24 décembre,la Haute autorité de santé préconise une réduction à trois mois (!) du délai minimalde rappel vaccinal - et pourquoi pas tous les mois ?-, ainsi qu'un rappel pour les adolescents âgés de 12 à 17 ans les plus à risque.

Comme dans la défunte URSS où plus grand chose ne fonctionnait avant que ne survienne l'inéluctable effondrement, comme en France, le Slogan du Politburo Macron, Castex, Véran est très clair : "Réalisons le Plan, les gars !"

 

  1. S’il y a urgence à nous vacciner, c’est bien contre le poison totalitaire

 

Mais les "non-vaccinés" vont mettre la pression sur ce gouvernement et le chasser.

Car il y aura Purge et Epuration.

Il faut une Union Sacrée de toutes les représentations politiques avec six millions d’opposants dont un million au Champs-Elysées, entre Etoile et Concorde.

La junte continue son oeuvre à marche forcée, brûlant les étapes puisque l'on rappellera qu'un Conseil des ministres exceptionnel doit adopter de manière subreptice le projet de loi sur ce nouveau pass vaccinal le 27 décembre 2021 afin de permettre au Parlement, selon les termes du porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, « d’être en situation d'examiner ce texte dès la semaine prochaine, entre Noël et le jour de l'An ».

A des structures de pouvoir qui n’ont qu’un rôle funeste de figuration au nom d’intérêts étrangers à la France et aux Français, seuls le respect et la restauration des principes démocratiques et des droits et libertés fondamentaux peuvent restituer un contenu et une force véritable.

La réalité est que la brutalité du totalitarisme va toujours à contre-courant de la restauration des libertés.

Les présidentielles arrivent et il est déjà clair pour des millions de Français que seule une candidature qui nous sortira sans barguigner, de manière ferme et sans condition, comme je le propose, de la mécanique infernale du pass sanitaire et des discriminations vaccinales remportera les suffrages.

 

  1. Nous devons donc tout faire pour enrayer les agissements d’une junte politico-médicale criminelle.

 

De tradition hispanique et portugaise comme représentant des assemblées, les juntes, désormais associées à la catégorie politique du gouvernement autoritaire d’un pouvoir militaire, sont apparues en Amérique Latine au cours du XIXè siècle, mais aussi en Europe au XXè siècle, comme préludes aux coups d’Etat (général Gomes da Costa,1926, au Portugal) et pronunciamientos modernes (Primo de Rivera et Franco, 1923 et 1936, en Espagne), ou encore de Pinochet (1973, au Chili), consacrant l'orientation à droite des forces armées. Pratique historique et politique ont montré que les juntes présentent toujours comme caractéristique commune de cesser d'être un organisme provisoire avant leur remplacement par un gouvernement civil et démocratique restauré, avant que de s'ériger finalement en dictature, l’autre constante étant que toute junte qui dépose un régime légal à la suite d’un coup d’Etat (régime devenu invivable et fragile parce qu’épuisé politiquement, socialement et économiquement) se substitue finalement à lui de manière plus ou moins définitive[ii].

Généralement, une junte militaire (qui combine les pouvoirs législatifs, exécutifs et judiciaires) est par essence opposée à un régime démocratique caractérisé selon la norme communément admise par la distinction ou la séparation des pouvoirs constitutionnels. Une junte suspend toujours ou encadre de manière rigide les droits démocratiques et les libertés publiques tels que liberté d'expression et d'association, droit de vote, etc. Le plus souvent, pendant sa durée, il n'y a plus ni élection ni représentation parlementaire, du moins en mesure d’exercer de réels pouvoirs. Les partis d'opposition sont interdits sinon contrôlés de manière absolue, au même titre que les organisations et instruments de la société civile (media, presse, radio, télévision, réseaux sociaux). L'Habeas corpus, et les règles d'un État de droit , là où ils existent encore, sont le plus souvent bafoués, censurés, supprimés ou revisités au nom de l’urgence du moment, toujours inscrite dans l’horizon d’un calendrier par essence sans cesse repoussé, rythmé par des mesures successives alternant le chaud et le froid, mais toujours guidées par plus de contraintes.

Une junte s'empare donc du pouvoir dans une situation de crise et d'instabilité, sinon dans une situation marquée par de fortes tensions politiques. Le groupe de militaires qui est à l'origine du coup d'État prépare clandestinement son projet, en opposition aux règles qui établissent la suprématie du pouvoir civil sur le pouvoir militaire.

La France, dont on rappellera qu’elle a inventé la pratique du Coup d’Etat et dispose à ce titre d’une très solide tradition historique de régimes autoritaires, glisse depuis désormais deux ans de manière insidieuse et accélérée vers ce type de pouvoir. Ce glissement particulièrement rapide vers une société dystopique incontestable présente toutefois une caractéristique spécifique particulièrement originale qui tient au fait que le pays est de facto et de jure dirigé par une véritable junte dépourvue de sa dimension militaire. La France est dirigée par une sorte de Camarilla ou de Caste politique, industrielle et financière, otage complaisant et zélé d’intérêts pharmaceutiques criminels dont le but est l’instauration d’une dictature sanitaire qui s’efforce d’asseoir son pouvoir par une pratique où tous les coups sont permis, faisant appel au fait du Prince prétendument légitimé par une caution scientifique et médicale dépourvue de crédibilité, une division et un clivage de la société, le tout assorti d’un dévoiement des règles de droit détruites au rythme de mesures autoritaires qui se succèdent par la collaboration active et courtisane d’institutions parlementaires qui n’ont que faire des libertés fondamentales comme de la légalité dont elles ne sont plus les gardiennes (Conseil d’Etat et Conseil Constitutionnel).

Sans être composée de militaires, cette junte originale qui s’est installée dans notre pays sur les décombres d’un macronisme traître à la France et aux Français, et que je qualifierais de junte médico-scientifique, procède à une militarisation politique-sanitaire-économique et policière de la société toute entière. Celle-ci est destinée à être totalement assujettie et contrôlée par un nouveau type de pouvoir validé dans ses agissements criminels par une population apeurée, anomique, dont la majorité ne veut surtout pas se poser les questions qui reviendraient à déranger une zone de confort pourtant déjà insidieusement rongée et en tout état de cause irrémédiablement et inéluctablement naufragée.

Cette junte médico-scientifique n’est à l’échelle nationale que l’une des représentations d’intérêts industriels et financiers parfaitement identifiés qui ont mis l’industrie pharmaceutique au premier plan avec la santé désormais considérée comme le nouveau paradigme d’une source illimitée de profit, le tout enserré dans des normes médicales et des choix politiques et sanitaires qu’il est interdit de discuter.

Pareille situation, pareille dérive ne peuvent sérieusement prospérer, sauf à vouloir précipiter la France dans un désastre inimaginable.

Je m’y refuse de la manière la plus absolue qui soit.

 

Voici, pour compléter mon propos, deux articles publiés sur l’excellent site d’Eric Verhaeghe (Le Courrier des Stratèges[iii]). 

L'importance et la clarté de ces documents qui sont plus que des alertes est telle qu’il m’est impossible de ne pas les diffuser et de vous demander de le faire à votre tour. Lisez, comprenez et tirez-en les conclusions qui s'imposent.

Une guerre d’asservissement terrible nous a été déclarée.

Nous devons la gagner. Impérativement. Notre Liberté est à ce prix.

Car rien, strictement rien, ne justifie l’instauration d’un Passe Vaccinal.

Rien, strictement rien, ne justifie parallèlement le fichage complet, incontrôlable, irréversible, à vie, de toutes les informations relatives à ce qui n’est actuellement qu’un Passeport Vaccinal, prélude à un Passeport européen total sans lequel nous ne serons plus rien et qui nous autorisera que ce qui nous sera éventuellement permis temporairement et arbitrairement par une autorité aveugle.

 

  1. Le passe vaccinal, une mesure de ségrégation que même Vichy n’avait pas osée

On a entendu Olivier Véran expliquer sans vergogne que le passe vaccinal était une forme "discrète" d'obligation vaccinale, bien plus efficace que l'obligation elle-même car elle atteint directement les non-vaccinés dans leur vie quotidienne.

On apprend aussi incidemment que le gouvernement passera par un amendement parlementaire pour imposer le passe sanitaire dans les entreprises. Beaucoup ont comparé ces dispositions aux mesures d'exclusion des Juifs de certaines professions adoptées par Vichy... à cette différence près que Vichy n'avait jamais osé aller aussi loin dans la ségrégation entre Français.

Le passe vaccinal pour la vie quotidienne, et le passe sanitaire en entreprise, devraient constituer d’importants traumatismes dans la société française, dont les bons élèves de la mondialisation que sont Emmanuel Macron et Olivier Véran sous-estiment la portée, avec leur mentalité d’apprentis sorciers.

Même des vaccinés chevillés au corps prennent désormais fait et cause contre une mesure tombée du ciel avec des raisons qui paraissent douteuses à tout le monde. 

  1. Le passe vaccinal en ordre dispersé

Nous avons eu l’occasion hier de dire combien l’introduction du passe vaccinal était désordonnée et douloureuse pour le gouvernement. Nous avons aussi souligné son rôle de fumigène pour dissimuler la gravité de la situation économique. 

On a appris avant-hier que le gouvernement n’introduirait finalement pas le passe sanitaire en entreprise dans le projet de loi, mais qu’il laisserait des députés complices le proposer par le biais d’un amendement parlementaire

Cette mécanique est bien connue : elle évite une étude d’impact préalable qui écrirait noir sur blanc que le gouvernement veut imposer cette mesure envers et contre tout, et d’abord contre des partenaires sociaux pourtant très peu virulents, et tous acquis à la cause de la vaccination. 

Elle est au demeurant toxique pour la représentation nationale : elle souligne que les députés ne sont que des pantins entre les mains du chef de parti qui les investit aux élections.

Je crois savoir que beaucoup s’en souviendront le moment venu. 

Reste qu’un projet de loi de cette importance cruciale pour les libertés républicaines présenté en Conseil des Ministres entre Noël et Nouvel An, avec l’intention affichée de le durcir sans respecter les procédures habituelles fait sévèrement tache dans le paysage macroniste. 

Pas sûr que tout cela lui soit très favorable. 

  1. Même Vichy et Pétain n’avaient pas osé

On remarquera que la ségrégation anti-vaccinés va crescendo depuis cet été, et qu’elle est désormais beaucoup plus dure que ce que Vichy et Pétain avaient osé vis-à-vis des Juifs.

Ainsi, depuis cet été, 3 millions de soignants sont-ils obligés de se faire vacciner, sous peine d’être interdits d’exercer, et 2 millions de salariés sont obligés de présenter quotidiennement un passe sanitaire pour aller travailler. 

Cette situation est ahurissante.

En étendant le passe sanitaire aux 16 millions de salariés restants par l’intermédiaire d’un amendement parlementaire, le gouvernement choisit une mesure d’apartheid plus dure que l’exclusion des Juifs sous Pétain. 

Rappelons en effet que le premier statut des Juifs, datant du 3 octobre 1940, avait “simplement” exclu les Juifs de certaines fonctions, avec des limites substantielles. 

Voici le texte qui avait été promulgué à l’époque et qui disait ceci :

Article 1 :

Est regardé comme juif, pour l’application de la présente loi, toute personne issue de trois grands-parents de race juive ou de deux grands-parents de la même race, si son conjoint lui-même est juif.

Article 2 :

L’accès et l’exercice des fonctions publiques et mandats énumérés ci-après sont interdits aux juifs :

1. Chef de l’État, membre du Gouvernement, conseil d’État, conseil de l’ordre national de la Légion d’honneur, cour de cassation, cour des comptes, corps des mines, corps des ponts et chaussées, inspection générale des finances, cours d’appel, tribunaux de première instance, justices de paix, toutes juridictions d’ordre professionnel et toutes assemblées issues de l’élection.

2. Agents relevant du département des affaires étrangères, secrétaires généraux des départements ministériels, directeurs généraux, directeurs des administrations centrales des ministères, préfets, sous-préfets, secrétaires généraux des préfectures, inspecteurs généraux des services administratifs au ministère de l’intérieur, fonctionnaires de tous grades attachés à tous services de police.

3. Résidents généraux, gouverneurs généraux, gouverneurs et secrétaires généraux des colonies, inspecteurs des colonies.

4. Membres des corps enseignants.

5. Officiers des armées de terre, de mer et de l’air.

6. Administrateurs, directeurs, secrétaires généraux dans les entreprises bénéficiaires de concessions ou de subventions accordées par une collectivité publique, postes à la nomination du Gouvernement dans les entreprises d’intérêt général.

Article 3 :

L’accès et l’exercice de toutes les fonctions publiques autres que celles énumérées à l’article 2 ne sont ouverts aux Juifs que s’ils peuvent exciper de l’une des conditions suivantes :

a- : Être titulaire de la carte de combattant 1914-1918 ou avoir été cité au cours de la campagne 1914-1918 ;

b- : Avoir été cité à l’ordre du jour au cours de la campagne 1939-1940 ;

c- : Être décoré de la Légion d’honneur à titre militaire ou de la médaille militaire.

Article 4 :

L’accès et l’exercice des professions libérales, des professions libres, des fonctions dévolues aux officiers ministériels et à tous auxiliaires de la justice sont permis aux juifs, à moins que des règlements d’administration publique n’aient fixé pour eux une proportion déterminée. Dans ce cas, les mêmes règlements détermineront les conditions dans lesquelles aura lieu l’élimination des juifs en surnombre.

Article 5 :

Les juifs ne pourront, sans condition ni réserve, exercer l’une quelconque des professions suivantes :

Directeurs, gérants, rédacteurs de journaux, revues, agences ou périodiques, à l’exception de publications de caractère strictement scientifique.

Directeurs, administrateurs, gérants d’entreprises ayant pour objet la fabrication, l’impression, la distribution, la présentation de films cinématographiques ; metteurs en scène et directeurs de prises de vues, compositeurs de scénarios, directeurs, administrateurs, gérants de salles de théâtres ou de cinématographie, entrepreneurs de spectacles, directeurs, administrateurs, gérants de toutes entreprises se rapportant à la radiodiffusion.

Des règlements d’administration publique fixeront, pour chaque catégorie, les conditions dans lesquelles les autorités publiques pourront s’assurer du respect, par les intéressés, des interdictions prononcées au présent article, ainsi que les sanctions attachées à ces interdictions.

Article 6 :- En aucun cas, les juifs ne peuvent faire partie des organismes chargés de représenter les professions visées aux articles 4 et 5 de la présente loi ou d’en assurer la discipline.

Article 7 :

Les fonctionnaires juifs visés aux articles 2 et 3 cesseront d’exercer leurs fonctions dans les deux mois qui suivront la promulgation de la présente loi. Ils seront admis à faire valoir leurs droits à la retraite s’ils remplissent les conditions de durée de service ; à une retraite proportionnelle s’ils ont au moins quinze ans de service ; ceux ne pouvant exciper d’aucune de ces conditions recevront leur traitement pendant une durée qui sera fixée, pour chaque catégorie, par un règlement d’administration publique.

Article 8 :

Par décret individuel pris en conseil d’État et dûment motivé, les juifs qui, dans les domaines littéraire, scientifique, artistique, ont rendu des services exceptionnels à l’État français, pourront être relevés des interdictions prévues par la présente loi. Ces décrets et les motifs qui les justifient seront publiés au Journal officiel.

On le voit, ce texte qui nous fait honte aujourd’hui prévoyait des interdictions limitées et une indemnisation pour les personnes interdites d’exercer leur emploi. 

Les lois macroniennes ne prévoient même pas d’indemnisation !

Au passage, il ne serait pas inintéressant de saisir le Conseil d’Etat sur cette rupture d’égalité, même si nous avons tous bien compris que les conseillers d’Etat d’aujourd’hui ne défendent pas mieux le droit qu’en octobre 1940. Question de culture de corps, sans doute…

Question de trahison par essence, surtout, de la part de gens qui n’ont en réalité aucune idée de ce que sont la paix, la concorde et la Res Publica dans la protection des droits fondamentaux et libertés publiques.

  1. Macron et les politiciens font pire que les heures les plus sombres de notre histoire

Rappeler que les lois macroniennes sont bien plus rudes que les dispositions de Vichy en matière de ségrégation antisémite n’est pas inutile. Macron et la classe politique, en particulier de gauche, n’ont jamais de mots assez durs pour dénoncer « les heures les plus sombres de notre histoire » sous ce régime antisémite que fut l’Etat français du maréchal. 

Macron a même eu l’effronterie d’un passage à Vichy pour dire tout le mal qu’il pensait de cette époque. 

Mais, rétrospectivement, nous nous apercevons que Vichy n’avait pas osé cette brutalité vis-à-vis de ses victimes. Et, sur le fond, Macron et les amis du passe sanitaire et du passe vaccinal ont battu des records de haine. 

Nous avons d’ailleurs souligné comment des présidents de fédération de médecins (en l’espèce Jean-Philippe Masson, président des radiologues) appelaient d’ores et déjà à affamer les non-vaccinés. Ceux qui sont indignés par cet appel à la haine peuvent participer à la campagne de shaming organisée par Rester libre ! contre ce sinistre personnage, influent au sein de l’Institut Santé de Frédéric Bizard. 

En 1944, lorsque les troupes alliées ont progressé sur le territoire national, l’épuration s’était chargée de faire le ménage (partiel) vis-à-vis de certains abus. 

Ce petit détail historique mériterait d’être longuement médité par Macron, Véran, Masson, et autres partisans de la haine. 

  1. Nouveau passe sanitaire européen conditionné à une 3è dose, sanctions et discriminations en vue pour les non vaccinés

Avec une période d’acceptation réglementée et uniformisée sur un délai de 9 mois pour les certificats de vaccination, les voyages au sein de l’UE connaitront de nouvelles restrictions. La Commission a adopté de nouvelles règles relatives au certificat numérique COVID de l'UE sous condition d'une troisième dose de rappel. Le Courrier des Stratèges fait le point sur des règlements très bureaucratiques.

 

A- Faciliter la circulation "en toute sécurité"

 

Sans surprise, l’Europe va imposer une durée de validité de 9 mois pour le passe sanitaire. Cette décision fait suite à la demande du Conseil européen qui a été formulée lors de la réunion qui s’est tenue le 16 décembre 2021. Ces nouvelles règles devraient pouvoir concourir au maintien d’un bon fonctionnement du marché unique.

 

Mais comment donc !

Le certificat numérique de l’UE est destiné à réguler les déplacements des citoyens. 807 millions de certificats ont été attribués jusqu’à maintenant. En tout 35 pays dans le monde ont repris le système adopté par l’UE.

Pour rappel, les règlementations relatives aux déplacements intra-UE sont variables d’un pays à un autre, et les pays membres voudraient arriver à ce que l’ensemble soit orchestré en toute uniformité. Au niveau de la période de validité des certificats, cela se réfère principalement aux avis du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies qui préconisent une dose de rappel dans les six mois qui suivent la primovaccination. Après les 6 mois réglementaires, il sera encore possible de bénéficier d’une période de tolérance d’une durée de trois mois.

Sur un autre versant, les règles en termes d’encodage des certificats de vaccination ont également été mises à jour afin de mieux distinguer les certificats qui affichent un schéma de primovaccination complet et les certificats qui ont été attribués suite à l’injection de doses de rappel. En ce sens, l’enregistrement des doses de rappel se fera comme suit : 2/1 dans le cas d’une dose de rappel suite à l’administration d’un vaccin ne nécessitant qu’une dose unique ou bien suite à l’injection d’une dose de vaccin à double dose chez une personne rétablie ; et 3/3 pour traduire une dose de rappel qui fait suite à une primovaccination à 2 doses.

B- A quoi le règlement sert-il ?

Le règlement relatif au certificat numérique de l'UE a été adopté le 14 juin 2021 par le conseil européen et le parlement. Il était encore difficile à l'époque de jauger et juger de la durée de protection que conféraient les vaccins.Vu sous cet angle, il ne semblait pas possible de décider uniformément de la période d'acceptation, ce qui n'a pas été le cas pour les données relatives aux certificats dits de rétablissement.On comprend donc pourquoi les règles relatives à la durée d'acceptation des certificats de vaccination ont toujours relevé d'un choix particulier pour chaque Etat membre.

 

Toutefois, actuellement, dans un contexte où les doses de rappel sont de plus en plus administrées, plusieurs États n’ont pas hésité à définir des règles qui touchent la durée de validation des certificats de vaccination. Ces recommandations ont ainsi été formulées en considération du fait que la protection conférée par les vaccins est de moins en moins performante avec le temps.

Dans un tel contexte, il est légitime d’avoir de sérieux doutes sur les motifs de cette campagne de 3e dose de vaccination.

 

L'on voit surtout que c’est la Commission Européenne qui pousse à la vaccination obligatoire.

 

En parallèle, Pfizer a déjà hérité d’un contrat de 1,8 milliard de doses, amplement suffisant pour approvisionner les rappels au sein de l’UE.

Pour mémoire, les nouvelles règles relatives à cette troisième dose entreront en vigueur à compter du 10 janvier 2022. »

Voilà.

Vous savez tout.

Vous êtes prévenus.

Rejoignez-moi pour agir.

La guerre qui nous a été déclarée, car c’en est vraiment une, ne fait que commencer.

Elle nous concerne tous, qui que nous soyons, par-delà nos statuts sanitaires et médicaux, "vaccinés" et non-vaccinés.

Elle sera dure et impitoyable mais soyez-en persuadé : nous la gagnerons.

Reprenez vos forces et retrouvez-vous durant cette trève de Noël que je vous souhaite heureuse, pour vous, vos proches, et vos amis.

Renaud Bouchard

 

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

145 réactions à cet article    


  • Louis Louis 26 décembre 2021 10:26

    Merci pour cet article tonitruant et inquiétant

    Vu les 2 images je pense qu’un certain lapin blanc ne va pas tarder à hurler au point godwin

     smiley


    • Captain Marlo Captain Marlo 26 décembre 2021 20:17

      @Louis
      Vu les 2 images je pense qu’un certain lapin blanc ne va pas tarder à hurler au point godwin

      S’il se pointe vous pourrez lui mettre sous le nez le document suivant : « Le projet d’identité numérique de la Commission européenne et du World Economic Forum »
      Le 3 juin 2021, la Commission européenne a proposé de mettre en place une « identité numérique » pour tous les citoyens, résidents et entreprises de l’Union Européenne. Cela tombe bien, l’entreprise Thales travaille à ce portefeuille d’identité numérique sous le nom de « Digital ID Wallet". (...) 

      Enfin, ce projet de portefeuille d’identité numérique européen s’inscrit dans la droite ligne des recommandations du World Economic Forum dans sa publication du 23 janvier 2018, intitulé « The Known Traveller Unlocking the potential of digital identity for secure and seamless travel » (lien téléchargeable sur leur site).

      L’entreprise privée saura tout de nous et aussi les administrations.
      Comme en Chine, on pourra « déconnecter » les citoyens opposants, pas obéissants, les privant de transport, de logement, de compte bancaire, toussa, toussa... 


    • Ouallonsnous ? 26 décembre 2021 21:31

      @Captain Marlo

      "Comme en Chine, on pourra « déconnecter » les citoyens opposants, pas obéissants, les privant de transport, de logement, de compte bancaire, toussa, toussa... « 

      A ceci prés qu’en Chine et dans tous les pays non alignés sur l’empire anglo-yankee, les mesures de coercition prises le sont pour isoler de la population saine, les agents de l’étranger et autres fauteurs de troubles à la soldes des »terrorismes" fomentés par les dits anglo-yankees, et c’est bien de là que pourra venir le mouvement qui nous libérera de la dictature qui se met en place !




    • The White Rabbit The White Rabbit 27 décembre 2021 10:00

      @Louis et @Marlo

      Rhooo, je vous manque tant que ça ? smiley

      Il faut dire qu’avec ses comparaisons scabreuses et abjectes, vous allez vous retrouvez tous seuls et vous ennuyez !
      Il ne restera plus qu’à vous auto-congratuler et à vous « plusser » mutuellement (asinus asinum fricat).

      Elle est belle votre agora citoyenne, il conviendrait de la renommer en OnanismoVox smiley


    • Captain Marlo Captain Marlo 27 décembre 2021 11:11

      @Ouallonsnous ?
      en Chine et dans tous les pays non alignés sur l’empire anglo-yankee, les mesures de coercition prises le sont pour isoler de la population saine, les agents de l’étranger et autres fauteurs de troubles à la soldes des »terrorismes" fomentés par les dits anglo-yankees, et c’est bien de là que pourra venir le mouvement qui nous libérera de la dictature qui se met en place !


      .

      Oui, c’est ça, il suffit d’y croire ! Le PC chinois n’est pas stalinien pour un sou, et c’est un grand démocrate... « Chine : 1,42 milliard de suspecte sous surveillance ». Le goulag revisité.


    • Ouallonsnous ? 27 décembre 2021 13:20

      @rogal

      C’est bien pourquoi les français doivent se hâter de prendre leurs responsabilités afin de se débarrasser de ces apprentis dictateurs menaçant l’existence de notre République et nôtre pays !


    • njama njama 27 décembre 2021 15:36

      @rogal & Renaud Bouchard

      L’article a été retiré du Courrier des Stratèges !

      https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/24/bim-sur-le-museau-du-courrier-et-joyeux-noel/

      Le Projet de loi 3714 date du 21 décembre 2020 (VINGT), il avait fait l’objet d’une saisine devant le Conseil d’État « Avis sur un projet de loi instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires » – Avis rendu au Gouvernement
      CONSEIL D’ÉTAT Section sociale N° 401741 Extrait du registre des délibérations
      https://www.conseil-etat.fr/ressources/avis-aux-pouvoirs-publics/derniers-avis-publies/avis-sur-un-projet-de-loi-instituant-un-regime-perenne-de-gestion-des-urgences-sanitaires

      Même si l’on ne peut exclure que des conditions (douteuses) permettraient au gouvernement de le présenter aux Parlementaires, il n’est pas à l’ordre du jour, à ce qu’il paraît…


    • rogal 28 décembre 2021 10:38

      @njama
      Merci pour ce signalement. Dont acte.


    • Ouallonsnous ? 30 décembre 2021 20:55

      @Captain Marlo

      Apparemment vous êtes très formaté par la propagande de l’Empire Anglo-yankees et la reprenez telle qu’elle, n’allez pas dans les pays non alignés sur leur propagande, vous seriez refoulé, votre adhésion à l’UPR m’étonne car eux voient clair !


    • Clocel Clocel 26 décembre 2021 10:33

      La probabilité est énorme pour qu’il n’y ait même pas d’élections, « nous sommes en guerre », et on ne veaute pas en période de guerre, on gagnera du temps, du fric et le résultat sera le même.

      Les démocrasseux ont de plus en plus de mal à fourguer leur camelote...

      Fin de l’exercice, le Moloch réclame sa dîme...

      C’est dit, le IVème Reich n’aura pas de zone libre.


      • nanobis 26 décembre 2021 11:51

        @Clocel
        Je crois plutôt que l’on va instaurer le vote par correspondance et/ou électronique ...plus facile à manipuler !.


      • moderatus moderatus 26 décembre 2021 10:36

        Bonjour Renaud

        Mais les « non-vaccinés » vont mettre la pression sur ce gouvernement et le chasser.

        ========================================================

        Pas seulement les non vaccinés , mais les vaccinés de force, surtout les jeunes car la vaccination contrairement aux promesse est devenue obligatoire sous menace de privation de liberté .

        mais cela se réglera je pense en Avril, dans les urnes.


        • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 26 décembre 2021 21:47

          @moderatus

          « mais cela se réglera je pense en Avril, dans les urnes »

          Bonjour Moderatus

          Je doute que les scrutins prévus en avril et mai, s’ils sont maintenus, permettent « de régler cela ».

          C’est une empoignade de longue haleine qui sera nécessaire pour retrouver notre nation et nos libertés, ce, d’autant plus, que nombre de personnalités et de groupes qui dénoncent les dérives actuelles n’identifient que très approximativement les causes structurelles et les responsables du désastre dans lequel la France patauge aujourd’hui sans pour autant se débattre vraiment-. Deux constats fort préoccupants...

          Il est vrai qu’au bout de cinq longues décennies de trahisons, tant dans la sphère politique que dans la sphère syndicale, sans parler de la faillite pratique et morale de toutes nos grandes institutions républicaines, il est bien difficile pour les dizaines de millions de nos concitoyens qui sont victimes de la liquidation des protections acquises dans le giron de notre nation , y compris pour les plus rebelles et les plus lucides d’entre eux, de faire confiance à qui que ce soit et de trouver des partenaires fiables pour organiser la résistance nécessaire.

          Même lorsque l’ennemi est, dans les mots, identifié correctement (= l’oligarchie euro-atlantique, la clique mondialiste, les grandes sociétés capitalistes, les dirigeants félons et les cliques politiciennes qui se sont mises au service de ces clans mafieux), les modalités proposées pour solutionner les problèmes sont le plus souvent fantaisistes, irréalistes, sectaires, non opérationnelles.

          En témoignent les multiples envolées lyriques venant de tous bords sur la nécessité impérieuse de « se mettre en congé des traités européens » pour mieux y rester, pour rebâtir « l’Europel’ [=, en réalité, l’Union Européenne, ce qui n’est tout de même pas la même chose !], qu’il s’agisse de de le faire sous la bannière de l’Europe des nations, sous la bannière de l’Europe du progrès social, sous la bannière de l’Europe de l’efficacité économique et de la résilience grâce à la coopération des différents pays membres confrontés à la concurrence mondiale (tous ensemble, on est plus fort), ....

          Petite remarque en passant, bizarrement, l’Europe de la paix , on n’en entend guère parler. Cela n’intéresse pas grand monde...

          Comme certains le rappellent régulièrement, sur ce site et ailleurs, l’UE n’est pas réformable.

          L’UE est un piège sophistiqué mis en place de main de maître par l’oligarchie euro-atlantique (Les Pfizer, Rothschild et leurs semblables, les grands groupes capitalistes, la finance internationale) pour mieux asservir les peuples en les dépouillant de toutes les protections acquises au cours des siècles dans le cadre de leurs nations respectives. Tout ça pour accroître leurs profits, pour étoffer davantage les dividendes des actionnaires, pour parachever la dictature planétaire et les plans eugénistes qu’ils chérissent depuis toujours, auxquels ils n’ont jamais renoncé, pas davantage qu’ils ne renoncent à leurs profits et à leur pouvoir mafieux.

          La »dictature sanitaire" elle-même n’est pas davantage une invention de Macron qui n’est qu’un exécutant. Elle sort du même moule que l’UE et procède de la même entreprise d’asservissement des peuples. Elle nous est par ailleurs fourguée aussi bien insidieusement qu’ouvertement (les deux en même temps !) par cette très chère UE, une Union Européenne qui nous coûte décidément très très cher et dont il est urgent de sortir définitivement !

          Une autre chose qui pose problème, c’est que beaucoup, faute d’identifier correctement les ennemis à combattre même s’ils s’en défendent, se révèlent incapables d’identifier correctement leurs partenaires, leurs alliés, les alliances à construire pour libérer la France et les Français de la dictature..

          Le clan des non-vaccinés, c’est une impasse politique. C’est un peu comme si, dans la sphère économique, on ne cherchait à rassembler que ceux qui ont déjà, effectivement, perdu leur emploi, et pas les autres... 

           Aussi talentueux, cultivés, enthousiastes, déterminés qu’ils soient, aussi séduisantes que paraissent les perspectives qu’ils nous demandent d’envisager, ceux-là (ceux qui n’identifient pas correctement l’ennemi, qui n’identifient pas correctement les forces capables d’en finir pour de bon avec la dictature) se révèlent incapables de proposer à nos concitoyens des modalités de résistance et de lutte qui permettraient de redresser effectivement le cours des choses, de mettre les pieds dans le plat, de faire le ménage, de récupérer notre nation, nos services publics, nos libertés, la maîtrise du fonctionnement de notre économie nationale .

          Qu’ils se réclament de la gauche ou de la droite, du centre, de l’écologie ou d’ailleurs, ils peinent forcément à emporter l’adhésion de l’opinion publique. Ils peinent plus encore (quand ils le revendiquent) à construire et à bien organiser le grand rassemblement populaire qui est nécessaire pour faire échec aux plans criminels de l’oligarchie, pour nous extraire au plus vite des pièges épouvantables dans lesquels nous sommes bel et bien enfermés, ceux que l’oligarchie a patiemment tissés à notre intention pour parvenir à ses fins : le piège de l’UE, de l’euro et de l’Otan, le piège de l’état d’urgence sanitaire, le piège du sauvetage du climat, le piège du chaos migratoire...et tous les autres déjà sortis ou prêts à sortir de leurs tiroirs.

          Cordiales salutations

          GJ



        • robert 27 décembre 2021 10:35

          @Renaud Bouchard
          Bonjour Mr Bouchard, j’ai tenté de comprendre le lien sur assemblée nationale mais je ne comprends rien, pourriez vous en faire une courte synthèse en tant que juriste ? d’avance merci.


        • njama njama 27 décembre 2021 15:38

          @Renaud Bouchard

          L’article a été retiré du Courrier des Stratèges !

          https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/24/bim-sur-le-museau-du-courrier-et-joyeux-noel/

          Le Projet de loi 3714 date du 21 décembre 2020 (VINGT), il avait fait l’objet d’une saisine devant le Conseil d’État « Avis sur un projet de loi instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires » – Avis rendu au Gouvernement
          CONSEIL D’ÉTAT Section sociale N° 401741 Extrait du registre des délibérations
          https://www.conseil-etat.fr/ressources/avis-aux-pouvoirs-publics/derniers-avis-publies/avis-sur-un-projet-de-loi-instituant-un-regime-perenne-de-gestion-des-urgences-sanitaires

          Même si l’on ne peut exclure que des conditions (douteuses) permettraient au gouvernement de le présenter aux Parlementaires, il n’est pas à l’ordre du jour, à ce qu’il paraît…


        • Lynwec 26 décembre 2021 10:42

          L’article commence par un lieu commun : « après deux ans de pandémie »... Cent fois sur le métier,remettez votre ouvrage. Allons-y.

          Une pandémie, en plus de son caractère géographique, se doit de posséder un très haut degré de létalité. Et là, pscchiiiit ! La baudruche se dégonfle.

          Donc,ce n’est pas une vraie pandémie, mais une épidémie gonflée artificiellement, telle la grenouille voulant concurrencer le bœuf...

          Il ne faut pas considérer ces deux ans sous l’angle de la santé, vu que ce n’est pas l’objectif recherché par les organisateurs,bien au contraire, mais sous l’angle des libertés qui dans l’état d’avant 2020 irritaient les « maîtres du monde ».

          Transformer la population mondiale et la réduire à une petite masse bien docile sur laquelle exercer le droit de cuissage et tous les fantasmes de dégénérés qu’on connait est le véritable objectif.

          Il y a bien plus que 6 millions de non injectés comme ils le prétendent (manière insidieuse de jouer sur l’effet moutonnier qui consiste à rejoindre le camp le plus fourni), sinon, ils ne feraient pas tout ce forcing. Il faut savoir que l’expression 6 millions plait à certaine secte, d’où son emploi à tous vents.

          Encore une fois, l’intelligence et la conscience commandent d’agir sans se préoccuper de ce que pense peut-être le voisin, ou ce qu’on dit qu’il pense...


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 11:43

            @Lynwec

            Bonjour et merci pour votre commentaire.

            Il y a bien plus que 6 millions de non injectés comme ils le prétendent (manière insidieuse de jouer sur l’effet moutonnier qui consiste à rejoindre le camp le plus fourni), sinon, ils ne feraient pas tout ce forcing. Il faut savoir que l’expression 6 millions plait à certaine secte, d’où son emploi à tous vents.

            Encore une fois, l’intelligence et la conscience commandent d’agir sans se préoccuper de ce que pense peut-être le voisin, ou de ce qu’on dit qu’il pense...

            Effectivement.

            On verra à la fin qui aura peut-être tristement raison.

            Vendredi dernier, obsèques du fil unique d’une amie proche.

            28 ans. cause première du décès : avc.

            Troisième injection de je ne sais pas trop quoi effectuée au début du mois.

            Attitude de déni complet.

            « Allez les gars ! On continue le Plan ! »

            Tout cela est triste à pleurer.

            RB


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 11:53

            @Renaud Bouchard
            Obsèques du fils unique.
            Erreur de frappe. Mille excuses.


          • Adèle Coupechoux 27 décembre 2021 12:56

            @Lynwec

            " Donc,ce n’est pas une vraie pandémie, mais une épidémie gonflée artificiellement,

            « 

            Plutôt une syndémie, quand les hôpitaux accueillent en majorité des personnes atteintes de comorbidités en réa et à l’hôpital en général.

             » Il y a bien plus que 6 millions de non injectés

            "

            En effet, il y a tous ceux qui l’ont fait pour ne pas perdre leur travail avec l’interdiction d’en un autre (via la suspension), leur revenu, et un toit.

            Et puis il y a tous ceux qui ne seront jamais assez vaccinés : ce sont bien sûr tous les vaccinés, ça commence à en faire pas mal...non ? La quasi totalité de la population ?


          • Lynwec 26 décembre 2021 10:48

            Sinon, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, la pétition existe, faites la connaître et participez. 442 000 signataires c’est bien mais loin d’être assez pour peser.

            https://www.leslignesbougent.org/petitions/non-au-pass-vaccinal-5503/


            • Clocel Clocel 26 décembre 2021 11:05

              @Lynwec

              Signer des pétitions, c’est entériner son impuissance, c’est pour le pouvoir un thermomètre rassurant et un des plus sûr moyen de décourager les foules...

              Partout où il y a du calcul, il y a du mensonge, le première trace d’écriture font état de comptabilité.


            • Clocel Clocel 26 décembre 2021 11:06

              @Clocel

              Les premières traces...


            • Lynwec 26 décembre 2021 13:39

              @Clocel
              Thermomètre rassurant s’il y a 400 000 signatures, effectivement. S’il y en avait 30 000 000, ce serait autre chose, et permettrait d’invalider le discours officiel sur les Français favorables à ci ou ça...


            • Captain Marlo Captain Marlo 26 décembre 2021 19:47

              @Clocel
              Signer des pétitions, c’est entériner son impuissance, c’est pour le pouvoir un thermomètre rassurant et un des plus sûr moyen de décourager les foules...

              Il ne tient qu’à vous de rejoindre l’UPR. « Comment empêcher le passe vaccinal ? ». (La vidéo a été censurée par Youtube.) Asselineau s’engage à supprimer le passe vaccinal et a encourager les traitements comme alternative aux vaccins.


            • Iris Iris 26 décembre 2021 20:12

              @Captain Marlo

              Il ne tient qu’à vous de rejoindre l’UPR

              LOL ! Clocel est un puriste, il ne se compromet pas.

            • Clocel Clocel 26 décembre 2021 10:58

              Les élections présidentielles française en danger ?

              Je ne suis apparemment pas le seul à voir venir le boulet...


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 11:30

                @Clocel
                Oui, bonjour et merci pour ce lien dont voici le contenu :

                Sous couvert d’énième vague potentielle de l’éternel coronavirus, le Gouvernement pense de plus en plus à annuler / reporter les élections présidentielles, qui s’approchent à grands pas. Gouverner contre le peuple est un exercice difficile et garder l’illusion démocratique n’est plus un impératif : les peuples sont censés être suffisamment brisés pour, de toute manière, continuer à manifester le week-end, sans chercher à reprendre le pouvoir. Alors pourquoi pas céder à la tentation  ?


                L’information est sortie dans le Parisien, reprise dans des journaux non-politiques, comme Gala ou Femme Actuelle. Je cite au sujet de la question centrale du débat de cet après-midi de Castex devant les députés : « l’élection présidentielle sera-t-elle maintenue ? » :

                « Cela va être LE sujet, mais on ne sait pas où on en sera en avril 2022, on ne peut pas garantir qu’on ne sera pas en 7e vague« , a confié une source gouvernementale à nos confrères. »

                En circulant dans des médias non-politiques, cette hypothèse fait son chemin dans les foyers, dans les esprits, pour éviter l’effet de choc, pour éviter l’impression de coup d’Etat.

                Soyons réaliste, cette issue est inévitable : aucun Gouvernement ne peut gouverner démocratiquement contre son peuple, car il se retrouve alors en minorité et perd le pouvoir. Or, depuis des années, nous sommes face à une minorité gouvernante, qui s’éloignait doucement de la majorité populaire. Depuis deux ans, la rupture est consommée, la gouvernance est anti-nationale, anti-populaire. Finalement, elle est devenue inhumaine.

                Aujourd’hui, l’alternative est simple : soit le Gouvernement se met à gouverner dans l’intérêt national, mais il perd son soutien extérieur et tombera, car il a déjà perdu la confiance intérieure ; soit il continue ouvertement à gouverner contre l’intérêt national, il garde le soutien extérieur, mais il ne peut plus se permettre de véritables élections. Nous avons déjà vu apparaître le vote électronique (c’est passé, car tellement « plus pratique »), le vote pourrait être reporté sur la vague du « mais on va tous mourir ! » (ce qui, par ailleurs, est vrai dans tous les cas … il faudrait juste ne pas oublier de vivre avant). Il pourra ensuite être annulé, car en principe on ne sait jamais ce qu’il se passera dans quelques années.

                Le Gouvernement a tant à coeur notre santé, qu’il veut nous éviter de prendre des risques sanitaires. Ô, merci ! Si ça passe une fois, l’impératif formel démocratique sera brisé, la barrière du possible sera repoussée et tout alors sera possible. Sauf la démocratie.

                Et quels sont les risques pour lui ? A priori, aucun risque sérieux. Les manifestants continueront à manifester, peut-être un peu plus nombreux au début ; la police frappera un peu plus et la justice enfermera quelques uns. Mais cette foule n’est pas une foule révolutionnaire, elle ne cherche pas le pouvoir, elle veut sa place dans ce système. La violence est bannie, elle est heureuse d’ailleurs de la critiquer et de montrer à quel point elle est fondamentalement pacifiste. L’on a même des chansons, des clips de danse, les réseaux sociaux s’emballent et … rien ne change, tout continue, car le pouvoir a compris qu’il ne risque strictement rien.

                Si le Gouvernement pouvait éviter le processus électoral pour garder le pouvoir, ce serait idéal. Aucune critique internationale, d’autant plus que si ça marche, l’idée sera exportée. La seule limite réelle aujourd’hui est celle de leur pleutrerie : car, finalement, ce sont des trouillards. Et il y a peu de chances, à moins d’y être vraiment poussés, qu’ils osent (pour l’instant) aller aussi loin.

                Nous serons rapidement fixés.

                Karine Bechet- Golovko


              • Captain Marlo Captain Marlo 26 décembre 2021 12:10

                @Renaud Bouchard,
                Bonjour, vous écrivez :" La clique actuellement encore au pouvoir - et qui n’a aucune intention de le lâcher-, est directement responsable de dégâts sanitaires gigantesques, animée qu’elle est par une folie vaccinale qui illustre le côté totalitaire etc

                Je crois que vous faites erreur, Macron applique les décisions de la Commission européenne.

                C’est la Commission européenne qui a commandé des milliards de doses de vaccins. Alors que la santé ne fait pas partie des compétences de la Commission, mais des Etats.

                C’est aussi la Commission, avec Thierry Breton, qui s’occupe de la mise en place du passeport digital numérique.
                "(...) en juin 2021, la Commission européenne a acté par la voix de Thierry Breton, commissaire au Marché intérieur, la création d’un Digital Identity Wallet pour tous les Européens.
                D’ici septembre 2022, les États membres devront en avoir établi les procédures techniques pour lancer des expériences pilotes. Non seulement cette création porte le même nom que le produit de Thalès, mais elle repose, tout aussi étrangement, sur le même argumentaire : «  Le portefeuille d’identité numérique permettra aux citoyens de choisir quelles informations d’identité ils partagent avec des tiers, et d’en garder le contrôle etc" 


                Blablabla, le but est de contrôler toute la population comme en Chine.


              • Rinbeau Rinbeau 26 décembre 2021 12:37

                @Captain Marlo

                Ne vous en faites pas cette vassale éhontée aux Anglo-Saxons qu’est l’union Européenne sera réduite en cendre ! Sur la tête de mes ancêtres Celtes !


              • Clocel Clocel 26 décembre 2021 13:26

                @Rinbeau

                On a déjà du mal à retrouver des traces des descendant de Godefroy de Bouillon, alors des celtes... smiley

                Bon, cela dit, ils devaient pas avoir une spiritualité très puissante pour se faire moissonner par des délires de pousseurs de chèvres...


              • Captain Marlo Captain Marlo 26 décembre 2021 19:57

                @Rinbeau
                Ne vous en faites pas cette vassale éhontée aux Anglo-Saxons qu’est l’union Européenne sera réduite en cendre !

                C’est sans doute très simple, puisque vos adversaires seront :
                Les FDO armées jusqu’aux dents par Castaner & Macron...

                Plus Eurogenfor, la gendarmerie européenne....

                Plus les armées de l’Otan stationnées un peu partout en Europe...
                Autant dire, rien du tout. Bon courage quand même !


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 décembre 2021 08:33

                @Captain Marlo

                Bonjour.
                Oui, il s’agit bien d’un système totalitaire.

                Nulle méprise de ma part.

                M.Macron applique bien les décisions de la Commission européenne.

                — C’est la Commission européenne qui a commandé des milliards de doses de vaccins. Alors que la santé ne fait pas partie des compétences de la Commission, mais des Etats.

                — C’est aussi la Commission, avec Thierry Breton, qui s’occupe de la mise en place du passeport digital numérique.
                "(...) en juin 2021, la Commission européenne a acté par la voix de Thierry Breton, commissaire au Marché intérieur, la création d’un Digital Identity Wallet pour tous les Européens.
                D’ici septembre 2022, les États membres devront en avoir établi les procédures techniques pour lancer des expériences pilotes. Non seulement cette création porte le même nom que le produit de Thalès, mais elle repose, tout aussi étrangement, sur le même argumentaire : « Le portefeuille d’identité numérique permettra aux citoyens de choisir quelles informations d’identité ils partagent avec des tiers, et d’en garder le contrôle etc" 

                le but est de contrôler toute la population comme en Chine.

                Bien à vous,

                Renaud Bouchard


              • JulesDu13 27 décembre 2021 16:30

                @Renaud Bouchard
                Le problème n’est évidemment plus le Covid ni même les vaccinations, c’est la destruction organisée de la démocratie : aujourd’hui nous avons l’apartheid du pass, mais demain bien pire. Nous en sommes au point où l’apartheid ne semble même plus le fond du trou. Je pense qu’une large partie de la population a compris que la problématique était dorénavant politique
                Le renversement de la tyrannie se construit d’abord, et parfois longuement, dans les têtes. Certaines tyrannies peuvent s’écrouler avec un minimum de dégats humains (les révolutions françaises et russes furent extrêmement sanglantes, mais elles devaient abattre des tyrannies millénaires, tandis que la chute de l’URSS et du Franquisme se sont faites relativement en douceur).
                Ceci dit il y a quelquefois des affrontements, et des héros (ou au moins des martyres) qui ne verront jamais le fruit de leur sacrifice. Il y a déjà des martyres involontaires, qui perdent leur famille (faute de pouvoir se déplacer), leur travail, leur accès normal aux soins...


              • Rinbeau Rinbeau 29 décembre 2021 18:28

                @Captain Marlo

                Ben oui ! Il va falloir réapprendre le courage, la motivation, la non culpabilité, la combativité, à mourir pour la liberté.. ETC C’est facile de tuer des banquiers ! D’autres l’ont fait avant nous, et à ces époques les supranationaux ont tremblé et ont mis un siècle à nous le faire oublier ! à l’avenir, comme toujours les choses changeront par la VIOLENCE, c’est inévitable ! ça mettra du temps peut-être, mais cette fois ci on ne se fera pas voler notre révolution ! 


              • Louis Louis 26 décembre 2021 11:01

                MACRON au Financial Times le 16 avril 2020 : "La bête de l’événement est là et elle arrive"

                https://youtu.be/k5IclzvoiZI

                 smiley

                Les debunkers fact checkers du MONDE (william Audureau lol) ont bien essayé de désamorcer cette bombe apocalyptique mais en nuançant :

                Cette « bête de l’événement », phrase qu’Emmanuel Macron a bel et bien prononcée, c’est donc en réalité la métaphore d’un moment historique aux conséquences profondes patatitpatata

                BONNE ANNÉE les petits

                 smiley



                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 11:36

                  @Louis
                  Bonjour et merci de nous rappeler l’existence de cette vidéo.
                  L’intéressé est manifestement complètement « illuminé », pour ne pas dire autre chose.

                  Peut-être devrions-nous recueillir l’avis de Mélusine dont les profondes connaissances ésotériques nous permettraient de voir en détail le chiffrage 666 sur les boutons de manchette de l’Envoyé...

                  Tout cela est calamiteux.

                  Bien à vous,
                  Renaud Bouchard


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 11:38

                  @Francis, agnotologue

                   Je note qu’il a un air aussi satisfait qu’idiot en disant ça

                  Calamité...Allez, du balai !

                  RB


                • raymond 26 décembre 2021 12:00

                  @Renaud Bouchard
                  du balai mais qui remplace ?


                • Rinbeau Rinbeau 26 décembre 2021 12:03

                  @raymond

                  Ben surtout pas les banquiers ! Et tout ira tout seul !


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 12:05

                  @raymond

                  Qui pour remplacer ?
                  Des gens comme moi.

                  Cela va un peu piquer et grincer au début pour certains,mais je puis vous garantir qu’en six mois le pays est remis sur les rails et repart, sûr de lui, confiant et regonflé à bloc.

                  Bien à vous,
                  Renaud Bouchard


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 12:11

                  @Rinbeau
                  Les banquiers - je veux dire le système bancaire et financier tout entier - feront l’objet d’un traitement spécifique un peu contraignant au début mais qui sera rapidement suivi d’un enthousiasme constructeur sous les yeux d’une population au début incrédule mais finalement très attentive à la suite et à la réussite du processus que je mettrai en place.
                  Cette incrédulité sera surtout marquée à Bruxelles et à Francfort mais elle sera passagère.
                  Pour résumer : il y aura grand nettoyage de printemps, car moi aussi je saurais « penser printemps ».

                  Bien à vous,
                  Renaud Bouchard


                • Rinbeau Rinbeau 26 décembre 2021 12:11

                  @Renaud Bouchard

                  Attention, je peux vous assurer que vous aurez une armée de citoyens tirés au sort pour contrôler ce que vous faites ! Toujours partant ?


                • samy Levrai samy Levrai 26 décembre 2021 12:13

                  @Renaud Bouchard
                  Salut citoyen, comment pourrais tu faire cela dans un pays qui ne fait plus ses lois, plus sa justice, ne bat plus monnaie et ne décide plus de la paix et de la guerre ? un pays ouvert aux libres circulations des capitaux, des hommes et des services ? 
                  Un pays qui n’est plus souverain ?
                  Proposes tu de la communication seulement ( comme dans le parti unique euro atlantiste ) où as tu enfin compris que rien n’est possible sans un FREXIT préalable ?


                • Captain Marlo Captain Marlo 26 décembre 2021 12:24

                  @Renaud Bouchard
                  mais je puis vous garantir qu’en six mois le pays est remis sur les rails et repart, sûr de lui, confiant et regonflé à bloc.

                  C’est notre appartenance à l’Union européenne & à l’Otan qui impose à Macron sa politique sanitaire. Par exemple, savez-vous d’où vient le confinement ?

                  D’Anthony Fauci ! Obsédé par l’idée de faire battre Trump, Anthony Fauci a censuré les confrères qui proposaient une meilleure politique sanitaire.
                  "Le Courrier des Stratèges avait informé ses lecteurs de l’importance de la Déclaration de Great Barrington, en octobre 2020,rédigée par trois scintifiques de renom et qui recommandait un “confinement ciblé” des personnes fragiles plutôt que des confinements généralisés. etc"

                  Macron, bien soumis à Bruxelles et aux Démocrates américains qui dirigent l’Otan, a donc suivi les conseils de Fauci !

                  Il faudrait que vous sortiez le nez de vos certitudes franco-françaises afin de comprendre dans quel monde vous vivez : l’Union européenne est une colonie de l’Empire américain. Sans sortie de l’UE & de l’Otan, vous ne ferez rien de différent de Macron.


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 12:37

                  @samy Levrai
                  Salut Citoyen !

                  Il est évident, quand bien-même cela écorchera et fera saigner quelques oreilles, que le FREXIT constitue un préalable.

                  La secousse sera importante mais d’une importance telle que les autres pays de l’UE n’auront pas d’autre choix que de s’adapter, même s’ils tenteront tout pour enrayer (vainement) les conséquences de cette décision qui donnera des idées à d’autres pays.

                  L’Europe et l’UE telles que nous la connaissons sont arrivées en butée.

                  Elle sont devenues invivables, inefficaces, nuisibles et pour tout dire toxiques, contraires aux intérêts comme au bien-être des populations européennes.

                  Leur « rénovation » ne pourra être conduite qu’à partir d’un pays comme la France avec, pour commencer, la purge complète de toute l’administration et des institutions de l’UE et le changement de mentalité.

                  C’est un milieu que je connais bien et, pour tout dire, l’air y est irrespirable.

                  Environ 60 000 fonctionnaires européens et autres membres du personnel sont « au service » de quelque 450 millions d’Européens (et de nombreux autres à travers le monde). Il s’agit en fait d’un nombre relativement petit - par exemple, le ministère français des finances emploie environ 140 000 personnes pour une population de seulement 67 millions d’habitants.

                  La grande « lessive de printemps » sera importante et il y aura des bulles partout, certes.

                  Mais n’ayez crainte : l’odeur de propreté enchantera tout le monde.

                  La structure institutionnelle de l’Union européenne est unique et son système décisionnel évolue constamment. Les 7 institutions européennes, 7 organes de l’UE et plus de 30 agences décentralisées sont répartis dans l’ensemble de l’UE. Ils œuvrent ensemble pour , je cite, "promouvoir les intérêts communs de l’UE et des citoyens européens". 

                  En ce qui concerne l’administration, 20 autres agences et organismes de l’UE exercent des fonctions juridiques spécifiques et 4 services interinstitutionnels soutiennent les institutions.

                  Tous ces établissements ont des rôles spécifiques, allant de l’élaboration de la législation et des politiques de l’UE à la mise en œuvre des politiques et aux activités dans des domaines spécialisés, tels que la santé, la médecine, les transports et l’environnement.

                  4 principales institutions décisionnelles dirigent l’administration de l’UE. Ensemble, ces institutions fournissent à l’UE des orientations politiques et jouent des rôles différents dans le processus législatif : 

                  Elles sont aidées dans leurs travaux par d’autres institutions et organes, notamment :

                   

                  Les institutions et organes de l’UE coopèrent étroitement avec le réseau des agences et organismes de l’UE à travers l’Union européenne. La fonction principale de ces organes et agences est de traduire les politiques en réalités sur le terrain.

                  Alors n’ayez crainte.

                  L’opération sera très simple :

                  -La France fera valoir qu’elle se « met en congé » des Traiotés européens.

                  -Des équipes dédiées, décidées et très pointues, iront dans chacune de ces administrations expliquer que les temps ont changé et que la France est de retour.

                  La suite est à venir.

                  Cordialement,

                  Renaud Bouchard


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 12:39

                  @Samy Levrai
                  Traités européens


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 12:45

                  @Captain Marlo

                  "Il faudrait, écrivez-vous, que vous sortiez le nez de vos certitudes franco-françaises afin de comprendre dans quel monde vous vivez : l’Union européenne est une colonie de l’Empire américain. Sans sortie de l’UE & de l’Otan, vous ne ferez rien de différent de Macron..

                  Je ne vous ai pas attendu pour comprendre dans quel monde nous vivons.
                  Mais « certitudes franco-françaises » n’ont strictement rien à voir avec l’UE et l’OTAN, lesquelles sont des structures dinosauriennes d’un âge révolu qui ne sont animées que par « le dur désir de durer », et rien d’autre.

                  Bien à vous,
                  Renaud Bouchard


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 12:48

                  @Rinbeau
                  Le tirage au sort est une excellente idée à laquelle je souscris entièrement.

                  Il n’y a aucune crainte à avoir.

                  J’ai pour ma part déjà rencontré et écouté des centaines de personnes dont les analyses et les idées sont remarquables et constitueraient de puissants réservoirs d’initiatives et d’énergies pour assurer avec succès e fonctionnement harmonieux d’un pays comme la France.

                  Bien à vous,
                  Renaud Bouchard


                • Captain Marlo Captain Marlo 26 décembre 2021 18:25

                  @Renaud Bouchard
                  Leur « rénovation » ne pourra être conduite qu’à partir d’un pays comme la France avec, pour commencer, la purge complète de toute l’administration et des institutions de l’UE et le changement de mentalité

                  Encore un européiste qui se prend pour Napoléon...
                  On s’en fout des Institutions européennes et de leur avenir !

                  Vous voulez « rénover » l’ Europe ?
                  Vous n’avez rien compris, l’UE n’est pas réformable.
                  La seule issue, c’est de se barrer et de nous occuper de nos affaires.
                  Les autres pays feront ce qu’ils veulent, nous n’avons pas à nous en mêler.


                • Captain Marlo Captain Marlo 26 décembre 2021 18:42

                  @Renaud Bouchard
                  l’UE et l’OTAN, lesquelles sont des structures dinosauriennes d’un âge révolu qui ne sont animées que par « le dur désir de durer », et rien d’autre.

                  Très utiles au contraire, mais tout dépend pour qui !?
                  Pas pour les peuples, c’est certain.

                  L’UE sert à la finance, aux riches, aux multinationales, à faire du profit avec le libre échange. La mondialisation, qui a mis en place le libre échange, a été décidée en 1994 par Sir Leon Britain Commissaire européen et le gouvernement des USA.

                  L’Otan sert aux USA à se rapprocher le plus près possible des frontières de la Russie, pour continuer à dominer le monde, et sauver l’économie américaine.
                  Cf « le Grand Échiquier » de Bzrezinski.

                  "(...) Mackinder au début du siècle avait tracé déjà ce que nous avions vu plus haut développé par Brzezinski, à savoir que « qui gouverne l’Europe de l’Est domine le heartland, qui gouverne le heartland domine l’île-monde, et qui gouverne l’île-monde domine le monde » (le heartland étant le coeur continental). L’Amérique suit donc cette voie pour parvenir au maintien de son rang.etc"


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 décembre 2021 08:28

                  @Captain Marlo

                  Bonjour.
                  C’est bien là ce que je vous dis :

                  "Leur « rénovation » ne pourra être conduite qu’à partir d’un pays comme la France avec, pour commencer, la purge complète de toute l’administration et des institutions de l’UE et le changement de mentalité « 

                  Il ne s’agit pas de se »barrer« et de laisser le bastringue continuer tout seul sa petite musique mais d’en changer en mettant sur le trottoir direction la benne, le ramassage des »encombrants" et la déchetterie tout le matériel, le pianiste et le personnel.

                  Il n’y a rien à garder.
                  La mentalité est mauvaise.
                  Ce truc est irréformable.

                  Bien à vous,
                  Renaud Bouchard


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 décembre 2021 08:29

                  @Jeekes
                  Tout à fait d’accord.
                  Voyez plus avant.
                  RB


                • Captain Marlo Captain Marlo 27 décembre 2021 11:26

                  @Renaud Bouchard
                  Il ne s’agit pas de se »barrer« et de laisser le bastringue continuer tout seul sa petite musique mais d’en changer en mettant sur le trottoir — direction la benne, le ramassage des »encombrants" et la déchetterie — tout le matériel, le pianiste et le personnel.

                  Vous faites la même erreur que tous ceux qui veulent « refonder l’Europe ».
                  Les Traités n’ont pas été signés avec les Institutions européennes.
                  Chaque pays a signé avec chacun des autres pays.
                  Ce sont des Traités multilatéraux.
                  Cf photos du Traité de Rome.

                  Les 26 autres pays doivent être consultés.
                  Il faut l’unanimité, c’est l’article 48 du TFUE.
                  Il faut 100% d’accord des 27 pour changer une virgule aux Traités.

                  Et comme ils ne sont d’accord sur rien, et en désaccord sur tout, vous pouvez mettre votre projet à la corbeille !


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 décembre 2021 13:48

                  @Captain Marlo

                  Non.
                  Tout cela n’est plus qu’une fiction contraignante qui ne fonctionne plus.
                  On entérine le constat.
                  On s’en va.
                  Nous ne serons pas les seuls.
                  Rien n’interdira de reconstruire autre chose, différemment, en respectant les souverainetés nationales.

                  D’un point de vue strictement juridique, il n’y a rien là de particulièrement choquant puisque comme pour nombre de traités et conventions il existe toujours, explicite ou non, une clause de retrait permettant à une partie, par une manifestation explicite de volonté, de mettre fin aux effets du traité à son égard, « c’est-à-dire dans les rapports entre cette partie et les autres  ».

                  La Convention de Vienne sur le droit des traités prévoit d’ailleurs que l’« extinction d’un traité ou le retrait peuvent avoir lieu a) conformément aux dispositions du traité ; ou, b) à tout moment, par consentement de toutes les Parties, après consultation des autres États contractants » (art. 54)

                  Cf. F. Capotorti, « L’extinction et la suspension des traités », Recueil des cours de l’Académie de droit international de La Haye, 1971, vol. 134, n 3, p. 465-466. La dénonciation, prévue dans le cas des traités bilatéraux, a en revanche un caractère « plus large » puisqu’elle engendre la fin des effets du traité à l’égard des deux parties, donc son extinction. Elle constitue un simple retrait dans le cadre de traités multilatéraux et ne provoque la fin des effets du traité que dans les seules relations entre l’État dénonçant le traité et les autres parties ; les effets continuant de courir pour les autres contractants.

                  La Diplomatie est d’une flexibilité que vous n’imaginez pas, surtout lorsque les parties ont envie de s’entendre.

                  Nous nous reverrons aux palais du Quirinale, de la Moncloa, de Belém...

                  Bien à vous,
                  Renaud Bouchard


                • Captain Marlo Captain Marlo 28 décembre 2021 10:20

                  @Renaud Bouchard
                  Rien n’interdira de reconstruire autre chose, différemment, en respectant les souverainetés nationales.

                  La sortie, c’est l’article 50 du TFUE :

                  1— Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union.

                  Reconstruire ne peut se faire qu’avec ceux qui veulent des accords de coopération.
                  Et pas seulement en Europe, mais dans le monde entier, dont les pays de la francophonie pour la France.

                  La sortie est décrite par Asselineau dans cette vidéo. « Du Brexit au Frexit ».


                • Rinbeau Rinbeau 26 décembre 2021 11:29

                  Pourquoi le gouvernement recule en Guadeloupe et en Martinique ?

                  Pour leur faire peur on leur envoie le raid ! Mais j’ai bien l’impression qu’avec les Etats unis et Cuba à coté les frontières sont peu hermétiques en matières d’armement. Le gouvernement a très vite compris ce à quoi il serait confronté !

                  Je le redis, on ne chasse pas les fascismes par le pacifisme ! Si Gandhi n’avait pas été protégé par l’URSS et la Chine, L’Angleterre n’aurait jamais abandonné l’Inde, son joyau !

                  A la force et pour la liberté, on répond par la force ! Il est temps de s’armer, de réapprendre à se battre et d’abattre Macron, Rothschild, JP Morgan, Rockeller et tous leur agents si nécessaire, une bonne fois pour toute !

                  nous sommes suffisamment nombreux pour les éliminer dans tous les pays !

                  Avec les ordinateurs comme mode de scrutin, pas d’illusion, jamais plus il ne sera possible de l’emporter par le vote. Dorénavant, la démocratie et la liberté se gagneront de nouveau dans la rue et par la force et le nombre. Il faudra tourner l’armée de notre coté.

                  FORCE ET HONNEUR


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 12:02

                    @Rinbeau
                    Bonjour et merci pour votre commentaire.
                    Pourquoi le gouvernement recule-t-il aux Antilles ?

                    Sans doute parce que le renseignement territorial a peut-être chuchoté une information qui a retenu l’attention sur place et en haut-lieu : les dangers attachés au risque d’un « grand déchoukaj », comme en Haïti.
                    RB


                  • Rinbeau Rinbeau 26 décembre 2021 12:09

                    @Renaud Bouchard

                    Certes ! Ces gens sont prêts à mourir pour la liberté et ils savent ce que ce mot représente ! Nous, nous avons oublié !
                     smiley


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 12:16

                    @Rinbeau
                    N’ayez crainte.

                    Il n’est pas question de nécessairement mourir pour la liberté.

                    Les événements se chargent de rebattre les cartes et changer les paramètres.

                    Suivez attentivement la crise de l’énergie et les désordres financiers qui montent et vous verrez qui surnagera et résistera intelligemment et courageusement.

                    Egon von Greyerz via GoldSwitzerland.com,

                    Bien à vous,
                    Renaud Bouchard


                  • Rinbeau Rinbeau 26 décembre 2021 12:30

                    @Renaud Bouchard

                    Ho ! les horizons sont beaucoup plus gris qu’ensoleillés, mais les révolutions sont patientes, elles viendront et mettront ce système en ruine !


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 12:40

                    @Rinbeau
                    Ce système est déjà en ruines.
                    S’il fonctionnait harmonieusement, cela se verrait.
                    RB


                  • Captain Marlo Captain Marlo 26 décembre 2021 18:54

                    @Rinbeau
                    mais les révolutions sont patientes, elles viendront et mettront ce système en ruine !

                    Castaner et Macron ont passé 4 commandes d’armes anti manifestants, dont des armes de guerre que vous voyez dans cette vidéo.

                    « Un peuple désarmé sera toujours vaincu. » Bruno Guigue.

                    Mais pourquoi vous fatiguer à faire une révolution et vous faire découper en rondelles ?? Nos z’élites sont fascinées par le modèle chinois, son contrôle social sur les populations ; l’Etat et le Parti qui interviennent partout...

                    Ce n’est plus le capitalisme occidental, c’est le communisme/capitaliste d’Etat.
                    Cela ne vous convient pas ??


                  • sirocco sirocco 26 décembre 2021 13:23

                    @l’auteur

                    « Tous les coups sont permis puisque personne ne réagit. »

                    Plus personne n’ignore que le régime prépare l’internement des non-vaxxinés ! Big Pharma le réclame depuis longtemps, Cashsex va finir par s’exécuter smiley

                    Nostalgiques de la France de 1943, Macrohimmler et Véramengele vont donc rouvrir Struthof, Drancy, Les Milles... Moyennant l’assurance de ne pas être piquousés, les flics et pandores s’apprêtent à procéder aux rafles des résistants. Des humains se proposeront-ils de les cacher ?...

                    En attendant, il convient d’alerter les AVoxiens sur le nombre hallucinant des « contaminés » : plus de 100 000 comptabilisés hier. Les labos, médecins et la plupart des pharmacies sont pourtant fermés le jour de Noël, alors comment ont-ils obtenu ces résultats ?... Ça, mougeons, c’est la magie qui opère au ministère du Véreux, ne cherchez pas à en savoir davantage.

                    Mais gaffe en sortant dans la rue ! Les cadavres vont forcément joncher les trottoirs, ne butez pas dedans !




                    • JulesDu13 27 décembre 2021 16:42

                      @sirocco
                      Les contaminés n’ont jamais pu être réellement comptabilisés faute de tests standards et aléatoires. Aujourd’hui le nombre de positifs ne dépend que du nombre de tests effectués. De plus un positif Delta n’est pas égal à un positif Omicron. Les positifs ne servent plus qu’à faire du chiffre et de la peur. Cela fonctione encore sur les personnes émotionnellement ou intellectuellement fragiles (qui seront en définitive les grandes victimes de la manipulation politique).


                    • Clocel Clocel 26 décembre 2021 14:38

                      Si par hasard des chimpanzés veulent se mettre à jour...

                      C’est par là...

                      Sinon , comme d’hab, TV, urnes et le meilleur des mondes qui va avec...


                      • Captain Marlo Captain Marlo 26 décembre 2021 19:22

                        @Clocel
                        Valérie Bugault cause beaucoup, elle critique beaucoup les institutions françaises et européennes, mais veut-elle sortir de l’Union européenne ?? Ces « pseudos souverainistes » qui passent leur temps à critiquer l’UE, mais qui ne veulent jamais en sortir sont légion, et ils commencent à me fatiguer.

                        Dans ce billet publié sur Agoravox le 19 Août 2021, elle met en cause, à juste titre, la classe politique : "le personnel politique français est intégralement partie prenante des tenanciers des institutions européennes ; ce qu’oublient bien souvent de préciser les partisans du Frexit."

                        Non seulement elle ne cite pas l’UPR et le PRCF qui sont pro Frexit, mais elle nous prend carrément pour des cons !!

                        Si le personnel politique français était pro Frexit, nous serions sortis de l’ UE depuis longtemps, et sans doute nous n’y serions jamais entrés !! 

                        De plus, elle ne dit jamais si elle est, oui ou non pour la triple sortir : UE, euro, Otan. Genre Michel Onfray, des blablas et c’est tout.


                      • Clocel Clocel 27 décembre 2021 09:06

                        @Captain Marlo

                        Ah... Que ne clame-t-elle pas : Votez Asselineau ! smiley


                      • Captain Marlo Captain Marlo 27 décembre 2021 11:30

                        @Clocel
                        Ah... Que ne clame-t-elle pas : Votez Asselineau !

                        Je n’en demande pas tant aux pseudos souverainistes !
                        Je leur demande juste d’être cohérents.

                        Quand on passe sont temps à critiquer l’UE & le manque de démocratie, on dit clairement si on veut y rester ou sortir.

                        Sinon, on prend les gens pour des truffes.


                      • Clocel Clocel 27 décembre 2021 11:38

                        @Captain Marlo

                        Et... Prétendre sortir le pays de l’UE par les urnes, c’est les prendre pour quoi ?


                      • samy Levrai samy Levrai 27 décembre 2021 11:39

                        @Clocel
                        A priori les clowns sont ceux pour une pseudo souveraineté ( c’est caca, non réformable mais je reste ), vache de beaux clowns même !
                        Etant donné qu’il n’y a qu’Asselineau ( et Phillipot ) qui vont jusqu’au bout de leurs analyses politiques , il faut naturellement voter pour eux si on veut rendre la souveraineté au peuple.
                        Les escrocs qui dénoncent mais proposent de rester sont très nombreux, tu as du t’habituer, tu ne t ’en rend même plus compte.


                      • Captain Marlo Captain Marlo 27 décembre 2021 11:56

                        @Clocel
                        . Prétendre sortir le pays de l’UE par les urnes, c’est les prendre pour quoi ?

                        1/ C’est respecter les autres pays européens qui ne nous ont rien fait.

                        2/ C’est respecter le Droit International dont relèvent les Traités européens signés avec les 26 pays européens.

                        3/ Et c’est ce que vient de faire la GB ! L’article 50 a été utilisée par Theresa May pour ouvrir les négociations de sortie.


                      • Clocel Clocel 27 décembre 2021 12:20

                        @samy Levrai

                        Asselineau+Philippot = Combien de divisions ?

                        Les traités, les vrais, on les signe quand les armes sont encore chaudes, sinon le reste ça s’écrit dans des cénacles où les bourreurs d’urnes n’ont pas accès...

                        Mais la branlette reste une forme de sexualité, ça ne produit rien mais ça renvoie les soucis à demain ou on les retrouve, intacts...


                      • Captain Marlo Captain Marlo 28 décembre 2021 10:23

                        @Clocel
                        Asselineau+Philippot = Combien de divisions ?

                        Très cher, nous attendons que vous défendiez le Frexit, non seulement sur Avox, mais aussi dans votre réseau personnel ! Vous avez l’exemple de la GB, que vous faut-il de plus ??


                      • Areole 26 décembre 2021 16:31

                        Voilà qui est dit et bien dit !

                        L’union sacrée est incontournable ! le père Phillipot vous donnera facilement une place en tête de la lutte, même Asselineau, qui joue encore les vierges effarouchée par l’étiquette « extrême droite »,  se ralliera comme l’ont fait les résistants de la dernière heure, à la dernière guerre pour ramasser à quatre pattes les miettes du festin l’halali venue.

                        Cette cause est peut-être perdue d’avance mais la mise en jeu se doit d’être placée enfin sur la table.

                        Il me reste un doute... Mais rêvons que Véran, Castex, Buzin, Macron et Brigitte ne puissent échapper à leur destin.


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 17:38

                          @Areole
                          Bonsoir et merci pour votre commentaire.
                          L’essentiel est de mener le combat.
                          Il n’y a que les batailles ou les guerres qui ne sont pas menées qui sont perdues d’avance.
                          Là, nous avons été délibérément attaqués par des gens qui ont saisi l’aubaine d’une crise sanitaire pour l« amplifier, apeurer les gens et se servir d’eux pour gagner de l’argent et les assujettir à un projet de contrôle politique démentiel.
                          Mais la roue tourne et les paramètres changent en profondeur, très rapidement.
                          Il est même fort possible que la situation échappe à ceux qui croient encore la maîtriser, aidés d’une partie de la population complice/
                          Or celle-ci n’est qu’un allié de circonstance qui saura se retourner contre ses maîtres du moment lorsqu’elle comprendra qu’elle a été dupée par une politique de santé et des »vaccins« qui ne fonctionnent pas..
                          Car il faudra bien s’interroger sur les raisons qui auront conduit des gouvernants de rencontre et de circonstances à retirer du marché des médicaments peu onéreux qui fonctionnent et à interdire de tout exercice professionnel des médecins et chercheurs de grande qualité.
                          Tout cela se paiera par une purge violente et impitoyable car, soyez-en sûr, auteurs, instigateurs, complices et exécutants seront punis.
                          Personnellement, je n’aimerais pas vivre avec l’idée de ne plus pouvoir parcourir 200 m dehors sans garde du corps ou encore qu’il puisse un jour ou l’autre m’arriver une »bricole« , ou que je sois l’objet d’un regrettable accident en traversant la rue en empruntant un passage dit »protégé".
                          Imaginez un grincheux venu se plaindre d’avoir choppé le Covid alors qu’il a déjà été vacciné.
                          C’est que les gens sont parfois rancuniers, hargneux, vindicatifs, exigeants, voyez-vous, surtout lorsqu’ils sont déçus et inquiets, refusant de vivre avec l’idée qu’ils ont peut-être fait l’erreur de leur vie en croyant retrouver leur vie passée alors qu’ils viennent de recevoir un passeport pour une vie future, dans...l’Au-delà.
                          Ballot, non ?

                          Bien à vous,
                          Renaud Bouchard


                        • Captain Marlo Captain Marlo 26 décembre 2021 19:32

                          @Areole
                          même Asselineau, qui joue encore les vierges effarouchée par l’étiquette « extrême droite », se ralliera comme l’ont fait les résistants de la dernière heure, à la dernière guerre pour ramasser à quatre pattes les miettes du festin l’halali venue.

                          Vous roulez pour qui exactement avec vos insinuations merdiques ?
                          Vous avez lu le programme d’Asselineau en 2017 ? C’est un copié /coller du programme du Conseil National de la Résistance, rédigé essentiellement pas les communistes. Sans doute un programme d’Extrême-Droite non ??

                          Vous avez lu le programme d’Asselineau pour 2022 ?
                          Qu’est-ce qui ne vous convient pas ?
                          Qu’est-ce qui est « d’Extrême-droite » dans ce programme ??
                          Merci d’être précis et factuel.


                        • Captain Marlo Captain Marlo 26 décembre 2021 19:35

                          @Renaud Bouchard
                          Car il faudra bien s’interroger sur les raisons qui auront conduit des gouvernants de rencontre et de circonstances à retirer du marché des médicaments peu onéreux qui fonctionnent et à interdire de tout exercice professionnel des médecins et chercheurs de grande qualité.

                          C’est simple, la corruption. Les labos déversent chaque année en France 54 milliards d’euros dans le milieu médical.

                          Mais aussi dans certains Partis politiques.


                        • Areole 26 décembre 2021 21:50

                          @Captain Marlo
                          Du calme, du calme Capitaine !
                          J’vais tenter de vous expliquer mon propos :
                           Quand j’écris qu’Asselineau joue « les vierges effarouchées par l’extrême droite » je fais référence à son passage sur Radio Courtoisie où il répond à demi mots qu’il ne participera pas à l’union sacrée initiée par Florian Philippot car trop extrême (en clair un peu trop nauséabond pour ses délicates narines). Si vous faites partie du fan club d’Asselineau, vous n’avez pas pu manquer cette entretien qui ne date que de deux trois jours),
                           relisez moi bien ; Asselineau est tout sauf d’extrême droite, si vous le voulez, je vous prête mes lunettes ?
                           Je regrette sincèrement qu’Asselineau ne se joigne pas à cette union sacrée, toute les forces seront nécessaires pour lutter dorénavant, même celle de vos petits bras et des miens.
                          Allez ! Camomille pour tout le monde mon capitaine...


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 23:04

                          @Captain Marlo

                          Vous avez raison.

                          C’est simple, la corruption. Les labos déversent chaque année en France 54 milliards d’euros dans le milieu médical.

                          Mais aussi dans certains Partis politiques.

                          Et ce type de comportement ne mérite qu’une chose : une punition exemplaire.

                          RB


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 décembre 2021 23:06

                          @Areole

                          M. Asselineau roule pour lui.
                          Il n’a pas compris l’enjeu.
                          Il est de toute façon hors-jeu.
                          Passons à autre chose.
                          RB


                        • itzi bitsy ㄈϤ尺Цら 26 décembre 2021 23:15

                          @Renaud Bouchard

                          Bonsoir , 

                          la pour cahuzac ou les balkany , c’ est 15 jours ferme au george 5 , avec masseuse et jacuzi compris ... comment ca pourrais les dissuader ...

                          par contre le baffeur de macron , ce fut 1 mois ferme dans la prison de valence parmis les islamiste ...https://cdn-s-www.ledauphine.com/images/C8ECE081-0ECA-48C6-8B1A-B45488E41FF0/NW_raw/title-1516877030.jpg

                          Et ce type de comportement ne mérite qu’une chose : une punition exemplaire.



                        • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 27 décembre 2021 00:08

                          @Renaud Bouchard

                          M. Asselineau roule pour lui.
                          Il n’a pas compris l’enjeu.
                          Il est de toute façon hors-jeu.
                          Passons à autre chose.
                          RB

                          Bonjour Renaud Bouchard

                          Ecarter d’un revers de la main l’un des premiers artisans de la construction patiente de la nécessaire intelligence collective de notre enfermement dans le piège de l’Union Européenne, l’un des plus appliqués, des plus méthodiques, des plus pédagogues, des plus tenaces face aux difficultés, à la censure et aux trahisons (on embarque toujours avec soi dans pareille entreprise des compagnons zélés qui se révèlent ultérieurement n’être que des aventuriers ou des renégats en mission commandée), cela ne paraît tout à fait déraisonnable, irréaliste, fâcheux, décrédibilisant.

                          Si vous écartez FA et l’UPR de l’équation, des solutions à mettre en place, comment pourrez-vous convaincre nos concitoyens que vous voulez vraiment les aider à sortir de la dictature dans laquelle nous sommes enfermés, une dictature dont FA a patiemment étalé au grand jour les modalités de naissance, les modes de fonctionnement, les objectifs profonds, les concepteurs, les soutiens avoués ou déguisés, l’ensemble des dégâts ainsi occasionnés à notre économie, à nos institutions républicaines, à nos libertés individuelles et collectives, à notre cohésion nationale ???

                          FA n’est pas forcément le meilleur candidat pour la présidentielle. Mais qui donc allez-vous convaincre de vous rejoindre une fois que vous aurez écarté FA de l’équation, de la solution, et pour le bonheur de qui ?

                          Pourquoi serait-il davantage pertinent de rouler pour vous que de rouler pour lui ?

                          L’issue du drame national dans lequel nous sommes empêtrés ne se réglera pas sous la conduite d’un sauveteur providentiel, quel qu’il soit.

                          Seul un rassemblement populaire majoritaire, conscient et déterminé, transcendant les clivages politiques dépassés qui ne reflètent plus correctement notre situation ni les défis auxquels nous sommes confrontés, pourra sortir le pays de la dictature de l’UE comme de la dictature sanitaire, et le débarrasser des vampires de l’oligarchie mondialiste qui le déchiquettent en petits morceaux avec la complicité de la clique politicienne en place.


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 décembre 2021 07:51

                          @cettegrenouille-là

                          Bonjour et merci pour votre commentaire que j’ai lu très attentivement.

                          Ne vous méprenez pas sur mon propos.

                          Je connais parfaitement le programme de FA, précis, détaillé, parfaitement réalisable, éprouvé, tout comme d’autres programmes qui, fort heureusement, se rejoignent sur le fond, ce qui est le principal.

                          Les analyses de M. Asselineau sur l’Europe, notamment, sont incontestables.

                          "L’issue du drame national dans lequel nous sommes empêtrés ne se réglera pas sous la conduite d’un sauveteur providentiel, quel qu’il soit,« écrivez-vous.

                          Mais il me semble que la question n’est pas d’être un »sauveteur providentiel", catégorie à laquelle chacun aspire mais dont en réalité personne ne veut, sauf à ce qu’elle finisse par s’imposer d’elle-même, ce qui arrivera si l’on considère l’ampleur du désastre dans lequel patauge le pays.

                          "Seul un rassemblement populaire majoritaire, conscient et déterminé, transcendant les clivages politiques dépassés qui ne reflètent plus correctement notre situation ni les défis auxquels nous sommes confrontés, pourra sortir le pays de la dictature de l’UE comme de la dictature sanitaire, et le débarrasser des vampires de l’oligarchie mondialiste qui le déchiquettent en petits morceaux avec la complicité de la clique politicienne en place.« 

                          Et comment !

                          Vous avez entièrement raison.

                          Je souscris parfaitement à votre analyse.

                          Mais que voit-on actuellement ?

                          MM. Zemmour, Philippot, Asselineau, Dupont-Aignan,(je mets de côté la »rentière du Malheur« , complètement démonétisée) qui présentent tous des qualités réelles, du courage, une intégrité et un engagement indiscutables, mais qui ont le tort et la faiblesse de rouler chacun pour leurs chapelle.

                           »FA n’est pas forcément le meilleur candidat pour la présidentielle. Mais qui donc allez-vous convaincre de vous rejoindre une fois que vous aurez écarté FA de l’équation, de la solution, et pour le bonheur de qui ?

                          " demandez-vous.

                          "Pourquoi serait-il davantage pertinent de rouler pour vous que de rouler pour lui (M. Asselineau, comme pour les autres, ajouterais-je) ? demandez-vous.

                          Je vais vous répondre très franchement : précisément parce que je n’ai pas la même notoriété, même si je pourrais sans difficulté , soyez-en certain, représenter chacun d’entre-eux et m’y substituer en fédérant le seul paramètre qui entre en ligne de compte et qui décidera : leur électorat, cette force immense qui sait parfaitement ce dont elle ne veut plus.

                          Mais voilà : il ne s’agit pas de moi.

                          Car il y a urgence incendie et les alarmes sonnent partout.

                          L’urgence, à mon avis, est d’éviter la dilution.

                          L’urgence est de soutenir et faire triompher le candidat qui est peut-être en passe de gagner contre l’ennemi commun, voire même de le faire gagner et de l’épauler, ou au besoin de le remplacer en cas de « coup dur » ou d’accident - toujours possible car l’adversaire ne lâchera pas le morceau sans qu’on le lui arrache de force-, non pas au pied-levé car chacun est prêt à cette éventualité, mais immédiatement, avec l’ensemble des électorats fédérés dans une véritable Union Sacrée.

                          Je pose la question : chacun des candidats actuels dont nous avons cité les noms serait-il d’accord pour faire cette Union Sacrée et présenter des tickets gagnants ?

                          Si oui, ce serait parfait.

                          Dans le cas contraire il va falloir chercher ailleurs, ce qui est fort possible.

                          Car une chose est certaine ; si par malheur le macronisme devait se survivre dans un clone que l’on voit déjà apparaître, nul doute que la situation qui deviendra explosive obligera alors à repenser fondamentalement l’économie du dispositif politique, car fondamentalement rien ne sera réglé.

                          Je suis pour ma part très attentif et très patient.

                          Cordialement,

                          Renaud Bouchard


                        • samy Levrai samy Levrai 27 décembre 2021 08:05

                          @Renaud Bouchard
                          Mais en fait Zemmour et NDA ne veulent pas sortir de l’UE, de l’euro ni de l’OTAN , pourquoi les mettre avec la résistance ? C’est dans le parti unique euro atlantiste que tout le monde est interchangeable, pas vraiment dans la résistance.


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 décembre 2021 08:19

                          @samy Levrai

                          Mais en fait Zemmour et NDA ne veulent pas sortir de l’UE, de l’euro ni de l’OTAN , pourquoi les mettre avec la résistance ?

                          Première phase : mettre l’ennemi hors jeu. Définitivement et sans espoir de retour, pas même sous forme de clone.

                          Deuxième phase : les sujets de fond : l’UE et l’OTAN.

                          Personnellement, et je l’ai déjà exposé, je considère que ces deux entités sont entièrement à réformer (l’UE) et à dissoudre (l’OTAN).

                          La France doit entièrement repenser l’UE.
                          Quant à l’OTAN, il ne s’agit pas tant de se retirer de son commandement intégré que de la prier de quitter le continent et de s’effacer au profit d’une entité purement européenne sinon française.
                          Nous n’avons strictement aucun intérêt à vocation atlantiste sous bannière anglo-américaine Five Eyes ou AUKUS.

                          Nous devons être nous-mêmes.

                          RB


                        • samy Levrai samy Levrai 27 décembre 2021 10:32

                          @Renaud Bouchard
                          « La France doit entièrement repenser l’UE. »
                          Cela sonne comme du Macron ou du Mélenchon, nous allons imposer ( dans nos rêves ) une autre Europe, française ( tant pis pour les 26 autres pays qui n’en veulent pas ) et en attendant nous continuons à servir la finance internationale avec les libres circulation, cet euro qui nous étouffe et cette OTAN qui soumet notre diplomatie à Washington par l’ article 42 du TUE... comment sortir de l’OTAN sans sortir de l’UE du coup ?
                          Donc tu proposes une France non souveraine toi aussi ? avec des lois qui viennent de l’étranger, une justice qui est étrangère elle aussi ? une monnaie ne representant pas notre économie ? 


                        • samy Levrai samy Levrai 27 décembre 2021 10:35

                          @Renaud Bouchard
                          Les europeistes sont mes adversaires politiques et je ne vais pas faire le semi mondain en mettant dans la résistance des gens qui ne veulent pas rendre le pouvoir au peuple, à la nation, ils restent donc mes adversaires tant qu’ils n’expriment pas de manière explicite leur volonté de sorti de l’UE, de l’euro et de l’OTAN , préalable à la souveraineté de la nation.


                        • Captain Marlo Captain Marlo 27 décembre 2021 11:45

                          @Areole
                          Le leader des Patriotes a « adressé un courrier à Zemmour, Le Pen, Dupont-Aignan, Lassalle, Asselineau et Mélenchon ». Il espère les réunir lors d’une « initiative pour les libertés », le 8 janvier.

                          L’Union sacrée avec Philippot ?? Qu’il s’occupe d’avoir les 500 parrainages !
                          Avec le nombre de candidats à Gauche et la réticence de certains élus à parrainer, ce n’est pas gagné pour Philippot.

                          L’UPR a fait des actions communes :
                          Asselineau a envoyé une lettre commune à Véran avec Dupont Aignan et Philippot au sujet des traitements, en Janvier dernier.

                          L’UPR a appelé et a participé à toutes les manifs contre le passe sanitaire. Résultat des manifs : néant !

                          Le Passe vaccinal divise la classe politique, y compris LREM.
                          L’UPR a choisi de faire pression sur les élus pour qu’ils déposent une motion de censure. Philippot a choisi les manifs. Chacun ses analyses, chacun sa politique, si les manifs avaient donné le moindre résultat, cela se saurait.


                        • Captain Marlo Captain Marlo 27 décembre 2021 11:50

                          @samy Levrai
                          Les europeistes sont mes adversaires politiques

                          Bouchard n’a jamais lu les Traités !

                          Il croit que l’UE est réformable et que les Traités ont été signés avec les Institutions européennes..., un autre Mélenchon !


                        • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 27 décembre 2021 12:09

                          @Renaud Bouchard

                          "L’urgence, à mon avis, est d’éviter la dilution.

                          L’urgence est de soutenir et faire triompher le candidat qui est peut-être en passe de gagner contre l’ennemi commun, voire même de le faire gagner et de l’épauler, ou au besoin de le remplacer en cas de « coup dur » ou d’accident - toujours possible car l’adversaire ne lâchera pas le morceau sans qu’on le lui arrache de force-, non pas au pied-levé car chacun est prêt à cette éventualité, mais immédiatement, avec l’ensemble des électorats fédérés dans une véritable Union Sacrée."

                          Bonjour

                          Merci pour cette réponse pragmatique, rationnelle..

                          Néanmoins, cette approche est susceptible de générer illusions et déceptions car elle laisse dans l’ombre une partie importante et décisive de l’équation :

                          L’élection présidentielle, aussi importante qu’elle soit, quel qu’en soit le résultat, ne sera que l’un des épisodes de l’affrontement en cours, emballé dans un scénario qui n’est pas fait pour éclairer la lanterne des électeurs, ni leur permettre de faire un choix éclairé.

                          Les conditions de déroulement de cette élection que pilote directement l’oligarchie (et non pas la nation) avec le plus grand soin, ne donneront pas davantage à nos concitoyens les moyens de faire un choix éclairé qu’on ne leur permet de le faire sur l’opportunité de se faire injecter, à répétition, des produits expérimentaux bizarres appelés indûment « vaccins » dont les soi-disant vertus sont matraquées quotidiennement à la télé et dans les autres médias par les larbins des labos et du pouvoir, alors que seule l’étendue de leur nocivité a été démontrée aussi bien pratiquement que scientifiquement .

                          La liquidation de nos libertés collectives et individuelles, aussi dommageable qu’elle soit pour chacun d’entre nous, n’est qu’une partie d’une équation beaucoup plus large, beaucoup plus destructrice. Les chantiers à entreprendre pour retrouver notre nation et assurer la survie de notre peuple recouvrent le champ complet de tous les secteurs d’activité, de tous les territoires (urbains et ruraux), de toutes nos institutions, de toute notre organisation dans tous les domaines.

                          Le contrôle des mouvements de capitaux, le contrôle raisonnable des mouvements migratoires, la juste répartition des richesses, l’égalité devant la loi, la lutte pour la paix mondiale, l’organisation de coopérations internationales mutuellement avantageuses et équilibrées, l’organisation de notre défense nationale, le rééquilibrage de notre diplomatie, la préservation, la redéfinition et la réinscription dans notre paysage quotidien de l’esprit, du sens et des réponses pratiques, humaines à apporter aux besoins et aux demandes des usagers de nos services publics, la redéfinition nécessaire du champ de nos services publics, la reprise du contrôle par l’état des secteurs clés de l’économie, la planification dans le temps de tous les chantiers à entreprendre, la mise hors d’état de nuire à notre peuple des vampires et des criminels de l’oligarchie, voilà bien des chantiers urgents dont l’élection présidentielle peut aider à fixer le cap.

                          Mais l’élection elle-même ne suffira pas à libérer le pays, à reprendre les leviers de commande, à mettre rapidement et efficacement en chantier tout ce qui a besoin de l’être.

                          Pour mobiliser et mettre en mouvement, dans la bonne direction, les forces potentielles du grand rassemblement populaire majoritaire qui est nécessaire, pour leur redonner de véritables perspectives et l’espoir qui va avec, il me paraît essentiel, incontournable, de faire l’inventaire précis, minutieux des forces qui s’affrontent , des outils qu’elles utilisent chacune de leur côté, ou pas, et de tout ce qui est en jeu dans cet affrontement.

                          La résistance populaire consciente d’elle-même, déterminée à redresser le cours des choses, ce ne sont pas seulement ceux des électeurs (désormais une minorité de nos concitoyens en capacité de le faire) qui se déplacent le jour du scrutin pour choisir leur bonimenteur préféré dans le panel des illusionnistes autorisés à faire acte de candidature. La résistance populaire, c’est aussi celle des abstentionnistes (les plus nombreux) qui répugnent à se laisser enfumer une fois de plus et à jouer docilement la partition qu’on attend d’eux, à cautionner l’arnaque préparée à leurs dépens, dans une partie dont l’issue a été décidée et organisée avant même l’organisation du scrutin, dans un marché de dupes dont les dés sont pipés.

                          Nous ne savons pas précisément aujourd’hui qui sera effectivement candidat à la présidence de la république au printemps prochain si l’élection a effectivement lieu. Force est de constater que, parmi les candidats putatifs à l’élection présidentielle que vous citez, aucun n’explique précisément à nos concitoyens, la part qui va leur revenir, dans la durée, pour sortir le pays du scénario catastrophe et de la dictature dans lesquels il est enfermé, pour remettre en place un pouvoir politique et des institutions qu’il soit en capacité de contrôler pour mener à bien le processus d’assainissement de redressement économique et social nécessaire.

                          Aucun n’évoque les coopérations, les alliances politiques qu’il envisage.

                          Les choses ne changeront que si le peuple met les pieds dans le plat, que si les bataillons de la classe ouvrière (et pas seulement les prolétaires les plus écrasés, les plus démunis, les plus ignorés, et pas seulement les cadres, les intellos,les politiques, les notables, ), et avec eux toutes les forces vives de la nation, tous les salariés, tous ceux qui vivent honnêtement de leur travail, salariés ou non, tous les producteurs des biens nécessaires à la collectivité, dans tous les secteurs, se mettent en mouvement autour d’un bloc de revendications et d’exigences qui nous permettent de sortir de la dictature et du chaos économique et social qui continue de s’aggraver, de mettre hors d’état de nuire les responsables du désastre actuel.

                          Le rassemblement, la mise en synergie et en mouvement, la coopération, la vigilance de toutes les parties du rassemblement populaire majoritaire qu’il nous faut construire patiemment, voilà ce qui peut nous permettre de reconstruire solidement les piliers de la nation, de retisser la trame de notre vie collective, de nos institutions, de nous réapproprier notre capacité à vivre ensemble, de regarder l’avenir avec confiance, de reprendre en main notre destin.

                          La mise en chantier concrète, effective, patiente, du grand rassemblement populaire majoritaire qui est nécessaire pour nous extraire de la dictature me paraît être la clé principale capable de faire renaître l’espoir, ingrédient indispensable pour mobiliser les troupes au niveau requis, dans tous les secteurs de la société, et pour partir à l’assaut des citadelles à faire tomber.

                          Pour ce qui me concerne, j’essaie d’apporter ma petite contribution aux débats démocratiques nécessaires, en cours, à venir. Je n’ai pas d’autre ambition, n’étant pas en capacité de faire davantage.

                          J’essaie aussi de joindre mes efforts à ceux de nos concitoyens qui s’appliquent à reconstruire un outil qui a été saccagé et détourné de sa mission par ceux qu en ont pris le contrôle, qui s’appliquent désormais, eux aussi, à maintenir notre peuple enfermé dans la dictature de l’UE( =dans le piège tissé par l’oligarchie pour détruire notre nation). C’est au PCF que je fais référence ici.

                          Le PRCF envisage, lui aussi, de présenter un candidat à la prochaine élection présidentielle de 2022. Il s’agit de Fadi Kassem.

                          https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/lalternative-rougetricolore-et-son-porte-parole-fadi-kassem-en-30-communique-de-presse-fk2022/

                          https://www.youtube.com/watch?v=c3hJpN44d-s

                          Cordiales salutations

                          GJ


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 décembre 2021 13:02

                          @cettegrenouille-là

                          Bonjour et merci pour ce texte lumineux.
                          C’est là un vrai programme dans lequel il n’y a rien à retrancher et qui, s’il devait être mis en ouvre, apporterait des changements positifs remarquables.

                          Pour ce qui me concerne, dites-vous, j’essaie d’apporter ma petite contribution aux débats démocratiques nécessaires, en cours, à venir. Je n’ai pas d’autre ambition, n’étant pas en mesure de faire davantage.

                          J’essaie aussi de joindre mes efforts à ceux de nos concitoyens qui s’appliquent à reconstruire un outil qui a été saccagé et détourné de sa mission par ceux qu en ont pris le contrôle, qui s’appliquent désormais, eux aussi, à maintenir notre peuple enfermé dans la dictature de l’UE( =dans le piège tissé par l’oligarchie pour détruire notre nation).

                          Mais oui !

                          Les bonnes idées doivent être partagées.

                          Elles finissent toujours par être connues.

                          Elles plaisent parce qu’elles sont sensées.

                          Qui peut sérieusement contester ce que vous écrivez (je vous cite) ?

                          "L’élection présidentielle, aussi importante qu’elle soit, quel qu’en soit le résultat, ne sera que l’un des épisodes de l’affrontement en cours, emballé dans un scénario qui n’est pas fait pour éclairer la lanterne des électeurs, ni leur permettre de faire un choix éclairé.

                          Les conditions de déroulement de cette élection que pilote directement l’oligarchie (et non pas la nation) avec le plus grand soin, ne donneront pas davantage à nos concitoyens les moyens de faire un choix éclairé qu’on ne leur permet de le faire sur l’opportunité de se faire injecter, à répétition, des produits expérimentaux bizarres appelés indûment « vaccins » dont les soi-disant vertus sont matraquées quotidiennement à la télé et dans les autres médias par les larbins des labos et du pouvoir, alors que seule l’étendue de leur nocivité a été démontrée aussi bien pratiquement que scientifiquement .

                          La liquidation de nos libertés collectives et individuelles, aussi dommageable qu’elle soit pour chacun d’entre nous, n’est qu’une partie d’une équation beaucoup plus large, beaucoup plus destructrice. Les chantiers à entreprendre pour retrouver notre nation et assurer la survie de notre peuple recouvrent le champ complet de tous les secteurs d’activité, de tous les territoires (urbains et ruraux), de toutes nos institutions, de toute notre organisation dans tous les domaines.

                          Le contrôle des mouvements de capitaux, le contrôle raisonnable des mouvements migratoires, la juste répartition des richesses, l’égalité devant la loi, la lutte pour la paix mondiale, l’organisation de coopérations internationales mutuellement avantageuses et équilibrées, l’organisation de notre défense nationale, le rééquilibrage de notre diplomatie, la préservation, la redéfinition et la réinscription dans notre paysage quotidien de l’esprit, du sens et des réponses pratiques, humaines à apporter aux besoins et aux demandes des usagers de nos services publics, la redéfinition nécessaire du champ de nos services publics, la reprise du contrôle par l’état des secteurs clés de l’économie, la planification dans le temps de tous les chantiers à entreprendre, la mise hors d’état de nuire à notre peuple des vampires et des criminels de l’oligarchie, voilà bien des chantiers urgents dont l’élection présidentielle peut aider à fixer le cap.

                          Mais l’élection elle-même ne suffira pas à libérer le pays, à reprendre les leviers de commande, à mettre rapidement et efficacement en chantier tout ce qui a besoin de l’être.

                          Pour mobiliser et mettre en mouvement, dans la bonne direction, les forces potentielles du grand rassemblement populaire majoritaire qui est nécessaire, pour leur redonner de véritables perspectives et l’espoir qui va avec, il me paraît essentiel, incontournable, de faire l’inventaire précis, minutieux des forces qui s’affrontent , des outils qu’elles utilisent chacune de leur côté, ou pas, et de tout ce qui est en jeu dans cet affrontement.

                          La résistance populaire consciente d’elle-même, déterminée à redresser le cours des choses, ce ne sont pas seulement ceux des électeurs (désormais une minorité de nos concitoyens en capacité de le faire) qui se déplacent le jour du scrutin pour choisir leur bonimenteur préféré dans le panel des illusionnistes autorisés à faire acte de candidature. La résistance populaire, c’est aussi celle des abstentionnistes (les plus nombreux) qui répugnent à se laisser enfumer une fois de plus et à jouer docilement la partition qu’on attend d’eux, à cautionner l’arnaque préparée à leurs dépens, dans une partie dont l’issue a été décidée et organisée avant même l’organisation du scrutin, dans un marché de dupes dont les dés sont pipés.

                          Nous ne savons pas précisément aujourd’hui qui sera effectivement candidat à la présidence de la république au printemps prochain si l’élection a effectivement lieu. Force est de constater que, parmi les candidats putatifs à l’élection présidentielle que vous citez, aucun n’explique précisément à nos concitoyens, la part qui va leur revenir, dans la durée, pour sortir le pays du scénario catastrophe et de la dictature dans lesquels il est enfermé, pour remettre en place un pouvoir politique et des institutions qu’il soit en capacité de contrôler pour mener à bien le processus d’assainissement de redressement économique et social nécessaire.

                          Aucun n’évoque les coopérations, les alliances politiques qu’il envisage.

                          Les choses ne changeront que si le peuple met les pieds dans le plat, que si les bataillons de la classe ouvrière (et pas seulement les prolétaires les plus écrasés, les plus démunis, les plus ignorés, et pas seulement les cadres, les intellos,les politiques, les notables, ), et avec eux toutes les forces vives de la nation, tous les salariés, tous ceux qui vivent honnêtement de leur travail, salariés ou non, tous les producteurs des biens nécessaires à la collectivité, dans tous les secteurs, se mettent en mouvement autour d’un bloc de revendications et d’exigences qui nous permettent de sortir de la dictature et du chaos économique et social qui continue de s’aggraver, de mettre hors d’état de nuire les responsables du désastre actuel.

                          Le rassemblement, la mise en synergie et en mouvement, la coopération, la vigilance de toutes les parties du rassemblement populaire majoritaire qu’il nous faut construire patiemment, voilà ce qui peut nous permettre de reconstruire solidement les piliers de la nation, de retisser la trame de notre vie collective, de nos institutions, de nous réapproprier notre capacité à vivre ensemble, de regarder l’avenir avec confiance, de reprendre en main notre destin.

                          La mise en chantier concrète, effective, patiente, du grand rassemblement populaire majoritaire qui est nécessaire pour nous extraire de la dictature me paraît être la clé principale capable de faire renaître l’espoir, ingrédient indispensable pour mobiliser les troupes au niveau requis, dans tous les secteurs de la société, et pour partir à l’assaut des citadelles à faire tomber."

                          RB


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 décembre 2021 13:03

                          @Cette Grenouille-Là

                          Correction. Mis en oeuvre.


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 décembre 2021 13:10

                          @Captain Marlo

                          J’ai une connaissance très précise des Traités que vous évoquez,
                          Je peux même longuement vous expliquer leur genèse comme leurs modalités d’application.

                          Vous devriez me relire attentivement.

                          Pour dire les choses plus simplement, la première décision à prendre est de « débrancher » la prise, de se mettre en congé de tout ce système et d’envoyer des gens pour reprendre les choses en main.

                          Il y a pléthore d’institutions et de fonctionnaires dont on ne pourra littéralement se débarrasser qu’en cessant d’un seul coup toute contribution financière.

                          En clair : on ne paye plus.

                          On ne retient des dispositions que celles qui nous intéressent et servent nos intérêts.

                          Pour continuer sur cette forme impersonnelle : « On fait comme si nous étions chez nous ».

                          La message sera immédiatement compris.

                          Bien à vous,
                          Renaud Bouchard


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 décembre 2021 13:12

                          @Captain Marlo

                          Ne me prêtez pas les idées ou prises de position qui me sont étrangères.
                          Ne m’assimilez surtout pas à M. Melenchon.

                          J’ai une connaissance très précise des Traités que vous évoquez,
                          Je peux même longuement vous expliquer leur genèse comme leurs modalités d’application.

                          Vous devriez me relire attentivement.

                          Pour dire les choses plus simplement, la première décision à prendre est de « débrancher » la prise, de se mettre en congé de tout ce système et d’envoyer des gens pour reprendre les choses en main.

                          Il y a pléthore d’institutions et de fonctionnaires dont on ne pourra littéralement se débarrasser qu’en cessant d’un seul coup toute contribution financière.

                          En clair : on ne paye plus.

                          On ne retient des dispositions que celles qui nous intéressent et servent nos intérêts.

                          Pour continuer sur cette forme impersonnelle : « On fait comme si nous étions chez nous ».

                          La message sera immédiatement compris.

                          Bien à vous,
                          Renaud Bouchard


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 décembre 2021 13:22

                          @samy Levrai

                          J’ai une connaissance très précise des Traités européens.
                          Je peux même longuement expliquer leur genèse comme leurs modalités d’application et les dérapages qu’ils induisent jusqu’à l’échec avéré.

                          Il faut me relire attentivement.

                          Pour dire les choses plus simplement, la première décision à prendre est de « débrancher » la prise, de se mettre en congé de tout ce système et d’envoyer des gens pour reprendre les choses en main.

                          Il y a pléthore d’institutions et de fonctionnaires dont on ne pourra littéralement se débarrasser qu’en cessant d’un seul coup toute contribution financière.

                          En clair : on ne paye plus.

                          On ne retient des dispositions que celles qui nous intéressent et servent nos intérêts.

                          Pour continuer sur cette forme impersonnelle : « On fait comme si nous étions chez nous ».

                          La message sera immédiatement compris.

                          Nous ne resterons pas seuls longtemps.

                          Je le sais, je le vois, je le constate, ne serait-ce qu’au cours de rencontres et de déplacements où j’entends ce que me disent les gens dès que nous abordons ces questions, aussi bien par exemple et récemment comme je l’ai fait avec des Italiens et des Espagnols.

                          Le mot est le même : « Basta ! ».

                          Non me ne frega più un cazzo ! ¡

                          Ya no me importa un carajo !

                          Bien à vous,
                          Renaud Bouchard


                        • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 27 décembre 2021 13:37

                          @cettegrenouille-là

                          Précision (petite correction) :

                          J’ai été obligé d’écourter la fin de mon commentaire qui était un peu trop long, ce qui a affecté la teneur de mon propos en installant une ambiguïté.

                          Je reprécise donc que c’est le PCF qui s’est détourné , semble-t-il, irrémédiablement, du combat de classe et de la lutte pour la défense des intérêts du peuple et de la nation, en s’enfonçant dans les dérives européistes et dans le cautionnement de toutes les saloperies de la dictature de l’UE, tout ça pour préserver ses alliances électorales foireuses et pour d’autres raisons que je ne connais pas.

                          C’est , pour ce que j’en connais, le Pôle de rassemblement Communiste en France (le PRCF) qui développe les efforts les plus méritoires et les plus prometteurs pour reconstruire le parti communiste qui fait aujourd’hui cruellement défaut, pour reconstruire une organisation communiste digne de ce nom et digne des combats difficiles menés par nos aînés.

                          Comme avec d’autres groupes, tout n’y est pas parfait et des désaccords divers existent sur tel ou tel point. Mais l’ampleur du travail réalisé, les outils mis en place, attestent du crédit que l’on est en droit d’apporter à cette organisation.
                          J’ai donc choisi d’apporter une modeste contribution aux formidables efforts qu’ils ont engagés depuis la création du PRCF en 2004.

                          Je m’intéresse également au travail d’autres groupes de militants issus du PCF, au travail militant de l’UPR , aux objectifs déclarés et aux activités d’autres groupes et de personnalités venant d’horizons divers et variès, dès lors qu’ils mettent en avant la nécessité et le projet de sortir la France de la dictature de l’UE, de l’euro , de l’Otan, et (ou) des griffes de l’oligarchie mondialiste, ce qui revient au même.

                          GJ 


                        • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 27 décembre 2021 21:10

                          petite note complémentaire à l’attention des lecteurs qui se sont intéressés aux discussions engagées avec Renaud Bouchard à la suite du dernier article qu’il a publié sur ce site, article dans lequel il évoque les enjeux de la prochaine élection présidentielle, et les perspectives qu’elle est en capacité d’ouvrir :

                          https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/election-2022-bientot-confisquee-238203

                          Le PRCF et la présidentielle de 2022

                          Mise à jour provisoire :
                          https://www.initiative-communiste.fr/articles/culture-debats/presidentielle-2022-accompagnions-le-developpement-des-luttes/?pk_campaign=feed&pk_kwd=presidentielle-2022-accompagnions-le-developpement-des-luttes

                          GJ


                        • Captain Marlo Captain Marlo 28 décembre 2021 10:35

                          @cettegrenouille-là
                          Aucun n’évoque les coopérations, les alliances politiques qu’il envisage.


                          Gros menteur ! L’UPR a proposé au PRCF une alliance en 2012, sur la base « d’un Nouveau CNR 2.0 ». Refus du PRCF et du Pardem.


                        • Captain Marlo Captain Marlo 28 décembre 2021 10:44

                          @Renaud Bouchard
                          J’ai une connaissance très précise des Traités que vous évoquez,

                          Non, vous ne connaissez pas les Traités européens.
                          Vous parlez du Traité de Vienne, alors que la sortie de l’UE, c’est l’article 50 du TFUE, article que vous ne citez jamais.

                          Vous ne connaissez pas non plus l’article 48 qui impose l’unanimité des 27 pour changer une virgule aux Traités. Sinon, vous ne songeriez pas « à Une Autre Europe » ! 

                          Ceux qui proposent une Autre Europe depuis plus de 30 ans, sont des enfumeurs qui veulent juste faire patienter les mécontents.


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 28 décembre 2021 10:54

                          @cettegrenouille-là

                          Bonjour et merci beaucoup pour ce complément d’information.
                          Les efforts d’analyse du PCRF sont remarquables et d’autant plus pertinents qu’ils « collent » à une réalité incontestable. Pour autant je ne puis que regretter cette limitation dans l’action comme le montre l’article qui suit, très solide dans son développement(1) mais dont la conclusion est désolante (2).

                          Faut-il choisir aujourd’hui notre candidat pour les présidentielles de 2 022 ?

                          Par Jean-Pierre Combe

                          (1) Nous avons constaté que nous n’atteignions pas le nombre requis des parrainages pour présenter un candidat aux élections présidentielles. Il ne me semble pas utile de nous éterniser sur la signification politique des règles auxquelles doivent se plier les candidats à ces élections.
                          Nous devons par contre remarquer le développement vigoureux des luttes revendicatives, tant en intensité qu’en qualité, dans toutes les régions de notre pays : elles expriment une conscience de plus en plus haute de la nature capitaliste des obstacles à la vie des travailleuses et des travailleurs ; elles constatent que la survie même des femmes et des hommes est mise en cause par le système capitaliste d’exploitation.
                          Dans ces circonstances, nous devons absolument nous abstenir de toute initiative susceptible d’opposer le moindre frein à la montée de ces luttes : au contraire, il me semble évident que la simple survie des travailleuses et des travailleurs requiert des communistes que nous sommes que nous accompagnions leur développement en mettant en évidence la nature capitaliste et impérialiste des obstacles qui s’opposent à elles : nous devons considérer cette requête comme notre priorité.
                          En effet, nous devons garder conscience de ce que les évènements que causent les luttes revendicatives légitimes sont étroitement liés à l’évolution de la conscience populaire engagée et exprimée dans ces luttes ; c’est vrai en tous temps, et encore bien davantage aujourd’hui : la leçon principale que nous devons retenir de Lénine, c’est l’importance de ne pas nous détacher de cette conscience : nous devons l’éclairer en avançant au même rythme que les travailleuses et les travailleurs, juste un pas en avant de leur position !…
                          C’est assez difficile lorsque comme aujourd’hui, le développement des luttes produit un intense brassage des consciences des travailleuses et des travailleurs !
                          Par conséquent, le problème essentiel qui se pose à nous est de participer aux débats politiques inhérents au mouvement populaire que nous observons, et pas seulement à ces débats, mais au mouvement populaire lui-même : Mao-Tsé-Toung nous conseillait déjà d’évoluer dans toute la complexité de notre peuple travailleur comme un poisson dans l’eau !…
                          Sachons aussi que ce sont les progrès de la conscience populaire qui décideront d’abord du niveau de la violence de la suite de l’événement qui se prépare, puis de son issue.
                          Il ne nous est donc pas possible de deviner, et encore moins de désigner qui dirigera le pays après cet événement : les mouvements véritablement populaires produisent les chefs dont ils ont besoin, et ceux-ci rentrent dans le rang lorsque leur rôle est achevé. Sauf évidemment s’ils ont exploité l’occasion que leur offrait leur notoriété momentanée pour tirer le profit en trahissant la cause populaire, ce qui est arrivé aussi, et que nous ne devons pas permettre.

                          (2) Notre responsabilité est donc engagée de manière extrêmement complexe.
                          Dans cette situation, je pense que la question « qui va diriger le pays après le mouvement populaire qui l’ébranle aujourd’hui » n’est pas une question pertinente.

                          Mais si, précisément ! cette question est plus que pertinente. Elle est cardinale, car savoir « qui va diriger le pays après le mouvement populaire qui l’ébranle aujourd’hui »

                          va décider de la mise en œuvre et de l’accélération d’orientations fondamentales dont on voit bien les premières conséquences et manifestations désastreuses que la population va subir et est déjà en train de subir avec une violence dont nous ne voyons que les premières manifestations.

                          Cette population, c’est nous tous, vous, moi, nos familles, nos parents, nos proches, nos amis, les amis de nos amis, nos voisins, nos collègues de travail, nos commerçants, les artisans, auxquels il convient de rajouter tous ceux qui ne bougent pas, qui « attendent », que cela « ne concerne pas », « qui n’en ont rien à faire », pour rester poli, qui ne comprennent pas ou, pire encore, ne veulent surtout pas comprendre, ne pas être dérangés dans ce qu’ils pensent être leur « zone de confort », tellement fragile, si menacée, qui se croient encore et à tort protégés ou hors d’atteinte des problèmes et sujétions que connaissent leurs concitoyens.

                          Alors oui, j’en appelle à vous tous, chers lecteurs, il importe plus que jamais de savoir non seulement qui va diriger le pays, mais surtout de faire en sorte que nous soyons prêts à suggérer, contrôler, corriger, conseiller cette gouvernance à venir en évitant dès à présent, parlons clairement, la réélection de M. Macron ou sa perpétuation avec le clone Pécresse.

                          Le reste est sans importance.

                          Faisons comme un régiment de fusiliers marins : on commence par déblayer et nettoyer la plage pour y voir plus clair.

                          Bien à vous,

                          Renaud Bouchard


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 28 décembre 2021 11:12

                          @Captain Marlo

                          "Non, vous ne connaissez pas les Traités européens.
                          — Vous parlez du Traité de Vienne, alors que la sortie de l’UE, c’est l’article 50 du TFUE, article que vous ne citez jamais.

                          — Vous ne connaissez pas non plus l’article 48 qui impose l’unanimité des 27 pour changer une virgule aux Traités. Sinon, vous ne songeriez pas « à Une Autre Europe » ! « 

                          Bon. je vais être très clair avec vous.

                          Je pense que vous m’aurez mal lu, ce qui est dommage et qui explique que vous ne me compreniez pas, ou mal.

                          J’ajoute par ailleurs , dussé-je insister, que je connais d’autant mieux ces instruments que je les ai enseignés à des étudiants en sciences politiques, décortiqués, pratiqués, expérimentés in vivo, notamment les »clauses dites passerelles« qui ne sont que de l’enfumage pour surtout ne rien changer.

                          Ce système est délibérément bloqué. Exprès.

                          La conclusion s’impose d’elle-même.

                          On décide de » se mettre en congé« de tous ces »Traités« .

                          l’UE telle que nous la connaissons est arrivée en butée.

                          Elle ne fonctionne pas, sinon très mal et en tout cas au détriment de ses peuples.

                          La conclusion s’impose d’elle-même : on en sort.

                          On impose notre nouvelle manière d’être, de voir et de faire.

                          Nous sommes la France.

                          Et peu importe »l’unanimité".

                          Voilà.

                          Bien à vous,

                          Renaud Bouchard


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 28 décembre 2021 11:16

                          @samy Levrai
                          Je ne suis pas européiste.
                          Cette Europe dans laquelle nous vivons et telle qu’elle est organisée, telle qu’elle fonctionne (très mal), ne me convient pas, tout comme elle ne peut vous/ nous convenir.
                          Le pouvoir européen doit et ne peut qu’appartenir aux peuples et aux nations qui en sont l’essence et le moteur.

                          Bien à vous,
                          Renaud Bouchard


                        • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 28 décembre 2021 14:12

                          @Captain Marlo

                          "@cettegrenouille-là
                          Aucun n’évoque les coopérations, les alliances politiques qu’il envisage.

                          Gros menteur ! L’UPR a proposé au PRCF une alliance en 2012, sur la base « d’un Nouveau CNR 2.0 ». Refus du PRCF et du Pardem."


                          Bonjour Captain Marlo

                          Merci pour votre aimable compliment.

                          Au cas où vous ne vous en seriez pas encore aperçu, nous sommes à présent en l’année 2021, et non pas en l’an 2012.

                          Depuis 2012, l’UPR a beaucoup changé, le PRCF aussi...

                          Je constate qu’il apparaît également nécessaire de vous rappeler les valeurs du présent de l’indicatif !

                          Si nécessaire, je veux bien vous fournir les références de précis grammaticaux qui devraient vous aider à vous faire une opinion sur le bon usage que vous pouvez faire du présent de l’indicatif.

                          GJ


                        • GrandGuignol GrandGuignol 28 décembre 2021 23:22

                          @Renaud Bouchard

                          « M. Asselineau roule pour lui.
                          Il n’a pas compris l’enjeu.
                          Il est de toute façon hors-jeu
                          . »

                          Adhérent de l’UPR depuis des années je constate malheureusement que vous avez raison : Asselineau ne roule que pour lui même.
                          Ne pas rejoindre l« union sacrée » est une faute grave, la situation actuelle exige que toutes les forces disponibles en lutte contre cette plandémie totalitaire doivent impérativement s’unir, quelques soient leurs politiques.
                          l’avenir de notre pays est en jeu et l’avenir de nos enfants doit être défendu au delà des clivages et des égos.

                          j’ai signalé à M.Asselineau que je quitterai l’UPR si il continu de jouer en solo et ne rejoint pas l’« union sacrée ». a croire qu’il est lui aussi une opposition contrôlée( je vous dis la vérité mais je vous pousse dans une impasse)

                          Malgré que j’apprécie ses analyses, que je soutiens son programme, je me tournerai vers ceux qui s’unissent pour le bien de tous.


                        • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 2 janvier 16:27

                          @Renaud Bouchard

                          A propos de la candidature éventuelle de Fadi Kassem

                          Ce qu’en dit Bruno Guigue :

                          https://www.youtube.com/watch?v=YXLKEqADgyg

                          Meilleurs voeux pour cette nouvelle année qui promet d’être compliquée et difficile pour la majorité de nos concitoyens, mais qui verra très certainement les forces de la résistance progresser de façon significative.

                          GJ




                          • Soizic 27 décembre 2021 02:50

                            Pour mettre la pression c’est maintenant qu’il faut agir en SIGNANT LA PETITION CONTRE LE PASSE VACCINAL :

                            dans quelques heures on en sera à 1/2 million de signatures.

                            Signez et partagez comme jamais !

                            https://www.leslignesbougent.org/petitions/non-au-pass-vaccinal-5503/


                            • Lynwec 27 décembre 2021 07:16

                              @Soizic
                              Tout à fait. Même si vous doutez de l’efficacité du procédé, faites connaître son existence car la connaissance est une arme face au mensonge gouvernemental, et il peut être intéressant de faire lire, même aux injectés de votre entourage, les arguments exposés dans la pétition.
                              Cela les amènera éventuellement à revoir leur positionnement sur la question et le nombre de signataires effectif aura d’autant plus d’effet psychologique qu’il sera élevé ( pas de raison que les gouvernants soient les seuls à utiliser l’effet moutonnier...)


                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 décembre 2021 07:59

                              @Soizic
                              Bonjour.
                              Et que deviendra cette pétition ?
                              Classement vertical -poubelle -, une fois que ses destinataires la recevront, s’ils la reçoivent ?

                              La seule pétition qui vaille est celle d’un million de personnes sérieusement remontées prêtes à descendre les Champs-Elysées en même temps que des centaines de milliers d’autres concitoyens dans les 100 plus grandes villes de France, le 34839 communes de la France métropolitaine et les 129 communes des DOM.

                              http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/carte-france-villes.html

                              Bien à vous,
                              Renaud bouchard


                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 décembre 2021 08:09

                              @Lynwec
                              Bonjour.

                              Permettez-moi d’intervenir à la suite de votre réponse à l’intention de Soizic.
                              Vous avez raison de dire que la connaissance est une arme face au mensonge gouvernemental et qu’il peut être intéressant de faire lire à d’autres les arguments exposés dans la pétition.

                              La difficulté me semble double, malgré tout :

                              -Ni le gouvernement ni ceux qui sont persuadés du bien-fondé de leurs croyances et de la sûreté de leur position en ayant décidé pour des raisons qui leur appartiennent de se faire vacciner ne sont accessibles à des arguments qui viennent les déranger ou ont la prétention de remettre en cause leurs choix.

                              -S’ajoute à cela le fait qu’ils sont persuadés que la cause actuelle ou future des désagréments qu’ils subissent ou constatent est imputable à tous ceux qu’ils rangent dans la catégorie fourre-tout des « anti-vaccins », sans même se poser la question des nuances qu’appelle cette position.

                              Prenez le temps de lire le texte remarquable d’intelligence et de pondération qui suit :

                              https://www.pressenza.com/fr/2021/09/systemes-de-croyances-et-recits-de-temps-de-crise-un-dialogue-impossible/

                              Bien à vous,
                              Renaud Bouchard


                            • Lynwec 27 décembre 2021 15:15

                              @Renaud Bouchard
                              En dehors de la difficulté de pouvoir percer le voile hypnotique que subit un certain nombre de Français, voir le compteur suffisamment imposant permettrait à minima de lutter contre la désinformation sur les nombres pratiquée en permanence par les injecteurs. Et une fois encore, utiliser l’effet moutonnier sur des moutons n’est pas inutile.


                            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 27 décembre 2021 07:39

                              « Tous les coups sont permis puisque personne ne réagit. »

                               

                              Non, tous les coups ne sont pas permis et la non révolte ne dit pas que personne ne réagit, bien au contraire, mais les forces en présence sont telles (Exécutif, législatif, juridique, policiers, médicaux, religieux) que la seule solution qui nous reste est d’espérer en la réalisation prochaine des prophéties sur le royaume de France.

                              https://www.agoravox.fr/commentaire6222027

                               

                              Il y a aussi la prière ardente à Dieu en lui présentant les injustices flagrantes que nous subissons :

                              Il reste maintenant cette solution pour faire juger les oppresseurs :

                              « Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ? Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18 :7-8)

                               

                              « Va, mon peuple, entre dans ta chambre, Et ferme la porte derrière toi ; Cache-toi pour quelques instants, Jusqu’à ce que la colère soit passée.

                              Car voici, l’Éternel sort de sa demeure, Pour punir les crimes des habitants de la terre ; Et la terre mettra le sang à nu, Elle ne couvrira plus les meurtres. » (Es 26 :20-21)

                              « En ce jour, l’Éternel frappera de sa dure, grande et forte épée Le léviathan, serpent fuyard, Le léviathan, serpent tortueux ; Et il tuera le monstre qui est dans la mer. » (Es 27 :1)

                              Paris sera des truies dans peu de temps :

                              http://lapieceestjouee.blogspot.com/2017/01/la-destruction-de-paris-dans-les.html

                              Voir Luc 17 :20-30.


                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 décembre 2021 15:26

                                @Daniel PIGNARD

                                Bonjour et merci pour votre commentaire.

                                En attendant la réalisation prochaine des prophéties sur le royaume de France il n’est pas interdit de donner un coup de pouce à l’Histoire de France en faisant déguerpir la camarilla malfaisante qui s’accroche encore au pouvoir.

                                Ensuite, pour ceux qui le voudront, rien n’interdira de chanter cette hymne superbe qu’est le Vexilla Regis : O Crux, Ave Spes unica...
                                https://www.youtube.com/watch?v=flk62otSkNA

                                Bien à vous,
                                Renaud Bouchard


                              • Se cacher

                                Se protéger.

                                Se masquer.

                                Se rendre intouchable derrière l’état d’urgence,,,,,,

                                pour après faire passer des lois , des décrets qui obligent les populations à se faire injecter un produit expérimental qui n’est pas sans aucun risque de décès .

                                Cette pensée, cette stratégie appartient au domaine du complot , de l’élimination volontaire par l’assassinat .

                                Et vous tous êtes trop trouillard, trop veule , trop minable , trop infecte ....pour ne pas appeler un chat= un chat ou un criminel=un criminel .


                                Le minimum qu’il puisse être fait par vous tous sans aucune exception ,,,,

                                METTRE AGV EN ARRÊT de toute publication et commentaire pendant 8 JOURS .

                                En solidarité aux victimes de la vaxxination imposé par le monstre Macron .



                                • zygzornifle zygzornifle 27 décembre 2021 09:58

                                  Elections a huis clos entre les ministres les députés et les sénateurs de toute façon cela rien ne changera pas grand chose .... 


                                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 décembre 2021 12:44

                                    @zygzornifle

                                    Elections a huis clos entre les ministres les députés et les sénateurs de toute façon cela rien ne changera pas grand chose .... 

                                    Effectivement !

                                    Plus d’élections.
                                    Passons au conclave.
                                    Fumées noire ou blanche...

                                    « Praeses habemus ! » (Nous avons un président !)

                                    ... Rome pouvant entendre, on cache les débats ; Le sanhédrin se voile et la loi parle bas. Donc, depuis Gabinus, ce sénat de prière Qui s’assemble au lieu dit le conclavé de Pierre, Ce tribunal qui fait une haie à la loi, Qui seul sait le comment et seul dit le pourquoi, Pour punir le blasphème a commis dix-neuf juges. Hugo, La Fin de Satan,Le Gibet de Jésus-Christ, 1885, p. 862.

                                    RB


                                  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 27 décembre 2021 10:03

                                    Salutations, long propos, que je dois dire j’ai parcouru en lecture rapide, je retiens ce bout de phrase, : «  Tous les coups sont permis puisque personne ne réagit. »


                                    Mais bien sur et c’est logique et prévisible, CE QUI LE FUT, car notre base pour « fonctionner » ensemble est justement de ne pas « fonctionner » ensemble mais les uns contre les autres avec deux mythes , celui de la compétition et celui du meilleur..qui si ils sont vrais donnent à chaque seconde le meilleur possible, il n’y a donc rien à dire , TOUT EST PARFAIT, selon cette croyance absurde, qui en fait cache ceci, JE VEUX TOUS POUR MOI SI JE PEUX, SINON LE PLUS POSSIBLE

                                    Ça ne peut que dégénérer, ce qui est le cas bien sur depuis des millénaires

                                    et avec de tels choix, présentés comme Ataviques car l’oiseau mange le vers de terre..le pire et la démence sont inévitables, sans se remettre soi donc MOA, en question, INTÉGRALEMENT..or de ça, pas question, ça ne veut même rien dire à ce qui nous reste de cerveau encore en marche, en général..

                                    il y aurait le gentil peuple et les méchants au sommet..à 0.1% voir 1% contre 99.99% ..ne faire que regarder les chiffres sans aucun commentaire montre que c’est absurde et faux bien sur..

                                    tous acteurs du drame ??? bien sur, sauf exceptions quasi imperceptibles..chaque « je » ou MOA, pour des raisons liés au programme de la pensée que je vois, va refuser cela, il peut ne pas refuser de regarder.....alors le drame humain millénaire mental d’abord puis physique et une vie de merde sans aucun sens, avec de la souffrance constante et des rivières de sang, doit continuer..

                                    et il va continuer, jusqu’à disparition partielle comme c’est déjà arrivé il y a 12800 ans, ou disparition totale car nous sommes un échec patent et flagrant, notre choix, L’Origine Ultime ou Dieu voyant que pour les humains c’est désormais foutu, nos choix mauvais nous amènent donc là..

                                    jusqu’au dernier moment, quasiment la dernière seconde, il y a possibilité de rédemption..Dieu est patient, Dieu Origine ultime , non né, au delà du temps, créateur etc

                                    Peu de réactions mais c’est logique, car pour réellement réagir ou en fait agir, il faut d’abord comprendre LA racine du mal qui est en chacun..ce qui va remettre chaque « soi » en cause, car chaque moi auto centré est LA cause ultime originelle de ce désastre terrestre qui ne touche QUE LES HUMAINS...la majorité des MOA va refuser cela, intervient alors le bouc émissaire bien sur..

                                    ce monde est y simplement LA SOMME DE CE QUE NOUS SOMMES et voulons, mentalement , et bien sur 99.9999% des humains refusent et vont continuer à refuser de s’intégrer à l’équation de l’origine du drame, ce qui fait que bien sur il va continuer son chemin comme depuis genre + ou 12800 ans ( histoire fausse aussi bien sur) .. puisque on ne touche pas à la cause ultime, qui est MOA donc l’humain et sa psyché qui a dégénéré comme nous le disent Adam et Eve dont la vraie datation du moment où ce fut perçu, nous donnerait le moment du départ de la démence humaine, car nous fumes sur le chemin de la vie, vie que l’on refuse car naître = mourir... ..et de ça, de se remettre en question, quoi MOA ? ça va pas la tète, je suis parfait ?? il n’en est absolument pas question !!

                                    la masse et les truands du sommet issus de la masse sauf peu d’exceptions, sont d’accord sur le même essentiel depuis des millénaires et ce mauvais tournant qui nous est conté hermétiquement par Adam et Eve.

                                    Quel essentiel ? NIQUER LES AUTRES....plus pour moi, compétition pour tout ce qui est éléments de survie donc guerres entre humains , entre tous, car la compétition ça élimine, société verticale où chaque niveau écrase et vole ceux d’en dessous, avec de très bonnes raisons bien sur..avec de plus en plus de parasites incompétents et mauvais comme criminels plus on va vers le haut...etc société verticale de valeur argent donné à des humains par des humains, ça écrase, élimine, détruit, vole , asservis etc

                                    Tout ça habillé d’une pseudo moralité dégoulinante et abjecte, car le voleur refuse de reconnaître qu’il l’est...

                                    Les conséquences de l’événement conté par Adam et Eve est que chaque MOA est devenu uniquement autocentré sur MOA, sa mémoire, ses désirs et peurs, enfin etc..ce qui aboutit a l’existence que tout l’univers , humains inclus, tourne autour de chaque moi, moi...

                                    L’auto élimination a commencé dans nos cerveaux, ce fut un choix délibéré et aveugle...cerveaux où le totalitarisme de la pensée sur nos autres capacités les empêchent de fonctionner, dommage, elles ont le sens de notre existence, la pensée ne l’a pas

                                    En langage d’aujourd’hui, ; nous jouons tous à tout pour ma gueule, chacun sa merde.........ce qui est un effet et pas une cause.

                                    C’est un monopoly géant dont la fin est connue dès le début.., voulu par tous, si si, les exceptions sont ultra rarissimes, monopoly qui est arrivé à sa fin naturelle, et la compétition qui élimine a produit et produit exactement ce qu’elle doit, prévisible dès le début du jeu mais aussi inévitable, logique etc et qui donne ce qu’elle doit comme, violence, guerres, vols, tortures, destructions, etc jusqu’à cette tentative de coup d’état bolchevo mondialiste ( des effets..) en cours, un groupe parasitaire qui gagne simplement parce que EUX COOPÈRENT, et ceci sur un seul essentiel comme dit précédemment et qui est de : niquer les masses ..qui elles refusent de coopérer , de partager avec équité naturellement et choisit le combat entre tous..

                                    en clair on choisit la violence..

                                    ce groupe..qui a gagné veut juste ce qui lui était promis au départ, la possession de tout..personnes incluses..comme au monopoly la banque y est centrale..

                                    Des élections c’est de la merde en barre, c’est juste fait pour continuer à ne rien faire contre MOA, car chaque je continue à vouloir la même chose..tout pour ma gueule sur le dos du collectif..


                                    • zygzornifle zygzornifle 27 décembre 2021 10:08
                                      Un politique élu est comme un bonbon au poivre vous sucez le sucré de son programme et le lendemain de l’élection vous arrivez au poivre de la réalité.
                                      JC.

                                      • Captain Marlo Captain Marlo 27 décembre 2021 12:00

                                        @zygzornifle
                                        Sauf Asselineau qui s’est engagé à mi mandat à faire la moitié de son programme.
                                        Sinon referendum pour demander aux Français s’ils veulent le garder ou le sortir.


                                      • CATAPULTE CATAPULTE 27 décembre 2021 16:23

                                        @Captain Marlo
                                        .
                                        François Mitterand, en son temps, avait fait des promesses plus exorbitantes encore... et les Français de l’époque, eux-aussi, l’avaient cru...
                                        Finalement, y’a rien qui change...


                                      • Captain Marlo Captain Marlo 27 décembre 2021 19:39

                                        @CATAPULTE
                                        François Mitterand, en son temps, avait fait des promesses plus exorbitantes encore... et les Français de l’époque, eux-aussi, l’avaient cru...
                                        Finalement, y’a rien qui change..
                                        .

                                        Mitterrand et sa bande étaient pro européens jusqu’au trognon !

                                        Asselineau a travaillé dans plusieurs Ministères. Il a constaté que les Ministres n’avaient plus la possibilité d’intervenir à cause des Traités européens.

                                        Si Asselineau & Mitterrand, c’était pareil, vous ne seriez pas là, payé uniquement pour tacler l’UPR ! Cf l’UE et sa patrouille de « trolls » pour contrer les euro sceptiques sur les réseaux sociaux.

                                        La censure depuis 15 ans et votre présence prouvent qu’il ne s’agit pas de la même chose. Mais ne changez rien, en bien ou en mal, du moment qu’on parle de l’UPR ! Merci d’être passé !


                                      • Montagnais .. FRIDA Montagnais .. FRIDA 27 décembre 2021 13:59

                                        PD ! — ou PDG .. Général .. Petit Diagnostic :

                                        ..

                                        Ursula Bourla

                                        ..

                                        Macron rap

                                        ..

                                        Castex covid

                                        ..

                                        Veran covid

                                        ..

                                        Gates Schwab

                                        ..

                                        COP26 avions

                                        ..

                                        L’obscénité de l’époque en 2 simples mots clefs dans Google images ..

                                        1000 autres à volonté !

                                        guerre civile  .. voiture luxe  ..  violence urbaine  .. embouteillages Paris

                                        .. pas d’idées hein ! juste montrer .. Bientôt le PASS VAGGINAL


                                        • Montagnais .. FRIDA Montagnais .. FRIDA 27 décembre 2021 14:04

                                          Macron menuet .. ou Macron Toccata ... pas du tout comme Macron Rap dans 

                                          Bigloo Images .. vous vérifierez


                                          • njama njama 27 décembre 2021 15:51

                                            Les précipitations (suspectes) du gouvernement ces derniers jours laissent plutôt l’impression que l’Élysée est en mode panique. Cette accélération est-elle en lien avec les révélations de la journaliste Natacha Rey, 3 ans d’enquête publiées par Faits & Documents (F&D) n° 497 à 501, ? Brigitte Trogneux ép. Macron vs #Jean-Michel Trogneux) ???

                                            https://i0.wp.com/qactus.fr/wp-content/uploads/2021/12/7z0uiAP_ACE.jpg?w=531&ssl=1

                                            ou, comme le suggère Éric Verhaeghe (Le Courrier des Stratèges) qu’il se pourrait qu’il y aurait un % non négligeable de réfractaires à la 3ème dose qui viendraient grossir les rangs des non-vaccinés puisqu’ils perdraient leur pass. Ou les deux, la première hypothèse compromettant fortement une candidature pour un second mandat…

                                            « Pourquoi le passe vaccinal sera le début de la fin pour Macron »
                                            23 décembre 2021
                                            En prenant la décision de lancer le passe vaccinal au beau milieu de la trêve des confiseurs, Emmanuel Macron prend un risque politique majeur, dont nous pensons qu’il pourrait être le dernier avant une élection présidentielle à laquelle il n’est pas assuré de pouvoir participer. D’ailleurs, l’accélération du calendrier annoncée hier témoigne des craintes du gouvernement… C’est le moment de s’engager pour infliger une défaite en rase campagne à un pouvoir de plus en plus ouvertement liberticide. (…)
                                            https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/23/pourquoi-le-passe-vaccinal-sera-le-debut-de-la-fin-pour-macron/



                                            • njama njama 28 décembre 2021 09:23

                                              Natacha Rey va s’exprimer le 3 janvier sur la UneTV


                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 28 décembre 2021 09:43

                                              @njama

                                              Bonjour Njama.
                                              Mais oui, c’est tout à fait cela :

                                              Les réactions du gouvernement ces derniers jours laissent plutôt l’impression que l’Élysée est en mode panique. Cette accélération est-elle en lien avec les révélations de la journaliste Natacha Rey, 3 ans d’enquête publiées par Faits & Documents (F&D) n° 497 à 501, ? Brigitte Trogneux ép. Macron vs #Jean-Michel Trogneux) ???

                                              https://i0.wp.com/qactus.fr/wp-content/uploads/2021/12/7z0uiAP_ACE.jpg?w=531&ssl=1

                                              Il est certain que l’information, confidentielle à ses débuts, circule beaucoup. Qui est Jean-Mi ?

                                              ou, comme le suggère Éric Verhaeghe (Le Courrier des Stratèges) qu’il se pourrait qu’il y aurait un % non négligeable de réfractaires à la 3ème dose qui viendraient grossir les rangs des non-vaccinés puisqu’ils perdraient leur pass. Ou les deux, la première hypothèse compromettant fortement une candidature pour un second mandat…

                                              « Pourquoi le passe vaccinal sera le début de la fin pour Macron »
                                              23 décembre 2021
                                              En prenant la décision de lancer le passe vaccinal au beau milieu de la trêve des confiseurs, Emmanuel Macron prend un risque politique majeur, dont nous pensons qu’il pourrait être le dernier avant une élection présidentielle à laquelle il n’est pas assuré de pouvoir participer. D’ailleurs, l’accélération du calendrier annoncée hier témoigne des craintes du gouvernement… C’est le moment de s’engager pour infliger une défaite en rase campagne à un pouvoir de plus en plus ouvertement liberticide. (…)
                                              https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/23/pourquoi-le-passe-vaccinal-sera-le-debut-de-la-fin-pour-macron/

                                              Bien à vous,
                                              Renaud Bouchard


                                            • njama njama 27 décembre 2021 15:55

                                              Le « quoi qu’il en coûte… », un « pognon de dingue » ! illustration à l’usage des citoyens :

                                              Statistiques des tests de dépistage du Coronavirus COVID-19 France
                                              Suivez le nombre de tests virologiques PCR et antigéniques de dépistage du Coronavirus COVID-19 en France .
                                              Les données des tests de dépistage du Coronavirus COVID-19 représentent la situation au 23 décembre 2021 par Santé publique France.

                                              Source : Santé publique
                                              183 559 579 Tests réalisés
                                              8 749 516 (4.8 %) Tests positifs
                                              174 810 063 (95.2 %) Tests négatifs
                                              https://www.cascoronavirus.fr/test-depistage/france

                                              Sachant qu’approximativement 80 à 90 % des tests positifs sont des faux positifs en plus d’être des « cas asymptomatiques Covid », que reste-t-il de cette pandémie ? une tempête dans un verre d’eau, aggravée par la suppression de plus de 17000 lits d’hôpital depuis 2017.


                                              • Eric F Eric F 27 décembre 2021 18:04

                                                « La France, dont on rappellera qu’elle a inventé la pratique du Coup d’Etat »

                                                Non, ça existait déjà dans l’antiquité ...et probablement même dans les clans de la préhistoire.

                                                Concernant les mesures « sanitaires », la France n’est pas même en pointe, elle suit le mouvement et nos gouvernants s’abritent souvent sur l’exemple de tel ou tel pays (confinement après la Chine et l’Italie, vaccination généralisée suite aux USA, pass suite à... etc.). Très peu de Parlements ou cours constitutionnelles s’y sont opposées (il y a des exemples, mais rares).

                                                Il y a donc une fuite en avant collective des pays occidentaux (et d’autres aussi), menant vers des mesures souvent abusives, inutiles ou nocives.

                                                « Mais les « non-vaccinés » vont mettre la pression sur ce gouvernement et le chasser. »

                                                91% de la population adulte est vaccinée, et un certain nombre de non-vaccinés sont dépolitisés, c’est donc une mobilisation bien plus large qu’il faudrait pour changer les gouvernants.

                                                "une c͇a͇n͇d͇i͇d͇a͇t͇u͇r͇e͇ qui nous sortira sans barguigner, de manière ferme et sans condition, comme je le propose, de la mécanique infernale du pass sanitaire et des discriminations vaccinales r͇e͇m͇p͇o͇r͇t͇e͇r͇a͇ ͇l͇e͇s͇ ͇s͇u͇f͇f͇r͇a͇g͇e͇s͇"

                                                Concrètement, de quel candidat s’agit-il ?


                                                • Iris Iris 27 décembre 2021 18:41

                                                  @Eric F

                                                  Concrètement, de quel candidat s’agit-il ?


                                                  A l’occasion d’un article précédent l’auteur se proposait lui même comme candidat.

                                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 28 décembre 2021 09:38

                                                  @Eric F
                                                  Bonjour et merci pour votre visite comme pour votre commentaire auquel je réponds.

                                                  -A propos de la pratique et de la théorie du coup d’Etat, cette étude intéressante qui évoque plutôt la qualification d’usurpation dans l’Antiquité. Nous parlons ici de changement de pouvoir dans des structures politiques déjà élaborées.

                                                  Hermann Amon , Usurpation et coup d’État dans l’empire romain : nouvelles approches, in Cahiers d’histoire Volume 31, Issue 2, Automne 2012, p. 33–65
                                                  Metamorphosis praxeon : nouvelles approches et thèmes en histoire ancienne

                                                   

                                                  https://www.erudit.org/en/journals/histoire/1900-v1-n1-histoire0886/1019283ar/

                                                   

                                                  Après sa victoire à Actium, Octave devint le seul maître de Rome. Il lui incombait donc de réaliser les réformes nécessaires pour mettre fin au long cycle de guerres civiles qui avaient agité la République. La réorganisation de l’État romain par Octave conduit à la naissance d’une nouvelle structure politique : le Principat. Pendant de nombreuses décennies, le concept d’usurpation fut préféré à celui de coup d’État pour qualifier la contestation de la « légitimité » d’un empereur régnant par un autre prétendant dans cette structure politique. Les historiens de l’Antiquité considéraient le concept de coup d’État trop contemporain et, par conséquent, anachronique. Toutefois, ces dernières années, on assiste à une importante évolution conceptuelle et sémantique sur ce sujet. Les spécialistes s’intéressant à l’histoire politique de l’Empire romain n’hésitant plus à parler de coup d’État pour décrire la réalité historique de la contestation de la légitimité d’un empereur régnant. L’objectif général de cet article est d’expliquer les avantages de cette transition.

                                                  -Fuite en avant collective. Effectivement. Politique de santé publique erratique et brouillonne, à l’image de l’incurie générale.

                                                  -91% de la population adulte est vaccinée, et un certain nombre de non-vaccinés sont dépolitisés, c’est donc une mobilisation bien plus large qu’il faudrait pour changer les gouvernants.

                                                  Sans doute y aura-t-il une réaction qui se manifeste déjà en profondeur. « Quelque chose » est en train de changer, manifestement.

                                                  -"une c͇a͇n͇d͇i͇d͇a͇t͇u͇r͇e͇ qui nous sortira sans barguigner, de manière ferme et sans condition, comme je le propose, de la mécanique infernale du pass sanitaire et des discriminations vaccinales r͇e͇m͇p͇o͇r͇t͇e͇r͇a͇ ͇l͇e͇s͇ ͇s͇u͇f͇f͇r͇a͇g͇e͇s͇"Concrètement, de quel candidat s’agit-il ? demandez-vous.

                                                  Ne cherchez pas. Je parle de moi.

                                                  Cordialement,
                                                  Renaud Bouchard


                                                • Eric F Eric F 28 décembre 2021 11:04

                                                  @Renaud Bouchard
                                                  Bonjour, et merci de votre réponse.
                                                  Il est courageux de votre part d’entreprendre une démarche de reconstruction politique, mais ceci nécessite d’acquérir une notoriété et de disposer de moyens et de relais d’opinion. Compte tenu de la multiplicité des partis et mouvements existants, de toute tendances, nous sommes plutôt dans une situation d’émiettement des propositions d’alternatives, ce qui profite au courant politique « eurolibéral » dominant. Nous constatons que la gauche échoue à trouver une candidature d’union, et que la droite souverainiste est divisée. La droite classique a pour sa part une candidate interchangeable avec l’actuelle majorité. 
                                                  Vu le faible délai d’ici aux présidentielles, on aura le macronisme ou son clone.


                                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 28 décembre 2021 14:42

                                                  @Eric F

                                                  Bonjour et merci pour votre réponse.

                                                  Vu le faible délai d’ici aux présidentielles, on aura le macronisme ou son clone, dites-vous.

                                                  Si tel est le cas, le problème n’en sera qu’accru et le délai pour le résoudre simplement repoussé.

                                                  Une chose est certaine : il va falloir de toute manière extraire la racine du mal, sauf à préférer la septicémie.

                                                  La France regorge d’idées et d’énergie. Il lui manque un peu de courage et de volonté.

                                                  Quand à la notoriété et à la disposition de moyens et de relais d’opinion, ma confiance est en acier trempé.

                                                  Pensez au titre du film de Werner Herzog : Les nains aussi ont commencé petits (Auch Zwerge haben klein angefangen, film allemand sorti en 1970).

                                                  Rien n’est joué.

                                                  Cordialement,
                                                  Renaud Bouchard


                                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 28 décembre 2021 15:06

                                                  Aux Lecteurs

                                                  Très bonne nouvelle.
                                                  A partager et commenter largement


                                                  L’interdiction de « l’obligation vaccinale » a été adoptée par la Cour
                                                  Européenne !


                                                  La Cour européenne a enfin statué sur l’interdiction de l’obligation
                                                  vaccinale. Le lien en français est à la fin avec les articles de loi de
                                                  la Cour européenne.

                                                  Toute obligation de vaccination est désormais illégale par défaut.

                                                  Le Conseil de l’Europe (à ne pas confondre avec l’UE), auquel appartiennent tous les États européens à l’exception du Belarus, du Kosovo et du Vatican (chaud partisan de la vaccination) qui est le parrain de la Cour européenne des droits de l’homme , a décidé le 27.01.2021 -dans sa résolution 2361/2021-, entre autres, que personne ne peut être vacciné contre sa volonté, sous la pression.

                                                  Les 47 États membres sont invités à signaler avant la vaccination que la
                                                  vaccination n’est pas obligatoire et que les personnes non vaccinées ne
                                                  doivent pas subir de discrimination.

                                                  La discrimination est également expressément interdite en cas de risques
                                                  sanitaires existants ou si une personne ne souhaite pas être vaccinée.


                                                  Les fabricants de vaccins sont tenus de publier toutes les informations
                                                  sur la sécurité des vaccins.

                                                  Avec cette résolution, la plus importante organisation de défense des
                                                  droits de l’homme en Europe a désormais établi des normes et des
                                                  obligations, ainsi que créé des lignes directrices en vertu du droit
                                                  international, qui doivent être appliquées par les 47 États membres, y
                                                  compris l’UE en tant qu’organisation.

                                                  Les discriminations, par exemple sur le lieu de travail ou les
                                                  interdictions de voyager pour les personnes non vaccinées, sont donc
                                                  légalement exclues.

                                                  Dans toute procédure judiciaire, contre toute autorité, tout employeur,
                                                  tout fournisseur de voyages, tout responsable.

                                                  En Version française :
                                                  https://pace.coe.int/fr/files/29004/html
                                                  Voir particulièrement les § 7.3 - 7.4 - et le 7.5.2 : "d’utiliser les certificats de vaccination uniquement dans le but désigné de surveiller l’efficacité du vaccin, les
                                                  effets secondaires potentiels et les effets indésirables"

                                                  https://pace.coe.int/fr/files/29004/html?fbclid=IwAR3lDlBsMYH3rWN5seP1h_rlp39uw6M-J4e0xmkF85BmltMo6RofrCnvW_I&__cf_chl_jschl_tk__=YiV1nDYwZvG4XhZSNoUm_NheTVZlWB68KdxGN_ICvGg-1640623134-0-gaNycGzNCJE
                                                  <https://pace.coe.int/fr/files/29004/html?fbclid=IwAR3lDlBsMYH3rWN5seP1h_rlp39uw6M-J4e0xmkF85BmltMo6RofrCnvW_I&__cf_chl_jschl_tk__=YiV1nDYwZvG4XhZSNoUm_NheTVZlWB68KdxGN_ICvGg-1640623134-0-gaNycGzNCJE>

                                                   

                                                   Renaud Bouchard


                                                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 28 décembre 2021 15:14

                                                    Du 27 janvier 2021 au 28 décembre 2021, que s’est-il donc passé depuis que le Conseil de l’Europe a fait connaître sa position ?
                                                    Rien.
                                                    Tout s’est dégradé.

                                                    RB


                                                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 28 décembre 2021 15:24

                                                    Aux Lecteurs

                                                    Un monde de carpettes.

                                                    Pass sanitaire et incitation vaccinale : le Conseil d’Etat se dédit et valide le texte gouvernemental

                                                     28 déc. 2021, 12:34 et 15h22

                                                    Chers Lecteurs,

                                                    L’instance i.e. le Conseil d’Etat -, avait validé le pass sanitaire au motif qu’il n’était pas motivé par un « objectif qui consisterait à inciter [...] à se faire vacciner ».

                                                    Qu’alliez-vous imaginer ?

                                                    Dans son avis validant le projet de pass vaccinal, le Conseil d’Etat admet pourtant que c’est le but de l’exécutif.

                                                    Le Conseil d’Etat a en effet rendu le 26 décembre son avis sur le projet de loi présenté par le gouvernement pour remplacer le pass sanitaire par un pass vaccinal, la plus haute autorité administrative étant revenue sur sa position adoptée en juillet 2021 à l’encontre de l’utilisation du pass sanitaire comme une incitation vaccinale.

                                                    Ce projet de loi qui vise à « renforcer les outils de gestion de la situation sanitaire » compile une série de nouvelles mesures parmi lesquelles la création d’un pass vaccinal obligatoire, censé replacer le pass sanitaire, et un renforcement des sanctions contre les fraudeurs. Il a été validé par la commission permanente du Conseil d’Etat dans sa séance du 26 décembre, avant que le texte soit présenté en conseil des ministres extraordinaire le lendemain.

                                                    L’instance rappelle dans son avis que le pass vaccinal est présenté par le gouvernement comme visant « à inciter les personnes ne s’étant pas encore engagées dans un schéma vaccinal à entamer cette démarche ». Le ministre de la Santé Olivier Véran n’avait d’ailleurs pas fait mystère de la volonté de l’exécutif le 18 décembre : « Le pass vaccinal est une forme déguisée d’obligation vaccinale », avait-il expliqué à Brut.


                                                    Revirement du Conseil d’Etat

                                                    En validant le texte malgré cet aveu du gouvernement, le Conseil d’Etat se dédit par rapport à l’avis qu’il avait rendu sur la mise en place du pass sanitaire le 19 juillet 2021 : il approuvait alors le procédé en avançant que son application à différents lieux et activités (restaurants, cinémas, etc.) devait être « [justifiée] par l’intérêt spécifique de la mesure pour limiter la propagation de l’épidémie [...] et non par un objectif qui consisterait à inciter les personnes concernées à se faire vacciner ».

                                                    Le Conseil d’Etat forcé de revenir sur sa position de juillet dernier (à gauche) et de valider aujourd’hui le fait que le pass vaccinal est aussi - et peut-être surtout - un moyen d’inciter à la vaccination (à droite). pic.twitter.com/OtdD1xpuwu

                                                    — Vincent Glad (@vincentglad) December 28, 2021

                                                    Le Conseil d’Etat justifie désormais la validation du pass vaccinal, qui consiste pourtant ouvertement à inciter les personnes concernées à se faire vacciner, par le fait « qu’au vu de l’évolution de la situation épidémique et de la progression de la couverture vaccinale dans le pays, cet objectif indirect de la mesure [...] s’inscrit dans l’objectif à valeur constitutionnelle de protection de la santé ».

                                                    L’autorité juridique estime ainsi que cette « forme déguisée d’obligation vaccinale » – pour reprendre les termes d’Olivier Véran – tendrait à « limiter plus largement les risques de diffusion du virus [...] et les risques de développement des formes graves de la maladie, contribuant ainsi à réduire la pression exercée sur le système de soins ».

                                                    Forcément, tout va bien se passer, n’est-ce pas ?

                                                    Renaud Bouchard


                                                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 29 décembre 2021 10:39

                                                      Aux Lecteurs

                                                      Aux Lecteurs

                                                      Ceci.

                                                      https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/pourquoi-les-vaccinations-intramusculaires-anti-covid-9-ne-peuvent-quechouer

                                                      Remarquable.

                                                      Dans cet article de début décembre 2021, le Dr Sucharit Bhakdi et ses collègues (dont l’un a préféré rester anonyme) expliquent très pédagogiquement pourquoi les inoculations intramusculaires du gène de la protéine Spike du virus Sars-CoV-2 ne peuvent qu’échouer en tant que « vaccins » et avoir en revanche des effets délétères.

                                                      Ce qui est intéressant dans cet article, c’est qu’il ne repose pas sur des statistiques de « cas » (c’est dire éventuellement de porteurs sains, si le nombre de cycles d’amplification du test PCR n’est pas excessif), d’hospitalisations, de décès (de COVID ou simplement avec COVID), d’effets indésirables (à quelle distance des injections ?). Toutes statistiques dont on sait qu’elles peuvent être biaisées à volonté, par des instructions ou plus subtilement par des incitations financières à la sur-déclaration (« cas ») ou au contraire à la sous-déclaration (pharmacovigilance).

                                                      Il ne repose pas non plus sur des expérimentations (in vitro, chez l’animal ou chez l’humain), réalisées par les laboratoires producteurs ou par des équipes académiques. Études dont on sait qu’elles sont faciles à biaiser voire truquer, avec la complicité active des agences de régulation et des politiciens au pouvoir.

                                                      Cet article repose tout simplement sur des connaissances basiques en immunologie, dispensées dans les cours d’initiation pour étudiants en médecine (le Dr Bhakdi a présidé l’Institut de Microbiologie Médicale et d’Hygiène de l’Université Gutenberg à Maïence, Allemagne).

                                                      Tous les médecins diplômés du monde (notamment hospitalo-universitaires) connaissent donc depuis leurs études ces données établies depuis longtemps, donc les conclusions qu’il faut en tirer dans le cas de l’expérimentation innovante en cours.

                                                      La question de savoir pourquoi, depuis au moins un an, la majorité de ces médecins dit exactement le contraire de ce qu’ils ont appris dans leur jeunesse n’est pas abordée ici. Pour certains, la réponse est peut-être dans les « compléments de revenus » qu’ils perçoivent des laboratoires pharmaceutiques, mais quelle que soit son ampleur, la corruption financière ne fait pas tout.

                                                      Il existe aussi une corruption idéologique ou une illumination religieuse, qui conduit à croire que toute innovation est forcément merveilleuse et surpasse magiquement les lois précédemment établies (dans le monde d’avant 2020, donc forcément ringard...).

                                                      Dans le cas des inoculations intramusculaires du gène de la toxine Spike, la magie se dissipe peu à peu et il commence à transparaître que les vieilles lois de l’immunologie restent valides. Mais ceux qui auront payé les frais de cette expérimentation hasardeuse (pour ne pas dire criminelle, compte-tenu de ce qu’on savait dès sa mise en oeuvre) ne sont pas les mêmes que ceux qui en ont engrangé les bénéfices...

                                                      Les portions de texte [entre crochets] sont des ajouts explicatifs du traducteur.

                                                      Version PDF téléchargeable de l’article

                                                      Renaud Bouchard

                                                      • njama njama 29 décembre 2021 13:29

                                                        Flagrant délit de mensonges dans la Presse ? absence de vérifications ? et incohérences !

                                                        « Un nombre de contaminations inédit a été atteint jeudi 23 décembre 2021, en France, avec 91 608 personnes testées positives en 24 heures. » (Ouest-France)
                                                        « Ce vendredi 24 décembre, 94.124 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés en 24 heures. » (CNews)
                                                        « C’est un seuil symbolique qui vient d’être franchi ce 25 décembre. Santé Publique France fait état en ce jour de Noël de 104 611 contaminations au Covid-19. » (Midi Libre)

                                                        Sachant qu’il n’y a que « en moyenne » 4,8 % de tests (cas) positifs, pour ces 3 journées cela représente un nombre de tests réalisés par jour compris entre 1,9 millions et 2,18 millions de tests réalisés.
                                                        Un « pognon de dingue » bien sûr, mais est-ce seulement possible matériellement d’en effectuer autant / jour ? Or du 23 au 25 décembre, seuls 1 408 487 tests ont été réalisés ! Cherchez l’erreur !

                                                        le 23 décembre
                                                        183 559 579 Tests réalisés
                                                        8 749 516 (4.8 %) Tests positifs
                                                        174 810 063 (95.2 %) Tests négatifs

                                                        le 25 décembre
                                                        184 968 066 Tests réalisés
                                                        8 858 195 (4.8 %) Tests positifs
                                                        176 109 871 (95.2 %) Tests négatifs
                                                        https://www.cascoronavirus.fr/test-depistage/france

                                                        soit suivant cette source Santé Publique France une augmentation du nombre de « cas + » de 108 679 entre ces deux dates quand la Presse nous en indique plus de 200 000 !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité