• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Enseignante « braquée » : … anormal ? « normal » ?

Enseignante « braquée » : … anormal ? « normal » ?

Enseignante « braquée » : … anormal ? « normal » ?

Une enseignante de Créteil est mise en joue par l’un de ses élèves qui exige d’elle qu’elle gomme une absence. L’enseignante ne prévient pas les dirigeants de son établissement.

Ce qui s’est passé n’est pas aussi extraordinaire que cela paraît. Il y a bien longtemps, que dans tel autre lycée, des élèves sanctionnés envoyaient leurs grands frères injurier et menacer le professeur qui avait osé punir. Lequel professeur « encaissait » … dans l’indifférence de ses collègues, lesquels se « tenaient à carreau » pour ne pas subir le même sort. Des bandes attendent des élèves à la sortie de lycées pour faire le coup de poing. Activité devenue banale, dont on ne reparle que lorsque la bagarre fait un mort. Des jeunes sortent des établissements scolaires avec des connaissances plus que lacunaires. Qui savent que, connaissances, diplômes ou pas, c’est une « vie de galère » que la société leur prépare. Compte tenu, entre autres, de l’existence des millions de chômeurs et de leur profil « sociologique ». Des jeunes qui, sur le lieu de divers trafics, attendent les policiers pour les faire décamper. Quand ils ne tirent pas sur ces derniers.

Si ces comportements sont « inconvenants », ils nous paraissent s’inscrire exactement dans la logique de la société (nouvelle) (*) que certains politiques ont choisi d’installer. Et que leurs successeurs (particulièrement les politiques contemporains) non seulement n’ont pas remis en cause, mais encore ont accepté de conforter et de développer. Société nouvelle que les citoyens sont incités à reconduire au moment de chaque élection, après que les spécialistes de la communication et de la manipulation ont donné de leur science.

En effet, avec les prescriptions des traités dits « européens », complétés et renforcés par les règles d’autres traités ( Marrakech, transatlantique et autres) – dont le contenu est inchangeable par les élus quels qu’ils soient –(les traités sont faits pour éviter le changement) la loi du plus fort économique et financier est devenue la loi fondamentale (*). Textes dont il s’agit, qui permettent mécaniquement, et ont permis dans les faits (ainsi que toutes les statistiques le montrent), d’organiser une société ayant comme finalité l’enrichissement … des plus riches (*) . Avec des théories économiques et des argumentaires présentant la chose comme nécessaire (*) . Les politiques ont donc désormais dans leur fiche de poste la suppression des obstacles à la réalisation de cette société . Et celui d’en faire supporter les effets secondaires négatifs par la population, par la voie d’une communication adaptée (**) . Donc, de « détruire » l’Etat comme régulateur, comme protecteur ou comme organisateur de l’intérêt général. Avec les techniques que l’on connaît, et dont observe quotidiennement la mise en œuvre : Suppression du plus grand nombre possible de services publics, privatisations, vente des biens publics, subordination des finances de l’Etat à la politique des banquiers et des marchés financiers, décentralisation, promotion des communautarismes … (surtout qu’à court terme, flatter les communautaristes rapporte des voix)

Cette sorte de loi de la jungle qui sert de constitution non écrite, organise comme il a été dit, la promotion des intérêts de ceux au profit de laquelle les traités ont été rédigés et signés. Mais elle régit nécessairement le comportement des autres couches de la population dès lors que ces dernières sont désormais privées des lois de jadis, qui organisaient un avenir commun. Et qui avaient au moins (un peu) comme objectif le plein emploi, la diffusion de l’enseignement ou de la santé à tous, indépendamment de la fortune, etc… On a donc « en haut » le fort économiquement qui ose (via les politiques acquis) la domination inéquitable sur les tiers. Et, « en bas », on a celui qui ose (le voyou) et celui ou celle qui accepte ou qui est contraint de subir : Comme le professeur qui n’est pas certain de l’attitude de ses collègues ou de la hiérarchie, comme la hiérarchie qui craint les ennuis (comme les collègues) ou qui craint de se faire désavouer. Parce que les uns et les autres ont « intégré » qu’au dessus, on ne pourra ou on ne voudra rien faire. Puisque au sommet, le gouvernement a accepté la mission consistant à mettre en place les mécanismes qui engendrent … cette situation.

Il convient donc probablement de relativiser les cris d’orfraie des politiques quand une enseignante se fait « braquer » , comme d’ailleurs les larmes qu’ils versent sur les personnes qui fréquentent des restaurant du cœur. Et de s’interroger sur le point de savoir quelle est l’effet escompté par eux de leur indignation ou de leur compassion (**).

Marcel-M. MONIN m. de conf. hon. des universités.

 

(*) Tout cela n’est pas nouveau sur le fond. Par exemple, au Moyen Age, diverses théories ont été fabriquées et des règles ont été imposées, pour permettre à une minorité (les aristocrates propriétaires terriens) de prospérer. Et aux autres, de subir le sort qui en résultait mécaniquement.

(**) On se trouve dans une situation en apparence paradoxale : la communication « marche » sous un certain rapport, puisqu’a été élu en 2017 le candidat « fabriqué » (comme cela est admis par beaucoup) par ce que l’on nomme habituellement « l’oligarchie ». Mais d’un autre côté, la cote de popularité très faible de l’actuel président de la République tend à montrer que les mêmes techniques de communication sont inopérantes. La question se pose alors probablement de la mise au point d’une communication et d’une stratégie, sinon communes, du moins parallèles des opposants (minoritaires dans les institutions, mais majoritaires dans le pays). V. sur cette question, notre réflexion sur Agoravox : « les leçons du 16 octobre ».


Moyenne des avis sur cet article :  3.39/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    


  • leypanou 21 octobre 15:57
    Lequel professeur « encaissait » … dans l’indifférence de ses collègues, lesquels se « tenaient à carreau » pour ne pas subir le même sort. : un enseignant qui n’a pas d’autorité ou ne veut pas en avoir sur ses élèves ne devrait pas continuer à enseigner.

    Voilà ce qui arrive quand on tolère le laxisme : ce genre d’individus -celui qui a braqué- n’a pas sa place dans un établissement scolaire, quel qu’il soit.

    • Paul Leleu 22 octobre 00:47

      @leypanou


      vous êtes dans les même état d’esprit mi-ironique mi-résigné de l’auteur... c’est aussi le mien. Tout cela ne vient pas des profs ni même de l’institution scolaire (quel que soit le mal que j’en pense). Cela vient de la société capitaliste dans sa phase libéral-libertaire actuelle. 

      Dans cette phase, il faut des masses de cons décébrérés et fiers de l’être... CQFD... je crois qu’ils y sont arrivés... La France deviendra un pays sous-développé comme les autres, sauf si le peuple se lève dans une révolution communiste, qui enverra au bagne les banquiers et les voyous. 

      ceci-dit, quand je vois le nombre de gens, même sur AVox, défendent le jazz, le rock, le reggae et le rap et toute cette pseudo-culture américaine... Comme disait Eisenhower : « le jazz est le meilleur ambassadeur de l’Amérique »... On voit le résultat. 

    • Garibaldi2 22 octobre 03:51
      @Paul Leleu

      Ben ça alors, v’la t’y pas que l’opinion publique est soulevée d’une vague d’indignation face à ces hordes de délinquants tout juste pubères qui terrorisent nos prof.

      Mais où sont donc passés tout ces gens qui nous expliquaient que les prof sont des feignasses, qui ne bossent que quelques heures par semaine, se gavent de 2 mois de vacances en été, sans compter toutes les autres, gagnent des 100 et des 1000, et touchent une grasse retraite scandaleusement calculée sur leurs 6 derniers mois d’activité ?!!! Une honte mam’ Michu alors qu’avec mon mari on travaillait 15 heures pas jour au magasin !

      Il semble que faire prof ne soit pas un job de tout repos, la meilleure preuve en étant que l’Éducation Nationale peine à recruter.

      Sur la vidéo : ça rigole ferme tout en filmant, un couillon entre dans le champ pour faire quelques singeries, et la prof reste de marbre. Un petit con joue les kékés, qui ’’de mon temps’’ se serait pris une bonne branlée par son père. Mais vous savez bien qu’l faut plutôt discuter pour faire comprendre que ....

      La question se pose de savoir pourquoi des répliques d’armes à feu sont en vente libre, en particulier les armes à billes d’acier, dont un modèle est en vente à 129 € sur internet :


      Bizarre tout le foin qu’on fait sur cette affaire où aucun projectile n’a été tiré, en oubliant celle-ci :


    • zygzornifle zygzornifle 22 octobre 08:32

      @leypanou


       Mais c’est « une chance pour le France » si chère a nos politiques, Macron aurait pu faire une selfie avec ....

    • leypanou 22 octobre 08:43

      @Paul Leleu

      Tout cela ne vient pas des profs ni même de l’institution scolaire (quel que soit le mal que j’en pense). Cela vient de la société capitaliste dans sa phase libéral-libertaire actuelle : vous avez à faire face à une situation, vous ne cherchez pas l’origine tout de suite, mais vous agissez.

      Ce genre de tdc mérite d’être renvoyé tout de suite, en plus de poursuite judiciaire. c’est ce genre de m. qui pourrit la vie des autres : il a dû être habitué à n’agir qu’à sa tête.

    • Sergio Sergio 22 octobre 11:39

      @Paul Leleu


      ..... défendent le jazz, le rock, le reggae et le rap et toute cette pseudo-culture américaine... Comme disait Eisenhower : « le jazz est le meilleur ambassadeur de l’Amérique »... On voit le résultat. ....

      C’est drôle que vous ne citez pas le blues, n’ayez crainte, les noirs esclaves n’ont pas exporté leur misère, on est trop nantis pour ça, quoique que ça peut venir !


    • Paul Leleu 22 octobre 15:53

      @Sergio

      je conçois que la phrase d’Eisenhower vous dérange dans vos certitudes... c’est vrai que c’et troublant... le jazz n’est pas la musique des esclaves dans les champs de coton vers 1850, mais celle des night-club au début du 20ème siècle. Elle n’a donc rien à voir avec les esclaves. 

      Les esclaves dans les champs de coton n’avaient pas le loisir de se payer des pianos et des saxophones pour chanter « yeah yeah baby ! whisky fuck me ! » ... les chants des esclaves a cappella, lentement rythmés et emplis de dignité se rapprochaient beaucoup plus du negro-spiritual, des cantiques protestants et par extension de tous les chants de travail des peuples du monde. 

      Le Blues n’est pas non plus la musique des esclaves, mais celle de certains descendants d’affranchis qui trainaient leur misère... bref, comme les rappeur d’aujourd’hui qui sont des descendants des colonisés... C’est curieux d’apprécier le jazz et le blues et de détester les rappeurs. Pourtant, c’est exactement la même idéologie. L’Amérique se sert de cette idéologie et de ces « musiques » pour soumettre les peuples. 

    • ticotico ticotico 22 octobre 16:18

      @Paul Leleu

      « C’est curieux d’apprécier le jazz et le blues et de détester les rappeurs. Pourtant, c’est exactement la même idéologie. L’Amérique se sert de cette idéologie et de ces « musiques » pour soumettre les peuples. » 

      La soumission par le jazz ???

      Merci, mr Leleu de m’avoir ouvert les yeux... j’ai jeté tous mes CD de Coltrane, effacé mes mp3 de Chucho Valdès et d’Éric Truffaz... je viens de commander le « Best of du big band » de la légion étrangère... je vais être enfin libéré de cette aliénation à vocation totalitaire.


    • Sergio Sergio 22 octobre 16:26

      @Paul Leleu

      Quand vous allez écouter et voir un concert, voyez-vous les sourires des gens, et cela quel que soit la musique et son origine. Oui j’ai du mal vous comprendre aussi, mais vous le dites par votre connaissance de la musique, retirer l’Amérique et on sera mieux, et moi aussi d’ailleurs !

      Cordialement

    • Konyl Konyl 22 octobre 16:57

      @Paul Leleu

      La France se sous-développe à force de niveler par le bas, merci les idées communistes justement, merci les syndicats-sectes, les gauchos bien lotis et profiteur du système. En haut, en bas, les voyous ils sont partout, les pire ce sont ceux qui font semblant d’être du côté des gens et qui le moment venu, ne pensent qu’a leur petite gueule.


    • Venceslas Venceslas 24 octobre 13:06

      @Paul Lele
      Que vient faire le jazz là-dedans ? Et où avez-vous que les pays qui avaient connu une révolution communiste respectait les professeurs ? La Chine de Mao n’en a pas été un bon exemple, ni même la Russie de Staline. 


    • pallas 21 octobre 16:38
      Marcel MONIN
      Bonjour,

      Vous savez la différence entre les pays de l’Est et ceux de l’Ouest (la France) ?.

      Elle est simple, dans les nations de l’Est, ils détectent les enfants intelligents des le plus jeune age, et ils les mettent dans des écoles spécialisés (élitistes), auquel ils et elles seront au service de l’état et deviendront les leaders.

      A l’Ouest, l’enfant intelligent est méprisé, raillé, dans les médias, politiques, absolument partout, en d’autre terme « Etre Intelligent est une Tare ».

      Arrive ce qui devient logique, le chaos et la violence dans l’Ouest et l’ordre et la tactique à l’Est.

      Le degré de survivance d’une civilisation et ethnie ne dépend que de ça.

      A bon entendeur.

       smiley

      Salut

      • Fergus Fergus 21 octobre 18:44

        Bonsoir, pallas

        Commentaire caricatural !

        « l’enfant intelligent est méprisé, raillé, dans les médias, politiques, absolument partout, en d’autre terme « Etre Intelligent est une Tare ». »

        C’est évidemment faux ! Certes, il y a des lieux où lesdits enfants intelligents sont moqués par des « camarades » envieux de leurs facilités, mais cela reste a fort heureusement assez rare.

        Et je parle là du milieu scolaire. Car pour ce qui est des politiques et des journalistes, il faudrait nous citer des cas dans la mesure où c’est plutôt l’inverse qui est habituellement dénoncé !


      • hunter hunter 21 octobre 19:05

        @Fergus


        Pallas a parfaitement raison, et vous le savez, mais comme d’habitude, vous désinformez !

        J’ai récemment vu des fautes grossières de français, sur le carnet de correspondance de la fille d’une copine : j’ai dit à la petite de corriger, réponse je ne peux pas, c’est la prof qui a écrit !

        Bravo, et la gosse est en sixième ! l’enseignement est composé d’une méga bande de branleurs, qui ont eu leur CAPES à l’ancienenté, avec 3/20 en maths, pour un futur prof de maths !

        Ils sont fascinés et paralysés par nos petites racailles, « chances pour la France », et ils victimisent les bons élèves, les laissent se faire traiter de bolosses et autres joyeusetés, parce que dans la France que vous avez construit, on vénère la médiocrité, la bêtise et l’ignorance !

        C’est certain, c’est mieux pour bien dominer les futurs domestiqués ! Vaut mieux qu’ils soient bien cons et apeurés par les envahisseurs, les « pouvoirs » ne s’en porteront que mieux.

        L’important c’est d’aimer les « autres », tous ceux qui sont différents, c’est tout ce qui compte !

        Application absolue du politiquement correct ( dont vous êtes ici le champion absolu..il faut rendre à César...), programmation absolue des esprits, diminution organisée de leurs capacités de réflexion, bref, la voie grande ouverte pour la mise en esclavage pour les banques et les multinationales !

        Dans un premier temps, la discipline sera assurée par les allogènes importés, trop contents d’être payés pour latter du local, jusqu’à ce que la robotique ait progressé, assurant un service encore meilleur et sans faille !

        Ce pays n’est même plus une dystopie ce pays, c’est un véritable enfer, et ce n’est que le début !

        Adishatz

        H/

      • Cadoudal Cadoudal 21 octobre 19:13

        @hunter


        « Application absolue du politiquement correct ( dont vous êtes ici le champion absolu..il faut rendre à César...), »

        Les gosses du révérend, ils sont bien dressés, pas un qui moufte devant l’Imam, fin prêts à accueillir l’Homme Nouveau


      • Fergus Fergus 21 octobre 19:18

        Bonsoir, hunter

        Qu’il y ait de mauvais enseignants, c’est l’évidence, et même à mon époque j’en ai connus ! Qu’il y ait également des enseignants « branleurs », c’est tout aussi évident. Mais dans les deux cas, je doute qu’ils constituent la majorité du genre !

        « dans la France que vous avez construit, on vénère la médiocrité, la bêtise et l’ignorance ! »

        Quand j’étais jeune, je votais communiste, vous savez, ce parti qui a multiplié les bibliothèques et les maisons de la culture dans les communes de banlieue. Sans doute pour éduquer des crétins !

        Et par la suite, je n’ai jamais voté lors d’un 1er tour pour un parti qui a eu accès au pouvoir. En conséquence de quoi, je ne suis pas plus responsable que vous de l’état de l’Education nationale ni des ghettos populaires.

        Ne soyez pas si caricatural et péremptoire !


      • hunter hunter 21 octobre 19:24

        @Cadoudal


        Logique (mais merci du rappel de ces faits), la racaille islamique plaît aux bien-pensants, aux patrons ( ils payent l’imam qui dit à ses ouailles de fermer leur gueule et d’obéir...et ils le font,car ils sont programmés par l’islam à l’obéissance et la soumission), aux bobos qui ont besoin d’un tas de larbins sous-payés pour livrer leurs sushis et leurs commandes amazon, et au politicards, car si le mahométan reçoit instruction de l’imam de voter pour machin, il le fera sans poser de question !

        Le local est trop versatile politiquement, trop gueulard, trop vindicatif, toujours à se plaindre, à revendiquer tel ou tel truc !

        Voilà pourquoi une population de mahométans, sera plus facile à contrôler, se plaindra moins !

        Il suffit qu’elle ait sa mosquée, son imam et son halal, et l’oligarchie pourra continuer à diriger depuis ses ghettos surprotégés (où les seuls « autres », sont les larbins et les livreurs), tout en prêchant haut et fort diversité et métissage, que bien entendu ils n’appliquent pas pour leur propre cas !

        « Faites ce que je dis...... »

        Mais bon, nos bien-pensants locaux ne veulent pas comprendre....c’est plus facile de nous traiter de sous-merdes fascisantes !

        Adishatz

        H/

      • hunter hunter 21 octobre 19:29

        @Fergus


        J’assume d’être caricatural et péremptoire, je préfère ça que d’être mou, louvoyant et bien-pensant !

        que voulez-vous, chacun son style !

        Ménager la chèvre et le chou n’a jamais été mon style.........je déterre le choux s’il m’emmerde, et je flingue la chèvre si elle me fait chier aussi !

        En tout cas je ne boufferai ni l’un ni l’autre, le choux je l’ai en horreur, et pour la chèvre, je laisse ça à certaines cultures que je connais bien pour avoir été élevé en leur seing, et dont je peux ainsi évaluer tout le potentiel de nuisance...mais vous connaissez mes opinions n’est-ce pas ?

        Adishatz

        H/

      • lituanien 21 octobre 19:59

        @pallas Bonjour, effectivement ici en tout cas,les « sur- doués » passent de nombreux examens devant une commission. Ensuite,ils sautent une ou plusieurs classes. Mais il n’existe pas,de classes ou d’écoles spécifiques. Dixit ma compagne,éducatrice spécialisée. Idem du temps de l’occupation,comme ils disent !


      • jalin 21 octobre 20:00

        @hunter

        « Voilà pourquoi une population de mahométans, sera plus facile à contrôler, se plaindra moins ! »

        Ah ouais, et les révolutions en Tunisie, Egypte, Libye et Syrie, c’est du poulet ?

      • lituanien 21 octobre 20:05

        @hunter Bonjour. C’est exactement mon analyse,bravo,bravo.


      • lloreen 21 octobre 20:07

        @hunter

        Il faut toujours être politiquement correct envers les incorrects.
        Il faut rendre à César ce qui appartient à César et à Rothschild ce qui appartient à Rothschild : la dette.

      • hunter hunter 21 octobre 20:17

        @jalin


        Ah oui, les fameuses révolutions facebook ... ?

        vous êtes drôle vous, elles ont abouti à quoi ces révolutions...à rien !

        Ces pays sont toujours aussi arriérés, les femmes y sont toujours moins considérées qu’un chameau, leurs économies ne produisent rien, à part du tourisme bas de gamme pour white trashes", quelques coups de bite tarifés pour les mémères d’ici en mal d’affection, ou de la main d’oeuvre ultra-exploitée dans le textile où les centres d’appel, ils font quoi ... ? ouais bravo quel beau résultat !

        enfin, si vous trouvez ça génial, libre à vous !

        Allez donc y vivre, avec un salaire local hein, pas une rente d’ici, vous allez voir, c’est l’paradis !

        C’est sans doute pour ça que la majorité de leur jeunesse, ne rêve que d’une chose, se barrer ailleurs !

        CQFD !

        Adishatz

        H/

      • hunter hunter 21 octobre 20:21

        @lloreen


        Thks for the link Lloreen !

        Take care

        H/

      • Jelena Jelena 21 octobre 20:56

        @pallas >> dans les nations de l’Est, ils détectent les enfants intelligents des le plus jeune age, et ils les mettent dans des écoles spécialisés (...)
         
        Je ne sais pas si ton dealer est d’origine de l’Est, mais en tout cas c’est de la bonne qu’il te vend. smiley


      • CommunArt CommunArt 21 octobre 21:38

        @Fergus « Assez rare » ?

        Je ne sais pas dans quelle région de ce pays vous vivez Fergus, mais je suis au regret de vous dire que c’est plutôt la règle. Mon fils de 8 ans n’a pas pu s’inscrire aux échecs cette année, le prof n’ayant reçu que deux demandes pour une ville de 45 000 habitants. Moqué dans la cour car plus intéressé par les fossiles, la biologie, l’informatique ou l’astronomie que par le football.

        Seule consolation : comme il code et programme déjà, il créera probablement les robots qui remplaceront dans un futur proche les jobs stupides de ses petits camarades moqueurs.

        Intello est une insulte depuis plus de 25 ans.

        Il serait temps d’aller faire un tour dehors, non ?

        Bien à vous


      • Aristide Aristide 21 octobre 21:45

        @CommunArt


        Moqué dans la cour car plus intéressé par les fossiles, la biologie, l’informatique ou l’astronomie que par le football.

        Mon fils, le petit dernier, il adore le foot et joue en U17, il fait de l’informatique et adore la musique, il joue de la guitare. C’est grave ?

        PS : Il code en quoi ? C’est juste une curiosité.

      • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 21 octobre 22:00

        @hunter

        Visiblement ce jeune n’a pas le profil d’un facho, pas de quoi s’alarmer !!?


      • Oceane 21 octobre 22:16

        @hunter

        Quand on montre la lune...

        Les Traités qui sont au-dessus des lois ? Pas vu dans l’article, mais des « chance pour la France », oui. Car plus facile à accabler.

        https://www.mondialisation.ca/cest-cache-sous-nos-yeux-pourquoi-nous-ne-pouvons-pas-voir-le-systeme-nous-detruire/5628103


      • Oceane 21 octobre 22:30

        @hunter

        MAM proposait son « expertise » à une « révolution Facebook ».


      • Paul Leleu 22 octobre 00:49

        @pallas


        les pays de l’est ont été protégés de la dégénérescence populaire et culturelle par le système communiste... on le voit bien avec le recul du temps... 

      • Garibaldi2 22 octobre 03:56
        @Fergus

        Ca c’est Pallas ! C’est son histoire qu’il vous raconte, il aurait pu devenir un leader d’opinion, un cador qui monopolise les écrans, un brillant physicien qui révolutionne la théorie quantique, mais à cause de mauvais profs il est un traîne-patin comme tout le monde. Le Pôvre !

      • Garibaldi2 22 octobre 04:03
        @hunter

        Si leur jeunesse rêve de se barrer ailleurs, c’est peut-être parce qu’elle n’a pas envie d’être soumise à un islam rigoriste qu’elle rejette. Vous y avez pensé, où bien la bave qui monte de vos lèvres arrive à masquer votre vue ?

      • Ruut Ruut 22 octobre 05:27

        @pallas

        A l’Ouest, l’enfant intelligent est méprisé, raillé, dans les médias, politiques, absolument partout, en d’autre terme « Etre Intelligent est une Tare ».

        -> Comme en Afrique ....

      • nono le simplet nono le simplet 22 octobre 07:39

        @cassini

        les retraités surdoués sont moqués, méprisés, raillés ! 
        y en a même qui sont menacés de prendre des baffes smiley

      • CommunArt CommunArt 22 octobre 07:43

        @Aristide Votre progéniture est parfaite, je vous en félicite. (Vous n’êtes donc pas concernés par le commentaire de Fergus.)

        Il code avec Scratch et commence en Python.


      • nono le simplet nono le simplet 22 octobre 07:47

        @nono le simplet

        faut que j’explique ... au cas où quelqu’un lirait mon commentaire énigmatique smiley

        cassini 16 octobre 09:10

        @nono le simplet

        Vous me faites déféquer avec vos 

        En face à face le même genre d’attitudes corporelles vous vaudrait des baffes si c’était légal.
        En dernière ligne vous passez carrément aux insultes. Vous êtes de ces voyous intellectuels pour qui tout doit plier à leurs a priori, physique comprise, et dans lequel but tout est permis dans l’expression du mépris.

         mon insulte étant d’envisager qu’il était faux cul ...

      • #Shawford42 #Shawford 22 octobre 07:55

        @nono le simplet

        Chalut !!!!!!!

        Allégation rigoureusement exacte de ta part concernant la decorrelation physico-pseudotesque dont a fait preuve cassini/sacristie il fut un temps pas si lointain smiley smiley


      • nono le simplet nono le simplet 22 octobre 08:00

        @#Shawford
        té ... chalut à toi Arnaud ... en pleine forme on dirait ...bé tant mieux smiley


      • #Shawford42 #Shawford 22 octobre 08:10
        @nono le simplet

        yep salut Jeannot !! Et toi tu m’a l’air de maintenir le bon rythme, c’est nickel ! smiley

        Et pour la forme, tu m’étonnes, je viens de terminer les vendanges, et porteur, c’est muscu assurée 7 heures/7 3 semaines d’affilée.
        En plus super bien payé, dans un « petit » château bordelais... où j’ai à peine gagné sur la période... le prix d’une seule et unique bouteille du cru ! smiley smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Marcel MONIN

Marcel MONIN
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès