• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Facebook censure Agamben sur le pass sanitaire : « Monstruosité juridique (...)

Facebook censure Agamben sur le pass sanitaire : « Monstruosité juridique »

JPEG

Le 7 octobre 2021, le philosophe italien Giorgio Agamben s'est exprimé devant la commission des affaires constitutionnelles du Sénat. Facebook a censuré son discours. Le fait, en soi très grave, a été immédiatement signalé par plusieurs utilisateurs de la plateforme. Voici le discours d'Agamben, également présent sur Youtube : 

"Je ne m'attarderai que sur deux points que je voudrais porter à l'attention des parlementaires qui auront à voter sur la conversion du décret en loi. La première est la contradiction évidente, j'insiste sur le mot évidente, du décret en question. Vous savez que le gouvernement avec un décret loi spécial, numéro 44 de 2021, appelé le bouclier pénal maintenant converti en loi, s'est senti libre de toute responsabilité pour les dommages causés par le vaccin. Et la gravité de ces dommages est démontrée par le fait que l'article 3 du décret en question mentionne explicitement les articles 589 et 590 du code pénal, qui font référence à l'homicide involontaire et aux blessures par négligence.

Comme l'ont noté des juristes faisant autorité, cela signifie que l'État ne se sent pas capable d'assumer la responsabilité d'un vaccin qui n'a pas terminé sa phase d'essai et que, dans le même temps, il tente de forcer les citoyens à se faire vacciner par tous les moyens, en les excluant autrement de la vie sociale et maintenant, avec le nouveau décret que vous êtes appelés à voter, en les privant même de la possibilité de travailler. Est-il possible d'imaginer une situation plus anormale sur le plan juridique et moral ? Comment l'État peut-il accuser d'irresponsabilité ceux qui choisissent de ne pas se faire vacciner, alors que c'est ce même État qui, le premier, décline formellement toute responsabilité quant aux éventuelles conséquences graves, rappelez-vous les articles 589 590 décès et blessures du vaccin. Je souhaiterais que les membres du Parlement réfléchissent à cette contradiction, qui constitue à mon sens une véritable monstruosité juridique.

Le deuxième point sur lequel je voudrais attirer votre attention ne concerne pas le problème médical du vaccin mais le problème politique du laissez-passer vert, qu'il ne faut pas confondre avec le premier, nous avons fait tant de vaccins sans que cela nous oblige à montrer un certificat. Des scientifiques et des médecins ont déclaré que le laissez-passer vert n'a aucune signification médicale en soi, mais sert à forcer les gens à se faire vacciner. Je crois cependant que l'on peut et que l'on doit dire le contraire, à savoir que le vaccin est un moyen de forcer les gens à avoir un laissez-passer vert, c'est-à-dire un dispositif qui permet de surveiller et de suivre leurs mouvements, une mesure qui n'a pas de précédent. Les politologues savent depuis longtemps que nos sociétés sont passées du modèle autrefois appelé sociétés de discipline au modèle des sociétés de contrôle, des sociétés fondées sur un contrôle numérique quasi illimité des comportements individuels, qui deviennent ainsi quantifiables dans un algorithme. Nous nous habituons maintenant à ces dispositifs de contrôle, mais je me demande jusqu'où nous sommes prêts à accepter ce contrôle ? Est-il possible que les citoyens d'une société qui se dit démocratique soient dans une situation pire que celle des citoyens de l'Union soviétique sous Staline ?

Vous savez peut-être que les citoyens soviétiques étaient obligés de montrer un laissez-passer vert chaque fois qu'ils voyageaient d'un pays à l'autre, mais nous sommes obligés de montrer un laissez-passer vert chaque fois que nous allons au restaurant, au musée, au cinéma, et maintenant, ce qui est encore plus grave, avec le décret qui est sur le point de devenir une loi, chaque fois que nous allons travailler. En outre, comment peut-on accepter que, pour la première fois dans l'histoire de l'Italie, après les lois fascistes de 1938 sur les non-aryens, on crée des citoyens de seconde zone soumis à des restrictions identiques à celles subies par les non-aryens d'un point de vue strictement juridique (évidemment, les deux phénomènes n'ont rien à voir l'un avec l'autre, et je ne parle que d'analogie juridique). En d'autres termes, tout porte à croire que les décrets-lois doivent être considérés comme faisant partie d'un processus de transformation des institutions et des paradigmes de gouvernement de la société dans laquelle nous nous trouvons. Une transformation d'autant plus insidieuse que, comme dans le cas du fascisme, elle se fait sans qu'il y ait de changement dans le texte de la Constitution, mais se produit subrepticement. Le modèle qui est ainsi érodé et effacé est celui des démocraties parlementaires avec leurs droits, leurs garanties constitutionnelles, et à leur place est remplacé par un paradigme de gouvernement dans lequel, au nom de la biosécurité et du contrôle, les libertés individuelles sont destinées à subir des limitations croissantes. La concentration exclusive de l'attention sur les contagions sanitaires me semble nous empêcher de percevoir la signification de cette grande transformation et de réaliser comment les gouvernements eux-mêmes ne se lassent pas de nous rappeler que la sécurité et les urgences ne sont pas des phénomènes transitoires mais constituent la nouvelle forme de gouvernementalité. Je crois que, dans cette perspective, il est urgent que les parlementaires considèrent très attentivement la transformation politique en cours, et qu'ils ne se concentrent pas uniquement sur la santé. À long terme, cela ne peut que vider le Parlement de ses pouvoirs, le réduisant, comme c'est le cas actuellement, à simplement approuver, au nom de la biosécurité, des décrets émis par des organisations et des individus qui ont très peu à voir avec le Parlement".

Giorgio Agamben


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (73 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • SilentArrow 9 octobre 09:00

    Je viens de mettre 5 étoiles à l’article qui obtient ainsi 3,67/5 pour 3 votes, soit un total de 3,67 x 3 = 11 étoiles. Cela qui signifie qu’un autre intervenant a mis lui aussi 5 étoiles et qu’un blaireau en a mis une.


    • @SilentArrow

      C’est celui qui attribue une étoile systématiquement lorsqu’une publication ou un commentaire survient , si le contenu n’est pas favorable à la politique actuelle .


    • @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

      C’est la démocratie en marche


    • JPCiron JPCiron 9 octobre 13:45

      @SilentArrow

      Mis à part les étoiles qui grimpent en flèche (Dieu Merci !), remarquons que l’Article est peu partagé...
      C’est que les gens approuvent mais sont encore mal à l’aise que l’on sache qu’ils approuvent...

      Pour ma part, j’ai deux commentaires :
      > Le moment est venu de réfléchir au concept de démocratie, et de se comparer aux pays (Chine, Russie,...) que l’on nous décrit dans les médias comme des ennemis ou des dictatures.
      > La seconde réflexion est pour la position des ’élites’ françaises qui ne trouvent plus le courage de dire les choses... qui agissent comme des gens soumis... bien-pensants... 
      .


    • tonimarus45 9 octobre 16:03

      @JPCiron- La democratie !! ; parlons en ; mais aussi en france ???une democratie qui fait qu’un parti deuxieme a la presidentielle( et je suis loin des idees de ce parti) n’a qu’un nombre derisoire de deputes du fait que la democratie est devoyee en ce sens que la vrai proportionnelle n’existe,pas. du fait et c’est un exemple que je connais ,dans mon pâtelin avec 51% des voix un a 20 elus y compris le maire et l’opposition 7 elus, qui fait que depuis presque deux ans un gouvernement gouverne sous l’urgence sanitaire qu’il va demander encore a prolonger jusqu’au printemps veille des elections ,ce que d’aileurs j’avais dit depuis longtemps ce qui permettra a notre caudillo de gouverner par decret par ordonnance ,le 49/3 ne lui suffisant pas alors qu’il a une majorite confortable ; une democratie dont certaines institutions pesant fortement sur les lois et decisions, sont constituees de personnes (devenues parait« il ’sages » du jour au lendemain ?????,) qui ne sont pas elues ????sans parler des membres du senat elus non pas par les electeurs français mais seulement des grands electeurs ???et sans parler des innombrables commissions ou l’on planque les amis de mes amis non elus non plus et que dire des planques des nombreuses au conseils economiques et sociaux ,national et regoniaux


    • malgré tout il se passe quelque chose de menaçant qui politiquement vient de la politique européenne et menace tous les européens .

      lors d’une déclaration d’un élu belge européen , ses propos étaient vraiment haineux ....envers tout état ou peuple qui n’obéirait aux injonctions européennes .

      IL Y A QUELQUE CHOSE DE POURRI AU PARLEMENT EUROPEEN ....



      • McGurk McGurk 9 octobre 09:44

        @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

        Ce que je trouve drôle dans ce coup d’Etat sanitaire, c’est qu’ils ont des couilles monstrueuses pour prendre le contrôle total de la société mais une peur incommensurable des problèmes juridiques que cela peut causer en cas de non consentement de la personne. Un peu comme le lion de Tex Avery qui a peur d’une petite souris.

        Autrement dit, leur nouvel « ordre mondial » est bâti sur du sable et la résistance de la population le seul moyen de revenir à une vie normale qu’on nous a promis sous le filtre du tout sanitaire.

        En fait, votre phrase devrait être « Il y a quelque chose de pourri au ROYAUME européen », le royaume des actionnaires. Parce qu’effectivement ce continent est géré comme une entreprise, pas comme un espace composé de nations qui ont toutes leur mot à dire quel que soit le sujet.


      • zygzornifle zygzornifle 9 octobre 10:12

        Juridique ne veut pas dire honnête juste et équitable, juridique est contrôlé par le gouvernement qui lui donne sa feuille de route .... 


        • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 9 octobre 11:51

          Facebook a censuré son discours. Le fait, en soi très grave

          Il va falloir arrêter de croire que Facebook est un service public. Facebook fait ce qu’il veut chez lui, si vous n’êtes pas content, j’espère que vous ne fréquentez pas ce site de flicage et de manipulation. La bonne réponse au comportement de Facebook, c’est de ne pas utiliser Facebook.


          • pierrot pierrot 9 octobre 12:20

            @Opposition contrôlée
            J’approuve ce propos.
            Fesse de bouc est un réseau anti social aux mains de multimilliardaires américains où chaque individu quasi analphabète s’exprime librement et propage ses mensonges auprès d’individus crédules et sans aucun culture.


          • ETTORE ETTORE 9 octobre 12:46

            @pierrot
            De votre côté, même sans fez-de-bouk, vous y participez allègrement.
            Et on ne sait comment vous éviter, tant vous faites dans l’impromptu du vaudeville civilisationnel.

            Mais soit passons à des choses bien plus sérieuses...
            Fec de Bouc, n’est qu’un pendant Mer2 de ce qui n’est pas torché par les instances privatives.
            Pour ce qui est de l’Europe, pour ceux qui ne comprennent pas encore que ce siège social de « franchisés » est la gamelle sale, ou trempe toutes les faux culs à pognon, merci de prendre connaissance de ceci, paru dans un journal local, qui lui appartient ......à une banque « à qui parler » !
            .....
            La Cour européenne des droits de l’homme ( CEDH) a fermement rejeté, jeudi, les requêtes de 1800 antipass sanitaire, déposés à l’initiative d’un professeur de droit, Guillaume Zambrano, maître de conférence en droit privé à l’université de Montpellier, qui s’était opposé au pass sanitaire, et avait créé un mouvement pour lutter contre son instauration.
            Sur son site internet, il proposait de compléter un formulaire prérempli pour multiplier les saisines de la CEDH.
            Mais, l’institution européenne à jugé ces requêtes « irrecevables ». Les juges européens ont déploré que la démarche de Guillaume Zumbrano, vise
            « à nuire au » fonctionnement « de la cour. Ils ont rappelé les propos de
            l’universitaire, dont l’objectif était de provoquer » l’embouteillage, l’engorgement, l’inondation« de paralyser son fonctionnement » et de « forcer (sa) porte d’entrée » pour « faire dérailler le système »

            Donc, pour faire court ( de justice)... Ces pignoufs, vous accusent de faire LEUR TRAVAIL, qu’ils ne font pas, et de plus, vous accusent de les submerger, les noyer...et de forcer la porte d’entrée......du systeme. OUI, vous avez bien lu,
            LE SYSTEME !
            Editifiant de crétinerie, et de bassesse, dont ils sautent de l’un à l’autre, si allègrement, puisque c’est LE DROIT qu’ils se SONT OCTROYES ,
            Une magouille représentée par une des étoiles jaune, de plus ; sur ce foutu drapeau du couronnement de fin, pour les peuples asservis.

            MER2 !!!!


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 octobre 13:01

            @pierrot
            « s’exprime librement  » ... Vas y Pierrot annonce tes mesures ...Aita en direct du troquet .


          • Occitan Occitan 10 octobre 06:27

            @ETTORE
            Il s’agit de 18.000 requêtes rejetées.


          • ETTORE ETTORE 10 octobre 09:26

            @Occitan

            exact !
            désolé, comment peut on oublier un 0, quand on parle de l’Your Hope ?
            Impardonnable.
            Merci.


          • sylvain sylvain 9 octobre 12:32

            Je commence a trouver exceptionnel que quelqu’un dise des choses évidentes et censées sur un canal offciel. Comment tant de gens ne rendent ils pas comptes de ces évidences ??


            • Ben Schott 9 octobre 13:13

              @sylvain
               
              « Comment tant de gens ne rendent ils pas comptes de ces évidences ? »

              Voir du côté des expériences de Milgram et d’Asch, du syndrome de Stockholm, de la paresse, de la couardise, de la lâcheté, de la bêtise... vraisemblablement un petit peu de tout ça pour le ventre mou des peuples...
               
              Les poubelles de l’Histoire sont pleines, elles puent, mais l’humanité s’en remettra une fois de plus, grâce aux autres comme toujours...
               
              « Je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes. »
               


            • sylvain sylvain 9 octobre 14:44

              @Ben Schott
              ouai. Enfin c’est surprenant d’entendre encore tous les ans les « plus jamais ça » et de voir qu’on peut être en train de remettre en place justement le « ça ». 


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 octobre 13:11

              Merci pour cet article.

               

               Je bute sur cette phrase relevée dans le texte : « le vaccin est un moyen de forcer les gens à avoir un laissez-passer vert, c’est-à-dire un dispositif qui permet de surveiller et de suivre leurs mouvements, une mesure qui n’a pas de précédent.  »

               

              Cela pourrait s’entendre si les vaxxins n’étaient pas aussi ravageurs. Et c’est aussi cette dangerosité maintenant avérée qui constitue le crime.

               

               

               vidéo géantissime, à garder précieusement.
               
              Démonstration par les chiffres officiels que pour sauver une vie des griffes du Covid, il faut vaxxiner tellement de personnes que 9 en mourront. (et c’est un minimum)
               
               
               Un minimum, puisque sans compter que les décès dus au Covid sont surestimés, et que ceux des vaxxins sont sous estimés, et que les vies emportées par le vaxxin sont plus jeunes que celles emportées par le Covid.

               
              Un minimum, puisque sans compter le fait que tout le monde n’aurait pas forcément été contaminé si les choses avaient été faites correctement. Ainsi, c’est des centaines de fois que le vaxxin fera plus de ravage que la maladie n’aurait fait sans cette vaxxination démente.

               

               Pour soutenir ces dires, deux vidéo récentes :

               
               
              Des médecins allemands établissent un lien de causalité élevé entre vaccins anti-covid et décès de patients

               
               
              En faisant produire la protéine Spike par les cellules, vacciner revient à inoculer la maladie

               « Ce qui est frappant actuellement, c’est d’une part, la grande similitude entre les symptômes de la maladie et les effets indésirables des vaccins géniques, et d’autre part, le fait qu’un grand nombre de vaccinés se retrouvent malades du covid-19, parfois sous des formes graves allant jusqu’à la mort. »
               
               
               Le crime est multiple :
               
               — Acte 1 : créer un virus très létal.
               — Acte 2 : le laisser fuiter, se répandre dans des « clusters », ne pas isoler, ne pas soigner les malades.
               — Acte 3 : injecter massivement un produit qui donne les mêmes symptômes que la maladie, interdire les autopsies et prétendre que les malades le sont tous à cause de la contamination. 
               — Acte 4 : re-vaxxiner plus encore au motif que le virus fait des ravages.
               

               Et je ne parle pas des moyens coercitifs et trompeurs employer pour pousser les gens au consentement.


              • véronique 9 octobre 16:24

                @Francis, agnotologue

                Même si ces vaccins provoquent des décès, ce n’est manifestement pas suffisant pour que ça se voit en mortalité générale.
                Il n’y a pas d’hécatombe. De même pour l’épidémie elle-même. 


              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 octobre 18:30

                @véronique
                 
                 ça ne vous choque donc pas que, au prétexte de sauver une vie perdue à cause de la maladie on en sacrifie des dizaines ? sinon des centaines ?


              • véronique 9 octobre 20:16

                @Francis, agnotologue

                Ce qui me choque, c’est qu’on ne puisse avoir aucune information vérifiée. Aucun contrôle parlementaire digne de ce nom. Encore moins judiciaire.
                On ne peut avoir d’à peu près sûr, que les chiffres de l’état civil.
                Donc tout ce que je sais, c’est qu’il n’y a pas eu l’apocalypse annoncée. À partir de là j’attends toujours qu’on apporte les preuves que les mesures gouvernementales ont eu un effet positif supérieur aux effets négatifs. Parce que oui, je suis d’accord que des effets négatifs il y en a eu et il y en a encore. 
                Par ailleurs, il est également choquant de fonder une politique liberticide sur des considérations sanitaires. 


              • Eric F Eric F 10 octobre 10:24

                @véronique
                « Même si ces vaccins provoquent des décès, ce n’est manifestement pas suffisant pour que ça se voit en mortalité générale.
                Il n’y a pas d’hécatombe. De même pour l’épidémie elle-même ». 


                il n’y a pas eu d’hécatombe covid l’an passé, mais en retirant l’effet de pyramide des âges, il y a eu surmortalité d’environ 40 000, avec des pics très visibles sur la mortalité quotidienne toutes causes confondues (certains font les pieds au mur pour occulter ces pics ou les attribuer à de tout autres raisons).

                Si on observe, a contrario, la « 4ème vague » de cet été en parallèle avec la vaccination, on voit qu’avec ces effets cumulés cette période a connu une mortalité quotidienne à peine supérieure aux années précédentes.
                Et la « bosse » sur la courbe de mortalité liée à la « 3ème vague » du printemps dernier était déjà très inférieure à celle de l’année précédente.


              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 10 octobre 13:34

                @Eric F
                 
                 ’’il n’y a pas eu d’hécatombe covid l’an passé, mais en retirant l’effet de pyramide des âges, il y a eu surmortalité d’environ 40 000’’
                 
                C’est une contre vérité.
                 
                Vous devez confondre effet pyramide des âges qui ne se manifeste pas comme ça et effet moisson. Il y a des effets moisson, comme par exemple le fait que deux pics de grippe tombent la même année. Un peu comme certains mois il y a deux pleines lunes.

                 
                Encore un sophisme de votre part ? Ou un effet biais cognitif.


              • Eric F Eric F 10 octobre 17:25

                @Francis, agnotologue
                J’évoque la mortalité supérieure d’une année sur l’autre lié au vieillissement général, estimée en moyenne 5000 à 7000 par an jusque 2050. Mais il s’ajoute effectivement un effet de rattrapage/anticipation. C’est en cumulant ces effets que l’INED a défalqué 13000 décès de la surmortalité nette de 55000 en 2020 vs 2019, d’où les environ 40000 que j’ai mentionnés.
                [l’INED va plus loin -mais je laisse cela de côté- pour justifier le chiffre de 68000 décès covid en 2020].

                Attribuer au seul « effet moisson » cette surmortalité est un subterfuge, certes il s’agit majoritairement de personnes âgées, mais à qui le covid a donné le coup fatal ...tout comme la canicule de 2003 a véritablement conduit à une surmortalité, là aussi chez des personnes vulnérables. Et justement pour cette canicule, des « minimisateurs » avaient évoqué l’effet de moisson (cf l’étude datant de 2004, par les épidémiologistes Alain-Jacques Valleron (Inserm) et Ariane Boumendil (hôpital Saint-Antoine)) extrait "L’existence et la taille de l’effet de moisson fait toujours l’objet de débats extrêmement vifs : la référence à l’effet de moisson est souvent vue comme un moyen de minimiser l’importance du nombre de morts en l’expliquant par une simple anticipation" (écrit à propos de la canicule de 2003)


              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 10 octobre 18:43

                @Eric F
                 
                 continuez sans moi si vous voulez, je ne vous lis plus.
                En matière de mensonges, trop c’est trop, je dois me réserver pour ne pas vomir.


              • Eric F Eric F 10 octobre 19:24

                @Francis, agnotologue
                Vous appelez les faits et arguments « mensonges » quand ça n’entre pas dans votre idéologie, et en faites une allergie émétique.


              • Duke77 Duke77 12 octobre 06:05

                @Eric F
                La surmortalité chez les vieux n’est pas vraiment liée au covid mais au refus de traitement précoce et à l’utilisation du ritrovil en ephad en conséquence de ce refus, pour euthanasier les patients qu’on a déclaré trop vieux pour accéder aux urgences.


              • SO4H2 9 octobre 14:19

                Mais qui donc oblige les gens à aller sur FB ?

                et qui décide que ces gens doivent être pris au sérieux ?


                • alinea alinea 9 octobre 14:54

                  Je ne suis pas sûre qu’il y ait une surveillance des allées et venues des uns et des autres, disons que concrètement je ne vois pas bien comment cela pourrait se faire ni à quoi cela servirait, en revanche mettre un fil à la patte du quidam, c’est l’enchaîner et, justement, enchaîné il a moins besoin de surveillance.

                  Eh bien, les gens ne craignent pas les chaînes, sans doute se sentent-ils trop forts pour qu’on puisse le leur faire, je ne sais pas, on s’interroge hein ?


                  • Samson Samson 9 octobre 16:11

                    @alinea
                    Déjà avant le Covid, tout ordinateur sous système d’exploitation Apple ou Microsoft correspondait quasi officiellement depuis Charlie à un commissariat de police virtuel à domicile. Ajoutons y la surveillance permanente et maintenant la censure exercée sur tout utilisateur des « services » gracieusement offerts par les GAFAM et incluant la géolocalisation, les centres d’intérêts, les opinions, l’état de santé, les relations, ..., et toute donnée pertinente à l’« optimisation » de leurs services et négociables aux entités publicitaires ou étatiques « intéressées ».

                    Pour les téléphones portables, smartphones et autres Iphones, le commissariat est doublé d’une balise GPS de poche : y télécharger un QR-Code sanitaire assure l’identification sans équivoque du possesseur et permet d’en tracer tous les déplacements et communications. Pour ne pas être tracé, il faut l’éteindre, en ôter la puce et la batterie, mais comme les batteries sont maintenant soudées, la boucle est bouclée et pour ne pas être localisé, la seule solution est de le laisser à domicile.

                    D’autre part, les confinements et autres pass sanitaires ont très fortement amplifié le recours aux échanges électroniques, tant pour le travail et le commerce que pour le maintien des relations sociales, les mettant directement sous le contrôle de Big Brother ou de l’Œil Unique, selon vos meilleures préférences littéraires.

                    Selon l’utopie carcérale du Panopticon développé par Jeremy Bentham, et actualisée par Georges Orwell dans son 1984, le principe de la société de surveillance est moins que chaque individu soit tracé en permanence ce qui demande bien trop de moyens que sa connaissance d’être en permanence susceptible d’être tracé. S’il sait cela, il adapte sa conduite pour rester dans les clous et intériorise la norme pour devenir son propre surveillant.

                    A noter que même en utilisant un système d’exploitation correct (Linux, BSD, ...), en protégeant son ordinateur derrière un VPN ou Tor, en chiffrant ses disques durs et ses communications et en utilisant toutes les techniques imaginables (filtrage des cookies et des javascripts, brouillage de l’empreinte numérique du navigateur, blocage du WebRTC, ...) pour anonymiser son surf, les GAFAM et certains acteurs étatiques continuent à vous identifier en toute transparence et sans aucune équivoque, çà leur coûte juste un peu plus cher, mais leur permet dans le même mouvement de mieux cibler les « cachottiers ».
                    Quant à mon smartphone sous Android, je n’ai pas même jugé utile de chercher à le sécuriser, tant c’est vain et illusoire !

                    Portez-vous bien et veillez bien sur vous, en vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


                  • alinea alinea 9 octobre 16:41

                    @Samson
                    Merci... bon ben c’est exactement ce que je dis : la plupart des gens qui utilisent ces joujoux n’ont quand même pas grand chose à cacher, mais surtout ils n’ont aucune conscience de leur vulnérabilité.
                    Un ausweiss, c’est autre chose ! psychologiquement, l’accepter à cause de la peur, la peur derrière, l’ausweiss devant, peur de la transgression ou de l’amende, c’est le top, déjà que tout était bouclé de partout, les écrans, les pubs, les idées reçues... l’enfer quoi.
                    Je n’y suis pas et ce n’est pas par crainte de tout ça que je n’ai pas de mobile, c’est que je ne veux pas être complice des nuisances des ondes, d’un côté, de l’autre c’est tellement ridicule ces gens qui pianote le nez sur leur mini truc ! et puis être à l’endroit où l’on est est la base de ma philosophie de vie !
                    Je vous retourne mes salutations, cordiales elles aussi !


                  • HELIOS HELIOS 9 octobre 23:59

                    @Samson

                    coucou... je reviens... merci Samson pour la demo... je pense quasiment la meme chose !


                  • ETTORE ETTORE 9 octobre 15:50

                    A voir les carences dans tous les domaines....

                    On peut se demander, si ce pipeautage à la con, n’as pas été, un coup de frein volontaire à l’économie, pour avoir, ensuite, des gueules encore plus ouvertes, toutes demandeuses, d’une consommation débridée.

                    Pour exemple.....

                    On entend sur les « chaines » nationales......

                    ( Celles que l’état met, autour du cou, pour ne pas déraper sur ses MR2 qu’il repend)

                    Que des pénuries, et des augmentations, vont débouler sur notre poire, comme un chocolat fondant, qui ruine les gencives ( des sans dents ).

                    Y compris entre autre, sur l’augmentation faramineuse du PQ...

                    ( Imaginez la crise, si il faut attendre les affiches électorales LaREM, pour....Vu ce qu’il nous fait iech.....)

                    Donc, animé d’un besoin, somme toute justifié, je me rend dans le rayon « hygiène »

                    et je constate que des « promotions » sont faites sur des « packs » de 24 rouleaux, les mêmes, que ceux, que la pub étatique, annonçait un manquement imminent !

                    Alors, on se demande, non seulement de qui on se paye la tête ( en la bourrant de conneries sans nom), mais de plus, qui s’intéresse autant à notre postérieur, au point de vouloir en faire, une source à pognon ,

                    ( Je sais, et ça je le sais....Que si cela valait de l’argent, on nous taxerait à la crotte, Et je me demande , même, voyez vous, si nous n’en sommes pas arrivés à cela )


                    • Xenozoid Xenozoid 9 octobre 15:51

                      Je pense qu’aujourd’hui, nous sommes confrontés à un nouveau phénomène qui va au-delà du désenchantement et de la suspicion mutuelle entre les citoyens et le pouvoir, un phénomène qui touche l’ensemble de la planète. Ce qui se passe est une transformation radicale des catégories avec lesquelles nous avons l’habitude pensé à la politique. Le nouvel ordre de la puissance mondiale est basée sur un modèle de gouvernance qui se définit comme démocratique, mais qui n’a rien de commun avec ce que ce terme signifie. Le fait que ce modèle est, du point de vue de la puissance, plus économique et plus efficace, est prouvé par le fait qu’il a été adopté même par les régimes qui étaient jusqu’à tout récemment des dictatures. Il est beaucoup plus facile de manipuler l’opinion des gens par le biais des médias et de la télévision que d’avoir à imposer de façon permanente toutes les décisions au moyen de la violence. Les formes politiques que nous connaissions - l’état-nation, la souveraineté, la participation démocratique, les partis politiques, droit international - sont arrivées à la fin de leur histoire. Ils continuent à faire partie de nos vies comme des formes vides, mais la politique contemporaine prend la forme d’une « économie », c’est à dire un gouvernement de choses et d’hommes. Alors que notre seul recours est de penser d’un seul tenant, sur la base du principe que nous avons précédemment défini par l’expression, qui est d’ailleurs aussi obscure, de la « vie politique ».

                      L’état d’exception dont vous avez lié à la notion de souveraineté semble prendre aujourd’hui le caractère d’une situation normale, mais les citoyens sont toujours perdant face à l’incertitude de leur vie quotidienne : est-il possible d’atténuer ce sentiment ?

                      Nous avons vécu pendant des décennies dans un état d’exception, qui est devenu la règle, comme dans le cas de l’économie, dont la crise est l’état normal. L’état d’exception qui devait être limité dans le temps a pris la place du modèle normal de la gouvernance aujourd’hui et cela est vrai même dans les Etats qui se disent démocratiques. Peu de gens sont conscients du fait que les règlements de sécurité introduites après le 11 Septembre (ils avaient été mis en place en Italie depuis les années de plomb ) sont pires que ceux qui étaient imposés sur les livres sous le fascisme. Et les crimes contre l’humanité commis sous le nazisme ont été rendus possible par le fait que Hitler ayant pris le pouvoir et avait alors proclamé un état d’exception qui n’avait jamais été abrogé. Hitler, cependant, n’a pas eu les mêmes possibilités de contrôle (données biométriques, caméras de surveillance, les téléphones cellulaires, cartes de crédit) qui sont à la disposition de nos Etats contemporains. On pourrait très bien dire aujourd’hui que l’Etat considère chaque citoyen comme étant un terroriste virtuel. Cela peut avoir comme conséquence de diminuer et rendre impossible la participation à la vie politique qui est censée définir la « démocratie ». Une ville dont les places et les rues sont contrôlées par des caméras de surveillance ne peut pas être un lieu public : c’est une prison.

                       l’avenir sera-t-il meilleur que le présent ?

                      L’optimisme et le pessimisme ne sont pas des catégories utiles pour la réflexion. Comme l’écrivait Marx dans une lettre à Ruge : « c’est précisément la situation désespérée qui me remplit d’espoir ".

                      16 août 2012

                      https://www.ragusanews.com/articolo/28021/giorgio-agamben-intervista-a-peppe-sava-amo-scicli-e-guccione


                      • Ben Schott 9 octobre 16:21

                         

                        Ah tiens, sympa... le réel qui pointe le bout de son museau !...

                         

                        Bonne digestion pour les blaireaux covidistes !  smiley

                         


                        • Samson Samson 9 octobre 17:59

                          @Ben Schott
                          « Ah tiens, sympa... le réel qui pointe le bout de son museau !... »

                          Ce qui m’inquiète personnellement, c’est que le réel a beau, malgré les censures, pointer le bout de son museau et même s’il lève chaque semaine quelques nouveaux lièvres il y a déjà bien longtemps qu’il s’y est mis et que çà ne semble en rien perturber les postures médiatiques, « scientifiques » et officielles de la propagande, clairement déterminées à nous l’enfoncer toujours plus profond en nous prêchant leur seul « salut vaccinal ».

                          TINA ! En fait, le processus est très similaire à celui auquel nous a déjà accoutumés toute la Pensée Unique néo-libérale : moins la recette fonctionne, plus on s’acharne en y rajoutant de couches ! L’enjeu relève moins d’une quelconque rationalité qu’on peine à encore discerner ! que de l’exigence d’une foi toujours plus aveugle aux vertus du système qui nous broie ! smiley

                          En vous présentant mes respectueuses salutations ! smiley


                        • HELIOS HELIOS 10 octobre 00:31

                          @Samson

                          Ah,ah... comme d’hab... si ça ne marche pas, c’est parce qu’il n’y a pas assez d’Europe... donc il faut plus d’Europe.... et si çà marche, c’est grace a l’Europe donc il faut plus d’Europe ! Il n’est pas bon le raisonnement ? 


                        • ETTORE ETTORE 9 octobre 16:29

                          Xenozoid

                          D’accord avec le tableau....( pour une fois)

                          Mais pour en faire quoi ? De cette humanité lobotomisée sous surveillance ?

                          Lors des guerres « traditionnelles » s’accaparer un pays, pour ses ressources, pour imposer sa culture, ou par mode invasif, d’un territoire, était l’apanage d’un vas t’en guerre, avec une certaine idée de suprématie du pays « belligérant ».

                          Là que voyons nous ?

                          Un consortium mondialisé, agglutiné autour de certains actifs privés.

                          Une « supranationalité » corrodante, qui n’appartient à aucun pays,(pourtant elle est mondiale) et qui, pour certains se rapproche, d’une certaine religiosité.( si ce n’est, celle de l’argent miraculeux)

                          (Bien que nous assistions à une guerre parallèle, entre domination religieuse et économique, et les deux, ne semblent pas avoir un même but, immédiat et clair. )

                          Une forme de, vers dans le vers, qui semble faire le jeu du pourrissement du pays, pour l’évacuer, et le mettre sur le tas en décomposition, de tous ceux qui y moisissent déjà.

                          Ce n’est pas l’état dans son sens régalien, qui considère chaque individu comme un terroriste ( pour lui, pas pour ses semblables) ce sont les parties, sonnantes et trébuchantes qui se sont accaparés l’universalité humaine...

                          A des fins, dont j’ai du mal à comprendre l’aboutissement, par le fait de milliards d’individus, rendus au statut d’esclaves, pour un si petit nombre de jouisseurs.

                          Et une masse, surveillée ou pas, est toujours un danger.....Par son simple....Volume en disproportion..


                          • Xenozoid Xenozoid 9 octobre 16:35

                            @ETTORE

                            Ce n’est pas l’état dans son sens régalien, qui considère chaque individu comme un terroriste ( pour lui, pas pour ses semblables) ce sont les parties, sonnantes et trébuchantes qui se sont accaparés l’universalité humaine...


                            l’espoir de marx est surement relayé avec le désespoir, mais comme disait moi

                            l’homme ne change pas, c’est son passé qui change


                          • véronique 9 octobre 16:46

                            Très bon article et je suis complètement d’accord avec le fait que le pass n’est pas là pour inciter à la vaccination, mais que c’est la vaccination qui incite à adhérer au pass. C’est une autre manière de dire que l’objectif premier est le pass, qui n’est pas une mesure sanitaire mais un instrument de contrôle et d’autorisation a priori.


                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 octobre 18:41

                              @véronique
                               
                               ’’ ... je suis complètement d’accord avec le fait que le pass n’est pas là pour inciter à la vaccination, mais que c’est la vaccination qui incite à adhérer au pass.’’
                               
                              C’est absurde, le but est clairement de pousser tout le monde à consentir au vaxxin.
                               
                              À quoi servira le pass quand tout le monde le possédera ? En revanche, on voit très bien où ils veulent en venir en vaxxinant toute le monde sauf les bandits et leurs hommes de paille qui auront des placebos
                               


                            • véronique 9 octobre 20:32

                              @Francis, agnotologue

                              Non ce n’est pas absurde si l’objectif numéro un est de mettre en place un système de laisser-passer dans la vie quotidienne y compris pour des activités essentielles.

                              Si vous voulez à tout prix que les gens se fassent vacciner, vous essayez d’abord de rendre la vaccination obligatoire. C’est logique. Le simple fait de rendre obligatoire, même sans sanction directe, est incitatif.

                              Mais il n’est pas certain que le parlement aurait validé une obligation vaccinale, puisque les vaccins sont en phase d’essai.
                              Et surtout, une simple obligation vaccinale ne suffit pas aux yeux du pouvoir. Il faut que la vaccination ait des conséquences sur le quotidien, il faut que les gens acceptent que leurs libertés même essentielles puissent être conditionnées selon des critères fixés par l’exécutif.

                              D’ailleurs, le 12 juillet, de très nombreuses personnes étaient déjà vaccinées. Beaucoup se sont fait vacciner sans aucune contrainte. Alors à quoi bon étendre le pass sanitaire ? Arrivé à ce stade, le gouvernement pouvait demander au parlement de valider l’obligation vaccinale en population générale. Au lieu de ça, il a préféré étendre le pass. 


                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 octobre 20:44

                              @véronique
                               
                               ’’Le simple fait de rendre obligatoire, même sans sanction directe, est incitatif.’’
                               
                               C’est du second degré ?
                               
                               Ou bien vous vous adressez à des billes ?


                            • Eric F Eric F 10 octobre 11:01

                              @véronique

                              " à quoi bon étendre le pass sanitaire ? Arrivé à ce stade, le gouvernement pouvait demander au parlement de valider l’obligation vaccinale en population générale. Au lieu de ça, il a préféré étendre le pass". 


                              Vous aviez déjà évoqué la question de refus par les gouvernements d’endosser une responsabilité pénale qu’entrainerait une « obligation » formelle, cette question de responsabilité est évoquée dans l’article.
                              Faire « pression » par le pass est donc un subterfuge pour faire vacciner les catégories qui n’en n’ont pas besoin à titre personnel, au nom d’une [chimérique] immunité de groupe.
                              La propension au dirigisme et à l’autoritarisme entrent en ligne de compte dans le sens où les gouvernements ont perdu la main sur la marche de l’économie, et une marge réduite sur les questions sociales, de défense, de migrations, etc dans le cadre de la mondialisation. il tentent alors de « justifier leur existence » par des mesures coercitives. On le voit aussi par exemple dans le domaine de la circulation routière avec la prolifération des obstacles ralentisseurs (chicanes, dos d’âne, rétrécissements, etc.), les limitations insensées (zone 30 généralisées), etc. 

                            • jacqcroquant 10 octobre 21:38

                              @Francis, agnotologue

                              « À quoi servira le pass quand tout le monde le possédera ? »

                              Quand tout le monde aura le Pass avec son code QR « qui va bien », il pourra être activé ou désactivé. Si il est connecté avec vos comptes en banque (vous les voyez les boutons pour boquer votre carte bleue sur vos comptes en ligne ? Ils y sont déjà.) et d’autres infos comme le permis de conduire, l’énergie, la santé, les crédits... vous la voyez la corde que l’on vous passe autour du cou ? Ils auront tous les leviers pour vous faire plier. La police n’aura même pas à intervenir sauf pour éviter que vous entraîniez les bons citoyens dans votre suicide. 


                            • véronique 11 octobre 00:09

                              @Eric F

                              Complètement d’accord avec vous sur la propension au dirigisme, et à l’autoritarisme. Ça explique en partie la préférence pour des systèmes qui ont des conséquences immédiates, des sanctions immédiates, comme le pass. Et l’analogie que vous faites avec la circulation routière est bien vue.

                              Pour ce qui est de l’intérêt du pass alors que le pouvoir aurait tendance à perdre la maîtrise de l’économie, c’est possible, en tous cas le pass peut permettre au pouvoir de mieux contrôler l’économie.
                              En Chine, j’ai lu que le système du crédit social avait été imaginé et mis en place notamment à la suite de la demande américaine de renforcer les garanties des entreprises. L’objectif étant de donner davantage confiance. Je pense que le pass, aujourd’hui sanitaire, se situe dans cette conception consistant à vouloir la preuve immédiate qu’on peut faire confiance, parce que la confiance a disparu. Et avec le pass sanitaire, c’est le pouvoir qui montre toute sa défiance envers la population.


                            • véronique 11 octobre 07:26

                              @Francis, agnotologue

                              Une obligation qui n’est pas directement sanctionnée peut aussi avoir des conséquences. 
                              Pour ce qui concerne la vaccination, la rendre obligatoire a des effets. Par exemple, certaines poursuites pénales peuvent être envisagées en cas de manquement (mise en danger d’autrui par exemple).
                              C’est vrai que ce n’est visiblement pas « à la mode » de faire confiance aux gens et de ne pas imaginer une bonne contravention pour chaque obligation supplémentaire. 


                            • ZXSpect ZXSpect 11 octobre 08:39

                              @Francis, agnotologue

                              .
                              .

                              https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-les-vaccins-efficaces-a-90-contre-les-formes-graves-selon-une-vaste-etude-francaise_4803111.html

                              .

                              Covid-19 : les vaccins efficaces à 90% contre les formes graves, selon une vaste étude française

                              L’étude a comparé les données de 11 millions de personnes vaccinées de plus de 50 ans avec celles de 11 millions de personnes non vaccinées dans la même tranche d’âge, sur une période de sept mois. 


                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 octobre 09:11

                              @ZXSpect
                               
                               cette légende que vous colportez de sores bananiers en faveur des vaxxins ne peut pas avoir d’effet nocebo.
                               
                              Continuez à miser sur la chance et n’oubliez pas saint Pasteur quand vous ferez de votre prière du soir.


                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 octobre 09:19

                              @véronique
                               
                               je pense que s’ils avaient pu rendre obligatoire cette vaxxination et donc ipso facto le pass, ils l’auraient déjà fait.
                               
                              Ceci dit, ce n’est pas parce qu’il n’y a pas obligation formelle que les poursuites sont impossibles : mais en l’état actuel, on ne peut poursuivre que celui qui a tenu la seringue lequel serait infoutu de vous dire ce qu’il y avait dedans ; Et comme personne ne lui demande jamais son nom ...
                               
                              Ce qu’il y a dans les seringues ? Pour les plus chanceux et les VIP, un placebo ; pour les autres, une dose plus ou moins concentrée de saloperies diverses et variées à des fins d’expériences tenues rigoureusement secrètes.
                               


                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 octobre 09:19

                              @jacqcroquant
                               
                               D’accord.


                            • véronique 11 octobre 11:38

                              @Francis, agnotologue

                              oui il était difficile d’imposer la vaccination, donc c’était une raison supplémentaire pour mettre en place un pass sanitaire. Encore que logiquement, si les conditions ne sont pas remplies pour une vaccination obligatoire, alors le pass sanitaire ne devait pas non plus exister, en tous cas avec l’option vaccination. Mais passons sur ce « détail », nous ne sommes pas à une entourloupe près.
                              Dans le cas où il était possible de rendre la vaccination obligatoire, je pense comme vous qu’on aurait eu droit au pass vaccinal, et non pas à une simple affirmation de vaccination obligatoire, comme c’est le cas pour les autres vaccins obligatoires. Pour les vaccins infantiles, ça fonctionne quand même un peu comme un pass vaccinal, mais uniquement pour inscrire l’enfant dans une crèche ou une école. Donc c’est très limité.
                              On voit que le pouvoir tend désormais vers un autre modèle, il n’est plus question de définir des obligations, puis de sanctionner si on s’aperçoit que l’obligation n’est pas respectée, mais de conditionner l’exercice de droits même essentiels au respect de certaines obligations. 
                               


                            • Ben Schott 11 octobre 11:46

                              @ZXSpect
                               
                              Superbe étude de Tif et Tondu pour l’Institut Apeuprès !
                               
                              Personne ne peut savoir a priori qui va développer une forme grave d’une maladie (sauf si on décide d’emblée de ne pas la soigner quand on l’a contractée !). Ce qu’on peut savoir, c’est si un vaccin est efficace ou non, c’est-à-dire s’il empêche de contracter les pathogènes ou de les transmettre. De ce point de vue, on peut affirmer que les vaccins anti-covid sont de la poudre de perlin pinpin, et qu’il vaut mieux pour sa santé s’en tenir éloigné.
                               
                              Tu la connais cette autre vaste étude qui démontre que les Chocapic empêchent les formes graves du covid chez les 0-30 ans ?
                               
                               smiley
                               


                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 octobre 11:51

                              @véronique
                               
                               ’’On voit que le pouvoir tend désormais vers un autre modèle, il n’est plus question de définir des obligations, puis de sanctionner si on s’aperçoit que l’obligation n’est pas respectée, mais de conditionner l’exercice de droits même essentiels au respect de certaines obligations. ’’
                               
                              Ils "accordent des droits ’’ comme si nos droits naturels leur appartenaient.
                              C’est le discours de macron sur la question des droits et devoirs, qui soit dit en passant amalgame droits et libertés, devoirs et contraintes.
                               
                               
                              «  Vous ne pouvez pas avoir les mêmes droits parce que vous n’avez pas les mêmes devoirs. Je n’appelle pas ça priver quelqu’un de sa liberté. C’est simplement rappeler que dans une Nation, la liberté suppose des devoirs. » Macron
                               
                              Sophismes, amalgames, terrorisme de la pensée ! Cet argument est un crachat empoisonné sur la République. Et ce type en est le président ! Quelle aberration !
                               
                               
                              Je suis personnellement convaincu que mon devoir est de protéger les autres, et je le respecte autant que quiconque : mais je le fais selon mes convictions, mes valeurs et mon hygiène de vie qui vise avant tout à préserver mon système immunitaire naturel, mon bien le plus précieux auquel je dois d’être encore là..
                              En l’occurrence je suis convaincu que le vaccin actuel est un remède pire que le mal, et personne n’a pu me démontrer le contraire.


                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 octobre 11:56

                              @Ben Schott
                               
                               ’’Tu la connais cette autre vaste étude qui démontre que les Chocapic empêchent les formes graves du covid chez les 0-30 ans ?’’
                               
                               Il faudrait demander au gus beau père si la grande majorité des scientifiques auxquels il se réfère parce qu’ils-savent-mieux-que-lui approuvent cette étude.
                               
                               smiley


                            • jacqcroquant 11 octobre 15:38

                              @ZXSpect

                              « Covid-19 : les vaccins efficaces à 90% contre les formes graves, selon une vaste étude française »

                              Attendez ! les « Vérificateurs » des Journaux « Le Monde », « Libé », « Le Figaro » vont se jeter sur l’étude comme des chats maigres et vont démentir cette étude qui ne tient pas compte du variant Delta ni des stats de mars 2021. Ils vont nous trouver la faille méthodologique qui aboutira in finé à 98% d’efficacité et non à 89% comme le conclu l’étude. Cette étude est encore une fake news sur un échantillon invérifiable de dossiers sans patients. Comme disait Didier Raoult plus l’échantillon est important plus on lui fait dire ce qu’on veut. Puisque 22 millions ce n’est plus un échantillon, c’est la poubelle en entier.


                            • ZXSpect ZXSpect 11 octobre 15:43

                              @Francis, agnotologue
                              .

                              .

                              https://www.capital.fr/economie-politique/russie-le-kremlin-juge-inadmissible-le-faible-taux-de-vaccination-le-cap-des-1000-morts-par-jour-franchi-1416797

                              Russie : le Kremlin juge “inadmissible" le faible taux de vaccination, le cap des 1.000 morts par jour franchi !

                              Avec près de 1.000 morts et 30.000 nouvelles contaminations enregistrées en 24 heures, la Russie voit la pandémie accélérer et est le pays le plus endeuillé d’Europe. La propagation du Covid-19 est facilitée par le bas taux de vaccination (un peu plus de 30% des Russes sont complètement vaccinés).

                              .

                              https://www.lefigaro.fr/flash-actu/covid-19-la-russie-enregistre-un-nouveau-record-de-deces-quotidiens-20211009

                              Covid-19 : la Russie enregistre un nouveau record de décès quotidiens


                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 octobre 15:55

                              @ZXSpect
                               
                               le Figaro ? La vraie fausse anti anti-Pravda ?



                            • Ben Schott 11 octobre 16:13

                              @jacqcroquant
                               
                              « Puisque 22 millions ce n’est plus un échantillon, c’est la poubelle en entier. »
                               
                              Étude radoumisée en double borgne, s’il vous plaît !  smiley
                               

                               


                            • Duke77 Duke77 12 octobre 06:09

                              @ZXSpect
                              La fameuse étude qui vient de sortir ne serait-elle pas une fumisterie de plus de la part de Veran ? A priori, elle compte 7.2millions de plus de 75ans alors qu’il n’y en a que 6,2 en France...

                              https://pgibertie.com/2021/10/11/quand-comprendrez-vous-que-la-macronie-se-fout-de-vous/


                            • véronique 12 octobre 23:49

                              @Duke77

                              Je me suis posée la question, parce que ce que j’ai lu à ce sujet ne donne pas vraiment confiance.
                              J’espère que certains vont prendre le temps de l’analyser.
                              Et effectivement si le nombre de personnes âgées de 75 ans et plus est inférieur à l’é échantillon, c’est étrange. Mais beaucoup de choses le sont, vu que sur la période considérée, le taux de vaccinés a beaucoup évolué et que les effets de l’épidémie n’ont pas été homogènes non plus .
                              En plus j’ai lu que pour un vacciné ils avaient choisi en regard un non-vacciné avec à peu près les mêmes caractéristiques, âge, lieu d’habitation... donc ils ont choisi parmi les non-vaccinés ? Et si tous les plus de 75 ans ont été pris en compte vu les chiffres, comment c’est possible d’avoir autant de vaccinés que de non-vaccinés, alors que cette catégorie a été vaccinée massivement ? Bref pas mal de questions.


                            • véronique 13 octobre 00:00

                              @Francis, agnotologue

                              C’est un système de pensée qui s’est insinué petit à petit et qui risque d’aboutir à la négation des droits. Ça commence avec la méritocratie et ça finit par l’abrogation de l’article 1er de la DDHC. 
                              Malheureusement beaucoup de gens se laissent berner par ce genre de discours qui a une apparence logique mais qui contredit nos principes de base.


                            • véronique 13 octobre 00:06

                              @véronique

                              J’ajoute que les discours permettent de rendre présentable une « politique » (les guillemets car ça ressemble davantage à du bricolage). Quand on creuse souvent ça ne veut pas dire grand-chose ou bien c’est de l’escroquerie. L’objectif c’est la satisfaction d’intérêts privés, de certains intérêts privés.


                            • jacqcroquant 13 octobre 08:42

                              @véronique

                              Oui, très bon raisonnement. La tranche d’âge 70/79 ans est vaccinée à 96% et la tranche d’âge au delà de 80 ans à 84%. (A la date du 10 octobre 2021.) 


                            • Clocel Clocel 9 octobre 17:13

                              Moi, ce qui m’étonne, c’est qu’il y est encore des tarés pour faire joujou sur Facebook, Google et Twitter...

                              C’est vraiment se la couper et se la fourrer dans le cul, merde...


                              • Clocel Clocel 9 octobre 17:16

                                Australie... L’avenir !?


                                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 octobre 18:28

                                  Il faut arrêter de parler de politique sanitaire, de pass sanitaire, il s’agit de politique insane, de passe insane 2 :

                                   

                                   Sens 1 : Fou, dingue, dément, déraisonnable, inepte. Relatif à une personne qui n’a pas de bon sens ou qui l’a perdu. 

                                   

                                  Sens 2 : Absurde, biscornu. Relatif aux sentiments ou idées d’une personne qui sont contraires à la raison, au bon sens.


                                  • jjwaDal jjwaDal 10 octobre 01:17

                                    « Youtube » n’est nullement un service public, mais une entreprise privée dont le mode opératoire est d’héberger des contenus attractifs crées par d’autres et qui vont attirer la clientèle qui va absorber la publicité qui la fait vivre. Aucune entreprise privée ne tolère un discours qui peut ternir son image de marque auprès de ses clients, les « annonceurs », et donc l’entreprise fait le ménage qui lui convient.
                                    Il n’y a aucun repas gratuit en ce monde qui ne soit payé par quelqu’un d’autre et on ne peut avoir le beurre, la gratuité, et l’argent du beurre, à savoir l’absence de contrôle sur les contenus.
                                    Par ailleurs, étant rendue en partie responsables des contenus mis en ligne, par leur grande diffusion, on leur demande de faire une censure basique qu’ils ont simplement étoffée.
                                    Si on ne veut pas de censure, il va falloir payer pour ça.


                                    • Clocel Clocel 10 octobre 08:53

                                      @jjwaDal

                                      On paye avec nos impôts la plupart des médias de grand chemin, c’est loin d’être un gage d’intégrité et de liberté de ton.


                                    • Eric F Eric F 10 octobre 10:47

                                      On observe que la « pass sanitaire » s’est répandu dans bon nombre de pays, avec pour même propos de « pousser à la vaccination » générale. L’Italie va plus loin en voulant le généraliser pour les activités professionnelles !

                                      Concernant « l’inversion dialectique » exprimée par le philosophe, comme quoi la vaccination serait un prétexte à contrôler, il y a confusion entre situation et objectif. Mais c’est effectivement un risque que le « précédent » de contrôler pour raison sanitaire (avec une disproportion entre la contrainte et le danger réel) fasse en quelque sorte jurisprudence pour différents motifs (sécurité, environnement, maladie...). On avait déjà, du reste, quelque chose d’assez proche avec la vignette crit’air, interdisant l’accès aux villes aux conducteurs de véhicules un peu anciens.
                                      Mais ce type de contrôle ne permet pas de suivre et tracer, contrairement à d’autres dispositions basées sur la technologie (GPS, mobile, vidéosurveillance avec reconnaissance faciale, carte universelle biométrique), qui progressent inéluctablement.

                                      Enfin, tout philosophe qu’il soit, il fait un rapprochement fallacieux avec la ségrégation fasciste sur l’ethnicité, qui était basée sur ce que l’on « est » et non sur un « acte décidé ». Il en est évidemment conscient, mais il s’agit de marquer le coup.


                                      • chantecler chantecler 10 octobre 11:34

                                        @Eric F
                                        Ben forcément !
                                        C’est Thierry Breton , un de nos grands haut fonctionnaires pantouflards , qui a préparé le bouzin pour l’UE .
                                        Il a déjà fait ses preuves entre autres dans la privatisation de france télécom ...
                                        Et comme c’est un compatriote , nous Français , nous devons d’être exemplaires .
                                        L’Allemagne peut compter sur lui pour en rajouter des couches, comme d’hab .
                                        Il y aura donc plus de vaccinés dans notre pays que d’habitants !
                                        Mais franchement vu l’intensité de la crise et ses conséquences qui va arriver , il vaut mieux que nos compatriotes soient mis en condition pour s’écraser ..
                                         smiley


                                      • Eric F Eric F 10 octobre 13:58

                                        @chantecler
                                        Thierry Breton s’est surtout occupé de l’approvisionnement en vaccins et de la contribution des installations européenne à leur fabrication. Au début, on accusait les autorités de trainer en besogne et d’annoncer des objectifs de taux de vaccination totalement illusoires, or même avant la généralisation du « pass », le taux de vaccination dépassait ce à quoi on s’attendait en début d’année.
                                        Mais il y a une course à l’échalote vers « toujours plus » de vaccinés, au motif d’une immunité collective illusoire. Les doctrinaires du maximalisme vaccinal (infectiologues, épidémiologistes...) sont les « mystiques » de cette fuite en avant, les affairistes (labos, prestataires...) en sont les « opportunistes ».


                                      • Herry 10 octobre 11:47

                                        Herry,

                                        Je viens de lire son discours et je mets cinq étoiles à Giorgi Agamben. Facebook en aurait zéro, ils sont coutumier de ce fait..



                                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 10 octobre 13:51

                                            @troletbuse
                                             
                                             le mec à la 5è mn il dit carrément que si quelqu’un meurt deans les EHPAD le lendemain de sa vaccination c’est de mort naturelle vu les comorbidités ou les soins palliatifs !
                                             


                                          • Eric F Eric F 10 octobre 14:15

                                            @Francis, agnotologue
                                            A propos de morts dans les Ehpads, il est significatif de regarder la surmortalité par rapport à la même période de 2019 des tranches d’âge concernées (voir la courbe "Évolution par rapport à 2019 du nombre de décès cumulé selon l’âge) Pour les plus de 85 ans : +31,3% lors de la vague de mars-avril 2020, +1,6% pour la période 1er juin-30 septembre 2021, il n’y a plus de surmortalité en ehpads (non, ils ne sont pas tous morts l’an dernier, les effectifs totaux restent de même ampleur (env 600 000) ).


                                          • zygzornifle zygzornifle 11 octobre 07:56
                                            “Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice.”
                                            Montesquieu

                                            • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 08:01

                                              @ tous

                                              je viens d’envoyer (à nouveau !) mon article « comme des mouches », actualisé, démontrant la réalité des morts après vaccination, puisque vous avez été nombreux à m’encourager à le faire... smiley



                                                • troletbuse troletbuse 11 octobre 21:31

                                                  @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                                  Excellente vidéo. Pour l’instant, je ne vois que Philippot.


                                                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 12 octobre 07:55

                                                   En relisant ce texte qui parle de changement, il m’apparait que nous avons déjà changé de paradigme.

                                                   

                                                   En effet, après celui gouvernance, un nouveau concept est apparu : la gouvernementalité.

                                                  Ainsi, les gouvernements ne gouvernent plus : ils sont d’un coté des syndics de copropriété et de l’autre des gouvernantes.

                                                   

                                                   Le syndic est sous contrôle des marchés, de la finance, des lobbies, tous plus ou moins parrains des chefs de gouvernements en place.

                                                   La gouvernante est narcissique, psychopathe et sadique.

                                                   



                                                    • troletbuse troletbuse 12 octobre 08:45

                                                      Comme la pandémie virtuelle de Covid disparaît

                                                      (sauf pour les cons) , il faut prévoir le futur

                                                      https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/bronchiolite-pourquoi-le-conseil-scientifique-s-inquiete-d-une-possible-epidemie-de-grande-ampleur_4803117.html

                                                      C’est quand même bizarre que, avec 11 vaxxins supplémentaires exigés par nos pourritures, il y ait de plus en plus de maladies qui, à mon avis, seraient orovoquées par les conflits d’intérêt.  smiley

                                                      Tiens, on va peut-être nous ressortir cette maladie apparue, il y a plus de 30 ans

                                                      https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/sida-le-dispositif-au-labo-sans-ordo-une-bonne-reponse-face-a-l-epidemie-selon-un-medecin_4803139.html


                                                      • Cela fait des années que je m’ intéresse aux événements de la météo solaire. Depuis quelques jours la menace d’une projection de plasma devient de plus en plus évidente. Les planches pourries d’AGV semblent aux abonnés absents. Pays de merde ……à l’image de ce gouvernement.


                                                        • Pierre 12 octobre 12:16

                                                          La quasi totalité de la population est vaccinée et combien de cadavres dans les rues ?


                                                          • Ben Schott 12 octobre 12:32

                                                            @Pierre

                                                            Au contraire ! C’est avant la vaccination que les cadavres jonchaient les rues !
                                                             

                                                             
                                                            T’es à jour de tes inoculations ?  smiley
                                                             

                                                             


                                                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 12 octobre 12:47

                                                            @Pierre
                                                             
                                                             ’’La quasi totalité de la population est vaccinée et combien de cadavres dans les rues ?’’
                                                             
                                                             J’espère seulement qu’il n’y aura pas plus qu’avant dans les morgues.


                                                          • Des cadavres dans la rue , il n’y en a plus depuis longtemps . Sauf en cas d’accident de la route .

                                                            Mais le début de la vaxxination, les interventions des pompiers chez l’ habitant ont brusquement augmenté puis aujourd’hui tout est normale. En gros les services de secours intervenaient pour des avc , des hyper infections péritonites, des thromboses etc ….

                                                            La préfecture avec la participation des chefs pompiers étouffait sévèrement la communication. L ‘hôpital était sous contrôle tant médical qu’administratif .

                                                            Ben oui , la dictature en France on aime ça , notamment en Bourgogne Franche Comté. Un neveu de mon père est mort dans les bureaux de la gestapo …. Aujourd’hui t’es de nouveau sous la menace de ton voisinage Immédiat…….


                                                            • rugueux 13 octobre 22:34

                                                              Signora,

                                                              Benissimo. Non cè bisogno di aggiungere nessuna parole a quest’uomo.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité