• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > François Hollande, le vote raisonnable

François Hollande, le vote raisonnable

Je le dis d’entrée de jeu, François Hollande ne suscite en moi aucune passion, juste un peu d’admiration que tout citoyen devrait accorder à ces candidats battant campagne car il en faut de l’énergie, de la persévérance, pour maintenir la machine en route et subir les attaques dont nul ne peut prédire d’où elle seront lancées. François Hollande représente pour moi un cas d’école en science politique, celui du candidat par défaut. Un peu comme dans un logiciel qu’on installe et qui à la fin du processus vous demande si vous voulez choisir Fixemol comme navigateur par défaut. Si c’est oui, vous cochez une case. Et donc, si vous voulez que Hollande soit le président par défaut, eh bien prenez un bulletin à son nom et mettez-le dans l’urne. En sachant une chose, c’est que même si c’est un choix par défaut, celui que vous élirez sera un président en exercice, habilité à prendre des décisions conformément aux dispositions prévues dans la constitution. Et qu’un candidat par défaut n’est ne fera pas forcément défaut pour gouverner avec responsabilité, sens de l’Etat et de l’intérêt public.

Max Weber est connu pour avoir distingué deux principes guidant l’action : l’éthique de la conviction et l’éthique de la responsabilité. Cette distinction permet d’éclairer le sens du vote. Pour ma part, je suis convaincu qu’en l’état actuel des choses, Hollande n’aura pas beaucoup de leviers pour infléchir la politique de la France et résoudre en cinq ans les trois ou quatre problèmes majeurs de la France, le premier étant celui du chômage massif et durable. Les choses englobées par « l’état actuel » sont multiples, esprit général, structures, délitement social, endettement trop important, contexte de globalisation, géopolitique. Bref, pas de quoi tracer des perspectives d’espérance. Cela dit, les choses peuvent évoluer mais on laissera cette éventualité de côté car il faut voter avec l’état actuel des choses. C’est un principe de bon sens. L’éthique de la conviction m’amènerait vers le vote blanc et même l’abstention. L’éthique de la responsabilité me place face à ma conscience de citoyen dont le bulletin permet de décider qui gouvernera. Et comme je n’ai pas l’intention de verser dans quelque intention nihiliste, du genre, votons X ou Y pour que la France aille dans le mur et l’explosion sociale, eh bien cette responsabilité m’amène à opter pour le candidat qui, à défaut de métamorphoser le pays en modèle de civilisation, évitera au moins qu’il ne sombre d’un étage supplémentaire.

Rabin disait qu’il négociait avec les Palestiniens en oubliant les attentats et s’occupait de la sécurité en Israël indépendamment du processus de paix. On peut transposer ce principe et suggérer que le principe de responsabilité incite à choisir un candidat, quitte à ce que ce soit par défaut, en ignorant l’état des choses ; alors qu’il faut aborder la réalité avec toute la lucidité nécessaire à l’élaboration d’une conviction et un investissement social, indépendamment de toute réflexion sur le choix d’un candidat. Je laisse donc les questions de civilisation et opte pour François Hollande comme candidat par défaut, ce qui ne signifie pas que le choix est médiocre car le prétendant socialiste à l’Elysée me paraît être un bon candidat et il sera sans doute un bon président. Mais pas un homme d’histoire capable tracer un autre destin pour la France. Et c’est tant mieux et d’ailleurs, Les Français ne sont pas disposés à voir l’avenir avec un regard alternatif. Voici maintenant un passage en revue lapidaire et caricaturé des autres possibilités de vote.

François Bayrou ou le vote stupide. Parce qu’on ne voit pas avec quelle majorité il veut travailler et si c’est un gouvernement d’union nationale, alors ce n’est pas acceptable car aura une composante de la majorité actuelle qui est responsable, depuis dix ans, des écarts de richesse, du chômage massif, de la dette, du délitement social. En plus, son obsession du produire français comme salut national montre clairement les limites de ce candidat au centrisme virevoltant dans les imprécisions.

Jean-Luc Mélenchon ou le vote stérile. Le candidat du Front de gauche ne connaît pas grand-chose à l’économie. Son programme est irréalisable, dirigiste, bureaucratique et de plus, Mélenchon commence à révéler quelques tendances autocratiques et caractérielles qu’on trouve chez Sarkozy. Mélenchon n’a qu’une vision tronquée de l’économie et finit par devenir obsessionnel dans son discours accusatoire. Le germe qu’il porte est sympathique mais il ne peut prendre racine car le croisement de son anticapitalisme de lutte des classes et de son planisme revisité s’avère stérile.

Marine le Pen ou le vote impossible. Pas besoin de développer. La sortie de l’euro est une erreur évidente. Et le nationalisme qu’elle incarne n’est pas acceptable, pas plus que les fausses solutions isolationnistes et protectionnistes.

Eva Joly ou le vote inutile. Les Verts n’ont pas de vision claire de la société et se présentent comme une addition d’obsessions, carbone, croissance verte, nucléaire, bio machin et éco-planification.

Nicolas Sarkozy ou le vote impensable. Son bilan est mauvais. Il est impensable de réélire un président dont les résultats sont bien maigres et qui n’a pas la hauteur de vue de l’histoire. Cela dit, pour un Français qui a réussit et qui veut préserver sa situation, la réélection du président sortant est concevable. C’est une certaine idée de la politique. La démocratie n’impose pas aux électeurs de prendre soin de l’intérêt public.

Mais il faut bien un président, alors je soutiens François Hollande pour plusieurs raisons. D’abord, l’alternance et l’idée de tenter une expérience nouvelle. Dans un contexte de crise, les solutions apportées doivent être conçues par un ensemble d’individus compétents auxquels on délègue les responsabilités. C’est une question de bon sens. C’est le principe des cubes de von Foerster. On les laisse bouger librement et ils forment une figure consistante à la fin. Pareil en politique, surtout en temps de crise. Des acteurs libres d’interagir et de coopérer sont mieux adaptés pour trouver des opportunités utiles au pays. Sarkozy est trop dirigiste. Il décide de tout, avec une caste de conseillers façonnant le pays sans le connaître. Hollande a l’avantage d’être ancré dans la périphérie et de cette différence avec le microcosme francilien peut découler une libération des énergies. Enfin, même si c’est aventureux et un peu flou, l’idée de recruter 60 000 enseignants marque une différence symbolique majeure avec le Sarkozy du travailler plus et du bouclier fiscal. L’éducation, c’est une valeur essentielle et pourquoi pas, sacrée. Alors ma décision est prise. C’est Hollande que je soutiens. Mais sans grande illusion sur l’avenir de la France. Et je me contrefous des programmes, sachant que les programmes ne sont jamais appliqués car le président en exercice devra faire avec la situation. Du reste, tous les programmes présentés par les candidats sont médiocres, pour ne pas dire minables.

Bien évidemment, il est possible que dans les temps à venir, quelque dessein inédit se présente et que d’autres rencontres se dessinent, avec une transformation des esprits et une passion nouvelle qui transcendera l’univers rétréci des obsessions dont nous abreuvent tous ces prétendants au trône. Ce sera alors le rendez-vous avec l’Histoire. Mais pour le moment, il faut préserver la France pour que germe l’avenir et c’est François Hollande le mieux placé pour cette mission pas si impossible qu’on ne le pense. C’est donc le vote de la raison lucide. Pour un moindre mal. Le reste ne dépend plus du politique.


Moyenne des avis sur cet article :  1.93/5   (103 votes)




Réagissez à l'article

96 réactions à cet article    


  • TZABAR 23 janvier 2012 10:11

    raisonnablement moyen ou à peu près raisonnable ?
    hollande est le candidat de l’ U.E, des marchés, de la mondialisation.
    ils vont commencer à retourner leurs vestes tous ceux qui voulaient hier encore renverser le système.
    regardez les les indignés d’1 jour...déjà à la niche...jusqu’au Mélenchon qui n’aboit même plus.
    ah ils sont beaux les révolutionnaires ... smiley 


    • francesca2 francesca2 23 janvier 2012 11:06

      Vous avez bien raison, à quelques mésurettes près c’est exactement la même politique : Sarko/Hollande/Bayrou ou Hollande/Bayrou/Sarko peu importe, puisque les trois ne ferons qu’appliquer, avec des belles envolées lyriques, la politique exigée par Bruxelles. 


      Il y a seulement deux votes utiles au jour d’aujourd’hui : Mélenchon ou la Le Pen, ou après moi le déluge...le problème c’est que, quoi qu’on en dise, le bon peuple de France n’a pas encore suffisamment faim pour se défaire de ses réflexes bourgeois. 

      Mais faisons confiances aux triumvirs des Trois Partis au Pouvoir...ce temps-là viendrons...

    • appoline appoline 23 janvier 2012 13:37

      C’est le problème du français soit il gueule de loin, soit il ne gueule pas trop fort ou s’arrange pour faire croire que c’est le voisin qui a gueulé à sa place.


      Pourtant c’est le moment ou jamais de donner de la voix car là, si on en prend pour 5 ans à nouveau avec Sarko ou Hollande, nous avons des jours sombres qui s’annoncent, enfin encore plus sombres car cela ne va être une partie de rigolage de toutes façons.

    • francesca2 francesca2 23 janvier 2012 14:40

      C’est exactement ça, Apolline, il faut donner de la voix.

      Malheureusement je crois que pour 2012 les français auront encore le réflèxe -faussement- sécuritaire : regarde rien que sur ce site ceux qui se la jouent iconoclastes smiley aujourd’hui ils sont tous charmés par le dinosaure qui a, lui aussi, signé deux deux mains l’enterrement de ce Pays..
      Hollande, fais nous rêver...(ça sonne super bizarre, non ? smiley )

      Mais, dès 2017...d’ailleurs Marine et Mélenchon s’y préparent...


    • vecimot 23 janvier 2012 10:25

      Le parti socialiste n’a décidément pas évolué. J’attendais de Hollande une candidature réaliste, honnête et pragmatique. Je vois aujourd’hui que la démagogie règne en maître dans les rangs du PS, c’est dommage. Sarko et Hollande même combat, des promesses, des incantations, de la démagogie, des mensonges. C’est décidé, en 2012 je vote Bayrou.


      • TZABAR 23 janvier 2012 10:27

         smiley bayrou... toi tu es vraiment en colère... smiley


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 23 janvier 2012 15:35

        Sachant que Bayrou veut un gouvernement d’union nationale (le genre de connerie à ne jamais faire sauf en cas de guerre), il va reprendre donc au moins en partie le gouvernement actuel.

        A quoi bon voter Bayrou si c’est pour avoir un Sarko light ?


      • nobody 23 janvier 2012 10:30

        « le vote de raison » fait aussitôt penser au « mariage de raison », ce qui devient alors amusant c’est la pensée que l’on peut avoir pour notre nuit de noces avec François....que vous présentez par avance comme n’étant pas un bon coup


        • Bernard Dugué Bernard Dugué 23 janvier 2012 11:51

          C’est plutôt la soirée raisonnable, on cause, on discute, on réfléchit un peu, calmement, juste un verre d’apéro, et ensuite, on part se coucher

          La fête a été raisonnable et après, la réalité n’est pas triste comme un lendemain de fête
          En plus, on n’a pas la gueule de bois

          Je laisse les électeurs s’ennivrer avec cette campagne qui sera utile pour désigner l’équipe qui gouvernera la France en 2012. Les présidentielles sont un trompe l’oeil qui marche bien avec des Français épris d’illusions. Ils en oublient les législatives. Ceux qui veulent que les politiques changent le pays feraient mieux d’examiner d’abord ce qu’il y a à changer en eux.


        • arobase 23 janvier 2012 10:32

          vous avez dit « mou » ?  où sont passés les rieurs ?


          le programme détaillé qui sera présenté jeudi va finir de convaincre les plus réticents.

          il n’y a aucune alternative possible, 
          -sarkosy c’est bien fini, 
          -le pen ne veut ni ne peut être élue. incapable, sans troupes valables
           (aucune alliance possible ni à droite ni à gauche. de plus pour elle les sondages ne sont plus minorés car désormais plus personne n’a honte de dire voter pour elle. elle est à 18% point barre et ne pourra allez plus loin..)
          -bayrou c’est toujours la droite capitaliste et avec lui on retrouverait une grande partie de la clique actuelle et surtout la même politique.

          il faut désormais que le pays se mobilise derrière hollande, et donner ensuite à tous les autres partis suffisamment de députés pour qu’ils soient tous force de propositions et de contrôle.

          il n’y a aucune autre solution raisonnable.

          • lala 23 janvier 2012 17:35

            Vous dites bayrou c’est la droite capitaliste et hollande n’est ce pas la droite bourgeoise. Le Ps est autant responsable que l’ump de la dette. Le ps n’est ce pas le conformisme. Regardez les tous, leur niveau de vie ce n’est pas celui de la france d’en bas. N’oubliez pas qu’ils ont autant magouille. C’est bien le PS qui a fais la loi d’amnistie, C’est bien le PS qui a trompé la gauche . C’est bien eux et hollande faisait bien partie du gouvernement sous Mitterand, qui n’a pas respecté le programme commun.

            Non décidément vous n’avez rien compris la France est bipartiste et il n’est pas question de déroger à cette règle.
            Hollande sera la faillite de l’état.

          • posteurfou posteurfou 23 janvier 2012 10:33

            Les trois je trouve , ont le meme programme ,

            excepté quelques bricoles qu’ils ont piquées à MLP , je ne vois pas d’issues ..

            Crdt ..


            • Lizerunn 23 janvier 2012 10:33

              Encore une ode au vote (f)utile.

              Sauf que celle là, c’est carrément le chant des sirènes.
              J’en reste sur le cul.

              « Je laisse donc les questions de civilisation et opte pour François Hollande comme candidat par défaut »

              Pour moi cette phrase résume parfaitement la bêtise de l’argumentaire tenu tant ce billet.
              C’est carrément une exhortation à se comporter comme un mouton sans cervelle.

              « Ne réfléchissez pas surtout ! Ne tenez pas compte des éléments contraires ! Dormez braves gens on veille sur vous, nous sommes ceux qu’ils vous faut pour penser à votre place ! »

              Et c’est non sans, au passage, la prétention du petit étudiant en science politique de l’auteur qui pour appuyer un propos complètement incohérent prend bien soin de se signaler comme un « spécialiste » de la question dès le début de son discours (« pour moi un cas d’école en science politique »). Une bonne preuve que le reste va être d’un niveau plus que médiocre.

              Quand à l’analyse lapidaire qui est faite du vote pour les autres candidats, c’est du niveau politique de bistrot.

              J’en aurait une à rajouter : François Hollande, le vote (f)utile. Le non-président, un futur Chirac qui va installer ses « amis » au pouvoir pour pouvoir en abuser et surtout ne rien changer. François le libéral qui vend la France à l’Europe technocratique et antidémocratique. A éviter d’urgence.

              Il était inutile de pondre un tel pavé pour finalement dire :

              « Pas la peine de réfléchir à qui sera le meilleur candidat, c’est plié, votez Hollande, les autres ne servent à rien. »

              C’est franchement ridicule



              • arobase 23 janvier 2012 10:35

                -lepen ne sera jamais élue. heureusement pour elle car elle serait bien emmerdée si ça se produisait !

                -lepen ne pourra jamais participer à un gouvernement ni une majorité afin de faire transformer ses « idées »en actes, car personne ne peut s’y allier.

                -le fn est un danger mortel pour la nation car il détourne inutilement l’attention des gens vers des chimères alors qu’il y a mieux à faire pour régler les problèmes.

                si toute la presse aux ordres des capitalistes ne parlent que de lepen et la montent aux nues, c’est pour éviter qu’on parle du bilan de sarkosy.

                d’ailleurs il serait amusant de se projeter le soir du 2° tour avec lepen élue ! pas dans le caca la pauvre !

                premier ministre, le copain aliot
                ministre de l’intérieur goldnich
                ministre de la justice collard.
                et jean marie aux anciens combattants
                point final ; un gouvernement ramassé ! 

                plus 10 députés et 4 sénateurs. et après on fait plier l’euro, les banques l’Europe, les riches, les grands patrons, les chinois..................

                ne pas trop secouer le flipper sinon on fait tilt et « game over » ! 

                faudrait quand même devenir adultes un jour !

                si quelqu’un connait un meilleur scénario on serait curieux de le lire 



                • spartacus1 spartacus1 23 janvier 2012 10:36

                  Tout à fait d’accord avec toi Bernard.

                  Le plus important, c’est de se débarrasser de la clique sarkozyste, et, quoi que l’on pense, voter Hollande dès le premier tour, me semble la voie la plus sûre.

                  Mais, à tout pouvoir, il faut un contre-pouvoir et je ne fais qu’une confiance (très) limitée au PS. Il faudra donc se battre aux législatives pour que le Front de Gauche obtienne un maximum de sièges.

                  L’idéal étant le PS-VERTS obtenant une majorité relative, la majorité absolue n’étant obtenue que par l’apport d’élus du FdG. Le FdG aurait alors une position clé pour vraiment infléchir la politique à gauche.


                  • appoline appoline 23 janvier 2012 14:05

                    Faites attention de ne pas remplacer un cheval borgne contre un cheval aveugle. Faire confiance au PS ? Vous n’avez pas remarqué que le PS a mis le pays à genou, non ! Et puis quand on analyse un peu la personnalité de Hollande et son piètre programme, vous n’avez pas l’impression qu’on part au casse-pipe ?


                    Avec ces putains de syndicalistes qui dépouille le pays d’un côté avec la base et qui, en catimini marche la main dans la main avec Parisot, la gauche fera obligatoirement alliance avec eux pour marquer quelques points et là, nous partons à la catastrophe avant l’élan en plus.

                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 23 janvier 2012 15:40

                    Bien entendu, depuis 10 ans, c’est la gauche qui est au pouvoir, qui creuse le déficit, qui privilégie ses amis, qui les décore, les placent à des postes stratégiques...

                    Je me trompe peut-être, mais la dernière fois que le déficit se réduisait un peu, que l’emploi tournait à plein et que le chomage était en baisse, c’était entre 1997 et 2002.

                    Vous me rappellez qui était premier ministre à ce moment là ?


                  • hubert 23 janvier 2012 10:46

                    je suis un peu déçu par cet article : où sont la ferveur et l’espérance ?

                    comment voulez-vous virez l’usurpateur actuel si vous montrez si peu d’entrain ?

                    il faut profiter de toutes les occasions pour soutenir François Hollande : pages facebook, collectifs de sans-papiers, ... les idées ne manquent pas !

                    « Hollande 2012, le changement c’est maintenant »


                    • Le printemps arrive Le printemps arrive 23 janvier 2012 13:11

                      « je suis un peu déçu par cet article : où sont la ferveur et l’espérance ? »

                      je n’ai pas lu tous les articles de Mr Dugué, mais je ne crois pas en avoir lu un où il était optimiste !


                    • appoline appoline 23 janvier 2012 14:08

                      Vous ne trouvez pas que nous avons assez d’emmerdements sans aller encore chercher les sans-papiers, vous parlez d’une idée lumineuse. Il ne vous vient pas à l’esprit que des millions de français cherchent du travail (je ne vous parle pas des traîne-savates irrécupérables)


                    • Pelletier Jean Pelletier Jean 23 janvier 2012 14:26

                      @le printempas arrive,

                      vosu avez tout à fait raison, notre ami Dugué péche systématqiuement par pessimisme... c’ets bien dommage.


                    • hubert 23 janvier 2012 10:54

                      camelia,

                      de quoi parlez-vous avec l’islam ? il n’y a pas de problème avec l’islam, le coran et nos amis musulmans

                      pour le hallal, certains m’ont déjà rétorqué qu’il y avait là un impot religieux pour contourner la loi de 1905. Et alors ? il est de notre DEVOIR d’aider nos amis musulmans qu’ils soient français ou saoudiens, de pouvoir prier librement où ils le désirent

                      et si la loi de 1905 interdit a l’état de construire ces mosquées nécessaires, il FAUT la contourner avec la construction de centres culturels par exemple comme cela ce fait un peu partout maintenant.

                      « Hollande 2012, le changement c’est maintenant »


                      • appoline appoline 23 janvier 2012 14:11

                        J’ose espérer qu’il s’agit d’une plaisanterie, les français ne veulent pas de mosquées chez eux, pourquoi ? Ils sont belliqueux et nous méprisent, alors dans ce cas, chacun chez soi et les biquettes seront bien gardées. La France va trop mal pour s’occuper du malheur des autres, qui d’ailleurs n’en ont rien à foutre de notre pays.


                      • Laulau Laulau 23 janvier 2012 10:57

                        Mais pour le moment, il faut préserver la France pour que germe l’avenir...

                        Une jolie phrase creuse qui, au fond, est parfaitement représentative de la vanité de cet article. Que ceux qui sont pour ne pas préserver la France et son avenir lèvent la main !

                        En voila quand même une autre à propos de Mélenchon :

                        Le germe qu’il porte est sympathique mais il ne peut prendre racine car le croisement de son anticapitalisme de lutte des classes et de son planisme revisité s’avère stérile.

                        S’avère stérile ? Ah, Mélenchon est donc au pouvoir et ce sont les mesures qu’il propose qui ne donnent rien ?
                        Monsieur Dugué, ce qui s’est à chaque fois avéré stérile c’est l’alternance UMP-PS que vous nous proposez. Vous faites partie de la cohorte de ceux qui veulent le changement sans que rien ne change.

                         


                        • kiouty 23 janvier 2012 11:00

                          Jean-Luc Mélenchon ou le vote stérile. Le candidat du Front de gauche ne connaît pas grand-chose à l’économie. Son programme est irréalisable, dirigiste, bureaucratique et de plus, Mélenchon commence à révéler quelques tendances autocratiques et caractérielles qu’on trouve chez Sarkozy. Mélenchon n’a qu’une vision tronquée de l’économie et finit par devenir obsessionnel dans son discours accusatoire. Le germe qu’il porte est sympathique mais il ne peut prendre racine car le croisement de son anticapitalisme de lutte des classes et de son planisme revisité s’avère stérile.

                          Oui je suis très déçu de Mélenchon. Il a bien pris la grosse tête ou il a toujours été comme ça ?
                          Bon, il a l’avantage inestimable, à mes yeux, d’avoir l’économiste Jacques Généreux dans sa manche, mais franchement, je comprends pas.


                          • Lizerunn 23 janvier 2012 11:05

                            Qu’est-ce qui vous déçoit donc tant que ça chez Mélenchon ?


                          • Mmarvinbear Mmarvinbear 23 janvier 2012 15:49

                            il a toujours été comme cela. La difference c’est qu’avant, on ne le voyait pas beaucoup.

                            Mélenchon n’est pas un défenseur des petites gens. il défend son bifteack en premier. Il utilise le mécontentement populaire pour exister médiatiquement. Mais pour lui, c’est un moyen, non un but.

                            Ce gars n’est pas une oie blanche, un indigné de la première heure ! Il a passé près de 20 ans au Sénat ! Il a profité près de trente ans du système qu’il dit combattre aujourd’hui !

                            Ce n’est pas par conviction qu’il a quitté le PS, c’est parce que sa motion a fait 5 % au dernier congrès et qu’il n’a pas supporté qu’on ne veuille pas de lui. Il préfère avoir son petit carré de fidèle pour satisfaire son égo.

                            Depuis le lancement de sa compagne, il est incapable de gagner le moindre point malgré toutes les déclarations qu’il peut faire. Personne ne lui fait confiance.

                            Comment pourrait-on donner sa voix à un chef d’un parti de gauche qui en a « marre des gauchistes » ?


                          • Francis, agnotologue JL1 23 janvier 2012 16:07

                            mmarvin,

                            vous pouvez salir tant que vous voulez, ça ne s’appelle pas des arguments. C’est en salissant qu’on se salit.

                            Maintenant, je suis sûr que vous n’avez pas lu son programme, derrière lequel il y a des gens plus à gauche que lui, et qui n’accepteront aucune trahison.

                            Et l’autre kiouty au dessus, qui dit : « il ne connait pas l’économie »

                            Et la Le Pen, elle connait l’économie, peut-être ? Le FDG, contrairement au FN ce n’est pas une affaire de famille !
                            Et Sarkozy ? Il y connait quoi ? Le FDG contrairement à la clique de l’UDF, ce n’est pas une affaire de mafia !

                            Au FDG, il y a plus d’économistes de renom que dans tous les autres partis politiques réunis !

                            Vos discours anti-gauche puent la saleté !

                            Ce midi, Seguela, étai invité à France Inter pour parler du discours de Hollande. On attendait des appréciations sur la forme (c’est un conseiller en com !). Il n’a parlé que du fond : on arait dit Copé ! Et la Claire Servajean qui lui tendait le micro ne s’est pas revalorisée sur ce coup là !


                          • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 janvier 2012 03:48

                            La saleté, cela consiste à accréditer des journalistes et ensuite à leur interdire l’entrée de la salle sans aucune explication, comme ceux de Canal +...

                            C’est un fait, non une rumeur. Le FDG est un parti Stalinien dans la plus grande tradition. Tout ce que le Chef décide doit être rapporter fidèlement ! Et rien que cela ! Hors de question de laisser les caméras diffuser ce que le Chef raconte à tous et qui n’est pas dans la Droite Ligne du Parti, ou qui pourrait montrer le vrai visage du Parti !

                            Ceux qui auront l’outrecuidance de passer outre, de diffuser ce qui peut ternir l’ Image du Chef seront relégués dans les halls sans explications, ou avec n’importe quelle excuse !

                            Le temps du retour des Vipères Lubriques est proche...


                          • sergio13410 23 janvier 2012 11:10

                            Un bel appel à la résignation, pire, à la soumission. On est pas des moutons !!!!


                            • quentinT 23 janvier 2012 11:11

                              Le seul vrai changement possible c’est Bayrou. Le reste c’est la même chose qu’il y a 30ans. Les mêmes solutions qui ont échouées et qui nous ont mis là où on est.


                              • nicolas_d nicolas_d 23 janvier 2012 11:22

                                Mais c’est dingue ça ! on est dans la merde et le vote utile Hollande nous propose d’y rester (non démocratie (cf 2005), plans de rigueur, capitalisme,...)

                                Quand ça va pas, le vote utile c’est le vote du changement. Alors 2 choix en gros, Mélenchon ou Le Pen. Malheureusement le FN est vu comme un changement, alors que c’est juste un retour en arrière, donc c’est se remettre dans les conditions qui nous ont amené où nous en sommes.

                                Vous croyez que c’est à cause des expulsions et des roms que Sarko ne sera pas ré élu ?
                                Faut pas rêver, les gens vont d’abord voter pour sauver leur peau plutôt que pour sauver les aspects humain.
                                Alors je ne suis pas si sûr qu’il y ait une si grosse vague anti Le Pen au second tour qu’en 2002.

                                Le vote utile (de gauche), c’est le vote anti FN. Si le FN monte, c’est que les gens sont déçus. Nous proposer de ne rien changer n’est pas vraiment utile !

                                Alors le vote utile c’est Mélenchon. C’est le seul à pouvoir contrer le FN, parce que c’est le seul à proposer des changements (des vrais)

                                Les vrai déçus n’iront pas voter Hollande au second tour. Ils ont déjà donné en 2002.
                                A force de dénigrer Mélenchon, on va se retrouver avec Le Pen.
                                Le « centre » (modem, umps) n’est plus crédible. Et ils nous l’ont prouvé !


                                • hubert 23 janvier 2012 11:26

                                  non nicolas_d le seul changement possible c’est François Hollande

                                  le mélanchon il est bien gentil mais tout ce qu’il fait, c’est de grignoter des voix au futur président

                                  cela ne sert à RIEN de voter pour Melanchon car il ne peut pas gagner

                                  si tu étais venu au Bourget ce week-end tu l’aurais bien compris

                                  « Hollande 2012, le changement c’est maintenant »


                                  • Laulau Laulau 23 janvier 2012 11:36

                                    cela ne sert à RIEN de voter pour Melanchon car il ne peut pas gagner

                                    Ne pariez pas sur Mélenchon, il va perdre ! Vous êtes électeur ou turfiste  ?
                                    Ce qui ne sert à rien, c’est d’envoyer alternativement au pouvoir des libéraux de droite et des libéraux de gauche. Les élus PS au parlement européens gouvernent avec les élus UMP alors pourquoi, une foi élus feraient-ils une politique différente ?


                                  • nicolas_d nicolas_d 23 janvier 2012 11:38

                                    @hubert

                                    faire un discours de gauche pour une politique de droite j’appelle pas vraiment ça du changement.
                                    Et si jamais il a changé de politique (hum...), je préfère quand même une personne qui a changé depuis plus longtemps et qui se bat depuis. C’est quand même plus crédible.
                                    Si Hollande avait changé de politique, il aurai rejoint Mélenchon non ? S’il était vraiment de gauche, vraiment pour le peuple, et pas pour ses intérêts personnels.

                                    « Melanchon [car il] ne peut pas gagner »
                                    Ha ouai ? c’est quoi vos arguments ? Ca m’étonnerai pas que ce soit « parce qu’il va y avoir beaucoup de vote utile ». Vous tournez en boucle à l’intérieur de vos propres arguments.


                                  • hubert 23 janvier 2012 12:00

                                    moi, ce que je veux, c’est que l’usurpateur dégage et soit remplacé par la gauche

                                    François Hollande est le seul qui peut y arriver car Mélanchon se traine dans les sondages

                                    on va bientôt voir le programme complet de François Hollande avec en priorité des vrais mesures de gauche : vote des immigrés, mariage et adoption pour nos amis homosexuels, laïcité, 60000 nouveaux profs, le système bancaire mis-au-pas de la démocratie, croissance, baisse du chomage, emplois aidés, régularisation automatique de tous les sans-papiers présents et futurs, respect de nos amis musulmans, ...

                                    c’est pas un programme de gauche ça ???

                                    « Hollande 2012, le changement c’est maintenant »


                                  • Lizerunn 23 janvier 2012 12:08

                                    Un programme qui soutien des idées de gauche mais qui pratique une politique qui rend impossible la réalisation de ces idées n’est pas de gauche.

                                    Quand on est de gauche on se doit au moins de faire valoir la démocratie et le respect de la volonté du peuple. Le PS s’en fout (merci Lisbonne).

                                    Quand on est de Gauche on doit défendre l’intérêt général et pas celui des marchés : Les PS ne remet pas en question le mode de financement du pays, Article 123 du traité de Lisbonne.

                                    Quand on est de Gauche, on dénonce une dette illégitime détenue par les grosses banques et on ne prétend pas la faire pays aux contribuables.


                                  • appoline appoline 23 janvier 2012 14:17

                                    Quand on est de gauche, on ne fait pas construire de pyramide.

                                    Quand on est de gauche on ne suicide pas ceux qui ne sont pas d’accord avec vous.
                                    Quand on est de gauche, on gère correctement les dépenses de l’état et on ne prend pas des décisions contre son ministre qui sait lui que la décision de voter une 5ème semaine de congés appauvrira le pays, donc les citoyens.
                                    Quand on est de gauche, on ne roule pas en porsche.
                                    Quand on est de gauche, on ne fricotte pas avec le bilderberger.

                                    Etc, etc, etc

                                  • c’est pas grave 23 janvier 2012 11:31

                                    Il faut avoir une bonne dose de conservatisme ( et de culot ! ) pour venir nous vendre « Hollande « comme une alternative à la Sarkozie
                                    Pour ma part , j’ai bien peur que l’amaigri de service ne soit que le revers d’une même médaille, celle d’un système, dans lequel seuls les acteurs changent
                                    Vous n’avez pas aimé Sarkozy ?
                                    Voici son jumeau présentable !
                                     
                                    Une œuvre de mystification absolument parfaite autour d’une vieille lune : le clivage droite-gauche, alors que chacun sent bien qu’il se situe ailleurs


                                    • Voltaire Voltaire 23 janvier 2012 11:40

                                      Article très pessimiste, et analyse plutôt méprisante envers les électeurs.

                                      Voter par défaut au second tour peut être compréhensible ; après-tout, le total des voix des deux qualifiés au second tour dépasse raremement de beaucoup la moitié des suffrages exprimés. Mais voter par défaut au premier tour ? Essayons de voir de façon plus objective, et non exclusive, les résiosnd e voter pour les principaux candidats :

                                      - Voter Hollande. F Hollande a donné lors de son meeting du Bourget une vraie idée du type de président qu’il serait. Effectivement, un homme d"état, habile, compétent. Avec un un projet finalement revenu aux fondamentaux du socialisme, c’est à dire très interventioniste, et sans doute couteux, et donc à relier avec des nécessités de trouver de nombreuses recettes supplémentaires. Avec un double risque pour moi : celui d’une majorité très confrontationnelle (de revanche) par rapport à la droite et au centre, et certaines promesses à mon avis intenables.

                                      - Voter Sarkozy. Evidemment, le bilan est catastrophique, surtout quand on le met en rapport avec les promesses du candidat de 2007. Pour autant, il faut reconnaitre que N Sarkozy n’a pas démérité sur le plan extérieur lors de la première crise, et a quelques réformes utiles à son actif (comme le statut d’auto-entrepreneur par exemple). Néanmoins, même en ignorant ses entorses à l’éthique démcratique, le principal problème à ce vote réside dans la difficulté à voir ce qu’il pourrait proposer de neuf pour reconstruire un pays alors qu’il est au pouvoir depuis de très nombreuses années.

                                      - Voter Bayrou. L’homme a démontré qu’il avait du caractère et de la volonté, et qu’il avait une vision juste des problèmes du pays, souvent même avec clairvoyance (voir le problème de la dette). Contrairement à l’auteur, je pense que son insistance à proposer de remettre le produire en France, notamment industriel, au centre des préoccupations relève d’un vrai bon sens économique, et je peux confirmer que cela est pris très au sérieux au plus haut niveau des instances économiques internationales. De la même façon, je ne pense pas que perpétuer un affrontement stérile droite-gauche soit très efficace pour réformer : nous avons beoins d’un consensus plus large pour effectuer de profondes réformes structurelles. Et disqualifier par avance tous les responsables de la droite relève pour moi de la stupidité : A Jupé est un remarquable ministre des affaires étrangères par exemple, je ne vois pas pourquoi on se priverait de ses compétences à l’heure actuelle. Seul bémol, Bayrou doit encore proposer un projet plus complêt et structuré pour être pleinement crédible, nous verrons ce qu’il en est dans les prochaines semaines.

                                      - Voter Le Pen. Contrairement aux élection précédentes, M Le Pen propose cette fois-ci un vrai projet, très détaillé. Celui-ci comprend des idées intéressantes sur certains sujets, par exemple sur l’urbanisme, l’artisanat etc. Malheureusement, il est encore entaché d’une idéologie d’exclusion qui le rend à d’autres égards non seulement éthiquement discutable, mais surtout financièrement irréaliste.

                                      - Voter Mélanchon : L’homme a un bagout indéniable et une vraie force de conviction. Certes, on est là dans la réthorique plus que dans le réalisme, mais il est utile d’avoir des poils à gratter en politique, et un vote Mélachon permet d’attirer l’attention sur de vraies préoccupations. Deux soucis majeurs néanmoins : un comportement souvent méprisant, qui tranche avec ses opinions proclamées, et un simplisme économique qui diminue la portée de ses propositions.

                                      - Voter Joly. E Joly est une femme intègre et de caractère. Mais elle n’est malheureusement pas clle de la situation pour défendre l’écologie. Les électeurs d’EEV ont eu tort de ne pas choisir N Hulot qui avait lui une véritable expérience du sujet. Pour autant, là aussi, même si sonprojet est irréaliste au niveau économique, il est important d’avoir certaines considérations sur la gouvernance et l’environnement défendues lors d’une élection présidentielle.

                                      Au total, il existe des raisons valables pour voter pour chacun de ces candidats. Si l’on souhaite vraiment défendre un positionnement pour le second tour, alors il y a trois possibilités éligibles : Sarkozy, Hollande et Bayrou. Ils défendent trois projets différents de société, et je ne pense vraiment pas qu’à ce stade on puisse voter par défaut.


                                      • Lizerunn 23 janvier 2012 11:54

                                        Votre approche Thèse-Antithèse-Synthèse ne dissimule pas vraiment votre parti pris pour F. Bayrou.

                                        Et vous réutilisez les même arguments que l’auteur quand il critique les autres candidats.
                                        Vous le faites cependant avec plus de subtilité.
                                        En somme, tout partisan aura à coeur de prouver que le vote utile c’est celui qui va à son champion.
                                        C’est une erreur, dans une démocratie il n’y a aucun vote utile.

                                        On vote pour ses convictions, c’est tout.

                                        Toute autre approche est un déni de démocratie.


                                      • Voltaire Voltaire 23 janvier 2012 13:25

                                        @Lizerunn

                                        Je ne suis pas un partisan du « vote utile » au premier tour. Je considère comme très positif que l’ensemble des propositions politiques soient présentes au premier tour (10 à 12) et chacun doit voter en fonction de ses convictions. Pour la même raison, je considère que l’ensemble des familles politiques doit être présent au parlement. Mais pour ceux qui sont favorable à un tel « vote utile », alors il y a effectivement trois candidats possibles qui peuvent être élus.

                                        Enc e qui concerne les propres préférences, elles sont sans intérêt pour les lecteurs ici. Pour autant, si je m’en tiens à ces 3 « éligibles », je considère qu’effectivement, pour le moment, Bayrou est peut-être le plus adapté à la situation. J’ai été déçu par F Hollande suite à ce discours ; alors que je l’avais trouvé bon dans les primaires, je constate que la campagne lui a fait prendre un tournant irréaliste, que je trouve dangereux en cette période. Quant à N Sarkozy, son bilan parle pour lui. Mais le plus important est que je considère que chacun peut voter pour les candidats présents sans se faire traiter d’imbécile, car on peut avoir des raisons valables de voter pour eux, même si à titre personnel je ne partage pas leur vision. Et ce d’autant plus que le second tour demeure assez ouvert.

                                        Pour ceux qui souhaitent ne pas reconduire le sortant, les options sont nombreuses sans pour cela hypothéquer les chances de changement. Pour les personnes de droite, c’est un peu plus compliqué car Sarkozy a peu de chance de l’emporter, sauf face à Le Pen, et un « vote utile » en faveur de Bayrou éventuellement pourrait se défendre, mais cela reste ouvert.


                                      • arobase 23 janvier 2012 11:50

                                        on n’élit pas miss France que je sache ! les choses sont sérieuses car notre avenir en dépend. 

                                        alors soyons réalistes et conscients !

                                        -lepen ne sera jamais élue. heureusement pour elle car elle serait bien emmerdée si ça se produisait !

                                        -lepen ne pourra jamais participer à un gouvernement ni une majorité afin de faire transformer ses « idées »en actes, car personne ne peut s’y allier.

                                        -le fn est un danger mortel pour la nation car il détourne inutilement l’attention des gens vers des chimères alors qu’il y a mieux à faire pour régler les problèmes.

                                        si toute la presse aux ordres des capitalistes ne parlent que de lepen et la montent aux nues, c’est pour éviter qu’on parle du bilan de sarkosy.

                                        d’ailleurs il serait amusant de se projeter le soir du 2° tour avec lepen élue ! pas dans le caca la pauvre !

                                        premier ministre, le copain aliot
                                        ministre de l’intérieur goldnich
                                        ministre de la justice collard.
                                        et jean marie aux anciens combattants
                                        point final ; un gouvernement ramassé ! 

                                        plus 10 députés et 4 sénateurs. et après on fait plier l’euro, les banques l’Europe, les riches, les grands patrons, les chinois..................

                                        ne pas trop secouer le flipper sinon on fait tilt et « game over » ! 

                                        faudrait quand même devenir adultes un jour !

                                        si quelqu’un connait un meilleur scénario qu’hollande on serait curieux de le lire 



                                        • spartacus spartacus 23 janvier 2012 11:53

                                          Hollande est un danger pour nos libertés individuelles. Sociologiquement formé à la pensée unique Enarchique, il ne défend que la fonction publique et les fonctionnaires.

                                          Pour ceux qui n’ont pas lu le Nobel d’économie Nicolas Hayeck réfléchissez a ses écrits :

                                          "La socialisation de l’économie et l’intervention massive de l’état sur le marché débouchent sur la suppression des libertés individuelles. Le pouvoir coercitif de l’État transforme toute question économique ou sociale en question politique".

                                          Bref Hollande le nouveau dictateur du réseau d’influence de la fonction publique élu par parachutage.

                                          Hollande ne vise que la fonction, plus attaché à sa carrière et ses revenus cumulés que le bien public.

                                          Il s’opposera a toute réforme indispensable, car il préfère privilégier ses intérêts au bien public.

                                          La fin du cumul des rémunérations de mandats sont de vaines promesses. Il fera impasse sur les régimes spéciaux, il en est le premier bénéficiaire,  Il fera impasse sur les réformes des collectivités locales, il a trop d’amis. Il fera impasse sur la rémunération des élus. Il fera impasse sur la refonte de la représentativité des Français aux institutions. Il favorisera le financement public de son parti. Il fera impasse sur le recourt aux référendums publics.

                                          Le dialogue social se résumera au dialogue avec des syndicat qui représentent 95% de fonctionnaires et 5% de la société civile.

                                          Les HLM seront toujours réservé prioritairement aux fonctionnaires et assimilés. 

                                          Les salaires seront toujours cotisés avec des taux différenciés.

                                          Des trimestres gratuits et des bonifications pour les uns, 166 trimestres obligatoires pour les autres.

                                          Les retraites ne seront toujours calculées injustement et jamais alignées.

                                          La maladie sera toujours traitée différemment selon la corporation (indemnités journalières, carences, plafonnements, contrôles).

                                          Avec 80% d’élus issus de la fonction publique, 65% du parlement sera tenu par ses obligés. Un scandale démocratique ! Dans tous les pays de monde il y a obligation pour les fonctionnaires de démissionner de leurs fonction sauf en France. 80% des élus de son parti sont en conflit d’intérêt et favorisent la fonction publique. 

                                          Nous subissons tous les jours l’injustice par le lobby public des différences de traitement social et fiscal. Avec lui ce sera une catastrophe encore pire.

                                          Il va nous sortir des plans aussi fumeux la filière nucléaire graphite gaz, le plan calcul, le plan câble, le plan machine outil, le minitel, super phénix, le crédit lyonnais, les missiles ades et autres usines à gaz d’Enarques en mal de milliard de dépenses publiques a jeter aux ordures.


                                          • hubert 23 janvier 2012 12:03

                                            spartacus,

                                            continue avec ce genre de raisonnement et c’est le nabot qui va repasser !

                                            parfois, il faut savoir faire preuve de souplesse pour arriver à ce que l’on veut tous : sarko dehors et la gauche au pouvoir

                                            « Hollande 2012, le changement c’est maintenant »


                                          • spartacus spartacus 23 janvier 2012 19:24

                                            humbert

                                            Le changement ????
                                            Hollande est en politique depuis 1981. Ben Ali, Kadafi, Moubarack n’étaient pas encore dictateurs qu’il était déja là !
                                            Alors le changement c’est n’importe quoi.

                                          • F-H-R F-H-R 23 janvier 2012 19:25

                                            C’est bien vu.
                                            Malheureusement, les fonctionnaires, voir leur foyers, ne souscriront jamais à ce discours qui pointe les discriminations entre public et privé (à l’avantage du public bien sûr). Si l’on comptabilise tous ceux qui bénéficient de ces avantages directement ou indirectement, cela fait tout de même beaucoup de monde.
                                            Il faudrait, dans notre société, plus de conscience du bien commun et de l’importance de l’équité pour que vous soyez entendu.


                                          • posteurfou posteurfou 23 janvier 2012 11:58

                                            Sarkosi ,Hollande Bayrou ;

                                            je reste persuadé que ce sont trois menteurs que je soupçonne d’etre d’accord pour justement ne nous offrir aucune opportunité ( à méditer)

                                            je n’ai confiance à aucun de ces charlatans , (ceci n’engage que moi )

                                            ils doivent bien rire ensemble quand ils prennent l’apéro et bien se fouttrent de nous .

                                            Crdt ..


                                            • sdzdz 23 janvier 2012 12:00
                                              Nous sommes en droit d’exiger un « noniste » à l’Elysée en 2012. Même si je partage votre analyse concernant les autres candidats, à ceci près que Bayrou serait exactement comme Hollande, à travailler avec des personnes de tous bords. De plus je conteste frontalement le « vote utile » sachant qu’il faudrait mieux réclamer un 3ème tour pour cette élection, donc une véritable primaire pour le 1er tour ! (blog IRC l’expression d’un système censitaire)

                                              Quant au camp nationaliste, souverainiste ou indépendantiste, ses composantes ne travaillent effectivement pas ensemble, pour l’instant. 

                                              Tout ceci promet quelque surprise à la présidentielle et des législatives très tendues, probablement un troisième tour dans la rue. 



                                              • anarcococo 23 janvier 2012 12:03

                                                Avec Tonton premier, on s’est tous fait bien en..ler,

                                                Avec Tonton deux, on sera tous très heureux !


                                                • loco 23 janvier 2012 12:10

                                                   Bonjour,

                                                   Certes,le système actuel (dont je rappelle qu’il en a « forcé » plus d’un à voter Chirac à un certain second tour) appelle à des considérations de stratégie non négligeables....

                                                   Pour autant, au-delà du triste paysage qui amène chacun à tenir des propos aussi définitifs que véhéments, sans toutefois prendre la peine d’exercer sa citoyenneté en adhérant ou en militant dans la formation politique de son choix, je suis assez sidéré de voir les propos tenus sur la simple pipolisation des candidats. Pourtant, certains éditent leurs programmes (je ne possède que ceux du PS - 3€- et du Front de Gauche -2€) où, par exemple on définit clairement 60 ans pour l’âge de la retraite, 1700E pour le smic, la titularisation des 800 000 précaires de..... bref des sujets de débat intelligents qui nous aideraient plus que les diverses invectives vaguement générales qui semblent ici la règle. 


                                                  • LE CHAT LE CHAT 23 janvier 2012 12:15

                                                    candidat de la soumission aux marchés et de la résignation , ce n’est pas en singeant Mitoche que Flamby sera autre chose qu’une alternance !


                                                    • vost 23 janvier 2012 12:16

                                                      @ l’auteur


                                                      Ainsi vous êtes spécialiste en tautologie. Vous affirmez mais ne démontrez rien, contrairement aux qualités que vous vous prêtez dans votre présentation (analyse, synthèse...)

                                                      Vous dîtes sur Mélenchon (pour lequel je vais voter) des contres vérités. Comme la plupart de ses opposants, me direz vous.

                                                      Quoiqu’il en soit je ne vous suis pas sur votre engagement (f)utile. 

                                                      Le PS aujourd’hui ne propose qu’une adaptation forcée au système économique libéral alors même qu’il est nécessaire de changer de paradigme, de sortir d’un système organisé par et pour l’impérialisme étasuniens (je ne serai pas étonné que le peuple américain se révolte un de ces quatre), sortir aussi de cette pensée issue du colonialisme du 19e siècle, qui maintient la domination (économique par exemple) des occidentaux sur le reste du monde, sortir de l’individualiste attitude de la thésaurisation du capital au détriment du partage des richesses.

                                                      Vous raillez la planification écologique proposée par le Front de Gauche mais, apparemment, vous n’êtes en rien dérangé par la planification global de paupérisation des peuples par la finance (l’exploitation des pays « pauvres » ou les plans d’austérités, allez donc voir chez les Grecs). Le capitalisme vert vous convient-il ?

                                                      Sur l’aspect autocratique et caractériel de Mélenchon, expliquez vous. Car pour ma part je me réjoui qu’il porte l’estocade aux apories d’une démocratie mal nommée. De plus les références contenues dans ses discours sont l’indice d’une grande culture et d’une concrète réflexion. Combattant/Artiste/Philosophe, moi j’adhère, enfin ce qui importe avant tout c’est le programme, « l’humain d’abord » ; au 21e siècle je suis persuadé qu’il faut en faire la nouvelle doxa (je ne m’adresse pas évidement aux vrais masochistes qui pourraient penser le contraire)

                                                      De plus, ce qui à mon sens est remarquable, c’est le traitement de la presse vis à vis du Front de Gauche (avec force sondages, perfide outils de persuasion de masse ; vous qui vous intéressez aux sciences cognitives...)

                                                      Ceux qui sont persuadés que la presse contemporaine est libre et objective ne peuvent pas comprendre. Ceux qui comme moi se désespèrent de cette médiacratie verront d’un bon oeil l’agacement que provoque le FdG auprès de cette sorte de « conjuration des imbéciles » (CF. roman de John Kennedi Toole) incarné dernièrement par exemple par le « petit journal »(qui invoque la liberté de la presse mouhahaha)

                                                      Quand à François Hollande, je ne lui donne pas ma confiance. Après les attaques par les Valls, Sapin, Bernard Henri Levy, Plantu, etc (tous en coeur : « il est pire que Le Pen »), après un mic mac avec EELV, après une main tendue au parti de droite de Bayrou, après un silence absolu envers les appels au débat de Jean Luc Mélenchon (il n’y coupera pas), après des validations de plan d’austérité à la sauce grecque, après un long silence sur son programme qui sort après s’être approprié, comme un peu tous les candidats d’ailleurs, les thèmes soulevés par le FdG depuis des mois...

                                                      Bref cette soudaine sémantique sociale (mais ne nous en plaignons pas) chez François Hollande ne me semble être motivée que par la barre plutôt haute imposée par Jean Luc Mélenchon.
                                                      D’ailleurs la ficelle un peu grosse du « mon adversaire c’est la finance » de Hollande, juste après l’action symbolique de Mélenchon devant l’agence de notation, je trouve ça assez faible finalement.



                                                      • Jean Jolly Jean Jolly 23 janvier 2012 12:19

                                                        Pourquoi pas DSK ? Il paraitrait qu’il soit socialiste lui-aussi... enfin ce sont des rumeurs qui circulent.


                                                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 23 janvier 2012 12:40

                                                          Quand Bernard Dugué s’aligne, il y’a du louche...

                                                          Pourquoi faire coampagne pour François Hollande puisqu’il s’agite exactement comme l’avait fait Nicolas Sarkozy en 2007 ? La désillusion sera immédiate, juste au lendemain du vote, si jamais... ! En science fondamlentale, monsieur Dugué sait peut-être que les conditions initiales déterminent absolument le résultat final, la politique qui remue les masses n’échappe pas à cette loi universelle pour laquelle ce même Dugué veut faire une entorse !

                                                          En fait les idées et les convictions de monsieur Dugué, qui ne répond jamais (ou le fait très sélectivement) aux commentaires des lecteurs, ne sopnt pas claires ni politiquement et encore moins scientifiquement ...

                                                          La France de 2012 doit voter FRONT NATIONAL !

                                                          Raisonnablement ;

                                                          Mohammed MADJOUR.



                                                          • Mmarvinbear Mmarvinbear 23 janvier 2012 15:59

                                                            Un musulman qui vote FN, c’est une dinde qui vote pour Noel...


                                                          • Lizerunn 24 janvier 2012 00:58

                                                            Ce qu’il y a de bien sur Internet, c’est qu’un Taliban peut se faire passer pour une none.


                                                          • Melara 23 janvier 2012 12:56

                                                            Hollande le vote raisonnable.
                                                            Puisque vous parlez de vote, il peut être utile de savoir pourquoi M. Mélenchon, député européen fait l’analyse que F. Hollande ne fera pas une politique différente de l’UMP.
                                                            Le PS au Parlement européen vote bien souvent comme l’UMP, en particulier sur les questions économiques :

                                                            -en graphiques : http://www.vilnusatyx.net/pages/contenu.php?contenu=parlement

                                                            -en détails : http://www.votewatch.eu/?lang=fr

                                                            Vote raisonnable, oui, quand on craint que changer la direction du train le fasse dérailler.
                                                            L’analyse de JLM est plutôt : prenons les commandes du train avant qu’il ne plonge dans le ravin de manière à infléchir sa course.

                                                            une remarque :JLM n’a pas élaboré un programme économique tout seul dans son coin sur un bout de table. Prenez le temps de vous renseigner.


                                                            • patroc 23 janvier 2012 12:58

                                                               On peut aussi voter Hollande par conviction. C’est mon cas.


                                                              • Jean Jolly Jean Jolly 23 janvier 2012 14:06

                                                                Ou Front de Gauche. C’est mon cas.


                                                              • quentinT 23 janvier 2012 14:50

                                                                Ou Bayrou c’est le miens smiley cc


                                                              • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 23 janvier 2012 13:39


                                                                Ce qui est utile, c’est de ne pas voter.

                                                                Nous voulons une vraie démocratie. maintenant.


                                                                • momo momo 23 janvier 2012 14:13

                                                                  Quand on a en concert d’ouverture un milliardaire (Noah) qui paye ses impôts en Suisse, et qu’il prétend déclarer la guerre à la finance et aux riches, on croit réentendre Sarkozy candidat du pouvoir d’achat.

                                                                  http://poilagratter.over-blog.net


                                                                  • Pelletier Jean Pelletier Jean 23 janvier 2012 14:22

                                                                    @Bernard,

                                                                    Il me semble que ce discours du vote Hollande par défaut est un peu un « tic » de notre société médiatique. Vous inventoriez bien les  défauts de tous les autres candidats pour affirmer : « C’est Hollande que je soutiens. Mais sans grande illusion sur l’avenir de la France. Et je me contrefous des programmes, sachant que les programmes ne sont jamais appliqués car le président en exercice devra faire avec la situation » .

                                                                    Et pourtant, le discours de hier aurait du vous faire « bouger » de votre ligne décliniste, du « il n’ya a rien à faire ». Bien au contraire je crois que la victoire de François Hollande devrait nous permettre de faire beaucoup mieux que ces cinq années avec Sarkozy.

                                                                    Le PS peut être en mesure de créer le lien social avec le pays et de proposer des réformes sociales en mesure de redresser notre situation financière dans un esprit de justice.
                                                                    http://jmpelletier52.over-blog.com/


                                                                    • F-H-R F-H-R 23 janvier 2012 18:14

                                                                      Ce n’est qu’un discours bien démagogique comme tous ceux des autres candidats. Concrètement, qu’elles sont les compétences de Hollande ? Avec qui gouvernerait-il ?
                                                                      Hollande est dénué de toute compétence et il gouvernera avec la clique des énarques (socialistes en l’occurrence) qui n’ont pas plus de compétence.
                                                                      L’Etat avant tout, pour mieux museler la démocratie et rester au pouvoir afin de profiter de ses bienfaits ; voilà le crédo des énarques.
                                                                      A qui profite l’UMP ? A la grosse bourgeoisie. A qui profit le PS ? A la fonction publique et au showbiz.
                                                                      On n’a jamais vu autant de cadeaux pour les nantis qu’avec Sarkozy et l’on n’a jamais vu autant de gabegie dans la culture qu’avec l’avènement de Mitterrand au pouvoir ; dans les deux cas une montée vertigineuse de la pauvreté.


                                                                    • reveil reveil 23 janvier 2012 14:36

                                                                      Alors là franchement à l’annonce du programme de François Hollande ce midi, j’étais ému aux larmes. Le livret A déplafonné à 30 000€ et une tranche d’impôts à 150 000€ de revenus, voilà qui devrait rassurer définitivement 5 millions de chômeurs.


                                                                      • Laulau Laulau 23 janvier 2012 14:39

                                                                        J’ai vu des extraits du discours de F. Hollande. Je viens donc d’apprendre que son adversaire n’était pas Sarkozy ou tout autre candidat, non, son ennemi c’est la finance !
                                                                        Un discours assez nouveau chez le candidat PS, si je venais de débarquer de la planète Mars comme mon avatar, je le prendrais pour un candidat de gauche.
                                                                        Mais à quoi devons nous se virage (virtuel) à gauche sinon aux progrès constant des idées du Front de Gauche. Ce discours est révélateur de la trouille des dirigeants du PS devant les sondages qui malgré tous les efforts des sondeurs indiquent la montée inexorable du vote Mélenchon.
                                                                        Électeurs de gauche, ne vous y trompez pas, malgré le ton emphatique et les larmes aux yeux , tout cela n’est que de la poudre aux yeux, de la fumée qui se dissipe dès qu’on relit les parole et les actes passés de Hollande et du PS. N’oublions pas que le ps a trahi le vote des français en acceptant le traité de Lisbonne.


                                                                        • bernard29 bernard29 23 janvier 2012 14:44

                                                                          je suis assez d’accord avec votre classification des votes personnels. ( stupide, strérile, inutile, impossible, impensable...) , et je voterai de la même manière que vous. 

                                                                          je crois qu’Hollande présente un avantage déterminant à mes yeux qui est de rompre vraiment avec la tendance hyperprésidentielle de notre régime politique. Je pense qu’il est le seul à pouvoir incarner le Président-arbitre, président modeste, aux fonctions encadrées, le defenseur des libertés publiques, qui peut espérer faire vivre la démocratie, et revivifier notre parlementarisme. Pour moi c’est une trés grande qualité surtout après les excés et calammités de notre « Zébulon Premier. » 
                                                                          Deuxièmement, je crois qu’il est le seul à pouvoir mettre « De Funés Double A- » à la retraite. 


                                                                          • spartacus spartacus 23 janvier 2012 15:00

                                                                            Pauvre finance internationale, 

                                                                            Elle tremble, elle a peur, après ce discourt elle est terrorisée...
                                                                            Demain, en effet, Hollande ou un autre empruntera de force à la banque de Chine, aux fonds de pensions californiens et à l’émir du Qatar de quoi boucler les fins de mois de l’État républicain. 
                                                                            Hollande persiste à voir dans le maintien des dépenses publiques la voie du redressement budgétaire. 
                                                                            Et le public applaudit. On ne réduit pas les gaspillages : il n’en existe d’aucune sorte dans les comptes de la république. On « maîtrise », on « gère », à l’instar sans doute de ce qui s’accomplit dans le département qu’il préside, le plus dramatiquement endetté de l’Hexagone.
                                                                            Cette gauche régressive retourne au radicalisme de ses arrière-grands-parents. Elle flatte beaucoup, tout en évitant d’aller au fond des problèmes 

                                                                            • F-H-R F-H-R 23 janvier 2012 15:30

                                                                              Arrêtons de cautionner ce système verrouillé par les professionnelles de la politique. A droite comme à gauche, ces individus n’ont d’autre compétence que leur capacité à endormir le peuple. Que peut-on attendre de quelqu’un qui ne connait rien de la vraie vie, celle du quotidien du peuple ; qui défend l’école publique mais inscrit ses enfants dans le privé ; qui prétend relancer l’industrie et l’emploi mais n’a jamais travaillé, qui fustige la grande finance mais reste sous ses ordres, etc.
                                                                              Il y a en France bien des gens compétents, expérimentés et intègres qui n’ont, aujourd’hui, aucune chance de participer à la gouvernance du pays, faute d’accepter d’adhérer et de se soumettre aux appareils des partis, lesquels restent le passage obligé. Les seuls que les politiciens sont venus chercher pour redorer leur blason, n’ont pas faite long feu dès lors qu’ils ont commencés à vouloir exprimer haut et fort leurs idées.
                                                                              Internet est un bon média pour permettre l’émergence de nouveaux visages et surtout de fédérer les Français autour de la volonté d’une vraie démocratie.
                                                                              Voter « utile », c’est voter la continuité d’un système politico-médiatique asservi à une minorité qui n’a d’intérêt que l’argent.


                                                                              • kitamissa kitamissa 23 janvier 2012 17:18

                                                                                Alors actuellement, la France c’est un peu le Titanic , mais qui n’aurait pas encore défoncé sa coque sur un iceberg, mais percé de trous un peu partout qui lui font prendre la flotte que des matelots( les différents gouvernements ) essaient depuis plus de trente ans de maintenir à flot en vidant les cales avec des seaux et des boites de conserve,parce qu’ils n’ont pas le mode d’emploi pour se servir des pompes de cale parce que les Capitaines et les Officiers de Quart ont paumé le mode d’emploi, et sont en concurrence pour être le Capitaine à la place du Capitaine ...


                                                                                un peu comme iznogoud qui veut être calife à la place du calife !

                                                                                alors comme le commandant actuel , navigateur à vue, ayant tout de même réussi à éviter le pire au moment de la grande tempête qui a fait faire naufrage à plein d’autres navires amis , ce commandant arrive en fin de mandat .....

                                                                                d’autre prétendants sont là en affirmant bien fort qu’ils reboucheront les trous dans la coque, que le navire aura un vrai officier à bord, que l’équipage renouvelé sera à la hauteur, certains affirment déjà qu’il n’y aura plus de classes à bord, que l’équipage gagnera autant que le commandant, que les repas y seront copieux, et qu’on pourra même inviter des passagers clandestins à bord !

                                                                                d’autres, que le navire fonctionnera avec les déjections organiques des passagers , que tout sera recyclé, et qu’il y a aura des jours de repos spécifiques pour tout les matelots et passagers suivant leurs convictions !

                                                                                et puis, ces cas de figure, ça fait des années que ça dure, que des belles promesses « vous verrez, avec moi à la barre, ça va filer tout droit ! » ......

                                                                                l’iceberg est en vue, pour l’instant on a un capitaine de pédalo en tête des sondages,il envisage même d’embaucher 60000 marins en plus sans nous dire comment il va les payer, sans programme réel, à part un discours stéréotypé des année Giscard contre Mittérand, du temps du programme commun Socialo-Coco !

                                                                                on ignore comment il va faire face à la dette, face aux intérêts de cette dette qu’il faut rembourser, de ce pognon qu’il faut toujours emprunter à un taux supérieur pour continuer à faire bénéficier les Français de notre système social, comment il va relancer la croissance alors que les gens hésitent de plus en plus à acheter, et attendent tous la période des soldes pour remplacer les pantalons usés et les chaussettes percées des gamins, parce qu’il faut remplir le frigo et faire le plein de la bagnole pour aller gagner le SMIC et qu’il n’y a pas d’autres perspectives de vie, d’autant plus qu’on parle que la boîte va délocaliser en Pologne ou en Roumanie, là où les gens gagnent 30 € par mois, et se contentent d’un bout de pain et d’un oignon pour bouffer !

                                                                                • lulupipistrelle 23 janvier 2012 17:50

                                                                                  Soyons fous !


                                                                                  • arobase 23 janvier 2012 18:19
                                                                                    hollande a mis la barre à gauche toute. donc « umps » chéri de lepen ne veut plus rien dire. 

                                                                                    pas plus que le prétendu abandon des travailleurs dont lepen serait devenu brutalement le secours, elle qui n’a jamais organisé une seule manif en leurs faveur ni même pris leur défense !!!

                                                                                    hollande a fait un certain nombre de propositions importantes comme la laïcité, le non cumul des mandats, la lutte contre les puissances de l’argent, les banque, le logement social, la baisse de 30% des salaires du président et des ministres, des députés. etc...........

                                                                                    ...jeudi sera détaillé et chiffré le programme. on ne pourra plus dire qu’il n’y a pas de 

                                                                                    on peut être pour ou contre tout et rien. l’essentiel c’est de savoir ce qu’on dit et pourquoi on le dit, 

                                                                                    aussi que les lepénistes disent de façon concrète et argumentée ce qu’ils rejettent de ces propositions et pourquoi ils sont contre.

                                                                                    c’est une façon d’être adulte. 

                                                                                    en face qu’ils mettent les propositions de lepen, (autres que les incantations irréalisables bien sûr).  et surtout les raisons pour lesquelles on devrait la croire , elle plus que les autres !

                                                                                    • nobody 23 janvier 2012 18:41

                                                                                      @arobase

                                                                                      Le programme de Hollande y a quoi dedans pour les travailleurs ? 

                                                                                      Leur salaire changera ? 
                                                                                      Le niveau de vie va augmenter ?
                                                                                      Comment il fait pour faire baisser le nombre de chômeurs ? 
                                                                                      Comment il fait pour régler le problème de la dette sans augmenter les impôts ?

                                                                                    • galien 23 janvier 2012 18:59

                                                                                      Ca fait combien de fois que tu postes le même commentaire, kamarade du PS ?


                                                                                      Pourquoi ne pas voter Hollande ?

                                                                                      Contre l’immigration de masse, les sans-papiers régularisés au profit du patronat, contre le vote des étrangers.
                                                                                      Contre l’EURSS, contre l’indépendance des banques centrales et pour que la banque de France prête à 0% à l’état français !

                                                                                    • galien 23 janvier 2012 18:46

                                                                                      C’est un putsch des hollandais aujourd’hui ou quoi ?


                                                                                      Hollande est absolument affligeant, à peine la stature d’un guichetier des PTT.
                                                                                      Ce n’es pas raisonnable, c’est minable.

                                                                                      • RBEYEUR RBEYEUR 23 janvier 2012 18:59

                                                                                        Notre système politique est devenu tellement obsolète qu’il s’enfonce irrémédiablement comme un Tchernobyl qui serait devenu incontrôlable au point d’une totale impossibilité de maîtriser sa désagrégation. 

                                                                                        C’est ainsi qu’au lieu d’élire un potentat républicain de plus, il nous faudrait désigner celui qui, éliminant définitivement ce système, initialiserait, enfin, la souveraineté peine et entière des citoyens que nous souhaitons tous.

                                                                                        Mais existe-il un candidat qui en serait capable ?

                                                                                        Bien évidemment non puisqu’étant tous étroitement inféodés au système ils sont tous irrésistiblement attirés par ses prébendes et ses faveurs princières.

                                                                                        Mais quand bien même ce candidat existerait-il, pourrait-il résister longtemps à la colossale puissance institutionnelle des intérêts prodigieux nourris par ce système ? 

                                                                                        Mais ne sombrons pas dans le pessimisme, il devrait être quand même possible de faire quelque chose…

                                                                                        L’idée serait de désigner celui des candidats dont l’indécision, l’irrésolution, la faiblesse, l’absence de charisme, la sujétion à la dictature rampante du parti l’ayant adoubé, précipiterait le système dans une telle faillite que la situation insurrectionnelle, consciemment ou inconsciemment, attendue par tous, serait incontournable.

                                                                                        Allant plus loin que celle de 1789, cette situation insurrectionnelle serait éminemment libératrice en fédérant universellement tous les citoyens qui, toutes couleurs politiques et toutes classes sociales confondues, vomissent irrémédiablement et à l’unisson ce système.

                                                                                        Il en résulterait un mouvement d’une puissance telle que rien ni personne ne pourrait s’y opposer. 

                                                                                        Mais qui serait donc ce candidat providentiel ?

                                                                                        L’auteur nous fait une intéressante suggestion…


                                                                                        • ali8 23 janvier 2012 19:33

                                                                                          monsieur l’auteur

                                                                                          pas besoin d’être scientifique pour se rendre compte que messieurs Hollande et Sarkozy snt hors jeu

                                                                                          regardez le SONDAGE AGORAVOX


                                                                                          • lulupipistrelle 23 janvier 2012 22:33

                                                                                            Le sondage sur Agoravox ne veut rien dire. Il suffit d’aller sur les blogs des principaux intervenants pour s’apercevoir qu’ils ne représentent pas du tout l’ensemble de la société. Les commentateurs non plus, d’ailleurs.


                                                                                          • Sacotin Sacotin 23 janvier 2012 20:32

                                                                                            Offensive UMP : Demain, diffusion de 6 millions de tracts établissant le bilan de Sarkozy ( probablement positif — ne riez pas —, mais cela n’a pas été dit).

                                                                                            Entendu sur la chaîne de télé Sarkosienne, TF1.


                                                                                            • kéké02360 23 janvier 2012 20:48

                                                                                              décidément il y a beaucoup d’articles de suppos du sytsème sur Ago en ce moment , faut croire que çà sent le roussi grave !!!! smiley

                                                                                              même l’eureux-écolo Cabanel appelle au vote << utile >> signe que la candidate Eva Joly va être forcée par les verts-marrons-jaune de renoncer à l’élection , rien que çà !!!!!! smiley

                                                                                              La date de péremption du flamby est donc dépassée depuis longtemps !!!! smiley

                                                                                              A celles et ceux qui en croquent, les premiers signes sont maux de tête, aigreurs d’estomac , nausées , à noter quelques cas de diarrhées verbales smiley

                                                                                              Je vous propose donc un soulagement rapide en envisageant sérieusement de virer cette racaille UMP-PS dès le premier tour !!!! législatives comprises !!!! smiley

                                                                                              C ’EST POSSIBLE et vous allez voir çà va nous faire le plus grand bien à tous  smiley


                                                                                              • F-H-R F-H-R 23 janvier 2012 21:49

                                                                                                C’est du bon sens.
                                                                                                La majorité se plaint du choix qui nous est présenté mais peu ont le cran de vouloir véritablement changer le système.
                                                                                                Pour l’heure, les propositions et décisions politique ne sont pas à l’ordre du jour sur Agoravox et il sera toujours temps de défendre, chacun, nos idées lorsque nous aurons enfin droit au chapitre.
                                                                                                Avant cela, plutôt que de débattre sur le thème fataliste « à quelle sauce serons-nous mangé ? » avançons sur le thème « quelle position adopter à la prochaine élection pour signifier notre refus du système faussement démocratique actuel ? »
                                                                                                Je suis sûr qu’il y aura de bonnes idées.


                                                                                              • kéké02360 24 janvier 2012 09:26

                                                                                                @ F H R

                                                                                                ce que tu écris est le bon sens même et comme tu dis : peu ont le cran de passer au changement !!! smiley

                                                                                                Sur AGORAVOX la plupart nous proposent de choisir << démocratiquement >> la couleur de la corde avec laquelle nous serons pendus !!!!!! smiley

                                                                                                La ficelle est un peu grosse pour qui a un soupçon de bon sens ! smiley

                                                                                                Pour retrouver le chemin de la démocratie il est indispensable de virer cette racaille de droite UMP-PS  !!!!!! smiley


                                                                                              • kéké02360 23 janvier 2012 20:52

                                                                                                Il a choisi de faire un << discours >> au Bourget , c’est pour essayer de décoller dans les sondages smiley


                                                                                                • arobase 23 janvier 2012 21:28
                                                                                                  aussi que les lepénistes disent de façon concrète et argumentée ce qu’ils rejettent de ces propositions (de hollande) et pourquoi ils sont contre.

                                                                                                  c’est une façon d’être adulte. 

                                                                                                  en face qu’ils mettent les propositions de lepen, (autres que les incantations irréalisables bien sûr).  et surtout les raisons pour lesquelles on devrait la croire , elle plus que les autres !

                                                                                                  réponse lepéniste :

                                                                                                  @arobase

                                                                                                  Le programme de Hollande y a quoi dedans pour les travailleurs ? 

                                                                                                  Leur salaire changera ? 
                                                                                                  Le niveau de vie va augmenter ?
                                                                                                  Comment il fait pour faire baisser le nombre de chômeurs ? 
                                                                                                  Comment il fait pour régler le problème de la dette sans augmenter les impôts ?

                                                                                                  et voilà ! encore une pirouette ! jamais de réponse concrète ! les lepénistes sont des spécialistes en matière de pirouettes.

                                                                                                  faisons comme eux pour voir s’ils l’ont lu le programme lepen :

                                                                                                  Nobody
                                                                                                  Le programme de lepen y a quoi dedans pour les travailleurs ? 
                                                                                                  Leur salaire changera ? 
                                                                                                  Le niveau de vie va augmenter ?
                                                                                                  Comment il fait pour faire baisser le nombre de chômeurs ? 
                                                                                                  Comment il fait pour régler le problème de la dette sans augmenter les impôts  ?

                                                                                                  • neurone 23 janvier 2012 21:35

                                                                                                    Je vote Hollande :

                                                                                                    >> Les 30H ...

                                                                                                    Non je déconne, voilà ce que propose le futur président :

                                                                                                    >> Une nouvelle taxe (encore une) ... sur la finance
                                                                                                    >> La lutte contre la finance internationale, ces salauds de pauvres qui s’endettent ! Ah non.. c’est juste l’Etat, et ses nombreuses communes de Gôche qui sont incapables de présenter un budget équilibré ! et la pléthore de fonctionnaires locaux !!!
                                                                                                    >> Pleins de profs, youpi... enfin des jeunes éduquées ! Il est temps ... 
                                                                                                    >> Jeunes qu’on pourra embaucher massivement : ils annoncent 300’000 dans le Programme du Parti ... ah non 150’000 pour FH !?
                                                                                                    >> La laicité inscrite dans la constitution, pour sur on avait vraiment besoin de cette mesure, surtout appliquée à l’Alsace-Lorraine ! 
                                                                                                    >> La suppression du Quotient Familiale des ménages ! Vive les « parmi nous »
                                                                                                    >> L’augmentation du SMIC à 2’000 boules !

                                                                                                    Quoi d’autres ?

                                                                                                    Hollande président, hollande président !!! Les solutions sont là ! Le changement c’est maintenant

                                                                                                    ... Mais qui va financer ces mesures !? ... ces « méchants » riches !? Pour un gars qui gagne 3 plaques par mois ... c’est fort !!!

                                                                                                    (*) Seule l’idée selon laquelle la retraite à 60 ans, lorsqu’on a cotisé 41 ans me parait de bon sens, au lieu d’un âge fixe pour tout le monde, une durée égale pour tous : mais comme disait l’autre René Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée ; car chacun pense en être si bien pourvu que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose n’ont point coutume d’en désirer plus qu’ils en ont.


                                                                                                    • arobase 23 janvier 2012 22:05

                                                                                                      un peu de patience neurone, le porogramme c’est pour jeudi.


                                                                                                      le fric il y en a à la pelle, par milliards. ce sont les travailleurs qui le crée, ce sont les requins qui le ggarde.

                                                                                                      hollande a au moins la volonté de le prendre. sarkosy, lepen, bayrou n’en ont aucune envie.

                                                                                                      alors si avec ce fric hollande a peu de moyens, qu’est ce qu’il en sera pour les autres qui veulent eux s’en priver !!

                                                                                                      eux aussi vont annoncer des mesures et on verra si neurone va leur demander : 
                                                                                                      « ... Mais qui va financer ces mesures » ? leur réponse sera claire : le petit peuple, comme toujours !

                                                                                                      faut savoir ce qu’on veut.


                                                                                                      • Stoïque 24 janvier 2012 00:06

                                                                                                        Nous devons normalement aller voter pour élire le prochain président et si nous voulons que notre vote quinquennal ait réellement un bon emploi, je ne vois pas l’intérêt de voter blanc, d’entrainer la nullité du vote ou de perdre son vote pour un candidat sans avenir présidentiel.
                                                                                                        Si vous ne pouvez plus sentir le président actuel ou que vous redoutez ce qui pourrait se cacher derrière MLP, il ne reste pas beaucoup de choix : Hollande ou Bayrou

                                                                                                        Ne pas voter ou perdre son vote dans des voies sans issues est tout de même affligeant quand on sait qu’on ne vote que tous les 5 ans pour un président et qu’en 5 ans, de très mauvaises orientations peuvent survenir.. Nous venons de le voir....

                                                                                                        Assurer au moins le moins mauvaix choix au 1er tour permettrait d’éviter le pire au 2ème tour tout en permettant lors des Législatives d’orienter plus précisément le choix des élus et permettre à nos idées de percer.

                                                                                                        Toute autre solution semble peu convaincante et sans lendemain ni intérêt ; Alors OUI au vote utile !




                                                                                                        • fifilafiloche fifilafiloche 24 janvier 2012 01:34

                                                                                                          Je suis assez d’accord avec l ensemble des réactions.


                                                                                                          Si la rondeur de Hollande évite les montées d’urticaire liées à l’activisme de Sarkozy, quelles compétences y a t il dans son entourage pour résoudre les blocages culturels et corporatistes qui empêchent depuis 40 ans d’apporter une solution durable aux déficits structurels budgétaires, nous rendant de façon croissante dépendants des financements extérieurs ?

                                                                                                          La faiblesse serait elle une vertue en temps de crise ? Voulons nous une nouvelle 4e république nous condamnant à plus d’immobilisme

                                                                                                          Je suis plus que dubitatif...

                                                                                                          • Aureus 24 janvier 2012 02:02

                                                                                                            Sarkozy, Hollande ; peu importe.

                                                                                                            Ce qui importe est de lire leurs programmes à la lumière des traités européens auxquels la France est tenue d’obéir et qui nous ont volé tout pouvoir sur les sujets stratégiques.

                                                                                                            Qu’en reste t-il, une fois qu’on a bien essoré ?

                                                                                                            Quelques promesses qu’ils ne pourront pas tenir car contraires auxdits traités mais qui touchent pourtant aux domaines les plus importants ; et pléthore de propositions sur des sujets annexes.


                                                                                                            • Amoribonde Amoribonde 24 janvier 2012 12:46

                                                                                                              François Hollande, un vote « raisonnable » ? Oui, au sens dogmatique !


                                                                                                              • Kisskool Kisskool 27 janvier 2012 11:22

                                                                                                                Pour moi, c’est lui ! Et qu’on arrête un peu, avec ses rondeur (minceur aujourd’hui) le problème est-il là ! On a bouffé du Sarko 5 putain d’années.....On change !



                                                                                                                  • Taverne Taverne 1er février 2012 22:53

                                                                                                                    Hollande, l’enfarineur enfariné


                                                                                                                    • gordon71 gordon71 1er février 2012 22:55

                                                                                                                       pour peu que l’on veuille bien s’en donner la peine, au lieu de se contenter de la bouillie servie par des journaleux serviles, on peut aisément se faire une idée des qualités du candidat Hollande. Président du Conseil Général de la Corrèze, il administre une collectivité territoriale qui compte environ 250.000 habitants. C’est le département le plus endetté de France, le seul dont la dette est supérieure à 100% de son budget global, ce qui représente une dette qui s’élève à 1.329€ par habitant. Pour information, le second département le plus endetté fait plafonner la dette à hauteur de 993€ par habitant, ce qui permet d’avoir une idée des qualités de gestionnaire du gars François. On ne peut qu’avoir le tournis en imaginant ce qu’il pourra donner en passant de la gestion de 250.000 péquins à celle de 65,3 millions.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès