• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > François RUFFIN et les autres nous mènent en BATHO

François RUFFIN et les autres nous mènent en BATHO

Le député de La France Insoumise n’hésite jamais pour proposer de vraies luttes. Il nous a habitué à de nombreuses interventions spectaculaires en tribune, maillot de foot et autres interventions musclées. Mais là n’est plus le sujet. Voilà qu’au lendemain d’une élection où « les résultats sont très décevants » et où EELV croit être un grand gagnant avec 13,5 % des voix, il faut démontrer que l’on est plus vert que les verts.

Je passe rapidement sur la proposition assez ridicule d’interdire les vols domestiques qui pourraient être réalisés en train. Ruffin rejoint donc Batho. Elle qui a abandonné le PS pour Génération Écologie sans passer par la case élection, propose la même mesure avec de petites différences sur la durée des trajets alternatifs.

Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre le désir de surfer sur une « victoire à 13,5 % » des écologistes. Sur le fond, je n’ose calculer l’impact en terme d’économie de libération de CO2 que constituerait une telle interdiction de vols domestiques. Quand on sait que le remplacement de TOUTES les voitures de l’UE ne ferait baisser que de 13 % les rejets en CO2. Un petit calcul assez simple, les transports sont responsables de 30 % des rejets de CO2, le transport routier représente 72 % des transports, et les voitures représentent 60 % du transport routier. Une petite multiplication 30 % x 72 % x 60 % et hop les bagnoles sont toutes à la casse et on a gagné 13 % de CO2. Bon, il faudra produire l’électricité nécessaire pour toutes ces nouvelles bagnoles, fini le nucléaire, il restera d’agrémenter nos paysages de toutes ces jolies éoliennes ou hydroliennes, qui sont aussi très jolies.

Enfin d’après quelques études, il s’agirait de quelques vols domestiques par jour, une trentaine je crois. On voit tout de suite l’impact sur le climat, pour notre planète comme ils disent. Bon, les ceux qui voyagent pour leur turf par avion auront la chance de partir la veille et revenir le lendemain de leurs réunions dans la capitale. Mais là n’est pas le plus important.

 

Le groupe LFI a déposé le 14 mai 2019, une proposition de résolution. Le titre ? Tenez vous bien, l’état d’urgence climatique et écologique.

 

L’état d’urgence, oui, celui qui permet de prendre des mesures exceptionnelles, est régit par Loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l'état d'urgence. Pour les curieux, vous trouverez dans les discours de ces mêmes députés toutes les bonnes raisons pour n’en user que dans des circonstances exceptionnelles. Et surtout des circonstances dont on sait qu’il y aura une fin qui n’est pas rejeté aux calendes grecques. Mais voilà, il faudrait donc appliquer une loi d’exception pour « régler », une situation qui prendra des décennies pour voir le début du commencement d’un résultat.

Bon, mais là, je pinaille, la proposition de résolution écrite par Mélenchon doit ouvrir des pistes, proposer une stratégie, donner quelques exemples de mesures urgentes, … Eh bien, ne cherchez pas, passé l’exposé des motifs et les « considérant » qui les rappelle, une simple resucée des différents articles sur le sujet du dérèglement climatique et de la disparition des espèces, viennent les propositions.

Voilà les actions, l’assemblée déclare l’état d’urgence climatique, … et puis l’assemblée déclare l’état d’urgence écologique ..., l’assemblée s’inquiète de l’inaction du gouvernement ..., elle plaide pour la mise en place d’une règle verte qui en gros interdira de consommer ce qui n’est renouvelable, il va falloir fermer un maximum de mines, de carrières, … le pire est dans le dernier paragraphe ou l’on fixe un objectif pour 2050 agrémenté d’une exigence d’emplois non délocalisables. 2050 ! Ils osent. Personne ne sait prévoir à plus de 5 ans, 10 ans pour des sujets très précis sans aléas, les voilà à jouer les Cassandre écologiques

Le groupe LFI essai de prendre en marche le train électoral de l’écologie, un train electoral bondé mais prometteur.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.26/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • jocelyne 5 juin 17:22

    Si on remplace LFI par LREM tout est en ordre.


    • Clocel Clocel 5 juin 17:25

      @jocelyne

      Le fait est que Macron et Ruffin n’ont pas que la géographie en commun...


    • Traroth Traroth 5 juin 17:39

      @Clocel
      Exact. Ils sont également allé dans le même lycée. Mais je ne vois pas le rapport...


    • Traroth Traroth 5 juin 17:59

      @Clocel
      J’ajouterais que vous êtes l’illustration vivante de ce que je dis depuis belle lurette : le problème qu’ont les néolibéraux avec la France Insoumise n’a jamais rien eu à voir avec la personnalité de Mélenchon. C’est bien leurs idées le problème. Et si une autre personnalité monte dans l’estime des électeurs à la place de Mélenchon, ce qu’on peut voir avec des gens comme Ruffin ou Quatennens, ils seront attaqués eux aussi, pour d’autres raisons. Votre commentaire en est la parfaite illustration ! Jamais aucune personne qui défend des idées réellement progressistes (pas au sens perverti où l’entend Macron) ne trouvera grâce aux yeux des gens comme vous.


    • Ecureuil66 6 juin 19:23

      @Traroth
      bien parlé ....certainement que Ruffin n’est pas parfait mais au moins il bouge et propose



      • Fergus Fergus 5 juin 17:37

        Bonjour, Clocel

        Curieux, le message de Mélenchon qui semble vouloir être un « Sisyphe heureux ». Doit-on comprendre qu’il envisage de toujours pousser le rocher LFI vers une cime inatteignable ?


      • Clocel Clocel 5 juin 17:43

        @Fergus

        No sé !

        Je constate juste, sans grande surprise, que tel un morpion sur une paire de couilles d’eunuque fraîchement converti, Mélenchon s’accroche.

        Ces mecs n’ont pas de rate, la politique est une pathologie lourde.


      • Traroth Traroth 5 juin 18:03

        @Clocel
        Je le trouve au contraire très courageux de faire front à l’acharnement médiatique, politique et judiciaire qu’il subit depuis qu’il a commencé à monter dans les sondages en mars 2017.

        La politique, c’est beau. L’oublier et refuser de se mêler de ce qui nous regarde, ça conduit à des impasses comme « Occupy La Défense », « Nuit Debout » ou les Gilets Jaunes.


      • Sparker Sparker 6 juin 14:12

        @Fergus

        Halala, alors on a rien compris au mythe de Sisyphe !!, m’étonne pas tient...

        JLM sait ce qu’est un combat et un idéal, vous comme touriste vous l’ignorez, j’avais vu juste.

        Relisez, vous ne virerez pas peut-être pas Gugusse...


      • Traroth Traroth 5 juin 17:43

        « L’Avenir en Commun », le programme de la France Insoumise depuis 2017, comprend déjà un vaste volet écologique. « L’Humain d’Abord », qui était le programme du Front de Gauche en 2012, également. Donc on peut dire beaucoup de choses, mais prétendre que la préoccupation environnementale serait une découverte récente, et bien sûr opportuniste si on suit votre raisonnement, pour cette famille politique, est tout simplement un mensonge. C’est un simple constat factuel. Vous êtes donc un menteur, Aristide.


        • Fergus Fergus 5 juin 17:47

          Bonjour, Traroth

          Je confirme ce volet écologique. C’est avec le volet socio-économique ce qui m’a le plus séduit dans le programme FdG puis LFI.


        • Albert123 5 juin 18:20

          @Fergus

          le programme est beau sur le papier, mais la réalité c’est l’exclusion des souverainistes / nationalistes, la prépondérance de la ligne sociétale Autain / Obono et 6 % au final dans une logique d’ostracisme qui empêche toute sortie de crise politique via les urnes comme en Italie.


        • Traroth Traroth 5 juin 18:51

          @Albert123
          Mais qu’est-ce qui peut bien vous faire croire que la France Insoumise est un mouvement accueillant le souverainisme ou pire encore le nationalisme ? Ça n’a jamais été le cas et ça ne sera jamais le cas. Cessez d’accorder du crédit à la propagande médiatique qui prétend que la France Insoumise a quoi que ce soit à voir avec les fascistes de RN.


        • Cadoudal Cadoudal 5 juin 19:41

          @Julien S
          Moi ce qui m’a le plus séduit ce n’est pas le volet écologique, c’est Manon.

          C’est sur qu’avec ses cheveux sales c’est pas elle qui allait aider Hulot à vendre ses shampoings bio...lol...

          Mais je vois qu’elle va mieux, bonne chance à elle chez nos cousins...

          Coiffure Manon Aubry Lundi 09:00 - 17:00 Mardi 09:00 - 17:00 Mercredi 09:00 - 17:00 Jeudi 09:00 - 17:00 Vendredi 09:00 - 17:00

          https://www.pagesjaunes.ca/bus/Quebec/Longueuil/Coiffure-Manon-Aubry/2193608.html


        • Aristide Aristide 6 juin 09:07

          @Traroth

          Vous m’avez mal lu ou je me suis mal expliqué. 

          Le PG , le FDG et enfin LFI ont toujours eu un projet qui intégrait un volet écologique, je ne le conteste pas. Bon, ce n’est pas une spécificité de ce parti, il en est de même pour tous. En tant qu’observateur de la vie politique, j’ai toujours perçu une hiérarchie dans les objectifs, Mélenchon vient de se fendre d’un message sur son blog où il donne le lien sur le programme de 2012. Relisez ... vous verrez qu’il est un volet mais surement pas l’axe essentiel qui obligerait à exiger un « état d’urgence ». 2 pages sur la planification écologique dont un bonne part pour expliquer que sur le nucléaire et bien ... on verra.

          Pour ma part, je crois qu’il serait peut être plus « urgent » d’exiger la mise en place d’un « état d’urgence économique et social ».


        • Traroth Traroth 6 juin 13:48

          @Aristide

          Le programme l’Avenir en Commun est un programme global de gouvernement, couvrant tous les aspects de la société. Il est donc divisé en 7 parties principales. L’une de ces 7 grandes parties est l’urgence écologique.

          Quelques liens qui vous montreront peut-être que les convictions de la France Insoumise dans ce domaine ne remontent pas à hier...

          2012 :

          https://blogs.mediapart.fr/alainlipietznet/blog/110412/lecologie-de-jean-luc-melenchon

          http://gauche.blog.lemonde.fr/2012/12/01/loffensive-de-melenchon-sur-lecologie/

          2016 :

          https://reporterre.net/Jean-Luc-Melenchon-L-urgence-ecologique-doit-etre-au-point-de-depart-de-ma

          2017 :

          https://www.lesinrocks.com/2017/05/02/actualite/actualite/pour-julien-bayou-jean-luc-melenchon-tient-les-cles-du-rassemblement-de-la-gauche-ecologiste/

          http://www.martine-billard.fr/post/2017/04/12/Tribune-%3A-%C3%89cologistes-et-membres-du-Conseil-f%C3%A9d%C3%A9ral-d-%C3%89ELV-nous-voterons-Jean-Luc-M%C3%A9lenchon

          Je trouve troublant qu’autant de personnes se piquant de commenter le programme de la France Insoumise et de Mélenchon le connaissent si mal...


        • Sparker Sparker 6 juin 13:48

          @Aristide

          Mais que cherchez vous, vous ne croyez pas que ce cet « état d’urgence économique et social » ne fait pas partie du programme et des combats de LFI ????
          J’hallucine, alors que l’accent ai été mis sur l’écologie pour les européennes ben normal vu que c’est en général un scrutin favorable à l’écologie, essayez plutôt de nous expliquer cela avec votre sens de « l’observation de la vie politique » alors que pour beaucoup de FI ce n’était la bonne focale.

          Je vous soupçonne de prendre les gens pour des c***s et de travailler en souterrain à dézinguer la FI en vieux socialos aigris comme Péréol qui veut faire enfermer Mélenchon.

          Maintenant que vous avez mis Mélenchon un peu de coté car il à pété un cable pendant 10 secondes vous attaquez Ruffin comme un malpropre.

          Comme Fergus, ça crognotte sec, enfin ça pue en bon français...



        • Sparker Sparker 6 juin 13:56

          @Traroth

          "Je trouve troublant qu’autant de personnes se piquant de commenter le programme de la France Insoumise et de Mélenchon le connaissent si mal..."

          Ha mais les observateurs de ce site ont observé que Mélenchon à péter un cable alors ils nous font part de leur doctes déductions issues... de leur observation, si si, c’est des bons ici...

          Vous observerez qu’un observateur observant peut témoigner de la cécité volontaire que l’on observe souvent dans les milieux autorisés à observer je dis ça mais c’est juste une observation alors que je ne suis pas un observateur patenté...


        • Legestr glaz Legestr glaz 6 juin 15:33

          @Traroth

          Sauf que, même un programme « au poil », aux « petits oignons » est totalement incompatible avec les traités européens qui sont aujourd’hui inscrits dans la Constitution française. 

          Jean Luc Mélenchon mène son électorat par le bout du nez. Celui-ci croit au programme, qu’il est beau, mais il est inapplicable ! Il suffit de le demander à Etienne Chouard, et, si on ne croit pas ce spécialiste de la Constitution, de lire soit même les traités européens, tous de nature « ordo-libérale ». Il se trouve que le programme de la FI n’a absolument rien à voir avec l’ordo-libéralisme. Alors il fait « comment » Mélenchon pour mettre en oeuvre son « programme » dans le cadre de la supranationalité européenne ? Est-ce qu’il prend les gens pour des cons ? 
          Vous reprochez aux autres de ne pas connaitre le « programme de la FI », moi je vous reproche de ne pas connaître ni de comprendre la portée des traités européens. Il est « inconstitutionnel » de désobéir à ces traités. Ce qui veut dire qu’en restant dans l’UE, on se les bouffe jusqu’à n’en plus pouvoir ! 

          « Selon le principe de primauté, le droit européen a une valeur supérieure aux droits nationaux des États membres. Le principe de primauté vaut pour tous les actes européens disposant d’une force obligatoire. Les États membres ne peuvent donc pas appliquer une règle nationale qui serait contraire au droit européen.

          Le principe de primauté garantie la supériorité du droit européen sur les droits nationaux. Il est un principe fondamental du droit européen. Tout comme le principe d’effet direct, il n’est pas inscrit dans les traités mais a été consacré par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).

          La primauté du droit européen sur les droits nationaux est absolue. Ainsi, tous les actes européens ayant une force obligatoire en bénéficient, qu’ils soient issus du droit primaire ou du droit dérivé.

          De même, tous les actes nationaux sont soumis à ce principe, quelle que soit leur nature : loi, règlement, arrêté, ordonnance, circulaire, etc. Peu importe que ces textes aient été émis par le pouvoir exécutif ou législatif de l’État membre. Le pouvoir judiciaire est également soumis au principe de primauté. En effet, le droit qu’il produit, la jurisprudence, doit respecter celui de l’Union. »

          A quel moment la FI se pose t-elle la question de la supranationalité européenne ? 



        • Legestr glaz Legestr glaz 6 juin 15:41

          @Traroth
          La souveraineté nationale vous pose un problème ?

          Article PREAMBULE 

          Le Peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’Homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu’aux droits et devoirs définis dans la Charte de l’environnement de 2004.

          Article 3 

          La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum


          Article 4 

          • Les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie.

            Ils contribuent à la mise en oeuvre du principe énoncé au second alinéa de l’article 1er dans les conditions déterminées par la loi.

            La loi garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation.



        • Traroth Traroth 6 juin 17:16

          @Legestr glaz
          Le principe défini depuis longtemps par la France Insoumise (A/ renégociation ou B/ sortie des traités) est pourtant très clair. Et me parait bien plus pertinent que la sortie directe et inconditionnelle de l’union.

          https://laec.fr/chapitre/4/sortir-des-traites-europeens


        • Traroth Traroth 6 juin 17:22

          @Legestr glaz
          Et je préfère l’idée de souveraineté populaire à l’idée de souveraineté nationale. C’est le peuple qui doit être souverain. L’idée de nation n’est pas très importante. Vous serez opprimé en France comme vous le serez dans l’UE, ça ne change pas grand chose.


        • Xenozoid 6 juin 18:00

          @Traroth

          il y en a qui préfere la merde française


        • Legestr glaz Legestr glaz 6 juin 18:04

          @Traroth
          Vous voulez renégocier les traités pour sortir l’UE de l’ordo-libéralisme ? Et vous comptez obtenir l’unanimité des voix de tous les Etats membres ?

          Mais de qui vous moquez vous ? Vous êtes un vrai farceur !

          Parce que, je pense que vous ignorez totalement la manière dont il faut s’y prendre pour modifier un traité. Ca à l’air pour vous tout à fait « naturel », mais c’est très très très compliqué ! Cela n’arrivera jamais ! Si vous voulez avoir une idée précise de la manière dont il faut s’y prendre pour modifier un traité, j’ai écrit un article sur le sujet. Je sais, c’est pas très fun ni très sexy, mais au moins vous sortirez de votre brouillard épais concernant la « renégociation des traités ». Et surtout, n’oubliez pas de nous expliquer comment la FI réussira le tour de force d’obtenir une unanimité et quel sujet elle amène sur la table en premier ? Vous ne le savez même pas. C’est le Conseil de l’UE qui, en tout premier lieu demande la « révision » d’un article, pas d’un traité, d’un seul article d’abord ! Lisez l’article et vous comprendrez votre totale méprise sur le sujet. C’est dans ces moments, dans des échanges comme avec le vôtre, que je me rends compte que la FI se fout de la gueule de ses électeurs. Ce mouvement raconte des salades !
          https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-renegociation-des-traites-182990

          Parce que, je finis, sortir des traités européens, c’est sortir de l’UE ! Rien de plus rien de moins. Alors je me demande bien à quel moment les électeurs de la FI se posent les questions pertinentes. 

          Et si vous mettez des étoiles négatives, il serait « intelligent » que vous apportiez de l’eau et des arguments au moulin de votre réflexion. Parce que là, vous êtes en cale sèche de ce point due vue. Vous n’avez même pas le commencement d’une idée concernant la modification des traités européens et vous croyez dur comme fer que la FI va le faire. C’est consternant de voir des gens se fier ainsi à des personnalités politiques qui leur mentent. 

          Je vous rappelle que désobéir aux traités est « inconstitutionnel » ! 


        • Traroth Traroth 6 juin 18:33

          @Legestr glaz
          Ne vous en déplaise, j’ai une assez bonne maîtrise du sujet. Je pense que c’est vous qui sous-estimez largement le poids de la France. L’UE ne peut pas exister sans la France. En mettant notre poids dans la balance, il est tout à fait possible d’obtenir une véritable négociation. Surtout si d’autres pays nous suivent, ce qui est justement le plan défini par L’Avenir en Commun.

          Pour ce qui concerne la révision des traités proprement dite, les explications de votre article divergent de la réalité de l’article 48 sur deux points qui ne me paraissent pas secondaires :

          • Vous prétendez qu’il faudrait soumettre une modification d’article à la fois. Rien dans l’article 48 ne stipule une telle chose.
          • Vous dites « Les Chefs d’Etats et de gouvernements, réunis dans une conférence, lors d’une troisième étape, arrêtent, à « l’unanimité », les modifications à apporter aux traités ». L’article 48 ne parle pas d’unanimité à ce stade de la procédure, mais dit "Une Conférence des représentants des gouvernements des États membres est convoquée par le président du Conseil en vue d’arrêter d’un commun accord les modifications à apporter aux traités« . Je conviens que l’expression »d’un commun accord" est sujette à interprétations.

          Je comprends qu’il est utile pour vendre votre soupe de charger la mule, mais je pense que la menace de la France de quitter l’union créera un chemin, car il me parait impensable que les 26 autres puissent accepter cette idée, surtout après le Brexit. Qu’en pensez-vous ? Et sinon, le plan de l’Avenir en Commun prévoit de passer de la menace aux actes.


        • Legestr glaz Legestr glaz 6 juin 20:55

          @Traroth
          Vous êtes complètement bouché à l’émeri !

          1°) les traités européens sont imposés par la Constitution française. 
          2°) Impossible d’y désobéir parce que cela est inconstitutionnel et que tous les Etats le savent. Mais vous, vous semblez l’ignorer
          3°) Les traités ne se « renégocient » pas ! On peut demander à changer tel ou tel article, mais cela requiert « l’unanimité ». Cela n’arrivera jamais. 

          Donc, quel que soit le poids de la France jamais l’unanimité n’émergera dans les traités sur des propositions de la FI. Il faut être totalement borné pour insister sur ce point. D’ailleurs, même Jean Luc Mélenchon le sait. Je vous fais le plaisir de vous le faire écouter sur « l’unanimité ». Les gens dans la salle l’applaudissent, ils ont compris. Peut être que vous aussi vous allez comprendre. JLM parle d’un seul sujet ! Mais cela est exactement t pareil pour tous les sujets : il n’y aura jamais l’unanimité !

          https://www.youtube.com/watch?v=P_pE-Vh_Qi4

          Même la menace de la France de sortir de l’UE ne changera pas la règle de l’unanimité. Elle est immuable ! Dans le programme de la FI il y a le contrôle du mouvement des capitaux. C’est donc une très bonne blague que de penser que les traités seront modifiés pour introduire ce changement. Pour les travailleurs détachés, jamais ni la Pologne, ni la Bulgarie, ni les pays de l’Est en général, n’accepteront ce changement. 

          La Grèce était trop petit pour instaurer un. rapport de force avec l’UE. Et l’Italie, elle est trop petite ? Regardez un peu comme l’UE la malmène tout ceci parce que les traités sont, au plan constitutionnel, supérieurs à la Constitution italienne. C’est tout frais, ça vient de sortir : l’UE recommande une procédure disciplinaire contre l’Italie. Si vous avez l’esprit un peu curieux, vous examinerez cette affaire et vous regarderez si l’Italie est « trop petite » et de comprendre ce que pèsent les menaces italiennes face au rouleur compresseur des traités. L’Italie va s’écraser comme une merde, la France serait dans l’obligation de faire pareil !
          http://www.lefigaro.fr/flash-eco/dette-italienne-bruxelles-recommande-de-placer-l-italie-en-deficit-excessif-20190605?fbclid=IwAR2xaUNlvSgz4n94H4MKVFId-2ChOcmMGytyFDKYWFIfgdiCqbafBi2AA54


        • Traroth Traroth 6 juin 23:49

          @Legestr glaz
          A la prochaine insulte, la discussion sera terminée.

          Vous prétendez donc que les 26 autres membres préféreront voir la France quitter l’union et donc voir l’union s’effondrer, plutôt que de négocier une modification des traités. Parce qu’ils sont parfaitement négociables, contrairement à ce que vous prétendez. On négocie, et si on obtient un accord, le reste n’est qu’une procédure.

          Salvini n’a pas dans son programme de renégociation des traités, ni de sortie de l’UE. Pas plus que le RN en France. Vous croyez m’apprendre quelque chose ? C’est sans rapport avec notre discussion.


        • Legestr glaz Legestr glaz 7 juin 07:03

          @Traroth
          J’ai insulté qui et comment ? 

          Ce que vous dîtes n’est pas vrai. Jean Luc Mélenchon ne veut pas sortir de l’Union européenne. Ce qui veut dire que les autres Etats membres s’en moquent de ses menaces. La FI n’a « aucun programme » qui organise la France en dehors de l’UE. Et cela ne s’improvise pas. 
           
          C’est totalement dingue de vous voir écrire des choses pareilles. On sait d’ores et déjà qu’il est impossible de désobéir aux traités. Alors soit on se couche, soit on sort de l’UE. L’alternative qui consiste à dire qu’on établit un rapport de force est une véritable escroquerie. La France a signé les traités européens et doit les appliquer. C’est la Constitution française qui le veut. Elle peut demander, certes, à modifier les traités, mais selon les « règles » de ceux-ci. Donc, il faudra atteindre l’unanimité ce qui n’arrivera pas. Et alors, quoi faire si cela n’arrive pas ? Sortir de l’UE ordo-libérale ? Jean Luc Mélenchon s’y refuse ! Rien, absolument rien n’est préparé dans cette perspective par la FI. Donc aucune crédibilité à attribuer à JLM qui tient mordicus à rester dans l’UE. Il ne fait pas peur à l’oligarchie industrielle et financière le Jean Luc. Il ne dénonce jamais l’emprise épouvantable de l’UE sur la vie des gens, des petites gens, en France et ailleurs. Ne pas dénoncer le poids de l’UE dans la politique économique française s’est se coucher devant les forces du capital ! 


        • Legestr glaz Legestr glaz 7 juin 10:29

          @Legestr glaz

          J’ajoute que l’Union européenne s’est construite autour des « 4 libertés de circulation » :
           Des capitaux
           Des services
           Des biens
           Des personnes 

          Par ailleurs, l’Union européenne est intrinsèquement liée à la concurrence libre et non faussée. 

          Ainsi, puisque j’ai lu le programme de la FI à travers le livre de JLM « l’avenir en commun » (que j’ai acheté pour me faire ma propre idée), il est question de rétablir le contrôle du mouvement des capitaux. Ceci en restant dans l’Union européenne.L’une des « libertés » fondamentales de la construction européenne c’est la libre circulation des capitaux ! Donc, Jean Luc Mélenchon a la prétention de supprimer cette liberté de circulation des capitaux et d’obtenir ’l’unanimité« des Etats membres pour cette »modification« . De qui se moque t-il ? Et comment parvient-il à ce résultat ? En menaçant l’UE de faire sortir la France de l’Union alors que sans arrêt il ne cesse de dire qu’il ne veut pas quitter l’UE mais la réformer depuis l’intérieur ?

          J’ajoute une dernière chose. Même si JLM venait à s’installer à l’Elysée en 2022, il faudrait des années et des années pour modifier les traités, ne serait-ce qu’à la marge. Pendant ce temps, l’intégralité des dispositions des traités s’appliquerait à la France, dont les GOPE ! JLM aura disparu depuis longtemps de la scène politique avant que les traités soient modifiés selon sa volonté et son programme. C’est tellement enfantin comme position que je me demande comment des gens qui réfléchissent peuvent encore adhérer à cette illusion ? Je sais que »j’insulte« certains esprits en écrivant cela. 

          Les GOPE 2018-2019 viennent de sortir. Examinez les avec soin. Une bonne âme a passé du temps à traduire le langage européen en langage de tous les jours. Parce que c’est pas simple pour le citoyen lambda.
          https://www.upr.fr/actualite/fin-de-la-plaisanterie-mediatique-du-barrage-a-macron-lors-des-elections-europeennes-la-politique-economique-et-sociale-de-la-france-pour-2019-2020-est-sortie/

          Par ailleurs, si vous voulez en savoir davantage sur ces GOPE et leur mise en oeuvre en France depuis quelques années, il vous suffit d’examiner les annexes des plans nationaux de réforme pour la France, publiés par notre pays chaque année, pour vous rendre compte que toutes les orientations économiques françaises sont dictées par Bruxelles ! Toutes ! C’est ça la »supranationalité" !


        • Fergus Fergus 5 juin 17:43

          Bonjour, Aristide


          « un train electoral bondé mais prometteur »

          « Bondé » est bien le mot : il n’y a quasiment plus aucun parti qui n’ait peu ou prou verdi sa profession de foi.

          Et ce n’est sans doute pas terminé avec les Municipales en ligne de mire. Notamment dans les grandes villes où EELV a réussi ses meilleurs scores. De quoi aiguiser les appétits des Jadot et consorts. Même Paris semble être à la portée d’une alliance conduite par les Verts.

          A suivre avec beaucoup d’intérêt...


          • Traroth Traroth 5 juin 17:46

            @Fergus
            C’est une excellente nouvelle. Personnellement, je me bats pour des idées, pas pour des partis ou des personnes.


          • Fergus Fergus 5 juin 17:48

            @ Traroth

            Sur ce plan-là, nous sommes complètement d’accord.


          • jmdest62 jmdest62 6 juin 08:02

            @Fergus
            Salut
            les dirigeants de EELV vont comme d’hab se vendre ou essayer de se vendre au plus offrant , c’est dans leurs gènes : Duflot , cohn bendit , De Rugy ,...Jadot , lui même à la présidentielle 2017 ....Pour les élections à venir je parie pour un ticket Jadot/Macron.
            De Rugy doit , en ce moment , « serrer les fesses ». 

             smiley

            @+


          • Fergus Fergus 6 juin 09:21

            Bonjour, jmdest62

            C’est en effet le scénario le plus probable si Jadot échoue à rassembler les autres formations de gauche sur sa candidature, et l’on voit mal LFI lui emboîter le pas.

            La bonne nouvelle est que cela clarifierait la situation à gauche. La mauvaise est que cela permettrait sans doute à Macron de se renforcer malgré un possible recul de LREM. 


          • jmdest62 jmdest62 6 juin 09:26

            @Fergus
            Je reste persuadé qu’un rassemblement d’arrivistes (LREM) ne peut , à terme , que se désagréger.
            @+


          • Fergus Fergus 6 juin 09:47

            @ jmdest62

            Pas si sûr malheureusement. Car LREM est représentatif d’une appartenance de classe. C’est pourquoi sa base est sans doute plus solide qu’il n’y paraît. Et sans doute faut-il y voir la raison du très faible effritement de l’électorat de Macron aux Européennes malgré le climat social délétère. 


          • Fergus Fergus 6 juin 09:53

            Qui plus est, la désagrégation est clairement du côté de LR après l’implosion du PS. Cela donne des gros moyens de pression sur les très nombreux élus républicains qui aspirent à renouveler leur mandat municipal en 2020 et qui se trouvent fragilisés par les scores aux Européennes. 


          • Alexis 6 juin 10:04

            @Fergus
            Curieux que personne n’évoque le grand précurseur, le Rigoletto Giuseppe, verdi depuis plus de 200 ans...


          • baldis30 6 juin 15:27

            @jmdest62
            bonjour
             « se vendre au plus offrant , »
             Ô c’est vilain comme expression , très vilain .... ! alors il y aurait des acheteurs, comme dans un vulgaire marché aux esclaves ( qui n’existent plus, qui n’existent plus..... dixit l’O.N.U.) c’est très vilain ce que vous avancez....
             Peut-on encore être vendu alors qu’on l’a déjà été ? ..... plusieurs fois !
            Cela représenterait une vente d’occasion avec changement de carte grise voire de carte vert-de-grisée ? 
            Des verts d’occasion ? ou de pièces détachées ? sinon des résidus de la casse industrielle .... je n’ose y croire ...
             Mais si bien sûr..... le recyclage ... par exemple dans le nucléaire !


          • Traroth Traroth 6 juin 18:48

            @Fergus
            La classe de ceux qui ont objectivement intérêt à voter pour Macron ne représente certainement pas 20% du corps électoral !


          • leypanou 5 juin 18:14

            l’assemblée déclare l’état d’urgence climatique, … et puis l’assemblée déclare l’état d’urgence écologique ... 

             : c’est ce qui a été demandé par le candidat Manuel Bompard à la députée Larem Coralie Dubost.

            « On n’a plus que 12 ans pour changer de cap et éviter la catastrophe écologique » c’est aussi ce qui a été répété par Danièle Simonet, une élue LFI.

            Après avoir pris 6% aux Européennes, ils n’ont toujours pas compris ; quand ils seront à 3%, ils finiront peut-être par comprendre.

            Sur le catastrophisme alarmiste -martelé entre par JLM-du « on n’a plus que 12 ans pour changer de cap », un peu de lecture ici.

            Pour les gogos qui ont voté EELV aux Européennes, apprenez à les connaître, c’est ici.

            Quant à parler de " un train electoral bondé mais prometteur ", c’est vrai que la crétinisation de masse est plus efficace que la réflexion de masse.

            Gober qu’on peut sauver la planète en roulant en voiture électrique ou autres fadaises du même genre n’est pas le signe d’une grande perspicacité et les Al Gore et autres parasites peuvent se frotter les mains.


            • jmdest62 jmdest62 6 juin 09:22

              @leypanou
              Salut
              « Gober qu’on peut sauver la planète en roulant en voiture électrique »

              d’accord avec vous , d’autant que .......
              "la prochaine série de contre-sanctions chinoises – une interdiction des exportations de terres rares – mettra à mal les espoirs des États-Unis de pouvoir maintenir la production de technologies énergétiques alternatives, de voitures électriques, de semi-conducteurs et de bien d’autres choses.

              "
              source : https://lesakerfrancophone.fr/echec-et-mat-pour-lhegemon
              @+


            • Traroth Traroth 6 juin 19:14

              @leypanou
              Justement, tout l’enjeu est maintenant d’arrêter de se voiler la face en espérant de sauver l’humanité avec des voitures électriques. La seule solution est la décroissance.

              Vous voyez, le problème avec votre article, c’est qu’il prétend que puisque en 1970, on a dit de la merde sur le réchauffement lors du Earth Day de 1970 c’est que l’ensemble de l’idée de réchauffement climatique ne tient pas debout. Et ensuite, qu’un réchauffement de 0,6°C, ça n’est pas beaucoup.

              Bref, cet article raisonne par sophismes pour tenir un discours ridiculement rassurant. Comme cette affirmation que le nombre de décès dus au climat diminuerait. Vous comptez les 50.000 morts de la canicule de 2003, là dedans ?


            • leypanou 6 juin 20:02

              @Traroth
              Le plus important est d’arriver au pouvoir. Or, que constate-t-on ? De presque 20%, LFI est tombée à 6%. Si vous ne cherchez pas comprendre la raison de cette chute, vous risquez d’y rester.

              Contrairement à Fergus, je pense que la raison est la ligne politique : l’oligarchie a trouvé que le filon écologie est rentable et facilement manipulable, et Y Jadot peut très bien faire leur affaire (si vous avez lu le lien de Pepe Escobar que j’ai mis : il disait là-dedans « weaponize climate change »).

              Jadot, au mieux, sera présent en 2022 comme candidat ; toutes ces marches pour le climat à la noix c’est dans ce sens ; les ex-PS aussi.
              Conclusion : il n’y a plus d’espace politique viable pour LFI. Comme pour les LR.
              Vous pouvez toujours continuer à croire, mais voilà comment je vois les choses.

              La petite bourgeoisie humaniste écolo (pour Pepe Escobar, les impérialistes humanitaires) vote EELV, les petites gens déboussolées RN, il va rester quoi pour LFI ?


            • Trelawney Trelawney 6 juin 07:42

              La percée des écologistes aux élections européennes démontre que le sujet de la sauvegarde de la planète devient important aux yeux des français. On remplace Jadot par un caméléon vert et on obtient le même résultat.

              Que Jadot se croit pousser des ailes et revendique le leader ship de l’opposition sur le coté gauche, libre à lui. S’il abandonne le sujet essentiel à savoir : la sauvegarde de la planète, il en paiera le prix fort.

              Aujourd’hui, on nous parle de trottinettes, de voitures électriques, d’éoliennes, de taxation du pétrole et on continu à polluer comme si de rien n’était.

              j’en arrive à me demander si la prochaine crise majeur (avec des taux d’intérêt à presque 0% c’est pour bientôt) avec cette fois si les états qui ne nous sauverons plus. Cette crise avec plus de chauffage, plus d’internet, plus d’essence pour les voitures et des émeutes partout pour avoir de la nourriture ne serait pas le meilleur moyen d’arrêter cette pollution endémique 



              • Trelawney Trelawney 6 juin 09:59

                @jmdest62
                Pour les jeunes adultes, cela signifie qu’ils comptent beaucoup plus sur l’endettement pour s’instruire et qu’une proportion beaucoup plus grande de leur revenu subséquent est consacrée au service de cette dette. Il en résulte aussi une plus grande dépendance des jeunes adultes à l’égard de l’endettement pour acheter une maison ou une plus grande partie de leur revenu pour payer leur loyer, fournir des soins de santé, s’assurer ou s’occuper de leurs enfants (puisque les deux parents travaillent généralement à temps plein).

                Normalement (certaines ONG le disent) moins de 30 milliardaires possèdent 50% des richesses de la planète. Il est facile d’en déduire que même s’ils sont éveillés 24/24, ils ne seront jamais tout dépenser ce qu’ils possèdent. Une personne normalement constituée (et elles le sont toutes) se dirait. Bon je gade ce que je peut dépenser et je donne le reste aux autres pour réduire la pauvreté das le monde. Ca pourrait diminuer l’instabilité dans le monde.

                Elles ne le font pas, alors qu’elles ont toutes les raisons de le faire. Pourquoi ?

                J’en viens à penser que cette richesse est virtuel, car c’est pour une très grande partie de l’endettement.
                Prenez l’exemple d’une personne qui a un revenu annuel de 40000 euros et un crédit voiture de 20000 euros pour un crédit logement de 200000 euros plus des broutilles. Si on adopte le ratio de l’état dette/PIB, on a 220000/40000 = 550%.
                Imaginez que vous soyez ouvrier dans une usine automobile ou dans le bâtiment, votre salaire est fait à partir du crédit.
                Cela veut dire qu’actuellement, familles, sociétés, états vivent avec de la dette.
                Tout le monde s’endette avec un taux d’emprunt proche de 0 (bonjour le facteur risque) et les banques centrales remboursent la dette des familles et des sociétés vias le renflouement des banques et des états, en faisant tourner la planche à billets.

                On vit donc dans l’illusion qu’il y existe des richesses, alors que le volume total de ces richesses n’excède pas 30% du total annoncé


              • Sparker Sparker 6 juin 10:05

                @Trelawney

                L’argent cumulé ne sert pas à être dépensé, c’est du pouvoir en monnaie de singe rien de plus.


              • zygzornifle zygzornifle 6 juin 08:00

                Dans la Rue ffin il y a pas le Bar della ....


                • Sparker Sparker 6 juin 10:02

                  Et vas-y encore un article de dézinguage... je crois que ça devient pathétique de nihilisme dans ce payse et ce site en est un témoignage vivant.

                  Mais l’auteur dira comme certains autres que c’est pour faire « avancer » et avoir une « critique positive », du vrai Médiapart/Libération en cocktail.

                  Quoi que fasse ou dise la FI le premier réflexe est le dézinguage... wooahh ça m’en bouche un coin pour tous dire.

                  Là j’y vois vraiment le fait de dire qu’il faudrait changer mais surtout pour que rien ne change, phrase pourtant bien connue mais qui reste, à priori, inconsciemment (ou pas) à l’oeuvre.

                  Mélenchon à été cassé, ses fossoyeurs sont quasiment content que dis-je ça jubile sec, maintenant on attaque Ruffin le « gugusse » dixit un soutien de premier niveau de ce site...

                  Bravo bravo...

                  Le cynisme crétin fait des articles maintenant... on arrête pas le progrès...

                  Mélenchon est un très bon tribun et sincère... mais non pas lui... Ruffin fait des bonnes prestations populaire à l’AN... mais non pas lui... je ne parle même pas des autres qui ne méritent pas le mépris des cadors politiques de ce site...

                  Au suivant pom pom pom, au suivant pom pom pom... aurait chanté Brel.

                  Mais Ouf on à Jadot qui dit vouloir « rassembler » mais seulement ceux qui suivent le programme EELV... tiens tiens tiens... Ho faut pas les prendre pour des charlots, sont du nouveau monde eux... nouveau monde qui est né le 26 mai par une conjonction étroite de planètes... si si...

                  Vas-y Yannick, vas-y Yannick tu présentes bien, pas un mot plus haut que l’autre, on sent que les classes populaires sont ta préoccupation et t’as un super projeeeeetttt....


                  • leypanou 6 juin 12:22

                    @Sparker
                    Vas-y Yannick, vas-y Yannick tu présentes bien, pas un mot plus haut que l’autre, on sent que les classes populaires sont ta préoccupation et t’as un super projeeeeetttt.... 

                     : ce n’est qu’un bouffon.

                    Si vous avez regardé le débat organisé par BFM-TV avec une dizaine de candidats aux Européennes, vous auriez vu à quel point ce n’est qu’un bouffon, incapable de respecter un minimum les règles d’un débat (R Elkrief a eu du mal à le faire taire).

                    Mais, en France, on aime bien les bouffons.
                    Tous les LFI derrière Sainte Greta Thunberg, reçue à Davos : plus une minute à perdre, les 12 ans pour changer de cap seront vite passées.

                    PS Le fameux « changement climatique » faisait partie des sujets de discussions du Bilderberg 2019, détails ici.


                  • Sparker Sparker 6 juin 14:03

                    @leypanou

                    Bon faut vous calmer un peu avec tout ça, c’est mettre la pression pour favoriser des changements sinon on est sur que rien ne changera. Si vous pensez que Trump à bazardé tout ça par « honnêteté intellectuelle » vous êtes candidat à la vaseline.
                    Pas besoin du Bilderberg qui ont bien le droit de mener leurs affaires même si on aimerait les bannir.

                    Des prétextes à tous dégoiser il y en a en veux tu en voilà, bien fournis pour créer la zizanie dans la tête des gens et de nous rendre pas d’accord et opposable. Chacun y va de son crédo perso, oui mais moi je dis que.... bla bla bla

                    Pendant ce temps l’essentiel passe à la trappe, avant les conneries écologiques il y a la connerie humaine et y’a du taf à ce niveau.


                  • Albert123 6 juin 14:37

                    @Sparker

                    « Quoi que fasse ou dise la FI le premier réflexe est le dézinguage... »

                    oh les pov’ chonchons, c’est vraiment cro cro dur la vie de militant, 

                    au fait pour rappel :

                    « Que la France et tous les français aillent niquer leur mères, pays de fascistes »

                    Manon Monmirel, suppléante du député FI Eric Coquerel.


                  • baldis30 6 juin 15:14

                    Si le PS avait osé lire l’argumentaire « Energie » pour toutes les élections situées entre 1974 et 1978 il n’en serait pas là et la France consommerait deux fois moins de pétrole ...... ET JE SAIS DE QUOI JE PARLE

                     Mais voilà ils n’ont rien fait sinon des discours rocardiens de merde et de confiance à des pétroliers de même acabit ......

                    La commission nationale énergie du PS a été phagocytée et détruite par plusieurs personnes rocardiennes grand teint qui le dimanche allaient manifester contre telle ou telle centrale et en semaine tenaient des discours féériques qu’aucun ingénieur même le plus dingue n’oserait tenir ...

                    Alors que le PS et ses descendants assument leurs conneries ...

                    Et qu’on me montre une seule municipalité socialiste ayant appliqué une politique énergétique pour les biens qu’elle avait à gérer ... Mais pour le baratin là il n’y a pas de problème ...


                    • Attilax Attilax 6 juin 15:57

                      Au lieu de faire chier les prolos en C3 pour nous vendre des merdes au lithium qui vont nécessiter des centrales EPR non conformes, les politiques devraient déjà avoir eu les couilles de préparer le terrain. Comment se fait-il qu’ils n’aient pas purement et simplement interdit le plastique et les emballages, par exemple ? On sait aujourd’hui qu’il y a des continents de plastiques en train d’empoisonner les océans, et il n’y a que la Tanzanie à l’avoir banni ? Allo ?

                      Pourquoi les avions, gros pollueurs, sont-ils indirectement subventionnés ? Comment est-ce possible qu’un vol Paris-Dublin me coûte 40€ quand un aller simple à Bordeau en TGV m’en coûte 80 ?

                      Si c’est « l’urgence climatique », il faut taxer les plus gros pollueurs, à savoir les supertankers, l’agriculture intensive et les navions, mais curieusement, eux qui représentent 73% de la pollution aux particules fines ne sont pas taxés. De la gueule de qui on se fout ?

                      Pourquoi n’y a t’il pas une vraie filière de recyclage pour se diriger vers une économie circulaire ? Avec les montagnes de déchets que nous produisons chaque année, ça ne devrait pourtant pas poser trop de problème !

                      Pourquoi ? À cause de cette putain de « croissance », bien sûr, à laquelle les « verts » officiels adhèrent autant que les autres. Ils sont pour l’euro, et le fonctionnement de l’euro interdit la décroissance par nature, comme toute monnaie basée sur la dette. Du foutage de gueule, là encore, des verts de pacotille qui viennent racler le fond de la gamelle, c’est si bon.

                      Si on n’est pas capable d’accepter qu’on ne peut pas produire à l’infini dans un monde fini, on disparaîtra. Vu notre niveau de connerie, c’est peut-être ce qu’on fera de mieux de notre évolution. Le reste du vivant sur cette planète nous en saura gré, pour une fois.


                      • Julot_Fr 7 juin 11:52

                        Vote LFI = absolution pour les collabobos qui ne veulent s’avouer qu’ils supportent le systeme et en tire leur cheque de fin de mois.. ecologie en politique = arnaque => cest donc un cheval de bataille parfait pour l’opposition controllee (LFI.. les ruffins..)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Aristide

Aristide
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès