• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Il est venu le temps des « escrologistes »

Il est venu le temps des « escrologistes »

Le dogme quasi religieux du réchauffement climatique et son cortège idéologique – mobilité douce, énergie propre renouvelable et… intermittente, véganisme, etc - est désormais omniprésent en France dans tous les agissements des autorités administratives et des responsables politiques locaux et nationaux.

A la faveur des élections municipales de mars 2020, de nombreuses cités régionales d’importance – Bordeaux, Lyon, Poitiers, Besançon ou encore Strasbourg - ont changé de couleur politique. Du rose ou du bleu, elles ont viré couleur pastèque. Verte à l’extérieur, rouge à l’intérieur. Détrompez-vous braves gens, ces nouveaux apôtres, donneurs de leçons et propagateurs zélés de la secte « c’est bon pour la planète » ou de son variant « sauver la planète » n’ont pas été élus pour administrer les villes au nom de l’intérêt général. Non, en réalité, ils sont là pour vous détourner du capitalisme destructeur (à leurs yeux), pour vous rééduquer, pour vous écoeurer du consumérisme et pour vous convertir à leur idéologie à savoir : Sauver la planète, sinon, je vous promets l’enfer. Et, ne comptez pas sur l’existence d’un purgatoire pour expier vos pêchés au dernier moment. Comment essayer de comprendre autrement les propos débiles de l’édile de Poitiers, Mme Léonore MONCOND’HUI : « c’est triste, mais l’aérien ne doit plus faire partie des rêves d’enfants aujourd’hui », justifiant ainsi la suppression d’une subvention municipale à un aéroclub poitevin.

Quelques jours plus tôt, sa collègue de Strasbourg a fait voter l’octroi d’une subvention d’argent public (nos impôts) de 2,5 millions d’euros en faveur de la construction de la plus grande mosquée d’Europe, pilotée par l’association Millï Görüs, proche des frères musulmans et aux ordres du président turc M REYCEP ERDOGAN. Quand donc, notre premier de cordée à la pensée si complexe, exigera la réciprocité. Autrement dit, le retour de la basilique Sainte Sophie à Istanbul, sortie de terre il y a plus de 1600 ans - avant même la naissance de l’islam - dans le giron légitime et historique de la chrétienté. Ne rêvons pas.

Dans un autre genre sans être pourtant si éloigné, rappelez-vous Mesdames et Messieurs qu’Anne HIDALGO, socialiste ultra compatible avec les écolos, a déjà décidé que circuler en véhicule diesel, avec ou sans filtre à particules, sera interdit à Paris en 2024. C’est dans deux ans et demi, donc c’est déjà demain. J’espère que d’ici là, vous aurez tous changé votre véhicule polluant actuel par un véhicule électrique neuf, hors de prix (au minium 30 à 35 000 € pour une famille). Profitez-en pour demander au concessionnaire automobile quoi faire de votre batterie électrique quand elle sera en fin de vie. Pas sûr que vous puissiez lui rapporter. Interrogez alors la maire de PARIS. Elle a peut-être déjà passé un deal avec la maire de… Poitiers ou avec dieu sait quel pays d’Asie ou d’Afrique en capacité d’accueillir les batteries défraîchies de ses électeurs bobos parisiens. La pollution certes oui, mais pas en bas de chez soi. Plutôt à 10 000 kilomètres.

La secte des « escrologistes » n’est pas du tout favorable au nucléaire civil. C’est pourtant le seul outil technologique qui rallierait « en même temps » pour la France, la maîtrise de son indépendance énergétique et des émissions faibles et contenues de CO2. Bref, ce serait donc « bon pour la planète ». Comme le refus d’obstacle par un cheval en équitation, le nucléaire civil est un refus idéologique non discutable (et d’ailleurs non discuté) par les membres de la secte. Yannick JADOT, candidat putatif des verts pour 2022 comme Julien BAYOU, secrétaire général d’EELV, récitent par cœur et en cœur ce mantra depuis des années. Mieux vaut assurément défigurer nos campagnes par l’installation de milliers d’éoliennes et autant sinon plus de kilomètres carrés de champs solaires. Et, si cette énergie est plus ou moins propre, elle est surtout intermittente et discontinue. Et, sans soleil la nuit ou en l’absence de vent, et parfois les deux à la fois, nous pourrons toujours acheter, sans doute au-dessus du prix du marché - principe économique de base, la rareté est onéreuse - des millions de kilowatts heures d’électricité à nos voisins allemands, suisses ou belges, tous ravis de faire du business très rentable avec ces imprévoyants français. Sinon, comment recharger simultanément durant la nuit nos quelques 2 ou 3 millions de véhicules électriques acquis à coup de subvention forcée à l’horizon 2030 ? Peut-être en pédalant dans votre sous-sol !

Comment conjuguer cet antagonisme : nourrir une population mondiale qui ne cesse d’augmenter (+ 80 millions de nouvelles bouches annuellement) et tendre vers une agriculture plus durable, moins consommatrice de CO2, utilisant moins de pesticides, moins de nitrates etc. ?

Je crois que les dirigeants de la secte des "escrologistes" cons s’en contrefoutent. Ce qui les motive, c’est d’arriver au pouvoir, local, régional ou national. C’est donc d’instiller leurs totems obsessionnels comme la suppression du glyphosate, le bien-être animal, le changement climatique, la transition écologique dans la tête des français. La pandémie leur offre une opportunité inattendue tant la gouvernance des français par l’émotion et la peur du virus est organisée par MACRON et son entourage. Quoi de plus facile et de plus efficace alors que de relier le mortel réchauffement climatique espéré au non moins mortel virus de la COVID-19 pour les plus anciens d’entre nous. Je les crois même capables de pratiquer une sorte de communication fantasmagorique pour séduire leur clientèle électorale. À leurs yeux, « Sauver la planète » revient à promettre un jardin d’éden ressuscité, paradis bienveillant où l’énergie non fossile serait abondante et bon marché, où la nature restaurée pourvoirait aux besoins alimentaires de chacun, sans pesticides et autres bestioles dangereuses. L’essentiel de leurs électeurs sont des urbains aux idées et au regard étriqués par leurs petits appartements du centre des villes qui fantasment sur la culture de tomates bio sur leur balconnet, qui rêvent d’autoroutes à 4 voies exclusivement réservées à leurs vélos électriques, qui vont au marché bio deux fois par semaine, qui ne supportent pas le chant du coq à 5 heures du matin quand ils passent un week-end à la campagne. Ils sont pour la plupart éligibles au télétravail. Et là, ils ont migré pendant ce week-end pascal, veille de la 3ème séquestration pour cause de crise sanitaire, à La Rochelle, Bordeaux, Avignon ou encore Saint Brieuc.

À l’image de la secte des "escrologistes", ces bataillons d’électeurs portent plutôt à gauche, pratiquent le vélocipède électrique, sont forcément féministes et solidaires. Avec quoi ? Avec qui ? Ils ne le savent pas eux-mêmes mais ils sont solidaires. Ah, j’oubliais, ils sont progressistes et ils appartiennent évidemment au camp du bien.

 

Comme la chanson à succès de Noir Désir, « le vent nous portera », le vent de la secte des "escrologistes" les portera forcément vers une candidature aux présidentielles de 2022. D’ici là, beaucoup de questions encore en suspens devront trouver des réponses intelligentes et intelligibles. Deux exemples. Premièrement, le niveau de la dette publique française (118% du PIB attendu en 2021). Que compte faire ces messieurs YANNICK JADOT et JULIEN BAYOU que l’on a très peu entendu sur ce sujet ? Deuxièmement, la réforme des retraites, incontournable sujet à traiter pour éviter le crash financier au plus tôt en 2027. Autant dire demain.

 

18 heures passées. Le soleil s’éloigne de la véranda qui se rafraîchit. Je vais rentrer. Mais avant, je vais jeter un coup d’œil à mes plants de tomates, élevées à l’amour, au soleil et à l’eau de pluie.

 

Bertrand RENAULT – le 4 avril 2021. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.03/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • Albert123 6 avril 16:32

    le problème comme pour la dictature sanitaire, c’est la masse grouillante de cons qui valident les délires de ces gens.

    sans eux, la vie en ce monde serait splendide


    • Ben Schott Ben Schott 6 avril 16:36

      @Albert123
       
      Pas mieux !...  smiley
       


    • sylvain sylvain 7 avril 13:18

      @Albert123
      pas de doutes, avec pleins de petits albert la vie serait formidable . Vous semblez si rayonnant, si sympa . Pas comme tous ces cons qui croupissent dans leur haine


    • Albert123 7 avril 15:32

      @sylvain

      c’est fascinant ce besoin du gauchiste de coller les autres comme un morpion 


    • sylvain sylvain 7 avril 16:44

      @Albert123
      vous avez qu’à pas être aussi sympa .


    • Xenozoid Zozoid 7 avril 16:49

      @sylvain

      vous avez qu’à pas être aussi sympa 

      lol j’allai le dire


    • Old Dan Old Dan 12 avril 03:36

      @Albert123
      Merci pour votre topo si instructif !
      Vous avez fait l’ENA ? Ou Zemmour 3e cycle ?...


    • Yann Esteveny 6 avril 16:43

      L’escroquerie intellectuelle des écologistes a de beaux jours devant elle. Une population abêtit qui possède la conscience politique et morale d’un brin d’herbe sombrera fatalement dans ses délires instrumentalisés.
      La foi de nos ancêtres laisse la place à la crédulité des nouveaux barbares.


      • Alice Alice 7 avril 20:18

        @Yann Esteveny

        Une escroquerie, en effet. Idéologique mais aussi financière :

        L’auteur écrit . "le nucléaire civil est un refus idéologique non discutable (et d’ailleurs non discuté) par les membres de la secte. "

        Ce n’est pas seulement idéologique ; il y a les pétroliers derrière smiley


      • HELIOS HELIOS 8 avril 11:05

        @Alice
        ... ne racontez pas n’importe quoi !
        Quand il y a quelque chose a gagner, les petroliers sont là !

        Pour le nucleaire civil, personne n’y vient tout simplement parce que l’etat a mis en place des règles de sécurité qui empêche aux requins de venir jouer au detriment de tous.
        Le prix à payer  le prix de l’acces a ce marché  est élevé ! pourquoi les petroliers ne vont pas sur le ferroviaire, par exemple ? simple, si construire des voies de chemin de fer etait rentable ils y seraient... comme pour les autoroutes d’ailleurs.
        L’etat a construit les voies, les autoroutes et maintenant les « operateurs » récuperent l’investissement et font du fric.

        ... construisez sur l’argent de la collectivité comme la SNCF et les autoroutes (les impots des français) et concessionnez les centrales nucleaires et vous verrez les petroliers se précipiter... mais dans ce cas, je vous déconseille d’habiter trop prés et sous le vent d’une centrale !

        Pour les verts pastèques, là, c’est encore autre chose... rien a voir avec rien, eux ce sont des dogmatiques, comme les islamistes, le nucleaire est interdit dans leur sharia.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 avril 16:53

        Interdire , obliger , taxer . Au fronton des mairies écolo. Ça fera du boulot pour les sculpteurs de pierre.


        • Jeekes Jeekes 6 avril 17:07

          Globalement d’accord sur le fond de l’article.

          A deux points près :

           

          ’’Verte à l’extérieur, rouge à l’intérieur.’’

           

          Moi j’les vois pas rouge, même pas rose. Je les imagine plutôt couleur de fruit pourri, digéré genre bouse. D’ailleurs ils puent, ces cons !

          Des crevards, prêts à tout pour plonger leurs groins dans la gamelle.

           

          ’’ces bataillons d’électeurs portent plutôt à gauche’’

           

          Pas complètement faux, mais de quelle gauche ? Je les vois surtout très majoritairement bobos-parigots-têtes-de-veaux. (Passez-moi l’expression, bobos-de-toutes-les-grandes-métropoles serait plus approprié.) 

          Bêtes à manger du foin, mais surtout égoïstes au dernier degré. Genre faites ce que je dis, mais pas ce que je fais.

           

          Des anecdotes à raconter, j’en ai des tonnes. Mais ce serait trop long et je ne veux pas pourrir votre sujet...

           


          • Jeekes Jeekes 6 avril 17:49

            @Jeekes
             
            J’crois qu’il y en a un qui s’est senti visé...
             
             smiley
             
             


          • troletbuse troletbuse 6 avril 18:34

            Tout est dit et bien dit par Stanislas Berton

            Exologie-escrologie

            Tous les problèmes sont expliqués clairement

            https://newsvideo.su/video/15040098


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 6 avril 19:14

              @troletbuse
               
               hum, je ne suis pas sûr que le seul antidote à la propagande médiatique ce soit le christianisme.
               
               Ce monsieur qui dit que les manifestations sont autorisées ne me parait pas très bien renseigné.
               
              Énoncer comme il le fait que « les Français bénéficient d’un lavage de cerveau » (sic) n’est pas amha le signe d’une pensée très cohérente.
               


            • troletbuse troletbuse 6 avril 19:32

              @Francis, agnotologue
              jJ’ai vu mais ce qu’il dit est juste et on peut laisser la religion de côté.
              Ce n’est pas un parti politique.


            • Yann Esteveny 6 avril 21:10

              Message à avatar troletbuse,

              Je vous remercie du partage de votre vidéo.
              Si vous ne supportez pas le christianisme, laissez cela pour plus tard.
              Monsieur Stanislas Berton réalise une très bonne synthèse.

              Respectueusement


            • nanobis 6 avril 18:54

              Le bon CO2 qui fait pousser les plantes et les arbres ?


              • zygzornifle zygzornifle 7 avril 08:29

                J’aime l’écologie mais je déteste des écolos.... 


                • malhorne malhorne 7 avril 10:48

                  @zygzornifle
                  les vrais écolos , c’est nous qui mettons les mains dans le cambuis et non ces parasites opportunistes


                • zygzornifle zygzornifle 7 avril 08:31

                  On a connus avec Macron 2 super écolos en ministère : Nicolas Hulot et François De Rugy ....


                  • Les gognoles qui criaient avec leur chef « C’est votre projet »....

                    Le projet :

                    Porter un masque.

                    Rester enfermé chez soi.

                    Se faire verbaliser à tour de bras .

                    Adorer le chef parfait, unique et surtout très con ., magouil-menteur .

                    Surtout subir une politique de la peur comme des internés de camp de concentration ....

                    ( A votre avis qui est derrière cette merdasse ...)

                    Se faire vacciner avec un produit fabriqué avec de l’ADN de Chimpanzé ....

                    Les français les plus débiles de l’histoire de France , des tarés lobotomisés...

                    TOP et ENCORE : « C’EST VOTRE PROJET »

                    Tous ensembles — tous ensembles — Tous ensembles — Tous ensembles ——

                    « C’EST VOTRE PROJET »

                    Tous ensembles — tous ensembles — Tous ensembles — Tous ensembles ——

                    « C’EST VOTRE PROJET »

                    Tous ensembles — tous ensembles — Tous ensembles — Tous ensembles ——

                    « C’EST VOTRE PROJET »

                    Tous ensembles — tous ensembles — Tous ensembles — Tous ensembles ——

                    « C’EST VOTRE PROJET »

                    Tous ensembles — tous ensembles — Tous ensembles — Tous ensembles ——

                    « C’EST VOTRE PROJET »


                    • gnozd gnozd 7 avril 09:21

                      Une bonne fois pour toutes, (et pour paraphraser une des nouvelles expressions les plus connes que le monde de la communication ait inventé), l’homo sapiens n’est pas « bon pour la planète ».


                      • jjwaDal jjwaDal 7 avril 10:08

                        La pratique de l’amalgame est une vieille astuce pour se débarrasser du bébé avec l’eau du bain. « Le dogme quasi religieux du réchauffement climatique » dites-vous... Sauf que la quasi totalité des scientifiques du domaine reconnaissent le réchauffement climatique, la quasi totalité admettent que l’humanité y contribue et la controverse scientifique porte sur l’ampleur de cette contribution et la cinétique à venir des changements en cours. A simplifier des problèmes complexes on les caricature et on les dénature.
                        Bien sûr que la plupart des têtes visibles de l’écologie « politique » sont des idéologues largement hors sol. Considérer que le « CO2 » est le diable et renoncer au nucléaire pour passer au gaz (à l’allemande) est un des multiples indices de leur schizophrénie. Et alors ? La biodiversité n’est pas en danger ? La pollution et l’appauvrissement des terres agricoles n’est pas un problème ? La raréfaction des ressources non plus ? La démographie mondiale ou notre alimentation hyper carnée pas plus ? Ils disent beaucoup d’âneries mais abordent aussi des sujets légitimes qui devraient être débattus car ce sont des pistes que les politiques n’exploreraient pas sans contrainte.
                        La seule façon de résoudre nos problèmes est de les résoudre, pas de les ignorer. A laisser les sujets écologiques aux « écologistes » que vous critiquez, on se tire une balle dans le pied. Leurs réponses sont très discutables mais ils posent les bonnes questions.


                        • HELIOS HELIOS 8 avril 11:11

                          @jjwaDal
                          A vous lire, et donc vos exemples, il n’y a qu’une réponse : limiter la population !

                          Vous etes d’accord ? une fois le nombre de bipèdes limité aux capacités de la planete on pourra continuer a vivre... pas la peine de fabriquer des eoliennes, ni même de développer les technologies... zou, balayés les verts...


                        • troletbuse troletbuse 8 avril 11:30

                          @HELIOS
                          Loi sur l’euthanasie, vaxxins : tout est prévu.
                          Mais c’est complotiste, ce que je dis  smiley


                        • jjwaDal jjwaDal 8 avril 13:33

                          @HELIOS
                          Non. Notre impact sur l’environnement est le produit de deux termes, « a » et « b ». « a » est la population actuelle qui va augmenter au maximum de 40% et « b » est notre consommation per capita en ressources. Il se trouve qu’une très large portion de la population mondiale pourrait multiplier par deux à cinq, sa consommation pour nous égaler. Si vous comparez le produit « axb » au produit « 1,4a x 5b » vous voyez de suite qu’il faut agir sur le facteur « b » plutôt que « a ». Or « b » est juste le reflet de notre mode de vie énergivore et gaspilleur et ce paramètre il ne tient qu’à nous de le diminuer pour que le rattrapage ne soit pas destructeur. Il n’est pas en notre pouvoir de décider de la démographie des autres en comparaison.


                        • gnozd gnozd 8 avril 14:46

                          @jjwaDal

                          "Et alors ? La biodiversité n’est pas en danger ? La pollution et l’appauvrissement des terres agricoles n’est pas un problème ? La raréfaction des ressources non plus ? La démographie mondiale ou notre alimentation hyper carnée pas plus ? Ils disent beaucoup d’âneries mais abordent aussi des sujets légitimes qui devraient être débattus car ce sont des pistes que les politiques n’exploreraient pas sans contrainte.

                          « 

                          J’ai jamais trop entendu des zécolos nous parler par exemple de notre alimentation carnée, alors que depuis les années 50, elle constitue une des principales raisons de l’appauvrissement, justement, des terres agricoles, dans la mesure où la politique agricole MONDIALE est axée sur la filière viande : la moitié des terres cultivables sont destinées à produire de la bouffe pour animaux d’élevage.

                          Quand l’autre moitié sera destinée à produire des »bio carburants« , la question sera : bouffer ou conduire, en attendant évidemment le »miracle" du tout électrique en matière de transports, et donc la construction de réacteurs nécessaires pour faire tourner 2,5 milliards de véhicule, sans compter les lave-linge, les sèche-linges, les plaques à induction, le chauffage électrique, etc etc etc, bref le rêve écologiste.

                          Idem pour la démographie ; attention, sujet tabou !


                        • Oscar Ollo Oscar Ollo 8 avril 14:56

                          @jjwaDal

                          Cela fait longtemps qu’on n’avait plus osé la sortir celle-là. Avant, c’était brut de décoffrage : on comparait l’empreinte carbone d’un Ethiopien et d’un Américain et on en concluait qu’il fallait vivre comme un vertueux Ethiopien. Maintenant c’est un peu plus subtil, mais en pratique, cela revient à ceci : 

                          https://www.novethic.fr/actualite/environnement/climat/isr-rse/infographie-interdiction-d-acheter-une-voiture-neuve-ou-de-prendre-un-long-courrier-couvre-feu-thermique-quotas-sur-les-produits-importes-les-mesures-chocs-pour-rester-sous-1-5-c-146877.html 

                          Tant qu’il s’agit de rester dans les généralités, on trouvera facilement pléthore de rêveurs pour applaudir, mais dès que le concret se profile, cela devient une autre histoire. Des volontaires pour un tel monde ?


                        • jjwaDal jjwaDal 9 avril 11:54

                          @Oscar Ollo
                          Non.Nous avons multiplié par 7 les km parcourus par les marchandises que nous consommons en quelques décennies, nous mangeons deux fois plus de viande que dans les années 1950, Nos véhicules sont plus sûrs mais sont bien plus massifs, une bonne partie de notre parc immobilier est encore une passoire énergétique, nos gamins ont des « portables » qui ont nécessité plus de 40 industries minières différentes et ont un million de fois la puissance de calcul de l’ordinateur qui posa le LEM sur la Lune en 1969, etc...
                          Revenir à notre empreinte environnementale passée ( 50 ans en arrière par ex) à services rendus identiques serait déjà un plus si la planète entière doit nous imiter. S’il faut plus que ça il faudra revoir notre mode d’organisation en société pour maintenir ce standard de vie. Nous n’avons aucune emprise sur la démographie des autres, quand le budget annuel qu’une femme devrait consacrer à la pilule (hors sécu inexistante chez eux) dépasse le budget d’une large portion de la population « visée ». On les extermine alors ?
                          La réalité est que nous sommes des jouisseurs impénitents et carrément infantiles dès qu’on parle de sobriété et de tenir compte des besoins des autres (humains actuels, autres espèces, générations futures.
                          L’enfer, c’est les autres, toujours...


                        • HELIOS HELIOS 11 avril 11:04

                          Ah l’exceeellent argument spécieux !

                          Ne prenez pas une tout petite tranche de temps pour exemple... Du temps de cro-magnon, l’homme n’abimait probablement pas la planète en vivant dans ses grottes vetu de ses peaux de bête et chauffé au Zippo comme dans la pub tv. (ouais, je sais, il faut l’experience du temps pour connaitre le Zippo)

                          La destinée de l’homme, enfin pour ce que j’en pense, n’est pas de rester un ver de terre ou un quelconque banc de poissons, mais de joindre intelligence et spiritualité pour faire civilisation.

                          Cela veut dire au moins deux choses, bien précises et donc maitriser au minimum son environnement et assurer tres au dela de la durée de la petite vie des individus, une continuité de son histoire.

                          Je ne vous retrace pas tout cela, de la parole la plus précise à l’écriture, puis a la (télé)communication généralisée et la sauvegarde dans le temps (les gravures sur pierre, le livre, maintenant tout ce qui est numérique)... la création d’une vraie banque de l’expérience et du savoir universel de la race humaine avec les outils de sa perpétuation et sa transmission... 

                          C’est la clé, le devenir d’une civilisation a laquelle il faut ajouter tout ce qui permet son efficacité !! !

                          Vous ne pouvez pas en conclure qu’a moins d’être limité a une race de fourmis ou de termites la destinée de l’homme ne peut etre limitée a des règles verrouillées comme TOUS les verts d’aujourd’hui le préconisent.

                          L’Homme doit dominer son environnement (et le garder agréable) et cela implique toute une organisation et le tissu « Economique » (grand « E » comme grand « H » pour l’Homme) qui le permet.

                          Ce qui est proposé aujourd’h’ui n’est pas l’avenir de l’Homme mais une régression dogmatique. Qu’il soit fait des choix d’optimisation, des plans d’éfficacité, des arbitrages sur les risques... on est d’accord... mais l’avenir NE PEUT ETRE un choix de contrainte entrainant l’humanité sur un systeme restrictif quel qu’il soit alors que la liberté de destinée ne peut etre que la solution... Relisez Darwin.

                          Si pour faire civilisation, il faut que les bananes parcourent 10 000 km parce qu’elles ne poussent pas au nord, faisons les voyager... LAISSEZ donc aux professionnels de la chose la liberté d’efficacité : transformer le bananier pour qu’il vive au froid ET/OU faciliter économiquement et techniquement le transport des régimes  !!!

                          L’homme doit vivre libre de ses choix, la seule limitation est inhérente a sa philosophie qui n’est de ne pas vivre en prison, nous ne laisserons pas aux verts écrire nos lois.


                        • jjwaDal jjwaDal 11 avril 12:28

                          @HELIOS
                          L’homme n’est quasiment jamais libre de ses choix. Ou vous ne connaissez rien à la psychologie ou vous avez vécu sur une autre planète car vous portez un masque dans la rue et les magasins sans l’avoir choisi, vous vous arrêtez aux feux rouges et ne dépassez pas 90 km/h sur les nationales.
                          Vous n’avez pas plus le droit de tuer votre belle-mère si le coeur vous en dit ou d’abandonner vos enfants sur une aire d’autoroute, parce qu’ils font chier. Bien sûr nous pouvons faire le choix de laisser un désert biologique à nos descendants, de transformer des forêts primaires en futurs déserts, nous pouvons le faire.
                          On peut aussi se branler du soir au matin, se droguer à mort , pété comme un coing chaque jour de l’année.
                          Peu le font. Entre les limites que nous nous donnons et celles qui nous sont imposés (pas par des « verts » au demeurant qui sont voyants mais ne pèsent quasi rien aux élections), nous avons suffisamment de marges de manoeuvre pour apprécier la vie .
                          Non ?
                          J’ai dis dans un article passé que le « no limit » n’est pas possible sur cette petite planète avec les effectifs que nous aurons dans tout futur prévisible.
                          On veut se laisser la « bride au vent ». Il faut passer alors à l’exploitation des ressources du système solaire qui nous garantit cela pour des milliers d’années.
                          Quand on veut envahir son environnement, la clef est d’en choisir un démesuré par rapport à notre taille. Et en plus contrairement à la Terre que nous partageons avec 3 milliards d’années d’évolution de la vie, le système solaire ne sera qu’à nous, seuls.
                          Le « développement durable » version « écolo » ou version « économistes orthodoxes » (votre « no limit ») est juste un slogan de tumeur cancéreuse qui ignore la notion d’effet de seuil et continue jusqu’au bout à croire qu’elle peut doubler de taille à l’infini.


                        • alinea alinea 11 avril 12:44

                          @jjwaDal
                          Ta muse est en forme hein ! super


                        • Passante Passante 11 avril 12:56

                          @alinea
                          11.4
                           smiley


                        • alinea alinea 11 avril 13:03

                          @Passante
                          C’est bon pour moi aussi !! j’avance !!

                           smiley

                        • alinea alinea 11 avril 13:06

                          Oui, d’ailleurs j’ai déjà un pied qui est resté coincé dedans !
                          et je ne suis pas plus con que vous, ni plus malheureuse, ni plus ignorante...


                        • alinea alinea 11 avril 13:07

                          @Oscar Ollo
                          C’est dur à suivre !!je répondais à Oscar Ollo lo


                        • eau-pression eau-pression 11 avril 13:35

                          @alinea

                          T’en fais pas, je tiens le cheval pour que tu ne finisses pas écartelée (c’était rapport au pied, je peux pas m’empêcher de voir l’autre dans l’étrier).
                          Bon, si cet étrier c’est ta box, on peut la passer en très basse consommation en gardant le haut débit. Je vais voir avec les électriciens ce qu’ils pensent de la mettre à la terre.
                          Bise de ton elec-trop-sensible.


                        • alinea alinea 11 avril 13:41

                          Oh profession !

                          Toi aussi, ta muse te chatouille ? smiley


                        • alinea alinea 11 avril 13:44

                          @HELIOS
                          « L’homme doit dominer son environnement... ? »
                          Mais qui a décrété cela ?


                        • alinea alinea 11 avril 13:48

                          @gnozd
                          Non, non, c’est pas tabou ça ; ça gêne : au contraire il faut soigner tous ces coincés et leur ouvrir les yeux !
                          Il faut surtout dépasser notre complexe de serf en pensant que le plus court chemin pour y arriver c’est de se bâfrer comme les seigneurs.
                          Une fois ceci compris par la majorité des péquenots, on sera sur la bonne voie.


                        • eau-pression eau-pression 11 avril 13:49

                          @alinea

                          Quelle profession ? hardeux (c’est à dire concepteur de box, ne pas confondre avec hardeur le branleur), manadier (chuchoteur serait vantard).

                          Gaffe derrière toi, de fourbes virologues, après le bug de l’an 2000, veulent museler la muse ailée.


                        • alinea alinea 11 avril 13:51

                          @HELIOS
                          Vivre ? Parce que les milliards d’autres humains avant et pendant nous, ne vivent pas s’ils ne consomment pas comme des malades gaspilleurs sans-ça-pas-de-plaisir ?


                        • HELIOS HELIOS 11 avril 14:56

                          @jjwaDal

                          J’aurais du mettre plus en évidence : = = = la seule limitation est inhérente a sa philosophie = = =
                          ... sauf que là, j’aurais été assaili par ceux qui pense qu’il n’y a pas de morale, que les religions ne sont pas là pour cela etc...
                          Relisez mon propos en pensant a des Valeurs, enseignées par notre histoire judeo-chrétiennes.

                          @Alinea
                          L’homme doit dominer son environnement ? ben oui, c’est évident, la soumission de fait pas partie des options...


                        • alinea alinea 11 avril 15:31

                          @HELIOS
                          Ah d’accord, on a le choix : dominer ou se soumettre.
                          Mais c’est que vous confondez la Vie, avec les rapports à vos congénères ; on peut dire qu’on se soumet au climat, saisons, jours et nuits, etc ; moi je dis qu’on s’y adapte, parce que c’est notre condition...
                          maîtriser, jusqu’ici, la preuve est faite que ça veut dire bousiller !


                        • alinea alinea 11 avril 15:37

                          je ne sais pas ; je ne sais pas si mes doigts fourchent en lapsus réussis, j’ai une souris nerveuse, mais là, je crois me souvenir que je voulais dire Oh Pression, mon sub conscient m’a dit que c’était très con, il a raison, mais a fourché ma langue aussi !
                          Je vais dès demain consulter.


                        • jjwaDal jjwaDal 11 avril 15:42

                          @alinea
                          Depuis que j’ai découvert que Trump avait gagné les dernières présidentielles haut la main je repense au « NON » à la constitution européenne et au Traité de Lisbonne. Quels blaireaux. Il suffisait de passer au vote électronique et le tour était joué. smiley


                        • jjwaDal jjwaDal 11 avril 15:42

                          @jjwaDal
                          Du coup la patate ...


                        • jjwaDal jjwaDal 11 avril 15:57

                          @HELIOS
                          Les végétariens ont été combattus depuis la Grèce Antique par les croyants en ces valeurs car ils étaient plus compatissants envers les animaux que Jésus lui même... Il est vrai que fils d’un psychopathe qui tue la totalité de l’espèce humaine moins Noé et sa petite famille après un coup de sang, il avait une hérédité un peu lourde à porter. Dominer son environnement ? Sans rire ? C’est nous qui avons fabriqué une atmosphère d’oxygène peut-être, nous qui avons créé la fertilité des sols. Ah oui, c’est vrai. God did it. Pratique.
                          Si la loi du plus fort est la seule qui tienne, cela pardonne d’avance l’astéroide qui nous effacera de la surface de la planète ou le virus qui réussira à nous exterminer...
                          Nous sommes des symbiotes qui ne pourraient pas vivre sans les autres espèces vivantes. Supprimez notre faune intestinale et nos mitochondries et nous ne sommes plus rien. Il faut cesser de se regarder le nombril au bord de l’extase devant notre grandeur.
                          C’est du niveau « la nôtre est plus grosse que la leur »... Si on parle d’intelligence elle ne peut se confondre avec la capacité à détruire.
                          Si ?...


                        • eau-pression eau-pression 11 avril 16:10

                          @alinea

                          S’cuse, je voulais pas te faire penser que l’électrificateur craignait la foudre. T’es allée vérifier ?
                          Si cet e-pâtre est connecté à ta box, la télé-consultation est possible.
                          Et s’il poussait des ailes à tes chevaux, juste pour que l’herbe survive à leur passage tellurique ? Ca serait rigolo, non ?


                        • HELIOS HELIOS 12 avril 01:20

                          @jjwaDal

                          ... mais non, mais non, je sais que pour la dialectique vous recherchez les details pour brouiller la hauteur de vue....
                          Evidement que l’homme est inclu dans la « nature », vous avez parfaitement raison, sauf que c’est la destinée de l’homme de se sublimer et de s’affranchir justement des limites physiques.
                          Vous savez bien qu’on ne peut etre « pur esprit », enfin, je suppose dans 1 million d’années peut etre si les petits cochons... mais bon, ne soyons pas pessimistes.

                          Mais nous pouvons et nous devrons modeler notre environnement a notre destinée d’homme, la seule (enfin l’actuelle) entité dominante capable de cela. Sans accident cosmologique l’homme a devant lui une eternité pour y arriver.
                          Pas sûr du tout qu’il y arrive d’ailleurs. Si Fermi a raison, nous nous heurterons un jour a un filtre de son paradoxe et nous rejoindrons les destinées eteintes des entités qui nous ont précédées. 

                          N’oublions pas que le temps ne compte pas, a cette echelle...enfin, il est déja plus d’une heure du mat, demain, ’faut bosser ! bonne nuit.


                        • HELIOS HELIOS 12 avril 01:40

                          @alinea

                          Aahhhhh Alinea... que dire devant la diversité des points de vue !
                          Heureusement que l’homme n’est pas uniforme, car il serait une sacrée bête sauvage où il n’y aurait pas de mot suffisament fort pour qualifier sa cruauté !

                          Mon point de vue, vous lisez mes autres réponses, notre destinée, si elle est basée sur autre chose que notre animalité, c’est a dire si notre cerveau, sa conscience et ses fonctions autres que réptiliennes existent, alors vous savez qu’on peut et qu’on doit s’élever et passer de la soumission a la domination de la nature.

                          Cela fait 400 000 ans que nous avons commencé, le jour où nous avons fait le premier feu pour durcir nos fleches et cuire la bestiole qu’au a chassée !
                          De pas en pas, d’étapes en étapes nous avons modifié notre comportement physique et intellectuel, nous avons imprimé a notre environnement les adaptations que nous jugeons utiles et nous n’avons jamais cessés de le faire.
                          Y renoncer aujourd’hui c’est creer une race de sous-homme dont la limite  volontaire ou non  est le renoncement a la dimension spirituelle de notre identité. 
                          Dans la grande competition de la nature, les plus faibles disparaissent toujours.

                          Je sais que l’imagination, la sensibilite, les barrieres morales qu’on se fixe sont evidement des obstacles, a nous de faire en sorte qu’a tout moment les choix soient possibles et qu’on ne s’engage pas sur une voie qui ne prennent pas en compte l’ensemble de l’humanité.

                          La notion de bousiller, c’est un jugement de valeur... et comme vous le savez, les valeurs sont plutôt flottantes et heureusement contextuelles. Encore une fois il faut esperer que nous maintiendrons la coherence et l’homogeneité pour que l’humanité ne se disperse pas... bien qu’apres tout et comme d’hab, ceux qui gagnent ne se preocuperont pas de ceux qui seront restés sur le bord du chemin.
                          N’en faites pas partie svp, l’abandon et le ressentiment ne sont pas acceptable dans ce cas, nous appartenons tous à la même race, nous devons reussir ensemble.

                          Bousiller, donc, jamais et pour rigoler dans un contexte materiel, , le meilleur exemple est de bien comprendre que si l’homme est responsable du rechauffement climatique, et même s’il ne l’est pas d’ailleurs, et qu’il faille trouver une solution... l’homme fabiquera un frigo a la taille de la planete !!! (c’est une image n’est-ce pas !)

                          Ouf, ne vous reveillez pas pour moi, demain on verra...


                        • eau-pression eau-pression 12 avril 08:01

                          Bonjour @HELIOS

                          Premier réveillé, semble-t-il. J’ai pas trop intégré ce qui précède. J’essaie de suivre @alinea dans sa critique radicale de la science depuis longtemps.

                          Déjà, je suis assez en phase avec elle pour ce qui est de la consommation. Le germe du « toujours + » devrait être éradiqué comme une vieille manie. Remplacé par le « toujours mieux » ? En tout cas, de mon expérience (partielle) de professeur, je peux vous dire comme les capacités humaines ne sont pas encouragées dans notre enseignement. Découragées par notre élitisme traditionnel autant que par la malice de ceux qui n’ont pas intérêt à ce que le peuple pense par lui-même.

                          Ensuite, quand un scientifique prend l’image de la « soupe primitive » pour expliquer ce qui se passe sur terre, et même dans les galaxies, il me vient toujours à l’esprit l’image du cuisinier qui regarde cette soupe, comme on expérimente une recette. Cette idée m’est revenue quand vous dites, au début du post, que les choses se passent dans notre cerveau. Je suis persuadé qu’il y a bien d’autres interactions.

                          En général, j’en prends conscience dans les rêves, mais aujourd’hui, pas de bol, je n’ai rien à vous rapporter de ce monde là.


                        • jjwaDal jjwaDal 12 avril 20:11

                          @HELIOS
                          Tout le système solaire est à vous, dans son intégralité, sauf la Terre. Vous n’êtes que locataires et avez intérêt à la rendre aux autres espèces dans l’état dans laquelle vous l’avez trouvée. Non, mais...


                        • HELIOS HELIOS 12 avril 20:34

                          @jjwaDal

                          ... merci pour votre réponse, mais non, ni l’univers ni la Terre ne m’appartienne à moi tout seul mais appartiennent a notre espèce,... vous, moi et tous les autres.

                          Pour en arriver là où nous sommes maintenant, vous pouvez toujours en contester l’interet et l’objectivité, mais cela correspond a la volonté générale perçue et assumée ou pas.

                          Par exemple, pensez a la sommes des investissements intellectuels et industriels comme tous les sacrifices pour y arriver lorsqu’il a fallu... tout simplement construire le premier scanner qui a detecté votre cancer ou la première radio devenue smartphone pour que vous consultiez la méteo et rentrer vos vaches a l’étables cette nuit ? ? ?
                          L’ensemble de notre civilisation est un echaffaudage extraordinaire et evidement tout a un coût, la nature paye, mais nous aussi. c’est un choix.
                          Vous voulez steriliser l’esprit de l’homme ? jamais !

                          Vous ne pourrez pas arreter librement  par la force peut-etre  mais vous n’arreterez donc rien. autant composer tout de suite et baliser le terrain pour que le chemin soit acceptable et surtout respectueux des autres et de la nature.


                        • charly10 7 avril 10:08

                          Les dernières municipales leur ont permis d’accéder aux mairies de 5 grandes villes, à cause d’une abstention record de plus de 60%. Il faut que les abstentionnistes ,quelques soient leurs convictions sur l’utilité du vote, comprennent que les minorités militantes profitent toujours des situations de forte abstention. En conséquence, pour les prochaines élections : votez pour qui vous voulez sauf ; écolos ou associés, mais surtout ..votez ! On peut partager certaines de leurs propositions, mais en matière climatique ces gens sont dans l’irréel idéaliste.

                          Au passage je viens de consulter le site NOAA de Mauna loa , observatoire référence CO2 Mondial.

                          Malgré la baisse sensible des activités de transports depuis le début la crise Covid (aériens maritime et routière) on peut constater que le taux de CO2 mesuré sur les 4 points référence, poursuit sa progression.

                          https://www.esrl.noaa.gov/gmd/ccgg/trends/gl_trend.html

                          Déduisez en ce que vous le voulez, pour moi cela confirme que la course à la décarbonation et les taxes et contraintes, associées, n’amèneront  rien de positif dans l’évolution climatique.

                          Le rôle du CO2 dans le réchauffement est très largement surestimé, Nous sommes quelques-uns a le dire sur ce blog depuis quelques années : faites tourner.


                          • alinea alinea 11 avril 15:41

                            @charly10
                            Bien d’accord ! mais enfin, je ne suis pas sûre que ce soit les écolos qui ne sont plus verts, les plus dangereux ; tous aussi inutiles, OK, certains plus faux-culs que d’autres, OK ; mais dangereux, je ne le crois pas !
                            Les gens font ce qu’ils veulent de toutes façons ; je crois qu’ils continueront d’aller voter même quand il n’y aura qu’un candidat. C’est ce qu’ils ont fait dans ma commune la dernière fois !


                          • cyrus CYRUS 11 avril 16:05

                            @alinea

                            Si alinea , eelv (parti europiste avant toute chose ) est dangereux car :

                            • il degoute les gens d’ une veritable ecologie a l’ ancienne basé sur le recyclage ( cendre de bois , crotin , compostage )
                            • leur taxe et directive ne serve qu’ as cacher les mefait industriel 
                            • Les poubelle a déchet on des orrifice deliberement trop petit imppossible de vider une poubelle trié sans y passer 3 heure mais par contre les camping car y mette des couche pour bébé car il n’ y as plus de poubelle tout venant accesible au touriste ...

                          • alinea alinea 11 avril 16:13

                            @charly10
                            Cyrus, je ne suis pas pour EELV, loin de là ; d’ailleurs je ne suis pour personne, donc, sortie de l’immédiateté, j’aurais dit la même chose pour tous, sauf macron !!
                            la véritable écologie partagée en nombre, c’est le climat ; alors bon, ça va quoi ! juste ce contre quoi on ne peut rien, c’est commode !


                          • cyrus CYRUS 11 avril 16:44

                            @alinea

                            C’ est plus ou moins tous les même ... il nous vende de la soupe industrielle a tout les parfum mais ça reste de la soupe industrielle .

                            Le climat est un moyen commode de faire passer d’ autre chose ...
                            On est pas responsable de la totalité du rechauffement , mais accuser les citoyien permet de continuer a déforester et a gacher ... 

                            Le probleme du rechauffement risque fort de se regler par lui meme par une nouvelle glaciation ...

                            Le vrai problème écologique celui des polluant tueur sera par contre toujours la .


                          • alinea alinea 11 avril 17:24

                            @CYRUS
                            Mais bien sûr ! on a trouvé sous un glacier fondu des Alpes, des objets perdus par nos ancêtres !!
                            La planète ni les animaux n’ont rien à foutre d’un réchauffement... on nous fait peur avec les millions de bipèdes agglutinés au bord de l’eau ; bon, ben ils reculeront ! Quand le Sahara est devenu un désert, ont-ils fait un pareil pataquès ?
                            Qu’on meurt parce que ça se réchauffe ou parce que les belliqueux belliquent et nous visent, mieux vaut le chaud !


                          • cyrus CYRUS 11 avril 17:36

                            @alinea

                            Oui c’ est loin d’ être la première fois ...
                            meme avec 60m de monté ( on en prevoit a peine 5 )
                            la geographie ne changerai que tres peut .

                            On ferais bien mieux de pomper l’ eau de mer , de la dessaller , et d’ iriguer des culture dans ces desert , on ferais d’ une pierre trois coup :

                            • absorber du carbone et de la polution ( netoyage de la planete)
                            • produire de la nourriture saine 
                            • creer des lieux de vie pour les gens et reduire la surpopulation en optimisant la planete

                            mais bizarement ca n’ interesse pas les « faux-ecologiste » leur fond de commerce c’ est les catastrophe ecologique ... sans elles ils ne servent a rien smiley


                          • malhorne malhorne 7 avril 10:45

                            escrologiste...............le mot est bien trouvé.............mais que de naïfs pour voter vert , alors que ces parasites carriéristes opportunistes ne pensent qu’a eux même !!le temps de Dumont est bien révolu !!


                            • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 7 avril 13:10

                              Sous le masque de l’écologie se cache les eugénistes qui prônent l’élimination des populations sur le globe. Motif invoqué une surpopulation qui mettrait en danger la planète. C’est une idée criminelle qui est en train de se diffuser dans les esprits, surtout les jeunes générations.

                              Défendre l’environnement passe par refuser les diktats d’une pensée unique comme celle du réchauffement climatique qui ne repose sur rien de valable du point de vue scientifique.

                              Le véritable enjeu de cette menée subversive c’est de TUER le plus grand nombre par des politiques LIBERTICIDES, HEGEMONIQUES.

                              Nous assistons à une collusion rouge-noire, la plus dangereuse des associations. Le CAPITALISME qui a plus d’un tour dans son sac a inventé une nouvelle façon de se réapproprier le destin de l’argent, faire du fric pour l’élite inventive avec le capitalisme vert. Fallait y penser.

                              La « pandémie » basée uniquement sur le COVID, est le premier stade de sidération des populations pour mettre en place le plan des élites, qui sera uniquement basée sur le CLIMAT ou comment combattre le réchauffement climatique.Avec les outils nécessaires de contrôle total des populations.

                              Esprits malades : plan malade de psychopathes.


                              • gnozd gnozd 8 avril 09:13

                                @Silence, on pique !

                                Ouais...personnellement j’ai toujours pensé, depuis au moins les années 70, que la surpopulation serait un problème,d’une part, et que le mode de vie occidental n’est pas transposable à la planète entière.
                                Tout ça, René Dumont nous l’avait déjà dit en 1974.

                                De toutes façons, on va dans le mur, c’est pas les zécolos qui changeront quoi que ce soit puisque c’est pas eux qui sont aux manettes.
                                Et quand on voit le choix politique qui nous est proposé pour les élections, y’a de quoi se marrer...jaune.


                              • sylvain sylvain 7 avril 13:27

                                Les écolos politiques sont les mêmes foireux que tous les autres, avec précisément les mêmes travers, égo démesuré voir mégalomanie ... C’est qu’ils participent au mêmes processus de pouvoir .

                                Ce que je leur reproche vraiment, c’est de toujours se contenter de mesurettes qui pourissent la vie de tout le monde sans régler le moindre problème concret .

                                Concrètement ils ont réussis à interdire à tout le monde de se faire un pti bivouac à la montagne, une parti de pêche sans se prendre la tête mais ils n’ont rien fait contre l’obsolescence programmée et la pêche industrielle .

                                Des inutiles quoi


                                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 7 avril 13:46

                                  @sylvain
                                   
                                   La politique, c’est l’art de l’action  ; la science, c’est celui du savoir  ; l’économie est quelque part entre les deux.
                                   
                                   La seule action encore possible pour les politiciens c’est ... de trahir ceux qui les ont élus au profit de ceux qui les ont fait élire, les propriétaires des grands médias en particulier.


                                • sylvain sylvain 7 avril 15:14

                                  @Francis, agnotologue
                                  pas faux


                                • Coriosolite 7 avril 14:45

                                  Bonjour,

                                  C’est un peu long, mais elle est assez bonne.

                                  A la caisse d’un supermarché, une vieille dame choisit un sac en plastique pour ranger ses achats. La caissière lui reproche de ne pas se mettre à l’écologie et lui dit : - Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources !

                                  La vieille femme s’excuse auprès de la caissière et explique : Je suis désolée, il n’y avait pas de mouvement écologiste de mon temps.

                                  Alors qu’elle quitte la caisse, la mine déconfite, la caissière ajoute : Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à nos dépens.

                                  C’est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection de l’environnement dans votre temps !

                                  Alors, un peu énervée, la vieille dame fait observer qu’à l’époque on retournait les bouteilles de verre consignées au magasin. Le magasin les renvoyait à l’usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau : Les bouteilles étaient recyclées, mais on ne connaissait pas le mouvement écologique.

                                  Elle ajoute : De mon temps, on montait l’escalier à pied : on n’avait pas d’escaliers roulants et peu d’ascenseurs. On ne prenait pas sa voiture à chaque fois qu’il fallait se déplacer de deux rues : On marchait jusqu’à l’épicerie du coin. Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.

                                  On ne connaissait pas les couches jetables : On lavait les couches des bébés. On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde à linge, pas dans un machine de 3 000 watts. On utilisait l’énergie éolienne et solaire pour sécher les vêtements. On ravaudait systématiquement les vêtements qui passaient d’un frère ou d’une sœur à l’autre.

                                  Mais, vous avez raison, on ne connaissait pas le mouvement écologiste. On n’avait qu’une TV (quand on en avait…) ou une radio dans la maison ; pas une dans chaque chambre. Et la télévision avait un petit écran de la taille d’une boîte de pizza, pas un écran de la taille de l’État du Texas. On avait un réveil qu’on remontait le soir.

                                  Dans la cuisine, on s’activait pour préparer les repas ; on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans efforts et qui bouffent des watts autant qu’EDF en produit.

                                  Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate, dans des boîtes ayant déjà servi, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique.

                                  On n’avait pas de tondeuses à essence autopropulsées ou autoportées : On utilisait l’huile de coude pour tondre le gazon. On travaillait physiquement ; on n’avait pas besoin d’aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l’électricité.

                                  Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste. On buvait de l’eau à la fontaine quand on avait soif. On n’utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à jeter. On remplissait les stylos dans une bouteille d’encre au lieu d’acheter un nouveau stylo.

                                  On remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir entier après quelques utilisations. Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.

                                  Les gens prenaient le bus, le métro, le train et les enfants se rendaient à l’école à vélo ou à pied au lieu d’utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi 24 heures sur 24.

                                  Les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d’une année sur l’autre, les crayons de couleurs, gommes, taille- crayon et autres accessoires duraient tant qu’ils pouvaient, pas un cartable tous les ans et des cahiers jetés fin juin, de nouveaux crayons et gommes avec un nouveau slogan à chaque rentrée.

                                  Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste !

                                  On n’avait qu’une prise de courant par pièce, et pas de bande multiprises pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d’aujourd’hui.

                                  ALORS NE VIENS PAS ME FAIRE CH.... AVEC TON MOUVEMENT ÉCOLOGISTE !


                                  • Tesseract Tesseract 7 avril 15:31

                                    @Coriosolite
                                    Excellent ! smiley


                                  • jjwaDal jjwaDal 7 avril 17:08

                                    @Coriosolite
                                    Savoureux, même si le début est improbable. Elle ne peut pas ne pas connaître et avoir des paniers en osiers ou autre qui durent des décennies et se trouvent encore chez Biocoop et ailleurs. Passer d’une économie en flux linéaire (de la mine à la décharge quasi sans intermédiaire) à une économie circulaire prendra du temps, surtout si on prend les derniers qui l’ont presque connue pour des vieux cons.


                                  • alinea alinea 11 avril 12:53

                                    @Coriosolite
                                    Ah que cela fait plaisir à la vieille génération, tellement out ringarde pas fun !!!
                                    Je vous la pique et l’envoie de ce pas à mes GJ à moi !!!
                                    C’est le bonheur de l’écrit !! j’aurais pu commencer le leitmotiv au comptoir, mais l’émotion prenant le dessus, ça aurait mal fini !!!
                                    On pourrait rajouter le coup des chiottes secs... au fond du jardin ; l’économie de l’eau qu’on n’avait pas au robinet dans la cuisine... et je n’ai pas quatre vingts ans hein... toujours pas l’eau chaude à discrétion, juste quand je la programme... au bois mort !
                                    J’ai fauté, voté écolo des lustres, mais l’illusion m’a passé !!
                                    merci pour ce bon moment !


                                  • Adèle Coupechoux 11 avril 17:13

                                    @Coriosolite

                                    Merci de le rappeler et aussi je rajouterai que ceux qui polluent encore le plus aujourd’hui sont souvent les mêmes qu’avant. Ceux qui en ont les moyens
                                    L’avion, les « écolo », « les donneurs de leçon »continuent de l’utiliser et ce ne sont pas les générations futures qui y changeront quelque chose. 

                                    Quand je fais remarquer que les tests PCR et les masques sont sources de la plus grande pollution mondiale, cela n’émeut pas le moins du monde. Des masques jetés dans la nature ou avec les ordures ménagères la plupart du temps.


                                  • eddofr eddofr 7 avril 16:13

                                    Je respecte trop la politique pour écouter les politiciens.

                                    Je respecte trop le libéralisme pour écouter la droite.

                                    Je respecte trop le collectivisme pour écouter les communistes.

                                    Je respecte trop l’écologie pour écouter les écologistes.

                                    Je respecte trop l’intelligence pour vous écouter vous.


                                    • C’est à cet instant que la guerre civil commence .....

                                      L’Union Européenne doit périr par le feu sacré de la liberté .

                                      https://www.lefigaro.fr/flash-actu/covid-19-la-cedh-juge-la-vaccination-obligatoire-necessaire-dans-une-societe-democratique-20210408

                                      C’est là que nous mesurons l’étendu et la malveillance des instances Européennes 

                                      Si le traité de Nuremberg est caduque, plus rien ne doit faire peur aux peuples pour disposer d’eux-mêmes et s’affranchir, par la violence, des élus européens et nationaux ...

                                      Macron est tout simplement une ordure .

                                      Madame Merkel sale pute , la démocratie c’est le dissensus . Compris !


                                      La droite devra choisir, soit elle est pour Macron, soit elle est contre Macron .

                                      Que la droite arrête de se dissimuler derrière son petit doigt .

                                      Avec le gabarit de Gérard Larcher , la politique du petit doigt est ridicule, imbécile, n’est ce pas M’sieur Rataillon, heu !(Retailleau )...

                                      • curieux 8 avril 21:16

                                        Bonjour,

                                        J’avoue j’ai lu l’article en travers, le documentaire planet of the humans (un peu long) m’a clairement ouvert les yeux sur l’escroquerie écologique (j’avais déjà qq doutes)

                                        https://reseauinternational.net/lecologie-quoi-quil-en-coute/

                                        On le trouve dans les commentaires pour ceux qui ont 2 heures, c’est juste effarant.


                                        • alinea alinea 11 avril 17:36

                                          @curieux
                                          Il faut lire aussi Fabrice Nicolino : qui a tué l’écologie... et ça ne date pas d’hier !de ce millénaire quand même !


                                        • ETTORE ETTORE 11 avril 15:01

                                          Que voulez vous qu’on dise ?

                                          Force est de constater que des dégradations environnementales sont bien en cours.

                                          Quand vous voyez, ce qui pousse comme mauvaise herbe, maintenant, à la place des près fleuris Flower Power, cette plante invasive appelée :

                                          VERTusEly(sé)mus repens(toi), pour qui, même les moutons, doivent être sélectionnés pour la brouter......

                                          Que reste t’il comme solution, autre, qu’un bon ECObuage ?


                                          • ETTORE ETTORE 11 avril 15:13

                                            C’est à cet instant que la guerre civil commence .....

                                            L’Union Européenne doit périr par le feu sacré de la liberté .

                                            https://www.lefigaro.fr/flash-actu/covid-19-la-cedh-juge-la-vaccination-obligatoire-necessaire-dans-une-societe-democratique-20210408

                                            Ben voilà !

                                            Les mesures de coercitions se précisent, le chemin devient de plus en plus clairement balisé :

                                            Canada ..... 

                                            Obligation waxxinale des personnels soignants, en cas de refus : licenciement !

                                            Italie ...

                                            Obligation waxxinale des personnels soignants, en cas de refus :

                                            Eloignement dans un « secteur » éloigné des patients ( placard à balais ?)

                                            Si, toujours pas d’accord :

                                            Mis à pied de cinq jours !

                                            Si, toujours pas Con-Vaincu :

                                            Licenciement net !

                                            France ....

                                            Bah ! ça doit carburer dans la moelle épinière de Macroute Le Dur, Vereuxpiqueux et Cas-aouléCastexnodally.... Mais bon, suite au gel des vignes et fruitiers.....

                                            On vas attendre pour bourgeonner un peu, en idées acides.

                                            Je trouve cela très intelligent, ces décisions, comme objet de réflexion, pour un domaine où on manque déjà de professionnels , pour se payer le luxe d’en licencier encore plus.

                                            Mais c’est vrai, que puisque on continue à supprimer des lits, il faut que le capit(EUX)al soignant suive la même progression.

                                            Et après on viendras nous dire que ces gouvernements n’anticipent pas le

                                            Saint Capital Bénéfice/risques !

                                            M’enfin ?

                                            Mieux que ça, je trouve que vous êtes exigeants, quand même !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

bertie1064


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité