• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’aggravation du chômage à la base d’un nouveau type de (...)

L’aggravation du chômage à la base d’un nouveau type de terrorisme

JPEG

Actuellement le mobile dominant du terrorisme est d'ordre religieux, principalement l'islamisme, le terrorisme d'extrême droite ou d'ultra gauche étant très minoritaires. Avant la Révolution d'Octobre 1917, il y avait un courant terroriste parmi les révolutionnaires comme manifestation d'une forme de lutte politique. Mais c'étaient surtout des luttes individuelles désespérées que les bolchevicks n'ont pas manqué de critiquer comme inefficace pour renverser le féodalisme en Russie. Ces derniers jours, en France, il s'est produit deux attaques meurtriers par deux individus qui ne se connaissent pas mais qui ont pour point commun d'être des chômeurs. L'un est ingénieur sans emploi et l'autre un SDF. Ces deux attaques relèvent clairement du terrorisme c'est à dire des attaques violentes désespérées et quasi-suicidaires contre des individus qui représentent un ordre socioéconomique déterminé (ici le capitalisme-salariat), et par conséquent contre un ordre politique. Donc ce sont des attaques contre le système économique et politique actuel : le capitalisme-salariat.

Gabriel Fortin, "tueur de DRH" et de conseillère Pôle chômage

La semaine dernière, il a tué une conseillère de Pôle chômage à Valence, puis une de ses anciennes DRH, en Ardèche. Les investigations ont rapidement montré que l’homme de 45 ans était aussi lié au meurtre d’une autre DRH, dans le Haut-Rhin, quelques jours plus tôt. Mutique durant sa garde à vue, Gabriel Fortin, ingénieur au chômage, célibataire sans enfant, n’a toujours pas expliqué les raisons de son périple meurtrier.

Gabriel Fortin a atteint le plus haut degré de développement qu'un individu peut et doit inévitablement (surtout les jeunes) atteindre sous le capitalisme-salariat : sans emploi, célibataire, sans enfant. Le reflet individuel d'un mouvement collectif global détruisant les fondements du monde capitaliste-salarial que sont le travail salarié, la famille et la nation : hausse du taux de chômage structurel depuis 40 ans, vieillissement accéléré de la population, grave crise migratoire avec des camps de concentration, des sans droits à l'intérieur et à l'extérieur transformation de la mer méditerranéen en cimetière géant.

Un SDF fonce sur des piétons avec une camionnette à La Défense

Un autre chômeur sans aucun lien avec le "tueur de DRH" a percuté deux piétons avec une camionnette au niveau du parvis de la Défense. Cette attaque a fait un mort et un blessé. L'individu aurait volé une camionnette d'entretien. L'auteur présumé a pris la fuite à pied avant d'être interpellé, il allait se jeter sur les rails du RER avant son interpellation.

Pour les policiers, aucun élément ne suggère à ce stade un acte terroriste, mais le mode opératoire avec les attentats terroristes sur la promenade des Anglais est le même où un camion fonce sur la foule en fauchant plusieurs individus sur son passage. Objectivement on est dans la même situation. Sauf que là, la religion n'entre pas en ligne de compte, le SDF dans son acte suicidaire lance un cri de désespoir aux vivants comme par exemple le chômeur tunisien Tarek Bouazizi, qui « préfère mourir plutôt que de vivre dans la misère » et cela fut à l'origine du déclenchement de la révolution tunisienne évinçant le président Zine el-Abidine Ben Ali. Chez le chômeur SDF français, la violence est dirigée désespérément contre le monde capitaliste-salarial comme responsable de la destruction de sa vie alors que chez le chômeur tunisien la violence est dirigée contre lui-même mais qui déclenche, miraculeusement, une réaction collective massive. 

L'aggravation du chômage est susceptible de multiplier ces types d'actes terroristes désespérés dans les années à venir

Naturellement les dirigeants de la superclasse capitaliste-salariale dominante ne se posent pas des questions sur les causes objectives de ces violences désespérées mais semblent les réduire à des questions d'ordre psychiatrique alors que ce sont des conséquences des contradictions du capitalisme-salariat. Ce sont des individus très sains mais qui sont dans le désespoir comme les kamikazes japonais de la seconde guerre mondiale ou les terroristes islamistes du Bataclan, des attentats de Nice, etc.

 L'émancipation définitive du chômage passe par l'abolition du capitalisme-salariat comme nous sommes en lutte de superclasses, il faut non seulement un parti communiste des chômeu.rs.ses et surtout il faut que ces chômeu.rs.ses soient majoritaires dans la population active sinon la révolution communiste est impossible.


Moyenne des avis sur cet article :  3.83/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 5 février 09:34

    N’importe quoi !


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 5 février 09:35

      Conclusion : si le mec s’appelle Mohamed, c’est un terroriste et c’est du terrorisme, si il s’appelle Jean-Pierre, c’est un déséquilibré, et l’affaire est rapidement étouffée.

      Très récemment, un mec à buter trois gendarmes à la carabine, un « survivaliste » d’après la presse, qui vivait à la cambrousse. Une demi-ligne dans la presse, affaire évacuée en 48h. Pas de cérémonie aux Invalides, avec pavoisement et gardes républicains, pas de « Macron reçoit les familles »... Il semble que le pouvoir ne veut pas que ce genre « d’incident » reçoivent trop de publicité. 


      • Yann Esteveny 5 février 09:45

        Message à tous,

        Article de propagande d’un Régime qui présente le terrorisme pour ce qu’il n’est pas.


        • Et hop ! Et hop ! 5 février 12:56

          @Yann Esteveny

          Effectivement, le terrorisme consiste à sen prendre avec violence à des personnes anonymes pour terroriser la population ou un gouvernement.

          Par exemple :
          les bombardements anglo-américains sur les villes allemandes et japonnaises pour tuer des civils étaient du terrorisme (et des crimes de guerre).
           une bombe posée par des indépendantistes algériens ou basques dans un café ou un métro,
           l’usage de LBT sur des manifestants pacifiques.


        • McGurk McGurk 5 février 13:08

          @Et hop !

          les bombardements anglo-américains sur les villes allemandes

          Leur signification était très différente.

          C’était à la fois des représailles et une manière de faire plier le pouvoir car certaines grandes villes étaient trop bien défendues par les nazies (tout comme certaines villes de l’ouest de la France en bord de mer, rasées au napalm).

          Par contre, l’empoisonnement par le LSD de la population française d’après-guerre était, là, du terrorisme et de l’expérimentation digne du nazisme.


        • Et hop ! Et hop ! 6 février 20:37

          @McGurk

          Jeter des bombes sur des civils indistinctement pour terroriser le pouvoir, c’est bien du terrorisme, qu’il s’agisse du gouvernement allemand ou irakien.

          C’est la même chose que de poser des bombes dans le métro.

          Les armées ne doivent s’en prendre qu’aux militaires (ou au gouvernement).


        • McGurk McGurk 5 février 11:57

          Je viens de lire un article court du pitoyable journal « Sud ouest » qui propage quotidiennement des fausses informations et chiffres bidons.

          Ils concluent à un « acte de vengeance » d’un type seul et déséquilibré, un vrai psychopathe. Qu’il a simplement « pété un plomb » sous le coup de la dépression. C’est dire si ce journal est dépourvu de journalistes...

          Tout le monde a eu l’envie de casser la gueule aux types de Pôle emploi. C’est une machine à échouer, un gouffre sans fond du chômage, un instrument pour faire croire au contribuable que les sommes astronomiques qu’il utilise servent à quelque chose.

          Autrement dit, c’est comme une entreprise mais déficitaire car son objectif n’est pas de faire du chiffre, qui produit surtout et avant tout de la médiocrité à l’échelle nationale. Aucune solution, aucune empathie. Que de la théorie (dépassée), aucune solution, pas la moindre empathie.

          C’est un super coup de pub n’empêche pour le clan Macron : un ennemi de plus descendu (Asselineau, après Mélanchon le « terroriste »), un « séparatiste »/« terroriste » attrapé et l’autre supprimé.

          De quoi alimenter pendant deux bons mois la folie macronienne et ses ambitions destructrices.

          Pendant ce temps, des gens deviennent fou sans activité ou en restant chez eux à cause du virus, des foyers entiers sont ou sombrent dans la misère, des entreprises/restaurants mettent la clé sous la porte et probablement avec un paquet de dettes.


          • McGurk McGurk 5 février 12:00

            @McGurk

            *fous


          • pallas 5 février 13:51

            Bonjour,

            Vous vivez dans un univers parallele, quand je lis « hyper classe », alors sa commence trés mal, il n’y a pas une secte caché ou autre stupidités du meme genre.

            La violence est inhérent actuellement, les plus riches se cachent derrière l’argent, pensant etre un frein au chaos, s’isolent, ce pensant à l’abri, tel des autistes, voila la réalité les concernants.

            Pour en revenir a votre article

            Regarder le film « Chute Libre », il décrit parfaitement un homme devenant fou, voila la réalité et peut importe sa couleur de peau

            Salut


            • I.A. 5 février 13:55

              Capitalisme-salariat ? 

              Le chômage et la morosité ambiante sont, pour l’essentiel, responsables de ces pétages de plomb.

              Absences de travail, de perspectives et, depuis l’avènement des Conseils Scientifiques, de libertés, de convivialité et d’activités culturelles et récréatives...

              Sinon, petite question : ces chômeurs et SDF ne sont-ils pas ceux-là mêmes qui admirent les stars ? Qui rêvent de devenir millionnaires ? Et qui, lorsqu’ils sont « remis en selle », sont les premiers à prendre sans partage ?

              Le capitalisme-salariat, dites-vous... version capitaliste riche et assumé, ou version salarié sous-payé et malheureux ?


              • pallas 5 février 14:41

                @I.A.

                On nomme cela la schizophrénie.

                Cette civilisation est atteinte de cette maladie mental, non pas idéologique, mais réellement.

                Le taux de personnes atteintes des diverses formes de schizophrénies (la bipolarité est intégrante), atteint plus de la moitié de la population

                C’est interessant

                Salut


              • Samson Samson 5 février 16:13

                « Actuellement le mobile dominant du terrorisme est d’ordre religieux, principalement l’islamisme, ... »

                Actuellement, le mobile dominant du terrorisme médiatique et institutionnel est d’ordre sanitaire ... et çà fait près d’un an que çà dure ! smiley


                • Samson Samson 5 février 16:17

                  @Samson
                  « Donc ce sont des attaques contre le système économique et politique actuel : le capitalisme-salariat. »
                  Classez-vous aussi les suicides dans la catégorie du « terrorisme » ???


                • McGurk McGurk 5 février 19:33

                  @Samson

                  D’après la description des journaux, on a eu l’équivalent d’un « loup solitaire » alors que les systèmes en place sont là pour éliminer la population petit à petit et asservir le reste.

                  Et ensuite on se plaint des terroristes islamistes bien que le but soit le même...


                • Le421... Résistant Le421 5 février 19:07

                  Je suis juste étonné qu’il n’y ait pas plus de cas comme ça...

                  A moins que ce ne soit mis sous le tapis !!


                  • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 5 février 20:30

                    @Le421
                    C’est mis sous le tapis. 


                  • Le421... Résistant Le421 6 février 13:37

                    @Opposition contrôlée
                    Les faits divers s’accumulent par chez nous, et c’est pourtant « un coin tranquille ». Mais ce n’est su que par du bouche à oreille.


                  • OGM-dixit dixit 6 février 01:34

                    Pas sûr qu’il faille aller bien loin pour imaginer le scénario :

                    Un mec, pas spécialement à l’aise dans les rapports sociaux, sans doute aussi avec les femmes avec qui il a peut-être mal vécu plusieurs échecs sentimentaux ; solitude attisée par le contexte Covid et les confinements

                    Un gars sans doute fier de son titre d’ingénieur mais malheureux de ne pas le voir reconnu.

                    Mec licencié par une femme qui l’a peut-être pris de haut, autres femmes qui l’ont humilié lors de sa recherche de job, femmes plus jeunes que lui peut-être même ?

                    Et si le gars était outré de voir toutes ces futilités qui pérorent à la TV et qui gagnent beaucoup d’argent alors que lui, « homme de valeur », est sur le carreau et est humilié ?

                    Un homme qui n’a plus rien à perdre quand on lui retire même sa dignité alors, il lui reste un suicide vengeur... Mais je peux me tromper.

                    Nous ne sommes pas encore dans le vif du sujet, mais ce genre de chose risque bien de se reproduire quand le chômage va exploser et les aides s’arrêter.


                    • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 6 février 10:31

                      Confondre "terroristes et personnes désespérées.

                      Les pays ne sont jamais totalement capitalistes ou socialistes. Ils sont plus ou moins l’un plus ou moins l’autre.

                      Le Venezuela, le Mexique, la Corée du Nord sont plus communistes que capitalistes. Le socialisme est à 85-90% et le capitalisme à 10-15%.

                      Les gens désespérés y sont plus nombreux.

                      La France, les pays européens sont socialistes démocratiques. Le socialisme est à 60-70% le capitalisme à 30-40%. Les gens sont en malaise. On y trouve des désespérés.

                      La Suisse, l’ Estonie, l’Australie sont socialistes à 40-50%, et capitalistes à 50-60%. Les gens y sont moins désespérés.

                      Associer capitalisme et mal être est l’inverse de la réalité par les faits démontrés des pays.


                      • babelouest babelouest 6 février 10:41

                        @Spartacus Lequidam cela me paraît peu plausible. D’abord les plus désespérés sont en Europe où le capitalisme (60% sans doute) fait des ravages, de même qu’en Afrique, en Amérique Latine non bolivarienne. Il est évident pour moi que plus il y a de capitalisme, plus il y a d’inégalités, donc plus de mal-être, voire de désespoir.


                      • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 7 février 17:56

                        @babelouest

                        Les inégalités sont une caractéristique, pas un problème.

                        Le pays le plus inégalitaire du monde, c’est Monaco.
                        40% sous le seuil de pauvreté. Seuil de pauvreté à 2800€ net.  smiley

                        Résoudre le problème des inégalités est une utopie base de la démagogie socialisme que rabâche le socialisme

                        Il y a des beaux et des moches, on partagerait le monde en parts égales, qu’il y aurait des parts avec des cailloux en haut des montagnes avec rien de cultivable et au froid, et d’autres face a la mer poissonneuse et sans efforts.

                        Les faits sont les faits, la liste des pays capitalistes a exactement la même liste que ceux qui sont les plus heureux.

                        Pays les plus capitalistes :
                        https://www.lalibre.be/lifestyle/magazine/voici-la-liste-des-10-pays-les-plus-prosperes-au-monde-5638ead63570bccfaec82af7
                        Pays ou les gens sont le plus heureux
                        https://www.nouvelobs.com/monde/20190320.OBS2133/les-10-pays-ou-les-gens-sont-les-plus-heureux-ne-cherchez-pas-la-france-n-y-est-pas.html

                        On y retrouve les mêmes !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

M’bafo Pian


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité