• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’épreuve de force

L’épreuve de force

L’enjeu dans la situation actuelle se caractérise par l’affrontement entre les forces patronales et les forces du travail.

Les patrons veulent s’accaparer les droits qui défendent les salariés et devenir de ce fait les maîtres absolus en régnant sur les conditions de travail, et les conditions de vie  : rythmes effrénés, baisse des effectifs, réductions des coûts de la main d’œuvre.

 Pour arriver à leurs desseins le patronat utilise les ordonnances à l’aide de leurs hommes politiques qu’ils ont imposés lors des élections présidentielles et législatives à savoir « La République En Marche » ou Macron et son équipe. La méthode utilisée s’axe sur 3 points :

  1. Légiférer par ordonnances pour aller très vite en refusant le débat démocratique.
  2. Imposer, par le mépris, aux opposants en montrant à grand coup de spectacle télévisé que c’est lui qui décide qu’il est le maître décisionnaire.
  3. Avec l’aide de la majorité des médias, transformer ses exactions en nécessitée politique et sociales comme le remède indispensable pour relever la France et tenter ainsi de diviser le peuple.

L’opposition marquée, par les manifestants, par les opposants à cet abus de pouvoir, ne le concerne pas il préfère utiliser l’invective ou l’insulte en traitant ceux qui ne lui obéissent pas de « fainéants ou d’extrémistes ». Les salariés sont habitués à ce genre de comportement quand dans les entreprises des travailleurs sont mis à l’index parce qu’ils remettent en cause les abus des patrons ou de leurs « faisant fonction ». On comprend mieux alors qui dicte le comportement de Macron ! A ce propos, Gattaz président du MEDEF précisait « Le gouvernement doit tenir bon » cette attitude ressemble à de la provocation, faut-il qu’ils soient surs d’eux !!

 Pour les salariés, faire grève ce n’est pas si facile car la pression gouvernementale que ce soit par la presse télévisée ou écrite, par la perte de salaire que cela occasionne, pèse sur l’engagement des travailleurs pour la participation aux manifestations. Mais au regard de la mobilisation de ces derniers si Macron et son équipe devaient se présenter à des élections ce n’est plus une minorité qu’ils obtiendraient, mais un dégagement pur et simple. Le peuple ne peut pas cautionner de tels agissements c’est un coup d’état social et politique qui pourrait être le prélude à une dictature patronale qui confisquerait tous les leviers de commandes et qui dirigerait le pays selon ses intérêts, ses profits.

 L’ambition du patronat et de Macron c’est de faire de la France un pays ou la main d’œuvre ne serait plus protégée par des lois et ainsi le peuple serait corvéable à merci.

 Honte à ceux qui par conscience ou inconscience laisseraient ces usurpateurs agir en toute impunité. Rassemblons-nous et refusons ensemble de payer pour engraisser les grosses fortunes.

 Pour l’avenir de nos droits, pour que nos enfants n’aient pas honte plus tard de leurs parents, agissons comme nos anciens ont su le faire.

23/09/2017


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 25 septembre 09:38

    c’était dans son programme.
    fallait voter pour l’autre.


    • Yvance77 Yvance77 25 septembre 18:29

      @foufouille

      Ceci est totalement faux. Il s’est bien gardé de divulguer ce qu’il allait réellement faire, hormis de dire qu’il réformerait par ordonnances « la loi travail« . En aucun cas, ,nous avions était informé clairement de ses intentions en amont.

      Donc sois plus précis stp !

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 18:46

      @Yvance77
      Pour être précis, il fallait lire les documents européens !
      C’était tout écrit dessus comme le Port salut, depuis 2014.


    • Daniel Roux Daniel Roux 25 septembre 10:27

      Le programme ! Le programme ! La loi travail ? C’était dans le programme de Macron !

      Tous les médias bourgeois n’ont plus que ces mots à la bouche.

      Pour en finir avec cette tarte à la crème :

      Les Français n’ont pas voté pour un programme, ni pour une politique, mais pour élire le Président de la République.

      Ce sont les élections législatives qui déterminent quel programme politique est soutenu par la majorité des citoyens. C’est le premier ministre qui détermine la politique gouvernementale. Il est choisi par le Président en fonction du résultat des législatives. Macron n’a pas la légitimité institutionnelle pour cela.

      Le problème est que le mode électoral discriminent les partis politiques en favorisant les partis dominants aux dépens des autres. Tous les citoyens ne sont pas représentés, tous ne bénéficient pas des mêmes droits législatifs. Il s’agit bien d’un pouvoir arbitraire illégitime voire tyrannique.

      Quoique l’on pense du FN, sa ridicule représentation au parlement est une insulte à la démocratie dite représentative.

      Les manifestations des citoyens sont indispensables pour rétablir un peu de démocratie.

      De plus :

      Le mode d’élection de la Présidentielle est conçu pour favoriser le candidat le plus consensuel.

      Le candidat et non pas le programme, puisque c’est au Premier Ministre de gouverner.

      Pour ne pas avoir Fillon ou Le Pen, on vote Macron, identifié (vendu ou présenté) - comme le moins pire.

      16% du premier tour ont choisi Macron. Qui peut dire combien pour éviter les deux autres ?

      Et même ! Si 16% avaient voté pour le programme, on est loin de la majorité.

      Les citoyens ont donc toute légitimité pour s’opposer aux diktats d’une petite minorité.


      • Lugsama Lugsama 25 septembre 10:42

        @Daniel Roux

        Oulala l’horrible tyrannie que supporte les français smiley 

        Mignon mais au législative Macron a encore gagné deux fois, après avoir gagné les deux tour des présidentiel, donc ça change quoi ?

        Et vu le niveau des manifestations il n’y a aucunes raison d’écouter ces privilégier qui font leur ballade a quelques dizaine de milliers dans un pays de plusieurs dizaine de millions d’habitants. Et ça tombe bien c’est ce qu’il va se passer parce que les citoyens ont toute légitimité pour s’opposer aux diktats d’une petite minorité groupusculaire de syndicaliste qui manifestentsmiley

      • flourens flourens 25 septembre 11:41

        @Lugsama
        Oulala, j’espère que tu ne profites pas honteusement de tout ce que le mouvement syndical et ouvrier a obtenu par la rue, bien entendu tu ne prends pas de congés, caca c’est de 1936, pareil tu vas te faire soigner à l’étranger, caca la sécu c’est bolchévique, bien entendu ton patron peut te licencier sans motif ou parce que tu n’es pas du bon signe astral, j’espère que tu travailles 50h payé 32 et pas au smic hein, ça aussi c’est une conquète bolchévique, à 200€ mois, bien entendu sur les échafaudages pas de protections, c’est pour les assistés et ça coûte cher à ton patron, bref j’espère que tu ne profites pas des bienfaits de la France, sinon tu n’es pas cohérent et crédible


      • foufouille foufouille 25 septembre 12:05

        @flourens
        tu as oublié sa retraite qui serait de zéro.


      • covadonga*722 covadonga*722 25 septembre 13:19

        @Daniel Roux
        aux diktats d’une petite minorité.


        vous parlez des 50 cgtiste dont 18 détachés permanent qui bloquent le dépot carburant de la Méde dans le 13 ?

        ou des SA de bénito mélenchon ?quasi tous fonctionnaires qui veulent obtenir dans la rue ce qu’ils n’ont pas obtenus contre le candidat banquier ?

      • jaja jaja 25 septembre 13:22

        @covadonga*722

        Bravo à ceux qui bloquent aujourd’hui contre la casse de leurs (maigres) droits sociaux !


      • rocla+ rocla+ 25 septembre 13:28

        @jaja


        Des pauvres types pas assez futés pour gagner leur vie correctement  qui font chier 
        les autres à cause de leurs incapacités . 

        Depuis que ces trouducs font grève avec leurs camions  , ils auraient pu trouver un autre taf mieux rémunéré  et plus cool , non , ils sont là à faire caguer le monde . 

        Des débiles mentaux professionnels .

      • jaja jaja 25 septembre 13:33

        @rocla+

        T’es tu posé la question de savoir qui conduirait ces (nécessaires) camions si tous les chauffeurs démissionnaient... Ta réflexion est stupide... routier c’est un métier...tout comme boulanger... Et qu’ils défendent leurs droits face à un patronat avide n’est rien que de plus sain et naturel !

        Là encore en les insultant démontres à quel point ta pensée est répugnante !


      • rocla+ rocla+ 25 septembre 13:35

        @jaja


        c’ est juste répugnant d’ enfreindre la loi , la Liberté de Circuler  est inscrite dans 
        la Constitution Française . 

        Et bloquer la circulation  c’ est enfreindre la liberté de circuler . 

      • Robert Lavigue Robert Lavigue 25 septembre 13:39

        @jaja

        Routier c’est un métier (...) Et qu’ils défendent leurs droits face à un gouvernement sans scrupules n’est rien que de plus sain et naturel !
        Confédération chilienne des transports - Octobre 1972


      • Libertad14 Libertad14 25 septembre 14:31

        @rocla+


         Supprimer le droit du travail (lire la déclaration de l’homme et du citoyen), de mutiler des travailleurs, faire mourir des travailleurs à cause des mauvaises conditions de travail c’est surement pour respecter la loi ??
        contraindre des familles à faire la mendicité auprès des organismes caritatifs ce n’est certainement pas très humain !!
        Museler les conseils des Prud’hommes (tribunaux qui défendent les travailleurs) c’est probablement juste aussi ??


      • jaja jaja 25 septembre 15:05

        @Robert Lavigue

        Notre avatar de collabo feint de ne pas savoir qu’au Chili il s’agissait d’une grève patronale avec lock out soutenue par toute la droite alors que les blocages d’aujourd’hui, en France, sont le fait de salariés et de leurs syndicats... Blocages d’ailleurs dénoncés par les patrons du secteur...
        Ignorance ou mauvaise foi ?


      • Aristide Aristide 25 septembre 16:26

        @jaja


        Que les routiers fassent grève est un droit indiscutable, qu’ils bloquent les sorties de raffinerie dans le seul but de provoquer le merdier est non seulement illégal mais aussi inefficace. Ils vont tous etre délogés et se retrouveront comme avant, victimes et pas soutenue par la population. Mais bon, pas étonnant que quelques syndicalistes CGT et FO manipulent la juste colère de ces routiers face à la concurrence étrangère, la dérégulation de leur secteur, la dureté de leurs conditions de travail, ...pour faire passer cette lutte juste et sectorielle pour des actions face à la dernière loi.

        Encore une fois, ils vont se retrouver comme les dindons de la farce, les seuls à avoir fait grève, rien de changé sur leur situation, ... ah, putain, les syndicats qui manipulent ces pauvres bougres. Des années qu’ils doivent subir des conditions de plus en plus dures, des salaires à la traîne, ils se payent le déchargement après des heures de conduite, ... enfin un métier ou même les petits patrons, routiers eux-même sont victimes de cette dérégulation.

        Pour des zigues de votre engeance, ils ne sont que des pions dans un jeu de pouvoir. J’ai entendu un représentant CGT des transports, c’était affligeant, le retrait de la loi qu’il réclamait alors qu’il s’agit de défendre son secteur d’activité contre les règles appliquées et négocier pour les salaires, les frais, les repos compensateurs, ... en place le mec avait l’aplomb de parler de la fusion des représentations du personnel qui seraient une vrai attaque contre les syndicats, tu parles, moins de mecs dans des instances où la soupe est bonne ...

      • jaja jaja 25 septembre 16:50

        @Aristide : Visiblement vous méconnaissez la réalité des ordonnances... Juste pour vous :

        http://www.npa31.org/?Formation-NPA-sur-les-ordonnances-Macron-par-Simon-Picou


      • Robert Lavigue Robert Lavigue 25 septembre 17:00

        @jaja

        En quoi une grève patronale, soutenue par la droite (vous faiblissez, d’habitude ce sont les fascistes) serait-elle moins légitime qu’une autre ?
        Ce sont des peuples comme les zautres, avec eux aussi des droits indescriptibles (sic).

        Ceci dit, les routiers sont en droit de défendre leur boulot et d’essayer d’améliorer leurs conditions de travail.
        Ce qui est certain, c’est qu’ils n’ont pas besoin de trainer dans leurs remorques les marioles du NPA et les clowns Insoumis (tous ensemble, ploum-ploum tralala).


      • Aristide Aristide 25 septembre 17:02

        @jaja

        Putain, voilà donc qu’il faudrait se taper le bréviaire d’un allumé du NPA, un Simon PICOU qui connait le travail par ce qu’il en a lu dans les livres, il ne faut pas de grandes connaissances pour savoir que quelque soit la loi les routiers souffrent de bien d’autre chose que ce qui est modifié ... 

        Des conditions de travail épouvantables, obligés de dormir dans leurs cabines pour économiser sur les frais, des salaires de misère, ... et tout cela parce qu’une concurrence venue de l’est conduit tout cette profession à la faillite, patrons compris. Vous faites l’impasse sur les centaines de petits patrons du transport routier qui essaient de s’en sortir, ils bossent dans les même conditions que leur salarié, au singulier ouais, souvent quand ce n’est pas le fiston ou le gendre ... qui bosse aussi dur.

        Vous avez publié une lettre sur les salopards du quai Valmy, ils ont tous reconnus les faits d’une gravité impressionnante, sauf le seul que vous présentez comme une victime, un récidiviste déjà condamné pour violences, vous êtes un manipulateur qui ne vaut pas mieux.



      • jaja jaja 25 septembre 17:14

        @Aristide

        Picou est un spécialiste du Droit du travail et par ailleurs syndicaliste au Ministère du travail... Le traiter « d’allumé du Npa » est bien digne de l’abruti réactionnaire que tu es...

        Discuter avec un salopard, un vrai ne m’intéresse pas... J’invite les gens qui vraiment veulent savoir ce que sont les ordonnances Macron à lire la vidéo...


      • jaja jaja 25 septembre 17:19

        @Aristide

        Il est touchant de voir Lavigue et Aristide la bouche en coeur en défense des patrons routiers... smiley


      • Aristide Aristide 25 septembre 17:37

        @jaja


        Abruti, je défend les revendications des routiers, des petits patrons. Vous êtes un vrai manipulateur qui n’hésite pas à manipuler ces travailleurs. Le NPA est d’une nullité abyssale avec ses ridicules analyses de bobos et d’illuminés.


      • En marchant En marchant 25 septembre 17:49

        @Lugsama

        Réponse au Pinocchio Lugsama commentateur de comptoir,

        Oulala 150 000 personnes qui refusent le diktat de Macron, c’est une minorité ?

        1/ Macron : n’a rien gagné, élu avec moins de 18 % du corps électoral et surtout élu par défaut contre le FN ! Il est donc loin de pouvoir imposer ces désirs, en fait les désirs du MEDEF et de la finance internationale ! Et puis, Macron c’est quand même un bilan de Ministre de l’économie et des finances qui ne plaide pas en sa faveur (600 000 chômeurs de plus) !

        La France refuse la dictature du capital, qui ne parviendra pas à s’imposer au reste de la nation malgré le support des milliardaires de la presse. La France est un corps vivant et la majorité des français ne sont pas dupes ! N’oubliez pas ce vieux dicton, « Celui qui sème la misère récolte la tempête »... et le projet de Macron est misérable !

        2/ Quand on veut rénover la vie politique, on ne gouverne pas par ordonnances. Il y a un parlement pour discuter et adopter (ou repousser les lois). Quel inculte êtes-vous donc pour ignorer le minimum des règles de la démocratie !

        3/ Macron qui prétend incarner l’avenir avec une refonte du code du travail aux pires moments du XIXe siècle !

        4/ Cessez donc de lire le torchon de l’avionneur Dassault ! 


      • Aristide Aristide 25 septembre 17:52

        @jaja


        Syndicaliste dans un Ministère. Ouahh, un planqué qui donne des leçons et va à la soupe en bossant dans le ministère qui traite de la réforme du code du travail. A la mode Mélenchon, cela donne un garde chiourme d’un camp d’extermination qui se plaint de la modification de la hauteur du quai d’arrivée ... Ces mecs n’ont aucune fierté, bon c’est vrai que la soupe ministérielle est souvent bonne et le boulot laisse le temps de parader dans des conférences un peu partout ...


        Depuis plus de 2 ans, il fait le tour de tous les lieux en France où des allumés du NPA sévissent, à croire qu’il a du temps, rectification il a du temps. Pendant ce temps ou l’expert auto-proclamé fait ses conférences sur le capitalisme et tout-ça ... les routiers morflent et l’inspecteur du travail qu’il est n’est pas surmené par les contrôles des grosses entreprises de transport.

        Encore un petit à la Besancenot, un bobo qui donne des leçons à tout le monde. 



      • Robert Lavigue Robert Lavigue 25 septembre 17:56

        @Aristide

        Vous êtes un vrai manipulateur qui n’hésite pas à manipuler ces travailleurs

        Bof... On ne manipule pas les travailleurs avec un mégaphone. Bronstein le savait.

        Combien de travailleurs au NPA, excepté celui qu’ils mettent en tête de gondole pour les présidentielles ?
        Bensaïd est mort, il n’y reste plus que Krivine et le facteur médiatique comme travailleurs.


      • jaja jaja 25 septembre 18:33

        @jaja

        Quelle ordure tu fais Monsieur le persifleur... En tout cas ça te fait bien chier qu’il dévoile complètement toute la nocivité des ordonnances de ton patron...
        Comme Rocla, Lavigue et autres fachos, la haine contre les services de l’inspection du travail qui pourtant rend de nombreux services aux salariés...
        Aristide le posteur d’Avox au service exclusif du patronat au côté de ses amis fachos !


      • jaja jaja 25 septembre 18:45

         »@Aristide : « Vous êtes un vrai manipulateur qui n’hésite pas à manipuler ces travailleurs. »

        Aristide le niais ne sait pas que ce sont les syndicats (essentiellement CGT et FO) qui sont à la tête du mouvement des routiers... Mouvement qu’il dénonce d’ailleurs puisque ces travailleurs bloquent « illégalement » les raffineries, selon lui et que notre Aristide respecte la loi bourgeoise... Donc pour ce qui est de la manipulation supposée... adresse toi ailleurs qu’à moi !!!

        Et Aristide prétend défendre les revendications des routiers alors qu’il crache sur le mouvement autant qu’il le peut... Aristide est un menteur et un hypocrite qui n’ose même pas ici se revendiquer de Macron et de ses sbires qui tentent d’assommer les travailleurs de ce pays...

        Faux-cul !


      • Le421 Le421 25 septembre 19:04

        @rocla+
        c’ est juste répugnant d’ enfreindre la loi

        Marquer « artisan boulanger » et travailler avec des produits surgelés industriels, par exemple !!

        Ah oui !! Suis-je bête.
        C’est légal.
        C’est une escroquerie mais c’est légal...


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 19:16

        @Daniel Roux
        Ce sont les élections législatives qui déterminent quel programme politique est soutenu par la majorité des citoyens.

        En rêve !! Vous retardez un peu.... C’était avant l’ Union européenne, quand les lois étaient décidées en France, par des élus français, qui craignaient de ne pas pas être réélus...


        Maintenant, les politiques économiques ne se décident plus en France, mais à Bruxelles, à la BCE à Francfort, et au FMI à Washington.

        Tous ces Mamamouchis qui appliquent les Traités européens :
        - ne sont élus par personne.
        - n’ont de compte à rendre à personne.
        - ils ont un statut qui les protège, non seulement de l’avis des électeurs, mais de toute poursuite judiciaire.
        - Et en plus, ils sont tous à l’étranger, pas à Paris !

        En clair, ils s’en foutent de ce que pense l’auteur, à un point qui donne une idée de l’infini !




      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 19:18

        @Daniel Roux
        Les politiques économiques ne se décident plus en France, mais à Bruxelles, avec les bons conseils de la BCE sise à Francfort, et du FMI à Washington.


        Tous ces Mamamouchis qui appliquent les Traités européens :
        - ne sont élus par personne.
        - n’ont de compte à rendre à personne.
        - ils ont un statut qui les protège, non seulement de l’avis des électeurs, mais de toute poursuite judiciaire.
        - Et en plus, ils sont tous à l’étranger, pas à Paris !

        En clair, ils s’en foutent de ce que pense l’auteur, à un point qui donne une idée de l’infini !


      • covadonga*722 covadonga*722 25 septembre 20:34

        @jaja
        non monsieur , ce sont les permanent qui tiennent la barrage de la Mede 8 siegent a l UD tu veux leurs nom ducon , non seulement il font chier mais sont payé par la fédé pour faire ce taf 4 autre sont les détachés de l’usine la mede affectation transport tu veux leurs nom ducon .

        J’ai bossé 40 ans payés mes cotises 33 ans avant de réaliser que je nourrissais des apparatchik qui bouffait avec les patrons .
        L cgt est une entreprise qui ne se bat que pour sa survie d’appareil pour ses permanents et qui est arrosée par l’état avec la tune des patrons 

      • jaja jaja 25 septembre 21:11

        @covadonga*722

        Dis donc Ducon tu veux m’apprendre le syndicalisme Ducon smiley


      • Gambetta 25 septembre 22:22

        @jaja

        toujours le point levé.

        J’ai écouté hier l’ancien patron de « l’Humanité »
        qui se vantait que lui et ses copains aient voté MACRON.

        Pour combattre le FN qu’il dit. faux cul

        Il faut qu’ils arrêtent de se foutre de la gueule du monde.

        il ont voté pour Macron, donc pour ses réformes ,il les avait annoncées.
        Alors aucune légitimité pour foutre le bordel dans la rue.

        on se plaint pas des conneries que l’on fait, on les assume.


      • Gambetta 25 septembre 22:33

        @jaja

        Pour moi les manipulateurs sont ceux qui votent Macron et après appellent à descendre dans la rue
        logique non ?


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 septembre 06:10

        @jaja
        Allons jaja, évitez de confondre les syndicalistes de la base qui crèvent à petit feu, avec les directions syndicales qui vivent comme des nababs, sont financés par Bruxelles et par le patronat...

        Vous avez lu l’enquête : « Syndicats, corruptions, dérives et trahisons » ??
        Je vous le recommande.


      • jaja jaja 26 septembre 11:02

        @Fifi Brind_acier

        Vous vous moquez de moi encore une fois Fifi... Je conchie les directions syndicales confédérales qui nous ont toujours trahis... Je vis cette trahison depuis 1968... et je l’ai souvent dit sur ce site ! Comme j’ai dit aussi que cette stratégie actuelle, menée par les directions syndicales, CGT en tête, des journées de grève saute-moutons secteurs par secteurs ne servait qu’à décourager les travailleurs. Elles ont déjà fait la preuve de leur échec lors des grèves contre la loi Travail dite El Khomri... Le « tous ensemble » ne devenant plus qu’un slogan creux...

        Bref les directions syndicales nous mènent à la défaite... nul doute qu’elles en sont conscientes, et la base tente de réagir, notamment avec les équipes syndicales de base du Front social, mais pas que...

        Notez que le Front social fait la même analyse et tente de faire en sorte que ce soit réellement le « Tous ensemble » qui l’emporte et non le faire semblant des directions syndicales évitant que les grèves et les blocages aillent trop loin !... Vu que vous ignorez tout de ce qu’il se passe sur le terrain je vous place un lien qui pourrait vous instruire quelque peu ! :

        https://www.facebook.com/FrontSocialUni/

        Votre mauvaise foi ou votre ignorance est confondante ! Vous m’attribuez sans cesse dans vos attaques récurrentes des positions qui sont souvent à l’opposé des miennes....


      • CRICRI59 CRICRI59 26 septembre 11:42

        @jaja
        Bonjour
        j’aime votre analyse sur les directions syndicale des confédérations car j’en ais soupé moi aussi pendant 40 ans, j’ai laissé tombé aujourd’hui en retraite bien mérité a défendre les acquits dans l’entreprise.


      • jaja jaja 26 septembre 11:53

        @CRICRI59

        Bonjour,

        Dommage de laisser tomber... Je suis également en retraite et j’aide autant que je le peux mes camarades toujours en activité... Et j’en retire une grande satisfaction...
        J’espère au moins que vous participez aux manifestations contre cette horreur absolue qu’est la loi Travail XXL que nous pond Macron ?


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 11:07

        L’auteur se trompe de cible. Les politiques économiques ne se décident plus en France, mais à Bruxelles, avec les bons conseils de la BCE sise à Francfort, et du FMI à Washington.


        Tous ces Mamamouchis qui appliquent les traités européens :
        - ne sont élus par personne.
        - n’ont de compte à rendre à personne.
        - ils ont un statut qui les protège, non seulement de l’avis des électeurs, mais de toute poursuite judiciaire.
        - Et en plus, ils sont tous à l’étranger, pas à Paris !

        En clair, ils s’en foutent de ce que pense l’auteur, à un point qui donne une idée de l’infini !

        Les Grecs ont fait plus de 20 000 manifestations, pour des prunes.


        L’auteur doit confondre avec l’époque où les lois étaient décidées en France, par des élus français. Ce temps est révolu, comme dit Macaron : « maintenant nous sommes dans l’ UE et dans la mondialisation, il faut devenir com-pé-ti-tifs ».

        Voilà, si cela ne vous convient pas, c’est trop tard, fallait voter Asselineau pour sortir du bousin européen ! Ne venez pas vous plaindre.

        • CN46400 CN46400 25 septembre 11:56

          @Fifi Brind_acier

          Effectivement l’auteur se trompe légèrement, c’est la bourgeoisie, aussi bien de Paris que de Bruxelles, qui veut faire baisser le prix de la force de travail pour booster encore plus ses profits...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Libertad14

Libertad14
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires