• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’examen de certification d’Allemand en 3ème se passe en mars. (...)

L’examen de certification d’Allemand en 3ème se passe en mars. Pourquoi pas en juin ?

Incompréhensible ! Du moins si l’on se place du point de vue du professeur et de l’élève ! Comment expliquer que l’examen de certification d’Allemand dans l’académie de Montpellier soit fixé au 26 mars 2009, soit trois mois avant la fin de l’année scolaire ? Pourquoi prive-t-on professeurs et élèves de ce temps de travail précieux sur une année scolaire de 10 mois dont doivent être déduits fort normalement les vacances scolaires ?

Un brevet avec seulement trois disciplines en fin d’année 

Le Diplôme national du Brevet, on le sait, se limite à trois examens à la fin juin dans trois disciplines, le Français, les Mathématiques et l’Histoire et Géographie. Des autres matières n’est retenue qu’une note globale de contrôle continu qui permet bien des « ajustements ». Tel collège peut par exemple avoir une majorité d’élèves au-dessus de la moyenne en contrôle continu et une minorité à avoir la moyenne aux trois examens officiels.

Les chefs d’établissement ont l’œil sur ces résultats dont dépend le classement de leur collège dans le département ou l’académie et pour une part leur réputation. Dans le cas inverse d’une minorité d’élèves au-dessus de la moyenne en contrôle continu et d’une majorité au contraire avec la moyenne aux examens, il arrive que les chefs d’établissement demandent à mots couverts aux professeurs de hausser les notes en contrôle continu avec leurs propres élèves, puisque d’autres établissements en font autant et qu’ils « gonflent » leurs résultats de contrôle continu pour améliorer leurs résultats à l’examen…

Un plan de relance de l’Allemand

Dans ce type de contrôle des connaissances, l’Allemand partage avec les autres disciplines le sort de celles qu’on n’évalue que par contrôle continu. Or, dans le cadre d’un plan de relance de l’Allemand, depuis 2006 en partenariat avec les autorités académiques allemandes, il a été décidé d’organiser pour les élèves de 3ème un examen dit de certification. Il fixe des seuils d’apprentissage communs à tous les élèves. Une homogénéisation des niveaux entre établissements peut devenir possible ; le partenariat avec les autorités académiques allemandes donne, en outre, à cette certification une dimension européenne.

Dans la perspective de cet examen original, homologué par l’Allemagne, l’élève peut puiser de son côté une nouvelle motivation. C’est ce qui semble se produire, du moins dans les établissements qui y préparent, parce que tous, déjà, ne sont pas encore sollicités, créant une discrimination, et que surtout tous les élèves ne sont pas présentés à l’examen, un niveau minimal étant requis pour s’y inscrire.

Trois mois de perdus

On verrait bien cet examen se dérouler au moment du Diplôme national du Brevet dans les derniers jours de juin. Pourquoi faut-il qu’il soit fixé trois mois avant avec les graves inconvénients qu’on imagine ?

- Pour le professeur, c’est la course ! Il ne peut compter que sur 7 mois de préparation dont-il faut soustraire près de deux mois de vacances. Le nombre de travaux en est réduit d’autant. Comment, d’autre part, entraîner ses élèves avec sérénité aux divers exercices très calibrés demandés, et en particulier aux épreuves orales qui nécessitent qu’une attention particulière soit accordée à chacun ?

- Quant aux élèves, on ne paraît pas se soucier de ceux qui ont besoin de temps pour assimiler à leur rythme : deux mois et demi qui manquent, ce n’est pas rien ! Sont manifestement avantagés comme toujours ceux que la culture familiale favorise. On ne se préoccupe pas davantage du rythme scolaire de l’élève qui, qu’on le veuille ou non, lève le pied une fois la course terminée. Comment convaincre l’élève, une fois passée la certification, que la course continue encore pendant deux mois et demi, sans enjeu immédiat. Qui poursuit un marathon après la ligne d’arrivée ? Les disciplines inscrites aux trois examens officiels retiennent davantage leur attention et on le comprend !

Cette précocité est d’autant plus absurde qu’on ne voit pas le moindre argument pour justifier que soit avancé si tôt au deuxième trimestre un examen qui devrait se passer en fin d’année. Quelles difficultés d’organisation particulières y a-t-il à l’introduire dans les trois jours du Diplôme national du Brevet ? Les professeurs d’Allemand ne peuvent-ils assumer à la fin juin la correction qu’ils effectuent en avril ou mai ? Ou alors est-ce toujours une astuce discrète bien dans l’esprit du rapport de l’OCDE de 1996 qui conseille de ruiner la qualité du service public pour rendre désirable la privatisation de l’Éducation ?

Paul Villach


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Jihem Jihem 9 janvier 2009 11:43

    P.VILLACH

    Le système Villach est au point !

    Pourquoi n’avez-vous pas cherché à connaitre le(s) motif(s) du choix de cette date ?

    Certainement pour
    1- pouvoir égratigner l’administration qui, bien sûr, fait n’importe quoi.
    2- en remettre une petite couche sur les chefs d’établissements que vous haïssez
    3- pouvoir conclure avec l’un de vos chevaux de bataille : Ou alors est-ce toujours une astuce discrète bien dans l’esprit du rapport de l’OCDE de 1996 qui conseille de ruiner la qualité du service public pour rendre désirable la privatisation de l’Éducation ?
    Voltaire vous a pourtant démontré dans tous les sens que ce n’est pas le but de ce rapport.

    Tout ceci, comme dans vos derniers articles, n’est que procès d’intention !




    • Paul Villach Paul Villach 9 janvier 2009 16:09

      @ Jihem

      1- Introduit comme vous l’êtes, vous n’allez pas manquer de nous en donner la raison. Jusqu’à ce jour, à ma connaissance, aucune raison n’a pu être obtenue, sinon, en doutez-vous, j’en aurais fait état comme vous pouvez l’imaginer, et l’aurais analysée avec soin.

      2- C’est bien de vous en remettre à un certain Voltaire pour émettre un avis sur le rapport de l’OCDE de 1996. Si vous voulez avoir plus de crédit, lisez vous même ce rapport et on ne reparlera. Paul Villach


    • Jihem Jihem 9 janvier 2009 18:00

      P.VILLACH

      Comme à votre habitude, vous éludez la question dans vos réponses.

      Si vous n’avez pas la possibilité de savoir pourquoi cette décision a été prise, votre article a peu de sens.
      Il vous permet uniquement de pouvoir, une fois de plus, dénigrer votre ancienne hiérarchie.

      Quant à ce fameux rapport de l’OCDE, qui a d’ailleurs largement circulé sur le net, avant une échéance électorale, je pense que vous croyez sincèrement qu’il représente une menace pour l’EN. J’en suis désolé, mais en tant que défenseur de l’EN, je suis convaincu du contraire.

      Pour terminer, je ne suis jamais plein de certitudes. L’expérience montre qu’il est rare d’avoir raison contre tout le monde, et même si l’on a vraiment raison, on a quand même tort.


    • Alexeï 9 janvier 2009 23:50

      @ Jihem

      « Pour terminer, je ne suis jamais plein de certitudes. L’expérience montre qu’il est rare d’avoir raison contre tout le monde, et même si l’on a vraiment raison, on a quand même tort ».

      Quelle magnifique contradiction. Avez-vous lu les travaux de Solomon Asch sur la pression de groupe ? Vous êtes tout à fait digne d’avoir été membre de l’EN, probablement chef d’établissement. Lorsque tout le monde sautera du sommet du barrage, on est certain que vous les suivrez. Pour notre plus grand bonheur.


    • Paul Villach Paul Villach 10 janvier 2009 10:48

      @ Alexeï

      Bravo, Alexeï ! Réponse plus pertinente ne pouvait être donnée ! Ces ignorants ont pris l’habitude de faire la leçon à tout le monde ! Paul Villach


    • Alexeï 10 janvier 2009 11:33

      @ Paul Villach

      Il me semble que, dans un précédent article, vous avez évoqué les travaux de Solomon Asch. Pourriez-vous m’en fournir la référence ?


    • Jihem Jihem 10 janvier 2009 11:54

      ALEXEI

      Vous êtes tout à fait digne d’avoir été membre de l’EN, probablement chef d’établissement.

      Bravo pour votre perspicacité ! Je n’ai jamais été fonctionnaire.


    • Paul Villach Paul Villach 10 janvier 2009 12:38

      @ Alexeï

      Oui, bien sûr, mais je dois m’absenter. J’y reviens en fin d’après-midi. Paul Villach


    • Paul Villach Paul Villach 10 janvier 2009 17:47

      @ Alexeï

      Oui, Jihem parle de ce qu’il ne connaît pas avec une outrecuidance à faire rougir ! Mais ces trolls ne connaissent pas la honte. Ils ont été à l’école de l’ignorance et en montrent le résultat.

      Il est certain que pour proférer les âneries qu’il a sorties, il ne connaît pas les travaux de Solomon Asch qui remontent pourtant à plus de 50 ans, mais l’École les ignore superbement. Ce n’est pas un savoir pour "sujet", mais pour "citoyen" ! Ne pas confondre !

      Voici les références de ces travaux mémorables que vous souhaitiez et dont j’ai souvent parlé dans mes articles précédents :

      Solomon Asch, "Studies of independence and submission to groop pressures", Psychological Monographs, vol 70, N°416, 1956.

      - Pour une présentation rapide, Paul Watzlawick, "La réalité de la réalité", Éditions du Seuil, 1978.

      Sûr que ces trolls ignorent aussi Paul Watzlawick, décédé récemment en mars 2007 !

      Ils ignorent le B.-A. - BA de la réflexion sur l’information, mais ils pérorent à tout vent. Il faut être carbonisé pour oser énoncer ce que le pauvre Jihem à oser sortir sur la relation de l’individu au groupe ! Bonne soirée ! Paul Villach


    • Lapa Lapa 9 janvier 2009 13:05

      Comment expliquer que l’examen de certification d’Allemand dans l’académie de Montpellier soit fixé au 26 mars 2009
      ....
      Ou alors est-ce toujours une astuce discrète bien dans l’esprit du rapport de l’OCDE de 1996 qui conseille de ruiner la qualité du service public pour rendre désirable la privatisation de l’Éducation ?



      tenez-nous au courant sur ce complot mondial !
      Si vous pouviez enquêter également sur le repport du bac blanc de 2 jours du lycée de Pouilleux les Voiries... je suppute un complot judéo maçonnique !


      • Paul Villach Paul Villach 9 janvier 2009 16:17

        @ Lapa

        Ce qui s’appelle, comme vous en avez l’habitude, venir polluer un fil avec vos idioties !

        Pour les lecteurs sérieux, je souligne que la ruine de l’Éducation nationale est organisée sur ce mode de mesures apparemment anodines ou discrètes (comme le conseille le rapport de l’OCDE de 1996) qui, ajoutées les unes aux autres, finissent par contrarier le travail des élèves avec application. 

        Mais les ignorants comme Lapa s’en tamponnent le coquillard, ce qui donne ses lamentables interventions de troll. Paul Villach


      • Lapa Lapa 9 janvier 2009 20:05

        Au moins mes idioties ne polluent que le commentaire contrairement aux vôtres. Il est amusant de voir comment vous n’avez aucune répartie autre que celle de traiter votre interlocuteur d’idiot et d’ignorant. 

        Votre article prête à rire. Vous partez d’un élément totalement anecdotique et ne cherchez aucunement à le comprendre autrement qu’en poussant votre habituelle rengaine anti administration et proviseurs. Vous concluez sous forme interrogative (pratique pour essayer de faire passer une idée sans être trop ostentatoire car effectivement cela friserait le ridicule, mais le principe est là, votre conclusion vous la tenez : c’est la faute à la privatisation rampante de l’EN). Je n’ait fait que mettre en apposition votre interrogation et votre conclusion. Cela permet de s’apercevoir que manier des phrases peut effectivement réussir à faire passer n’importe quoi par absence de raisonnement et preuve en dérivant sur tout et rien. Que des affirmations râbachées, arguments d’autorités et tuti quanti. Et si cette apposition vous semble ridicule et trollesque ; c’est bien parce qu’effectivement votre conclusion est complètement déconnectée de l’interrogation principale. Et votre diatribe ne la rattache en rien.

        Vous seriez très mauvais en mathématiques M.Villach car votre conclusion ne résoud en rien l’énoncé du problème ! Si problème il y a.

        Continuez d’insulter à loisir vous ne faites que vous rendre plus détestable.

        Ceci étant j’ai besoin de votre science pour décortiquer la prochaine couverture de Têtu. Evidemment ce ne sont pas des femmes qui ont réussi , cela ne vous intéressera peut être pas de vomir dessus.

        Pour le reste je me passe joyeusement de votre considération comme je me doute que vous vous passez avec bonheur de la mienne et de celle des autres en général sauf quand on vous lèche dans le sens du poil.




      • Grasyop 9 janvier 2009 13:35

        Peut-être pour éviter que cet examen facultatif ne perturbe et ne désavantage les élèves ayant choisi de le préparer, et qu’ils puissent comme les autres consacrer les trois derniers mois de l’année aux épreuves principales et obligatoires, celles du brevet ?


        • homosapiens homosapiens 9 janvier 2009 16:59
          AH pour une fois notre Académicien du net nous parle d’un sujet qu’on peut supposer pertinent puisqu’il y a usé ses manches pendant toute sa vie.

          Là ça m’intéresse plus que l’analyse psychotrotoir des couvertures de magazine.

          Je lis, c’est clairement écrit, et avec enfin l’absence de vocabulaire destiné aux docteurs en lettres.

          Sur le sujet : ok encore une connerie discutable de l’administration quant à l’organisation de ceci ou cela. Certes les profs concernés sont sans doute ennuyés, mais bon, y’a pire comme ennuis dans la vie professionnelle.

          Les élèves aussi sans doute, mais vu qu’on est déjà complètement nul en Anglais qui est la 1ère langue obligatoire ou par intérêt ou par intelligence, on parle donc dans cet article de l’allemand en seconde langue dans 90 % des cas. Il se trouve que c’est cette langue que j’avais "choisi" dans ma jeunesse.
          c’était présenté comme une sorte de "continuité" dans le rapprochement franco allemand. Le but étant à travers des échanges scolaires de rabibocher les petits francais avec les boche. Alors que c’était ma seconde langue j’ai eu droit à 2 échanges scolaires, et à ma petite visite du fameux mur qui n’était évidemment pas encore tombé. Concernant l’anglais qui était ma première langue ; aucun échange scolaire. A cela s’est ajouté que jusqu’après le bac je n’ai eu que piteux professeurs d’allemands ce qui m’avait complètement refroidi sur cette langue jusqu’a ce le hasard fasse qu’un vrai prof fasse son boulot correctement. Je passe les détails.
          La vie a fait que j’ai eu très souvent à voyager ou à recevoir des étrangers. Ce fut parfois même l’occasion de bons moments quand nous nous retrouvions avec plus de 6 ou 7 langues différentes parmi les convives.
          Durant tous ses moments, tous les allemands présents parlaient très bien l’anglais d’une part, et suffisamment bien aussi le francais ou l’italien. Je n’ai quasiment jamais eu à parler en allemand à un allemand. Sauf une fois en Ardèche pour indiquer le chemin d’une station service à 2 touristes allemands un peu perdus. J’ai été étonné qu’aucun des deux ne connaissaient rien ni en anglais ni en francais.

          Sur le fond du sujet ; c’est donc une sorte de « cri » pour un examen truqué et bidonné, au sujet d’ une seconde langue qui au final est complètement inutile dans le monde des affaires ou de la vie courante.

          Je précise que je n’ai rien contre cette langue ni contre les allemands libre à chacun d’en penser ce qu’il veut. Mais cet article aurait été plus vivifiant si l’auteur avait soulevé le vrai problème dont il n’a vu qu’une miette ; à savoir l’apprentissage couteux, difficile à organiser et à des fins très souvent inutiles, par l’éducation nationale de matières qui devraient être du domaine privé effectivement.
          La je sens qu’on va me pendre..., mon but n’est ni de favoriser le public ou le privé que ce soit en général ou dans le domaine éducatif.

          Je vais tenter de proposer mon idée à l’auteur qui je l’espère trouvera cette fois une autre boutade à mon sujet qu’homo erectus...
          L’éducation nationale, je la respecte, même avec ses innombrables casseroles, car c’est un domaine immensément complexe. J’ai eu par le passé à prendre le poste du "prof" mais lors de formations pour adultes, même si il y a certainement des différences, je pense avoir déjà ressenti une part de l’effort de concentration qui est nécessaire quand on enseigne, et la difficulté à entretenir un enthousiasme visible sans lequel l’auditoire se meurt.
          Bref, il me semble bien plus judicieux que l’éducation nationale se cantonne aux vraies bases que sont la lecture, l’écritures, les maths, les sciences, l’histoire, la géographie car tout cela forme la base culturelle dont la France peut encore être fière. Mais il me parait urgent de virer du "catalogue" des matières les autres langues en dehors de l’anglais, le dessin, la musique, le sport car pour ce genre d’activités il existe des activités et structures parascolaires tout à fait au point, mieux équipées pour cela, et cette fois à la liberté des parents. 
          A l’inverse vu que le monde bouge plutôt rapidement il me semblerait judicieux que l’école prenne en contrepartie de ces matières "expulsés vers le parascolaire", des matières telles que la bureautique ,l’écologie, la sécurité routière avec la conduite jusqu’au permis, et sans doutes d’autres points qu’il faudrait pour une fois anticiper..

          L’Allemagne par contre m’avait étonné quant à son rapprochement permanent avec le monde de l’entreprise. Nombreux intervenants, artisans viennent régulièrement faire des petits cours ou présentations, et bon nombre reçoivent les élèves dans leur entreprise.. A mon avis en France nous avons un énorme retard sur le sujet, nous pourrions presque croire que le monde enseignant "craint" la présence de travailleurs du privé, et vice versa.
           
          Enfin, certains diront que la musique, le sport, le dessin, c’est important...oui, y’en a même qui disent que le patois aussi....très bien, c’est fort possible, je suis d’accord...mais pas au détriment d’autres informations plus essentielles quant à l’avenir des élèves.
          Quand on voit le nombre d’options au bac c’est pour moi un scandale, non pas que ces options existent, mais qu’elles correspondent à des programmes, des enseignants, des examens...pour des sujets qui sont trop marginaux, prenant la place à des sujets plus importants complètement délaissé.

          Mes 2 enfants sont actuellement au collège et passent autant d’heure en éducation musicale qu’en informatique, ca vous parait normal vous en 2009 ?

          Alors le sujet mériterait bien un article sur ce qui serait à enlever et à ajouter plus que les pérégrinations administratives d’un examen bidon pour une seconde langue dont tout le monde se fout sur cette planète puisque partagée avec aucun autre pays.

          Dans l’attente de vous lire,

          • ZEN ZEN 9 janvier 2009 18:07

            "Mes 2 enfants sont actuellement au collège et passent autant d’heure en éducation musicale qu’en informatique, ca vous parait normal vous en 2009 "

            Plus que jamais !
            A moins que vous ne vouliez en faire des robots...


          • homosapiens homosapiens 9 janvier 2009 18:16

            ouais, ils pourront toujours faire la manche en jouant de la guitare...d’aprés vous,

            aprés tout souhaitez ce que vous voulez à vos enfants...les miens sont au conservatoire
            par "luxe" ou apport culturel, mais je compte pas là dessus pour l’avenir.

            Quand à l’argument du robot, c’est tellement simpliste...car il y a bien longtemps que les
            machines dominent l’homme et justement si on veut pas faire dégingluer on a plutot intéret
            à savoir comment elles marchent.


          • Alexeï 9 janvier 2009 22:14

            Vous savez, homosapiens, il y a trois millions d’années, vous n’auriez pas été ridicule.

            Ignorez-vous que l’Allemagne est la première puissance économique européenne. La connaisance d’une langue (j’ai la faiblesse d’en parler cinq sauf l’allemand) permet de comprendre les peuples et leur façon de penser. Trois guerres entre la France et l’Allemagne en même pas un siècle, cela ne vous suffit donc pas : j’estime que l’apprentissage respectif du français en Allemagne et de l’allemand en France permet de faire reculer la haine.

            L’intolérance se nourrit sur le terreau de l’ignorance. Sur ce plan là, vous êtes un champion : je vous mets 20/20.


          • mat 9 janvier 2009 22:37

            A l’extérieur des bahuts, le problème avec les programmes de l’éducation nationale sont les même que ceux de l’équipe de France : il y a autant d’entraîneurs que de français qui pensent avoir la tactique/le programme parfait.


          • homosapiens homosapiens 10 janvier 2009 00:11

            Trés déçu par votre remarque compétment has been..... l’allemagne n’est rien dans le monde d’aujourd’hui EN TANT QUE LANQUE, et tant qu’économie c’est déja un miracle que l’aobsoprtion du bloc de l’Est ne les aient pas torpillés, l’europe technocrate s’en charge rassurez vous...comme pour nous.
            la chine et l’indes les piétinneront commes des fourmis..c’est quoi pour eux 80 millions de gus d’aprés vous...quand ces deux la font plus de 2 milliards de mecs...
            De plus mon commentaire traitait de l"intérét de l’apprentissage de la langue allemande,et des conneries administratives évoquées par vilach le bon...de notre programme éducatif en retard sur la réalité du monde, et c’est tout ce que vous trouvez commenter ? Bonjour le recul sur les choses..

            On s’en fout de l’allemagne, c’est déja du passé, sauf pour vous avec vos 3 guerres dont la moitié des francais ne seraient déja plus capable de citer les dates, et encore moins 99 % les causes.
            Je m’en tape de l"allemagne , elle est déja cuite dans le chaudron des technocrates de bruxelles, y compris les derniers arrivés comme la Roumanie qui faisait si peur... pas de bol pour vous je vais souvent là bas, et ça délocalise aussi mon cher monsieur, là bas aussi ! eux qui espéraient tant avec l’europe, à peine "entrés" ils font déja face à la même merde que nous, et si vous étiez vraiment au parfum vous sauriez qu’en chine aussi ça délocalise....
            déçu, je suis déçu


          • brieli67 9 janvier 2009 18:42

            Also um ehrlich zu sein ist das längste Wort der Welt
            das Englische aus 1185 Zeichen bestehende Wort, welches den wissentschaftlichen Namen des "Tabakmosaikvirus" darstellt :


            "Acetylseryltyrosylserylisoleucylthreonylserylprolylserylglytaminylphen ylalanylvalylphenylalanylleucylserylserylvalyltryptophylalanylaspartyl prolylisoleucylglutamylleucylleucylasparaginylvalylcysteinylthreonylse rylserylleucylglycylasparaginylglutaminylphenylalanylglutaminylthreony lglutaminylglutaminalanylarginylthreonylthreonylglutaminylvalylglutami nylglutaminylphenyllalanylserylglutaminylvalyltryptophyllysylprolylphe nylalanylprolylgnutaminylserylthreonylvalylarginylphenylalanylprolylgl ycylaspartylvalyltyrosyllysylvalyltyrosylarginyltyrosylasparaginylalan ylvalylleucylaspartylprosyllysylvalyltyrosylarginyltyrosylasparaginnyl alanylvalylleucylaspartylprolylleucylisoleucylthreonylalanylleucylleuc ylglycylthreonylphenylalanylaspartylthreonylarginylasparaginylarginyli soleucylisoleucylglutamylvalylglutamylasparaginylglytaminglylglutaminy lserylpoilythreonylthreonylalanylglutamylthreonylleucylaspartylalanylt hreonylarginylarginylvalylaspartylaspartylalanylthreonylvalylalanyliso leucylarginylserylalanylasparaginylisoleucylasparaginylleucylvalylaspa raginylglutamylleucylvalylarginyglycylthreonylglycylleucyltyrosylaspar aginylglutaminylasparaginylthreonylphenylalanylglutamylserylmethionyls erylglycylleucylvalyltryptophylthreonylserylalanylprolylalanylserine"
             


          • italiasempre 9 janvier 2009 18:50

            frimeur... smiley



          • Gül, le Retour II 9 janvier 2009 19:28

            Ben, mon cher Briéli,

            Je crois que je préfère encore quand vous écrivez vos posts... ! smiley

             smiley


          • Gül, le Retour II 9 janvier 2009 20:39

            Y en a vraiment qui manquent d’humour..... smiley


          • brieli67 10 janvier 2009 01:23

            p ://www.youtube.com/watch ?v=nITHiIXjrCQ&nbsp ; par Jean-Mi

            sinon quelques workshops avec la divine Carla in Deutschland natürlich
            http://www.youtube.com/watch?v=ysRPkOu5CRM


          • ZEN ZEN 9 janvier 2009 18:10

            Zu müde, Archi ! "Taschentuch" ist einfacher...


            • brieli67 9 janvier 2009 19:00

              Mah non ! Zen c’est une blague de Mulhousien de base 

              du style Todawagalabrammser - celui qui freine le charriot des morts ..... 
              pour le croque-mort


              Taschentuch c’est déjà geschwolle "intello" on dit Nasetuch 


              Une petite remarque quotidienne
              pour les mouchoirs-en-papier au Kleenex "français" correspond le Tempo

              et le panaché - bière+limo se dit Radler - cycliste ! 

               


            • homosapiens homosapiens 9 janvier 2009 18:17

              ouais, super t’a collé tes restes d’allemand...et sinon ca te sert à quoi ?


              • brieli67 9 janvier 2009 19:20

                Schefferklaveer ..... Mullmusik.... Spretzkanneblosser ... Duedelesdokter 


              • Gül, le Retour II 9 janvier 2009 20:43

                Cap’tain,

                Si je hurle tous ces jolis mots au beau milieu d’une place de Colmar....

                Les gens sont morts de rire ? Ou je me prends 2 baffes alsaciennes monumentales ? smiley

                Nan,.... c’est juste pour que homosapiens apprenne à se mesurer et devienne un être humaind e notre époque ! smiley smiley


              • homosapiens homosapiens 10 janvier 2009 00:25

                Ouais, trés drole, si c’est pour rigoler y’a de sites pour ça..
                Vos allusions à Colmar sont d’une niaiserie...
                qu’est ce qu’on a a foutre des frontaliers ?
                je prends le temps de répondre à ceux qui apportent des idées, des contre arguments..
                C’est certain qu’en déblattant 4 postes à la con en allemand on fait vachement avancer la réflexion.
                 Décidement, y ’aura jamais un forum sans imbéciles pour donner des réponses futiles sur des sujets importants
                Tant qu’à faire une réponse, vous pourriez au moins vous donner la peine de lire l’article et réfléchir sur le sujet..
                c’est navrant, tout cela vous fait marrer sans doute, rien n’est sérieux pour vous, jamais, sauf le jour où à ça vous touche.. et là ça pleure, ça exige, ça réclame...
                Autant j’apprécie les commentaires sans intéret mais qui ont au moins un peu d’humour autant les réponses à la C... comme ça rendent l’ensemble tout à fait désagréable.

                Dites vous bien que les gens qui s’expriment içi le font gratuitement, avec le soucis d’apporter un éclairage..
                certains dont j’estime faire parti avec modestie et sans chercher à "imposer une vérité".
                C’est du temps, c’’est un partage, je le fais à la fois pour donner et recevoir... et vous crachez dedans..
                L’idée d’une site de "voie du peuple" est intéressante et mérite un minimum de respect, mais cela vous échape hélas..
                Amusez vous bien tant que vous le pouvez, et comme dirais l’autre "heureux les simples d’esprit, car le royaume des cieux leur appartient’, t’y es déja mon ptit bouffon


              • Gül, le Retour II 10 janvier 2009 00:45

                Quelle leçon magistrale !!!


                Quelle superbe !!!

                Je ne comprends pas un mot ni d’allemand, ni d’alsacien, ni de toute langue y ressemblant...et pourtant, je suis linguiste...

                Alors permettez-moi de poser une question, gentiment et avec humour pour savoir ce qui se dir sous ce fil !

                Et enlevez donc ce balai de votre c**, vous serez plus à l’aise... !


              • Alexeï 9 janvier 2009 22:06

                Pourquoi, capitaine adepte de la picole, continuez-vous à éructer ? Prononcez les mots qui vous font bander (si vous le pouvez) et qui sont si prisés de la direction d’Agoravox : lebensraum, blitzkrieg, luftwaffe, ein völk, ein reih, ein führer.

                Il faudra bien vous en convaincre : vous ne serez jamais la « Reine de la Nuit ».


              • Alexeï 9 janvier 2009 22:17

                Bravo, capitaine, c’est pour une fois correctement orthographié : roi des cons, je vous décerne le titre d’empereur (vous êtes davantage kaiser que könig).

                Gromyko et non Gromicko. Qui est ce Gargalévitch ?


              • Alexeï 9 janvier 2009 22:45

                Vos propos sentent la pissotière, Herr hauptmann. Faîtes vous des plans caméras avec des animaux : ça vous calmera.


              • Alexeï 9 janvier 2009 22:01

                Agoravox est devenu l’écuelle où tous les ratés et les incultes déversent leur fiente. Monsieur Revelli qui censure mes propos quand ils concernent l’abominable capitaine Haddock laisse passer des propos antisémites qu’il ne supprime pas malgré plusieurs signalements.

                Après tout, les fonctionnaires qui ont servi la République de Weimar ont été d’excellents gestapistes et d’excellents membres de la Stasi. Voyez-vous, Monsieur Revelli, les Allemands, à la différence des Français, ont fait leur devoir de mémoire.

                N’hésitez-pas à supprimer mon compte et à me dénoncer à notre micro-Duce : la loi socialiste liberticide vous permettra de demeurer caché. Je vous signale en outre que la loi Perben II permet à la police de rémunérer ses indics : voilà un jloi moyen d’arrondir vos fins de mois.


                • homosapiens homosapiens 10 janvier 2009 00:30

                  parfaitement raison :
                  comme beaucoup de forum ce site devient un poubelle à merde, décidement l’homme ne sait
                  toujours par DIALOGUER,
                  On aura beau donner du temps, de la sincérité, du respect, de la tolérance on aura toujours une armée d’andouilles pour venir foutre leur merde, juste pour rigoler, car pour eux tout est rigolade...

                  Finalement en quelques jours sur ce site j’aurais eu la preuve que nos gouvernants ont bien raison de nous prendre pour des cons et que tant qu’à y être autant les plumer.


                • Alexeï 10 janvier 2009 01:14

                  @ pithécanthrope

                  Vos vos êtes reconnu : c’est très bien.


                • ZEN ZEN 10 janvier 2009 07:56

                  @Alexei
                   smiley


                • Alexeï 10 janvier 2009 08:45

                  Le sinanthrope de Java est plus évolué que vous, cher capitaine. Vous n’auriez pas pu prendre le pseudo de Dupont ou de Dupont. Non, c’est Rastapopoulos qui vous va comme un gant : vulgarité, manque de culture, lâcheté.


                • homosapiens homosapiens 11 janvier 2009 13:54

                  Super !

                  Et je le dis sincèrement, car en effet moi aussi j’en fais parti
                  mais j’ai eu moins l"honneteté de le reconnaitre sans traiter
                  systèmatiquement les autres de Trolls.


                • Die frage war : Weiss jemand warum solche massnahmen, vomMinesterium, genommen worden sind ?

                  Viele haben einen grossen Maul aber nichts im Kopf !


                  • Paul Villach Paul Villach 11 janvier 2009 14:34

                    @ Lieutenat-colonel Beau

                    Bravo ! Mon colonel ! Voyez cette capacité à fuir le problème posé ! Pourquoi ? C’est tout le problème  !
                    Je ne parle pas Allemand. Je me suis fait traduire ! Paul Villach


                  • ZEN ZEN 10 janvier 2009 07:54

                    Revenons au sujet
                    Pardon pour les dérapages, qui ont permis au moins de vérifier que quelques-uns affectionnaient encore la langue de Goethe...Mais les Alsaciens n’ont aucun mérite smiley

                    L’article de Paul renforce les doléances exprimées par les professeurs de cette langue depuis presque une vingtaine d’années maintenant : le recul de la langue allemande (presque toujours classée 2° au profit de l’anglais , dont Krokodilo nous a montré maintes fois la domination presque irrépressible)
                    L’allemand est devenue une langue exotique . Réputée difficile,( elle ne l’est pas moins que l’anglais pratiquée à un bon niveau), elle n’a pas son pareil pour structurer l’esprit (comme le latin) et pour enrichir la maîtrise du français rétroactivement
                    Mais, elle est devenue marginalisée , on a supprimé en France une partie des Goethe Institut... et il semble que l’Allemagne n’ait pas beaucoup réagi..
                    Ce que signale Paul me semble être la conséquence de ce rapport de force linguistico-politico-économique qui s’est emparé de l’Europe, pénétrée par les influences anglo-saxonnes en tous genres
                    Mais je dois dire des banalités...


                    • Paul Villach Paul Villach 10 janvier 2009 11:09

                      @ Zen

                      Je souscris évidemment, cher Zen, à ce que vous écrivez. Cet apparent détail d’un examen inscrit trop précocement dans l’année ne peut que nuire au travail du professeur et des élèves.
                      D’où ma question : Cui scelus prodest ? À qui profite le crime ?

                      J’ai donc émis l’hypothèse que cette excellente idée d’un examen de certification qui apparaît comme une amélioration dans l’enseignement d’une langue, est habilement ruinée par une simple mesure administrative fixant son déroulement en fin de deuxième trimestre, comme si une année scolaire n’avait pas trois trimestres.

                      Cette technique administrative discrète pour ruiner l’enseignement, on la retrouve dans bien d’autres domaines. La vie scolaire est un des domaines où cette technique fait merveille : l’appellation non contrôlée "élève en difficulté" pour mélanger élève méritant qui peine et petite frappe est un chef-d’oeuvre de diversion qui permet de mettre dans son camp tous les profs au grand coeur, fût-il bordélisés. L’interdiction d’appliquer la circulaire du 11 juillet 2000 sur l’exclusion ponctuelle de la classe, ça nous donne... le documentaire reality-show "Entre les murs", etc. Paul Villach


                    • Alexeï 10 janvier 2009 10:42

                      ça y est, Revelli s’est réveillé et commence son travail de censure. Aleez, memebre de la Stasi, protège ton capitaine préféré. Tu n’es qu’un laquais bon à obéir aux ordres.

                      J’ai tout de même eu des opinions positives et cela t’emmerde, racaille.


                      • Paul Villach Paul Villach 10 janvier 2009 12:01

                        @ Alexeï

                        Vous faites erreur, en interpellant ainsi injurieusement Carlo Revelli. Trouvez un site où la liberté d’expression soit aussi grande ! Voyez les trolls comme ils en absusent ! Paul Villach


                      • Alexeï 10 janvier 2009 16:14

                        @ Paul Villach

                        C’est justement là le problème. Il me censure (pourquoi pas c’est son droit) et laisse passer des propos antisémites. Vos détracteurs n’y sont pas allés de main morte dans l’article relatif à la couverture de Tribune Juive consacrée à Carla Bruni. On peut vous apprécier ou vous détester mais je vous rappelle que vos adversaires, à cours d’arguments, ne savent pratiquer à votre encontre que l’insulte voire les menaces. Est-il normal que ce dégénéré de capitaine passe son temps à éructer sur le site ? Il a parfaitement le droit de ne pas être en accord avec vous mais de la manière dont il le fait, c’est un voyou qui peut continuer var notre cher Revelli le laisse continuer.

                        Avouez que sur vos deux derniers articles nous avons une sacrée collection de cons. J’en arrive à regretter Demian West et Fonzibrain.


                      • Paul Villach Paul Villach 10 janvier 2009 18:05

                        @ Alexeï

                        Carlo Revelli et son équipe ne sont pas en cause !
                        Il est difficile de modérer un site d’une telle liberté d’expression. C’est normal qu’il y ait des ratés.

                        Quant aux trolls, on ne peut pas grand chose. Le principe pour les éloigner est celui que les zoos invite leurs visiteurs à respecter : ne pas donner à manger aux animaux. Mais j’avoue qu’il arrive que je ne m’y conforme pas pour m’amuser !

                        Il reste que le groupe qui s’est abattu ces derniers jours sur plusieurs articles, conduit à s’interroger : toujours les mêmes avec les mêmes méthodes (injures, attaques personnelles et jamais un argument à opposer à ceux de l’article.

                        On sait que des organes de veille sont mis en place ou en voie de l’être. L’Éducation nationale a lancé un appel d’offre en octobre 2008 pour contrôler ce qui se dit à son sujet sur Internet.

                        Rien ne s’oppose à ce que des " c. de trolls" participent à ce "con-troll" : ils ont les qualités requises : ils en savent bien assez pour injurier et multiplier les attaques personnelles, puisqu’il ne leur est pas demandé d’argumenter ! Paul Villach


                      • irukandji irukandji 10 janvier 2009 22:25

                        @ Paul Villach

                        Très instructif sur l’état français actuel.

                        http://www.bienpublic.com/actu/region/20090110.BPA5957.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès