• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La belle peinture des chars de Kadhafi... cache de belles magouilles (...)

La belle peinture des chars de Kadhafi... cache de belles magouilles (I)

C'est revenu tout à coup en voyant un reportage sur ce qui se passe en ce moment en Libye. Je vous avais déjà trouvé des Mirage français, et d'autres munitions signées Matra ou Thomson, voilà que sur le bord d'une route, était en train de brûler un vieux BMP russe. Un véhicule de transport blindé comme l'ex-URSS en a produit des milliers, mais repeints à neuf et semble-t-il en parfait état de marche (?) avant de recevoir la volée de plomb des aéronefs de la coalition. Un peu plus loin dans le reportage, des T-72 eux aussi repeints à neuf, et encore un peu plus loin un véhicule carbonisé reconnaissable à ses moyeux de roues : un BTR-60 ; reconnaissable à mille lieues. Les avions de l'Otan, ou les avions de notre cher ministre de la Défense auraient-il détruits du matériel russe ? Et pourquoi donc les avions américains s'y refusent désormais, laissant faire l'Otan à leur place ? On comprend les réticences d'Obama à ne pas entrer pleinement dans le conflit. Ce qu'on ignore, c'est que les fameux véhicules blindés russes ont en fait été refaits par une société américaine, spécialisée dans le "refurbishing" de vieux chars. Le type d'activité qui assure des revenus juteux en ces temps difficiles. Retour sur le matériel terrestre de Kadhafi, fourgué en fait par les américains... les révolutionnaires libyens se font aujourd'hui pilonner par des chars de fabrication russe remis à neuf par une société privée US... les américains refusant aujourd'hui de les bombarder... dans ce conflit pardoxal, on en a pas fini avec les surprises !

Tout a commencé en avril 2008 : alors que les français d'EADS (avec Marwan Lahoud, le frère de l'autre), bataillent sec pour obtenir un contrat de 117 millions d'euros pour remettre à neuf 12 vieux Mirage F-1 (voir ici le détail) sur ceux encore disponibles du lot acheté dans les années 70, les américains eux aussi font des courbettes à un Kadhafi redevenu en odeur de sainteté commerciale. On sait aujourd'hui que sur les 117 millions, 15 étaient en commissions, dont 8 en rétro-comission pour Kadhafi lui-même via ses intermédiaires... une somme qui disparaîtra, mettant en fureur le leader libyen, comme on pu l'apprendre après coup. Chez les américains, c''est une bien étrange société qui a approché le leader libyen : c'est celle d'un sénateur américain vendeur d'armes depuis toujours, alors qu'il ne cesse de s'en défendre : c'est Wayne Curtis "Curt" Weldon, et sa société s'appelle Defense Solutions. L'homme n'en est pas à son coup d'essai : il vient alors de remporter le contrat assez faramineux de refurbishing des chars ukrainiens que vient d'acheter l'Irak, au nez et à la barbe d'autres entreprises, dont celles d'un mercenaire, Dale Stoffel, qui était prêt à obtenir le contrat de la signature du général Petraeus lorsqu'il est retrouvé mort au sortir de son bureau, son 4x4 impacté de plusieurs centaines de trous laissés par des balles de kalachnikovs.  Entre vendeurs, parfois, c'est comme ça, paraît-il : on a beau s'efforcer de présenter la mort du mercenaire comme une énième attaque d'Al-Qaida, tout le monde sur place la relie au contrat juteux qu'il devait bientôt signer définitivement.

Une vidéo grotesque envoyée le lendemain par un obscur groupe islamique est censé prouver que c'est bien Al-Qaida qui est à l'origine de la mort de Stoffel et de son collègue Joe Wemple, tous deux massacrés. On y distingue une nouvelle espèce de djihadiste : un blanc bodybuildé aux marques visibles de bronzage "(a golfer's tan" !), portant salopette (?) et la tête emmitouflée dans un keffieh.  Pas vraiment convaincant comme djihadiste ! Comme la première vidéo envoyée aux américains, ou l'on voyait deux hommes en armes au visage camouflé de la même façon et aux uniformes bien repassés, avec un Coran supposé disposé dans le sens du preneur de vues et non de son utilisateur potentiel, celle-ci accuse Stoffel d'avoir été un agent de la CIA... la disparition de celui qui aurait fait fortune avec la revente des T-72 hongrois aux irakiens est entachée d'une mise en scène évidente organisée par des gens qui n'ont rien... de djihadistes. Une partie des magouilles avait été évoquée dans le remarquable documentaire "The hidden war", un documentaire de 49 minutes où l'on pouvait voir l'énorme pression faite aux journalistes pour ne pas montrer la "guerre cachée" en Irak... Expliqué en partie par l'éminent Robert Fisk, le grand reporter et le correspondant au Proche-Orient du journal britannique The Independent. Dans ce véritable merdier irakien, il y avait bien des choses à montrer et de choses à ne pas montrer. En particulier le trafic d'armes au sein du pays. Et le rôle obscur des sociétés privées de protection étrangères ou même depuis irakiennes dans ces trafics, ou les attaques en forme de massacres de civils par les hélicoptères armés de Blackwater, dont on a soigneusement effacé les images des médias.

Weldon est donc dans la foulée allé démarcher Kadhafi, pour lui proposer d'entretenir son parc de véhicules soviétiques vieillissant. Ses vieux BMP comme ses antiques T-72, dont certains ont été capturés par les rebelles.  Fin mars 2008, Weldon s'est effectivement rendu à Tripoli. Et a signé avec Kadhafi un pré-protocole d'accord, révèle le magazine Wired : "un document daté du 16 avril, deux semaines seulement après le voyage en Libye de Weldon présente "des solutions de défense" et une "proposition pour la Libye de remettre en état la flotte du pays de véhicules blindés", y compris ses chars T-72, ses véhicules BMP-1 de combat d’infanterie, et ses BTR-60 de transports de troupes blindés. Une copie de la proposition de vente, également fournie à Wired.com, porte l’en-tête de Defense Solutions et qui semble porter la signature du PDG de l’entreprise Timothy Ringgold, a été adressée au Conseil de la Libye en matière de défense. "Defense Solutions s’est engagé à fournir une solution complète de bout en bout à ses clients, indique la proposition américaine.  "Outre la rénovation de ces véhicules, nous sommes capable de fournir un soutien logistique complète, y compris un approvisionnement de deux ans de pièces de rechange, la maintenance et des services de réparation, les opérateurs, l’entretien et la formation sur la réparation." Deux ans de pièces, à savoir que le contrat durait encore au moment même où le Maghreb s'enflammait ! Une firme américaine privée a remporté un contrat de remise à niveau de matériels soviétique hors d'âge : en matière d'armements, on a de belles surprises dans ce bas monde. Mais le mieux, c'est comment cette remise à niveau a été menée... En 2005, Weldon affirmera qu'aucun char libyen n'avait été modifié : selon lui, comme pour les français ou les italiens, Kadhafi s'était engagé... sans jamais signer de contrat définitif. Histoire sans doute de faire monter les enchères... sur ses propres commissions. Il semble bien que les déclarations de Defense Solutions aient plutôt été le fait d'une société ne désirant pas ébruiter ses relations kadhafiennes...

Les BTR-60PB de Kadhafi sont bien ceux remis aux goûts du jour et même transformés par Defense Solutions : ils présentent une porte sur le côté et ont des lanceurs de grenades sur le dessus que n'ont jamais eu les originaux. Defense Solutions, qui a ses bureaux à Washington, et à Philadelphie, mais aussi à Tel-Aviv, en Israel ; et à Budapest, en Hongrie, rappelons-le : que Kadhafi signe aussi avec une société qui a une représentation en Israël sans tiquer en dit long sur l'idéologie profonde du personnage, le premier à fustiger Tel-Aviv, mais à fermer les yeux sur la provenance de ce qu'il achète comme armement quand l'occasion s'en fait sentir. Là, au moins, il semble qu'il y aît eu du travail de fait. Sur les chars irakiens ça a été loin d'être le cas... Le contrat signé par Defense Solutions avec les irakiens avait une particularité : il était complètement illégal aux yeux de la loi américaine, précise en effet Wired. C'était surtout une arnaque monumentale : Defense Solutions avait tout simplement proposé été d'organiser ce qui était au départ un don total de 77 chars d'occasion-72 d'origine hongroise. Présenté tel quel lors de leur départ de Hongrie le 17 octobre 2005 (l'annonce ayant été faite le 13 décembre 2004). Un "don", signé par HM Currus, la firme d'armement détenue par le ministre hongrois de la Défense, voilà qui sonnait étrangement dès le début. Exactement le plan infernal qu'avait déniché.... Stoffel.

De la gratuité de départ, on allait passer à une tirelire véritable : ces tas de feraille étaient de l'or en barre, et ça Stoffel le savait.... et le dernier homme qu'il avait rencontré avant de se faire tuer : le général Petraeus, l'homme qui avait couvert un bon nombre de trafics au sein même de son armée, y compris parmi ses proches assistants ! J'avais expliqué plusieurs manigances de Petraeus, dont certaines terminées par des morts surprenantes par balles, par suicide parfois : "cette corruption des fournisseurs d’armes était une constante avec Petraeus, qui fermait manifestement les yeux sur ces trafics. Ou pire, en cachait certains aspects : un autre homme y a laissé la vie, c’est le Lt. Colonel Ted Westhusing. "Dans une note laissée sur son lit à Bagdad, le lieutenant-colonel Ted Westhusing avait écrit : "Je n’ai pas fait de bénévolat pour soutenir l’argent de la corruption, pour que les contractants viennent prendre l’argent, ni travailler pour des commandants qui ne s’intéressent qu’à eux-mêmes." Westhusing, 44 ans, qui s’est suicidé le 5 Juin 2005, travaillait directement sous les ordres dePetraeus au MNTSC-I. Westhusing s’occupait de la firme privée USIS, (pour U.S. Investigative Services) qui avait obtenu un contrat de 79 million de dollars pour entraîner les forces spéciales irakiennes". 

Stoffel avait repéré une mine d'or, qu' a repris juste après son décès Defense Solutions : "les Hongrois étaient probablement heureux de se défaire de ses chars obsolètes gratuitement, et le gouvernement irakien paierait Défense Solutions pour les remettre seulement en état" continue sur sa lancée Wired."Cela sonnait bien, sauf le contrat final s'est transformé en ce que beaucoup considèrent comme une entente de faveur. Le contrat semble être un accord, du type "un coût plus un pourcentage de frais de coût" ce qui signifie que Défense Solutions héritait essentiellement d'un bénéfice garanti quelle que soit l'état des chars ont été ou quel que soit le coût réel pour les remettre en état"  : en somme, précise Wired, le bénéfice était gigantesque au vu des travaux à réaliser. "Défense Solutions a estimé que le coût de remise à neuf des tanks à été environ de 3 200 000 dollars, et la société a eu droit là-dessus à une rémunération basée sur 8 pour cent des coûts. Si le contrat montait à 75 pour cent par rapport au coût maximal prévu au départ, Defense Solutions devait en aviser les Irakiens, mais le montant " n'agirait pas comme un plafond sur le prix réel final ", indiquait le contrat léonin. "En vertu de contrats de défense américains typiques, les frais sont liés au rendement (donnant ainsi à l'entrepreneur une incitation à réduire les coûts). Et Defense Solutions reçoit sa commission, quel que soit le montant. Et avec une taxe de 8 pour cent, plus vous dépensez, plus vous gagnez. Ce serait un arrangement plutôt inhabituel, du moins aux États-Unis, où le "coût plus pourcentage" de contrats à frais évolutifs sont interdits par la loi des États-Unis. Comme les règlements fédéraux d'acquisition le disent très clairement (voir 10 USC 2306 (a) et 41 USC 254 (b))." précise Wired. C'était totalement illégal comme opération !

En fait, comme remise à jour, Defense Solutions se contentera le plus souvent de changer de la tôlerie extérieure, de vérifier quelques babioles (voir les images sidérantes du dossier de DS montré par Wired !) et surtout de mettre une couche de peinture neuve au dessus de la rouille. Comment une société privée américaine a-t-elle réussi à conclure un contrat illégal avec un pays sous l'emprise américaine, voilà bien tout le problème... au total, tout compris le contrat irakien d'armements se montera à 2,16 milliards de dollars pour les 77 chars  requinqués... gratuits au départ... et d'autres matériels (BMP, avions etc). Comment est-on passé d'un "don" à une pareille somme ? Le 18 juin 2008, le fameux ministre de la défense hongrois se retrouvait au cœur d'une enquête sur la vente de chars, diligentée par le FBI US. Sans surprise, il affirmait ne pas même connaître Defense Solutions : "En réaction à l'enquête du FBI signalé, le ministère hongrois de la Défense a déclaré qu'il n'avait aucun lien direct avec l'entreprise Defense Solutions, mais seulement avec le gouvernement américain". Là, ça devenait très intéressant : était-ce donc le gouvernement US ou Defense Solutions qui avait été l'interlocuteur privilégié d'Imre Szekeres ? Ce dernier ajoutant : "que la Hongrie avait seulement offert les chars à l'Irak et n'avait pas été impliquée dans le choix de l'entreprise qui les a rénovés. Le gouvernement américain a payé pour la remise en état des tanks, at-il souligné". Bien entendu, l'enquête du FBI révélait en même temps le versement de commissions conséquentes à HM Currus de la part de Defense Solutions ! Sur le site du ministère hongrois, où l'on pouvait voir les chars repeints à neuf débarquer, on parlait toujours de "don". Ironiquement, un autre site faisait remarquer où ces fameux chars avaient atterri avant de rejoindre l'Irak : au Koweit !

Le Koweit, où, en 1991, la CIA avait décidé d'installer un centre pour retaper les vieux chars russes pris en Afghanistan, explique Steve Coll dans "Ghost wars : the secret history of the CIA, Afghanistan, and bin Laden, from the soviet invasion to september 10, 2001". L'atelier de refurbishing est donc tout sauf une nouveauté, et son contrôle est bien détenu par la CIA et non seulement par une société "privée". Division venu avec une idée nouvelle. Au début de Mars 1991, débordé et en retraite, l'armée de Saddam Hussein a abandonné des dizaines de chars de fabrication soviétique et pièces d'artillerie au Koweït et du sud de l'Irak. L'armement mis au rebut offert la possibilité d'un jeu d'action secrète classique : La CIA aurait secrètement utilisé le butin capturé par l'un des ennemis de l'Amérique pour attaquer un autre ennemi "Les officiers du Directorate of Operation's Near East Division sont arrivés avec une nouvelle idée. Tôt e 1991, poussé au retrait, l'armée de Saddam Hussein avait abandonné une nombre important de chars soviétiques et de l'artillerie au Koweit et à l'Ouest de l'Irak. Ces chars abandonnés représentaient un potentiel évident pour une opération clandestine : la CIA pourrait utiliser ces armes abandonnées par un ennemi des USA pour attaquer un autre ennemi. Le bureau de la CIA à Riyad, en collaboration avec de renseignement saoudiens, a désigné une équipe d'officiers de la logistique secrète pour s'occuper des T-55 et T-70 chars d'assaut iraquiens abandonnés , les transports de troupes blindés et les pièces d'artillerie. L'équipe de la CIA a travaillé avec l'armée américaine dans le sud de l'Irak pour piller les arsenaux irakiens abandonnés et les magasins de munitions. Ils ont rénové le matériel saisi et il a ensuite été envoyé dans les ports du Koweït pour l'expédition, à destination de Karachi. A partir de là, le renseignement pakistanais a introduit les blindés et l'artillerie à la frontière afghane.  Des agents du bureau afghan de l'ISI ont utilisé l'équipement pour un soutien massif de nouvelles attaques conventionnelles sur la ville de l'est de Gardez, dans la province de Paktia, le fief ISI fourni des Jallaladin Haqqanni, Heckmatyar, et des volontaires arabes" précise Coll, dont l'ouvrage fait référence. Derrière des chars russes repeints se cachait déjà en 1991 la CIA, dans un atelier lui aussi installé au Koweit. 

 

Mais nous n'en n'avons pas encore fini avec ces révélations, car notre ami Curt Weldon semble bien avoir joué un jeu bien plus complexe qu'il n'y paraît. Mais nous verrons cela demain, si vous le voulez bien...


Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Defrance Defrance 11 avril 2011 10:39

    Quand vas on indicer la valeur de la monnaie sur le prix du litre de sang non versé ?

     Jusque là je militais pour une indexation sur le prix du mètre cube d’eau potable ( la dernière ressource nécessaire a la vie ).

     On en arriverait presque a souhaiter une vraie guerre sur le sol des USA ???


    • LE CHAT LE CHAT 11 avril 2011 11:13

      qu’est ce que ça va être quand le pouvoir d’achat des français va être pilonné par un type reformaté à Washington et sans s’être fait peindre le canon !  smiley


      • dawei dawei 11 avril 2011 14:11

        c’est pas déjà le cas ? smiley


      • Emmanuel Aguéra LeManu 11 avril 2011 12:42

        Momo... sur ce coup est-ce que je peux vous taxer de militariste ? lol...


        • morice morice 11 avril 2011 13:36

           que je peux vous taxer de militariste ?


          n’essayez même pas...

        • Ralf Milan 11 avril 2011 13:06

          Bonjour,

          Personnellement, je ne lis pas les articles de Morice. Ca me prend la tête, c’est long. je ne parlerai donc pas des qualités ou pas de ses articles.

          Je voudrais parler de politesse. Comment ce monsieur se permet de traiter d’imbécile quelqu’un qui poste un commentaire. Qui est-il pour parler comme ça ?
          Je serais responsable de ce site, je bannirais toute personne impolie. C’est insupportable.
          Personnellement, quelqu’un me traiterait comme ça, je ne me laisserais pas faire.
          Je pense que s’il avait la personne en face de lui, Morice n’oserait pas réagir comme cela.


          • Didier 67 Didier 67 11 avril 2011 13:22

            Bonjour Ralf,

            Vous avez tort de ne pas les lire, les articles de Morice.
            Ils sont riches en informations, que l’on ne propose pas dans les médias habituels.
            Alors, c’est vrai, ça n’est pas très littéraire....C’est le prix à payer, que voulez-vous !


          • Gérard Luçon Gerard Lucon 11 avril 2011 13:44

            enfin Morice rentre dans l’actualite lybienne !

            Bienvenue et merci pour ce nouveau travail d’investigation, finalement il n’y a que le nain hargneux qui n’a rien compris au film, lui qui essaye encore et toujours de vendre les rafales flambant neufs de la famille Bloch-Dassault, au lieu de fourguer des pots de peinture et d’antirouille.


            • morice morice 11 avril 2011 13:45

              Alors, c’est vrai, ça n’est pas très littéraire...


              on attend les vôtres pour en juger..

              x.fr/auteur/didier-67


              Mais ce que semblent ignorer les producteurs français, ce que le syndicaliste unique ne dit pas au journal télévisé, c’est qu’en Espagne, ça n’est pas le paradis. Voyez le lien suivant par exemple :http://www.europapress.es/catalunya.... On y trouve un article du 09 de ce mois de septembre 2009, intitulé : Los productores de fruta explican en Bruselas que venden el melocotón por debajo de costes, ce qui doit vouloir dire que les producteurs espagnols expliquent à Bruxelles qu’ils en sont à vendre sous le prix de revient leurs melocotons (ça, je ne sais pas vraiment ce qu’est c’est, d’après l’étymologie ça doit être un truc sphérique, vaguement cotonneux, qui ressemble peut-être à une pêche). Lisez encore ici (12 août 2009) : http://www.freshplaza.es/news_detai..., titre de l’article : Se estiman pérdidas de hasta 1.500 millones de euros por la grave crisis del campo : le manque à gagner dans les campagnes espagnoles estimé à près de 1500 Millions d’Euros.

              finalement, je n’écris pas si mal que ça, en comparaison...

              • Didier 67 Didier 67 11 avril 2011 14:18

                Morice, votre style est imbuvable.
                Oui, vous lire est un effort véritable. Suis-je le premier à vous le dire ? Sortez de vos archives vos notes de dissertations !

                Ce qui vous sauve vos articles, c’est leur haute teneur en informations, pas le plaisir de la lecture. Et comment pourrait-il en être autrement, quand vous publiez parfois deux articles par jour ? Parfois ne pas accepter mes remerciements et mes critiques mêlés ?

                (La nouvelle de votre impatience à me re-lire me touche (« on attend les vôtres pour en juger »).)


              • morice morice 11 avril 2011 18:06

                venant d’un mec qui a fait trois articles ahanés péniblement, ça me surprend... comme critique... 


                regardons le style avant de critiquer :

                Si donc le droit de propriété est un droit premier de l’humain (« c’est mon doudou »), nous, société, en redéfinissons constamment les limites. Il n’y a là rien de nouveau, je vous le concède : la question de la propriété est centrale à l’œuvre de nombreux théoriciens (même si c’est très concrètement la faim qui met les populations en mouvement).

                Or tant que l’univers était en expansion, il était toujours possible de dire « go west, young man ». Et le blanc-bec de s’en aller plus loin faire pousser la barbe et du maïs. Mais maintenant que l’univers est fini, pire, qu’il se rétracte comme une vulgaire masse monétaire, la propriété oligarchique de la terre et des moyens de production est une violence encore plus extrême qu’au 19ème siècle.

                allez donc, «  »go west, young man"  : ça c’est torché comme style.


              • morice morice 11 avril 2011 13:46

                enfin Morice rentre dans l’actualite lybienne !


                euh désolé mais je n’ai pas quatre bras.

                 lui qui essaye encore et toujours de vendre les rafales flambant neufs de la famille Bloch-Dassault, au lieu de fourguer des pots de peinture et d’antirouille.

                ça se tient comme remarque !

                • Defrance Defrance 11 avril 2011 14:21

                  Et ils n’ont même pas pensé a mettre quelques puces RFID dans la peinture pour « Guider » les missiles !
                   Des nœuds !


                • morice morice 11 avril 2011 18:10

                  Et ils n’ont même pas pensé a mettre quelques puces RFID dans la peinture pour « Guider » les missiles ! 
                   Des nœuds !


                  c’est marrant mais j’y ai pensé aussi. Avoir les missiles anglais Brimstone (des copies de Hellfire) tomber pile sur la tourelle des chars, largués par les tornados, je me suis dit qu’il n’y avait pas de MI6 caché pour illuminer la cible... Le Brimstone n’EST PAS GUIDE par le laser :
                  « , with the laser seekerreplaced by a millimetre wave(mmW) seeker »
                  et qui peut donc lui indiquer ses « micros-fréquences » ???

                  vous avez peut-être bien mis dans le mille vous aussi là... 

                • Defrance Defrance 11 avril 2011 19:01

                   Et cela peut expliquer les bavures sur les chars repris par les insurgés qui n’ont pas penser a les décaper avant réutilisation ?


                • morice morice 11 avril 2011 22:44

                   Et cela peut expliquer les bavures sur les chars repris par les insurgés qui n’ont pas penser a les décaper avant réutilisation ?


                  euh je n’ai pas d’info sur des CHARS d’insurgés bombardés : vous en avez ?

                  cette histoire de capteur m’intéresse car ces fameuses bombes anglaises ne sont pas guidées par laser ni non plus par le tireur à bord du Tornado : quel pourrait être le « guideur » en ondes micrométriques ???? je le redis : vous avez trouvé là ce que je n’avais pas OSE écrire, en me disant ça paraîtra farfelu. Ce ne l’est pas tant que ça..


                  la bombe anglaise, thermobarique et clone de Hellfire 


                  ici à Misrata :


                  « Brimstone is a »fire and forget« missile, which is loaded with targeting data by theWeapon Systems Officer (WSO) prior to launch. Technically, it is programmable to adapt to particular mission requirements. »

                  il se guide lui-même ; mais sur quoi ??

                  In addition to the semi-autonomous ability to decide its own targets, the Brimstone has the capacity to determine where on a target to best impact causing the most damage or resulting in elimination of the target. The missile’s advanced sensor package includes its extremely high frequency millimetric wave radar, which allows the weapon to image the target and hence choose a target location. The bandwidth of the MMW radar also makes it less susceptible to inclement weather. 


                  la solution :

                  j’en avais déjà parlé avec un autre pointeur ici : 

                  A l’intérieur, donc, l’élimination de ceux qui s’opposent aux vues gouvernementales et qui seraient désireux d’en dire trop. A l’extérieur, le syndrome des techniques d’Aussares qui revient avec un aveu assez extraordinaire, en provenance des talibans eux-mêmes, qui ont découvert comment les drones américains ciblaient si bien leurs attaques (sans compter leurs bavures). Le procédé est simple, mais nécessite la participation de la population locale, ou plutôt l’achat de quelques candidats à la traîtrise. Ceux-ci, « grassement » rémunérés (une centaine de dollars !), seront chargés de cacher dans le bâtiment où se terrent des talibans un petit appareil, grand comme à peine deux piles AA, qui servira de balise GPS pour attirer vers lui les missiles. L’exemple vient d’être divulguédans une vidéo qui serait l’aveu d’un jeune pakistanais nommé Habibur Rehman, recruté pour disséminer les capteurs et abattu juste après par les talibans (*8)

                  Au départ on est un peu sceptique, mais en réalité l’appareil existe bien, et est même vendu dans le commerce aux USA par EWA Government Systems sous le nom de BRTS, pour “Bigfoot Remote Tracking System, .... pas plus grand que 2 piles AA, en effet, c’est un mini-GPS qui émet donc la position de son porteur où l’endroit où il a été caché (*9). Evidemment, le défaut du système est que les recrutés peuvent aussi songer à garder l’argent et mettre le capteur où bon leur semble... les jaloux ont trouvé le moyen idéal de se débarrasser de leurs rivaux, ou les vendeurs de drogue de leurs concurrents ! Interrogé, un ancien de la CIA avoue qu’il conçoit que le procédé existe et est même idéal (*10).

                  La firme vend un autre produit passionnant le Tiger, une suite logicielle pour tracker le net...qui contientBlackhole, un pisteur de première de la WIFI (*11)" Evidemment, on ne songe pas qu’à un usage militaire avec cet outil !!! 

                  ma conclusion =

                  . Les mini-pointeurs sont l’arme secrète fatale, dont la CIA ou l’armée ne font bien entendu aucun écho dans la presse. Le faible coût de chaque émetteur en promet une dissémination massive : chaque émetteur étant distinguable des autres, par son code, c’est véritablement une arme redoutable. L’assassinat ciblé assisté par ciblage infra-rouge a un bel avenir devant lui semble-t-il. Depuis 1975, il est strictement interdit pourtant aux troupes américaines...



                • Defrance Defrance 12 avril 2011 19:29

                  Bonjour Morice,

                   A priori la seconde bavure de l’OTAN serait du au fait que les insurgés utilisaient des tanks pris a Megalo III d’après la presse suisse ?


                • Defrance Defrance 12 avril 2011 20:46

                   Morice,

                   un autre article qui semble confirmer que les insurgés ont aussi des chars ( a priori les militaires qui ont fait défection ont gardés leur matériel ?


                • Defrance Defrance 11 avril 2011 14:19

                   Les gens sont méchants ! ,

                   Il est vrai que les articles de Morice requièrent certaines connaissances techniques et géopolitique qui n’ont rien a voire avec la littérature. Par contre je ne sais pas ou il a ses sources mais visiblement on apprend beaucoup de chose ou de confirmation quand on prend le temps de le lire . Certes il a parfois mauvaise humeur, mais bon , chacun ses défauts !


                  • Defrance Defrance 11 avril 2011 14:26

                     Pourquoi L’ONU n’a pas encore pondu une loi INTERDISANT le recyclages du matériel de guerre pris a l’ennemi ??

                     ne serait ce pas un moyen de sauver des vies humaines et de saper le business des crapules qui en vivent ?


                    • Defrance Defrance 11 avril 2011 14:45

                       A ce propos connait on exactement ce qui est arrivé a Patrick Bourrat mort écrasé par un char US


                      • Gérard Luçon Gerard Lucon 11 avril 2011 15:12

                        le constat de la police democratique du Koweit a dit que Patrick Bourrat etait en exces de vitesse quand il a perdu le controle de ses chausures et a percute le char Abrams, le conducteur du char a ete decore de l’Odre National Koweiti des Chasseurs de Journalistes Professionnels et de l’automobiel club local pour avoir reussi a ne pas detruire son vehicule


                      • Defrance Defrance 11 avril 2011 15:55

                         Ah putain le con !

                         Treve de plaisanterie, je pensais que Morice, qui semble avoir de bonne source pouvais trouver quelque chose sur ce sujet qui n’a pas fait couler beaucoup d’encre ?


                      • morice morice 11 avril 2011 18:12

                        pouvais trouver quelque chose sur ce sujet qui n’a pas fait couler beaucoup d’encre ?


                        euh c’est pas fini Raymond... pour Bourrat c’est hélas un bête accident : il était trop près du char quand celui-ci a reculé au lieu d’avancer comme prévu.

                        • Pyrathome Pire alien 11 avril 2011 18:48

                          Quand-même ! ça fait cher le pot de peinture !....


                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 avril 2011 20:37

                            @ Morice.


                            Encore un article brillant. Je suis revenu de mon hiver au soleil et je compte bien recommencer à vous lire assidument près de chez moi, même si ce n’est plus moi qui suis l’ouvreuse et tient la caisse… Quand à vos critiques ici, pour la Nieme fois, je vous conseille de les ignorer. Ils n’intéressent personnes et créent simplement une saine agitation autour de vos textes.

                            Les grandes causes internationales étant devenues si peu ambiguës qu’il est devenu presque redondant d’en parler, sauf, comme vous le faites, pour en débusquer les innombrables arnaques, j’ai décidé de dire un mot de la totale inutilité de voter aux élections canadiennes du 2 mai prochain.

                            Ces élections offrent un choix bonnet-blanc et blanc bonnet ; une insulte a l’intelligence. Pire, y voter encourage le pouvoir à nous traiter comme des cons. Venez donc nous prêter un coup de main… pour promouvoir l’annulation et l’abstention.

                            Pierre JC Allard

                            • morice morice 11 avril 2011 21:59

                              ravi de vous revoir : puis-je vous demander de nettoyer le site des scories laissées par le même individu ? Je n’y reviendrai que lorsque ça aura disparu.. merci à l’avance pour votre intercession !


                            • Cyprès Cyprès 11 avril 2011 20:59

                              @morice
                               un peu d’eau a votre moulin...
                              une info relayée par le réseau voltaire..
                              Curt Weldon serait actuellement en Libye Curt Weldon, émissaire officieux de Washington à Tripoli
                              et en a même profité pour écrire un article dans le New York Times
                              Time’s Up, Qaddafi


                              • morice morice 11 avril 2011 22:03

                                excellent, excellent... 


                                quand il dit « Seven years later I am back in Libya, this time on a much different mission, as the leader of a small private delegation » il ment : il y était en 2008..

                                celle-là elle est trop belle « Colonel Qaddafi’s son Saif, a powerful businessman and politician, could play a constructive role as a member of the committee to devise a new government structure or Constitution. »

                                c’est ça, celui qui a fait bombarder les civils pourrait jouer un rôle constructif ! 

                                et l’argument est le même que... SARKO : « But he also pushed his government to accept responsibility for the bombings of a Pan Am flight over Scotland and a disco in Germany, and to provide compensation for victims’ families. He also led the effort to free a group of Bulgarian nurses in Libya who had twice been sentenced to death. »

                                il a payé sa dette aux victimes, il est redevenu vierge politiquement : moi, je dis NON. Trop facile.

                                • Cyprès Cyprès 11 avril 2011 22:22

                                  Meme source autre info
                                  Préparation du débarquement des troupes en Libye

                                  Le général Ham conclut donc : « Il est important que les USA donnent cette charge à l’OTAN  ». Nous sommes donc avertis : sous peu l’appel aux armes pourrait arriver aussi aux troupes italiennes. Fassent nos « volontaires » à nous, ceux qui soutiennent la guerre, que les troupes italiennes débarquent à Tripoli le 5 octobre : elles pourront ainsi célébrer le centenaire de l’entreprise coloniale italienne en Libye.

                                  Enorme !!!! a croire que c’est la semaine du néo-colonialisme smiley


                                  • pastori 11 avril 2011 22:24

                                    qu"est ce qu’on fait en première ligne partout ou ça castagne ?.


                                    aéroport de marignane évacué ce matin suite à une alerte à la bombe.

                                    les rodomontades du président peuvent provoquer des attentats mais ce n’est pas lui , à l’abri dans son palais, qui risque quoi que ce soit, mais des innocents pourraient payer le prix fort.

                                    on devrait le poursuivre pour mise en danger de la vie d’une population.

                                    • Cyprès Cyprès 11 avril 2011 22:40

                                      C’est simple on met en place les conditions pour un 9/11 hexagonale en sept 2011 par exemple
                                      Comme ca Sarko nous fera une Busherie, lui qui est considérer comme grillé, pourra rempiler pour un second septennat en defenseur de la nation, contre le péril islamiste, avec l’union sacrée d’un bout a l’autre du spectre politique, derrière lui
                                      Tabula rasa et tout le toutime..


                                    • morice morice 11 avril 2011 22:49

                                      la tour Montparnasse et un Airbus ? NON ?


                                    • Cyprès Cyprès 11 avril 2011 22:59

                                      @morice
                                      Non quand même pas... mais une petite vague d’attentats, avec un coran calciné dans les décombres.. un lien vers le GIA, et on ressortira forcement celui de St Michel, une bonne occase pour déboulonner Bouteflika... Par exemple
                                      Enfin je dis ca..j’dis rien...quoi


                                    • Cyprès Cyprès 12 avril 2011 00:53

                                      Ce qui est inquiétant c’est que tout est quasiment en place pour ce genre de scenario..

                                      • les réglementations type Loppsi 2 , hadopi pour museler la contestation ou les voix et sites dissidentes
                                      • Le bourrage de mou incessant sur les musulmans
                                      • Les entreprises de sécurité et mercenaires autorisées sur le sol Nat.
                                      • Le brigades de volontaires de la Police nationale qui ne manqueront pas de recevoir un afflux d’inscription au lendemain d’un attentat qui serviront de supplétifs aux Mercs.
                                      Si de plus, un attentat est revendiqué par un obscure groupuscule genre.. Groupe de Combat islamiste des Citées.

                                      On aura droit a un choc des civilisation comme en rêvent certain...
                                      La gauche épleurée dira que c’est la faute a notre politique étrangère mais sera bien obliger de suivre sous le choc et l’émoi provoqués.
                                      La droite dira, vous voyez bien que l’on avait raison.
                                      et les autres seront obliger de la fermer sous peine d’être taxer de complicité avec les berbares ou d’exploitation du drame national a des fins politiques.
                                      Et Sarko pourra enfin tenir sa promesse d’aller nettoyer les citées mais pas au karcher, plutot du blackwater sauce Frenchy

                                      J’espère de tout coeur me tromper...
                                      Il va falloir bien surveiller les lois votées cet été


                                    • morice morice 12 avril 2011 08:30

                                      On aura droit a un choc des civilisation comme en rêvent certain...


                                      non, il y a des démocrates pour l’empêcher.

                                    • Defrance Defrance 12 avril 2011 20:16

                                      @ Morice,

                                       Pas la tour Montparnasse mais un modèle réduit bourré d’anthrax pour le modèle réduit de l’Élysée ?


                                    • cheikh yassine 11 avril 2011 22:41

                                      salut cyprès

                                      alors ça boum ?

                                      signé moi
                                      cheikh yassine dit : le vélo !

                                      ah ah ah

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès