• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La fin des heures supplémentaires défiscalisées...

La fin des heures supplémentaires défiscalisées...

Jean François Copé et les dirigeants UMP n’en finissent pas de tempêter contre cette suppression des heures sup défiscalisées qui entrera en vigueur le 1er août 2012. Il faut dire que c’était là une mesure-phare du gouvernement de N. Sarkozy. C’était bien sûr aussi l’application du slogan désormais célèbre du quinquennat qui vient de s’achever : « Travailler plus pour gagner plus ».

Cette mesure essentielle du gouvernement de N. Sarkozy est enfin abrogée : je l’ai, pour ma part, toujours combattue et trouvée injuste : qui peut accomplir des heures supplémentaires ? d’abord des gens aptes à le faire, des salariés, des fonctionnaires qui jouissent d’une bonne santé, et les autres ? ceux dont la santé est fragile ?

On perçoit déjà une première injustice…

Par ailleurs, il semble pertinent que des travailleurs modestes aient pu bénéficier de cette mesure : ils pouvaient gagner un peu de pouvoir d’achat en plus, grâce à ce dispositif mais que dire, par exemple, de certains employés qui gagnent un salaire confortable, qui ont cumulé un grand nombre d’heures supplémentaires parfois 6, 7 ou 8 heures en plus ? Certains fonctionnaires aussi ont bénéficié de cette mesure,… et ce surplus d’heures a dû coûter très cher à l’état , à la collectivité, d’autant que nombre d'entre eux ne sont pas à ranger dans la catégorie des travailleurs pauvres ou très modestes…

Après tout ,n’est-il pas normal de payer des impôts sur l’ensemble de son salaire ? Tout le monde, en période de crise doit participer à l’effort collectif.. Si certains sont autorisés à ne pas payer d’impôts sur une partie de leurs revenus, est -ce équitable ?

Par ailleurs force est de constater que ce dispositif a été notoirement inefficace… Il a été, incontestablement, générateur de chômage, les salariés accomplissant plus d’heures de travail, les entreprises ont recruté moins de personnels.

Peut-on considérer que ces heures défiscalisées ont augmenté réellement le pouvoir d’achat des salariés ? ce ne fut qu’un leurre : la plupart des prix ont augmenté : gaz, électricité, essence, produits de consommation courante.

On le voit, ces mesures ont été un fiasco, un gouffre financier dont on n’a pas fini de percevoir toutes les conséquences : la politique de N. Sarkozy dans une période de crise, s’est révélée être tout à fait inadaptée à la situation : ces heures sup défiscalisées devaient permettre de générer des emplois et bien évidemment, selon toute logique, l’inverse s’est produit…

Le bouclier fiscal aura coûté fort cher à la France dans une période où chacun et surtout les plus riches doivent fournir des efforts.

Il semble normal de payer des impôts en fonction du salaire que l’on perçoit : admettre des exceptions à cette règle, c’est introduire des inégalités, des incohérences, des injustices. C’est là en fait un des principes du libéralisme : travailler plus pour gagner plus, alors qu’il faudrait appliquer un autre adage : travailler mieux, dans de bonnes conditions pour pouvoir gagner un salaire correct et décent …

Documents joints à cet article

La fin des heures supplémentaires défiscalisées... La fin des heures supplémentaires défiscalisées... La fin des heures supplémentaires défiscalisées... La fin des heures supplémentaires défiscalisées...

Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

126 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 17 juillet 2012 09:41

    Totalement d’accord avec votre article et les arguments avancés.


    Philippe

    • Taverne Taverne 17 juillet 2012 09:41

      Cet article est un ramassis de bêtises. Les fonctionnaires ne sont pas concernés. La défiscalisation des heures supplémentaires est supprimée et rien n’est prévu à la place. Cette défiscalisation ne créera pas d’emplois par magie. Avec cette perte et l’augmentation prochaine du taux de la CSG, les travailleurs vont perdre des centaines d’euros par mois. Moins d’argent pour ceux qui travaillent et plus aux assistés, voilà la politique de Hollande.


      • JL JL 17 juillet 2012 09:58

        Dire que ce que l’on n’approuve pas c’est un ramassis de bêtise, ça c’est de la bêtise.

        Je ne sais pas si la défiscalisation créera des emplois ou pas, mais au moins ça fera revenir l’argent dans les caisses de l’État. Un État que la droite libérale avait sciemment entrepris de mettre en faillite en s’appuyant sur les couches populaires de droite.


      • Taverne Taverne 17 juillet 2012 10:01

        Les socialistes font comme la droite : la contribution fiscale des riches sera « exceptionnelle », la nôtre sera inscrite dans le marbre et durera toute la vie. Et, bien sûr, elle augmentera selon les taux successifs que le gouvernement décidera...


      • rosemar rosemar 17 juillet 2012 10:17

        Bonjour Taverne

        Alors là ,vous êtes prié de vous renseigner:les fonctionnaires ,les enseignants étaient bel et bien concernés par cette mesure...Il ne s’agit pas d’affirmer n’importe quoi...
        Des centaines d’euros par mois ??cela concernait uniquement les gens qui avaient déjà un bon salaire...
        Bonne journée

      • JL JL 17 juillet 2012 10:23

        La question est surtout : que va faire le gouvernement de l’argent.

        Il n’y a en système capitaliste, que trois politiques possibles : pas d’interventionnisme ; l’interventionnisme de droite ; l’interventionnisme de gauche.

        L’interventionnisme de droite a échoué, avec le summum de la bêtise dans cette défiscalisation des heurs sup.

        Concernant l’interventionnisme de gauche, il ne faut pas confondre redistribution et politique industrielle, ce que lLa droite et les libéraux - en France, votre leader c’est Bayrou - font régulièrement en parlant des assistés.

        Les véritables assistés dans ce pays sont les riches. A preuve cette redistribution à l’envers que dénonçait en son temps Michel Rocard.

        Le détournement de l’argent public des plans de relance qui est fustigé dans cet article cette « redistribution à l’envers » est à l’envers de l’équité. Ce keynésianisme pervers c’est ce que j’appelle « les pompes à fric », ou encore le keynésianisme vu par la droite, la droite la plus ignare en matière économique, celle que l’on a appelé la plus bête du monde. C’est aussi essentiellement ce qui donne du grain à moudre au néolibéralisme qui prend prétexte de ce pervertissement de l’État par pour tuer le keynésianisme et par là, toute velléité de redistribution sociale par d’éventuels gouvernements de gauche ; et aboutir à terme, à la mort de l’État providence. C’est naturellement ce qui fait les choux gras du FN et de tous les partis d’extrême droite qui haïssent par dessus tout la fonction publique et les fonctionnaires qu’ils perçoivent comme la double peine puisque leurs impôts qui servent à payer entre autres, les gendarmes dont ils se passeraient volontiers, sont de leur point de vue, utilisés contre eux - cf. le poujadisme. Il est clair que cette ineptie économique a pour conséquence inéluctable la mort à petit feu de la démocratie : cf. l’image de la grenouille dans la marmite. Tous les éditocrates qui grouillent grenouillent et scribouillent dans les médias de droite ne font pas autre chose que justifier l’injustifiable, ce détournement de l’argent public des plans de relance qu’ils ont pour mission de faire passer pour des promesses d’avenir à ceux qui croient encore en la démocratie. (25/6/12)


      • Leo Le Sage 17 juillet 2012 10:29

        @Par JL (xxx.xxx.xxx.183) 17 juillet 10:23

        Vous dites : "C’est naturellement ce qui fait les choux gras du FN et de tous les partis d’extrême droite qui haïssent par dessus tout la fonction publique et les fonctionnaires qu’ils perçoivent comme la double peine puisque leurs impôts qui servent à payer entre autres, les gendarmes dont ils se passeraient volontiers, sont de leur point de vue, utilisés contre eux - cf. le poujadisme"
         smiley smiley smiley

        Vous dites : « pas d’interventionnisme ; l’interventionnisme de droite ; l’interventionnisme de gauche »
        Il y a aussi l’interventionnisme de droite et de gauche ou ni de droite ni de gauche.
        Car, l’interventionnisme peut prendre une partie des idées de gauche et une autre de droite par exemple.

        Ca peut-être aussi un interventionnisme conditionnée par une situation...

         
        Cordialement

        Leo Le Sage


      • Taverne Taverne 17 juillet 2012 10:30

        Il me semble que l’Education nationale ait été traitée à part. On leur a supprimé des postes en échange de revalorisation de salaires et d’heures supp. Dans le reste de la fonction publique, territoriale par exemple, pas d’heures supp payées.


      • JL JL 17 juillet 2012 10:41

        Léo,

        On aimerait des exemples d’interventionnisme qui ne soit ni de droite ni de gauche.

        « et et », ce devrait être ça le Centre. Mais le Centre, celui de Bayrou c’est « ni ni ».

        L’interventionnisme économique peut prendre plusieurs formes :

         État-Providence avec la redistribution des richesses et des revenus,
         politique industrielle,
         aide à l’investissement ou à la création d’entreprises,
         protectionnisme défensif (barrières à l’importation) ou offensif (subventions à l’exportation)
         politique monétaire et budgétaire,
         réglementation commerciale (établissement de normes...), du travail, environnementale, etc.


      • Leo Le Sage 17 juillet 2012 10:51

        @Par JL (xxx.xxx.xxx.183) 17 juillet 10:41
        Vous dites : « On aimerait des exemples d’interventionnisme qui ne soit ni de droite ni de gauche »

        MLP ? Non ?
        Ah bon elle est de droite ?

        EELV ? Non ? Ils sont de gauche ... ?

        Les cheminades et NDA et NPA ... C’est pas trop çà... ?

        Un changement de système sans doute...

        Justement si on sort du système on est plus à doite ou à gauche ?
        C’est plutôt çà la bonne question.

        Finallement peut-être que je me trompe après tout...

         
        Cordialement

        Leo Le Sage


      • iris 17 juillet 2012 11:19

        OUI que va faire le gouvernement de cet argent ??
        c’est bien la principale quetion à se poser -à quoi servent nos impots et sont tils bien utilisés-
        question économie avec l’europe et la mondialisation
        il faudrait soit des députés europeens et plus de députés nationaux
        question n’y at il pas des doublons entre conseils régionaux départementaux ??
        ce ne seront pas eux qui vont se squeezer eux mème-
        et partager profits et temps de travail ce n’est pas pour demain
        le socialistes sont comme centristes assis entre 2chaises


      • noodles 17 juillet 2012 14:21

        >Taverne

        Bonjour !

        je voudrais préciser une chose Dans les établiements publics (hôpitaux, écoles) gérés par l’état, la dotation en personnel est calculée en fonction des heures à servir globalement mises en face des heures dues par ledit personnel.

        Le fait est que si un chef d’établissement reçoit l’accord de volontaires pour donner des heures supplémentaires, cela nuira directement et automatiquement à l’embauche du personnel qu’il faudrait nommer.

        3 heures supplémentaires servies par 10 agents par exemple (30h au total) permettront la suppresion d’un poste !

        En ce sens ces mesures d’incitation aux heures sup sont néfastes pour l’emploi.

        Cordialement

        noodles


      • noodles 17 juillet 2012 14:37

        > Taverne

        peut-être l’article de Rosemarne mérite pas uns condamnation aussi absolue, non ?

        Vous évoquez, vous, plutôt la globalité de la politique économique et sociale de F. Hollande. 

        La CSG est un impôt plus juste que la TVA « sociale ».

        Un impôt qui touche, à égalité, tous les revenus quels qu’ils soient ne peut pas être foncièrement mauvais à moins qu’on trouve encore des moyens de le détourner... ça....

        noodles 

         


      • lebreton 17 juillet 2012 15:04

        seuls les imbéciles et les fachos prétendent que les pauvres et les chomeurs sont des gens qui ne veulent pas travailler ,sans compter sur les bourges qui ne sont pas fatigués par le travail ,ils vivent sur le dos des autres ! partager le travail ça veut dire permettre a beaucoup de vivre mieux sans que cela coûte a l’ensemble ,le chômage est payé par l’ensemble des gens qui travaillent ,propos contredits par vos amis n’est pas ? le travail tue ! faire 35 heures avec le salaire qui va avec ,non seulement c’est gérable ,pour les familles mais cela est souhaitable ,moins de stress moins de malades, moins de suicides au travail ,moins de dépenses inutiles dans les grandes surfaces qui s’engraissent ,moins d’argent pour les actionnaires les mêmes qui vivent sans travailler ,bref la liberté de vivre a son rythme en fonction de son age et ses capacités ,mais ça je doute que vos capacités intellectuelles soient à niveau et puissent modérer votre raisonnement § 


      • rosemar rosemar 17 juillet 2012 17:13

        à Taverne


        Il faut vous renseigner :aucune revalorisation des salaires pour les enseignants:quelques miettes pour le débutants...
        S’il y a une crise des vocations dans l’éducation ,c’est aussi parce que les enseignants français sont les plus mal payés d’Europe...

      • Richard Schneider Richard Schneider 17 juillet 2012 17:48

        @Taverne,

        Rosemar a raison : les fonctionnaires étaient concernés par la défiscalisations des HS ! 
        Avant d’affirmer que cet « article est un ramassis de bêtises », il vaudrait mieux, à l’avenir, vous abstenir de jugements à l’emporte-pièce...


      • L'enfoiré L’enfoiré 17 juillet 2012 18:02
        Je ne connais pas ce qui change en France. Je ne donnerai, donc, pas mon avis.
        La fin me parait bonne pourtant :
        « Il semble normal de payer des impôts en fonction du salaire que l’on perçoit : admettre des exceptions à cette règle, c’est introduire des inégalités, des incohérences, des injustices. C’est là en fait un des principes du libéralisme : travailler plus pour gagner plus, alors qu’il faudrait appliquer un autre adage : travailler mieux, dans de bonnes conditions pour pouvoir gagner un salaire correct et décent … »

      • rosemar rosemar 17 juillet 2012 19:19

        à Calmos


        Moulande ,comme vous l’appelez a réussi à devenir président alors qu’on s’empressait de le déclarer incapable ,même incapable dans un débat d’affronter N. Sarkozy:les clichés ont la vie dure..

      • Cro Magnon Cro Magnon 19 juillet 2012 13:23

        N’importe quoi !! Les fonctionnaires font partie du troupeau qui doit « travailler plus pour gagner moins ! » C’est ça le changement !!
        Bien sûr qu’il y aura moins d’argent pour ceux qui se lèvent le matin pour aller bosser et beaucoup plus pour ceux qui débarquent réclamer des « droits » ! Mais au final, ce que veulent tous nos politiciens et « dame Europe » et nos brillants syndicats c’est un peuple de serfs et de serves ! N’allez donc pas croire qu’ils aiment les émigrés plus que les 85% de ceux qui en ont ras le bol ! Ils les utilisent pour nous dépouiller !
        Et s’ils pouvaient ne pas nous payer du tout ils le feraient ! Tickets de rationnement : un bol de riz par jour ! C’est vers ça qu’ils nous « conduisent » ! (voir les déclarations du PDG de Peugeot sur le coût du travail.....)
        Tant que nous ne les aurons pas tous virés, tant que nous n’aurons pas eu le courage de répudier leur « Dieu fric » et ses fidèles serviteurs (banques, multinat....), leur soif de pouvoir et de mépris n’aura pas de limites et ce d’un bord à l’autre ! Car aujourd’hui le « chef » c’est celui qui a le plus de pognon et comment il l’a acquis on s’en fout ! Les honnêtes gens sont pris pour des imbéciles !!!
        La France a perdu sa souveraineté et ne fait qu’obéir aux dictats des grattes papiers de l’Europe, des agences de notation financées par les banques... On voudrait même nous faire renier notre histoire, nos valeurs (celles-ci pouvant être très différentes de celles des dictateurs politiques), nos ancêtres, etc....
        Et tout ça n’existe que parce que nous le voulons bien ! Honte à nous et à cet avenir moyenâgeux que nous laissons s’initier pour nos enfants ! Une telle régression humaine, philosophique, morale, « économique » ne fera donc t-elle réagir personne ???


      • JL JL 17 juillet 2012 09:49

        Bonjour Rosemar,

        Je suis entièrement d’accord avec vous sur ce sujet.

        Vous dites : " Jean François Copé et les dirigeants UMP n’en finissent pas de tempêter contre cette suppression des heures sup défiscalisées qui entrera en vigueur le 1er août 2012« 

        Je dirai : »errare humanum est, perseverare diabolicum".

        Non seulement c’était une mauvaise idée, mais les faits ont prouvé que persévérer dans cette erreur c’est de la bêtise et de la mauvaise foi. Mais c’est ça la définition du diable : la bêtise associée à la méchanceté.

        J’ai écrit un article sur le sujet avant la présidentielle, mais trop peu de gens à l’époque ont suivi. Vous y trouverez des interventions très intéressantes de différents commentateurs..


        • JL JL 17 juillet 2012 10:59

          Précision : mon article sur la défiscalisation - et exonération des charges - des heures sup a été édité sur Agoravox avant la présidentielle de 2007.

          Le fil des commentaires est une mine de rensignements pour les personnes intéressées.


        • rosemar rosemar 17 juillet 2012 17:16

          Bonjour JL 

          J’avais écrit justement un article sur le post portant ce titre:errare humanum est ,perseverare diabolicum pour évoquer ce refus de l’UMP de revenir en arrière et de reconnaître ses erreurs

          Merci pour ces messages ,bonne journée

        • Taverne Taverne 17 juillet 2012 09:56

          Quand je pense que les députés socialistes ont fait des pieds et de mains pour faire rétroagir cette mesure confiscatoire des revenus des travailleurs. Vraiment, ils n’ont honte de rien ces gros culs, cumulards trop payés ! Je rappelle que la lumière n’est toujours pas faite sur les revenus divers des parlementaires...Honte à eux !


          • JL JL 17 juillet 2012 10:00

            Des grossièretés déjà, si tôt le matin ?

             smiley


          • Taverne Taverne 17 juillet 2012 10:03

            Grossièreté ? Et alors ? En d’autres temps, on aurait coupé des têtes ou...autre chose.


          • cathy30 cathy30 17 juillet 2012 10:33

            Ah non Taverne pas encore avec la Terreur


          • Leo Le Sage 17 juillet 2012 10:33

            @Par Taverne (xxx.xxx.xxx.38) 17 juillet 10:03
            Vous dites : « Grossièreté ? Et alors ? En d’autres temps, on aurait coupé des têtes ou...autre chose »

            Ce que JL essaye de vous expliquer c’est que les mauvaises habitudes il vaut mieux ne pas les prendre, surtout le matin.
            Vous savez le repas le plus important est celui du matin. C’est valable pour la pensée.

            Pour les têtes, ne rêvez pas trop, dans leur temps aussi ils croyaient que la « Terre est plate »...

             
            Cordialement

            Leo Le Sage


          • noodles 17 juillet 2012 14:27

            > désolé de vous contredire JL

            je trouve que Taverne s’est retenu, il aurait pu se permettre d’être plus violent encore. Il y a depuis longtemps de l’abus...et même de l’abus de confiance, ce qui serait punissable de par la loi

            @+

            noodles


          • rosemar rosemar 17 juillet 2012 17:17

            Finalement Taverne,il n’y a pas eu de rétroactivité...


          • rosemar rosemar 17 juillet 2012 23:09

            noodles 


            Taverne ne s’est pas retenu du tout :voir son intervention du début qui manque de mesure...

            Très bonne soirée

          • Le péripate Le péripate 17 juillet 2012 10:30

            Le Léviathan est gourmand et pour lui il n’y a pas de petites recettes.

            Bon, si ça servait au moins à remettre les comptes en ordre. Mais pour ça il faudrait baisser les dépenses. Et fortement.


            • Leo Le Sage 17 juillet 2012 10:36

              @Par Le péripate (xxx.xxx.xxx.42) 17 juillet 10:30
              Vous dites : « baisser les dépenses. Et fortement »

              Jusqu’où ? smiley
              Quelque chose me dit qu’on ne peut pas baisser, mais puisque vous avez un tuyau faites le nous donc savoir...
              Parce que la je nage un peu...

               
              Cordialement

              Leo Le Sage


            • Taverne Taverne 17 juillet 2012 11:01

              La pieuvre PS (Etat + collectivités) est aussi très gourmande. Elle veut prendre tout son argent aux français qui bossent. Après « la croissance avec les dents » voici « la récession avec les pieds ». Parce qu’ils pensent avec leurs pieds, les socialos : en taillant dans notre pouvoir d’achat, ils pénalisent la consommation et donc la croissance.


            • Le péripate Le péripate 17 juillet 2012 11:20

              Jusqu’où ?

              Croyez-vous que l’Allemagne soit mal administrée ?

              Le voilà le tuyau : ramener le nombre de fonctionnaires à un niveau comparable à celui de quelques voisins qui ne sont pas, je crois, des utopies anarcho-capitalistes, loin très loin de là.


            • JL JL 17 juillet 2012 11:21

              Spécialement pour vous :

              « De quoi Ubu est-il fondamentalement la figure ? Du despote parasitaire. Avant l’Etat fiscal, il y a eu la servitude féodale… et après lui il y a la prédation actionnariale. …Quelle est la puissance despotique d’aujourd’hui qui soumet absolument le corps social et le laisse exsangue d’avoir capté la substance de son effort ? Certainement pas l’Etat – dont on rappellera au passage qu’il restitue en prestations collectives l’ensemble de ses prélèvements… – mais le système bancaire-actionnaire qui, lui, conserve unilatéralement le produit intégral de ses captations. »" (Frédéric Lordon)

              L’Etat c’est nous ! Quand comprendrez vous que enrichir l’Etat ce n’est pas la même chose qu’enrichir la famille Peugeot ou les fonds de pensions américains !


            • Robert GIL ROBERT GIL 17 juillet 2012 11:27

              pour ceux qui se posent des questions sur l’utilité des fonctionnaires, voila :

              http://2ccr.unblog.fr/2012/03/01/a-quoi-servent-les-fonctionnaires/


            • Le péripate Le péripate 17 juillet 2012 11:27

              Letacenou. Trop drôle.
              De plus il est archi faux de prétendre que l’état redistribue la totalité de ses prélèvements. Pour un euro de redistribué c’est environ un euro de dilapidé. Plus presque un autre euro dépensé en effort pour obtenir la « redistribution ». Résultat, destruction massive de richesses.
              Et la Révolution n’a pas fait suite à la féodalité mais bien à l’absolutisme.


            • Leo Le Sage 17 juillet 2012 11:33

              @Par Le péripate (xxx.xxx.xxx.42) 17 juillet 11:20
              Vous dites : « Croyez-vous que l’Allemagne soit mal administrée ? »
              L’Allemagne ne va pas très bien.
              Lire mon avant dernier article :
              Cet EURO qui traîne des pieds...
              Je me permets de vous rappeler aussi que l’Allemagne ce n’est pas la France ni dans la conception des choses ni dans la façon de gérer une organisation.
              Ce qui marche en Allemagne ne va pas nécessairement fonctionner en France...

              @Taverne
              Vous avez parlé de perdre des centaines d’euros par mois.
              Ce n’est pas plutôt des centaines d’euros par an... ?

              Dites, sans vouloir vous offenser, c’est la fin d Bayrou qui vous met dans cet état de colère ?
              Ce n’est pas une très bonne image que vous renvoyez. smiley

               
              Cordialement

              Leo Le Sage


            • JL JL 17 juillet 2012 11:37

              péripate,

              décidément, vous ne comprendrez jamais rien ! Normal, avec une arithmétique pareille !

              Vous dites : "Pour un euro de redistribué c’est environ un euro de dilapidé. Plus presque un autre euro dépensé en effort pour obtenir la « redistribution »

              L’Etat socialiste multiplie l’argent comme des petits pains ? Trop drôle.

              Ce que vous appelez richesses, c’est la richesse privée ; vous êtes étanche à toute notion de bien commun, et confirmez régulièrement ça :

              "La norme néolibérale est une norme qui est fondée sur la lutte généralisée de gens inégaux. Donc le néolibéralisme est foncièrement une rationalité inégalitaire qui fonctionne à l’inégalité et qui produit de l’inégalité ». Christian Laval


            • Le péripate Le péripate 17 juillet 2012 11:41

              Il n’y a pas que l’Allemagne, et si l’Allemagne ne va pas très bien, elle va de toute façon mieux que nous.
              A moins que vous n’argumentiez sur le fait que si l’Allemagne va mal, c’est à cause de sa modération (toute relative) dans l’administration. Ce qui me parait difficile à soutenir.

              Bon, un jour toujours le socialisme s’effondre, et ceci advient quand même la classe qui profite n’en tire plus aucun avantage. Ca viendra même si il est difficile de prévoir quand.


            • Le péripate Le péripate 17 juillet 2012 11:45

              C’est qui ce Laval ? un copain à Pétain ? smiley

              La loi de Bitur Camember démontre comment se produit la destruction de richesses.


            • Taverne Taverne 17 juillet 2012 11:48

              à Leo Le Sage

              C’est vrai que je devrais plutôt me réjouir de voir les électeurs de Hollande se faire baiser pendant 5 ans. smiley En plus, ils aiment çà, paraît-il.

              Et ces idiots qui ont suivi le tribun qui hurlait « je suis le bruit et la fureur » pour ramener les frontistes vers le PS. Qu’est-il donc devenu ce chevalier Braillard ?


            • foufouille foufouille 17 juillet 2012 11:52

              « La pieuvre PS (Etat + collectivités) est aussi très gourmande. Elle veut prendre tout son argent aux français qui bossent. »

              c’est quoi ton boulot deja, taverne ?


            • Taverne Taverne 17 juillet 2012 12:00

              Et en réalité Bayrou est bien là


            • JL JL 17 juillet 2012 12:49

              Pfff ! liberpédia ! repfff !

              Cette loi camember est bonne pour les crétins et les demeurés.

              Comment se produit la destruction de richesses ? C’est facile : le capitalisme se nourrit de ses contradictions en vertu ( ou vice !) de ce slogan bien connu : « Je pollue, tu dépollues (si tu peux ! ) et on partage ».

              Le capitalisme, ça consiste à faire du profit, QUELLE QUE SOIT l’activité. Même sur la destruction : je détruis, tu reconstruis et on partage " ! Les gaz de schiste ? ça va enrichir ceux qui les exploitent, mais appauvrir considérablement la collectivité par les pollutions que _ça va engendre.

              péripate, vous n’êtes pas très malin, hein !?

               smiley



            • mrdawson 17 juillet 2012 13:31

              "Pour un euro de redistribué c’est environ un euro de dilapidé. Plus presque un autre euro dépensé en effort pour obtenir la « redistribution ».« 

               »Bon, un jour toujours le socialisme s’effondre, et ceci advient quand même la classe qui profite n’en tire plus aucun avantage. Ca viendra même si il est difficile de prévoir quand.« 

              C’est fou ça, j’ignorais que l’économie était une science exacte qui jamais ne se trompe.

               »La loi de Bitur Camember démontre comment se produit la destruction de richesses.« 

              L’introduction de votre lien stipule :
               »la redistribution politique détruit en tendance une richesse équivalente à celle qu’elle vole. "
              Allons allons, dans un vol la personne volée ne reçoit pas des services de la part de son voleur (quelque soit la qualité ou l’utilité du service par ailleurs). Toujours des grands mots ces cowboys libertariens.


            • Le péripate Le péripate 17 juillet 2012 14:12

              Pour moi, un imbécile, au contraire du crétin, est quelqu’un qui refuse de savoir.

              Comment nommer autrement ces tristes individus qui sont furieusement anti-libéraux sans jamais avoir lu une ligne de Mises, Hayek, Bastiat....

              Remarquez, j’étais de gauche avant d’entreprendre ces lectures. Comme quoi ces imbéciles ne sont pas si bête....ils ont trop peur de ce qu’ils risqueraient de trouver.

              Bon, les mépriser est une forme de justice.


            • foufouille foufouille 17 juillet 2012 14:22

              "Comment nommer autrement ces tristes individus qui sont furieusement anti-libéraux sans jamais avoir lu une ligne de Mises, Hayek, Bastiat...."

              le probleme, est en pratique, ca finit libertaryen tres souvent
              tout pour les riches


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 juillet 2012 14:31

              Péripate ,lisez un peu d’éssais sur l’anthropologie ,et ceci aussi valable pour marxistes et autes énamourés des ismes et anti ismes.
              La vie est trop courte pour s’enfumer triste !


            • Le péripate Le péripate 17 juillet 2012 14:34

              Oui. Vous connaissez Pierre Clastres, et son livre « La société contre l’état » ?

              Probablement non. J’aime les donneurs de leçons qui se prennent les pieds dans le tapis. Pas vous ?
               smiley


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 juillet 2012 14:58

              Je ne vous donne aucune leçon,des suggestions ......
              Je peux me prendre les pieds dans le tapis ,au moins saurais je à l’avenir qu’il y en avait un ...
              Moi aussi je sais lire ,nos références bibliographiques divergent en ce que je ne suis pas vous .
              Celà dit votre référence m’interesse .
              Et je suis curieux des avis des autres ,y compris le votre .


            • Le péripate Le péripate 17 juillet 2012 15:05

               smiley Pardon de ma vivacité. Je suis toujours un grand lecteur d’ouvrage anthropologique. J’avais même pensé en faire mon métier, mais il y a très longtemps de ça maintenant.

              Tarde pour la sociologie et Clastres pour l’anthropologie sont, pour moi, deux éclairages très puissants. Il est dommage que le holisme de Durkeim et le structuralisme aient, provisoirement, éteint de si prometteuses recherches.


            • JL JL 17 juillet 2012 15:59

              péripate,

              lire vos auteurs dits libéraux, c’est comme lire Karl Marx : on en redemande.

              Le problème, c’est que votre libéralisme rêvé c’est une utopie irréalisable. A la différence du libéralisme de fait, le néolibéralisme, celui qui détruit la planète, les sociétés et les hommes, lequel est insoutenable dans la durée.

              Le libéralisme pour ces raisons, ne peut avancer que masqué : et c’est ce qu’il fait en se parant des plumes de Bastiat, Hayek et qui sais-je encore.


            • rosemar rosemar 17 juillet 2012 17:19

              Et l’UMP ,Taverne ,elle pense avec quoi ???


            • Leo Le Sage 18 juillet 2012 08:44

              @Par Calmos (xxx.xxx.xxx.187) 17 juillet 18:45
              Vous dites : « Comme l’a dit un grand philosophe : » Les cons : ça osent tout ; c’est à cela qu’on les reconnait"
              C’est sûr que si vous ne lisez pas MON article, vous n’aurez pas d’argument.
              A moins que vous soyez en possession d’une info de première ?

               
              Cordialement

              Leo Le Sage


            • simir simir 17 juillet 2012 10:31

              @ l’auteur

              Bonjour
              Vous dites les fonctionnaires peuvent faire des heures supplémentaires 
              J’occupais un emploi dans l’administration des PTT qui malheureusement n’existe plus et mon traitement était sur la base de l’indice 612. 
              Les heures sup c’était généré par les interventions d’astreinte ou par les grosses pannes qu’il nous fallait réparer coûte que coûte (on ne quittait pas à 17 heures mais quand le service était rétabli ) 
              Ces heures nous étaient payées à l’indice 379 qui était l’indice plafonné pour ces heures supplémentaires. Beaucoup préféraient reprendre ces heures en temps libre vu l’arnaque du prix payé.
              Voila comment c’était dans la fonction publique d’état titre 1 et 2. Dans les autres fonctions publiques je ne sais pas mais c’est peut être hasardeux de parler de fonctionnaires en général.
              Sinon pour l’abrogation de cette mesure je dis bravo et même quelques députés UMP avaient montré des doutes sur le bienfait de cette défiscalisation.
              460000 années de travail d’heures sup cela ne fait pas 460000 emplois peut être mais même si cela en fait la moitié c’est bien. Le partage du travail va dans le bon sens.

              • cathy30 cathy30 17 juillet 2012 10:38

                simir
                oui vous avez raison de rectifier pour les fonctionnaires. Il y en a une multitude. Fonctionnaires d’Etat, ou assimilés. Les préfectures ne sont pas à la même enseigne que les militaires, ou l’Education Nationale, ou la Santé ou les collectivités territoriales, etc.


              • iris 17 juillet 2012 11:24

                que dire aussi de ces enseignants qui donnent des cours privée en dehors de leur travail ou à la retraite- ??comme dans certains métier manuels - des fois au noir-va ton s’y attaquer ??
                Sont tils payés au smic tous ces gens ??
                et le gvt va til s’attaquer au cumul emploi retraite ??


              • Robert GIL ROBERT GIL 17 juillet 2012 11:29

                Les fonctionnaires sont de deux sortes : d’une part, les agents chargés de gérer ce patrimoine collectif qu’on appelle la Nation, et d’autre part les agents chargés de produire des services.
                voici un petit article sur les services et le patrimoine collectif :

                http://2ccr.unblog.fr/2012/03/29/services-et-patrimoine-collectifs/


              • rosemar rosemar 17 juillet 2012 17:21

                Bonjour simir


                dans l’éducation nationale ,par exemple ,ces heures étaient bien payées ...ce qui a permis de supprimer des postes ,bien sûr...

              • simir simir 17 juillet 2012 20:32

                @ Rosemar

                Merci de la précision mais pour nous les heures sup dans mon cas c’était presque la moitié du normal.

              • jef88 jef88 17 juillet 2012 11:22

                qui peut accomplir des heures supplémentaires ? d’abord des gens aptes à le faire, des salariés, des fonctionnaires qui jouissent d’une bonne santé, et les autres ? ceux dont la santé est fragile ?
                qui peut avoir un job qui paye ? d’abord des gens aptes à le faire, des salariés, des fonctionnaires qui jouissent d’une bonne santé, et les autres ? ceux dont la santé est fragile ?

                Par ailleurs force est de constater que ce dispositif a été notoirement inefficace… Il a été, incontestablement, générateur de chômage, les salariés accomplissant plus d’heures de travail, les entreprises ont recruté moins de personnels.
                Cette phrase montre une méconnaissance du fonctionnement des entreprises de production :
                pour fabriquer
                1) il faut des commandes
                2) il faut tenir ses délais de livraison
                Souvent les afflux de commandes ne sont que ponctuels....
                solution 1 on embauche un intérimaire ! il faut le former ! il ne produira « normalement » qu’au bout de quelques semaines......... mais les commandes ont baissé et (parce qu’) on a pas tenu les délais.....
                solution 2 : On cherche des volontaires pour de heures sup !
                la production augmente tout de suite les clients sont contents !!!
                si la situation se prolonge on embauche un CDI


                • Taverne Taverne 17 juillet 2012 11:37

                  Oui mais voilà, les socialos purs et durs, ils ne comprennent pas la nécessité de la flexibilité ni qu’en la supprimant ils vont nuire aux PME. Faut dire que c’est pas très flexible un socialo : Lisez « Martine et les 35 heures ».


                • JL JL 17 juillet 2012 11:46

                  Le Médef a beau jeu de parler comme ça. Je vous signale que vous ne faites rien d’autres que vous prévaloir de vos turpitudes, et je le démontre :

                  En France, il n’y a pas de dialogue social : la droite est le bras armé du patronat et impose des lois favorables aux employeurs.

                  La gauche fait le contraire. Forcément, ça coince. Mais la faute à qui ? A ceux qui ne veulent rien céder, le patronat.

                  Bien sûr que les 35 heures étaient une erreur, puisque les TPE ne sont pas des multinationales. Mais qu’a proposé la droite pour résorber le chômage ? Rien de chez rien. Au contraire, et même je dirai, avec la complicité tacite des syndicats, puisqu’il n’y a pas de syndicats de chômeurs.

                  Alors après, il est facile de taper sur les « assistés ». Vous voulez quoi ? Tuer les chômeurs ?

                  Pfff !


                • cathy30 cathy30 17 juillet 2012 11:53

                  On pourrait penser que les heures supp, n’existaient avant 2007 ?
                  Non ce qu’il ne va pas, c’est de soit disant récompenser ceux qui se lèvent tôt. On pourrait alors se poser la question, est-ce que le chômage est un choix ? Cela va faire plaisir aux ouvriers de PSA.


                • foufouille foufouille 17 juillet 2012 11:54

                  flexible = vivre en camping car
                  sauf pour taverne, bien sur


                • Taverne Taverne 17 juillet 2012 14:01

                  Je parle bien de la flexibilité pour les extras de commandes donc pour les heures supp et pas de la flexibilité en général. Faut lire avant de réagir.


                • foufouille foufouille 17 juillet 2012 14:37

                  mais oui, on y croit
                  le gars va bosser 16h, en cas de coup dur


                • rosemar rosemar 17 juillet 2012 17:06

                  Bonjour jef88


                  Il est reconnu que le dispositif des heures supplémentaires défiscalisées a aggravé le chômage:par exemple ,dans l’enseignement , beaucoup de profs ont pris en charge des heures supplémentaires, de nombreux postes ayant été supprimés.C’est inadmissible alors qu’on pourrait partager le travail...
                  Pour ce qui est de la capacité de faire des heures sup ,cela n’est pas donné à tout le monde:la loi du plus fort ,c’est ce que tend à instaurer le libéralisme exacerbé...


                • Romain Desbois 17 juillet 2012 12:45

                  Puisque les prélèvements sociaux sont faits sur le salaire, pour quelle raison certains en seraient exemptés ? D’autant que le manque à gagner est compensé par l’Etat , donc se sont les autres qui le payent pour eux (et un peu eux mêmes d’ailleurs).

                  Dommage que la réflexion politique n’aille pas jusqu’à complétement réformer le système. On pourrait déconnecter les prélèvements sociaux des salaires en les incluant dans l’IRPP, ce qui aurait en plus l’avantage de les rendre progressifs donc avantager les petits revenus (à condition que le salaire brut soit totalement payé). Pour les entreprises il pourrait être calculé sur les bénéfices bruts, ainsi on n’aurait pas le sempiternel débat des petites et des grosses entreprises (une petite pouvant dégager plus de bénef avec peu d’employés).

                  La méthode intermédiaire pourrait être de tout transférer sur la CSG (ce qui en élargissant l’assiette pourrait faire baisser ces prélèvements aux salariés).

                  Mais d’abord il faut que la csg soit entièremet déductible des revenus.


                  • foufouille foufouille 17 juillet 2012 13:28

                    "Pour les entreprises il pourrait être calculé sur les bénéfices bruts, ainsi on n’aurait pas le sempiternel débat des petites et des grosses entreprises (une petite pouvant dégager plus de bénef avec peu d’employés).« 

                    facile a contourner, plus de »charges", moins de benef


                  • Romain Desbois 17 juillet 2012 13:42

                    Oui Foufouille. Si les charges sont réelles , elles seront pour améliorer la production, les conditions de travail , les salaires, etc....

                    Évidemment on n’évitera pas les magouilles, mais elles existent actuellement.

                    En déconnectant les prélèvements sociaux des salaires, on privilégie les entreprises qui emploient beaucoup de main-d’œuvre. En les rendant progressif, on ne pénalise pas celles qui ont peu de bénéfice.


                  • focalix focalix 17 juillet 2012 14:02

                    J’ai un bon job, je touche 80 000 euros par an brut.
                    A cela s’ajoutent 15 000 euros d’heures supplémentaires (eh oui, un cadre ça travaille beaucoup).

                    Cela fait un peu plus de 4 000 euros d’économies d’impôts dans l’année.
                    On ne va pas loin avec ça mais c’est toujopurs bon à prendre.

                    En 2008, j’ai changé ma BMW de 2004 qui en avait bien besoin (eh oui, les clients regardent d’abord la voiture, puis le costume).
                    Grâce à la « prime à la casse » j’ai pu tirer 1 000 euros de la vieille Golf toute cabossée que ma fille utilisait quand elle allait à la Fac, et qui restait sous l’appentis de notre maison normande dans l’attente d’un improbable acheteur.
                    Un petit coup de pouce bienvenu car une BM ça n’est pas donné, et je ne parle pas des frais de maintenance.

                    Beaucoup de « petits salaires » n’ont pas ces soucis.
                    Même s’ils paient peu d’impôts je tiens à les remercier ici de leur solidarité.

                    Je ne sais pas comment je vais faire pour ma prochaine voiture.

                    Le gouvernement actuel veut détruire les classes moyennes, qui sont le moteur de notre économie.

                    Vite, Marine.


                    • JL JL 17 juillet 2012 14:08

                      « A cela s’ajoutent 15 000 euros d’heures supplémentaires (eh oui, un cadre ça travaille beaucoup » (focalix)

                      Quelle sorte de carde êtes-vous ? Un cadre, en principe, étant assujetti et non payé à la tâche, ne touche pas d’heures supplémentaires.


                    • foufouille foufouille 17 juillet 2012 14:25

                      "

                      J’ai un bon job, je touche 80 000 euros par an brut.
                      A cela s’ajoutent 15 000 euros d’heures supplémentaires (eh oui, un cadre ça travaille beaucoup).

                      Cela fait un peu plus de 4 000 euros d’économies d’impôts dans l’année.
                      On ne va pas loin avec ça mais c’est toujopurs bon à prendre."

                      il est malheureux ce gars la

                      sissi - :))


                    • mortelune mortelune 17 juillet 2012 15:44

                      « Je ne sais pas comment je vais faire pour ma prochaine voiture. »


                      Faites comme beaucoup, prenez le bus... où vendez votre maison de campagne.


                    • rosemar rosemar 17 juillet 2012 17:24

                      Curieux cadre ,en effet !!


                    • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 17 juillet 2012 22:20

                      Le témoignage de Focalix est pure invention.

                      Peut mieux faire, 2/20.


                    • rosemar rosemar 17 juillet 2012 23:12

                      focalix 


                      C’est quoi ce témoignage ??De la provocation ?

                    • focalix focalix 17 juillet 2012 23:19

                      à ben_voyons_ !

                      Témoignage ? Non, fiction. Perdu !
                      Pure invention ? Gagné.
                       
                      Comme tout pseudo, focalix est une marionnette.
                      focalix a un défaut, c’est qu’il fait (à tort) des jaloux.
                      Mais il a au moins deux vertus :
                      La première, c’est qu’il montre que, pour les bien-mangeants, gagner plus est un bon plan pour dépenser moins (ou gagner encore plus).
                      La seconde, c’est qu’il est aussi virtuel que son salaire !
                      ______________________________________________________________________ ___+
                      à rosemar

                      « De la provocation ? »
                      Gagné !  smiley

                      Bonne nuit à tous !


                    • plug-in 17 juillet 2012 23:41

                      tu te crois drôle en plus peut-etre ?? Les bien mangeants sont les types comme toi et comme l’auteur, ceux qui n’ont pas besoin de faire des heures sup pour bien bouffer.
                      Vous me faites vomir a donner des leçons alors que vous ne conaisez rien à rien.


                    • rosemar rosemar 17 juillet 2012 23:58

                      à plug in


                      vous n’avez pas compris ce que je dis dans l’article apparemment :personne ne devrait avoir à faire des heures sup pour gagner décemment sa vie ...

                    • focalix focalix 18 juillet 2012 00:06

                      Je crains que plug-in soit un mal-comprenant.
                      Mais j’espère pour lui qu’il mange bien.


                    • plug-in 18 juillet 2012 00:20

                      gnagnagna Vous n’avez pas compris ce que je dit dans l’article et gnagnagna...
                      TANT QU’A FAIRE PERSONNE NE DEVRAIT MOURIR NON PLUS, GROSSE IDIOTE !
                      et l’autre chienchien à sa mémère qui se croit drole.Je vais venir bouffer chez toi tiens !


                    • francesca2 francesca2 18 juillet 2012 01:16

                      Et la guerre c’est pas gentil. 


                    • rosemar rosemar 18 juillet 2012 06:53

                      à plug in

                      Mais il est drôle ! mais comme c’est à vos dépens ,vous avez du mal à l’accepter ....
                      Si vous trouvez normal de faire des heures sup pour gagner décemment votre vie ,c’est vous qui êtes un gros........

                    • rosemar rosemar 18 juillet 2012 06:56

                      à Sabine 

                      si vous préférez qu’on dise que le mal ,c’est le bien ,c’est votre droit...beaucoup de gens fonctionnent ainsi maintenant...

                    • rosemar rosemar 18 juillet 2012 19:54

                      à Sabine
                      il y a une différence entre « penser » et « dire » : certains font l’éloge du mal ,pour s’affirmer ...


                    • rosemar rosemar 19 juillet 2012 09:42

                      à Sabine

                      et la bêtise est la chose au monde la mieux partagée.....


                    • rosemar rosemar 19 juillet 2012 10:13

                      à Sabine

                      Il faut faire un effort pour ne pas pratiquer l’insulte :en aucun cas ,celle ci ne peut tenir lieu de raisonnement


                    • xmen-classe4 xmen-classe4 17 juillet 2012 18:11

                      changé de travail ! votre patron vous offre simplement 5 € d’augmentation.

                      et c’est la faute du gouvernement qui vous taxe tous alors que vous etes au smic et que c’est pénible.

                      Reveillez vous !

                      • xmen-classe4 xmen-classe4 17 juillet 2012 18:23

                        ou bien c’est des cadres formé par l’etat, ou les memes qui dépendent d’une usine subventionné ou de contrat de construction publique ou encore des agriculteur qui beneficie de la PAC mais qui veullent sa supression.


                        • xmen-classe4 xmen-classe4 17 juillet 2012 18:31

                          ou les même qui n’oseront pas négocier leur crédit immobilier de peur de passer pour pauvre une fois dans leur vie.


                          • xmen-classe4 xmen-classe4 17 juillet 2012 18:39

                            je propose un smic à 500 €, histoire de leur rappeler que les imbéciles peuvent vivre et travailler avec.


                            • xmen-classe4 xmen-classe4 17 juillet 2012 18:43

                              ils n’ont qu’a virer les vrai parasite ceux qui se font payer des loyers par l’etat via le SMIC et les CAF.

                              50 milliards d’économie pour la meme chose

                              • Abou Antoun Abou Antoun 17 juillet 2012 19:02

                                Peut-on considérer que ces heures défiscalisées ont augmenté réellement le pouvoir d’achat des salariés ? ce ne fut qu’un leurre : la plupart des prix ont augmenté : gaz, électricité, essence, produits de consommation courante.
                                Je ne fais pas de remarque de fond sur ce sujet complexe. Mais votre logique est quand même bizarre. Vous parlez d’une inflation grignotant les avantages de ceux qui ont fait des heures supp., mais que dire de ceux qui n’en n’ont pas fait ... Leur pouvoir d’achat a dû être amputé d’autant plus, et maintenant ces salariés sont privés du moyen de se défendre contre l’inflation. Cet argument va donc à l’encontre de votre thèse.


                                • rosemar rosemar 17 juillet 2012 19:06

                                  à Abou Antoun

                                  un peu de logique :ce sont les salaires qui sont anormalement bas pour certains et qui les obligent parfois à faire des heures sup:le travail devrait être mieux rémunéré...C’est cela ma « thèse » ...relisez la fin de l’article

                                  • xmen-classe4 xmen-classe4 17 juillet 2012 19:37

                                    A droite j’espère ne plus vous voir au gouvernement.


                                    vous etes du genre à nous demander comment une moto chinoise peut etre aux prix d’un vélo francais.
                                    augmenter les salaires pour augmenter les loyers.
                                    vous plaindre des crèves la faim qui vous empêche d’avoir des scrupules.
                                    inventer toute sorte de lois pour choisir qui doit payer des impôts.
                                    venir chercher la justices et les juges s’il veulent faire leur travail.
                                    aller demander du soutient à la droite Allemande ou Americaines pour justifier de tolérer que l’on participe nous français, à l’économie de la Grece ou de Tunisie.
                                    raonter que des conneries à la télé pendant 10 ans pour nous dire que les gens du peuple ne comprennent rien et qu’il faut vous payer en conséquence pour faire du « patriotisme ».
                                    Et le faire en vous appuyant lourdement et pitoyablement sur l’idéologie du PS et du front de gauche.

                                    Si vous attendez quelque chose du PS, ce serra la prison, je l’espere ou d’etre fusillé.



                                    • xmen-classe4 xmen-classe4 17 juillet 2012 19:39

                                      comme si en 3 mois, ils allaient réparer votre connerie.


                                      • xmen-classe4 xmen-classe4 17 juillet 2012 19:40

                                        c’est pas des réparateurs de playstation.


                                        • xmen-classe4 xmen-classe4 17 juillet 2012 20:01

                                          l’ump le seul partis capable de nous expliquer qui faut braquer des épicerie pour gagner les élections en marginalisant la notion de tissu sociale.

                                          l’ascenseur sociale est une chambre à gaz et la méritocratie une nuisance contre lequel il falait lutter pour le bien de la patrie. le métissage une vertu pour lutter contre le tourisme.

                                          • kiouty 17 juillet 2012 20:52

                                            il faudrait appliquer un autre adage : travailler mieux, dans de bonnes conditions pour pouvoir gagner un salaire correct et décent …

                                            Oui, bravo, la chose la plus intelligente que j’ai lue sur agoravox depuis des lustres. Simple, clair, net et sans bavure, méga-cassage du slogan-arnaque le plus célèbre de 2007 et de cette triste élection.


                                            • rosemar rosemar 17 juillet 2012 21:01

                                              Bonsoir Kiouty

                                              Merci pour ce message :le travail ,pour être réhabilité doit être forcément correctement rémunéré ,et pour cela ,il faut plus d’équité et de justice...

                                            • xmen-classe4 xmen-classe4 17 juillet 2012 21:18

                                              @rosemar accepteriez vous que des ingenieurs gagnent 10 fois le smic. 


                                              équité et de justice sont trop souvent galvauldé pour nous réclamer l’égalité, celle du drapeau qui se doit de lutter contre l’espoir. 

                                              • rosemar rosemar 17 juillet 2012 21:29

                                                l’égalité absolue n’est pas possible forcément :certains font de longues études pour obtenir des diplômes ,mais il faudrait une plus juste répartition dans les salaires...


                                              • xmen-classe4 xmen-classe4 17 juillet 2012 21:22

                                                @rosemar croyez vous encore que de priver d’épargne les personnes de l’entreprise capable de créer des engins du meme type soit ceux contre qui les ouvriers doivent lutter ?


                                                • xmen-classe4 xmen-classe4 17 juillet 2012 21:39

                                                  @rosemar les entreprises créé par leur ancien employé peuvent toujours etre racheté quand elle fonctionnent. leur seul question est de savoir s’il existe d’autre riche.chose qui doit leur etre insuportable exépté à l’etrangé ou ca deviens la faute de notre système sociale.


                                                  Ces PDG sont choisis par pédigré et c’est pas le bon.

                                                  • xmen-classe4 xmen-classe4 17 juillet 2012 21:57

                                                    ils arrivent à être capitaine de navires sans avoir jamais vu un bateau et on doit les écouter nous parler de la mer, des coques, des voiles, des hélices.

                                                    Même le meileur des banquiers envoie surement le bateau au casse pipe.


                                                    • brieli67 17 juillet 2012 22:55

                                                      Curieusement - hygiéniquement -

                                                      personne ne parle de ces heures supplémentaires très bien payées :

                                                      1) le travail au noir. Les artisans prêtent à leurs employés le matos très pro pour bosser au black samedi-dimanche. Les pavillons construits, aménagés avec factures normales doivent être l’exception. Je connais ainsi le cas d’un platrier-carrelleur .
                                                      sa maison, deux « maisons de rapports », puis les bicoques des gosses.....
                                                      Au troisième et dernier à 49 ans son coeur a lâché....
                                                      Sa veuve n’a pas eu grand mal pour se remarier

                                                      2) je m’attendai que les SEL fleurissent à chaque coin de rues
                                                      ça marche très bien en Bavière
                                                      pourquoi pas chez nous ?
                                                      d’autres entrées « clandestines » pour la paix des familles et la paix des quartiers ?

                                                      nb : ce travail clandestin ne touche pas le corps professeral :
                                                      si ce n’est de la production artistique à vendre ( dont les confitures.)
                                                       ils sont dans la brocante
                                                      d’autres sont spécialisés dans la gestion des Associations
                                                      tremplin par excellence pour un jour touiller dans la Politique des Grands.

                                                      conclusion :
                                                       Kesako du « travail clandestin » du black. Quelle importance de cette économie ?
                                                       Qui fait quoi ? Qui tolère ?

                                                      Dealers - revendeurs et pas que la drogue. De vrais circuits parallèles..... pour certains produits et pour certains services ( à louer)

                                                      Aux Amériques, chacun a désormais ses deux-trois boulots, même les enfants doivent contribuer au budget familial. Eles vieux- les gris- mettent la main à la pâte.

                                                       


                                                      • foufouille foufouille 18 juillet 2012 11:06

                                                        « ça marche très bien en Bavière
                                                        pourquoi pas chez nous ? »

                                                        probleme de compta et trop de profiteurs


                                                      • Waf-Waf 17 juillet 2012 22:56

                                                        Salut ...

                                                        P’tain quelle mauvaise nouvelle ... La fin des heures sups défiscalisées ... Quelle connerie alors ...

                                                        Les gens vont être obligés de rentrer chez eux plus tôt, de passer plus de temps avec leur conjoint ou conjointe, mari ou femme ... faire la cuisine ... Etc ... Vont même être obligés de passer plus de temps avec leurs mômes, voir leur faire faire leur devoir ... Tout comme avoir la possibilité de passé voir leur parents ou leur grands parents, c’est ignoble tout ça !

                                                        Les pauvres salariés eux qui aiment temps le bruit infernal de leur machine, de leur chef qui gueule ... Etc ... Etc ... leur supprimer les heures sups c’est vraiment dégueulasse ...

                                                        Mais le pire c’est qu’en plus ça risque créer des emplois ... 


                                                        • weshn 18 juillet 2012 00:09

                                                          la fiscalisation des indemnites des deputés ça me parait normal egalement.

                                                          ils nous disent de se serrer la ceinture mais eux se gavent sous pretexte de protection de la vie privée HAHAHA de qui se moque t-on ?

                                                          Et bien sur ce genre de truc est EVIDEMMENT voté pendant les grandes vacances histoire que ce sketch ait le moins d’ écho possible.

                                                          c’est pathetique


                                                          • Superyoyo 18 juillet 2012 00:23

                                                            Rosemar,

                                                            Vous avez oublié un argument contre les heures sup : c’est le patron qui choisit, pas le salarié.

                                                            • spartacus spartacus 18 juillet 2012 09:31

                                                              J’aime beaucoup cet article d’une « fonctionnaire » qui elle paye moins de cotisations sociales sur ces primes nombreuses que son salaire à l’éducation nationale (notemment en cotisations retraite), et vient donner ses leçons de morale sur le fonctionnement de la société civile.


                                                              Peut être au nom de la justice sociale va t-elle faire un article sur les différence de cotisations entre public et privé et nous expliqué l’iniquité des cotisations différenciées de sa corporation !


                                                              • foufouille foufouille 18 juillet 2012 11:07

                                                                amusant, venant d’un expat qui paye pas d’impots en france


                                                              • rosemar rosemar 18 juillet 2012 12:18

                                                                Bonjour spartacus

                                                                ILfaut vous informer :dans l’éducation nationale,on ne touche aucune prime à la différence du privé :pas de treizième mois ,par exemple...


                                                              • spartacus spartacus 18 juillet 2012 13:28
                                                                 Mais alors elle n’existeraient pas ?
                                                                Alors ou va l’argent ?
                                                                indemnité de suivi et d’orientation des élèves : 645 M€, 
                                                                prime de fonctions et de résultats, indemnité d’administration et de technicité, indemnité forfaitaire pour travaux supplémentaires et indemnité de gestion allouée aux gestionnaires d’EPLE : 105 M€, 
                                                                 indemnité d’éloignement COM et primes d’installation outre-mer : 79 M€, 
                                                                 indemnités allouées aux chefs d’établissement : 62 M€, 
                                                                 indemnité de sujétions spéciales « Zone d’éducation prioritaire » : 46 M€, 
                                                                 indemnité de congé formation : 31 M€, 
                                                                 indemnité pour l’accueil et l’accompagnement des étudiants se destinant aux métiers de l’enseignement créée à la rentrée 2010 : 30 M€, 
                                                                 prime spéciale pour les enseignants assurant au moins trois HSA : 23 M€, 
                                                                 indemnité de sujétions spéciales de remplacement : 22 M€, 
                                                                 indemnité de garantie individuelle du pouvoir d’achat : 20,5 M€, 
                                                                 indemnité de charges administratives aux vice-recteurs et aux personnels d’inspection : 16 M€, 
                                                                 prime d’entrée dans le métier : 12 M€, 
                                                                 indemnité pour fonctions d’intérêt collectif créée à la rentrée 2010 : 11 M€, 
                                                                 indemnité de caisse et de responsabilité allouées aux comptables d’EPLE : 11 M€, 
                                                                 indemnisation du contrôle en cours de formation pour le baccalauréat professionnel créée à la rentrée 2010 : 5 M€.

                                                              • foufouille foufouille 18 juillet 2012 14:02

                                                                c’est pour tes potes bourgeois
                                                                 y a pas d’infirmier dans l’ecole de tes momes ?


                                                              • focalix focalix 18 juillet 2012 14:04

                                                                à spartacus,

                                                                Afin que je puisse apporter une réponse pertinente à votre message, pourriez-vous citer vos sources ?


                                                                • focalix focalix 18 juillet 2012 19:22

                                                                  Ok pour valider les sources.

                                                                  Quelques remarques au passage :
                                                                  - Il y a dans cet inventaire une joyeuse confusion entre la prime (bonus pour la qualité du travail ou pour un résultat obtenu), l’indemnité (dédommagement pour frais engagés, éloignement, transport, zones dites sensibles) et la rémunération du travail.
                                                                  - Les professeurs ne connaissent pas les primes au sens où l’entend généralement. En revanche, les meilleurs gravissent les échelons un peu plus vite que les autres.
                                                                  - La plupart des « indemnités » sont en réalité des rémunérations pour des travaux hors heures de cours statuaires. 
                                                                  - Tout travail mérite salaire... et tout salaire mérite retraite. La requalification en indemnité d’une rémunération du travail permet trop souvent à l’administration de se soustraire à cette obligation...


                                                                • spartacus spartacus 19 juillet 2012 17:33

                                                                  Nous sommes d’accord !


                                                                  De la même manière les heures sup sont une forme de ce que vous appelez « indemnités » en fonction publique.
                                                                  L’indemnité est une impossibilité comptable dans le privé. 
                                                                  Les heures sup sont une forme d’équivalence des « indemnités » du public.

                                                                  Voila pourquoi certain regardent la poussière qui est dans l’oeuil du voisin avant de voir la poutre qui est dans le leur !


                                                                  • rosemar rosemar 18 juillet 2012 15:06

                                                                    Rebonjour spartacus
                                                                    Pour ma part ,je ne touche pratiquement aucune des primes que vous évoquez dans votre commentaire :vous est il possible de m’indiquer comment les percevoir ?
                                                                    Si ,en plus, je peux les recevoir de manière rétroactive.....ce serait super !


                                                                  • spartacus spartacus 18 juillet 2012 19:06

                                                                    j’aime le mot « pratiquement ».

                                                                    Et sur sur les « pratiquement » constatez vous les mêmes charges sociales que le salaire ?
                                                                    N’oubliez pas la ligne « retraite ».
                                                                    Non.
                                                                    Alors contester des charges inférieures sur les « heures sup » des salariés, commencez par regardez votre feuille de paye.
                                                                    Parce que eux aussi beaucoup n’en touchent « pratiquement jamais ».


                                                                  • rosemar rosemar 18 juillet 2012 19:26

                                                                    à spartacus
                                                                    Ce que vous dites n’est pas clair du tout :j’ai peur de ne pas comprendre ....
                                                                    De toute façon ,le sujet c’est bien le partage du travail ,notion essentielle dans une société en crise.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès