• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La machine idéologique anti-complotiste comme marque du fascisme

La machine idéologique anti-complotiste comme marque du fascisme

La crise de la Covid-19 agit comme un révélateur. Révélateur de nos personnalités mais aussi de l'efficacité des dispositifs idéologiques qui les modèlent. Ainsi en va-t-il du mécanisme de l'anti-complotiste, particulièrement efficient en France.

Il n'est qu'à voir à quel point des personnages tels que le professeur Raoult sont aujourd'hui quasiment impossibles à mentionner dans un débat sans que l'accusation de complotisme ne tombe. Dans le même ordre d'idées, la faiblesse de la mobilisation contre l'ordre sanitaire qui est en train de s'imposer est également un des signes de l'efficacité prodigieuse de ce dispositif idéologique.

Son contenu commence à être bien analysé. Globalement, on retrouve l'antienne classique de haine du peuple qui sommeille chez les classes dominantes qui l'exploitent et vivent de lui, mais aussi chez leurs valets : journalistes, professeurs et autres inspecteurs ou proviseurs de l'Éducation Nationale. La première expression de ce mépris du peuple reste l’inénarrable opposition entre raison et émotions, celle-là même dont ces affreux philosophes des Lumières ont fait leur miel. La raison est le fait de ceux qui savent, les émotions relèvent de la masse.

On retrouve ce même dédain dans l'interprétation que les anti-complotistes font du fait qu'une foule de gens se pose des questions et tombe dans une forme de paranoïa. Cependant, se sont-ils demandé d'où pouvait bien venir le complotisme si ce n'est d'une population qui sent qu'elle n'a plus de contrôle sur son quotidien et que des forces invisibles agissent pour le verrouiller en permanence ? Partant de là, il n'est pas absurde de se poser la question de savoir d'où vient la force qui agit avec tant de cohérence ! Est-ce délirant ? Ceux qui disent le contraire, les Rudy Reichstadt (Conspiracy watch) et autres Samuel Laurent (des Décodeurs du Monde.fr), ont-ils lu Tocqueville qui décrit un pouvoir totalitaire avant l'heure ? L'ont-ils lu quand il écrit :

« Après avoir pris ainsi tour à tour dans ses puissantes mains chaque individu, et l'avoir pétri à sa guise, le souverain étend ses bras sur la société tout entière ; il en couvre la surface d'un réseau de petites règles compliquées, minutieuses et uniformes, à travers lesquelles les esprits les plus originaux et les âmes les plus vigoureuses ne sauraient se faire jour pour dépasser la foule ; il ne brise pas les volontés, mais il les amollit, les plie et les dirige ; il force rarement d'agir mais il s'oppose sans cesse à ce qu'on agisse ; il ne détruit point, il empêche de naître ; il ne tyrannise point, il gêne, il comprime, il énerve, il éteint, il hébète, et il réduit enfin chaque nation à n'être plus qu'un troupeau d'animaux timides et industrieux, dont le gouvernement est le berger. »(1)

Si quelqu'un écrivait cela aujourd'hui, il serait considéré comme complotiste. Mais là, que disent nos anti-complotistes patentés quand ils lisent cela ? Tocqueville décrit un peuple dépossédé de son destin par un pouvoir centralisé qui l'infantilise, c'est ce qu'il a toujours fait et ce qu'il fera toujours car la centralisation est privation de souveraineté pour le peuple. Ce n'est pas une question de psychologie mais de structure : dans la lutte, une classe prend l'ascendant sur les autres en faisant passer pour l'intérêt général ce qui relève de son intérêt de classe. Elle trompe et manigance pour parvenir à ses fins : tel est l'horrible jeu des sociétés de classes. La population constate ces tendances inhérentes à la centralisation du pouvoir dans son quotidien, et elle cherche des explications. Est-ce anormal ? Illégitime ?

La machine idéologique anti-complotiste, comme marque du fascisme

On dirait bien que oui, en tout cas selon nos oligarques et leurs sbires. Un doute persiste cependant quand on observe la teneur de leur argumentation. Ainsi avons-nous un Jérôme Grondeux (2), inspecteur général de l'Éducation nationale de son état qui, pour situer le complotisme, met sur le même plan la pensée critique populaire actuelle et les fabulations d'un abbé Barruel. En vue de décrédibiliser la parole critique, on procède à l'amalgame. Ainsi la campagne contre le complotisme du réseau Canopé va mettre sur le même plan le protocole des sages de Sion avec le fait qu'un « groupe de personnes refuse l'explication officielle d'un événement en disant que les gens au pouvoir mentent » (voir ici, mais Bruno Duvic, l'auteur, a-t-il lu Machiavel et si oui, qu'a-t-il à dire du Prince ? N'est-ce pas un manuel de complotisme ? Les classes dirigeantes n'auraient-elles pas lu Machiavel ?). L'anti-complotisme procède en assimilant discours délirants et questionnements populaires critiques qui cherchent honnêtement à comprendre.

 
Finalement, rien de bien neuf là-dedans. Mais alors, allons au bout de la narration anti-complotiste et prenons-la au sérieux pour voir où elle nous mène : l'idée est que si l'on prête une intention malveillante au pouvoir en place, c'est que l'on a tort, qu'on se trompe et que l'on est paranoïaque. Derrière cette approche, il y a l'idée d'une alliance entre le peuple et l'État. Que les deux avancent main dans la main dans l'histoire, sur le même bateau. Il ne peut y avoir de mauvaises intentions signifie que l'un est l'expression de l'autre, que l'État est l'expression de la volonté du peuple et ce par les mécanismes compliqués de la république et de la représentation politique. « L'État est le garant de la sécurité intérieure et extérieure, mais il est aussi le gardien et le transmetteur de l'esprit du peuple [...]. » En cela, « [...] sauvegarder la fidélité et la confiance chez le peuple, c'est agir dans l'intérêt de la nation, tout comme sauvegarder sa santé. » C'est d'ailleurs bien ce qui est en train de se passer aujourd'hui avec la crise de la Covid19 : les médias de masse nous font acquiescer à l'idée d'un pouvoir bienveillant qui nous prive de liberté au nom de notre santé. C'est pourquoi, selon eux, il n'y a aucun complot là-dedans, le pouvoir est bienveillant et protège notre santé. Imaginer le contraire relève de l'émotion et du complotisme. Bien entendu, la première citation est de ce hégélien de Mussolini(3) et la seconde d'Hitler(4). Derrière l'idée d'un pouvoir bienveillant qui nous prive de liberté au nom de notre sécurité, derrière l'idée que les classes dominantes ne complotent pas contre les classes dominées se tient une conception de l'histoire comme processus dont le mécanisme réside dans l'alliance des « élites » et des peuples. Cette mythologie nous vend la fin de la lutte des classes, ce qui signifie implicitement que la classe profondément révolutionnaire qu'est la bourgeoisie ne complote pas en permanence pour faire perdurer les conditions actuelles d'exploitation du travail et d'accumulation du capital. Il n'y a plus de luttes des classes car plus de complots des classes dominantes. Les classes populaires peuvent donc collaborer pleinement à ce mouvement puisque, en un sens, l’État, dans cette mythologie, reconnaît « les exigences réelles qui donnèrent naissance au mouvement socialiste et syndicaliste et il les fait valoir dans le système [salarial] où ces intérêts s'accordent avec l'intérêt de l'État. » Qui aujourd'hui contesterait une telle phrase ? N'est-ce pas ce que tout le monde veut ? Un État tolérant, qui accueille les demandes de chacun en les aménageant dans un cadre compatible avec ses réquisits. Évidemment, la phrase est encore de Mussolini(5), seul le terme « corporatiste » a été remplacé par « salarial » pour l'actualiser. Mais cet État qui accueille une forme euphémisée, anodine de la lutte des classes et qui promeut la collaboration des classes en son sein pour devenir plus fort ne peut être que parce qu'il est l'âme des peuples, l'âme de l'âme comme l'écrivait Mussolini(6). Il ne peut pas être complotiste, c'est-à-dire cacher des plans pour opprimer davantage les classes dominées. Il ne peut être que tolérant et bienveillant, à l'instar de la gestion de la crise du Covid-19 où le pouvoir nous protège de nous-mêmes par ses forces de l'ordre puisque parmi le peuple, certains, similaires en cela à des enfants, n'ont rien compris et n'adoptent pas les gestes barrières...

La machine idéologique anti-complotiste, comme marque du fascisme

Alors quel est le moteur de l'histoire dans la mythologie anti-complotiste ? Évidemment, un Samuel Laurent ou un Rudy Reichstadt n'ont certainement pas la profondeur intellectuelle suffisante pour se poser une telle question mais si on prend ce discours délirant au sérieux, le processus historique se déroule dans la concorde entre dominants et dominés pour mener vers l’utopie d’une société sans risque, sans aventure, au nom de la santé, au nom de la vie. Et le cadre fabriqué par les dominants pour maintenir leur emprise sur les peuples, l'État, est le lieu de cette entente entre les classes. En d'autres termes, le discours anti-complotiste est un propos fasciste dans le sens où l'antagonisme capital/travail semble en apparence neutralisé alors que se poursuit l’exploitation économique et l’œuvre de domestication du bétail humain, avec des individus condamnés au refoulement, avec tous ses effets. La lutte des classes est comme congédiée alors que le pouvoir approfondit son emprise sur la vie, les pratiques quotidiennes, les gestes de chaque personne : sans cette conscience de la lutte, les opprimés sont condamnés à subir, c'est-à-dire à abandonner toute spontanéité, toute liberté.

Ce constat est gravissime dans le sens où l'anti-complotisme est un condensé de la pensée dominante aujourd'hui, il est ce qu'elle présume de l’intelligence populaire. Marx et Engels expliquaient que les pensées des classes dominantes sont aussi, à toutes les époques, les pensées dominantes(7). En effet, la classe qui possède les moyens de la production matérielle possède de ce fait, les moyens de la production intellectuelle. C'est ce que nous voyons aujourd'hui avec l'école, qui est un outil de diffusion de l'idéologie dominante, avec les médias qui sont la propriété de cette classe, sans parler du monde d'internet, possédé par les GAFAM. L'anti-complotisme disqualifie toute réflexion populaire en la méprisant, en la ridiculisant sous prétexte qu'elle entérine l'idée qu'il y a encore une lutte des classes (le complot des puissants contre les faibles) et qu'elle n'est pas cohérente avec la bien-pensance des classes dominantes. En cela, elle n'est pas domestiquée. Le discours anti-complotiste est donc profondément fasciste mais bien plus, du fait qu'il est l'expression de la pensée des classes dominantes – celle-là même qui irrigue l'ensemble des canaux de la société –, il indique que nous sommes dans une société fasciste. L'ensemble des idées qui s'y diffusent promeuvent la concorde dans un environnement de plus en plus aliéné où un pouvoir centralisé pénètre chaque jour davantage tous les aspects de la vie, éteignant toute autonomie populaire, isolant les individus tout en les formatant de façon à maintenir la domination.

 
Il est difficile pour nos générations, qui n'ont pas connu le monde d'avant-guerre, de comprendre l'énormité de la situation actuelle où l'État s’immisce dans les tréfonds de notre intimité au point de nous interdire certains gestes, de danser par exemple, de nous couvrir le visage et de réprimer ceux qui ne comprennent pas que tout cela est fait pour notre bien. Un penseur tel que Jacques Ellul, qui avait connu l'autre monde, nous mettait en garde : « […] l’État doit avoir en mains tous les ressorts financiers économiques, vitaux, et placer à la tête de tout des techniciens qui deviennent les premiers dans la nation. Suppression de la liberté, suppression de l'égalité, suppression de la disposition des biens, suppression de la culture pour elle même, suppression des choses, et bientôt suppression des gens inutiles à la défense nationale. L’État prend tout [...]. »(voir ici) Lui avait connu ce monde où l'autonomie populaire régnait, en tout cas les derniers moments de ce monde, avant l'avènement total de la société administrée que nous connaissons aujourd'hui. Il poursuivait : « On parle beaucoup de démocratie et de liberté. Mais personne ne veut plus les vivre. On a pris l'habitude que l’État fasse tout, et sitôt que quelque chose va mal, on en rend l’État responsable. Qu'est-ce à dire sinon que l'on demande à l’État de prendre la vie de la nation toute entière à charge ? La liberté vraie, qui s'en soucie ? La limitation des droits de l’État apparaît comme une folie. Les ouvriers sont les premiers à réclamer une dictature. Le tout est de savoir qui fera cette dictature. »

De telles idées sont litigieuses pour nous qui n'avons connu que la société administrée mais regardons bien le monde actuel, son chaos permanent, la catastrophe écologique et humaine, bref l'ensemble du désastre. À quoi tout cela est-il dû si ce n'est à la fin de toute autonomie populaire, de cette morale qui savait ce qu'est une limite, de cette humilité qui acceptait la condition humaine dans toute sa tragédie : savoir tomber malade, savoir mourir, vivre pauvrement (pas dans la misère comme aujourd'hui). Tout cela a été balayé par la centralisation du pouvoir et l'avènement de l'hubris - l'illimité - comme mode de vie dans la société marchande, véritables marques de la victoire de la bourgeoisie fasciste. L'anti-complotisme n'est jamais qu'un de ces dispositifs de maintien de l'ordre, cet ordre qui prend aujourd'hui la forme d'une dictature sanitaire dans laquelle nous continuerons de tomber malade et de mourir mais dans la domination et le mal-être d'individus qui ne savent plus qui ils sont. Voici l'avènement de la désolation totalitaire.

Christophe Hamelin

La machine idéologique anti-complotiste, comme marque du fascisme

 

(1) Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, tome 2, Garnier-Flammarion, Paris, 1981, p.386.
(2)Didier Desormeaux, Jérôme Grondeux, Le complotisme : décrypter et agir, éditions Canopé, coll. Éclairer, 2017, 128p. Voir également https://www.reseau-canope.fr/les-valeurs-de-la-republique/le-complotisme-dans-lhistoire-lhistoire-face-au-complotisme.html 
(3) Benito Mussolini, La doctrine du fascisme, Kontre-Kulture, St Denis, 2020, p.31.
(4) Adolphe Hitler, Mein Kampf - Mon devoir, Nouvelles Éditions Latines, Paris, p.54.
(5) Benito Mussolini, op. cit., p.14.
(6) Ibidem, p.17.
(7) Karl Marx – Friedrich Engels, L’idéologie allemande, Paris, Éditions Sociales, 1976, p. 44.


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

145 réactions à cet article    


  • Arogavox Arogavox 9 novembre 2020 09:23

    L’anti-complotisme, effectif et vérifiable, qui s’attache à des a-priori « ad hominem » non argumentés, sinon par de la « psychologie » de comptoir, n’est-il pas le plus retord des complotismes ?


    • Arogavox Arogavox 9 novembre 2020 09:28

      rappel  :

      "Une théorie du complot (ou les néologismes complotisme ou conspirationnisme) est une expression d’origine anglaise, définie pour la première fois en 1945 par Karl Popper, qui dénonce comme abusive une hypothèse (en anglais theory) selon laquelle un événement politique a été causé par l’action concertée et secrète d’un groupe de personnes qui avaient intérêt à ce qu’il se produise, plutôt que par le déterminisme historique ou le hasard.

      "


    • troletbuse troletbuse 9 novembre 2020 09:41

      @Arogavox
      Plus c’est gros, plus ca passe. Et on s’en aperçoit tous les jours.


    • hocagi@1shivom.com 9 novembre 2020 17:06

      @Arogavox
      L’inversion des valeurs, et du discours est une technique éprouvée et efficace Les complotistes qui se battent contre les complots sont eux-mêmes les pervers qui complotent sémantique bien comprise


    • Super Cochon Super Cochon 10 novembre 2020 05:41

      Le Fascistes n’ont jamais mis en esclavage et TUER leurs Classe ouvrière ....... Les Communistes , si !


    • Garibaldi2 10 novembre 2020 05:59

      @Super Cochon

      C’est une brève de comptoir ?

      Non seulement les fascistes ont tué leurs classes ouvrières dans la guerre, mais ils ont aussi tué celles des autres pays : ’’Globalement, les estimations des historiens varient [pour la deuxième guerre mondiale] de 50 millions à 85 millions de morts.’’

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mond iale

      Même si tous n’étaient pas des prolos, à mon avis ils constituaient la majeure partie du charnier !


    • tonimarus45 10 novembre 2020 09:36

      @Arogavox-juste un exemple de ce que l’on va appeler complotisme----«  »« Avoir declare que le gouvernement va en profiter pour donner encore un tour de vis au code du travail et aux acquis sociaux » ???????Et pourtant aujourd’hui « lemaire » vient d’annoncer qu’il va autoriser tous les magasins a ouvrir le « dimanche » ????,Et je parierai que cela sera une mesure qui perdurera «  »« ad vitam eternam »( excusez la citation approximative)


    • Désintox Désintox 11 novembre 2020 09:30

      @Arogavox

      Je ne compte plus les propos complotistes consacrés au COVID sur Agoravox, mais aussi ailleurs, bien sûr.

      Résultat : des gens ne portent pas leur masque correctement , l’épidémie explose à nouveau, et les services de réanimation sont saturés.

      Le complotisme tue.


    • foufouille foufouille 11 novembre 2020 10:28

      @Désintox

      le masque est inutile pour ceux qui n’ont pas les moyens de le payer.

      le mien est déchiré pour pouvoir respirer.


    • Bendidon Bendidon 9 novembre 2020 09:23

      Article REMARQUABLE comme il n’en parait rarement 5 stars smiley


      • Arogavox Arogavox 9 novembre 2020 09:33

        Merci en particulier pour l’admirable citation de Tocqueville !!


      • pemile pemile 9 novembre 2020 09:47

        J’ai rien compris au fond ET à la finalité de l’article.

        Ce que l’on constate au contraire aujourd’hui en France, c’est une bêtise et incompétence de « nos oligarques et leurs sbires » et que réseaux sociaux et pseudo journalisme citoyen enfoncent aussi une bonne partie de la population dans une bouillie cérébrale, dont le fumeux « complotisme » n’est que le sommet de l’iceberg, non ?


        • Bendidon Bendidon 9 novembre 2020 09:57

          @pemile
          J’ai rien compris au fond ET à la finalité de l’article.
          On s’en serait douté Ah mauvaise foi quand tu nous tiens

          D’après le magazine Cerveau&Psycho des études montrent que les complotistes ne manquent pas d’imagination et de créativité alors que les anti complotistes en sont totalement dépourvus.

          Cela se vérifie tous les jours sur AV smiley


        • pemile pemile 9 novembre 2020 10:04

          @Bendidon
          Complotiste ne fait pas vraiment partie de mon vocabulaire pour trier, Avox aide plutôt à repérer les cons tout court smiley


        • nono le simplet nono le simplet 9 novembre 2020 10:11

          @Bendidon
          les complotistes ne manquent pas d’imagination et de créativité
          aucun doute là dessus ! je suis stupéfait de l’imagination sidérante de certains ...
          mais bon, dresser un tableau surréaliste des choses fait d’eux des peintres sur toile ...
          Agoravox en est le musée smiley


        • Francis Francis 9 novembre 2020 10:19

          @pemile
           
           ’’J’ai rien compris au fond ET à la finalité de l’article.’’
           
          Christophe Hamelin l’auteur, a écrit : « Le discours anti-complotiste est donc profondément fasciste mais bien plus, du fait qu’il est l’expression de la pensée des classes dominantes – celle-là même qui irrigue l’ensemble des canaux de la société –, il indique que nous sommes dans une société fasciste »
           
           
           La compréhension étant comme l’on sait, une adéquation à nos intentions il est clair qu’un réquisitoire qui dissèque le discours anti-complotiste ne peut être compris par quiconque a adopté ledit discours.

           En somme, il y a un point de non retour entre la pensée dominante et la pensée dominée, il n’y a pas de demi mesure : on bascule de l’un vers l’autre, sans nuances. Le syndrome du larbin explique bien des choses.


        • pemile pemile 9 novembre 2020 10:24

          @Francis "il indique que nous sommes dans une société fasciste »« 

          Cette novlangue qui met du »fasciste« ou du »dictature" partout est aussi ridicule que la pseudo opposition complotistes/anti-complotistes


        • troletbuse troletbuse 9 novembre 2020 10:27

          @Bendidon
          les complotistes ne manquent pas d’imagination et de créativité

          Pas d’accord,Nono le gobeur de fakes qui est loin d’être un complotiste mais un con tout court a quand même transformé une brouette en transat. J’espère qu’il a déposé un brevet. Malheureusement, je ne sais pas pas si le service de brevets sur la connerie existe.  smiley


        • troletbuse troletbuse 9 novembre 2020 10:31

          @Francis
          Tu penses qu’il comprendra mieux. ?. Ben,non ! smiley


        • Francis Francis 9 novembre 2020 10:36

          @pemile
           
          ’’pseudo opposition complotistes/anti-complotistes’’
           
          Vous voyez que vous ne comprenez rien à rien en la matière. Si effectivement on peut parler de « pseudo » opposition complotistes/anti-complotistes c’est parce que les complotistes et les anti-complotistes n’existent que dans l’imagination des comploteurs.
           
           Je crois qu’une pensée telle que celle qui est dénoncée ici, celle des dominants relayée par les larbins, produit des sophismes comme un pommier des pommes.


        • alinea alinea 9 novembre 2020 13:04

          @Francis
          Thierry Gourvénec dont un article vient de paraître ici, dirait que celui qui délire ne peut pas faire un pas à côté de son délire pour le voir ! Le délire est une croyance à la puissance n, aucune rationalité ni objectivité ne peut le soigner !!

           smiley

        • hocagi@1shivom.com 9 novembre 2020 17:07

          @pemile
          achètes toi un dictionnaire ou retourne à la primaire


        • pemile pemile 9 novembre 2020 17:16

          @Francis « Vous voyez que vous ne comprenez rien à rien en la matière. »

          Si, et vous confirmez que c’est bien une opposition complètement bidon, c’est un peu le même modèle que d’être toujours le con pour un autre, du vent sans aucune rationalité smiley


        • Adèle Coupechoux 9 novembre 2020 19:16

          @Francis

          Le syndrome du larbin explique bien des choses.

          Encore une video efficace, niveau discours et animation.
          Séraphin Lampion en partage une du même niveau sur cet article qui vient de paraitre :
          https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-republique-des-chats-228437#forum5902754


        • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 9 novembre 2020 09:56

          @Christophe Hamelin

          Excellent article de fond qui démonte bien la propagande ahurissante et les dérives totalitaires dans lesquelles les États sont en train de verser.

          Je me suis permis de le republier sur mon propre site, avec un lien qui va bien vers votre propre blog qui est la source originale, cet article gagne à être connu, et lu.


          • biquet biquet 9 novembre 2020 12:45

            @Philippe Huysmans
            Il est vrai qu’agoravox est un véritable nid de complotistes en tout genre, y compris avec des scientifiques à la mort-moi-le-nœud. On peut très bien critiquer la politique sanitaire actuelle sans être taxé de complotiste, il n’y a qu’à comparer les statistiques de la Suède et de la France. Les complotistes ont commencé à se déconsidérer dès le 11/09/2002. Cet est article est très pervers car il sous-entend que si on ne croit pas au complot, on doit tout accepter de la propagande officielle. Les libres penseurs auraient-ils disparu ?


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 9 novembre 2020 12:48

            @biquet

            Les libres penseurs auraient-ils disparu ?

            Bah, disons qu’on n’en voit plus des masses ces jours-ci.

            On peut très bien critiquer la politique sanitaire actuelle sans être taxé de complotiste

            Ah bon, vous pourriez me donner un exemple dans le monde réel d’une personnalité qui aurait fait ça et qu’on aurait pas taxé de complotiste ou pire ?


          • alinea alinea 9 novembre 2020 13:08

            @biquet
            Si je puis me permettre, la libre pensée est à géométrie variable, aussi vient le moment où elle dérange, voire agresse ; en de-ça de cette ligne de flottaison, elle ne dérange pas, donc à qui sert-elle ?


          • biquet biquet 9 novembre 2020 18:13

            @Philippe Huysmans
            Oui, tous les gens que je connais + moi. Tous ces gens qui d’après sa majesté Macron 1er « ne sont rien ».


          • biquet biquet 9 novembre 2020 18:15

            @alinea
            On n’est pas un esprit libre pour avoir un rôle social, c’est avant tout une volonté d’être soi-même.


          • alinea alinea 9 novembre 2020 19:38

            @biquet
            J’ai bien compris, j’ai moi-même l’esprit libre, mais, et je ne l’ai plus sous les yeux, il me semblait que vous mettiez une sorte de concurrence entre les emmerdeurs qui contrent la folie ambiante, et l’esprit libre qui se contente de penser !
            Le fait de se contenter de penser ne me dérange pas du tout, mais, du coup, ne s’inscrit pas dans la discussion !


          • charlyposte charlyposte 9 novembre 2020 09:57

            Les images sont très parlantes...bravo et merci pour ce moment...de vérité.


            • Ecureuil66 9 novembre 2020 16:55

              @charlyposte
              je suis complètement d’accord avec vous ces images parlent d’elles même ! je les ai d’ailleurs téléchargées ....super !


            • nono le simplet nono le simplet 9 novembre 2020 10:03

              les complotistes voient des moutons partout et les comptent le soir pour trouver le sommeil ...

              alors qu’ils sont même pas foutus de savoir que l’étoile du berger est une planète on leur confierait le troupeau ?


              • pemile pemile 9 novembre 2020 10:07

                @nono le simplet « les complotistes voient des moutons partout »

                C’est effectivement peut être ce qui les définis le mieux smiley


              • troletbuse troletbuse 9 novembre 2020 10:17

                @Kono le simplet
                Tiens, les bidochons qui suivent leur berger, Huysmann


              • alinea alinea 9 novembre 2020 13:17

                @nono le simplet
                Non, ils comptent aussi les consensuels, les béniouiouistes,les unanimistes ( je viens de lire ça et ça me va), et je ne parle pas du stade au dessus, les délateurs, les collabo-rateurs,etc !
                Ce qui fait que les complotistes sont créatifs, parce qu’ils dorment bien !!

                Quant à Vénus, elle n’est pas si fiable que ça : un coup devant, un coup derrière le soleil, on la voit le soir, ou le matin, ou pas ; mieux vaut une bonne vieille boussole et surtout, la connaissance du terrain !! smiley


              • Francis Francis 9 novembre 2020 13:24

                @alinea
                 
                 ’’les consensuels, les béniouiouistes,les unanimistes ( je viens de lire ça et ça me va), et je ne parle pas du stade au dessus, les délateurs, les collabo-rateurs,etc !’’
                 
                 And last but not least : les larbins.


              • alinea alinea 9 novembre 2020 14:11

                @Francis
                Merci de ce rappel !! j’avais vu cette vidéo quand elle circulait au moment des élection, en 2012 !!!
                J’en ai des exemples vivants pas loin de chez moi, et il existe toute une panoplie de variantes !


              • Francis Francis 9 novembre 2020 14:33

                @alinea
                 
                 ’’J’en ai des exemples vivants pas loin de chez moi’’
                 
                 Il y en a quelques uns ici, sur Avox : à l’instant là entre nos deux posts par exemple.


              • Francis Francis 9 novembre 2020 14:37

                @nono le simplet
                 
                 vous ne comprenez rien à rien.
                 
                 ’’les délires et les mensonges de quelques uns, qui, eux ont une idée derrière la tête’’
                 
                 Qui a une idée derrière la tête, sinon ceux qui martèlent ad nauseam un discours hautement anxiogène ? Ou ceux qui, au contraire, rassurent et risquent de perdre leurs emplois ? ?
                 
                 Vous prenez des vessies pour des lanternes. Vous êtes gravement lalade, délirant même.


              • hocagi@1shivom.com 9 novembre 2020 17:10

                @nono le simplet
                voient des moutons  toi en l’occurrence mais tu comptes pas


              • tonimarus45 9 novembre 2020 17:20

                @nono le simplet il n’y aurait pas de « complotistes » si tout le long de notre histoire et d’ailleurs asse recemment il n’y avait pas eu de complots ????complots denoncez trop aen avances par des personnes que l’on avait tout de suite appeles complotistes ????????a votre service pour vous en citer quelques uns


              • alinea alinea 9 novembre 2020 17:38

                @nono le simplet
                Eh bien prouve moi, source moi, les preuves du boucher el Assad, du requin Poutine, du pourquoi exactement l’ordure Trump sauf à mettre la main aux fesses des femmes, dit-on, plutôt que de voler en jet privé vers des plages idylliques remplies d’enfants et de jeunes femmes comme le font le fin du fin des démocrates squales... et puis n’oublie pas d’expliquer, d’excuser des centaines de milliers d’enfants morts en Irak, mais les milliers en Syrie, la fin de la Libye, de la Syrie... il y a eu comme une accalmie : pendant qu’il tweetait, il ne faisait pas la guerre.
                Mais rassure toi, je ne suis pas russe ni syrienne ni libyenne ni américaine, aussi, je regarde ça d’ici, et je préfère quand ici ne s’en mêle pas.


              • Attila Attila 9 novembre 2020 20:22

                @nono le simplet
                "The U.S. has no evidence to confirm reports from aid groups and others that the Syrian government has used the deadly chemical sarin on its citizens, Defense Secretary Jim Mattis said Friday.« Lien
                En français :
                 »Les Etats-Unis n’ont aucune preuve pour confirmer ou infirmer les rapports des groupes d’aides ou d’autres que le gouvernement a utilisé le gaz chimique mortel sarin sur ses citoyens, a déclaré vendredi le Secrétaire d’État à la Défense Jim Mattis « 
                Voilà : pas de preuve. S’appuyer sur des preuves, c’est valable pour tout le monde.
                Oser dire encore aujourd’hui que Bachar-al-Assad serait le »boucher de Damas" alors que les massacres ont été perpétrés par les islamistes soutenus, conseillés, financés et armés par l’Arabie Saoudite, le Qatar, les États-Unis, la France et le Royaume-Unis, c’est vraiment faire partie de ceux qui osent tout, ce à quoi on les reconnaît.

                .


              • Super Cochon Super Cochon 10 novembre 2020 05:42

                Le Fascistes n’ont jamais mis en esclavage et TUER leurs Classe ouvrière ....... Les Communistes , si !


              • Arogavox Arogavox 9 novembre 2020 10:04

                citation des « Lettres persanes de Montesquieu » :

                Lettre LXXVI d’Usbek à son ami Ibben, à Smyrne : sur le suicide (sévèrement jugé par la société).

                ’Les lois contre le suicide sont extrêmement sévères en Europe.
                Usbek ne comprend pas la raison d’une telle sévérité. Il ne voit pas en quoi le suicide d’un homme gêne la société et la Providence (189) « Le prince veut-il que je sois son sujet quand je ne retire point les avantages de la sujétion ? » (190).
                Cela a encore quelque chose à voir avec la haute idée que nous nous faisons de nous-mêmes.’

                à rapprocher, dans cet article , de : «  l’idée d’un pouvoir bienveillant qui nous prive de liberté au nom de notre sécurité »
                ... dans une expérience de pensée où une population préférerait la liberté du sacrifice mort plutôt sa sécurité, en abdiquant sa foi, son idéal, sa culture ... (comme cela a pu se vérifier dans l’Histoire _ cf, entre autres, pour être rapide et percutant, le fameux ’Merde !’ de Cambronne ).

                   
                Un telle ’expérience de pensée’ ne montre-t-elle pas au moins un cas prouvant la fausseté qui consiste à supputer un Intérêt général avant que d’avoir eu la courtoisie de chercher une évaluation consensuelle de la Volonté générale  ?!


                • Arogavox Arogavox 9 novembre 2020 10:15

                  correctif : "...  préférerait la liberté du sacrifice et la mort, plutôt que l’idée de sa sécurité ...’


                • Francis Francis 9 novembre 2020 10:19

                   

                   ’’ L’anti-complotisme procède en assimilant discours délirants et questionnements populaires critiques qui cherchent honnêtement à comprendre.’’

                  -> Aujourd’hui, même la question « cui bono » est déclarée complotiste. C’est, je crois, l’apothéose de la perversion du système.

                   

                   ’’le processus historique se déroule dans la concorde entre dominants et dominés pour mener vers l’utopie d’une société sans risque, sans aventure, au nom de la santé, au nom de la vie. La lutte des classes est comme congédiée alors que le pouvoir approfondit son emprise sur la vie, les pratiques quotidiennes, les gestes de chaque personne : sans cette conscience de la lutte, les opprimés sont condamnés à subir, c’est-à-dire à abandonner toute spontanéité, toute liberté.

                  ’’

                   -> « Il est incroyable de voir comme le peuple, dès qu’il est assujetti, tombe soudain dans un si profond oubli de sa liberté qu’il lui est impossible de se réveiller pour la reconquérir : il sert si bien, et si volontiers qu’on dirait à le voir qu’il n’a pas seulement perdu sa liberté mais gagné sa servitude. La Boétie, Discours de la Servitude volontaire ... 1576

                   

                   

                  ps. La citation de Tocqueville n’est pas sans rappeler le « Talon de fer ». Publié en 1908, ce roman de Jacques London est considéré comme la première dystopie moderne.


                  • pemile pemile 9 novembre 2020 10:29

                    @Francis
                    Le discours de la servitude volontaire n’est-il pas plutôt aujourd’hui dépassé par les phénomènes de fanatisme délirants pour des personnages comme Raoult ou Trump, le tout sans aucune contrainte ?


                  • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 9 novembre 2020 10:34

                    @pemile

                    Le discours de la servitude volontaire n’est-il pas plutôt aujourd’hui dépassé

                    blah blah blèh bla blaaa

                    En presque 500 ans ce texte n’a pas pris une ride, il est d’une actualité brûlante.

                    Quel est ce vice, ce vice horrible, de voir un nombre infini  d’hommes, non seulement obéir, mais servir, non pas être gouvernés, mais être tyrannisés, n’ayant ni biens, ni parents, ni enfants, ni leur vie même qui soient à eux ? De les voir souffrir les rapines, les paillardises, les cruautés, non d’une armée, non d’un camp barbare contre lesquels chacun devrait défendre son sang et sa vie, mais d’un seul ! Non d’un Hercule ou d’un Samson, mais d’un hommelet souvent le plus lâche, le plus efféminé de la nation, qui n’a jamais flairé la poudre des batailles ni guère foulé le sable des tournois, qui n’est pas seulement inapte à commander aux hommes, mais encore à satisfaire la moindre femmelette !

                    Tu le reconnais, là ton héros poudré « pas apte à satisfaire la moindre femmelette », "Non d’un Hercule ou d’un Samson, mais d’un hommelet souvent le plus lâche, le plus efféminé de la nation

                    ".

                    On dirait que ça a été écrit la semaine passée...


                  • Francis Francis 9 novembre 2020 10:45

                    @pemile
                     
                    à voir comment les gens acceptent si facilement de se museler et tout le reste on constate que cet extrait du discours de La Boétie que j’ai cité résonne parfaitement avec l’actualité.


                  • pemile pemile 9 novembre 2020 11:53

                    @Philippe Huysmans « En presque 500 ans ce texte n’a pas pris une ride, il est d’une actualité brûlante. »

                    Sauf que depuis on a inventé les réseaux sociaux et qu’il n’ait plus besoin de « contraintes » pour asservir ?


                  • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 9 novembre 2020 12:06

                    @pemile

                    Sauf que depuis on a inventé les réseaux sociaux et qu’il n’ait plus besoin de « contraintes » pour asservir ?

                    Il « n’ait ? » Bon, passons smiley

                    Les réseaux sociaux sont la pour faire passer l’asservissement. Et comme je l’écris dans l’article, la grogne des gens via les réseaux sociaux ou les commentaires s’exerce exclusivement dans le virtuel là où nos bons maîtres ne sévissent que dans le domaine concret du réel.

                    La résistance devra être de même concrète, ou elle ne sera pas.


                  • Attila Attila 9 novembre 2020 12:15

                    @Philippe Huysmans
                    « La résistance devra être de même concrète, ou elle ne sera pas »
                    Tiens, ça vous arrive d’avoir les pieds sur Terre.
                    Effectivement, ça me rappelle un message sur Agoravox il y a quelques années, je n’ai pas noté le pseudo :
                    « Les petits marquis poudrés qui nous gouvernent ne reculeront pas tant qu’ils se sentiront à l’abri derrière des rangées de CRS ».

                    .


                  • Attila Attila 10 novembre 2020 11:12

                    @Philippe Huysmans
                    «  La résistance devra être de même concrète, ou elle ne sera pas. »
                    On dit la même chose dans Marianne :
                    la rupture avec l’ancien monde ne pourrait se conquérir qu’au prix de mobilisations sociales et politiques de très grande ampleur, qui ne peuvent se contenter du virtuel et doivent avoir lieu « en vrai ». J’en reste convaincue et c’est pour cette raison je pense que la première de nos priorités doit être la reconquête des espaces publics et du droit de s’assembler, de manifester, de débattre, de s’éduquer, de participer à la vie sociale etc. "
                    Barbara Stiegler

                    .


                  • chantecler chantecler 9 novembre 2020 10:40

                    Existe t’il des complotistes du complot ?

                    Des gens qui diraient : « tout n’est que complot » mais penseraient le contraire ?

                    Ca m’apparaît un peu complotiste .

                    Nous sommes d’accord : ici sur Agx si J Biden a été élu et a battu honteusement le camarade D Trump c’est bien que le complot existe et est permanent .

                    Et si la justice dit : dans l’ensemble le scrutin est valable, c’est bien la preuve du complot .

                    Et moi je prétends que le 11 septembre pas un avion n’a été détourné et n’a percuté des grattes ciels .

                    Ca c’est encore complotiste puisque ça complote contre le complot .


                    • Michel DROUET Michel DROUET 10 novembre 2020 11:00

                      @chantecler
                      Tiens, à propos du 11 septembre, la photo de profil du l’auteur de l’article pourrait sembler s’y référer avec l’avion qui arrive et semble devoir fracasser l’immeuble au sommet duquel il se trouverait. Cela tendrait à prouver que le 11 septembre est un complot, puisque l’auteur écrit toujours... Bizarre... smiley


                    • JC_Lavau JC_Lavau 10 novembre 2020 13:51

                      @chantecler. Pas un avion ? Quel est ton intérêt à sommedéquer à ce point ?


                    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 novembre 2020 10:41

                      Quand on voit qui finance les sites « anticonspi » comme les Rudy Reichstadt (Conspiracy watch) et autres Samuel Laurent (des Décodeurs du Monde.fr), 

                      c’est le clan Rothschild

                      et Pierre Bergé (mort en 2017), Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Daniel Kretinskys et quand on voit ce que fait tout ce beau monde ^^, on a tout compris smiley 


                      • Aristide Aristide 9 novembre 2020 10:43

                        Il me semble que le bon sens et les leçons tirées de l’expérience ont laissé la place à deux paradigmes indépassables « A qui profite le crime » et « Il n’y a pas de fumée sans feu ».

                        A partir de là, tout est possible, il suffit de rajouter cette volonté consistant à se singulariser du troupeau, à juger tout comportement majoritaire comme signe de servitude ou de franche bêtise. Peut importe l’analyse factuelle, elle est balayée et vite remplacée par une théorie impeccable qui explique tout et ne laisse aucun doute sur les conditions de réalisation des faits. Le moindre accroc qui pourrait affaiblir cette explication globale devient une manipulation.

                        Il n’ y a pas de solution à ce désir de tout savoir et expliquer. le désir de savoir et d’expliquer devient une exigence. Quand on ne sait pas, on est un idiot utile, quand on n’explique pas un imbécile avéré. Q


                        • eddofr eddofr 9 novembre 2020 11:06

                          Le complotisme traditionnel, c’était trouver des causes à effet dans toutes les coïncidences.

                          Le complotisme moderne, c’est croire que dés lors qu’il y a profit, il y a forcément crime.

                          Le complotisme futur, ce sera simplement de questionner la version officielle (de quoi que ce soit).

                          L’état et les médias mainstream disent toujours la vérité vraie. Donc quiconque doute est un complotiste.


                          • Attila Attila 9 novembre 2020 11:47

                            Les complots existent, les exemples ne manquent pas.

                            Le complotisme qui voit des complots partout existe aussi :

                            Mais revenons au complotisme. En réalité, cette vision d’une économie qui serait dirigée par des comploteurs tout puissants est fausse et dangereuse. Fausse parce qu’en réalité personne ne peut contrôler l’ensemble de l’économie. Certes, d’un côté, les capitalistes s’entendent entre eux pour défendre leurs intérêts face aux travailleurs et aux populations. Mais, de l’autre côté, ils se font aussi concurrence entre eux et cela affaiblit l’ensemble de leur système. « 

                            Le vrai complotisme est faux et dangereux, il ne permet pas de comprendre les causes réelles de la situation et de trouver les solutions efficaces :

                             » Fausse donc, cette vision du « capitalisme complot tout puissant » est dangereuse. Car elle donne l’impression que l’Histoire est faite non par la lutte entre les diverses classes et forces sociales dont chacune défend ses intérêts mais par une poignée de gens tout-puissants. Et donc cette vision décourage la résistance des victimes de ce système. Elle donne l’impression que les travailleurs et citoyens n’ont aucune chance de marquer des points. Or, toute l’histoire de la lutte ouvrière et citoyenne montre qu’il est tout à fait possible de se défendre et d’obtenir des progrès sociaux « 

                            Le complotisme est une forme de défaitisme et au fond il fait le jeu des patrons et de l’exploitation.

                            Le complotisme sert à discréditer les vrais opposants et les lanceurs d’alerte : regardez ces ridicules complotistes qui croient que la Terre est plate, que des extra-terrestres complotent en secret pour dominer le monde : ils croient aussi que la CIA espionne au profit des entreprises US . . .

                            C’est l’existence des théories farfelues qui permet aux médias de faire un amalgame avec les vrais opposants : toute parole dissidente est assimilée à une théorie farfelue, une élucubration.

                            Le complotisme fait le jeu des pouvoirs corrompus.

                             » En fait, c’est très pratique. Vous n’avez pas d’arguments à opposer aux faits avancés ? Alors, traitez simplement vos adversaires de « complotistes », et le tour est joué : plus besoin d’argumenter sur les faits, plus besoin de réfuter les preuves ! La « théorie du complot », c’est le truc de l’avocat qui sait que son dossier est pourri.

                            J’en ai eu personnellement la preuve quand j’ai débattu avec Henri Guaino (auteur des discours de Sarkozy). J’exposais concrètement les crimes de ses amis des multinationales françaises au Mali et au Niger. N’ayant rien à répondre, tout ce qu’il a trouvé à sortir, c’est « théorie du complot » !"

                            .

                            Il y a donc deux théories en présence :

                            La théorie de la naïveté : nos dirigeants occidentaux travaillent pour le bien commun. Ils nous disent ce qu’ils font et ils font ce qu’ils disent.

                            —La théorie du complot : tout est manigancé dans l’ombre, on nous cache tout, les maîtres du monde sont (au choix) : les juifs, les banquiers, les francs-maçons, les Illuminati, etc.

                            Ni l’une, ni l’autre, merci ! Nous revendiquons une troisième façon d’expliquer le fonctionnement de la société, et elle n’a rien à voir avec ces deux fantasmes. "

                            Un mouvement d’opposition ne doit donc pas commettre cette grosse connerie de tomber dans le complotisme, il doit toujours s’appuyer sur des preuves irréfutables.

                            .

                            Citations tirées de l’excellent article de Michel Collon :

                            Complotiste, moi ?

                            .


                            • Attila Attila 9 novembre 2020 12:02

                              @Attila
                              Complotiste ou collabo ? Finalement, le complotisme est aussi une forme de collaboration.

                              .


                            • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 9 novembre 2020 12:11

                              @Attila

                              Complotiste ou collabo ? Finalement, le complotisme est aussi une forme de collaboration.

                              Mais bien sûr, et la guerre c’est la paix et la liberté c’est l’esclavage. Merci, on a lu.


                            • Attila Attila 9 novembre 2020 12:17

                              @Philippe Huysmans
                              Un telle réponse est la preuve que non :
                              « Merci, on a lu. »

                              .


                            • Francis Francis 9 novembre 2020 12:26

                              @Attila
                               
                               vous prenez des vessies pour des lanternes, les vraies dénonciations de complots bidons ou les dénonciations bidons de vrais complots pour faire du buzz en vue d’étouffer les vraies dénonciations de vrais complots.


                            • Attila Attila 9 novembre 2020 12:31

                              @Francis

                              Comprenez vous votre propre charabia ?


                              .


                            • Francis Francis 9 novembre 2020 12:48

                              @Attila
                               
                               
                               vous ne comprenez vraiment pas grand chose. Un peu bas du front, peut-être ?


                            • babelouest babelouest 9 novembre 2020 13:22

                              @Attila souvent se créent des situations qui pourraient paraître dignes de complots : il y a des convergences d’intérêts qui ne relèvent pas du complot, mais les protagonistes se comprennent à demi-mot, voire au quart de mot, donc ces convergences se font naturellement (si on peut dire) et ont une « belle » efficacité.
                              .
                              De ce fait, dénoncer ces convergences d’intérêts ne relève pas du tout du « complotisme », mais de la révélation évidente de ces convergences. Bien entendu les personnes complètement subjuguées par la propagande permanente n’y adhèreront pas, et c’est fort dommage, mais c’est bien le but de cette propagande.
                              .
                              Il n’y a presque pas de complotistes, en revanche les convergences d’intérêts entre Grands de ce Monde foisonnent quand il s’agit de circonvenir « ceux qui ne comptent pas ». Dès que cet obstacle est franchi, les conflits reviennent, jusqu’au meurtre, car aucune barrière éthique n’existe pour eux.


                            • Attila Attila 9 novembre 2020 20:33

                              @babelouest
                              Oui, l’accord tacite qui fait coopérer les membres de certains milieux se base sur la fait que chacun comprend où est son intérêt et pratique le renvoi d’ascenseur. Cela a été montré en 1990 par le sociologue Patrick Champagne pour les milieux politico-journalistiques.
                              Le complotisme franchit une barrière en s’affranchissant de la nécessité des preuves. Du coup, il n’y a plus aucune limite, il suffit d’imaginer pour décider que c’est vrai. Pour le complotiste, c’est la vérité qui se trompe.

                              .


                            • Arogavox Arogavox 9 novembre 2020 12:21

                              Pour qui caresserait l’innocente prétention de chercher à toujours s’appuyer sur des preuves irréfutables, il peut être instructif de rappeler cette célèbre citation de Kant :

                              « On mesure l’intelligence d’un individu à la quantité d’incertitudes qu’il est capable de supporter . »



                              • Attila Attila 9 novembre 2020 12:27

                                @Arogavox
                                S’appuyer sur des preuves irréfutables, c’est avancer pas-à-pas avec prudence au milieu d’un océan d’incertitudes.
                                Votre message est très faux-derche.

                                .


                              • Arogavox Arogavox 9 novembre 2020 13:17

                                @Attila
                                faux-derche ? : Kant ?

                                Les auto-présumés ’prudents’ qui ne doutent de rien, ont certes toutes les ’chances’ de croire ’avancer’ leurs irréfutabilités ...
                                 Quant aux autres, il n’est pas tout à fait improbable qu’ils pensent en leur for intérieur, sans oser la reproduire, à cette autre formulation un poil moins nuancée, ou moins diplomate, du logicien-philosophe (pardonnez-moi ce pléonasme) Bertrand Russell :

                                L’ennui dans ce monde, c’est que les idiots sont sûrs d’eux et les gens sensés pleins de doutes.


                              • Attila Attila 9 novembre 2020 18:29

                                @Arogavox
                                «  ’faux-derche’ ? : Kant ? »
                                Non, pas Kant.

                                .


                              • Yann Esteveny 9 novembre 2020 15:03

                                Message à Monsieur Christophe Hamelin,

                                Merci pour le partage de votre bon article.

                                Le fascisme est une forme de totalitarisme d’État. Celui en place en France aujourd’hui se comprend par la devise Républicaine : Liberté (comprendre libéralisme financier et moral), Égalité (comprendre indifférentialisme) et Fraternité (comprendre frères initiés de loges maçonniques).

                                Aujourd’hui en France, l’élite détient le pouvoir et entretient la croyance populaire à l’Égalité afin de parfaire sa domination. Cette Égalité est de la métaphysique frelatée pour faire rêver le peuple. Cette métaphysique alimente la croyance populaire à cette fausse démocratie.
                                Entre celui qui sait et celui qui n’entend pas, entre celui qui détient le pouvoir et celui qui ne le détient pas, il n’y a pas d’Égalité dans le Régime. Par conséquent, le peuple devient complice de ce mensonge. Les fondements du Régime sont totalement pervers.
                                Le communisme est cette logique de fausse Égalité poussée à l’extrême en rajoutant un bouc-émissaire : la classe sociale supérieure. Le communisme est une dictature du peuple et les classes sociales sont supposées exterminées. Tout homme fait partie du peuple, et s’il n’est pas d’accord avec le Régime qui est l’expression du peuple, il est forcément fou car en désaccord avec soi-même. Le nivellement par le bas est une conséquence de cet esprit tordu.

                                La Révolution Française a salarié une population qui vivait en autonomie locale depuis des siècles. Le processus de rendre chaque homme dépendant d’un salaire « donné » par l’État se poursuit aujourd’hui. Concilier la dignité de l’homme avec un État puissant sans sombrer dans le totalitarisme est un art délicat.

                                L’Égalité au sens chrétien, c’est autre chose. La France a longtemps était un Régime chrétien. L’élite savait que le pouvoir ne lui appartient pas mais lui était confié par Dieu avec la responsabilité du Salut de tous les français. La France de l’Ancien Régime en perdant progressivement la foi a laissé se produire la Révolution.

                                S’interroger, chercher la Vérité, savoir croire, assumer ses choix, répondre de ses actes sont des actes élémentaires où l’homme se construit et peut faire grandir son âme s’il reconnaît comme vertus : la foi, l’espérance, la charité, la justice, la prudence, la force et la tempérance. Il y a bien des conspirations et la première est celle contre Dieu. La seconde vient naturellement ensuite . Elle est contre une de ses œuvres : l’Homme.

                                A ceux qui ne sont pas « Charlie », voici deux conseils de lecture en accord avec le thème de cet article :
                                « Le Complot Contre Dieu » de Johan Livernette
                                « La guerre secrète contre les peuples » de Claire Séverac

                                Respectueusement


                                • Arogavox Arogavox 9 novembre 2020 16:10

                                  Il semblerait qu’une confusion, erronée voire fautive, sur le caractère scientifique des raisonnements,
                                  soit entretenue jusqu’au plus haut niveau des compétences officiellement certifiées,
                                  par des gens qui n’appliquent que partiellement et arbitrairement le premier des préceptes du ’Discours de la méthode’ (de René Descartes) :

                                  « Ne recevoir aucune chose pour vraie tant que son esprit ne l’aura clairement et distinctement assimilée préalablement. »

                                    Ces gens, pour une grande part instruits grâce au concours à la fois d’un accès au minimum indispensable d’otium (pour préciser une forme de loisir),
                                  et de l’instruction dispensée par toute une infrastructure, un contexte culturel, et les efforts publics de cotisations afférents,
                                  prétendent se prévaloir de l’aura d’un accès à des connaissances qu’eux seuls sont en mesure de « recevoir pour vraies », en respectant rigoureusement ce ’premier précepte de la méthode’,
                                  pour inciter les gens moins instruits ou moins sachants qu’eux soit à se taire,
                                  soit à faire aveuglement confiance aux affirmations ou découvertes qu’ils leur servent abruptement.

                                  Par ce terme, qu’ils utilisent abusivement, de ’complotisme’, est-il cohérent et honnête de prétendre abusives les hypothèses émises de façon cohérente par ceux qui ne font qu’investiguer à partir de leurs propres connaissances et moyens, en voulant « ne recevoir aucune chose pour vraie tant que leur esprit ne l’aura clairement et distinctement assimilée préalablement. » ?


                                  • ticotico ticotico 9 novembre 2020 16:39

                                    Si les juifs avaient été un peu plus complotistes en 1942... Ils seraient un peu plus nombreux aujourd’hui.

                                    Didier Super


                                    • charlyposte charlyposte 9 novembre 2020 17:05

                                      @ticotico
                                      Idem via le peuple Français dans la drôle de guerre !


                                    • charlyposte charlyposte 9 novembre 2020 17:08

                                      @ticotico
                                      Idem via les Français dans la drôle de guerre !


                                    • charlyposte charlyposte 9 novembre 2020 18:18

                                      @ticotico


                                    • Sergeant Pepper Sergeant Pepper 9 novembre 2020 18:48

                                      @ticotico
                                      « Si les juifs avaient été un peu plus complotistes en 1942... Ils seraient un peu plus nombreux aujourd’hui. »

                                      Inversement, ils seraient également plus nombreux aujourd’hui si les nazis avaient été moins enclins à croire au complot juif...


                                    • charlyposte charlyposte 9 novembre 2020 20:13

                                      @ticotico


                                    • charlyposte charlyposte 10 novembre 2020 07:53

                                      @ticotico


                                    • Copain 9 novembre 2020 17:28

                                      https://odysee.com/@MEDIAPORT:d/les_effets_du_confinemen_sur_la_population:7


                                      • Sergeant Pepper Sergeant Pepper 9 novembre 2020 18:55

                                        Le pire régime européen du XXème siècle a été celui qui a cru le plus fermement aux théories du complot. Coïncidence ?


                                        • alinea alinea 9 novembre 2020 19:50

                                          @Sergeant Pepper
                                          D’habitude, enfin c’est comme cela que je l’ai appris, le complot était ourdi par un contre pouvoir. Ceux que l’on traite de complotistes aujourd’hui dénoncent juste les mensonges d’État. Donc, rien à voir.
                                          Après, sûr qu’il y a une échelle, du croyant en une main unique, ou quasi, tenant les ficelles du monde, et les lanceurs d’alerte, les fouille-merde, pour parler poliment, qui savent qui fait quoi et pourquoi, le dénoncent et le publient.
                                          On a rarement eu l’occasion de communiquer avec les moyens à notre portée aujourd’hui. C’est tout notre paradoxe : ces privés qui nous permettent de divulguer les secrets d’état, sont richissimes, et on a envie de les combattre, mais c’est bien parce qu’ils ont peur de nous perdre qu’ils nous laissent échanger librement. Les états, eux, tentent de nous la boucler, et le feraient s’ils étaient les maîtres de nos échanges !!


                                        • Adèle Coupechoux 9 novembre 2020 19:51

                                          Merci pour cette belle analyse et ces illustrations.

                                          Comment après 8 mois de cauchemars, de situations plus ubuesques les unes que les autres, complètement humiliantes, insultantes, la population dans son entier ne s’alarme-t-elle toujours pas ?

                                          Les exemples ne manquent pas pourtant.

                                          Le Lancet s’est ridiculisé, des publications trop nombreuses dans un laps de temps record, le Remdesivir avéré dangereux, une médecine sous influence, des préconisations même pas dignes du moyen-âge...Des sociétés entières qui s’arrêtent de vivre pour s’adapter aux moyens des hôpitaux qui continuent de se réduire.



                                            • rogal 9 novembre 2020 20:40

                                              Les anticomplotistes sont les chiens de garde des comploteurs.


                                              • The White Rabbit The White Rabbit 9 novembre 2020 21:24

                                                Donc les anti-complotistes feraient partie d’un complot ourdit contre les complotistes.

                                                C’est Logique smiley


                                                • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») LA MANDALE OU RIEN 9 novembre 2020 21:33

                                                  @The White Rabbit

                                                  vous le demontrez tout les jour dans votre fascisme comploteur ...
                                                  les complotiste n’ ont jamais deranger personne , a part bien sur les comploteur
                                                  qui forte logiquement doivent ridiculiser les complotiste , pour eviter de se faire pendre par une foule dechainé ..

                                                  il est donc important pour les comploteur d’ infiltrer les complotiste pour les ridiculiser de l’ interieur et en noyant les vrai lanceur d’ alerte au millieux des alllumé style Qannon , qui en fait ont été fondé par steve bannon , pour servir les plus grosse connerie possible , avant de rejoindre le camp democrate ...


                                                • The White Rabbit The White Rabbit 9 novembre 2020 21:36

                                                  @LA SANDALE OU RIEN

                                                  CQFD smiley


                                                • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 9 novembre 2020 21:44

                                                  @LA MANDALE OU RIEN

                                                  au millieux des alllumé style Qannon , qui en fait ont été fondé par steve bannon

                                                  Pour les comploteurs, 100% d’accord

                                                  Pour Q, je crois que personne n’a jamais pris la peine de se poser la bonne question : est-ce que c’est Q qui dispose d’infos de trump, ou Trump qui fait le nécessaire pour entretenir cette illusion ?

                                                  Bannon n’est pas un traître à la cause, loin de là. C’est un patriote convaincu, un ancien officier de marine, et c’est lui qui a mis le fils biden en PLS avec l’histoire de son portable. Il est en contact étroit avec Trump, notamment via Giuliani, son avocat.


                                                • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») LA MANDALE OU RIEN 9 novembre 2020 21:46

                                                  @The White Rabbit

                                                  t’ aurais du choisir la mandale , tu t’ en serais sortit avec un petit bleu , 
                                                  la avec la sandale tu va te retrouver a boire des année ta soupe a la paille smiley

                                                  Les complotiste sont des emmerdeur patenté ... 

                                                  ils on revelé :
                                                  -le nuage de tchernobil qui s’ arrete magiquement au frontiere 
                                                  -le complot du sang contaminé 
                                                  -les magouille de la guerre d’ irak et de la petite fiole magique 
                                                  -les lien entre les saoudien et ben laden 
                                                  -le reseau de pedophile epstein brunnel 
                                                  -le renflouement des banque en 2008

                                                  Normal que les comploteur envoit des troll comme toi et tente de noyer ca dans un truc comme Qannon ( soucoupe volante , pedosataniste , reptilien , ... lapin blanc farcis a la coke )


                                                • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») LA MANDALE OU RIEN 9 novembre 2020 21:55

                                                  @Philippe Huysmans

                                                  On verra , c’ est justement cette histoire de portable qui est tres louche ...
                                                  Y avais tout dedans , et trump n’ as pas pu s’ en servir pour gagner l’ election ?
                                                  On l’ as retrouvé magiquement chez le reparateur ?

                                                  Selon moi , Q n’ existe pas , tant que les republicain se servait de trump , 
                                                  le complotiste trouvait des chose interessante , des que bannon as été ejecter de l’ entourage de trump c’ est devenu du grand guignol qui en fin de compte dessert trump et les lanceur d’ alerte .

                                                  trump a contre lui a la fois les républicain , et les democrate .

                                                  son seul atout est le peuple des campagne .


                                                • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 9 novembre 2020 22:23

                                                  @LA MANDALE OU RIEN

                                                  On verra , c’ est justement cette histoire de portable qui est tres louche ...
                                                  Y avais tout dedans , et trump n’ as pas pu s’ en servir pour gagner l’ election ?
                                                  On l’ as retrouvé magiquement chez le reparateur ?

                                                  L’histoire du portable est vraie, c’est Giuliani qui a reçu copie du HD après que le FBI ait fait comme si de rien n’était. Le disque dur a ensuite été réclamé par les avocats du fiston. Ils n’ont jamais nié ni son existence, ni aucun des documents dévoilés.

                                                  Et c’est bien Bannon qui a décidé de la stratégie à suivre (c’est sa spécialité, tu te souviens ?).


                                                • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») LA MANDALE OU RIEN 9 novembre 2020 22:57

                                                  @Philippe Huysmans

                                                  Trump doit etre en train de les chercher ses copain de la premiere heure 

                                                  Alexjohn (infowars) , jesse ventura ( le gouverneur ) , steve bannon qui l’ as emmené tout droit dans l’ histoire de la droite raciste pendant les emeute ..

                                                  Tien giulianni , et la com de presse minable davant une porte de garage ...entre un crematorium et un sex shop ....

                                                  Avec des amis comme ca t’ as pas besoin d’ enemi .


                                                • Copain 9 novembre 2020 22:50

                                                  Merci E&R : https://www.egaliteetreconciliation.fr/L-election-americaine-en-direct-partie-2-Trump-le-combat-pour-la-justice-61639.html

                                                  Le Monde titre en 2016 : Election américaine : comprendre les soupçons de fraude électronique ( selon plusieurs avocats et scientifiques, l’issue de la présidentielle a pu être faussée par un piratage. Ils appellent Hillary Clinton à déposer un recours. 

                                                  Le Monde titre en 2020 : Cette accusation de « fraude massive » en faveur de Joe Biden ne s’appuie pas sur des preuves. Plusieurs sites d’extreme drouate français ont repris une rumeur sur la supposée découverte d’un ancien enquêteur du FBI censée prouver une triche organisée par le candidat démocrate


                                                  • vesjem vesjem 13 novembre 2020 10:36

                                                    @Copain
                                                    dugué m’ayant blacklisté, peux pas te remercier pour ta vidéo sur son dernier article
                                                    c’est fait


                                                  • troletbuse troletbuse 13 novembre 2020 23:21

                                                    @vesjem
                                                    Idem pour moi. Dugué censure les complotistes


                                                  • I.A. 9 novembre 2020 23:20

                                                    @ l’auteur

                                                    @ Yann Esteveny

                                                    D’un point de vue rationnel, et en raison d’une compréhension acceptable du sens commun, on voit bien que la relation de l’employeur à l’employé est concrètement la même que celle du manipulateur au manipulé.

                                                    Simples compléments d’objets, les populations subissent les actions menées par une minorité, n’étant plus que des fonctions, des unités syntaxiques perdues au sein d’un discours dont la sémantique perverse leur échappe superbement. Et chacun pris à part devient un article indéfini, aussi vite périmé que remplacé.

                                                    N’est-ce pas depuis qu’ils touchent trois sous, que les esclaves sont qualifiés de « salariés » ?

                                                    De la même façon que les tortionnaires s’intitulent « entrepreneurs » depuis qu’ils jettent de la monnaie à leurs esclaves ?


                                                    Médecins, patients... soignants, soignés.

                                                    Politiciens, administrés... gouvernants, gouvernés.

                                                    Partant, cela souligne qu’il suffit d’y mettre le prix et la forme pour faire faire n’importe quoi à n’importe qui. Simplement, le prix n’est pas le même pour tout le monde.

                                                    La sélection naturelle entre en jeu quelque part par là, vous le savez bien...

                                                    Je n’aurais su dire mieux. Merci.


                                                    • Attilax Attilax 10 novembre 2020 00:21

                                                      Le terme de ’complotiste’ est très récent, un ou deux décennie, guère plus. En revanche, le terme de ’complot’ est aussi vieux que le pouvoir. C’est amusant de voir tous ces journalistes nous expliquer que les complots ça n’existe pas. Journalistes dont le métier est normalement de révéler et dénoncer les complots, mais qui dénoncent plus volontiers aujourd’hui les ’complotistes’, révélant ainsi leur vraie fonction, qui n’est pas celle d’informer mais de fabriquer de l’opinion selon la ligne décidée par leur employeur, généralement un oligarque poursuivant ses propres intérêts et ceux de sa classe.

                                                      S’il est regrettable de constater que ça marche sur une bonne partie de la population, il est en revanche réjouissant de constater que cette partie diminue de jour en jour. Ça s’appelle de l’émancipation.

                                                      Bravo pour ce bel article.


                                                      • rogal 10 novembre 2020 01:32

                                                        La variante principale de « c’est un complotiste » est « il promeut une théorie du complot ». Sous-entendu : il soutient une théorie dangereuse.
                                                        La réponse doit viser, immédiatement et sans relâche, la question de la vérité de cette théorie. Si l’accusateur ne peut en prouver la fausseté, il se désigne lui-même comme faux (éthiquement parlant). Reste alors à déterminer et dénoncer ses intentions. À tout le moins, il apparaît comme ennemi sournois de la liberté de penser.


                                                        • Old Dan Old Dan 10 novembre 2020 03:37

                                                          ...n’y a-t-il pas un moyen de simplifier ce laïus peu lisible ?

                                                          (Bof !)


                                                          • Christian Slipenfer 1er 10 novembre 2020 06:34
                                                            Je ne sais pas si j’ai des amis qui peuvent comprendre ce que je vais dire, mais je le dis quand même, au risque de paraître incompréhensible. Voici un texte de Ken Wilber issu de son dernier livre, Trump and a post-Truth World, qui confirme ce que je dis depuis quelques années, à savoir :
                                                            1/ Le niveau Vert de l’évolution de la conscience tel que décrit dans le modèle de la Spirale Dynamique, a jusqu’ici échoué à prendre les commandes de la société. Il y a eu un échec des créatifs culturels, un échec à se rassembler et à prendre conscience d’eux-mêmes en tant que groupe pour constituer une force en vue de transformer la société, comme l’avait espéré Paul Ray.
                                                            2/ Cet échec est lié à un double facteur :
                                                            - le premier, que j’avais senti et théorisé à ma manière, c’est la pre/trans fallacy du Vert, soit sa confusion entre le niveau pré-(moderne/rationnel/egoïque) et le niveau post-(moderne-rationnel-egoïque). (Pour faire simple : la dynamique d’évolution post-moderne ayant eu une attitude trop oppositionnelle envers la modernité, en a perdu les apports et est retombée dans des logiques pré-modernes et pré-rationnelles, aussi bien du côté de l’écologie que de la spiritualité) ;
                                                            - et le second, que j’avais moins compris, et que Wilber a bien mis en évidence, à savoir la dérive du discours Vert vers un relativisme absolu prônant le « chacun sa vérité ». (Pour résumer : la déconstruction de toutes les formes de domination qui va de la french theory au constructivisme social actuel, débouche sur un relativisme plat qui nie le progrès holarchique de l’évolution et par suite, prive le Vert de son leadership évolutionnaire et de sa capacité à affirmer un But, au profit d’un monde plat post-vérité. En somme, le rejet de toute hiérarchie de domination conduit à renier toute holarchie de l’évolution, qui fait qu’un système de valeur rouge est moins évolué qu’un système de valeur vert par exemple, ou qu’un ver de terre est moins évolué qu’un humain.)
                                                            Voilà pour les causes internes à l’échec du Vert à changer la société, il faudrait bien sûr y ajouter les causes externes, et notamment la difficulté des niveaux précédents à suivre le rythme et le niveau de complexité de l’évolution. La majorité en orange attend notamment que le nouveau paradigme ait fait ses preuves et devienne concret, mais l’évolution caricaturale du vert est loin d’être convaincante... Dans ce contexte le fameux gouffre de la théorie de la diffusion de l’innovation dont parle Geoffrey Moore n’a pas pu être sauté. En gros : ça a planté !
                                                            3/ En conséquence de cet échec, et donc en l’absence d’issue évolutive à la crise systémique, nous avons assisté à une montée de monstres régressifs. La nature ayant horreur du vide, si la tension systémique ne peut pas être canalisée dans un sens évolutif, elle se réoriente vers des issues régressives.
                                                            4/ Seul le passage au niveau Jaune-Turquoise de la Spirale Dynamique (vert d’eau - turquoise dans le modèle de Wilber) permettra de surmonter l’échec du Vert et de le guérir de sa pente régressive. Seul le passage au Jaune-Turquoise permettra d’opérer le mouvement du « transcender et inclure » qui caractérise toute évolution de structure holarchique. Autrement dit seul un stade de conscience systémique-intégral permettra de transcender le stade moderne actuel tout en en intégrant les apports, pour canaliser les tensions et mécontentements liés à la crise systémique du monde moderne vers une issue évolutive. C’est la seule alternative au scénario de l’effondrement. Je rappelle en effet qu’en systémique, il n’est que deux issues possibles à une crise systémique : collapse et breakthrough.
                                                            Ken Wilber, dans son dernier livre sur le phénomène Trump, ne dit pas autre chose. Trump incarne une réaction anti-verte qui réussit à amalgamer du Rouge, du Bleu (Ambre chez Wilber) et du Orange pour emporter les élections. L’évolution s’est braquée, mais aux yeux de Wilber, c’est peut-être un recul pour mieux sauter.

                                                            • Christian Slipenfer 1er 10 novembre 2020 06:34
                                                              Pour ceux qui n’ont pas le temps de lire le livre, voici le passage qui résume le mieux l’analyse de Wilber sur la situation. Si quelqu’un se sent de traduire l’extrait, un grand merci d’avance.
                                                              « The other major advantage of an integral leading-edge is that it would create an enormously powerful downward-acting morphic field that would exert a strong pressure on green to heal its fragmented and broken ways. Although this would not in itself directly cure each and every green defect—that can be done only with green’s own actions and cooperation—it would nonetheless introduce a powerful regenerative field that would compensate for green’s malfunctions and in many cases would indeed help green to directly heal them. (...)
                                                              We did see that when around 10 percent of the population reaches the same level as that of the leading-edge itself, then there is something of a “tipping point” reached, and the generic qualities of the leading-edge tend to seep into or permeate the entire culture. We already have around 5 percent that is already at integral, and it might reach 10 percent within a decade or two. At that time, there would be a transformative shift in the interior domains the likes of which humanity has never, but never, seen. The true inclusiveness that forward-thinking social and political theorists have long idolized as near utopian would in fact become a very real possibility for humanity for the first time in its entire history.
                                                              This will be happening at about the same time that we reach something resembling a technological Singularity—and together, these conditions would propel the world into a transformative event the likes of which has never been remotely seen—or even imagined— before. This will be in direct opposition to many of the present-day degenerative, degrading, divisive, devolving currents that are the product of an abundance of lower stages—that, among other items, drive terrorism, intense marginalization, global warming, environmental degradation, and social injustices such as trafficking— and that are also now actually headed by a leading-edge that has disastrously derailed. These are truly dangerous times. That is why the beginning of a genuinely Integral Age—in all 4 quadrants—will arrive not a moment too soon. I could go on endlessly here, but I’ll simply leave that tantalizing possibility to your imagination. I will point out that this integral stage, because it has already started to emerge in full force around the world, has, among a huge number of other things, created entire theories that originate at this newly emergent level— with Integral Metatheory, which I represent, being one of the most effective, having already fully reinterpreted over 60 human disciplines through an Integral lens—giving items such as Integral Business, Integral Medicine, Integral Art, Integral History, Integral Spirituality, Integral Economics, Integral Education, Integral Politics, and so on— each one of them a much more effective and inclusive approach to its field.
                                                              But one of our central points, for either major way forward, is essentially the same, which I’ll briefly summarize : the green postmodern leading-edge of evolution itself has, for several decades, degenerated into its extreme, pathological, and dysfunctional forms. As such, it is literally incapable of effectively acting as a real leadingedge. Its fundamental belief—“there is no truth” (with its many derivatives)—and its basic essential attitude—“aperspectival madness”—cannot in any fashion actually lead, actually choose a course of action that is positive, healthy, effective, and truly evolutionary. With all growth hierarchies denied and deconstructed, evolution has no real way to grow, has no way forward at all, and thus nothing but dominator hierarchies are seen everywhere, effectively reducing any individual you want to a victim. The leading-edge has collapsed ; it is now a few-billion-person massive car crash, a huge traffic jam at the very edge of evolution itself, sabotaging virtually every move that evolution seeks to take. Evolution itself finds its own headlights shining beams of nihilism, which can actually see nothing, or beams of narcissism, which can see only itself. Under this often malicious leadership (“the mean green meme”), the earlier levels and stages of development have themselves begun to hemorrhage, sliding into their own forms of pathological dysfunction. And this isn’t just happening in one or two countries, it is happening around the world.
                                                              This culturally divisive and fragmenting force (in the Lower Left) has joined with various systemic forces (in the Lower Right), such as a technological drive toward divisive, echo-chambered, and siloed individuals, and an interior drive (in the Upper Left) toward increasingly narcissistic displays. With no overriding drives to cohesion, unity, or self-organization available in a truly effective fashion in any of the quadrants, there is an almost historically unprecedented regression in essentially all of them. Evolution, in a decided move of self-correction, has paused and is in the process of backing up a few paces, regrouping, and reconstituting itself for a healthier, more unified, more functional continuation. What virtually all of these regroupings have as a primary driver is a profound antigreen dynamic acting as a morphic field radiating from the broken leading-edge itself.
                                                              Donald Trump, more than any other single factor, has (unknown to himself, or virtually anybody else, for that matter) ridden these antigreen forces to a massively surprising presidential victory. As previous stages became, in various ways and to various degrees, activated by Trump, whether orange, amber, or red, they all shared one thing : the anti-green dynamic (a dynamic that, because it had not been recognized in any significant way, made Trump’s victory a stunning and unbelievable surprise to virtually everybody). And—although Trump himself will do little to actually address the details of this—as each of these stages works to redress the imbalances inflicted on it by an extreme green and its aperspectival madness, the overall effects of these recent events could indeed turn out to be quite healthy, allowing evolution to generally self-correct and adopt a leading-edge that can actually lead, thus allowing evolution itself to continue its ongoing march of “transcend and include,” a self-organization through self-transcendence. »
                                                              Ken Wilber, Trump and a post-Truth World

                                                            • Christian Slipenfer 1er 10 novembre 2020 06:39

                                                              RAPPEL

                                                              http://www.spiraledynamique.com/

                                                              Le monde est emporté par un flot de changements sans précédent et qui va en s’accélérant. Qu’il s’agisse d’harmoniser les relations familiales, de rendre les rapports humains au sein de l’entreprise efficaces et épanouissants ou de maintenir la cohésion du tissu social, les anciennes solutions ne fonctionnent plus. Pire, elles sont les créatrices d’une bonne partie des problèmes d’aujourd’hui.

                                                              Ces changements inévitables ne sont chaotiques qu’en apparence. Nos choix de vie, nos décisions sont déterminés par un vaste ensemble constitué notamment d’un niveau de développement psychologique, d’une conception du monde, d’un système de valeurs, d’un style de pensée, etc. La Spirale Dynamique appelle un tel ensemble un niveau d’existence.

                                                              À chaque transformation significative de nos conditions de vie, nous nous adaptons pour faire face aux nouveaux défis auxquels nous sommes confrontés et reconsidérons nos niveaux d’existence. Cette évolution obéit à une dynamique bien précise que l’on retrouve aussi bien chez les individus que dans les organisations, les cultures et les sociétés.

                                                              Issue des travaux du Professeur Clare W. Graves et validée par plus de 25 ans de recherches scientifiques et d’études sur le terrain, la Spirale Dynamique cartographie ce processus et ainsi

                                                              • bâtit un modèle stratégique des niveaux d’existence présents dans une situation et de leurs interactions,
                                                              • définit la nécessité ou non du changement,
                                                              • planifie le changement le plus approprié prenant en compte l’ensemble des facteurs psychosociaux présents.

                                                              « Il est normal d’avoir des problèmes, mais il ne l’est pas de les laisser devenir pathologiques. », nous dit Ichak Adizes. Pour nous-mêmes comme pour ceux qui nous entourent, de nos enfants à nos collaborateurs, l’époque exige que nous devenions des acteurs du changement. En ce domaine, la Spirale Dynamique est un outil incontournable.


                                                            • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 10 novembre 2020 07:59

                                                              Le film Hold-up révèle l’incroyable déroulement d’un machiavélique plan de destruction des êtres humains par les classes dirigeantes .

                                                              A l’heure actuel il y a 7 virus différents qui circulent en Europe et dans le monde .

                                                              Il n’y a pas de deuxième vague mais une épidémie nouvelle puisque le virus à muté et mutera encore .

                                                              Le gouvernement et Macron mentent , mentent, mentent ......

                                                              Macron est le pire criminel de la politique française de tous les temps .

                                                              Attali est tout simplement un salopard, bien informé influenceur vicieux .

                                                              Il souhaite qu’il n’y ait aucune échappatoire , la vaccination et la 5G sont là pour réduire nos libertés et réduire le pouvoir d’agir des humains devenus des esclaves .

                                                              Il va falloir que l’humain actuel montre qu’il est prêt à se sacrifier pour assurer un avenir libre à ses enfants .

                                                              IL N’Y A AUCUNE AUTRE SOLUTION QUE LE COMBAT PHYSIQUE ET CES DESTRUCTIONS

                                                              Aux Armes .. !



                                                                • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 10 novembre 2020 08:31

                                                                  Tocqueville écrit clairement et directement, il devrait être enseigné sous une forme ou sous une autre au collège et au lycée et non réservé à l’enseignement supérieur dans les Universités américaines, cela apprendrait aux élèves à réfléchir par eux-mêmes. Aussi bien De la démocratie en Amérique que L’ancien régime et la révolution sont des musts pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire mais les professeurs de l’EN, sont-ils capables d’un tel enseignement ?


                                                                  • zygzornifle zygzornifle 10 novembre 2020 08:51

                                                                    La race du mougeon n’est pas prête de s’éteindre entre LaREM et le syndrome de Stockholm électoral .... 


                                                                    • michalac michalac 10 novembre 2020 09:32

                                                                      l’antienne classique de haine du peuple... La première expression de ce mépris du peuple reste l’inénarrable opposition entre raison et émotions

                                                                      .

                                                                      Comment ne pas éprouver du mépris pour ceux qui se laissent aller à l’émotion quand la raison s’impose. Une posture cruciale s’agissant des questions scientifiques et médicales...

                                                                      Les populo, appelons-les ainsi, se sont font fait les victimes de ceux qu’ils appellent les sachants. Un terme issu des schémas des Sciences de l’éducation.

                                                                      Les voilà à présent qui revendiquent la légitimité de substituer à la compétence des mieux avisés, leur approche émotionnelle des questions de société.

                                                                      .

                                                                      Qu’importe alors la dangerosité d’une solution sanitaire pourvu que le « peuple » en pense le plus grand bien...

                                                                      .

                                                                      Au-delà de ça, cette dichotomie de la collectivité en un peuple d’ignorants et une élite sachante est commode pour opposer l’une à l’autre... On trouve cependant chez les premiers comme chez les seconds des têtes bien faites, premier attribut pour une compréhension juste et circonstanciée des choses...

                                                                      De leur ignorance, les populo veulent se faire une gloire !

                                                                      C’est ainsi qu’on en vient à revendiquer le droit à la bêtise, faite l’égale de la raison et du discernement...

                                                                      Cette soif de dignité qu’ont tous les hommes !

                                                                      Inextinguible...


                                                                      • michalac michalac 10 novembre 2020 09:41

                                                                        On retrouve ce même dédain dans l’interprétation que les anti-complotistes font du fait qu’une foule de gens se pose des questions et tombe dans une forme de paranoïa.

                                                                        .

                                                                        Si seulement le délire complotiste s’arrêtait là...

                                                                        Seulement, il ne se contente pas de « se poser des question » et va beaucoup plus loin en prétendant faussement et en prouvant faussement...

                                                                        Réaction victimaire du complotiste : On devrait le laisser faire au « motif qu’il ne fait que se poser des questions » !

                                                                        Prétendre et prouver faussement n’est pas une liberté civile. C’est en revanche un fléau pour tous.


                                                                        • michalac michalac 10 novembre 2020 10:07

                                                                          @michalac
                                                                          .

                                                                          Cependant, se sont-ils demandé d’où pouvait bien venir le complotisme si ce n’est d’une population qui sent qu’elle n’a plus de contrôle sur son quotidien et que des forces invisibles agissent pour le verrouiller en permanence ?

                                                                          .
                                                                          On se l’est effectivement demandé...
                                                                          Et on a trouvé !
                                                                          C’est bien ça ! « Une population qui sent qu’elle n’a plus le contrôle sur son quotidien »... mais ça ne s’arrête pas là... C’est aussi une population qui conçoit une angoisse irraisonnée et démesurée en suite de ce qu’elle ressent. Or, ressentir n’est pas sentir. Sentir suppose l’existence avérée d’une vérité inspiratrice du sentiment. Ressentir se peut sans fondements réels...
                                                                          Une angoisse qui notre population d’angoissés à imaginer n’importe quoi et à s’en fabriquer les preuves...
                                                                          On angoisse, on ressent et l’on ressent si fort qu’il doit bien se trouver quelque part des faits à l’origine de cette angoisse. Les faits étant, croit-on, il doit bien aussi s’en trouver les preuves çà et là...
                                                                          C’est ainsi que l’imaginaire prend le pas sur la raison dans toutes les démarches relevant de la logique et du cognitif...
                                                                          Comme chez les enfants qui ont besoin de s’expliquer le monde qui les entoure et qu’ils ne comprennent pas...
                                                                          Les conspirationnistes, avant d’être des populo, sont des adultes chez qui l’imaginaire de l’enfant s’est attardé...
                                                                          « Les yeux sont toujours enfants »...

                                                                          Partant de là, il n’est pas absurde de se poser la question de savoir d’où vient la force qui agit avec tant de cohérence ! Est-ce délirant ? 


                                                                          .
                                                                          Oui ! C’est foncièrement délirant.
                                                                          Délirant car « la force qui agit avec tant de cohérence » est une pure invention, un monstre comme en imaginent les enfants, le monstre né d’un imaginaire vulnérable.
                                                                          Cette « force » et cette « cohérence » ne sont qu’une vue de l’esprit. On voit comment l’auteur est passé d’un constat d’angoisse à celui d’une vérité avérée, une vérité cependant qui ne l’est pas et qui n’est que le fruit de son propre imaginaire...
                                                                          Où voit-on une « force qui agit avec cohérence »... dans ce chaos permanent qu’est le monde ?

                                                                        • Christophe Hamelin Christophe Hamelin 10 novembre 2020 10:58

                                                                          @michalac
                                                                          Je vois une telle haine de votre propre peuple que j’en viens à me demander si vous ne seriez pas professeur de l’Éducation Nationale par hasard.
                                                                          Il y a dans votre propos tant d’imprécisions que l’on se demande bien d’où vous demandez au peuple d’atteindre une rigueur elle-même si éloignée de vous.
                                                                          Tout d’abord, vous reprenez l’opposition raison/émotion. La première chose à faire quand on mobilise des catégories, c’est de bien les séparer. Or, comme tous les autres, vous êtes bien en peine pour me dire où s’arrête la raison et où commence l’émotion. Ainsi, dans le discours anti-complotiste, on voit que la logique, bien souvent, déraille pour faire place à la seule haine du peuple.
                                                                          Prenez vous, par exemple, dans vos commentaires, vous oubliez fort opportunément la partie de l’article sur la concorde dans l’aliénation, donc la partie sur le fascisme (d’ailleurs vous écrivez : « cette dichotomie de la collectivité en un peuple d’ignorants et une élite sachante est commode pour opposer l’une à l’autre » ce qui montre que vous êtes dans l’idéologie fasciste de négation de la lutte des classes dans un environnement pourtant de domination), pour ne parler que des habituelles approximations de ceux qui ont le pouvoir et les salaires de leur coté.
                                                                          Regardez un exemple où vous êtes dans l’approximation et faites ce que vous reprochez au peuple. Vous écrivez :
                                                                          « Délirant car « la force qui agit avec tant de cohérence » est une pure invention »
                                                                          Donc là, voilà : toutes les théories sur la lutte des classes sont congédiées sans la moindre démonstration. Vous affirmez, point.
                                                                          Michalac, allez-vous vous réveiller ? Ne voyez vous pas ce que vous êtes en train de commettre ? Avez-vous à ce point perdu la tête, vous et vos semblables ?


                                                                        • Francis Francis 10 novembre 2020 11:16

                                                                          @michalac
                                                                           
                                                                           ’’On angoisse, on ressent et l’on ressent si fort qu’il doit bien se trouver quelque part des faits à l’origine de cette angoisse. Les faits étant, croit-on, il doit bien aussi s’en trouver les preuves çà et là...’’
                                                                           
                                                                           Les faits à l’origine de cette angoisse elles vous crèvent les yeux, banane ! La communication anxiogène répétée ad nauseam par le gouvernement et les médias, ainsi que l’inaction, c’est pas assez ?
                                                                           
                                                                           Vous êtes idiot ? ou vous prenez les gens pour ?


                                                                        • michalac michalac 10 novembre 2020 12:59

                                                                          @Francis
                                                                          .

                                                                          Les faits à l’origine de cette angoisse elles vous crèvent les yeux, banane !


                                                                          .
                                                                          ( Trad : « les faits à l’origine de cette angoisse, ils vous crèvent les yeux, banane ! » , écrit sans doute plus vite que ne l’autorisait la pensée... )
                                                                          .
                                                                          On a aucun doute sur le fait que vous avez les yeux crevés...
                                                                          On en a davantage sur l’origine de la crevure...
                                                                          Les yeux, ça se crève aussi bien de l’intérieur, de là d’où viennent les fantasmes du complotiste, de la tête... Quand on pense qu’il suffirait de les y conserver enfermés pour que les yeux s’en sortent indemnes... et tant pis pour la tête pour laquelle on ne peut désormais plus rien...
                                                                          Tant pis...

                                                                        • Francis Francis 10 novembre 2020 13:23

                                                                          @michalac
                                                                           
                                                                           ’’Les yeux, ça se crève aussi bien de l’intérieur, de là d’où viennent les fantasmes du complotiste, de la tête... Quand on pense qu’il suffirait de les y conserver enfermés pour que les yeux s’en sortent indemnes.’’
                                                                           
                                                                          Absurde !
                                                                           
                                                                          Vous ne voyez vraiment pas que le but de la communication anxiogène répétée ad nauseam par le gouvernement et les médias dont est précisément de générer l’angoisse et la sidération dont le confinement est l’apothéose ?

                                                                           
                                                                          Pourquoi ne pas dire tout simplement que cette communication anxiogène est nécessaire devant le danger ? Avez vous besoin d’insulter en plus, ceux que vous cherchez à tromper ? Êtes vous vicieux à ce point ?


                                                                        • michalac michalac 10 novembre 2020 13:26

                                                                          @Christophe Hamelin
                                                                          .

                                                                          Je vois une telle haine de votre propre peuple


                                                                          .
                                                                          Non, vous ne voyez rien... enfin si, mais pas ce qu’il faut...
                                                                          Vous avez pris le raccourci habituel... le raccourci victimaire...
                                                                          Et vous voilà une fois de plus haï injustement... comme tous ces autres auxquels vous aimez tant vous identifier, ces autres que vous appelez le peuple, ce collectif d’innocents bienveillants, victimes d’une élites à laquelle, fatalement, il n’appartiennent pas...
                                                                          Si haine il y a, ce n’est que celle du complotisme et, accessoirement, du complotiste...
                                                                          Curieux travers que de faire du complotiste la particule élémentaire du « peuple »... dont vous ne savez toujours pas qui il est ni de qui il est fait...
                                                                          Je me réserve la liberté de manifester mon empathie pour ceux qui, tout populaires qu’ils sont, ne songent pas à faire de leur ignorance une gloire au-dessus de toutes les gloires... Une démarche sage qui témoigne d’une primitive intelligence quand l’agitation du complotiste pour hisser son « populaire bon sens » au-dessus de toute règle de pensée saine et rigoureuse n’atteste que de sa bêtise...
                                                                          Qu’on ne s’y trompe pas, l’intuition d’un Einstein sur le chemin de la Théorie de la relativité de spéculait pas dans le vide... Tout au contraire, elle se heurtait sans cesse à la rigueur logique du sachant, celui que ce génie de la science n’a jamais cessé d’être...

                                                                        • michalac michalac 10 novembre 2020 13:31

                                                                          @Francis
                                                                          .

                                                                          Vous ne voyez vraiment pas que le but de la communication anxiogène répétée ad nauseam par le gouvernement et les médias...etc...


                                                                          .
                                                                          Non.
                                                                          En revanche, je le vois très bien dans la fantasmagorie angoissée du complotiste qui nous crée un nouveau monstre à combattre chaque jour...

                                                                        • Francis Francis 10 novembre 2020 14:36

                                                                          @michalac
                                                                           
                                                                          ’’Un nouveau monstre à combattre chaque jour ’’ ?
                                                                           
                                                                           Horacio Arruda, né en 1960 à Sainte-Thérèse, est un médecin et administrateur québécois. Spécialiste en santé communautaire, il est depuis 2012 directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint à la Direction générale de la santé publique au ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

                                                                           
                                                                           L’Olivier Véran du Québec a admis que des personnes mortes d’autres causes (cancers, AVC, etc.) sont comptées comme mortes de la Covid et entrées dans les statstiques officielles de décès Covid. voir à 23’25".
                                                                           


                                                                        • michalac michalac 10 novembre 2020 15:13

                                                                          @Francis
                                                                          .
                                                                          Et ?


                                                                        • Christophe Hamelin Christophe Hamelin 11 novembre 2020 14:52

                                                                          @michalac
                                                                          En fait, j’ai regardé l’historique de vos messages. J’en ai regardé la qualité et j’en conclus que j’ai fait une erreur de vous répondre. J’ai donné de l’importance au message de quelqu’un d’entêté qui ne réfléchit pas. Donc j’arrête là. Sinon, autant répondre à un pemile...


                                                                        • pemile pemile 11 novembre 2020 15:29

                                                                          @Christophe Hamelin « Donc j’arrête là. Sinon, autant répondre à un pemile... »

                                                                          Oui, répondre aux contradictions n’est pas le but de la publication d’un article sur une agora.

                                                                          Simplifier le monde en le réduisant à des concepts mal définis et/ou dévoyés, comme complotisme et fascisme, cela ne se discute pas :-


                                                                        • michalac michalac 10 novembre 2020 10:44

                                                                          de petites règles compliquées, minutieuses et uniformes, à travers lesquelles les esprits les plus originaux et les âmes les plus vigoureuses ne sauraient se faire jour pour dépasser la foule

                                                                          .

                                                                          On l’aura compris, nos conspirationnistes se voient comme des « esprits originaux » et des « âmes vigoureuses »...

                                                                          La dissidence et la désobéissance justifieraient alors le délire, l’invention et l’escroquerie intellectuelle des complotistes...

                                                                          Au fond, tout ça ne serait que la vertu d’êtres supérieurement individuels et conscients...

                                                                          Où l’on voit que dans l’échelle des valeurs du complotiste, l’imaginaire indéfini a dépassé la rigueur et la raison. Au diable alors ce que nous croyions savoir, au diable la science des hommes qui n’est qu’affaire de « sachants », seule importe désormais ce qu’on imagine être la vérité du monde !

                                                                          .

                                                                          Le débat scientifique et l’élaboration de la connaissance se muent alors en une gigantesque querelle d’imaginaires, tous plus débordant les uns que les autres, celui doublé de la plus grande gueule remportant la victoire finale...

                                                                          Si ça n’est pas là du délire...


                                                                          • david96 david96 10 novembre 2020 10:49

                                                                            Excellent article, accompagné de 3 merveilleuses illustrations. Merci, ça fait du bien d’avoir un peu de lucidité dans ce monde décervelé.


                                                                            • Christophe Hamelin Christophe Hamelin 10 novembre 2020 11:00

                                                                              @david96
                                                                              Merci pour votre commentaire. Cet article a été refusé par L’Humanité et La Décroissance. Ce qui montre à quel point la parole alternative est censurée et ce qui montre aussi quel haine du débat règne chez ces tenants de la liberté de la presse.


                                                                            • pipiou2 10 novembre 2020 19:29

                                                                              @Christophe Hamelin
                                                                              L’Humanité travaille pour le NOM, tout le monde le sait smiley


                                                                            • michalac michalac 10 novembre 2020 12:52

                                                                              Autre déguisement du complotisme en mal de dignité : la vertu de savoir aller à contre courant, l’affirmation d’une individualité dissociée de la masse. Ce que prétend le dessin d’illustration...

                                                                              Ainsi, soupçonner n’importe quoi, imaginer n’importe quoi et prouver n’importe comment seraient les marques d’un savoir-penser à contre courant...

                                                                              En outre, l’affirmation d’une individualité que les complotistes ne conçoivent qu’en tant qu’opposition systématique à la mouvance collective...

                                                                              On en revient alors au caractère infantile du complotisme et à l’opposition systématique de l’enfant en prise avec un monde d’adultes perçu comme oppressant.

                                                                              Foncièrement puéril en plus d’être irresponsable, comme le sont les enfants d’ailleurs qui pensent et parlent au jour le jour, et jamais ne s’imaginent qu’on puisse leur demander compte, un jour, ultérieurement, de leurs actes passés, si vite oubliés...


                                                                              • Clouz0- Clouz0- 10 novembre 2020 13:10

                                                                                Le complotisme ?
                                                                                Encore ? smiley

                                                                                Ce truc c’est comme le sparadrap du capitaine Haddock, juste un truc inutile qui colle partout et dont on n’arrive pas à se débarrasser ... sur Agogo.

                                                                                Merde, j’en ai encore un bout sous la chaussure !


                                                                                • Attila Attila 10 novembre 2020 13:26

                                                                                  @Clouz0-
                                                                                  Le complotisme semble être un effet secondaire du coronavirus : on n’est pas près de s’en débarrasser.

                                                                                  .


                                                                                • Bendidon Bendidon 10 novembre 2020 13:32

                                                                                  @Clouz0-
                                                                                  What about le maidisonisme et le furtivisme smiley


                                                                                • JC_Lavau JC_Lavau 10 novembre 2020 13:37

                                                                                  La guerre des oligarques contre les peuples est une guerre de longue durée, et ils ont trente coups d’avance sur nous.


                                                                                  • eddofr eddofr 10 novembre 2020 15:29

                                                                                    Je me demande ....

                                                                                    La plus grande réussite des méchants comploteurs ... est d’avoir créé des mouvements complotistes tellement allumés, tellement bas de plafond, tellement délirant que, noyés dans leur masse de conneries et d’élucubrations plus aucune dénonciation de complot ne peuvent être pris au sérieux ...

                                                                                    Du coup, je me demande, si ça vaudrait pas le coup de vérifier si les pires complotistes (les tarés je veux dire, ceux qui arrivent à parler des illuminati, des reptiliens, de satanistes pédophiles ou de la terre plate sans éclater de rire) ne seraient pas financés par d’obscures et occultes officines ...


                                                                                    • Attila Attila 10 novembre 2020 18:11

                                                                                      @eddofr
                                                                                      Hé oui, ils croient être des rebelles alors qu’ils rendent service aux très riches en rendant plus difficile la tâche des véritables opposants.
                                                                                      Je ne crois pas qu’ils soient tous financés. Des idiots utiles, sûrement.
                                                                                      L’accusation de complotisme envers les opposants s’appuie sur l’existence des illuminés et en s’en servant pour faire des amalgames :
                                                                                      "En fait, c’est très pratique. Vous n’avez pas d’arguments à opposer aux faits avancés ? Alors, traitez simplement vos adversaires de « complotistes », et le tour est joué : plus besoin d’argumenter sur les faits, plus besoin de réfuter les preuves ! La « théorie du complot », c’est le truc de l’avocat qui sait que son dossier est pourri.

                                                                                      J’en ai eu personnellement la preuve quand j’ai débattu avec Henri Guaino (auteur des discours de Sarkozy). J’exposais concrètement les crimes de ses amis des multinationales françaises au Mali et au Niger. N’ayant rien à répondre, tout ce qu’il a trouvé à sortir, c’est « théorie du complot » !"

                                                                                      Complotiste, moi ?

                                                                                      .


                                                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 10 novembre 2020 21:15

                                                                                      @eddofr. Regarde donc Nicole Cheverney et ses « chemtrails ». Furieuse d’être contredite elle a fait effacer 80 messages en une nuit.
                                                                                      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-arme-climatique-la-manipulation-204702
                                                                                      Et quinze ou vingt des messages effacés par elle ou son sbire étaient sous un tout autre article.


                                                                                    • pipiou2 10 novembre 2020 19:27

                                                                                      C’est un fait : la grande majorité des complotistes sont pro-Raoult à fond.

                                                                                      C’est peut-être dommage que Raoult soit amalgamé à ces andouilles, mais il l’a un peu cherché aussi.

                                                                                      Sinon le coup du fascisme c’est vraiment une farce pour adolescents.


                                                                                      • babelouest babelouest 10 novembre 2020 19:33

                                                                                        @pipiou2ne serait-ce pas au contraire les anti-Raoult, pipiou en tête ?


                                                                                      • pipiou2 10 novembre 2020 20:13

                                                                                        @babelouest
                                                                                        Ta phrase ne veut rien dire ; soit tu ne l’as pas terminée, soit tu es complétement dans le cirage ! smiley


                                                                                      • pipiou2 10 novembre 2020 19:36

                                                                                        Quel rapport entre le confinement et les « classes dominantes » ? Les classes dominantes ne sont pas assujetties aux règles sanitaires ?

                                                                                        Vraiment débile ce texte.


                                                                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 novembre 2020 10:59

                                                                                          Que des lobbies ont pris le pouvoir, c’est certain. Ai-je aujourd’hui le droit de dire (ce qui était encore possible dans les années 80), que les homosexuels ne sont pour la plupart pas fiables Qu’ils ont beaucoup des traits communs avec les pervers narcissiques, ce qui ne les empêchent pas d’être d’excellents artistes. A partir du moment où un professionnel n’a plus le droit de donner le bon diagnostic, c’est que nous sommes en dictature. Je crois moins au complotisme qu’à la force de l’inconscient collectif. Les populistes ont surtout une faiblesse. Ils sont naïfs, se reposent sur l’Etat et le jour où tout tourne mal, ils ont besoin de trouver ou désigner un coupable. Nous on y est pour rien,... Je constate aujourd’hui que de nombreux complotistes sur Agora se sont gourés : Dugué, Doctorix et consort... Le Covid n’est pas une grippe, en Belgique, le déconfinement a réellement augmenté le nombre de personnes infectées. Je le sais, il y en a dans mon entourage et au seuil de la mort. Que des personnes tirent les ficelles (au pouvoir ou dans les loges), c’est crédible. Le problème, c’est qu’il y a presque autant de loges que de courants de pensées différents. Amusant, mais je viens de lire que Roudinesco qui est derrière le mariage homosexuel et le reste est passée par le Club de l’horloge repère d’homos d’extrême-droite). Pour ensuite aller en justice pour leur reprocher leur antisémitisme. Quant à Tocqueville, il estimait qu’il ne fallait pas laisser voter les personnes qui n’avaient pas d’instruction. Parce qu’ils sont incapables de voir plus loin que l’état de leur compte. Pour comprendre la politique, il faut une vue d’ensemble, globale. La connaissance de l’histoire. Dans nos contrée, il est quasiment impossible de na pas pouvoir s’instruire. Excepté si on a un handicap. Vous êtes DONC AUSSI responsables...


                                                                                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 novembre 2020 11:17

                                                                                            Je ne crois pas au complot. Mais il y a bien eu une mouvance, collusion de l’extrême-droite et gauche (antifas) visant à détruire tout ce qui fait lien : la famille entre autre, l’homoparentalité, le sacré,....Il s’agit à mon avis d’un mouvance perverse qui est le fruit de la seconde guerre mondiale. Anarchie qui finalement ne peut conduire qu’à la psychose et la diminution des humains sur terre (suicide, guerre, famine, perte du sens de la vie,...). Ayant lu Christian Nots. Je me pose de nombreuses questions. Comment Mitterrand qui était très attaché aux traditions (Solutré l’EGYPTE et j’en passe) a-t-il pu s’associer au diable qui allait fabriquer l’homo-economicus : un robot sans histoire ni racine : les diables étant Madame THATCHER et REAGAN....Quelque chose ne colle pas...


                                                                                            • alinea alinea 11 novembre 2020 17:16

                                                                                              Quand les dirigeants s’aperçurent que la population était assez séparée, qu’elle n’avait qu’une envie, c’était de bien vivre selon le modèle fourni par les Américains, qu’ils étaient tous ou presque devenus « non violents » bisounours, ils ont compris que leur pouvoir s’opposait à un ventre mou, ils ont osé de plus en plus loin le mépris, le mensonge, et leur aplomb, et ça marchait, ça marchait...jamais de bagarre, donc jamais satisfaits, forcément un moment ils vont trop loin et se vautrent, forcément en face, les ventres se musclent, les esprits se chauffent...mais pas à la même vitesse, ni dans la même direction.Ça ralentit le mouvement !

                                                                                              Le coup de la crise sanitaire est leur dernier atout, quand leurs soutiens auront compris qu’ils se gourent, c’en est fini pour eux.

                                                                                              Il me semble que Macron a tellement peur de se faire descendre, qu’il repousse le moment de rendre sa liberté au fauve ( alias la Bête Immonde, un peu démodée) ; le pauvre, il est pitoyable...

                                                                                              On n’a plus qu’à se préparer...


                                                                                              • VDob 11 novembre 2020 18:17

                                                                                                Quand on voit que 70 millions de personnes, aux Etats-Unis, n’occupent pas même 1% de l’espace médiatique des grands médias du pays, verser dans la théorie du complot devient une question de survie intellectuelle.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité