• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La mort de Gilles Jacquier : écran de fumée médiatique ?

La mort de Gilles Jacquier : écran de fumée médiatique ?

Je suis plus que suspicieux face à la couverture de la mort de ce journaliste dans les media français. Les preuves matérielles et vérifiables (nature des victimes : des pro-Assad, qui ont essuyé deux tirs avant le fameux obus ou roquette ; et des journalistes accompagnés par des forces de Damas), sont mises en doute par des informations basées sur des soupçons, ou de simples témoignages. Je mettrai de côté les hommages larmoyants... On jette plus souvent des fleurs aux journalistes morts que vivants !

Difficile de savoir qui manipule qui, mais personne ne semble envisager sérieusement que cette action soit le fait des rebelles. Pourtant, Assad fait mention de déstabilisations étrangères, de bandes armées... tout en étant en proie au ridicule. (Thierry Meyssan a un point de vue peu commun en France sur la question ). Ceci n'est pas une surprise et est très crédible, vu ce qu'il vient de se passer en Libye (les éléments brûlants sont uniquement passés par Internet, comme les massacres de noirs par le CNT, les raisons de l'élimination de Kadhafi, l'intervention du Qatar, la présence de forces spéciales au sol pour coordonner les combats etc.). 

L'idée est aussi de pointer du doigt le fait que le monde n'est pas manichéen avec des gentils d'un côté (les résistants) et les méchants de l'autre (Assad, Ahmadinedjad etc.). Les américains ont toujours su manipuler l'opinion pour la scinder en deux, avec le communisme d'abord, puis, et surtout après le 11 septembre, avec la Guerre contre la Terreur. 

Après avoir mené des guerres atroces en Afghanistan, en Irak, et en Libye, ils pensent sérieusement que nous pouvons gober leur soi-disant soutien en vertue de la démocratie ? Comme dit Chosmky (j'en parle à chaque article, mais sa grille de lecture est excellente, je suis en plein dans un de ses bouquins), ces slogans ne veulent rien dire car personne ne peut s'opposer à ce genre de chose. Ils nous prennent vraiment pour des imbéciles. Bref. 

 Maintenant, il commence à y avoir pleins de "bons arabes" : ils négocient avec les talibans, ils soutiennent militairement les libyens, donnent leur soutien aux révolutionnaires (avant du réel début du Printemps arabe, je vous rappelle que la réponse de la France était d'envoyer notre "savoir faire" national pour réprimer sans tuer. Etrange lorsque l'on regarde son attitude en Libye...). Bref, toujours cette vision bipolaire, alors que la réalité est hautement complexe. Il y a bien sûr des révolutionnaires sincères, mais ils semblent manipulés ou servir des intérêts qui les dépassent. 

D'ailleurs une de leur principale revendication est d'avoir une Constituante (comme les révolutionnaires français - dont je fais parti ). Assad a récemment promis un referendum sur la question. A voir s'il tiendra ses engagements... 

De plus, je citerai le Canard du 28 décembre dernier (dont on connaît la qualité de ses infos) pour démontrer la pluralité de la révolution syrienne (selon un rapport des analystes de la Maison-Blanche) : "Le Conseil national syrien a recruté nombre d'exilés et se voit reprocher par les activistes "de l'intérieur" d'être favorable à la non-violence et hostile à toute intervention militaire étrangère. Quant au Comité de coordination des forces pour un changement démocratique, il estimait encore possible que Bachar recule.

Plus loin : "Les militaires déserteurs "dont quelques centaines" peut être ont déjà participé aux tirs sur les troupes de Bachar, agissent sous la casquette de deux organismes différents : l'Armée syrienne libre et le Mouvement des officiers libres. Et "plusieurs milliers d'entre eux", dit-on, sont réfugiés en Turquie ou au Liban ne participent pas, ou pas encore, au spectacle. Des officiers américains des Forces spéciales, au Liban, et leurs collègues français, en Turquie, tentent discrètement d'en inciter certains à rentrer au pays et à y combattre."

Avant la douche froide causée par la loi mémorielle concernant le génocide arménien aux relations franco-turques, Alain Juppé était allé faire du pied à Erdogan (Canard - 4 janvier) : "Les 17 et 18 novembre, en compagnie de quelques collaborateurs et de conseillers du ministre de la Défense, il s'était rendu à Ankara pour y rencontrer le Premier ministre Recep Erdogan et le ministre des affaires étrangères Ahmet Avutoglo. Au menu des discussions : une aide humanitaire aux réfugiés et aux déserteurs syriens, ainsi qu'une formation éventuelle à la guérilla urbaine de ces derniers par des officiers des services secrets français".

On voit donc qu'il y a tout un tas de magouilles derrière la Syrie, dommage d'être si simplificateur lorsque l'on traite un sujet pareil ! On connaît la propagande de l'OTAN (de l'oligarchie en général, cela se vérifie sur de nombreux sujets !), qui n'a qu'une envie : dégager Assad pour affaiblir Téhéran avec lequel un conflit est en préparation. 

La France, qui soutient les rebelles, se verrait fortement ennuyée si l'opinion française se rendait compte que la résistance syrienne avait plusieurs visages. Est-il permis de douter ? S'il s'avère que ce sont bien les groupes violents qui se revendiquent de la résistance qui ont tué ces gens, alors ce sera une bonne occasion pour questionner la position de la France à ce sujet. 

La mémoire de Gilles Jacquier semble servir de sombres desseins. J'espère me tromper à ce sujet, mais lorsqu'on voit l'état de nos media (voir l'affaire de l'AFP), il est légitime de se poser des questions. Quoi qu'il en soit, il est nécessaire que vérité soit faite... 

Jonathan Moadab
La Gazette d'un Humaniste
 


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

102 réactions à cet article    


  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 13 janvier 2012 18:44

    Bonjour l’auteur,

    Il faut prendre les informations partout. Et effectivement, le Réseau Voltaire fait une lecture très engagée de l’événement : http://www.voltairenet.org/Le-journaliste-francais-Gilles

    Leur article présente des éléments troublants qui tendent à prouver que l’arme utilisée fut une roquette de type RPG : pas de cratère, et les témoins de la scène sont filmés brandissant les ailettes de l’engin. On pensera ce qu’on voudra de M. Meyssan et de ses amis (ici Arthur Lepic), mais la thèse présentée par leur site est crédible.

    Evidemment, si on veut absolument faire porter le chapeau au coupable choisi par avance, on rétorquera qu’il est très simple d’acheter à usage unique du matériel dont dispose l’adversaire pour commettre un attentat visant à l’incriminer. Les soviétiques ont tenté le coup lors de la liquidation des officiers polonais en forêt de Katyn, et on sait que ça n’a pas marché.

    Mais est-il raisonnable d’attribuer à M. Al-Assad assez de perversion pour exiger de soi-même d’être plus malin que lui en interprétant le contraire de la conclusion que les pièces à conviction nous désignent ?

     


    • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 13 janvier 2012 18:48

      (post scriptum : cette question s’adressait à tous les lecteurs qui auraient une opinion bien arrêtée sur le « régime Syrien », pas à l’auteur — dont je suis d’accord avec l’article.)


    • Jonathan Moadab L’Incorruptible 13 janvier 2012 19:19

      Hello Pierre-Marie.

      Merci pour cet article, même si je trouve l’argumentaire un peu léger...

      Voilà une explosion de type thermobarique, peut-on envisager que la capture d’écran soit réellement le point d’impact de la roquette ?

      D’autant que selon d’autres informations, Gilles Jacquier s’était réfugié à l’intérieur d’un bâtiment.

      Quant aux ailettes, ça semble plausible

      Bref, on ne sait toujours pas :)


    • morice morice 14 janvier 2012 16:13

      . Et effectivement, le Réseau Voltaire fait une lecture très engagée de l’événement 


       il désinforme, comme à son habitude : Meyssan est PRO-ASSAD.

      Meyssan MENT :


      qui a FAIT LA PROMO DE LA SYRIE d’ASSAD ?
      `
      CEUX là : 
      Meyssan, Dieudonné, Chatillon les anciens du GUD admirent toujours les régimes à poigne.

      Syrie, été 2006. De gauche à droite : Ahmed Moualek, du site Labanlieuesexprime, Dieudonné, Thierry Meyssan du Réseau Voltaire, Alain Soral et Frédéric Chatillon

      Nota Bene : en février 2008, Cigale Mag, « le magazine de l’art de vivre parisien »,un gratuit distribué chez les boulangers pâtissiers de Paris et de la région parisienne, consacre un dossier spécial à la Syrie avec de nombreux annonceurs locaux. Cigale Mag est réalisé par l’équipe de Riwal et édité par la société Taliesin dont le gérant n’est autre que Philippe Peninque. On ajoutera que Cigale, comme Taliesin et l’association d’Alain Soral Egalité et Réconciliation,ont une domiciliation postale à la même adresse dans le 16ème arrondissement.


      A l’origine de cette campagne qui devrait durer une quinzaine de jours, une agence de communication Riwal- référence à un prénom celte. Elle ne nous est pas inconnue. En effet, cette société a succédé aux Editions des Monts d’Arrée (éditeur d’un seul ouvrageLes Rats Maudits, histoire des étudiants nationalistes de 1965 à 1995) il y a une quinzaine années et a rassemblé la fine fleur du GUD- Groupe Union Droit- du début des années 1990. Le GUD, créé en 1968, a longtemps été le principal mouvement d’extrême droite de la jeunesse étudiante. Il s’est rendu célèbre pour ses actions violentes, notamment dans son fief de l’universté parisienne d’Assas . Riwal dispose de nombreux clients parmi lesquels, la Fondation Brigitte Bardot et le Front national. Contactés par mail vendredi après midi à propos de cette campagne pour la Syrie, les responsables de Riwal ne nous avaient pas répondu vendredi soir.


      la photo dit tout :


      alors vos propos sur le complotisme, franchement... c’est de la balle : les soutiens d’Assad 



    • morice morice 14 janvier 2012 16:16

      le thermobarique aurait volatilisé le bâtiment ; en prime vous ne bitez rien aux armements.


    • Jonathan Moadab L’Incorruptible 14 janvier 2012 16:20

      Morice, un conseil. Arrêtez de me lire étant donné que vous semblez être incapable de me comprendre. Où aurais-je parlé d’une telle chose ? J’ai dit que les deux versions se contredisaient...


    • SEPH SEPH 15 janvier 2012 14:48

      @Morice

      Vous êtes le roi des amalgames les plus tordus, pour dénigrer ceux qui se battent à gauche contre les injustices et l’impérialisme États-unien sioniste. Vous adorez les massacres de l’Otan (Libye,...), les assassinats des sionistes notamment des scientifiques en Iran ou ceux des US dans le monde avec leurs drones.

      La vraie gauche est axée essentiellement sur l’être humain : s’acheminer vers la paix, le respect de la dignité humaine en tant que souhait de tous les êtres humains tout au long de l’Histoire.

      Votre vraie famille est celle du fascisme conquérant et prédateur de cette planète, car vous défendez ceux qui n’ont cessé de mentir pour justifier de leurs motifs d’intervention concernant : la Yougoslavie, l’ Irak, l’Afghanistan, Libye, Syrie ....Tout ceci pour  asservir les peuples et prendre leurs richesses. Bel idéal   !!!


    • Fab Fab 13 janvier 2012 18:51

      En Libye le Qatar avaient déployé 5000 soldats des forces spéciales, c’est un journaliste du Figaro qui le révèle, après coup bien sur ! http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2011/11/5-000-forces-speciales-du-qata.html

      En Syrie, c’est déjà au moins 2500 Hommes http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2011/11/5-000-forces-speciales-du-qata.html&nbsp ;

      Je ne sais pas combien de visage a la résistance syrienne, mais elle en a au moins un, celui des Etats-Unis et de ses bras armés dans la région Quatar et Arabie Saoudite.

      Comme pour la Libye, les médias font de la désinformation de masse.


      • Fab Fab 13 janvier 2012 18:52

        Une erreur sur mon lien ci-dessus. Pour la présence de forces étrangères en Syrie, c’est ici http://www.debka.com/article/21602/


      • morice morice 14 janvier 2012 18:27

        quand le pro-kadhafio vient défendre Assad...


        décidément... on continue ici à défendre l’indéfendable...


        qui désinforme 


        Debbka a été fondé par deux anciens du Mossad. Chez vous c’est mieux encore :

        « L’information vient du site israélien DebkaFile, un site réputé pour ses liens avec le MOSSAD et la manière dont ses annonces se sont réalisées par le passé. En particulier il avait prévu l’attaque du world trade center dès l’année 2000. »

        ah oui ??? bizarre, c’est SORTI APRES comme news.

        désinformation bis. spécialistes, comme le MEMRI et Rita Katz :

      • Annie 13 janvier 2012 21:31

        La mort d’un journaliste est-elle l’occasion de régler ses comptes ? Il semble que ce soit le cas, et la phrase « on jette plus souvent des fleurs aux journalistes morts que vivants » est tellement vraie. Je ne sais pas plus que vous qui a tué ce journaliste, mais je voudrai au moins rendre hommage à ces journalistes ou aux reporters, photographes de guerre, tombés ou non au champ de bataille, qui font leur boulot, et qui ont à ce titre gagné leurs lettres de noblesse. Parce que nous devons composer avec une presse servile, ne veut pas dire que ceux qui sont l’honneur d’une profession, non pas parce qu’ils sont morts, mais parce qu’ils ont pris des risques pour nous informer, devraient être instrumentalisés. Ce que fait cet article.


        • Jonathan Moadab L’Incorruptible 13 janvier 2012 21:43

          Bonsoir Annie, 

          Vous me voyez navré que vous interprétiez mon article ainsi... Je pense simplement que mourir au service de la désinformation est une fin bien triste pour un journaliste dévoué et talentueux, comme semblait l’être Gilles Jacquier.


        • Annie 13 janvier 2012 23:56

          Au service de la désinformation ?? Ce n’était certainement son intention. La désinformation vient après, pas avant.


        • posteurfou posteurfou 14 janvier 2012 10:52

          Bonjour ! je pense que mourir : pour telle ou telle raison est toujours un drame , j’ai une grosse pensée tout d’abord pour la famille qui ; elle ; se fout des désinformations .Cordialement ..


        • Emmanuel Aguéra LeManu 14 janvier 2012 14:03

          Annie, tu te trompes de combat. Le meilleur hommage à ce type tombé serait en toute décence de comprendre pourquoi et comment. C’est le sens de ce billet.
          Quant au commentaire de Posteurfou ci-dessus... justement ! Pour ses proches, pour ses lecteurs... Que s’est-t-il passé ?
          Question de pas mourir idiot, et surtout pour rien.


        • morice morice 14 janvier 2012 15:53

          « mourir au service de la désinformation est une fin bien triste pour un journaliste dévoué et talentueux, comme semblait l’être Gilles Jacquier. »


          VOS PROPOS SONT ABJECTS ET UNE INSULTE A SA MEMOIRE : il avait choisi d’aller filmer du côté des troupes d’hassad pour MONTRER exactement ce qui se passait !

          VOUS ETES ODIEUX.

        • Jonathan Moadab L’Incorruptible 14 janvier 2012 16:03

          Et bien Morice, pourquoi tant de colère ?

          Ai-je une seule seconde remis en question la démarche personnelle du journaliste ?

          Pourquoi refusez-vous de faire la distinction entre le travail de terrain et ce qui est fait des images ?

          J’ai vécu ce genre de situation en tant que témoin direct, je faisais déjà le distingo entre la journaliste et sa rédaction.

          Pour être honnête, votre réaction me surprend... Est-ce plus clair pour vous ?


        • morice morice 14 janvier 2012 16:15

          il est mort pour INFORMER ; vous le salissez en affirmant que c’était pour désinformer : relisez vous, ou abandonnez l’idée d’écrire.


        • Jonathan Moadab L’Incorruptible 14 janvier 2012 16:18

          Morice, êtes-vous incapable de saisir la moindre subtilité syntaxique ?

          Pourquoi vouloir me coller des intentions que je n’ai jamais eu ? 


        • morice morice 14 janvier 2012 16:18

          vous passez de votre cas perso à la Syrie ; c’est plus que LEGER.


          A la gare du nord, sarko a fait pire en 2007 et on a rien lu de vous à ce propos.

        • Jonathan Moadab L’Incorruptible 14 janvier 2012 16:23

          Morice,

          Encore une fois, votre argumentation est vide et évite de s’intéresser au sens de mes mots.

          En 2007, j’étais un gamin de 18 ans manipulé qui n’avait pas de conscience politique. J’avais même voté Sarko à l’époque... Vous voyez, les gens changent lorsqu’ils tirent les leçons de leurs erreurs. 


        • SEPH SEPH 15 janvier 2012 12:47
          Après la mort de Gilles Jacquier : embarras politico-médiatique français

          Par Guy Delorme journaliste , le 12 janvier 2012 :

          "La mort tragique du reporter de France 2 Gilles Jacquier, mercredi 11 janvier, à Homs, victime de toute évidence de tirs de RPG actionnés par des rebelles, fait évidemment pas mal de « vagues » en France. Mais les réactions témoignent, par leur prudence ou leur relative neutralité, de l’embarras d’une classe politico-médiatique confrontée de plein fouet à l’inanité, ou du moins au simplisme, de son discours sur la syrie.

          Hypocrisie et sournoiserie au sommet de l’Etat français

          Au sommet de l’Etat on fait dans le flou bien pensant et un rien sournois : dans son hommage à Gilles Jacquier, Nicolas Sarkozy a une brève et perfide allusion au régime syrien « qui est ce qu’il est« . Plus exposé sur ce front-là, Alain Juppé exige « toute la lumière » sur cet acte « odieux« , et un de ses porte-micros a répété que le pouvoir syrien avait le devoir de protéger les journalistes présents sur son territoire.

          On remarquera la cohérence d’Alain Juppé et de ses salariés  : jusqu’il y a peu, le pouvoir syrien n’avait plus, selon, eux, la moindre légitimité et ses militaires et policiers étaient purement et simplement des bouchers. Les mêmes pestaient rituellement contre l’interdiction faite aux médias étrangers de se rendre en Syrie. Bref, avec eux, le gouvernement syrien est sûr de perdre à tous les coups. Une attitude à rapprocher de celle que le tandem Sarkozy/Juppé a observé à propos de la mission arabe en Syrie : dans un premier temps on l’exige à cors et à cris ; et puis quand celle-ci, une fois sur place, ne dit pas ce qu’on voudrait entendre, on réclame aussi bruyamment son départ.

          Mais l’on sait depuis longtemps qu’aucune honnêteté, et qu’aucune autre logique que celle des intérêts et buts de guerre atlantistes, n’est à attendre de cette « belle équipe » qui déshonore chaque jour un peu plus le pays de de Gaulle.

          France 2, de la malhonnêteté à chaud à la neutralité à froid…

          En ce qui concerne les collègues du malheureux Gille Jacquier, l’embarras se mesure évidemment aux commentaires qui se sont succédés, et parfois contredits, en moins de 24 heures. A France 2, premier média concerné par le drame de Homs, la première réaction, au 20 heures du 11 janvier, est empreinte de malhonnêteté intellectuelle : on dit ne pas savoir d’où sont partis les projectiles meurtriers, mais on parle du « pilonnage » de Homs par les forces bacharistes, alors que tout le monde sait que le gros de l’armée syrienne s’est retirée du coeur de la ville, et qu’il est impensable qu’elle tire sur les quartiers que sont en train de visiter les observateurs arabes. Et on ne dit pas ce qu’a dit, notamment dans Le Figaro, un journaliste de la BBC présent au moment du drame : à savoir que Jacquier et d’autres journalistes se trouvaient dans un cortège encadré par des officiels syriens, et même par des manifestants pro-Bachar (voir notre article « Un journaliste de France 2 tué à Homs par des rebelles« , mis en ligne le 11 janvier). Et la commentatrice, avec une malhonnêteté qui est comme une profanation du cadavre du journaliste de France 2, ose relier la mort de Jacquier au tout dernier discours de Bachar al-Assad, où celui-ci se serait montré « menaçant« . Envers qui ? Les bandes armées ou les journalistes français ?

          La nuit ayant peut-être porté conseil, et la responsabilité directe des guérilléros ASL et/ou djihadistes, au vu des faits et des témoignages, étant plus que probable, l’édition de 8 heures du jeudi 12 janvier est nettement plus « neutre » : on dit que pouvoir et opposition se rejettent la responsabilité, et l’on ne s’étend pas plus que ça sur les circonstances du drame. On est même bien obligé de dire que la visite des journalistes à Homs se faisait avec l’accord, et sous la responsabilité des autorités, qui donc n’ont pas pu organiser le traquenard. Tout de même, on interroge un responsable de Reporter sans Frontières qui évoque la possibilité qu’un jour soit prouvée l’implication du régime et alors.., le tout sur fond d’affiche anti-Bachar : le service minimum, en quelque sorte… Et c’et à peu près la même « prudence » du côté d’ I-Télé.

          On retrouve la même neutralité, certainement embarrassée, à Libération. Au fond ce drame déstabilise – un peu, et pour combien de temps ? – ces médias français qui sont pris – tragiquement – au piège de leur désinformation sur le dossier syrien, une désinformation digne de celle qui avait accompagné la première guerre d’Irak en 1990/91, ou celle de Yougoslavie. Les vaillants « résistants » anti-Bachar de Homs ont envoyé deux ou trois roquettes « humanistes et pro-démocratie » sur un groupe de journalistes et de Syriens pro-régime, écornant quelque peu le « roman » édifiant que le PJF – Paysage journalistique français – nous vendait depuis des mois sur la Syrie."


        • Jonathan Moadab L’Incorruptible 15 janvier 2012 13:07

          Merci Seph... 

          Que penses tu de ceci ? 

          Je vais essayer de produire un autre article today..


        • SEPH SEPH 15 janvier 2012 15:35

          Observons le déchaînement de la plupart des grands médias et des responsables politiques occidentaux qui concluent au crime des autorités Syriennes avant d’en avoir la moindre preuve :

          Au lendemain de la mort de Gilles Jacquier tué alors qu’il effectuait un reportage à Homs, épicentre de la rébellion contre le régime syrien, les responsables occidentaux de premier rang se sont tous mis de concert pour mener à bien cette tâche.

          D’aucuns ont exigé aux autorités syriennes de protéger la presse. (Juppé et le Clinton). Insinuant que c’est en raison de leur déficience que le journaliste a été abattu. D’autres ont réclamé l’ouverture d’une enquête (Sarkozy et Ashton).

          Alors que le chef de la diplomatie britannique s’est engagé dans un discours mesquin et pitoyable volontairement déconnecté de l’incident, évoquant « le prix terrible payé par la population de Homs et le courage des journalistes qui prennent de grands risques pour faire savoir ce que vit la population syrienne ». Seul Human Right Watch va droit au but, demandant à la Ligue arabe « de condamner d’urgence les forces de sécurité qui tirent sur les protestataires pacifiques qui cherchent à contacter les observateurs arabes ».

          Sans oublier le vice-président américain Joe Biden qui se veut devant le Premier ministre et chef de la diplomatie qatari « condamner les violences perpétrées par le régime Assad en Syrie »

          Le journaliste tué au sein d’une manif pro Assad :

          Bien entendu aucune allusion chez tous ceux-là au fait que le journaliste français qui faisait partie d’un groupe de journalistes (un autre de France 2, cinq belges, deux suisses, deux Libanais et un journaliste syrien, selon un collègue de Jaquier, Mohammad Ballout cité par le Figaro) a été tué au milieu d’une manifestation pro Assad qui, a peine attroupée a été victime de tirs de mortiers et de RPG, armement favori des rebelles syriens. Et naturellement, les responsables occidentaux omettent de signaler que 8 civils syriens ont aussi été tués dans ce pilonnage et qu’ils sont tous des sympathisants du président syrien.

          Même l’Observatoire syrien des droits de l’homme qui diffuse des chiffres sur les victimes sans donner de preuves, tente dans sa réaction une démarcation, disant ignorer l’origine des tirs et réclamant l’ouverture d’une enquête.

          Le journal LEMONDE.FR avec AFP | 13.01.12 | 06h27 • Mis à jour le 13.01.12 | 15h18 connu pour ses positions sionistes écrit :

          "Gilles Jacquier est le premier journaliste occidental tué en Syrie depuis le début de la révolte populaire contre le régime du président Bachar Al-Assad il y a dix mois. Il a été tué à Homs par un tir – pour le moment de nature indéterminée – lors d’un voyage autorisé et encadré par le régime du président Bachar Al-Assad, dans la ville épicentre de la contestation. Il se trouvait dans un quartier alaouite (branche dissidente du chiisme), la confession du chef de l’Etat, lorsque les tirs ont eu lieu.

          Sans pouvoir dire s’ils provenaient de l’armée ou des rebelles, les témoins ont évoqué des tirs soit d’obus, soit de roquettes, soit même de grenades. L’Armée syrienne libre des rebelles (ASL) est connue pour utiliser des lance-roquettes, moins des mortiers, contrairement à l’armée du régime."

          Question  : pourquoi Assad ferait-il bombarder ses partisans ? 8 ont été tués avec le journaliste français Gilles Jacquier.



        • sven 13 janvier 2012 21:39

          Le montage de propagande made in France contredit tous les faits rapportés par la presse étrangère. Ni le Guardian, ni le New York times ne parlent d’un traquenard monté par le régime syrien, au contraire, ils parlent d’une démonstration de l’opposition. C’est une loi générale : les propagandistes en veulent toujours plus et finissent par se contredire. Pas de mobile, ou plutot un événement contreproductif pour le régime syrien. Un soi-disant traquenard réalisé avec la précision de tirs de mortiers. La mort de sympathisants du régime bombardés. Des démissionnaires parmis les inspecteurs de la ligue arabe dont que leurs déclarations passées rendent plus que suspects. Les membres de l’OTAN qui s’intéressent aux droits de l’Homme. Autant d’assertions ridicules qui décrédibilisent cette affaire manifestement montée par une agence de com. Sont-ils allés jusqu’à mettre sciemment en danger des journalistes ? Il n’ont surement pas hésité s’ils l’ont jugé nécessaire à la cause sacré des l’Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord qui cherche à étendre son fond de commerce à l’Afrique.


          • morice morice 14 janvier 2012 16:29

            Le montage de propagande made in France contredit tous les faits rapportés par la presse étrangère. Ni le Guardian, ni le New York times ne parlent d’un traquenard monté par le régime syrien, au contraire, ils parlent d’une démonstration de l’opposition. 


            mensonge complet :


            Critics say the Arab mission has been completely outmanoeuvred by the government in Damascus, with the opposition Muslim Brotherhood accusing it of covering up « crimes of the Syrian regime ».

            One observer, Algerian Anwar Malek, announced on Wednesday he had quit, accusing the regime of committing war crimes and of duping his colleagues.



            Amid the finger-pointing, activists said five civilians were killed on Wednesday near the central city of Hama and in Homs, and that loyalist troops clashed with deserters. 

            tentative de désinfo en fait 

            Amid the finger-pointing, activists said five civilians were killed on Wednesday near the central city of Hama and in Homs, and that loyalist troops clashed with deserters. 

            Amid the finger-pointing, activists said five civilians were killed on Wednesday near the central city of Hama and in Homs, and that loyalist troops clashed with deserters. 

            un piège est décrit en CLAIR par le NYT au contraire !

            When Mr. Robertson and the other reporters heard about the attack just minutes later as they drove back to Damascus, he said, the government officials who mentioned the rally insisted that insurgents must have attacked it because they somehow found out that foreign journalists would be present.

            Mr. Robertson added that another foreign journalist who was present at the attack that killed Mr. Jacquier said that an initial mortar round attracted the attention of reporters, who were then fired upon as they investigated the damage it caused.

            conclusion celle de l’observateur démisssionnaire : une FARCE, selon lui :
            The deadly attack in Homs came hours after an Algerian member of the Arab League team of observers in Syria told Al Jazeera that he was quitting because “the mission was a farce and the observers have been fooled.” The frustrated observer, Anwar Malek, said the mission was pointless because “the regime orchestrated it, and fabricated most of what we saw.”

            ORCHESTRATION IL A ECRIT.

          • Jonathan Moadab L’Incorruptible 14 janvier 2012 16:36

            Morice, puisque vous semblez tout savoir, allez donc donner vos informations au Quai d’Orsay, une investigation a été lancée.


          • Yohan Yohan 13 janvier 2012 21:58

            Dans ce genre de conflit, tout le monde peut avoir intérêt à se faire un journaliste coller la faute à l’autre camp. Wait and see. A qui profite le crime ? aux deux mon colon


            • aliante 14 janvier 2012 00:19

              la presse belliqueuse ,c’est pire que tout ,


              • citadelle 14 janvier 2012 04:15

                Vous pouvez voir dans cette vidéo que les journalistes (et quelques civil syrien entre guillemet) ont été victime de tire d’obus, et je vois mal une armé d’un pays comme la Syrie s’amuser a lancé des engins sur des habitation, des quartiers et sur ses gens. Doivent ils rester les bras croisé ????



                Les milice et mercenaire de sarkosy du roi du Qatar et agent sioniste americains foutent leur merde en armant et en soutenant des groupe Djiadiste. Mais il n’y aura jamais de CPI pour eux.


                • Gérard Luçon Gerard Lucon 14 janvier 2012 08:23

                  Excellente approche, avec un petit bemol, les « armeniens » tues en Turquie, sous l’Empire Ottoman n’etaient pas des armeniens au sens « propre », c’etait des citoyens turcs d’origine armenienne qui se sont alors revoltes contre l’Etat turc en guerre, aides en cela par les troupes francaises et anglaises.

                  Ils ont paye extremement cher un acte de rebellion en temps de guerre.


                  • morice morice 14 janvier 2012 15:53

                    Excellente approche, 

                    ne tombez pas dans son panneau, svp.

                  • Alef Alef 14 janvier 2012 09:16

                    Gilles Jacquier était grand reporter de « France 2″, et avait déjà réalisé des reportages en Afghanistan, en Irak au Kosovo et en Israël. 

                    Dans les reportages qu’il avait réalisés durant l’Intifada ainsi qu’à Jenine ou à Gaza, Jacquier avait un net parti-pris contre Israël et contre Tsahal, mais ce sont des soldats arabes qui auront mis fin à sa vie et sa carrière. smiley

                    Sincères condoléances pour le journaliste




                    • posteurfou posteurfou 14 janvier 2012 10:55

                      Je me permet de vous demander de cesser de polémiquer , s’il vous plait ! afin de faire montre de respect pour la famille .Merci cordialement ..


                      • Alef Alef 14 janvier 2012 11:26

                        On ne peut qu’avoir de la compassion pour un homme qui meurt.


                        Mais il faut que les journalistes et reporters fassent leur travail objectivement et cessent de mettre leur idéologie en avant .

                        Ces journalistes ou reporters français du « service public » de la T.V. française ne cessent de faire les zorros dans un monde agité et compliqué, mettant leurs caméras ou leurs reportages au service de causes politiques plus que contestables . 

                        C’est avec ce type de journalisme idéologique que France 2 est une pièce maîtresse du dispositif de démonisation d’ Israël, alors non, je ne m’arrêterai pas de polémiquer


                      • posteurfou posteurfou 14 janvier 2012 15:05

                        Vu sous cet angle , en effet je comprends votre position .Cordialement ..


                      • morice morice 14 janvier 2012 15:54

                        C’est avec ce type de journalisme idéologique que France 2 est une pièce maîtresse du dispositif de démonisation d’ Israël, alors non, je ne m’arrêterai pas de polémiquer


                        tout aussi ODIEUX.

                      • symbiosis symbiosis 14 janvier 2012 16:30

                        Si en effet ce journaliste était connu pour ses positions anti sionistes, il était évidemment une cible toute désignée pour l’oligarchie, plus que pour le gouvernement syrien. Non ?


                      • morice morice 14 janvier 2012 16:39

                        Si en effet ce journaliste était connu pour ses positions anti sionistes,


                        jacquier n’était en rien ce que vous dites. Vous parlez de qui là ?

                      • stephane 14 janvier 2012 12:39

                        à l’auteur,

                        je serai comme vous, des plus prudents, pour ce qui concerne la mort de ce journaliste tant pour l’instant les infos sont floues et peu sûres.

                        J’ai quand même senti comme un léger malaise face au coté va t en guerre de la rédaction de France 2 et du gouvernement quand on sait à quel point la situation est tendue avec la Syrie depuis des mois. Stratégie de la tension volontairement entretenue par Sarko, laquais de l’OTAN, relayée par les médias serviles jusqu’à ce drame...

                        Z’avaient pas fait tant de foin TF1 quand Patrick Bourrat est mort renversé par un char Abrahms de l’armée US fin 2002.... Cà pouvait pourtant sembler louche, à l’époque !


                        • SEPH SEPH 14 janvier 2012 12:43
                          Mort de Gilles Jacquier : Juppé s’enfonce résolument

                          Par Louis Denghien, le 13 janvier 2012

                          "C’était à prévoir : le Quai d’Orsay s’efforce d’exploiter autant qu’il peut la mort du journaliste Gilles Jacquier à Homs, dont la dépouille a été rapatriée en urgence en France, histoire de ne pas laisser trop longtemps ce corps aux médecins légistes syriens, susceptibles de confirmer la nature du projectile qui l’a tué. Du coup, la Syrie et la France auront chacune leur commission d’enquête. On remarquera au passage que Nicolas Sarkozy avait demandé aux autorités syriennes de faire « toute la lumière » sur ce drame : rapatrier le corps de Gille Jacquier en catastrophe, est-ce un moyen d’aider ces autorités à « faire toute la lumière » ?

                          L’air de la calomnie, version Quai d’Orsay

                          Fidèle à sa vocation « structurelle » – qui est de relayer les mots d’ordre de l’Elysée – et conjoncturelle – qui est de charger le régime syrien de tous les « péchés d’Israël« , Le Figaro dans son édition du vendredi 13 janvier cite une « source proche du président français« selon laquelle Paris soupçonnerait « une manipulation » des autorités syriennes autour de la mort tragique du journaliste. Toutefois, la source reconnait – la mort dans l’âme ? – qu’il n’existe pas de « preuve » à l’appui de cette thèse.

                          A défaut de preuves, rapporte Le Figaro, la « source » propose une thèse, autour du vieil adage latin « Hic fecit cui prodest » (à qui profite le crime ?) en observant que la mort de Jacquier « tombe plutôt bien pour un régime qui cherche à décourager les journalistes étrangers et à diaboliser la rébellion« . Et « Mlle Source« , un rien fielleuse, d’expliquer que « les responsables syriens étaient seuls à savoir qu’un groupe de journalistes occidentaux visitait Homs ce jour-là, et dans quel quartier il se trouvait« .

                          Donc, si l’on suit bien cette « source » qui dit (anonymement) tout haut ce que Juppé aimerait bien penser tout bas, le régime de Bachar a commandé à ses chabihas de cibler un groupe de journalistes ET de ses partisans – huit d’entre eux ont quand même été tués avec Gilles Jacquier – pour décourager les journalistes qu’il avait néanmoins autorisés à venir, le tout pour plomber la mission de la Ligue arabe, laquelle mission est en train de valider les thèses du régime de Damas sur la violence des groupes d’opposition. Comme eut dit Sherlock Holmes : « Elémentaire mon cher Watson ! »

                          Tout ça ne tient évidemment pas la route, et l’on peut dire qu’Alain Juppé poursuit avec talent son patient travail de décrédibilisation – au moins en terre arabe – de la diplomatie française. La source figaresque dit encore : « On peut croire à un malheureux accident« . Parce que si le régime n’est pas coupable, c’est donc que Gilles Jacquier a été victime d’un regrettable accident. Nous qui croyions qu’il avait, et huit Syriens avec lui, été victime d’une roquette RPG tirée par un de ces groupes qui terrorisent Homs ! A moins que la « source » - et le Quai d’Orsay avec elle – considère que toutes les exactions de l’ASL et des djihadistes soutenus par la Turquie, le Qatar et la CIA sont autant de « malheureux accidents« . Décidément, le Quai d’Orsay, avec la Syrie, est en train de réinventer la « novlangue » de George Orwell, une langue où les mots n’ont plus leur sens habituel.

                          A noter que la chaîne d’information continue I-Télé – associée à Canal+ – a dans son journal de 8 heures du 13 janvier diffusé les témoignages de deux victimes de l’attentat de Homs : deux Syriennes blessées qui ont clairement incriminé les terroristes. Sans doute des faux-témoins partie prenante de la « manipulation » des autorités syriennes pour les calomniateurs de l’Elysée et du Quai d’Orsay…

                          La « source » a dit que la France n’avait pas les preuves de ses noirs soupçons. On ose espérer qu’on n’en fabriquera pas…" http://www.infosyrie.fr/actualite/mort-de-gilles-jacquier-juppe-senfonce-resolument/

                          Le lavage de cerveaux a commencé depuis longtemps, ce drame ne doit être un casus belli préfabriqué. http://www.infosyrie.fr/actualite/apres-la-mort-de-gilles-jacquier-embarras-politico-mediatique-francais/&nbsp ;


                          • morice morice 14 janvier 2012 16:04

                            qui est ce d’Enghien ?


                            un des grands supporters d’Hassad, au sein du réseau Voltaire...

                            du réseau de désinformation Voltaire



                            les propos de l’auteur de ce torchon sont bien influencés par ce d’Enghien :

                            il tire ici « Enorme : il y avait bien une violence de l’opposition ! »


                            fait quoi d’Enghien dans la vie ? Il « dirige infosyrie »

                            c’est quoi le slogan d’infosyrie ???

                            ’une agence de REinformation sur l’actualité de la Syrie"


                            propos de d’Henghien sur la mort de Jacquier 

                            A noter que la chaîne d’information continue I-Télé – associée à Canal+ – a dans son journal de 8 heures du 13 janvier diffusé les témoignages de deux victimes de l’attentat de Homs : deux Syriennes blessées qui ont clairement incriminé les terroristes.

                            les résistants au régime d’Hassad, vous avez bien lu ; sont pour lui des TERRORISTES.

                            à part ça, il INFORME votre gugusse ?

                          • symbiosis symbiosis 14 janvier 2012 16:40

                            Merci tonton Morice de diffuser le lien d’infosyrie aux agoravoxiens ne connaissant pas encore le site.

                            Trop aimable


                          • morice morice 14 janvier 2012 17:11

                            pas de problème : c’est en lisant les cons qu’on s’en dégoûte....


                          • Jonathan Moadab L’Incorruptible 14 janvier 2012 17:24

                            J’ai toujours espoir pour vous Morice. Errare humanum est, persevare diabolicum !


                          • morice morice 14 janvier 2012 15:50

                            Faut vraiment ne rien avoir compris au monde pour écrire ce que vous écrivez.



                            le « journaliste révolutionnaire » aurait déjà pu saluer le courage de Jaquier. Mais ça, ça ne vous vient même pas l’idée : c’est LAMENTABLE.

                            vos propos le sont tout autant : « La France, qui soutient les rebelles, se verrait fortement ennuyée si l’opinion française se rendait compte que la résistance syrienne avait plusieurs visages. Est-il permis de douter ? »

                            en somme, vous laissez supposer que ce sont ceux qui s’opposent à Hassad qui l’auraient sciemment assassiné. Vos propos sont ABJECTS.

                            Les responsables de France 2 ont déjà noté le fait que les ACCOMPAGNATEURS de Jacquier se sont envolés juste avant le tir.

                            La responsabilité est déjà évidente. Votre complotisme est particulièrement idiot, votre texte ne sert qu’à la thèse d’une intervention de l’Otan, puisque selon vous l’Otan.. ment. par défaut, selon vous. 

                            Vous vous dites révolutionnaire ? Même pas. Vous sombrez dans le conformisme des thèses complotistes à deux balles ; sans avoir lu ou réfléchi sur quoi que ce soit à propos de ce drame.

                            Jacquier se battait à sa façon pour montrer l’inanité de toute guerre ; il est déplorable de constater qu’auprès de vous son message n’est pas passé : vous ne comprenez rien à rien, et tentez de prendre sa place comme analyste de la situation. C’est LAMENTABLE.

                            vos références vous plombent :  (Thierry Meyssan a un point de vue peu commun en France sur la question ). Meyssan fait du journalisme en hôtel, et se plaint ensuite qu’on lui reproche. Vous pourriez au moins savoir que votre Meyssan est PRO-HASSAD, l’a toujours dit et l’a toujours écrit... même ça, vous ne le savez pas ! Franchement, que vous parliez de ce journaliste unanimement salué est une HONTE.

                            Meyssan en Syrie, c’est avec tous ses potes qu’il y va. Caude Beaulieu du Comite Valmy ou Webster Griffin Tarpley du Washimgton Grove Institute. 

                            Baulieu :


                            voilà le journalisme selon Meyssan et sa clique que vous admirez tant :

                            .« D’ores et deja, une chose est claire : nulle trace de manifestation d’opposition de masse, de situation insurrectionnelle ou de repression ad hoc. Mais de la violence et de la tension assurement. »

                            Jacquier en est mort de ces AVEUGLES.

                            • Jonathan Moadab L’Incorruptible 14 janvier 2012 16:31

                              Ah, et bien vous semblez déterminé à vouloir me salir... 

                              Ai-je affirmé la moindre thèse complotiste ? Mon rôle de journaliste est de questionner et de rassembler les pièces du puzzle afin d’éclairer le public. Je n’impose aucune vision, contrairement à vous...

                              « en somme, vous laissez supposer que ce sont ceux qui s’opposent à Hassad qui l’auraient sciemment assassiné. Vos propos sont ABJECTS. »

                              Est-ce improbable ? Quelle preuve matérielle avez-vous ? Aucune, ceci n’est qu’une supputation naïve d’un homme trop sûr de lui. 

                              « Les responsables de France 2 ont déjà noté le fait que les ACCOMPAGNATEURS de Jacquier se sont envolés juste avant le tir. »

                              Quelle est donc la source de cette information et sa crédibilité ? C’est un élément qui pourrait s’avérer intéressant s’il était vérifié, mais ce n’est aucunement une preuve.

                              Mes références me plombent ? La source que j’ai prudemment cité (« Thierry Meyssan a un point de vue peu commun en France sur la question  ») est entre autres à l’origine du meilleur travail fait à ce jour pour expliquer ce qui a frappé le Pentagone le 11 septembre 2001. Vous contestez ce travail ? Expliquez-moi donc avec toute votre science comment un avion de 38m d’envergure fait pour se volatiliser dans un trou de 4m... 

                              D’autant que si vous aviez lu mon commentaire de réponse à Pierre-Marie, vous verrez que je conteste le travail du Réseau Voltaire... Mais cela dessert votre raisonnement visiblement aveuglé par la vanité... 

                              « Votre complotisme est particulièrement idiot, votre texte ne sert qu’à la thèse d’une intervention de l’Otan, puisque selon vous l’Otan.. ment. par défaut, selon vous. »

                              C’est une chose que j’envisage effectivement. Je tire les leçons de l’Histoire, même si je n’en fais pas une fatalité. D’autant que j’apporte la preuve que l’OTAN est déjà impliquée sur le terrain... 

                              « 

                              Jacquier se battait à sa façon pour montrer l’inanité de toute guerre ; il est déplorable de constater qu’auprès de vous son message n’est pas passé : vous ne comprenez rien à rien, et tentez de prendre sa place comme analyste de la situation. »

                              Le rôle du JRI est bien différent de celui que j’essaie de remplir. Mais peut être ne comprenez vous pas qu’il puisse y avoir plusieurs degrés d’analyse de l’actualité...

                              J’espère que je vous ai calmé, j’ai d’autres choses à faire que de répondre à vos messages provocateurs. D’autant que 92% des lecteurs semblent respecter mon approche... 


                            • morice morice 14 janvier 2012 16:35

                              même pas : vous confondre, plutôt


                              vous n’êtes qu’un propagandiste de la Soral’s Clique 

                              dans votre blog, vous faites la pub pour Plaisant et sa radio

                              c’est qui Plaisant ? un pote à Asselineaui et à la clique de Débats et bidules :



                              c’est un petit groupe dont vous vous faites la trompette....

                            • morice morice 14 janvier 2012 16:36

                              est entre autres à l’origine du meilleur travail fait à ce jour pour expliquer ce qui a frappé le Pentagone le 11 septembre 2001. Vous contestez ce travail 


                              j’ai toujours dit que celui qui avait fait le plus de mal à la théorie est Meyssan en effet.

                            • morice morice 14 janvier 2012 16:38

                               D’autant que 92% des lecteurs semblent respecter mon approche... 


                               vous êtes sur le site qui a commencé à parler du 11 septembre comme un complot....

                            • Jonathan Moadab L’Incorruptible 14 janvier 2012 16:38

                              Je me demande simplement si vous le faites exprès, ou bien si vous n’êtes qu’un idiot utile incapable d’ouvrir son esprit ?


                            • Jonathan Moadab L’Incorruptible 14 janvier 2012 16:41

                              Ah, parce que le 11 septembre n’était pas prévu ?

                              Merci Morice, grace à vous je peux enfin dormir tranquille ! 


                            • Analis 16 janvier 2012 14:31

                              Votre complotisme est particulièrement idiot, votre texte ne sert qu’à la thèse d’une intervention de l’Otan,

                              Morice, sans vous en rendre compte, vous dénoncez votre propre hypocrisie. Vous donnez vous-même dans le pur complotisme, en défendant la thèse d’une conspiration du gouvernement syrien, pour le moment bien faiblement étayée. Vous tombez dans le même travers que le gouvernement français et ses médias, eux aussi hypocrites et conspirationnistes sur ce coup. Humour involntaire, aux conséquences cependant particulièrement tragiques.

                              Quant aux thèses développées par le réseau Voltaire, oui elles tiennent bien la route :

                              http://jacques.tourtaux.over-blog.com.over-blog.com/article-interview-de-francoise-wallemacq-de-retour-de-syrie-90174321.html

                              http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=27859

                              http://www.voltairenet.org/Webster-Tarpley-from-Damascus-CIA

                              À moins d’imaginer bien sûr que tous les passants interrogés avaient été mis là par le régime syrien, ce qui impliquerait qu’il avait des milliers de figurants sous la main en parmanence et qu’il en remplissait les rues...


                            • furio furio 14 janvier 2012 16:45

                              A qui profite le crime ? certainement pas à Assad !! Mais à tous ceux qui rêvent d’un nouveau massacre.

                              Le crime profite aux sionistes qui veulent que la Syrie soit bombardée. Les activistes qui sévissent en Syrie sont les mêmes qui oeuvraient en Libye, des barbouzes français, israéliens, et étatsuniens. Les procédés sont toujours les mêmes bombes, attentats et mortiers et snipers sur les populations pour ensuite faire jouer la propagande, accuser le régime et pouvoir faire donner les bombardements.

                              Cette fois avec la mort du journbaliste français, la ficelle st un peu grosse, elle ressemble à s’y méprendre aux barbelés de timisoara !


                              • morice morice 14 janvier 2012 17:00

                                A qui profite le crime ? certainement pas à Assad !! Mais à tous ceux qui rêvent d’un nouveau massacre.


                                oh que si : il peut facilement dire la même chose que ce que vient de vous dire l’auteur...

                              • morice morice 14 janvier 2012 17:03

                                Les procédés sont toujours les mêmes bombes, attentats et mortiers et snipers sur les populations pour ensuite faire jouer la propagande, accuser le régime et pouvoir faire donner les bombardements.


                                 première explication donnée : ce ne peut venir du régime car c’était « une roquette Energa, que ne possède pas Assad. »


                                les photos montrent une RPG à ailettes classique....


                              • Jonathan Moadab L’Incorruptible 15 janvier 2012 03:34

                                Qui a parlé d’ENERGA à part vous ? 

                                J’ai entendu parlé de mortiers, de roquettes, mais pas de grenades à fusil.


                              • Jonathan Moadab L’Incorruptible 18 janvier 2012 13:34

                                Et bah alors tonton Morice, ou bien devrais-je dire...

                                TontonS Morice !!! 

                                On ne dit plus rien ?


                              • morice morice 14 janvier 2012 16:59

                                ce n’est pas en m’insultant que vous y arriverez : faites vous ou non la promo du groupe de Soral ou pas ?


                                votre site le prouve pourtant. « holly_crapp » ou Jonathan Moadab

                                Jonathan Moadab

                                Citoyen, Juif, sympathisant du mouvement « Démocratie Réelle », apprenti journaliste (si ça intéresse quelqu’un d’ailleurs…), Membre du Cercle des Volontaires, et partisan d’une Révolution des consciences.


                                cdv

                                premier client :

                                . Concrètement, il souhaite dissoudre l’Assemblée nationale et le Sénat et remplacer les élus par des citoyens tirés au sort sur la base du volontariat. Il veut aussi dissoudre la cour des comptes, ne pas remplacer un haut fonctionnaire sur deux… « Le programme atypique du PF et la révolution culturelle pacifique induite constituent la seule possibilité à une véritable alternance », souligne ce chef d’entreprise. L’homme y croit dur comme fer, « j’ai confiance en mon peuple », dit-il


                                Je vous invite à lire cette tribune d’Evelyne Perrin. Et je réitère mon appel à l’UPR.


                                même marigot... Agoravox ; squatté par les partisans d’Asselineau... PITOYABLE

                                • Jonathan Moadab L’Incorruptible 14 janvier 2012 17:17

                                  Soral dit parfois des conneries, mais je n’ai pas honte de dire qu’il émet aussi des vérités. Ce n’est pas pour autant que je suis un « soralien »

                                  Quant à mes convictions politiques, je défend une seule chose : une assemblée constituante. J’ai des sympathies, mais je n’ai pas prévu de donner ma voix en 2012. 

                                  « Idiot utile » n’était pas une insulte... mais peut être préférez-vous « larbin » ? 


                                • morice morice 14 janvier 2012 18:05

                                  « Idiot utile » n’était pas une insulte... mais peut être préférez-vous « larbin » ? 


                                  demande de retrait à la modération : ça suffit là ses INJURES.

                                • Jonathan Moadab L’Incorruptible 15 janvier 2012 03:18

                                  @Morice,

                                  Votre attitude est pitoyable... Vous venez me chercher des poux pour des motifs fallacieux, et vous pleurnichez ensuite lorsque vous me trouvez... 

                                  D’ailleurs Symbiosis avait eu une vision prémonitoire à ce sujet : 
                                  « Attention, l’incorruptible, tonton morice pourrait bien te faire censurer pour tes propos injurieux à son encontre. L’idiot utile est spécialiste de la censure sur Agoravox. »

                                  Je n’ai rien contre vous Morice, mais j’ai pris le temps de vous répondre point par point, et vous n’admettez jamais vos torts. Lorsqu’on est KO, on quitte le ring, et puis c’est tout... 



                                • symbiosis symbiosis 14 janvier 2012 17:11

                                  Le problème n’est pas de savoir qui est qui. Est-ce que l’on cherche à savoir qui tu es tonton morice ?
                                  Nous n’en sommes plus là. Le topic est de faire la part des choses, de comprendre ce qui se passe dans notre monde, peu importe d’où vient l’information, seul compte la justesse des allégations qui pourront nous rapprocher des faits tels qu’ils se produisent réellement et non tels que l’écran de fumée des médias de masse nous les présentent.

                                  L’intérêt étant de reconstruire les faits et c’est en prenant les infos de toutes parts que nous arrivons à les reconstruire par analyse et déductions

                                  D’accord avec ça tonton ?


                                  • morice morice 14 janvier 2012 18:06

                                    Le topic est de faire la part des choses


                                    et donc pas de servir bêtement la soupe à Meyssan, on est bien d’accord.

                                  • Jonathan Moadab L’Incorruptible 14 janvier 2012 17:20

                                    Si vous aussi vous pensez que Morice troll ce topic, merci de plusser ! 


                                    • morice morice 14 janvier 2012 18:07

                                      la modération : c’est bien une incitation à la dénonciation ça... 


                                    • Jonathan Moadab L’Incorruptible 15 janvier 2012 03:20

                                      Vous êtes vexé parce que le seul vote « moins », c’est vous ? Laissez les gens travailler en paix !


                                    • symbiosis symbiosis 14 janvier 2012 17:38

                                      Ce que tu peux être mesquin morice, c’est effarant. Tu devrais te détendre mon vieux, prendre un peu plus la vie du bon coté. Car qu’as-tu a perdre ? Des idées ? Des convictions ? C’est faible dis-moi...

                                      Ça n’est pas plus excitant de rechercher la vérité ? C’est l’intérêt des forums de discussion, non ? Le recoupements des infos, des opinions...

                                      Quant au sionisme ! Que dire ? Tu es désarmant et si prévisible. Mais tu ne m’as pas, sachant bien que c’est devenu contre productif aujourd’hui, traité d’antisémite. Tu fais des progrès, tonton morice.

                                      C’est bien ! tonton


                                      • morice morice 14 janvier 2012 18:19

                                        Ça n’est pas plus excitant de rechercher la vérité ?


                                        ah parce que dire qu"ici le propos est piqué à Meyssan et ses amis ce n’est pas cela ???

                                        ça vous ennuie, plutôt qu’on le DEMONTRE.

                                      • symbiosis symbiosis 14 janvier 2012 17:48

                                        l’intérêt étant aujourd’hui de reconnaître qui sert le système oligarchique, qui le dénonce, qui sont les éveilleurs de consciences, qui sont les manipulateurs et bien entendu qui travaille pour le bien commun


                                        • morice morice 15 janvier 2012 02:50

                                          La mort de Gilles Jacquier en Syrie est « un crime d’Etat », a affirmé aujourd’hui un journaliste suisse qui était dans le même convoi que le grand reporter de France 2, ajoutant se poser « beaucoup de questions » sur les circonstances du drame.

                                          « Je dirais même qu’il s’agit d’un crime d’Etat. Avec du recul, on se pose beaucoup de questions », a indiqué le journaliste Sid Ahmed Hammouche, témoignant de ce qu’il a vu dans les colonnes du quotidien suisse La Liberté pour lequel il travaille. M. Hammouche se trouvait dans le même convoi qui amenait mercredi à Homs (centre de la Syrie) plusieurs journalistes, dont le reporter de France 2. Ce dernier a été tué lors de la chute d’un obus de mortier sur le groupe de reporters, lors d’un voyage encadré par les autorités syriennes.

                                          « Dès l’arrivée à l’hôtel, j’ai senti une bizarre atmosphère chez les militaires qui nous attendaient », raconte le journaliste suisse, qui a atterri la nuit dernière au Bourget dans l’avion qui ramenait la dépouille du journaliste français. « Nous sommes partis vers Homs avec les militaires devant. Les journalistes étaient au milieu et derrière, à nouveau, l’escorte. A un grand rond-point, les militaires se sont arrêtés. Il y avait des gens qui ont invité les journalistes à sortir des voitures. Ils disaient subir le terrorisme et les obus ou tirs de roquette », poursuit-il.

                                          Lorsqu’un premier obus explose, « des gens crient de sortir des voitures et de nous diriger vers l’impact », se rappelle M. Hammouche. A la deuxième explosion, « les militaires se retirent et nous laissent seuls » et « ils nous incitent à aller vers l’impact ». Après une trentaine de minutes et quatre tirs, « les taxis et les ambulances évacuent les blessés » et « la circulation est rapidement rétablie », ce qui étonne le journaliste suisse, disant ressentir « quelque chose de malsain ». C’est alors qu’il apprend par un autre journaliste que le reporter de France 2 a été tué.

                                          A l’hôpital de Homs, M. Hammouche s’étonne de voir la télévision d’Etat syrienne. Il les empêche de filmer le corps de Gilles Jacquier, car, selon lui, ils sont « là pour instrumentaliser la mort de Jacques ». Gilles Jacquier, grand reporter, est le premier journaliste occidental tué en Syrie depuis le début de la révolte populaire contre le régime du président Bachar al-Assad il y a dix mois. Les autorités syriennes ont annoncé jeudi la création d’une commission d’enquête sur les circonstances de la mort du journaliste français, tandis que la justice française a ouvert hier une enquête sur la mort de Gilles Jacquier.


                                          • Jonathan Moadab L’Incorruptible 15 janvier 2012 03:31

                                            Vous remarquerez que le journaliste « se pose bcp de questions », il n’affirme rien, contrairement à vous. C’est rigolo, car je vois que toutes vos sources proviennent du Figaro... Les « idées saines » de Serge Dassault semblent être efficaces !


                                          • agent orange agent orange 15 janvier 2012 09:31

                                            Il va être intéressant de voir si cette mort (de trop) de Gilles Jacquier va mettre fin à l’hypocrisie sur la Syrie et si ses collègues vont honorer sa mémoire en effectuant dorénavant un vrai travail de journaliste et non de propagandiste.


                                            • morice morice 15 janvier 2012 20:40

                                              Certes, l’assassinat de Jaquier est bien un crime d’État, mais ça fait un anti-sioniste de moins. Il n’y a pas de petit profit....



                                              obscène. aucun respect et médisance.

                                              de la vraie saloperie.

                                              • Jonathan Moadab L’Incorruptible 18 janvier 2012 13:38

                                                Si Morice est un mec honnête, alors moi je suis un négationniste.


                                              • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 16 janvier 2012 01:07

                                                C’est Gilles Jacquier sur cette photo, n’est-ce pas ?

                                                http://www.voltairenet.org/local/cache-vignettes/L400xH267/arton172365-12e75.jpg

                                                Paix à son âme.

                                                Maintenant, jetez un oeil sur le personnage qui est représenté sur sa casquette... je trouve que ça éclaire un certain nombre de choses d’un jour tout à fait nouveau.

                                                Ce ne sont que des suppositions de ma part, donc je m’arrêterai là, afin de ne pas provoquer la virulence de certains commentateurs qui ont visiblement du mal à se tenir.

                                                Bonne journée smiley

                                                 


                                                • Jonathan Moadab L’Incorruptible 16 janvier 2012 01:35

                                                  Intéressant ! On est sûr que ce n’est pas un montage ? Qqun a déjà vu ce modèle de casquette ?


                                                • Jonathan Moadab L’Incorruptible 16 janvier 2012 01:36

                                                  Je me dis qu’on devrait créer une espèce d’agence de presse citoyenne qui condense l’information alternative et produire des analyses les plus justes possibles.


                                                • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 16 janvier 2012 13:45

                                                  Je partage votre avis. Cela fait longtemps que je me dis qu’il faut une agence de presse citoyenne, analytique et modérée (et pas juste un dépôt d’articles hétéroclites comme l’est malheureusement AgoraVox).

                                                  C’est essentiel, vital, pour notre démocratie. A l’heure actuelle, rien ne comble ce manque.

                                                  Mais pour avoir géré deux sites de forte affluence par le passé, je sais que la somme de travail à fournir pour administrer au quotidien un tel organisme est colossale, sans compter le temps nécessaire à la compilation et à l’analyse de l’information. Il y a aussi le fait que pour être efficace une telle structure requiert un petit nombre de personnes à sa tête, fortement dévouées, avec une éthique irréprochable et un sens quasi sacerdotal du bien commun. Pour ma part, me lancer bénévolement une nouvelle fois dans ce genre d’aventures c’est malheureusement au-dessus de mes forces. Et c’est bien dommage, car c’est le genre d’institution qui mériterait un financement public.


                                                • morice morice 16 janvier 2012 19:51

                                                  Je me dis qu’on devrait créer une espèce d’agence de presse citoyenne qui condense l’information alternative et produire des analyses les plus justes possibles.


                                                  ah ah ah 

                                                  vous vous êtes déjà fait dépasser par l’extrême droite qui l’a compris avant vous, béotien, et qui abreuve de ses délires les médias. Eux ont pris de l’avance, vous n’aviez qu’à y songer avant, il est déjà trop tard, vous allez passer votre temps à les contrecarrer. 


                                                  en ce moment, ils pavoisent sous votre nez.

                                                  relisez Scitivaux : c’est une pote de MADELIN : le GUD qui oint la blondasse !


                                                  Vous êtes en train d’expliquer qu’Agoravox ne vous sufifit pas . Pas à votre égo, visiblement démesuré, à vous lire infiltré partout. En prime, vous nr’avez auucune idée des millions que ça coûte, c"’est soit de la naïveté soit de la bêtise. Pour vous c’est net : c’est la deuxième solution.

                                                • Jonathan Moadab L’Incorruptible 16 janvier 2012 19:55

                                                  Ah tonton morice, le dictateur de la pensée qui reproche aux gens de douter... 


                                                • morice morice 16 janvier 2012 19:55

                                                  soyez moins tordu, indiquez l’article qui l’illustre.. 


                                                  c’est du meyssan


                                                  le coup de la destruction de preuve ne tient pas debout.
                                                  « Enfin, la soustraction d’un cadavre ne relève pas du vol, mais du délit de violation de sépulture. »


                                                • Jonathan Moadab L’Incorruptible 16 janvier 2012 20:05

                                                  Morice, 

                                                  Il n’y a que vous qui prend pour argent comptant les informations venant d’un côté ou de l’autre. Nous, nous ne faisons que les rapporter, afin que chacun puisse se faire son avis. C’est ce qu’on appelle faire du journalisme, et c’est indispensable en démocratie. 


                                                  Ai-je inventé la moindre information ou prononcé le moindre mensonge ?

                                                  Cherchez bien... 

                                                  Je sais pas quel est votre problème, ça vous fait peur que les gens se mettent à douter de la parole officielle ? 


                                                • morice morice 16 janvier 2012 20:09
                                                  parmi les azimutés prompts à sauter à deux pieds dans la thèse de Meyssan on a un autre allumé :

                                                  doit-on vous rappeler ces textes sur le bienfaiteur de la nation Kadhafi et ses articles comme quoi il était en train de gagner la guerre ?

                                                  « Libye – Le guide assassiné, Kadhafi, sera vengé »

                                                  « Allain Jules, appointé du régime Kadhafi »

                                                  vous faites partie des DESINFORMATEURS, là, c’est CLAIR.
                                                  de tels propos sont SCANDALEUX, après ce qu’il a écrit sur Kadhafi

                                                  il est tricart ici, et il sait pourquoi je pense.

                                                • Jonathan Moadab L’Incorruptible 16 janvier 2012 20:13

                                                  @Morice,

                                                  Vous êtes tellement dans votre petit monde que vous avez oublié ce qu’était une démocratie : 

                                                  « Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire traversée par des contradictions d’intérêt et qui se fixe comme modalité, d’associer à parts égales, chaque citoyen dans l’expression de ces contradictions, l’analyse de ces contradictions et la mise en délibération de ces contradictions, en vu d’arriver à un arbitrage ». Paul Ricoeur

                                                  La démocratie selon tonton Morice, ça donne quoi ? 




                                                  • morice morice 16 janvier 2012 19:42

                                                    Gilles Munier, né le 9 novembre 1944 à Reims et vivant à Rennes, est - depuis 1986 - le secrétaire général de l’association Amitiés franco-irakiennes, fondée par l’orientaliste Jacques Berque. En 2003, il a été impliqué dans le volet français de l’affaire Pétrole contre nourriture.


                                                    Gilles Munier a été mis en examen le 6 octobre 2005 dans le volet français de l’affaire Pétrole contre nourriture. Il lui a été interdit, pendant 4 ans (jusqu’en juillet 2009) de quitter le territoire français, mesure dont la plupart des autres accusés étaient exemptés.

                                                    Deux sociétés de courtage pétrolier : Aredio et Taurus finançaient les activités de son association, créée en 1985, dont l’objectif principal était de soutenir l’Irak : achat d’espaces publicitaires (notamment dans Le Monde en janvier 2001), organisation de colloques, expositions de livres, envois d’aide humanitaire en Irak, voyages à Bagdad et lors de conférences anti-embargo organisées en Europe.

                                                    Selon le Rapport Volcker, Gilles Munier a été allocataire de 11,8 millions de barils, via la société Aredio1.



                                                  • morice morice 16 janvier 2012 19:40

                                                    vous pouvez remballer votre Meyssan :



                                                    Deux reporters présents à Homs, en Syrie, lors de la mort du journaliste de France Télévisions Gilles Jacquier, soupçonnent les autorités syriennes et vont porterplainte pour tentative d’assassinat, annoncent leurs avocats lundi 16 janvier.

                                                    Ces journalistes ont acquis la conviction « qu’ils ont été délibérément conduits par les services de sécurité gouvernementaux dans un lieu dont le bombardement était programmé », écrivent lundi les avocats Alexandre Varaut et Vincent de la Morandière. Pour Jacques Duplessy, journaliste, et Steven Wassenaar, reporter-photographe, « la nature des moyens militaires employés et les conditions dans lesquelles ils ont été dirigés vers la zone de tir, puis isolés, démontrent sans ambiguïté l’intention homicide », ajoute le texte.



                                                    • Jonathan Moadab L’Incorruptible 16 janvier 2012 19:53

                                                      Son témoignage contribue effectivement au doute, mais il n’explique pas pourquoi Assad aurait délibérément tué 8 de ses partisans ?


                                                    • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 16 janvier 2012 20:05

                                                      Bonjour M. Morice,

                                                      Attendez, je ne comprends pas bien.

                                                      Si je ne me trompe pas, on sait que lorsque les obus ont commencé à tomber, aucun des journalistes n’ont été blessés.

                                                      On sait ensuite que M. Jacquier s’est dirigé vers l’endroit où sont tombés les tirs, et qu’un autre coup l’a emporté.

                                                      Ces journalistes, dont je respecte la mémoire, n’ont-ils pas fait preuve d’un certain ... manque de prudence dans ce cas précis ?

                                                      Quand les obus pleuvent, n’est-il pas normal que civils et militaires courent se mettre à l’abri ?

                                                      Si les journalistes sortent à découvert de leur propre initiative alors qu’ils viennent de subir un bombardement il y a quelques secondes, n’est-il pas un peu excessif de leur part de dire que les militaires les ont abandonnés en restant à couvert ?

                                                      Et ne trouvez-vous pas un peu excessif également qu’un journaliste dont le groupe vient de subir un bombardement hurle à la tentative d’assassinat de la part de ceux qui étaient avec lui et qui se sont mis à couvert ?

                                                      Je veux dire ... le bon sens ... smiley

                                                       


                                                    • morice morice 16 janvier 2012 20:12

                                                      Ces journalistes, dont je respecte la mémoire, n’ont-ils pas fait preuve d’un certain ... manque de prudence dans ce cas précis ?



                                                      c’est ça ça va être de leur faute maintenant . ? Non mais y’en a marre de vos conneries là...

                                                      votre bon sens est celui qui part avec l’a priori qu’a développé l’auteur et que vous êtes venu saluer : décidément les lecteurs de Meyssan sont toujours les mêmes !

                                                      • Jonathan Moadab L’Incorruptible 16 janvier 2012 20:17

                                                        Morice, vous n’avez pas votre place sur ce fil de commentaires. Ici, personne ne veut imposer sa vision de pensée... Si vous avez des éléments, très bien, partagez les et on vous lira avec intérêt. 

                                                        Mais si c’est pour faire la morale et dicter ce que l’on peut lire ou pas, ce n’est vraiment pas la peine. Ici, nous sommes tous égaux, arrêtez de nous prendre pour des gosses qui ont besoin de leçons de vie. 

                                                        La nostalgie de la domination de vos élèves sans doute...


                                                      • morice morice 16 janvier 2012 20:20

                                                        La nostalgie de la domination de vos élèves sans doute...


                                                        demande de retrait pour DIFFAMATION.

                                                        vous êtes à court d’arguments en deux lignes, essayez autre chose que les injures.

                                                      • Jonathan Moadab L’Incorruptible 16 janvier 2012 20:26

                                                        Mes arguments, je les revendique depuis le départ : liberté de penser, liberté de douter, liberté d’expression. 

                                                        Est ce que j’ai censuré un seul de vos commentaires m’accusant de conspirationnisme, de fascisme, ou d’atteinte à la dignité de Jacquier ? Non, tout simplement parce que vos propos sont totalement infondés. Les lecteurs ont leur propre opinion, et si vous regardez vos messages, vous verrez qu’ils sont quasi systématiquement « moinssés ».

                                                        Complot contre vous mon cher Tonton ? Ou bien peut être est-il temps de vous remettre en question...


                                                      • morice morice 16 janvier 2012 20:17

                                                        On sait ensuite que M. Jacquier s’est dirigé vers l’endroit où sont tombés les tirs, et qu’un autre coup l’a emporté.


                                                        un obus ne tombe jamais sur l’emplacement d’un autre.

                                                        tout militaire le sait. les lois de la balistique sont ainsi faites.

                                                        si c’est le même lanceur c’est impossible en effet : ce dernier a déjà fait bouger le tir suivant le plus souvent par recul. Réussir à tirer au même endroit relève de l’exploit : ces missiles sont classiques et en rien guidés.Je parle d’obus, pas de roquettes.

                                                        or à ce jour, on est toujours pas certain de ce qui a été envoyé. RPG ou obus de mortier.

                                                        vous ignorez tout des réflexes à avoir, visiblement.


                                                        • morice morice 16 janvier 2012 20:18

                                                          Si les journalistes sortent à découvert de leur propre initiative alors qu’ils viennent de subir un bombardement il y a quelques secondes, n’est-il pas un peu excessif de leur part de dire que les militaires les ont abandonnés en restant à couvert ?


                                                          ils décrivent un DEPART des encadrants AVANT : relisez.

                                                          • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 16 janvier 2012 21:03

                                                            Je vous remercie M. Morice de bien vouloir civiliser votre discours. Vous donnez une image de vous-même peu engageante, au point que je m’étonne qu’elle ne vous ait jamais causé de problèmes dans le cadre de votre profession.

                                                            Quoi qu’il en soit, j’ai bien compris votre point de vue.

                                                            1. Les encadrants se sont éloignés alors qu’il n’y avait pas de danger apparent. Pour vous ceci prouve un complot.

                                                            2. Les obus sont tombés à quelque distance des journalistes alors que les encadrants n’étaient pas là. Pour vous, ceci prouve également un complot.

                                                            3. Un journaliste téméraire ne s’est pas mis à couvert, il s’est approché de l’endroit où était tombé l’obus et où se trouvaient des victimes civiles pour faire son métier, et il a été tué par un autre projectile. Pour vous, ceci prouve une dernière fois un complot contre ce journaliste.

                                                            Je pense que les victimes civiles syriennes et leur famille vous seront reconnaissantes d’avoir exprimé un tel point de vue.

                                                            Bien poliment, je vous souhaite une bonne soirée. smiley


                                                            • Jonathan Moadab L’Incorruptible 16 janvier 2012 21:08

                                                              Moi ce qui m’étonne le plus, c’est que des types se battent depuis 10 ans pour établir le complot sur le 11 septembre preuves à l’appui, et que là, les mêmes personnes qui nient l’opération sous faux drapeaux disent que c’est sûr que Assad ait organisé le sacrifice de 8 de ses citoyens et assassiné un journaliste alors que la communauté internationale lui pend au nez... Le scénario n’est pas impossible, mais ce n’est en rien une vérité...


                                                            • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 17 janvier 2012 16:29

                                                              En tout cas, voici un développement intéressant autour de cette affaire.

                                                              A lire d’urgence, ensuite, libre à chacun de se faire son opinion.

                                                               


                                                              • Jonathan Moadab L’Incorruptible 21 janvier 2012 17:09

                                                                Suite de l’affaire, qui démontre clairement que Morice est un incompétent doublé d’un troll sans égal.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès