• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La nuit recomposée

La nuit recomposée

JPEG

Il y a le jour et puis il y a la nuit. Il y a la nuit noire et la nuit étoilée. Il y a des étoiles tristes et des étoiles filantes. Mais pour qu’il y ait des étoiles, il faut qu’il y ait un ciel. Et quand il fait nuit sans le ciel, on appelle ça un tunnel.

Qu’on le veuille ou non, il y fait noir pour tout le monde et c’est une voie à sens unique ; mais l’âme humaine est ainsi faite que l’ombre étant beaucoup plus contagieuse que la lumière, les chandelles qu’on allume n’éclairent que la paroi des murs, tandis que le sentier sous-terrain qui mène vers la sortie commune reste, lui, tapi dans l’ombre. La lumière des uns, en somme, n’est pas la lumière des autres, et mille soleils n’y suffiront pas à trouer la nuit tant qu’un faisceau commun n’aura pas fait voler les parois en éclat.

 

Il y a la lumière de Monsieur S., quarante ans, deux enfants, ancien adhérent désenchanté du Parti socialiste et qui ne voit dans tout ça qu’une faillite du politique à s’emparer de façon pragmatique d’un problème purement sanitaire. « Ils sont paumés, alors ils font de la com’ », aime-t-il à répéter en sirotant un Mojito sur la terrasse de son mas provençal avec piscine et jardin, dans sa garrigue coupée du monde par une haie de cyprès. Mais à mesure que le temps passe, que la situation va en pourrissant, il commence à craindre – pour ses enfants plus que pour lui – que nos sociétés occidentales ne basculent dans un univers proche des bouquins de J.G. Ballard dont il a entendu parler sur France Inter. Si tel est le cas, il lui restera ses plants de cannabis commandés sur Internet pour s’évader le soir venu et l’espoir que ses gamins, grâce au forcing des autres, échapperont à la rentrée prochaine et pour les dix années à venir au masque obligatoire jusqu’aux bassins du cours de piscine.

 

Il est en télétravail et sa compagne aussi, mais comme la maison est grande, on ne se marche pas sur les pieds. A la différence de Monsieur C., du même âge, franco-sénégalais mariée à une Suédoise et qui se contente, pour le moment, de son trois pièces parisien à 2000 balles par mois en attendant qu’il ait fini de retaper sa maison dans le Loiret. Au début, il y croyait dur comme fer. Consultant santé pour l’OMS en Guinée-Bissau et en Gambie, cette pandémie, c’était la sienne. Des rapports à écrire, des projections à n’en plus finir sur les ravages du nouveau virus, on ne badine pas avec l’histoire quand elle s’invite ainsi dans son champ de compétence. « Il y aura dix confinements ! On va en avoir pour des années ! », assure-t-il tout guilleret d’avoir un rôle à jouer dans cette surproduction mondiale. Anders Tegnell ? Un eugéniste ! Les Suédois sont des salopards qui laissent crever leurs vieux. Didier Raoult ? Un charlatan ! France Soir ? Un tabloïd ! Alexandre Jardin ? Un écrivain raté ! André Comte-Sponville ? Une philosophe pour midinettes qui ferait mieux de laisser Montaigne ronquer dans sa tombe d’un autre âge, quand l’homme se gargarisait de sagesse avant d’avoir goûté à la science, la vraie, celle qui met le monde en quarantaine en désespoir de cause et ose appeler tout ce bordel des mesures sanitaires.

Un an après, Monsieur C. a dessaoulé. La Guinée-Bissau a recensé en tout et pour tout cinquante morts du coronavirus et le décomptage hasardeux ne suffit pas à expliquer pourquoi l’apocalypse n’a pas eu lieu. Les mafias au pouvoir ont montré leur vrai visage. Cynisme, inconséquence, calculs politiques, crapulerie, opportunisme et manipulation des masses. Et puis il y a les vaccins, ces fameux vaccins. Tout confinolâtre qu’il ait pu être, Monsieur C. s’en méfie comme de la peste. Il a parlé à des gens, à droite et à gauche, des gens du monde médical qu’il a croisés sur son chemin, et voilà qu’il annonce contre toute attente : « Jamais je n’injecterai cette soupe à mes enfants. » Alors, quoi, mon ami ? On en sort comment de cette mélasse ?

« Il ne restera de tout ça que des nations virtuelles dont la gestion sera privée. Il restera le pouvoir supranational qui ne se cachera plus pour faire entrer en sa gouvernance les multinationales, seules entités organisées. Nous survivrons dans les bois, dans les marais, dans les montagnes, près de l’eau. Et régulièrement, des hordes de déracinés ne pouvant plus vivre dans leurs pays disparus lanceront de nouvelles invasions. Des visages que nous ne connaissons pas. Venus de Sibérie. De Chine. D’Inde. »

Le covidiste convaincu devenu vaccinosceptique, puis collapsiste survivaliste mais surtout pas complotiste. Son code couleur n’appartient qu’à lui et échappe aux gros feutres gluants des colleurs d’étiquettes. C’est une lumière noire qui diffuse de sa lampe de chevet, mélange de croyance trahie et de nihilisme futuriste. Ce qui ne l’empêchera pas, dans un baroud d’honneur, de voter pour Mélenchon à la prochaine présidentielle, lui dont l’appel solennel à une sixième République est la dernière bande annonce qu’il est prêt à se farcir avant de tirer définitivement le rideau.

 

Madame J. a 87 ans et n’a jamais pu voir Mélenchon en peinture. En revanche, le vaccin Pfizer, elle se l’est fait injecter en toute confiance il y a de cela deux mois. « Pas pour moi, mais pour les autres, pour que les jeunes puissent reprendre leur vie normalement. » Et puis il y a quelques jours, elle a eu une grosse migraine. Des troubles de la vision. Un début de paralysie faciale. Un semblant d’AVC ? Sa fille l’a emmenée illico aux urgences du CHU de Limoges ; on lui fait des examens, une IRM, on l’a gardée toute une nuit et toute une journée en observation et puis on l’a laissée repartir. Plus de peur que de mal, espérons que tout rentre dans l’ordre. D’effets secondaires à la vaccination il n’en a pas été question, du moins pas en paroles. Peut-être que ce n’en était pas, d’ailleurs. Peut-être que ce vaccin est safe. Peut-être qu’il protège de l’infection et qu’il réduit la transmission. Peut-être qu’elle a fait le bon choix, le seul choix censé à l’heure d’une épidémie de doute qui sévit dans le monde entier et qu’aucun spot publicitaire ne semble en mesure d’éradiquer. Peut-être que oui, peut-être que non. Quand on en est là de ses certitudes, on fait confiance à son docteur, à la télé ou à son curé, c’est selon. Les seuls qui savent prédire l’avenir sans trop risquer de se tromper sont ceux qui le forgent à grand renfort de milliards ou de bombes à fragmentation.

Ce qu’elle croit savoir, en tout cas, c’est qu’après Macron le déluge. Comme s’il ne pleuvait pas assez comme ça entre les tuiles de la maison France. « De toute façon, il n’y a personne d’autre. C’est misérable, mais c’est ainsi. » C’est ce que dit BFM. C’est ce que dit Le Figaro. C’est ce que dit TF1. C’est ce que dit la voisine. C’est lui ou c’est Marine Le Pen. C’est l’UE ou l’UE. C’est Schengen, Google et Amazon ou Google, Amazon et Schengen. C’est ça la France et on n’y peut plus rien.

 

Madame M., elle, n’est pas française mais argentine. Elle a trente-cinq berges et en fait quinze de plus à force de se ronger les sangs dans ce Paris masqué qu’elle hante comme une âme en peine, à la recherche soir après soir – pendant le confinement de novembre – d’un tabac ouvert pour s’acheter des clopes à rouler. Tous les tabacs étaient alors ouverts mais madame M., dans sa confusion, en était restée à l’épisode 2 de la saison 1, où tout ce qui n’était pas permis était de fait interdit, même de mettre le nez dehors à plus d’une borne de chez soi. Elle en tremble encore comme si elle avait vu le Yéti, et quand elle allume sa cigarette qu’elle vient de se rouler devant le buraliste et ses clients, elle ne se rend même pas compte qu’elle enfreint une nouvelle fois la loi en enfumant son monde. « Ça fait tellement de bien, me dit-elle, de parler à un visage humain. On peut faire un petit bout de route ensemble ? »

En temps de masque obligatoire, de défiance institutionnalisée relayée par les mass media, un sourire suffit à faire la différence entre un alien et un humanoïde, même si l’humanoïde en question n’est pas sûr de vouloir la suivre dans la folie qui semble la gagner quand elle lui montre une vidéo d’Anthony Fauci sur son téléphone en commentant d’une voix nerveuse : « Fauci n’est pas Fauci. C’est un acteur portant un masque sur son cou. On voit bouger le bord du masque. Tout est une question d’optique. Le vrai Fauci est en prison où il a déjà été jugé pour crimes contre l’humanité. Tout comme Gates, dont le double est un acteur. »

A la grande époque de Pink Floyd la cause aurait été entendue. The lunatic is on the grass. Mais qui saura dire ce qu’était Madame M. avant que tout cela n’arrive ? Une âme dérangée qui n’attendait qu’une plaque de verglas pour partir dans le fossé, ou une personne saine de corps et d’esprit qui a littéralement pété les plombs une fois confrontée au non sens généralisé ?

 

Comprendre le sens de tout ce bazar, c’est justement ce qu’essaye de faire Monsieur N., italien installé à Paris avec sa femme et sa fille pour reconstruire sa vie après des déboires professionnels dans sa Lombardie natale. Sa femme est devenue littéralement bleu schtroumpf quand elle a vu, en mars dernier, les images à la télé des brancards dans la rue du côté des hôpitaux de Bergame. « Dire que ç’aurait pu être nous… », en cauchemardait-elle dans ses insomnies. Elle a repris des couleurs depuis l’été, heureuse d’avoir repris le cours de sa vie et de ses habitudes, mais par un effet de balancier c’est maintenant Monsieur N. qui commence à sombrer dans la déprime. Il ne comprenait pas, jusqu’en septembre, pourquoi ces râleurs de Français en avaient contre Macron. « Vraiment, je ne vois pas ce que vous lui reprochez. Il a eu les Gilets jaunes, maintenant la pandémie, avant ça les grèves en décembre. Il n’a pas eu la partie facile. »

Et puis il y a eu les masques dans la rue, partout, tout le temps, les reconfinements, les couvre-feux, les suppressions de lits, l’eschatologie vaccinale et les interventions télévisuelles dignes de l’usurpateur de « l’Empire jaune » dans Blake et Mortimer. Depuis novembre, il n’en voit plus le bout, il n’en voit plus le sens. Il ne voit plus ses collègues, il passe ses journées à la maison et tente de croire, encore un peu, que son travail a un sens. Sans la chaleur des autres, il ne reste que la froideur des chiffres. Et des pensées qui tournent en boucle dans la solitude de ses journées. « Ils ne nous lâcheront pas la grappe avant d’avoir vacciné en masse. Il faudra tous en passer par là. »

 

Ce qui ne dérange pas Madame P, qui vit les manches retroussées dans sa baraque du Languedoc en attendant que son tour vienne comme promis à la radio. « Les complotistes nous font perdre du temps. Plus vite on sera vaccinés, plus vite on en sortira. » Elle a entendu dire par quelqu’un qui connaît quelqu’un qui travaille en soins intensifs à Montpellier que l’HCQ ne marchait pas même en enchaînant les rails SNCF comme Tony Montana dans Scarface. Pour elle, l’affaire est entendue et les procédures d’appel ne franchiront plus les portes de son tribunal, fermé jusqu’à nouvel ordre, c’est-à-dire fermé jusqu’au nouvel ordre – mondial ou pas – qui régira nos vies d’après. Le fatalisme est une lampe de poche qui se vend comme des petits pains dans tous les Intermarchés de France et de Navarre, et qui permet, a minima, de retrouver le chemin de sa maison en tout lieu, toute époque, surtout quand l’éclairage public montre des signes de défaillance.

 

Il y a d’autres lumières, pourtant. Des torches d’insurgés qui foutraient bien le feu à tous ces masques comme ces gamins dans l’Idaho encouragés par leurs parents lors d’une fête de la Saint-Jean aux relents satanistes, le 8 mars dernier. Des rednecks, probablement, qui ont voté Trump et conchient Biden puisque seuls des abrutis, comme chaque Français bien né l’a appris dans les journaux, peuvent ainsi s’insurger en dépit du bon sens contre l’élan solidaire et sanitairement correct d’une Amérique enfin touchée par la grâce du Dieu progressiste, pourfendeur de l’homme de Neandertal. Vu du pays des Lumières, ce qui se passe au Texas ou en Floride – où tout est rouvert sans aucune restriction – relève, à s’en cogner la tête contre les murs, de l’obscurantisme le plus crasse. Aucun maire, aucun préfet, ne tolèrerait de toute façon une telle offrande à Moloch quand bien même certains excités, comme Florian Philippot, en appellent à la télévision à « brûler ces masques débiles à l’extérieur » qui ne servent à rien qu’à nous asservir.

Dans ses rassemblements hebdomadaires sous les fenêtres du Ministère de la Santé, il réunit régulièrement quelques centaines de militants qui scandent « Véran, démission » en sachant bien, au fond d’eux, que la Macronie n’a d’oreille que pour les sondages de l’IFOP et les instructions de la Kommandantur installée à Bruxelles. Le menu fretin n’a jamais été son plat de prédilection, et Madame F., du haut de ses soixante-dix ans, en a assez vu dans sa longue vie pour savoir que la plupart des luttes sont vaines face à la placidité morose et imperturbable du monolithe oligarchique.

Poussée par la curiosité, elle est pourtant allée écouter Philippot une ou deux fois, un peu timide à vrai dire et franchement sur la réserve au milieu de ces Patriotes qui l’intriguent et l’indisposent tout à la fois. Sa came, à elle, à l’origine, c’est le monde du théâtre, des artistes de gauche et des intermittents en colère. Ceux qui ont occupé les théâtres de la Colline et de l’Odéon pour protester contre la fermeture abusive et autoritaire des lieux de culture. Ceux qui s’insurgent contre la réforme de l’assurance chômage, réclament une année blanche en termes de cotisations et s’indignent à très juste titre d’être considérés comme « non essentiels » par la mère Bachelot et toute la clique de Matignon. Madame F., elle-même auteure et metteur en scène, se sent à sa place au milieu de ces banderoles rouges qui lui rappellent sa jeunesse révoltée.

Une maigre chose la turlupine, cela dit. Ont-ils compris, ont-ils seulement pressenti, tous ces insurgés perchés sur les toits des temples de la culture, que si les théâtres, les cinémas, les musées et même les restaurants tardaient autant à recevoir le feu vert du gouvernement pour une réouverture prochaine, ce n’est pour rien d’autre que la mise à l’étude du fastidieux projet de QR codes et de pass sanitaire concocté avec amour par les marmitons de l’UE et du cabinet McKinsey ? Berthold Brecht, Shakespeare, Wim Wenders et Yasmina Reza, bientôt ce sera pour les vaccinés, les dépistés, les épurés. Les autres, ils liront Kerouac et Bukowski sous les ponts en compagnie des clochards, d’une bouteille de whisky et du ciel étoilé.

 

Il y a l’écrivain Serge J. qui n’y voit pas d’inconvénient, et l’écrivain Alexandre J. à qui cela pose, malgré tout, un léger problème de conscience. L’hypocondrie contre l’égoïsme, voilà les deux alternatives qui ont atomisé le débat public, sans autre forme de dialectique que l’indignation réciproque : le dialogue impossible entre deux France soudain séparées par une infranchissable ligne de démarcation, comme en atteste l’échange tendu entre Etienne Chouard et Jean Bricmont diffusé le 1er mars sur la chaîne YouTube du Média Pour Tous.

En parlant de vie de l’esprit et de littérature, ou de ce qu’il en reste tout du moins, ça fait un an que le jeune K., étudiant de son état, s’est réfugié dans la lecture pour échapper au chaos ambiant. Cours en distanciel, programmes en roue libre, examens bradés à la grande solde covidéenne, il en a soupé de cette vie de cloporte numérique. Ça tombe bien, remarquez, il fait partie de ceux qui font la queue au secours populaire pour quémander un potage et une brique de jus d’orange en ces temps de disette estudiantine. A la différence de ses congénères d’infortune, il lit Kafka et Orwell dans la file d’attente pendant que les autres tapotent sur leurs Smartphones. Il se sent un peu seul, probablement, mais crise du Covid ou non, ça n’aurait rien changé. Quand on s’est choisi Kafka et Orwell pour camarades de croisière, on s’est déjà résigné à passer plus temps dans sa cabine que sur le pont du navire.

Il pourrait bien, cela dit, être invité le soir même à une petite fête clandestine dans une cave insonorisée de la banlieue parisienne. Pas par ceux qui font la queue au Mc Do des pauvres, non. Par des joyeux drilles des beaux quartiers dont il a rejoint la bande par hasard, une après-midi qu’il bouquinait au soleil sur les quais de Seine avant l’évacuation par les forces de l’ordre. Il est des hasards qui ne se refusent pas, surtout si la tise et la coke sont au menu des réjouissances, et encore plus si la jolie mademoiselle A., qui lui fait du gringue depuis leur première rencontre, se décide à être de la partie. Il y aura Fernand, il y aura Firmin, il y aura Francis et Sébastien, et puis Paulette éventuellement si elle arrive à s’y rendre en vélo. Avant tout ça, bien sûr, il faudra passer chez Nicolas acheter une bonne douzaine de bouteilles en se cotisant à plusieurs. Le tout avant dix-huit heures pour ne pas que la bleusaille débarque à l’improviste et aligne tout le monde à coup de prunes à 135 euros, caviste inclus. Le but de la prohibition, c’est de rendre la joie prohibitive mais la jeunesse, depuis tout ce temps, a appris l’art de la clandestinité.

Pour le dealer qui viendra de Saint-Ouen passé l’heure du couvre-feu, le jeu en vaudra la chandelle s’ils s’engagent au minimum à en prendre pour trois pochons. Il ne se déplace pas pour moins, et il a dû réviser ses tarifs à la hausse depuis que les produits se frayent plus difficilement un chemin jusqu’aux tours de sa cité. Au moment du deal, c’est le seul instant de leurs courtes vies où Fred et Gaël de Neuilly-sur-Seine échangent trois mots avec Samy de Sartrouville. Ensuite, comme à chaque fois, ce sera chacun sa route et chacun son destin, jusqu’à la prochaine teuf.

 

Toutes ces petites lucioles, même mises bout à bout, ne suffiraient pas à tisser un fil d’Ariane luminescent, suffisamment long et homogène pour nous sortir du labyrinthe obscur dans lequel nous a plongés cette crise. Trop de divergences, trop d’incertitudes pour recoudre en extrême urgence une société qui a mis quarante ans à s’effilocher. Et puis Le Minotaure a bien fait les choses. Il a bétonné les médias, le parlement et les tribunaux ; il a des appuis très haut placés qui savent jouer aux échecs dans le noir. Mais il ne tient qu’à nous d’allumer partout des contrefeux qui nous ressemblent, et de leur montrer que nous ne leur cèderons jamais, quoi qu’il en coûte, le monopole de la lumière.

 

https://www.courrierinternational.com/article/etats-unis-dans-lidaho-des-manifestants-brulent-des-masques-pour-protester-contre-les

https://fr.sputniknews.com/france/202102011045161534-brulez-les-vos-trucs-ca-ne-sert-a-rien-photographie-sans-masque-florian-philippot-semporte---video/

https://www.youtube.com/watch?v=KSFXvPkbwG0


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

105 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 mars 08:43

    « Figure-toi des hommes dans une demeure souterraine, en forme de caverne, ayant sur toute sa largeur une entrée ouverte à la lumière.

    Ces hommes sont là depuis leur enfance, les jambes et le cou enchaînés, de sorte qu’ils ne peuvent bouger ni voir ailleurs que devant eux, la chaîne les empêchant de tourner la tête.

    La lumière leur vient d’un feu allumé sur une hauteur, au loin derrière eux. Entre le feu et les prisonniers passe une route élevée.

    Imagine que le long de cette route est construit un petit mur, pareil aux cloisons que les montreurs de marionnettes dressent devant eux, et au-dessus desquelles ils font voir leurs merveilles. »

    Allégorie de la caverne — Platon


    • Pierre Chazal Pierre Chazal 15 mars 09:59

      @Séraphin Lampion
      Bien vu. Nous y revoilà, plus de trois mille ans après.... Cette caverne doit décidément avoir des attraits qui nous échappent. La fibre optique et le double vitrage ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 mars 11:25

      @Pierre Chazal

      2 400 ans, c’est déjà pas mal !


    • Bendidon Bendidon 15 mars 09:53

      Quelle tartine combien vont lire entièrement ?

      En tous cas c’est vachement bien écrit et les portraits sont savoureux

       smiley

      Pour prouver que j’ai bien lu, une ’tite coquille :

      « Ils ne nous lâcheront pas la grappe avant d’avoir vacciné en masse. Il faudra tous en parler par là. »

      Quid du futur ???

      Les moutons vont-ils aller à l’abattoir programmé en bêlant de PEUR ou vont-ils finir par se révolter ?

      To be or not to be

       smiley


      • Pierre Chazal Pierre Chazal 15 mars 10:00

        @Bendidon
        Merci Bendidon, j’essaye de faire corriger ça. Coquille d’un jour, coquille toujours.


      • hermes 15 mars 12:23

        @Pierre Chazal
        Boris Vian a son éditeur : Retirez Le Q de la coquille , vous avez couille , et ceci constitue précisément une coquille. 


      • Pierre Chazal Pierre Chazal 15 mars 12:45

        @hermes
        Avec le « s » du pluriel, si c’était possible. Je ne voudrais avoir à confesser à madame une difformité révélée sur Agoravox.


      • I.A. 15 mars 19:09

        @Bendidon

        Dites donc, Bendidon... ! Croyez qu’on ne sait rien lire de plus long qu’un prospectus... ? Nan mhêêê !

        Bien écrit et savoureux sont les bons adjectifs. Perso, j’ai aimé ce petit clin d’oeil :
        « Il y aura Fernand, il y aura Firmin, il y aura Francis et Sébastien, et puis Paulette éventuellement si elle arrive à s’y rendre en vélo. »


      • Bendidon Bendidon 15 mars 19:18

        @I.A.
        Ben les travailleurs de l’agora (enfin ceux qui bossent) n’ont pas qu’un seul article à lire parce qu’après faut commenter !
        mais j’ai écrit que c’était bien écrit et donc j’ai tout lu
        Par contre pour d’autres articles longs comme le bras et chi... , là je regarde les images (s’il y en a ?) et les commentaires polémiques ou rigolos
        si pas de commentaires je zappe
        on est là pour rigoler non ?


      • Passante Passante 15 mars 19:57

        @Bendidon
        mais « parler le vaccin » est correct
        c’est une langue qu’ils imposent


      • Adèle Coupechoux 15 mars 20:44

        @Bendidon

        Non, l’heure est grave, on n’est pas là pour rigoler... smiley


      • Bendidon Bendidon 15 mars 22:36

        @Adèle Coupechoux
        Bah vaut mieux rire que pleurer, parce qu’on est tous foutus de toutes façons
         smiley


      • Captain Marlo Captain Marlo 16 mars 20:57

        @Bendidon
        Les moutons vont-ils aller à l’abattoir programmé en bêlant de PEUR ou vont-ils finir par se révolter ?

        Dessin des moutons et des complotistes.


      • Jelena Jelena 15 mars 10:19

        Joli texte, il n’y a que la conclusion qui est un peu trop optimiste à mon gout... La réalité est que l’année prochaine ils iront voter par millions pour les FI, LV, EM, LR ou RN, soit des partis qui sont favorables au maintien de la dictature sanitaire.


        • alinea alinea 15 mars 11:43

          @Jelena
          Tant que le pire n’est pas advenu, mieux vaut se nourrir de l’espoir de voir la masse critique de la conscience parvenue à son pourcentage activant !!
          On dit, 10% !!
          Alors c’est la tâche que l’on se donne ; tant qu’il y a de la tâche il y a du plaisir !


        • simir simir 15 mars 12:45

          @Jelena
          "La réalité est que l’année prochaine ils iront voter par millions pour les FI, LV, EM, LR ou RN, soit des partis qui sont favorables au maintien de la dictature sanitaire."

          À mon avis non l’abstention sera majoritaire


        • capobianco 18 mars 14:32

          @simir
          La FI favorable à la « dictature sanitaire » ? Encore un adepte du « tous pourris » qui permet de se farcir la droite depuis des décennies. Pitoyable................


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 avril 13:00

          @capobianco
           
           moi aussi je voudrais y croire, à la FI. Mais il y a en son sein des gens qui ne veulent pas mieux que ceux qui ont noyauté EELV.


        • alinea alinea 15 mars 11:40

          Fiction réaliste, réel fictionné ? Du bonheur, au calme d’un temps de la lecture qui nous rappelle que les livres existent !

          Et puis des sourires, du rire, des larmes amères... toutes les émotions que cette période attise.,

          Un an ! je ne sais pas vous, mais moi j’en ai plus que marre, autour de moi les gens se barrent dans leur

          voie solitaire ou à peine partagée, sans laisser l’occasion de manifs mais rétifs à toutes actions « situationnistes », éphémères créatives.. dur dur.

          Vous me direz, en ville les artistes sortent et chantent et dansent ; oui, mais pourquoi pas dans les bourgs les villages, les sous-préf !!?

          Belle manif à Montréal, oui, et quand on rentre ?

          Enfin l’amertume s’adoucit aux histoires qu’on lit, qu’on partage... merci.


          • Pierre Chazal Pierre Chazal 15 mars 13:02

            @alinea
            « Fiction réaliste, réel fictionné ? » Réel réaliste. Tout est « sourcé », comme on dit. smiley Cette société est devenue un puzzle à 10 000 pièces, et il doit encore en manquer. Bon courage en tout cas, même si je n’ose pas dire encore « Haut les coeurs »


          • cyrus CYRUS 15 mars 18:18

            @troublefête

            oui , c’ est plutot excelement bien trouvé ...
            c’ est moins mignon que les femen deguisé en marianne ...

            tout ces « happening sont des atrapecouillon » fait pour que les gens ne reprenne pas leur destin en main puisque les autre s’ y collent a leur place ...


          • Pierre Chazal Pierre Chazal 15 mars 18:37

            @troublefête
            J’en profite pour poster le lien (masques blancs à Paris) :
            https://www.youtube.com/watch?v=TKdg58V064Y


          • alinea alinea 15 mars 18:56

            @Pierre Chazal
            Oui !! j’ai vu la première vidéo à Montpellier ; non je parlais de situations préparées mais données spontanément : trois musiciens se retrouvent sur un marché ; une chorale entonne un chant devant une grande surface... je n’ose même plus proposer à mes amis musiciens, quel que soit leur degré de génie, la moindre des idées qui me vient !
            J’ai toujours eu cette idée, avec les GJ déjà, que nous devrions nous démultiplier, pour des interventions locales ( pas besoin de grands déplacements) comme si nous étions partout... pas question de se débarrasser de nous ! qui tue un radar, qui chante une rengaine, qui colle des saines paroles partout où on peut, qui distribue des tracts sur les pare brises de bagnoles, qui fait un défilé lent de voitures proches, lentes, qui danse qui rit... sans penser à « une création » !!
            ( ah mince, je me suis trompée de « réponse », tant pis, je le dis à tout le monde !)


          • Pierre Chazal Pierre Chazal 15 mars 19:36

            @troublefête
            Comment réagissent les gens ? Enfin, « les gens », ça ne veut rien dire. Disons, quelles sont les réactions ?


          • Pierre Chazal Pierre Chazal 15 mars 21:47

            @alinea
            Il y a eu aussi ce truc à gare du Nord, à Paris : 
            https://www.youtube.com/watch?v=T9o8UfIqS0U

            Vous l’avez vu passer ?


          • alinea alinea 15 mars 22:16

            @Pierre Chazal
            Oui !! bien sûr ; mais à Paris, il y a l’opéra !!
            voilà, ça :
            (562) flashmob riom 13 mars Danser encore ! - YouTube

            c’est fou ce qu’ils font dans le massif central... question GJ aussi !
            HK est venu chanter avec son groupe, contre Amazon, dans le Gard... il pleuvait des cordes !!
            je ne dis pas que ça n’existe pas, je dis qu’il faut le multiplier... tout le monde a une chorale qui fera aussi bien que Riom !!
            mais on peut chanter aussi ça :
            (562) El pueblo unido jamas será vencido - YouTube

             !!!

             smiley

            ( on l’a chanté à Montpellier, quand on a repris les ronds points, en mai dernier !! mais bon, on était deux cents... ce qui était déjà beaucoup !!)
            Hauts les cœurs !


          • Captain Marlo Captain Marlo 16 mars 21:01

            @alinea
            Vous me direz, en ville les artistes sortent et chantent et dansent ; oui, mais pourquoi pas dans les bourgs les villages, les sous-préf !!?

            Les théâtres sont occupés et ça bouge dans les universités.
            Sinon, dans les bourgs et les villages, on peut écouter « Danser encore », que je passe en boucle, ça donne le moral !!


          • xana 15 mars 12:11

            Bravo !


            • Lambert 15 mars 12:25

              C’est long, c’est long ! D’habitude je me serais arrêté en route, mais c’est écrit de telle manière que j’ai tout lu d’un trait.

              Vraiment une réussite ce récit tellement humain.

              Et la fin nous appelle à faire resplendir la lumière, non celle de la caverne, mais celle qui brûle en nous avant qu’elle ne s’éteigne complètement soufflée par les vents des obscurantismes de toutes sortes qui nous assaillent, et qui consiste simplement à pouvoir dire « non ».


              • Furax Furax 15 mars 12:30

                Très bon !

                . « Les complotistes nous font perdre du temps. Plus vite on sera vaccinés, plus vite on en sortira. »

                Voilà une réponse qui me convient :

                https://twitter.com/GaildratClaude/status/1371132351397441539



                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 mars 12:42

                    Je ne vais pas rentrer plus dans le détails pour le moment, mais un grand procès est en cour de préparation contre le Conseil scientifique (français) avec environ 1500 personnes en partie civile ...
                    .
                    Je cherche à faire la même chose pour les FAKE TEST PCR, mais pour le moment je n’ai pas trouvé d’avocat prêt à se lancer à préparer un recours collectif.


                  • Bendidon Bendidon 15 mars 12:42

                    @eau-du-robinet
                    AGORA TVNEWS C bien je ne savais pas que le site avait aussi une chaine télé smiley


                  • simir simir 15 mars 13:17

                    @eau-du-robinet
                    Merci pour le lien mais vidéo déjà censurée en partie.
                    Doivent être bien malins maintenant tous ces nouveaux censeurs qui se gaussaient, par exemple des photos soviétiques où l’on gommait Trotsky.
                    Maintenant on gomme une partie de discours de ceux qui osent contester le caractère faschisant de toutes ces mesures.
                    La version non censurée est encore visible sur agoratv.ch


                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 mars 14:34

                    Bonjour simir,
                    .
                    Pour poster sur Youtube il faut maintenant pratiquer l’auto-censure !!!!
                    .

                    Je tiens à rappeler l’introduction de la vidéo :

                    L’article 19 de la déclaration universelle des droits de l’homme de 1948

                    Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.
                    .
                    Quand à la dite liberté de la presse, elle est toujours régie en France par la grande loi du 29 juillet 1981. Les limites à cette liberté sont posées dans le texte par les « délites de presse » que sont la provocation, la diffamation et le racisme. Ce qui n’est pas le cas dans cette vidéo, et seul un acte de justice autoriserait la suppression par youtube.

                    .
                    MERCI pour le lien de la version non censuré ...
                    La vidéo se trouve sur odysee.com
                    .


                  • simir simir 15 mars 14:56

                    @eau-du-robinet
                    Là c’est un député de la république qui est censuré lorsqu’il s’exprime sur une question de politique sanitaire.

                    C’est grave !

                    Tous ceux qui ont voté Macron au 2ème tour pour éviter un risque de dérive fascisante de Le Pen doivent être dans leurs petits souliers aujourd’hui !


                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 mars 15:06

                    suite...
                    .
                    Je tiens ici citer la partie de la vidéo qui été censuré :
                    .
                    Il y a des traitements ambulatoire précoce, il y l’hydroxychloroquine, azithromycine et l’ivermectine.
                    Dans notre collectif nous avons veillé à créer un conseil scientifique indépendant. Indépendant de lobbys pharmaceutique, aucun conflit d’intérêt, aucun lien d’intérêt
                    .
                    .
                    Est-que cette vérité contesté par le pouvoir et BIG-PHARMA est elle : une provocation, ou c’est de la diffamation voire du racisme qui donne droit à la censure ????
                    .
                    NON !
                    .

                    L’article 10 alinéa 1 de la Convention européenne des Droits de l’Homme emboite le pas à cette conception «  absolutiste  » de la liberté d’expression, indiquant :

                    «  Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière.  »

                    .

                    La Cour européenne des Droits de l’Homme n’est pas en reste, indiquant que cette liberté est « l’une des conditions de base pour le progrès des sociétés démocratiques et pour le développement de chaque individu.  »

                    .
                    je déduit logiquement : En France nous vivons à présent en dictature !
                    .
                    Ensemble créons une vrai démocratie qui restreint le pouvoir des capitalistes milliardaires qui ce sont, durant ses dernières 20 années, accaparé tous les pouvoirs, médiatique, juridique, politique, économique, etc.


                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 mars 20:19

                    Bonjour trouble-fête,
                    .
                    Je me suis entretenu la semaine dernière durant un bon 1/4 heure avec Maître Christophe Lèguevaques par téléphone. Il est trop occupé avec d’autres procès concernant la crise sanitaire. Il n’y a pas de temps à s’en occuper, des Fake PCR tests c’est qu’il m’a dit ! smiley
                    .
                    Une vingtaine d’avocat que j’ai contacté par téléphone m’ont même pas répondu !!!
                    .
                    Comme j’ai dit à Maître Lèguevaques

                    il faut procéder réfléchi et stratégiquement car toute l’escroquerie repose sur les faux chiffres produites par ses Fake PCR tests ... seulement 3% sont fiable pour un CT=35 (cycles d’amplifications) hors ici en France ils y a des établissements qui tournent même à un  CT=45  !!!
                    .
                    Au sujet du jugement rendu par un tribunal portugais concernant les test PCR

                    Dans l’Extrait 4 (extrait spécifique) la cour revient sur l’absence de fiabilité des tests PCR

                    « la fiabilité éventuelle des tests PCR réalisés dépend, d’emblée, du seuil de cycles d’amplification qu’ils contiennent, de telle sorte que,

                    - jusqu’à la limite de 25 cycles, la fiabilité du test sera d’environ 70% ;

                    - si 30 cycles sont effectués, le degré de fiabilité tombe à 20% ;

                    - si 35 cycles sont atteints, le degré de fiabilité sera de 3%. »

                    source
                    .
                    et je ne sais même pas quel est le pourcentage à un CT=45 .... je pense certainement inférieur à 1% !

                    .
                    Pour justifier et pour nous imposer toutes les mesures liberticides ce gouvernement criminel Macroniste n’a aucun intérêt de reconnaître que ses tests PCR sont bidon de chez bidon !
                    .
                    Je cherche un Avocat français comme Reiner Fuellmich qui comprend qu’il faut commencer par le pilier sur lequel repose toute cette escroquerie, c’est à dire par la mise en cause des tests PCR aux lieu de commencer par les procès concernant les morts dans les EHPAD etc .... Il s’agit de sauver des vies ... évidement il faut aussi s’en occuper des morts due à des mesures qui ont été prise, notamment l’exclusion des médecins traitants, voire les assassinats avec la prescription du Rivotril dans le EHPAD mais à chaque chose son temps.
                    .
                    Plus on retarde le(s) procès du test PCR en France plus nous subissons des mesures liberticides, plus il y des gens qui se suicident, plus grand sera le traumatisme psychologique notamment chez des enfants ... il y a même des gosses de 9 et 10 ans qui tentent de se suicider ... sans parler le reste de la population !
                    .

                    « La société française de pédiatrie nous alerte pourquoi ?
                    Aujourd’hui ils voient arriver aux urgences pédiatrique / psychiatrique des gamins de 9 ans, 10 ans qui font des tentatives de suicide ! C’est absolument du jamais vue ! »
                    .
                    Martine WONNER - Interventions - Projet de loi prorogation de l’état d’urgence sanitaire 02/02/21

                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 mars 21:53

                    C’est une bombe !!!!!!!!
                    .

                    Le vaccin AstraZeneca vient aussi d’être suspendu en Allemagne, Italy, Espagne, Portugal, etc. et enfin en France.... voire d’autres pays européens  !!!!
                    .
                    Le gouvernement Macron ainsi les Merdias français qui osent nous traiter d’être conspirationnistes, des charlatans, etc. sont responsables de leur publicité mensongère voire même criminelle concernant les vaccins !
                    .
                    Il existe pourtant des alternatives efficaces aux vaccins !
                    Prévention : Vitamine D , ZINC, Vitamine C, etc.

                    .

                    Voire mon article concernant l’alerte lancé à temps par le Pr Perronne qui est banni des grandes chaines de télévision :

                    Crise sanitaire - Lettre ouverte du Professeur Christian PERRONNE

                    .
                    Vous les merdias vous êtes complices des meurtres commises par ses vaccins voire dites « thérapies géniques à base de ARN » qui tuent les gens. Vous avez diffamez les lanceurs d’alertes comme le professeur Perronne, le Pr Fourtillian, etc.
                    .

                    Il faut entre 5 et 7 ans pour fabriquer un vaccins hors ici on à brisé toutes le règles.
                    .

                    Au sujet du jugement rendu par un tribunal portugais concernant les Fake tests PCR dont le journal le monde ne parle pas, dont l’AFP ne parle pas dont TOUTES les merdias français ne parlent pas, n’informent pas les français !
                    .

                    Dans l’Extrait 4 (extrait spécifique) la cour revient sur l’absence de fiabilité des tests PCR

                    « la fiabilité éventuelle des tests PCR réalisés dépend, d’emblée, du seuil de cycles d’amplification qu’ils contiennent, de telle sorte que,

                    - jusqu’à la limite de 25 cycles, la fiabilité du test sera d’environ 70% ;

                    - si 30 cycles sont effectués, le degré de fiabilité tombe à 20% ;

                    - si 35 cycles sont atteints, le degré de fiabilité sera de 3%. »

                    source

                    .

                    Mais quand mettent t-ils fin à cette escroquerie sanitaire criminelle ?

                    .

                    L’audience de la plainte déposé de l’avocat allemand DR Reiner Fuellmich contre Christian Drosten à été fixe seulement au mois de Novembre 2021 !!!!! Et pourtant il y a URGENCE de mettre un terme à cette escroquerie énorme !

                    .

                    Non, hydroxychloroquine n’est pas venimeuse voir mortelle quand on respecte le bon dosage !!!!

                    .

                    En ce qui concerne hydroxychloroquine, un médicament sur la marché français depuis 1949, en vente libre en France jusqu’au janvier 2020, est »soit disant soudainement devenue venimeuse« et depuis très fortement restreinte d’utilisation sous le faux prétexte par Agnes Buzyn en janvier 2020 laquelle avait classe cette molécule parmi les « substances vénéneuses », ceci sans étude au préalable.
                    .
                    Pour cimenter le tout, après ce classement, ils ont lancé 3 études bidon, Lancet, Discovery et Recovery, des études avec lequel la mafia BIG PHARMA avait essayé de restreindre voire rayer ce médicament des marchés occidentaux. 

                    .
                    Quel est le bon dosage de l’hydroxychloroquine (Plaquenil) ?
                    .
                    Voici le bon usage de hydroxychloroquine applique dans l’IHU du Pr. Raoult :
                    200 mg 3 fois par jour donc 600 mg/jour  ! Sachent que ce produit n’est pas administré seul à l’IHU mais toujours associé avec d’autres médicaments voire oligoéléments comme par exemple le zinc....

                    .
                    Par contre dans les deux dites »études« Discovery et Recovery, on a administré des doses potentiellement toxiques c’est à dire 4 fois plus, c’est à dire 2400 mg au lieu de 600 mg / jour et sans les associer avec d’autres médicaments voire oligoéléments comme le zinc !

                    .
                    Voire aussi ce passage à 57:04 (il faut avancer la vidéo manuellement)
                    ou le Dr Anthony Cardillo de Los Angeles, qui est intervenu sur la chaine américaine ABC, confirme que le traitement à base de hydroxychloroquine ne fonctionne de manière optimale que avec du ZINC qui joue un rôle très important dans la défense du système immunitaire...

                    .

                    50% des personnes âgées dans le EHPAD ont une carence en ZINC et environ 80% manquent de la vitamine D qui joué également un rôle important pour le renforcement du système immunitaire...

                    .
                    Un système immunitaire affaiblie est un terrain propice pour que les virus puissent s’installer et multiplier et ainsi faire du ravage dans le corps humain.

                    .
                    57:15 Le Dr Cardillo dit : .... »Chaque patient à qui je l’ai prescrit était à la base très malade et au bout de 8 à 12 heures il n’avait plus aucun symptôme !"


                  • pipiou2 15 mars 22:27

                    @eau-du-robinet
                    "Il existe pourtant des alternatives efficaces aux vaccins !

                    "

                    D’ailleurs toutes ces alternatives sont utilisées en Italie, et c’est un sacré succès  smiley  smiley  smiley


                  • Bendidon Bendidon 15 mars 22:41

                    @pipiou2
                    et Toi piou piou t’es vacciné avec du pipiou, putain le résultat pas bô
                     smiley


                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 mars 23:01

                    @pipiou2
                    .
                    « D’ailleurs toutes ces alternatives sont utilisées en Italie, et c’est un sacré succès ».
                    .
                    Quel est votre source d’information ?
                    .
                    Mes informations sont sourcées !
                    Ecoutez les témoignages des Professeurs voire des divers médecins
                    .


                  • Adèle Coupechoux 16 mars 18:03

                    @eau-du-robinet

                    Nous avons vécu au rythme des réa et désormais c’est au rythme des tests. Barnum devant les pharmacies, les gares et maintenant des autotests à la maison tout aussi peu fiables...
                    Et voici la folie des vaccins...Malgré les suspensions du vaccin d’Astra Zeneca, j’entends encore des défenseurs comme quoi, il n’y a pas d’effets secondaires. Pas de lien entre les phlébites et autres embolies pulmonaires et l’injection !
                    C’est comme si la prise d’héparine n’avait aucun lien avec une hémorragie.
                    S’il y a des décès après injection du vaccin, c’est qu’il y est pour quelque chose ? 
                    C’est trop demandé de prendre en compte ce lien ?
                    Ce n’était pas dérangeant quand les décès étaient dus au Covid, les comorbidités étaient devenues accessoires.


                  • Captain Marlo Captain Marlo 16 mars 21:13

                    @simir
                    Tous ceux qui ont voté Macron au 2ème tour pour éviter un risque de dérive fascisante de Le Pen doivent être dans leurs petits souliers aujourd’hui !

                    Ben non figurez-vous ! J’en ai autour de moi qui croient tout ce que raconte le Gouvernement & les médias. Ils se font vacciner, et ils font même un dossier sur les mérites comparés des vaccins à partir du journal local... ! Rien de ce qui concerne les libertés publiques ne les gêne, pour eux, je suis une complotiste quand je veux les mettre en garde !!


                  • Captain Marlo Captain Marlo 16 mars 21:17

                    @pipiou2
                    D’ailleurs toutes ces alternatives sont utilisées en Italie, et c’est un sacré succès

                    Vous avalez tout rond ce que les médias racontent !
                    « Forte hausse des décès en Italie » disent-ils

                    Regardez le graphique en Italie des décès, dramatique  ?
                    Et qui justifie bien de reconfiner la moitié des régions, non ?


                  • Captain Marlo Captain Marlo 16 mars 22:11

                    @Adèle Coupechoux
                    Bonsoir, au sujet des cas et des admissions en réanimation, il y a un os dans le bouillon. Réanimation, cas... Les chiffres sont-ils fiables ?

                    « Actuellement la courbe des patients en réanimation en Ile-de-France présente une anomalie... »

                    « La principale raison évoquée pour expliquer ce grand écart est l’admission en réanimation de patients plus jeunes que l’on garde plus longtemps. Je suis donc allé voir la répartition des patients en réanimation par classe d’âge mais je n’ai pas retrouvé ces patients plus jeunes »

                    « Selon mes informations, le nombre de cas en France serait, depuis plusieurs semaines surestimé, en raison d’un problème lors du dedoublonnage des tests »


                  • Adèle Coupechoux 16 mars 22:38

                    @Captain Marlo

                    Il y a des patients ni intubés ni ventilés qui sont en réa et qui n’ont même pas besoin d’une surveillance intensive. C’est un soignant qui me le dit.
                    Les patients jeunes que l’on garde trop longtemps bénéficient d’une trachéotomie qui ne les sauvent pas (obèses, hypertendus, diabétiques, etc.) et qui gardent le lit de réa plusieurs mois (acharnement thérapeutique).
                    Quant aux surnombres de lits de réa, il s’agit de salles de réveil (SSPI) transformées en réa covid ; Cela équivaut à un surnombre de lit de réa.

                    Orbis est un logiciel accessible à tous les soignants. Plus vraiment possible de tricher.


                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 15 mars 13:44

                    ’’un univers proche des bouquins de J.G. Ballard dont il a entendu parler sur France Inter’’ Je n’ai pas attendu France Inter pour lire ses romans, que je compare à ceux de Barjavel bien que moins poétiques.


                    ’’Une philosophe pour midinettes qui ferait mieux de laisser Montaigne ronquer dans sa tombe d’un autre âge’’ Merci pour le vieux mots. On en apprend tous les jours.

                     

                    ’’ L’hypocondrie contre l’égoïsme, voilà les deux alternatives qui ont atomisé le débat public, sans autre forme de dialectique que l’indignation réciproque : le dialogue impossible entre deux France soudain séparées par une infranchissable ligne de démarcation’’

                    En effet, Macron a trouvé là le clivage pérenne qui remplacera l’obsolète clivage droite-gauche, trop casse-gueule pour sa réélection. D’autant plus celui qui apparait comme leader des « égoïstes » donc son probable challenger du deuxième tour, est jeune comme lui, et son positionnement politique opportunément haï par les nostalgiques de la gauche avant qu’elle ne soit colonisée par l’écologie politique, les droit-de-l’hommistes et les LGBT-BG.


                    Mais quoi qu’il en soit, le « en même temps » macronien a échoué en ce qu’il s’est révélé un catastrophique « ni-ni » dans sa gestion de la crise qui ne peut en aucune façon satisfaire, ni les uns ni les autres.


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 15 mars 18:25

                       
                       ’’ L’hypocondrie contre l’égoïsme, voilà les deux alternatives’’
                       
                      En fait l’alternative c’est le camp de ceux qui privilégient la sécurité au détriment de leur liberté contre vs qui ne lâchent rien de leur liberté quel qu’en soit le prix.
                       
                      Les moutons d’un coté avec Macron ; les vrais insoumis de l’autre, et je ne parle des muselés de chez Mélenchon. Tiens, un oxymore !
                       
                      La sécurité promise par les vaccins est grave une illusion.


                    • capobianco 18 mars 14:40

                      @Francis, agnotologue
                      «  les vrais insoumis de l’autre, et je ne parle des muselés de chez Mélenchon. »
                      Tiens, vous avez rejoint les moutons anti FI ? Vous devez vous sentir bien « supérieurs » pour oser cette basse injure !


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 mars 15:46

                      @capobianco
                       
                      Si comme je l’ai dit, l’alternative c’est le camp de ceux qui privilégient la sécurité au détriment de leur liberté contre ceux qui ne lâchent rien de leur liberté quel qu’en soit le prix,
                       
                      je remarque que je n’ai entendu ni Mélenchon ni aucun leader de la FI se plaindre des pertes de libertés mises au compte du principe de précaution, ni même contester ce principe qui est avant tout ici la sauvegarde d’intérêts qui ne sont pas les nôtres mais ceux qu’un storytelling en français on dit narrative — mensonger protègent sournoisement.


                    • capobianco 18 mars 20:23

                      @Francis, agnotologue
                      « Si comme je l’ai dit, l’alternative c’est le camp de ceux qui privilégient la sécurité au détriment de leur liberté contre ceux qui ne lâchent rien de leur liberté quel qu’en soit le prix,  »
                      A titre personnel on me considère assez largement comme un « complotiste » sur ce sujet et j’use largement de ce qu’il reste de liberté d’expression sur le net. Mais je n’engage que moi et je n’ai pas à tenir compte de ceux qui, dans la FI comme dans tout les autres, des gens qui sont plus nuancés par peur ou par intox médiatique. La FI n’a pas à se montrer radicale sur ce sujet, les propositions différentes que JLM et les responsables avances tiennent compte de la réalité de notre société et sûr qu’ils ne leur sera fait aucun cadeau au moindre raté. Entre un gugus comme moi et un responsable politique la responsabilité n’est pas la même. La FI ne doit pas prendre le risque de se saborder car c’est le principal espoir à gauche.
                      « je remarque que je n’ai entendu ni Mélenchon ni aucun leader de la FI se plaindre des pertes de libertés mises au compte du principe de précaution  »
                      Si vous regardiez les interventions de la FI à l’assemblée nationale vous retireriez votre propos :
                      https://www.youtube.com/watch?v=9xPqM1bHzrQ


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 19 mars 07:41

                      @capobianco
                       
                       vous ne trouvez pas qu’il y a quelque chose de pourri dans cette démocratie, quand ceux qui s’expriment au nom du peuple et de la liberté consentent à ne le faire qu’avec un bâillon ?
                       
                       Mélenchon se soumet à la dictature sanitaire et s’élève puérilement contre.
                       
                       
                      « La poursuite exclusive de la santé conduit toujours à quelque chose de morbide » Gilbert Keith Chesterton


                    • capobianco 19 mars 09:01

                      @Francis, agnotologue
                      « vous ne trouvez pas qu’il y a quelque chose de pourri dans cette démocratie, quand ceux qui s’expriment au nom du peuple et de la liberté consentent à ne le faire qu’avec un bâillon ? »
                      Vous dites que JLM « consent » à être bâillonné, c’est lui faire un vilain procès ! Faire acte de « rébellion » avec ce masque, qu’aurions nous à gagner avec cela ? Je vois que vous avez regardé le lien et j’espère que votre premier jugement en a été modifié. Bien sûr que notre démocratie est pourrie mais à qui la faute ? Qui élit la droite depuis des décennies (ps compris) , qui bafoue notre démocratie ? Faire des reproches à la FI qui mène combat contre le pouvoir mène à quoi ? Ce mouvement est aujourd’hui le principal opposant et le principal espoir de changement. Qui d’autre est en mesure de réunir les français dans leurs diversités ? Les partis comme eelv ou ps incarnent-ils le peuple de gauche ? Les autres comme le pc, lo ou le npa ont-ils la moindre chance de nous unir ? Vous êtes de gauche et vous tirer sur le principal mouvement d’opposition, laissez cela aux droites (ps compris) et comprenez qu’il est impossible d’être en accord à100% avec un programme ou une stratégie sauf à être un béni oui-oui. Oui tout n’est pas parfait à mes yeux dans la FI et chez ses représentants mais c’est le seul espoir crédible pour moi. De plus je pense que ce mouvement est conçu pour évoluer et encore progresser, voir son programme. Enfin, vous ne supportez pas JLM c’est votre droit mais votre jugement me parait vraiment hors du champs politique, rien ne permet de dire qu’il se « soumet » à quoi que ce soit. 


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 19 mars 13:48

                      @capobianco
                       
                       ’’ Faire acte de « rébellion » avec ce masque, qu’aurions nous à gagner avec cela ?’’
                       
                       Il ne s’agit pas seulement de faire acte, : il s’agit de se rebeller.
                       
                       Qu’auriez vous à gagner ? En terme de voix ? Déjà la mienne.


                    • capobianco 20 mars 08:29

                      @Francis, agnotologue
                      «   il s’agit de se rebeller.  »
                      Par exemple ? Là on ne parle que du masque, vous trouvez que l’intervention de JLM à l’assemblée était consensuelle ? Il ne va quand même pas appeler à la révolution ! Voyez ce qu’est devenu le peuple de France, nombre commentaires ici parlent de « moutons » et c’est pas totalement faux à mon avis quand je vois autours de moi. Rassembler le maximum de français c’est expliquer et convaincre pas « brutaliser » ou paraître excessif (du grain à moudre pour les médias qui en abusent déjà). Même le pen l’a compris avec ses premières affiches qui fleurissent les murs d’Ajaccio et ce slogan ; « construisons ensemble », tout en douceur...(et profondeur...)
                      Pour votre voix vous pouvez lire le programme de la FI, qui n’est pas une bible bien sûr, mais qui vous donne la véritable dimension de 2022. Il y a déjà tellement de raisons de s’inquiéter avec les habituels multiples candidatures à gauche pour des divergences de détails ou pour « exister ». Le choix est soit continuer ce que déconstruit les droites soit se donner les moyens de changer la société et instaurer une vrais démocratie. Ce n’est quand même pas un masque, une impression ou la tête du candidat qui devraient être déterminants pour l’avenir du pays, non ? Mettre un terme à la monarchie actuelle, permettre une assemblée réellement représentative des français, reconstruire de véritables services publiques (eau, routes, elec, la secu etc...) voilà des exemples de ce qui me parait déterminant pour « ma voix ». 


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 mars 09:07

                      @capobianco
                       
                       ’’Même le pen l’a compris avec ses premières affiches qui fleurissent les murs d’Ajaccio et ce slogan ; « construisons ensemble » ’’
                       
                      Ce slogan est une adaptation française du fameux slogan mondialiste Build back better, qu’elle adresse aux électeurs.
                       
                      Aujourd’hui l’heure est grave : c’est la survie des classes moyennes qui est en jeu. Le positionnement de LFI est devenu obsolète. Le Pen est mieux placée dans cet électorat constitué majoritairement de professions menacées directement par les projets dont le Grand Reset est le nom, et les confinements à répétition le bras armé.
                       
                      Je ne juge pas sur des slogans, des programmes et des promesses pour accorder ma confiance, mais sur des actes. Et les actes que j’attends c’est une rébellion massive contre ces humiliations et pertes de libertés qui nous sont infligées par ce processus inéluctable d’étranglement des peuples que nous subissons depuis trop longtemps.
                       
                       


                    • capobianco 20 mars 17:25

                      @Francis, agnotologue
                      «  Aujourd’hui l’heure est grave : c’est la survie des classes moyennes qui est en jeu. Le positionnement de LFI est devenu obsolète. »
                      Si vous l’affirmez je dois le croire. Je ne vais pas me répéter, aussi faites votre choix parmi ceux qui prônent « une rébellion massive ». Je vous tire mon chapeau d’avoir la certitude que cela va arriver et pourtant je partage vos motivations mais çà me rappelle mes jeunes années quand on me disait l’espoir fait vivre... Je vous avais mal perçu visiblement, désolé.


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 mars 19:37

                      @capobianco
                       
                       ’çà me rappelle mes jeunes années quand on me disait l’espoir fait vivre. Je vous avais mal perçu visiblement, désolé’’
                       
                      Diable, serais-je retombé en enfance sans m’en rendre compte ?
                       
                       smiley
                       
                       
                       ps. Quand vous dites : « la certitude que cela va arriver » outre que le suppose que c’est une figure de style, qu’est-ce que vous mettez dans « cela » ?
                       
                       Re Ps. Ce n’est pas une vraie question, je connais la réponse. Et vous vous plantez.


                    • alinea alinea 21 mars 14:56

                      @Francis, agnotologue
                      C’est bien évident que si mélenchon dénonçait l’arnaque, il serait, en tant que grand clerc couplé d’un grand tribun, suivi par toutes ses ouailles !Ça fait pas non plus la France, mais avec tous les autres, ça commencerait à faire masse !
                      Mélenchon, il est convaincu que porter le masque c’est une solidarité citoyenne ; nous autres sommes des égocentriques pervers !


                    • June June 15 mars 13:44

                      Texte magnifiquement écrit en finesse. Merci pour cette réalité si triste


                      • cevennevive cevennevive 15 mars 14:44

                        Bonjour,

                        Beau texte qui parle bien mieux aux esprits qu’une simple colère que nous ressentons tous.

                        « Pleurer, gémir, prier est également lâche » (la mort du loup) mais alors, que pouvons-nous faire ?

                        L’indifférence, le quant à soi, même avec de bons bouquins, ne nous feront pas sortir de cette « caverne ».

                        Je rêve d’un voilier bondissant sur les quarantièmes rugissants (bien que je sois une terrienne). La liberté !

                        Moi, je relis Bernard Moitessier. Cela me donne des envies d’écume (et pas « l’écume des jours » de Boris Vian), de poissons volants et de grand vent.

                        Votre texte me rassure un peu, comme l’une de mes voisines qui vient d’avoir 100 ans et qui dit avec un geste désinvolte « la guerre, c’était autre chose quant même, ça se voit qu’ils ne l’ont pas vécue ! »


                        • TSS (...tologue) 15 mars 20:42

                          @cevennevive
                          lisez aussi Bardiaux !!
                          je viens de finir Van den heede« le dernier loup de mer » et j’ai
                          attaqué Philippe k.dick ecrivain visionnaire... !!


                        • Reflexo78 15 mars 15:50

                          « Comprendre le sens de tout ce bazar »

                          Une explication de Brandon Smith, qui en vaut d’autres : 

                          Le subterfuge de la stagflation : Le vrai désastre caché par la pandémie

                          Dans l’actualité économique récente, les gros titres sont dominés par les préoccupations relatives à la hausse des rendements obligataires. La hausse des rendements obligataires est le signe d’une possible flambée de l’inflation et, logiquement, elle incite la Réserve fédérale à augmenter les taux d’intérêt afin d’éviter cette inflation.

                          Des rendements obligataires plus élevés signifient également qu’il existe une alternative compétitive aux actions pour les investisseurs - deux facteurs qui pourraient déclencher un plongeon du marché boursier.

                          Si l’on étudie l’histoire réelle du krach boursier de la Grande Dépression, on s’aperçoit que ce sont les hausses de taux d’intérêt de la Réserve fédérale qui ont provoqué et prolongé le désastre après avoir créé un environnement d’argent facile et bon marché tout au long des années 1920. L’ancien président Ben Bernanke a ouvertement admis la responsabilité de la Fed en 2002 dans un discours en l’honneur de Milton Friedman. Il a déclaré :

                          « En bref, selon Friedman et Schwartz, en raison de changements institutionnels et de doctrines erronées, les paniques bancaires de la Grande Contraction ont été beaucoup plus graves et répandues que ce qui aurait normalement dû se produire lors d’un ralentissement économique ». Permettez-moi de terminer mon exposé en abusant légèrement de mon statut de représentant officiel de la Réserve fédérale. Je voudrais dire à Milton et Anna : « En ce qui concerne la Grande Dépression. Vous avez raison, nous l’avons fait. Nous sommes vraiment désolés. Mais grâce à vous, nous ne le referons pas. »

                          Cela soulève alors la question : inflation ou déflation ? La Fed va-t-elle « recommencer » ?

                          Probablement pas exactement de la même manière, mais nous verrons bientôt des éléments à la fois d’inflation et de déflation sous la forme d’une stagflation.

                          C’est un cercle vicieux que la banque centrale a créé, et beaucoup (dont moi) pensent que la Fed a délibérément créé cette énigme. Toutes les banques centrales sont liées par la Banque des règlements internationaux (BRI) et la BRI est une institution mondialiste de part en part. L’agenda mondialiste cherche à déclencher ce qu’ils appellent le « Great Reset », une réforme complète de l’économie mondiale et du capitalisme en un seul système socialiste mondial... géré par les mondialistes eux-mêmes, bien sûr.

                          À mon avis, la Fed a toujours été une sorte de kamikaze institutionnel ; son travail consiste à s’autodétruire au bon moment et à entraîner l’économie américaine dans sa chute, tout cela au nom de la diffusion de son idéologie mondialiste culte.

                          La seule inconnue à ce stade est la manière dont ils vont procéder à leur sabotage. La banque centrale va-t-elle continuer à laisser l’inflation faire exploser le coût de la vie aux États-Unis, ou va-t-elle intervenir en augmentant les taux d’intérêt et en laissant les marchés boursiers s’effondrer ?

                          Dans tous les cas, nous sommes confrontés à une grave crise économique dans un avenir proche.

                          L’augmentation de l’inflation signifie-t-elle une reprise économique ?

                          Les économistes traditionnels affirment souvent que la hausse des rendements et de l’inflation est une « bonne chose ». Ils affirment que c’est un signe de reprise économique rapide. Je ne suis pas d’accord.

                          Si « inflation » était synonyme de « reprise », il n’y aurait pas eu d’effondrement économique total en Argentine en 2002, en Yougoslavie en 1994 ou dans l’Allemagne de Weimar au début des années 1920.

                          Je ne vois pas de reprise. Ce que je vois, c’est la dévaluation rapide du pouvoir d’achat du dollar en raison de l’impression massive de billets de banque par le biais de mesures de relance. La Fed et le gouvernement américain achètent une hausse à court terme de l’activité économique, mais à un coût caché. Il s’agit d’une condition que l’indice du dollar ne commence même pas à aborder, mais qui est évidente dans les prix des biens et des produits de base nécessaires.

                          N’oubliez pas que tout cela est fait au nom de la réponse à la pandémie. La pandémie est l’excuse ultime pour la destruction active de l’économie américaine. Les mesures de relance se sont transformées en argent jeté par hélicoptère au hasard, tandis que des milliards sont siphonnés principalement par les grandes entreprises et par la fraude. Les personnes qui réclament à cor et à cri un chèque de secours de 2 000 dollars du gouvernement n’ont aucune idée du fait que les entreprises bénéficient d’une aide sociale depuis l’année dernière, ainsi que de milliards de dollars de remboursements d’impôts rétroactifs. Toute cette impression d’argent va causer des dommages quelque part. On ne peut pas l’éviter.

                          Il ne s’agit pas de la pandémie

                          Mettons d’abord les choses au clair : La pandémie n’est PAS la raison de l’inondation du plan de relance. La pandémie a très peu nui aux entreprises américaines. Ce sont plutôt les fermetures qui ont causé le plus de dommages.

                          Réfléchissez-y un instant : les gouvernements fédéraux et des États ont écrasé l’économie par des lockdowns, puis ont proposé la solution de vastes mesures de relance. Ces mesures détruisent à leur tour la stabilité financière et génèrent une inflation rapide des prix.

                          Les États et comtés conservateurs qui ont refusé de fermer leurs portes se rétablissent à un rythme beaucoup plus rapide que les États gauchistes qui ont imposé des restrictions draconiennes aux citoyens. Pourtant, les lockdowns n’ont rien fait pour arrêter la propagation du COVID-19 dans les états bleus. Ainsi, les lockdowns n’ont apporté aucun avantage perceptible au public, mais ils ont donné à la banque centrale une raison parfaite pour éroder davantage le dollar.

                          L’inflation des prix qui en résulte est une chose à laquelle même les États rouges ne peuvent échapper.

                          Par exemple, les prix des logements dépassent rapidement la bulle du marché de 2006. Cela est dû en partie aux millions de personnes qui participent à ce qui est peut-être la plus grande migration aux États-Unis depuis la Grande Dépression. Tous ceux qui le peuvent quittent les grandes villes pour s’installer dans les banlieues et les zones rurales. Mais les prix des logements ont aussi l’habitude de gonfler parallèlement à la dévaluation de la monnaie. Le coût de l’entretien et de la rénovation d’une maison ancienne, ou de la construction d’une nouvelle maison, augmente en même temps que les prix des produits de base comme le bois.

                          Et les prix du bois d’œuvre sont certainement en train de gonfler ! Les prix du bois d’œuvre résineux ont augmenté d’au moins 110 % par rapport à l’année dernière et ont grimpé jusqu’à 10 % en une semaine.

                          Les locations de maisons n’échappent pas non plus à l’inflation, car l’augmentation des coûts d’entretien des propriétés oblige les propriétaires à augmenter les loyers. Les seuls endroits où les loyers diminuent sont les grandes villes que les Américains cherchent à fuir, comme New York et San Francisco.

                          L’inflation ne se limite pas au logement

                          La majorité des produits de base continuent de connaître une inflation générale des prix. Les prix des denrées alimentaires et de l’énergie ont augmenté de façon insidieuse au cours de l’année dernière. Les gouvernements accusent une fois de plus la pandémie et les « tensions sur la chaîne d’approvisionnement », ce qui était peut-être crédible il y a neuf mois, mais pas aujourd’hui. Tout est fait pour cacher le fait que toutes ces mesures de relance ont des conséquences inflationnistes.


                          • Reflexo78 15 mars 15:50

                            La dévaluation du dollar est la plus visible en termes de biens importés. En d’autres termes, il en coûte plus cher d’acheter des biens en dehors des États-Unis à mesure que la valeur du dollar baisse. Et comme la majorité des produits de détail américains sont fournis par des producteurs étrangers, cela signifie que le consommateur américain moyen subira de plein fouet les conséquences de l’inflation. Le stress et la colère du public seront élevés.

                            Le verrouillage en cas de pandémie n’est qu’une excuse

                            C’est la raison pour laquelle les verrouillages COVID-19 doivent se poursuivre et l’usine à peur de la pandémie doit rester active. Les mondialistes ont besoin d’un événement de couverture pour la réinitialisation et ils doivent garder les citoyens sous contrôle, et la pandémie peut être accusée de n’importe quoi. Je pense que c’est la raison pour laquelle nous voyons déjà les médias mettre en avant l’existence de « mutations COVID ». Ne soyez pas surpris si l’administration Biden tente de mettre en place un verrouillage national dans le courant de l’année au nom de l’arrêt de la propagation d’une variante « plus mortelle » du COVID-19.

                            Peu importe que les précédents lockdowns aient été inutiles et que toutes les données montrent que le maintien de l’économie est une politique supérieure. On pourrait croire que la logique est en train de s’envoler, mais il y a une raison très logique à ce qui se passe dans l’esprit des mondialistes.

                            La stagflation se manifeste par des pertes dans certains secteurs de l’économie, un chômage élevé et l’incapacité des salaires à suivre les coûts.

                            Il y a le démantèlement continu du secteur des petites entreprises, qui, je le répète, est détruit délibérément. Ce n’est pas une erreur si les petites entreprises ont été principalement ciblées comme « non essentielles » pendant les lockdowns. Ce n’est pas non plus une coïncidence si la majorité des prêts COVID-19 PPP sont allés aux grandes entreprises, alors que les petites entreprises n’ont pratiquement rien reçu. Le secteur des petites entreprises est en train de disparaître, ne laissant que le secteur des entreprises pour subvenir aux besoins des consommateurs.

                            C’est peut-être la raison pour laquelle les démocrates sont si inflexibles sur l’augmentation du salaire minimum fédéral à 15 dollars de l’heure. Les salaires augmentent déjà en fonction de la demande du marché et des régions. Aux États-Unis, le travailleur non qualifié moyen gagne environ 11 dollars de l’heure. Il n’est pas nécessaire que le gouvernement intervienne, à moins qu’il ait des arrière-pensées.

                            Un salaire minimum de 15 dollars écraserait probablement ce qui reste des petites entreprises, et seules les sociétés qui reçoivent la majeure partie des fonds de relance pourront se permettre de payer les travailleurs à un taux plus élevé. De plus, dans quelques années, le gouvernement pourra prétendre avoir « agi » pour éviter la stagflation en augmentant les salaires. Mais un salaire minimum de 15 dollars est surtout utile à l’establishment à court terme car il brouille les pistes sur la question de l’inflation.

                            Les prix continueront à augmenter en raison de la dévaluation du dollar, mais les médias et le gouvernement diront que cela n’a rien à voir avec le dollar et tout à voir avec les entreprises qui augmentent les prix en rayon pour compenser l’augmentation des coûts de la main-d’œuvre.

                            La plus grande menace de l’histoire de la société américaine

                            Je pense que l’establishment fera tout ce qui est en son pouvoir pour détourner l’attention du public de la plus grande menace de l’histoire de la société américaine - la bombe à retardement stagflationniste.

                            S’ils admettent son existence, le public pourrait s’y préparer, et ils ne le veulent pas. Si les Américains décentralisaient leurs économies locales, soutenaient les petites entreprises locales au lieu des grandes surfaces, commençaient à produire des biens de première nécessité pour eux-mêmes, et s’ils commençaient à développer des alternatives monétaires comme des certificats locaux garantis par des matières premières... alors ils seraient capables de survivre à une crise financière nationale.

                            En fait, je garantis que toute communauté, tout comté ou tout état qui prend ces mesures sera immédiatement pris pour cible par le gouvernement fédéral, révélant ainsi la vérité : l’establishment veut que le public souffre.

                            Ils veulent un désastre économique. Ils ne veulent pas que les gens aient la possibilité de prendre soin d’eux-mêmes. Ils ont besoin que les gens soient effrayés, désespérés et malléables, sinon ils ne pourront jamais réaliser leur programme Reset."


                            • alinea alinea 15 mars 17:47

                              @Reflexo78
                              Pourquoi pas un article ?


                            • Pierre Chazal Pierre Chazal 15 mars 18:03

                              @alinea
                              Ça me semble aussi s’imposer.


                            • Passante Passante 15 mars 20:03

                              @Reflexo78
                              j’ai suivi de près l’affaire du « minimum wage »
                              les petites entreprises auraient les moyens
                              mais on prépare le terrain pour les grandes...


                            • Citoyen de base 16 mars 20:47

                              @Reflexo78

                              En même temps les gens qui ont la chance d’avoir encore de l’argent sur leurs comptes peuvent acheter de moins en moins de choses, vu les nombreuses ruptures d’approvisionnement. N’est-ce pas la définition même de l’inflation ?


                            • artheslichepèdetologue arthes 15 mars 17:50

                              Bin, ça prouve que le covid n’a pas que des effets négatifs, ça réveille les endormis béats « touzazimuts » ...Mais vers quoi cet éveil va emmener ?


                              • I.A. 15 mars 19:00

                                D’un réalisme à faire froid dans le dos. Merci.

                                Dans ce drame, nous nous sommes tous dévoilés les uns aux autres. Il ne faut surtout pas faire de généralités, mais simplifions quand même :

                                • Les journalistes se rient de tout et se considèrent au-dessus des lois
                                • Les politiques sont les ennemis de la France et des Français
                                • Les médecins sont des sadiques apprivoisés
                                • Les flics n’ont aucun sens du devoir
                                • L’armée ne reconnaît qu’une seule forme de guerre
                                • Les personnes les plus célèbres sont aussi les plus hypocrites
                                • Les pantouflards n’ont pas la force de faires des investigations poussées
                                • Les hypocondriaques sont des kapos hygiénistes
                                • Les petits bourgeois suivent et devancent l’autorité d’Etat
                                • Les conformistes n’ont pas le courage de désobéir au plus grand nombre
                                • Les crédules ne savent plus à quels saints se vouer
                                • Les virus sont moins dangereux que les humains
                                • Les complotistes sont… mes amis.

                                • Captain Marlo Captain Marlo 16 mars 21:20

                                  @I.A.
                                  C’est le résultat de la propagande de la peur.


                                • sirocco sirocco 15 mars 19:12

                                  Le toutou mamacron à sa mémère memerkel suspend (dans la foulée de l’Allemagne) la vaccination à l’AstraZeneca que Castex défendait bec et ongles hier !

                                  « Soyez fiers d’être des amateurs ! »


                                  • BA 15 mars 19:18

                                    Lundi 15 mars 2021 :


                                    Covid-19 : l’Ile-de-France dépasse le taux d’incidence clé pour le reconfinement.


                                    Le taux d’incidence atteint 404,5 nouveaux cas par semaine pour 100 000 habitants, soit plus que le seuil considéré par Jean Castex comme un critère clé pour confiner.


                                    La région parisienne va-t-elle être confinée une troisième fois ? Et si oui, quand ? Depuis des semaines, les habitants s’interrogent, tandis que le gouvernement souffle le chaud et le froid. Les derniers chiffres sur la circulation du virus ne peuvent que l’inciter à prendre des mesures fortes.


                                    En Ile-de-France, le taux d’incidence du Covid-19 atteint en effet 404,5 nouveaux cas par semaine pour 100 000 habitants, selon les données rendues publiques lundi 15 mars par Santé publique France. C’est plus que le seuil de 400 pour 100 000 considéré par Jean Castex comme un critère clé pour confiner.


                                    https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/03/15/covid-19-l-ile-de-france-depasse-le-taux-d-incidence-cle-pour-le-reconfinement_6073222_823448.html



                                    • Pierre Chazal Pierre Chazal 15 mars 19:46

                                      Mardi 29 décembre 2016 :

                                      Le réseau de surveillance Sentinelles, qui fonctionne à partir des déclarations de quelque 400 médecins généralistes libéraux, a décompté 200 000 nouveaux cas pour la semaine du 19 au 25 décembre, avec un taux d’incidence (le ratio du nombre de nouveaux cas apparus dans une population donnée pendant une période donnée) de 307 cas.

                                      Selon l’Institut de recherche pour la valorisation des données de santé (Irsan), qui collecte, lui, les données fournies par près de 1 000 praticiens de SOS médecins, au cours de la période allant du mardi 20 au lundi 26 décembre, la grippe a touché 253 406 nouvelles personnes en France métropolitaine, avec un taux d’incidence de 382.

                                      « 16 000 personnes âgées sont décédées lors de l’épidémie de grippe en 2015. Plus de morts que lors de la canicule de 2003 ».C’est même un peu plus puisque, selon l’Institut de veille sanitaire (INVS), l’épidémie de 2015 a entraîné une surmortalité hivernale record de 18 300 décès, dont 90 % de personnes âgées de plus de 65 ans.

                                      https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/12/29/grippe-comment-declare-t-on-une-epidemie_5055374_4355770.html

                                      Mais que faisat la police ?


                                    • Captain Marlo Captain Marlo 16 mars 21:47

                                      @BA
                                      Blablabla...

                                      Votre source « l’Immonde » est financé par Bill Gates ! "Le quotidien Le Monde a reçu plus de 4 millions de dollars de la fondation de Bill Gates

                                      « Pour ce prix là, l’Immonde raconte tout ce qui convient aux marchands de vaccins !

                                      Essayez plutôt d’aller sur le site de »France Soir", vous aurez d’autres informations à nous fournir que vos infos bidon de la propagande de BigPharma.

                                      Vous pouvez aussi allez sur la page VK de Silvano Trotta, un complotiste de première qualité !

                                      Et ne ratez pas non plus le site Covidémence !


                                    • Passante Passante 15 mars 20:05

                                      la lumière brille dans les ténèbres

                                      et les ténèbres ne l’ont pas saisie


                                      • Pierre Chazal Pierre Chazal 15 mars 21:44

                                        @Passante
                                        Absolument. Aujourd’hui comme hier.


                                      • alinea alinea 16 mars 12:16

                                        @Pierre Chazal
                                        Quand on ouvre la porte d’une pièce éclairée sur une pièce sombre, ce n’est pas l’obscurité qui envahit la lumière, c’est la lumière qui éclaire l’obscurité.
                                        J’ai entendu cette phrase dans le bouche de JJ Crèvecœur, et je l’ai trouvée juste et belle !!


                                      • Djam Djam 15 mars 20:13

                                        Ouaich ! c’est bien écrit, vivant et tout comme j’aime... un brin audiaresque par-ci par-là smiley

                                        Bon, certes, on tatonne toujours dans le tunnel et même quand quelqu’un sort furtivement une lampe torche, on ne palpe que du flou. Ça use, le flou et on nous l’entretient pour ça. User les résistances, un vieux truc de dictature « molle ».

                                        Je l’ai écrit ailleurs... on est quand même largement responsables de ce merdier sanitaire-global. On les a laissé faire, non ? Y’en a pas mal qui sont allés voter comme des bons toutous à chaque séquence de scrutin-circus, n’s’pas ? On a foncé dans le chiffon rouge MLP habilement présenté à tous les pauv’ gens qui ne pensent plus que par leur concasseur à neurones.

                                        Beaucoup affirment qu’ils se sont remis à mater des séries, des films, des docus divertissant sur des tas câbles et autres machins à images en couleurs artificielles. Alors, comment se sortir de cette catastrophe ?

                                        Ben, y’a pas à tortiller du c... pour chier droit, disait mon père ! Pour sortir de ce délire global va falloir se redresser, s’unir, dépasser les divergences stériles et cesser d’attendre que d’autres nous sortent de là...

                                        Tout a été savamment fait pour nous isoler. Alors, regroupons-nous vraiment, tous ! Par le net s’il le faut, et pas seulement en France, mais partout où ça n’en peut plus... c’est-à-dire sur la moitié du globe. 


                                        • Adèle Coupechoux 15 mars 20:41

                                          @Djam

                                          Nous ne sommes jamais aussi isolés que quand le meute nous enferme..tout en nous ostracisant.
                                          Oui le flou, ça use, c’est pas une façon de voir et de se mouvoir.
                                          J’irai pas vauter cette fois. Je ne suis pas representable !


                                        • Pierre Chazal Pierre Chazal 15 mars 21:45

                                          @Adèle Coupechoux
                                          « J’irai pas vauter cette fois. Je ne suis pas representable ! » Et vous êtes loin d’être la seule, ce qui est une excellente nouvelle, dans tout ce qu’elle a de paradoxale...


                                        • Captain Marlo Captain Marlo 16 mars 21:25

                                          @Pierre Chazal
                                          « J’irai pas vauter cette fois. Je ne suis pas representable ! » Et vous êtes loin d’être la seule, ce qui est une excellente nouvelle, dans tout ce qu’elle a de paradoxale...

                                          Il n’y a pas de seuil minimum de participation pour annuler une élection.
                                          Même avec 10% de votants, le résultat sera validé.
                                          Il vaut mieux faire le tour des personnalités politiques qui défendent les traitements et les médecins qui soignent, et ils ne sont pas si nombreux que cela !
                                          La plupart demandent plus de tests, plus de masques, plus de vaccins...


                                        • Adèle Coupechoux 15 mars 20:36

                                          La vie mode d’emploi en tant de guerre. Merci à vous et bravo pour ce beau texte si triste !

                                          Il faut maintenant agir...Quoi qu’il en coûte ;


                                          • Djam Djam 16 mars 10:07

                                            @Adèle Coupechoux
                                            Absolument !
                                            Vous évoquez la « meute », à juste titre, mais toute meute peut créer un égrégor négatif ou... positif. Voyez la meute dans un stade de divertissement sportif massif, quand elle fait la « ola » on dira que c’est joyeux, mais elle peut faire dans la violence et le sang...
                                            La nature humaine n’a cependant pas le choix... un homme isolé n’a strictement aucun pouvoir sur le monde. Même un certain Ghandi, revenu de l’usage de la violence et passé au pacifisme a fini assassiné. Il marchait seul au milieu de la foule fascinée...


                                          • @Pierre,

                                            Tu as du talent pour écrire, Pierre, celui des romanciers, je suis un peu jaloux smiley


                                            • Pierre Chazal Pierre Chazal 15 mars 22:01

                                              @Philippe Huysmans, Complotologue
                                              Si tu voyais la gueule de on compte en banque, tu le serais déjà moins smiley Tu me diras, dans pas longtemps, on risque d’être nombreux dans la dèche..


                                            • @Pierre Chazal

                                              dans pas longtemps, on risque d’être nombreux dans la dèche


                                              Je le crois aussi, ils ont tout fait pour ça. Les années qui viennent n’auront rien de plaisant.


                                            • cyrus CYRUS 15 mars 23:12

                                              @Philippe Huysmans, Complotologue

                                              quelque part c’ est aussi un nouveau brassage de carte ...

                                              les manuel vont devoir s’ intelectualiser , 
                                              et les intelectuel ( les vrai ) devront se manueliser ...

                                              la ou ca va etre tres dure comme disait coluche c’ est pour les autres 
                                              je me fait pas trop de soucis pour vous deux ...


                                            • @CYRUS

                                              quelque part c’ est aussi un nouveau brassage de carte ...


                                              Oui principalement des deux, des trois, des quatre... Les as et les figures restant dans les mains des mêmes.


                                            • cyrus CYRUS 15 mars 23:17

                                              @Philippe Huysmans, Complotologue

                                              les figure , c’ est pour la guillautine
                                              et les as suffit de compter leur point reel smiley

                                              Bon quand meme penser a vous eloigner des villes , il reste peut de temps .


                                            • Captain Marlo Captain Marlo 16 mars 21:30

                                              @Pierre Chazal
                                              on risque d’être nombreux dans la dèche..


                                              Ruiner les économies pour passer au gouvernement mondial, c’est leur but.

                                              S’ils arrivent à mettre en place tout le programme du Grand Reset, ils nous fileront royalement le revenu universel, quelque chose comme le RSA amélioré...


                                            • Parmi tout les traitements naturels contre les infections hivernales,virales , bactériennes un produit est excellent et naturel.

                                              Faites une cure d’argent colloïdal . Après vous serez en mesure de vivre mieux sans vous soumettre à leur mascarade de test.

                                              « Être né avec une cuillère en argent dans la bouche » Tel était le lot des enfants de bonnes familles dont les molécules d’argent au contact de la langue garantissaient un système immunitaire robuste.

                                              Aussi, boire dans un gobelet en argent était destiné à purifier l’eau des germes infectieux, bactéries et autres champignons pouvant impacter la santé de l’enfant. Les qualités thérapeutiques de l’argent sont donc connues depuis la nuit des temps. C’est sous la forme de solution colloïdale qu’elle est aujourd’hui majoritairement utilisée pour ses nombreuses vertus.

                                              Vous avez la liberté de vous soignez comme vous le désirez . Votre vie vous appartient .

                                              Macron, Véran, Castex et consorts n’ont aucun droit sur votre vie . Ce n’est pas eux qui décident des naissances . Ils n’ont pas eux-même décidé de leur naissance.


                                              MACRON , VERAN, CASTEX sont des escrocs


                                              • ZEN ZEN 16 mars 11:17

                                                Sans me prononcer sur le fond, ce texte est un bijou. C’est rare ici. Continuez !


                                                • BA 16 mars 19:57

                                                  Mardi 16 mars 2021 :


                                                  En Ile-de-France, l’épidémie est hors de contrôle.


                                                  Île-de-France : le taux d’incidence atteint près de 420.

                                                  La situation sanitaire continue de se détériorer en Île-de-France, où le taux d’incidence atteint 418,9 cas pour 100 000 habitants, annonce l’Agence Régionale de Santé.


                                                  En Seine-Saint-Denis, où il est le plus élevé de la région, le taux d’incidence frôle les 500.


                                                  Il y a actuellement 5 861 personnes hospitalisées dans la région pour Covid-19, dont 1 164 en réanimation. 


                                                  Le taux de positivité des tests dans la région s’élève à 9,9%.


                                                  https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/direct-covid-19-astrazeneca-suspendu-le-variant-breton-pourrait-etre-plus-dur-a-detecter-7188371


                                                  • Pierre Chazal Pierre Chazal 16 mars 21:26

                                                    @BA

                                                    Jeudi 11 janvier 2017 :

                                                    Des lits destinés aux hospitalisations de jour qui restent ouverts la nuit dans des hôpitaux parisiens, des services sous tension à Montpellier (Hérault) ou à Corbeil (Essonne)... ou carrément complets à Valenciennes (Nord). Les services d’urgence sont particulièrement sollicités, aux limites de leurs capacités », a renchéri dans la soirée la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

                                                    « Nous sommes face à une situation sérieuse, avec une grippe sévère. L’épidémie actuelle est visiblement plus importante qu’en 2015-2016 et se rapproche de celle de la saison 2014-2015 », ne cache pas Jean-Philippe Vinquant, le directeur général de la Cohésion sociale, une administration sous autorité du ministère. Lundi après-midi, c’est lui qui a organisé une réunion de crise avec de nombreuses fédérations et représentants de maison de retraite ou de service à domicile.

                                                    « Les autorités nous ont clairement dit que la France était en surmortalité à cause de la grippe », rapporte un participant. Le dernier rapport de l’Institut de recherche pour la valorisation des données de santé (Irsan) publié mardi montre une explosion du nombre de personnes âgées touchées par la grippe (+ 21 % par rapport aux sept dernières épidémies).

                                                    https://www.leparisien.fr/societe/mauvaise-grippe-11-01-2017-6551562.php

                                                    BA, soyez gentil, faites une BA et allez polluer ailleurs. Le site de l’Equipe, par exemple. Il parait qu’il y a une épidémie de cas contacts au variant anglais...


                                                  • Captain Marlo Captain Marlo 16 mars 22:00

                                                    @ Pierre Chazal,

                                                    Il faut voir où BA puise ses informations !

                                                    « L’Immonde », « Ouest France », le Figaro etc

                                                    Le parfait petit colporteur de la pensée unique.

                                                    Il doit trouver que les médias mainstream ne font pas leur boulot !?


                                                  • Pierre Chazal Pierre Chazal 16 mars 22:02

                                                    @Captain Marlo
                                                    C’est surtout qu’il pond ses petites crottes absolument partout, il faudrait une voiture balais.


                                                  • @BA vous êtes qu’un pauvre fétu balloté entre la peur du virus et la peur du vaccin.
                                                    Triste vie , sans vie , sans existence , sans liberté , sans , sans , sans rien.... !


                                                  • Père_Vaire 18 mars 13:33

                                                    Très bon article. Ceci dit, je serais surpris qu’on joue encore Brecht ou Shakespeare dans les théâtres de la nouvelle normalité. A mon avis on y trouvera surtout des choses beaucoup plus normales.


                                                    • Pierre Chazal Pierre Chazal 18 mars 17:14

                                                      @Père_Vaire

                                                      Oh, un petit Ionesco ou du Beckett, du bon vieux théâtre de l’absurde, ça pourrait passer. Du style :
                                                      « Il est parti ?
                                                       Qui ça ?
                                                       Le virus.
                                                       Et où tu veux qu’il parte ?
                                                       Bah, chez lui, à l’hôpital. »


                                                    • Ils sont toujours là , c’est Macron le président .


                                                      Petit extrait de : 56 tome 2

                                                      Avec l’agression contre la République arabe syrienne, au plan politique, « on entre clairement dans le domaine de l’ingérence et de l’illégalité internationale », constate Alain Chouet, ancien chef du service de Renseignement de sécurité de la DGSE . Au cœur de l’État français, ils sont 56 dirigeants et hauts fonctionnaires impliqués, depuis les années 90, dans la protection et le soutien d’individus liés à des organisations criminelles. 56 qui ont franchi la frontière entre le licite et l’illicite, jusqu’à placer aujourd’hui la France en pleine illégalité internationale.


                                                      Au cœur de l’État français, ils sont 56 dirigeants et hauts fonctionnaires impliqués, depuis les années 90, dans la protection et le soutien d’individus liés à des organisations criminelles. 56 qui ont franchi la frontière entre le licite et l’illicite, jusqu’à placer aujourd’hui la France en pleine illégalité internationale. Qui sont-ils et pourquoi ? Septembre 2013. Les dirigeants français mènent une bruyante campagne médiatique affirmant disposer des preuves de l’utilisation d’armes chimiques par l’armée syrienne. La « Synthèse nationale de renseignement déclassifié » qu’ils font généreusement distribuer aux médias par leurs services va s’avérer n’être qu’un montage fabriqué de toutes pièces. L’enquête journalistique prouve que ce document n’a jamais existé comme « document classifié », affirmation sous laquelle il est rendu public. En conséquence, il n’a pu être déclassifié ! Bernard Squarcini, l’ancien dirigeant de la Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI)1, et d’autres professionnels du renseignement comme Éric Denécé, dirigeant du Centre français de recherche sur le renseignement (Cf2R), dénoncent cette supercherie qui aurait pu conduire le monde vers un conflit majeur. Autopsie d’une opération de guerre psychologique menée depuis l’Élysée-Matignon

                                                       

                                                      Izambert, Jean-Loup. 56 - Tome 2 : Mensonges et crimes d’État (Faits de société) (French Edition) (pp. 13-14). IS Edition. Édition du Kindle.


                                                      • Tant que les gens porteront le masque notamment en toutes circonstances et tout lieux .
                                                        Le gouvernement saura qu’il peut continuer à exercer sa pression policière et sanitaire .

                                                        LE PORT DU MASQUE EST UN INDICATEUR DE SOUMISSION, DE PEUR .

                                                        Les idiots et les idiotes qui ne font aucun effort de réflexion , de comportement intelligent montrent jour après jour leur bêtise , leur fainéantise intellectuelle.

                                                        En Andorre les autorités ont laissé aux médecins la liberté de prescrire .Les gens vivent normalement .


                                                        ACTUELLEMENT LA DICTATURE SANITAIRE EST TOTALEMENT ABUSIVE


                                                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 6 avril 22:40

                                                          A l’Auteur.

                                                          Très bon article, drôle, précis, incisif.

                                                          Tous les détails de la photo sont bien présents.

                                                          L’analyse est très jute mais, comme le dit Jelena (l’une de vos lectrices) :

                                                          "Joli texte, il n’y a que la conclusion qui est un peu trop optimiste à mon gout. La réalité est que l’année prochaine ils iront voter par millions pour les FI, LV, EM, LR ou RN, soit des partis qui sont favorables au maintien de la dictature sanitaire."

                                                          Bien à vous,

                                                          RB


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité