• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La suprématie blanche ou le triomphe de l’imbécillité « bête et (...)

La suprématie blanche ou le triomphe de l’imbécillité « bête et méchante »

blogs.mediapart.fr
 

La suprématie blanche ou le triomphe de l'imbécillité "bête et méchante".

max angel
7-8 minutes

Par ailleurs, il est aussi le résultat d'une méconnaissance totale de l'Histoire de l'humanité. Car, que cela nous plaise ou non, dans l'état actuel de nos connaissances, l'humanité est apparue sur le continent africain il y a trois millions d'années, a évolué, et s'est répandue sur le satellite pendant quelques plus de 200 000 années. Nous sommes donc, TOUS, des descendants de migrants et possédons des ancêtres communs.

 Quelques esprits tordus, niant ce tronc commun originel, et les lois de l'évolution, ont mis au point la notion de races avec une hiérarchie infâme plaçant au sommet les blancs caucasiens et tout en bas, les noirs. Des critères totalement fantaisistes ont été apportés pour prouver le bien fondé de cette division de l'humanité. Des clichés, des idées toutes faites, la notion même de "peuple élu de dieu", ou de "peuple maudit", inventions littéraires tirées d'un Livre à ne pas mettre entre toutes les mains, ont ravagé l'Histoire et continuent de constituer des incitations pour que les habitants de ce satellite se tapent dessus, pour que certains exploitent les autres, pour mythifier une civilisation par rapport aux autres, le tout en ne tenant pas compte des découvertes, des observations et encore moins de cette réalité incontournable : les corps des humains fonctionnent tous de la même manière, sont à la fois pareils et différents, et surtout sont tous compatibles.

 Au regard des derniers siècles de l'Histoire de l'humanité, cette prétendue suprématie blanche nous a donné la mise en place des empires coloniaux, deux guerres mondiales, le commencement de l'anthropocène avec les explosions d'Hiroshima et de Nagazaki, auxquels s'ajoute le pillage inexorable des réserves, des "soutes" du satellite Terre, essentiellement au profit des populations des pays riches à majorité blanche. N'importe quel individu possédant une once de bon sens et de raison en conclut immédiatement que les terriens à aspect caucasien sont les plus redoutables de cette humanité.

Or, la bêtise étant une des caractéristiques de l'être humain, le racisme n'est pas une exclusivité des "caucasiens". Bien des gens, dits de couleur, -mais qui est vraiment sans couleur ?, sont eux aussi racistes entre eux tout en rendant la monnaie de leur pièce aux blancs dans toutes leurs nuances.

Il est pour le moins curieux que dans un monde globalisé, où tout individu qui craint la mondialisation est traité de "populiste", la mode ne soit pas au mélange des humains. Au métissage généralisé dans l'adoration du Veau d'Or, seule religion aujourd'hui reconnue et officielle d'une humanité sous domination capitaliste.

La "pureté" de la sottise ou la sottise de la pureté, conduit directement à la haine de l'autre, au meurtre, à la violence quotidienne. Il est vrai que nous autres français, sommes mal placés, hélas ! pour donner des leçons à qui que ce soit.

Nous avons pratiqué la traite des esclaves. Nous avons importé de la chair à canon d'Afrique et d'Asie pendant la Guerre de 14, nous avons colonisé à qui mieux mieux trois continents et continuons à défendre les intérêts de nos grands groupes économiques en une néo-colonisation infâme où nous nous jouons de la corruption des élus fantoches qui contamine nos propres élus et les chefs d'entreprises. Nous avons lutté contre le nazisme avec des troupes essentiellement africaines que nous avons réexpédiées vite fait chez elles avant la chute d'Hitler afin de "blanchir les troupes entrant en Allemagne. Nous avons ensanglanté le Viet-Nam, Madagascar, l'Afrique du Nord dans des massacres ignobles. Et nous ne nous sommes jamais remis de ces horreurs. Ce qui, aujourd'hui, se traduit par notre comportement hypocrite et assassin contre les arrivées de migrants et notre incapacité à admettre que des français peuvent avoir des couleurs de peau différentes.

Une telle attitude égoïste, impérialiste, raciste nous conduit à renier le fondement de nos principes républicains "Liberté, Égalité, Fraternité" inscrit aux frontons de nos bâtiments publics.

 Décidément, le XXIe siècle est bien mal engagé. Ce qui domine, c'est la suprématie de la médiocrité et de la bêtise la plus crasse.

Et pendant que notre attention est détournée vers cette aberration, le crime profite aux profiteurs, à cette oligarchie tous "fous du fric" comme certains le sont de dieu, qui surfent sur tout ce qui peut diviser l'humanité. Ce n'est pas un hasard si Trump a mis un signe égal entre anti-nazis et extrémistes de droite, ses supporters et amis de son dady. Ce n'est pas un hasard, si, à Calais l'on traite des humains pire que des animaux. Ce n'est pas un hasard si des "justes" sont poursuivis pour avoir sauvé des terriens perdus dans les rigueurs de la montagne et le maquis d'une administration ayant reçu des ordres indignes d'une civilisation qui ose se revendiquer des droits de l'homme et du citoyen.

Diviser, mépriser, humilier, régner par la peur, instiller la peur de l'autre, en appeler à la délation, monter des murs, des frontières, blesser, torturer, enfermer au nom d'une prétendue défense de valeurs que nous bafouons allègrement.

Mais quand donc les citoyens de ce monde vont-ils prendre conscience que nous sommes tous embarqués sur un satellite et que, les seuls étrangers que nous devons redouter ne peuvent être que d'hypothétiques extra-terrestres ? Il est long le temps d'apprentissage de notre réalité contemporaine. La ringardise, la sclérose de la pensée, l'abêtissement de l'opinion par une presse appartenant à quelques milliardaires qui se baugent dans la pipeulisation des nouvelles, le sport, les scandales et la Française des Jeux, les réflexes primitifs, le comportement barbare ne sont jamais loin des dernières découvertes de la haute technologie qui nous font croire que nous serions une civilisation "supérieure".

Bullshit ! Le système ultra-libéral précipite la disparition inéluctable de l'Humanité en jouant sur les instincts les plus pervers, les plus vils, les plus lâches, les plus méprisables de l'humanité que la minorité d'ultra-riches méprise en réussissant le miracle de légaliser leurs privilèges par ceux-là mêmes qu'ils exploitent au travers de cette démocratie représentative devenue un "monstre de moins en moins doux".

En cadeau l'article du Monde avec un reportage de 20 minutes sur le visage de la haine des extrémistes blancs de Charlottesville.

Bientôt chez nous, en Europe puisque nous sommes devenus des américano-européens et que les groupes néo-nazis, racistes se multiplient sous l'influence des crises économiques, et des migrations consécutives aux guerres que nous entretenons et des perturbations climatiques générées par notre croissance infinie dans un monde fini.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

 

Moyenne des avis sur cet article :  3.24/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 17 août 14:51

    « Bien des gens, dits de couleur, -mais qui est vraiment sans couleur ?, sont eux aussi racistes. » Point, c’est tout


    La suite de votre phrase : « ...entre eux tout en rendant la monnaie de leur pièce aux blancs dans toutes leurs nuances. » est superflue et montre que vous n’êtes pas 100% clean de ce côté-là !

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 17 août 14:57

      @Jeussey de Sourcesûre

      En outre, il n’est pas exclu qu’un Andalou hispanophone catholique affiche une attitude raciste envers un Berbère marocain arabo-berbéro-phone musulman, ce qui n’a rien à voir avec la couleur de la peau, puisqu’il s’agit de la même population.


      « No one is born hating another person because of the color of his skin or his background or his religion... » Barak Obama

    • leypanou 17 août 15:41

      @Jeussey de Sourcesûre
      Barack Obama peut affirmer ce qu’il veut, cela n’en fait pas une vérité pour autant, surtout de sa part qui croit en l’exceptionnalisme états-unien et l’a appliqué quand il était président (spécialiste d’exécutions extra-judiciaires entre autres).


    • phan 17 août 18:45

      @Jeussey de Sourcesûre
      « No one is born hating another person because of the color of his skin or his background or his religion... » Barak Obama

      « Nothing will bring back the children murdered by my husband’s drone strikes » Michelle Obama et Duterte traite logiquement Obama de « fils de pute ».


    • Pere Plexe Pere Plexe 18 août 11:12

      @Jeussey de Sourcesûre
      La connerie de chaque cotés c’est bien une preuve d’ égalité...

      Mais pourquoi Point
      On à le droit de développer non ?


    • Sozenz 17 août 14:56

      ah , un culpabilisateur,blanc qui a honte de sa couleur .... encore un .
      des esclavagistes il y en a eu partout . des noires, des gris, des jaunes .. ;
      arretez ... arretez arretez .
      si les mecs de couleurs ont honte de la couleur de leur peau , c est qu ils sont comme vous avec la votre ...
      si vous voulez endosser la merde de certains , c est votre problème .
      acceptez ce que vous êtes, simplement , vous irez beaucoup mieux .
      circulez , y a rien a voir ...


      • leypanou 17 août 15:42

        @Sozenz
        blanc qui a honte de sa couleur ....  : où a-t-il écrit qu’il a honte de sa couleur ?


      • Sozenz 17 août 15:50

        @leypanou
        une personne qui ne veut pas voir les deboires de l ensemble des êtres humains et qui ne voit que ces des personnes de sa couleur c est qu ’ il a du mal avec son identité .


      • covadonga*722 covadonga*722 17 août 15:51

        @Sozenz
        ah , un culpabilisateur,


        on dit un collabo islamo-compatible , vous en avez deux ci dessous dont un avec
        un gout prononcé pour la STASI 

      • Sozenz 17 août 15:57

        @leypanou
        lui aussi on lui a repeté les blancs sont tous mauvais .. ils sont des esclavagistes , edes voleurs des etc .... et comme on le fait avec d autres couleurs .. et bien , il finit lui aussi par y croire ...

        le fait de repeter tout le temps la meme chose , certaines personnes finissent par y croire ...et sont « prets à se flageller » ...
        prenez le temps de visualiser ce systeme avant de me répondre .
        et posez vous la question pour quelle raison c est un theme de prédilection en ce moment .


      • Gambetta 17 août 17:41

        @leypanou

        lui n’a pas honte de sa couleur, c’est un gentil blanc de gauche bobo qui n’aime pas ses frères blancs c’est tout.

        tous les blancs sont des salauds sauf lui bien sur. Pauvres élèves qui ont du subir ce lavage de cerveau.

        il a honte de toi bonne pomme si tu es blanc, sinon il t’adore.


      • mmbbb 17 août 19:17

        @Gambetta c est ce qu il y a d extraordinaire avec ce genre de professeur libertaire bouffant du cure est qu il emprunte le meme chemin de croix. Il devrait nous donner l adresse d un fabricant de robe de bure Nous devrions porter cette robe afin d ’ expier nos fautes et de nous faire réciter ce credo ’ Nous sommes né hommes blancs, nous somme donc coupables des péchés de nos aieux, du présent et de ceux de nos enfants . " Pauvre type et cela a enseigne il est vrai que l EN est une institution de foire de l esprit . Il critique le systeme ultra liberal mais l URSS est bien morte pauvre ringard


      • jaja jaja 17 août 15:21

        Rien à redire... Merci pour cet article


        • Gambetta 17 août 17:30

          @jaja

          Salut Jaja rien à redire, je m’attendais bien à cette approbation de ta part .

          Quand il s’agit de casser du blanc, au premier rang l’internationaliste.

          Rien de pire que le blanc, à moins qu’il soit d’extrême gauche, comme toi car tous des salauds sauf toi bien sur, drapé dans tes certitudes idéologiques à deux balles.

          Tu sais les gens qui flagellent comme toi ,c’est du sado masochisme, ya pas de quoi s’en vanter.

          tu devrais lire « soumission » de Houellebecq, çà te va comme un gant.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 août 07:02

          @jaja
          Normal, les antifas vivent sous l’aile protectrice des Démocrates américains ....
          « Les suprématistes blancs n’étaient pas les seuls à saccager Charlotteville »...


        • cevennevive cevennevive 17 août 15:52

          « Je dis que si
          Tu penses à
          Etre mon frère
          Il m’importe que tu sois
          Noir ou blanc »


          paroles de « Black or White » chanson de Michael Jackson (lui qui n’a eu de cesse de « blanchir »)

          Vaut-il mieux un Etatsunien blanc ou un noir ? Je ne crois pas que ce soit un critère primordial de choix. Il y a des méchants et des idiots dans les deux cas, et des gens adorables aussi.

          Nous, en France, nous avons tous les camaïeux allant du blanc au noir (il y a même le gris d’après Coluche). Et les aoûtiens revenant de nos plages bondées du sud vont avoir changé de couleur en quelques jours...

          Ce débat est débile, hélas. La couleur de la peau a fait couler beaucoup de sang et créé de grandes souffrances. Cela ressemble aux convulsions des guerres de religion.

          Bien à vous Max Angel.





          • amiaplacidus amiaplacidus 17 août 17:24

            @cevennevive
            Votre remarque à propos des aoûtiens (juillettistes, je ne suis pas raciste ) me fait penser que les « blancs » sont prêts à risquer un cancer pour devenir bruns et que les « noirs » s’appliquent des trucs pas possibles sur la peau et sont également prêts à devenir cancéreux pour blanchir. Bref, la connerie humaine n’a pas de limite et elle est également partagée entre toutes les nuances de peau.

            Au surplus, compte tenu des résultats économique et du développement, s’il devait y avoir une « race » dépassant les autres (concept aberrant, digne des Redneck et de leurs émules locaux), ce serait les Asiatiques. Et ce n’est pas récent, la civilisation chinoise était florissante alors que nos ancêtres n’avaient même pas atteint le Moyen-Âge. Ensuite, les Chinois se sont endormi (plus précisément ils ont plus mis l’accent sur la littérature et la philosophie que sur la technicité et les sciences dites dures), mais maintenant ils se réveillent (vous voyez, j’ai de bonnes lectures : Alain Peyrefitte, 1980).


          • mmbbb 17 août 19:51

            @amiaplacidus et apres la Francafrique tant decriee ce sera la Chinafrique 


          • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 18 août 10:58

            @amiaplacidus
            Ensuite, les Chinois se sont endormi (plus précisément ils ont plus mis l’accent sur la littérature et la philosophie que sur la technicité et les sciences dites dures)

            Autrement dit il serait bien plus important de développer les techniques que la réflexion ? tout dépend du but à atteindre smiley


          • amiaplacidus amiaplacidus 18 août 17:38

            @Parlez moi d’amour

            Je n’ai pas porté de jugement de valeur, j’ai simplement mentionné un fait.

            Personnellement, je pense qu’il faut une société équilibrée, on ne peut pas philosopher le ventre creux et une société purement « matérielle » est totalement vide de sens, à cet égard, les USA en sont une démonstration patente.


          • Coriosolite 17 août 16:22

            Je ne crois pas avoir réduit qui que ce soit en esclavage, ni jamais cru être supérieur à qui que ce soit par la couleur de ma peau, je ne me souviens pas d’avoir ensanglanté l’Asie ou l’Afrique.

            Je n’ai pas le sentiment d’appartenir à une civilisation ou une culture supérieure. J’ai le sentiment d’hériter d’une culture et d’un mode de vie que j’apprécie. Et j’ai le sentiment que bien des peuples dans le monde regardent notre mode de vie avec envie.

            Je vous prie donc de m’exclure de ce « nous » simplificateur tellement pratique pour votre argumentation si simpliste et si convenue qu’elle fait sourire.

            Vous vous dites anti-dogmatique ? Mais vous êtes en plein dans le dogme culpabilisateur-honte de soi, victimaire-pleurnichard.


            • Pere Plexe Pere Plexe 18 août 11:23

              @Coriosolite
              Je n’ai pas lu que l’auteur vous accuse de ces crimes ?

              Pour le Nous j’ai cru comprendre qu’il désigne ici l’espèce humaine.
              Et ailleurs les Français.
              Mais peut être n’avez vous pas l’ envie d’en être ?

              Surtout je ne comprends pas en quoi dénoncer les suprématistes serait pleurnichard ?
              Sauf à renoncer à la plus élementaire logique...


            • Gambetta 17 août 16:58


              Bonjour monsieur le professeur,

               haro sur l’homme blanc, et son imbécilité bête et méchante. c’est de la tautologie mon cher professeur.

              personnellement je n’ai pas rencontré d’imbécilité gentille et intelligente, mais c’est toi le prof

              Encore un bobo de gauche qui se flagelle en public, les gentils noirs , les salauds de blancs .

              la connerie n’a pas de couleur , mon ami, et on en ras la casquette des longs sanglots de l’homme blanc., venant de bobos de gauche, qui n’ont de cesse de faire la leçon au pauvre homme blanc.

              Tous des salauds ces cons de blancs,sauf bien sur les gars comme toi qui sont dans la repentance compulsive et le racisme anti blanc et qui sont gentils ,intelligents et ont du cœur, le blanc exceptionnel mais aux idées noires.



              • amiaplacidus amiaplacidus 17 août 17:26

                @Gambetta

                Imbécillité intelligente, certainement pas. Mais imbécillité gentille, c’est sans doute la majorité des imbécile, et heureusement.


              • Gambetta 17 août 17:34

                @amiaplacidus

                Tu devrais relire les anciens ou revoir « le diner de cons »

                Un ennemi intelligent te feras moins de mal qu’un ami bête.


              • Pere Plexe Pere Plexe 18 août 11:25

                @Gambetta
                la connerie n’a pas de couleur

                je suis bien d’accord.
                Mais ne comprends la déduction que vous en faites qui serait d’interdire la connerie de certains blancs ?

              • lisca lisca 18 août 12:48

                @amiaplacidus
                Hélas, l’imbécillité n’est jamais gentille, sauf chez les tarés génétique (irresponsables majeurs). Elle fait semblant, affiche sans vergogne sa niaiserie, brandit la guimauve et nous en gave. L’imbécilllité est très dangereuse : elle est envieuse, misérable intellectuellement et moralement, vindicative.
                Attention aux imbéciles ! Fuyez les imbéciles ! Le malheur européen vient de la prise pouvoir des idiocracystes !


              • lisca lisca 17 août 17:19

                "L’humanité est apparue sur le continent africain il y a trois millions d’années, a évolué, et s’est répandue sur le satellite pendant quelques plus de 200 000 années. Nous sommes donc, TOUS, des descendants de migrants et possédons des ancêtres communs.« 

                Rien de scientifique là-dedans, du »wishful thinking« diffusé par la grande presse, du ressentiment de sangs-mêlés pas beaux qui veulent faire une soupe mixée de la terre entière pour se sentir moins mal ou moins seuls.
                 »L’humanité s’est répandue sur le satellite..." ????
                L’auteur m’a l’air un peu dans la lune.
                Ce qu’on sait : l’Européen a une faible partie de ses gènes issue de néanderthaliens, l’Africain non.
                Nous ne descendons donc pas tous du même baobab. Et n’avons pas grimpé au cocotier ensemble.
                Et quand cela serait, pourquoi l’homme blanc si inventif, si technique, si poète, si musicien, si explorateur, si mathématicien, si religieux, si charitable, si architecte, si brave au combat, si bon éleveur, si bon artisan et si bon paysan, devrait-il se sentir mal ?
                Sauf quand il pense à toute cette foule de pillards qui l’envahit sans scrupules et saccage son paysage édifié sur des siècles de luttes et de prospérité.
                La chanson qui lui vient alors : get off my cloud !
                https://www.youtube.com/watch?v=YlhPRuAve8k


                • Pere Plexe Pere Plexe 18 août 11:39

                  @lisca
                  Blanc je vois

                  l’homme blanc c’est déjà plus flou.
                  ça concerne aussi les maghrébins ? les iraniens ? les arabes ?

                  Pour ce qui est de piller sans scrupule j’ai la vague impression que cet « homme blanc » est quand même un champion non ? 
                  Et cela hier comme aujourd’hui...

                • lisca lisca 18 août 12:42

                  @Pere Plexe
                  Nous sommes tous des charlies, des charlots, des victimes, des gens du monde, etc... ?
                  Alors nous sommes tous des pillards.
                  Bleu, blanc, blond, le ciel de Provence.
                  C’est ce ciel-là que j’aime, c’est mon choix !


                • Cateaufoncel 17 août 17:21

                  Première partie

                  « Nous sommes donc, TOUS, des descendants de migrants et possédons des ancêtres communs. »

                  Nos sociétés sont d’aujourd’hui, et nul n’échappe au clivage NOUS/EUX que les NOUS soient Blancs, et les EUX Caucasoïdes non Européens (Arabes, par exemple) ou que les NOUS soient Musulmans, et les EUX, chrétiens.

                  Dans « Le Monde » du 29 juillet, Arona Seck, coordinateur des médiateurs de Chanteloup-les-Vignes, observait : « La rénovation urbaine ? Bah oui, ça veut dire faire venir des Blancs. C’est ce qui nous manque, c’est ce qui a disparu. » Lui, comme les suprémacistes américains, il s’en fout de ce qu’il s’est passé il y a 200 000 ans, il constate que les EUX Blancs se sont tirés et qu’ils manquent.

                  Même son de cloche chez Abdelaziz Zelif, 56 ans, conducteur de bus et président de l’Amicale des locataires de la Noé : « Il faut des Blancs, sinon ça devient un ghetto ! » Vous vous rendez bien compte qu’il serait ridicule de leur répondre : « Il y a deux cent mille ans, ça n’existait pas les Noirs, les Arabes, les Blancs. On était tous pareils et, à part la couleur de peau, et bien, on reste tous pareils. »

                  « Quelques esprits tordus, niant ce tronc commun originel, et les lois de l’évolution, ont mis au point la notion de races avec une hiérarchie infâme plaçant au sommet les blancs caucasiens et tout en bas, les noirs. »

                  « Infâme » peut-être, mais elle est quand même, pour des esprits simples, basée sur le développement des sciences et des techniques. Il est difficile d’aller là contre parce que c’est aussi visible que les différences de couleur de peau.

                  « …que les terriens à aspect caucasien sont les plus redoutables de cette humanité. »

                  C’est vrai, mais ce sont les mêmes qui ont permis à l’espérance de vie de doubler depuis la révolution française. A en juger par la photo, vous semblez être de ceux qui bénéficient de ce progrès, et vous ne donnez même pas l’impression d’en avoir honte. Moi, je pense que quand on est d’une civilisation et d’une nation, on assume tout ou on rejette tout, y compris l’ordinateur et Internet.



                  • Max Angel Max Angel 18 août 12:39

                    D’accord avec vous. L’Histoire ne doit pas avoir de « poubelle » et, que cela nous plaise ou non, nous sommes les héritiers de nos ancêtres.
                    Par conséquent nous avons à assumer et à dépasser le bien et le mal des générations précédentes. Il y a un certain nombre de commentateurs qui apparemment me font dire ce que je n’ai jamais écrit mais qui constitue la projection de leurs délires.
                    J’ose dénoncer le pire de la civilisation à laquelle j’appartiens. Mais entre les divagations racistes de certains et les poèmes d’Aragon ou de Beaudelaire, mon choix est vite fait. Entre les théories eugénistes et la découverte du génome, il n’y a pas photo. Pourtant, tout cela doit être pris en considération.
                    Par contre, comme A. Camus, je me pose toujours la question de savoir si « l’on peut être heureux tout seul ».
                    Et puis, essayer de faire prendre conscience à ses concitoyens de la réalité des choses, tenter de les rendre lucides, les appeler à penser par eux-mêmes constitue une folie que l’on peut en effet me reprocher. Mais ce serait encore plus stupide que de s’avouer vaincu par la bêtise au front de bœuf.
                    C’est d’ailleurs ce que prône Frédéric Lordon dans son livre « Imperium ».
                    Mais pour cela, il faut, en effet lire, et sortir des slogans, des forums survolés trop rapidement, chercher à savoir et à comprendre.
                    J’attends en toute sérénité que quelque « lumière » à l’âme noire me qualifie de « fou prétentieux ». 


                  • Cateaufoncel 17 août 17:22

                    Deuxième partie

                    « Il est pour le moins curieux que dans un monde globalisé, où tout individu qui craint la mondialisation est traité de « populiste », la mode ne soit pas au mélange des humains. »

                    La nature humaine n’a que faire des modes. Dans la définition du racisme qu’il a rédigée pour l’Encyclopedia Universalis, Albert Memmi écrit : « C’est le racisme qui est naturel et l’antiracisme qui ne l’est pas : ce dernier ne peut être qu’une conquête, fruit d’une lutte longue et difficile et toujours menacée, comme l’est tout acquis culturel. » Et les acquis culturels ne sont pas héréditaires

                    « Une telle attitude égoïste, impérialiste, raciste nous conduit à renier le fondement de nos principes républicains "Liberté, Égalité, Fraternité"… »

                    C’est complètement anachronique comme remarque. Lorsque la devise apparaît dans les années 1790-91, la liberté, c’est celle qui résulte de la fin de l’absolutisme royal et du recul de l’influence de la religion, l’égalité vient de l’abolition des privilèges nobiliaires et la fraternité est ce qui unit tout naturellement des hommes libres, égaux et qui croient que dorénavant, la société fonctionnera sous l’égide de la Raison puisqu’ils croient aussi qu’elle est en train remplacer l’obscurantisme et les superstitions.

                    Cette devise, c’est celle de la France, et pas celle du reste du reste qui n’a rien à voir là-dedans. Elle n’existe que par rapport à la fin de la monarchie et du magister de l’Eglise catholique, et l’éloignement temporel par rapport à l’époque qui l’a vu naître l’a rendue obsolète. Il est absurde de s’en réclamer aujourd’hui. Ce qui était une affirmation est devenu un vœu pieux incongru.

                    « Ce n’est pas un hasard si Trump a mis un signe égal entre anti-nazis et extrémistes de droite, ses supporters et amis de son dady. »

                    Ca, c’est ce que dit la presse de l’oligarchie. Trump a mis un signe égal entre les violents d’extrême gauche et les violents d’extrême droite. Agir autrement revient à dire que la violence des premiers est légitime, qu’ils ont le droit d’agresser, tandis que les seconds n’auraient pas le droit de se défendre. Si c’est ce que vous pensez comme les medias mainstream, il vous faut le dire clairement et laisser la lâcheté aux médiateux. Sinon, rapportez les faits tels qu’ils sont, ceux qui sont dans le même sac, ce sont les violents., pas des méchants et des bons.

                    « Ce n’est pas un hasard si des « justes » sont poursuivis pour avoir sauvé des terriens perdus dans les rigueurs de la montagne et le maquis d’une administration ayant reçu des ordres indignes d’une civilisation qui ose se revendiquer des droits de l’homme et du citoyen. »

                    Une majorité de Français n’en veut pas, mais je ne vais pas vous empêcher de rouler pour le Front national. Parce que, finalement, la justice, c’est pour cela qu’elle condamne Herrou et sa bande. Toute la France d’en haut est immigrationiste, les promiscuités, les incivilités et la délinquance,  c’est pour les péquenots de la France d’en bas, la France d’en haut étant à l’abri dans ses quartiers et ses immeubles sécurisés.

                     « Mais quand donc les citoyens de ce monde vont-ils prendre conscience que nous sommes tous embarqués sur un satellite… »

                    Jamais. Le clivage NOUS/EUX est indestructible. Vous connaissez, j’imagine, le dicton « Quand je me regarde, je me désole ; quand je me compare, je console », et bien, pour une large part, ce fameux clivage vient largement de là.

                    En guise de conclusion, je vais donc vous livrer l’interprétation qu’en fait Tariq Ramadan :

                    « La résistance à cet Occident sécularisé, marchand, inculte, la seule résistance organisée provient de l’Islam, qui est d’une certaine façon inassimilable. Cette résistance constitue peut-être une chance pour l’humanité face au polythéisme d’aujourd’hui qui est l’argent, le pouvoir, la technique, le sexe, la violence, le bruit, la négation astucieuse ou brutale de toute spiritualité. » Tariq Ramadan – Glossaire et lexiques

                    C’est comme qui dirait un suprémaciste musulman. Et, pour l’Europe, il est infiniment plus redoutable que les suprémacistes américains.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 août 19:12

                      @Cateaufoncel
                      Sauf que les Frères Musulmans et les néo cons va- t- en guerre, c’est la même chose ! Il y en avait toute une brochette dans l’administration Obama...


                    • popov 18 août 13:16

                      @Fifi Brind_acier


                      Bonjour

                      Exactement, en France, les nazis d’aujourd’hui sont les frères muzz. Mais la gauche en a décidé autrement et déclare raciste tous ceux qui s’opposent à cette idéologie totalitaire. Les bobos comme l’auteur servent d’idiots utiles bénévoles à la dictature que l’on vous prépare.

                      Goebels doit se retourner d’aise dans sa tombe.

                    • pallas 17 août 18:25
                      Max Angel

                      Que d’hypocrisie votre article non ?.

                      Ancien Leader syndical et politisé, donc ayant participé de part son existence à la balkanisation de la société française, donc laissant ces propres descendants un monde totalement pourrie par la haine, la pollution, et une nation en faillite financière et mis aux ban du Concert des Nations.

                      Vous êtes pathétique, la solitude est tel qu’il vous faut faire un pareil article ?, vous cherchez un besoin à votre existence ?, il suffit de regarder la société Française qui est en train de mourir et soyez fière du résultat (rire).

                      En faite, l’exploiteur « Blancs », ne serai ce pas vous ?, car c’est ce que je perçois.

                      La culpabilité ne vous étreint pas, non ?.

                      Alors vous êtes seul, abandonnée de tous, personne pour vous parlez et accusant les autres tout le temps, sans jamais regarder le vrai responsable, je vais l’écrire.

                      « C’est la personne qui se trouve devant vous quand votre regard se pose devant un miroir ».

                      Salut


                      • Max Angel Max Angel 18 août 12:47

                        @pallas
                        Portez-vous bien ! Moi, je fais avec. Fou prétentieux, j’essaie d’aider mes semblables à réfléchir en commençant par respecter ceux qui sont respectables. Il y en a.
                        Mais votre supériorité m’éblouit. Quelle assurance, quelle fierté, quel aveuglement devant le monde qui vous sied.
                        La balkanisation de la société française ! Seulement française ?
                        Calmez vous !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès