• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La tartufferie Leonarda

La tartufferie Leonarda

L'expulsion de Leonarda, la jeune collégienne qui a défrayé la chronique ces derniers jours, fait rage au sein du parti socialiste. Cette histoire est aussi une nouvelle manière d'observer comment les médias tentent d'influencer l'opinion grâce à la sensibilité du public.

Tout débute ce mercredi 16 octobre avec l’arrestation pendant une sortie scolaire d’une jeune kosovar de 15 ans appelée Leonarda pour être expulsée et ramenée dans son pays d’origine, a priori le Kosovo.

Cette information a fait le tour des médias ces derniers jours et pour cause, des manifestations de lycéens ont lieu depuis jeudi dans le but de protester contre les expulsions des clandestins. Puisqu’il ne faut pas l’oublier, Leonarda, que l’on voit partout et qui a même été interviewée en direct par Pujadas au JT de 20h de France 2, est d’abord une clandestine et qui par définition n’a rien à faire sur le territoire français.

Alors pourquoi cette histoire qu’on qualifiera bientôt d’ « affaire Leonarda » prend-elle autant d’ampleur jusqu’à déclencher des manifestations de lycéens sans cervelle, qui pour la plupart ne savent pas pourquoi ils manifestent mais qui est pour eux une opportunité de sécher les cours ? N’y a-t-il pas là une instrumentalisation de cette jeune fille par la Gôche pour attiser l’émotion et faire culpabiliser le téléspectateur, l’auditeur ou le lecteur de ne pas soutenir le mouvement de protestation. Expulsion qui a été perpétrée, je le rappelle, par le ministre de l’intérieur Manuel Valls du gouvernement actuel de gauche, dont on entend désormais le nom dans les slogans des manifestants avec des « Valls démission ! ».

La division fait rage entre le ministre de l’intérieur et ses collègues et sa hiérarchie, par l’intermédiaire du premier ministre Ayrault qui souhaite voir revenir cette Leonarda (et sa famille de 8 personnes). La guéguerre au sein du Parti Socialiste fait rage pendant que le front national de Marine Le Pen prend la première place dans les sondages. En effet, l’indécision du gouvernement entre le laxisme et la République plus stricte est une des raisons de la montée du parti national français.

On peut également se poser la question du rôle des journalistes dans cette affaire. On sait qu’ils aiment faire de l’audience en suscitant l’émotion des gens mais trop d’émotions tue l’émotion et fait place à un guidage des opinions qui a un côté malsain dans un pays où le délit d’opinion est de plus en plus présent. En caricaturant légèrement, si l’on n’est pas de gauche ou progressiste on est un facho de la pire espèce.

Même si les conditions dans lesquelles s’est déroulée l’arrestation sont plus que contestables, cela fait plus de 4 ans et 10 mois que la République héberge une clandestine et sa famille aux frais du contribuable, qui lui n’a toujours rien demandé. Harlem Désir disait ce matin sur le plateau de « télé matin » que même sans ces conditions d’arrestation, l’expulsion était un scandale parce que Leonarda était à quelques semaines d’une possible naturalisation (il faut vivre 5 ans dans le pays pour être naturalisé) et que cette arrestation freine totalement le travail d’intégration qui a été effectué pendant ces années.

Mais qu’est ce qui est scandaleux : que l’on expulse une famille de clandestins ou qu’on les nourrit dans le dos et avec l’argent des français ?

Enfin, il y a les doutes sur les origines de Leonarda, elle serait en fait italienne mais son père aurait menti aux autorités françaises sur le droit d’asile et donc sa fille serait en droit d’être sur le territoire français selon les règles établies par Schengen. En outre le passé douteux du père avec la justice, notamment pour « violence sur ses enfants » début 2013, il n’empêche que cette histoire risque de durer un moment et d’ébranler encore une fois le monde politico-médiatique.


Moyenne des avis sur cet article :  3.56/5   (86 votes)




Réagissez à l'article

222 réactions à cet article    


  • Constant danslayreur 19 octobre 2013 08:45

    Dommage vous ratez une analyse de haut vol à la Lord, présentée dans un écrin littéraire à la Céline. Tant pis pour vous.


  • Constant danslayreur 19 octobre 2013 08:48

    Vous ratez surtout la quintessence du nectar de pur jus de l’essence de l’humain dans ce qu’il a de meilleur :
    « Voir revenir... cette... Léonarda » smiley


  • Armelle ARMELLE 19 octobre 2013 13:34

    Evidemment ! !!! prévisible !!! car écrire un papier dont les fondations ne sont que supputations, suppositions, enfin rien de factuel et uniquement les élucubrations d’un auteur ; ne peut que donner un résultat qui estionne sur le sens et le véritable objectif. Même si l’on devine ce dernier, lequel semble un tantinet douteux


  • Anaxandre Anaxandre 19 octobre 2013 13:53

    Intervention aussi solennelle que visiblement gênée de « l’homme de la synthèse » qui vient de trancher (!) après les blablas désormais habituels sur « les valeurs de la République » : la France autorisera le retour de Leonarda si elle en fait la demande, et d’elle seule.
     Le président ( smiley ) français décide donc d’envenimer le débat entre partisans de la fermeté (face caméra tout du moins), et immigrationnistes (auto-proclamés « humanistes »).
     Rapide conclusion : la région France d’UE est bel et bien sans tête...


  • le naif le naif 19 octobre 2013 15:06

    Chers Ami(e)s Humanistes de tout bord

    « la France autorisera le retour de Leonarda si elle en fait la demande, et d’elle seule. »

    On est en plein délire ou bien ... ?!?

    La question de notre prochain débat, houleux n’en doutons pas sera donc la suivante :

    Est-il plus humain d’expulser une famille complète ou de faire le tri au sein de cette famille pour ne conserver sur notre territoire qu’une jeune fille mineure ?!?

    - Plus humain tapez 1
    - Moins humain tapez 2
    - Kif-Kif tapez 3
    - Expulsons Hollande tapez 4
    - On s’en fout tapez 5


  • appoline appoline 19 octobre 2013 17:20

    L’expulsion fait rage au parti socialiste ; si seulement ils pouvaient s’expulser l’un l’autre, quel débarras.


    Quant à la lycéenne, oust dehors, elle et sa famille, pas la peine de faire des choix. Il y a bien d’autres chats à fouetter sans prendre l’argent du contribuable pour faire revenir un ministre et ce genre de conneries. Noyer le poisson, voilà ce qui se passe et les médias font ce qu’il faut pour. Aujourd’hui tout va mal, des citoyens se suicident parce qu’ils n’y arrivent plus et on vient nous faire chier avec une kosovare dont nous avons rien à faire

  • Aldous Aldous 20 octobre 2013 15:42
    Aux denières nouvelles DSK se serait proposé comme « famille d’acceuil » pour Léonarda !

    Tout s’enquille parfaitement bien, si je peux dire... smiley

  • amiaplacidus amiaplacidus 19 octobre 2013 08:40

    Dans une interview « émouvante » sur France 2, Leonarda nous dit qu’elle ne parle pas la langue kosovar. Comme elle est venue en France à l’âge de 10 ans, j’en déduis que, jusqu’à 10 ans, elle était muette et, en plus, elle ne parle jamais avec ses parents.


    • amiaplacidus amiaplacidus 19 octobre 2013 10:59

      Et vous Démosthène, vous ne croyez pas que vous êtes un peu la marionnette de certains des « camarades » du PS qui voudrait bien « se faire le Valls » ?

      Les turpitudes internes du PS et ses manipulations n’ont rien à envier à celles de l’UMP. Mais ces deux organisations sont des petits joueurs en la matière, le maitre incontesté étant le FN : réussir à paraitre « propre sur lui » à l’extérieur, alors qu’à l’intérieur ...


    • T.REX T.REX 19 octobre 2013 12:01

      Si on suit attentivement l’affaire on en déduit qu’elle parle l’italien et pas le Kosovar !


    • Jelena XCII 19 octobre 2013 14:31

      >> Leonarda nous dit qu’elle ne parle pas la langue kosovar

      Elle ne peut pas parler « la langue kosovare » puisque ça n’existe pas.


    • Jelena XCII 19 octobre 2013 14:39

      Avant l’intervention de l’Otan, la langue du Kosovo c’était le serbe, aujourd’hui c’est devenu l’albanais, « la langue kosovare », ça n’a jamais existé.


    • amiaplacidus amiaplacidus 19 octobre 2013 15:01

      JelenaXCII,
      Jj’espère que vous me pardonnez de ne pas être un expert « es Balkans ». De toute façon, la question n’est pas les langues serbe ou albanaise.
      .
      .
      .
      À T.Rex qui dit :
      « ...Si on suit attentivement l’affaire on en déduit qu’elle parle l’italien et pas le Kosovar !... »

      Les choses sont encore plus compliquées que cela puisqu’il semble que la famille a été expulsée d’Italie : http://www.tdg.ch/monde/europe/leonarda-forcee-mendier-pere/story/31238950

      Pauvre fille, totalement manipulée, directement par famille (qui a l’air particulièrement gratinée) et plus spécialement par son père, et indirectement par des luttes de clans françaises : http://www.tdg.ch/monde/europe/leonarda-pourra-rentrer-france-veut/story/13325042

      La seule chose que l’on peut reprocher à l’administration française c’est l’amateurisme dont les policiers (ou gendarmes, je ne sais pas) ont fait preuve. Plutôt que de l’interpeler devant les autres élèves et dans un cadre scolaire, n’aurait-il pas été plus judicieux de le faire lors de son retour au domicile ?

       


    • Fergus Fergus 19 octobre 2013 16:20

      Bonjour, T.Rex.

      Effectivement, toute la famille est... italienne à l’exception du père kosovar. Le retour de cette famille au Kosovo est par conséquent aberrant, la mère et les gamins parlant italien et lus ou moins bien français, seul le père parlant le serbe. En bonne logique, c’est l’Italie qui aurait dû accueillir cette famille expulsée.


    • appoline appoline 19 octobre 2013 17:25

      Quand on sait que les personnes d’un certain âge mettent 50 ans à parler un mot de français, je doute que cette jeune n’ait pas appris la langue parentale. Donc, une fois de plus, on nous prend pour des imbéciles.

      Assez de perdre du temps avec une famille, il y a suffisamment de pain sur la planche avec les autres et ça urge, écoutez le peuple qui gronde, écoutez le bien, sans déformer sans spéculer, il gronde et ça faisait un moment que ça ne lui était pas arrivé

    • Yohan Yohan 19 octobre 2013 17:30

      La méthode des clandestins est de systématiquement brouiller les cartes. Comme ils trouvent facilement des avocats complaisants et des instituteurs « humanistes en diable », ils parviennent à s’en sortir en jouant sur l’émotion comme pour cette affaire. Au fond, rien dans les actes et paroles du père, on devine qu’ils font déjà un bras d’honneur à la France, quoiqu’il arrive et que si la France ne leur donne pas ce qu’ils veulent, ils tenteront ailleurs, comme ils l’ont déjà fait quand ils ont eu leurs papiers italiens, pays pas assez généreux avec eux, si j’ai bien compris.


    • Massaliote 19 octobre 2013 17:52

      Léonarda a déclaré : « L’Elysée va trembler »

      Il tremble déjà puisque Normal 1er le très repentant, spécialiste de l’à-plat-ventrisme s’est abaissé jusqu’à téléphoner personnellement à la donzelle.

      Voilà qui doit faire rêver Sébastiano Gonzalez, Mexicain clandestin expulsé manu militari des US . smiley

      Léonarda sur sa lancée a déclaré qu’elle allait FAIRE LA LOI On ne peut pas laisser partir cette chance pour la France. :->


    • rocla+ rocla+ 19 octobre 2013 18:34

      bien sûr qu’ elle existe la langue kosovar 


      ne dit-on pas 

      cause voir à mon cul ma tête est malade .

    • Yohan Yohan 19 octobre 2013 19:18

      On est en train de faire des ronds de jambe à cette famille de malotrus, ce qui doit affliger les étrangers corrects, qui eux sont venus en France, non pour profiter, mais pour s’intégrer et qui eux ne font pas de bruit.


    • jamjam 19 octobre 2013 21:52

      apparemment elle serait née en Italie. Sinon, je m’étais fait la même réflexion...


    • jamjam 19 octobre 2013 22:03

      oui, les langues de l’ex Yougoslavie sont un vrai casse-tête, à l’image de ces Balkans. Je suis allé en Croatie passer des vacances il y a quelques années et j’ai appris au préalable le « serbo-croate » dans une méthode assimil (je procède toujours ainsi quand je vais visiter un pays).
      Une fois sur place, j’ai appris que cette langue n’avait jamais existé. C’est un des nombreux « enfumages » liés au communisme. Tito voulait faire croire que la Yougoslavie ne constituait qu’un peuple et n’avait donc qu’une seule langue. En revenant je me suis inquiété de la chose et, si vous voulez acheter aujourd’hui une méthode assimil pour apprendre le croate, vous verrez qu’il y a bien maintenant une version « croate » seul chez assimil. Au Monténégro par contre les gens vous diront encore qu’ils parlent le « serbo-monténégrin », mais les croates ne veulent rien avoir à faire avec les serbes eux.
      Ceci dit, un fils du général lister tenait la chaire de « serbo-croate » dans une université du centre de la France... Très fort Tito.
      Quant à l’albanais, j’avoue que je ne sais même pas s’il s’agit d’une langue slave, comme les autres précédemment citées...


    • Jelena XCII 19 octobre 2013 23:50

      @jamjam >>  le « serbo-croate » (...). Une fois sur place, j’ai appris que cette langue n’avait jamais existé. C’est un des nombreux « enfumages » liés au communisme.

      Ca n’a rien à voir avec le communisme, les croates, serbes ou bosniaques parlent la même langue (le srpskohrvatski ^^), mais depuis l’indépendance un croate vous dira que c’est du croate, un serbe vous dira que c’est du serbe, etc... C’est juste une question de fierté/d’indépendance, ils sont comme ça les yougos. ^^

      Concernant les albanais, rien à voir avec les slaves effectivement, ce sont plutôt des cousins des turcs.


    • verdad 20 octobre 2013 00:23

      Le Kosovar ? elle ne ment pas, ça n’existe pas

      la langue parlée au Kosovar est l’Albanais ;
      Nous le devons à TITO.
      Par contre chez eux ils doivent parler soit l’Albanais soit l’Italien.

      Pourquoi tiennent-ils autant  à venir en France ?
      La France ce pays raciste dont Hollande  C’est ainsi qu’ils appellent notre Président ; ce Hollande qui fait mal son boulot selon Leonorda qui est loin de faire son âge,
      on lui donnerait quelques vingt ans . 
      Nous auraient-ils caché quelques chose ? 
      Quoi ?
      l

    • armand 20 octobre 2013 12:32

      « Jj’espère que vous me pardonnez de ne pas être un expert « es Balkans ». » alors on ferme sa gu... si on ne sait rien au lieu de remettre un peu d’huile sur le feu


    • spiruline spiruline 19 octobre 2013 09:03

      Pensez vous vraiment que cette gamine et sa famille met davantage en danger l’état français que l’argent détourné par des Cahuzac et autres frandeurs qui eux restent sur le territoire ?


      • JL JL 19 octobre 2013 10:12

        Bonne question, spiruline.

        Vous savez comment procède un prestidigitateur ? D’une main il vous montre ce qu’il ne fait pas pendant que de l’autre il fait ce qu’il ne vous montre pas.

        Valls est cette main que les médias tenus par ces fraudeurs de haut vol nous montrent, jusqu’à écœurement.


      • Nestor 19 octobre 2013 11:21

        Salut ...

        « détourné par des Cahuzac et autres frandeurs qui eux restent sur le territoire ? ».

        Oui et d’ailleurs ils en sont où avec la liste des 3000 qui planquent leur argent dans des paradis fiscaux ? On devait nous donner des noms sois-disant ... Ben non on nous a juste parlé de la liste puis aprés plus rien ... Nada ... Et si dans cette liste il y avait des noms de collèges qu’il ne faut pas dénoncer ? Qui sait ?


      • appoline appoline 19 octobre 2013 17:27

        L’art et la manière de tenter de noyer le poisson.

        L’argent détourné est français, assez de nourrir des traîne savates qui ne respectent pas la France

      • Yohan Yohan 19 octobre 2013 17:34

        Rien à voir, amalgame éculé pour évacuer le sujet...


      • Nestor 19 octobre 2013 18:00
        Appoline

        « L’art et la manière de tenter de noyer le poisson . L’argent détourné est français, assez de nourrir des traîne savates qui ne respectent pas la France »

        Noyer le poisson ? Mais loin de là je rappelle juste qu’il y a aussi des voleurs qui restent impunis ... Comme tu dis l’argent est Français il appartient à la nation ... Puis ceux qui planquent leur fric dans les paradis fiscaux eux non plus ne respectent pas la France ... Mais apparemment deux poids, deux mesures pour toi ! Tu préfères défendre les puissants et t’en prendre à de pauvres gens ...

        Yohan ...

        « Rien à voir, amalgame éculé pour évacuer le sujet... »

        Faux ! Juste rappeler que des français volent leur propre nation ... Et qu’apparemment cela Appoline et toi ne vous dérange pas, ne vous choque pas !


      • appoline appoline 20 octobre 2013 12:56

        Nestor, 


        Non détrompe toi, tous sont coupables. Tu comprends donc pourquoi le vol, venu d’en haut et d’en bas nous laisse exangues

      • alinea Alinea 19 octobre 2013 09:49

        « ou qu’on les nourrisse »..


        • JL JL 19 octobre 2013 10:06

          ’N’y a-t-il pas là une instrumentalisation de cette jeune fille par la Gôche pour attiser l’émotion et faire culpabiliser le téléspectateur, l’auditeur ou le lecteur de ne pas soutenir le mouvement de protestation’’

          Parce que vous croyez que Pujadas et ses confrères sont de gôche !

          Vous êtes comique, Laurent D ! smiley


          • Fergus Fergus 19 octobre 2013 16:26

            Bonjour, JL.

            Pujadas et consorts, n’ont évidemment rien à voir avec la gauche. Et, comme d’habitude, ils mettent en lumière ce qui le plus vendeur en termes d’audimat. Pour eux, ce type d’histoire est du pain béni.

            Dans le climat actuel, la gauche n’avait aucun intérêt à médiatiser cette affaire dont la solution, quelle qu’elle soit, ne pouvait qu’être bancale.


          • JL JL 19 octobre 2013 18:17

            Bonjour Fergus,

            en effet, et sur ce coup là, je ,e suis pas d’accord avec Mélenchon qui n’aura même pas la reconnaissance de ceux qu’il essaie de récupérer.


          • wesson wesson 19 octobre 2013 11:13

            bonjour l’auteur,


            « N’y a-t-il pas là une instrumentalisation de cette jeune fille par la Gôche pour attiser l’émotion et faire culpabiliser le téléspectateur, l’auditeur ou le lecteur de ne pas soutenir le mouvement de protestation. »

            non. Il y a une France aux idées moisies qui n’as pas mis 24H pour jeter aux orties tout le paravent d’humanisme qu’elle s’était efforcé de donner. Et le problème étant que cette France là se croit majoritaire, et qu’elle se croit en danger face à Léonarda.

            C’est la France qui se protège par son ignorance, et qui se croit à l’abris en pratiquant la chasse aux pauvres. Parce que ce n’est rien d’autre que cela, cette histoire : une putain de chasse au pauvre. Ils sont misérables : expulsons-les, même (et surtout) si les enfants auraient un avenir ici.

            • Patrick Samba Patrick Samba 19 octobre 2013 11:45

              Salut wesson,

              oui, une écœurante chasse aux pauvres, et on ne va tout de même pas prendre de gant avec les pauvres, ces sous-hommes, ces sous-femmes, ces sous-enfants ! On ne va tout de même faire dans la... « sensiblerie » ! Alors humilier une gamine... pfff !!! puisqu’elle est pauvre, étrangère et Rom par dessus le marché, qu’est-ce qu’on en a foutre !

              A vomir....


            • le naif le naif 19 octobre 2013 12:21

              OH oui Grand Wesson guide nous vers la lumière...

              Donne nous des leçons d’humanisme

              Avant de nourrir le gosse du voisin, je m’intéresse d’abord à ce que je vais pouvoir mettre dans l’assiette du mien, mais tu as raison c’est une idée moisie...


            • alinea Alinea 19 octobre 2013 13:24

              la naïf :
              Moi j’aime mieux nourrir le gosse du voisin que filer du fric à l’État pour qu’il expulse des pauvres ; personne ne vous serine combien ça coûte toutes ces conneries !


            • le naif le naif 19 octobre 2013 14:28

              Bonjour Alinéa

              "Moi j’aime mieux nourrir le gosse du voisin que filer du fric à l’État pour qu’il expulse des pauvres ; personne ne vous serine combien ça coûte toutes ces conneries !« 

              Je vous crois suffisamment intelligente pour avoir saisi le sens de mon propos alors ne le déformez pas en me faisant dire ce que je n’ai pas dit. Les »guerres humanitaires" menée en notre nom coutent également un fric monstre et contribuent largement à l’afflux de nouveaux immigrants..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jason Indigo


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès