• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La transition énergétique ratée de l’Allemagne

La transition énergétique ratée de l’Allemagne

L'objectif premier de la transition énergétique était de lutter contre le réchauffement climatique en réduisant les émissions de CO2.

Mais la finalité première de la transition énergétique s'est brouillée. Il faudrait maintenant marier la lutte contre le réchauffement climatique et la sortie du nucléaire.

Transition énergétique : lutter contre le réchauffement climatique et en même temps sortir du nucléaire ?

Énergies renouvelables ou énergies bas-carbone ?

L'objectif premier de la transition énergétique était de lutter contre le réchauffement climatique en réduisant les émissions de CO2. Les nouveaux héros des temps modernes étaient des héros verts en bleu de travail qui bâtissaient un avenir rose pour tous. Ils construisaient de merveilleuses éoliennes, installent de merveilleux panneaux photovoltaïques, isolaient merveilleusement les maisons. La transition énergétique c'était économiser l'énergie (dans les pays déjà riches) et développer partout les énergies bas-carbone. Une précision de vocabulaire est nécessaire ici :

- Les énergies bas-carbone émettent peu de CO2.

-  Parmi les énergies bas-carbone, il y a les énergies renouvelables.

-  Parmi les énergies bas-carbone, il y a aussi le nucléaire.

Pour lutter contre le réchauffement climatique, ce qui importe c'est de développer les énergies bas-carbone, toutes les énergies bas-carbone.

Mais la finalité première de la transition énergétique s'est brouillée. Il faudrait maintenant marier la lutte contre le réchauffement climatique et la sortie du nucléaire.

« Si quelqu’un a quelque raison que ce soit de s’opposer à ce mariage, qu’il parle maintenant, ou se taise à jamais »

Il y a en effet, au minimum, des questions à poser, je les pose maintenant, sans intention de me taire à jamais.
Est-il vraiment possible de sortir du nucléaire, "et en même temps", de glisser l'anneau au doigt de la sortie du réchauffement climatique ? Les énergies renouvelables ont-elles les épaules assez solides pour faire le job à elles seules ?

Les scénarios climatiques, l'outil de base pour ces questions, donnent la réponse, sur laquelle s'appuient le Giec, l'IEA, etc. : les énergies renouvelables ne suffisent pas, pour limiter le réchauffement climatique à un niveau supportable il faut aussi exploiter l'énergie nucléaire.
Il faut donc choisir, maintenant, entre le risque d'un accident nucléaire éventuel, local, et celui du réchauffement climatique inéluctable, global, peut-être globalement catastrophique. Si la planète brûle, à quoi aura servi de sortir du nucléaire ?

Mais les politiques énergétiques des états... sont des politiques, elles ne s'inspirent pas toujours des résultats des chercheurs.

La transition énergétique en Allemagne : peut-on sortir du nucléaire, et en même temps, sortir du réchauffement climatique ?

L'Allemagne ayant choisi de sortir du nucléaire, voici comment a évolué la production d'électricité brute en Allemagne par source d'énergie :

Ce diagramme montre la croissance spectaculaire des énergies renouvelables en Allemagne. Des médias ont titré avec enthousiasme qu'en 2015 un tiers de l'électricité consommée en Allemagne était d'origine renouvelable. Mais cela n'empêche pas que la part des énergies fossiles ne baisse pas ! Elle reste pratiquement constante, et élevée. Parce que les énergies renouvelables en Allemagne ne servent qu'à remplacer une autre énergie bas-carbone, le nucléaire. De sorte que la moitié de l'électricité allemande qui était d'origine fossile... est encore d'origine fossile : 52 % d'énergie fossile dans l'électricité allemande en 2015. Démonstration, en temps réel, de l'imposture des bonimenteurs qui font croire que tout est possible : sortir du nucléaire et en même temps réduire les émissions de CO2 ; les énergies renouvelables sont impuissantes à contrer le réchauffement climatique à elles seules.

Même avec des éoliennes derrière chaque clocher, l'électricité allemande sent mauvais ; elle sent le gaz russe, le charbon d'ailleurs, et la spécialité locale, le lignite.

Les éoliennes allemandes sont le cache-sexe du lignite allemand.

Électricité allemande : 52 % d'énergie fossile en 2015.
Électricité française : 6 % d'énergie fossile ; sans lignite.

Les arbres d'acier des éoliennes cachent la gigantesque forêt fossile allemande.

Sortir du réchauffement climatique, ou sortir du nucléaire ?

L'Allemagne peint en Vert des milliards d'euros sans réduire ses énormes émissions de CO2 ! Elle fonce quand même dans le mur du réchauffement climatique, nous entraînant avec elle, parce qu'en cette affaire nous sommes tous accrochés comme des wagons, tous lancés sur les mêmes rails : le réchauffement climatique ne s'arrête pas à la frontière.

Faisons un peu d'histoire-fiction, d'uchronie. Et si l'Allemagne avait choisi une autre priorité ? Non pas sortir du nucléaire, mais sortir du réchauffement climatique. Avec le même investissement cela aurait donné le digramme suivant, où la progression des énergies renouvelable sert à réduire la part des énergies fossiles, et non à compenser la sortie du nucléaire (la baisse de production nucléaire du diagramme précédent a été reportée en tant que baisse de production par les énergies fossiles.) :

On pourrait faire mieux encore, proposer un scénario encore plus révolutionnaire où les énergies fossiles baisseraient encore plus... mais au prix d'une augmentation du nucléaire. Épidémie d'apoplexie chez les Grünen à prévoir ! Pourtant, c'est un scénario déjà en oeuvre, en Chine, qui développe hydraulique (barrage des Trois Gorges), éolien, photovoltaïque... et nucléaire ! Tout cela permet de réduire charbon et CO2, faut-il protester ? Quel seraient les arguments du Grünen qui serait tenté d'aller faire la leçon aux Chinois en leur reprochant leur politique nucléaire ?

Le gouvernement allemand s'était lancé tout schuss dans les énergies renouvelables. Il en découvre maintenant les difficultés et les limites, et doit se résoudre à quelques slaloms, et même à descendre prudemment en chasse-neige. Face aux difficultés de gestion du réseau électrique allemand (en plus de l'augmentation spectaculaire du prix de l'électricité pour les particuliers), le Parlement allemand a adopté le 8 juillet 2016 une réforme de la loi sur les énergies renouvelables, visant à en limiter le coût et le développement.

Pierre Yves

La transition énergétique ; moins de nucléaire contre plus de CO2 ?

http://ecologie-illusion.fr/transition-energetique-Allemagne-France-sortir-nucleaire-renouvelables-lignite.htm

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.11/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

175 réactions à cet article    


  • JC_Lavau JC_Lavau 25 novembre 2017 19:05

    Que la combustion du lignite pollue, cela valide-t-il la mythologie carbocentriste qui sert de bréviaire à cet auteur ?


    • files_walQer files_walQer 26 novembre 2017 08:11

      Nous protestons contre la censure dont a été victime l’article du 17/11/2017 de Doctorix sur les 11 obligations vaccinales.

      Adresses hérbergant cette lettre :

      Lettre censurée de Doctorix

      Deux Lettres censurées de Doctorix


    • doctorix doctorix 27 novembre 2017 13:31

      Merci @files_walQer

      Je demande pardon à l’auteur, mais c’est une urgence.
      J’ai enfin reçu la raison de la censure de mon article sur agoravox ( repris par alterinfo :http://www.alterinfo.net/REFUSONS-L-OBLIGATION-VACCINALE_a134466.html#last_comment) sous la forme de cette lettre de la rédaction (dont je regrette qu’elle ait cédé aux pressions d’un anonyme) :

      i[Bonjour,
      Nous avons reçu plusieurs signalements à propos de votre article « Demande d’entente préalable pour examens pré-vaccinaux ». 

      Notamment des signalements qui soulevaient les problèmes suivants :
      « Les raisons du signalement sont les suivantes :
      - Mise en danger de la vie d’autrui
      La personne ayant écrit cet article n’est visiblement pas un médecin(encore !!!) puisque ni les autorités de santé ni le code de déontologie ni le bon sens ne recommande de faire ces examens qui sont parfaitement inutile avant vaccination. Par ailleurs, ni le VIH, ni les hépatites ne sont des contre-indications à tous les vaccins, ni d’ailleurs les greffes d’organes bien au contraire.
      En tant que médecin et vu la crédulité des gens qui vous lisent (à voir les commentaires...) j’estime que cet article est un danger pour la santé publique et pour la vie d’autrui.
      Je transmets donc le lien au conseil de l’ordre afin d’envisager des poursuites judiciaires à l’encontre d’AgoraVox qui héberge ce texte.
      Cordialement
      Dr B. (un vrai médecin généraliste !) »]i

      Je passerai sur le fait qu’il s’agit d’une délation, procédé habituel aux lâches, qui leur évite de m’affronter directement. J’ai déjà eu affaire à ce genre de « vrai médecin » (il y en aurait donc des faux ?) qui ont voulu se faire plaisir en me traînant devant le Conseil de l’Ordre, pour des raisons semblables. J’avais eu à cet occasion un entretien d’une heure avec le président de mon CDO, qu’il avait conclu en me disant, textuellement
      « Vous avez raison ; on vaccine trop, et trop tôt, mais soyez plus modéré ».
      A quoi j’avais répondu que je n’en ferai rien, et j’ai tenu parole.
      Aucune sanction donc. Et pourtant, c’était un « vrai médecin », lui aussi.
      Preuve que la profession ne compte pas que des imbéciles.
      Pour celui qui m’agresse ici, il semble qu’il n’y ait pas vraiment de contrindications aux vaccinations, pas même un sidéen aux défenses complètement affaiblies, et qui prend de plus des traitements débilitants, pas même un greffé qui prend des produits anti-rejet, c’est-à-dire qui affaiblissent encore son immunité. Ce vrai médecin semble administrer les vaccins comme s’il s’agissait de sucettes.
      Ca le regarde et c’est son point de vue. On notera qu’il a trouvé à redire au point n°5, mais rien en ce qui concerne les 9 autres points exposés, que j’ai d’ailleurs volontairement poussés à l’outrance pour mieux asseoir ma démonstration.
      Je sais par expérience que l’immense majorité des médecins ne pratique aucun examen préalable avant de pousser la seringue, pas même une analyse d’urines, et je ne suis donc nullement étonné.
      Maintenant, s’il me faut affronter encore une fois le Conseil de l’Ordre, je le ferai à nouveau.
      Je n’ai jamais écrit une ligne sans songer au préalable que je risquais de l’affronter une nouvelle fois, et tout ce que j’écris est donc parfaitement documenté.
      Certains médecins sont d’accord pour vacciner à tour de bras 800.000 enfants pour éviter un mort par an de la rougeole (un mort sur lequel on a fort peu de détails), mais ça ne les gêne pas de provoquer la cohorte des effets secondaires tels que je les ai décrits dans mon dernier article ci-dessus.
      Heureusement, nombreux sont ceux qui sont en train de prendre conscience du problème et de leur immense responsabilité.
      Pour mémoire :
      En fait de mise en danger de la vie d’autrui, je crois que je suis bien mieux placé pour l’éviter que ce « vrai médecin » qui ne signe même pas ses délations. Et qui, en passant, parvient à faire deux fautes d’orthographe en huit lignes, ce qui indique son niveau. Mais il est bien rare que les corbeaux soient bien fûtés.



    • Xenozoid Xenozoid 27 novembre 2017 13:38

      @doctorix

      tu avais eu une altercation avec le panda, juste avant non ?

      il y a entourloupe ici


    • doctorix doctorix 27 novembre 2017 13:51

      @Xenozoid
      Je suis fâché avec le Panda.

      Il voulait me recruter sur son site, mais il écrit vraiment trop mal, et ses idées sont trop tordues.
      Et tant pis s’il moinsse mes articles, je ne suis pas à vendre.

    • files_walQer files_walQer 27 novembre 2017 13:59

      @doctorix

      Merci Doctorix. La condescendance du délateur qui dit :

      « en tant que médecin et vu la crédulité des gens qui vous lisent (à voir les commentaires...) »

      Il se croit seul à savoir se servir de son cerveau ?
      Signé : un cerveau malade © Patrick Cohen

    • Jeekes Jeekes 27 novembre 2017 14:13

      @doctorix
       
      J’sais pas chez vous mais chez moi votre lien ne s’ouvre pas.
      Cerise sur le gâteau, le site Alterinfo semble ’’tombé’’...
       
      En conséquence, j’aurais tendance à penser que vous avez soulevé un incroyable nuage de gadoue.
      Mais c’est vrai qu’j’suis qu’un sale complotiste !
       


    • njama njama 27 novembre 2017 15:15

      @doctorix
      Je suis fâché avec le Panda.

      J’ai répondu sous ton commentaire doctorix 27 novembre 08:54 dans l’article de Bruno Guigue
      @Yanleroc
      Non, ce n’est pas Fulford, qui n’est pas très net...

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-france-complice-d-un-crime-de-199081#forum5062808


    • Xenozoid Xenozoid 27 novembre 2017 15:18

      @njama
      les propos de super juan ressemble a du chantage


    • UnLorrain 25 novembre 2017 20:13

      La lignite ?... je crois bien que mes poules en picore allègrement smiley pour la digestion semble t il.


      • Alain 25 novembre 2017 20:38

        La transition énergétique ratée de l’allemagne ? Regarde donc le graphique que tu mets : le nucléaire décline, le lignite stagne et les énergies renouvelables ont le vent en poupe.

        Mais il est vrai qu’en France nous sommes les meilleurs. Pas de tuyaux rouillés dans les centrales, aucun rejet de produits toxiques dans les rivières, pas de dérogation pour des choses dangereuses, aucun flic qui tape sur des gens qui militent contre le stockage des déchets nucléaires et pas un seul accident non plus, sauf des petits mais chut... nous sommes les meilleurs alors soyons radieux.

        L’objectif premier de l’allemagne n’est pas ce que tu dis:l’objectif était de sortir du nucléaire. Ce qu’ils font.
        Mais il vrai que le lobby nucléaire français aime bien se rassurer en mentant à tort et à travers.


        • Pierre Yves Pierre Yves 26 novembre 2017 09:38

          @Alain

          Relisez mieux : les émissions de CO2 par habitant en Allemagne ne baissent pas. Elles sont bien plus élevées qu’en France.
          C’est ce que j’appelle une transition énergétique ratée. A quoi aura servi de sortir du nucléaire quand la planète aura brûlé ?
          Pierre Yves

        • JC_Lavau JC_Lavau 26 novembre 2017 10:45

          @Pierre Yves : « quand la planète aura brûlé ». Ta crédulité est insondable.

          Ton ignorance aussi, du reste.

        • Alren Alren 26 novembre 2017 19:38

          @Alain

          Pour vous comme pour l’auteur de l’article, nucléaire veut dire filière uranium.
          L’uranium tel qu’il est exploité actuellement est incapable de fournir en énergie le monde entier.

          Mais il existe un autre métal fissile suffisamment abondant pour jouer ce rôle et sans danger, lui, c’est le thorium.
          Il a été abandonné uniquement parce qu’il ne permettait pas de faire des bombes A.
          Il est plus que temps de reprendre les études de centrales au thorium.


        • Pierre Yves Pierre Yves 26 novembre 2017 20:54

          @Alren

          Je, l’auteur de l’article, précise que je n’ai jamais laissé entendre que nucléaire voulait dire « filière uranium ».

          Je dis nucléaire, quelle que soit la filière, uranium, thorium, surgénérateur, fission. Le message est simple :

          - Les énergies fossiles doivent décroitre pour ralentir le réchauffement climatique.

          - Les énergies renouvelables sont insuffisantes pour les remplacer ; la transition énergétique ratée de l’Allemagne le démontre.

          - Il reste le nucléaire, nécessaire si on ne veut pas carboniser la terre :

          « Dans la majorité des scénarios de stabilisation à faible concentration de carbone (entre 450 et 500 ppm éqCO2 environ, niveaux pour lesquels il est au moins à peu près aussi probable qu’improbable que le réchauffement se limite à 2 °C au-dessus des niveaux préindustriels), la part de l’approvisionnement en électricité sobre en carbone (ce qui comprend les énergies renouvelables, l’énergie nucléaire et le CSC, y compris la BECSC) augmente par rapport à la proportion actuelle d’environ 30 % à plus de 80 % en 2050 et à 90 % en 2100, et la production d’électricité à partir de combustibles fossiles sans CSC est presque entièrement abandonnée d’ici 2100 ». (GIEC
          - Changements climatiques 2014 Rapport de synthèse
          )


          Pierre Yves

          La transition énergétique ; moins de nucléaire contre plus de CO2 ?

          http://ecologie-illusion.fr/transition-energetique-Allemagne-France-sortir-nucleaire-renouvelables-lignite.htm

        • JC_Lavau JC_Lavau 26 novembre 2017 21:38

          @Pierre Yves, et son délire télécommandé : « le réchauffement se limite à 2 °C au-dessus des niveaux préindustriels ». Les télécommandeurs t’ont fait croire que leurs escrocs aux ordres ont compris quelque chose aux climats de la Terre.

          On attend encore les preuves qu’ils y aient compris quelque chose. En revanche on a des quantités de preuves de leurs fraudes, très volontaires.


        • pemile pemile 26 novembre 2017 23:39

          @Pierre Yves "les émissions de CO2 par habitant en Allemagne ne baissent pas. Elles sont bien plus élevées qu’en France. C’est ce que j’appelle une transition énergétique ratée"

          Un peu tôt pour juger, non ?

          Les émissions de CO2/habitant en Allemagne ne baissent pas mais n’augmentent pas et restent de moitié inférieure à celle des Etats Unis, pays bien nucléarisé, non ?


        • generation désenchantée 27 novembre 2017 00:05

          @pemile
          tu devrait commencer a regarder ce que certains écologistes commencent a imaginer comme solution au « réchauffement climatique »
          réduire la population mondiale , a 3 milliards et ce n’ est que le premier pas

          nombre de morts ou de non naissances , 61 a 91 fois le bilan de la seconde guerre mondiale pour ce résultat


        • exocet exocet 25 novembre 2017 22:31

          Cet article est une pub pour EdF ?


          • JC_Lavau JC_Lavau 26 novembre 2017 00:45

            @exocet. Qui te fournit le courant pour ton ordi, ton modem, ta lumière dans l’escalier, le circulateur de ta chaudière, etc. ?


          • Alain 26 novembre 2017 08:36

            @JC_Lavau
            EDF fournit une grande partie de l’électricité en France, mais il n’a plus le monopole. Donc, cela peut être n’importe quel autre opérateur avec de l’électricité provenant de Suisse ou d’Allemagne (par exemple...).

            L’article est fortement trompeur, il met l’accent sur la transition énergétique pour « finir » sur le dérèglement climatique, ce qui sont deux choses différentes dans le cas de l’allemagne.

            D’autant plus qu’on peut critiquer des pollutions allemandes au lignite, alors que dans notre pays, les PM10 et 2,5 des diesel anéantissent nos poumons dans l’indifférence générale Je ne parlerai pas des rejets d’acide sulfurique dans nos rivières par EDF. Je ne voudrais mettre à mal la bonne croyance des pro-nucléaires de ce site.


          • JC_Lavau JC_Lavau 26 novembre 2017 09:24

            @Alain. Il n’y a donc aucune limite à ta crédulité télécommandée. Il n’y a qu’un seul réseau ERDF interconnecté. Le prix spot de l’électricité échangée est par quart d’heure. Jamais ce prix n’est « verdi » comme la propagande te le fait croire.


            Dans tous les domaines, tu es télécommandé par la propagande, et la sottise qui en résulte est insondable.

          • sarcastelle 26 novembre 2017 09:59

            @Alain

            .
            EDF...........n’a plus le monopole. Donc.....................de l’électricité provenant de Suisse ou d’Allemagne (pr exemple)
            .
            Tiens, c’est curieux : tandis que les antinucléaires rappellent sans cesse que la France n’a pas de frontière étanche au « nuage de Tchernobyl », ils pensent que le ciel de l’Europe est cloisonné de telle sorte que chaque pays garde sa propre atmosphère, en sorte que le nucléaire français sans CO² ne constituerait pas un bénéfice net pour l’ensemble de l’atmosphère. 
            .
            Il semble ainsi ne pas s’agir d’argumenter mais de noyer la thèse de l’auteur sous un flot de mots. 
            .
            L’article est fortement trompeur. Il met le lien sur la transition énergétique pour « finir » sur le dérèglement climatique, ce qui sont deux choses différentes dans le cas de l’Allemagne
            .
            Ah, je croyais que la réduction de la production de CO² dans la production électrique était précisément une affaire allemande mais très peu française, faute de beaucoup de CO² à supprimer à EDF. Expliquez mieux. 
            .
            rejets d’acide sulfurique dans nos rivières
            .
            « Nos rivières » semble être la Meuse. 
            Il s’agit d’incidents non spécifiques à l’électricité nucléaire. Quel intérêt argumentaire par conséquent ? 
            .
            .
            En somme l’article est significatif : l’Allemagne avec sa politique menant au kWh à 0,30 euro et aux éoliennes partout, piétine dans la réduction de son CO² électrique. 




          • pemile pemile 26 novembre 2017 10:08

            @JC_Lavau « Il n’y a donc aucune limite à ta crédulité télécommandée. Il n’y a qu’un seul réseau ERDF interconnecté. »

            Belle confusion entre le réseau de distribution et les différentes productions d’électricité ! smiley


          • pemile pemile 26 novembre 2017 10:12

            @sarcastelle "En somme l’article est significatif : l’Allemagne avec sa politique menant au kWh à 0,30 euro et aux éoliennes partout, piétine dans la réduction de son CO² électrique"

            Pour l’instant, mais ne piétine pas dans sa sortie du nucléaire smiley


          • JC_Lavau JC_Lavau 26 novembre 2017 10:12

            @Alain. Ça t’est arrivé d’étudier l’électrotechnique, une fois dans ta vie ?


          • joletaxi 26 novembre 2017 10:44

            @pemile

            le derviche tourneur vert éolien dans ses oeuvres, bugué définitivement.

            c’est pathétique, mais le plus grave c’est que cette clique a réussi à effrayer mme Michu, quitte à nous ruiner.

            15 % énergie nucléaire, et une fermeture prévue en 2022, à moins que d’ici là ,avec un kw qui s’encole, les teutons finissent par comprendre


          • sarcastelle 26 novembre 2017 11:32

            @pemile

            .
            Vous êtes amusant, ce matin.
            Oui, oui, l’Allemagne sait bien ce qui est le plus important. 

          • joletaxi 26 novembre 2017 11:42

            @sarcastelle

            amusant ???

            il n’y a rien d’amusant à entendre ad nauseum, répéter en boucle ces imbécilités et ces mensonges, et pas que sur ce sujet d’ailleurs cf. le glyphosate,d’autant qu’à force ,Mme Michu a fini par se laisser faire les poches pour assouvir les fantasmes verts de la secte.
             
            il n’y a aucune chance de faire douter un « illuminé », et certainement pas avec des arguments rationnels


          • pemile pemile 26 novembre 2017 12:26

            @joletaxi "il n’y a rien d’amusant à entendre ad nauseum, répéter en boucle ces imbécilités et ces mensonges, et pas que sur ce sujet d’ailleurs cf. le glyphosate’

            Amusant de constater que les pro-nucléaires, sont très souvent aussi, pro-glyphosate et pro-OGM !!


          • JC_Lavau JC_Lavau 26 novembre 2017 12:32

            @pemile. Un autre k*nnard de ta secte m’a aussi accusé d’être un néocon étazunien. Vous n’avez vraiment aucune borne, vous les décervelés et télécommandés.


          • sarcastelle 26 novembre 2017 12:37

            @joletaxi

            .
            C’est son message de 10 h 12, qui est amusant, pas le reste. 

          • pemile pemile 26 novembre 2017 12:37

            @JC_Lavau "Un autre k*nnard de ta secte [...] vous les décervelés et télécommandés."

            Oh, un petit roquet s’énerve tout seul ! smiley


          • pemile pemile 26 novembre 2017 12:40

            @sarcastelle « C’est son message de 10 h 12, qui est amusant, pas le reste. »

            Toujours à pleurer sur l’augmentation du prix du kWh (de votre unique radiateur électrique de 800W ) ?


          • sarcastelle 26 novembre 2017 14:43
            Je vis dans un pays dont je risque de partager la situation économique générale.
            Par exemple l’aluminum et l’acier laminé que je consomme d’une façon ou d’une autre ne proviennent pas du lisier des porc de Cabanel. 
            Si vous avez peur d’être atomisé par nos centrales, bien sûr, c’est différent. 
            Cependant je noircis surtout ici du « papier » pour démonter les faussetés souvent grossières de cette écologie qui a besoin de tant raconter de stupidités techniques pour recruter. C’est bizarre que ce soit si nécessaire. C’est plus fort que moi, voir insulter la physique est ce qui m’est le plus insupportable. Le reste, c’est de la controverse subjective et indémontrable. 

          • nono le simplet nono le simplet 26 novembre 2017 15:32

            @sarcastelle
            loin d’être un fan de ballets, j’aime beaucoup ton interprétation de la mort du cygne smiley


          • pemile pemile 26 novembre 2017 15:42

            @sarcastelle " je noircis surtout ici du « papier » pour démonter les faussetés souvent grossières de cette écologie qui a besoin de tant raconter de stupidités techniques pour recruter"

            Vous vous servez donc des exagérations et approximations de Cabanel pour caricaturer toute objection sur la pérennité du nucléaire ?

            Comme l’auteur de l’article utilise le faux dilemme nucléaire ou CO2 ! smiley


          • Alain 26 novembre 2017 16:36

            @JC_Lavau
            Parce que les réseaux européens ne sont pas connectés ? Tiens ? C’est bizarre... Il me semble que la France exporte de l’électricité en été et en importe en hiver ?
            Tiens ? Enercoop n’existe donc pas ? C’est une société fantôme ?

            Quand on connait aussi mal ces sujets, on en appelle pas à la propagande, on se tait. Ca fera gagner du temps à tout le monde de ne pas lire tes bêtises.


          • Alain 26 novembre 2017 16:45

            @sarcastelle
            Et encore une fois, un nucléariste ne connait pas son sujet. Des rejets ont été faits à la centre de Chinon.(dans l’air) et à St Laurent (dans l’eau) et des dérogations lors de canicules ont été signés par Ségolène Royale au détriment des lois sur l’eau.
            Mais bon, Nous avons eu en France, Louis 14, le roi très chrétien, nous avons maintenant le roi EDF, le roi très irradiant.

            Et pour la gouverne de monsieur, l’Allemagne a développé son virage énergétique à la suite de l’accident de Fukushima, et pas pour des raisons de CO2. Mais tellement fier de votre industrie, vous en oubliez la réalité.
            je pense qu’EDF devrait payer à ses fervents défenseurs des voyages de remerciements à TChernobyl et à Fukushima. A défaut de vous rendre intelligent, on aura au moins la paix quelques temps sur ce site.


          • sarcastelle 26 novembre 2017 16:53

            @pemile

            .
            les pro-nucléaires, sont très souvent aussi, pro-glyphosate et pro-OGM !!
            .
            Vous avez en l’oubliant vexé le compteur Linky.
            Il se pourrait que ce fût l’inverse : les antinucléaires seraient très souvent aussi anti-glyphosate et anti-OGM. 
            Ce serait logique puisque l’opposition mal fondée à une chose suggère le besoin de s’opposer pour s’opposer. On s’oppose donc dans toutes les controverses. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès